Le Deal du moment :
Jeux, jouets et Lego : le deuxième à ...
Voir le deal

Aller à la page : Précédent  1, 2
 
» C'est craquant, c'est fondant

Mister MP

Mister MP
Admin

C-GEAR
Inscrit le : 19/08/2013
Messages : 27143

Jeu 25 Mai - 19:36
Le membre 'Illia Aethelhelm' a effectué l'action suivante : Lancer de dés


'Printemps - pts' :
C'est craquant, c'est fondant - Page 2 2nA6Yle


C'est craquant, c'est fondant - Page 2 Mpsigna_by_kith_cath-dbzshdd
avatar ©️ Cori Cometti ; signature ©️ Alan White.
Formulaires de modérations:
Revenir en haut Aller en bas

Lenny Sorano

Lenny Sorano
Dresseur Unys

C-GEAR
Inscrit le : 18/03/2022
Messages : 210

Région : Unys
Ven 26 Mai - 10:01
Ah ouais, il a pas la langue dans sa poche l'Illia. J'peux pas dire que j'suis pas d'accord avec lui sur le principe, mais bon, c'est p'têtre pas JUSTE un connard, p'têtre qu'il se donne ces grands airs pour faire style qu'c'est un pro. J'ai déjà entendu ce genre de trucs, démonter tes apprentis, soit ça les démotive et ils s'enfuient, soit ça leur fout la rage et ils s'améliorent. D'un racaillou deux coups, tu fais progresser ceux qu'ont la foi et tu vires ceux qui l'ont pas. Bon, c'est un peu brutal comme méthode, mais ça doit être efficace. Là où c'est effectivement un connard, c'est qu'on est dans un concours amateur fait pour s'amuser. Pas dans un concours pro. Enfin.

Je hoche lentement la tête de soulagement quand Illa m'répond. S'il avait été d'Galar, après que j'lui aie sorti toutes ces saloperies, il aurait eu l'droit de m'faire la tête au carré. Par contre sa remarque m'fait hausser un sourcil.

- Hein ? J'parle vraiment que d'ça ?

J'dis pas, c'est possible. J'connais que ça depuis que j'suis minot, j'ai même pas fini l'école. J'me suis comme qui dirait enfermé dans c'monde-là. J'm'attendais juste pas à c'que ça soit l'seul truc que j'aie à la bouche. Faut dire aussi qu'avec les collègues, on parle effectivement que d'ça. Illia, c'est une des seules personnes à qui j'parle plus de dix s'condes et qui soit pas du milieu. A part... A part mon date. C'est p'têtre pour ça qu'elle s'est tirée en fait. Faire le concours avec sa pote, c'était qu'une excuse pour s'échapper du gros lourd qui parle que d'parpaings et d'poutres en acier. J'ai un p'tit rire, moitié amusé, moitié résigné.

- J'suis ouvrier du bâtiment. J'pensais pas être aussi monomaniaque, pardon si c'est lourd du coup.

Quand j'y pense, Illia, il a pas fait référence à quoi qu'ce soit qui aurait pu m'donner l'moindre indice sur son taf. Pendant deux secondes, j'me tâte à lui d'mander son travail, à la fois par curiosité et par politesse, mais j'me ravise. J'suis sûr que ça f'rait bizarre de d'mander ça maintenant. En plus il m'a pas d'mandé mon job, il a juste posé une question qui m'a poussé à l'dire. C'est pas comme un "ça va ? Oui et toi ?". Enfin un truc du genre. J'ai pas l'temps de trop philosopher sur la question, Gordon arrive à notre oeuvre. J'suis curieux d'voir c'qu'il va en dire. J'suis sûr que d'une chose, il est p'têtre pas fameux, mais il mérite pas d'finir par terre.

...

C'est sérieux là ?

Non, mais genre, c'est VRAIMENT sérieux, là ?

Bordel, la dernière fois qu'j'ai vu quelqu'un avoir c'te réaction, c'est mon paternel quand j'avais douze ans et qu'j'avais voulu l'aider à poser du papier peint dans la baraque. Il avait fait exactement l'même soupir avant d'devoir l'arracher et r'commencer. J'm'étais pas fait engueuler parce que ça partait d'une bonne volonté, mais j'avais pas eu d'félicitations parce que c'était d'la merde. Du coup, j'avais juste eu cette espèce d'vieux soupir bien fort qui évacue la frustration autant qu'il te crie à la gueule "t'aurais pu t'abstenir". Ouais. Voilà. C'est comme ça qu'j'le prends. Gordon nous a mis la note "z'auriez pu vous abstenir".

La réaction d'Illia trouve un très bon écho en moi. J'reste un peu figé, dégoûté comme jamais, c'qui lui laisse le temps d'se réjouir du malheur d'un autre gâteau, que j'déduis être celui d'la personne qui l'a planté. Au moins il a ce p'tit plaisir. Moi j'ai juste les grands mort.

- Les chialeuses de t't'à l'heure sont bien sorties. Crois-moi que s'ils essayent de m'retenir, ils vont être reçus.

