Le Deal du moment :
Cdiscount : -30€ dès 300€ ...
Voir le deal

 
» Contrôle et surveillance

Thomas Bauer

Thomas Bauer
Scientifique Sinnoh

C-GEAR
Inscrit le : 21/04/2016
Messages : 1962

Région : Sinnoh
Sam 25 Avr - 10:35
Contrôle et surveillance M_a_i_29




Contrôle et surveillance. Voilà de nouvelles tâches auxquelles je suis attachée à présent. Le maître me laisse de plus en plus d'autonomie et j'apprécie ces longs voyages ne solitaire. Pas vraiment seule, après tout il y a P.A.M et Airmure et Tic, qui sont toujours avec moi. Sur la selle de mon oiseau de métal, j'ai quitté Voilaroc pour changer de région. Nous avons fait quelques escales à Unys et Kalos pour permettre à mon partenaire de se reposer, avant d'arriver à Alola. Ce ne sont que des morceaux de terre flottant au milieu de l'océan. C'est donc P.A.M qui a reprit la suite. Évoluée en un magnifique Pingoleon, elle est assez robuste pour me transporter d'île en île. L'homme que je vais voir est partie de terrer loin dans cette région paradisiaque. L'île où il se trouve est pourvue de nombreux palmiers, dont certains avec des jambes et des visages sur ses noix de coco. Un pokémon spécifique à la région. Une créature dangereuse à qui il vaut mieux éviter de chercher des noises si on ne veut pas se retrouver aplati par son imposant corps. Un Noadkoko. L'homme qui s'est installé avec eux est capable de vivre en harmonie avec des pokémons de type dragon. Une preuve concrète de ses capacités d'élevage et de dressage. Un choix tout naturel pour nous. Bien sûr, il n'y a pas que ses capacités qui nous intéresse aujourd'hui.
La pension Kokonut's se découpe dans le ciel bleu, entouré de son écrin de verdure. P.A.M surfe dans sa direction à pleine vitesse et j'ai juste le temps de faire une petite analyse du terrain. Il n'y a pas tant d'humain que ça malgré les nombreux bâtiments. Je trouve surtout la signature énergétique de pokémon. Un bon point. En plus de la pension, il y a aussi un bâtiment qui a l'allure d'une laboratoire où des pokémons différents sont regroupés. Je reconnais cette énergie bizarre, la même que Astronelle. Je suppose qu'ici aussi ils étudient le phénomène chromatique. Je n'ai pas envie de penser à ça. Thomas s'est soudainement passionné pour le cas de son insecte et il a fait de nombreuses expériences. Pas toujours pour le bien du pokémon... Astronelle n'en est pas sortie serein. Mais il était seul. Ici, le labo est bien plus grand et il y a plus d'humains. « ça ne me regarde pas... Je suis ici pour l'éleveur... »
P.A.M accoste non loin de l'entrée et m'accompagne à pieds jusqu'au bâtiment principal. Des regards se tournent vers nous. Entre P.A.M dont la tête est à moitié mangé par un casque qui masque son œil déchiré et son aile gauche entièrement métallique. Et moi, petite fille robotique à la démarche raide, il y a de quoi attiré l'attention. Mais ça ne me dérange plus, je suis habituée à présent. P.A.M a toujours une gêne à cause de son apparence mais je la renforce tous les jours pour qu'elle soit capable de se défendre contre les moqueries.

- Je suis M.A.I.A, androïde dresseur de pokémon, conçue par Thomas Bauer. Je suis à la recherche de Kaktus Vateuhpicker, propriétaire de la pension Kokonut's.

Je vois bien que le personnel n'est pas à l'aise en ma présence. Je sors alors le sujet de mon voyage. Une pokéball toute sale où un Kraknoix sommeille tranquillement. J'explique rapidement que j'ai du travail pour lui et que je ne souhaite voir personne d'autre. Contrôle et surveillance, c'est ça ma nouvelle tâche.



BOUP!
Je viens donc te déposer un petit Kraknoix lvl 21
Pour le faire évoluer jusqu'au lvl 35!
J'attends mon devis o/




Thomas Bauer
Genius
Autres comptes:
Béryl Glimmer
Zoé Wells

©️️ Edgar Io

Revenir en haut Aller en bas

Kaktus Vateuhpicker

Kaktus Vateuhpicker
Eleveur Kalos

C-GEAR
Inscrit le : 16/04/2016
Messages : 4892

Région : Kalos - Alola - Sinnoh
Dim 10 Mai - 11:41

Contrôle et Surveillance.
Ft. Thomas Bauer

Cette belle matinée m’annonce une journée tout aussi agréable. Je ne vois pas vraiment ce qui pourrait être susceptible d’apporter une ombre sur le beau tableau qui m’est présenté actuellement. Je n’arrête certes pas de passer d’un bâtiment à l’autre, mais je suis persuadé que c’est pour la bonne cause. J’ai l’impression que presque toute l'île se trouve présentement dans une sorte d’effervescence incroyable. Par ailleurs, certains de mes pokémons ne cessent de me suivre. Que j’entre dans une pièce, que je m’y attelle pendant une longue période ou que je n’y fasse qu’une brève irruption, ils ne me lâchent pas d’une semaine. C’est notamment le cas de deux jeunes pokémons que j’ai récemment recueilli après une opération des forces de police à l’aéroport d’Ekaeka. Certaines des créatures qui se trouvaient en cage se sont immédiatement attachées à moi. Je dois avouer que je ne sais pas trop pourquoi. Et parmi celles-ci je pense notamment à un jeune Kaiminus et un jeune Héricendre. Si je ne me trompe pas, il s’agit de créatures originaires de Johto. Je me demande si les policiers ont pu remonter leurs origines respectives, à l’ensemble des créatures et autres œufs qui ont pu être saisis et confiés à mes bons soins ce jour-là. Je ne sais pas trop. Normalement, ils doivent me tenir informé de leurs progressions sur le sujet, mais s’ils n’avancent pas et ne parviennent pas à trouver de pistes pour remonter à l’origine du trafic, ils ne risquent pas de m’appeler.

Si je n’ai pas la moindre idée pour les autres, j’ai une petite piste que j’aimerais bien suivre. J’ai réellement envie de me rendre à Johto afin de rencontrer le professeur Orme. Je ne sais pas s’il pourra m’aider, mais comme il s’agit des espèces de pokémons qu’il confie aux dresseurs plus ou moins jeunes qui viennent lui demander un compagnon avant de partir à l’aventure, je me dis qu’il est probable qu’il se rappelle de ces deux créatures. Je ne veux pas me faire de faux espoirs, mais je suppose qu’il est ma meilleure chance de découvrir l’origine de ces deux pots de colle qui ne veulent plus me lâcher. Genre même pour aller aux toilettes, ça commence à devenir une galère. Ils sont sans arrêt derrière moi. Alors forcément, je suis obligé de les repousser un peu lorsque je veux entrer dans la pièce. Et tout le long de mon affaire, je dois supporter leurs petits pleurnichements qui me brisent le cœur. Il faut vraiment que je trouve une solution. Mais en même temps, je ne peux pas leur proposer d’entrer dans une pokéball alors qu’ils ont peut-être une famille ou un dresseur qui les attendent quelque part. Et moi, et bien je ne peux pas me permettre de m’attacher trop profondément s’ils doivent finalement me quitter d’ici quelques semaines. C’est pour cette raison, aussi, que je tiens à ce point à remonter la piste. La police souhaite retrouver les trafiquants, moi je tiens seulement à connaître leur origine. S’ils proviennent de la nature, c’est tranquille. Je peux leur laisser le choix. Par contre, s’ils appartiennent à quelqu’un, ils vont certainement vouloir y retourner.

