AccueilAccueil  FAQFAQ  RechercherRechercher  FAQ de MPFAQ de MP  MembresMembres  GroupesGroupes  S'enregistrerS'enregistrer  ConnexionConnexion  





Aller à la page : 1, 2, 3  Suivant
 
» Centre Commercial de Céladopole


avatar
Admin

C-GEAR
Inscrit le : 19/08/2013
Messages : 7191

Mer 21 Aoû - 11:45


Centre commercial de Céladopole


Étage 1 - capsules techniques


CT39 Météores
2000 $
Le lanceur envoie des rayons d'étoiles. Touche toujours l'ennemi.

CT145 Lévikinésie
2000 $
Un pouvoir qui fait flotter l'ennemi dans les airs. Pendant 3 tours, il devient plus facile à atteindre.

CT08 Plaquage
2000 $
Le lanceur se laisse tomber sur l'ennemi de tout son poids. Peut le paralyser.

CT50 Clonage
2000 $
Le lanceur fait une copie de lui-même en sacrifiant quelques PVs. La copie sert de leurre.

CT06 Toxik
2000 $
Empoisonne gravement l'ennemi. Les dégâts dus au poison augmentent à chaque tour.

CT158 Survinsecte
3000 $
Attaque insecte faisant baisser l'atq spé ennemie à coup sûr.

CT35 Lance-Flamme
3000 $
Lance-Flamme possède une précision de 100 et une puissance de 90. Elle possède 10% de chances de brûler l'adversaire.

CT24 Tonnerre
3000 $
Elle est et reste depuis son apparition l'attaque électrique standard, de part sa grande puissance (90) couplée à une précision optimale (100%).

CT13 Laser Glace
3000 $
D'une puissance de 90 et d'une précision de 100%, Laser Glace a aussi 10 % de chances de geler l'ennemi.

CT36 Bomb-Beurk
3000 $
Bomb-Beurk inflige des dégâts et a 30% de chances d'empoisonner la cible.

CT66 Giga-Sangsue
4000 $
Convertit la moitié des dégâts infligés en soin.

CT91 Plénitude
4500 $
Méditation pour augmenter l'atq. spé. et la déf. spé.

CT72 Ball'Ombre
5000 $
Puissante attaque spectre pouvant faire baisser la def. ennemie.

CT15 Ultralaser
5500 $
Ultralaser inflige des dégâts et nécessite un tour de repos après avoir lancé l'attaque.

CT109 Exploforce
5500 $
Le lanceur rassemble ses forces et laisse éclater son pouvoir. Peut aussi baisser la Déf. Spé. De l'ennemi.

CT26 Séisme
5500 $
Séisme est une attaque de type Sol qui inflige des dégâts à tous les adversaires.


Étage 2 - captures & soins

Pokéball
100 $
Un objet pareil à une capsule, qui capture les Pokémon sauvages. Il suffit pour cela de le jeter comme une balle.

Superball
150 $
La Super Ball est une Ball qui permet au joueur d'attraper un Pokémon sauvage; elle est plus puissante qu'une Pokéball.

Hyperball
200 $
L'Hyperball est une Ball qui permet au joueur d'attraper un Pokémon sauvage; elle est plus puissante qu'une Superball.

Potion
100 $
Permet de rendre 20 PV à un Pokémon.

Super Potion
200 $
Permet de rendre 60 PV à un Pokémon.


Hyper Potion
300 $
Permet de rendre 120 PV à un Pokémon.


Potion Max
500 $
Permet de rendre la totalité de ses PV à un Pokémon.

Antidote
50 $
Cet objet permet de soigner un Pokémon de l'empoisonnement lorsqu'il est utilisé sur un Pokémon.

Anti-Para
50 $
Cet objet permet de soigner un Pokémon de la paralysie lorsqu'il est utilisé sur un Pokémon.

Antigel
50 $
Cet objet permet de soigner un Pokémon du gel lorsqu'il est utilisé sur un Pokémon.

Anti-Brûle
50 $
Cet objet permet de soigner un Pokémon de la brûlure lorsqu'il est utilisé sur un Pokémon.

Réveil
50 $
Cet objet permet de soigner un Pokémon du sommeil lorsqu'il est utilisé sur un Pokémon.

Rappel
300 $
Cet objet réanime un pokémon KO et lui redonne la moitié de ses PV max.

Total Soin
300 $
Permet de soigner un Pokémon atteint de : Brûlure, Confusion, Paralysie, Sommeil, Gel et Empoisonnement.

Guérison
700 $
Permet de rendre la totalité de ses PV à un Pokémon et soigne les altérations d'état.


Étage 3 - vitamines
Si vous achetez une vitamine, précisez-le aux modérateurs généraux en indiquant quel pokémon reçoit la vitamine.
_______________________________________


Protéine
3000 $
La Protéine est une vitamine qui augmente de manière permanente l'Attaque du pokémon qui la reçoit de 5 points.

Fer
3000 $
Le Fer est une vitamine qui augmente de manière permanente la Défense du pokémon qui la reçoit de 5 points.

Carbone
3000 $
Le Carbone est une vitamine qui augmente de manière permanente la Vitesse du pokémon qui la reçoit de 5 points.

Calcium
3000 $
Le Calcium est une vitamine qui augmente de manière permanente l'Attaque spéciale du pokémon qui la reçoit de 5 points.

PV Plus
3000 $
Le PV Plus est une vitamine qui augmente de manière permanente les PV du pokémon qui la reçoit de 5 points.

Zinc
3000 $
Le Zinc est une vitamine qui augmente de manière permanente la Défense spéciale du pokémon qui la reçoit de 5 points.


Toit - boissons fraiches

Eau Fraiche
70 $
Cet objet permet de rendre jusqu'à 30 PV à un Pokémon. Cet objet ne peut être utilisé qu'en dehors des combats.

Soda cool
100 $
Soda Cool permet de soigner un Pokémon de 50 PV. Cet objet ne peut être utilisé qu'en dehors des combats.

Limonade
150 $
Une boisson très sucrée, qui restaure 70 PV à un Pokémon. Cet objet ne peut être utilisé qu'en dehors des combats.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur


avatar
Dresseur Kantô

C-GEAR
Inscrit le : 17/09/2013
Messages : 538

Dim 24 Nov - 18:16
Panique.

Elle ne savait pas ce que ces connards avaient injectés à sa Mentali, mais cela être toxique. A vue d’œil, la créature palissait. Son pelage violine tirait de plus en plus vers un bleu glacial. Pourquoi ? Et puis cette respiration saccadée... Tsu' avait peur. Serrant fort Chrystal contre sa poitrine, elle continua sa course, cherchant désespérément le toit rouge caractéristique d'un centre pokemon. Jadielle était une petite ville, cela ne devrait pas être trop difficile de le trouver... Elle manqua de s'étaler au sol de tout son long, trébuchant sur un rocher. Une grimace déforma ses lèvres mais elle décida d'ignorer la douleur qui martelait son pauvre pied. Il fallait qu'elle sauve son alliée, à tout prix. Elle ne voulait pas qu'elle meurt. Une larme coula sur sa joue alors qu'elle sentait son cœur fait un bon. Là-bas ! Le centre était là-bas, juste devant elle ! Elle se mit à courir plus vite encore, espérant de tout cœur que l'infirmière Joëlle pourrait la sauver.

Elle entra en trompe dans la maison, manquant de peu de se prendre la tête en plein dans les portes coulissantes. Il y avait quelqu'un au service, mais elle s'en fichait. Elle dépassa tout le monde, estimant que Chrystal était une urgence. Et ça en était une. Elle implora l'infirmière de sauver son amie et en vue de la réaction de cette dernière, c'était grave. Réellement. Elle appela ses acolytes, un Leveinard et un Nanméouie qui portèrent la Mentali avec soin jusqu'à la salle opératoire. La Ranger entreprit de les suivre, mais elle fut stoppée dans sa lancée par l'infirmière qui lui désigna le panneau « Employé seulement ». La blonde ouvrit la bouche pour contester, mais c'était trop tard. Joëlle était déjà partie s'occuper de sa camarade.

