AccueilAccueil  FAQFAQ  RechercherRechercher  FAQ de MPFAQ de MP  MembresMembres  GroupesGroupes  S'enregistrerS'enregistrer  ConnexionConnexion  





Aller à la page : 1, 2  Suivant
 
» Centre commercial de Voilaroc


avatar
Admin

C-GEAR
Inscrit le : 19/08/2013
Messages : 7303

Dim 8 Sep 2013 - 12:44


Centre commercial de Voilaroc


Étage 1 - capsules techniques

CT39 Météores
2000 $
Le lanceur envoie des rayons d'étoiles. Touche toujours l'ennemi.

CT03 Vibraqua
2000 $
Vibraqua inflige des dommages et possède 20% de chances de plonger la cible dans la confusion.

CT81 Détection
2000 $
Détection permet à son utilisateur de se protéger d'une attaque.

CT108 Atterrissage
2000 $
Le Pokémon se pose au sol et regagne la moitié de son énergie.

CT07 Grêle
2000 $
Quand Grêle est utilisée, une tempête de grêlons débute sur le terrain. La tempête dure cinq tours.

CT55 Hurlement
3000 $
Hurlement permet de forcer le switch d'un Pokémon adverse ou de faire fuir un Pokémon sauvage.

CT35 Lance-Flamme
3000 $
Lance-Flamme possède une précision de 100 et une puissance de 90. Elle possède 10% de chances de brûler l'adversaire.

CT24 Tonnerre
3000 $
Elle est et reste depuis son apparition l'attaque électrique standard, de part sa grande puissance (90) couplée à une précision optimale (100%).

CT13 Laser Glace
3000 $
D'une puissance de 95 et d'une précision de 100%, Laser Glace a aussi 10 % de chances de geler l'ennemi.

CT23 Queue de Fer
3000 $
Queue de Fer inflige des dégâts et à 10% de chances de faire baisser la défense de la cible d'un niveau.

CT29 Psyko
3000 $
Psyko inflige des dégâts et possède 10% de chances de baisser d'un niveau la défense spéciale de la cible.

CT120 Griffe Ombre
4000 $
Puissante attaque spectre possédant un haut taux de coup critique.

CT95 Provoc
4000 $
Empêche l'adversaire d'utilise autre chose que des attaques offensives.

CT14 Blizzard
4000 $
Blizzard frappe tous les adversaires et peut les geler.

CT168 Poing-Boost
5000 $
Inflige des dégâts tout en augmentant l'atq du lanceur.

CT26 Séisme
5500 $
Séisme est une attaque de type Sol qui inflige des dégâts à tous les adversaires.


Étage 2 - captures & soins

Pokéball
100 $
Un objet pareil à une capsule, qui capture les Pokémon sauvages. Il suffit pour cela de le jeter comme une balle.

Superball
150 $
La Super Ball est une Ball qui permet au joueur d'attraper un Pokémon sauvage; elle est plus puissante qu'une Pokéball.

Hyperball
200 $
L'Hyperball est une Ball qui permet au joueur d'attraper un Pokémon sauvage; elle est plus puissante qu'une Superball.

Potion
100 $
Permet de rendre 20 PV à un Pokémon.

Super Potion
200 $
Permet de rendre 60 PV à un Pokémon.


Hyper Potion
300 $
Permet de rendre 120 PV à un Pokémon.


Potion Max
500 $
Permet de rendre la totalité de ses PV à un Pokémon.

Antidote
50 $
Cet objet permet de soigner un Pokémon de l'empoisonnement lorsqu'il est utilisé sur un Pokémon.

Anti-Para
50 $
Cet objet permet de soigner un Pokémon de la paralysie lorsqu'il est utilisé sur un Pokémon.

Antigel
50 $
Cet objet permet de soigner un Pokémon du gel lorsqu'il est utilisé sur un Pokémon.

Anti-Brûle
50 $
Cet objet permet de soigner un Pokémon de la brûlure lorsqu'il est utilisé sur un Pokémon.

Réveil
50 $
Cet objet permet de soigner un Pokémon du sommeil lorsqu'il est utilisé sur un Pokémon.

Rappel
300 $
Cet objet réanime un pokémon KO et lui redonne la moitié de ses PV max.

Total Soin
300 $
Permet de soigner un Pokémon atteint de : Brûlure, Confusion, Paralysie, Sommeil, Gel et Empoisonnement.

Guérison
700 $
Permet de rendre la totalité de ses PV à un Pokémon et soigne les altérations d'état.


Étage 3 - vitamines
Si vous achetez une vitamine, précisez-le aux modérateurs généraux en indiquant quel pokémon reçoit la vitamine.
_______________________________________


Protéine
3000 $
La Protéine est une vitamine qui augmente de manière permanente l'Attaque du pokémon qui la reçoit de 5 points.

Fer
3000 $
Le Fer est une vitamine qui augmente de manière permanente la Défense du pokémon qui la reçoit de 5 points.

Carbone
3000 $
Le Carbone est une vitamine qui augmente de manière permanente la Vitesse du pokémon qui la reçoit de 5 points.

Calcium
3000 $
Le Calcium est une vitamine qui augmente de manière permanente l'Attaque spéciale du pokémon qui la reçoit de 5 points.

PV Plus
3000 $
Le PV Plus est une vitamine qui augmente de manière permanente les PV du pokémon qui la reçoit de 5 points.

Zinc
3000 $
Le Zinc est une vitamine qui augmente de manière permanente la Défense spéciale du pokémon qui la reçoit de 5 points.


Toit - boissons fraiches

Eau Fraiche
70 $
Cet objet permet de rendre jusqu'à 30 PV à un Pokémon. Cet objet ne peut être utilisé qu'en dehors des combats.

Soda cool
100 $
Soda Cool permet de soigner un Pokémon de 50 PV. Cet objet ne peut être utilisé qu'en dehors des combats.

Limonade
150 $
Une boisson très sucrée, qui restaure 70 PV à un Pokémon. Cet objet ne peut être utilisé qu'en dehors des combats.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur


avatar
Dresseur Sinnoh

C-GEAR
Inscrit le : 19/08/2013
Messages : 4672

Région : Sinnoh
Ven 16 Jan 2015 - 12:38
Blame avait grandi et volait haut et loin ; il faisait sa vie, hors de sa Pokéball, entre les cimes des arbres où Kestrel le laissait passer son temps, souvent. Mais il n'était pas assez fort pour lui permettre à elle-même de voler, et elle n'avait pas beaucoup de temps pour l'entraîner , elle avait tant d'autres Pokémon... Un jour, elle rencontra des dresseurs dans un centre qui lui proposèrent un échange. Eux avaient un grand oiseau rouge, un Braisillon, lui apprit son Pokédex, Pokémon qu'elle ne connaissait que pour en avoir vu dans les livres les plus récents et qui, de manière évidente, n'était pas de Sinnoh, pas plus que le Roucoups. Elle eut du mal à se séparer de Blame, hésita longuement ; mais ils lui avaient l'air de confiance. C'était difficile, et pourtant... Le Braisillon était beau. Blame n'était pas non plus à elle à l'origine : une jeune femme le lui avait confié, un jour, il y a très longtemps, alors qu'elle démarrait à peine son voyage. Mais si elle l'avait aimé, ce n'était pas auprès d'elle qu'il s'était développé comme il l'aurait dû le faire. « J'espère que tu trouveras la personne qui s'occupera de toi comme tu le mérites... »
C'était son premier échange en règles, et elle en repartit avec une étrange sensation sur le cœur, une sorte de goût légèrement amer. Le Braisillon volait près d'elle, il était beau, il n'avait pas de surnom mais elle y réfléchissait déjà. Et pourtant, cela lui faisait bizarre de ne pas avoir Blame avec elle. Mais ses nouveaux maîtres s'en occuperaient bien.

