-34%
Le deal à ne pas rater :
Smartphone 6,67 POCO M6 Pro – Ecran 120 Hz ( 8+256 Go)
152 € 230 €
Voir le deal

Aller à la page : 1, 2, 3, 4  Suivant
 
» [Modéré] Pas à ta place

Caroline Mistouflet

Caroline Mistouflet
Coordinateur Johto

C-GEAR
Inscrit le : 04/03/2024
Messages : 558

Région : Johto
Jeu 28 Mar - 16:21
À Johto, l’une des villes les plus touristique de la région est Rosalia. C’est une ville imprégnée de mystère où tradition et modernité se mêle pour créer un cadre de vie agréable à ses habitants ainsi qu’aux touristes. L'architecture de Rosalia est imprégnée de l'influence traditionnelle japonaise, ce qui lui confère une atmosphère à la fois mystique et traditionnelle. Les rues pavées de la ville, sont bordées de maisons aux toits de tuiles, avec des jardins paisibles.

La plus grande attraction culturelle de Rosalia est son duo de tours. Les Tours Cendrée Carillon ont une importance culturelle pour les habitants, pourtant elles ne sont visitables ni l’une, ni l’autre. La Tour Carillon n’est accessible qu’au religieux venus en pèlerinage pour prier et faire pénitence. Et la tour Cendrée, appelée Tour de cuivre à l’origine est interdite au public pour cause de vétusté, car la tour à brulée à la suite d’un orage il y a plus d’un siècle et demie. L’incendie aurait duré trois jours et son histoire est source de nombreuses légendes. Il n’en reste aujourd’hui qu’une partie du rez-de-chaussée et le sous-sol. Seul quelques inconscients bravent l’interdit et ose s’y aventurer.
Le champion de l’arène de la ville est un homme discret du nom de Mortimer qui vit reclus avec ses Pokémon Spectre.

Rosalia n’est pas connu que pour ses tours jumelles, l’attraction la plus attractive de la ville et, qui fait sa plus grande fierté est sans aucun doute le célèbre Dojo Kimono. Ici, les habitués et les touristes se massent par centaine chaque semaine pour assister au splendide spectacle des sœurs Kimono qui propose un mélange subtil de danse et d’art martiaux sur le thème des éléments de la nature avec en vedettes les évolutions d’Évoli.

Les sœurs Kimono ne sont pas réellement sœurs, c’est une autre des légendes de Rosalia, cependant, elles vivent toutes au dojo sous l’autorité de Madame Ono. Cette femme très coincée de soixante-dix ans, très à cheval sur les traditions et la bienséance, règne d’une main de fer sur les danseuses qu’elle appelle ses filles et qui l’appellent mère en retour.

Chaque matin, elle passe ses troupes, filles et Pokémon, en revue. Tout se doit d’être impeccable où les fautifs risquent de subir le regard glacial de la maitresse des lieux ainsi qu’une punition collective.

Et, un matin qui commença pourtant comme les autres, Madame Ono découvre un grain de sable dans le rouage de ses habitudes qui lui fit grincer les dents.


modération:
Revenir en haut Aller en bas

Mister K

Mister K
PNJ

C-GEAR
Inscrit le : 08/09/2013
Messages : 18644

Ven 29 Mar - 18:43
[Modéré] Pas à ta place 41
Un Nosférapti lv14 apparaît!




Que voulez-vous faire?



avatar ©️ Cori Cometti ©️ minillustration
LA MODÉRATION RP, UN ART DE VIVRE.
Formulaires de modérations:
Revenir en haut Aller en bas

Caroline Mistouflet

Caroline Mistouflet
Coordinateur Johto

C-GEAR
Inscrit le : 04/03/2024
Messages : 558

Région : Johto
Ven 29 Mar - 21:39
La revue des troupes est un rituel quotidien auquel Madame Ono se livre chaque matin depuis quarante ans. De nombreuses filles se sont succédé au poste de Danseuses Kimono. Certaines ont commencé leurs carrières au dojo en tant qu’élève et l’ont terminé comme professeurs, alors que d’autre n’ont fait qu’une saison. Mais Madame Ono est toujours là. Elle est entrée dans l’établissement à l’âge de six pour apprendre la danse, à seize ans elle faisait déjà partie des titulaires avec son Noctali, et à trente, elle prend la tête de l’établissement suis au départ à la retraite de sa prédécesseur. Madame Ono, est une femme d’une grande prestance, à la posture rigide et au regard perçant. Les rares personnes qui l’ont vu rire n’ont aperçue qu’un sourire pincé d’une ou deux secondes. Lorsqu’elle entre dans une pièce, sa présence seule suffi à imposer le respect. Elle est connue pour sa discipline stricte et son insistance sur le respect des rituels anciens. Elle a de attentes élevées pour toutes celles qui s’entrainent sous sa tutelle, et le droit à l’erreur se doit d’être justifié.