Il ne lui restait plus qu'à attendre. Le voyant s'était allumé, baignant la pièce d'un léger voile écarlate. « En opération ». Ils allaient opéré Chrystal ? Mon dieu. Elle sentit un sanglot se perdre dans sa gorge. Les gens autour la regardait d'un air hébété, mais elle s'en moquait. Elle tremblait. Elle était inquiète. Elle se fichait pas mal des avis de ceux qui se trouvaient autour d'elle. Ils pouvaient bien pensé qu'elle maltraitait ses pokemon, elle s'en fichait. Tout ce qui avait de l'importance, c'était que son eevolution survive. Faites qu'elle survive. Par pitié. La blondinette se laissa tomber sur une chaise, le regard vide. Elle sursauta légèrement lorsque quelque chose de froid se posa sur sa cuisse. Aquali. La nymphe aquatique était tout aussi inquiète que sa maîtresse mais tentait toutefois de ne pas le montrer. Par réflexe, Tsuki caressa la peau aqueuse de sa compagnon, partageant ses peurs, ses craintes. Son regard se posa sur le voyant rouge, s'attendant à ce qu'il s'éteigne d'un moment à un autre.

Ce fut au bout d'une demie-heure qu'il y eut un changement. La donzelle se leva brusquement, se dirigeant d'un pas rapide vers la porte. Cette dernière passa à quelques centimètres de son visage lorsqu'elle fut ouverte et l'infirmière fut surprise par cette apparition soudaine. Elle ne s'était pas attendue à ce que la dresseuse soit aussi proche. La blondinette n'attendit pas, demandant immédiatement des nouvelles sur l'état de sa Mentali. Elle observa avec fermeté le visage de Joëlle et cru comprendre qu'elle était porteuse d'une bonne nouvelle.


« Son état s'est stabilisé, elle a besoin de repos. »


Un poids se souleva de la poitrine de la Ranger et elle poussa un long soupir de soulagement. Elle avait eu tellement peur. Aqua' accueillit la nouvelle par un petit cri d'enthousiasme, rassurée, elle aussi.

« Mais j'aimerai savoir ce qui c'est passé, exactement. Votre Mentali Shiney a absorbé une substance qui l'a mis dans une mauvaise situation. »
« Quoi ? Chrystal n'est pas shiney. Qu'est-ce que.... ? »

Elle restait abasourdie. Après le soulagement, une nouvelle inquiétude était venue dans son esprit. Pourquoi l'infirmière parlait de son eevolution comme s'il s'agissait d'un shiney ? Ça n'avait pas de sens. De toute évidence, elles étaient toutes les deux aussi surprises l'une que l'autre. Vint ensuite une longue discussion où Tsuki expliqua tout ; son macth à l'arène, le comportement du majordome, son attention de porter plainte, le mauvais traitement infligé à sa compagne, la piqûre... Tout. Le plus déstabilisant dans l'histoire, c'était que la jeune femme n'était pas étonnée. Elle écoutait jusqu'au bout, poussant parfois quelques soupirs. Commençant à être légèrement agacée, la Ranger en vain à demander pourquoi ce comportement si désinvolte.

Et ce fut son tour d'apprendre des choses. La Team Rocket, le Sérum, Giovanni. Cet homme qui avait un pouvoir total sur la ville. Cet homme qui avait un pouvoir sur tout, quasiment. La police avait beau savoir qu'il était le chef d'une organisation mafieuse, personne ne pouvait rien contre lui. L'argent, les meurtres, la domination. Les gens se taisent, la peur les anime. Ils ne veulent pas mourir et préfère se terrer dans le silence plutôt que de subir les conséquences. Jamais Tsuki n'aurait pensé qu'il était aussi difficile de vivre dans cette ville. Jadielle. En entendait pas vraiment parler, et pour cause ! Ce n'était pas pour rien, apparemment, qu'il n'y avait pas la moindre activité, ici. Les gens fuient cet endroit. Et l'histoire du Sérum... La jeune femme crut faire une attaque. Ce produit était instable. La réussite avait un faible pourcentage et souvent, la mort était l'issue. Un pincement au cœur, les pensées s'accumulaient dans son esprit. Chrystal aurait pu mourir. Mais elle s'était battue, jusqu'au bout. La Ranger apprit aussi que les scientifiques, ses hommes beaucoup plus fiables, employé de l’État, avait mis au point un Sérum plus stable. Mais tout de même... Utiliser les pokemon des challengers comme de cobaye, c'était dangereux. Pourquoi l'Académie laissait ce genre de chose se faire ? De ce qu'elle comprit, cet homme avait un sacré pouvoir. Et, étrangement, les personnes qui s'étaient rebellées, avaient été retrouvés mortes ou portés disparues. Finalement, elle commençait à comprendre. Elle n'avait pas envie de mourir. Mais son cœur lui disait d'agir. Comment faire ?

La conversation était trop pesante, si bien qu'elle finit par perdre pied. Plus tard, elle y penserait plus sérieusement plus tard. Tout ce qu'elle voulait là, à l'instant, c'était de s'occuper de Chrystal. La jeune femme fut autorisée à la voir dans sa chambre. L'espace d'un instant, la ranger eut la désagréable impression d'être dans un hôpital. D'un certain point de vue, c'était le cas. Un hopital pour pokemon. Quand elle entra dans la pièce, la surprise fut sienne. La Mentali qui dormait profondément lui semblait... Étrangère. Et pourtant. Elle reconnaissait cette tâche de naissance sur l’épaule, en forme de cœur. Ses pattes avant étaient plus foncées, le bout de ses oreilles, de ses deux queues et de ses pattes arrières, plus claire. Tous les traits caractéristiques de sa compagne étaient réunis. C'était bien elle. Sauf qu'au lieu d'arborer sa robe violine, elle possédait un pelage d'un bleu glacial. C'était surprenant. Mais elle était belle, comme ça. Tsu' se sentait rassurée de voir son thorax s'élever doucement au rythme de sa respiration. Elle allait bien ; elle dormait paisiblement. La jeune femme sentit ses jambes tremblées et elle alla s'asseoir rapidement sur une chaise avant de s'écrouler sur le sol. Elle devrait se faire à cette idée. Elle était, depuis quelques instants, dresseuse d'une Mentali Shiney.


[J'en profite pour acheter une CT Atterrissage (2000p$), merci ! : )]
EDIT : Retiré !



Lady Lama-Tsu XXII ; Archiduchesse & Enfant Bénie du Lama de Stillovingland
Autres comptes:
 
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur


avatar
Retraité

C-GEAR
Inscrit le : 18/09/2013
Messages : 313

Région : Kanto
Mer 15 Jan - 12:09
Et voila… Mikhail se retrouvait être maitre d’un Diamat à présent. Après un entrainement intensif au côté de Vitale, le dragon avait prit une nouvelle forme. Des ailes lui avaient poussé dans le dos, et à présent, l’animal possédait deux têtes. Mais s’il avait été stupide sous sa première évolution… Il l’était bel et bien resté sous cette nouvelle forme. A croire que son cerveau c’était séparé en deux partie pour faire ses deux têtes… Mais ce n’était pas le plus chiant. Oh non. Le plus chiant c’était que s’il fallait s’occuper que d’une tête de simplet, maintenant il fallait s’occuper de deux têtes. Occuper deux têtes qui n’arrivaient pas à se concentrer sur une seule chose plus d’une minutes. Autant dire que c’était quelques choses d’assez… Chiant.