Pour illustrer mes propos, j'fais demi-tour et j'me dirige vers l'entrée du bâtiment. C't'espèce de rosbif arrogant mérite pas une seconde de plus d'attention d'ma part. D'ailleurs ça m'a aussi mis d'l'ordre dans mon esprit. L'autre vieille meuf non plus, elle mérite pas mon attention. On fait pas un coup comme ça à son date. On a au moins l'honneur d'lui dire en face que ça va pas l'faire. Ni l'un ni l'autre n'auront une seconde en plus du temps d'Lenny Sorano. Si même moi, p'tit ouvrir insignifiant et sans éducation, j'les snobe, c'est qu'ils valent vraiment pas grand-chose. Ca c'est juste dans ma tête, mais au moins ça défoule. Pan.

Les gugusses qui encadrent la porte me r'gardent d'un air autoritaire, genre on est les tauliers, qu'est-ce qu'tu fais gamin. J'sais y faire à c'jeu-là. J'suis moins grand qu'eux mais j'ai des épaules et j'sais qu'elles se voient de loin.

- Le concours n'est pas fini, monsieur.

- Moi j'ai fini.

J'leur fais le coup du regard par en-d'ssous, c'est un truc que m'ont appris les collègues vétérans. Quand t'es un ouvrier, t'as ni le fric, ni la classe, donc faut jouer du seul atout que t'as dans ta manche : la force brute. Pas de cogner sur tout c'qui bouge, bien sûr. Mais quand on soulève des sacs de ciment de 6h à 15h, on a des avant-bras qui respirent la torgnole. Suffit d'y ajouter ce petit regard en coin, les sourcils à peine froncés, de mec blasé mais brutal, qui t'fait dire que t'as rien à gagner à lui chercher des noises. En plus j'ai pas b'soin d'me forcer beaucoup, j'ai vraiment les nerfs. Ca marche encore mieux avec d'la barbe, mais visiblement ça suffit à les convaincre, puisqu'un seul coup d'menton en direction d'la porte leur fait comprendre qu'il faut m'laisser sortir. Faut juste assumer que désormais, ces mecs m'auront dans l'pif, mais comment dire que j'en ai rien à foutre.

Une fois dehors, j'm'étire un grand coup pour évacuer l'stress et la frustration. Bordel, on m'y r'prendra pas à deux fois. Bon, au moins, tout l'temps d'la préparation, on a quand même pas passé un trop mauvais moment. Ca a quelque chose de sympa d'se retrouver en galère à deux. Enfin, pour moi en tous cas. D'ailleurs, il m'a suivi, au moins ?


Croquembouche choisi : Orangeamèr
Récapitulatif:


C'est craquant, c'est fondant - Page 2 Image010
︾:
Revenir en haut Aller en bas

Mister MP

Mister MP
Admin

C-GEAR
Inscrit le : 19/08/2013
Messages : 27143

Ven 26 Mai - 10:01
Le membre 'Lenny Sorano' a effectué l'action suivante : Lancer de dés


'Printemps - pts' :
C'est craquant, c'est fondant - Page 2 QWDExbE


C'est craquant, c'est fondant - Page 2 Mpsigna_by_kith_cath-dbzshdd
avatar ©️ Cori Cometti ; signature ©️ Alan White.
Formulaires de modérations:
Revenir en haut Aller en bas

Illia Aethelhelm

Illia Aethelhelm
Ethologue Unys

C-GEAR
Inscrit le : 01/07/2019
Messages : 1153

Région : Unys
Mer 31 Mai - 19:06
Après avoir secoué la tête pour rassurer Lenny sur le fait que, non, c'est pas spécialement lourd qu'il parle de chantier, vient le tour du jugement de notre gâteau. Le résultat ne mérite pas de commentaire, dans tous les sens du terme. Je pourrais être dégoûté, mais je suis surtout énervé. Une colère que je sais ne pas pouvoir laisser éclater là au-milieu alors je me force à rester de marbre, me figer pour contenir les hurlements que je voudrais capable de percer les tympans de ce connard de Gordon Ramboum. De ce que je perçois, mon binôme a une réaction similaire à la mienne. En même temps, lequel d'entre nous aurait pu s'attendre à ça ? Je crois qu'il aurais préféré qu'il dise ouvertement que c'était de la merde plutôt que ce soupir immonde.
Je veux me casser et je le dis, questionnant le moment où on arrivera à la fin de ce qui est devenu un supplice. Dire que j'avais réussir à moins stresser... Ca me laisse le temps de constater que le gâteau de Rose est lamentable et obtient une review du même acabit, ce qui ne me console qu'un instant. Le pire, je crois, c'est que je pensais me débrouiller au moins un petit peu. Si j'étais seul chez moi et moins en colère, j'aurais presque pu me rouler en boule dans un coin et chouiner. Puis j'aurais mis un film sanglant pour me défouler, ça aurait fini par passer, mais que ce soit dans cet univers alternatif ou maintenant je crois que je suis pas prêt de refaire un gateau. Tant pis pour mon anniv'.

