Le deal à ne pas rater :
Cartes Pokémon 151 : où trouver le coffret Collection Alakazam-ex ?
Voir le deal

Aller à la page : Précédent  1, 2, 3  Suivant
 
» Permission to dance

Haeshle Suibhne

Haeshle Suibhne
Modo CDT & Eleveur

C-GEAR
Inscrit le : 13/11/2020
Messages : 2013

Région : Galar
Jeu 8 Juin - 13:14
Prochain tour on se roule des galoches (non) 🦆
Mon action est envoyée.



Permission to dance - Page 2 HWAQi5S Permission to dance - Page 2 IXa5Bkl Permission to dance - Page 2 MwFTvxq

Revenir en haut Aller en bas

Cori Cometti

Cori Cometti
Dresseur Sinnoh

C-GEAR
Inscrit le : 19/11/2017
Messages : 1753

Région : sinnoh
Ven 9 Juin - 20:26
tu sors bene ? (roule)
Action envoyée


       

Revenir en haut Aller en bas

Mister K

Mister K
PNJ

C-GEAR
Inscrit le : 08/09/2013
Messages : 18644

Sam 10 Juin - 5:24
Permission to dance - Page 2 ANk9eruMotisma lance Coup d'Jus sur Hexagel ! (random 74, 35 : pas de cc, pas d'effet)
(- 45 PV)
PV de Hexagel : 33/195
Permission to dance - Page 2 615Hexagel lance Tranche-Nuit sur Motisma ! (random 64 : pas de cc)
C'est super efficace !

(- 55 PV)
PV de Motisma : 48/140

Hexagel est gravement empoissonné, il perd 48 PV.
PV de Hexagel : 0/195
Hexagel est KO !

RÉCAP

Haeshle Suibhne
Herbizarre est K.O.
PV d'Aquali S : FULL
Aquali S paralysé
PV de Motisma : 48/140

Cori Cometti
PV de Dedenne : FULL
Hexagel est KO



avatar ©️ Cori Cometti ©️ minillustration
LA MODÉRATION RP, UN ART DE VIVRE.
Formulaires de modérations:
Revenir en haut Aller en bas

Haeshle Suibhne

Haeshle Suibhne
Modo CDT & Eleveur

C-GEAR
Inscrit le : 13/11/2020
Messages : 2013

Région : Galar
Jeu 30 Nov - 22:08
Tu ries à gorge déployée, sans grande retenue, ni même te forcer. Tu le décrètes dès à présent, cette Cori allait être ton alliée pour la soirée. Tu ne lui laisses même pas le choix. Elle est la seule personne ici que tu estimes être le plus proche de toi – en dehors de ta sœur évidemment, mais tu ne vas pas pouvoir compter sur elle cette fois-ci. Tu ne sais pas si c'est le vin ou l'euphorie du moment, mais cette blondinette, tu l'apprécies déjà fortement. Elle n'est pas à te dévorer du regard comme les amies de la mariée – ou la mariée elle-même d'ailleurs. Pas de drague, de sous-entendus, rien. Vous n'êtes que deux adultes plongés dans la même galères et qui se soutiennent moralement mutuellement, le plus naturellement qui soit. De plus, Cori ne se contente pas de rire à tes drôles de blagues, ne serait-ce que par politesse. Non non, elle y répond par le même type d'humour, ce qui te touche en plein cœur. Ce tandem, vous aller le tenir.

« Je n'ai pas pensée à embarquer de bouée de secours sur ce tandem. J'espère que tu es bonne nageuse » ajoutes-tu à ses boutades. Vous vous renvoyez la balle, blague après blague. Si votre conversation se tient de la sorte jusqu'au soir, ce serait comme avoir mis les pieds au paradis – si on en oublie ce pourquoi vous êtes là.
Tu enchaînes avec une petite présentation, évoquant ta sœur. Et la réponse de ton interlocutrice à son sujet te fais presque rougir. Pourquoi ? Tu ne sais pas. Ton cerveau semble prendre le compliment pour toi, ce qui est complètement con – doc complètement toi. « Elle est géniale, oui » souffles-tu presque timidement, tel le petit frère aimant que tu es. Et puis elle te demande si, justement, ton incroyablement sœurette t'aurait briefé sur la mariée. Hm. « … Alors. Elle est géniale, jusqu'à ce point là ». Tu sors ton sourire le plus charmeur pour montrer que tu ne lui porte pas la faute. C'est comme ça que vous fonctionnez tous les deux. « Je vais y aller au talent. Il paraît que j'en ai tout plein ! ». Une phrase un peu prétentieuse que tu lâches au travers d'une petite gestuelle voulant rendre la chose dérisoire – qui se résume par une main passée délicatement dans tes cheveux tel un mannequin pour une pub de shampooing.

Ta nervosité disparaît peu à peu à mesure que tu discutes avec Cori. Tu parviens à capter sa compassion au travers de son regard ou de sa façon de te parler. Et tu dois dire que ça te fait le plus grand bien. Tu te sens un peu moins seul, à vrai dire. Tu as à présent une épaule sur laquelle pleurer lorsque le cauchemar sera passé.
Tu l'écoutes te rassurer en te proposant son aide, te décrivant même la mentalité de Daphnée que tu pensais avoir perçu. Tu réalises ainsi ne pas avoir fait fausse route jusque là, ce qui n'est pas forcement bon signe. Mais ça « justifie » ta présence ici, en quelque sorte. « Je ne suis donc qu'un gibier à admirer ! » craches-tu d'un air dramatique, t'effondrant sur le comptoir du bar en manquant même de renverser ton vers de coca, rattrapé de justesse par le serveur. « Je comprends, c'est flatteur, mais... » souffles-tu, toujours affalé. Tu ne sais finir ce début de phrase. Si c'est donc ça ce que vivent les femmes, c'est bien moche. MAIS. Puisque tu es là pour ça, autant leur offrir ce qu'elles veulent. Ainsi va la vie d'artiste.