Elle avait de nombreux Pokémon, et, ces derniers temps, ses sept badges en poche, voyant de plus en plus la Ligue approcher, elle concentrait presque toutes ses forces sur l'entraînement de son équipe principale et avait moins de temps pour les autres. Repartant de Frimapic, elle avait du chemin à faire jusqu'à Rivamar, là où elle viserait son huitième et dernier badge, mais Li lui téléphona pour qu'elle le retrouve au quartier général de l'Elite. Plutôt que de se diriger vers Vestigion où elle pourrait prendre un train, elle décida alors de marcher jusqu'à Célestia, puis Bonville. Bonville était le lieu où elle avait rencontré Li, celui, aussi, où Pingoleon était devenu de la couleur qu'il arborait à présent, et si ces événements ne remontaient pas il y a si longtemps, elle avait l'impression d'avoir quand un peu évolué depuis. Ou peut-être était-elle... en train de mûrir ? Ce n'était pas si subit, elle grandissait au fil de son voyage, mais ce qui s'était passé aux alentours de Frimapic lui laissait d'étranges impressions, et ces derniers temps, elle réfléchissait beaucoup.

Elle laissa certains Pokémon à la pension de Bonville, tenue par le vieil homme avec qui elle avait sympathisé un jour, pour que les gérants les entraînent un peu eux-mêmes jusqu'à son prochain passage. Mimitoss, Zigzag, les deux Rondoudous si difficiles à gérer, Kohai l'Osselait... Elle les aimait, mais n'avait pas toujours le temps pour eux. Elle reviendrait vite. Elle avait quand même pu faire évoluer Mystic : dans les obscures grottes du Mont Couronné par lesquelles il lui avait fallu passer pour poursuivre sa route sans tenter les chemins bloqués par les éboulements, le Nosferapti avait dû se sentir à sa place, car elle l'avait fait combattre, et la petite chauve-souris manquant de confiance en elle qu'elle avait capturée vers le début de son périple avait grandi. Un jour peut-être, elle serait une belle Nostenfer, Pokémon étrange parmi les autres compagnons de Kestrel, pour la plupart assez mignons d'apparence, mais qu'elle aimait.

Après Bonville, elle s'arrêta à Voilaroc où elle fit quelques achats, dans le centre commercial. Tandis qu'elle marchait, parcourant Sinnoh, les jours passaient, mais elle ne les sentait pas, presque, tant elle était habituée maintenant à ces longues randonnées. Avoir quitté le froid de Frimapic faisait du bien, même si l'approche de l'hiver se faisait sentir sur toute la région, surtout dans cette partie est où il n'était pas rare, déjà, que de petits flocons succèdent à la pluie. Une fois le plein d'objets de soin fait, le jour du rendez-vous approchant et Pingoleon et elle étant fatigués, elle prit enfin le train pour atteindre l'endroit où Li W. Chi lui avait demandé de le retrouver.

Des lieux de Sinnoh qu'elle n'avait jamais vus, sa hâte de revoir le champion et ce début de gêne, aussi, lorsqu'elle pensait à la manière dont leurs retrouvailles se passeraient, ce qu'elle pourrait bien lui dire, comment serait-il... Est-ce que vraiment, il était gentil comme elle l'avait vu, ou s'il ne l'avait invitée que pour lui prêter les livres dont il lui avait parlé, seulement pour tenir sa parole sans rien de plus. Mais il lui avait quand même téléphoné, alors que rien, vraiment, ne l'obligeait à le faire...
Les paysages pluvieux et les bois défilaient par la fenêtre. Frimapic loin derrière elle, son voyage pouvait continuer.




Même le centre commercial de Sinnoh est boudé, vraiment ? D:
J'achète 1 CT Laser Glace (3000p$) et 1 CT Lance-Flamme (3000p$) = 6000p$
Merci d'avance ^^

Edit Iago : Retiré.



avatar par Tony & stamp par Elisa ♥️
ligue - pv Li - event - DC Ada Freimann & Akichi Sôma
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur


avatar
Ranger Sinnoh

C-GEAR
Inscrit le : 02/11/2013
Messages : 1050

Région : Sinnoh
Ven 15 Mai 2015 - 9:47
Côme errait entre les rayons de l'immense centre commercial de Voilaroc. Quelle idée de s'y rendre ? Il n'avait rien demandé. Maxyne et Sigrid l'y avait traîné de force. La frisée faisait du shopping plutôt lambda, cherchant de nouveaux habits, les dernières tendances, ce genre de choses. La ranger, elle, cherchait quelques objets spécialisés ranger et elle savait que le qg avait ouvert une petite boutique antenne ici. Elle voulait aussi acheter de nouvelles pokéballs, pour si jamais elle croisait quelques pokémon au potentiel intéressant. Tout compte fait, il n'y avait donc que le blondinet qui n'avait pas grand chose à faire ici mais qui était là quand même. Alors il regardait les différents produits exposés, n'ayant clairement aucun idée de leur utilité. Oh, certains étaient bien estampillés ! Il y avait du gel douche, du shampoing, des gels spéciaux pour tel ou tel pokémon... Et il y avait tellement de pokémon différents et le blondinet avait du mal à croire que chacun d'entre eux ait besoin d'être lavé différemment. Avait-il un jour lavé l'un de ses pokémon ? Non. Il les laissait faire dans les rivières, les lacs, ce genre de choses. Finalement, ce n'était peut-être pas vraiment bon pour eux.

Quoi qu'en y repensant, Waneta était un petit scorpion. Il doutait de l'utilité d'un bain pour elle. Dezba avait une peau écailleuse. Proust était un bosquet vivant et l'herbe, ça ne se lave pas. Sedna était un pokémon aquatique, cela aurait été le comble qu'elle soit sale. Finalement, il n'y avait bien que Duras et Clio qui mériteraient un vrai bain, digne de ce nom. Car le bébé Sonistrelle était tout aussi écailleux que Dezba. Côme se gratta la tête, hésita longuement, puis se décida à acheter un petit échantillon de shampoing pour Démolosse, qu'il trouva tout de suite, et un pour les Capidextre, qu'il dut chercher un moment. Cela allait encore être une sacrée aventure. Rien ne disait qu'il arriverait ne serait-ce qu'à les approcher avec cette mixture. Ou alors, il était possible qu'elles apprécient. C'était sans doutes les deux plus coquettes de l'équipe. Duras passait son temps à entretenir la douceur de sa fourrure, et Clio passait le sien à la démêler après avoir fait la folle d'arbre en arbre. Au pire, ce n'était pas très cher. Et c'était biodégradable selon l'étiquette. Enfin, il vit Maxyne apparaître derrière une tête de gondole. Il allait pouvoir se sortir de l'enfer des grandes surfaces. Délivrance.



Bonjour :)

• Achat d'une CT23 Queue de Fer pour 3000p$ s'il vous plaît !

Merci :D

EDIT Chrystal : Retiré.




Stuff:
 

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur

Invité

avatar

C-GEAR
Ven 12 Juin 2015 - 14:58
« Allez ! On n'a pas toute la journée ! »

La voix était très féminine. Par réflexe, vous levez votre regard vers l'origine de cette mystérieuse voix, et y apercevez une jeune fille aux cheveux roses flashy en train de courir, les bras ramenés au niveau de la poitrine qu'elle jette de droite à gauche à chaque mouvement, les jambes à moitié collés et décrivant à l'aide de ses pieds des arcs de cercle la faisant avancer à grandes foulées vers votre direction. Derrière elle, les mains dans les poches, soupirant de voir comment se comporte la demoiselle, un grand gaillard à la peau sombre marche les yeux fermés et le regard tourné vers le chemin qu'il prend. Vous vous dites alors qu'il s'agit de deux amis devant aller en rejoindre d'autres pour s'amuser, mais très vite, vous apprenez qu'il n'en est rien.

