Le Deal du moment : -60%
Siège Gaming Asus ROG SL300 Noir à ...
Voir le deal
199.99 €

 
» Poulet grillé

Zoé Wells

Zoé Wells
Agent Kalos

C-GEAR
Inscrit le : 03/01/2014
Messages : 1108

Région : Kalos
Lun 14 Fév - 7:24
Je suis heureuse. Enfin... Non. Pas totalement. Quand le bonheur n'est pas complet, est-ce qu'on peut réellement appeler ça du bonheur ? Je ne pense pas. Dans mon cas, on pourrait vaguement parler de joie. J'ai enfin l'impression de reprendre ma vie en main. Plus personne ne se sert de moi. J'ai repris le contrôle de ma vie. Et pour couronner le tout, mon père est fier de moi. Bon... Il n'a absolument aucune idée de qui je suis. Il est juste fier de la jeune femme qu'il a engagé dans sa fameuse brigade spéciale équipée de pokémon. Je suis la première et la meilleure. Avec moi, il y a Rahi, mon collègue de toujours qui traîne derrière moi. Il faudrait sérieusement que je m'occupe de son entraînement si je veux l'emmener en mission. Et maintenant il y a Blaise. Ce jeune agent venu d'Illumis qui me talonne de près. Un peu de compétition n'a jamais fait de mal à personne mais, je suis quand même bien contente qu'il n'est pas été accepté pour cette nouvelle mission. Le chef a été claire, c'est délicat et situé dans un lieu difficile d'accès pour les agents peu expérimenté au terrain. Claire qu'après mon aventure à Johto, je suis la référence en matière de terrain. Heureusement pour moi, ce n'est pas une deuxième pandémie qui menace la région de Kanto. Une toute autre affaire qui va me mener jusqu'à la route victoire. C'est la partie la plus dangereuse de la région avec des pokémons sauvages de très haut niveau de dangerosité et des dresseurs shootés au combat qui cherchent désespérément une nouvelle dose.

- Une bonne grosse mission dangereuse quoi. Pas question d'emmener un bleu avec moi ce coup-ci.

Les bleus en question me regardent de travers. Rahi est définitivement vexé. Depuis l'arrivé de Blaise il se sent mis de côté. Et moi, je suis bien contente d'éviter le nouvel agent pendant quelques temps. Sa famille me colle un peu trop aux basques. Je viens de retrouver ma liberté, j'aimerais bien en profiter encore un peu.
Le chef hoche la tête et fait signe aux deux autres de sortir du bureau. Enfin en tête à tête avec mon père, je m'affale dans un de ses fauteuils, une main pendant dans le vide au-dessus de la tête de son Arcanin. Je lis rapidement le dossier de ma nouvelle mission, découvrant que de grosses parties ont été rayé en noir, comme top secret.

- Ouais, on nous a censuré les informations les plus importantes. Non, pas la peine d'essayer de déchiffrer. Même en transparence, tu verras rien. Tout ce que je peux te dire c'est qu'il y a une organisation malfaisante qui vole des pokémons pour faire des expériences dessus.

- La team rocket ! Répondis-je du tac au tac.

Mon père se passa une main sur son crâne chauve, un petit sourire en coin. Une rare marque de fierté que Jim Wells, ce que j'étais avant Zoé, n'a jamais pu obtenir. Sauf qu'il n'a pas l'air convaincu comme je le suis. Pourtant je suis sûre de moi. La team rocket est l'organisation criminelle la plus active sur la région de Kanto et Johto. Ils sont réputés pour être des voleurs de pokémon et des collègues de la région m'ont déjà parlé de laboratoire trouvé dans leurs planques. Tout concorde. Je décide de ne pas faire grand cas des doutes de mon père et m'intéresse plutôt aux enjeux de cette petite mission de repérage.

- Et après cette mission ? Est-ce que je vais enfin monter en grade ? Ça fait un moment que tu me promets cette nouvelle étoile. Toujours rien ?

- Ils traînent ! Je ne sais pas pourquoi. Vu tes états de service, ça n'aurait dû être qu'une formalité. Je ne sais pas ce qui leur prend autant de temps.

Je soupire, légèrement agacé. Si ça continue je vais finir par me pointer au QG pour récupérer moi-même ma nouvelle insigne. Mon boss fouille alors dans un dossier, me parlant quand même d'une collaboration avec une ranger de chez nous. Je me redresse dans mon fauteuil, curieuse de savoir pourquoi cette fille est aussi prise. De ce qu'il m'en dit, elle m'est très similaire. Une fille de terrain, dans mes âges, avec une bonne équipe de pokémon.

- J'aurais aimé te trouver d'autres agents ou même rangers. Mais les filles de ta trempe ne courent pas les rues.

Il eut un petit rire bref. Satisfait de ses compliments alors que j'étais perplexe quand à son choix. Il avait choisi une fille qui me ressemblait pour cette mission. Est-ce que ça incluait les possibles catastrophes et les dégâts matériels ? Dans ce cas, il allait pas être déçu.


