-28%
Le deal à ne pas rater :
Brandt LVE127J – Lave-vaisselle encastrable 12 couverts – L60cm
279.99 € 390.99 €
Voir le deal

 
» [Mission Ranger] Montée des eaux.

Giacomo Tutti

Giacomo Tutti
Modo Jeux & Ranger

C-GEAR
Inscrit le : 02/03/2020
Messages : 937

Région : Galar
Ven 8 Sep - 8:38
Montée des eaux.

CRAMOIS'ÎLE, Mission Allons faire trempette !
Brief de mission.

J’ai le visage fermé et je vois bien certains qui s’en amusent, dans la pièce. C’est plus fort que moi. Mon statut de Ranger est tout neuf et cela se sait. Cela se voit, aussi. Je suis connu pour être le bout-en-train, celui qui va y aller de sa blague nulle pour détendre l’atmosphère, et… celui qui suit Ian. Son « ombre », disent certains. Je l’ai entendu au détour d’un couloir et ils n’ont pas tort. Jusqu’à aujourd’hui, peut-être, tout ce que je sais réellement du rôle et de la posture de Ranger, c’est surtout grâce à lui que je l’ai appris. Les cours de l’institut sont essentiels, je vais pas le nier, mais pour le reste, c’est sur les missions de terrain que j’ai compris ce que ça voulait vraiment dire, être Ranger.

Aujourd’hui je le suis et j’ai pas envie de me foirer. Il est hors de question que je me foire. Cela serait manquer de respect à Ian, d’une certaine façon. À la patience dont il a fait preuve avec moi, les conseils qu’il m’a donné et sa façon de considérer ce que nous faisons. Je peux m’inclure maintenant, ça fait tout drôle. En attendant, j’écoute avec attention ce qui est dit. Comme chaque début de semaine, il y a ce genre de réunion, au QG. Ils appellent cet endroit la Marquise, en hommage à l’héritage maritime de Skifford, de ce que m’a expliqué Diane.

Ça peut paraître procédurier de se réunir comme ça chaque lundi, mais c’est un rituel attendu et important, car c’est le moment où ceux en charge de l’administration et qui reçoivent les alertes émanant de la région (ou d’ailleurs) répartissent les ordres de mission. Le folklore a tendance à croire qu’un Ranger passe son temps à se balader et agit comme un sauveur (ou un super-héros) lorsqu’il tombe par hasard sur une situation à démêler. C’est vrai dans certains cas, mais la plupart du temps il y a tout un réseau en charge de faire transiter les informations et les alertes. Certaines nécessitent une intervention rapide, à la manière de pompiers se précipitant pour aller arrêter un feu, d’autres concernent des phénomènes latents où quelqu’un se décide finalement à demander l’intervention de Rangers. Ce sont ces missions-là qui sont évoquées, le lundi.

J’suis assis sur une chaise en bois, comme d’autres, par rangées, et j’attends. Mon nom retentit soudainement.

« Tutti. » Je me lève d’un bond.

« Ouep ! » Il y a des rires derrières. Ok, peut-être trop d’entrain. J’ai déjà croisé le type brun qui me fixe sous ses sourcils broussailleux.

« Première mission à ce que je vois. Tu vas faire un saut à Cramois’île. Ils ont un souci de… chenaux apparemment. Une anomalie au niveau des flux d’eau qui alimentent la ville, ils ont visiblement une idée sur l’origine du problème. Sur place, tu analyses la chose. Si y’a besoin de renfort, tu préviens la cellule sur place. »

Il s’est avancé vers moi en s’expliquant et une fois à mon niveau, a un mouvement de poignet pour synchroniser sa montre connectée avec la mienne, celle que j’ai reçue suite à ma réussite à l’examen de Ranger. C’est une marque de fabrique pour ceux affiliés au réseau de Sillage. Les Rangers de la Marquise, ils disent. Il y a un « bip » accompagné d’une vibration qui confirme la réussite du transfert. « T’as tout là-dessus. Je te conseille d’y jeter un œil, si t’as une question, pose-la avant de partir. »

Vu comment il insiste, je comprends bien qu’il dit ça d’expérience. J’acquiesce de la tête. « Ça marche. »

Il repart pour attribuer d’autres ordres de mission tandis que mon cœur s’accélère. Je sais qu’on va me reprocher d’en faire des caisses mais bordel, c’est ma première vraie mission de Ranger en solo ! Je scanne la pièce du regard, Diane est occupée à discuter avec quelqu’un et moi je recule légèrement. J’ai ma mission, je peux commencer à m’y intéresser. Je quitte la pièce, comme le font d’autres, pour aller voir les infos à ma disposition, quand une voix m’interpelle.

« Giacomo. » C’est Ian, je me tourne vers lui, comme toujours je le surplombe légèrement et je lui souris. Pas le temps de placer un mot qu’il enchaîne : « Tu n’oublies pas ce que je t’ai toujours dit : pas de précipitation. Regarde bien le dossier et pars uniquement quand tu as bien les grandes lignes. Et si y’a quoique ce soit, tu le signales. Joue pas les héros.
- Roooh, je pourrais presque croire que tu t’inquiètes ! »

Il roule les yeux et je continue de le chambrer légèrement, jusqu’à me trouver un coin où potasser rapidement le fichier qui m’a été transmis.



