Le deal à ne pas rater :
Promo Nike : -25% pour 2 articles achetés
Voir le deal

Aller à la page : Précédent  1, 2
 
» Les ombres de la réalité

Mister MP

Mister MP
Admin

C-GEAR
Inscrit le : 19/08/2013
Messages : 21373

Dim 18 Déc - 11:45
Le membre 'Zoé Wells' a effectué l'action suivante : Lancer de dés


'[MOD] Fuite n°1' :
Les ombres de la réalité - Page 2 Fuitec10


Les ombres de la réalité - Page 2 Mpsigna_by_kith_cath-dbzshdd
avatar ©️ Elune Crowley ; signature ©️ Alan White.
Revenir en haut Aller en bas

Zoé Wells

Zoé Wells
Agent Kalos

C-GEAR
Inscrit le : 03/01/2014
Messages : 1199

Région : Kalos
Lun 9 Jan - 7:10
La serviette lui donne l'impression d'être assise sur un coussin inconfortable. La petite fille ne cesse de remuer sur sa chaise, espérant trouver une position qui ne la fera pas pencher d'un côté plus que de l'autre. Avec l'épaisseur, elle est certaine que tout le monde va se rendre compte qu'elle en porte une. Vivement que le temps passe et qu'elle puisse utiliser les tampons qui sont quand même beaucoup plus discret. Maudissant encore cette couche, elle se concentre sur le cours, prenant encore une tonne de notes. La moitié de son carnet est déjà remplie. Monsieur Poe se met à dessiner sur le tableau quand une violente crampe la plie en deux. Personne ne semble remarquer qu'elle souffre le martyr. D'un côté, Clémence est contente que l'attention ne se porte pas sur elle dans ce moment de honte mais, en même temps elle se sent très seule dans sa douleur.
La tête posée sur la table froide, son vendre gargouille bruyamment alors que ses yeux se posent sur l'horloge. C'est un simple disque blanc avec une bordure jaune mais, ce qui est étrange c'est qu'il y a un balancier. Un simple fil noir le suspend au-dessus sur sol. Le bout est un cercle argenté percé en sans milieu. Il se déplace de gauche à droite avec une régularité hypnotisante. Clémence reste un très long moment à fixer l'horloge quand soudain le professeur leur annonce la pause de la matinée. La petite fille se relève, n'ayant pas remarqué qu'il était déjà si tard. Un dernier coup d’œil à l'horloge lui indique pourtant que deux heures sont déjà passées. Elle se dit qu'à force de regarder la pendule, elle a dû s'endormir.
Gênée par la serviette, la petite fille file aux toilettes pour constater les dégâts. Toujours rien et la douleur est toujours présente. Énervée par le temps que mette les règles à se manifester, elle retire la serviette et la jette, encore immaculée dans la poubelle. Tanpis pour sa culotte, elle n'aura qu'à la jeter si elle est tâchée. En attendant, elle préfère se sentir à son aide. Le temps qu'elle se rhabille, la porte des toilettes s'ouvre et des voix de filles se font entendre. Très certainement le groupe qui adore se maquiller. Clémence se dépêche de sortir des toilettes pour ne pas paraître suspecte. Poliment, elle les salue.

- Wahou ! J'adore tes cheveux ! Tu te coiffes toute seule ?

Silence. Clémence a soudain une impression de déjà-vue. Elle s'immobilise devant le groupe de fille, attendant de voir si elles vont se mettre à rire. Mais rien. Comme hier, elles attendent une réaction de sa part. Alors elle refait exactement la même chose et la blonde principale qui prend toujours la parole lui dit :

- Et tes chaussures ! Elles sont hyper tendance ! Tu les as acheté où ?