Le nom de cette fille ne me semblait pas inconnu. J'en avais peut-être entendu parlé via des missions, des collègues à moi ou des collègues à elle. Ce n'était pas rare de faire des collaborations avec les rangers. Ça ne serait pas ma première ni ma dernière. On allait devoir se rencontrer sur le ferry qui nous emmènerait jusqu'à kanto où nos pokémons se chargeront de la fin du trajet. Encore un truc bizarre. Normalement, en mission conventionnelle je n'avais pas le droit d'emmener mes propres pokémons. Alors que là, j'avais pu prendre toute mon équipe. Sur le coup, je ne m'en formalisais pas plus que ça. Bien contente de pouvoir emmener Escroco et toute sa bande. Sans oublier Mygavolt et Staross, mes partenaires de mission. Pour leur faire de la place, j'avais laissé Mammochon et Camerupt à la maison. On m'avait demandé de rester discrète. Ces deux lourdauds n'auraient pas pu faire l'affaire.
Accompagnée de mon crocodile des sables, je dévisageais tous les passagers, à la recherche de cette fameuse Jill Calahan.

1010 mots


Poulet grillé Wtyh

Autres:
Niveau du mois
Thème hu
Revenir en haut Aller en bas

Jill Calahan

Jill Calahan
Modo RP & Ranger

C-GEAR
Inscrit le : 12/11/2015
Messages : 4567

Région : Kalos
Mar 15 Fév - 20:22
- Tu pars pour Kantô demain, tu dois te rendre à la route victoire pour une sombre histoire d'expériences sur pokémon, autrement dit, notre routine. La mission se déroulera en partenariat avec un agent du commissariat d'Illumis et non ne me demande pas comment deux personnes de Kalos se retrouvent sélectionnés pour une mission sur une route victoire aussi éloignée.

- Hein, celle où tous les pokémons sont des alphas ou presque et bottent le cul de tous les dresseurs des environs ?

- Celle-là même où les gamins inexpérimentés rêvent de gloire et où des dresseurs plus aguerris se cassent les dents. Tu as le niveau, sinon je n'aurai jamais appuyé ta candidature.

Une fois de plus Spencer avait tout décidé de lui-même sans même m'en toucher un mot. Je faisais la moue plus par habitude que véritable contrariété ; je n'étais pas fâchée de m'éloigner d'Henry pour un temps et écoutait attentivement la suite.

- Tu connais une certaine Zoé Wells ?

- Welch ?

- Ok donc de toute évidence non. Il s'agit d'un agent du glaive de thémis, plutôt haut gradé si j'ai bien compris les dires de son capitaine. Une nana dans la même tranche d'âge que toi, avec d'autres similarités qui nous font dire que votre duo pourrait fonctionner.

A cet instant précis j'espérais juste que la fameuse Zoé avait plus de chance que moi. Auquel cas nos chefs allaient le regretter amèrement. Spencer jeta sur son bureau un dossier bien peu épais qu'il me permit de consulter de long en large. Après quelques instants, je relevais la tête, sans comprendre.

- C'est plein de ratures ton truc, c'est bourré d'informations secrètes ou quoi ?

- Bravo quel sens de la déduction. Tu peux partir avec les compagnons de ton choix, on n'est pas encore sûrs de savoir qui est sur le coup, ça peut être les Rocket comme une autre organisation.

Je repensais immédiatement à celle d'Allistair mais gardait le silence tandis que mon chef continuait de m'exposer les détails de la mission.

- Vous partez en reconnaissance sur la route victoire dès demain pour nous faire un compte-rendu concis. Le ferry vous y amènera. J'ai joint la photo de l'agent Wells au dossier pour que tu puisses la repérer plus vite.

Sans quoi cela serait revenu à chercher une aiguille dans une botte de foins. L'agent Wells était une femme de mon âge visiblement, brune, et haut-gradé dans la police. Je songeais aux raisons pour lesquelles on l'avait sélectionné mais Spencer interrompit le cours de ma pensée.

- Vous avez suffisamment d'expérience de terrain toutes les deux et vos équipes se complèteront sans aucun doute. Vous devrez d'ailleurs finir la route avec ces derniers en sortant du ferry pour atteindre votre but, pas question de vous payer le taxi.

Une évidence pour des gens habitués à se déplacer avec leurs pokémons.

Avec ce qu'il s'était passé à Johto récemment, je ne bronchais pas. Je ressentais seulement un léger malaise à l'idée de voir un autre de mes fidèles compagnons perdre l'un de ses membres. Mais l'heure n'étant pas à la réflexion, je récupérais le dossier que Spencer me lançait dans les mains et fut congédiée ainsi.


**

La nuit fut agitée. Je pensais sans cesse à ce Tyranocif brillant qui avait malmené mon pauvre Bart. Il n'était pas question que cela ne se reproduise à Kantô. Je botterai le cul de tous ceux essayant de tuer l'un de mes pokémons. Pour cette mission j'allais m'entourer des habituels, ceux avec lesquels la confiance régnait. Et parfois le bordel un peu aussi mais ça, mon homologue flic n'avait nullement besoin de le savoir. Elle l'apprendrait vite à ses dépends.