(799 mots)

Mission Ranger.
  • Distribution de vitamines.:

  • Dé d'entrainement :
    1. Carabaffe | 2. Noacier | 3. Forgelina S | 4. Ursaring


[Mission Ranger] Montée des eaux. Onqozui[Mission Ranger] Montée des eaux. TMKtg13 [Mission Ranger] Montée des eaux. OmD0StG [Mission Ranger] Montée des eaux. AkGjDCW
[Mission Ranger] Montée des eaux. 2Md4iWb [Mission Ranger] Montée des eaux. NELX1Yr
Revenir en haut Aller en bas

Mister MP

Mister MP
Admin

C-GEAR
Inscrit le : 19/08/2013
Messages : 27143

Ven 8 Sep - 8:38
Le membre 'Giacomo Tutti' a effectué l'action suivante : Lancer de dés


'[RANG] Entrainement' :
[Mission Ranger] Montée des eaux. Exelev17 [Mission Ranger] Montée des eaux. Exelev17 [Mission Ranger] Montée des eaux. Exelev17 [Mission Ranger] Montée des eaux. Exelev18


[Mission Ranger] Montée des eaux. Mpsigna_by_kith_cath-dbzshdd
avatar ©️ Cori Cometti ; signature ©️ Alan White.
Formulaires de modérations:
Revenir en haut Aller en bas

Giacomo Tutti

Giacomo Tutti
Modo Jeux & Ranger

C-GEAR
Inscrit le : 02/03/2020
Messages : 937

Région : Galar
Sam 9 Sep - 13:08
Début de mission.

Une bonne heure plus tard, j’ai les tenants et les aboutissants de la mission, quelques noms comme interlocuteurs sur place, et une vision (en surface) de ce qui se passe et nécessite qu’on se mobilise. Cette histoire d’eau qui fluctue anormalement dans les chenaux qui alimentent la ville, je comprends que ce soit problématique, à force, surtout si l’origine du problème n’a pas été pleinement identifiée. Et plutôt que se contenter de faire intervenir la Police pour voir si les rumeurs sont les bonnes, c’est logique de vouloir faire appel à l’expertise des Rangers, avant. J’espère que mon « expertise » suffira. J’y travaille, j’ai bien lu tout ce que j’avais sous les mains et j’ose croire que mes connaissances en pokémons aquatiques suffiront. On verra bien.

Rapidement je prends mon sac à dos, toujours rempli de tout ce qu’il faut pour une mission, bonne habitude prise auprès de Ian, et je rejoins la volière où je retrouve Charleston, mon Étouraptor. Depuis ma rencontre avec le pokémon Vol à la réserve d’Ébenelle, on a noué un bon lien de confiance, et je pense que les bons soins de Ian, amoureux des volatiles, ont aidé aussi. Moi qui n’aime franchement pas les hauteurs, je m’habitue progressivement au déplacement sur harnaché à Charleston. Une bonne heure et demi de vol, une friandise et un remerciement plus tard, je suis arrivé à Carmin-sur-Mer. Je rappelle mon allié et cherche du regard le centre pokémon où mes interlocuteurs m’attendent. Un homme et une femme, a priori.

Je repère l’endroit et j’entre tranquillement. Je porte un pantalon avec bien trop de poches, mon sac à dos et mes mitaines de travail. J’ai pris l’habitude de les mettre en mission, c’est pas mal pratique. Dans l’entrée du centre pokémon, je jette un regard circulaire jusqu’à identifier deux personnes assis sur une petite table, dans un coin. Je glisse un œil sur ma montre pour me souvenir des noms et je m’approche en les abordant.

« Bonjour, vous êtes Maryse et Jim ?
- C’est ça ! Vous devenez être le Ranger ? »

Le Ranger, j’avoue, ça me plaît.

« Ouep. Giacomo, enchanté. »

Je les salue de la tête, ils m’invitent à m’asseoir à leurs côtés et pendant une bonne demi-heure, on discute de la situation. C’est plus complexe que je pensais. Le dossier parle de quinze jours, mais en vérité cela fait quasi un mois que des dérèglements ont été repérés, qui se sont accentués ces derniers temps. La « piste » privilégiée n’est pas clairement explicitée dans le dossier. C’est Maryse, qui travaille pour la ville, qui m’explique qu’un savant s’est installé en périphérie il y a trois mois environ et a déjà généré plusieurs tensions dans son voisinage. De par la réputation de l’homme, un dénommé Salvani, il y aurait matière à penser qu’il n’est pas étranger au problème.

« Qu’est-ce qui vous fait dire ça ?
- Il a apparemment du déplacer son laboratoire et quitter son ancienne ville pour des raisons semblables, des dérangements dans son environnement le plus proche. Il travaillerait sur une « machine » dont nous ne savons pas grand-chose… ce qui est certains c’est que des voisins parlent d’un vrombissement incessant sur certaines périodes qui correspondent curieusement aux altérations des flux. Nous n’avons rien pu prouver, ce qui complique la chose. La ville ne veut pas mêler la Police pour le moment, on veut opter pour une solution pacifique. »

Cela semble logique, mais alors…

« Jim, vous n’êtes pas Agent de Police ?
- Si si… mais je suis ami de Maryse avant tout. Disons que je viens en observateur, on s’est mis d’accord avec mon supérieur. Si je n’ai pas de raison d’agir, je n’agirais pas. Mais si je le dois, je le ferais. Ça vous convient ?
- Oui, pas de souci. »

C’est presque rassurant, d’ailleurs.

On continue de parler de certaines spécificités pendant quelques minutes. Des points de repère me sont donnés, de même que des hypothèses. Et quand on en a fini, on se lève, Maryse me tend le bras et je serre sa main.

« On compte sur vous, Giacomo. »

Je vais tout faire pour être à la hauteur.
Je ne lui dis pas comme ça.

« Vous pouvez. »


(710 mots)

Mission Ranger ; PLPF = 51.