Lenny répond à ma question et se lève. Au départ je me contente de le regarder, encore sonné du soupir que nous avons reçu, puis je réagis et prend l'opportunité pour le suivre. Si je peux sortir d'ici le plus tôt possible, je prends. Comme il arrive le premier au niveau des portes de sortie, c'est lui qui se confronte aux types sensés les garder. Moi, je jette un coup d'oeil en arrière vers les chariots où sont alignés les gâteaux. Dans la périphérie de mon champ de vision, je vois Rose qui me fait des gestes pour que je reste, qu'elle aille se faire foutre ! C'est de sa faute tout ça ! Si le gâteau avait été visiblement raté ou que j'avais su que c'était nul, j'aurais presque pu en rire. Là, non. C'est mort. Même si j'aimerais bien le récupérer. Est-ce que c'est jouable de courir, taxer le chariot et revenir en courant ? Vu comme les gugusses qui gardent la porte ont l'air réticents à nous laisser passer, j'en doute. Les épaules basses, je suis Lenny lorsqu'il arrive à faire accepter qu'on se casse.

Une fois dehors, je m'adosse au premier mur qui passe pour pousser à mon tour un long soupir qui n'a rien de méprisant contrairement à celui de ce juge à la con. C'est plutôt de la fatigue. Une grosse fatigue mentale entre le stress, les heures intenses de pâtisserie et le résultat.

- C'était horrible, j'ai besoin de l'affirmer à voix haute, comme si ce n'était pas assez visible et évident pour Lenny qui a vécu la même expérience que moi. Plus jamais je fais de gâteau c'est mort !

Peut-être que je suis défaitiste, mais comment je pourrais avoir envie après avoir subit une réaction pareille ? Je vais me concentrer sur les plats classiques, ça au moins personne est venu leur cracher dessus encore et j'ose croire qu'on me dit pas que c'est bon par gentillesse. Si seulement on avait pu goûter notre gâteau avant... Pourtant les préparations individuellement étaient pas mal, vraiment la réaction de ce con était pas nécessaire !
Je me redresse du mur sur lequel je me suis appuyé. En théorie je suis sensé attendre Rose car nous sommes venus ensemble sur ma bécane. Et bah j'en connais une qui va devoir se payer un taxi ou demander à son crush de la ramener !... Si tant est qu'il ait un véhicule. Tant pis pour elle si elle doit raquer, elle n'avais qu'à pas me faire un coup de pute que je n'aurais toléré que si ce concours ne s'était pas aussi mal fini.

- Dis Lenny t'habite où ? Si c'est sur Volucité ou entre ici et Port Yoneuve je peux te ramener si tu veux. Je suis en moto et j'ai deux casques dans une consigne juste à côté, celui de Rose étant noir et pas mal réglable, ça ne devrait pas possible de problème j'imagine ? Au pire je lui filerai le mien et j'en mettrai pas le temps d'arriver chez lui. Ma dose de poisse doit bien être épuisée pour aujourd'hui, non ?

Pas que je veuille spécialement le ramener, mais puisqu'on a été dans la même galère, qu'il a dû encaisser un coup dur aussi et que c'est quand même grâce à lui que j'ai facilement passé les portes pour sortir, je peux bien faire ça. Puis ça me fera pas forcément de mal un plus long trajet en moto, ça fera du bien de me défouler, faudra juste que je fasse gaffe à pas rouler trop vite tant que j'ai un passager. On sait jamais, a vue de nez ça a pas l'air d'être le genre, mais peut-être que c'est le genre à être une flipette en deux-roues. Ca arrive aussi quand les gens ont pas l'habitude, puis en règle générale les premières fois sans habitacle de bagnole pour se protéger de l'extérieur ça rend jamais serein. Y a que les inconscients comme moi pour vouloir que mes pieds frotte le bitume en virage serré dès le départ !



Goût : Citronver
Lancé 1 : 1 point
Lancé 2 : 1 points
Lancé 3 : 3 points
Lancé 4 : 4 points
Point bonus : 4 points


Avatar ©️ c
Revenir en haut Aller en bas

Mister MP

Mister MP
Admin

C-GEAR
Inscrit le : 19/08/2013
Messages : 27143

Mer 31 Mai - 19:06
Le membre 'Illia Aethelhelm' a effectué l'action suivante : Lancer de dés


'Printemps - pts' :
C'est craquant, c'est fondant - Page 2 YrR79RC


C'est craquant, c'est fondant - Page 2 Mpsigna_by_kith_cath-dbzshdd
avatar ©️ Cori Cometti ; signature ©️ Alan White.
Formulaires de modérations:
Revenir en haut Aller en bas

Lenny Sorano

Lenny Sorano
Dresseur Unys

C-GEAR
Inscrit le : 18/03/2022
Messages : 210

Région : Unys
Mer 31 Mai - 20:22
L'copain a l'air au moins aussi dépité qu'moi, vu sa réaction. D'ailleurs j'espère qu'il exagère quand il dit qu'il f'ra plus jamais d'gâteau. Déjà parce que j'trouve que c'est bête et dommage d'tout jeter par terre juste à cause d'un juge mal baisé, et surtout parce que j'suis sûr qu'notre gâteau était vraiment pas si mal que ça. P't'être que pour c'bourgeois d'Ramboum, avec sa cuillère en argent dans l'fiac, on a pas fait des miracles, mais les gens normaux, eux, ils auraient sûrement adoré c'qu'on a fait. J'pense vraiment qu'on s'en est bien sortis pour des amateurs. Bon, on a pas pu goûter, mais y'a pas d'raison. On a mis qu'des bons ingrédients. Enfin, j'vais pas d'mander à Illia s'il pense vraiment c'qu'il dit, c'est un coup à passer pour un débile qui comprend pas l'second degré. Même si c'est sûrement l'cas.

