-40%
Le deal à ne pas rater :
PNY – Disque SSD Interne – CS900 – 480Go – 2,5″
29.99 € 49.99 €
Voir le deal

 
» Défis à gogo

Arya Kanazawa

Arya Kanazawa
Modo & Scientifique

C-GEAR
Inscrit le : 09/08/2014
Messages : 7615

Région : Kanto
Mar 3 Jan 2023 - 15:41
jour 3


Tu étais dans ton labo, sur ton ordinateur comme à ton habitude quand tu remarquas une présence. A vrai dire cette dernière ne faisait pas vraiment attention à toi, ses doigts parcouraient le clavier en même temps que tes pensées s’écoulaient comme l’eau d’une rivière. C’était… troublant. Ses mains se stoppèrent mais pour une fois, pour la première fois, la rivière ne s’arrêta pas pour autant. Tu la fixas de tes prunelles bleues, fixant cette fenêtre ouverte sur une autre dimension. La sienne. C’était une sensation bizarre à décrire, mais tu avais l’impression de la connaitre, comme si elle faisait partie de ton quotidien, comme si elle avait toujours été là finalement. Et au fond de toi, tu savais que c’était le cas, que c’était même grâce à elle que tu existais. Pourtant, tu avais besoin de poser la question, aussi évidente soit-elle.

- C’est… toi pas vrai ? Qui est derrière tout cas, qui est derrière moi, qui pense pour moi.

Tu la vois hocher lentement la tête pour confirmer ce que tu pensais déjà. Tu pris le temps de l’observer. Elle semblait un peu plus âgée que toi, mais surtout, elle avait des mimiques que tu faisais aussi. Tu avais l’impression de te reconnaitre dans ce petit sourire amusé qu’elle affichait alors que ces yeux marrons te regardaient avec beaucoup de douceur. Tu tendis la main vers elle, tentative presque désespérée car l’une comme l’autre vous êtes chacune dans une réalité qui ne touchait pas réellement l’autre. Tu avais l’impression d’être à la fois si proche et si loin d’elle que cette perceptive t’effrayait.
Puis finalement, la tempête se déchainait dans ton cerveau. Des centaines de questions popaient dans ton esprit comme des pubs sur un ordinateur. Son sourire se fit plus large, comme si elle s’en doutait. Après tout, oui, elle s’en doutait, elle t’avait créé comme cela. Beaucoup trop curieuse, trop avide de connaissance, trop bavarde, trop subjuguée par la communication. Peut être parce qu’elle était un peu comme ça aussi, dans une certaine mesure.

- Pourquoi toute en bleue ? Pas que je n’aime pas la couleur au contraire mais… oh ! C’est parce que tu l’aime aussi c’est ça ?

Tu la vois éclater de rire, en silence, comme si tu regardais l’un de ses vieux films en noir et blanc, sans aucun son. D’une certaine mesure cela te frustrait et te rendait triste de ne pas pouvoir l’entendre, pouvoir réellement échanger avec elle. Mais au moins tu la voyais. Et cela remplissait tout ton être d’une incroyable sensation de bien-être. C’était comme si tu étais enfin complète. Comme si tu étais réellement vivante cette fois.

- Et Worick… ? Tu la aussi… créé ?

Elle hoche la tête par la négative cette fois, tout en gardant son petit sourire. Puis, même si tu ne l’entends pas, tu arrives à lire ce qu’elle te dit sur ses lèvres. Un ami. Tu ne sais pas pourquoi, mais dans un sens cela te rassurait. Ça le rendait plus réel aussi. Finalement les réponses à tes questions venaient presque naturellement. Tu faisais tes propres théories et voir ta créatrice sourire te disait que tu étais sur la bonne voie. Tu sentais que tu avais été créé pour quelque chose, pour vivre cette aventure qu’elle voulait vivre à travers toi. Vivre cette aventure de pokédex avec son camarade. Puis finalement tu fronças les sourcils.

- Et la pègre ? C’est la faute de Worick ? Enfin… de l’autre Worick ?

Elle grimace un peu, devinant pourquoi tu poses cette question puis elle hoche de nouveau la tête pour te dire que oui. Donc au final même elle n’avait pas le plein contrôle sur ton monde. Elle pensait à ta place, puis le reste était d’un accord commun. Mais finalement c’était ça qui rendait les choses plus réelles aussi non ? Tu vivais des moments de joie, des moments effrayants, voir stressants… mais le tout te donnait l’impression d’être en quelque sorte… plus légitime. Tu n’étais pas juste une nana rigolote qui voulait apprendre à parler à toutes les espèces de pokémon. Tu étais plus complexe que cela et ça te rassurait. Tu inspiras à fond, essayant d’assimiler les informations que tu obtenais et les autres questions qui en découlaient. Mais tu savais que tu n’avais pas un temps infini avec elle. Une fois que cette page serait écrite, tu n’aurais peut-être plus conscience de ce qui était en train de se passer. Et tu n’arrivais pas à savoir si c’était mieux ainsi, de rester dans l’ignorance, ou d’avoir conscience que ta vie était entre ses mains.

- Et… Tu en as créé d’autres ? Ou je suis la seule ?

Cette fois-ci, elle semblait curieuse, comme si elle voulait savoir pourquoi tu lui posais cette question. Puis elle hocha la tête négativement avant de faire un signe avec ses doigts pour te répondre que vous étiez trois. Tu aurais bien voulu savoir leurs noms, savoir si tu les connaissais ou non. Savoir qui d’ailleurs était dans la même situation que toi. Qui était les plus réels dans ce monde de fictions.

- Ils me ressemblent ?

Tu la vois de nouveau éclater de rire avant de te répondre que non. Visiblement pas du tout. Elle tenta de faire une phrase, que tu essayas de lire sur ses lèvres. Vous formez un tout, tous les trois. Vous étiez tous un peu elle. Tu avais encore trop de questions. Beaucoup trop.

- Et… tu penses en créer encore des autres ?

Tu la vois réfléchir, visiblement elle ne sait pas trop comment te répondre. Puis finalement tu lis sa phrase silencieuse. Pas maintenant. Visiblement faire vivre trois personnes c’était déjà particulièrement éprouvant. Tu mordillas l’intérieur de ta joue, légèrement anxieuse. Est-ce qu’elle aurait toujours autant de temps pour toi ? Pour continuer à te faire vivre ? Tu posas de nouveau les yeux sur elle et ouvrit la bouche mais toutes tes inquiétudes s’envolèrent quand tu l’observas. Rien qu’en la regardant, tu étais certaine que tu ne disparaitrais jamais totalement.