MODÉRATION OFFICIELLE.:



[Mission Ranger] Montée des eaux. Onqozui[Mission Ranger] Montée des eaux. TMKtg13 [Mission Ranger] Montée des eaux. OmD0StG [Mission Ranger] Montée des eaux. AkGjDCW
[Mission Ranger] Montée des eaux. 2Md4iWb [Mission Ranger] Montée des eaux. NELX1Yr
Revenir en haut Aller en bas

Mister L

Mister L
PNJ

C-GEAR
Inscrit le : 08/09/2013
Messages : 16636

Lun 11 Sep - 17:16
La mission commence ! L'homme à la machine envoie son Pikachu surfeur niv 51 et son Wailord bondissant niv 56 !

[Mission Ranger] Montée des eaux. 25
Pikachu niveau 51
stats:

[Mission Ranger] Montée des eaux. 321
Wailord niveau 56
stats:




[Mission Ranger] Montée des eaux. 25
Pikachu lance Coup d'Jus sur Ursaring et Noacier
(Random donne 83 : pas de critique)
(Random donne 64 : Pas d'effet supplémentaire.)
(-51)
PV de Ursaring : 119/170

Ce n'est pas très efficace !(Random donne 46 : pas de critique)
(Random donne 99 ) : Pas d'effet supplémentaire.)
(-21)
PV de Noacier : 211/232

[Mission Ranger] Montée des eaux. 217
Ursaring lance Séisme sur Pikachu et Wailord
C'est super efficace !(Random donne 68 : pas de critique)
(-343)
PV de Pikachu : 0/98
Pikachu est KO ! Ursaring monte niv 51 !

(Random donne 75 : pas de critique)
(-94)
PV de Wailord : 64/158

[Mission Ranger] Montée des eaux. 321
Wailord lance Vibraqua sur Ursaring
(Random donne 27 : pas de critique)
(Random donne 74 : Pas d'effet supplémentaire.)
(-39)
PV de Ursaring : 80/170

[Mission Ranger] Montée des eaux. 598
Noacier lance Giga-Sangsue sur Wailord
C'est super efficace !(Random donne 93 : pas de critique)
(-81)(+41)
PV de Noacier : 232/232
PV de Wailord : 0/158
Wailord est KO ! Ursaring gagne de l'exp (1/4), Noacier gagne de l'exp (3/4) !

L'homme a la machine est vaincu ! Mais il semblerait que les pokémons sauvages soient particulièrement agressif a cause de cette marée qui change tout le temps, préparez vous !

Que voulez vous faire ?




Récap
mission

Adversaires :
Pikachu : KO
Wailord : KO

Giacomo :
Ursaring : 80/170 PV
Noacier : 232/232 PV



avatar ©️ Cori Cometti ©️ 柚木昌幸 (minillustration)
LA MODÉRATION RP, UN ART DE VIVRE.
Formulaires de modérations:
Revenir en haut Aller en bas

Giacomo Tutti

Giacomo Tutti
Modo Jeux & Ranger

C-GEAR
Inscrit le : 02/03/2020
Messages : 937

Région : Galar
Mer 13 Sep - 0:03
Dix minutes de voiture plus tard, j’en sais plus sur Jim. Sergent de Police Jimmy Coster, mais qui préfère qu’on l’appelle Jim. C’est classe, dans son attitude on voit bien le gars qui sait y faire, qui a roulé sa bosse. Il a les tempes grises mais je ne m’essaierais pas à lui donner un âge. Je n’en ai pas besoin, après tout. Ce qui m’intéresse c’est sa connaissance des lieux et ce qu’il a à dire sur l’homme en question. Salvani.

« Un type longiligne, blafard, brun. Je n’ai pas eu l’occasion de le rencontrer personnellement, vu qu’il vit reclus et se fait livrer que ce soit pour manger ou pour n’importe quoi d’autres. Apparemment il y a une vraie ronde de livreurs, par chez lui.
- Et vous n’avez pas enquêter ?
- Pour quel motif ? J’ai bien des collègues qui sont allés taper à sa porte, pour des histoires de bruits nocturnes, mais rien qui ne permettent d’aller plus loin. D’autant qu’il est hystérique à l’idée que des inconnus entre dans son laboratoire, il paraît. Il ne reçoit que dans le hall d’entrée ou son salon, jamais plus. »

Chelou, comme comportement. Et en même temps je me dis qu’effectivement, sans raison valable, pourquoi aller emmerder les gens dans leur intimité ? Si j’ai envie de passer ma vie en calbute dans mon salon j’aimerais pas que des gens s’imposent chez moi sous de faux prétextes. Ni même des vrais, d’ailleurs. Mais là, les choses ont pris une autre tournure.

« Maintenant… c’est différent. Y’a matière à penser que ça va plus loin. J’ai un mandat si besoin, d’ailleurs, et des collègues prêt à nous rejoindre si je les bip. Faut penser à tout sur ce genre d’intervention.
- Rassurant…
- On sait jamais sur quoi on peut tomber. »

Je sais qu’il a raison. Les précédentes missions que j’ai pu effectuer, avant même d’être officiellement Ranger, me l’ont montré. On part pour un truc bien précis en tête et sur le terrain, il se passe toujours mille autres trucs qui font pas parti du plan.

Assez rapidement, on se gare à l’écart et il nous faut encore bien cinq minutes de marche avant d’arriver en vue de la maison de Salvani qui borde un chenal. A priori, tout semble calme. On progresse en se faisant les plus discrets possibles, pour rejoindre une dépendance attenante à la maison principale, quand un léger bruit monte à mes oreilles.