Dans un long soupire, tu te redresses. Tu te tournes tout souriant vers Cori. Et puis tu dis « Je vais leur offrir le meilleur des spectacles alors ! ». Puisque ce n'est que ta carcasse qui compte, qu'importe tes mots. « Mais si jamais on demande : Nous sommes mariés et avons deux enfants » souffles-tu toujours aussi souriant. Tu le dis à la dérision et pourtant tu es plus que sérieux. Autant couvrir tes arrières, juste par sécurité. Tu fais ensuite signe au serveur d'abandonner ton coca pour te servir un autre verre de vin. Tu en as finalement besoin, de cet alcool.

Revenant à Cori, ton second verre de vin à la main que tu siffles à moitié, tu grimaces légèrement une fois qu'elle termine te prononcer ses mots. « Mais non. Soyons fous et enivrons nous pour survivre à cette soirée ! ». Tu te dis que c'est bien tout ce qu'il vous faut pour arriver à leur niveau et à vous fondre dans la masse. La réponse à tous vos maux est peut-être là. En lâchant prise, tout ira sans doute mieux. Et avant même de répondre à la question qui suit, tu reprends une petite gorgée de ton breuvage.
« Chanteur. On peut dire ça, en quelque sorte ». Tu sais chanter, ça oui. Mais tu ne peux pas prétendre être un expert, encore moins de vivre de ce talent – dans tes rêves les plus profonds en tout cas. « Je suis étudiant en conservatoire, celui de Winscor à Galar », l'un des plus réputés de ce que l'ont dit. « Donc bien loin d'être un professionnel. Mon véritable truc c'est plutôt la batterie. Mais c'est tout de suite moins charmeur ». Tu hausses les épaules. Tu te fiches pas mal de charmer à vrai dire. Tu sais juste que quand tu évoques le chant, on s'intéresse bien plus à toi que quand tu parles de ton amour pour ton instrument de cœur. « Je fais aussi le mariole sur Twitch pour arrondir les fins de mois ». Tu lâches cette information sans vraiment savoir pourquoi, surtout qu'elle ne t'a rien demandé. « Et ça marche plutôt bien » conclus-tu.

« Et donc... ». Tu te racles la gorge. Évoquer ce que tu fais dans la vie te permet ainsi de glisser un peu plus dans l'intimité de la blonde. « Si je dois prétendre être ton mari aux gourgandines du coin, il est peut-être judicieux que je sache ce que tu fais dans la vie ». Tu le dis avec le sourire, toujours avec beaucoup de dérision, accoudé au comptoir, totalement décontracté. Tu sens que, finalement, la soirée sera bonne.


Plus lent tu meurs. Tu peux m'appeler ta «petite limace d'amour » à présent /roule
J'envoie mon action dans la soirée :)



Permission to dance - Page 2 HWAQi5S Permission to dance - Page 2 IXa5Bkl Permission to dance - Page 2 MwFTvxq

Revenir en haut Aller en bas

Cori Cometti

Cori Cometti
Dresseur Sinnoh

C-GEAR
Inscrit le : 19/11/2017
Messages : 1753

Région : sinnoh
Dim 31 Déc - 18:27
- Je nage comme une pierre, tout ira très bien !

Cori souffle cette remarque, sur le ton de la rigolade et pourtant, criante de vérité. Elle avait essayé de nager, petite, souhaitant refaire la petite sirène. Ses genoux avaient toutefois grincé après quelques longueurs de brasse. Le crowl n'étant tout bonnement pas une nage de sirène, ses rêves s'étaient arrêtés là. Fini le monde de l'eau, Cori avait accepté son destin de bipède terrestre. Moins glamour mais elle avait fait en sorte de se rapprocher de la beauté et de la grâce de ces créatures marines. Ceci, elle ne le dit bien sûr pas à Haeshle. Cori a le don pour masquer toutes ses faiblesses et aussi efforts. Elle doit se montrer forte et admirable, comme si cela était inné à sa personne. Que nenni, souffle la folie. Celle-ci est dans la lumière, savourant chaque gorgée d'alcool. Bien sûr, finit-elle à dire à son hôte. Bien sûr, que tu es exceptionnelle. Le rire qui s'en suit incite Cori à boire davantage.

Haeshle est vraiment la bonne surprise de la soirée. Dans ce panier de crabes où chaque invité veut tirer profit de la richesse de Daphné, que ce soit par la beauté de la cérémonie ou par la nourriture (Cori ignore délibérément l'oncle à l'humour bien gras allant se resservir pour la troisième fois au stand des planchas et lui faisant des coucous répétés), la jeune femme apprécie de rencontrer quelqu'un d'apparence sincère. Très certainement, le fait que la blonde connaisse le milieu de la mode et la famille de la mariée n'appelle pas à la bienveillance. Sur la piste de dance, Cori voit aussi bien des personnes danser que des névroses s'entrechoquer. Ainsi soit-il. Tu peux parler, ma pauvre. Ainsi soit-il se dit-elle.

Dans cette réunion de fous, Haeshle est un petit bijou. Cori apprécie cette pause, n'ayant pas plus checké sa montre que son téléphone depuis qu'ils ont commencé à parler. Si la politesse veut cela, la jeune femme veut surtout rester dans cette bulle qui semble se former autour d'eux. Elle ne s'ennuie pas, ne s'inquiète plus que Daphné puisse lui faire mal d'une façon ou d'une autre. Certes, l'ombre du discours reste. Elle décide toutefois de la repousser jusqu'aux parois de ce petit cocon qu'ils se façonnent, sans réellement s'en rendre compte.