Mais bref. Pour le moment, ils sont à mes côtés. Et s’ils me suivent partout, aujourd’hui je me demande si c’est réellement pour moi ou si c’est en prévision du grand événement qui devrait prochainement se produire. L’un des œufs, que j’ai récupéré lors de cette fameuse journée un peu étrange, s’est mis à bouger de plus en plus régulièrement. J’ai même remarqué une petite fissure en formation lorsque je l’ai inspecté sous tous les angles, quelques heures plus tôt. Le grand moment ne devrait donc plus tarder. J’ai réellement hâte de voir ce qui se cache à l’intérieur. Je me demande réellement ce que ça peut donner. Je suis intrigué. Les motifs sur la coquille ne me rappellent rien, et je dois avouer que c’est un peu inquiétant. Est-ce que je vais réussir à m’en occuper ? Est-ce que je vais être en capacité de gérer avec lui ? Est-ce que je connais les besoins de cette espèce ? Est-ce que je peux lui offrir un environnement adapté à ces derniers ? Je n’en sais rien. Beaucoup de questions m’assaillent sans que je ne puisse leur fournir de réponses satisfaisantes. Tant que je ne pourrais pas avoir davantage d’informations, je risque de rester au point mort. De ce fait, j’espère que l’éclosion sera pour bientôt, avant que je ne devienne totalement fou.

Mon téléphone se met soudainement à vibrer fortement dans ma poche tout en émettant une petite sonnerie. Le combo me fait sursauter. Il me faut alors quelques instants pour sortir de mes pensées et prendre l’appel. Je reconnais immédiatement la voix de mon meilleur ami.

▬ Euh Kakt’, je crois que l’on a besoin de toi au bâtiment principal.

▬ C’est vraiment indispensable ? J’suis un peu occupé là. L’un des œufs est sur le point d’éclore. Je ne peux pas rater ça. Il se passe quoi ?

▬ On a un Pingoléon un peu... particulier. Avec une aile métallique et un casque qui masque une partie de sa tête. Et un robot femelle... ou je ne sais pas comment l’appeler... elle semble s’appeler comme l’Apitrini du dessin animé. Elle dit appartenir à un certain j’sais-pas-quoi Bauer. Ça te parle ? Enfin elle te réclame spécifiquement.

▬ Hum... M.A.I.A ?

▬ Ouais, c’est ça. C’est ce qu’elle a dit, je crois. Et pis elle vient de sortir un Kraknoix d’une pokéball. Et elle dit qu’elle ne veut voir personne d’autre.

▬ Ok... Tu n’as qu’a l’envoyer à la couveuse. Elle devrait pouvoir faire le tour du bâtiment principal afin de trouver celui avec un grand panneau indiquant l’emplacement de l’infirmerie. Je vais l’attendre là-bas.

Je ne prends pas le temps de savoir si mon meilleur ami transmet effectivement mon message ou s’il explique un peu plus précisément l’emplacement du bâtiment où je me trouve présentement. Dans le fond, je m’en moque un peu. Ce qui m’intéresse le plus, c’est de ne pas avoir à m’éloigner trop loin de l’espace couveuse. Je souhaite pouvoir conserver au maximum un œil sur l’éclosion. Et au moins, depuis le devant du bâtiment, si je laisse les portes ouvertes, je devrais pouvoir entendre si un changement s’opère. Lorsque je viens ouvrir la porte du bâtiment pour accueillir ma visiteuse particulière, je la vois justement approcher. Elle n’aura pas mis bien longtemps. Avec sa démarche raide, j’ai l’impression qu’elle n’a pas vraiment connu de grands changements depuis notre dernière rencontre.
 
▬ Alola !

Je regarde autour d’elle. J’ai l’impression qu’outre les pokémons qui l’accompagnent, elle est toute seule. Je ne vois pas le moindre humain à ses côtés.

▬ Thomas n’est pas présent ? C’était bien ça son nom d’ailleurs ?

Si l’humain n’est pas là, je suppose que son collègue totalement timbré ne l’est pas non plus. Et ça, c’est une bonne nouvelle. Je dois avouer que je n’ai pas forcément un très bon souvenir de notre dernière rencontre. Alors si je peux m’éviter un nouveau moment dérangeant, je préfère.

▬ Vous teniez donc à me voir ?


1193 mots

Et c'est donc tout bon pour le début de l'entraînement de ce petit Kraknoix !
Les sous ont été versé et il a déjà commencé à grandir :D

Edit : Et l'entraînement est même terminé o/


Contrôle et surveillance YPtRstI Contrôle et surveillance Kl0fDRI Contrôle et surveillance F82pwTw Contrôle et surveillance Test_610


Autres stamps et infos:
Revenir en haut Aller en bas

Thomas Bauer

Thomas Bauer
Scientifique Sinnoh

C-GEAR
Inscrit le : 21/04/2016
Messages : 1962

Région : Sinnoh
Lun 21 Déc - 7:12
Contrôle et surveillance M_a_i_29




Le dex est en plein essors et je croule littéralement sous le nombre de pokémon à entraîner. Et comme Thomas se charge de toute la partie étude comportementale, il ne peut pas m'aider... Du coup, Marguerite nous a proposé d'en donner quelques un à nos collègues. Autant C.C et Linnaeus OK mais, Tyrrell... Finalement c'est un peu grâce à cette idée foireuse qu'on s'est souvenu de cette fameuse mésaventure à Illumis. L'homme que nous avions rencontré était fils d'éleveur. Thomas était persuadé qu'il était déjà éleveur mais, j'ai enregistré la conversation, il ne l'était pas encore à ce moment-là. Le temps a passé et maintenant nous allons pouvoir lui donner un peu de travail. Mon maître avait parlé d'un garçon professionnel, à qui il donnerait sa vie s'il le fallait. Je n'ai pas relevé mais, il ne m'a que fallu quelques secondes pour revoir toutes les vidéos où Kaktus et Thomas étaient ensemble, pour constater que ses souvenirs étaient erronés. Pas besoin de discuter, je décidais de me faire ma propre opinion. Pour le moment, la pension Kokonut's me semblait très prometteuse. Plus qu'à voir le gérant.
On me donna la direction de la couveuse car l'éleveur était bloqué là-bas. Une histoire d’œuf sur le point d'éclore. Un bon point pour lui qui mettait ses pensionnaires en priorité. Je trouvais mon chemin facilement, analysant toutes les espèces de pokémon que je croisais en chemin. Puis nous arrivâmes dans cet espace clôt où la température était finement contrôlée. P.A.M et le Kraknoix changèrent sensiblement de comportement maintenant qu'ils étaient en présence des œufs. Je me doutais que leur instinct leur disait de faire attention à toutes ces vies sur le point d'éclore. Kaktus était là, une légère inquiétude qu'il manifesta par une question. Thomas n'est pas présent ? Je répondis par la négative, lui assurant par son absence aucune dérive. J'aime mon maître et je le respecte mais, ce garçon en ai la preuve, il arrive parfois que la situation dégénère quand il est là. J'imagine que ça a un rapport avec son intellect, ou son inaptitude à sociabiliser avec sa propre espèce.

- Mon maître étudie les pokémons et je me charge de l'entraînement. Mais en ce moment j'ai beaucoup trop de pokémon à faire évoluer. Mon maître estime que vos compétences nous seraient grandement utiles et il souhaiterait vous confier ce Kraknoix.