Six heures du matin, incapable de me rendormir après quelques heures à peine de repos, je sors de mon appartement, équipée et prête pour cette nouvelle mission. Mystérieuse, c'est le mot. Le dossier contenait plein de rayures et ne laissait sous-entendre que peu de choses. Au moins, si la mission de reconnaissance se passait bien, je serai soulagé à l'idée de rentrer avec mes compagnons en un seul morceau.

Tandis que le soleil se levait progressivement je faisais ma toilette tout en imaginant comment serait mon bînome. A ce stade de ma carrière, j'avais eu l'occasion de faire de nombreuses collaborations mais le nom de Wellls me restait inconnu. Je tenais de Spencer qu'un membre du Glaive se nommait ainsi, mais il s'agissait d'un homme. Allais-je croiser un membre de sa famille ?

L'heure des réponses sonna bientôt ; j'embarquais sur le ferry après avoir présenté mes papiers puis prit possession aussitôt de mes quartiers personnels pour y ranger quelques affaires sensibles. Je ne gardais que deux pokémon sur moi, dont l'un serait ravi de planer dans le ciel en suivant le ferry. En sortant de la chambre, je rejoins le pont principal à l'extérieur, tout en étant aux aguets ; où était donc cette flic plutôt mince avec des cheveux châtains et des lunettes ? Allions-nous nous croiser comme par hasard ou faudrait-il attendre le débarquement pour cela ? Pourquoi personne n'avait décidé de leur coller une pancarte avec leur nom autour du cou dès ce matin pour faciliter les choses ?

Je soupirais. L'air marin vint me fouetter le visage avec son odeur salée. Je n'avais pas navigué depuis des lustres, très exactement après avoir quitté la Shepherd. Les occasions se raréfiaient depuis. C'est en admirant la vue tranquillement que mon regard fut attirée par quelqu'un ; elle était là, se tenant droite et regardant autour d'elle, probablement à ma recherche. Je ne pouvais pas me tromper, c'était bien la fille de la photo. Je m'approchais d'elle à grands pas et finit par attirer son attention. Arrivée à son niveau, les présentations commencèrent.


- Agent Wells je suppose ? Je suis Jill Calahan, votre partenaire pour cette... mission de reconnaissance, dirons-nous. C'était plus fort que moi, depuis la lecture du dossier, des milliers de questions se pressaient dans ma tête. Je me demandais si elle ressentait la même chose. Ravie de faire ta connaissance. Je pense que l'on peut se tutoyer si ça te va ; après tout on nous envoie dans la gueule du loup avec tellement peu d'infos que ça pourrait être bien de sympathiser pour retirer quelque chose de positif du voyage.

J'en avais sans doute trop dit ; les agents n'avaient rien à voir avec les rangers concernant la rigueur de leur métier. J'aimais plaisanter, mais était-ce vraiment une bonne idée de le faire face à une flic ?

- Quoiqu'il en soit, je trouve cette mission de reconnaissance un peu étrange, pas toi ? Surtout quand mon chef m'a dit de prendre qui bon me semblait. Je suppose que toi aussi tu as vu les ratures sur le document. Je ne sais pas ce qu'ils nous cachent, mais j'aime pas tellement les surprises, et toi ?

Pendant ce temps le ferry traçait sa route sur une mer calme avec un ciel dégagé. Le voyage ne durerait pas plus longtemps que prévu et nous déposerait bientôt en Kantô pour en découvrir plus sur ces mystères.

____

1233 mots



Poulet grillé 1338567496 Poulet grillé Ban_ji12 Poulet grillé Jill01
stuff:
Revenir en haut Aller en bas

Zoé Wells

Zoé Wells
Agent Kalos

C-GEAR
Inscrit le : 03/01/2014
Messages : 1108

Région : Kalos
Mer 23 Fév - 7:03
Elle ressemblait peu à sa photo. On aurait dit une rencontre dix ans après. Mais je supposais que ce changement était dû à son travail. Le mien avait aussi eu un impact important sur mon physique comme sur mon caractère. Plus de muscles et plus de confiance. Je ressemble enfin à une vraie flic. Et face à moi, j'ai une vrai ranger. Son style décontracté et nature n'est qu'apparence car, je devine que cette fille est aussi pleine de ressources que moi. Cette collaboration va être fructueuse.

- Yes ! Ravie de te rencontrer. Oui, pas de souci pour le tutoiement. Effectivement, ce manque d'information est carrément suspect. Je...

Je me stoppais, réalisant que le courant passant bien j'allais révéler une hypothèse épineuse au milieu du ferry, entouré par des dizaines d'inconnus. Je me ravisais, lui faisant signe de poursuivre. J'en profitais pour marcher un peu, la forçant à suivre mon mouvement. Ma nouvelle partenaire semblait bien décidée à parler de l'affaire et surtout de toutes ces bizarreries. Je hochais la tête et baissais d'un ton pour lui répondre. Escroco, sentant ma méfiance, prit son rôle très au sérieux et se mit à grogner sur les passagers trop près de nous.

- Excusez-le. Il aime bien avoir de l'espace autour de lui. Pas très sociable comme tout bon pokémon du désert ahah.

