-47%
Le deal à ne pas rater :
La carte Fnac+ à 7.99€ pour 1 an
7.99 € 14.99 €
Voir le deal

Aller à la page : 1, 2, 3  Suivant
 
» There's no more time to be scared

Maëve Kent

Maëve Kent
Agent Kantô

C-GEAR
Inscrit le : 28/03/2016
Messages : 1530

Région : Kanto
Ven 24 Jan - 19:52
There's no time to be scared

Le quartier général de la Ligue Pokémon. D’une certaine manière, tu peux dire que tu retournes à la maison. C’est ici qu’a démarré ta seconde vie. En foulant une nouvelle fois le sol du plateau Indigo, tu te sens comme chez toi, comme si tu n’avais jamais quitté les lieux. Tu salues chacun des employés que tu croises. Certains, avec qui tu es devenue plus familière que d’autres, se permettent même de lancer la conversation, et cela te fait plaisir. Ces visages faisaient partie de ton paysage quotidien jusque peu, et pouvoir leur reparler te fait plaisir. Ils te demandent ce que tu deviens, car il est vrai que tu n’as pas eu l’occasion d’expliquer à chacun d’entre eux les raisons de ton départ. Tu en profites également pour prendre des nouvelles, des enfants la plupart du temps. Tu n’as jamais été du genre à discuter avec tout le monde, du temps où tu travaillais ici, tu n’avais que de brefs échanges sommaires. Ce qu’il se passe actuellement te démontre deux choses : la première c’est à quel point tu avais ta place ici, la seconde c’est à quel point tu as changé depuis ton premier jour en poste en tant que garde du corps. Ces murs t’ont vu évoluer pour devenir la femme que tu es aujourd’hui, cela ne fait aucun doute. Et tout ceci n’est dû qu’à une seule heureuse rencontre : Ruven Baldwin.

Il serait inimaginable pour toi de ne pas penser à lui en cet instant. Si tu en es là – et si confiante – c’est grâce à lui. Tu n’aurais jamais cru que cette concomitance quotidienne avec Ruven aurait puis déboucher sur une si belle amitié. Le caractère professionnel de votre relation s’est bien vite fondu à votre amicalité naissante. Cela n’a rien changé à ton sérieux, ce qui ne devait pas être toujours très simple pour le champion, mais chacun s’est habitué à l’autre. Dans ton parcours de dresseuse, il a très vite pris la place d’un mentor. Assurer la protection d’un maître de la Ligue Pokémon implique de l’accompagner dans toutes ses activités professionnelles. Cela signifie que tu as eu la chance de pouvoir assister à ses entraînement, de voir sa manière de travailler, d’en apprendre davantage sur sa perception et sa vision des combats. Au-delà de ça, Ruven t’a même proposé de prendre part à ses sessions d’entraînement au Mont Argenté à plusieurs reprises, pour le plus grand plaisir de Tyson principalement, lui qui adore faire face à des adversaires plus forts que lui. Grâce à Ruven, vous avez également pu aider le Dracaufeu à contrôler son agressivité en combat, en plus de lui apprendre à se battre comme un Pokémon de champion. Tu n’as peut-être pas appris à devenir une dresseuse auprès de lui, après tout, tu avais déjà quatre badges d’arène avant de prendre ce poste et surtout découvert le milieu du dressage en fin d’adolescence auprès d’Erika, à la tête de sa propre arène. Être à son contact t’a cependant permis de comprendre et d’intégrer ce qui faisait de lui un si grand dresseur, sa manière de travailler avec ses Pokémon. Tu sais bien que tu ne pourrais jamais égaler son talent, mais tu peux au moins t’entraîner avec la même ardeur. Il t’a également éveillée à l’intérêt d’avoir une stratégie plus fine que simplement attaquer ou de voir la force des Pokémon plus défensifs. C’est également en assistant pour la première fois à un match de Ligue que tu as vu Ruven briller en combat duo. La recherche d’une synergie entre tous les membres d’une même équipe t’a séduite et c’est ce à quoi tu t’es entraînée sans relâche.

Aujourd’hui, tu as un certain pincement au cœur en sachant que tu ne pourras pas l’affronter, c’est évident. Tu aurais tellement aimé pouvoir te mesurer à lui, lui permettre de constater tes progrès et jauger ton niveau de lui-même au travers d’un combat. Sauf que Ruven n’est désormais plus champion de la Ligue Pokémon, il a livré son dernier combat en tant que tel et a rejoint le Comité. Cela fait déjà plusieurs semaines, presque trois mois que cela a eu lieu, et tout autant que tu ne travailles plus pour lui, ni avec lui surtout. Tu ne doutes pas un seul instant du fait qu’il sera encore plus déçu que toi à l’idée de ne pas pouvoir te faire face lorsque tu vas l’appeler pour lui dire que tu te trouves dans le hall du quartier général de la Ligue, prête à t’enregistrer comme challengeuse pour la Ligue 1. Ce duel entre vous ne se fera pas de suite, mais de toute façon, ce n’est pas la promesse que tu lui as faite le jour de votre rencontre. Tu t’en rappelles mot pour mot. Tu feras tout pour que ton équipe et toi puissiez remporter ce combat sans règle à votre avantage. Cela signifie que la Ligue 1 n’aurait été qu’un préambule, rien qui ne te ferait honorer ta promesse. Il est hors de question d’obtenir ta victoire face à Ruven sans que ce soit pour une autre raison que parce que tu t’es hissée à son niveau. A bien y réfléchir, tu n’aurais probablement pas su apprécier une victoire contre lui. Alors ce timing n’est peut-être pas une si mauvaise chose. Et puis ce sera peut-être également l’occasion pour toi de voir ce que vaut le nouveau champion, celui qui a repris la place vacante laissée par Ruven. Cela te permettrait de le jauger, à ton niveau. Surtout que ce dernier est également un spécialiste du type feu, c’est sans doute là que ça devient intéressant. Enfin, ce n’est qu’une question de probabilités après. Et puis cela ne te ferait pas moins plaisir d'affronter n’importe quel autre membre de cette Ligue, étant donné que tu les connais tous au moins de vue et que tu connais leur implication dans leur métier. Pour le nouveau – Aram Faathi si tu ne fais pas d’erreur – il s’agit principalement de curiosité. De toute façon, tu n’as pas moyen de savoir ce que le hasard te réserve et comme toujours, tu es bien décidée à t’y adapter comme cela viendra.

Tu t’avances vers l’accueil et le visage de l’hôtesse s’illumine en te voyant. « Mademoiselle Kent, ça faisait longtemps ! Comment allez-vous ? Vous venez voir monsieur Baldwin ? Parce que je ne suis pas certaine qu’il soit là en ce moment. » Tu ne peux t’empêcher de sourire. Vous n’avez jamais eu l’occasion de vraiment parler, au point que tu ne connais son prénom – Maggie – que par le badge qu’elle porte accrochée à sa veste. Mais cela fait plaisir. « Je vais bien, et vous ? » Elle opine de la tête en guise de réponse, te laissant poursuivre. « Pour tout vous dire, je ne viens pas voir monsieur Baldwin, je vais lui envoyer un message pour savoir s’il est dans le coin. Je viens pour m’inscrire. » « Vous inscrire ? » L’incompréhension se lit très nettement sur son visage, ce qui te fait sourire, avant qu’elle ne réalise. Ses yeux s’écarquillent. « Oh ! Vous allez tenter la Ligue 1 ? C’est génial ! Vu comme vous avez suivi monsieur Baldwin lors de ses entraînements, je pense que les autres champions vont avoir du souci à se faire. » Tu n’es pas aussi catégorique qu’elle sur la question, loin de là. Toute enjouée par la nouvelle, appelant sa collègue un peu plus loin pour l’avertir de cela, elle te demande ta carte de dresseuse, tes huit badges ainsi que les pokéballs des six Pokémon que tu souhaites faire combattre. Tu sors donc l’étui dans lequel sont rangés badges et carte de dresseur et le tends à Maggie, qui s’occupe de tout vérifier et entrer les données qu’il lui faut dans l’ordinateur devant elle. Tu décroches ensuite chacune des pokéballs des compagnons qui se frotteront aux équipes des champions. Cela t’étonne que Morty ne se soit pas manifesté, lui qui se sentait si bien ici. Tandis que l’hôtesse enregistre tes Pokémon grâce à une machine un peu plus loin, tu prends ton portable pour envoyer un message à Ruven, il le verrait sans doute, mais tu préfères que ce soit toi qui le lui annonces. Rien de plus que lui dire que tu es au QG et que tu t’inscris pour la Ligue 1, et que s’il a un peu de temps, vous pourriez boire un café.