- Ouais, c'est un coup à vous dégoûter d'cuisiner. Et après ils vont nous dire qu'les gens mangent trop au fast food.

J'lâche un rire, comme si c'était une blague. C'en est pas une. J'sais même pas pourquoi j'fais ça, sûrement pour détendre l'atmosphère. Enfin, Illia propose de m'déposer. C'est vachement sympa d'sa part, on s'connaît pas d'puis deux heures. Faut croire qu'l'adversité, ça rapproche.

- Ah bah j'crèche à Méanville, du coup si c'est sur ta route, j'veux bien ouais, c'est super sympa ! Enfin, si ça t'dérange pas hein.

J'imagine que non vu qu'il a proposé, mais bon, autant c'est juste une formule de politesse. Et puis j'me suis bien démerdé pour venir ici en bus. Bon, c'est long et chiant, y'a beaucoup trop d'arrêts dans l'désert -me demandez pas pourquoi alors qu'y a jamais personne qui monte ou qui descend à ces arrêts-là. Maintenant qu'j'y pense, si j'fais ça, j'laisse mon date sur l'carreau. Mais en vrai, j'm'en fous un peu. Le concours se s'rait pas passé comme ça, j'me connais, j'aurais attendu qu'elle finisse pour la racocmpagner, bien con comme je suis. Mais là j'suis en rogne, et j'ai pas envie d'me faire encore plus marcher sur les yeuks. Elle m'rappellera sûrement jamais, mais vu le plan foireux qu'elle m'a fait, j'me dis qu'c'est pas une grosse perte.

J'ai jamais fait d'moto, par contre. J'me suis toujours déplacé à pieds ou en pick-up. J'espère qu'c'est pas trop gerbant comme véhicule, même si j'sais qu'j'ai l'estomac accroché, j'préfèrerais éviter d'dégueulasser l'casque d'un quasi-inconnu qu'a eu la gentillesse de m'proposer un lift. D'ailleurs en parlant d'ça, j'pense que j'serais sacrément malpoli si j'essayais pas d'lui rendre la courtoisie.

- Faudra qu'on s'fasse une bouffe à l'occase. J'propose le restau d'Gordon, histoire de bien lui soupirer sur ses vieux plats !

J'éclate franchement d'rire, cette fois. C'est vraiment une blague, autant parce que c'est débile de faire ça, et surtout parce que j'pourrai jamais m'payer un repas dans son bouge. Il a j'sais plus combien d'étoiles c't'enfoiré.

- Non mais en vrai, si tu passes par Méanville, on s'prend un pot quand tu veux. J'connais tous les bars du patelin.

Yes, paye ta phrase d'alcoolo. Bon, eh, tant pis, on est plus à ça près.


Croquembouche choisi : Orangeamèr
Récapitulatif:
Lots choisis :
- 1 CT Vampi-Poing (10 pts)
- 2 lots surprise (2x4 pts)
(edit) pour la CS au choix, ce sera une CS Anti-brûme.


C'est craquant, c'est fondant - Page 2 Image010
︾:
Revenir en haut Aller en bas

Mister MP

Mister MP
Admin

C-GEAR
Inscrit le : 19/08/2013
Messages : 27143

Mer 31 Mai - 20:22
Le membre 'Lenny Sorano' a effectué l'action suivante : Lancer de dés


'Pâtisserie - lot' :
C'est craquant, c'est fondant - Page 2 Urq8S2c C'est craquant, c'est fondant - Page 2 8UxLPIb


C'est craquant, c'est fondant - Page 2 Mpsigna_by_kith_cath-dbzshdd
avatar ©️ Cori Cometti ; signature ©️ Alan White.
Formulaires de modérations:
Revenir en haut Aller en bas

Illia Aethelhelm

Illia Aethelhelm
Ethologue Unys

C-GEAR
Inscrit le : 01/07/2019
Messages : 1153

Région : Unys
Dim 4 Juin - 20:33
Ce n'est pas dans mes habitudes, mais l'envie de planter Rose à Volucité après le coup qu'elle m'a fait me pousse à proposer à Lenny de le ramener chez lui si c'est sur ma route. Je serais même prêt à faire un crochet tiens. Quoique quand j'y pense, j'ai pas besoin de ça pour livrer ma meilleure amie à elle-même – ou plutôt à son crush, s'il est si bien que ça ! - j'imagine que la sympathie dont Lenny a fait preuve lors de l'événement a un poil déteint sur moi ce qu'est pas un mal.

- Je te proposerais pas si ça me dérangeait, pas que ça à fiche, surtout aujourd'hui. Je traverse Méanville pour aller à Port Yoneuve, t'es dans quel coin ? Je connais bien la ville j'ai vécu là-bas quelques mois, pendant que je squattais le canapé de Rose, mais ça je vais pas le préciser car c'était pas bien glorieux comme période.

