Le Deal du moment : -60%
Siège Gaming Asus ROG SL300 Noir à ...
Voir le deal
199.99 €

Aller à la page : Précédent  1, 2
 
» Jack l'éventreur

Zoé Wells

Zoé Wells
Agent Kalos

C-GEAR
Inscrit le : 03/01/2014
Messages : 1108

Région : Kalos
Mer 6 Oct - 7:19
Si j'avais un lien ? De base, non. On m'avait clairement foutu dedans sans qu'on me donne mon avis. Bon... J'avais quand même une petite part de responsabilité avec cette histoire de drogue chopée dans une voiture. J'y peux rien si je suis bonne à mon travail. Dommage que je me dégonfle une fois l'uniforme retiré. Au début, j'avais l'impression de rester Jim, une fois la journée de travail de Zoé terminé. Mais non, Jim appartient à un autre monde. C'est toujours Zoé et c'est elle qui se fait marcher sur les pieds. Ça commence à m'agacer sérieusement mais, en même temps... Qu'est-ce que je peux faire pour me sortir de là ? Les emmerdes me collent au cul.
Je me frotte la nuque, en proie à une série de question et d'hypothèse sur la marche à suivre. Cerise m'a vraiment foutu dans la merde.

- Eh bah euh... Balbutiais-je sans trop savoir quoi lui raconter.

Dur d'inventer un mensonge sur commande alors que deux personnes vous fixent intensément. Et si ça se trouve, Cerise m'enfoncerait encore plus si je mentais. Non, il faut que je sois honnête avec lui mais, il faut que je trouve les bons mots.
Il me demande alors si je ne suis pas détective. Sur le coup j'ai comme un spasme. Je me dis que c'est une bonne alternative et pas totalement faux. Mais mon amie relève un sourcil et se met à taper du pied pour me montrer son impatience. Non, pas de mensonge même de demi-mensonge.

- Euh non... Pas vraiment.

Je prends une grande respiration et je commence à regarder mes pieds. J'ai débuté le récit maintenant il faut que je le continue.

- écoute Honoré... Au début, je faisais juste mon job et je suis tombée par hasard sur une grosse cargaison de drogue. La drogue dure, un gros trafic. Sauf que les mecs m'ont retrouvé et m'ont pris un pokémon.

Je tremblais légèrement en pensant à ma pauvre Sancoki, prisonnière de ces monstres. Peut-être qu'elle était déjà morte à cette heure. Je ne savais plus quoi faire pour elle. Je poursuivis l'histoire avec la partie où j'avais dû faire disparaître ma grosse prise de drogue et faire passer ça pour un accident. Ces fumiers voulaient que je répare ma connerie et continuer à profiter de moi. Comme la fois où on dû faire le transport de cette nouvelle drogue.

- Je sais pas très bien si j'ai bien expliqué mais... Je suis coincée dans cette histoire. Je ne peux pas en parler ou faire quoi que ce soit. Ils détiennent mon pokémon ! Tu comprends ! Il faut que je ferme ma gueule et que je coopère.

Fais ce que je dis et pas ce que je fais. Parce que là, avec avec notre petite aventure avec Cerise on pourrait croire que je fais l'exacte opposé de ce que je viens de dire. Avec deux doigts, je me frotte les paupières, autant perdu que les autres dans ce récit foireux. Cerise a lâché son air pincé et me regarde avec des yeux ronds, ne comprenant pas très bien où je voulais en venir. Si elle était perdue alors Honoré frôlait le néant niveau information.

- Ahem... Mon job de base c'est... C'est flic.

Je me redresse, fixant le regard bleu du garçon, essayant de deviner comment il allait réagir. Mais la panique prit le dessus et reprenais mon récit foireux :

- Et on m'a mit sur une mission avec ces histoires de suicide par défenestration ! Tu comprends ? Au début, je voulais juste aider Cerise ! Cette nouvelle drogue sur le marché risquait de lui faire de l'ombre et

- Stop stop stop ! Ne m'utilise pas comme alibi ! T'es flic et tu voulais savoir le fin mot de l'histoire ! Je suis désolée mais, c'est ton âme d'enquêtrice qui t'as poussé à creuser plus. Tu aurais pu fermer ta gueule et obéir dans réfléchir. Exactement ce qu'aurait pu faire ce garçon et qu'il n'a pas fait non plus.