« Ce n'est pas très important, tu sais, sœurette. On a tout notre temps. lui répondit le garçon avec un ton très sérieux. »

Il venait de rouvrir les yeux pour la regarder. Dès qu'il avait fini de lui dire cela, la fille s'était stoppé dans sa course et s'était tourné vers lui pour lui faire la mou. « Je t'ai déjà dit de ne pas m'appeler comme ça ! J'ai un prénom, après tout. lui dit-elle avec une légère pointe de colère. Vous manquez de rire à cause de cette petite scène, mais vous vous retenez, trop occupé selon vous à les observer. Vous les suivez du regard, et comprenez très vite qu'ils se dirigent vers le centre commercial de la ville. Vous décidez de marcher sur leurs pas pour voir ce qui les attire vers ce bâtiment. Vous passez les portes automatiques quelques secondes après eux et rejoignez les étages à leur suite. Vous atteignez finalement l'étage dédié aux capsules techniques où ils s'affairent avec des colis. Vous les fixez tandis qu'ils placent les cartons sur deux diables que le garçon se chargent de déplacer et que la demoiselle s'occupe de payer les vendeurs. Très vite, ils repartent, prenant l'ascenseur plutôt que les escaliers. Ils retournent à l'extérieur et se dirige à votre grande surprise vers le centre Pokémon. Vous entrez dès qu'ils en ont fait de même et partez vous installer dans un coin où vous pouvez les voir.

« Tu me rejoins ici dès que tu as fini d'expédier les colis ? demanda la fille.
- Ouais. répondit le gars avant de la laisser seul pour aller s'occuper de son fardeau. »

Une fois le garçon parti, la demoiselle se dirige vers l'infirmière Joëlle et lui demande quelque chose que vous n'arrivez pas à savoir. Vous observez cependant une approbation de la part de la soignante qui se baisse sous son comptoir pour en sortir quelques secondes plus tard avec une boîte et un papier qui doit probablement être un formulaire. Elle remplit rapidement le blanc qui s'offre à elle et rend deux minutes plus tard la feuille avant de prendre et ranger la petite boîte qui lui a été remis. L'instant suivant, son frère revint vers elle les mains vides, ayant achevé sa besogne.

« Bon, on peut rentrer maintenant ! Il est temps de se mettre au travail ! dit la fille avec enthousiasme.
- C'est parti. ajouta le garçon avec ce même sérieux qu'il avait gardé depuis leur arrivée. »

Aussitôt, les deux quittèrent le centre Pokémon et reprirent la route. Vous les suivez jusqu'à la sortie de la ville et les laissez continuer tranquillement leur aventure tandis que vous retournez à votre occupation : l'ennui.


Infos:
 
Argent retiré.
Revenir en haut Aller en bas


avatar
Dresseur Sinnoh

C-GEAR
Inscrit le : 18/01/2014
Messages : 946

Région : Sinnoh
Mar 8 Sep 2015 - 20:36
Je vais au magasin Luka, tu es sûr que tu n'as pas besoin d'autre chose ? Histoire qu'on fasse d'une pierre deux coups ? Mon frère redresse la tête de son ordinateur pour m'offrir un regard quelque peu troublé. Je hausse un sourcil en réponse, posant mes poings sur les hanches. Visiblement, il ne m'a pas du tout entendu. Je vais au Pokéshop. Tu as besoin de quelque chose de particulier ? Je le vois réfléchir un instant, concentré, avant qu'il ne prenne finalement la parole. Si tu peux passer au magasin en même temps, il nous faudrait du café, je suis à cours de jus. Une grimace vient un instant troubler mon faciès. Mon frère et son café, une véritable histoire d'amour. Je pense d'ailleurs qu'il en boit un peu trop, et je ne me cache pas de lui dire. Déjà ? On en a acheté y a pas si longtemps... Tu en bois de trop Luka, tu vas finir par faire une attaque, tu sais que ce n'est pas bon d'en boire autant ? Bien sûr, il ne relève pas, levant simplement les yeux au ciel comme si ce que je disais était exagéré. Bon, d'accord, c'est peut-être un tout petit peu le cas, mais pas tant que ça en réalité ! Vraiment, il en bois beaucoup trop pour son bien, cela dit, je me vois mal le priver de sa caféine. C'est un peu... comme une drogue en fait, faut bien l'avouer. Ce n'est que du café, on parle pas d'alcool. Je soupir. Évidemment que ce n'est pas de l'alcool mais quand même... A combien de tasse en est-il par jour ? Demain, je compterai, aujourd'hui, je n'ai pas les armes pour le contrer.

Je vais y aller. Je dois également acheter plusieurs objets pour nos Pokémon, potions et antidote et puis, surtout, des friandises. Céladon adore les friandises du Pokéshop alors je vais lui faire un plaisir... Et puis à Cobalt aussi, et à tous les autres en fait. Ils n'aiment pas tous les mêmes mais ce n'est pas bien grave, je ferai un panaché, ce n'est pas comme si ce sera gâché. Il faudrait peut-être que je prenne un autre goût pour Armaros. Un goût qui, cette fois, lui fera plus plaisir. Il a un peu de mal avec les friandises. A tout à l'heure. Fait attention à toi sur le chemin. Cette fois, c'est moi qui lève les yeux au ciel. Parfois, il est un peu trop protecteur et je m'étonne presque qu'il ne décide pas de partir avec moi. Et j'exagère à peine en réalité.

Au final, je sors vivement pour faire nos achats, passant directement par le magasin pour acheter le café avant de me rendre dans le Pokéshop. Ce n'est qu'une fois dans ce dernier devant le rayon des friandises que j'entends mon portable émettre un bruit léger. C'est vrai que maintenant, je pense à le prendre bien plus régulièrement qu'auparavant. Je viens récupérer ce dernier pour voir apparaitre un message de Luka. Intriguée, je prends la peine de l'ouvrir et de le lire pour voir apparaitre une nouvelle demande. Tu peux prendre aussi du pain ? On en a plus. Pourquoi ça ne m'étonne pas ? Probablement parce qu'il me fait le coup à chaque fois. Je lui réponds pour lui dire que j'en prendrai sur le chemin du retour et finit par prendre mes friandises. Ce n'est qu'une fois sorti de là que je remarque un nouveau message sur mon portable. Et on a plus de dentifrice ! Je soupir. Heureusement que je lui ai demandé avant de partir si il ne manquait rien... Mais bon, ça ne devrait pas m'étonner, c'est toujours la même chose avec lui. Je crois qu'il faut surtout qu'on aille faire les courses ensemble. Ce sera bien plus simple. En tout cas, la prochaine fois, c'est ce que je ferai, ça m'évitera de refaire deux fois les mêmes magasins.


Je vais acheter 3 CT Atterrissage et une CT Séisme pour 6000+5500 = 11 500 P$ ! Argent retiré.



Avatar©️Jill ♥️
Autres comptes:
 
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur

Invité

avatar

C-GEAR
Mer 14 Oct 2015 - 17:16
« Tu sais, t'es pas obligée de faire les courses pour la famille.
- Vous m'hébergez, c'est la moindre des choses ! Et puis, il faut qu'on refasse le plein avant notre départ, on est un peu à sec... »
Depuis leur aventure à Almia, les deux jeunes filles passaient leur temps dans la famille de Krystal, ce après avoir traversé le mont couronné en quelques jours seulement. Elles étaient pressée de retrouver la chaleur d'un foyer. Elles avaient grand besoin d'une pause. Et elle était bien méritée. Jamais elles n'avaient prit réellement le temps de se reposer depuis leurs rencontre à Vaguelone. Même là-bas elles se refusaient à une quelconque bronzette, restant sur le sable durant des heures sans ne rien faire. C'était plus fort qu'elles, elles avaient besoin de bouger, de s'occuper, même si cela relevait d'une activité stupide. Mais ce qui c'était passé à Almia les avaient secouée et cette fois, elle désirait plus que tout de ne rien faire.

Ainsi, cela faisait plusieurs semaines qu'elles traînaient là. Evidemment, elles occupaient leur temps intelligemment, mais il n'était plus question à la découverte de lieux étranges. Du moins, plus pour un long moment. Toutefois, après près d'un mois sous la neige de Frimapic, les demoiselles se décidèrent enfin à repartir, motivées avant tout par ce concours coordinateur qui avait lieu dans une ville inconnue d'une autre région. Cette fois, Charlie s'était entraînée en solitaire, n'impliquant en rien son amie. Elle n'était plus l'âme à jouer. Du moins, elle ne tenait pas à manquer de respect une fois de plus aux membres du jury en enfreignant délibérément les règles, ce qui pourrait lui interdire toute participation. Elle s'était battu pour en arriver jusque là, pour affronter ses peurs et gagner en maturité, ce n'était pas pour revenir en arrière et ne plus rien faire de sa jeune vie.