Comme c'est décidé, je me mets en route vers la consigne en faisant signe à Lenny de me suivre. Ne sachant pas où en est le concours, j'ai bien envie qu'on se dépêche histoire de pas risquer que les autres participants sortent et de me retrouver nez-à-nez avec Rose. Même si on presse le pas pour s'enfuir, elle comprendrait ce que je suis en train de faire et me laisserait jamais me barrer sans elle. Question de fierté et de caprice.
Pendant qu'on marche, mon binôme du jour propose qu'on se fasse une bouffe à l'occasion. Ca me laisse vaguement perplexe vu qu'il me viendrait jamais à l'esprit d'inviter quelqu'un à une sortie alors que je le connais quasiment pas, mais enfin j'imagine que ça se fait puisque, quand j'y pense, Aram aussi m'a invité au début alors qu'on se connaissait pas tant. On avait fait plus de trucs que là ceci-dit et je dois être en train de trop réfléchir encore. Alors au lieu de cogiter je me laisse aller à rire aussi à la connerie du restau. Jamais de la vie je pourrais me payer un restau' pareil sans pleurer la mort de mon portefeuille après coup.

- J'ai vu qu'y avait un restau' de grand chef où il appelle les clients en facetime pendant le repas, si lui fait pareil on pourra même le faire devant sa gueule !, imaginer la scène et la tête que ce chef à la con ferait continue de me faire rire. Je reprends un peu de mon sérieux pour répondre à la suite : Pourquoi pas, j'y passe souvent comme ma meilleure amie habite là-bas.

Peut-être que je devrais lui proposer la même chose s'il passait lui aussi à Port-Yoneuve, mais le réflexe vient pas. Je n'y pense qu'une fois que je suis arrivé à l'accueil de la consigne et considère en conséquence qu'il est trop tard. Tant pis, j'imagine que c'était implicite. De toute façon si on doit se revoir, ça veut dire qu'on doit aussi échanger nos numéros donc voilà. Ou alors les profils de réseaux sociaux, ça se fait beaucoup maintenant. Rose m'a forcé à réactiver mon Facebook et à me créer un Twitter. Tout ce que j'y mets c'est les photos d'explo que je préfère, donc des paysages, des détails de nature et des pokémons. Une page de vieux quoi. Pas sûr que j'assume, pas pour rien que je les ai mis en privé.
Je récupère les deux casques et mon manteau à la consigne et me dirige vers ma moto qui est garée dans un espèce à côté fait exprès. Ca me fait chier d'avoir payé le parking pour plus longtemps que nécessaire. Sur le chemin, j'ai dé-serré au max le casque de Rose pour que quasi n'importe qui puisse l'enfiler facilement et le tend à Lenny :

- Tiens mets celui-ci, t'as qu'à tirer sur la sangle là pour le serrer après.

A côté de ma bécane, comme d'hab', y a Lari' qui monte la garde. Mon couafarel est tout content de me voir revenir, même s'il lance un regard menaçant à l'inconnu qui m'accompagne. Je le rassure vite fait en expliquant à Lenny qu'il grogne tout le monde et remets mon pokémon dans sa pokéball après l'avoir remercié. Avant d'enfiler mon propre casque, j'indique à mon passager :

- Je sais pas comment tu préfères te tenir, mais ça me gêne pas que tu t'accroches à moi. C'est même plus pratique pour savoir si t'es pas en train de te casser la gueule si t'as pas l'habitude, je me rends compte en la donnant que cette précision n'est pas des plus rassurante. J'ai un rire gêné avant d'ajouter : Mais aucun de mes passagers est déjà tombé hein ! C'est juste un peu de parano de ma part.

Faut dire que je suis par le conducteur le plus prudent qui soit. Je ferai attention tant qu'on est en ville bien sûr, mais respecter la limite de vitesse entre Volucité et Méanville c'est un enfer, surtout avec la belle ligne quasi-ligne droite qui relie les deux ville. Franchement, c'est criminel de pas en profiter pour faire des pointes de vitesse. Surtout que j'ai vu à l'aller que le radar est hors-service donc je risque rien tant que j'emboutis personne... Ce qui n'arrivera pas non plus.
Bref, je monte sur ma bécane, attend que Lenny me rejoigne et se tienne de la manière qu'il le veut, puis je démarre direction Méanville.



total de points : 14
Lots choisis :
- CT au choix (crocs éclair) - 10 points
- Gelée orange x4 - 4 points


Avatar ©️ c
Revenir en haut Aller en bas

Lenny Sorano

Lenny Sorano
Dresseur Unys

C-GEAR
Inscrit le : 18/03/2022
Messages : 210

Région : Unys
Ven 30 Juin - 10:36
... l'est vachement premier degré, l'Illia, quand même. Bon, on va mettre ça sur l'fait qu'il est grognon. Y'a des gens comme ça, quand ils sont pas jouasses, ils sont pas réceptifs à la politesse la plus élémentaire.