- Tu es un dresseur du Feu Mikh’, pas de Dragon… Tu devrais peut-être te résoudre à le confier à quelqu’un de plus qualifié non ?
- Hein ? Donner Chiii ? Surement pas ! Le professeur me l’a confié, alors je vais continuer de l’entrainer. S’il me l’a remit entre les mains, c’est que j’en suis capable. Il faut juste que je trouve la manière de faire…
- Ok ok… Mais n’oublie pas l’entrainement des autres aussi.
- Hé, si tu veux avoir plus de contrôler sur lui vis-à-vis de ton type, pourquoi ne pas l’emmener vers le feu justement ?

Aussitôt le champion de Cramois’île et l’argenté se tournèrent vers Vitale, tranquillement adossé à un mur pour les observer faire depuis le début. Ce qu’il faisait là ? Il accompagnait simplement l’argenté, qui avait retrouvé la vue depuis quelques jours déjà, pour l’aider à se remettre dans le bain le temps de ses jours de congé.

- L’emmener vers le feu ? Mais c’est un type dragon et ténèbres, comment je pourrais l’emmener vers le feu ?
- Tu prétends qu’il se prend pour un Caninos. Donne lui la possibilité de l’être encore plus ?
- Mais en tant que Diamat, il n’apprend pas d’attaque feu.
- Exacte. Il faut attendre sa dernière forme d’évolution, et ce n’est pas simple de le ramener à ça.

Vitale lâcha un soupire, avant de poser le regard sur le dragon qui mâchouillait un os, ses deux têtes se battant parfois pour récupérer l’objet… C’était vrai que l’agent balafré ne s’y connaissait pas en dragon. Oh non… Lui il était plutôt le danger ambulant des dragons. Voila ce qu’il était, avec ses Pokémons glace. Mais rien de plus.

- Et lui faire miroiter l’idée n’aidera pas à grand-chose, je suis pas sûr qu’il comprenne grand-chose…
- Alors entraines le comme un dracaufeu pour le moment. On verra bien ce que ça donnera.
- Ok. Ouai, c’est ce que je vais faire. Il va me falloir deux CT pour lui du coup. Lance-flamme et Atterrissage.
- Alors allons-y directement ?

L’argenté acquiesça et rappela son dragon avant de remercier Auguste d’avoir prit le temps de s’occuper avec eux de l’animal. Il rejoignit ensuite son collègue, et tout deux quittèrent Cramois’île pour joindre Celadopole par les airs…

Ce fut donc ainsi que le flic se retrouva là, à déambuler entre les rayons cherchant la CT de ses rêves. Ou plutôt Les deux CT de ses rêves. CT qu’il savait devoir garder jusqu’à ce que le dragon évolue enfin pour pouvoir les apprendre d’ailleurs. Mais ça… C’est une tout autre histoire.

Achat de la CT Lance-flamme (3000 pk$) et de la CT Atterrissage (2000pk$)
Soit un total de 5000pk$
Merci !

EDIT : Retiré !
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur


avatar
Retraité

C-GEAR
Inscrit le : 18/09/2013
Messages : 313

Région : Kanto
Lun 11 Aoû - 22:43
L’immeuble était gigantesque… Et toujours bien entretenu. Aussi loin qu’il pouvait se souvenir, il n’avait jamais vue la bâtisse autrement d’ailleurs. Logique d’ailleurs. Puisqu’il hébergeait le plus grand centre commerciale de tout Kantô. Et c’était bien entendu dans l’un de ses magasins que l’argenté devait se rendre pour une petite commission demandé par le professeur Chen. Le scientifique possédait un Evoli qu’il devait donner à une coordinatrice, après s’être rendu compte que l’animal ne se plaisait définitivement pas dans son domaine. Cependant, pour que l’Evoli soit parfait, il fallait qu’il puisse apprendre deux petites CT que l’argenté devait acheter. Ce qu’il recevrait en retour ? Absolument rien. C’était un service. L’un de ses services que le scientifique lui demandait régulièrement et que l’argenté faisait sans rechigner parce que ce même scientifique acceptait d’héberger et de nourrir une partie des pokemons qu’il avait. C’était un échange équitable à ses yeux. Et puis, venir par ici pouvait l’aider aussi, vu qu’il y avait la ligue, d’ici deux jours. Alors il parcourait les rayons, observant les objets qui y était présenté. Pokeball, potion, CT, vitamine… On pouvait trouvé un peu de tout là dedans, mais rien qui intéressait l’argenté plus que ça à dire vrai.

- Bonjour monsieur, je peux vous aider ?
- Ah ! Heu… Oui, je cherche la CT Clonage et la CT Toxik. Vous en avez encore en stock ?
- Bien entendu, suivez moi s’il-vous plait.

L’argenté acquiesça et ce mit en marche pour suivre la jeune femme jusqu’au rayon concerné. Elle sortie les clefs de sa poche, et ouvrit la vitrine avant de tirer deux CD qui se trouvait parmi d’autre.

- Voila pour vous. Puis-je vous aider pour autre chose ?
- Ce sera tout, merci beaucoup.

Il lui fit un signe de la tête, puis attrapa les CD et se mit en route pour rejoindre les casses.

La file d’attente était assez longue, alors il se casa et attendit tranquillement. De longue minutes. Remuant de temps en temps, passant d’un pied à l’autre, observant ce qui se passait autour de lui, s’intéressant à la plante verte qui décorait la caisse… Avant que la caissière s’adresse à lui. Il lui tendit les deux CD, puis glissa sa carte bancaire pour payer le tout avant de la saluer et de s’en aller… S’arrêtant de temps en temps devant les vitrines des autres boutiques du centre commerciale. Il prenait son temps, tranquillement, avant de sourire devant la vitrine d’un chocolatier. Il ne put résister et entra dans la boutique, achetant une boite de chocolat avant de quitter les lieux. Puis, une fois dehors il attrapa son téléphone et pianota rapidement un sms…

Citation :
J’ai une boite de chocolat. Tu viens à Bourg-Palette ? :D

Puis il chercha le nom de Kyoko et lui envoya sans attendre avant de fermer le téléphone et de rejoindre Saphyre qui attendait sagement un peu plus loin. Il était temps de rentrer maintenant.


Achat de la CT clonage (2000 P$) et Toxik (2000 P$)
Ce qui fait un total de 4000 P$
Merci !


EDIT: Retiré




Un Homme Libre ~ ♫
Petits plus:
 
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur


avatar
Sbire Rocket

C-GEAR
Inscrit le : 08/09/2013
Messages : 1190

Région : Kantô
Mar 26 Aoû - 20:33
Il y avait cette femme. Vlad l’avait repérée depuis deux semaines, au cours d’une de ses planques : c’était une petite brune à l’air teigneuse, toujours habillée de couleurs sombres, et qui allait à la Taverne du Casino au moins trois fois par semaine. Comme il faisait semblant d’être un mendiant Vlad n’attirait pas l’attention, ce qui était bien commode pour espionner la fameuse brasserie que Smog avait appelée avant de mourir ; il n’y avait rien qui puisse indiquer qu’il s’agissait du point de rendez-vous d’OBLIVION mais… cette femme. Il ne semblait pas qu’elle vienne suivant un schéma précis : ses visites se faisaient à toute heure, pendant le service ou non, et même pendant les jours de fermeture. On aurait pu penser qu’il s’agissait simplement d’une employée, voire de la propriétaire de la Tanière, mais le regard méfiant qu’elle jetait autour d’elle en entrant ne trompait pas : elle n’avait pas l’intention de simplement boire un coup.
Vlad n’était pas certain qu’elle ait un rapport avec OBLIVION. Peut-être était-elle une simple sbire de la Team Rocket, ce qui serait déjà une bonne chose ; il en était à une phase de son plan où il cherchait juste à prendre contact. Il avait plusieurs fois réfléchi à la manière dont il pourrait l’aborder pour être recruté, mais pour l’instant il ne se sentait pas encore au point. De toute manière il avait tout le temps qu’il voulait pour l’observer et trouver le bon moment : même si ses économies atteignaient un point critique, il pouvait toujours se replier discrètement chez Elizabeth le temps que les choses se mettent en place.