« C’est quoi ce bruit ?
- Le vrombissement dont se plaignent les voisins. Il se fait plus ou moins fort selon les moments mais ne s’arrête jamais complètement. À ceux qui lui ont demandé, Salvani a dit qu’il s’agissait d’un générateur électrique de secours, dont il se sert pour ses expériences. »

Mouais, difficile de démêler le vrai du faux, avec tout ça. On s’approche de l’extérieur de la maison, rien de suspect, a priori. Rien du tout, même. Aucun jardin, aucun nain de jardin, pas la moindre table ni quoique ce soit qui puisse faire office de déco. Rien. C’est tondu, toutefois, seule preuve qu’il y a bien quelqu’un qui vit par ici. On veut longer sur la droite, pour rejoindre la deuxième partie de la demeure, quand une sonnerie retentit. Suffisamment forte pour qu’on l’entende de là où on se trouve, mais rien qui ne vienne réveiller les voisins.

« Bon sang, il a carrément mis un détecteur ! »

D’un geste, Jim me pousse sur le côté et me lance : « Cache-toi, fais le tour par là-bas, si t’arrives pas à entrer dans le labo, je suis prêt à parier qu’il y a un lien avec le chenal. Fouille, trouve quelque chose ! » Il me lance ça dans un chuchotement ferme, et je m’exécute en me glissant à grandes enjambées à l’angle du bâtiment alors qu’une voix s’élève : « Qui va là ?! »

« Sergent Coster, de la police de Carmin-sur-Mer. Ouvrez s’il vous plaît.
- J’ai rien à vous dire.
- J’ai dit « ouvrez ». Ce n’était pas une question. »

Jim n’est pas sergent pour rien, il ne se laisse ni intimidé ni perturbé par la tournure des évènements. Je tends l’oreille, une porte s’ouvre. Je serais bien tenté de rester là plus longtemps, mais c’est au contraire une opportunité à saisir. Salvani ne peut pas être à eux endroits à la fois, si je veux comprendre ce qui génère des perturbations tant au niveau des flux des chenaux que dans la faune environnante, il faut que je m’active !


(749 mots)

Mission Ranger ; PLPF = 51.

MODÉRATION OFFICIELLE.:



[Mission Ranger] Montée des eaux. Onqozui[Mission Ranger] Montée des eaux. TMKtg13 [Mission Ranger] Montée des eaux. OmD0StG [Mission Ranger] Montée des eaux. AkGjDCW
[Mission Ranger] Montée des eaux. 2Md4iWb [Mission Ranger] Montée des eaux. NELX1Yr
Revenir en haut Aller en bas

Mister J

Mister J
PNJ

C-GEAR
Inscrit le : 08/09/2013
Messages : 16547

Sam 16 Sep - 10:28
Hypotrempe et Hypotrempe viennent vous faire votre fête !

[Mission Ranger] Montée des eaux. 116
Hypotrempe niv 51
Total : 368
PV : 30 + 128 = 158
ATT : 40
DEF : 70 + 40 = 110
ATT SPE : 70 + 100 = 170
DEF SPE : 25 + 100 = 125
VIT : 60
[Mission Ranger] Montée des eaux. 116
Hypotrempe niv 51
Total : 368
PV : 30 + 128 = 158
ATT : 40
DEF : 70 + 100 = 170
ATT SPE : 70 + 100 = 170
DEF SPE : 25 + 40 = 65
VIT : 60

[Mission Ranger] Montée des eaux. EoP9Om5
Ursaring lance canon graine sur Hypotrempe 1 ! (random 95, pas de cc)
(-157 PV), c'est super efficace !
PV de Hypotrempe = 1/158

[Mission Ranger] Montée des eaux. 116
Hypotrempe 1 utilise ses dernières forces pour tenter un hydrocanon sur Ursaring ! (random 3, 2, ça passe et cc)
(-103 PV)
PV de Ursaring = 0/178, il est KO.

[Mission Ranger] Montée des eaux. 116
Hypotrempe 2 lance hydrocanon sur Noacier ! (random 73, 95 : ça touche sans cc)
(-29 PV)
PV de Noacier = 207/232

[Mission Ranger] Montée des eaux. OevSFwL
Noacier lance giga sangsue sur Hypotrempe 1 !
(Cette fois il est ko)
(+1PV)
PV de Noacier = 208/232
    Noacier remporte 1 combat d'expérience.






Un Hyporoi encore plus agressif débarque !

[Mission Ranger] Montée des eaux. 230
Hyporoi niv 56
Total : 408
PV : 75 + 108 = 183
ATT : 95 + 50 = 145
DEF : 95 + 50 = 145
ATT SPE : 95 + 100 = 195
DEF SPE : 95 + 50 = 145
VIT : 85 + 50 = 135

Que voulez-vous faire ?




RECAP :
mission en cours

Giacomo :
Ursaring : KO
Noacier : 208/232 PV

Adversaires :
Pikachu : KO
Wailord : KO
Hypotrempe 1 : KO
Hypotrempe 2 : 158/158 PV
Hyporoi : 183/183 PV

Message du modo catastrophé : promis j'ai pas calculé les pv d'hypotrempe je suis choquée pardon



avatar ©️ Cori Cometti ©️ (minillustration)
LA MODÉRATION RP, UN ART DE VIVRE.
Formulaires de modérations:
Revenir en haut Aller en bas

Giacomo Tutti

Giacomo Tutti
Modo Jeux & Ranger

C-GEAR
Inscrit le : 02/03/2020
Messages : 937

Région : Galar
Sam 23 Sep - 18:32
J’ai conscience que le temps joue contre moi et plus tôt je parviendrais à me glisser dans le laboratoire du savant, mieux ce sera. Je ne sais pas pendant combien de minutes Jim pourra faire illusion face à l’homme, mais tout est bon à prendre. Comme il me l’a indiqué, je continue de suivre le côté de la bâtisse avant de rejoindre la partie qui borde quasiment le chenal. À vue de nez, seulement trois ou quatre mètres séparent la dépendance de l’eau. En de grandes enjambées, à la limite de courir, je suis le chenal, tout en me penchant à intervalle régulier pour voir si je trouve quelque chose.