Elle s'étaient rendu au supermarché du coin pour faire les courses familial, mais aussi pour faire le plein de provision pour leur voyage qui allait alors reprendre. Elles n'avaient nullement oublier cette île faussement abandonnée, mais elle arrivait maintenant à l'ignorer. Ce n'était plus qu'une anecdote « drôle ». Fini les cauchemar et les craintes absurdes - bien qu'encore actuellement elles préféraient éviter les tunnels et grottes en tout genre. « Il nous faut de quoi faire des sandwich, j'en ai marre de bouffer au resto, ton estomac est un puits sans fond et à ce rythme on va finir complètement fauchée. » Riant légèrement, elles slalomèrent entre les rayons, continuant leur discussion. Quarante-cinq minutes plus tard, elles resortirent du magasin avec une note plutôt salée et rentrèrent au plus vite dans leur demeur, frigorifiées par cet hiver éternel. « Je hais la neige... ».

Je vais prendre 1 CT120 Griffe Ombre et 1 CT26 Séisme. Soit 4.000 + 5.500 = 9.500p$ ! Argent retiré.
Merci !
Revenir en haut Aller en bas


avatar
Coordinateur Sinnoh

C-GEAR
Inscrit le : 13/11/2015
Messages : 59

Région : Sinnoh
Sam 14 Nov 2015 - 23:05
Ses yeux fatiguent, il lui en faut beaucoup pour les garder ouverts. Installé sur sa chaise d'ordinateur d'une façon que les spécialistes des maux de dos désapprouveraient à l'unanimité, il soupire longuement. Ses lunettes glissent sur son nez et il ne s'en rend même pas compte, sa tête commence même à pencher sur un côté et un filet de bave menace se s'écraser sur les pages du livre qu'il tient mollement sur lui. Les mots qu'il lit ne font même plus sens dans son esprit, il se prépare lentement et inconsciemment à rejoindre le monde du sommeil.

« Liam ! Est-ce que tu es occupé ? »

Il sursaute et se redresse d'un coup, faisant tomber le livre au sol. Retirant ses lunettes, il se frotte les yeux en baillant un coup. Il s'est encore endormit en pleine lecture, il empiète trop sur son sommeil et il le sait bien, mais l'appel de la lecture est trop forte pour lui ces derniers temps, il s'est mit à lire une trilogie d'une taille assez conséquente et n'en démord pas ! Il ramasse le livre qu'il dépose sur son bureau où sont éparpillé feuilles, clavier et tasse de café. « Bon, je crois bien que j'ai perdu ma page cette fois... » Se chuchote-t-il pour lui-même. Il n'avait pas mit de signet, grosse erreur. « Noooon. » Il espère avoir parlé assez fort pour que sa mère l'entende.

« Tu pourrais aller chercher la livraisons de livre d'aujourd'hui ? Je suis un peu débordée en ce moment en avant ! »

Sa mère tient une petite libraire dans une grande pièce annexe à leur maison, et environ une fois aux deux semaines elle commande des livres pour alimenter ses étagères. « J'y vais dans deux minutes. » Il s'étire un peu et attrape son portefeuille sur son bureau ainsi que son trousseau de clé comportant deux clés : celle de la maison, et celle de son véhicule. Il ajuste son sarrau blanc et enfile des bas avant de sortir de sa chambre et descendre au rez-de-chaussée et ainsi sortir en enfilant ses baskets noirs.

À l'extérieur, il y a deux véhicules : celui de sa mère qui est plutôt petit, et le sien qui l'est tout autant mais qui semble beaucoup plus vieux que celui de maman. Et encore, son père n'est toujours pas rentré, avec son gros pick-up rouge il fait de l'ombre à la petite auto de Liam. Auto qui est en fait l'ancienne voiture de sa mère avant que celle-ci ne décide de il y a quelques années, ce qui fait qu'il l'a racheté pour pas très cher à celle-ci. C'est sa toute première voiture et si ses parents ne l'auraient pas poussé à l'acheter, il n'en aurait toujours pas. Ça aurait été dommage car elle lui a été bien pratique durant ses années d'études même si maintenant il ne sort plus vraiment, c'est toujours pratique d'avoir une voiture à portée de main. Elle n'est pas jeune, mais au moins elle tient encore la route et c'est d'ailleurs sur la route que Liam la fait rouler en direction du bureau de poste qui se trouve à une dizaine de minutes à peine en voiture.

Comme toujours, c'est le bordel pour se trouver un parking mais Liam y arrive finalement, à une centaine de mètres du bureau. Dans son rétroviseur il tente d'arranger ses cheveux pour que ça ressemble quand même à quelque chose, mais rien à faire : il n'a pas prit de douche encore aujourd'hui et ses cheveux sont gras, il va devoir se faire à l'idée.

« Oh, c'est Liam ! J'ai le colis pour la librairie, attend moi deux secondes ! » À peine est-il rentré que l'employée l'a reconnu. C'est une vieille dame qui travail là depuis plusieurs années et Liam a l'habitude de passer chercher les livraisons pour l'entreprise familiale. Il attend donc debout, les mains dans les poches de son sarrau, évitant de croiser le regard des quelques autres clients présents. Cela ne prend que quelques secondes avant qu'elle revienne avec une boite de 60 pouces par 20 qu'elle dépose sur le comptoir bruyamment, cette boite est remplit de livre il le sais bien et elle pèse son pesant en or. « Et voila Liam ! On met ça sur votre compte ? » Il s'approche du comptoir. « Yep, sur le compte, comme à chaque fois. » Sa fatigue s'entend mais la commis ne fait pas de commentaire à ce sujet. « Une signature ici, et c'est finit ! » Elle lui tend un papier et un crayon et il signe rapidement ses initiales avant de poser ses mains sur la boîte. C'est le moment dur de la journée, à chaque fois il est surprit par le poids du paquet et il peine toujours à le transporté jusqu'à sa voiture. Et c'est de peine et de misère qu'il se rend jusqu'à celle-ci en la déposant le plus délicatement possible au sol avant d'ouvrir le coffre de sa voiture et faire un dernier effort pour embarquer le colis.

Liam a quand même 25 ans et il habite toujours chez ses parents, bien qu'il paie pension il doit quand même rendre service quand ses parents lui en demande un, c'est la moindre des choses. Et de base, Liam est quelqu'un de serviable bien qu'il n'apprécie pas vraiment sortir, si c'est pour sa maman, il peut bien faire un effort. C'est l'esprit à moitié dans les vapes qu'il retourne machinalement chez lui, rêvant déjà d'aller s'étaler sur son lit.



Achat d'une CT Météores pour 2,000P$ - Argent retiré



Autres comptes ▬ Anya Fitzgerald, Dylan Suzuhira, Karen Keehl
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur

Invité

avatar

C-GEAR
Sam 2 Jan 2016 - 18:42
« Je suis certaine que c'est encore un de leur test à la noix. Bougonna Krystal.
- T'es sûr que c'est pas plutôt toi qui vois le shopping comme une invention du diable ? Dit Charlie d'un air taquin. » Cela faisait environ un mois à présent que les deux jeunes filles s'entraînaient aux arts asiatiques à l'aide de la famille Murabichi. De vieilles connaissances de la rouquine qui n'hésitèrent pas un seul instant à l'aider. Durant ce long mois de dur labeur, elles n'avaient pas eut le droit à un seul jour de repos – ce qui venait de leur bonne volonté, puisque la famille nipponne n'imposait strictement rien. Mais aujourd'hui, Sachiko, la mère de famille, pensa bon de profiter de leur seul jour de repos pour une séance de shopping improviser, oubliant ainsi l'espace d'une journée l’existence de leur commerce. Même les hommes s'enthousiasmaient de cette nouvelle. A vrai dire, seule Krystal était particulièrement déçu. Elle est ce qui s'apparente le plus à un garçon manqué et méprise au plus haut point les boutiques qui lui rappel qu'elle devrait avant tout être féminine. La simple idée de passer sa journée à essayer des vêtements qu'elle n'a pas le luxe de s'offrir et que donc qu'elle ne portera jamais, l'irritait profondément.