C’est donc pour la énième fois de sa longue carrière que Madame Ono passe ses troupes en revue. D’abord les élèves, logées par chambre de quatre où chacune se doit de se présenter avec une rigueur militaire, puis les adultes. Seules les professeures sont dispensées de cette revue, sans pour autant avoir droit aux débordements. Ainsi, après avoir traversé le couloir du dortoir des danseuses, Madame Ono lève les yeux au ciel et pousse un soupir d’agacement en constatant qu’Hikari, la danseuse au Mentali n’est pas présente devant la porte de sa chambre. Elle frappe à la porte avec insistance en interpelant la jeune femme d’un air hautain.

Madame Ono : Mademoiselle Hikari, pouvez-vous m’expliquer pourquoi vous n’êtes pas présente devant votre chambre ? La revue ne vous intéresse pas ?

Un bruit se fait entendre de l’autre coté de la porte, puis des bruits de pas s’approche et la porte s’ouvre. La jeune femme aux cheveux noirs et en pyjama salut Madame Ono en guise de respect. A la fin du salut, elle garde la tête baissée pour ne pas avoir à croiser le regard accusateur et plein de jugement de Madame Ono.

Madame Ono : Mademoiselle Hikari, je suppose que vous êtes souffrante pour osez vous présenter dans cette tenue.

Hikari : Non Madame.

Madame Ono : Non ? Alors expliquez-vous.

Hikari : Il est arrivé quelque chose à Mentali.

Le Mentali femelle d’Hikari apparait alors à ses pieds. Et derrière elle, un tout petit Évoli âgé d’à peine quelques heures. Madame Ono regarde les deux Pokémon et comprend que Mentali est la mère du petit. La directrice regarde autours d’elle, les autres pensionnaires commencent déjà à chuchoter ou ricaner.

Madame Ono : Vous pouvez toutes vaquer à vos occupations. Sauf vous Mademoiselle Hikari. Habillez-vous et rejoignez-moi dans mon bureau avec Mentali, et ce petit.


Capture:
Revenir en haut Aller en bas

Mister K

Mister K
PNJ

C-GEAR
Inscrit le : 08/09/2013
Messages : 18644

Sam 30 Mar - 9:14
Vous lancez une pokéball sur Nosferapti !:

Que voulez-vous faire ?



avatar ©️ Cori Cometti ©️ minillustration
LA MODÉRATION RP, UN ART DE VIVRE.
Formulaires de modérations:
Revenir en haut Aller en bas

Caroline Mistouflet

Caroline Mistouflet
Coordinateur Johto

C-GEAR
Inscrit le : 04/03/2024
Messages : 558

Région : Johto
Sam 30 Mar - 10:42
Derrière une porte coulissante en bois massif richement décoré, le bureau de Madame Ono est le lieu le plus calme du Dojo. Il y règne une atmosphère de tradition et de respect. Les murs sont recouverts de boiseries sculptées et de tapisseries de soie illustrées de scène de danse représentant des jeunes femmes en kimono avec leurs Pokémon. Les quelques étagères discrètes disséminées çà et là supportent des trophées, de vielles photographies et d’autre bibelot témoignant de la prestigieuse carrière passée de Madame Ono et de son dévouement à son établissement.

Au fond de la pièce, une grande fenêtre entourée de rideaux de soie blancs brodés de motifs floraux offre une vue imprenable sur les jardins du dojo où les cerisiers en fleur offre leur plus beau spectacle à la belle saison.

