Le CrocoDeal du moment : -28%
Smartphone HUAWEI P30 lite Noir 128 Go
Voir le deal
265 €

 
» 1.9 Journée d'orientation, le dilemme entre la famille et mon destin

Hiromasa Watanabe

Hiromasa Watanabe
Modo RP & Dresseur

C-GEAR
Inscrit le : 19/09/2013
Messages : 517

Région : Alola
Ven 31 Jan 2020 - 18:14
« Bonjour chers élèves. Vous le savez déjà mais si on regarde le calendrier, nous attaquons le dernier mois de cours ! Début Juin vous saurez si vous êtes oui ou non, diplômés et détenteurs de votre licence officielle ! Après la théorie des cours, la pratique vous attend. Et pour ça, rien de mieux que de vous introduire pour la journée les différentes carrières que vous pourrez suivre ! Mais d’abord, nous avons rendez-vous avec la seconde classe dans le gymnase, pour un cours d’introduction, allons-y la jeunesse ! » Plus qu’un mois avant les résultats, j’étais impatient de voir trente derniers jours s’écouler. La surprise que nous avais prévus le corps enseignant ne pouvait pas tomber plus à pic qu’à l’instant où la plupart de nos discussions entre élèves tournaient autour de sujet tel que : Et toi alors, tu vas faire quoi après la remise des diplômes ? Nous allions enfin avoir nos réponses en ce jour. Depuis la fuite d’Eli, la classe avait une ambiance bon enfant et les tensions avaient toutes disparues. Bien que pour certains, les rêves semblaient s’effriter. De mon côté, j’étais prêt à tout donner ! Une fois réunis dans le gymnase, le directeur de l’école était au centre d’un attroupement d’adultes, tous habillés convenablement, sauf l’un d’entre eux qui sortait du lot de part son physique imposant et son uniforme de policier. Je l’avais reconnu de loin, le capitaine Happy, un homme forçant le respect par son aura naturellement que la respiration. Le détective Happy, frère du capitaine mais aussi prof en mission dans notre classe, s’était mis de côté, discutant avec le professeur de la seconde classe, celle de ceux qui ont redoublé leur première session de six mois de cours. Il y avait de tous âges. Je les regardais du coin de l’œil. Nous n’avions jamais eu l’occasion de partager un cours ou même des temps en communs avant celui-ci. Le contenu de leurs cours étaient bien différents des nôtres, c’était pour cela que nous n’avions pas l’occasion d’avoir des temps en commun. « Bonjour tout le monde, et bienvenue au cours d’introduction aux métiers Pokémon. Aujourd’hui, des intervenants extérieurs vous présenteront sous forme de stands les différents axes principaux qui vous seront proposés après l’obtention de votre licence. Les métiers représentés ne sont pas les seules possibilités, pour être informé de tous les métiers possibles en compagnie de Pokémon, n’hésitez pas à passer me voir pour récupérer une liste et des informations concernant ces choix de carrière. Trêves de bavardages, je vais laisser les intervenants s’installer à leurs stands (dans la cour et ici même). Vous avez la journée pour vous renseigner. »

Les métiers présentés furent les suivants : éthologue, des sortes d’explorateurs des temps moderne avec plusieurs spécialisations. Scientifique, idéal pour les assoiffés de connaissances et qui veulent tout savoir des Pokémon. Rangers, métier que je connais que trop bien… D’ailleurs, mon oncle Daisuke était chargé de nous renseigner, je l’avais bien remarqué, son physique était proche de celui du capitaine Happy, impossible de le louper. Il y avait aussi un dresseur et une coordinatrice Pokémon qui étaient là pour nous parler de leurs quotidiens, des arènes en passant par les concours et la vie au grand air. Pour finir et très clairement le métier qui m’intéressait le plus, celui de policier. A l’intérieur se trouvaient le dresseur et la coordinatrice, accompagné du scientifique. A l’extérieur, mon oncle, le capitaine de la police d’Alola et l’éthologue. Ma première étape avait été de poser quelques questions au dresseur qui de ce j’ai appris était un ancien de l’école. Il avait récolté cinq badges et nous a raconté quelques anecdotes sur son tour des îles. Je me suis très vite retrouvé dehors, à me retrouver entre le stand de la police et des rangers qui étaient collés. Les deux à leur tête me faisaient des grands signes, me demandant de me rapprocher d’eux. Prit entre deux feux, je ne savais pas quelle réaction choisir. Heureusement, d’autres élèves s’approchèrent de leurs stands ce qui m’avait offert un peu de répit. Curieux, je suis allé en apprendre plus sur l’éthologie, métier totalement inconnu à ma connaissance. J’avais mon petit cahier dans ma sacoche, qui m’avait été utile pour prendre quelques notes entre deux dessins sur cette journée riche en information. Après une bonne demi-heure à échanger sur le métier, et à écouter les questions des élèves, ma tête se tournait souvent en direction du stand du capitaine Happy. Je brûlais d’envie d’aller y faire un tour, surtout que Sachi (et Matthieu, forcément) y étaient depuis le début. Je ne prêtais pas attention à mon oncle, qui accompagné de ses Pokémon, montrait une vidéo de présentation du métier en boucle et proposant une sorte de parcours d’initiation au quotidien d’un ranger. Il y avait la même chose du côté de la police, drôle de coïncidence. Le capitaine Happy qui ricanait bruyamment sorti à son tour quelques pokéballs, qu’il lança pour y dévoiler ses partenaires. Je ne m’en étais pas rendu compte mais instinctivement, je marchais dans sa direction, sous le regard agacé de mon oncle Daisuke.
847 mots
Apparition d'un Pokémon sauvage, grand canyon (www)