Cette fois, Clémence a l'impression de perdre la tête. C'est exactement la même conversation qu'hier. Mot pour mot. Fortement déroutée, elle préfère stopper la discussion et lui dit qu'elle retourne dans la salle de cours. Au pas de course, elle retrouve son bureau et se cache la tête dans ses mains. Les yeux dans le noir, elle essaie d'ignorer son ventre qui la fait souffrir pour essayer de démêler ce qui vient de se passer. Ce n'est pas possible d'avoir exactement la même conversation du jour au lendemain. Parfois les jours se ressemblent et on se dit des banalités mais, là, c'était beaucoup trop bizarre. Il n'y a qu'une seule explication. C'est que ce groupe de fille se moque d'elle. Elles ont décidé de faire de Clémence leur souffre douleur. Ce qui est plutôt logique car, depuis qu'elle est arrivée dans cette école, la petite fille n'a toujours pas d'ami. Et il n'y a vraiment personne comme elle ici. Étant marginale, les autres ont décidé de la martyriser. Ce qui est parfaitement logique.
À la pause de midi, Clémence décide d'éviter tout le monde. Peur d'être martyrisée ou de revivre une scène déjà vécue. Le repas semble la soulager quelque peu. Finalement, c'était bien de la faim. Elle se dit que ce soir, elle mangera de tout son soul pour être certaine de ne plus avoir mal comme ça. Mais lorsque les cours reprennent pour l'après-midi, elle se rend compte que la douleur est de retour. Maintenant, elle a des doutes. Est-ce que c'est de la faim ou ses règles qui tardent à venir. Assise au fond de la classe, la petite fille se sent vaciller et a du mal à écouter le discours de monsieur Poe. Elle évite de regarder dans la direction de l'horloge, craignant de s'endormir encore une fois. Finalement, c'est une étrange lampe posée sur la table près du tableau qui attire son attention. On dirait un « L » avec la barre du bas plus épaisse. Le haut est très design avec un cercle noir parfait. Le professeur ne l'allume jamais et elle se demande pourquoi il y a ce genre de lampe qui ne fait même pas penser à un pokémon. Soudain, le cercle semble cligner des yeux. L'absurdité de sa vision fait relever la petite fille qui pousse alors une exclamation de surprise. Tout le monde se retourne alors vers elle et monsieur Poe s'arrête dans son monologue. Honteuse, Clémence s'excuse et rapidement tout le monde retourne à sa concentration religieuse. Maintenant qu'elle y réfléchit, personne ne parle. Cette classe est drôlement bien éduquée. Même le groupe des filles et celui des sportifs qui sont pourtant les uns à côté des autres. Encore un détail étrange. Clémence retourne à la contemplation de sa lampe, espérant la revoir bouger encore une fois.

1004 mots
TENTATIVE DE FUITE : 2
POKEMON GAGNANT L'XP SI FUITE REUSSIE :BASTIODON Niv.51 (2/4)


Les ombres de la réalité - Page 2 Mousti10
Les ombres de la réalité - Page 2 Wtyh

Autres:
Niveau du mois
Thème hu
Revenir en haut Aller en bas

Mister MP

Mister MP
Admin

C-GEAR
Inscrit le : 19/08/2013
Messages : 21373

Lun 9 Jan - 7:10
Le membre 'Zoé Wells' a effectué l'action suivante : Lancer de dés


'[MOD] Fuite n°2' :
Les ombres de la réalité - Page 2 Fuiter13


Les ombres de la réalité - Page 2 Mpsigna_by_kith_cath-dbzshdd
avatar ©️ Elune Crowley ; signature ©️ Alan White.
Revenir en haut Aller en bas

Zoé Wells

Zoé Wells
Agent Kalos

C-GEAR
Inscrit le : 03/01/2014
Messages : 1199

Région : Kalos
Mar 24 Jan - 6:57
La journée était beaucoup trop bizarre. Clémence quitte l'école à la hâte, constatant encore une fois que ses camarades disparaissent une fois la porte franchie. Mais cette fois, elle s'en fiche. La petite fille n'a qu'une envie, c'est de rentrer à la maison et partager son expérience avec sa mère. Elle aurait pu la rejoindre à son cours de coordination mais, cette impression de déjà-vu l'inquiète. Il ne faudrait pas qu'elle ait encore cette impression avec sa mère. Sinon... ça voudrait dire quoi ? Qu'elle est malade ?
Clémence arrive devant la porte de sa maison. Elle n'a pas les clés. C'est aussi pour ça qu'elle rejoignait sa mère à chaque fois. Mais ce n'est pas grave, la petite fille s'assoit dans les escaliers et se met à réfléchir en serrant son vente douloureux. La faim est de retour.

- J'ai du attraper un ver solitaire ! Ce n'est pas possible.