Au bout de quelques instants, je finis par remarquer une grille, possiblement une grille d’égout. Rien qui fasse rêver mais quand il faut, il faut. Je glisse en manquant de me casser la gueule sur les bords aménagés du chenal et j’arrive à me hisser avec la force des bras jusqu’au bout du tunnel devant la grille. « Bon comment j’ouvre ça, moi... » J’observe l’installation. C’est le genre de trucs qu’on doit trouver un peu partout sur les flancs des chenaux, mais un détail attire mon regard. Il semblerait que cette grille ait l’habitude d’être poussée depuis l’intérieur, puisque des marques sont visibles, qui raclent le sol. Hum.

Sans trop réfléchir, j’appelle Rock. Quand il sort de sa pokéball, fidèle à lui-même, le Racaillou d’Alola se contente d’un très rapide coup d’œil autour de lui avant de se fixer sur moi. Il me fait confiance et attend que je lui dise quoi faire. « J’ai besoin de toi pour déloger ça, Rock ! » Il comprend bien vite car il glisse ses doigts trapus et à l’aide de se gros bras tire une fois, deux fois… et les gonds cèdent. J’ai beau faire de la muscu, je doute que j’aurais été aussi efficace et aussi rapide.

« Merci ! » Il tend son poing pour un check, comme on a pris l’habitude de le faire, et je le rappelle. Seul, je ferais sans doute moins de bruit, pour le moment. Je n’ai pas le choix, il faut que je me faufile dans le tunnel désormais ouvert, alors je me mets à genoux pour progresser au mieux. Je ne sais pas pendant combien de minutes je trempe dans un fond d’eau stagnante peu engageant, mais y’a pas le choix. Quand il faut, il faut.

Plus j’avance, plus le vrombissement augmente, signe que je vais au bon endroit. Je parcours de nombreux mètre, comme ça, avant d’arriver à un croisement. Continuer tout droit ou tourner à droite. Je tends l’oreille, le bruit résonne légèrement, difficile de dire quelle direction est la bonne. Dans le doute, je vais tout droit, la maison et son annexe sont par là, après tout.

Quelques mètres comme ça, encore, quand le couloir s’élargit jusqu’à déboucher sur une pièce avec une grosse vanne d’arrivée d’eau. Il y a plusieurs petits bassins d’eau en béton et un goutte à goutte se fait entendre, ici. Je descends par une petite échelle qui a sans doute vu de meilleurs jours et observe un moment. Par réflexe, je sors mon téléphone pour prendre des photos. Depuis ce qui s’est passé dans les souterrains d’Almia, je sais que ça peut me sortir d’un mauvais pas.

Tandis que je tourne sur moi-même, pour examiner l’endroit autant que pour chercher à savoir où aller, je ne remarque pas l’agitation dans le bassin derrière moi. Ce n’est que lorsqu’un puissant jet d’eau me cible l’épaule droite que je bascule en avant et me retourne prestement. « Bordel, c’est quoi ça ?! »

Ça, c’est un Hyporoi dissimulé dans l’eau mais dont je remarque les yeux, à la surface. Il a un air menaçant et habitué des lieux, on dirait. L’espace entre les bassins me permet de faire apparaître Folk et je me fais pas prier, par précaution.

Je tente quand même la manière douce, avant. « Hé, je te veux rien de mal. Je veux juste passer, savoir ce que trame le savant et vous permettre à toi et tes potes de reprendre une vie normale. » Je sais pas s’il me comprend parce qu’à nouveau, je le vois qui prépare une attaque en ma direction. Je l’esquive d’un bond sur le côté et je lance à mon Noacier, toujours sereinement immobile : « Folk, fais lui comprendre qu’il n’a pas à attaquer. »

S’en suivent deux échanges musclés, entre eau et lianes, et il n’est pas difficile de savoir qui prend le dessus… Vexé, l’Hyporoi fini par replonger dans le bassin pour ne plus remonter, et j’en conclus que la cuve est reliée à tout le réseau d’eau alentour.

« Bon, faut qu’on avance. » Enfin, que j’avance, moi. Folk ne pourra pas se faufiler plus vers l’autre tunnel que j’identifie.


(805 mots)

Mission Ranger ; PLPF = 51.

MODÉRATION OFFICIELLE.:



[Mission Ranger] Montée des eaux. Onqozui[Mission Ranger] Montée des eaux. TMKtg13 [Mission Ranger] Montée des eaux. OmD0StG [Mission Ranger] Montée des eaux. AkGjDCW
[Mission Ranger] Montée des eaux. 2Md4iWb [Mission Ranger] Montée des eaux. NELX1Yr
Revenir en haut Aller en bas

Mister K

Mister K
PNJ

C-GEAR
Inscrit le : 08/09/2013
Messages : 18644

Mar 26 Sep - 19:35
[Mission Ranger] Montée des eaux. 230
Hyporoi lance draco-choc sur Noacier ! (random 39, pas de cc)
(- 28 PV), ce n'est pas très efficace...
PV de Noacier = 180/232

[Mission Ranger] Montée des eaux. KmArOeR
Forgelina lance éclat magique ! (random 69, 54, pas de cc)
(- 82 PV), c'est super efficace !
(- 89 PV)
PV de Hyporoi = 101/183
PV de Hypotrempe 2 = 69/158

[Mission Ranger] Montée des eaux. 116
Hypotrempe 2 lance hydrocanon sur Noacier ! (random 65, 27, ça touche, pas de cc)
(- 29 PV), ce n'est pas très efficace...
PV de Noacier = 151/232

[Mission Ranger] Montée des eaux. OevSFwL
Noacier lance giga sangsue sur Hypotrempe 2 ! (random 23, pas de cc)
(- 138 PV)
PV de Hypotrempe 2 = 0/158, il est ko.
(+ 69 PV)
PV de Noacier = 220/232
    Noacier et Forgelina gagnent 1 combat d'expérience