    1.9 Journée d'orientation, le dilemme entre la famille et mon destin Miniature_724_SL1.9 Journée d'orientation, le dilemme entre la famille et mon destin Miniature_025_XY1.9 Journée d'orientation, le dilemme entre la famille et mon destin Miniature_745_Cr%C3%A9pusculaire_USUL1.9 Journée d'orientation, le dilemme entre la famille et mon destin Miniature_427_XY1.9 Journée d'orientation, le dilemme entre la famille et mon destin Miniature_662_XY
Revenir en haut Aller en bas

Mister L

Mister L
PNJ

C-GEAR
Inscrit le : 08/09/2013
Messages : 12785

Ven 31 Jan 2020 - 19:09
1.9 Journée d'orientation, le dilemme entre la famille et mon destin FSLt5l8
C'est un Pandarbare niveau 41 qui apparaît face à vous !




Que voulez-vous faire, dresseur Hiromasa ?


1.9 Journée d'orientation, le dilemme entre la famille et mon destin Ae5rm0Oh, vous savez, je ne suis pas du genre violent... Je suis MISTER L. Quand je le peux, j'évite, mais quand il le faut vraiment, combattre ne me pose aucun souci.

LA MODÉRATION RP, UN ART DE VIVRE.
Formulaires de modérations:
 
Revenir en haut Aller en bas

Hiromasa Watanabe

Hiromasa Watanabe
Modo RP & Dresseur

C-GEAR
Inscrit le : 19/09/2013
Messages : 517

Région : Alola
Ven 31 Jan 2020 - 21:51
« Tiens, ce ne serait pas le jeune Watanabe ! Tu viens t’intéresser aux métiers de la police ? Excellent choix ! Joins-toi à tes camarades ! » « HIROMASA ! Je peux savoir ce que tu fais jeune homme ? » « Ton neveu n’a pas le droit d’être curieux, Daisuke ? » « Pas quand on est un Watanabe et quand notre sang est fait dans le corps des rangers ! A quoi bon aider une vieille dame à traverser quand on peut sauver tout un écosystème ! » La situation était gênante au plus haut point… Depuis plusieurs générations, les Watanabe sont des rangers, prêts à sacrifier leur vie pour venir en aide aux Pokémon. Mon oncle n’était pas du genre très proche de l’Humain. Il insultait la plupart de ses congénères de tous les noms, accourant à la moindre catastrophe naturelle ou sauvetage de Pokémon. Si un Pokémon et son dresseur sont suspendus dans le vide, il ira sauver le Pokémon et sans aucunes hésitations. De mon côté et ce depuis pas mal d’années, je ne suis plus intéressé par cette perspective de carrière, alors qu’enfant, je ne me voyais pas faire autre chose. Mais contrairement à mon oncle qui lui a la maturité de rentrer au ranch de temps en temps, mon père lui, n’est pas rentré depuis presque un an… Mon petit frère était sur le point de venir au monde dans les jours qui viennent, et je n’avais toujours pas eu de nouvelles de notre paternel. C’est son implication dans sa vocation qui petit à petit m’a détaché de mon envie de devenir ranger. Je ne compte plus le nombre de fois où j’ai ressenti la solitude chez ma maman, qui s’est retrouvée à m’élever quasiment seul. Heureusement, mon oncle et ma tante nous ont accueillis à bras ouverts, lui enlevant un peu de mal-être. La dernière fois que je l’ai vu, ce fut l’année dernière, cela colle plus ou moins aux neufs mois qui ont suivis la gestation de mon frère. Je n’ai que très peu d’estimes pour mon père, quelle que soit la cause pour laquelle il se bat. Je n’attendais qu’une seule chose, le croiser pendant mon tour des îles et lui dire le fond de ma pensée sur l’abandon de sa famille. Enfin, si cette histoire était aussi simple… « Tonton, je… » « Voyons Daisuke, ce n’est pas une façon d’encourager les prochaines générations ! Même si nous n’avons pas les mêmes tâches, notre mission est aux rangers et agents de maintenir l’équilibre dans le monde. Sauf que nous, policiers, on garde le sourire en toute circonstances ! Vous êtes bien trop sérieux les rangers ! » « Répète un peu, tête de citron ! » « JE NE VEUX PAS DEVENIR RANGER ! PEUT-ÊTRE MÊME QUE JE VEUX JUSTE FAIRE LE TOUR DES ILES OU ENCORE DEVENIR AGENT DE POLICE !! » Je ne m’étais pas rendu compte de la façon dont je me suis emporté en hurlant cette phrase, les yeux larmoyants, à la face de mon oncle qui me regardait décontenancer. Toutes les personnes présentent dans la cour de l’école me regardaient. Gêné de mon comportement, sous le regard cinglant de Matthieu et les questionnements de mes camarades et autres élèves, je me suis mis à courir vers le bois de l’école où se trouvait l’arène extérieure. Contrairement à celle qu’on trouvait à l’intérieur, elle servait aux élèves à s’affronter pendant leurs temps libres.