Mal à l'aise, elle regarde la porte en fronçant les sourcils avec inquiétude. À cet instant, elle voudrait qu'il y ait quelqu'un à la maison. Pas sa mère. Ni ce père. Elle voudrait une autre personne. Un homme qui rentrerait tôt. Un homme qui porterait un costume moche et qui raconterait des anecdotes nulles sur son travail. Un homme qui l'aimait et qui l'écouterait sans la juger. Clémence tente de s'accrocher à cette idée mais, son esprit n'arrive pas à mettre de visage sur cet homme. Pourquoi a-t-elle l'impression qu'il existait vraiment. Ce n'était peut-être que des souvenirs avec ce père qui rentrera ce soir. Et cet homme qu'elle vient d'imaginer n'est que le fruit de son espérance.
Les minutes passent et sa mère n'est toujours pas là. Les marches de l'escalier sont froides et la jeune écolière en a marre de rester assise. Laissant son sac à dos devant la porte, elle se met à faire les quatre cent pas, s'amusant à sauter d'une marche à l'autre à cloche-pied. Ça a le mérite de la réchauffer mais, l'ennui est toujours là. Finalement, elle attrape son cartable pour dessiner un peu. Évidemment, son crayon trace des lignes droites et des cercles, représentant l'étrange horloge et la drôle de lampe qui l'ont perturbé pendant la journée. Soudain, elle réalise qu'elle a dépassé la moitié de son carnet. Ce qui est étonnant, vue qu'elle commence tout juste l'école. Croyant à une erreur de sa part, Clémence feuillette et se rend compte que toutes les pages sont annotées. Pire... C'est presque à chaque fois le même texte. Il s'agit de ses notes prisent pendant le cours de Monsieur Poe. Le fonctionnement de l'école, les pokémons, les points et son calcul pour savoir dans combien de temps elle pourrait avoir son Evoli. La peur commence à étreindre son cœur. L'incompréhension. La folie. Plus rien n'est logique. Quand elle regarde toutes ces pages, c'est comme si elle revivait la même journée depuis plusieurs mois... Alors que la panique commençait à la gagner, le monde autour d'elle bugue. L'escalier de son immeuble disparaît au même moment où une grosse crampe la prend. Clémence ne voit plus qu'une étrange pièce délabrée où il fait très sombre. Elle a juste le temps de se dire que c'est glauque que le monde normal revient et qu'une voix la fait sursauter.

- Coucou ma chérie. Excuse-moi du retard. J'ai mis un peu de temps à ranger. Tu as passé une bonne journée ?

Mathilde arrive, les clés à la maison, comme une sauveuse. La petite fille se lève d'un bond, cachant son carnet dans son sac avec précipitation. Ce qui vient de se passer n'était qu'une hallucination à cause de la faim. Ça ne peut pas être vrai. Alors que mère et fille rentrent dans l'appartement, la plus jeune demande à manger un gros gouter. Elle a eut faim toute la journée. Mathilde s'étonne un peu, la questionnant sur la cantine qui ne semble pourtant pas mauvaise selon les dires de sa fille. Finalement, cette grosse fringale ne semble être qu'une conséquence de la croissance. Bientôt Clémence sera une adolescente et tout le monde sait que les ados mangent comme quatre. Mathilde attache alors ses cheveux et commence à préparer de quoi manger.

- Prends ton temps, lui dit-elle en déposant quatre belles tartines sur la table de la cuisine. Je vais commencer à faire le ménage.

- Maman... Tu ne trouves pas... Qu'il y a quelque chose de bizarre ?

- De bizarre ? Comme quoi ?

- Je ne sais pas... J'ai une impression de déjà-vu.

Mère et fille se fixent un instant puis, les yeux bleus pâles de Mathilde dévient légèrement vers le frigo. Pour finalement revenir sur Clémence et lui dire que rien n'est bizarre et que tout va bien. Les réactions de sa fille sont normales, elle grandit et bientôt elle remettra tout en question.

856 mots
Lockpin utilise la CS Force (dernière utilisation en 2020....)
+ Apparition d'un pokémon sauvage
Merci <3


Les ombres de la réalité - Page 2 Mousti10
Les ombres de la réalité - Page 2 Wtyh

Autres:
Niveau du mois
Thème hu
Revenir en haut Aller en bas

Mister K

Mister K
PNJ

C-GEAR
Inscrit le : 08/09/2013
Messages : 17045

Ven 27 Jan - 12:42
Lockpin lance Force et bouge un gros rocher !:


Les ombres de la réalité - Page 2 624
Un Scalpion niv.44 apparait !

Que voulez vous faire ?



avatar ©️ Molly Stauss ©️ katcrunch
LA MODÉRATION RP, UN ART DE VIVRE.
Formulaires de modérations:
Revenir en haut Aller en bas

Contenu sponsorisé



C-GEAR
Revenir en haut Aller en bas
 Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
(Page 2 sur 2) Aller à la page : Précédent  1, 2

Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Master Poké :: Le Pokémonde :: Région Kalos - 6E G E N :: Flusselles :: Grotte Coda-