Ce n'est pas exactement ce qu'il m'a demandé de dire mais, je commence à connaître les humains. Comme les pokémons ils aiment être cajolés et recevoir des compliments. La technique de la carotte fonctionne aussi très bien sur eux. Je n'ai pas encore essayé le bâton mais, c'est que la situation ne s'y est pas prêtée.
J'explique rapidement à Kaktus que nous faisons évoluer les pokémons pour les étudier au contact des humains et voir dans quel domaine ils sont le plus utiles. Je donne quelques exemples comme Beldeneige qui est clairement un pokémon pour coordinateur et a contrario de Pitrouille qui a plus sa place dans une équipe de dresseur. Je crois que j’essaie de rassurer l'éleveur sur la manière dont nous traitons les pokémons. Lorsqu'on lit les articles de Genius, certaines partie s'accorde totalement avec ce que je viens de dire. Mais parfois Thomas se laisse emporté dans ses expériences et il va trop loin. Je repense à tous ces Dynavolt tondus que nous avons relâché dans la nature... Parfois, mon maître oubli que les pokémons sont des êtres vivants.

- Pourrais-je voir d'autres de vos pokémons ?

J'allais lui expliqué que je souhaitais juste m'assurer qu'il prendrait soin de ce Kraknoix quand quelques choses attira mon attention. Ma Pingoleon s'était approché de l’œuf et je pouvais voir dans ses yeux tout l'émerveillement qu'il attisait en elle. Il remua légèrement, preuve que la petite créature à l'intérieur était bien vivante. Bientôt il serait assez fort pour briser sa coquille et ouvrir les yeux sur un nouveau monde. Secrètement, j'espérais que nous serions témoin de ce miracle de la nature. J'étais bien contente que Thomas ne soit pas là finalement. Il aurait gâché ce moment avec son scepticisme.

730mots



Evolution de Kraknoix en Vibraninf
Dépôt de Vibraning jusqu'au lvl 45
Total à Payer: 700$




Thomas Bauer
Genius
Autres comptes:
Béryl Glimmer
Zoé Wells

©️️ Edgar Io

Revenir en haut Aller en bas

Kaktus Vateuhpicker

Kaktus Vateuhpicker
Eleveur Kalos

C-GEAR
Inscrit le : 16/04/2016
Messages : 4892

Région : Kalos - Alola - Sinnoh
Mar 9 Mar - 23:26

Contrôle et Surveillance.
Ft. Thomas Bauer

Je dois bien avouer que je ne suis pas très à l’aise avec l’idée d’accueillir ce robot de malheur sur mon île, au cœur de ma pension. Notre première rencontre remonte à de nombreux mois en arrière, désormais. Pour autant, les souvenirs sont encore bien ancrés à la surface de ma mémoire. Ce jour-là, je ne peux pas vraiment dire que j’ai passé une bonne journée. C’était plutôt un enchaînement de cauchemars plus atroces les uns que les autres. Je me demande bien ce qu'elle veut et pourquoi elle a fait tout ce trajet afin de venir à ma rencontre. Je n’ai pas une mémoire extraordinaire en ce qui concerne les informations que l’on peut me délivrer au fil des conversations, mais il ne me semble pas qu’elle ou son maître soient originaires d’Alola. Il me semblait avoir retenu le fait qu’il venait d’un coin de la région de Sinnoh. Je ne saurais pas les placer géographiquement avec plus de précision, mais il me semblait que c’était un truc comme ça. Donc forcément, la voir débouler ici, d’autant plus en étant toute seule avec des pokémons, ça m’intrigue un peu. Je ne suis pas certain que ce soit vraiment bon signe pour moi. Je ne saurais pas comment l’expliquer à quelqu’un étant extérieur à la situation que j’ai vécu la dernière fois, mais je ne peux pas m’empêcher de l’associer avec une accumulation de galères. Et je ne veux pas de ça. Ici, c’est chez moi. Je n’ai pas la moindre envie de voir une partie de ma propriété se faire détruire. Je ne souhaite pas non plus vivre des galères alors que je passais une si bonne journée jusqu’à présent. J’ai un œuf de pokémon, dont l’espèce m’est encore inconnue, qui est sur le point d’éclore. Je ne veux pas manquer ça, sous aucun prétexte. Alors j’espère vraiment que ce robot de malheur ne va pas venir gâcher ça.

Lorsqu’elle arrive à mon niveau, je tente tout de même de l’accueillir avec une certaine sympathie. Je dois assurer un minimum, histoire de faire bonne figure et de ne pas montrer à quel point cela me déplait de la voir débarquer chez moi. Je ne sais même pas pourquoi je me prends la tête alors que ce n’est qu’un simple robot. Je ne suis pas certain qu’elle soit capable de comprendre les émotions humaines. J’en doute fortement, en fait. Même son maître, je ne pense pas qu’il en soit capable. Alors sa vulgaire création, je ne pense pas qu’il soit intéressant de trop en demander sur ce plan là. Il ne faut pas exagérer non plus. Mais on sait jamais. Peut-être qu’il peut observer à distance ce qu’il se passe ici. Ou qu’il compte vérifier les images par la suite. Je n’en sais rien. Je suis peut-être en train de me faire des films tout seul. C’est une autre possibilité. Mais je ne suis tellement pas en confiance avec la présence de ce robot sur mon île que j’ai bien des difficultés à être rationnel sur ce coup là. Dans tous les cas, je me dis que je ne dois pas laisser la moindre preuve susceptible de me retomber dessus par la suite. Je vais donc me contenter de l’accueillir et de traiter avec elle comme je le ferais avec n’importe quel autre visiteur ou client potentiel. Il est primordial que je reste professionnel en toutes circonstances. Lorsqu’elle me répond que Thomas n’est effectivement pas présent, je me détends légèrement. Je me dis que s’il n’est pas là, les galères ne devraient pas l’être non plus. Après tout, les mésaventures de la dernière fois n’avaient pas été causées par son robot. Au contraire, elle avait tout fait pour nous venir en aide, lorsqu’elle le pouvait. Elle m’informe alors que dans leur duo, c’est son maître qui étudie les pokémons tandis qu’elle se charge de leur entraînement.

Kaktus ▬ Entraîner un Kraknoix ? Je peux m’en charger. Thomas a une demande particulière vis-à-vis de cet entraînement ? Des compétences particulières sur lesquelles il souhaiterait voir son pokémon progresser ?

Elle se met ensuite à m’expliquer comment ils procèdent en général pour entraîner et faire évoluer les pokémons qu’ils ont. Je ne sais pas trop si c’est vrai ou simplement pour me mettre en confiance. J’ai un peu de difficulté à m’en faire une véritable idée. Ce n’est assurément pas simple de décrypter le fonctionnement d’un robot disposant d’une intelligence artificielle. Mais bon, j’ai envie d’y croire. Ou plutôt, je n’ai pas envie de me prendre la tête avec des questionnements sans fin qui ont autant de chance d’avoir des réponses qu’un racaillou en aurait de pouvoir traverser un océan à la nage. Je pense que je ne veux pas savoir. J’ai déjà entendu parler de certaines histoires concernant le Genius. J’ai également eu l’occasion de lire quelques articles. Je ne sais pas si les rumeurs sont vraies, mais ce n’est pas à moi de faire la lumière sur tout cela. Je vais donc me dire qu’ils traîtent convenablement les pokémons qu’ils entraînent. En tout cas, les pokémons qui accompagnent M.A.I.A ne me semblent pas être malheureux. Ils ne semblent pas chercher un moyen de prendre la fuite pour s’éloigner d’elle. Je vais donc me dire que c’est ok.