Malheureusement pour la grande brune, elle n'eut d'autre choix que de suivre la petite troupe qui embarqua, à bord de la camionnette de « l'entreprise », à Voilaroc à la première heure de la journée – ou plutôt, à l'heure d'ouverture du centre commercial. Ils passèrent ainsi la matinée à observer, passant d'une boutique à l'autre sans pour autant s'intéresser plus que cela. Car à vrai dire, chacun avait un objectif différent. Kichiro et Sachiko, les parents, voulaient faire l'appoint sur les matières premières qui leur moquait, tout en cherchant de nouveaux matériels pour leurs spectacles. Hideaki, l'aîné de la famille âgé de vingt-deux ans, et Charlie voulaient trouver des affaires pour leurs pokémons, que ce soit de la nourriture, des protéines ou de simples babioles inutiles, ils voulaient combler les besoins de leurs petites bêtes. Miku, âgée de 16 ans, voulait ce qui s'apparente à toute adolescente de son âge ; s'acheter la nouvelle tenue à la mode et passer des heures à en essayer d'autres. Restait ainsi le petit dernier, Ren, 8 ans, qui voulait simplement s'amuser et profiter de cette sortit en restant aussi insouciant que son âge le lui autorisait. Et il était inutile de rappeler le désire de Krystal qui était simplement de rentrer. Ainsi, au bout d'une heure, tous se séparèrent pour faire ce qu'il souhaitait. Mais tous devaient se retrouver à l'entrer du centre pour midi.

Sans plus attendre, Hideaki et Charlie montèrent à l'étage spécialisé pour les pokémons, suivit de leurs petites bêtes – bien que Charlie tenait entre ses bras le petit Riolu qu'elle avait peur de perdre au milieu de la foule tant il était petit. Très vite, Krystal – qui avait décidé de suivre les deux amis d'enfances – perdit patience et se rendit au point de rendez-vous, squattant une chaise non loin de l'entrer et lisant quelques revus traînant par là. Lorsque midi arriva, tous quittèrent le centre pour se diriger dans un restaurant non loin de là, bien connu par la famille. L'après-midi, à la grande joie de la demoiselle de Frimapic, ils ne remirent pas les pieds au centre commercial. A la place, il passèrent l'après-midi dans un parc plutôt sympathique, permettant aux pokémons de chacun de gambader librement. Et jusqu'à dix-neuf heure, humain et pokémons jouaient ensemble, le cœur joyeux, sans se soucier du temps qui passe. Et à leur retour, à la surprise général, Krystal avoua avoir passé une bonne journée et avoir même apprécier leur mâtiné.

Finalement, pourquoi ne pas s'accorder cette sortie à chaque jour de fermeture du café Murabichi ?


Achat de 2 CTs Atterrissage (2.000p$ x2), 1 CT Tonnerre (3.000p$), 1 CT Lance-Flamme (3.000p$), 1 CT Vibraqua (2.000p$), 1 CT Queue de fer (3.000p$) et enfin 4 Superball (150x4=600p$) et 2 Hyperball (200x2=400p$). Soit un total de 16.000p$
Merci ♥
Revenir en haut Aller en bas


avatar
Agent Sinnoh

C-GEAR
Inscrit le : 24/04/2014
Messages : 1768

Région : Sinnoh
Mar 5 Jan 2016 - 0:04
Le centre commercial de Voilaroc, le plus grand de Sinnoh. La noiraude soupira et passa une main dans ses cheveux, fatiguée. Elle c'était mise a sonner a cause du métal de son katana. Elle était maintenant en train de s'expliquer avec le gérant, essayant de garder un semblant de sang froid. Il l'a menaçait d’appeler la police si elle ne s'expliquait pas correctement d'avoir une arme dans un centre commercial. Ben oui tiens! Qu'il appelle la Police qu'on rigole! Enfin ses surtout ces collègues qui allaient bien se marrer, de la petite bleue qui se laissait pincer par un gérant!
En grognant, elle montra son badge de police, accroché prés de ses 3 badge de dresseur. C'était bien simple dans le monde, plus on avait de badge mieux on était vu, et vu qu'elle était dans la police...
Certains qui l'avaient reconnue se moquèrent du gérant, comme quoi il n'était pas capable de reconnaitre une dresseuse qui avait vaincu Mélina. Il passa par toutes les couleurs avant de marmonner des questions et d'accepter de la laisser passer a condition qu'elle laissait son katana a l'entrée. Elle accepta avec un soupire. Après tout elle n'en avait pas pour longtemps, deux trois bricoles pour ses pokémon et elle serait aussi vite repartie de la. Trop de monde ici elle commençait déjà a étouffer par les regards qui l'a suivait partout.

- Bonne journée Mademoiselle!

Elle remercia la caissière, sans se vexer d'être encore prise pour une petite fille. Elle en avait l'habitude après tout. Elle récupéra ses affaires et le katana de son père, c'était fou comme elle ne supportait pas de ne pas l'avoir prés d'elle. Elle dormait presque avec, par habitude. Puis après être sortie du magasin, elle se volatilisa de la ville le plus vite possible. Elle devait s’entraîner pour la prochaine arène, Alex devait l'attendre.


Achat d'une CT Atterrissage ( 2000 p$ ) 6 superball ( 900 ) pour un total de 2900 p$
Merci d'avance! Achat notifié




Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur

Invité

avatar

C-GEAR
Dim 17 Jan 2016 - 10:34
Voilaroc n'a jamais été une destination de rêve et je crois bien que les rares fois dans ma vie où je me suis arrêté dans cette ville terne était pour me rendre dans son centre commercial ; comment une telle ville peut avoir le meilleur centre de la région, ça, c'est un mystère. Une fois n'est pas coutume, je m'y suis rendu en voiture pour y faire quelques achats afin d'améliorer un peu les troupes : depuis que je suis devenu un lieutenant des Aqua, je vis avec une paie confortable, qui me permet tous les mois de rembourser l'emprunt de ma maison, de payer mes charges, mes dépenses habituelles et en avoir encore de côté ; il est donc temps de dépenser un peu d'argent pour ces pokémons qui combattent pour moi, histoire qu'ils soient plus performants. Après tout, c'est de ça qu'il est question, de leurs performances, et non pas d'un quelconque confort pour eux. Ils peuvent toujours se brosser s'ils pensent que je vais leur aménager un p'tit coin dans la maison pour eux la nuit, comme le fait Mira avec ses deux pokémons. S'ils veulent vivre dans le confort, sans avoir à se salir, ils se sont trompés de proprio. Heureusement, aucuns des pokémons que j'ai capturé ou que l'on m'a offert n'a - jusqu'à aujourd'hui en tout cas - montré de telles tendances. Va savoir s'ils se sont adaptés à mon mode de vie ou à ce que j'attendais d'eux ou si, tout simplement, je suis tombé sur les bons. Simple coup de chance ou sixième sens, ça, je ne le saurais probablement jamais. Heureusement, ces créatures ne parle pas.

Mon dieu, il ne manquerait plus que ça, un pokémon qui me parle. Qu'est-ce que je ferais avec un truc pareil ? Il me rabâcherait des idioties à longueur de journée ! Fort heureusement, ce n'est pas ce Simiabraz ou ce Tadmorv que Aoi m'a refilé qui risquent de prendre la parole du jour au lendemain, là dessus je suis sain et sauf.

Je lâche un soupir, essayant de mettre cette idée farfelue de côté, et entre dans le centre commercial, me dirigeant d'un pas ferme vers les escaliers pour me rendre au 1er étage, là où se vendent les fameuses capsules technique. Pokédex en main, je fais le tour du rayon en regardant les différentes attaques proposées, et fais un regroupement avec ce que mes pokémons peuvent apprendre et, notamment, ma Lockpin. Elle a toujours été favorisée à ce niveau là et je ne m'en cache pas, au contraire. Après cela, je jette un coup d’œil à ce que pourrait apprendre ma Octillery, curieux, et fais une bonne découverte : elle peut apprendre l'attaque psyko, une attaque de type psy intéressante, puissante et qui lui permettrait d'avoir une plus grande couverture des types.

La note commence à être vraiment salée, mais tant pis. Au moins, je serais tranquille pour un petit moment après de tels achats et les missions en seront certainement facilitées. N'empêche, il me tarde un peu de voir l'utilisation de ces attaques sur le terrain...