Au centre de la pièce, un bureau en bois sombre trône majestueusement, orné de motifs gravés. Sur son dessus, un tapis de bureau en soie rouge, brodé de motifs dorés, ajoute une touche de couleur chaleureuse à l'ensemble. Sur ce bureau, un encrier en porcelaine et un pinceau fin repose à côté d'une lampe à abat-jour du plus bel effet. Et derrière ce bureau, une chaise en bois sculpté au dossier haut accueil le séant de Madame Ono qui écoute le récit d’Hikari en la toisant de son regard perçant.

La jeune femme debout, à coté de Mentali assise solennellement, déroule son histoire les yeux embrumés de larmes.

Hikari : Pendant notre temps libre, un après-midi par semaine, Mentali et moi avons pris l’habitude d’aller nous promener dans le parc de Rosalia. Là-bas nous avons fait la connaissance d’un homme et de son Persian.

La gérante de l’établissement écoute l’histoire de sa pensionnaire sans dire un mot et en ne laissant apparaitre sur son visage aucun jugement envers la jeune femme. Hikari jure qu’il ne sait rien passé de prohiber entre elle et l’homme du parc. Cependant, elle admet que Mentali a vécue une idylle avec le Persian de cet homme et que l’Évoli qui joue actuellement dans les rideaux est le fruit de ces rencontres régulières.

Pendant qu’Hikari renifle en essuyant ses larmes avec la paume de ses mains, Madame Ono retient un soupir. Elle connait les règles aussi bien que la jeune femme : aucune pensionnaire n’a le droit de posséder plus d’un Pokémon afin de se concentrer sur l’entrainement avec son partenaire. Mais alors qu’elle observe le jeune Évoli mordiller ses rideaux, une lueur de douceur traversa son regard, une petite étoile brille dans le coin de ses yeux témoignant d’une émotion qu’elle n’exprime habituellement pas devant ses pensionnaires. Ce petit Évoli lui rappelle son cher Noctali, le compagnon fidèle de sa jeunesse, aujourd’hui disparu.


Fuite:
Revenir en haut Aller en bas

Mister MP

Mister MP
Admin

C-GEAR
Inscrit le : 19/08/2013
Messages : 27143

Sam 30 Mar - 10:42
Le membre 'Caroline Mistouflet' a effectué l'action suivante : Lancer de dés


'[MOD] Fuite n°1' :
[Modéré] Pas à ta place Fuitec10
Revenir en haut Aller en bas

Caroline Mistouflet

Caroline Mistouflet
Coordinateur Johto

C-GEAR
Inscrit le : 04/03/2024
Messages : 558

Région : Johto
Sam 30 Mar - 11:23
Madame Ono réfléchie longuement sur le sort d’Évoli. Bien qu’il ne corresponde pas au standard de pedigree des Pokémon du dojo, il fait tout de même partie de la famille. La gérante du dojo annonce d’une voix ferme mais pleine de compassion le sort qu’elle réserve à ce très jeune Pokémon.

Madame Ono : Mademoiselle Hikari, vous serez de corvée à la cuisine pour le mois à venir. Je considère que tout le monde à le droit à l’erreur, une fois. Que celle-ci vous serve d’avertissement car la prochaine sera la dernière. Mentali et vous pouvez regagner vos quartiers.

Soulagée et reconnaissante, Hikari se retourne et se dirige vers la porte. Avant de l’ouvrir elle pose une question sans se retourner pour ne pas avoir à affronter le regard de Madame Ono.

Hikari : Et pour Évoli, quelle sera votre décision ?

Madame Ono se lève et se dirige vers le petit Évoli qui vient de ravager ses rideaux sur quarante centimètres. Elle le prend dans sous le bras sans lui témoigner le moindre geste d’affection.

Madame Ono : Évoli ne sera pas chassé du dojo. Cependant, il ne pourra participer ni aux combats, ni aux prestations artistiques.

Le visage d’Hikari, toujours plein de larmes s’illumine et ce sont maintenant des larmes de joie qui envahissent ses yeux.

Madame Ono : Je me chargerai moi-même de son éduction. Je ne permettrai pas qu'un Évoli se comporte comme un Miaouss dans mon établissement.

Hikari : Merci Madame Ono ! Merci beaucoup !

Madame Ono : Maintenant cessez ces effusions sentimentales et retourner vaquez à vos occupations.

Une fois Hikari partie et la porte du bureau fermé, Madame Ono s’assoit sur sa chaise avec Évoli sur les genoux.