Silence. Est-ce que Cerise venait de dire qu'Honoré était aussi flic. Je m'insurgeais un instant de ces accusations sans fondement. Mais la drag-queen n'était pas en train de soupçonner Honoré. Elle était plutôt en train de me faire comprendre que mon ami avait aussi envie de connaître le fin mot de l'histoire et de s'impliquer. Même sans être flic, il était évident que cette nouvelle drogue n'était pas nette et qu'elle ne servirait pas qu'à shooter les délinquants et les vieux riches. Non, lui aussi avait sentie une menace sous-jacente et comme moi, il avait envie de s'impliquer. Maintenant la question, c'était de savoir s'il allait continuer maintenant qu'il savait que j'étais aussi une flic.

828 mots
Utilisation d'une super potion sur Staross


Jack l'éventreur  - Page 2 Wtyh

Autres:
Niveau du mois
Thème hu
Revenir en haut Aller en bas

Mister K

Mister K
PNJ

C-GEAR
Inscrit le : 08/09/2013
Messages : 16722

Mer 6 Oct - 10:06
Utilisation d'une super Potion sur Staross. Votre Pokémon retrouve tous ses PV

Jack l'éventreur  - Page 2 Alakazam-f
ALAKAZAM niv 37 est envoyé par l'Assassin Stanislas
Stat:

Staross : Full PV
Mygavolt : Full PV





Que voulez-vous faire, Agent Zoe Wells ?




avatar ©️ Iago E. Fitzroy ©️ toko
LA MODÉRATION RP, UN ART DE VIVRE.
Formulaires de modérations:
Revenir en haut Aller en bas

Willi Toyotomi

Willi Toyotomi
Modo & Sbire

C-GEAR
Inscrit le : 19/09/2013
Messages : 3044

Dim 5 Juin - 13:08
Willi avait du mal à comprendre pourquoi ça avait l’air si difficile pour Zoé de lui expliquer son lien avec ces histoires. Bien qu’il pouvait comprendre la gêne d’avouer qu’on traine dans des histoires louches, pour lui cette barrière n’existait plus entre eux. Leur première rencontre servait amplement à justifier qu’ils trainaient tous les deux avec des gens pas très nets. Mais quand elle finit par avouer qu’elle avait eu des problèmes avec des trafiquants qui avaient fini par la racketter, son sang ne fit qu’un tour avant de bouillir dans ses veines. Il serra les poings en se plantant les ongles des pouces dans la paume de la main et se mordillait la lèvre. Il avait peur de trop en dire et de ne pas gérer ses émotions. Il devait attendre encore un peu. Toute cette histoire de profiter de la faiblesse d’une personne pour l’utiliser comme bon lui semble, c’étaient exactement les méthodes qu’il méprisait chez les Aqua. Et il ne serait finalement pas surpris si c’était eux qui étaient derrière tout ça.

Mais l’annonce suivante de Zoé le bouleversa complètement et sa colère se transforma en incompréhension. Sous la surprise, il fit un pas en arrière. Comment pouvait-elle être flic ? C’était une ripou ? Les questions se bousculaient dans sa tête, il n’écoutait même plus l’histoire de la jeune femme, jusqu’à ce que Cerise intervienne. Et il ne pouvait lui donner tort, elle avait vu juste. Si Willi était là à cet instant présent, c’était avant tout pour sa curiosité personnelle. Il avait vu ce que pouvait faire cette drogue, et il était effrayé que ça puisse tomber entre de mauvaises mains. Finalement, que Zoé fasse partie de la police n’était peut-être pas une mauvaise chose. Bien que les agents n'avaient pas une place de choix dans son cœur, peut-être qu’elle était différente et qu'elle allait être capable de faire quelque chose de concret contre tout ça, contre cette drogue. Bien qu'il en doutait étant donné son lien avec Cerise qui trempait dans le monde des stupéfiants.