A son retour, Maggie te demande si tu veux effectuer ton premier match en simple ou en double, réponse évidente pour toi : double. Elle t’explique qu’elle finalise l’inscription et qu’il faut attendre que ça charge pour qu’elle puisse te donner la date pour le samedi où commencera ton challenge. Cela te permettra d’en avertir le Glaive, car tu ne tiens pas à prolonger le temps partiel qu’ils ont mis en place pour toi afin de te libérer du temps pour tes entraînements. Tu es très reconnaissante à tes supérieurs d’avoir permis cela. Ils t’ont expliqué leur démarche, le fait qu’ils veulent t’utiliser pour faire la promotion des agents de police et tu ne leur en veux pas de le faire. Il paraît que les recrutements d’agents sont en baisse sur les deux dernières années, faute de suffisamment de candidats. Après, tu n’es pas certaine que c’est ton affiliation au Glaive qui transparaîtra par les médias, ils risquent sans doute de te réduire à l’ancienne garde du corps de l’ancien champion Ruven Baldwin. Tu te contentes de ne pas t’en soucier, le principal pour toi étant de pouvoir être ici aujourd’hui. C’est la bonne période dans ta vie pour te lancer, tout change du tout au tout. Thémis a décidé que tu ne renouvellerais pas ton contrat de protection de Ruven avec son changement de poste, que tu deviendrais agente à plein temps, mais pas seulement. Ils ont décidé de faire de toi une formatrice pour les futurs agents. Tu n’es toujours pas convaincue par le bien-fondé de cette décision, bien que tu te sois engagée à faire de ton mieux, ne te considérant pas comme une personne pédagogue et faite pour cela, qu’importe. Cette transition prend du temps, une accalmie dans ta vie surchargée jusque-là. Tu en profites, pour tes projets personnels comme la Ligue. Maggie t’informe que l’inscription est désormais validée et te donne la date, prochaine, du début de ton challenge. Il ne te reste plus qu’à prévenir tes proches, et puis ta hiérarchie.

A ton tour de découvrir ce que ça fait d’être sur un stade de la Ligue Pokémon et d’y livrer un combat devant autant de monde.




Et donc je croyais que j'aurais 0 pression vu que je suis déjà passé à l'Elite avec Nessa. Bah non... MAIS COUCOU ! xD

Du coup, je voudrais faire ce premier match en 2v2, svp. :3

Équipe:


There's no more time to be scared T6MCDCo

There's no more time to be scared VGWMEbS

There's no more time to be scared Sia8FBc

There's no more time to be scared Wq9MLI6
avatar ©️dana-nto

Revenir en haut Aller en bas

Aram Faathi

Aram Faathi
Ligue 4

C-GEAR
Inscrit le : 13/10/2019
Messages : 1922

Sam 25 Jan - 0:47
Bonsoir à toi, Maëve Kent ! :)
Stressé d'être au grand jour ? ;)

Nous te demandons de bien vouloir choisir un numéro entre 1 et 5 pour déterminer sur quel(le) champion(ne) tu vas tomber pour ce premier tour !

Bon courage !




There's no more time to be scared CYxzZVz There's no more time to be scared 3MLhT5h There's no more time to be scared PUpP1Ej There's no more time to be scared 6TXtooI
Codage T-Card par Aaron Sakuragi, un grand merciiii t'es la meilleure !  heart
Crédit avatar : 不落莲
Revenir en haut Aller en bas

Maëve Kent

Maëve Kent
Agent Kantô

C-GEAR
Inscrit le : 28/03/2016
Messages : 1530

Région : Kanto
Sam 25 Jan - 2:48
B'soir !
Trop en stress ouais... D:

Mais du coup, je vais choisir le 4. On verra bien ce que ça donne. o/


There's no more time to be scared T6MCDCo

There's no more time to be scared VGWMEbS

There's no more time to be scared Sia8FBc

There's no more time to be scared Wq9MLI6
avatar ©️dana-nto

Revenir en haut Aller en bas

Aram Faathi

Aram Faathi
Ligue 4

C-GEAR
Inscrit le : 13/10/2019
Messages : 1922

Mar 28 Jan - 19:32
J’ai une journée off. Enfiiiiiin.

J’y croyais plus, à vrai dire. Après m’être méchamment pris la tête avec mon agente, j’étais persuadé qu’elle avait faire de ma vie un enfer pour se venger. Remarque, ça n’aurait pas vraiment pu être pire que ça l’était déjà… Mais ! On dirait que pour une fois, ouvrir ma gueule m’a été favorable. Je m’en félicite presque. Elle a peut-être un peu compris que j’avais besoin de souffler, sans devoir au préalable lui claquer la porte au nez. Du coup, aujourd’hui, c’est la fête ! Je me suis un peu senti comme un gosse pendant les vacances scolaires. J’ai pu faire une putain de grasse mat’ des familles. Ça m’avait beaucoup trop manqué en vrai. Si Malik n’était pas venu me réveiller vers les coups de onze heures, je serais sans doute encore en train de dormir… Parce que je suis complètement épuisé par la cadence infernale qu’Alice m’impose.

Aujourd’hui, c’est une journée à la cool. En plus, mes frères sont disponibles. On a pu donc faire ce qu’on faisait avant que je devienne Maître à la Ligue ; chiller. Comme des foutus touristes. Et ça fait sacrément du bien. Alors certes, c’est un peu chiant vu que maintenant de plus en plus de gens connaissent ma face, mais je dois dire qu’être en présence de ma famille, ça a l’air d’en calmer plus d’un. Les passants n’osent pas trop s’approcher de moi, déjà parce que je les ignore avec royauté. C’est peut-être un peu fort comme terme mais clairement, je ne les vois pas, comme un roi avec ses sujets. C’est ça, l’image qu’il faut garder en tête… Et non, je ne me prends pas pour un monarque non plus, faut pas déconner. Je suis juste tellement heureux de pouvoir à nouveau balancer des vannes à la gueule d’Izy en toute simplicité, de constater qu’il me les renvoie avec la même agressivité que d’habitude et que ça fait marrer Malik. C’est trop chouette. Je commençais à me languir d’eux, de relations normales aussi où on ne me fait pas savoir que je suis champion tout le temps et qu’on me considère comme un gars comme un autre. Et, bordel, ça fait trop de bien.

J’avais aussi peur, je dois avouer, que notre relation se dégrade, avec tout ça. On n’a jamais été séparé aussi longtemps et même si je sais qu’ils ont aussi leurs vies à côté… ça me faisait mal de savoir qu’on ne faisait que s’envoyer un sms voire un mms quand on avait un peu de temps. Traitez-moi de fragile si vous voulez, je m’en bats les couilles. Moi, Je manquais beaucoup trop d’instant off et c’était devenu rare que je réponde dans la journée. C’était relou. Gravement relou. Du coup, forcément, comme je souris comme un gamin en train de dévorer une glace, mes frères se moquent de moi, de ma régression qui fait que je donne l’impression d’avoir six ans et demi. Mais ça me fait rire plus qu’autre chose alors ils continuent, pour le fun. Parce que ça les amuse et je crois que je leurs ai manqué aussi. Je me sens comme invincible, à ce moment-là. Je me sens… Comme pousser des ailes. Rien au monde ne peut remplacer la famille.