Quand le vide fut fait, je m'accoudais à la barrière et regardais un instant l'océan avant d'être pris de malaise. Pas le mal de mer. Ce n'est pas la première fois que je prends le bateau. Mais un souvenir désagréable d'une certaine pieuvre qui m'avait tout bonnement éjecté du navire en cours de route. Je n'avais pas trop envie de recommencer le même gag. Préférant finalement resté dos à la mer, je me décidai enfin à répondre à Jill :

- C'est carrément louche. Les ratures, l'autorisation de prendre nos pokémons. Je me demande si on est vraiment sur une mission officielle. Mais en même temps, on a été commissionnées toutes les deux. Du coup... Jme demande s'il n'y aurait pas une histoire de Rototaupe...

J'ai l'impression d'avoir dit un gros mot. Dans le monde de la police, soupçonner ses collègues c'est carrément mal vue. On m'aurait raillé et certains se seraient même importés. Après tout, on fait face aux crimes et aux mauvaises personnes. Il nous faut un rapport de confiance entre nous. C'est un peu comme une grande famille. Pas le temps pour les querelles intestines. Mais je ne suis pas née de la dernière pluie et je suis parfaitement bien placée pour dire que notre position peut parfois nous faire pencher du mauvais coté de la balance. La limite entre crime et justice est si mince. J'espère que cette mission n'a rien à voir avec ma nouvelle petite bande de mafieux... Elle vient tout juste d'être créée. Je suis quand même curieuse de voir ce que ça va donner. Surtout avec moi à leurs têtes.
Préférant changer le sujet, assez de complotisme pour aujourd'hui, je m'intéressais plutôt à ma nouvelle collègue.

- Mon chef ne m'a dit que du bien de toi. Il paraît que tu as un joli palmarès de mission réussie dans ta section. Allez ! Je suis curieuse et je pose la question bateau ! Pourquoi t'es devenue ranger ?

Je sais... La question nulle... Mais j'ai remarqué que faire parler les gens d'eux-même, c'était un bon moyen de détourner leur attention. Justement, pour éviter les sujets délicats. Je préfère quand même avoir de vraies preuves avant de commencer à accuser n'importe qui. Je suis une flic professionnelle quand même.
De mon côté, je me contente de lui raconter l'histoire officielle. J'me suis fait peloter dans le métro par un sale porc. Bon... Je passe le moment ou j'me suis sentie comme une carpette qu'on utile pour s'essuyer ses godasses pleine de merde. Et je passe directement à ma remonter en puissance, mes envies de justice jusqu'à ce que les flics s'en mêle et me propose de rejoindre leur rend. Cette histoire m'auréole de gloire. Ça pourrait être un peu présomptueux mais, comme tout est vrai je ne vois pas pourquoi je le cacherais. Il faut bien que les gens se rendent compte que j'en impose un minimum. Sinon, ça recommencera et on me sous-estimera au point de me voler les pokémons. Nop !
Alors qu'on bavarde tranquillement, le ferry nous approche de la région de Kanto. La ville de Carmin-sur-mer est bondée de touristes et d’attrape-nigauds. On s'éloigne de la cohue pour trouver un espace dégager où sortir de gros pokémon.

- Tu as un pokémon volant ? J'ai un Scorvol mais, il ne peut transporter qu'une seule personne. Et encore, le trajet va être long, il aura besoin d'une pause entre-temps.

Je sors Selk de sa pokéball et étrangement le scorpion s'intéresse au ciel. Suivant son regard, je cherche lequel des pokémons volants a attiré son attention. En voyant l'un d'eux se démarquer, je comprends que Jill a amené son propre partenaire de vol et il est physiquement très différent de l'espèce de base. Un pokémon chromatique. J'avoue, je suis un peu jalouse et un peu impressionnée.


909 mots


Poulet grillé Wtyh

Autres:
Niveau du mois
Thème hu
Revenir en haut Aller en bas

Jill Calahan

Jill Calahan
Modo RP & Ranger

C-GEAR
Inscrit le : 12/11/2015
Messages : 4567

Région : Kalos
Dim 27 Fév - 16:41
Une fois les présentations faites avec Zoé, son instinct de flic prend sitôt le dessus et elle m'encourage à la suivre plus à l'abri des oreilles indiscrètes. Vu la taille du ferry et le caractère touristique du voyage, ces mêmes oreilles sont nombreuses, bien que je ne tombe pas dans la paranoïa. Je laisse néanmoins l'agente me guider ; je le sais très bien, elle fera preuve de davantage de rigueur à propos de la mission et je ferai pas mal de m'en inspirer. Les duos rangers et agents ont ça de particulier ; les premiers ne répondent pas au ministère de la justice, les seconds, oui.

Le courant passe immédiatement entre nous et j'en suis reconnaissante ; quitte à se précipiter dans la gueule du loup autant être bien accompagné. Et il me semble que c'est le cas quand je vois le bel Escroro de mon binôme grogner auprès des gens trop proches de nous. Zoé nous trouve finalement un coin tranquille, sur le pont principal, elle s'adosse un instant à la barre avant de tourner dos à l'océan et de m'avouer ses soupçons. Les siens semblent encore plus grave que les miens puisqu'elle suggère qu'il y a la présence possible d'une taupe au sein de la mission. Moi-même, je suis un peu confuse. Je n'ai pu retirer que peu d'indices du dossier, ne sachant pas trop à quoi m'attendre, je l'écoute donc attentivement mais attend prudemment avant de donner crédit à son discours. Je n'ai pas d'autre choix que de me fier à elle mais j'aime avoir du recul sur les informations que l'on me donne habituellement. Ce cas est spécial, puisqu'il s'agirait d'une mission non officielle.