Que voulez-vous faire ?
RECAP :
mission en cours

Giacomo :
Ursaring : KO
Noacier : 220/232 PV
Forgelina : 200/200 PV

Adversaires :
Pikachu : KO
Wailord : KO
Hypotrempe 1 : KO
Hypotrempe 2 : KO
Hyporoi : 101/183 PV



avatar ©️ Cori Cometti ©️ minillustration
LA MODÉRATION RP, UN ART DE VIVRE.
Formulaires de modérations:
Revenir en haut Aller en bas

Giacomo Tutti

Giacomo Tutti
Modo Jeux & Ranger

C-GEAR
Inscrit le : 02/03/2020
Messages : 937

Région : Galar
Sam 7 Oct - 18:20
Dans le tunnel en question, l’humidité est omniprésente et une odeur d’eau stagnante continue de me monter au nez. J’ai aucune idée de ce qui m’attend de l’autre côté et j’avance du mieux que je peux, rampant contre le métal en faisant le moins de bruit possible. Au bout de quelques instants, une grille apparaît dans mon champ de vision, dans le bas du tunnel, à quelques mètres. Une fois arrivé au niveau, je l’agrippe en y glissant mes doigts et je force, priant pour qu’il n’y ait personne qui m’attende de l’autre côté.

Ça ne semble pas être le cas car au bout de trois tentatives l’un des boulons se dévisse et j’en profite pour retirer la grille dans son entièreté. Je vais pouvoir passer, ce que je fais finalement, en me contorsionnant je vous raconte pas comment. Mes épaules cognent contre le métal mais ça finit par passer. Je glisse au sol, dans un dernier bond et… j’observe autour de moi.

Des bassins et des… aquariums, tout en longueur. Dedans, des pokémons aquatiques. Certains tout petits, d’autres plus grands. Certains qui paraissent éveillés quand d’autres ne le sont visiblement pas du tout. Sont-ils seulement vivants ? La pensée me traverse l’esprit tandis que j’approche l’un de ces aquariums tubulaires dans lequel un Venalgue est visible. Je tapote. Aucune réaction. Hum.

Par réflexe, je sors mon téléphone et commence à prendre des photos. A Almia, cela m'a été utile, là je suis en mission officielle, je me dis que ce sera d'autant plus le cas.

Mon regard se détourne des aquariums lorsque le son de « pompage » s’amplifie. Contre un mur, une porte renforcée. Je l’ouvre, par chance elle n’était pas fermée. Dedans, une machine énorme, attelée à un autre aquarium semblable à ceux dans la pièce plus grande. Dans celui-ci, un long Lamantine en souffrance. C’est visible aux légers gémissements que je peux entendre de là où je me trouve. Son corps est attaché par un système que je ne saurais décrire, et dans une fréquence aléatoire, on dirait que des « décharges » lui sont envoyés. Car je la vois qui tremble, et part comme dans une crise, se remuant dans tous les sens.

Cette vue me fait mal au cœur. Je ne comprends rien au « pourquoi » de tout cela. Ce que je vois c’est que ces créatures aquatiques sont maltraitées, pour des intérêts qui ne l’excusent pas, j’en suis certain. « Bordel, faut être pas bien... »

Les yeux froncés, j’observe la machine. Il y a un tuyau plus large que les autres, je n’hésite pas, j’appelle Folk, une nouvelle fois, il y a de la place. Une fois matérialisé, je lui lance « Sectionne ça, Folk, s’il te plaît. » Il évalue un instant ce qu’il a devant lui et agit sans plus attendre, en lançant ses lianes aux piques d’acier contre le tuyau. Il serre, serre encore et au bout d’un moment, le tuyau se coupe.

Bon, j’avais pas réalisé qu’en faisant ça, l’eau de l’aquarium allait se vider… si j’avais pris plus de temps pour tout analyser… c’est pas grave. J’observe l’aquarium et le Lamantine dedans et je souffle : « Casse le verre. » Une nouvelle fois, les lianes puissantes de Folk font leur œuvre. Un coup, deux coups et le verre se brise. L’eau se déverse en une vague puissante et j’appelle maintenant Jazz. Mon but, dans l’immédiat, c’est de sortir le pokémon de cette situation. Je me précipite vers lui, en faisant attention au verre. Je glisse mes mains dans l’eau et agrippe le Lamantine. Il est si maigre…

« Là, ça va aller, doucement. » Je détache tout ce que je peux et quand le pokémon est enfin libéré, je me tourne vers mon duo. « On va l’amener dans l’un des bassins. » Jazz libère un léger filet d’eau pour asperger le Lamantine tandis que Folk m’aide à le transporter dans l’autre pièce. Seulement, dès que l’on pousse la porte par laquelle je suis arrivé ici, nous sommes attendus. Un Dunaconda et un Krakos sont là. Impossible de savoir d’où ils sortent, mais ils n’ont clairement pas l’intention de nous laisser passer. Je souffle, serrant le Lamantine contre moi. « C’est pas le moment bon sang… Folk, Jazz, occupez-vous-en. »

Mes deux pokémons se sont déjà positionnés devant pour s’occuper des deux créatures et il n’y a pas besoin du sifflet d’un arbitre pour que le combat démarre. Le Dunaconda vise Jazz de ses crocs, celui-ci le bloque par un puissant jet d’eau tandis que Folk fait face au Krakos. De mon côté, j’essaie de voir si j’ai la possibilité de me faufiler par la porte, pour atteindre un bassin.

Ce ne sera pas pour de suite.


(797 mots)

Mission Ranger ; PLPF = 51.