Cessant de voguer sur le vin rouge (elle devrait penser à picorer un truc), elle réalise que Ruthie n'a pas prévenu son frère du caractère, parfois étrange, de la mariée. Oups. Sans être mauvaise langue, elle essaie de faire un petit portrait de celle-ci, en vain toutefois. Avec le recul, elle se dit qu'elle a été vache. Elle craint d'ailleurs que Haeshle se fasse une mauvaise opinion d'elle. Il faut dire que son amitié avec Daphné est tellement étrange.

Elle est rassurée toutefois quand elle constate que Haeshle ne relève pas. Bien au contraire, sa réaction vient à la faire rire. Elle ne s'attendait pas à cette mise en scène. Peut-être aurait-elle pu se douter du goût de la mise en scène du jeune homme après cette main passée dans les cheveux mais alors là. Un gibier. Pauvre petit faisan ! Heureusement qu'il est tombé sur la végé du groupe.

- Mais un peu pathétique de la part de ces dames ? Ne vous en faites pas. Je viendrai en aide au déflaisan talentueux. De un, car ... c'est très rare ! De deux, car nous n'avons pas rompu le pain mais nous avons déjà bien picolé. J'ignore juste encore comment mais... je trouverai bien un truc. Beaucoup, enfin... pas trop non plus hein, d'années de végétarisme, le beau gibier, on l'admire mais on n'y touche pas.

Est-ce qu'elle vient de dire déflaisan ? Bien. Elle se découvre des talents. Peut-être pourrait-elle réciter tout le pokédex d'ici la fin de la soirée ? Cori observe son verre. Elle boit quoi au juste ? Elle voit du coin de l'oeil Haeshle se relever, annoncer qu'il fera le meilleur show possible. C'est beau la jeunesse, cette confiance en soi. Le jeune homme est loin d'être un gibier, il est davantage un petit soleil pour la blonde qui profite de la chaleur de ses quelques rayons. Elle manque toutefois de s'étouffer lorsqu'il lui fait part de son plan.

- Deux gosses ?! De suite, deux. Déjà un, ça serait pas mal.

La jeune femme porte son regard sur son corps, notamment sur son ventre et son bassin. Ils ont pu faire sa fierté par leur finesse. Etre enceinte, elle ne l'a jamais envisagé. Alors pondre deux marmots... elle pouffe.

- Mais tu as raison, un enfant, ça peut être un peu triste. Je ne voudrais pas que Timothée soit déprimé. D'accord pour deux. Les copines de Daphné seront ravies d'apprendre cela, elles auront enfin une explication concernant mon départ du milieu.

Elle adresse un sourire complice à Haeshle. Il avait trouvé tout seul la solution qu'elle n'avait pas su formuler. Bam, un mariage !

- J'ai gardé mon nom toutefois, les gens adoreront discuter sur cela. Ca va faire diversion mais alors, plus plus. Fais moi confiance.


Mariée. Même si c'est pour de faux, Cori se sent toute chose. Elle n'a jamais projeté telle envie, tel rêve. Est-ce d'ailleurs le pourquoi elle est aussi mal à l'aise avec cette journée si spéciale pour Daphné ? Il est vrai qu'elle aurait pu lâcher prise, mettre de côté toutes les médisances du milieu pour juste se focaliser sur le bonheur de son amie et, tant pis, si celui-ci nécessite que la rouquine soit parfois cruelle. Le vin l'incite trop à se poser de questions. Cori finit son verre et pose ce dernier sur le comptoir. Elle profite que son, très récent, époux passe commande pour demander au serveur s'ils font quelques planches ou tapas végétariennes. Un pan con tomate est proposé.

- Ca nous rappellera notre voyage de noces !

Elle n'oublie pas de prendre un troisième verre, invite Haeshle à trinquer à leur plan diabolique de personnes un peu imbibées puis elle attend pour le consommer. Elle se sent un peu partir, elle boit rarement aussi vite. Elle le signale d'ailleurs à l'homme, avant de l'interroger sur sa profession. Chanteur, étudiant, musicien, influenceur, Ash n'avait pas menti sur ses multiples talents. Cori en serait presque jalouse, elle qui n'a pour atout que ce physique malmené par le temps passant. Elle aurait aimé être plus futée, s'enrichir de choses ayant réellement un intérêt pour elle. A présent, Cori avait l'impression que c'était trop tard. La passion ne pouvait plus naître. Elle était comme foutue.

- Wow, je ne doutais pas une seconde sur le talent de mon mari mais alors là. Je trouve cela tellement inspirant, d'avoir cette passion, de la partager aussi. C'est fou, c'est vraiment cool. Daphné ne sait pas pour la batterie, non ?


Elle dit cela avec un petit sourire malicieux.

- Je vais garder cette information pour moi alors. Et tu fais partie d'un groupe ? Les lives twitch sont sur cela ?

Haeshle est intéressant, Cori aurait envie de découvrir davantage son univers. Elle se retient toutefois, ne voulant pas donner une impression différente de ce qu'elle éprouve : un intérêt vif mais sans arrière-pensée.