Tu compris ce qu’elle sous entendait quand elle parlait de former un tout. Quoi qu’il arrive tu serais toujours une partie d’elle-même. Cette pensée te rassura, tu lui rendis ton sourire et tu fermas les yeux. Tu n’avais aucune idée de si tu aurais une autre occasion de lui parler, mais tu te sentais particulièrement bien maintenant. Tu avais encore beaucoup, beaucoup trop d'autres questions, mais tu savais que tu n'aurais pas assez d'une vie entière pour avoir les réponses. Mais bon, ca faisait parti du voyage, enfin c'est ce que tu imaginais. Et quelque chose te disait au fond de toi qu'avoir toujours des questions, c'était clairement un trait qu'elle t'avait donner, donc tu ne pourrais jamais vraiment t'arrêter. Comme de parler d'ailleurs. Tu continuais et continuais pour que ce moment ne s'arrête jamais, pour que tu puisses aller au bout de cette page. Mais tu devais la laisser repartir, après tout, ce n'était pas vraiment un adieu, juste un au revoir.

1175 mots


Défis à gogo NLWl0ao
Défis à gogo PO5Gy6h
Stamps:

Défis à gogo Fl0dJhhDéfis à gogo BAsla4p
Défis à gogo Fac35310
Cliquez pour plus d'infos
sur le W.A.dex !
Revenir en haut Aller en bas
En ligne

Arya Kanazawa

Arya Kanazawa
Modo & Scientifique

C-GEAR
Inscrit le : 09/08/2014
Messages : 7615

Région : Kanto
Ven 6 Jan 2023 - 12:09
Jour 6

Dans ton quotidien, tu avais rarement l’occasion de connaitre la solitude la plus totale. Chez Worick, il y avait toujours beaucoup de monde. Entre les hommes de mains, le personnel chargé d’entretenir le Manoir et ceux qui étaient chargés de la cuisine et bien sûr les pokémon, il y avait toujours un bruit de fond rassurant. Même quand tu sortais dehors, tu n’étais jamais totalement seule. Hirai et Izumi venaient avec toi pour assurer ta sécurité depuis que tu avais intégré officiellement la pègre et quand ils n’étaient pas là, c’était Brill ton méga Lucario qui prenait le relai. D’ailleurs avec celui-ci, tu étais rarement seule tout court, même dans tes pensées comme vous partagez un lien mental quasi constent. Et même si dans le pire des cas tu étais seule, tu avais toujours Ene, ton I.A qui était sur ton téléphone. En gros, tu n’étais jamais seule, jamais.
Tu avais donc voulu tenter l’expérience, allant te balader sur les routes entre Celadopole et Safrania, voir si cela te dérangeait ou non d’être tout seule un moment. Si dans un premier temps tu n’avais pas été spécialement perturbée par le silence, n’avoir personne avec qui discuter à tes côtés avait fi-nalement devenu rapidement dérangeant. Tu n’étais rapidement ennuyée, marchant sans réel but, sans pokémon pour t’entrainer, revoir des techniques de communication. Comme tu ne voulais pas rentrer au bout de quelques minutes à peine après être arrivé sur place, tu essayas quand même de t’occuper. Tu observas la faune et la flore des environs, mais sans avoir personne autour de toi pour partager ton aventure, tu trouvais que cela perdait en intérêt.

Tu devais te rendre à l’évidence, tu n’étais clairement pas faite pour rester totalement seule. En y réfléchissant, même quand tu étais plus jeune et que tu restais dans ta chambre pour bidouiller des programmes sur ton ordinateur, comme tu discutais pas mal sur des forums spécialisés, tu n’avais jamais été vraiment seule non plus à cette époque. Tu n’étais donc clairement pas quelqu’un qui sa-vait rester seule et c’était comme ça. Comme ton expérience ne tournait pas aussi bien que tu l’aurais voulu, du moins, tu ne pensais pas que tu allais réagir aussi mal mentalement à ce brusque change-ment dans tes habitudes, tu décidas de retourner au Manoir. Sur la fin tu courrais presque pour arri-ver plus vite, passant les portes de la bâtisse presque essoufflée, si bien que tous le monde se de-manda si tu allais bien. Tu préféras ne pas leur raconter cette histoire, seul Brill aurait la véritable version en partageant tes pensées quand il te croisera.

441 mots


Défis à gogo NLWl0ao
Défis à gogo PO5Gy6h
Stamps:

Défis à gogo Fl0dJhhDéfis à gogo BAsla4p
Défis à gogo Fac35310
Cliquez pour plus d'infos
sur le W.A.dex !
Revenir en haut Aller en bas
En ligne

Arya Kanazawa

Arya Kanazawa
Modo & Scientifique

C-GEAR
Inscrit le : 09/08/2014
Messages : 7615

Région : Kanto
Dim 8 Jan 2023 - 16:46
- Professeur ? Les futurs dresseurs sont là, ils vous attendent dans l’entrée.

- J’arrive dans quelques secondes.

Tu te tournes vers ton interlocuteur avec un petit sourire, tes yeux azur pétillent. Tes longs cheveux bleus sont rassemblés en une queue de cheval haute et ta blouse blanche ouverte laisse un pull bleu être apparent, un jean et des baskets complètes l’ensemble. Pour ceux qui t’avaient vu grandir dans le Manoir, tu n’avais pas beaucoup changé. Certes les années passées étaient visibles, tu semblais avoir un peu murie, être un peu moins exubérante, mais clairement, tu n’avais que peu changé physiquement. Déjà, tu n’avais jamais perdu cette habitude de te teindre les cheveux, c’était un peu ta marque de fabrique, ton côté jeune qui ressortait. Bon après tout, tu restais relativement jeune, tu approchais seulement de la quarantaine. Mais on sentait que les aventures liées à la pègre t’avaient en quelque sorte, un peu calmée. Tu faisais preuve de plus de prudence, tu avais affiné ta capacité à deviner les attentions des gens. Et dans ton genre, tu étais surement l’une des meilleurs espoirs de ta génération dans la création de nouveaux objets lié aux pokémon. Tu travaillais toujours sur un dispositif pour traduire le langage pokémon et tu étais justement en train d’essayer de finir un prototype. L’ensemble n’était pas très esthétique, ni très discret, mais bon, tu aurais encore l’occasion de travailler dessus. Tu posas tes outils sur le plan de travail et passa ta main dans le pelage de Givrali au passage. Celle-ci n’avait pas perdu l’habitude de squatter la pièce quand tu étais en train de travailler.
Tu t’étires pour faire craquer ton dos puis tu te diriges dans un coin de la pièce pour récupérer une mallette. Avec le temps, tu n’étais vu attribué une tâche à la fois importante et précieuse à tes yeux. Bon, tu partageais cette tâche également avec Worick, mais comme ce dernier était toujours fortement occupé par la pègre, bien souvent, c’était toi qui la réalisais. Puis tu attrapas trois pokedex pour les mettre dans la poche de ta blouse, avant de sortir de ton laboratoire.