Madame Ono : Et maintenant que vais-je faire de toi ?

Elle caresse ensuite le menton du Pokémon jusqu’à lui faire des chatouilles sous le ventre. Il semblerait qu’en la présence de cette petite boule de poils, le cœur de Madame Ono s’attendrisse.

Fuite:
Revenir en haut Aller en bas

Mister MP

Mister MP
Admin

C-GEAR
Inscrit le : 19/08/2013
Messages : 27143

Sam 30 Mar - 11:23
Le membre 'Caroline Mistouflet' a effectué l'action suivante : Lancer de dés


'[MOD] Fuite n°2' :
[Modéré] Pas à ta place Fuiter13
Revenir en haut Aller en bas

Caroline Mistouflet

Caroline Mistouflet
Coordinateur Johto

C-GEAR
Inscrit le : 04/03/2024
Messages : 558

Région : Johto
Sam 30 Mar - 20:41
Les jours suivants, en plus de ses taches administratives, Madame Ono commence l’éduction d’Évoli. Le petit Pokémon se montre extrêmement curieux de tout, et en particulier du mode de vie des humains. Madame Ono veille à l’intégrer à un maximum de cours suivi par les disciples du dojo. Traditionnellement, les Pokémon du dojo ne suivent que les cours de danse, de combat, et de bienséance. Pour Évoli le planning est différent. Il a évidemment droit aux cours de bienséance dispensé par Madame Ono elle-même, mais assiste également au cours suivi par les jeunes danseuses comme l’histoire, la géographie et les sciences.

Au fil des semaines, Évoli acquiert de plus en plus de liberté. Il ne mâchouille plus les rideaux et ne griffe plus les boiseries. A un mois il obtient le droit de vadrouiller à sa guise dans le dojo pendant son temps libre. Toutes les pensionnaires connaissent ses restrictions et aucune ne s’amuse à lui proposer une activité interdite sous peine de subir le courroux de Madame Ono. La directrice veille au grain et tout le monde sait qu’il ne faut pas toucher à son petit protégé. Évoli adore assister aux spectacles de danse sans pouvoir y participer, mais veut constamment participer aux combats que se livrent les dresseuses du dojo ce qui les met dans l’embarras. Les consignes de Madame Ono sont claires mais la peine infligée à Évoli à chaque refus est aussi déstabilisante. Pour lui expliquer la chose, Madame Ono sa maitresse lui prend la tête entre les mains et lui répète calmement la même phrase.

Madame Ono : Tu n’es pas un combattant, tu es un Pokémon d’ornement.

Après un an à vivre ainsi au dojo, Évoli est devenu une mascotte appréciée de toutes les pensionnaires du dojo et les spectateurs s’amuse à le voir traversé la salle de spectacle pour quémander une caresse. Activité hautement désapprouvée et réprimandée par Madame Ono. Son envie de combattre s’est dissipée et il a presque tendance à snober les combattants. Le dressage de Madame Ono a porté ses fruits, c’est un Pokémon intelligent et affectueux.

Parmi les pensionnaires du dojo, une seule n’apprécie pas Évoli. Une jeune femme très talentueuse nommée Yukiko qui a un Givrali comme partenaire. Avant l’arrivé d’Évoli, Yukiko était la favorite de Madame Ono, mais depuis que la gérante passe son temps libre avec Évoli, la danseuse au Givrali se sent délaissé. Elle a un comportement très froid avec Évoli et garde ses distances avec lui pour éviter tous contacts.

Modération:
Revenir en haut Aller en bas

Mister K

Mister K
PNJ

C-GEAR
Inscrit le : 08/09/2013
Messages : 18644

Lun 1 Avr - 16:08
[Modéré] Pas à ta place 126
Un Magmar niv.14 apparait !