- C'est vrai que c'est louche, mais on a peut-être été commissionnées dans le silence. Si ça se trouve ils se servent de nous comme de jokers pour la reconnaissance, on est peut-être un dernier recours ou quelque chose comme ça.

Mes propres expériences me faisaient divaguer ainsi, ne me rendant pas compte de l'impact que cela pouvait avoir sur mon binôme.

- Enfin bref, je suppose qu'il nous faut attendre d'arriver en Kantô pour en savoir plus.

J'allais changer le sujet de conversation mais Zoé fut plus rapide.

- Ton chef t'a parlé de moi ? demandais-je avec un faux sourire. Je me demandais bien pourquoi ; Spencer n'était pas du genre à enjoliver ma réputation sans raisons. Aura-t-il volontairement oublié d'omettre que plusieurs des missions de mon palmarès ont été de vraies catastrophes ? J'estime que ce n'est pas le moment d'en parler. Je tente une approche plus positive pour lui répondre. Eh bien j'ai réussi quelques missions en effet à l'aide de mon équipe plutôt solide, elle est réputée pour ses défenses. Faut dire qu'on s'entraîne pas mal en ce sens. Je pense que je suis devenue ranger parce que j'en avais marre de voir certains traitements illégaux infligés aux pokémons et de les voir n'être qu'un business pour une part d'entre nous. Je commençais à avoir l'habitude de répondre à cette question.

Je lui retourne ensuite la politesse pour découvrir une histoire dégoûtante de pelotage dans le métro. C'est vrai qu'il n'y a pas qu'envers les pokémons que les humains se comportement comme des cons. Elle enchaîne ensuite sur son palmarès qui me semble impressionnant ; elle a rapidement gravi les échelons. Je ne suis pas assez naïve pour croire qu'il n'y a pas eu beaucoup de merdes rencontrées entre-temps mais garde le silence pour entendre les anecdotes jusqu'au bout. Zoé semble avoir vu du pays et fait pas mal de missions ce qui me rassure bien évidemment.

Le ferry accoste finalement à Carmin-Sur-Mer, nous laissant nous débrouiller pour trouver un coin dégagé. Zoé me demande si j'ai un pokémon vol en me précisant que son Scorvol ne peut transporter qu'une seule personne.


- Je comprends mieux pourquoi mon chef a parlé de profils similaires. Je te présente Shaggy, dis-je en sortant la pokéball de mon propre Scorvol, un spécimen chromatique comme tu peux le voir, un peu plus petit que la moyenne mais parfaitement entraîné à me conduire où bon nous semblera.

Nous avons clairement des goûts communs en matière de pokémon. Cela peut être un avantage pour nos connaissances communes.

Nous sommes sur un terrain dégagé et éloigné de l'agitation de la ville pour prendre notre envol : chacune a son propre harnais pour son pokémon et se laisse emmener pour une promenade dans les airs. Les Scorvol étant rapides, nous atteignons la route victoire sans encombres étant donné sa proximité avec Carmin.


**

La route victoire. Là où les gamins rêvent de venir faire leurs premiers pas de maîtres. Là où tant d'autres se sont pétés les dents sur la difficulté de la traversée. C'est notre tour aujourd'hui de nous y frotter.

- Mission de reconnaissance hein ? J'ai apporté mon Hippopotas avec moi pour repérer les environs. Pour faire court, disons que j'ai prit plusieurs compagnons pour notre petite traversée, même un Steelix qui risque d'être à l'étroit mais qui fera un bon bouclier et offrira une situation de repli si nécessaire.

Je me tais un instant puis reprend :

- J'ai pas plus d'infos que ça à te donner, on y va ?

____

927 mots



Poulet grillé 1338567496 Poulet grillé Ban_ji12 Poulet grillé Jill01
stuff:
Revenir en haut Aller en bas

Zoé Wells

Zoé Wells
Agent Kalos

C-GEAR
Inscrit le : 03/01/2014
Messages : 1108

Région : Kalos
Ven 4 Mar - 7:08
Jill semblait avoir un bon sens de la justice. Surtout pour le bien de tous. Moi, je pensais avant tout à ma petite personne finalement. J'avais intégrer les rangs de la police suite à cette histoire d'agression dans le métro. Mais surtout parce que c'est moi qui en avait fait les frais. Aujourd'hui encore, j'agissais sur ordres de mon supérieur ou juste pour moi-même. C'était un peu gênant à réaliser mais, il ne fallait pas négliger mes progrès tout de même. Mon égoïsme m'avait porté loin.
Définitivement, le courant allait bien passer. Surtout quand elle me présenta son partenaire Scorvol. J'émis un petit sifflet d'approbation, surtout en voyant les couleurs chatoyantes du sien. Selk se retourna vivement sur moi et je sentis son regard noir me transpercer le dos. Je fis comme si de rien n'était et je parlais plutôt du reste de mon équipe à Jill.