Pour l’heure, il observait la Tanière depuis une ruelle où il était assis à même le sol, un gobelet posé à côté de lui pour parfaire son déguisement. La femme qu’il espionnait y était entrée il y a une demi-heure et il avait décidé de la prendre en filature une fois qu’elle en serait sortie. Peut-être que l’endroit où elle se rendrait ne lui apporterait aucun renseignement nouveau, mais tout devait être tenté pour créer l’occasion qu’il attendait.
Ses yeux se plissèrent quand la porte de la brasserie s’ouvrit et laissa échapper une petite silhouette pressée. Depuis le temps qu’il l’observait il ne faisait aucun doute qu’il s’agissait d’elle, même si elle se dissimulait sous un parapluie (qui était par ailleurs superflu, il bruinait à peine). Vlad la laissa s’éloigner sans faire mine de la suivre pour ne pas attiser sa suspicion, puis se releva et la rattrapa sans peine. Elle marchait vite mais faisait de tous petits pas, ce qui lui permettait de la suivre facilement avec ses grandes enjambées. Elle fila d’abord jusqu’à la grande place sans se retourner, puis se dirigea directement vers l’immense centre commercial de la ville. Vlad grimaça ; il était bien moins aisé de suivre quelqu’un parmi la foule et son déguisement était suspect dans un lieu où sans argent on ne peut rien. En chemin il essaya de s’arranger un peu, histoire d’avoir l’air pauvre mais pas démuni, et passa les portes automatiques une dizaine de secondes après elle.

Il bénissait sa taille qui lui permettait de ne pas la perdre de vue alors qu’elle fendait la foule. À son pas il était évident qu’elle savait où elle allait, ce qui était plutôt prometteur quant à l’intérêt de cette filature. Il la suivit en faisant mine de regarder les vitrines, s’arrangeant pour que la distance entre eux reste à peu près égale, et laissa trois personnes s’interposer entre elle et lui quand elle prit l’escalator. Il essaya de se rappeler des boutiques qui composaient l’étage mais tout avait tellement changé en dix ans que ses souvenirs ne lui étaient pas d’un grand secours. Il savait toutefois qu’il y avait un grand magasin d’objets pour Pokémon, le plus réputé de la région, et nul doute que lui s’y trouvait encore. Etait-ce là qu’elle se rendait ? Dans quel but ?

Il en eut le cœur net quelques instants plus tard, quand sortie de l’escalator elle pénétra dans le Shop. Peut-être n’y avait-il rien de suspect là-dedans, mais dans le doute Vlad lui emboîta le pas et rentra à son tour, tout en prenant soin de placer son manteau d’une manière telle que ses Pokéballs étaient bien apparentes. Il s’arrêta dans le rayon des CT, surveillant la femme du coin de l’œil tandis qu’elle observait les articles – du moins, le laissait-elle à penser. En effet, Vlad remarqua qu’elle jetait des petits coups d’œil réguliers au caissier, un jeune homme à l’air timide qui feuilletait un magazine d’élevage. Le Comte arqua un sourcil dubitatif. Un béguin ? C’était tellement… futile. Il se retint de lâcher un sifflement agacé et songea à en rester là, mais son instinct lui disait qu’il pouvait bien attendre encore un peu. Juste histoire d’être sûr.

Son sixième sens ne l’avait pas trompé. Alors qu’il inspectait la vitrine des CT poison, une porte se ferma non loin et un autre homme, plus âgé cette fois, rejoignit son collègue aux caisses. Il lui chuchota quelque chose, le jeune homme acquiesça et enfila son manteau pour quitter le magasin. La femme qu’il espionnait regarda la scène en oubliant de faire semblant de flâner, ce qui le conforta dans l’idée qu’il touchait au but.
Quand le jeune homme fut tout à fait sorti elle se dirigea vers son remplaçant d’un pas décidé. Vlad tendit autant l’oreille qu’il put, mais il ne perçut presque rien de la conversation qu’ils eurent à voix basse. Il crut entendre le mot « dettes » répété plusieurs fois, que ce soit par l’un ou par l’autre, mais impossible de savoir lequel des deux était concerné – même si le visage crispé du vendeur lui donnait bien une petite idée. Mais le plus intéressant fut ce qui vint après : le caissier partit par une porte de service, y resta pendant une à deux minutes, puis revint les bras chargés d’un colis estampillé FRAGILE. Le colis changea très rapidement de main, sans que la jeune femme ne paie quoi que ce soit, et aussitôt elle quitta le magasin. Vlad ne la suivit pas car le caissier commençait à lui jeter des regards intrigués, mais de toute manière il avait eu ce qu’il voulait.
Il avait eu le temps de lire « Carb.. » sur l’étiquette, et au vu du magasin il ne pouvait s’agir que d’un colis de carbones. Ces vitamines pour Pokémon étaient rares et chères, étonnant que le vendeur en ait donné un colis entier sans contrepartie… Il commençait à croire que c’était là la preuve que ses soupçons à l’égard de cette femme étaient fondés. Mais que pouvait-elle faire avec une dizaine de carbones ? Ou plutôt, qu’est-ce que la Team Rocket prévoyait de faire avec ?
Pour l’instant, ce n’était pas son problème.


~¤~

HRP:
 





Je soutiens tous ces gens géniaux:
 
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur

Invité

avatar

C-GEAR
Mer 17 Sep - 15:30
Il me fallait renforcer certains alliés, j'avais obtenu un très beau Pokémon de type normal : Chuchmur, vous allez me dire, c'est un Pokémon banal, mais ce type de Pokémon n'a qu'une faiblesse le combat et n'a aucune utilité face aux spectres. Toutefois, il est neutre à tout le reste, ça lui fait donc un très bon atout et ce qui le rendait plus beau à mes yeux, c'était le fait qu'il était chromatique ! Oui, le mien était bleu et blanc, au lieu d'être mauve et jaune, il était donc plus fort et c'était un gros atout pour moi. A présent, je devais le renforcer avec certaines capacités techniques, bien que son évolution ultime possède une attaque glace, feu et éclair, il me fallait attendre son niveau quarante et il n'était que niveau treize, j'avais donc en tête d'acheter Laser glace, je possédais déjà une capacité de type feu, mais il me fallait attendre sa première évolution.

Ensuite, il y en avait un deuxième qui avait un type avantageux, celui du poison, mais ces attaques n'étaient pas élevés, mais il y avait ici une capacité qui pouvait résoudre ce problème : Bomb beurk. Elle avait une force de quatre vingt-dix, soit plus du double, tout à fait favorable à ce Pokémon. C'est donc en caisse que je me rendais, souriant à la caissière je lui demandais :

Bonjour, je voudrais deux CT : Bomb Beurk et Laser Glace s'il vous plait !