L’ambiance au Manoir n’avait que peu changé, il y avait toujours beaucoup de monde, beaucoup de mouvements. Avant de descendre les escaliers, tu te plaças face à la balustrade pour observer les jeunes qui t’attendaient. Ils devaient avoir entre 10 et 13 ans, deux garçons et une fille. Leur enthousiasme faisait plaisir voir et tu ne perdis pas de temps pour aller les rejoindre. Quand l’un d’entre eux te remarqua, il fait signe aux autres et les regards émerveillés se tournèrent vers toi. C’était quelque chose qui te perturbait toujours autant, mais tu connaissais ce sentiment. Après tout, tu avais le même genre de regard quand plus jeune, le professeur Chen t’avait donné ton starter. Maintenant qu’il avait pris sa retraite, c’était à toi et à Worick de continuer à passer le flambeau. De partager cette flamme de passion qui animait les plus jeunes quand ils recevaient enfin leur premier pokémon.

- Bienvenue au Manoir Brown les p’tits ! J’espère que vous êtes prêts et que vous avez bien réfléchit au choix que vous allez faire, parce que ça va être votre premier choix en tant que dresseur !

Tu vas vers une table qui a été posée ici pour l’occasion, pour éviter que les futurs dresseurs n’explorent trop le bâtiment et tombent sur des choses qui n’étaient pas censé voir. De toute manière Hirai et Izumi surveillaient au cas où, tu leur fais signe qu’ils peuvent disposer, histoire de ne pas intimider d’avantage vos invités. Tu déposes la mallette et l’ouvre pour laisser voir trois pokéball. Le choix ultime comme tu aimais l’appeler. A l’époque, tu n’avais que peu hésiter, préférant Carapuce aux deux autres. Tu avais hâte de voir quel choix ils allaient faire aujourd’hui !

643 mots


Défis à gogo NLWl0ao
Défis à gogo PO5Gy6h
Stamps:

Défis à gogo Fl0dJhhDéfis à gogo BAsla4p
Défis à gogo Fac35310
Cliquez pour plus d'infos
sur le W.A.dex !
Revenir en haut Aller en bas
En ligne

Arya Kanazawa

Arya Kanazawa
Modo & Scientifique

C-GEAR
Inscrit le : 09/08/2014
Messages : 7615

Région : Kanto
Mar 10 Jan 2023 - 22:03
Jour 10

Tu avais toujours été quelqu’un qui aimait bien manger, voir même un peu trop selon l’avis de certains. Lorsque tu travaillais dans ton laboratoire, il n’était pas rare que tu grignotes bon nombre de paquets de gâteaux en tout genre ou même des confiseries. Tu cachais cet excès de gourmandise sur le fait que ton cerveau avait besoin de sucre, mais en réalité c’était surtout que tu ne pouvais pas t’en empêcher. Et même de manière générale, tu étais sacrément chanceuse lors des repas au Manoir, car l’équipe en cuisine faisait toujours attention de cocotter de bons petits plats qui te rappelait la cuisine de ta mère. Et il t’arrivait régulièrement de découvrir de nouvelles saveurs en tout genre grâce aux manières de Worick, ou bien lors de tes voyages dans les autres régions. En gros tu t’estimais chanceuse vu le ventre sur patte que tu étais et tu te qualifiais de pas très difficile concernant la nourriture. Jusqu’à ce jour.

Tu avais une conférence à Kalos, ce n’était pas la première fois que cela t’arrivait et tu commençais un peu à connaitre la région. Quand on te proposa un voyage tout frais payé, avec un repas dans un restaurant gastronomique en prime, tu pouvais difficilement refuser ! Tu avais mangé quelques fois dans de très bons restaurants semi-gastronomique Kantonien grâce à Worick, mais jamais dans de vrais restaurants huppés. Tu savais que ce genre d’endroits pouvaient être un peu intimidant, mais c’était l’occasion de t’y faire, comme une situation similaire pourrait arriver comme maintenant tu faisais clairement partie de la famille Brown. Tu te devais d’avoir un comportement exemplaire dans ce type d’établissement donc tu voyais cette occasion comme un bon exercice. Tu avais même pris le temps de te renseigner sur le type de tenu qu’il était convenu d’avoir dans ce genre d’établissement si bien que tu t’étais retrouvée avec une nouvelle robe hors de prix prêtée par Erica, l’amie d’enfance de Worick, ainsi que des bijoux. Elle avait été particulièrement enthousiasmée face à cette idée de t’entrainer, vu qu’elle avait toujours peur que tu agisses de manière peu convenable sans le vouloir dans des situations où le moindre faux pas pouvait conduire à un accident entre mafieux. Personnellement tu ne voyais pas en quoi se tromper de petite cuillère était un affront ultime pour la famille en face mais soit.

Tu te retrouvais donc dans ce restaurant avant la conférence de cette après-midi. Le repas commença plutôt bien, avec de petites amuses bouches avec une coupe de champagne. Cela t’ouvrait doucement l’appétit et tu étais plutôt curieuse de la suite. Comme c’était un repas tout frais payé, tu n’avais pas pu choisir tes plats mais cela t’importait peu. Tu étais curieuse de nature et donc normalement, il n’y avait pas de raison que tu n’apprécies pas le repas. Normalement. Tu commenças à en douter quand on t’apporta l’entrée et qu’on t’annonça qu’il s’agissait d’un foie gras de Canarticho de galar, accompagné de champignons de Spododo. Tu n’avais rien contre le fait de manger certains pokémon, quand ils étaient élevés pour ça, tu essayais d’y faire attention. Genre des pokémon bovins et compagnie, bon, ça faisait partie de ton quotidien quoi. Mais manger des pokémon qui à première vue ce n’était pas comestible… C’était une autre histoire. Tu regardas ton assiette avec attention et heureusement d’une certaine manière, tu ne voyais que les champignons qui ornaient la tête de Spododo. Mais malgré tout ça te faisait grimacer. Tu aurais peut-être dû prévenir que tu ne mangeais que certains types de pokémon. Comme tu ne voulais pas faire d’histoire, tu tentas quand même de manger ton assiette. Heureusement que dans ce type d’établissement, on privilégiait la qualité à la quantité. Tu espérais que le second plat serait un peu plus classique mais cette fois c’était un Limonde avec des champignons de Paras.

