Le deal à ne pas rater :
One-Punch Man Tome 25 en édition Collector : où le précommander ?
9.90 €
Voir le deal

Aller à la page : Précédent  1, 2
 
» Saynètes ~

Calypso Kanaloa

Calypso Kanaloa
Elite 3

C-GEAR
Inscrit le : 29/10/2013
Messages : 542

Sam 6 Mar 2021 - 17:45
    « Ce serait vraiment aimable de ta part, j’ai vraiment envie de vous faire découvrir ce genre de projets sur lesquels je travaille. »
Edel n’avait pas tort de parler de l’emploi du temps, en tant que maîtresse coordinatrice, il était parfois difficile d’organiser tout cela en même temps, mais le Comité lui permettait tout de même pas mal de choses à ce niveau-là, ils savaient que pour ne pas perdre leurs têtes, il était bien de privilégier les projets professionnels et cela aidait quand même énormément la jeune femme.
    « Oui ! C'est mon premier projet où je serai un peu à la mise en scène et comédienne, autant dire que j'ai une pression de dingue sur les épaules mais ça va, déjà je ne suis pas seule et je travaille avec des pros et en plus mon co-metteur en scène est un ami donc ça se passe bien. »
Elle était vraiment contente de partager ce travail avec Warren. Ils avaient commencé la scène plus ou moins ensemble et voir qu'ils étaient encore dans le même bateau maintenant après avoir grandi chacun de leur côté était vraiment motivant.
    « Le Comité m'a beaucoup soutenue ces derniers mois du coup, j'ai eu moins d'apparitions à faire ou alors proche du lieu donc franchement cool. »
Elle était vraiment reconnaissante, c'était une offre en or et elle savait qu'elle aurait à rattraper un peu de temps à donner derrière, mais cela n'avait rien à voir.
    « Je trouve que cela va vraiment bien avec notre rôle de coordinateur, je n'ai jamais trop su différencier l'un de l'autre comme ce sont deux passions que j'ai depuis l'enfance. Comme deux sous-branches de... la branche d'un arbre ? Haha ce n'est pas très clair mais je ne peux pas me passer de l'un ou de l'autre ! »
La jeune femme s'emballait toujours quand on pouvait évoquer ses passions et elle espérait ne pas saouler son commis de cuisine.

Enfin, le jeune femme avait plein de sujets qu'elle aimait développer, s'il souhaitait du calme, ce n'était clairement pas avec elle qu'il allait l'obtenir. Elle avait envie d'en savoir plus sur lui, mais dans le même temps, ne pouvait pas s'empêcher de se confier un peu. Edel lui inspirait une certaine confiance. Il avait l'air à la fois plutôt gentil mais qui n'hésiterait pas à lui faire remarquer certaines choses, une personne sur qui elle pourrait compter, un vrai ami, peut-être.
    « Non mais attends, de quoi je me mêle ? »
Elle s'était mise à rire à la déclaration d'Edel. Besoin d'un copain, c'était vraiment marrant. Elle ne se voyait pas avec quelqu'un en ce moment et le fait qu'il vive la chose totalement différemment était vraiment drôle.
    « Bah voilà, faut juste qu'on échange d'agents en fait ! Je suis une maîtresse coordination, j'ai juste besoin d'attention, pas d'un copain essentiellement. »
Elle n'allait pas s'en remettre.
    « En tout cas, j'espère te voir dans mes tribunes pour une prochaine prestation, j'en ferai de même pour toi ! C'est chouette d'être soutenu par ses collègues. »
Par tout le monde, en fait. Calypso appréciait de voir que le public lui-même se mobilisait toujours plus pour les coordinateurs, cela faisait toujours plaisir.

Et pendant ce temps, la cuisine avançait bien ! Calypso était plutôt contente du résultat : cela sentait bon dans toute la pièce et ils allaient à coup sûr se régaler !
En plus d'un bon repas à partager, celui-ci allait être en bonne compagnie : Edel semblait d'accord avec cette idée de famille qui tenait vraiment à cœur à la jeune femme.

Et finalement, le plus incroyable se produisit au moment où le repas fut servi. Calypso ne s'y attendait pas, mais Edel lui révéla un récit digne du spectacle qu'elle mettait en scène. Elle était épatée par cette histoire mais aussi par sa manière de le raconter. Rien d'étonnant au fait qu'il soit devenu un maître coordinateur avec cette si bonne faculté de conteur. Elle sentait bien qu'il était fier et qu'il en jouait, mais il avait bien raison !
    « Mais tu me laisses dans un suspens incroyable, je vais compulser des livres de recette pour avoir la chance d'entendre encore plus d'histoires de ce genre ! »
J'observais chacun de ses Pokémon, la plupart étaient bien trop concentrés sur leur repas pour donner de l'attention au coordinateur. C'était amusant de savoir comment il avait obtenu ses Pokémon et d'entendre ces histoires incroyable. C'était même assez mignon qu'il pusse penser à évoquer son Avaltout d'une manière plus discrète. Il pouvait quand même être fier de ses actes.