C’était une superbe journée, au top. Je suis un peu déçu quand même qu’elle s’arrête déjà, j’en viens même à regretter d’avoir trop dormi -d’après quelle critère, d’abord ?-. Heureusement, ils ont la possibilité de dormir à la Ligue pour ce soir et c’est donc sans vergogne qu’on squatte le stade. J’y ai toujours ma yourte d’installer, sauf quand des challengers s’amènent. Autant dire… Autant dire que je dois dégager souvent les week-ends. Mais bon, ce n’est pas comme si je n’étais pas habitué de bouger tout le temps, c’est presque inscrit dans mes veines. Bref. On a mangé comme des gros -enfin surtout moi- à un restau’ trop bon qui ne se trouve pas loin du QG et j’ai le coup de barre habituel de digestion. De ce fait, je regarde d’un œil discret la partie d’échec que Malik et Izy sont en train de faire, bien que je n’y comprenne pas grand-chose. Enfin si, je comprends les mouvements, en revanche, j’ai aucune idée de pourquoi Isaac affiche ce visage crispé par la concentration et Malik de rire à certaines de ses actions… Alors que si je crois bien piger un truc, c’est qu’il est en train de perdre. La partie n’est pas finie certes mais je n’ai jamais vu qui que ce soit vaincre Izy à ce jeu, encore moins notre frangin… Et surement pas moi.

« Échec et mat. »

J’ai un large sourire sur le visage et j’en viens à me foutre ouvertement de la gueule de Malik. Lui qui fait toujours genre il est imperturbable, il a écarquillé les yeux comme un dingue et il regarde le jeu comme s’il n’avait pas vu le coup venir. Clairement, il n’y a vu que du feu et la scène est plus qu’hilarante.

« T’as triché. »
« Non, t’es juste nul aux échecs. Admets-le. Ary le fait bien lui. »
« Je ne suis pas aussi stupide que lui. »
« Eeeeh. Je t’entends, crétin. Vas-y viens je te prends à un combat pokemon, on voit qui c’est qui ouvre encore sa bouche ? »

Je me suis redressé et je suis en train de le défier du regard. C’est à celui qui détournera les yeux le premier et je ne compte pas lâcher le truc. J’ai l’habitude qu’ils me traitent d’abruti -c’est un peu vrai quand même par rapport à eux- mais j’ai trouvé la parade pour qu’ils se taisent ; un combat. Je sais, c’est trop facile parce que d’un, ni l’un ni l’autre n’est dresseur et de deux… Je suis à la Ligue. Pas que je veuille me la péter mais… Si, un peu quand même. Juste pour qu’il arrête de dire que je suis con parce que je ne sais pas jouer correctement aux échecs, parce que ce critère n’est pas recevable. Et en prime, je sais que ça va marcher alors un sourire moqueur se dessine sur mes lèvres. Je crois qu’Izy se marre un peu dans son coin. Pour une fois, c’est Malik qui s’en prend dans la tronche. Habituellement, c’est moi qui récolte le plus de taquineries. Ça fait du bien, un peu de changement.

« Messieurs Faathi ? »

NON ! Pas maintenant quoi. J’allais gagner. Pourquoi faut qu’elle nous interrompe la greluche là ? C’est mort, Malik a déjà tourné la tête pour regarder Alice qui s’approche de nous de sa démarche pro que je ne sais pas imiter. Je le vois sourire… Le même sourire colgate qu’il fait à ses conquêtes d’un soir. Oh, j’ai une idée. Si Malik parvient à la mettre dans son lit, y a peut-être moyen que…

« Tu vas trop loin Ary. »

Il semblerait que mes intentions étaient un peu trop visibles. Ou alors c’est qu’Izy me connait un peu trop bien. Ou bien c’est les deux. Bah. Je laisse tout de même m’échapper un soupir alors que je me retourne enfin pour faire face à mon agente. Clairement, je ne suis pas ravi de la voir ; elle m’avait juré qu’elle me foutrait la paix pour la journée, soirée incluse. Un coup d’œil à mon portable, je m’assure qu’il n’est pas genre minuit voyez-vous… Parce que si elle m’a pris à ce point aux mots ça va tellement m’énerver. Ce n’est pas le cas, j’attends de voir ce qu’elle va me sortir du coup.

« Désolée de vous déranger. Mais nous avons une challengeuse pour ce samedi et vous êtes son adversaire. »

Elle me tend le dossier qu’elle a en main, j’hausse un sourcil. Oh. Elle m’adresse une petite courbette comme elle le fait à chaque fois avant de faire demi-tour. Elle respecte sa part du marché, c’est bien. Elle me saoule un peu à toujours me vouvoyer et ces manières de Johtonienne sont tellement en désaccord avec mon propre comportement que ça rend la situation presque comique, mais au moins elle semble avoir qu’une parole. Entre-temps j’ai chipé un beignet dans la boite qu’on a ramené de la boulangerie et je l’ai déjà en bouche -ben ouais j’ai toujours faim-, je suis déjà en train de regarder ça de plus près. Un combat ce week-end, ça me motive bien en plus. J’ai envie de me dépenser un peu et mes pokemon aussi.

« OH MEARRDS. » Je sens le regard lourd de sens de mes frères sur moi vu qu’ils détestent quand je parle la bouche pleine. Je finis ma bouchée avant de reprendre. « C’est l’ancienne garde du corps de Ruven. Rah merde. » « Ça te dérange ? » J’ai une petite moue sceptique qui déforme mes traits. « Ce n’est pas ça, t’imagine elle voulait trop tomber sur lui ? Et au final elle se retrouve face à son « remplaçant ». » J’accentue en faisant des guillemets avec mes doigts, encore graisseux par la pâtisserie. Et après je m’étonne qu’on ne me prenne pas au sérieux. Je vois aux yeux de mes frangins qu’ils ne comprennent pas trop où je veux en venir et ça commence à m’agacer un peu. « Vous imaginez si elle n’arrête pas de comparer mon style à celui de Ruven ? Ça va me gaver, clairement. En plus… En plus je crois qu’il ne m’aime pas ce type. » Ma moue se manifeste davantage. Je ne sais pas trop pour le coup, mais je n’ai pas eu l’impression qu’il était très jouasse à l’idée de ma nomination, ni pendant la cérémonie d’accueil. Je suis peut-être passé à côté d’un détail important… Je ne suis pas doué pour comprendre le comportement des gens, ce n’est pas nouveau. En tous les cas, j’espère vraiment que cette nana ne sera pas assez bête pour me provoquer salement sur le terrain. Je déteste ça, les dresseurs qui se sentent plus pisser quand ils se retrouvent face à nous. Manque plus qu’ils gagnent et c’est encore pire, leur melon. Hélène et Ruven ont dû affronter un type comme ça avait que j’arrive d’ailleurs… je crois que si je me trouvais au stade à ce moment-là, je l’aurais attendu à la sortie pour lui casser les dents. Pour lui apprendre le respect, v’voyez. Mais bon, je n’aurais jamais eu ma place à la Ligue après. Mais ça m’aurait défoulé.

« Je ne pense pas que ce soit lié à toi. » Attention, maitre Izy nous fait part de ses profondes pensées emplies de sagesse. « Si j’ai bien compris, il est entré au Comité et il va être père de jumeaux… C’est une décision plutôt réfléchie, je trouve. »

Laisse tomber ta réflexion intense, Isaac. Malik et moi, on est déjà en train de sourire comme des abrutis. Lorsqu’Isaac nous voit faire, il s’étonne un peu de provoquer une telle réaction chez nous mais il comprend vite et il sourit à son tour. Des jumeaux, hein ?