- Excusez-moi mais… Vous ne proposez que des plats à partir de pokémon ?

On te regarde avec une certaine gène et on te répond par l’affirmative. Bon, ça n’allait pas le faire, vraiment pas du tout. Le premier plat te restait déjà sur le cœur et tu avais fait un effort, mais si c’était comme ça tout du long, c’était simplement de la torture pour toi. Tu inspiras à fond, repoussant ton assiette un peu plus loin de toi pour éviter de dégobiller ce que tu avais déjà manger et tu t’excusas, expliquant la situation. Si on t’avait prévenu dès le départ, honnêtement tu ne serais jamais venu ici. Tu avais même du mal à comprendre comment les organisateurs de la conférence avaient-ils pu imaginer qu’une scientifique qui cherchait à communiquer avec toutes les espèces pouvaient également toutes les manger. Cette pensée te donna un haut le cœur et tu te levas précipitamment. Au final tu restas le reste de la journée à l’hôtel, malade. Comme quoi les champignons de Spododo ne devaient pas être très comestible selon toi. Même si ça devait être plus psychologique qu’autre chose car tu te rendais bien compte que l’établissement aurait fermé ses portes depuis longtemps si tout le monde en ressortait mal. Mais bon pour toi, il était clairement impensable de manger n’importe quel être vivant en dépit du bon sens. Tu en ferais un article sur le dex en rentrant tiens, peut être que ca éviterait à d’autres cette mauvaise expérience ! Tu espérais clairement que les restaurants gastronomiques n'étaient pas tous comme celui-ci car tu allais avoir de sérieux problèmes si jamais tu étais invité à un repas d'affaire avec Worick. Erica avait peut être raison de s'inquiéter finalement.

937 mots


Défis à gogo NLWl0ao
Défis à gogo PO5Gy6h
Stamps:

Défis à gogo Fl0dJhhDéfis à gogo BAsla4p
Défis à gogo Fac35310
Cliquez pour plus d'infos
sur le W.A.dex !
Revenir en haut Aller en bas
En ligne

Arya Kanazawa

Arya Kanazawa
Modo & Scientifique

C-GEAR
Inscrit le : 09/08/2014
Messages : 7615

Région : Kanto
Ven 13 Jan 2023 - 23:32
jour 13

Tu ne t’étais jamais particulièrement sentie chanceuse ou malchanceuse. Tout était question de situa-tions, de sentiments, de ressentis. Et comme tu n’étais pas particulièrement superstitieuse non plus, tu ne faisais pas plus attention aux signes que l’univers t’envoyait. Pour toi ce vendredi était un ven-dredi comme les autres, comme une fin de semaine. Comme une journée où tu essayais d’être un minimum à jour dans tes objectifs pour être un peu plus tranquille le week end. Tu essayais, au mieux, d’avoir une vraie coupure entre le travail et le repos, chose qui n’était pas toujours facile quand on bossait sur son lieu de vie, encore moins quand on faisait partie d’une organisation criminelle à grande échelle et que la sécurité des lieux dépendait de tes programmes. Aucune pression.

Et justement depuis ce matin, tu trouvais que tes programmes ralentissaient. Chose quand même assez bizarre vu que tu mettais un point d’honneur pour que cela n’arrive jamais, sous aucun prétexte. Ça ne pouvait pas être la mémoire étant donné que tu avais deux I.A. à faire tourner, tu avais une pièce remplie de serveur faite exprès pour que tout tourne comme sur des roulettes. Ça ne pouvait pas non plus être un virus ou quoi que ce soit d’autre vu qu’Ene et Takane l’aurait immédiatement remarqué. Comme tu ne trouvais pas de solution logique qui expliquerait cette situation, tu deman-das justement à ces dernières de lancer un diagnostic. Comme tu t’en doutais, c’était impossible que ce soit une attaque, intérieure comme extérieure. Mais en fouillant un peu plus, elles se rendaient compte qu’elle n’avait pas autant de mémoire comme d’habitude. Tu fronces les sourcils, tu décides donc de voir directement sur place pour vérifier qu’aucun de tes serveurs n’avaient une panne ou x ou y raisons. Tu t’étais arrangée pour que la pièce ne soit pas facile d’accès. Parce que déjà toutes les informations étaient là-bas donc il en allait de ton honneur que le premier venu ne tombe pas dessus par hasard. Puis vu tous les pokémon qui ne baladaient librement, dont quelques Motisma, il fallait mieux faire preuve de prudence. Beaucoup beaucoup de prudence.

La pièce était située dans la cave, un peu plus loin dans les sous-sols par rapport au petit salon que Worick utilisait pour les réunions douteuses avec la pègre. Tu traversas donc la bibliothèque comme la porte pour y accéder se trouvait là, normalement verrouillée. Ce ne fut pas le cas, tu fronças les sourcils de nouveau, avant de te rassurer en te disant que ton camarade était peut-être descendu parce qu’il avait justement une réunion ou bien qu’il allât vérifier sa collection de bouteilles voir s’il ne manquait de rien. Histoire d’être sûre de ne pas déranger, tu descendis les escaliers sans faire de bruit. Tu passas devant la porte du petit salon pour arriver devant celles des serveurs et étrangement, celle-ci était également ouverte. Bon là, clairement, la situation commence à devenir bizarre. C’était quasi impossible de tomber sur la porte dans la bibliothèque ouverte, mais celle des serveurs, encore moins. Le nombre de clés étaient limités à trois. La tienne, celle de Worick, celle de Dan. Tu t’approches discrètement, tu vois que la porte à été forcée, la poignée est quasi fondue. Par prudence, tu sors ton arme bien que tu n’aime pas l’avoir entre les mains.