Que voulez vous faire ?



avatar ©️ Cori Cometti ©️ minillustration
LA MODÉRATION RP, UN ART DE VIVRE.
Formulaires de modérations:
Revenir en haut Aller en bas

Caroline Mistouflet

Caroline Mistouflet
Coordinateur Johto

C-GEAR
Inscrit le : 04/03/2024
Messages : 558

Région : Johto
Lun 1 Avr - 22:02
Un jour comme les autres, Madame Ono est prise de violentes quintes de toux et d’éternuements en plein cours de bienséance. Les jours suivants, les symptômes persistent et bien qu’elle accuse un gros rhume, son état de santé s’aggrave. Elle commence à ressentir de la fatigue, des maux de tête et des frissons. Elle finit par s’évanouir dans la salle de spectacle alors qu’elle supervise un entrainement. Madame Ono est conduite dans sa chambre mais refuse de rester au lit. Progressivement, elle perd de l'appétit et de l'énergie, ce qui l'oblige à rester alitée de plus en plus fréquemment.

L’état de santé de Madame Ono ne lui permet plus de gérer efficacement les activités quotidiennes du dojo. Elle doit alors déléguer de plus en plus de ses missions à ses disciples et Yukiko se propose pour la seconder dans ses taches. Évoli, toujours au chevet de sa maitresse, est alors chassé de la chambre par Yukiko qui prétexte que la présence du Pokémon épuise Madame Ono.

Yukiko gère les entrainements d’une main de fer avec la même rigueur que Madame Ono mais sans le côté humain qui la caractérise. Les autres pensionnaires du dojo réagissent avec inquiétude et sollicitude envers Madame Ono. Certain expriment leur préoccupation quant à l'avenir du dojo en l'absence de sa dirigeante. Des discussions animées éclatent parmi les élèves sur la meilleure façon de soutenir Madame Ono et de maintenir le dojo en fonctionnement.

Madame Ono réclame régulièrement la présence d’Évoli à ses côtés, mais Yukiko prétend que sa présence nuirait à son état de santé. Le Pokémon aussi souhaite venir au chevet de Madame Ono mais Yukiko lui en interdit l’accès avec de plus en plus de d’agressivité.

Un soir, en l’absence de Yukiko, Évoli réussi à ouvrir la porte et à pénétrer dans la chambre de Madame Ono. Il s’approche doucement du lit, à pas feutré, pour ne pas la réveiller. Il grimpe doucement sur le lit comme l l’a fait des centaines de fois, la nuit à l’époque où Madame Ono n’était pas malade. Il la regarde et la reconnait à peine, ses traits son tirés et elle a perdu énormément de poids. Lorsqu’il approche encore elle ouvre faiblement les yeux et leurs regards se croise. Malgré son état elle arrive à écarter un large sourire et à prononcer quelques mots.

Madame Ono : Évoli mon petit, tu es venu me dire au revoir. Je n’aurais pas pu partir sans ça. Merci.

Évoli, ayant été élever par Madame Ono depuis la naissance, comprend très bien le langage des humains, mais il n’a encore jamais été confronté à la mort d’un proche. Jusqu’à ce soir-là, où le visage de Madame Ono, qu’il considère comme sa mère, lui fait son dernier sourire avant de s’éteindre dans un dernier soupir.

Capture:


Revenir en haut Aller en bas

Mister L

Mister L
PNJ

C-GEAR
Inscrit le : 08/09/2013
Messages : 16636

Mar 2 Avr - 18:12
Vous lancer une pokéball [Modéré] Pas à ta place Poke
Ça va chauffer !
...:



Quelque chose de plus bouillant en stock ?



avatar ©️ Cori Cometti ©️ 柚木昌幸 (minillustration)
LA MODÉRATION RP, UN ART DE VIVRE.
Formulaires de modérations:
Revenir en haut Aller en bas

Caroline Mistouflet

Caroline Mistouflet
Coordinateur Johto

C-GEAR
Inscrit le : 04/03/2024
Messages : 558

Région : Johto
Mar 2 Avr - 22:05
Après les obsèques, le dojo endeuillé reste fermé pendant une semaine. Les cendres de Madame Ono sont dispersées dans le jardin sous les cerisiers que l’on peut voir de la fenêtre de son bureau. Évoli passe ses journées sous les cerisiers en se demandant pourquoi les humains font ce genre de chose.

A la fin de la semaine, le personnel administratif du dojo se réuni pour savoir qui prendra la suite de Madame Ono. Bien qu’aillant des lacunes en management, Yukiko est désignée pour prendre en charge une bonne partie des missions qui étaient celle de Madame Ono. Le reglement stipulant qu’aucun membre du dojo peut avoir plus d’un Pokémon, et Yukiko ayant déjà un Givrali comme partenaire, elle n’aura pas la responsabilité d’Évoli. Après délibération, les membres du conseil du dojo annoncent qu’Évoli peut rester au dojo en autonomie, malgré les protestations de Yukiko.