Le serveur apporte les tapas et Cori tape, doucement, dans ses mains. Elle applaudit parfois comme cela, quand elle est contente et déconnectée du reste. L'alcool, que d'effets. Elle en propose à l'homme puis vient à s'emparer d'une tranche. Elle se demande comment manger cela de la manière la plus élégante. Il conviendrait de faire de petites bouchées ou alors, de séparer un petit bout avec ses mimines. Roh puis, quitte à être mariés ! Cori croque dedans et c'est le moment que choisit Haeshle pour mentionner les gourgandines. La jeune femme se voit alors, les dents presque coincées dans ce pain à la fois moelleux mais difficile à croquer en raison d'une croûte de qualité et le rire bloqué dans sa gorge. Elle va s'étouffer, à l'aide. Elle se cache du mieux qu'elle peut avec son autre main, essaie de sauver la mise. Elle se débrouille mais là voici avec la bouche pleine à présent. Elle fait signe à Haeshle qu'elle est désolée, qu'elle ne peut pas répondre parce que, enfin il voit bien le pourquoi du comment. Lorsqu'elle arrive à déglutir, Cori sent que ses joues dégagent une petite chaleur.

- J'ai honte, pardon. Je ne veux pas accuser le vin mais. Fallait éponger. Non mais gourgandines, je n'avais pas entendu ce terme depuis. Mon mari est talentueux, très drôle aussi ! J'espère ne pas le décevoir en lui disant que je suis actuellement serveuse dans un café. Je bossais à la télévision mais, le département a. Enfin, il y a eu une restructuration. Le vent tournait, j'ai préféré filer. Je suis donc plutôt café que vin et.

Cori pourrait dire qu'elle a aussi rejoint une organisation criminelle, qu'elle se plait parfois à voler quelques pokémons, documents confidentiels, péter la gueule aux merdeux sbires ou juste à des gosses talenteux comme lui mais faisant de l'ombre aux incompétents gosses de riches. Cori se garde bien de partager tout cela, d'autant plus qu'elle se sent bien en décalage avec ce monde. Une idée prend forme en elle et, très certainement, lorsqu'elle sera mûre, Cori se fera la malle.

- Et je cherche encore ma voie. Je trouve donc d'autant plus cool tout ce que tu fais, Haeshle. C'est précieux pour les gens comme moi... Roh, tu vois que je plombe l'ambiance. Misère.

Cori regarde le jeune homme, se demandant bien si finalement elle ne lui a pas fait peur en s'ouvrant de la sorte. Elle finit par baisser les yeux vers l'assiette de tapas puis, elle se dit qu'elle est idiote et qu'ils ont juste envie de profiter, pas vrai ? N'est-ce pas ce qu'ils sont en train de faire, tous les deux, de se créer un petit monde bien à eux ?

- Ca te... dirait d'aller danser ?
ma limace d'amouuuuuuur (ll) ! Vive les mariés ;_;


       

Revenir en haut Aller en bas

Mister K

Mister K
PNJ

C-GEAR
Inscrit le : 08/09/2013
Messages : 18644

Lun 1 Jan - 22:44
Permission to dance - Page 2 XB3WWfA
Cori échange son pauvre Hexagel vaincu contre un magnifique Galopa chromatique !




Permission to dance - Page 2 XB3WWfA
Galopa S fait preuve d'une magnifique agilité et inflige une Roue de Feu à Motisma !
Random donne 33 et 64, pas d'effets.
(- 34 Pvs)
Pvs de Motisma : 14/140

Permission to dance - Page 2 ANk9eru
Petit Motisma n'est pas en reste avec un Coup d'Jus en retour !
Random donne 58 et 13, Galopa S est paralysé !
(- 65 Pvs)
Pvs de Galopa S : 115/180




Que voulez-vous faire, combattants ?

Récap' :
> Haeshle Suibhne
→ Herbizarre : K.O
→ Aquali S : Full
Aquali S est paralysé (Vitesse divisée par 2)
→ Motisma : 14/140

> Cori Cometti
→ Hexagel : K.O
→ Dedenne : Full
→ Galopa S : 115/180
Galopa S est paralysé (Vitesse divisée par 2)



avatar ©️ Cori Cometti ©️ minillustration
LA MODÉRATION RP, UN ART DE VIVRE.
Formulaires de modérations:
Revenir en haut Aller en bas

Haeshle Suibhne

Haeshle Suibhne
Modo CDT & Eleveur

C-GEAR
Inscrit le : 13/11/2020
Messages : 2013

Région : Galar
Mar 2 Jan - 22:31
C'est des gros muscles que tu as là ma cocotte 💪 J'en vois presque trouble. Couplé à ta beauté, je ne réponds plus de rien moi #chameur /porte

J'envoie mon action !



Permission to dance - Page 2 HWAQi5S Permission to dance - Page 2 IXa5Bkl Permission to dance - Page 2 MwFTvxq

Revenir en haut Aller en bas

Cori Cometti

Cori Cometti
Dresseur Sinnoh

C-GEAR
Inscrit le : 19/11/2017
Messages : 1753

Région : sinnoh
Sam 3 Fév - 19:12
d'oùùùù on se fight depuis 2021 alors qu'on s'aime ?

c'est envoyé (:


       

Revenir en haut Aller en bas

Mister K

Mister K
PNJ

C-GEAR
Inscrit le : 08/09/2013
Messages : 18644

Lun 12 Fév - 18:14

Motisma utilise coup d'jus (4, coup critique !)
(-98 PV)
PV de Galopa S : 17/180


Galopa S est paralysé (98, il attaque)
Galopa S utilise roue de feu (26, pas de cc, 66, pas d'effet)
(-34 PV)
Motisma est KO !



Que voulez-vous faire, combattants ?