Tu entres, aussi silencieuse que possible. Tu entends, forcément, le bruit des machines et cela te ras-sure un peu. Puis tu remarques que tu entends un bruit de mastications. Ton sang ne fait qu’un tour et tu avances en vitesse dans la direction du bruit.

Morpeko avait profiter du fait que la porte de la bibliothèque était ouverte pour aller vers la salle des serveurs. Et comme il savait utiliser aussi bien des attaques électriques que les crocs élémentaires, ce petit casse pied en avait profiter pour se nourrir dans la salle remplie d’électricité. En te voyant arri-ver, il sursaute et relâche le fil qu’il était en train de croquer pour avoir accès au précieux courant. Il sait qu’il a fait une bêtise, car c’est l’un des rares compagnons qui n’a pas le droit d’aller partout, comme il ne sait jamais s’arrêter de manger. Tu es dépitée, tu ne sais pas qui a oublié de fermer la porte qui mène à la cave, mais il venait de foutre en l’air ton week end. Vraiment pas de chance quoi, tu allais finir par croire que le vendredi 13, c’était vraiment pourri.

755 mots


Défis à gogo NLWl0ao
Défis à gogo PO5Gy6h
Stamps:

Défis à gogo Fl0dJhhDéfis à gogo BAsla4p
Défis à gogo Fac35310
Cliquez pour plus d'infos
sur le W.A.dex !
Revenir en haut Aller en bas
En ligne

Arya Kanazawa

Arya Kanazawa
Modo & Scientifique

C-GEAR
Inscrit le : 09/08/2014
Messages : 7615

Région : Kanto
Dim 15 Jan 2023 - 23:38
Jour 15

L’avantage d’avoir tes I.A à portées de main, même sur ton portable, c’est que tu étais toujours sûre de retenir toutes les informations nécessaires. Tu avais tenue à les rendre aussi vivantes que possible. Elles apprenaient, elles s’amélioraient constamment et elles avaient toutes les deux leur caractère. Si Takane avait l’habitude de somnoler très régulièrement, vivant surtout la nuit au cas où que des pi-rates essayeraient de faire une attaque contre le Manoir pendant que tu dormais, Ene elle était très active de jour, ayant une personnalité très proche de la tienne. Peut être même trop, tu venais de l’apprendre à tes dépends encore une fois aujourd’hui.

Tu étais plutôt joueuse, même quand tu savais qu’il y avait peu de chance que tu gagnes. D’ailleurs tu faisais même attention parce que tu pouvais facilement faire n’importe quoi quand tu t’y plon-geais trop longtemps. Heureusement, pour ton plus grand bien, tu n’avais jamais été au casino. Erica t’avait dit de toute façon qu’il fallait mieux éviter, qu’il était pour le moment aux mains des Rockets. Un arrangement, pour que l’équilibre de la ville soit maintenu. En bref, tu ne jouais pas aux jeux d’argents, préférant les gachas.
Mais aujourd’hui, Ene avait décidé d’en faire qu’à sa sauce. Il arrivait que de temps en temps, tu écoutes la radio et forcément tu pouvais entendre qu’ils faisaient de la pub concernant leur grand jeu de cet hiver. Le top du top pour fêter Noel en grande pompe. Cinquante mille pokédollars. Une sa-crée somme.

- On tente notre chance ?

- Pourquoi faire ? Je ne paye quasiment rien en étant au Manoir et le dex suffit largement à payer le matériel que je veux et mes recherches.

Le manque de réponse de la part de ton I.A t’étonna, si bien que tu relevas la tête vers elle. Elle semblait être… embarrassée. Tu plissas les paupières, suspicieuse avant d’émettre ton hypothèse : elle t’avait déjà inscrite en fait. Elle ne s’attendait pas à ce que tu dises non. Tu soupiras, la menaçant de lui interdire l’accès à ton portable si c’était pour envoyer des sms payants. Tu pensais que l’histoire s’arrêterait là vu les probabilités que tu gagnes, jusqu’au moment où tu entendis ton nom à la radio. Il se passa quelques secondes de flottement, comme si tu n’y croyais pas vraiment, avant que ton portable ne sonne. Tu décrochas, avec une certaine hésitation, mais entendre ta voix en écho dans la radio te suffit à comprendre que tu avais réellement gagné. Sans même vouloir participer, c’était quand même un comble. Le pauvre animateur avait d’ailleurs un peu de mal à te sortir de ta confusion. Il n’y avait que quand il te demanda ce que tu allais faire de la somme que tu acceptas la situation et que tu annonças que tu allais en garder une petite partie et tu donnerais le reste à des associations pour pokémon. Tu en profitas pour faire un petit coup de pub en annonçant que cette aide serait faite au nom du W.A.dex. Tant qu’à faire. Une fois félicitée une nouvelle fois et tu avais raccroché, tu soufflas. Tu commençais à comprendre Worick quand tu le prenais au dépourvu, les surprises tu préférais quand c’était toi qui les provoquais.

- Tu vois ! Fallait qu’on participe !

- Installe-toi un jeu et passe tes envies de jeu dessus s’il te plait. Ne me fait plus jamais ça ! M’entendre à la radio c’était trop bizarre.

Comme quoi on pouvait faire des conférences, conseiller les gens pour mieux communiquer avec leur pokémon mais ne pas aimer être prise au dépourvu quand on s’avait que tout le monde pouvait nous entendre. Malgré tout, tu n’étais pas réellement fâchée, tu voulais juste qu’Ene comprenne bien et qu’elle intègre dans son code que ce genre de chose elle devait éviter de les faire. Mais au moins tu pourrais faire plusieurs bonnes actions en redistribuant cet argent, donc ce n’était pas si mal. C’était la magie de Noel en quelque sorte.

668 mots


Défis à gogo NLWl0ao
Défis à gogo PO5Gy6h
Stamps:

Défis à gogo Fl0dJhhDéfis à gogo BAsla4p
Défis à gogo Fac35310
Cliquez pour plus d'infos
sur le W.A.dex !
Revenir en haut Aller en bas
En ligne

Asuna Maruoka

Asuna Maruoka
Agent Sinnoh

C-GEAR
Inscrit le : 24/04/2014
Messages : 2049

Région : Sinnoh
Mer 18 Jan 2023 - 17:35
Jour 18

- Lieutenante ! Les voleurs de la dernière fois… ils sont en train de recommencer !