Nous aussi, nos parents attendaient des jumeaux.


C’est le jour-J. Je ne dirais pas que je suis stressé, j’imagine que mon état n’a rien à voir avec celui de mon adversaire. Mais je suis quand même un brin nerveux, quant à cet affrontement. Je n’ai pas réussi à évaluer l’esprit dans lequel se trouve cette mademoiselle Kent. Je le découvrirais bien assez tôt, cela dit. Il n’y a pas de raison que je me monte la tête trop vite, sinon ça va gâcher tout le plaisir. Si ça se trouve, c’est quelqu’un de cool. Je préfère toujours me battre contre des gens cools avec qui on peut discuter pendant le combat. J’ai une grande gueule alors forcément… Hum. Sam n’aime pas réellement les débuts des hostilités, parce que je le force toujours à retourner dans sa pokeball. J’avoue que je ne suis pas super à l’aise non plus d’arriver sur la scène sans lui… et puis fuck it hein. Habituellement, je ne cède pas à mon caprice mais cette fois-ci, je fais une exception. Samaël sera à mes côtés et il comprendra très bien quand ce sera à lui de combattre.

Le stade est en effervescence. Le public a déjà pris place et il commence à s’agiter. Ça me fait sourire de plus en plus. J’adore cette sensation d’excitation qui s’empare de mon corps entier. Izy et Malik sont déjà partis dans les gradins, dans la loge VIP qui leur est réservée. Jusqu’à aujourd’hui, ils sont toujours venus à chacun de mes matchs, que ce soit en tant que challenger ou champion. Ça me rajoute de la motivation et je garde ce sourire arrogant sur le visage… Même quand Alice s’approche pour me parler de deux trois trucs. L’un de ces trucs justement m’agace, comme à chaque fois ; la présence d’une équipe médicale. Ça me gave, vous ne pouvez pas savoir à quel point. Alors en théorie, ils sont là à tous les affrontements, questions de sécurité, tout ça tout ça. Si c’était que ça je m’en ficherai comme de l’an quarante. MAIS. A chaque fois, faut que mon agente se pointe et me rappelle leurs présences. Ils sont formés pour gérer vos crises, blah blah blah, si jamais vous manquez d’air blah blah blah la fumée peut-être un problème... TA GUEULE. Je suis à deux doigts de lui hurler dessus, ça gâcherait juste ma bonne humeur. Je n’en ai pas envie alors je l’ignore, comme souvent. Je n’ai pas besoin qu’elle me rappelle à chaque fois que je suis asthmatique. Il y a tellement de gens qui vivent avec sans qu’on vienne leurs casser les noix à chaque minutes… j’aimerai bien être parfois ses personnes. Parce que sérieux… Même les frangins me saoulent plus avec ça !

J’entends le commentateur au travers des murs. Ça y est, c’est bientôt l’instant T. Je retrouve rapidement mon sourire de petit con et j’en viens à poker une des cornes de mon Démolosse. On va dire que ça me porte chance, mais il ne réagit pas trop. Lui, il est déjà à fond dans le prochain combat. Je suis curieux de savoir comment va se dérouler. Le mec de la régie vient m’installer mon oreillette, pour le dialogue avec la challengeuse. Pour le moment, il n’y a pas de connexion, ça arrivera ensuite. Quand il se barre, on se fait un high five, petite habitude qu’on a prise ensemble. Je l’aime bien, lui. Et je ne sais pas ce que ça pourrait donner… A voir plus tard, ce n’est certainement pas le moment. Tiens d’ailleurs, je pense enfin à éteindre mon portable, non sans envoyer un rapide sms :

Fanboy Number One
J’espère que t’es devant ta TV et que t’as préparé le pop-corn ironic 13:58
©️️ TakeItEzy pour Master-Poké


J’aurais bien rajouté une ou deux conneries mais j’ai déjà le gars stressé de l’organisation sur le dos, je l’entends qui souffle parce que je suis en retard. Raaaah c’est bon, y a pas le feu aussi ! Enfin… Si un peu quand même.

Je suis toujours ébloui quand les portes du stade s’ouvrent devant moi. La prochaine fois, je débarque avec des lunettes de soleil, OKLM. Ça dorera mon image de petit crétin arrogant que j’aime donner. Mon arène, c’est le top du top. Je suis toujours bluffé que les techniciens arrivent à l’installer en si peu de temps -surtout qu’il va falloir la changer demain, si miss Kent arrive à me battre-. Sans surprise, il n’y a pas de demi-mesure me concernant ; si vous avez peur du feu, vous êtes mal barré, clairement. Comment je pourrais être un maitre des flammes s’il n’y avait de colonnes de enflammées tout autour, hein ? Ça en jette à fond. J’ai l’odeur de l’essence qui vient me taquiner les narines mais je m’en fous. Je vois les flammes qui dansent autour du stade et c’est tout ce qui compte. Comme d’habitude, les ingénieurs ont cartonné avec les effets pyrotechniques et en vue des cris enthousiastes du public, pas de doute que ça en jette un max.

Y a toutefois une certaine nouveauté que j’ai mis un peu de temps à capter ; les statues. J’avais évoqué l’idée d’imager les dragons, parce que ça reste ma deuxième spécialité, mais je trouvais chaud de trouver des idées pour ça. Alors j’avais évoqué des statues à l’effigie de Bélial et de Vassago, déjà parce qu’on me demandait mon avis et, du coup, j’ai balancé le premier truc qui me passait par la tête, mais aussi parce que je ne pensais pas qu’ils pourraient mettre ça en place. Trop… Trop imposant, trop nombriliste ? Je me suis gourré. Et franchement… C’est trop stylé sa mère. Mon Dracaufeu est sublime, tout comme mon Ekaiser. En même s’ils sont faits de pierres, on les reconnait facilement. J’entends Sam grogner, sans doute n’apprécie-t-il pas de ne pas être représenté de la sorte. Oh. Le petit jaloux. Je ne peux pas m’empêcher de rire alors que je me dirige vers le centre de l’arène. Je capte au passage quelques échanges de flammes violettes au milieu du brasier environnant alors que je passe par-dessus le petit pont permettant de rejoindre le présentateur, au milieu de la salle. Sans grande surprise, le terrain est entouré de fosses -elles sont peu profondes mais ça fait quand même son effet – remplies de magma. Il fait hyper chaud : je suis complètement dans mon élément.

« Bienvenue à la Ligue, miss Kent. Aram Faathi, mais vous pouvez déjà m’appeler Aram. » Je n’aime définitivement pas qu’on m’appelle par mon nom de famille alors j’annonce directe la couleur, tant qu’à faire. Je lui tends la main et je résiste fort à l’envie de lui faire un check, je trouve ça quand même moins formel et pompeux… Mais parait que les gens peuvent se sentir blesser, puisque, soi-disant, c’est un manque de respect. Je ne suis pas d’accord mais bon. Déjà, je fais l’effort de la vouvoyer, c’est déjà pas mal. « Navré que vous ne rencontriez pas Ruven sur le terrain. ‘Fin, je ne sais pas si vous souhaitiez l’affronter cela dit… Mais faudra vous contentez de moi. » Un sourire qui se veut plus poli et qui l’est, en réalité. Je ne cherche pas à me comporter comme un connard non plus. Après les présentations et lui avoir souhaité un bon match, il est enfin temps de rejoindre les bords des terrains pour commencer les hostilités… Je pense même à activer l’oreillette par moi-même. Mais avant. « Ah ! Au fait, si vous avez trop chaud, y a la possibilité de baisser la température de votre espace avec des souffleries. Mais bon, la fournaise c’est quand même mieux. » C’est peut-être moi qui suis bizarre, mais je suis habitué aux hautes chaleurs et j’ai presque l’impression d’être de retour à la maison. D’ailleurs, quand je m’installe à mon spot… J’essaye de contrôler un énorme fou rire. Oh, ces abrutis ! Ils ont mis du sable à ma place, non mais sérieusement ! Ça me fait beaucoup trop rire, ce genre de gags débiles. Surtout que je suis quasi certain que ça vient du Refuge. Je lance rapidement un regard vers la loge des frangins, armé d’un large sourire. Obligé c’est eux.