- Euh, au croisement d'Hudson Boulevard et d'Sherry Street. Juste en face d'l'épicerie d'nuit qu'a un seleroc sur la d'vanture.

Elle m'a sauvé la vie plus d'une fois c't'épicerie. Méanville c'est pas giga grand, j'espère qu'ça lui dit quelque chose. Sinon tant pis j'le guiderai à la main. Si c'est possible à travers un casque.

Ah, si tiens, il comprend l'humour quand même. J'suis content qu'ma vanne sur Gordon aie réussi à au moins alléger un peu l'atmosphère, j'me voyais pas tailler la route sur la bécane d'un mec que j'connais à peine et qu'en plus tire la tronche. En attendant, il m'file un casque, dont il m'explique comment qu'il s'règle. J'trifouille la sangle comme il m'explique, finalement c'est pas beaucoup plus compliqué que d'régler un casque d'chantier. Mais heureusement qu'j'ai pas une trop grosse tête quand même, on s'sent à l'étroit dans ces trucs. Pis ça tient chaud. Attends, faut pas pousser un bitoniau pour baisser la visière ? J'ai pas envie d'la péter, ça s'rait pas... HU.

J'avais pas vu l'couafarel qui faisait l'pet. J'l'ai r'marqué au moment ou il m'a grogné d'ssus, j'm'y attendais pas. L'a pas l'air commode le toutou. Même si Illia m'explique qu'il fait ça à tout l'monde.

- Euh... ouais, héhé. C'un bon pépère ça.

D'habidude on dit ça tout en caressant l'pépère en question, mais là j'ai pas super envie d'y laisser des doigts. J'suis un peu soulagé quand il r'tourne dans sa pokeball. J'ai pas vraiment l'habitude des pokemons agressifs. Lakhta a toujours été super calme et gentille, et même mon charpenti qu'j'ai capturé tout seul, il a jamais vraiment été aussi énervé qu'ça. Faut qu'je m'endurcisse un peu à c'niveau-là, si j'veux avoir une chance dans l'dressage. Des pokemons agressifs on en croise à tous les coins d'rue y paraît.

Vient ensuite une explication technique à la fois gênante et pas rassurante sur comment j'dois m'tenir. Bordel, si j'avais su, j'aurais pris l'bus. J'suis pas tactile pour deux sous, alors faire un câlin à un type avec qui j'ai à peine échangé un check y'a une heure, j'sais pas si c'est dans mes cordes. D'un autre côté, les p'tits trucs qui r'ssemblent à des poignées sur le siège arrière m'ont l'air beaucoup trop petites et fines pour assurer quoi qu'ce soit. Et puis s'il m'dit que c'est l'mieux pour sa conduite sportive... pffff. Bon bah allez, on n'peut inéviter l'inévitable.

J'enjambe l'siège passager, et j'réalise que c'est une sacrée veine que j'sois grand, on s'tirerait presque un muscle. J'en profite pour tester rapidement et discrètement les poignées arrières. Elles sont plus solides qu'elles en ont l'air, mais bon, c'est pas non plus byzance. Pis la position d'poireau que ça m'ferait prendre, j'sais pas si c'est très adapté à quelqu'un qui touche l'genou dans les virolos. Tant pis, on a dit qu'on l'ferait, alors on va l'faire. J'suis pas tactile d'habitude, c'est hyper gênant.

- Bon, euh... Là. Pardon.

J'm'excuse complètement par réflexe quand j'lui attrape les côtés du blouson. On dirait un gamin qui s'accroche à sa daronne, j'suis ridicule. Enfin, si c'est c'qu'il faut pour pas caner. Roulez jeunesse.

---

Le temps a été très long. Et pourtant on est allés vite, très vite. J'ai du fermer les yeux au bout de, quoi, quinze secondes. J'ai juste senti une adrénaline d'fou furieux et mes organes qui dansaient la gigue dans mon corps à chaque virage, qui m'avait l'air d'être pris à un angle beaucoup trop serré pour être légal. J'suis en nage et en hyperventilation dans mon casque. Par contre j'sens qu'on ralentit et qu'on s'arrête. On doit être arrivés. C'est pas comme si on avait rencontrés un seul feu rouge jusqu'ici hein.

J'ouvre les yeux et j'vois qu'du noir. J'secoue un peu la tête. J'suis collé au blouson d'Illia. J'réalise que j'ai les bras serrés autour d'son torse et que j'suis littéralement greffé à son dos. J'ai VRAIMENT dû paniquer fort.
Un sentiment d'gêne particulièrement fort m'attaque violemment. J'le lâche d'un seul coup et j'me jette en arrière, c'qui manque de m'faire tomber d'la bécane.

- AAAAH ! Pardon pardon pardon pardon ! J'voulais pas ! Désolé ! J'ai pas fait exprès !

Ouais, ça doit bien faire une demie-heure que j'suis comme ça. Mais j'ai VRAIMENT pas fait exprès. J'm'en suis même pas rendu compte. Oh bordel la gêne. La honte.