Je me suis retrouvé seul une bonne dizaine de minutes, enfin, j’avais fait sortir Braisillon, Pikachu et Brindibou afin de ne pas être totalement seul, sinon j’aurais continué de pleurer à chaudes larmes pendant longtemps. Mes Pokémon arrivent toujours à me remonter le moral, quelle que soit la situation, c’est cette raison qui me donne envie de m’investir pour quelque chose de plus grand que juste mon espace personnel. Je voulais rendre aux gens ce que le fait d’être entouré de Pokémon me procurait, un sentiment de sécurité. Au diable l’écosystème et une vie de solitaire, je voulais venir en aide aux autres, qu’ils soient Pokémon ou humains. Des bruits de pas se rapprochèrent, ils trainaient au sol régulièrement. J’aurais espéré que ce soit le capitaine, il était comme une idole à mes yeux, mais il marche toujours de façon dynamique et surtout sans traîner les pieds. Cela ne pouvait pas être mon oncle non plus, je l’aurais entendu me courir après. La silhouette maigre du détective Happy se dévoila pendant que je séchais mes larmes, ne faisant pas disparaître mes yeux rouges. « Et bien, mon frère ne m’a jamais dit que tu étais parent avec Daisuke. Nous étions tous les trois de bons amis durant notre enfance. Ils se ressemblent beaucoup, Isaac, Daisuke et ton père ! Tous aussi investis et passionnés l’un que l’autre ! » « Vous connaissez mon père ? » « Oh oui ! Il est plus jeune que ton oncle alors on ne le voyait pas aussi souvent, mais il essayait tout le temps de nous coller à la trace. On prenait un malin plaisir à le semer et le faire tourner en Tiboudet ! » J’étais déçu de comprendre que plein de gens connaissaient mon père mieux que moi. Sur le coup je l’ignorais, mais en parlant de mon ‘père’, ni lui ni moi ne pensions à la même personne… « Pas comme ton autre o.. ‘HIROOO ! TU ES DANS LE COIN ?’ Tiens, ta camarade est venue te chercher. » Je n’avais rien relevé sur le coup, mais je serais resté seul trois secondes de plus avec le détective Happy, j’aurais fait une découverte que je n’aurais pas eu à découvrir malgré moi plus tard. « Sachi, qu’est-ce que tu fais ici ? » « Le capitaine et ton oncle sont en train de faire un match Pokémon, ils se sont finalement défiés. A mon avis, ils ont oublié la raison principale de leur dispute ! » Notre professeur de substitution se mit à hurler de rire. Il avait un rire si particulier qu’il ne pouvait être que communicatif. J’avais oublié à quel point j’appréciais la présence et la gentillesse se Sachi…

984 mots
Fuite:
 












    1.9 Journée d'orientation, le dilemme entre la famille et mon destin Miniature_724_SL1.9 Journée d'orientation, le dilemme entre la famille et mon destin Miniature_025_XY1.9 Journée d'orientation, le dilemme entre la famille et mon destin Miniature_745_Cr%C3%A9pusculaire_USUL1.9 Journée d'orientation, le dilemme entre la famille et mon destin Miniature_427_XY1.9 Journée d'orientation, le dilemme entre la famille et mon destin Miniature_662_XY
Revenir en haut Aller en bas

Mister MP

Mister MP
Admin

C-GEAR
Inscrit le : 19/08/2013
Messages : 12638

Ven 31 Jan 2020 - 21:51
Le membre 'Hiromasa Watanabe' a effectué l'action suivante : Lancer de dés


'[MOD] Fuite n°1' :
1.9 Journée d'orientation, le dilemme entre la famille et mon destin Fuiter13


1.9 Journée d'orientation, le dilemme entre la famille et mon destin Mpsigna_by_kith_cath-dbzshdd
avatar ©️ Elune Crowley ; signature ©️ Alan White.
Revenir en haut Aller en bas
En ligne

Contenu sponsorisé



C-GEAR
Revenir en haut Aller en bas
 Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Sujets similaires
-
» [UPTOBOX] Une journee en enfer [DVDRiP]Action

Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Master Poké :: Le Pokémonde :: Région Alola - 7E G E N :: Grand Canyon de Poni-