J’en peux plus de leurs conneries. Mais au moins, je suis dans la meilleure des humeurs pour ce combat.



Bonsoir 8D (sorry pour ce pavé, première Ligue contre un membre... C'est inspirant o/)
Equipe:
Let's do our best o/



There's no more time to be scared CYxzZVz There's no more time to be scared 3MLhT5h There's no more time to be scared PUpP1Ej There's no more time to be scared 6TXtooI
Codage T-Card par Aaron Sakuragi, un grand merciiii t'es la meilleure !  heart
Crédit avatar : 不落莲
Revenir en haut Aller en bas

Mister MP

Mister MP
Admin

C-GEAR
Inscrit le : 19/08/2013
Messages : 19802

Mar 28 Jan - 19:32
Le membre 'Aram Faathi' a effectué l'action suivante : Lancer de dés


'Dé 6 faces' :
There's no more time to be scared Dy310


There's no more time to be scared Mpsigna_by_kith_cath-dbzshdd
avatar ©️ Elune Crowley ; signature ©️ Alan White.
Revenir en haut Aller en bas

Maëve Kent

Maëve Kent
Agent Kantô

C-GEAR
Inscrit le : 28/03/2016
Messages : 1530

Région : Kanto
Jeu 20 Fév - 1:42
Tu n’as jamais vraiment eu un entourage clair, soudé, avec lequel tu restes en contact, une sorte de noyau dur autour de toi. Evidemment, il y a eu toutes ces années à t’occuper de ton gamin, Danny, et il était son seul semblant de famille. Et te voilà aujourd’hui avec des personnes autour de toi que tu considères tes amis. Ils se sont tous débrouillés pour être présents. Ils ne se connaissent pas tous et vont se rencontrer pour la première fois. Enfin, pour Ruven, tu ne sais pas vraiment, tu te doutes qu’il assistera au match, c’est évident le connaissant et puis il n’a pas le choix avec sa fonction, mais après, tu ne sais pas s’il se mêlera au reste de tes amis venus te soutenir. Déjà, il y a Gigi, Baxter et Danny qui font le voyage de Voilaroc jusqu’au quartier général de la Ligue Pokémon exprès pour l’occasion. En même temps, c’était une promesse que tu avais faite à Danny il y a bien longtemps, de te battre à la Ligue sous ses yeux. C’est une promesse que tu tiendras sous peu. Ils ont trouvé leur rythme, tous les trois, ils sont en quelque sorte devenue une famille, et ça te ravit. Ensuite, il y a tes collègues, ceux du programme Rédemption. Ils sont tous là, ils ont tous posé un jour de congé. Après, il est évident que tes supérieurs n’aient pas pris la peine de se libérer pour venir, ils ont plus important à faire. Tu as cependant eu un message de Veste en Cuir, te souhaitant bonne chance et qu’il essaierait même de suivre la retransmission du combat en direct si Costard ne l’embête pas trop avec ça. Cela te fait sourire, car ce duo aura vraiment tout fait pour que vous vous en sortiez, et voilà où tu en es. Grace à eux deux. Du coup, Caitlyn, Eliott, Nicholas et Rick sont tous là. Nicholas a même pu venir avec sa fille ! Savoir qu’il a enfin eu un droit de visite, et même de la récupérer un week-end sur deux, te fait grand plaisir, il semblerait que les choses se soient quelque peu apaisées avec son ex-femme, sans doute du fait de sa nouvelle fonction d’agent de police. Tout semble s’arranger pour chacun d’entre vous. Tous. Une belle brochette d’anciennes personnes peu recommandables revenues dans le droit chemin. Il est vrai qu’à côté de ça, Julian paraît bien lisse. L’agent rencontré à Alola et originaire de l’archipel a, lui aussi, été muté en tant que formateur pour le nouveau pôle de recrutement du Glaive de Thémis à Voilaroc, vous vous étiez très bien entendus et avez une très bonne relation de travail. Ils sont tous là, tous à t’encourager. Au point que tu voudrais presque essayer de t’isoler pour souffler un peu.

Du coup, vous vous êtes pris un logement pour tout ce groupe pour le week-end, ce qui arrange les affaires de pas mal de monde sur le plan financier. Il est vrai que comme tu n’es pas dépensière, tu as pu mettre suffisamment de côté pour que cela ne pose aucun problème, mais ce n’est pas le cas de tous. Vous vous retrouvez à neuf dans cette maison à Jadielle, une sorte de villa qui semble bien luxueuse pour vous qui n’êtes vraiment pas habitués à cela. Quoi qu’il en soit, c’est ton moment pour tes Pokémon et toi de profiter, de laisser la pression à plus tard. Alors ce soir, pas d’entraînement, ils sont suffisamment bossé pour avoir le droit à un peu de repos avant le grand jour. Tu passeras voir chacun d’entre eux avant d’aller te coucher. Il n’est pas question de veiller, il vous faudra être en forme. La soirée démarre, avec Nicholas, Gigi et Julian aux fourneaux, aidés par Danny qui joue les commis. Ton gamin se fait une joie de voir autant de monde, il n’en a jamais vraiment eu l’habitude et ne sais plus vraiment où donner de la tête. C’est agréable à voir, vous discutez, un coup séparément, un coup tous ensemble. Une ambiance conviviale qui te porte. Le repas se fait, tu es là, écoutant distraitement les uns et les autres, souriant à cette nouvelle vie qui te tend les bras. Une fois le dessert passé, tu sors au grand air. L’obscurité et la fraîcheur sont désormais tombées sur la ville. Tu retrouves ton Florizarre, tranquillement installé près de la porte. Il attend tranquillement. « Asmo, je compte sur toi pour tout donner demain. » Depuis son passage en pension sur l’île Noadkoko, le Florizarre n’est bien évidemment pas devenu un foudre de guerre, mais il a retrouvé une sorte de volonté, il fait les choses à son rythme. Lui n’est pas plus préoccupé que ça par le match de demain, il fera de son mieux, tu le sais, mais sans se mettre la pression, ce n’est pas dans son tempérament. Tu vois alors Erial s’approcher de toi, un peu comme s’il avait guetté ton arrivée. Tu lis sans problème l’inquiétude dans son regard. Le Draco s’est déjà montré anxieux au sujet de la Ligue, tout simplement parce qu’il manque de confiance en lui. Personnellement, tu ne t’inquiètes pas pour lui, il a su faire ses preuves au milieu des autres membres de votre équipe, il a appris à combattre en duo avec chacun d’entre eux, même si cela n’a pas toujours été simple. Il est adorable, mais tu as toujours cette crainte que le stress le paralyse. « Hey, ça va le faire. Tu t’es entraîné, tu es aussi bon que les autres, alors pas de quoi t’inquiéter. Regarde Asmo, il ne s’en fait pas autant. » Tu ne sais pas si cela sera suffisant pour le faire décompresser, sans doute que tu le feras entrer pour qu’il passe la nuit non loin de ton lit. Tu t’écartes un peu, pour chercher tes autres Pokémon. Ils sont dans les environs de la maison, mais tu ne sais pas où. Enfin, en t’approchant de la piscine, tu trouves Eiphilos, en train de barboter dans l’eau. Tout comme ton Florizarre, le Roigada chromatique n’est pas du genre à trop se prendre la tête. Après, ce n’est pas qu’il s’en fiche, à la différence du type plante, mais plus qu’il relativise. Tout du moins est-ce l’impression que tu en as. Tu t’approches du bord, mais il faut quelques secondes avant qu’il ne vous remarque et vienne jusque vous. « Je suppose que je n’ai rien à te dire… » Un sourire se dessine sur ton visage. Phil et toi avez beau être diamétralement opposés, tu sais que tu peux compter sur lui, il a fait ses preuves à de multiples reprises. Il est prêt, il le sait aussi bien que toi. « Donc tu pourrais veiller sur Erial, qu’il ne s’en fasse pas trop, s’il-te-plaît ? » Le regard que vous échangez fait office de réponse, et il lance une légère gerbe d’eau en direction du Draco, pour l’inviter dans l’eau. Tu vois bien que le type dragon est hésitant, mais il finit par se laisser glisser. Un léger soupir de soulagement t’échappe. Tu te relèves et t’éloignes.