Récap' :
> Haeshle Suibhne
→ Herbizarre : K.O
→ Motisma : K.O
→ Aquali S : Full
Aquali S est paralysé (Vitesse divisée par 2)

> Cori Cometti
→ Hexagel : K.O
→ Dedenne : Full
→ Galopa S : 17/180
Galopa S est paralysé (Vitesse divisée par 2)



avatar ©️ Cori Cometti ©️ minillustration
LA MODÉRATION RP, UN ART DE VIVRE.
Formulaires de modérations:
Revenir en haut Aller en bas

Haeshle Suibhne

Haeshle Suibhne
Modo CDT & Eleveur

C-GEAR
Inscrit le : 13/11/2020
Messages : 2013

Région : Galar
Mar 13 Fév - 19:28
Oulala, bientôt le rp ! J'envoie mon action :D



Permission to dance - Page 2 HWAQi5S Permission to dance - Page 2 IXa5Bkl Permission to dance - Page 2 MwFTvxq

Revenir en haut Aller en bas

Cori Cometti

Cori Cometti
Dresseur Sinnoh

C-GEAR
Inscrit le : 19/11/2017
Messages : 1753

Région : sinnoh
Mar 13 Fév - 20:12
Ils vont danser owo;;; (action envoyée)


       

Revenir en haut Aller en bas

Mister K

Mister K
PNJ

C-GEAR
Inscrit le : 08/09/2013
Messages : 18644

Ven 16 Fév - 18:20

Haeshle fait de nouveau appel à son Aquali S !



Galopa S est paralysé. (45, il attaque)
Galopa S utilise vive-attaque ! (66, pas de cc)
(-24 PV)
PV Aquali S : 116/140


Aquali S est paralysé. (62, il attaque)
Aquali S utilise vive-attaque ! (74, pas de cc)
(-23 PV)
Galopa S est KO !



Que voulez-vous faire, combattants ?

Récap' :
> Haeshle Suibhne
→ Herbizarre : K.O
→ Motisma : K.O
→ Aquali S : 116/140
Aquali S est paralysé (Vitesse divisée par 2)

> Cori Cometti
→ Hexagel : K.O
→ Galopa S : K.O
→ Dedenne : Full



avatar ©️ Cori Cometti ©️ minillustration
LA MODÉRATION RP, UN ART DE VIVRE.
Formulaires de modérations:
Revenir en haut Aller en bas

Haeshle Suibhne

Haeshle Suibhne
Modo CDT & Eleveur

C-GEAR
Inscrit le : 13/11/2020
Messages : 2013

Région : Galar
Jeu 7 Mar - 21:51
« Végétarienne, hein ? » lui demandes-tu en lui jetant un petit regard en coin. Quel merveilleux hasard. A mesure que vous discutez, tu ne peux que te dire être tombé sur une personne d'exception. Tu te dis même qu'elle ferait une femme parfaite – oui, une drôle de conclusion tirée à partir de bien peu d'information. Celui qui sera l'élu devra s'estimer chanceux. Et tu t'assureras que ce soit le cas. Enfin, si tu as la chance de compter Cori parmi tes amis, évidemment. « Deux splendides végétariens au milieu de charognard. Quelle belle équipe faisons-nous ! ». Tu fais perdurer le sourire malicieux un peu plus longtemps, ne le faisant tomber que lorsque tu viens à la remercier de son soutien physique comme émotionnel. Et puis tu reviens sur le sujet de votre régime alimentaire. « A vrai dire, je n'ai jamais avalé un bout de viande. Ruthie et moi avons grandit avec une salade en bouche ». Tu grossis le trait, mais tu sais que ça ferra rire ta nouvelle alliée. « Ça ne m'a jamais tenté. Ruthie s'y est risqué une fois et vu la tronche qu'elle a tiré derrière, je me suis toujours dis que c'était une bien mauvaise idée ». Tu es un peu plus sérieux sur ces derniers propos, te laissant allé dans cet échange passionnant.

Et puis tu te reprends, te redressant en revenant sur le sujet initial. Tu dis livrer un beau spectacle, poussant madame à être ta dame. Tu t'es permis en parti parce que tu as bien cerné la demoiselle : elle est tout aussi barjo que toi. Et effectivement, puisqu'elle mord à l'hameçon. Elle te dit même que deux enfants, c'est un peu trop. Tu te montres faussement surpris, dissimulant difficilement ton amusement. Tu étais même prêt à céder à n'en avoir qu'un – discussion assez cocasse d'ailleurs, puisque l'idée d'avoir réellement un enfant te semble plus qu'improbable. Mais quand il s'agit de jouer la comédie, tout est permis !

Et finalement, tu n'as même pas besoin de revenir sur tes paroles que Cori accèpte les deux bambins. Elle appelle même le premier Timothée, comme c'est touchant. « En effet, Timothée étant encore assez jeune... Disons, deux ans ? Est-ce que ça te semble assez plausible ? ». Tu fais référence à son passé qu'elle t'évoque à moitié. Tu notes d'ailleurs cette information dans un coin de ta tête pour y revenir plus tard. « On s'est dit qu'il serait bien qu'il ait un petit être avec lui sans grand écart d'âge entre eux. Ainsi la petite Darla est née il y a de ça dix mois. De quoi rendre jalouse toutes ces dames ! ». Car oui, à bien regarder Cori, on ne pourrait pas imaginer qu'elle aurait eu un enfant si récemment. De quoi bien faire jaser aussi. « Entre ton corps non marqué par les grossesses et nos noms différents, elles auront de quoi se nourrir pour le mois ! ». Tu partages quelques tranches de rire avec Cori, complice. « De toute façon, il est plus que logique de ne pas vouloir prendre mon nom. Cori Suibhne... Non, c'est par amour que je ne t'ai pas donné mon nom finalement ! ».

Et puis Cori commande un petit quelque chose végétarien au serveur. De quoi éponger tout l'alcool que vous venez d'engloutir. Elle rend même votre pacte encore plus réel en évoquant votre lune de miel qui n'a pourtant jamais eu lieu. Tu ne sais pas si c'est l'alcool, ce mariage atypique en plein air en milieu d'une plage Alolienne ou la présence de la blonde, mais tu te sens incroyablement bien. Détendu serait le mot juste. Et comme tu as envie de dire que c'est Cori qui te fait cet effet, tu vas décréter que c'est elle la cause de tout. Ainsi soit-il.