- Tu as pas mal de pokémon de type sol ! Moi aussi ! J'adore ce type ! Du coup, aujourd'hui j'ai embarqué Escroco, Scorvol, Tritosor et Kaorine. J'ai aussi un Camerupt et un Mammochon.

Je laissais Jill réagir à l'annonce de ce mammouth dans mon équipe. J'étais vraiment très fière de mon partenaire de type Glace. C'était vraiment un atout de taille. Et défilé sur ce monstre préhistorique avait définitivement beaucoup de classe. Je regrettais de ne pas l'avoir pris finalement. J'étais alors très curieuse de voir son fameux Steelix. Une espèce qui me parlait vaguement mais, que je n'avais encore jamais vue de près.

- J'ai aussi emmené mes partenaires de Police. Mygavolt et Staross. Se sont des pros du terrain, ils obéissent à tout le monde qui est dans la profession. J'imagine qu'il en sera de même avec toi.



Le temps du trajet me sembla durer qu'une seconde, surtout parce qu'enfin je pouvais apprécier un vol avec Selk sans avoir envie de vomir. Le Scorvol de Jill était plus rapide et semblait moins fatigué par l'exercice. « Est-ce qu'il faudrait que je perde du poids? » Bien sûr, une femme doit toujours faire attention à sa ligue. Mais je crois que le problème venait surtout de ce pauvre Selk. Depuis son évolution je m'étais bien moins occupée de lui. Surtout à cause de Tritosor et Mammochon qui me demandaient beaucoup plus d'attention. Je lui promis de lui apporter plus d'expérience prochainement. Et je n'oubliais pas qu'il avait quand même joué un rôle majeure dans mon combat d'arène contre Armando.
La route Victoire semblait paisible à notre arrivée. Mais je savais parfaitement qu'il ne fallait pas perdre notre concentration. Ici, le danger était partout. Jill fit sortir un Hippopotas pour inspecter le terrain. Escroco se joint à lui, bien décidé à prouver qu'il était meilleur que lui.

- Bon... Je propose qu'on reste sous couverture. On est deux dresseuses venue se faire les dents sur la route Victoire avant de tenter leur chance contre la ligue de Kanto.

C'est simple mais, ce sont aussi les histoires les plus simples qui sont les plus faciles à faire gober. On se lance alors dans l'inspection de cette route qui n'est autre qu'une énorme grotte. Ça me rappelle des souvenirs de Kanto quand Manny avait justement évolué. Je raconte l'anecdote à ma nouvelle amie. N'oubliant pas de préciser que nous étions poursuivit par des Nosferalto en folie et une armada de Lippoutou. Je devais ma vie à l'évolution de mon Cochignon juste au bon moment. J'étais alors sortie de la route de Glace de Johto en traversant le mur sur le dos d'un Mammochon.
La conversation était détendue mais, je restais aux aguets, guettant le moindre signe suspect. J'avais même gardé la pokéball d'Escroco dans la main, jouant avec pour laisser croire à toute personne nous espionnant que j'étais totalement inconsciente du danger environnant. La proie parfaite. Deux filles qui bavardent nonchalamment sur la route Victoire devraient faire des appâts parfaits.
Nos Pokémons nous guidèrent jusqu'à une plate forme rocheuse qui nous offrit une vue assez dégager sur le rez-de-chaussée de la grotte.

- On dirait qu'il y a du grabuge par là-bas.

J'indiquais une direction à Jill et nous nous approchâmes avec prudence. On tomba sur une jeune fille en plein duel avec un Onix. Son Persian se cassait les dents sur son corps de roche.

- On devrait peut-être aller lui donner un coup de main ? Elle nous donnera peut-être des indices pour nos recherches ?

783 mots


Poulet grillé Wtyh

Autres:
Niveau du mois
Thème hu
Revenir en haut Aller en bas

Jill Calahan

Jill Calahan
Modo RP & Ranger

C-GEAR
Inscrit le : 12/11/2015
Messages : 4567

Région : Kalos
Mar 15 Mar - 12:35
- Un Mammochon ? Le pokémon préhistorique avec les défenses de fou là ? La classe ! J’en ai jamais vu un de près, je serai curieuse de voir l’effet que ça fait de se tenir à côté d’un tel colosse.

L’annonce avait eu son petit effet, j’étais presque déçue de découvrir que Zoé ne l’avait pas pris pour nous accompagner. Elle me dressa la liste de ceux qu’elle avait emmené et je m’esclaffais de plaisir.

- J’adore le type sol ! Comme toi en fait, vu l’équipe et les spécimens que tu as. Au moins on risque pas d’être perdues dans cette grotte, entourées comme on l’est. Mon père possède un Krokorible depuis que je suis gamine, je connais moins les autres espèces par contre, curieuse aussi de les voir. Zoé lui parla ensuite de ses coéquipiers en tant qu’agent. Ah oui ? Eh bien ils sont sacrément bien dressés ! J’aurai aimé pouvoir te dire la même mais mon Scorvol est un peu dissipé. Mes autres pokémons sont plus calmes, si tu as besoin d’eux tu pourras compter dessus, ils ne sont pas dressés à laisser quelqu’un en difficultés.