Évoli devient donc un Pokémon solitaire résident au dojo. Du fait de son statut privilégié, il en profite pour étudier le comportement humain. Cependant, Yukiko ne manque pas une occasion de le réprimander à chaque fois qu’elle constate un comportement qu’elle juge inapproprié. Un soir, alors qu’il était couché sous un cerisier, le Givrali de Yuiko le rejoint. Ils échangent des jappements et des ronronnements. Dans leur langage, ils échangent leurs points de vue sur le monde. Givrali prétend qu’il envie la liberté dont jouit Évoli. De son coté, Évoli envie Givrali d’avoir un partenaire humain pour partager son quotidien. Ils échangent ainsi une bonne partie de la soirée jusqu’à ce que Yukiko les rejoignent. Elle appelle son Pokémon et lance un regard noir à Évoli.

Yukiko : Givrali on rentre.

Une fois à bonne distance d’Évoli elle précise à son Pokémon :

Yukiko : Et à l’avenir choisi un peu mieux tes fréquentations.

Évoli reste ainsi seul sous son arbre à observer les étoiles.

Apparition:


Revenir en haut Aller en bas

Mister L

Mister L
PNJ

C-GEAR
Inscrit le : 08/09/2013
Messages : 16636

Mer 3 Avr - 14:55

Krkrkrkrkrkr !
Il semblerait que vous soyez tombée sur un Rattata sauvage LV.16 qui rongeait un biscuit parfumé au fromage.



Pokéball ou piège à rat ?



avatar ©️ Cori Cometti ©️ 柚木昌幸 (minillustration)
LA MODÉRATION RP, UN ART DE VIVRE.
Formulaires de modérations:
Revenir en haut Aller en bas

Caroline Mistouflet

Caroline Mistouflet
Coordinateur Johto

C-GEAR
Inscrit le : 04/03/2024
Messages : 558

Région : Johto
Mer 3 Avr - 16:58
La vie au dojo reprend petit à petit son court.

Pour la nouvelle saison, un grand spectacle est mis en place sur la vie de Madame Ono. Le spectacle rend hommage à chaque étape de sa vie, de son arrivée au dojo à l’age de six ans, jusqu’à sa mort des suites de la maladie. A chaque représentation, Évoli est là se demandant pourquoi il n’est fait aucune mention de son existence dans les derniers chapitres de la vie de son ancienne maitresse. Mais il contemple à chaque fois le spectacle comme pour garder le contact avec elle.

Le spectacle est un succès mondial aussi bien critique que publique, chaque représentation fait salle comble. Il est joué tous les soirs et deux fois le dimanche. Le dojo reçoit des visiteurs du monde entier, des hommes d’affaires d’Unys en séminaire jusqu’à la haute bourgeoisie de Kalos.

Au bout d’un an, à la fin de la saison, Yukiko annonce que le spectacle du soir sera le dernier avant de commencer la nouvelle saison sur un thème plus traditionnel, les tours jumelles de Rosalia et le tragique destin de la tour cendrée. Pour Évoli la nouvelle est rude à avaler, ces représentations était le dernier lien qu’il gardait avec Madame Ono. La fin de cette revue signifie la fin de Madame Ono et il ne se sent pas encore prête pour un monde sans elle. Le soir de la dernière représentation, il ne peut s’empêcher de pleurer et lors du dernier acte, romancé par Yukiko il n’accepte pas le départ et court sur scène et monte sur le lit pour revivre une dernière fois les adieux de Madame Ono. Le publique est bouleversé tellement la scène est touchante, Évoli ne joue pas la comédie, il vit l’instant comme il l’a déjà vécu, et comme il ne le revivra jamais.


Fuite:


Revenir en haut Aller en bas

Contenu sponsorisé



C-GEAR
Revenir en haut Aller en bas
 Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
(Page 1 sur 4) Aller à la page : 1, 2, 3, 4  Suivant

Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Master Poké :: Le Pokémonde :: Région Johto - 2E G E N :: Rosalia :: Tour Cendrée-