Soudain, elle me demande si elle peut voir certains de mes autres pokémons. Sur le moment, je me sens totalement pris au dépourvu. Je ne m’attendais absolument pas à cette demande. Il me faut quelques secondes pour me reprendre. Je ne sais pas trop qui je pourrais lui montrer. Je ne sais pas trop ce qu’elle compte en faire. Est-ce pour enregistrer des images que son maître pourra visionner par la suite afin de les étudier ? C’est une possibilité. Je me demande bien ce qu’elle voudrait voir. Des pokémons, je commence à en avoir un paquet. Je jette un regard à l'œuf, il bouge légèrement, avec plus d’intensité que précédemment. Son éclosion me semble être imminente. La Pingoléon qui accompagne M.A.I.A s’est d’ailleurs approché et le regarde avec la plus grande attention. Je suppose qu’elle aussi, elle est consciente que le dit moment est imminent. Je me dis alors que je pourrais commencer avec les pokémons qui m’avaient accompagné à la couveuse. Si elle veut en voir d’autres par la suite, on verra. Je me tourne vers le fond du bâtiment, où ils étaient restés pour surveiller les autres oeufs.

Kaktus ▬ Errol, Néréide, Menthalo ! Vous venez ici quelques minutes ?

Quelques instants après, mon Brindibou nous rejoint roulant sur lui-même. Fidèle à lui-même, il joue la carte de la flemme en s’épargnant un décollage et quelques battements d'ailes. Il est rapidement suivi par ma femelle Gobou qui semble intriguée et un peu déçue de devoir quitter son poste de surveillance. Cela fait plusieurs jours qu’elle m’accompagne ici pour veiller sur les œufs. Je comprends donc sa réticence à l’idée de devoir s’en éloigner et de risquer de manquer un moment magique. Et enfin, c’est Menthalo qui se décide à pointer le bout de son museau. Pour ne pas changer, il ne se presse pas. Il n’est pas à mes côtés depuis bien longtemps, mais j’ai toujours l’impression qu’il fait tout pour se faire remarquer et désirer. Il faut dire qu’il possède tout ce qu’il faut pour cela. Ce n’est pas tous les jours que l’on croise un Evoli blanc avec une fourrure dans les teintes vert d’eau autour du cou et sur le bout de la queue. Il est tellement exceptionnel à mes yeux que j’accepte sans mal de lui passer ses petits caprices.

Kaktus ▬ Eh bien en voilà un premier échantillon. Le Brindibou, il s’appelle Errol. Comme de nombreux représentants de son espèce, il passe beaucoup de temps à rouler sur lui-même lorsqu’il se déplace. Je sais qu’il estime ça bien moins fatiguant que d’utiliser ses ailes pour prendre son envol. La Gobou, c’est Néréide. Elle est à mes côtés depuis quelques années. Elle provient d’un sauvetage. Tout son groupe avait été massacré par des braconniers. Depuis, je cherche surtout à lui faire reprendre confiance envers le genre humain. Et enfin, l’Evoli qui se fait attendre, c’est Menthalo. Ce qui fonctionne le mieux avec lui, c’est la flatterie. Je ne sais pas si vous souhaitez voir une espèce en particulier ?

J’allais ajouter quelque chose d’autre lorsqu’un craquement sonore s’est fait entendre. Mon regard s’est immédiatement tourné vers l'œuf, juste à temps pour voir un morceau de coquille être propulsé sur le sol tandis qu’une petite pattes violette s’est brièvement fait apercevoir dans l’espace laissé vide. Je sens que le moment de la grande révélation est proche. Je vais enfin découvrir la créature contenue à l’intérieur. Au fond de moi, je suis surexcité par ce moment magique. Dans ma tête, je tente de faire le tour des pokémons ayant des pattes susceptibles de correspondre à ce que je viens de voir. Avec la couleur, je n’en vois pas beaucoup. Toutefois, avec ces histoires de chromatisme, je me dis que cela ne veut pas dire grand chose. Dans tous les cas, d’ici quelques minutes, je n’aurais plus à me poser de questions.

Kaktus ▬ Oh ! Il est en train d’éclore !


1543 mots

Pokémon de Kaktus présents dans le rp : Errol le Brindibou, Néréide la Gobou, Menthalo l'Evoli S et Toxizap en pleine éclosion o/

Yooo ! Comme je te l'avais déjà dit à côté, l'entraînement est terminé :D
Tu as même le droit à un petit bonus puisque les dés ont décidé que ton Vibraninf atteindrait le lvl 46 (0/4). Il est donc encore plus fort que prévu !
Tu peux donc le récupérer et nous faire une belle description de Libégon lorsqu'il aura évolué 8D
Merci à toi :D


Contrôle et surveillance YPtRstI Contrôle et surveillance Kl0fDRI Contrôle et surveillance F82pwTw Contrôle et surveillance Test_610


Autres stamps et infos:
Revenir en haut Aller en bas

Thomas Bauer

Thomas Bauer
Scientifique Sinnoh

C-GEAR
Inscrit le : 21/04/2016
Messages : 1962

Région : Sinnoh
Mar 29 Juin - 6:53
Contrôle et surveillance M_a_i_34



Il est coopératif et très professionnel. Notre échange est de loin le plus normal qu'on puisse avoir entre un client robot et un éleveur humain. Mais je suis certaine qu'il reste septique vis-à-vis de mes capacités d'entraînement. Les humains n'aiment pas trop qu'on soit au même niveau qu'eux. Un esprit belliqueux propre à leur espèce. Je me demande s'ils n'ont pas un peu de dragon en eux. Le jeune Kraknoix qui m'accompagne écoute attentivement la conversation, comprenant tout juste qu'il est question de lui. C'est encore un jeune que j'ai capturé dans le désert d'Unys. Il était en pleine recherche d'eau quand nous lui sommes tombé dessus. Il a été facile à amadouer et c'est le seul à avoir échappé au laboratoire de Thomas. Pour le moment, il est juste persuadé d'être entré dans l'équipe d'une dresseuse et de pouvoir mener des combats auprès de moi. Je ne peux pas m'empêcher de penser à ce qu'il va se passer après son entraînement. Ce n'est pas le premier dont je m'occupe mais, la sensation d'abandon me fait grincer les rouages. « Je suis certaine que nous pourrions trouver une autre solution. Il doit bien y avoir des dresseurs qui seront intéressé par un Libégon ? »
Le proposition d'entraîner le Kraknoix intéresse grandement Kaktus, il m'assure même qu'il peut s'en charger. Je lui explique brièvement notre façon de procéder et j'ajoute :

- Mon maître souhaite avoir le plus d'information possible sur le comportement du pokémon. Pourriez-vous nous faire un compte rendu ? Il faudrait nous informer sur ses habitudes, sur son alimentation et ses fréquentations. Et lorsque vous sentez qu'il va évoluer, prévenez-moi immédiatement. Mon maître souhaite que je sois présente à chaque étape de transformation du pokémon.