Oui voilà, ça vous fera 6 000 $


Sûr, c'était une sacrée somme, mais ces capacités m'étaient essentielles !
Achat de Bomb beurk et Laser glace merci
(edit Rosa : argent retiré)
Revenir en haut Aller en bas

Invité

avatar

C-GEAR
Ven 24 Oct - 0:52
Ils étaient installés. Chacun avait passé plus d’une heure dans sa chambre, à défaire sa valise, commencé à organiser ses affaires. Et, évidemment, en étudiants étourdis, ils avaient tous les deux oubliés pas mal de choses. Sebell pouvait repasser facilement chez lui pour aller chercher ce qu’il avait oublié (à savoir un ipod, sa blouse, et le chargeur de son portable), Lessa, elle, aurait plus de mal à rentrer. Qu’à cela ne tienne, ils allaient faire d’une pierre deux coups. Un petit passage rapide au centre commercial de Céladopole, juste à côté, s’imposait. Après s’être assurés auprès du prof Laucéant qu’ils pouvaient prendre quelques heures pour aller en ville, ils étaient en route, attendant le bus. C’est donc à l’arrêt de bus, devant l’arène, que les deux jeunes commencèrent à faire connaissance. Ils n’avaient pas grand-chose en commun, venaient de milieux différents, n’étaient pas spécialistes des mêmes choses. Et pourtant, ils s’entendaient bien. Ils avaient un gros point commun : l’amour des calembours et autres jeux de mots. Ils passèrent donc tout le trajet à blaguer, se balancer des répliques de leurs sketches préférés… Rien ne semblait les rapprocher, et pourtant, ils étaient là, en train de rire ensemble.
Moins d’une heure après, ils avaient pu passer en vitesse chez Sebell, qui avait récupéré ses affaires (et s’était dépêché de repartir, ne voulant pas subir un interrogatoire complet de sa mère sur les conditions de vie au travail), et étaient maintenant en face de l’imposant centre commercial de Céladopole. Le programme était simple. Racheter à Lessa quelques vêtements, sa brosse à dents qu’elle avait oubliée… Et p’tet quelque chose pour le dîner, ils pourraient cuisiner pour le prof ? Bémol, ils ne savaient pas cuisiner, ni l’un, ni l’autre. Bon bah ils prendraient une pizza sur le retour, il avaient vus une pizzeria qui avait l’air sympa à Azuria. Les achats furent rapidement effectués, et, voyant qu’ils avaient encore un peu plus d’une heure avant leur bus. Qu’à cela ne tienne, ils allaient se poser sur la terrasse, histoire de boire un milkshake ou autre connerie sucrée. Lessa, elle, aurait aimé rester plus longtemps. Le shopping, elle adorait ça. Elle abandonna donc Sebell sur le toit, avec son coca, pour aller flâner dans les rayons. Un centre commercial blindé de produits pokémons, sûrement différents de tous ceux qu’elle pouvait trouver à Doublonville ? Elle disait oui. Elle partit donc à l’assaut des rayons.

Achat de CT Séisme (5500), Laser Glace (3000) et Lance Flamme (3000), pour un total de 11500P$ ---> Directement apprises à Altaria
edit Rosario : argent retiré.
Revenir en haut Aller en bas

Invité

avatar

C-GEAR
Ven 19 Déc - 22:45
Elle avait faim. Elle avait GRAVE faim. Lessa venait de passer la journée dans les transports en commun. Le voyage en train, qui ne mettait normalement que quatre heures, avait pris la journée. Tout ça parce que les cheminots avaient décidé de faire grève, histoire de montrer leur mécontentement. Alors le fait de faire la gueule, cela ne la dérangeait pas le moins du monde. Mais bordel, qu’ils fassent ça un autre jour. Genre un jour où elle n’avait pas besoin de voyager. Du coup, au lieu d’arriver à 14h à la gare de Safrania, elle était arrivée en milieu de soirée. Soit sept heures de retard. Évidemment, le dernier bus pour Azuria était parti. Elle serait donc obligée de prendre une navette jusqu’à Céladopole, et d’attendre que quelqu’un vienne la chercher. Elle espérait pouvoir compter sur Axou ou Sebell. Mais vu comme ces deux-là n’étaient jamais près de leur téléphone, il y avait de grandes chances pour qu’elle doive prendre une chambre pour la nuit. Et ça la faisait royalement suer, parce qu’elle n’avait qu’une envie, retrouver son lit, et surtout, être rentrée. Elle n’aimait pas les hôtels.

Durant le trajet en navette, une seule chose occupait son esprit. Elle avait faim. C’était décidé. Quitte à prendre une heure de plus avant de rentrer, elle ferait un détour par le centre commercial. Là-bas, ils faisaient des burgers excellents, certes un peu chers, mais vu la journée qu’elle avait passée, elle avait le droit de se permettre. Vingt bonnes minutes plus tard, elle était au pied de l’édifice. La nuit avait beau être tombée depuis un moment, on pourrait presque se croire en plein jour ici, le bâtiment étant illuminé de partout. Elle entra, et se laissa tomber sur la première chaise qui passait dans le fastfood. Avant de commander, elle appela Sebell, qui, par miracle, décrocha quasi instantanément. Prise d’un élan de gentillesse, elle lui proposa de venir manger avec elle avant de la ramener. C’était bien la moindre des choses, pensait-elle. Et puis, il faut croire qu’à chaque fois qu’ils passent tous les deux à Céladopole, ils se font un arrêt bouffe. Comme un rituel.

Voilà. Ne restait plus qu’à attendre que le p’tit gars arrive, et elle pourrait enfin se remplir l’estomac. En espérant qu’il se bouge.

Achat de :
5 CT Toxik
1 CT Clonage
pour la somme de... 12 000pk$


EDIT : Argent retiré !
Revenir en haut Aller en bas


avatar
Agent Kantô

C-GEAR
Inscrit le : 18/09/2013
Messages : 850

Région : Kantô
Mar 13 Jan - 18:18
« Sérieux ? T’y es jamais allé ?! » La chose avait été évoquée comme ça, au détour d’une conversation avec Amine, le coordonnateur technique et stratégique des forces spéciales. Ils discutaient de tout et de rien et le blond lui avait indiqué avoir fait un tour au gigantesque centre commercial de la ville, qui surplombait les rues principales dans toutes sa hauteur, tour de verre étincelante.

Nathanael s’était alors empressé de corriger : si, bien sûr que si, il s’était déjà rendu dans ce temple de la dépense. Cependant, ce n’était que pour s’arrêter aux étages des jeux vidéo, de la musique et des composants électroniques. On ne pouvait pas dire qu’il avait l’habitude d’acheter les deux premiers, mais la curiosité envers les nouvelles technologies était toujours présente chez le jeune geek et voir les dernières sorties de visu, c’était toujours intéressant. Seulement, hormis ces étages-là, il fallait admettre qu’il n’avait pas tendance à chiner et la foule l’étouffait vite. Aussi, il savait là où il souhaitait aller, faisait le tour des rayons et repartait. Souvent sans rien acheter, d’ailleurs, ses finances commençaient à se stabiliser depuis qu’il avait rejoint les forces de l’ordre, mais ce n’était pas Crésus non plus, et il devait payer le loyer de son studio.

Mais ce qu’Amine pointait du doigt, c’était qu’effectivement, il ne s’était jamais aventuré dans les étages relatifs au dressage pokémon, au soin et à l’équipement. Il s’était bien arrêté à plusieurs reprises dans des petites échoppes sur sa route pour récupérer des pokéballs, mais jamais dans le centre commercial de Céladopole.

« Hé bah, tu devrais y jeter un coup d’œil ! On trouve absolument de tout, et je pense que tu pourrais récupérer quelques trucs pour booster ton équipe, ou tes pokémons électriques… »

Amine lui avait soufflé ça sans réel sous-entendu. Nathanael avait de toute manière parfaitement conscience qu’il était loin d’exceller en combat pokémon, mais il progressait sans cesse, autant voir le positif. D’ailleurs, à la base, il avait aussi eu du mal à imaginer Amine en dresseur passionné… et pourtant. Outre cette grande connaissance technique et cette capacité visiblement innée à tout savoir sur tout et sur les gens qui l’entouraient, que ce soit au sein du commissariat ou relativement aux missions, le blond était aussi un farouche dresseur, particulièrement doué. Nathanael l’avait vu sortir à deux reprises des membres de son équipe, pour un match d’entrainement face à un autre agent, et avait été bluffé par ses connaissances. Aussi, tous les conseils du blond étaient bons à prendre.