MODÉRATION OFFICIELLE.:



[Mission Ranger] Montée des eaux. Onqozui[Mission Ranger] Montée des eaux. TMKtg13 [Mission Ranger] Montée des eaux. OmD0StG [Mission Ranger] Montée des eaux. AkGjDCW
[Mission Ranger] Montée des eaux. 2Md4iWb [Mission Ranger] Montée des eaux. NELX1Yr
Revenir en haut Aller en bas

Mister J

Mister J
PNJ

C-GEAR
Inscrit le : 08/09/2013
Messages : 16547

Lun 9 Oct - 12:47

Stats:






Hyporoi utilise Hydrocanon sur Forgelina S ! (42 ça touche, 17 pas de cc)
(-67PV)
ForgelinaS 133/200





Forgelina utilise Éclat Magique sur Hyporoi ! (97 pas de cc)
(-84PV) C'est très efficace !
Hyporoi 17/183


Noacier utilise Giga-Sangsue sur Hyporoi ! (77 pas de cc)
(-34PV)
(+17PV)
Hyporoi est K.O !

Noacier gagne 1pt d'xp.
Forgelina gagne 1pt d'xp.




Félicitations ! Vous avez réussi à venir à bout de l'homme et de sa machine infernale qui perturbaient les eaux de la région. Vous gagnez un CT Danse-Pluie !


RECAP :
mission terminée

Giacomo :
Ursaring : KO
Noacier : 232/232 PV
Forgelina : 133/200 PV

Adversaires :
Pikachu : KO
Wailord : KO
Hypotrempe 1 : KO
Hypotrempe 2 : KO
Hyporoi : KO



avatar ©️ Cori Cometti ©️ (minillustration)
LA MODÉRATION RP, UN ART DE VIVRE.
Formulaires de modérations:
Revenir en haut Aller en bas

Giacomo Tutti

Giacomo Tutti
Modo Jeux & Ranger

C-GEAR
Inscrit le : 02/03/2020
Messages : 937

Région : Galar
Dim 15 Oct - 20:09
La créature aquatique serrée contre moi, je suis obligé de mettre un genou à terre tout en continuant à protéger le pokémon humide. Il est tremblant, apeuré et maigre… mais de son envergure de bien 1,7 mètre, je ne peux pas vraiment le charger de le porter seul. Je dois attendre que mes compères s’en sortent face aux protecteurs du laboratoire. C’est ainsi que je qualifie le Dunaconda et le Krakos, car ils ne doivent certainement pas être ici par hasard et ne subissent pas le même traitement que les autres créatures enfermées dans les aquariums.

L’ambiance dans ce lieu est à glacer le sang, et cela n’a rien à voir avec l’humidité qui perle sur chacun des murs. Je ne comprends pas… seul un esprit malade peut croire que pour le bien de la science on peut infliger pareil traitement à tant de créatures qui n’ont rien demandé. Personnellement, je ne suis pas un saint homme, mais j’ai toujours estimé les pokémons comme des alliés, des amis voire, parfois. Les pokémons de mon équipe sont mes amis, même si je ne suis pas naïf au point de prétendre que je n’exploite pas leurs compétences. Disons que je le fais dans une logique qui relève presque du sport. Je ne leur impose rien qu’ils refuseraient de faire.

C’est pourquoi ceux qui me rejoignent dans mes missions, depuis que j’ai rejoint Sillage, sont les plus aguerris, les plus entraînés. Il ne me viendrait pas à l’esprit de forcer ceux qui n’ont pas la fibre du combat. Heureusement, derrière moi, le duo qui affronte les pokémons du savant sait y faire. Des fois je me dis que Jazz c’est un peu moi, en pokémon. Il s’adapte à chaque situation et n’hésite pas à se mettre en avant s’il le faut, pour faire barrage et aider les autres. Bon… objectivement il est meilleur que moi, Jazz. Plus brave, plus bon. Peut-être que j’ai envie de lui ressembler et j’essaie de me convaincre que ce serait le cas, si j’étais moi-même un pokémon.

Enfin bref. Il fait face et pas qu’un peu, le Dunaconda en ligne de mire. Le serpent essaie de le déstabiliser à coup de Regard Médusant, mais Jazz se détourne et s’approche, une vague d’eau jaillissant pour faire reculer son adversaire qui commençait à ramper vers lui. De l’autre côté, un combat de titans, d’une autre intensité. Le Krakos a quelque chose de flippant et j’espère vraiment que Folk saura le gérer. S’il a des tentacules, on dirait aussi qu’il a de sacrés biceps, et je sais que ce n’est pas un pokémon combat pour rien. Les lianes du Noacier l’aide à maintenir les tentacules à distance, mais Folk ne parvient pas à anticiper la vitesse du Krakos qui le prend par surprise. Il est surpris mais pas sonné (ça aide d’avoir un corps de métal) et profite ensuite de la proximité de sa cible pour lui asséner une violente attaque Tête de Fer.

L’affrontement dur un moment comme ça, et j’espère de tout cœur que le Lamantine ne va pouvoir tenir. J’y vais parfois de mes encouragements, jusqu’à ce que Jazz parvienne à assommer définitivement le Dunaconda. Cela le libère pour aller aider Folk ensuite et en deux-trois attaques bien placées, le combat se termine, avec un Krakos au regard noir, trop affaibli pour se relever une énième fois, qui se laisse glisser contre un mur, KO.

« Bien joué ! » Oui, mais ce n’est pas tout, le Lamantine a besoin d’eau. « Il faut qu’on l’amène dans un bassin, aidez-moi. » À nous trois, arrosé par Jazz, c’est de suite plus simple… une fois dans l’eau, le pokémon affaibli prend un temps pour s’acclimater à l’eau et finit par faire quelques mouvements pour glisser sous la surface. Cela me rassure.