Du bruit attire ton attention, tu fais rapidement le tour de l’immense bâtisse en direction de ce grabuge. Tu retrouves alors Aeron et Tyson qui échangent plusieurs attaques. Sur le coup, tu ne comprends pas, tu leur as bien dit qu’il n’était plus question de s’entraîner et tu as manqué de les sermonner. Puis tu as réfléchi. Pour l’Arbok, ce n’est qu’une manière de calmer son excitation à l’idée de combattre, à l’idée d’affronter des Pokémon qui lui rendront la monnaie de sa pièce. Tout comme ton Dracaufeu, c’est un bagarreur, toujours à la recherche d’un adversaire plus puissant. Alors oui, pour Aeron, ce simulacre de combat lui permet de se défouler. Il dormira bien ce soir. Mais pour Tyson, tu es plus perplexe. Lorsque les deux reptiles remarquent ta présence, ils s’arrêtent d’un commun accord. L’Arbok n’est pas vraiment affectueux, vous vous tenez en respect et il te suit et t’obéit, cela ne va globalement pas plus loin. Il s’éloigne simplement, vous laissant seuls, Tyson et toi. Un simple hochement de tête pour lui dire que tout est ok et que tu es en confiance. Il est coutumier de cela, il le comprend sans mal. Tu fais quelques pas vers ton Dracaufeu jusqu’à pouvoir poser ta main sur lui. « Qu’est-ce qu’il y a ? » En guise de réponse, le dragon grogne. « C’est normal de ne pas être rassuré pour demain, j’appréhende aussi. Mais tu t’es préparé correctement, tu ne peux pas faire plus. » Tu sens bien que tes propos n’arrangeront pas l’histoire, que Tyson a besoin d’être ronchon, et tu ne lui en tiendras pas rigueur, chacun a ses petites manies. Dans le feu de l’action, tu es certaine qu’il saura briller. Pour l’instant, il vaut mieux le laisser seul, tu n’as pas vraiment envie de composer avec son humeur qui contraste très nettement avec l’ambiance à l’intérieur de cette baraque. « J’y vais dans ce cas. » Une fois à l’intérieur, les discussions vont bon train encore une heure ou deux, et tu t’éclipses pour dormir avant que cela soit déraisonnable pour demain. Ugo te suit et vient se coucher au pied de ton lit. Le Persian a un caractère similaire au tien, il sait ce qu’il attend et s’y est préparé. Il fait preuve d’un sang-froid à toute épreuve. Vous deux, vous vous êtes trouvés. « J’ai hâte d’y être. » Le félin se met à ronronner, comme pour approuver. Tu peux t’endormir maintenant.

¤¤¤¤¤¤¤¤¤

Le grand jour est arrivé. Et la pression se fait bien plus ressentir que la veille. C’est une grade étape aujourd’hui, et il va falloir se montrer à la hauteur. Tu ne dois rien laisser paraître pour tes Pokémon, que ceux qui pourraient manquer de confiance ne soient pas déstabilisés par ton état d’esprit. La détermination prend le pas sur le stress, de toute façon, comme cela a toujours été le cas. Tu ne peux pas te permettre de te laisser distraire par une quelconque peur. Sauf que, comme Tyson hier, cela te rend quelque peu moins aimable, le prix de la concentration. De toute façon, chacune des personnes ici présente sait comment tu fonctionnes et personne ne s’en formalise. Ils passent outre, discutent entre eux. Après ton café, tu t’éloignes de la maison, préférant passer le temps qu’il te reste avant ce premier match à la Ligue avec tes Pokémon. C’est le moment de leur bourrer le crâne pour qu’ils soient remontés comme des pendules. Tu dois monter leur envie de gagner au maximum. « Bon les gars, aujourd’hui, vous êtes prêts, physiquement, mentalement, vous êtes prêts. Je sais ce que vous valez et la seule chose que je vous demande, c’est d’être efficaces. Pas besoin d’y aller de toutes ses forces pour montrer qu’on est le plus fort, n’est-ce pas vous deux ? » Tu adresses ce petit message aux deux combattants d’hier soir qui pourraient l’un comme l’autre trop vouloir gagner et dépasser les limites d’un match Pokémon. Ce n’est pas ce que tu recherches. « Je veux quelque chose de propre, de contrôlé. Je ne suis pas la dresseuse de bourrins mais de Pokémon qui savent le boulot qu’ils doivent faire et qui l’exécutent comme il faut. Et ça, chacun d’entre vous en est capable. » Là, c’est pour Erial, qu’il sente bien que tu le considères exactement au même niveau que le reste de l’équipe, justement parce que c’est le cas. « C’est le moment de prouver à tous ce que vous valez, alors ça ne sera pas le moment d’y aller en douceur non plus, chacun a son rôle à jouer, qu’il attaque ses adversaires ou qu’il protège et supporte son co-équipier. Vous ne serez pas impliqués en solo, alors si vous n’êtes pas motivés pour vous, ou même pour l’équipe que nous formons, il faudra se motiver pour l’autre Pokémon à côté de vous. » Tu insistes volontairement sur ce point pour Asmo, car le Florizarre serait bien capable d’y aller un peu trop tranquillement à ton goût. « Je suis fière de chacun d’entre vous, avant même qu’on aille dans ce stade. Alors on va montrer qu’on sait se battre ! » Ton speech est fini, chacun retourne dans sa pokéball pour intérioriser tout ça et être prêt lorsque tu feras appel à eux sur le terrain. Il est temps de rallier le plateau indigo.