Calypso était impressionnée par son nouveau collègue, il semblait avoir roulé sa bosse, vécu des trucs incroyables. Elle avait envie de le questionner sur beaucoup de choses et notamment sur le futur. Comment voyait-il la suite ? C'était sûrement quelque chose auquel il avait pensé avant même d'arriver ici. Et puis... Surtout il avait dû quand même avoir des tas d'expériences différentes. La jeune femme avait peur de mal s'exprimer, mais heureusement son collègue ne semblait pas mal le prendre. Ouf, c'était déjà cela, elle avait toujours peur de trop mettre les pieds dans le plat, à la limite de l'incorrection, mais tout allait bien, visiblement.

En effet, comme elle s'y attendait, il lui dit tout de go que l'Elite n'était pas la fin de sa carrière. Il pouvait être plus âgé, il était quand même loin de la retraite - même si bon, encore une fois, les cheveux...
Elle buvait ses paroles dans le même temps qu'un grand verre d'eau - toujours bien rester hydratée -, elle avait décidément bien des choses à apprendre de son aîné et elle avait hâte de traîner avec lui. En espérant, par contre, qu'elle ne passerait pas pour la jeune ingénue à qui il fallait tout expliquer de la vie. Non, Calypso avait quand même quelques ressources, on ne pouvait pas la penser aussi stupide que cela ? Si ? Pour le moment, Edel donnait le change, il avait l'air de bien l'apprécier, alors c'était déjà qu'elle ne lui paraissait pas si cruche.
    « Attends, tu es aussi un magicien ? Mais combien de talents possèdes-tu ? »
Est-ce qu'elle en faisait trop ? Probablement. Calypso avait des réflexes de petite fille lorsqu'on lui évoquait des choses comme cela. Mais bon, en même temps, des tours de magie ! Comment rester insensible à ce genre de déclaration ? Elle voulait absolument en savoir plus et surtout, voir ça de ses propres yeux.
    « J'ai vraiment hâte que tu me montres tes talents. Je vais sûrement devenir bien vite ta fan numéro 1 ! »
Elle le disait en riant mais le pensait un peu quand même. Savoir qu'elle pouvait se lever un matin et aller demander à son collègue un tour de magie pour rendre sa journée meilleure, c'était quand même le top du top.
Elle était donc certaine d'une chose : elle allait passer de bons moments avec Edel. Et puis, même quand il se déciderait à partir, ils auraient sûrement encore des choses à se raconter et elle pourrait le suivre sur scène. Ah, elle était si contente d'avoir fait sa connaissance.

Alors qu'elle s'apprêtait à débarrasser tout le monde, notamment pour éviter une catastrophe de la part des uns ou des autres, Edel lui présenta une magnifique tarte aux citrons meringuée. Il n'en fallut pas plus pour la faire saliver à nouveau.
    « Ohlala, j'ai l'impression d'avoir droit à un premier de tes tours ! Et il me plaît ! »
La jeune femme se leva avec enthousiasme, puis pour observer de plus près la photo dont il lui parlait. Elle ne pouvait pas lui donner tort encore une fois : la photo représentait une vue idyllique et elle avait bien envie d'y être.
    « C'est la meilleure façon de terminer un repas, je suis un vrai bec sucré. Et j'aurais bien envie de me rendre sur cette plage en vrai. Je vois que c'est un endroit qui te tient à cœur ! C'est pour un souvenir de ta capture de Ma'ukele ? »
Elle avait un grand sourire, déjà d'avoir bien retenu son histoire et ensuite de pouvoir dès à présent faire des liens sur la vie de son collègue. Elle ne cachait pas sa curiosité, après tout ils étaient là pour apprendre à se connaître !
    « En tout cas, tu vois, c'est vraiment une sorte de paradis ici. Les tartes au citron poussent toutes seules dans les frigos, haha ! »
Elle n'était pas dupe, elle savait que ce genre de délicatesses se trouvaient facilement à l'Elite et elle lui avait bien montré la caverne d'Ali Baba à ce titre.
Elle ne voulait pas en faire trop, mais elle avait vraiment apprécié le repas, la compagnie d'Edel, tous ces échanges qui lui avait permis d'apprendre à connaître son nouveau collègue.