Le vol avait été de courte durée et nous étions face à l’entrée de la route victoire du Kantô. Très connue pour être le dernier rempart face à la Ligue mineure du coin, elle avait réputation, comme les autres, d’être particulièrement ardue. Je sortais aussitôt la pokéball de mon Hippopotas en la présentant à Zoé -brièvement- et put observer le près l’Escroro de l’agent, avec un plaisir non dissimulé.

- C’est pas un spécimen que je croise souvent, ça fait plaisir d’en voir un. Il a l’air costaud.

Zoé proposa ensuite de se lancer dans la mission sous couverture. « C’est bien un réflexe de flic ça » me disais-je tout en approuvant sa proposition. Elle avait probablement plus d’expérience de terrain que moi et je préférais suivre ses directives sans les remettre en question. Après tout, il y avait une espèce de flou artistique concernant les consignes qui nous avaient été donnée, mieux valait jouer la prudence, je n’allais pas dire le contraire. J’acquiesçais donc à sa proposition, tout naturellement.

- Ca marche, je suis désormais Miwa, dresseuse du coin venue pour me faire casser la gueule par les gros pokémons du coin disais-je avec un sourire en coin.

On entre dans la grotte en même temps, toutes deux guidées par l’hippopotas et l’escroco. Ni l’un ni l’autre n’était nerveux, nous laissant progresser tranquillement dans cet endroit sombre et humide. Finalement, elle ressemblait à n’importe quelle grotte de n’importe quelle région. J’étais concentrée sur les alentours lorsque Zoé me partagea une anecdote sur son Mammochon. Je regrettais de ne pouvoir le voir en vrai.


- J’aimerai en voir un, répétais-je, comme un mantra.

La progression se fit sans aucun encombre jusqu’à un plateau dégagé qui nous donnait une vue plutôt dégagée sur les environs immédiats. Zoé fut la première à indiquer un remue-ménage non loin de notre position : une jeune fille était aux prises avec un Onix, et plutôt mal barrée puisqu’elle combattait avec son Persian. Zoé proposa aussitôt qu’on l’aide. Je n’étais pas persuadée qu’elle nous serait d’une quelconque aide, mais de toute évidence elle pouvait compter sur nous. A peine avais-je le temps de dire oui que nous allions à sa rencontre. Notre couverture allait pouvoir être mise à l’épreuve. Je m’élançais la première.


- Un coup de main peut-être ? Votre Persian va finir sans crocs sinon, j’en ai bien peur !

La jeune fille se tourna vers moi tandis que je l’abordais et jeta un coup d’œil rapide dans notre direction. Son matou avait toutes les peines du monde à affaiblir le colosse de pierres qui se tenait là. Il n’était pas encore trop agressif mais il fut irrité de nous voir débouler et d’apercevoir d’autres humains encore. C’était bien sa veine, en croiser trois d’un coup !

Je lançais la pokéball de mon Aquali pour résoudre la situation.

Le pokémon sirène toisa l’Onix d’un air mauvais puis lui balança, sans sommation, une attaque eau de plein front. Le serpent de terre apprécia peu et se mit à remuer dans tous les sens. Il se claqua contre l’une des parois de la grotte dans un bruit retentissant. J’en profitais pour me retourner vers ma coéquipière.


- L’Aquali sera suffisant pour le gérer. Je te laisse poser les questions à la demoiselle, je suis sûre que tu es meilleure que moi pour ça, disais-je à l’insu de la jeune femme en détresse.

L’onix tenta une contre-attaque que le Persian esquiva de justesse : l’aquali n’eut aucun mal à l’éviter puis profita pour le repousser définitivement une fois de plus grâce à l’une de ses attaques.


_____

781 mots



Poulet grillé 1338567496 Poulet grillé Ban_ji12 Poulet grillé Jill01
stuff:
Revenir en haut Aller en bas

Zoé Wells

Zoé Wells
Agent Kalos

C-GEAR
Inscrit le : 03/01/2014
Messages : 1108

Région : Kalos
Mar 22 Mar - 7:01
Je regrettais sérieusement d'avoir laissé Manny à la maison. Mon gros mammochon m'aurait fait gagner toute l'admiration de Jill. Mais bon... Pas la peine d'y penser. Ce qui est fait est fait. … Mais c'est quand même dommage.
La ranger décide de me suivre et s'occupe alors du Onix pendant que je m'approche de la jeune fille. Sa tenue me laisse deviner qu'elle fait partie des membres Top Dresseurs. Un réseau de dresseurs prometteurs qui s'entraînent ensemble. Je ne connais pas vraiment à quoi ça leur sert mais, je peux dire avec assurance qu'ils sont toujours blindés de fric avec des pokémons qu'ils ne sont pas toujours capables de dresser. Des gosses de riches.

- T'inquiète. Elle va gérer ça. Son Aquali est carrément balèze ! Dis-je en parlant de Jill qui s'occupait du Onix.