Je fais une petite courbette pour remercier en avance le travail de l'éleveur. J'espère qu'il ne va pas être rebuté par la densité de travail à fournir pour un petit Kraknoix. Surtout que ce n'est pas une espèce qui évolue facilement. Nous aurions peut-être dû le tester avec un pokémon insecte en premier. Le souci, c'est que ces derniers sont faciles à faire évoluer et Thomas préfère les garder pour moi. C'est aussi à cause du temps d'entraînement que Kraknoix a été choisi pour aller en pension. Je lui jette un petit coup d’œil, curieuse de voir s'il comprend quelques choses. Il se tient bien droit mais, son regard est vide d'intelligence. Il n'a pas encore été assez en contact avec des humains pour développer une capacité de compréhension comme P.A.M.
Ma demande de voir d'autres pokémons laissent le jeune homme légèrement surpris mais, il accède à ma demande et nous sommes rapidement rejoint par trois pokémons qui se trouvaient dans la salle de couvaison. J'identifie chaque espèce, restant tout de même quelques secondes sur l'étrange pelage du Evoli. « Lui aussi fait des expériences sur les pokémons ? » Il me donne alors une source d'information intéressante. Sur le Brindibou il me parle de leur comportement général, sur la Gobou il mentionne leur rencontre chaotique et le nombre d'année qu'ils se connaissent et sur le dernier, il explique qu'il faut le flatter pour l'amadouer. Rien qu'avec cette présentation, je suis convaincue qu'il fera un excellent travail auprès du Kraknoix.

- Non, c'est parfait merci. Puis-je scanner les pokémons ? Il s'agit d'un simple contrôle d'état pour m'assurer qu'ils sont en bonne santé. Mais je peux déjà dire juste en les voyant qu'ils ne sont pas malheureux ici. Votre travail m'a tout l'air d'être de très bonne qualité.

Je le brosse peut-être un peu trop dans le sens du poil. Ça va finir par éveiller des soupçons. Je profite de son temps de réponse pour faire quelques recherches sur les pokémons qu'il m'a présenté. Les informations sur le Brindibou concorde et je note que les Gobou sont aussi une espèce assez rare et donc fortement convoitée par les personnes mal intentionné. Je suis alors très surprise de voir une information sur les Evoli blanc, chromatique, très rare. Il vient de me présenter trois pokémons considérés comme espèce à protéger. « Il traite bien les pokémons mais, ça veut aussi dire que cette pension risque d'attirer les envieux... » Je n'ai alors pas le temps de faire plus de recherche que l'attention de tout le monde est alors tourné vers l’œuf. Un craquement vient d'annoncer l'heure de sa naissance. J'éteins alors tous mes capteurs et lance la caméra. C'est la toute première fois que je vais voir un pokémon sortir de son œuf. Tout le monde retient son souffle et la pension semble figée dans un moment sacramentel. Les morceaux tombent et s'éparpillent. Nous pouvons alors apercevoir une petite patte violette. Je me fiche totalement de l'espèce que ça va être, je veux surtout voir sa tête lorsqu'il va ouvrir les yeux pour la première fois. Je ne peux m'empêcher de faire la comparaison avec ma propre naissance. La première personne que j'ai vu, c'est Thomas. Contrairement à toutes mes sœurs, le maître était venu assister à mon allumage. Il est resté avec moi et il a contrôlé lui-même que je n'étais pas défectueuse. Bien avant de savoir que j'étais différente, le maître m'avait déjà choisi. Peut-être que c'est aussi grâce à lui que je suis différente.
Un nouveau bout d’œuf se détache et nous pouvons alors découvrir des cornes violettes et une queue mauve. La forme générale du pokémon me fait penser à un dragon et sa couleur me fait dire qu'il est de type poison. Il se tourne enfin vers nous, écrasant ce qu'il restait de sa coquille et ouvre doucement les yeux en clignant plusieurs fois. Je fais un pas en arrière pour que l'éleveur soit le seul à être dans son champ de vision. Justement, c'est lui qu'il fixe avec intensité avant d'ouvrir grand sa gueule et se mettre à brailler à plein poumons. Et voilà, un nouveau pokémon est né.

- Je crois que je vais vous laisser. Vous avez du travail. Je retourne à l'accueil régler la partie administrative. Merci encore de m'avoir reçu et j'attends votre appel pour Kraknoix. Au revoir et bonne journée.

Nous quittons la couveuse, laissant le jeune homme s'affairer autour du bébé. Mes pokémons se tiennent étrangement sages et je garde mes capteurs éteints. Nous traversons le bâtiment dans un silence religieux, comme par respect pour cette nouvelle vie qui débute. C'est quand même beau la vie.

1158 mots



Merci pour Vibraninf! Je récupère donc le pokémon
Et il évolue en Libégon
+ Utilisation de 4 Jumelles d'observation sur Brindibou, Gobou, Evoli et Toxizap (retirée)
Et je te dépose ensuite Galekid lvl13, jusqu'au lvl32
total: 990$




Thomas Bauer
Genius
Autres comptes:
Béryl Glimmer
Zoé Wells

©️️ Edgar Io

Revenir en haut Aller en bas

Kaktus Vateuhpicker

Kaktus Vateuhpicker
Eleveur Kalos

C-GEAR
Inscrit le : 16/04/2016
Messages : 4892

Région : Kalos - Alola - Sinnoh
Mar 10 Aoû - 19:56

Contrôle et Surveillance.
Ft. Thomas Bauer

Je connais le robot humanoïde qui est venu à ma rencontre aujourd’hui. Ce n’est pas la première fois que je la rencontre. Ce n’est toutefois pas pour autant que cet échange n’en est pas moins déstabilisant. Mais en vérité, je ne sais pas trop ce qui me chiffonne le plus. Je sens bien qu’il y a un petit truc, au fond de moi, qui me hurle que cette situation n’est pas ce qu’elle devrait être. Je cherche les mots pour définir ce que je ressens, mais ce n’est pas simple. Ou peut-être est-ce juste mon esprit qui refuse d’admettre la vérité. Je ne sais pas trop. J’ai un peu l’impression que ce robot, M.A.I.A. est presque plus humaine que le machin qu’elle considère comme son maître. Oui. Je crois que c’est ça, mon problème. Mais bon… je ne pense pas être là pour juger tout ça. Je n’y comprends pas grand chose en matière d’intelligence artificielle, de robots et de conneries dans ce goût là. Je suis éleveur, pas scientifique. Mon travail est donc d’accueillir les clients qui viennent à ma rencontre et de faire en sorte de leur venir en aide, si leurs demandes relèvent de mes compétences. Et en l'occurrence, prendre soin et entraîner un Kraknoix, c’est dans mes cordes. Je connais déjà l’espèce, même si je n’en possède pas moi-même. Un jour, j’aimerais bien réussir à m’en trouver un. Je n’apprécie pas forcément les Kraknoix, mais ses évolutions m’inspirent bien davantage. Dès que cela s’approche du type dragon, mon intérêt s’allume immédiatement. Donc forcément, j’apprécie toujours les occasions qui me sont données de mieux comprendre et maîtriser mes spécialités. J’ai déjà eu l’occasion d’en croiser lorsque je vivais encore au sein de la pension familiale, et des dresseurs m’en ont déjà confié depuis que j’ai ouvert la Kokonut’s Pension. Je ne pense donc pas que cette nouvelle tâche puisse s’avérer être problématique pour moi. Et du moment que je suis payé pour le temps que je vais y passer, je ne vois pas vraiment pourquoi je devrais être regardant sur l’apparence du client.