C'est craquant, c'est fondant - Page 2 Image010
︾:
Revenir en haut Aller en bas

Illia Aethelhelm

Illia Aethelhelm
Ethologue Unys

C-GEAR
Inscrit le : 01/07/2019
Messages : 1153

Région : Unys
Sam 4 Nov - 17:18
Quelque chose me dit qu'il faudrait que je revois mon discours pour les passagers qui sont pas à l'aise en moto. Quand je le dis, tout me paraît logique est sensé, même si j'ai conscience que c'est pas le plus rassurant du monde, mais entre Sanae l'autre fois et Lenny aujourd'hui, j'ai l'impression que je les fait juste flipper. Bon, tant pis pour cette fois et j'y réfléchirai un autre jour. Ca n'a pas l'air de le dissuader de faire le trajet avec moi, donc j'imagine que je ne m'y prends pas si mal que ça. Ou alors c'est de la politesse. Tant pis, maintenant que c'est fait, c'est fait et j'ai la flemme de tergiverser dessus.
J'enfourche ma bécane, Lenny se met derrière moi. Il opte pour mon blouson plutôt que les poignées, mais ne s'y accroche pas franchement. C'est pas terrible pour la sécurité, je trouve, surtout que je sens que je vais pas rouler de la manière la plus prudente du monde, mais bon. Au pire il se rendra compte par lui-même et s'accrochera correctement, il a pas l'air si inconscient que ça. Ca a l'air d'être de la gêne, en plus. Je comprendrai jamais, mais c'est parce que j'ai grandi sans avoir d'autre amis que Rose, ça. Les meufs ont l'air de faire beaucoup moins de chichi avec ça et elle m'a refilé le truc, même si parfois ça me met dans des situations gênants, dans le cas de la moto c'est pas mal niveau sécurité.

Une fois qu'on est tous les deux installés, je démarre et me dirige vers la sortie de Volucité.
Comme je m'y attendais, je suis pas le meilleur pilote. Le comportement de Rose et ce connard de Gordon m'ont mis sur les nerfs, il faut que je me défoule d'une manière ou d'une autre. Autrement dit, je fais des excès de vitesse et prend des virages trop serrés. Ca aura de conséquence ni sur mon permis, ni sur mon porte-monnaie, car il n'y a jamais personne qui surveille la route que je prends. A force d'y passer, je sais, c'est aussi pour ça que je me le permets. Il faudrait peut-être que je pense un peu plus à Lenny ceci-dit. J'avais raison de penser qu'il était pas super à l'aise : le type s'agrippe à moi comme un poteau au milieu de la tempête. Alors quand on arrive vers Méanville, je ralentis et rentre dans les clous en respectant le code de la route histoire que ce soit plus calme et peu dangereux.
Il me faut quelques détours pour remettre l'endroit qu'il m'a indiqué, mais finit par reconnaître le nom des rues et la devanture de l'épicerie. Il y a un petit parking juste à côté, c'est payant, mais juste pour un arrêt on devrait pas venir me faire chier. J'y coupe le moteur et lève mon casque pour annoncer :

- On y est !

Rouler m'a fait du bien, je suis de meilleure humeur qu'auparavant. L'envie de vérifier mon téléphone pour voir si Rose m'incendie est grande, mais je me retiens pour le moment. Ce sera plus savoureux si je peux me concentrer dessus quand je serai seul. Là, avec Lenny qui panique, c'est pas vraiment l'idéal.

- Ca t'as fait tant flipper que ça ?, je peux pas m'empêcher de rire. Il faudrait sûrement que je sois gentil, rassurant ou que sais-je, mais sérieux... Comment ne pas avoir envie de me foutre un peu de sa gueule ? J'ai conduit tranquille pourtant !, oui c'est un mensonge, mais est-ce grave ? Au pire il le dénonce, au mieux il se rendra compte de mon moove de connard un jour lointain où il devra remonter sur une moto et me maudira de loin. Te casse pas la gueule en descendant, ce serait con après avoir si bien tenu pendant le trajet !

Bon aller, je me calme, j'arrête de me fiche de lui. Il a l'air bien gentil, mais j'ai pas non plus envie qu'il s'offusque. Après tout même si je l'ai surtout raccompagné par vague solidarité face au concours, c'est pas comme si je le détestais non plus. Plutôt que j'en pense pas grand chose, mais le peu est plutôt positif. Sans lui je serais resté figé comme un piquet devant le plan de travail tout à l'heure.
Je désigne l'épicerie avec le seleroc un peu plus loin dans la rue :

- C'est bien là du coup ?, j'imagine que oui, mais on ne sait jamais. Ce pokémon est assez populaire pour désigner les choses de la nuit, d'ici à ce qu'une autre épicerie du même genre l'ait en logo, on ne sait jamais.

Suite à ça, je récupère le casque de Rose et l'accroche à l'arrière pour qu'il puisse tenir le reste du trajet sans partir voler derrière moi. Comme je suis venu avec ma meilleure amie, évidemment j'ai pas le coffre où je pourrais le ranger. J'en profite pour sortir vite fait mon téléphone de ma poche, juste pour voir, et constate que j'ai été bombardé de messages et d'appels de la part de Rose. Un sourire de petit con triomphant illumine mon visage quelques secondes et je décide de l'ignorer encore un peu. Puisque le smartphone est dans mes mains, j'en profite pour demander à Lenny :

- Ca tient toujours ta proposition de bouffe un de ces jours ou je t'ai traumatisé avec la conduite ?, ouais, je sais, mais c'est drôle. Et ça fait mieux passer le fait de revenir sur cette histoire car cette fois, c'est moi qui suis un peu gêné de le ramener sur le tapis. Mais bon j'ai accepté tout à l'heure alors...