Tu lèves tes yeux azur vers ton subordonné avant de te lever d’un bond, un sourire qui n’augure rien de bon sur ton visage. Depuis ton dernier échec sur ce sujet, tu n’attendais que cela, d’avoir une op-portunité de te venger de ses voleurs qui c’étaient bien moqué de toi. La dernière fois, tu avais galé-ré comme pas possible lors de la course poursuite, tu avais pris la confiance et tu avais voulu montrer tes capacités au combat mais cela c’était retourner contre toi. Au final, les affrontements sur des vé-hicules en mouvement n’étaient visiblement pas ta tasse de thé. Mais cette fois, tu avais prévu une parade. Ta cousine affichait d’ailleurs une expression qui en disait long sur ce qu’elle pensait de ton plan. Mais au final, c’était surtout la faute de tes supérieurs qui t’avaient donné carte blanche pour pouvoir assurer la sécurité d’Unionpolis. Tu n’allais pas laisser cette occasion filer.

- On prend le véhicule spécial Shoko !

Cette fois, ta cousine semble réellement désespérée, surtout quand elle voit que tu n’as qu’une hâte, celle d’essayer ledit véhicule. Légèrement plus imposant qu’une voiture, il avait la particularité d’être blindé et d’avoir une ouverture au niveau du toit. Déjà, tu galèrerais beaucoup moins pour combattre en roulant. Puis tu avais deux trois petites surprises pour eux à l’intérieur.
Tu grimpas côté passager et Shoko s’occupa de mettre en route le moteur. Tu t’accrochas à ton siège alors que ta cousine roula à toute allure vers la position donnée par vos collègues. Quand tu vois la camionnette de la dernière fois, tu fais signe à la plus jeune de ralentir et tu fouilles l’arrière du véhi-cule pour en sortir un lance-grenade. Tu sors à moitié par l’ouverture du toit et tu vises pendant quelques secondes, t’assurant qu’il y avait aucun civil autour et tu tires. Tu eusses quand même une certaine satisfaction à voir l’arrière de la camionnette s’embrasser et s’envoler à moitié sous l’impact. Cette fois au moins, tu étais sûre qu’ils ne s’enfuiraient pas. Du moins pas comme ça. Shoko freine et tu descends quand tu vois qu’ils sont en train de s’échapper à pied. Tu libères Calcifer pour grim-per sur ton dos et en quelques foulées, elle rattrape les voleurs.

- Comme on se retrouve ! Alors ? Il semblerait que votre camionnette à perdu ses roues arrière, ça doit être moins facile pour partir cette fois.

Feindre l’innocence pour te moquer montrait bien combien tu l’avais de travers d’avoir échouer à les arrêter la première fois. Ton visage d’habitude neutre au possible, affichant au pire un agacement perpétuel avait aujourd’hui un large sourire. La vengeance pure et simple, celle que tu te refusais d’habitude par acquis de conscience avait un goût délicieux. Tu fis signe à ton pokémon et elle ou-vrit la gueule pour laisser échapper un lance flamme qui brula autant les sacs contenant les billets volés que les membres des voleurs. Tu t’assurais simplement que la leçon soit aussi douloureuse que possible, afin qu’ils ne puissent plus jamais recommencer leur méfait. Et par la même occasion, plus personne ne pourrait te reprocher ton échec.

536 mots


Défis à gogo HK7CMWk

Stamps:


Défis à gogo RA1MM4A
Revenir en haut Aller en bas

Arya Kanazawa

Arya Kanazawa
Modo & Scientifique

C-GEAR
Inscrit le : 09/08/2014
Messages : 7615

Région : Kanto
Ven 20 Jan 2023 - 18:20
Jour 20

- Trois !

Tu regardes les gens autour de toi, verre à la main, attendant avec une certaine impatience ce mo-ment fatidique qui terminera cette année pour de bon afin d’en commencer une nouvelle. Cet instant presque magique, qui pourtant passe comme n’importe quelle autre seconde de l’année. Cette se-conde que tu partageais maintenant depuis plusieurs années avec tes amis, une seconde de promesses, de joie, d’espoir aussi.

L’ambiance autour de toi et à la fête alors que vous attendez tous le feu d’artifice qui illuminera le ciel de Céladopole en ce premier janvier. Tu fermes un instant les paupières, prière silencieuse à qui voudra bien l’entendre, espérant que cette année encore tout se passe pour le mieux.

- Deux !

Le moment approche, les battements de ton cœur accélèrent, tu prends une grande inspiration alors que ton sourire se fait un peu plus large. Worick, Erica et Dan ont l’air ravis aussi mais tu es sure-ment la plus impatiente. Après tout, c’est surtout toi qui vois le renouveau à chaque fois, cette occa-sion d’essayer de faire encore mieux que l’année précédente. Tu n’as jamais été très douée pour res-pecter tes bonnes résolutions mais peu à peu, tu voyais quand même les améliorations. Tu étais un peu moins impatiente maintenant, plus à l’écoute des choix des autres. Bon bien sûr tu continuais certaines surprise dite "à la Arya", mais tu essayais de prévenir plus tôt pour ne pas chambouler le côté maniaque de ton meilleur ami. Et tu te sentais d’avantage légitime à lui venir en aide. Tu t’entrainais dur pour cela, même si ça impliquait de savoir te battre à avec des armes. Tu avais encore des efforts à faire la dessus l’année à venir.

- Un !

Cette fois on y était, cette seconde. La dernière avant le changement. Ce n’était qu’un chiffre, certes le changement était surtout dans la tête, mais c’était quand même important pour toi. C’était impor-tant pour toi de partager cet instant précis avec tes précieux amis, pour te souvenir de tous les mo-ments passés avec eux et de tous ceux à venir. Tu espérais avoir la tête remplis de souvenir pour l’année prochaine aussi.

- Bonne année ! La santé, la joie, le bonheur pour les prochains 365 jours à venir !

- Et des affaires prospères aussi.


Tu pouffes de rire à la remarque d’Erica, fidèle à elle-même. Forcément les mafieux de la bande on déjà d’autres projets en tête par rapport à toi. Le feu d’artifice explose et remplis le ciel nocturne de couleurs. Voila une bien belle façon de commencer l’année, d’accueillir ce nouveau jour aussi bruyamment que tu aurais pu le faire. Tu lèves ton verre vers tes camarades avant de boire une gor-gée de champagne. Tout irait bien, après tout, le premier jour de l’année était souvent le meilleur avec le dernier. C’était les seuls où tu étais sûre que le Manoir ne serait pas attaqué. C’était comme une trêve, même si elle n’était pas clairement annoncée. Mais toi ça t’allait, tu pouvais profiter de cet instant sans aucune inquiétude.