« Tu sais qui sont ces mecs ? Enfin je te demande pas leurs identités mais est-ce qu’ils appartiennent à un groupe ou quelque chose du genre ? » Evidemment, la question de Willi n’était pas anodine. Il estimait qu’il y avait une chance pour que ces détraqués fassent parties des Aqua. Ou d’une autre organisation tout aussi louche, mais les méthodes d’intimidation ressemblaient à ce qu’il avait pu voir. Secrètement, il espérait très fortement que ce ne soit pas le fruit des Aqua. Lui qui allait à l'encontre de leurs principes aurait encore bien plus de travail qu'il ne pouvait l'imaginer s'ils étaient également dans ce genre d'affaires. Il ne savait pas s'il devait être honnête avec Zoé en retour. Après tout, maintenant il connaissait sa véritable identité et c'était peut-être le juste des choses que de lui avouer qu'il était sbire, que les scientifiques pour qui il travaillait n'était pas tout rose et n'avait que faire de l'éthique. Il prit une grande inspiration avant de se lancer dans le bon. « J'ai le sentiment que je peux vous faire confiance, à Cerise et toi ... Avez-vous déjà entendu parlé des Aqua ? » Il ne savait pas vraiment où il voulait aller avec ça. Il avait peur d'en dire trop mais en même temps il voulait être honnête pour pouvoir avancer dans cette affaire. Il ne pouvait pas garder pour lui des informations qui pouvaient être importantes.

« Je t'avais dit que je travaillais avec des scientifiques, que j'étais leur homme à tout faire. En réalité, ces scientifiques et moi-même sommes dirigés par les Aqua. C'est un peu compliqué mais ils trainent dans beaucoup d'affaires louches que ce soit du trafic d'influence, de la manipulation, de simples vols ... Les scientifiques avec qui je travaille font tout un tas d'expériences sur des pokémons en essayant d'augmenter leurs capacités. Ca n'a rien à voir avec la drogue que nous venons de découvrir, mais ils ont une éthique très discutable et ce ne sont malheureusement pas les seuls. Les méthodes de recrutement sont parfois violentes, et ce qui peut être encore plus violent c'est vouloir partir de l'organisation. Ca m'étonnerait pas qu'il y ait quelques tarés avec de mauvaises intentions qui pourraient s'en servir pour humilier des personnes qu'ils jugent trop faibles ... » Le blondinet s'était livré, il avait sûrement oublié des détails mais il avait essayé de faire au plus clair. Il avait senti son visage devenir rouge de honte et il essayait tant bien que mal de masque ses tremblements. Ce n'était pas facile d'avouer appartenir à une organisation malfrate lorsque c'était la chose qu'on détestait le plus. S'il le pouvait, il quitterait l'organisation le plus rapidement possible. Mais il n'avait malheureusement pas le choix que de rester parmi eux.

Avouer à une agent d'être un sbire pouvait être à double tranchant. Il espérait que Zoé n'essayerait pas de le coffrer. Il n'avait pas dévoilé sa véritable identité, mais il ne pouvait pas se le permettre. Bien qu'il pouvait se permettre de se déplacer facilement avec sa fausse identité et son passing de gentil, il était toujours en cavale et recherché pour s'être évadé de prison. « Je ne l'ai pas dit mais je n'approuve pas du tout ce qu'ils font. Si ça ne tenait qu'à moi, je serais déjà bien loin de tout ça. Malheureusement, c'est une erreur de jeunesse qui a eu un peu trop d'impact dans ma vie. J'essaye de combattre le mal de l'intérieur, et si cette drogue peut avoir un quelconque lien avec les Aqua, je suis prêt à tout pour les arrêter. Disons que c'est peut-être une piste à explorer, mais s'il n'y a aucun lien avec eux je n'en serais que ravie. Quoiqu'il en soit, j'ai envie de faire mon possible pour que cette drogue ne circule pas. Que ce soit avec les Aqua avec avoir n'importe quels autres bandits, j'ai peur de l'effet que ça pourrait avoir. » Le jeune sbire faisait naturellement preuve d'altruisme. Il se voyait parfois un peu comme un super-héros prêt à sauver le monde, mais il n'en restait pas moins honnête.



1091 mots


Jack l'éventreur  - Page 2 Willi_10Jack l'éventreur  - Page 2 Tcard_21
Jack l'éventreur  - Page 2 R60qkoC
Avatar ©️ Romy Fitzroy
Revenir en haut Aller en bas

Zoé Wells

Zoé Wells
Agent Kalos

C-GEAR
Inscrit le : 03/01/2014
Messages : 1108

Région : Kalos
Mar 21 Juin - 7:11
Son pas en arrière ne m'a pas manqué et à cet instant mon cœur s'est serré dans ma poitrine. J'ai sentie un mur se dresser et envelopper la fragilité que je venais de divulguer. Mon esprit était prêt. Honoré pouvait dire ou réagir comme il le voulait, je serais prête à tout bloquer pour ne pas être blessée. Tant pis pour lui. Ce n'était qu'un gars que j'avais rencontré au hasard d'une mission de merde. On s'oubliera et ça sera très bien. Mais... Maintenant qu'il en savait beaucoup sur moi... Est-ce que je serais capable de le faire taire ? Heureusement, je n'eus pas à réfléchir à cette question. Le blond s'intéressait au groupe de connard qui retenait Sancoki. Je fus bien désemparée devant ses questions car, je ne pouvais pas répondre.