Quand Pops revint avec les assiettes, elle l'aida à les distribuer tout en récupérant les assiettes du repas pour les ramener à la cuisine. Elle avait le sourire pendant tout son déplacement, c'était comme un jour de fête, sans rien de plus à fêter que leur belle rencontre. Un vrai ravissement.
Elle laissa Edel s'occuper du partage de la tarte, elle était bien opulente, mais sûrement trop petite
pour les grands yeux des différents protagonistes.
Elle s'en amusait un peu, mais elle savait qu'elle allait devoir elle-même savourer chaque bouchée de cette tarte semblant si délicieuse.
    « Nous voilà face à un nouveau défi, la prochaine fois, peut-être pourrions nous nous essayer à la pâtisserie ensemble ? »
En prononçant cette phrase, elle s'était rendue compte que tout cela était peut-être un peu trop enfantin pour Edel. Cela permettait certes d'engager une conversation, de faire quelque chose ensemble, mais tout de même... Il avait depuis longtemps dépassé l'âge de Luz...
    « J'aime bien regarder quelques émissions de cuisine, mais m'y mettre seule, c'est autre chose ! »
Voilà, cela donnait sûrement un peu plus d'épaisseur, la pâtisserie, c'était aussi une affaire de grandes personnes sérieuses après tout.
    « Et si tu es un flemmard comme moi pour ces choses-là, on pourra aussi manger des pâtisseries en regardant l'émission ! »
Bim, deux invitations en une. Calypso en faisait peut-être trop, mais il y avait aussi une chance qu'Edel apprécie l'une ou l'autre des activités, alors, il fallait quand même demander, au cas où.


Merci à Elisa A. Kanes pour l'avatar. (:
Séquo • autres comptes :
Saynètes ~ - Page 2 QLl4qJ5Saynètes ~ - Page 2 2cyljSMSaynètes ~ - Page 2 2zdcb4X
Revenir en haut Aller en bas

Edel Aubier

Edel Aubier
Elite 3

C-GEAR
Inscrit le : 20/11/2017
Messages : 554

Lun 10 Mai 2021 - 16:19
C'était avec un grand intérêt que j'écoutais Calypso me parler de son activité de comédienne, et même de metteuse en scène, au vu du projet qu'elle évoquait maintenant. Je savais déjà que la jeune femme était liée au milieu du théâtre, mais j'ignorais qu'elle était si impliquée dans sa troupe : cela me surprenait, tout en me rassurant un peu. Avec mon expérience de ces deux dernières semaines, je n'imaginais plus que le métier de champion d'Élite pouvait laisser autant de temps pour les « à-côtés » ; mais Saizo aussi avait sa pension à Frimapic, et Béatrice ses activités militantes... C'était encourageant, car salvateur pour mon futur temps libre ! Je ne pouvais pas faire semblant d'avoir une pension à gérer à Alola ?

C'est impressionnant, en tout cas. Il doit pas te rester beaucoup de temps libre avec tout ça ! Ou alors, c'est parce que je viens d'arriver qu'ils me donnent toujours dix-huit mille trucs à faire...

En tout cas, je prenais vraiment plaisir à écouter Calypso parler théâtre, même si j'étais toujours réticent à l'idée de partager avec elle ma propre expérience. Puisqu'elle pratiquait le théâtre comme la coordination avec assiduité, j'aurais été curieux de voir comment elle se débrouillait sur une scène de théâtre.

Je comprends tout à fait le côté « deux branches d'un arbre » ! Je me suis mis à la coordination assez tard, et c'est un peu le théâtre qui m'a mené là. Enfin, je faisais tout un ensemble d'activités, mais à la fin... C'est juste faire un spectacle qui plaise à un public, avec des pokémons, et jouer des rôles pour raconter une histoire, ça plaît toujours, pas vrai ?

C'est ce que je m'étais dit la première fois qu'il m'avait fallu représenter dans un Dôme de coordination, en tout cas. Qu'est-ce que je pouvais apporter à mes petites démonstrations de rue pour que cela « fasse bien » sur une vraie scène, parmi de vrais coordinateurs, devant un public qui avait payé pour être là, et pour convaincre un vrai jury de me donner un ruban (et la récompense monétaire qui allait avec) ?

Mais on remarque bien les coordinateurs qui ont aussi fait du théâtre, je trouve. Dans les prestations, ça donne un style.

Tout comme mes prestations, les critiques l'avaient relevé avant moi, étaient marquées par les jeux du cirque... Je trouvais toujours intéressante la façon dont nos pratiques extérieures pouvaient influencer nos prestations. Mais je n'allais pas développer sur le sujet : ça risquait d'être ennuyant, et on avait surtout un plat à finir de préparer, ce n'était pas le moment.