Le trajet se passe dans la joie et la bonne humeur, comme une sorte de colonie de vacances qui te fait à moitié oublier ce qui t’attend. Mais une fois sur place, les choses changent. Chacun te souhaite bonne chance, jusque Danny. « T’es la meilleure de toute façon, alors tu vas gagner ! » Il est évident qu’il n’est pas objectif, mais tu ne peux pas lui en vouloir, cela te fait sourire plus qu’autre chose. Il n’est plus un gamin, et c’est étrange de le constater. Et tu finis par te retrouver seule, ou presque. A ce moment-là, Morty a décidé de venir avec toi plutôt qu’avec Danny. Cela te surprend car ton Sépiatop a passé les derniers jours presque exclusivement avec Danny plutôt qu’avec toi. S’il souhaite venir, tu ne l’en empêcheras pas. Il n’est pas assez puissant pour se battre, mais il a toujours beaucoup encouragé le reste de l’équipe. Quoi qu’il en soit, il est temps d’être préparée par le staff de la Ligue pour l’apparition sur le terrain. Tu n’es pas coutumière de tout ce côté-là de la Ligue mais te laisse faire. Jusqu’à une oreillette qui fait également office de micro pour échanger avec le champion que tu vas affronter. Le hasard a voulu que tu entames ton défi de Ligue en affrontant le nouveau champion, celui qui remplace Ruven. Tu considères que c’est une excellente chose, comme une sorte de renouveau pour toi. On t’explique alors que tout va commencer, que tu dois te mettre en place pour faire ton entrée. Les choses sérieuses commencent, et un sourire s’inscrit sur ton visage. Tu sens ton cœur battre de plus en plus fort. « On y est, Morty. » Lorsqu’on te fait signe d’y aller, tu inspires un grand coup et fais tes premiers pas. Le stade est rempli, et l’ovation que provoque ton entrée te surprend. Mais ton regard commence par admirer le terrain face à toi. Il est magnifique et impressionnant. Tu fais de ton mieux pour ne pas comparer avec Ruven, mais il semblerait que les amateurs de type feu ont une sacrée propension à savoir assurer le show. Entre les colonnes de flammes et la sorte de magma à quelques endroits du terrain, ça plus les deux gigantesques statues de Pokémon qui trônent là, un Dracaufeu – tu en connais un qui risque d’en être fier alors que ce n’est pas pour lui – et un Ekaïser. Il y a quelque chose d’intimidant là-dedans, c’est certain, mais pas suffisamment pour te déstabiliser. Ce ne sont que des conditions extérieurs.

Entre alors le champion, Aram Faathi, annoncé par le présentateur et là, l’ambiance devient électrisante. Tandis qu’il approche, tu ne peux t’empêcher de le dévisager, curieuse. Depuis que tu ne travailles plus ici, tu n’as plus vraiment de contact avec toute cette sphère. Alors tu n’as pas encore eu la possibilité d’avoir d’impressions sur lui, contrairement aux quatre autres champions en fonction. Tu pars de zéro et ne sais à quoi t’attendre. Il se présente, et t’indique de l’appeler par son prénom, encore une fois comme un certain Ruven. « Merci, et entendu, appelez-moi Mev dans ce cas. » Il te semble sympathique, à priori, et énergique aussi. En même temps, il est bien plus jeune que le quarantenaire à qui il succède, donc cela fait sens. Vous échangez une poignée de main avant qu’il ne s’excuse du fait que tu n’affrontes pas Ruven aujourd’hui. Tu peux comprendre ce qui le pousse à raisonner de la sorte, mais il fait erreur et tu préfères le corriger sur ce point dès le début. « Ce n’est pas un problème, rassurez-vous. Au contraire, il aurait été dommage que je tombe sur lui alors qu’un match contre lui peut se faire hors Ligue. Comme quoi, le destin fait parfois bien les choses… » Car si Ruven avait été encore champion, c’est lui que tu aurais dû affronter et cela t’aurait ennuyé plutôt qu’autre chose, car cela n’aurait pas été le même genre de défi. Les autres champions sont tout aussi limités que lui, mais tu ne t’es pas mise au défi de les affronter sans toutes ces règles. Alors tu aurais été plus frustrée qu’autre chose de devoir te battre contre lui. Le départ de Ruven et l’arrivée d’Aram est donc une bonne chose pour toi.

Avant que vous n’alliez chacun retrouver votre plateforme, le champion t’indique une dernière chose : si jamais tu es gênée par la chaleur environnante, il y a possibilité d’arranger cela. « Merci pour l’information, même si ça semble me convenir pour l’instant, on verra au cours du match. » Tu accompagnes ta phrase d’un léger hochement de tête poli puis te détournes. Tu rejoins l’endroit qui t’est réservé, sauf qu’une fois sur place, tu constates que Morty n’est pas là. Ton Sépiatop a préféré suivre le Démolosse d’Aram, ce qui entraîne un long soupir. Pourquoi cela ne t’étonne-t-il pas de lui ? Tu n’as aucune idée de ce qu’il a pu se passer dans la tête, mais à tous les coups il a cru se faire un nouveau copain… Ce n’est ni l’endroit ni le moment pour ça. Tu siffles alors, suffisamment fort pour qu’il l’entende et comprenne que tu le rappelles à l’ordre. Ce n’est rien de grave, et le petit Pokémon psy se hâte de flotter jusqu’à toi, traversant le stade. « Si je ne peux pas te faire confiance pour rester tranquille à côté de moi, je vais devoir te faire rentrer dans ta pokéball. C’est important là, alors tout le monde doit pouvoir rester concentré, compris ? » Suite à ce léger incident, tu actives ton oreillette afin de pouvoir entrer en communication avec le champion. « Veuillez m’excuser pour mon Sépiatop, il a tendance à être un peu trop amical avec tout le monde. » Il te semble normal de présenter tes excuses pour le comportement quelque peu invasif de ton Pokémon. Allez, on inspire profondément, puis on expire. Le match va commencer. Tu vas devoir choisir tes deux premiers compagnons, le moment de te lancer est venu. « Aram, j’espère pouvoir vous offrir un beau combat. »




Bon... Bah... je suppose que ça te décomplexe sur le côté pavé de ton post... *meurt*
(en vrai, je pensais vraiment pas écrire autant, mais trop de choses à dire là !!!)

Enfin bref, go lancer le dé ! o/


There's no more time to be scared T6MCDCo

There's no more time to be scared VGWMEbS

There's no more time to be scared Sia8FBc

There's no more time to be scared Wq9MLI6
avatar ©️dana-nto

Revenir en haut Aller en bas

Mister MP

Mister MP
Admin

C-GEAR
Inscrit le : 19/08/2013
Messages : 19802

Jeu 20 Fév - 1:42
Le membre 'Maëve Kent' a effectué l'action suivante : Lancer de dés


'Dé 6 faces' :
There's no more time to be scared Dy410


There's no more time to be scared Mpsigna_by_kith_cath-dbzshdd
avatar ©️ Elune Crowley ; signature ©️ Alan White.
Revenir en haut Aller en bas

Aram Faathi

Aram Faathi
Ligue 4

C-GEAR
Inscrit le : 13/10/2019
Messages : 1922

Sam 22 Fév - 12:31
Et hop, pokemon envoyés à Mister L o/



There's no more time to be scared CYxzZVz There's no more time to be scared 3MLhT5h There's no more time to be scared PUpP1Ej There's no more time to be scared 6TXtooI
Codage T-Card par Aaron Sakuragi, un grand merciiii t'es la meilleure !  heart
Crédit avatar : 不落莲
Revenir en haut Aller en bas

Maëve Kent

Maëve Kent
Agent Kantô

C-GEAR
Inscrit le : 28/03/2016
Messages : 1530

Région : Kanto
Dim 23 Fév - 15:08
Ah oui, j'étais parti pour oublier d'envoyer mes Pokémon à Mister L... Mais du coup, c'est fait. xD


There's no more time to be scared T6MCDCo

There's no more time to be scared VGWMEbS

There's no more time to be scared Sia8FBc

There's no more time to be scared Wq9MLI6
avatar ©️dana-nto

Revenir en haut Aller en bas

Mister L

Mister L
PNJ

C-GEAR
Inscrit le : 08/09/2013
Messages : 15070

Mer 26 Fév - 12:17
"Mesdames et Messieurs, bienvenue dans le stade ! Aujourd'hui nous assistons au combat de la  challengeuse Maëve contre notre champion Aram ! Ce match risque d'être enflammé !"



There's no more time to be scared 8BVnDapThere's no more time to be scared YAgIYyD
Du côté de notre challengeuse, c'est un Dracaufeu et un Persian qui entrent sur le terrain !

There's no more time to be scared 7710 There's no more time to be scared DYdFMxp
Pour notre champion, c'est Muplodocus et Arcanin qui débarquent !