La conversation devient un peu plus sérieuse – sans trop le devenir non plus, on ne parle pas de n'importe qui ici ! Tu évoques très brièvement ce qui anime ta vie, sans entrer dans les détails – vous n'avez pas le temps pour ça. Le temps passe et bientôt tu seras porté au devant de la scène. Enfin, par chance vous en êtes encore au vin d'honneur. La panique peut continuer à se reposer, le répit garde les choses sous contrôle.
Cori te questionne d'un air passionné sur ce que tu viens de lui balancer au visage. Un groupe de musique ? Tu en rêverais, oui. « Daphné n'en sait rien, dieu soit loué ! Je ne me dévoilerais pas si facilement ! ». Tu montes tes bras au niveau de ta poitrine, comme pour te cacher d'un air prude, toujours un large sourire accroché aux lèvres. Et puis tu relâches tes bras aussi vite. « Tu peux toutefois dire que je suis divin derrière un piano ! Enfin. Seulement s'il n'y a pas de piano ». Tu te tortilles sur ta chaise pour jeter un œil autour de toi. Seul une piste de danse et des enceintes ont été posés là pour divertir le peuple. Tu es bien trop loin pour voir ce qu'il en est de la « salle » de mariage, disposée bien plus loin sur la plage. On verra bien à ce moment là.

« Je joues aux jeux vidéos pendant mes lives, bien qu'il m'arrive à de rares occasions d'être un peu plus mélomane ». Tu hausses les épaules en prononçant ces mots, t'étant replacé face à Cori. « Je n'ai pas de groupe non plus. Rien d'officiel en tout cas ». Tu joues avec ta bande de pote, essentiellement pour vos cours. Vous vous éclatez comme des petits fous, mais de là à dire que vous êtes un groupe à part entière... Tu ne sais pas trop, vous n'avez jamais vraiment mis les mots là-dessus, sans doute trop effrayés de rendre les choses bien plus importantes qu'elles ne le sont vraiment Vous préférez prendre du bon temps sans y ajouter la pression.

Ainsi assez parlé de toi. Tu renvois la balle dans le camps de Cori, l'invitant à se livrer à son tour. Et en pensant ça, tu ne t'attendais pas à ce qu'elle en recrache ce qu'elle avait en bouche. Autant tu étais presque charmé par sa gestuelle et sa façon d'être totalement naturelle avec toi, comme si vous étiez de vieux amants. Autant la voir s'étouffer à moitié avec sa bouchée casse toute cette image touchante. Tu ne peux t'empêcher de rire sur son sort, alors qu'elle te fait signe d'attendre, s'excusant par la suite de son comportement. Elle te fait beaucoup pensé à ton ami Pil-Suk, toute aussi excentrique et naturelle. C'est sans doute pour ça que tu apprécies autant Cori d'ailleurs.

Tu t'appuies à l'aide de ton coude sur le comptoir du bar, à moitié avachi, engouffrant une tranche de ce machin à la tomate qui est d'ailleurs très bon. Tu l'écoutes avec beaucoup d'attention, tel un enfant assidu. Jusqu'à ce qu'elle te dise plomber l'ambiance. Tu fronces aussitôt les sourcils. Tu te redresses par la même occasion, avalant ta bouchée. « Alors là je ne suis pas d'accord ! ». Tu croises même les bras pour te donner un air sérieux. « Ma petite femme n'a pas conscience de son talent. Il n'y a pas de honte à travailler dans un café. J'ai longtemps travaillé dans un refuge pokémon, celui de mes parents d'ailleurs. Ce ne sont peut-être pas les métiers les plus enviés et pourtant ils sont si riche en apprentissage ». Tu te gardes bien de lui dire que cette histoire de refuge est sur le point de revenir dans ta vie. Enfin peut-être. L'offre est là. Bref, ce n'est pas le sujet. « Dans mon cas, ce travail était comme une pause pour mieux rebondir ensuite. Ce qui m'a mené à ce que je suis aujourd'hui ! ». Tu crois bien que tu n'as jamais été aussi sérieux de ta vie. Toi, le petit Haeshle est en train de faire une leçon de moral ? Incroyable. Tu es donc une personne avec de l'expérience. C'est ça d'être un adulte donc ?

« Et puis oh ! La télévision. C'est pas rien ça ! Tu y faisais quoi d'ailleurs ? C'était lié au mannequinat ? ». Et paf, on ressort le mémo du petit coin de ta mémoire. « Je suis assez admiratif tu sais. Toute cette pression sociale à porter sur les épaules... Je ne sais pas si j'en serais capable, ça demande tellement de courage ». Tu ne dis pas que tu n'en as pas. Disons pas autant. « Et puis chercher sa voie c'est aussi apprendre à se connaître soi, c'est se découvrir sous un nouvel angle. C'est une période chouette de la vie, je trouve ». Et tu souhaites à tous de passer par là – ou même d'y repasser.

Et arrivé comme sur un cheveux sur la soupe, la voilà te proposant d'aller danser. Serait-ce pour rendre votre couple encore plus réel ? « Euh. Ok. » dis-tu un peu surpris. Ainsi, vous voilà quittant vos sièges pour rejoindre le reste du monde déjà occupée à se déhancher frénétiquement. C'est pas un peu bizarre de danser avant même l'ouverture du bal d'ailleurs ? Et avant même le vrai début de la fête, avec le repas et tout ça ? Enfin, à vrai dire, tu n'en sais rien. Tu n'y connais rien en mariage, peut-être que ça se fait bien maintenant.