- Juste un petite gang à Yanthreizh Vaguement connu pour ses vols de pokémon. J'ai découvert après qu'ils trempaient dans les stupéfiants. Un peu à mes dépends...

Finalement, mon acolyte de mésaventure n'a pas prit ses jambes à son cou. La découverte de mon vrai métier l'a secoué, il faut bien avouer. Mais mon histoire avec ma pauvre Sancoki semble l'avoir touché. Il à l'air de comprendre pourquoi je suis rentrée dans ce genre de guêpier. Pour un pokémon. Les dresseurs sont prêt à tout. Je n'aurais pas imaginer que je deviendrais ce genre de personne. Je me sens misérable mais, je suis quand même soulagée qu'Honoré ne m'ait pas abandonné. Son visage est alors marqué par la tristesse et je sens que lui aussi a quelques révélations à nous faire. Il commence alors à nous parler d'une organisation. Les Aqua. Je secoue la tête lentement, ne connaissant absolument pas ce nom. J'avais entendu parlé des Rocket, j'en avais même croisé quelques uns en mission mais, je n'avais jamais entendu parlé d'autres organisations. J'écoute alors son histoire, entièrement liée et surtout sous l'influence de cette organisation malfaisante. Honoré est exactement dans la même merde que moi. Ces Aqua ne semblaient pas être des enfants de cœur. Mon acolyte avait même peur pour sa vie... Les yeux au sol, je me dis qu'il était dans une galère encore pire que la mienne et depuis encore plus longtemps que moi. « Hé oui Zoé ! Le monde ne tourne pas autour de ton petit nombril. Il y a des gens qui ont encore plus d'emmerdes que toi ! » J'ai un peu honte de m'être plaint devant lui mais, Honoré ne me prend pas de haut. Il se demande plutôt si mon petit gang de kidnappeur n'aurait pas un lien avec sa grosse organisation mafieuse.

- Alors là... Je ne saurais pas dire. Je ne les ais jamais entendu parlé de leur supérieur. Je ne sais même pas s'ils en ont. Ils sont peut-être à leur compte ? Dis-je en me grattant le menton.

Et qu'est-ce que ça ferait si j’apprenais que les Aqua étaient derrière tout ça ? Ça voudrait juste dire que je serais dans une merde encore plus noire que ce que je pensais. Un frisson d'appréhension me secoua le dos.
Honoré regardait le bitume du trottoir et je sentais toute la honte qui l'accablait. Une mains sur ma nuque, je cherchais les mots pour le réconforter. Un regard vers Cerise m'apprit qu'elle ne m'aiderait pas. Elle nous regardait de toute sa hauteur, dédaigneuse face à nos histoires misérables. Mon amie drag-queen trempait aussi dans les histoires louches. Mais contrairement à nous, elle le faisait de son plein gré pour faire tourner sa boutique.
Quand Honoré reprit la parole, j'acquiesçais sans hésitation. Bien sûr que je n'avais pas douté une seule seconde de lui. Cette erreur de jeunesse, je pouvais la comprendre mais, je ne pouvais pas accepter qu'elle le hante le reste de sa vie. Non ! Il y a un moment où on devient un adulte et où nos erreurs d'avant deviennent du passé. Elles doivent nous servir à avancer et non l'inverse. De joli parole qui vont rester dans ma tête. Je ne suis pas une femme d'action. Honoré et moi sommes coincés, tout ce qu'on peut faire pour le moment, c'est se soutenir l'un l'autre. Mais mon ami a l'air plus motivé que moi et commence à dire qu'il veut stopper la propagation de cette drogue. Il ne sait pas si elle a un lien avec son organisation ou une autre, mais, il a bien comprit qu'elle est dangereuse. Je réfléchis un instant, pensant à cette hypothèse qui traîne dans ma tête depuis que j'ai commencé ma mission. Honoré veut agir et même si aujourd'hui il ne peut pas quitter les Aqua sans conséquences, il peut quand même essayer de faire une bonne action. Et stopper cette drogue est placé très haut sur l'échelle des bonnes actions. J'accepte.