* Achat de :
- 2 Ct Tonnerre (6000) (1 pour Lockpin, 1 pour Mucuscule)
- 1 Ct Laser Glace (3000) (pour Lockpin)
- 1 Ct Vibraqua (2000) (pour Lockpin)
- 1 Ct Psyko (3000) (pour Octillery sbire)
Pour un total de 14.000 pk$ (retiré)
Revenir en haut Aller en bas


avatar
Ranger Sinnoh

C-GEAR
Inscrit le : 18/03/2014
Messages : 4238

Région : Sinnoh
Dim 6 Mar 2016 - 16:34
Pour avoir observé la plupart des participants à l'arène de Joliberges, la prochaine qui se dressait sur son chemin, Alex savait qu'il aurait sans doute un peu plus de mal que les précédentes, notamment parce qu'il ne disposait pas des atouts nécessaires à s'assurer la victoire. C'était quelque chose qu'on lui avait souvent reproché ces derniers temps : il allait devoir s'ouvrir à d'autres pokémons si il voulait pouvoir progresser davantage, d'une part dans sa conquête des arènes, d'autre part dans ses missions de ranger. Et étrangement, cette idée de devoir se reposer sur d'autres compagnons ne lui plaisait guère, sans doute parce qu'il ne partagerait alors pas autant d'aventures avec eux.

Dans cette optique, il avait décidé de se cantonner à sa trinité de pokémons, ne pouvant pour l'instant compter sur son Herbizarre qui semblait peiner à rattraper les autres en terme de puissance. Et pour renforcer cette trinité, il s'était rendu au centre commercial avec la ferme intention de donner à ses pokémons quelque chose qui pouvait leur manquer pour tenir la dragée haute aux monstres d'acier qui l'attendait. Cependant, il ne savait pas à quoi s'attendre à Voilaroc, ses connaissances en matière de CT s'étendant aux quelques rares qu'il avait obtenues ou gagnées au cours de son périple. Mais maintenant qu'il avait passé les 5 premières arènes sans trop de difficultés, il rentrait réellement dans la cours des grands et devait ainsi se préparer à défendre sa place.

Quoi de mieux pour cela que quelques achats visant à renforcer son équipe ? Déjà qu'il avait de plus en plus l'impression que son Herbizarre allait devoir rapidement rentrer dans l'arène, il estimait que les autres allaient devoir redoubler d'efforts dans les semaines à venir. Quoi de mieux alors pour soulager leur peine qu'une multitude d'objets de soin, de vitamines et autres produits tant prisés chez les dresseurs ? Il s'arrêta d'un air rêveur devant un étalage de dispositifs visant à apprendre à certains pokémons certaines attaques. Peut-être que cela lui serait plus utile qu'il ne l'avait estimé dans un premier temps ? Il se saisit alors d'une paire d'entre eux avant de lire leur contenu, avant qu'un sourire entendu se dessine sur son visage. Ça allait sûrement l'aider dans les futurs combats à venir…


HRP : Achat d'une CT Séisme et une Atterrissage (5500 et 2000 = 7500)
Argent retiré - 9894-7500=2394


Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur

Invité

avatar

C-GEAR
Sam 14 Mai 2016 - 20:36
Deux jours. Deux jours qu'ils se trouvaient en ville et deux jours qu'elle le traînait à travers les différentes boutiques. De la petite épicerie au coin d'une rue peu passante à la librairie plutôt bien fréquentée, tous les commerces y étaient passés. Tous sauf un. Levant la tête pour pouvoir observer le sommet du bâtiment en face d'elle, un sourire ne tarda pas à étirer les lèvres de Juliet. La dernière étape de son programme de shopping. Skygge lui avait dit de se faire plaisir pour la visite de la ville, de choisir. Elle, elle avait décidé de visiter les lieux par les boutiques. Et jour représentait le point culminant de cette visite. Son porte-monnaie risquait de faire grise mine à la sortie de ces lieux, mais elle s'en fichait. La demoiselle avait besoin de refaire un peu son stock avant de repartir à l'aventure avec son équipe. Ou, en tout cas, c'était bien là l'argument qu'elle avait servi à Skygge pour le forcer à la suivre. Jetant un coup d’œil en direction du noiraud, Juliet fronça les sourcils en le voyant jouer avec son téléphone. Il s'ennuyait, ce n'était un mystère pour personne. Peut-être qu'elle lui laisserait le choix de l'activité demain. S'il ne décidait pas d'effectuer un retour prématuré chez lui. Une chose qui l’ennuierait assez. Voir le noiraud rentrer ne ferait que trop plaisir à Lydie. Et faire tourner en bourrique cette dernière constituait un petit plaisir secret pour elle. Réajustant la lanière de son sac sur son épaule, la demoiselle tendit la main vers son accompagnateur forcé, attirant son attention par ce simple geste. « Aller, on fait ça rapidement et on va flâner ensuite ? » Sa proposition, bien simple, ne manqua pourtant pas d'arracher un sourire à Skygge. Sourire que Juliet lui rendit, ravie de le voir ainsi.

Il n'y avait pas à dire, il était bien plus mignon lorsqu'il souriait.

Le noiraud lui laissa à peine le temps de profiter des lieux, l'entraînant directement du côté des objets pour les dresseurs, sélectionnant pour elle quelques petites choses rapidement et lui accordant seulement quelques minutes pour effectuer ses propres choix. Skygge avait déjà en tête une liste bien précise, laissant peu de place au superflue. Le laisser gérer les comptes n'était pas que bénéfique, parfois. Il prenait son rôle trop à coeur, se donnant comme mission de ne jamais la laisser faire l'achat risquant de la mener dans le rouge. C'est donc avec tristesse qu'elle le vit retirer de son panier des bracelets absolument charmants et un vêtement qui aurait été à merveille à Cheany. Il avait toutefois raison. Comme souvent, d'ailleurs. Des balls au cas où, des potions et des sprays visant à soigner les problèmes de statuts. Une pierre soleil. Curieuse, elle l'interrogea à ce sujet. C'est en haussant les épaules qu'il lui répondit, un léger sourire flottant toutefois sur ses lèvres. « Pour Hanako, on ne sait jamais. » Effectivement. Si le moment se présentait, si la Doudouvet exprimait le besoin de devenir plus forte. C'est vrai qu'il lui avait expliqué cette possibilité peu de temps après la capture du pokémon plante. Là, il lui permettait de rentrer dans le concret. « Elle sera peut-être ravie. » Ou peut-être que non, seul l'avenir pourrait venir éclaircir ce point.

C'est les bras chargés et le porte-monnaie véritablement allégé qu'ils se dirigèrent vers l'hôtel dans lequel ils séjournaient depuis le début. Avant de partir une nouvelle fois faire le tour de la ville.

Alors, mes achats :
- 1 CT Blizzard pour 4000 p$
- 1 CT Hurlement pour 3000 p$
- 1 CT Atterrissage pour 2000 p$
Soit un total de 9000 p$ :) Merci ♥ (Payé)
Revenir en haut Aller en bas


avatar
Modo Jeux & Eleveur

C-GEAR
Inscrit le : 07/01/2016
Messages : 2771

Région : Sinnoh
Sam 28 Mai 2016 - 16:41
Aujourd'hui, Voilaroc, juste une escale au Centre Commercial avec Seth et Raph. Ils ont besoin de quelques trucs pour leurs Pokémon. Je ne sais pas trop, je me suis dit que ce serait cool de passer du temps avec ces deux-là. Sauf que pas vraiment, en deux minutes, les deux étaient barrés. Et j'ai clairement pas envie de m'embêter à les chercher et à courir après eux comme des gamins. Alors on va flâner. Avec Spyros a mes côtés et Ethiops toujours sur ma tête, nous déambulons à travers les différentes enseignes. C'est un endroit particulier, il y a de tout, de tout ici, et il y a affluence. Alors c'est compliqué de rester groupés, je préfère tenir la patte de Spyros pour éviter tout problème. On avance sans trop de peine.