« J'espère que tu sais danser. Parce que moi non » dis-tu en te tournant vers ta partenaire. On a bien essayé de t'apprendre, mais ça a toujours été un fiasco.


La limace est revenu un bolide de F1 /roule
J'envoie mon action dans la foulée !



Permission to dance - Page 2 HWAQi5S Permission to dance - Page 2 IXa5Bkl Permission to dance - Page 2 MwFTvxq

Revenir en haut Aller en bas

Cori Cometti

Cori Cometti
Dresseur Sinnoh

C-GEAR
Inscrit le : 19/11/2017
Messages : 1753

Région : sinnoh
Lun 1 Avr - 18:47
Cori compte sur ses doigts, essaie du moins. Si Timothée a deux ans et que Darla (zut, ça ressemble bien à Donna) dix mois, les mioches ont 14 mois d'écart ?! Moins le temps de gestation...

- Pour les deux ans, ça devrait coller en effet ! Mais attends... J'ai fait un retour de couche ?! Oh ça, çaaaaaaaaaa.

L'alcool et sa capacité à faire durer les syllabes.

- Ca va faire jaser. Comment se porte notre couple d'ailleurs ? Tu es plus jeune que moi, non ? Les gens vont dire que j'essaie de te garder auprès de moi à tout prix.

Cela avait l'air drôle dans son esprit mais maintenant qu'elle a dit, Cori en aurait presque une mine triste. Peut-être qu'elle finira ainsi. A défaut d'avoir brillé, seule, elle s'entourera d'une personne capable de le faire pour deux. Elle reproduira alors le schéma de sa mère, vivre aux dépens d'un autre pour avoir cette vie tant rêvée. Cori a soudainement envie d'alerter Haeshle sur. Sur quoi ? Les risques d'une rencontre? La folie tourne de l'œil. La douce hausse les épaules et Cori renonce.

- Suibhne ? Je le prononce bien ? J'aurai été honorée de porter votre nom très cher, mais mes convictions et mon amour pour la sonorité "i" ... enfin voila ! Je veux tellement voir la réaction des quinqua quand tu vas sortir que tu m'as encouragé à garder mon nom de naissance. Pompon ! Ca serait un super pouvoir de parvenir à les faire taire. Il faut que nous y arrivons, Ash !


Cori dit cela avec le sourire et une certaine forme de détermination. Son regard se pose sur l'oncle au crâne dégarni. Il pourrait être leur première victime.

- Si jamais, mon nom est Cometti. Si tu en entends parler, ne te retournes pas pour demander de qu'il s'agit. Sauf à encore plus faire parler ! Oh, tout me plait ! J'ai l'impression que nous montons un plan machiavélique alors que ce n'est qu'un mariage ... puis, faut que les gens fassent les curieux. Imagine, nous n'avons aucune, niet, zéro, question.

Au fil de la conversation, Cori se découvre. Elle qui a tant à cœur de tout contrôler, elle aime pouvoir réfléchir à voix haute auprès de Haeshle. Elle n'espère toutefois pas le faire fuir avec sa bizarrerie.

Lorsque la conversation glisse sur des sujets plus sérieux, elle craint que l'effet magique entre eux ne s'estompe. Elle n'a rien à offrir de ce côté là, tout ce qu'elle peut faire est d'écouter attentivement le jeune homme. Ceci n'est guère difficile : Cori ne joue pas de rôle, elle est réellement intéressée par ce qui constitue le monde de Ash. Cela n'a rien à voir avec leur pseudo mariage, une quelconque attirance. La blonde est toujours convaincue de ne ressentir pour le batteur qu'une profonde sympathie. C'est un "match amical", qu'elle espère partagé.

Cori étouffe un début de fou rire avec l'histoire du piano. Oh non, Cometti. Quand tu commences à glousser, tu peux repartir très vite. La blonde essaie de ne pas y faire attention, de se reconcentrer sur la conversation. Si en effet, elle devait à nouveau... Stop, Cometti. Ne penses plus aux fous rires. Cori se mord l'intérieur de la joue.

- Je regarderai la scène et m'assurerai bien de dire à quel point tu brilles quand tu joues de cet instrument, qui malheureusement, est manquant. Caramba, pas de chance.

La jeune femme adresse un sourire complice, à défaut de savoir cligner des yeux. Elle observe la gestuelle de Haeshle, rit à certaines réactions. Il joue beaucoup et pour elle qui a dû toujours se contrôler, se tenir bien trop droite par instant, elle apprécie toute cette spontanéité.

Sur les jeux vidéos, la blonde ne rebondit pas. Elle n'a malheureusement pas suffisamment de connaissances. Son défaut de parler que lorsqu'elle se sent légitime l'empêche de poursuivre la conversation sur ce thème. Elle ne peut que réitérer à Haeshle à quel point elle trouve cela inspirant, et que les réseaux sociaux permettent de toucher un large public. Elle lui souhaite donc beaucoup de succès, mais aussi pas mal de fun dans toutes ses activités.

Lorsque le jeune homme vient à lui renvoyer la balle, Cori est étonnée de la manière de procéder. Le fou rire coincé depuis plusieurs minutes revient la voir, la malmenant alors qu'elle était en train de manger l'encas végétarien pour éponger l'alcool ingurgité. Elle essaie de sauver la mise, a bien conscience que ce qu'elle entreprend n'est pas fou. Une fois la situation sous contrôle, elle présente ses excuses à Ash et espère que cette image ne restera pas coller à la rétine de son mari bien trop longtemps.

Sa vie. Cori ne l'aurait pas vu ainsi. Elle joue la sincérité, omettant toutefois de parler de la team rocket. Peut-il lui en vouloir ? Dans les deux cas, oui. La jeune femme ne se sent pas à l'aise, essaie de ne pas trop le montrer. Elle tente de ne pas gratter la paume d'une de ses mains, ou le haut d'un de ses bras. Elle a constaté avoir ce réflexe, lutte pour s'en débarrasser.