Je fais croire à notre longue amitié pour renforcer notre couverture. Je note immédiatement qu'elle apprécie moyennement notre coup de main. Le combat était singulièrement difficile pour entraîner son Persian. Néanmoins, elle ne persista pas et finit même par nous remercier une fois le ver de roche enfuit.

- Moi c'est Mathilde et voici Miwa. Nous aussi on est là pour s'entraîner avant la ligue. Justement, tu aurais pas vu des dresseurs balèzes ? On en a marre de mettre une raclés aux pokémons du coin.

- Des dresseurs ? Il y en a un peu partout sur la route victoire. Les plus puissants sont au deuxième étage. Plein de top dresseurs plus puissant que moi.

Elle dit ça avec fierté. Comme tous les top dresseurs, elle s'enorgueille de son statut. Sauf que ce ne sont pas des gens comme elle que je veux. Je la remercie pour l'information et tente une nouvelle approche.

- Tu trouves pas qu'il avait un comportement bizarre ce Onix ? D'habitude ils sont pas comme ça. Tu sais, ils sont plus … Ils sont moins.

Je me tourne vers Jill avec un regard désespéré en quête d'un peu d'aide. Finalement la fille répond à ma question en confirmant que ce n'était pas normal. Les Onix ne sortent pas dans ces heures-là. Elle hausse vaguement les épaules et nous balance qu'il a dû être dérangé par les drôles de personne en combinaison noir qui sont passés tout à l'heure. Et voilà ! Nous avons notre info. Je jette un coup d'oeil à ma partenaire avec un petit sourire. Je demande alors à la jeune fille vers où sont partie ces gens car, j'irais bien les voir pour les engueuler car, ils perturbent l'écosystème de la grotte. Ça passe. La fille nous croit et nous indique une direction en parlant du premier étage de la route victoire. J'ai du mal à comprendre comment une route peut avoir un étage mais... Euh soit !
Nous quittons la Top Dresseuse pour partir dans cette direction là. Un escalier de pierre nous fait descendre gentiment la plate forme où nous étions. Un autre Top dresseur s'entraîne juste à côté d'une échelle qui nous permet d'atteindre le premier étage. Trop occupé, il ne fait absolument pas attention à nous.

- Bon... Voyons voir, fis-je en me redressant après l'ascension à l'échelle. De la roche, de la roche et encore de la roche...

Constatant que nous étions seules, je lâche ma couverture pendant quelques secondes pour demander à Jill ce qu'elle pense de l'information que nous venons d'avoir. La fille a parlé d'un groupe en combinaison noire. Plutôt suspect. On dirait qu'on a rapidement trouvé une piste.
Un grondement au loin me fait penser qu'il y a eut un éboulement mais, aucun cri ne l'accompagne alors je détourne mon attention. Il faut qu'on trouve ces gens. Nous poursuivons notre route quand un Nosferalto et un Gravalanch nous bloquent le passage. Il aurait été étonnant qu'on n'ait pas affaire aux pokémons sauvages du coin. Je sors Tritosor, curieuse de la tester en combat réelle depuis son évolution.

- Voici Sanco … Tritosor, elle vient tout juste d'évoluer.

Et pour bien montrer qu'elle m'aime, la grosse limace vient se frotter à mon pantalon. Légèrement humide, je lui tapote la tête, bien trop contente de l'avoir à nouveau à mes côtés pour me formaliser pour si peu. La pauvre doit être un peu rouillée après des mois attachée chez ces vauriens. C'est maintenant que je vais voir si elle sait encore se débrouiller. Je laisse le Nosferalto à Jill, préférant jouer la sûreté pour Tritosor. Et ce petit entraînement va aussi pouvoir nous permettre de voir nos styles de combat. Comme ça, quand on sera au cœur de la mission on pourra plus facilement s'adapter.

- J'ai deux styles de combats bien définit. Si j'ai le temps, je peux te peaufiner une stratégie bien huilée avec des pièges bien tordue. Par contre, si on est prise au dépourvu alors là je deviens une grosse bourrine. Ça m’aie déjà arrivé de bâcler une mission avec un petit séisme.

Je rigole en me remémorant ces premières missions mais, je ne dois pas oublier que cette attaque est en cas extrême urgence. Un pokémon avait perdu la vie par ma faute. Je ne recommencerais pas. Surtout qu'aujourd'hui on est dans une grotte. Un petit séisme et adieu la route Victoire.
Nos partenaires enchaînent les attaques tranquillement pendant qu'on fait la conversation. Je ne vois pas trop en quoi cette route est si difficile... Il n'y a donc que des amateurs qui s'y risque ? Et voilà, en trois attaques Tritosor a eut raison de son adversaire. Moins rapide que Jill mais, c'est sûrement à cause du manque d'entraînement de ma grosse limace bleue.

979 mots


Poulet grillé Wtyh

Autres:
Niveau du mois
Thème hu
Revenir en haut Aller en bas

Contenu sponsorisé



C-GEAR
Revenir en haut Aller en bas
 Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 

Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Master Poké :: Le Pokémonde :: Région Kantô - 1E G E N :: Route Victoire-