Qu'est-ce que je vais bien pouvoir faire ici ? Ça ne sert à rien d'errer sans raison, mais la seule chose qui aurait pu me faire venir à Voilaroc, c'est Mélina, la championne d'arène. Elle possède un Lucario et cela m'aurait été d'une très grande aide de voir quelqu'un qui maîtrise totalement son lien avec un tel Pokémon. Tanguy m'a conseillé d'aller la voir, mais je préfère nous savoir tous les deux prêts. Il faudrait que nous y passions à un moment ou à un autre, nous n'aurons pas trop le choix, si on veut vraiment développer notre lien au maximum. Enfin, qu'importe. Nous ne sommes pas ici pour cela alors autant en profiter ! C'est certain. Je crois que nous allons nous poser à un café. Histoire de boire quelque chose. Je me prends un bon thé vert à la menthe et puis un jus de Fraive pour Spyros, le Riolu adore ça. Je crois que je vais attendre le message d'un de mes frères disant qu'il a fait ses courses. On se rejoindra à la sortie à ce moment-là.

Au moins, on est assis, on ne va pas marcher à en avoir mal aux pieds pour rien. Je vois Spyros me regarder fixement. Je ne sais pas ce que je dois comprendre. Mais je sens que je suis censé le comprendre. Cette situation est agaçante, j'ai l'impression que nous n'arrivons pas à communiquer pleinement par ma faute. Je le vois hausser les épaules et détourner le regard. J'ai dû louper quelque chose.

Moi : Tu me disais quelque chose, c'est ça ? Et tu penses que le soucis vient de moi ? Ou que c'est tous les deux ? Parce que je n'ai aucune idée de ce qu'il faut que je fasse.

Il me fixe à nouveau, je me concentre de toutes mes forces pour tenter de saisir ce qu'il me dit. Je sais que je suis capable de comprendre les émotions dans ces yeux et que j'arrive à percevoir sa douleur. Mais tout ce qui est phrases construites, dialogue, non... Mais je crois qu'il ne veut pas que je culpabilise, ce ne sont que des suppositions, pourtant, je pense vraiment que c'est de cela dont il s'agit. Mon portable vibre, Seth a terminé ses achats, il me propose de le rejoindre à l'entrée du centre commercial. Un simple "Ok" en guise de réponse suffira, on va se voir dans deux minutes.

Nous sortons. Je cherche Seth, le grand blond est assis à deux pas de la porte, sur un banc. Je vais m'asseoir à côté de lui. Il ne faut pas attendre longtemps pour voir Raph arriver. Il nous a vite repéré et vient lui aussi s'asseoir sur le banc. C'est à ce moment là que Seth se lève, c'est curieux, à moins que ce soit du pur troll, mais je ne crois pas.

Seth : Tenez les gars, c'est pour vous. Des capsules techniques, j'me suis dit que Griffe Ombre ce serait cool pour Spyros. Tiens. Et puis Tonnerre aussi. A la base, c'était pour toi Raph, mais j'me suis rappelé que ton Dracolosse maîtrisait déjà cette attaque, alors du coup, j'y suis retourné et je t'ai pris Aile d'Acier.

Sérieusement, c'est trop cool, c'est vraiment sympa de sa part. Après je suis un peu gêné, je n'ai rien à lui offrir. Mais je lui revaudrai. C'est sûr. Pouah, on se gâte trop entre nous c'est pas possible ! Enfin, c'est génial quand même. Mais ça me fait halluciner qu'on ne puisse pas s'empêcher de se faire des cadeaux à la moindre occasion. Je suis tout enthousiaste à l'idée de faire apprendre Griffe Ombre à Spyros, et puis Tonnerre, ça va être pour le ptit gars là-haut qui n'a toujours pas bougé. Au moins, je saurai qu'il est capable d'attaquer désormais, ça l'incitera peut-être. Il s'en suit tous les remerciements et tout le blabla relatif aux attaques et à nos Pokémon.

Nous décidons de rentrer, il commence à se faire tard. Mais nous verrons bien une fois à la maison ce que l'apprentissage de ces CT donne.

Achats ♥:
 



~ Avatar par Kō Ikeda ~

Autres comptes : Maëve Kent - Roy Harrison - Lottie McOleksion
Remerciements:
 
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur


avatar
Modo Jeux & Eleveur

C-GEAR
Inscrit le : 07/01/2016
Messages : 2771

Région : Sinnoh
Jeu 15 Sep 2016 - 1:19
Je repars à l'assaut du centre commercial, celui de Voilaroc. Mais cette fois-ci, je suis seul. Enfin seul, c'est vite dit. J'ai trois demoiselles qui m'accompagnent. Elles se prénomment Anthéa, Sappho et Swen. Il s'agit de mes Pokémon, des seules femelles de mon équipe. Je leur ai fait une promesse, il y a de cela quelques jours, et elles n'ont eu de cesse que de me le rappeler. Je les avais vu s'émerveiller devant une rediffusion d'un concours auquel participait la championne Béatrice Grandt et sa Fragilady chromatique. J'ai vu Anthéa s'illuminer à l'apparition de cette dernière sur scène. Elle a trouvé son modèle à ce moment-là, j'en suis quasiment certain. Et tout a commencé comme ça.

Sappho est partie chercher des serviettes pour s'en servir comme des pompons, ou peut-être pour imiter les fleurs d'Anthéa. Ça je ne sais pas. Et puis ce fut au tour de la Nanméouie de vouloir s'habiller, elle a pris à son tour une serviette de bain et s'en est fait une jupe. Donc Anthéa a voulu trouver quelque chose pour elle, mais dans une maison ayant vu grandir trois garçons, il s'est avéré qu'elle n'a trouvé aucun apparat. Du coup j'ai pris les devants, j'ai préféré anticiper la crise imminente. Je connais assez bien Anthéa pour savoir qu'elle veut être la plus belle, et même si la Laporeille et la Nanméouie ne sont pas axées esthétique, le fait qu'elles puissent avoir des accessoires et elle non, cela signifie qu'elle n'est plus à son avantage. Un cauchemar pour la plante. J'ai dit à ce moment là que nous irions acheter quelque chose pour chacune d'elles. Je le leur ai promis.

Et à partir de ce moment-là, il a été impossible de faire machine arrière. Elles ne m'ont pas lâché d'une semelle, et ce pendant trois jours, du matin que je me lève au soir que je me couche. Je voyais la Laporeille danser pendant mon petit-déjeuner, Swen tenter de faire des figures avec son attaque Surf quand j'étais calé dans le jardin et puis Anthéa, à n'importe quel moment, venir directement me demander quand nous allions y aller. Ce n'était pas possible de continuer comme ça, elles étaient insupportables. Je me dis que j'ai eu de la chance d'avoir deux frères et non deux sœurs, je crois que j'aurais pété un boulon.

Et donc nous voilà au centre commercial, les trois demoiselles des étoiles plein les yeux. J'ai insisté pour ne pas qu'elles courent de partout, au risque de se perdre, mais je lis leur envie. On rentre dans une première boutique. Des vêtements Pokémon. Sappho a essayé une jupe, mais elle s'est vite rendue compte que cela la gênait. Exactement la même pour Swen qui avait repéré une petite veste bleue. Quant à Anthéa, elle ne s'intéressait pas aux vêtements. Elle sait qu'ils peuvent abîmer ses feuilles ou ses fleurs. Alors hors de question. La déception sur leur visage de ne rien trouver, de sortir d'ici bredouilles.

Moi : Ne vous inquiétez pas, on va trouver. Il n'y a pas que cette boutique. Si les vêtements, ça vous gêne pourquoi ne pas chercher juste des accessoires ? Des colliers, des chapeaux, ou plein d'autres trucs.

Je crois que j'ai réussi à remotiver les troupes, c'est le principal. Je ne veux pas être dans l'incapacité de tenir ma promesse. On va trouver. Sauf qu'au bout d'une demi-heure, Anthéa fatigue. Je la prends donc dans mes bras, pour lui laisser le temps de se reposer. Je me baisse donc et quand je me relève, plus de Sappho. Elle n'est plus à côté de nous. Je ne la vois pas. Il y a tellement de monde, je lui ai dit de ne pas s'éloigner. Et il faut la retrouver. Swen me touche la jambe, et elle avance. Je la suis, vers cette gigantesque vitrine, et elle est là, en bas, à fixer de l'autre côté de la baie vitrée. Sappho est là. Je n'ai eu le temps de paniquer que quelques secondes, mais c'était quelques secondes de trop. Elle n'a même pas bougé, et j'avoue ne pas avoir la foi de lui faire la morale maintenant.