Son sourire est tendre lorsqu'elle découvre la réaction de Ash. A cet instant, elle a envie de poser sa tête sur son épaule. Juste pour pouvoir s'imprégner pleinement de cette bienveillance, à laquelle elle n'a pas souvent été exposée. Elle voit le jeune homme croiser les bras, lui faire la morale. Cori l'écoute, hoche parfois (souvent) la tête.

- Tes mots me vont droit au cœur, vraiment. Mieux rebondir... J'espère que je pourrai compter sur mon mari dans les moments de doute pour me rouspéter comme cela !


Cori renonce à s'alimenter de nouveau, de peur de faire fuir le musicien pour de bon.

- J'étais une miss météo. A annoncer la pluie et le beau temps sur Sinnoh. C'était intéressant, enrichissant mais je n'étais pas dans une bonne mentalité et pas forcément bien entourée. Je sortais de l'élection de Miss Sinnoh et, on va dire que ça m'avait mis des sales idées en tête. J'aurai pu être plus reconnaissante à l'époque.


La jeune femme s'éloigne un peu, vient à faire tourner son siège pour ne montrer que son dos au serveur. Elle fait ainsi face à la piste de danse, aux autres invités. La distance et la luminosité ne lui permettent pas de bien observer, Cori devine donc les corps danser. Que disait-elle tout à l'heure ? Les névroses s'entrechoquer ? Beau ballet.

- Mais comme tu dis. Il y a cette pression, de la part de beaucoup, même des alliés. Bref. Nous aurons peut-être l'occasion d'en reparler. Je vais déjà retenir ton conseil. Rebondir. Et me dire que c'est ... chouette de se découvrir.

Ses yeux sont un peu dans le flou, en cet instant. L'effet de l'alcool, la peur aussi de découvrir réellement qui elle était. Avec les deux cinglées dans sa tête. Peut-être qu'il ne valait mieux pas que Cori Cometti creuse, davantage.

- Je prends bonne note en tout cas du refuge pokémon de tes parents ! Il faut que je marque des points auprès des tiens !


Cori se tourne de nouveau, vient à finir son verre de vin puis descend du siège. Elle a une idée en tête. Elle a besoin d'évacuer un peu les sentiments négatifs qui se sont installés. Pour cela, rien de mieux que de bouger. Elle propose ainsi à Ash d'aller danser, se doute fortement que la proposition n'allait pas davantage l'emballer mais, ne faut-il pas rebondir ? Elle a l'image en tête des gros ballons que les enfants chevauchent.

- Tu permets
?

Cori glisse sa main dans celle de Ash, aucune étincelle ne venant naître dans son bas ventre confirmant tout ce qu'elle a pu ressentir jusqu'à présent. Mariage platonique chez les Suibhne - Cometti, mariage néanmoins prometteur. Elle tire le musicien vers la piste, remarque qu'avec la nuit tombée, ils bénéficient davantage d'intimité. Parfait. Elle ne voyait pas les danseurs du bar, alors le serveur n'aura pas le luxe de les voir gesticuler comme des ludicolo.

- Ash, ça te dit de danser comme si personne nous regardait ? Je crois qu'on se met toujours trop de pression.

Cori s'éloigne, tout en restant face à son mari d'un soir. Elle espère que le prochain morceau ne sera pas un slow, elle a vraiment envie de se défouler. Lorsque les premières notes de gangnam style se font entendre, la blonde pouffe. A son époque, elle refusait de danser sur ce morceau estimant qu'elle était bien trop précieuse, bien trop supérieure pour se laisser aller à ce son, certes assez envoûtant mais pas suffisamment bien pour elle. Plusieurs années plus tard, la voici en train de sautiller sur place, de bouger son corps (toujours avec grâce, merci la danse classique), mais se fichant éperdumment de si le morceau était digne d'elle. La blonde sourit à Ash, probablement en train de la maudire à cet instant. Elle fait le nécessaire toutefois pour l'entraîner avec elle et l'amener à se lâcher, partageant ce moment de kiff et d'insouciance au sein même du panier de crabes.
je lance mon action ce soir ou domani owo (ll)


       

Revenir en haut Aller en bas

Mister K

Mister K
PNJ

C-GEAR
Inscrit le : 08/09/2013
Messages : 18644

Jeu 4 Avr - 18:05
Permission to dance - Page 2 TG1Spbu
Dedenne revient pour mettre une rouste à Aquali S!




Permission to dance - Page 2 TG1Spbu
Dedenne utilise Coup d'Jus !
Random donne 57, pas de critique.
(- 74 Pvs) C'est super efficace !
Pvs d'Aquali S : 52/140

Permission to dance - Page 2 YvFrzEY
Aquali S réplique avec Ocroupi !
Random donne 56, il peut attaquer !
Random donne 94, l'attaque échoue !




Que voulez-vous faire, combattants ?

Récap' :
> Haeshle Suibhne
→ Herbizarre : K.O
→ Motisma : K.O
→ Aquali S : 52/140
Aquali S est paralysé (Vitesse divisée par 2)

> Cori Cometti
→ Hexagel : K.O
→ Galopa S : K.O
→ Dedenne : Full



avatar ©️ Cori Cometti ©️ minillustration
LA MODÉRATION RP, UN ART DE VIVRE.
Formulaires de modérations:
Revenir en haut Aller en bas

Contenu sponsorisé



C-GEAR
Revenir en haut Aller en bas
 Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
(Page 2 sur 3) Aller à la page : Précédent  1, 2, 3  Suivant

Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Master Poké :: Hors région :: Master Tower - C O M B A T S-