Le Kraknoix que le robot souhaite me confier me semble être tout jeune. J’ai l’impression qu’il vient tout juste d’être capturé et qu’il n’a pas encore eu l’occasion de beaucoup explorer ce monde. Je ne sais pas trop encore, s’il possède cet esprit belliqueux qui semble être propre à l’espèce, mais je sens que je vais prochainement avoir l’occasion de le découvrir. Pour le moment, il me donne plutôt l’impression d’être curieux de ce qui se passe autour de lui, alors qu’il ne doit pas être capable d’y comprendre grand chose. Lorsque je réponds favorablement à la demande initiale de ma cliente un peu particulière, elle commence à m’expliquer leur manière de procéder et ce dont ils ont exactement besoin par rapport à ce pokémon. Ils auraient besoin d’un compte-rendu complet en ce qui concerne les habitudes, l’alimentation et les fréquentations du Kraknoix. Cela ne fait pas partie de mon service habituel, mais je pense pouvoir m’en charger. Avec une contrepartie financière supplémentaire, je peux faire quelques petites choses complémentaires pour améliorer mon service de base. Si cela me demande plus de temps, il est logique que ce soit un peu plus cher. C’est la base d’un bon business. Je ne vais assurément pas faire du bénévolat pour leurs beaux yeux. J’ai une affaire que je dois faire tourner, et ce n’est pas les clients qui manquent. Elle voudrait également être prévenue lorsque la créature sera sur le point d’évoluer. Apparemment, elle a ordre d’être sur place afin d’étudier avec attention toutes les étapes importantes en ce qui concerne la transformation et la croissance du pokémon. Cette demande-là, elle risque d’être bien plus compliquée à gérer. Ce n’est pas des choses que l’on peut réellement contrôler. Le pokémon ne se lève pas un beau matin en se disant qu’aujourd’hui il va devenir plus grand et plus fort. Il ne me laisse pas non plus un petit message au préalable. C’est généralement un changement qui arrive lorsqu’il se sent prêt ou qu’il en ressent le besoin.

Kaktus ▬ Pour le compte rendu, aucun problème. Je peux m’en charger. Il y aura bien entendu un petit surcoût sur la facture, pour le temps et l’énergie que je vais y passer, mais ce n’est pas un problème. Par contre, pour l’évolution, je ne sais pas trop si c’est possible. C’est un phénomène qui ne se contrôle pas forcément, donc selon le temps qu’il vous faut pour venir, ça risque d’être bien compliqué. Il faudrait vous contacter de quelle manière, d’ailleurs ? Par téléphone ? Par un autre biais ?

Une fois les grands points de cette discussion achevée, le robot m’adresse une sorte de petite courbette. C’est marrant, je ne l’aurais jamais imaginée capable de ce genre de mouvement. Je pense que je regarde un peu trop de films, j’ai l’impression que cela fausse totalement mes attentes vis-à-vis des créations humaines dotées d’intelligence. Après, concernant l’évolution, je me dis que nous avons un peu de temps devant nous. Ce spécimen semble être encore jeune et peu expérimenté, il faudra donc beaucoup de travail et d’énergie avant qu’il ne soit prêt à évoluer vers sa forme intermédiaire. Et je ne parle même pas de son stade final qui me semble être encore plus éloigné. Finalement, elle me demande si elle pourrait voir d’autres pokémons. Pour le moment, je ne comprends pas vraiment les origines de sa requête, mais je ne vois pas réellement de raisons de lui refuser. Je fais donc venir certains de mes compagnons, ceux dont je savais qu’ils se trouvaient à proximité de nous. Après que je lui ai brièvement présenté les nouveaux venus, elle me demande si elle peut scanner mes pokémons afin d’obtenir davantage d’informations à leur sujet, et notamment sur leur état de santé. Elle en profite pour me jeter quelques fleurs en me disant qu’ils ne semblent pas être malheureux et que mon travail semble être de qualité. Sa remarque me tire un petit sourire. Pour ce qui est du contact avec les êtres humains, elle semble être bien plus au point que son maître. C’est plutôt drôle qu’un type qui ne sache pas s’y prendre soit capable d’implémenter ce genre de fonctionnalité dans un robot.

Kaktus ▬ Bien entendu, allez-y, cela ne me dérange pas.

Alors que M.A.I.A était en train d’examiner mes différents partenaires, un craquement particulièrement sonore attira subitement mon attention ainsi que celle du reste de l’assemblée. Le grand moment est venu, l’éclosion de l'œuf que je surveillais avec attention avant l’arrivée de mes visiteurs est sur le point de se produire. Totalement excité, oubliant tout le reste, je me rapproche du phénomène. Ce n’est pas la première éclosion que j’observe, mais ce moment suscite toujours la même excitation. Je me demande bien ce qui va en sortir. Une petite patte violette repousse des morceaux de coquille afin de libérer un passage, les envoyant choir sur le sol. Je suis toujours admiratif de la force que ces petites créatures sont capables de déployer afin de se créer une ouverture vers notre monde. Je me demande si des scientifiques ont déjà tenté de mesurer ces capacités afin de savoir si elles n’ont qu’une durée limitée dans le temps ou si les créatures poursuivent leur existence avec cette base. Je m’interroge aussi sur la possibilité que ces capacités soient disparates, même au sein d’une même espèce. A ces sujets, je ne suis pas certain de pouvoir obtenir des réponses. Et clairement, je ne vais pas déployer d’importants efforts pour en trouver alors que j’ai déjà bien assez de travail au quotidien, sans avoir la nécessité d’en ajouter une couche. Quelques instants après, de nouveaux morceaux de coquilles s’écrasent contre le sol en laissant la place à deux petites cornes violettes tandis qu’une petite queue plus pâle fait elle aussi son apparition. Il faut quelques instants supplémentaires avant que la tête apparaisse. Alors que la créature cligne des yeux et ouvre grand sa gueule, je reconnais enfin l’espèce que je n’avais vu qu’en image jusqu’à présent. Dans un souffle, je lâche le nom, encore stupéfait d’avoir un tel spécimen en ma possession.

Kaktus ▬ Mais… C’est un Toxizap… Je ne m’attendais pas à ça...

Lorsque le robot s’adresse à moi, je manque de sursauter. Avec tout cela, j’avais totalement oublié sa présence. Elle m’indique qu’elle va retourner à l’accueil pour finir toutes les formalités administratives et me laisser à mon travail. Il est clair qu’avec ce nouveau venu, je ne vais pas en manquer. Sans oublier que je dois débuter l’entraînement du Kraknoix, sans trop m’attarder. Mais tout d’abord, je dois m’assurer que ce Toxizap soit bien au top de sa forme. Je ne connais pas grand-chose en ce qui concerne cette espèce. J’ai bien lu quelques petites choses, mais cette espèce est si rare, que les données ne se trouvent pas à tous les coins de rue. Je sens que je vais devoir effectuer un bon paquet de recherches en ce qui concerne ses habitudes et ses besoins.

Kaktus ▬ Oui, bien sûr ! Je tente de vous prévenir dès que je le peux. Mais je sens tout de même qu’il va falloir un petit temps avant qu’il ne soit prêt à devenir plus grand. Bonne journée à vous aussi, et n’hésitez pas à contacter la pension si vous avez besoin de quelque chose.

L’espace de quelques secondes, je la regarde s’éloigner avec les pokémons qui l’avaient accompagnée. Ils sont tous silencieux. C’est marrant, je m’étais attendu à un plus grand brouhaha. Ils ont peut-être été touchés par le spectacle qui vient de leur être offert. Je ne sais pas trop. Dès qu’ils commencent à être trop loin pour que je puisse les suivre du regard, je me relève en prenant le Toxizap dans mes bras. Il est temps pour nous de procéder à une petite auscultation dans l’une des salles de la couveuse.

1669 mots

Ploup !
Et c'est tout bon pour le petit Galekid ! Il est désormais au lvl 32 (0/3), prêt à retrouver son dresseur :D
Merci à toi !