L'objet de sa convoitise, un ruban, rose, avec une pierre bleu en son centre. Elle ne le quitte pas des yeux. Je lui tapote le haut de la tête pour lui faire signe de me suivre à l'intérieur. Une boutique spécialisée dans les accessoires fantaisie. C'est juste ce qu'il nous fallait. Et ça a fait mouche, les trois sont parties dans toutes les directions. Elles ont tout essayé, et sont revenues vers moi avec le magasin dans les pattes. Là, je crois bien que ça ne va pas être possible.

Moi : Les filles, c'est beaucoup trop là. Je ne peux pas vous prendre tout ça. Je veux que vous n'en choisissiez qu'un, un seul. On verra si on reviendra.

Elles n'ont pas été ravies d'entendre ça, mais je crois qu'elles ont compris. Je les vois se concerter, regarder les articles des autres. Elles se donnent mutuellement leur avis. Elles discutent, comparent. C'est un grand débat, je ne leur facilite pas la tâche, mais je ne tiens pas à les gâter non plus, j'ai d'autres lascars qui n'apprécieraient pas. Et je les vois revenir vers moi. Sappho me montre le fameux ruban rose, avec la pierre bleue, exposée en vitrine. C'est ensuite à Anthéa de me montrer ce qu'elle a choisi. Un ruban, elle aussi, le même que la Laporeille, mais dans un coloris différent. Le ruban est rouge tandis que la pierre est jaune. Et puis vient le tour de Swen, la Nanméouie me tend un troisième ruban, bleu avec une pierre rouge. Le même modèle pour les trois. Mais je sens qu'il y a quelque chose, timidement, la Nanméouie me montre un second nœud dans son autre patte. Elle en voudrait deux.

Je crois que, sur la quantité, je peux faire un compromis, le marché est convenable. Je veux bien lui prendre son deuxième nœud. Direction la caisse, mais cela signifie que je dois trouver quelque chose pour les deux autres. Il y a tellement d'échoppes différentes ici, dont une pour les soins des types plantes. Me voici donc avec, en plus, un baume pour les feuilles de ma Rosélia. Il ne reste que Sappho, la sportive, l'amatrice de combats. Elle opte pour le magasin de capsules techniques, ça ne m'étonne pas une seconde. Je la laisse choisir la capacité qu'elle veut parmi celle que le profil de son espèce propose, elle me fera la surprise. Nous n'avons plus qu'à rentrer maintenant, avec cette virée shopping totalement folle.

Achats ♥:
 

argent retiré via PA.



~ Avatar par Kō Ikeda ~

Autres comptes : Maëve Kent - Roy Harrison - Lottie McOleksion
Remerciements:
 
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur


avatar
Dresseur Sinnoh

C-GEAR
Inscrit le : 16/08/2016
Messages : 1134

Région : Sinnoh
Ven 16 Sep 2016 - 22:24
Dans la tête de Rocky, le tortipouss.

Cet endroit est horrible. Des humains, partout ! Et en nombre ! Moi et mes quarante centimètres au garrot, on est plutôt bien noyé au milieu de cette forêt de jambes. Et puis ça bouge vite, des humains. Cette fameuse forêt se déplace à une vitesse folle, changeant de configuration sans cesse, et m’empêchant de progresser convenablement. Je vois le maître un peu plus loin. Enfin, je le sens plus que je ne le vois, en réalité. Quoi que suivre son odeur commence à être compliqué, mes sens sont agressés par de multiples fragrances. Beaucoup sont humaines, et d’autres plus bestiales. Décidément, je ne peux compter que sur ma vue pour me retrouver dans cet espèce de lieu bizarre ou tous les humains se croisent sans vraiment se voir. Je me dépêche de rattraper mon maître, mes petites pattes s’activent sur le carrelage pour me mettre à son niveau. Il ne s’était pas aperçu que je m’étais laissé distancer, il a l’air plutôt occupé par un espèce de boitier dans sa main. Il me l’a montré un jour : on y voit de drôles d’images : des paysages, des pokemons, d’autres humains…. Et, parfois, les images s’animent et on entend des voix, comme si les gens étaient cachés à côté de nous. J’ai beau cherché à chaque fois, je ne les trouve jamais. Ils sont diablement forts au cache-cache. Mon maître est très fort pour faire fonctionner sa boite : il tape dessus, et hop, la boite démarre. Il la porte souvent à son oreille pour mieux entendre les voix. Il est doué mon maître, il sait exactement quand est ce qu’il va y avoir des voix, ou des images, sur cette boite bizarre. Moi, je pense que je me serais trompé à chaque fois.

-« Allez, Rocky, on ne traîne pas ! Le magasin va fermer sinon. »

Il en a de bonnes, parfois, mon maître. Il ne se rend pas compte à quel point c’est difficile pour moi de progresser parmi des humains qui ne font pas vraiment attention à toi. Ils ne me voient pas tous, en fait. Vous verrez, quand je serais grand et fort comme un torterra ! Vous ferez moins les malins, tout de suite, vous vous écarterez de mon chemin. Mais c’est bizarre, tout de même… On ne voit pas de grands pokemons dans cet endroit, juste…. Pleins d’humains et leurs pokemons de poche. Les grands sont peut être bannis ? Moui, c’est peut être bien cela. J’accélère la cadence de mes pattes pour rester à la hauteur de mon maître. Au passage, j’assassine du regard le machin bleu qu’il porte sur l’épaule. Cette petite lionne bleue prend décidément beaucoup trop ses aises ! J’aimerais beaucoup tenir sur les épaules de mon maître, moi aussi ! Bon, j’ai essayé une fois, et cela n’était clairement pas concluant… Je n’ai pas gardé l’équilibre plus de 30 secondes et je suis retombé au sol, les quatre fers en l’air. La lixy s’était moquée de moi ce jour là, et ça avait fini en bagarre. Bon, depuis, elle s’est calmée, et elle est presque sympa en fait… Sauf quand elle colle mon maître comme ça…

-« Ah, c’est ici ! »

Je suis mon maître dans la pièce. Ah, c’est mieux ici, il y a moins de monde. Drôle d’endroit, tout de même… Y a pleins de disques lumineux sur des présentoirs. Je déambule, émerveillé par le jeu des lumières sur ces fameux disques. Mon maître, lui, est parti s’adresser à l’humain qui garde ce drôle d’endroit. Je m’arrête face à un présentoir avec des formes que je connais : on dirait moi, mais plus grand. Un peu comme l’ami que j’ai croisé dans les rues de Féli-cité, il y a quelques temps. Un grand pokemon, avec un arbre sur le dos. Sur ce dessin, le gros pokemon fabrique lui-même un espèce de rayon lumineux très brillant, et anéantit tous les autres pokemons du dessin. Diable, ce pouvoir a l’air super ! On dirait qu’on prend les rayons du soleil et qu’on s’en sert comme les ennemis. Oh, j’espère que mon maître m’apprendra un jour à maîtriser une telle chose ! Cela ferait des ravages pour les snubbulls du coin. Oui, je maîtriserai Lance-Soleil, un jour. Je retrouverai Princesse, et je lui ferai payer la dernière humiliation subie. Ce jour sera magnifique, j’ai hâte qu’il arrive…

Achats:
 
Argent retiré via PA, pour les deux.



Mes abonnements:
 
T-card:
 
Autre Compte:
 
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur

Contenu sponsorisé



C-GEAR
Revenir en haut Aller en bas
 Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
(Page 1 sur 2) Aller à la page : 1, 2  Suivant
Sujets similaires
-
» [Résolu] Entrer dans le centre commercial
» Centre commercial de Doublonville
» Centre commercial de Nénucrique
» Centre commercial d'Illumis
» Centre commercial de Volucité

Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Master Poké :: Le Pokémonde :: Région Sinnoh - 4E G E N :: Voilaroc-