Avatar ©️ c
Revenir en haut Aller en bas

Lenny Sorano

Lenny Sorano
Dresseur Unys

C-GEAR
Inscrit le : 18/03/2022
Messages : 210

Région : Unys
Sam 13 Jan - 21:18
- Tran... quille ?

J'suis un peu pris d'court par sa réponse. Il a conduit "tranquille" ? Vraiment ? J'connais rien à la moto, j'ai pas les sous pour en avoir une, même si j'trouve ça stylé. Mais si ça c'est conduire "tranquille", putain, j'serais un sacré escargeaume au guidon.
Il m'dit d'faire gaffe en descendant. J'sais qu'c'est pas aussi simple que d'monter dans une voiture mais quand même... ah, si, j'ai les jambes qui flagellent. Pas d'quoi m'foutre par terre, mais j'avoue qu'j'm'accroche bien aux poignées pour être sûr d'pas réaliser sa prophétie.

- Non mais, si, ça va, ça va. J'ai juste pas l'habitude, j'conduis des pick-ups et des pelleteuses d'habitude.

C'qui est pas faux. Bon, j'me suis aussi chié d'ssus. Mais ça on va pas trop l'dire, j'tiens pas à passer plus pour un guignol que j'dois déjà passer pour. En plus si j'dis qu'il a roulé trop vite à mon goût, nerveux comme il est, il est foutu d'mal le prendre. Soignons les apparences.

- Ouais, c'est là. j'te r'mercie.

J'lui rends son casque, et pendant qu'je remets ma veste correctement et mon t-shirt dans mon pantalon -c'est fou c'qu'on est penché sur ces bécanes-, j'le vois qui a l'air de s'marrer en r'gardant son téléphone. J'comprends pas trop, mais visiblement il s'enjaille sur son calendrier vu qu'il m'demande confirmation pour le resto dont j'ai parlé tout à l'heure.

- Euh bah, ouais, carrément ! Tant qu'on s'retrouve direct sur place ou qu'c'est moi qui conduis.

Merde, ça m'a échappé. Bon, comme ça s'voulait être une vanne et qu'j'ai déjà un sourire à la con sur la tronche, ça devrait passer comme telle, j'espère. Enfin ça s'rait bien qu'il comprenne le premier degré qu'il y a derrière quand même. J'l'aime bien, l'copain, mais j'remonte pas là-d'ssus. J'sors mon téléphone, mais j'sais même pas pourquoi, j'connais mon numéro par coeur. Juste pour faire genre j'imagine.

- Attends, j'te file mon numéro, tu m'enverras un sms pour que j'aie l'tien. 814 326...

En fait, j'sais pas vraiment pourquoi j'ai proposé ça, j'suis pas assez bon cuisinier pour l'inviter à manger chez moi, et j'ai pas forcément les moyens d'payer un resto. Enfin, tant qu'on va pas dans un huit étoiles, j'devrais pouvoir donner l'change. Et puis c'est l'genre de trucs qu'on dit pour la forme, mais en soi, une bouffe, un verre, une partie d'Fortnute, tant qu'on passe un bon moment, ça l'fera.

- La s'maine qu'arrive, j'vais à Arabelle pour un chantier, mais après j'ai du temps normalement. Hésite pas à m'dire si t'es chaud ou si tu passes dans l'coin, on ira au moins s'en jeter un.

J'suis pas complètement certain d'savoir comment on conclut c'genre de conversation. J'sais pas, p't'être que j'devrais lui proposer d'boire un coup à la maison pour l'remercier d'm'avoir ramené, mais il a l'air pressé, et j'ai pas super envie qu'il voie mon appart' dans l'état dans lequel j'l'ai laissé avant d'partir. Pis à part des bières bon marché et d'l'eau du robinet... non, vaut mieux risquer la malpolitesse que d'passer pour un énorme cradingue. Du coup là j'sais pas trop quoi faire pour clore l'échange sans paraître trop brut. P't'être qu'il suffit juste de faire simple ?

- Bon, bah, merci encore pour l'coup d'main au concours, et pour m'avoir ramené ! On s'tient au jus ?

J'lui tends mon poing pour un check de circonstance. J'aime pas serrer les mains et j'peux décemment pas lui taper la bise. Mais j'veux être sympa, j'sais que même quand j'aime bien quelqu'un, j'peux donner la mauvaise impression juste parce que j'suis pas foutu d'trouver quoi dire.


C'est craquant, c'est fondant - Page 2 Image010
︾:
Revenir en haut Aller en bas

Contenu sponsorisé



C-GEAR
Revenir en haut Aller en bas
 Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
(Page 2 sur 2) Aller à la page : Précédent  1, 2

Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Master Poké :: Le Pokémonde :: Région Galar - 8E G E N :: Kickenham-