Entre le fait que sa petite sœur lui manquait et son histoire d'avoir quelqu'un « qui la comprenne, qui est là-dedans avec elle », je n'avais pu m'empêcher de suggérer à Calypso qu'elle avait besoin d'un copain ; ce à quoi, ouf, elle réagit avec un rire. J'étais content de voir qu'elle ne se vexait pas quand on la taquinait un peu.

Non bah j'sais pas, quand on est à l'Élite, on doit recevoir plein de lettres d'admirateurs, en plus, non ? ...Y'a déjà un fanclub à mon nom alors que j'ai même pas encore fait un challenge !

Je poursuivais sur le ton de la plaisanterie. Je m'étonnais tout de même de la découvrir isolée, en besoin de compagnie, alors que j'avais imaginé les champions d'Élite entourés de plus d'attention qu'il n'en fallait. C'était sans doute pour ça qu'elle avait accueilli si volontiers ce repas ensemble : j'avais pensé arriver, seul, dans un milieu où les groupes étaient déjà bien formés, mais finalement... Mon intégration s'annonçait plus simple que je ne l'avais imaginé. J'en étais content. Si le courant passait bien avec ma collègue, et c'était bien parti, ça n'annonçait que du bon pour les prochains mois.

Ah, mais on échange quand tu veux ! m'exclamai-je en riant au sujet des agents. Tu dois pas être très loin en âge de la mienne, en plus, vous pourriez faire de supers amies ! ...Enfin, si tu supportes son caractère ! Je crois qu'ils me l'ont donnée parce que Madame s'y connaît en pokémons psy, ou je sais pas, patin couffin mais pffffuuh ! Elle s'y connaît pas en REPOS, ça c'est sûr !

Mais j'allais le lui apprendre. Ainsi que toute la richesse de significations comprises dans le mot « vacances ». Avec moi, elle ne passerait pas à côté, c'était certain !

Tu peux compter sur moi ! Un autre avantage du métier de champion : l'accès aux défis d'Élite gratuit !

La préparation du repas enfin finie, nous pûmes nous installer pour le déguster, dans le petit confort de mon appartement tout fraîchement meublé. Entre deux coups de fourchette, nous commençâmes à nous raconter des récits de capture de nos pokémons. Calypso m'écouta narrer ma rencontre avec Ma'ukele dans un enthousiasme qui n'avait rien à envier à celui des enfants devant certains de mes spectacles : cela m'encourageait encore à en rajouter encore, en matière d'effets et de coups d'éclat. Sa remarque me fit rire.

Haha, si j'ai droit à un bon repas en échange d'une histoire, je vais regretter de pas avoir plus de pokémons avec moi !

Nos pokémons, justement, ne semblaient pas prêter la moindre attention à ce que l'on racontait, trop concentrés sur leurs assiettes. Ils paraissaient se régaler... Bon, certains comme Moustache se régalaient avec à peu près tout et n'importe quoi, mais d'autres étaient plus exigeants ; et même Taya n'avait pas l'air mécontente, loin de là.

La question de Calypso sur ce que j'envisageais de faire après m'avait surpris, mais j'avais vite compris qu'elle s'adressait, d'une certaine façon, davantage à elle-même. Elle était encore jeune ; elle avait décroché son poste de championne d'Élite, ce que l'on pouvait considérer comme un aboutissement, à un âge où la grande majorité des gens débutent à peine leur carrière. Je ne savais pas à quel point elle avait pu profiter de sa liberté avant ça, tester de nouvelles expériences, faire tout un tas de choses un peu absurdes ou incertaines comme on le fait souvent, quand on est jeune, avant de se poser ; mais cela ne m'étonnait pas qu'à présent au sommet de la coordination, elle s'interroge sur ce qu'elle pourrait faire au-delà. Adressé à moi, par contre, la question m'avait parue incongrue, tant je ne m'imaginais que de passage sur ce poste dont l'aspect élitiste me semblait si décalé de ce que j'étais. C'est vrai, ils m'avaient bien regardé ? Moi ? Le poste de Maître Coordinateur ? Les deux associés ? J'attendais encore le moment où ils reviendraient vers moi en agitant une lettre pour me dire « Oups, on s'est trompés ». Avec la question de Calypso, je commençais peu à peu à m'apercevoir qu'il m'allait bien falloir me mettre dans la tête que Maître Coordinateur, c'était un poste auquel il était possible de rester plus de quelques mois, ou que c'était, en tout cas, ce genre d'état d'esprit que l'on attendait de moi. ...Mais il y avait eu trop de choses dans ma vie avant, et l'incertitude était beaucoup trop vaste sur ce qu'il pourrait y avoir après. Je n'étais jamais sûr de ce dont serait faite la semaine suivante ; l'expérience m'avait appris à ne jamais me fier au lendemain. Je ne pouvais même pas expliquer vraiment à Calypso dans quelles circonstances j'étais devenu "magicien" : seulement m'amuser de son émerveillement, et en jouer pour l'accentuer.