Que le match commence, et bonne chance aux deux combattants !



avatar ©️ Iago E. Fitzroy ©️ toko
LA MODÉRATION RP, UN ART DE VIVRE.
Formulaires de modérations:
Revenir en haut Aller en bas

Aram Faathi

Aram Faathi
Ligue 4

C-GEAR
Inscrit le : 13/10/2019
Messages : 1922

Jeu 27 Fév - 18:16
* Arcanin lance Flamme Ultime sur Persian.
* Muplodocus lance Clonage.

ARCANIN ♂ - GAZIEL
Arcanin

Niveau 58.
Nature Protectrice.
Points distribués : 424

Feu
STATISTIQUES
PV: 90+120 = 210
Att : 110 + 130 = 240
Déf : 80+40 = 120
Att Spé : 100
Déf Spé : 80+40 = 120
Vitesse : 95+94 = 189
Morsure
Hurlement
Flammèche
Gros'Yeux
Flair
Coup d'main
Roue de Feu
Contre
Crocs Feu
Bélier
Rebondifeu
Hâte
Vengeance
Lance-Flamme
Mâchouille
Canicule
Colère
Boutefeu
Crocs Eclair
Vitesse Extrême
Flamme Ultime (GM)
MUPLODOCUS ♀ - AZAZEL
Muplodocus

Niveau 60.
Nature Câline.
Points distribués : 440

Dragon
STATISTIQUES
PV : 90+140 = 230
Attaque : 100+100 = 200
Défense : 70+120 = 190
Att Spé : 110
Déf Spé : 150+70 = 220
Vitesse : 80+10 = 90
Hydroqueue
Colère
Charge
Écume
Vol-Vie
Abri
Patience
Dracosouffle
Danse Pluie
Fléau
Plaquage
Ocroupi
Dracochoc
Mégafouet
Ruse
Clonage (CT)
Riposte (GM)
Acidarmure (GM)
Harcèlement (CT)



There's no more time to be scared CYxzZVz There's no more time to be scared 3MLhT5h There's no more time to be scared PUpP1Ej There's no more time to be scared 6TXtooI
Codage T-Card par Aaron Sakuragi, un grand merciiii t'es la meilleure !  heart
Crédit avatar : 不落莲
Revenir en haut Aller en bas

Maëve Kent

Maëve Kent
Agent Kantô

C-GEAR
Inscrit le : 28/03/2016
Messages : 1530

Région : Kanto
Ven 28 Fév - 13:15
  • Persian utilise Bluff sur Arcanin.
  • Dracaufeu utilise Chute Libre sur Muplodocus.

Équipe:


There's no more time to be scared T6MCDCo

There's no more time to be scared VGWMEbS

There's no more time to be scared Sia8FBc

There's no more time to be scared Wq9MLI6
avatar ©️dana-nto

Revenir en haut Aller en bas

Mister L

Mister L
PNJ

C-GEAR
Inscrit le : 08/09/2013
Messages : 15070

Ven 28 Fév - 21:38
« Et nous sommes partis mes amis ! »


There's no more time to be scared YAgIYyD
« La challengeuse Maëve décide de prendre les devants et ordonne une attaque Bluff à son Persian, ceci dans le but de stopper l'Arcanin ennemi dans sa propre offensive ! »
Random donne 53, pas de critique.
(- 14 Pvs) Il est apeuré !
« Et c'est une belle pichenette que vient d'infliger le Persian avec sa queue, suffisante néanmoins pour prendre l'Arcanin par surprise et l'apeurer ! »
Pvs d'Arcanin : 196/210

There's no more time to be scared DYdFMxp
« Malheureusement pour le champion Aram, son Arcanin étant apeuré, son attaque n'aura finalement pas lieu … »

There's no more time to be scared 8BVnDap
« Et c'est au tour du Dracaufeu de la challengeuse d'agir ! Prenant de vitesse un Muplodocus en train de se préparer pour un clonage, il l'attrape sans vergogne et l'emporte dans les airs pour une Chute Libre ! »

There's no more time to be scared 7710
« Tout comme son ami, le Muplodocus d'Aram aura été stoppé dans son mouvement et n'agit donc pas sur ce tour ! »




« Oh mais aïeuls ! Ce début de match démontre dès à présent une volonté de notre challengeuse de dominer son adversaire ! J'ai grande hâte de découvrir ses prochains stratagèmes pour prendre le dessus ! N'oublions pas tout de même que notre champion a encore pas mal de ressources et qu'il est certain qu'il ne laissera pas la challengeuse se jouer de lui sans lui rendre la pareille ! Oh, quel frisson! »





Que voulez-vous faire, combattants ?

Récap' :
Aram :
→ Arcanin : 196/210
→ Muplodocus : Full
→ Muplodocus actuellement bloqué par Chute Libre

Maëve :
→ Persian : Full
→ Dracaufeu : Full
→ Dracaufeu actuellement en Chute Libre (tombe au prochain tour)



avatar ©️ Iago E. Fitzroy ©️ toko
LA MODÉRATION RP, UN ART DE VIVRE.
Formulaires de modérations:
Revenir en haut Aller en bas

Maëve Kent

Maëve Kent
Agent Kantô

C-GEAR
Inscrit le : 28/03/2016
Messages : 1530

Région : Kanto
Sam 29 Fév - 3:07
  • Dracaufeu termine Chute Libre sur Muplodocus.
  • Persian utilise Demi-Tour sur Arcanin (et laisse sa place à Arbok).

Équipe:


There's no more time to be scared T6MCDCo

There's no more time to be scared VGWMEbS

There's no more time to be scared Sia8FBc

There's no more time to be scared Wq9MLI6
avatar ©️dana-nto

Revenir en haut Aller en bas

Aram Faathi

Aram Faathi
Ligue 4

C-GEAR
Inscrit le : 13/10/2019
Messages : 1922

Sam 29 Fév - 13:44
* Arcanin lance Mâchouille sur Persian.
* Muplodocus lance Clonage.

ARCANIN ♂ - GAZIEL
Arcanin

Niveau 58.
Nature Protectrice.
Points distribués : 424

Feu
STATISTIQUES
PV: 90+120 = 210
Att : 110 + 130 = 240
Déf : 80+40 = 120
Att Spé : 100
Déf Spé : 80+40 = 120
Vitesse : 95+94 = 189
Morsure
Hurlement
Flammèche
Gros'Yeux
Flair
Coup d'main
Roue de Feu
Contre
Crocs Feu
Bélier
Rebondifeu
Hâte
Vengeance
Lance-Flamme
Mâchouille
Canicule
Colère
Boutefeu
Crocs Eclair
Vitesse Extrême
Flamme Ultime (GM)
MUPLODOCUS ♀ - AZAZEL
Muplodocus

Niveau 60.
Nature Câline.
Points distribués : 440

Dragon
STATISTIQUES
PV : 90+140 = 230
Attaque : 100+100 = 200
Défense : 70+120 = 190
Att Spé : 110
Déf Spé : 150+70 = 220
Vitesse : 80+10 = 90
Hydroqueue
Colère
Charge
Écume
Vol-Vie
Abri
Patience
Dracosouffle
Danse Pluie
Fléau
Plaquage
Ocroupi
Dracochoc
Mégafouet
Ruse
Clonage (CT)
Riposte (GM)
Acidarmure (GM)
Harcèlement (CT)



There's no more time to be scared CYxzZVz There's no more time to be scared 3MLhT5h There's no more time to be scared PUpP1Ej There's no more time to be scared 6TXtooI
Codage T-Card par Aaron Sakuragi, un grand merciiii t'es la meilleure !  heart
Crédit avatar : 不落莲
Revenir en haut Aller en bas

Contenu sponsorisé



C-GEAR
Revenir en haut Aller en bas
 Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
(Page 1 sur 3) Aller à la page : 1, 2, 3  Suivant

Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Master Poké :: Le Pokémonde :: Région Johto - 2E G E N :: QG Ligue 4 :: Stade-