Contrôle et surveillance YPtRstI Contrôle et surveillance Kl0fDRI Contrôle et surveillance F82pwTw Contrôle et surveillance Test_610


Autres stamps et infos:
Revenir en haut Aller en bas

Thomas Bauer

Thomas Bauer
Scientifique Sinnoh

C-GEAR
Inscrit le : 21/04/2016
Messages : 1962

Région : Sinnoh
Mar 19 Oct - 6:54
Contrôle et surveillance Thomas39Contrôle et surveillance M_a_i_37




L'entraînement a reprit mais je n'ai pas le cœur à m'occuper de Matoufeu. Le pauvre chat vient de se faire lâchement abandonner par son dresseur. L'humain a préféré fuir plutôt que de retenter sa chance. J'ai encore beaucoup de mal à comprendre sa réaction. Je suis pourtant venue lui apporter la preuve que son pokémon était assez fort pour se battre. Il a même évolué après le combat d'arène. Mais non. Le dresseur n'a rien voulu entendre et a refermé la porte. J'aurais aimé y retourner quelques temps plus tard, espérant qu'il aurait un peu plus réfléchie à ses actes. Mais Thomas m'a apprit qu'il avait quitté Voilaroc. J'espérais secrètement qu'il avait repris le voyage mais, en y réfléchissant plus, c'était pire car, il était partit en laissant Matoufeu derrière lui.
Le félin se montrait morose. Il restait dans son coin, attaquait tous pokémons qui s'approcheraient de lui avec de bonnes intentions. P.A.M avait finit par ne pus lui apporter sa gamelle et le chat maigrissait à vue d'oeil. Je ne savais plus quoi faire pour lui. Heureusement, Thomas m'avait donné Monorpale et il avait grandement besoin d'entraînement. Contrairement à tous mes autres pokémons, il était le moins avancé. Je me concentrais donc sur lui, malgré les réflexions du maître qui me rappelait que la prochaine arène était axée sur les types plantes. Je devrais donc m'occuper de Matoufeu mais, je n'arrivais pas à m'y résoudre.
Monorpale venait d'apprendre une toute nouvelle attaque de type Vol. Aéropiqué. Une capacité qui serait très efficace pour faire face aux pokémons de type plante de la championne. Et une possibilité de ne pas avoir besoin d'utiliser Matoufeu. Je reçue alors un coup de téléphone qui m'obligea à stopper l'entraînement de l'épée. C'était la pension de Kaktus. Vue le temps qui s'était écoulé depuis notre dernier passage, je compris que Kraknoix devait être proche de l'évolution. Il n'y avait donc pas de temps à perdre. Je décrochais tout en remettant Monorpale dans sa pokéball. Une femme me confirma que mon intuition était bonne. L'éleveur avait bien travaillé avec le pokémon et il pensait que son évolution ne serait plus pour très longtemps. Mais comme il était difficile d'évaluer précisément le moment exacte de l'évolution, il fallait que je me dépêche à venir. Trouvant l’ascenseur trop lent, j'utilisais les propulseurs que mon maître m'avait rajouté pour survoler les escaliers et atteindre le laboratoire de Thomas. Je le trouvais assis dans son fauteuil, un livre à la main et la souris d'ordinateur dans l'autre. Toujours en train de travailler.

- Maître ! Je dois me rendre à la pension Kokonut le plus rapidement possible. Kraknoix ne devrait pas tarder à évoluer !

- Hein ? Kraknoix ?

Il reposa son livre, grogna en se rendant compte qu'il avait perdu sa page puis, se frotta les yeux. Il travaillait beaucoup trop depuis quelques temps. Cette histoire à la tour de recherche le tourmentait. Il finit par se souvenir du pokémon que nous avions laissé à la pension pour qu'il soit entraîné plus rapidement par une tierce personne. Le temps pressait mais, Thomas ne me donna pas l'autorisation de m'y rendre et se mit à faire une recherche dans sa base de donnée pour le pokédex.

- Je viens avec toi, finit-il par dire avant de se diriger vers le PC de stockage ou il pianota avant d'actionner la commande de transfert.

Les trois pinces descendirent et la machine se mit à ronronner. Une vive lumière blanche se forma sur le socle et une pokéball apparut. Thomas l'a rangea dans sa poche et m'expliqua qu'il tenait à voir de ses propres yeux le travail de cet éleveur. Et s'il jugeait que le Kraknoix avait été bien entraîné, alors il comptait lui en donner un autre. Je hochais la tête, comprenant sa logique. Pourtant, une petite partie de moi était déçue de ne pas faire le trajet seule. Le maître me laissait plus de liberté et parfois il faisait le contraire total. Ne pourrait-il pas être un peu plus constant dans ses décisions ?
Le voyage jusqu'à Alola allait nous prit un certain temps et Thomas s'activait pour se rendre à la pension le plus vite possible. Il grognait, comme à son habitude, espérant tout de même que l'éleveur avait prédit bien en avance l'évolution de Kraknoix. Accompagné de P.A.M et du Paras de Thomas, nous arrivâmes à la pension Kokonut's. Il faisait bien plus chaud qu'à Sinnoh et je vis le scientifique défaire quelques boutons de sa célèbre blouse noire. Il y avait déjà du monde dans la salle d'attente mais, nous n'avions pas le temps de faire la queue. Le rouquin fit comme s'il connaissait les lieux et poursuivit sa route. Quelqu'un tenta bien de le retenir mais, Thomas l'arrêta d'un signe de main :

- J'ai rendez-vous en urgence avec Kaktus Vateuhpicker. Pas le temps de jacasser!

Ce n'était pas totalement faux mais, j'aimerais bien que le maître soit un peu plus droit dans ses actes et ses paroles. En fait, plus j'y réfléchit et plus je me rends compte que mon créateur n'est pas parfait. Il a un sale caractère et il en fait toujours qu'à sa tête. Justement, quand nous nous retrouvons seuls dans un couloir, il m'ordonne de localiser le jeune homme et de nous conduire jusqu'à lui. Je songe vivement à mentir si jamais l'éleveur se trouvait dans la couveuse. Un mensonge qui me forcerait à me punir. Heureusement, je n'eus pas besoin de le faire car je localisait Kaktus en compagnie de pokémon à l'extérieur de la pension. Il devait surement travailler avec les pokémons. Sans se préocuper de déranger, mon maître traça dans la direction que je lui indiquais.

1015 mots

Hello! Comme convenu, je passe reprendre Galekid et POUFF! Il évolue!
Et telle une ingrate, je te redonne le pokémon pour aller jusqu'au level 42
Si je ne me trompe pas, ça fait un total de 852$
J'attends ta confirmation par message et je te paye o/
Merci