510 mots


Défis à gogo NLWl0ao
Défis à gogo PO5Gy6h
Stamps:

Défis à gogo Fl0dJhhDéfis à gogo BAsla4p
Défis à gogo Fac35310
Cliquez pour plus d'infos
sur le W.A.dex !
Revenir en haut Aller en bas
En ligne

Arya Kanazawa

Arya Kanazawa
Modo & Scientifique

C-GEAR
Inscrit le : 09/08/2014
Messages : 7615

Région : Kanto
Dim 22 Jan 2023 - 23:27
Jour 22

- Tu m’écoutes Aryana ?

- Hum hum.

Il arrivait régulièrement que ta mère te téléphone pour avoir quelques nouvelles. Non que tu ne pen-sais pas à eux, mais tu avais toujours du mal à prendre le temps d’envoyer un petit message pour dire que tous allait bien. A vrai dire, tu n’aimais pas trop devoir meubler la conversation et inventer certaines choses pour éviter de parler de ce que tu faisais réellement au Manoir par moment. Evidemment que tu continuais tes cherches pour le dex, que tu prenais beaucoup de temps à entrainer tes pokémon et que le jardin était chronophage, mais tu réalisais maintenant également beaucoup de tâches pour la pègre et tu ne voulais laisser aucune faille à tes parents. Déjà parce qu’évidemment ils s’inquiéteraient énormément pour toi, mais surtout parce que tu ne voulais pas les mettre en danger. Alors souvent quand ta mère appelait, tu tournais astucieusement la conversation pour que ce soit elle qui raconte un maximum de choses, puis quand elle voyait que l’appel durait depuis plus de trente minutes, elle finissait par écourter.

Aujourd’hui elle c’était lancé dans un monologue pour te parler de ce qu’ils avaient fait dernièrement, s’assurant de temps en temps que tu écoutais comme tu ne réagissais pas spécialement. A vrai dire tu étais en train de travailler sur un programme en même temps, vu que tu ne savais pas rester à rien faire plus de cinq minutes. Ton esprit captait quelques mots familiers qui te rassurait et qui te montrait que tout allait bien pour tes parents, jusqu’à ce que tu entendes le mot cousin.

- Attend, quoi ?

- Mais si, ton cousin, Makoto ! Tu le verrais il a tellement grandi ! C’est un vrai petit chenapan maintenant.

Tu as un rire nerveux, alors que tu n’as aucune idée de qui est Makoto. Tu fais des signes de la main a Ene pour qu’elle te vienne en aide et qu’elle lance une cherche dans sa mémoire, voir si elle a capté quelque chose dans un appel antérieur. Tu sais bien que tu n’es pas très attentive par moment mais quand même, tu connaissais ta famille et aux dernières nouvelles, tu n’avais pas de cousin. Tu n’étais pas parti depuis si longtemps de la maison pour être aussi déconnecter par rapport à la réalité. Normalement. Ene fini par trouver des photos sur les réseaux sociaux, sur le compte de ta tante. Le gamin semble avoir cinq ans environ, donc normalement tu aurais dû le voir au moins une fois avant de débuter ton aventure pokémon. Pourquoi dont tu en avais aucun souvenir ? Un bébé bruyant pendant que tu étais sur ton ordinateur, ça aurait dû te marquer. Tu finis par l’avouer à ta mère, lui disant que tu n’avais franchement aucune idée de qui il était. Tu savais parfaitement que tu te tirais un peu une balle dans le pied et son soupir en disait long sur ce qu’elle pensait, mais là clairement tu ne pouvais pas faire genre, c’était beaucoup trop occupé.

- Tu devrais prendre un peu plus souvent des nouvelles de ta famille quand même Aryana. Pour quelqu’un qui trône la communication, c’est quand même un comble que tu ne connaisses pas l’existence de ton propre cousin !

Tu grimaces, tu t’attendais totalement à ce qu’elle te fasse la morale et tu ne cherchas pas à l’en empêcher, sachant pertinemment que ça rendrait le moment encore plus pénible. Tu l’avais un peu cherché après tout, elle n’avait pas totalement tort. Tu essayerais d’être un peu plus attentive la prochaine fois et tu tâcherais de lui demander au moins à elle les dernières nouvelles familiales. Après tout ca pouvait être un bon moyen aussi pour éviter de parler de toi et de ce que tu faisais.

632 mots


Défis à gogo NLWl0ao
Défis à gogo PO5Gy6h
Stamps:

Défis à gogo Fl0dJhhDéfis à gogo BAsla4p
Défis à gogo Fac35310
Cliquez pour plus d'infos
sur le W.A.dex !
Revenir en haut Aller en bas
En ligne

Arya Kanazawa

Arya Kanazawa
Modo & Scientifique

C-GEAR
Inscrit le : 09/08/2014
Messages : 7615

Région : Kanto
Mer 25 Jan 2023 - 17:15
Jour 25

Tu entendais comme un murmure, au loin. Au bout de quelques secondes, tu compris que c’était ton prénom qu’on était en train de prononcer, mais c’était comme si la personne n’était loin, très loin de toi. Tu fronças tes sourcils, alors que tu avais les yeux clos. Tu te retournas en ronchonnant, glissant de l’autre côté de ton lit. Attends. Tu étais encore au lit ? Mais il était quelle heure exactement ? Tu avais l’étrange impression d’avoir beaucoup trop dormi. Tu ouvres brusquement les yeux et regarde ton portable pour savoir l’heure. 9h47. Tu avais rendez-vous en ville dans quarante-cinq minutes. C’était d’ailleurs Ene qui essayait désespérément de te réveiller. Tu écoutas à peine ce qu’elle te ra-conta, te sauvant dans ta salle de bain pour une douche méga express. Il fallait quand même que tu sois un minimum présentable, tu ne pouvais clairement pas y aller avec ta tête du matin. L’eau tiède fini de te tirer de ta torpeur et essaye de te comprendre comment il est possible que tu loupes tes réveils. Parce que oui, tu avais la fâcheuse manie d’en mettre plusieurs au cas où, vu que tu n’étais clairement pas quelqu’un du matin, mais visiblement aujourd’hui ça n’avait pas suffi. Tu n’arrives pas à comprendre et tu te dis que tu demandas tout simplement à ton I.A. plus tard, histoire que ça ne puisse pas recommencer.