J'ai des ressources inégalées ! La coordination n'est qu'une étape sur mon long chemin. Le Comité a dû se battre pour parvenir à m'embaucher !

Mon ton indiquait nettement que l'on était très loin de la réalité, mais cela ne m'empêchait pas de m'en amuser. Calypso pouvait comprendre d'elle-même, de toute façon, que l'on était obligé de faire preuve d'inventivité quand on enchaînait les petits boulots. Je n'étais ni un magicien, ni un comédien, ni quoi que ce soit de professionnel – ah, si, Maître coordinateur, maintenant – mais j'étais un peu de tout ça.

C'est important tu sais, d'avoir plus d'un tour dans son sac. C'est comme quand sur scène on met la main dans une poche pour en sortir un peu de poudre magique à paillettes, et pfwouuuh ! On la lance sur les spectateurs. Et le magicien disparaît, pour réapparaître à l'autre bout de la scène, dans un autre costume. J'aime bien faire les bruitages. Eh bien c'est important d'avoir plusieurs costumes, et de savoir disparaître. Mais il faut maîtriser ses transitions ! La poudre magique à paillettes. Et les bruitages. Tu devrais t'entraîner à faire les bruitages.

Joyeux repas petits-légumes-et-bavette, merci, j'avais dû un peu la larguer – mais c'est que, de mon côté tout du moins, le courant passait bien.

C'est bien déjà que tu aies le théâtre pour te reconvertir, si un jour tu as envie de changer. ...Et puis, on sait jamais ce que la vie peut nous réserver. Franchement, si j'avais pensé un jour être embauché comme Maître Coordinateur !

L'heure du dessert était arrivé ; et Calypso accueillit avec autant d'enthousiasme que je l'espérais la tarte aux citrons que j'avais sortie du garde-manger. Nous étions vraiment sur la même longueur d'onde, et elle me fit plaisir en montrant un réel intérêt pour la photo que je lui indiquais. Enfin, en même temps, qui pouvait ne pas être ébloui par une photo de la plage de Konikoni ?

Hmm, non, pas vraiment, Konikoni et la Jungle Sombrefeuille n'étaient pour ainsi dire pas franchement à côté, même si c'était là que la championne de l'époque faisait passer son Épreuve. C'est là que j'ai habité quand je vivais à Alola. La plage vaut carrément le détour, faudra que t'y ailles la prochaine fois !

Elle avait vu juste en comprenant que cet endroit me tenait à cœur, et je ne cachais pas mon plaisir à lui en parler. Le sourire me venait toujours aux lèvres quand j'évoquais Konikoni : un peu de bonheur, un peu de nostalgie, le souvenir de toutes les bonnes choses que j'avais trouvée là-bas. (Et des plus fatigantes aussi : bisous Pyon-Pyon, si elle m'écoutait.)

Roooh, tu aurais AU MOINS pu faire semblant d'admirer mes talents de pâtissier quelques minutes de plus, enfin ! Mais oui. Quand on est magicien, à quoi bon s'enquiquiner à essayer de faire la cuisine, dis-moi ?

Avec l'aide de Calypso, je répartis les parts dans les assiettes, en essayant d'en garder un peu pour tout le monde malgré les appétits de certains : la compote de baies fraîches serait un parfait complément pour les estomacs. Il fallait toujours prévoir en quantité avec certains de mes compagnons ! Et voilà que ma collègue suggérait un nouvel atelier pour la prochaine fois.

Aah, la pâtisserie, pourquoi pas ? Mon meilleur ami aussi adore le sucré. Je suis pas sûr d'être aussi doué pour les gâteaux que je l'étais aujourd'hui, par contre, mais on pourra tenter ? OK, en oubliant le fait que j'avais failli mettre le feu à la cuisine, c'était un malheureux accident, je me débrouillais tout à fait correctement, sinon. J'agitai ma cuillère avec entrain : Puis je crois pas avoir déjà regardé ton émission, mais soirée bouffe devant la télé, c'est quand tu veux !