Et quelques jours plus tard, le voilà face à l’imposant building du centre commercial. A travers les portes automatiques qui ne cessaient de s’entrouvrir, l’agitation était déjà palpable. Du monde, du monde et encore du monde. Nathanael n’était pas vraiment fan. Pas agoraphobe mais jamais complètement à l’aise, au bout d’une heure, c’était le genre de lieu qu’il préférait fuir pour mieux respirer ailleurs.

Il entra donc, la musique et le brouhaha ambiant lui agressant les oreilles, même à travers ses épais écouteurs rouges qui diffusaient de la musique électro. Il arriva rapidement au niveau des escalators et pour une fois, ce fut bien dans les étages supérieurs qui se rendit : étage 3 – dressage pokémon. Et là, rapidement, il comprit qu’il y avait de quoi faire et que le dressage devait aussi être un commerce lucratif en matière d’équipements et accessoires de toute sorte, du toilettage au soin et autres capacités d’apprentissage. Il était curieux, il fallait l’admettre, et se demandait même pourquoi il ne l’avait pas été plus tôt. Il savait pertinemment que ce genre de choses existait mais n’avait pas encore recherché à en obtenir… qu’il s’agisse de ses friandises pour pokémons, les pokéblocs et autres peignes de toilettage ou baumes de soins. Il y avait beaucoup à voir, et il prit le temps d’aller dans les différents rayons pour observer. Des pilules spéciales pour pokémons électriques à poils courts ? Voilà qui suscitait en lui une certaine méfiance… sans ces trucs, les membres de son équipe n’avaient pas spécialement l’air malheureux. Il hasarda rapidement une recherche sur son smartphone afin d’en apprendre plus. Cela ressemblait plutôt à des attrape-nigauds. Et puis, sa bourse n’était pas extensible.

Après plusieurs surprises au détour des rayons, il opta pour quelques pokéballs, des potions et une pierre Lune pour sa Mélofée. C’était un objet assez rare présenté en quantité limitée, et il n’était pas certain qu’il aurait une nouvelle chance d’en trouver.

« Je vous mets tout ça dans une poche ? Souffla le jeune homme en caisse.
— Oui s’il vous plait. Merci. »

Récupérant ses achats, il envoya un SMS à Amine, au passage.

Destinataire : Amine
Bon, t’avais raison ! Je sors de l’étage dressage pokémon du centre commercial, y’a de quoi faire ! J’ai même trouvé une pierre Lune pour Nenya ! Merci pour l’info :)



MES ACHATS.
- 1 CT Tonnerre = 3000$
- 1 CT CT Toxic = 2000$
- 1 CT Clonage = 2000$
→ Total = 7000$


Edit Iago : Retiré.



Hacker
flic ?!
paumé.
trucs.:
 
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://hippocampelephantocamelos.wordpress.com/


avatar
Modo CDT & Ranger

C-GEAR
Inscrit le : 24/12/2013
Messages : 7964

Région : Kanto | Hoenn
Dim 15 Mar - 23:26
Depuis mon départ de la Team Rocket, j'ai toujours évité la ville de Céladopole. Cette organisation y a une forte activité, surtout dans le casino... Il y a divers sous-terrain qui parcours cet endroit, sans que les autorités ne le sachent, ou alors, les corrompus préservent l'information. Enfin, tout cela pour dire que c'était le secteur chaud, et que m'y aventurer pourrait aisément se retourner contre moi. Alors, vous vous demandez pourquoi je mets à l'instant le pied dans la ville? Oui, bonne réflexion... En fait, je dois me rendre au centre commercial, et ça me stresse. Je ne suis jamais allé dans cet édifice avant, n'en ayant pas besoin pour mon occupation de sbire Rocket. Les Pokémon qui m'ont été prêtés ne manquaient de rien. Ils étaient déjà suffisamment puissants sans que j'aie à faire du shopping en plus. Puis, ne m'étant jamais intéressé à une carrière de dresseur ou autre, je n'ai jamais pris le temps de visiter. Oh, récemment, j'ai dû entrer dans un petit magasin pour des Pokéball et des Potions, sans plus. Ça n'avait rien à voir avec le magasin que je parviens à voir de là où je me trouve... Il va me falloir être discret, pour ne pas attirer l'attention sur moi. Mais quelle idée! Ça serait tellement plus simple d'attendre, au lieu de me montrer impatient. À croire qu'au final, j'aime bien les situations dangereuses pour ma propre sécurité.

Tu ne devrais pas prendre cela à la légère.

Au moins, mon long manteau noir me sert de passe-partout, puis je me suis caché le visage dans quelques foulards. J'ai l'air de venir d'une autre culture, mais qu'importe. À moins que quelqu'un vienne directement me regarder de face, il est très improbable de parvenir à me reconnaître. Confiant, je déambule dans la ville, jusqu'à arriver à l'entrée du gigantesque magasin. Je n'en reviens pas qu'un tel lieu spécialisé en Pokémon puisse exister. Ça me sera utile, maintenant que je m'intéresse à ces créatures. Je pourrai améliorer mes méthodes de dressage, ainsi qu'améliorer ma relation avec mes compagnons. Que du positif. Donc, si je suis là aujourd'hui, c'est pour me procurer quelques objets intéressants, mais aussi pour me familiariser avec la marchandise. Je n'y connais malheureusement pas grand chose, et bien que j'ai Ferir pour m'aider à y voir plus clair et m'expliquer certaines choses, je ne souhaite pas dépendre de lui entièrement. Je sais que c'est imprudent de m'éclipser de chez lui pour venir ici, sauf que j'aime bien me débrouiller par mes propres moyens. C'est légitime, non?

Ton côté téméraire et fonceur pourrait facilement se retourner contre toi cette fois.

Bref, j'entre et tente de me faire petit et discret. Je ne veux pas de l'aide des petits vendeurs. Heureusement, ils semblent le comprendre, puisqu'ils finissent tous par se détourner et aller s'occuper des clients qui ont l'air largement plus sympathiques que moi. Tant mieux. Me voilà donc à parcourir les différents rayons. Je lis les étiquettes des divers produits, m'informe sur leur utilisation par la même occasion, de façon autodidacte. Il y a vraiment beaucoup de choses pour unir notre monde à celui des Pokémon! Je ne m'attendais pas à ça. Continuant mes petites recherches, je tombe alors sur une section étrange, les Capsules techniques. Visiblement, cela sert à apprendre aux Pokémon des attaques qu'ils n'apprennent pas par eux même, au fil des combats et de l'assurance ainsi gagnée. Le fonctionnement de ce truc m'est encore inconnu, mais lorsque je vois qu'une des CT peut être apprise par ma Roucool, je l'embarque. On apprendra quelque chose en même temps, ça aidera sans doute à la motiver. Du moins, je l'espère. Je prends aussi des Pokéball, des objets de soins, tout ce qui peut m'être utile lors de mes déplacements, puisque je voyage principalement à pieds. Une fois terminé, je me rends à la caisse la plus proche. Je trouve ça pratique d'ailleurs qu'il y en ait sur chaque étage. Ça facilite les achats et évite les files d'attente monstre. Je n'ai pas l'envie de trop m'attarder ici. Je paie donc rapidement, la gentille dame me remet mes achats dans un large sac puis je m'éclipse.

Tu demeures méfiant jusqu'à ce que tu sois à nouveau sur les routes.

Je m'enfonce dans la nature, loin des sentiers fréquentés, retournant auprès de mon ami. Je souhaite qu'il n'ait pas remarqué mon absence..., sauf que c'est sûrement peine perdue.