Tu ne t’étais jamais préparée aussi rapidement, séchant à moitié tes cheveux, le reste sera sec quand tu voleras sur le dos de Jasper. Ta tenue risquait d’en prendre un coup, mais tu n’avais pas trop d’autres choix si tu souhaitais être un minimum à l’heure. Tu retournas dans ta chambre en trottinant, attrapant des vêtements presque au hasard. Presque parce que oui, tu pris quand même quelques se-condes pour te demander si tu étais assez présentable, c’était un rendez-vous professionnel après tout. Un gamin d’une personne plutôt haut placé dans Céladopole qui voulait que tu l’aides à mieux communiquer avec son pokémon. Quelqu’un qui pouvait faire une très bonne pub au W.A.dex comme il pouvait un peu le plomber. Bon en réalité, tu ne risquais pas grand choses, tes méthodes avaient largement fait ses preuves mais le fait que tu sois en retard te rendait terriblement nerveuse.

Une fois ta tenue validée par toi-même et par Ene, tu courras dans les couloirs du Manoir, évitant ses occupants qui se demandaient pourquoi tu étais aussi pressé de bon matin et tu allas dans le jardin pour faire de grands signes de bras à Jasper. Celui-ci te regarda un instant en penchant la tête sur le côté avant de descendre de l’arbre de Torterra qu’il partageait avec d’autres pokémon aviaires, tel qu’Altaria. Tu grimpas en vitesse sur son dos et tu vérifias une dernière fois ton sac avant de lui donner le top départ. Tu allais être en retard, mais ça aurait clairement pu être pire, en rentrant tu remercierais Ene comme il se doit. En arrivant tu inventerais une petite excuse et normalement, le reste de la journée se passerait bien.

521 mots


Défis à gogo NLWl0ao
Défis à gogo PO5Gy6h
Stamps:

Défis à gogo Fl0dJhhDéfis à gogo BAsla4p
Défis à gogo Fac35310
Cliquez pour plus d'infos
sur le W.A.dex !
Revenir en haut Aller en bas
En ligne

Arya Kanazawa

Arya Kanazawa
Modo & Scientifique

C-GEAR
Inscrit le : 09/08/2014
Messages : 7615

Région : Kanto
Hier à 21:42
Jour 31

Il arrivait par moment que même toi, malgré le fait que tu communiques énormément avec tes poké-mon, tu te fasses surprendre. Cette révélation-là, rien n’aurait pu t’y préparer, vu que tu n’y avais vu que du feu pendant toute ses années. Tu t’apprêtais à sortir pour entrainer un peu tes pokémon et tu étais parti vers le jardin où la plupart de tes compagnons se reposaient quand tu n’avais pas spécia-lement besoin d’eux. C’est là que tu remarquas qu’Azurin ne semblait pas aller très bien. Depuis qu’il avait changer de couleur, tu avais régulièrement l’impression qu’il était malade mais il s’obstinait à te dire que tout allait bien.

- Bon cette fois mon grand tu n’y échapperas pas, on va au centre pokémon.

L’énorme tortue bleu clair émit une espèce de soupirement mais ton starter savait pertinemment qu’il pouvait essayer de discuter autant qu’il voulait, cette fois ta décision était prise. Il avait peut-être attrapé le pokévirus ? C’était vraiment surprenant de le voir dans un tel état et ça ne te rassurait pas du tout. Heureusement le Manoir n’était pas si loin du centre de Céladopole et donc de l’un des bâtiments au toit rouge si caractéristique. Une fois sur place et quand ce fût ton tour, tu expliquas ton problème et l’infirmière pris la pokéball pour pouvoir l’observer et tu attendis dans la salle pré-vue à cet effet.

Quelques minutes plus tard, elle revient mais tu lis une certaine confusion dans son regard, ce qui ne te rassure pas du tout. Elle fini par te demander si c’est normal qu’un Métamorph chromatique soit sorti de la pokémon. A ton tour tu es confuse, tu n’as pas cette espèce au Manoir, ni toi ni Worick d’ailleurs, donc il sortait d’où ? Elle te demande de la suivre et tu vois effectivement le pokémon morphing, bleu. Un bleu un peu clair d’ailleurs. Il semble être un peu mal à l’aise, comme s’il crai-gnait ta réaction.

- …Azurin ?

Le pokémon réagit, pour te montrer que c’est bien lui. Tu poses la main à côté de lui et il s’approche pour déposer sa main froide et lisse. Tu souris pour le rassurer, puis tu fronces les sourcils, faisant mine d’être fâchée.

- Tu aurais pu me le dire depuis le temps que je t’ai appris à parler franchement !

Il émet un son plaintif et il agrandit ses bras pour te répondre. Il avait peur que tu sois déçu. Dans un sens, tu comprenais, tu avais choisi un Carapuce chez le prof Chen et voila que tu te retrouvais avec un métamorph. D’ailleurs est-ce que le prof était au courant ? Il faudrait que tu lui demandes à l’occasion.

- Tu es mon compagnon, ta forme n’a aucune importance espèce d’idiot. Tu resteras toujours mon premier pokémon, celui avec qui j’ai commencé cette belle aventure.

Tu vois qu’il a le regard humide et l’infirmière t’explique qu’il est fort probable que le fait d’être devenu chromatique t’a perturbé dans ses habitudes, surtout s’il garde cette forme depuis très long-temps. Il était surtout très fatigué et il avait besoin de retrouver cette forme plus souvent. Tu hochas la tête, même si tu étais convaincue qu’Azurin ne l’entendrait pas forcément de cette oreille. En tout cas, tu ne t’attendais clairement pas à cela !

548 mots


Défis à gogo NLWl0ao
Défis à gogo PO5Gy6h
Stamps:

Défis à gogo Fl0dJhhDéfis à gogo BAsla4p
Défis à gogo Fac35310
Cliquez pour plus d'infos
sur le W.A.dex !
Revenir en haut Aller en bas
En ligne

Contenu sponsorisé



C-GEAR
Revenir en haut Aller en bas
 Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 

Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Master Poké :: Le Pokémonde :: Région Kantô - 1E G E N :: Céladopole :: Manoir Brown-