J'avais craint le manque des vendredis soirs avec Camille à faire la Limonde de canapé jusqu'à pas d'heure en regardant ou se racontant des trucs débiles, et aucun doute que mon ami allait, effectivement, me manquer ; mais je commençais à me rendre compte que j'allais peut-être trouver, ici aussi, des gens avec qui me détendre sans prise de tête, juste entre potes, pour se changer les idées. Si je pouvais nouer une relation de ce genre avec Calypso, même une fois de temps en temps, pour cuisiner (ou, mieux, manger), j'en étais vraiment ravi.

Tout le monde avait fini son dessert : la tarte aux citrons magiquement apparue dans mon frigo nous avait régalés. Aidés des pokémons, je débarrassai les assiettes. Puis, je gagnai l'armoire dans laquelle j'avais commencé à ranger une partie de mon matériel, et me retournai vers les pokémons de Calypso, des balles colorées dans les mains – plus particulièrement vers le Dimoret.

Y'en avait pas qui voulaient voir comment jongler ?


Saynètes ~ - Page 2 Ada10Saynètes ~ - Page 2 Kess1112Saynètes ~ - Page 2 Akichi14une bonne idée ?
concombaffeélite

ava Jill ♡
Saynètes ~ - Page 2 110
Revenir en haut Aller en bas

Calypso Kanaloa

Calypso Kanaloa
Elite 3

C-GEAR
Inscrit le : 29/10/2013
Messages : 542

Dim 13 Fév 2022 - 18:18
Une fois lancée sur son domaine de prédilection, il en fallait beaucoup pour arrêter la jeune femme. Elle était toujours très prolixe dans ces moments-là et elle savait qu'elle pouvait vraiment perdre son auditoire. Edel avait l'air vraiment attentif, alors cela l'aidait à poursuivre et à parler de son expérience propre. Elle était contente d'avoir trouvé quelqu'un avec qui bien discuter. Edel avait du répondant en plus, il montrait de l'intérêt à ce qu'elle disait et dans le même temps il savait lier tout cela à sa propre expérience. En somme, ils avaient une conversation qu'elle appréciait particulièrement.
    « Je dois dire que j'apprécie toujours d'être occupée, alors... Ça me convient bien ! »
C'était très vrai, dès qu'elle était inoccupée ou en attente de quelque chose, cela ne lui allait pas, elle avait l'impression de perdre son temps, de ne pas faire assez dans sa journée, de ne pas être assez efficace.
Elle préférait de loin enchaîner et avoir peu de temps pour se reposer, comme cela, d'une certaine manière, elle était obligée de le faire et comme ça elle finissait par prendre le temps dont elle avait besoin pour décompresser. Calypso aimait avoir une vie bien remplie, elle espérait que c'était le cas pour Edel aussi, car il allait vite avoir l'impression d'être submergé par ses nouvelles fonctions autrement.
    « Après, si ça peut te rassurer, on s'habitue à ce qui nous est demandé et rapidement ça se fait de mieux en mieux. »
Elle ne voulait pas qu'il pusse penser que sa vie allait seulement tourner autour de la coordination, elle arrivait bien à aménager son emploi du temps en fonction de ses besoins, alors il n'y avait pas de raison qu'il n'en fut pas de même pour lui.
Edel lui parla de sa propre expérience et Calypso ne pouvait qu'acquiescer à tout ce qu'il disait. Ils étaient vraiment sur la même longueur d'ondes, c'était assez chouette de partager ce petit temps avec lui pour découvrir un jeune homme qui avait beaucoup de choses à raconter. Elle voyait en lui quelqu'un de vraiment positif, qui serait là pour l'accompagner et lui donner de précieux conseils. Est-ce qu'elle avait enfin trouvé son confident de l'Elite ? Celui avec qui elle pourrait parler gossip et boire des cocktails ? Elle avait hâte de découvrir plus de choses sur son nouveau collègue et surtout de vérifier si ses rêves les plus fous allaient enfin se réaliser. Elle avait vraiment envie de découvrir tout cela et c'était un peu tôt pour en parler avec lui alors elle garderait tous ces plans pour elle.
    « Imagine les titres de Voilà et Glamour... "Elle quitte tout pour son plus grand fan." Haha. Mais bon pour le moment non je n'ai pas encore eu de déclarations enflammées et... tant mieux je crois ? »
Elle partit sur un petit rire, parce que vraiment, elle ne préférait pas s'imaginer cette situation, cela lui ferait plus peur d'autre chose, il fallait dire qu'elle n'avait vraiment pas envie de se retrouver face à ce genre de courriers !
    « Elle est peut-être allergique au mot repos ? Ce serait quand même un problème, parce que tu vois, parmi les avantages du métier, il y a quand même le fait de découvrir tous les spas du Pokémonde lorsqu'on présente les nouveaux concours de coordination... »
Elle lui fit un clin d'oeil. Pour elle, c'était mine de rien un élément important que d'avoir pas mal de libertés et au moins son agent était cool sur ce côté-là, mais bon, elle n'avait pas l'impression d'y gagner vraiment au change. Après, il fallait dire que la définition de repos changeait aussi d'une personne à l'autre, donc il fallait encore savoir s'ils avaient la même, mais Calypso avaient bien l'impression qu'ils pourraient aussi s'entendre là-dessus.