HRP:
 



T-Card:
 

Autre compte:
 
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur


avatar
Modo RP & Dresseur

C-GEAR
Inscrit le : 17/12/2014
Messages : 3282

Région : Kantô - Alola
Dim 26 Avr - 16:11
C'est bien la première fois depuis que Lucas a remporté son premier badge et que je l'ai rejoint sous les directives du patron, son oncle, que je me retrouve seul. Nous sommes en beau milieu d'après-midi, il fait chaud, il fait beau, nous sommes en plein week-end. Lucas a décidé de m'attendre sur la « Route 7 » où il s'entraîne sûrement actuellement afin de commencer à se préparer pour Lavanville. Moi-même, j'avais décidé de m'arrêter un peu à Céladopole afin de faire quelques courses dans le gigantesque rassemblement de magasins de la ville, ou comme les gens ont coutume de l'appeler centre commercial. Je traînais déjà dans les rayons depuis plusieurs dizaines de minutes, et avait avec moi la plupart des objets que j'étais venu chercher, et ayant pris un peu d'avance, j'ai le temps de flâner un peu dans la zone.

Et alors que j'atteins le bout du magasin dans lequel je viens de me promener, je tombe sur une partie consacré aux capsules techniques, ces capacités que seuls les pokémons sont capable d'apprendre et qui leur permet de devenir encore plus fort. Je les regarde un peu, découvrant plusieurs techniques dont je n'avais jusque là jamais imaginé l'existence. Et émerveillé par tout cela, je me rends compte que j'ai envie d'en acheter une pour Lucas. Il fallait qu'il soit le plus fort possible pour Lavanville, et un petit coup de main n'était sûrement pas de trop. J'attrapais la capsule technique qui me semblait être la plus utile et la plus rentable pour lui, et je pars payer à la caisse avant de quitter le centre commercial pour rejoindre Lucas sur la « Route 7 » afin de lui donner en mains propres ce cadeau. J'espère que cela lui sera grandement utile. Je l'espère ...

Achat:
 


Dex:
 
Kadô trop trop trop cool de Sae pour Noël 2016 (keur) (keur):
 
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur


avatar
Sbire Rocket

C-GEAR
Inscrit le : 08/09/2013
Messages : 1190

Région : Kantô
Ven 1 Mai - 12:27
Il était agacé qu'une partie de lui cherche encore à se défiler. Il soupçonnait qu'il s'agissait de la Marée elle-même qui tentait de le convaincre d'abandonner sa folle entreprise, effrayée qu'elle était qu'il réussisse son coup de poker. Ses arguments n'en étaient pas moins pertinents : tu as une infime chance d'en sortir vivant, disait-elle, tu vas abandonner ta femme et ton fils, tu vas mourir sans avoir pu laver ton nom, n'as-tu pas mieux à faire ? Il ignorait toutefois chacune de ces pensées car il considérait désormais que toutes ces manifestations d'inquiétude n'étaient pas les siennes, bien que la Marée tentât de les faire passer comme telles. De plus, une idée forte, celle qui guidait chacune de ses actions depuis qu'il était sorti de l'arène d'Azuria, venait contrer toute envie d'abandonner : il allait devenir invulnérable. Et il devait l'être, s'il voulait que son plan de vengeance fonctionne. Certes, il resterait son attachement à sa famille qui poserait problème, mais il avait pesé le pour et le contre là-dessus et décidé que cela valait le coup de courir le risque ; mis à part cela, s'il se débarrassait de sa phobie, il était intouchable. Et cela valait tous les risques inconsidérés qu'il allait prendre dès demain.

Il allait de magasin en magasin dans le centre commercial de Céladopole et faisait des achats ciblés. Il avait jusque-là un sac de boites de conserves et d'eau en bouteille, ainsi qu'une corde solide de deux mètres de long et un couteau trouvé dans une boutique de pêche. Il se repassait la liste de tout ce dont il avait besoin alors qu'il sortait de la pharmacie avec une trousse de secours et en conclut qu'il ne lui manquait plus que des Pokéballs. Beaucoup de Pokéballs.
Il pénétra dans le shop Pokémon, celui-là même dans lequel il avait filé une sbire rocket, et se dirigea directement vers le rayon des Pokéballs. Il ne lésina pas sur la quantité ni sur la qualité car il ne pouvait tout simplement pas repartir sans sa cible - d'ailleurs, le laisserait-elle seulement repartir en vie ? - puis flâna dans les autres allées à la recherche de quelque chose qui pourrait l'aider davantage. Il prit seulement quelques soins pour ses Pokémon, estimant qu'il en aurait forcément l'usage s'ils ne mourraient pas du premier coup, mais ne put guère plus car son budget se resserrait drastiquement. Il était bien conscient d'avoir grillé au moins une semaine de survie avec tous ces achats, mais c'était un sacrifice nécessaire. De toute manière, il était très près de faire ses premières tentatives d'entrée dans la Team Rocket, il avait suffisamment repéré le terrain pour avoir quelques idées de la marche à suivre, ce n'était qu'une question de semaines désormais... Et quelques dresseurs imprudents l'aideraient à renflouer ses économies d'ici là.

Il alla à la caisse, où le jeune homme de la dernière fois l'accueillit avec un sourire. Lui n'était pas impliqué dans les trafics de la Team Rocket en principe, il n'y avait donc pas d'intérêt à lui poser quelques questions. Vlad resta donc silencieux tandis qu'il scannait ses articles, observant autour de lui s'il ne voyait rien de suspect.


« Vous partez en expédition ? »

Il se tourna vers le caissier. Celui-ci l'observait avec curiosité, détaillant la corde enroulée autour de son épaule et les provisions qui débordaient de son sac. Vlad lui adressa un petit sourire amusé.

« On peut dire cela. »

Ce n'était pas tout à fait cela pourtant. C'était une véritable chasse.

~¤~

HRP:
 





Je soutiens tous ces gens géniaux:
 
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur

Invité

avatar

C-GEAR
Mar 26 Mai - 5:32
L’étage des dresseurs. Celui auquel il ne se rendait quasiment jamais. C’était là que se trouvait Axou, quelque peu traîné ici par son ami Tristan. Ensemble, ils allaient flâner dans les rayons, afin de trouver le matériel qui pourrait être utile au rouquin, lors de ses entraînements. L’objectif était de trouver de quoi augmenter le potentiel de chacun des pokémons de l’équipe d’Axou. Du moins, de sa demi-équipe. Tristan n’arrêtait pas de le répéter, il fallait choisir d’autres pokémons, le format officiel d’une équipe pokémon, c’était six, pas plus, pas moins. Six était le nombre de pokémons qu’il fallait posséder. Il ne fallait pas en avoir sept, de même que cinq ne faisait pas l’affaire. Une fois que les six pokémons seraient atteints, les choses sérieuses pourraient commencer. En attendant, ils allaient booster les trois premiers membres de l’équipe : Coursevent, Jai’ et Buck. À eux deux, les deux amis avaient le savoir technique et l’expérience du terrain. Là où l’un avait de plus en plus l’habitude de combattre, et connaissait donc de mieux en en mieux ses pokémons, le second dévorait tous les manuels de dressage qu’il trouvait, regardait tous les grands matches à la télévision, était abonné à des revues dédiées au combat… Bref, il saurait comment tirer le meilleur de chacun des pokémons de son ami. Ce qui compte, ce n’est pas le type du pokémon, mais le type des attaques dont il dispose, disait-il tout le temps. À l’entendre, celui qui avait la plus grande couverture de types gagnait. Certes, c’était quelque peu résumé, et il y avait d’autres facteurs à prendre en compte, mais l’idée générale restait bonne. Le plan du jour, c’était donc de trouver des guides d’apprentissage, que le rouquin pourrait utiliser pour apprendre de nouvelles attaques à sa troupe.
Après une bonne heure à tourner dans le centre commercial, Axou repartit le sac à dos plein, rempli d’ouvrages concernant le développement des capacités chez les pokémons combat. C’était exactement ce qu’il faudrait pour Jai’, qui se débrouillait très bien pour tout l’aspect psychique du combat, mais qui, lorsqu’il devait utiliser ses poings, avait l’air d’avoir deux mains gauches. Le scientifique avait maintenant toutes les clés en main pour l’entraînement, il ne restait plus qu’à faire couler l’huile de coude… Et, comme on le lui rappelait constamment, constituer une vraie équipe, un truc complet et stable. Il y penserait.