« Ok. Sortons de là maintenant. »

Sortir est bien plus facile à dire qu’à faire. Je fouille, j’examine l’endroit, je prends en photo tout ce qui me semble bizarre, suspect. Des tuyaux bricolés et agencés d’une façon qui laisse croire que ça n’a rien de bien officiel, ni de bien légal. Une autre pompe, plus loin, qui se serre directement dans le canal. À un autre niveau, plus loin dans le tunnel, une porte condamnée dont quelques effluves d’odeurs putrides remontent… j’ai peur de savoir ce dont il s’agit. Je n’arrive pas à ouvrir la porte, l’aide de Rock ne suffit pas. Pas grave, j’ai repéré l’endroit et je n’hésiterais pas à informer Jim.

C’est une bonne dizaine de minutes plus tard en franchissant une autre salle plein de bassins, que je parviens à retrouver l’air libre, en profitant un instant pour respirer à plein poumons un air tout autre que celui poisseux et humide du laboratoire. Je comprends que j’ai traversé toute une partie de la dépendance et je me retrouve un peu au-delà, non loin de la demeure de Salvani. Je fais quelques pas, avant d’être surpris par le « clic » d’une arme.

Je me fige directement. Pour sortir, j’ai rangé Jazz et Folk. C’était plus simple pour passer mais peut-être que je n’aurais pas dû. Je me retourne, à la merci du scientifique, dont les bras tremblent d’une fureur non contenue. « Vous… un mouchard ! C’est vous qui avez déclenché mon alarme ! Qui… vous n’auriez pas dû… tout... »

Il est incohérent et je garde les mains en l’air, immobile. Je cherche mes mots lorsqu’une voix grave s’élève, par derrière le scientifique. « Baissez votre arme, Salvani. »

C’est le Sergent Coster. Jim. Je suis super soulagé de le voir mais je ne fais pas un geste, attendant de voir la réaction de l’homme brun, qui a toujours son pistolet dans sa main droite. Je n’ai aucune idée de s’il est réellement chargé, ou s’il sait même l’utiliser. Je ne veux pas savoir… j’espère simplement que Jim sait ce qu’il fait. J’ai un regard vers lui, il a le visage neutre, fermé, tourné vers le scientifique. Ce dernier a une hésitation ne sachant pas où donner de la tête. A demi-retourné, il oscille entre pointer son arme sur moi ou sur le sergent, qui a lui-même sorti son arme de poing. Rien qui ne me rassure particulièrement…

« Quoi que vous fassiez, vous avez perdu, Salvani. Arrêtez ça. »

Personnellement, je ne sais pas quoi dire, ni quoi faire, j’attends de voir. J’ai juste un mouvement en abaissant mon bras droit, et ça suffit pour que le scientifique sursaute et me vise à nouveau, énervé.

« Pas un geste !
- J’ai rien f… ! »

Pas le temps d’achever ma phrase, un Caninos vient de surgir de nulle part, mordant le scientifique au bras, le forçant à lâcher son arme. Cela suffit pour que Jim et moi-même sautions droit sur l’autre homme, pour le maîtriser. Je laisse le Sergent lui passer les menottes et je sens un tremblement d’adrénaline qui me prend. Comme si je réalisais la situation dans laquelle je me trouvais, à la merci du flingue d’un fou dangereux…

Les menottes passées, un genou dans le haut du dos du scientifique pour le garder au sol, Jim relève la tête vers moi :

« Ça va ?
- … ouais. Ouais ça va.
- Bien. T’as géré. T’as trouvé des trucs qui nous seront utiles ?
- Oui. Y’a plein de pokémons en souffrance dans sa dépendance, sa machine a l’air de « pomper » l’énergie de créatures aquatiques, j’ai pris des photos. »

Jim hoche la tête et le scientifique, en m’entendant, se débat : « Vous ne comprenez rien ! C’est l’avenir qui se joue-là ! J’ai fait des avancées spectaculaires en matière d’énergie hydraulique, la puissance des pokémons… vous n’imaginez pas ! » Il continue en des cris suraigus et je secoue la tête.

« Non j’imagine pas. Ce que j’ai vu dans vos bassins me suffit. »

Le son strident d’une sirène de police qui s’approche nous fait nous retourner. Je comprends que Jim a eu la bonne idée d’appeler des renforts. Pour la suite, tout se passe assez vite, le scientifique est embarqué dans une voiture, et moi je suis convié au commissariat de la ville. Je transfère toutes les photos que j’ai prises, on me pose des questions, je donne des informations précises sur tout ce que j’ai vu, et où. Une équipe part rapidement en direction de la dépendance pour délivrer et sauver les créatures qui s’y trouvent, tout autant que pour examiner ce qui s’y cache. Personnellement, c’est surtout l’avenir des pokémons qui m’inquiète et on m’indique que la Police locale travaille avec un refuge qui va les accueillir. On m’en donne le nom et les coordonnées que je garde précieusement.

Pour le reste… je pense m’en être pas trop mal sorti, pour une première mission entièrement en solo !


(1462 mots)

Mission Ranger ; première mission terminée.
Un grand merci pour la modération !


[Mission Ranger] Montée des eaux. Onqozui[Mission Ranger] Montée des eaux. TMKtg13 [Mission Ranger] Montée des eaux. OmD0StG [Mission Ranger] Montée des eaux. AkGjDCW
[Mission Ranger] Montée des eaux. 2Md4iWb [Mission Ranger] Montée des eaux. NELX1Yr
Revenir en haut Aller en bas

Contenu sponsorisé



C-GEAR
Revenir en haut Aller en bas
 Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 

Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Master Poké :: Le Pokémonde :: Région Kantô - 1E G E N :: Cramois'île-