La jeune femme était très impressionnée par l'aisance d'Edel à raconter des histoires et surtout à les faire vivre. C'était vraiment chouette de l'écouter, Calypso pourrait faire cela des heures et elle tenait un bon filon s'il suffisait de faire à manger avec lui pour que le maître coordinateur lui conte ses meilleures histoires. Cela lui donnait réellement envie de travailler des recettes de cuisine pour profiter un peu plus des séances « raconte-moi une histoire » avec Edel.
    « Tu pourras les inventer, ça me va très bien haha ! »
Elle était contente de voir qu'il était à l'aise avec elle pour parler de nombreuses choses. Bon, en même temps, il était quand même son aîné donc le contraire aurait été bizarre, mais cela l'aidait quand même aussi à lui parler avec beaucoup plus de sincérité. Ils partageaient un vrai moment ensemble, c'était plaisant et Calypso ne voyait pas le temps passer en se retrouvant avec lui.
    « Haha, pour le coup, tu n'as vraiment pas l'air de manquer de ressources ! »
Elle le disait avec beaucoup d'entrain et de positivité : Edel était impressionnant de vivacité et elle était sûre qu'il avait de quoi raconter bien d'autres histoires, sans avoir à trop chercher. En tout cas, de son côté, Calypso était tout à fait cliente et l'observait comme une petite fille, elle buvait ses paroles.
    « Waw... Eh bien, cher collègue, je suis conquise. J'espère devenir rapidement aussi épatante que vous. Je ne suis pas aussi à l'aise dans ma gestuelle, mais cette belle démonstration me donne envie de travailler d'autant plus pour espérer t'impressionner un jour ! »
Et oui, c'était quand même important de montrer à ses collègues ce que l'on savait faire, non ? En tout cas, cela ne faisait pas perdre son enthousiasme à Calypso que de voir son collègue avoir plusieurs cordes à son arc, bien au contraire ! Elle avait tout simplement envie d'être comme lui, de montrer aussi ce qu'elle savait faire, mais elle avait un peu plus de mal avec l'improvisation. Sur le coup, elle était complètement soufflée et devenait une simple spectatrice.
    « C'est vrai que je ne me voyais pas arrêter le théâtre de toute façon et comme tu dis, tout ceci me semble lié à un équilibre précaire : je ne suis pas certaine que l'on veuille me garder bien longtemps alors au cas où, autant garder d'autres possibilités ! »
Elle pensait tout de même à la suite, elle ne pouvait pas s'empêcher de souhaiter une certaine stabilité dans sa vie, mais pour autant elle n'allait pas non plus abandonner comme ça ce poste de rêve. Elle comptait bien y passer quelques temps encore, profiter de cette chance qu'elle avait. Son père lui avait aussi conseillé de se faire des contacts, c'était forcément une bonne idée aussi, puisque cela lui permettrait de les garder par la suite et dans le milieu du spectacle, connaître quelques noms bien placés c'était toujours quelque chose d'intéressant. Le problème, c'était que Calypso n'était pas forcément douée pour se faire des contacts, il fallait quand même avoir pas mal d'éloquence et des trucs à raconter et il s'agissait de deux choses dont la jeune femme ne bénéficiait pas vraiment. Elle n'était pas toujours très douée pour s'exprimer et surtout pour se présenter, pour se vendre. Le sens du spectacle, elle l'avait, mais cela lui prenait du temps pour préparer tout cela, pour montrer son art et sa valeur. Sans texte, sans guide, sans fil conducteur, elle était souvent perdue et cela lui jouait souvent des tours.
Et en parlant de jouer des tours, elle avait l'impression qu'Edel était encore en train de lui en faire un, mais non, après vérification, il était tout à fait sérieux.
    « Tu habitais LÀ ? Mais c'est trop génial ! Tu m'étonnes que la plage elle vaut le détour, c'est beaucoup trop beau ! »
Et voilà qu'on ne la retenait plus. Elle ne connaissait rien à Alola - au grand dam de son père, ce n'était pas faute de lui avoir montré des photos - et n'y avait pas assez mis les pieds pour se représenter correctement les différents lieux, mais savoir que son collègue avait vécu dans ce coin magnifique lui donnait des idées de voyages.
    « Dis donc, j'apprécie au moins un de tes talents, je ne peux pas non plus TOUT apprécier dès le départ voyons ! »