Achat de :
CT Toxik² : 4000pk$
CT Bomb Beurk : 3000pk$
CT Lance Flammes : 3000pk$

Total : 10000pk$


EDIT Chrystal : Retiré.
Revenir en haut Aller en bas


avatar
Modo RP & Dresseur

C-GEAR
Inscrit le : 17/12/2014
Messages : 3282

Région : Kantô - Alola
Mar 26 Mai - 7:41
Et je pénétrais dans le centre commercial. Le temps nous prenait de court, nous devions nous dépêcher. Mais Lucas avait tenu à faire le détour par Céladopole pour acheter quelques capsules techniques pour ses Pokémon. J'étais contre, mais c'était lui qui savait quoi faire, alors je m'étais plié à sa demande et était parti chercher les dites capsules pendant qu'il en profita pour paufiner l'entraînement de ses compagnons. J'espérais plus que tout que cela ne soit pas inutile. Mais je n'allais savoir cela qu'au moment fatidique.

Arrivant à l'étage réservé aux dresseurs, je me dirigeais vers les rayons de capsules techniques. Par un beau et frais Lundi comme celui-là, il y avait étrangement peu de monde au centre commercial. Mais j'étais content. Je fus rapidement arrivé au rayon voulu et attrapait les objets demandés par Lucas : deux capsules. Je me dirigeai immédiatement vers la caisse pour payer lorsque je tombais sur le rayon des Pokéballs. Là, devant moi, des Superballs toutes neuf étaient là. Souriant, j'en attrapais deux sur mon passage et les ajoutaient à ma commande, que je payais deux minutes plus tard. Au moins, j'étais content d'avoir pu lui offrir moi-même quelque chose. Il ne tenait maintenant qu'à lui d'en trouver une utilité dans son aventure.

Achats:
 

EDIT Chrystal : Retiré.


Dex:
 
Kadô trop trop trop cool de Sae pour Noël 2016 (keur) (keur):
 
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur

Invité

avatar

C-GEAR
Sam 30 Mai - 15:35
Le Centre Commercial. La consommation. L’obsolescence programmée. La consommation de masse. Tu n’aimais pas vraiment cela. Mais que cela ne tienne, tu n’avais pas vraiment le choix. Si tu voulais pouvoir battre la Ligue un jour, tu allais devoir prendre des Capsules Techniques. Et notamment pour ton équipe. Peut-être pour ton Carabaffe. Tu haussais les épaules en passant les deux portes coulissantes. Tu regardais brièvement le mec de la sécurité. Ce gros batard. Ce gros Malosse qui te regardait comme un sans domicile fixe. Alors certes, tu ressemblais grandement à un sans abri. Tes cheveux roux en bataille. Ta barbe mal taillée, ton odeur de plante aromatique interdite par l’Etat unitaire. Après tout, c’était un style comme un autre. Mais au moins, un style qui puait la classe. Ou qui puait tout court, au choix.

C’était un effet irréversible de ta personne. Avec l’argent de la revente de la drogue, tu avais reçu assez de billets verts pour pouvoir prendre quelques CT, histoire de te faire plaisir et comprendre , pour une fois, comment tu allais pouvoir intégré cela à tes Pokémon. Car en effet, cela ne restait que des disques magnétiques cheloues. Tu n’aimais pas le Centre Commercial, que cela soit à cause de la masse grouillante ou encore bien de la musique agressive et viscérale. Les mains dans les poches, le cartable grouillant de bordel sur le dos, l’espèce de campeur que tu étais avait surtout besoin de repos plutôt que de sortir ta bourse monétaire, balançant l’argent par les fenêtres.

Ainsi, tu grimpais - bousculant les gens - les escaliers sans rien dire réellement. Sans voir réellement. Tu ne préférais vraiment rien voir, de toute façon, cela ne te regardait point. Les produits ménagers, les produits Pokémon bien stupides, cela ne t’intéressait absolument pas. Prend garde à toi. Fais attention à toi. Tu n’avais pas une putain de gros hache pour foutre un peu le dawa. Alors il était bien important que tu ne regardes pas les gens. Consomme et ferme ta bouche. Ainsi, dans cette optique, tu arrivais enfin à l’étage Dresseur et non celui de Coordinateur que tu trouvais réellement trop efféminé pour ta propre personne.

Regardant rapidement les différents rayons, tu attrapais quelques potions et Pokéball. On ne savait jamais, peut-être qu’un Pokémon allait être intéressant pour ta personne. Certes, tu n’y croyais pas trop mais au moins, tu avais de l’espoir. Tu avais déjà ton équipe en tête même si elle n’était pas complète pour l’instant. Ton petit panier certifié Centre Commercial de Céladopole, tu faisais tes achats. Tranquillement. Posément. Sans rien faire et sans rien dire. Finalement, tu décidais de partir vers le rayon des CT, la raison pour laquelle tu étais là, farfouillant activement, tu trouvais le prix foutrement élevé pour ce que c’était. Par conséquence, tu espérais que cela allait réellement être utile à ta personne et lors des combats. Sinon, tu allais l’avoir amer. Et surtout, très mauvaise.

▬ Putain, j’vais me mettre à la Meth’, ça rapporte plus q’la beuh… 

Tu décidais finalement de faire la queue. Comme le bon petit pigeon que tu étais. Comme le bon petit toutou que tu étais. Tu pissais sur l’Etat et sur les gens, mais, finalement, tu ne savais rien faire. Il était beau, le rebelle. Il était beau, l’homme qui consommait réellement. Tu étais sûrement plus hypocrite que les nombreuses personnes ici. Faisant cette queue. On ne jouait pas à un jeu sur plateau. Alors il allait falloir que tu fasses bien attention à ta personne, et surtout à ne pas finir dernier. Avançant tranquillement, ta personne se retrouvait finalement face à face de la vendeuse, à qui tu glissais un léger clin d’oeil.

Sans réelle conviction, et surtout, aucune réaction de sa part, cette dernière scanna ses produits sans te dire un mot, ou du moins, le strict minimum. D’accord, tu avais fait le débile. Mais que cela ne tienne. Tu avais du mal à mettre des mots dessus. Peut-être étais-tu trop simplet pour comprendre qu’il y avait des choses qui ne se faisaient pas dans la vie réelle et dans des circonstances particulières. Et comme tu étais sur une bonne piste, tu préférais jouer carte sur table.

Moyen d’avoir une réduc’ ? Ca fait mal au cul vos machins. 

Aide à la modération:
 
Revenir en haut Aller en bas

Contenu sponsorisé



C-GEAR
Revenir en haut Aller en bas
 Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
(Page 1 sur 3) Aller à la page : 1, 2, 3  Suivant
Sujets similaires
-
» [Résolu] Entrer dans le centre commercial
» Centre commercial de Doublonville
» Centre commercial de Nénucrique
» Centre commercial d'Illumis
» Centre commercial de Volucité

Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Master Poké :: Le Pokémonde :: Région Kantô - 1E G E N :: Céladopole-