- Ok. Ma mission est partie sur une histoire de suicide. Deux personnes, deux femmes, se sont suicidées de la même façon à quelques mois d'intervalles. Il n'y a aucun lien entre elles. Elles ne se connaissaient pas, elles ne travaillaient pas au même endroit et ni vivaient pas proche l'une de l'autre. Pas les même hobbies, ni les même lieux de sortie. Vraiment, aucun lien entre les deux victimes. Elles ne se ressemblent même pas.
La police a interrogé leurs proches et ils ont tous dit la même chose. Une femme sans histoire qui allait parfaitement bien. Aucun signe de dépression qui pourrait expliqué cet acte.


Je n'arrive pas à croire que je suis en train de divulguer toutes les informations sur ma mission à Honoré. Mais de toute manière, cette histoire est trop importante pour une flic seule. Il ne sera pas de trop pour me donner un coup de main. Je lui explique que je soupçonne l'utilisation de drogue car, après l’analyse de leurs corps, on a retrouvé des traces de stupéfiants dans leur organisme. Malheureusement, la police judiciaire ne connaît pas encore l'existence de cette nouvelle drogue. Ils cherchent encore ce que c'est.

- Po ! Po ! Pop ! Stop ! Votre petite mission ne m'intéresse pas le moins du monde. Et moins j'en sais et mieux c'est pour moi ! Je vais donc vous laissez à présent.

Nos regards se croisent et j'ai a honteuse pensée de me demander si Cerise ne va pas nous mettre des batons dans les roues. Après tout, on part à la chasse à la drogue avec comme objectif de stopper son lancement sur le marché. Mais mon ami Drag-queen fronce les sourcils et me rassure en feignant d'être déçue par mes soupçons.

- Je n'ai pas l'intention de promouvoir cette poudre. Il va certainement y avoir un effet de mode. C'est toujours comme ça avec les nouveaux produits. Mais ça ne durera pas. Les gens cherchent l'euphorie ou un instant de paix. Cette nouvelle poudre n'offre aucune de ces options. Sur ce mes jolies ! Je vous laisse ! Bonne enquête !

Cerise se retire la tête haute en se dandinant sur le trottoir. Un sourire amusé, je me tourne vers Honoré pour lui demander définitivement s'il souhaite s'allier à moi pour cette mission ?
Je vais définitivement avoir besoin d'un acolyte et il est le bienvenue.
Maintenant, il faut que je me rende au poste de police de Doublonville pour récupérer le dossier de l'enquête.

1277 mots


Début de la mission: Jack l'éventreur

Modé offi:
Mygavolt
Race: Mygavolt(♀)
Niveau : 46 (3/4)
Obtention : Starter
Attaques & Statistiques:
Staross
Race :Staross
Niveau : 46 (0/4)
Obtention : Pokémon de rang
Attaques & Statistiques:


Jack l'éventreur  - Page 2 Wtyh

Autres:
Niveau du mois
Thème hu
Revenir en haut Aller en bas

Mister J

Mister J
PNJ

C-GEAR
Inscrit le : 08/09/2013
Messages : 15004

Jeu 23 Juin - 19:44
Jack l'éventreur  - Page 2 596
Mygavolt lance Rayon Signal sur Alakazam !
{ -81 PV } C'est super efficace ! (random donne 56, pas de CC)
PV Alakazam : 14/95

Jack l'éventreur  - Page 2 Alakazam-f
Alakazam lance Rafale Psy sur Mygavolt !
{ -39 PV } (random donne 54 et 67, pas de CC ni de confusion)
PV Mygavolt : 109/148


Que voulez-vous faire, agent Zoé ?


Récap :

Mission Willi terminée.

Zoé :
Adversaire :
PV Alakazam : 14/95

Zoé :
PV Mygavolt : 109/148




avatar ©️ Iago E. Fitzroy ©️ toko
LA MODÉRATION RP, UN ART DE VIVRE.
Formulaires de modérations:
Revenir en haut Aller en bas

Contenu sponsorisé



C-GEAR
Revenir en haut Aller en bas
 Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
(Page 2 sur 2) Aller à la page : Précédent  1, 2

Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Master Poké :: Le Pokémonde :: Région Johto - 2E G E N :: Doublonville-