Thomas Bauer
Genius
Autres comptes:
Béryl Glimmer
Zoé Wells

©️️ Edgar Io

Revenir en haut Aller en bas

Kaktus Vateuhpicker

Kaktus Vateuhpicker
Eleveur Kalos

C-GEAR
Inscrit le : 16/04/2016
Messages : 4892

Région : Kalos - Alola - Sinnoh
Mer 3 Avr - 2:55

Contrôle et Surveillance.
Ft. Thomas Bauer

Lorsque j’avais senti que l’évolution du Kraknoix que l’on m’avait confié était proche, j’avais passé un appel afin de prévenir. Après tout, le robot - ou je ne sais toujours pas comment nommer cette chose - avait longuement insisté sur le fait qu’ils souhaitaient être présents pour ce moment. Ce n’est pas vraiment dans mes habitudes, mais pourquoi pas. Tant que cela n’impacte en rien les pokémons qui me sont confiés, je n’y vois pas de réels inconvénients. Et là, en l'occurrence, je ne vois pas vraiment quels problèmes tout cela serait susceptible de causer. Après tout, pour ce pokémon, ce ne sont pas des étrangers. Au final, c’est même plutôt le contraire. Etant donné qu’il s’agit de ses dresseurs, je ne vois pas ce qui pourrait déranger le pokémon en question. Concernant les autres, il suffit que l’on se place à peu à l’écart, et cela ne posera pas le moindre souci. Finalement, c’est un peu pour toutes ces raisons que j’ai pris la décision d’accéder à leur requête un peu particulière. Après tout, je sais que Thomas est un scientifique, je suppose qu’il doit avoir besoin d’étudier le mécanisme de l’évolution pour ses recherches. Je ne sais pas exactement en quoi elles consistent, mais honnêtement je n’en ai pas grand chose à faire. Du moment que cela ne vient pas impacter mon propre travail, il peut bien étudier tout ce qu’il veut, ce n’est pas mon problème. La seule chose que j’espère, c’est que je n’ai pas prévenu trop tard. Ce serait tout de même dommage que le robot revienne pour étudier l’évolution de Kraknoix, et que ce dernier soit déjà devenu un Vibraninf au moment de son arrivée. En plus je risquerais de l’entendre se plaindre pendant un long moment… Je n’espère pas. Je n’ai pas le temps pour ce genre de conneries. Et derrière, il faudrait que je trouve une manière de m’en débarrasser tout en restant un minimum courtois alors que ce n’est qu’un robot. La loose.

Mae ▬ Un rouquin chelou et une femme robot, ou un truc dans le genre, je ne sais même pas comment définir ce machin, viennent de forcer le passage. Il disait qu’il avait un rendez-vous urgent avec toi, ou j’sais pa s trop. J’ai rien compris à son histoire. J’ai même pas eu de nom pour confirmer quoi que ce soit… Ils ne devraient pas tarder à être dans ton champ de vision. Je fais envoyer la sécurité ?

Kaktus ▬ Merci Mae. Pas besoin de la sécurité, je vais m’en occuper. Pour les dossiers, il s’agit de Thomas Bauer, pour le Kraknoix qui est sur le point d’évoluer. Je te laisse le reste des potentiels rendez-vous du coup. Je risque d’être occupé pour un bon petit moment avec ceux-là. Je te laisse m’appeler en cas de besoin urgent.

Tout en raccrochant, je ne peux m’empêcher de secouer la tête. Je ne pensais pas que Thomas allait débarquer également cette fois. J’étais persuadé que son robot allait gérer l’ensemble de cette affaire. Je n’avais donc pas pensé à prévenir Mae. J’avais supposé que le robot aurait un minimum de bonne manière pour attendre tranquillement son tour. Mais avec le scientifique, il est évident que les choses ne seraient pas les mêmes. Son égocentrisme exacerbé ne s’inquiète aucunement de ce genre de règles de vie en société. Je ne suis même pas certain qu’il en ait une quelconque connaissance. Honnêtement, je ne pense pas qu’il soit capable de prendre en compte ce genre d’éléments. Je n’ai pas eu énormément d’échanges avec le scientifique, mais de ce que j’en ai ressentis, c’est qu’il est essentiellement tourné sur sa propre personne. Si un élément n’est pas en mesure de servir directement ses intérêts, d’une manière ou d’une autre, il se contente de l’ignorer. Maintenant, je regrettais un peu de ne pas avoir prévenu Mae de la possible venue de ce type. A ma décharge, je n’avais pas songé un seul instant au fait qu’il pourrait faire le trajet pour voir cette évolution. Je me disais qu’il allait se contenter d’envoyer son robot en lui demandant d’enregistrer tout ce phénomène pour lui. Mais non, ce ne fut pas le cas. Il faut aussi dire que je n’ai pas encore l’habitude de travailler avec quelqu’un. Le recrutement de Mae est encore récent. La jeune femme n’est embauché à la pension que depuis un peu plus d’une semaine. Et pour le moment, elle n’est présente qu’à temps partiel, le temps que son autre contrat de travail, au sein d’un cabinet vétérinaire, ne prenne fin. D’ici un mois ou deux, elle devrait être pleinement présente pour la pension. Mais actuellement, ce n’est pas encore le cas. J’ai donc encore beaucoup trop l’habitude de travailler en solitaire.

J’ai été averti de l’approche des deux étrangers avant même qu’ils ne puissent être dans mon champ de vision. Il faut dire qu’au moment de l’appel de Mae, je me trouvais en compagnie de plusieurs pokémons : Kilauea mon Caratroc chromatique, Menthalo mon Evoli chromatique, le Kraknoix qui est sur le point d’évoluer et que j’observe tout particulièrement ainsi que mon Fantyrm chromatique. C’est par ailleurs lui qui a donné l’alerte dès qu’il a repéré les deux intrus. Pour ce genre de tâche, je pense qu’il fait partie de l’un de mes meilleurs compagnons. Il a des sens particulièrement développés, et ce n’est pas une blague. Il est en mesure de repérer des choses qui me resteront toujours inaccessibles, même si je passe de nombreuses heures à m’entraîner. A une période, je souhaitais m’entraîner afin de développer mes sens. Mais depuis, j’ai lâché l’affaire. J’ai bien compris que cela ne serait pas d’une grande utilité et qu’il n’est pas forcément nécessaire que je déploie autant d’énergie pour des résultats qui ne seront pas garantis. Je préfère donc ne pas perdre plus de temps alors que je pourrais l'allouer à des tâches bien plus indispensables à mon quotidien. Je me relève alors, mettant de côté l’exercice qui était en cours avec le Kraknoix. Depuis quelques jours déjà, je l’aide à travailler à la maîtrise d’une attaque indispensable à son évolution. Et actuellement, il est sur le point d’y parvenir, c’est pour cette raison que j’ai fait prévenir ses propriétaires par Mae.

Kaktus ▬ Bonjour et bienvenue à la pension ! Je vois que vous n’avez pas eu de mal à vous orienter pour me trouver. Je suis content que vous ayez pu arriver avant l’évolution de votre Kraknoix. Nous avons pu fournir un travail formidable, il est sur le point de pouvoir évoluer. Je pense que cela ne devrait pas tarder, surtout avec ce qu’il vient de nous démontrer. Il maîtrise quasiment l’attaque Draco-Souffle. Vous souhaitez voir ça ?

Je pose la question un peu par principe. Je me doute déjà en grande partie de la réponse. Si elle était différente que ce à quoi je m'attendais, je dois bien avouer que je serais un peu surpris. Pour autant, je ne vais pas prendre les devant avec un tel type. Au final, je me dis qu’il pourrait réagir de tellement de manières différentes à cette simple question que je ne devrais pas tenter de prévoir quoi que ce soit le concernant. Finalement, il est possible que j’ai une préférence pour son robot. A bien y réfléchir, j’en viendrais presque à la conclusion qu’elle semble être plus humaine que lui. Je tente de ne pas réagir à cette pensée. Ce ne serait pas forcément une bonne chose de rire devant lui et de devoir lui en expliquer les raisons. Je sais déjà que je n’aurais pas la moindre bonne excuse à lui fournir. Pas sans manquer de politesse en tout cas.

1669 mots

Ploup !
Et c'est tout bon pour le Galegon ! Il est désormais au lvl 42 (0/4), prêt à retrouver son dresseur :D
Merci à toi et désolée pour le temps nécessaire !


Contrôle et surveillance YPtRstI Contrôle et surveillance Kl0fDRI Contrôle et surveillance F82pwTw Contrôle et surveillance Test_610


Autres stamps et infos:
Revenir en haut Aller en bas

Contenu sponsorisé



C-GEAR
Revenir en haut Aller en bas
 Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 

Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Master Poké :: Le Pokémonde :: Région Alola - 7E G E N :: Village Flottant :: Kokonut's-