La jeune femme étouffa un petit rire pendant le service et s'installa enfin avec son assiette. Ce petit instant plaisir n'était pas de trop, cela lui faisait vraiment envie, elle était vraiment heureuse de ce moment passé avec tout le monde.
Calypso eut doublement le sourire en voyant qu'Edel n'était pas du tout contre l'idée de pâtisser avec elle et, comble du bonheur, de regarder des émissions culinaires avec elle en mangeant des pâtisseries ! C'était vraiment le meilleur collègue qu'elle pouvait imaginer, il avait peut-être été recruté dans ce seul et unique but ? Après tout, vu comme cela fonctionnait bien entre eux, c'était une possibilité qu'il ne fallait pas mettre de côté ! La jeune femme eut un sourire sincère en terminant son assiette.
    « C'est génial, je sens qu'on va bien s'amuser tous les deux ! »
Il allait enfin se passer des trucs un peu marrant dans cette Elite ! Calypso était vraiment toute excitée à cette idée.
Tout le monde se mit en marche pour débarrasser les assiettes et tout par un coup, Edel sembla s'activer, gagnant ainsi l'attention de la coordinatrice et de ses Pokémon, que manigançait-il encore ? La jeune femme l'observa fouiller dans ses affaires et se demanda si cela indiquait qu'il était temps de partir ? Après tout, elle ne voulait pas non plus lui occuper toute sa journée et il avait peut-être des choses à faire ? Elle commença à se lever, en se disant qu'il était toujours mieux de prendre congé avant que l'hôte fut obligé de vous mettre dehors, mais alors qu'Edel se retournait, elle comprit ce qu'il était en train de faire et fut une nouvelle fois touchée par sa gentillesse.
Gaspard, quant à lui, avait bien compris de quoi il s'agissait et était déjà debout, les bras tendus devant lui, prêt à imiter son nouveau professeur.
    « Ah, il faut croire qu'il n'avait pas oublié non plus ! »
Le Dimoret était vraiment très attentif, il voulait apprendre et cela se voyait dans son regard qu'il était prêt à tout abandonner pour découvrir les secrets des arts du cirque. Calypso ne semblait plus exister alors, mais ça allait bien à la coordinatrice qui voulait absolument voir le résultat d'un tel apprentissage. Gaspard était plutôt doué dans ses mouvements, alors elle ne doutait qu'il saurait apprendre vite et montrer ses capacités.
    « J'imagine que les balles sont faites exprès, mais tu es sûr de vouloir faire l'entraînement ici ? »
Il y avait déjà eu assez de catastrophes dans la journée et elle ne voulait pas non plus créer des dégâts dans la chambre de son collègue. Elle imaginait malheureusement très bien une balle passer par la fenêtre sans que celle-ci fut ouverte...
    « Enfin, Gaspard fera évidemment attention, mais parfois, je sais qu'avec un peu trop d'ardeur, il pourrait faire des erreurs... »
Et puis, il n'y avait pas que lui, lorsque qu'un de ses Pokémon se montrait motivé pour quelque chose, il se retrouvait souvent suivi par les autres. L'effet de groupe était très présent et c'était dans ce genre de situations que tout finissait par déraper assez rapidement... Enfin, Calypso ne voulait surtout pas être un oiseau de mauvaise augure, mais cela l'inquiétait tout de même un peu et elle ne voulait pas faire mauvaise impression avec Edel...
    « Je vous suis quoiqu'il arrive ! »
Elle avait envie de s'amuser elle aussi et pourquoi pas de participer à cette apprentissage. Elle avait un peu appris à jongler, mais elle n'était pas très forte, notamment par manque d'entraînement. Pourtant, savoir maîtriser ses mouvements, c'était quelque chose de très important pour le théâtre aussi alors elle pouvait s'inspirer d'Edel pour ce qu'elle souhaitait entreprendre. Mine de rien, partager un lieu de vie avec le maître coordinateur allait visiblement lui apporter plein de bonnes choses !
(2116 mots.)


Merci à Elisa A. Kanes pour l'avatar. (:
Séquo • autres comptes :
Saynètes ~ - Page 2 QLl4qJ5Saynètes ~ - Page 2 2cyljSMSaynètes ~ - Page 2 2zdcb4X
Revenir en haut Aller en bas

Contenu sponsorisé



C-GEAR
Revenir en haut Aller en bas
 Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
(Page 2 sur 2) Aller à la page : Précédent  1, 2

Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Master Poké :: Le Pokémonde :: Région Sinnoh - 4E G E N :: QG Elite 3-