-25%
Le deal à ne pas rater :
25% sur l’Ecran Gamer Hp 25MX
149.99 € 199.99 €
Voir le deal

Aller à la page : 1, 2, 3, 4  Suivant
 
» On ne mange pas le mollet des gens [Modéré]

Gédéon Vermeil

Gédéon Vermeil
Ethologue Johto

C-GEAR
Inscrit le : 10/01/2020
Messages : 169

Région : Johto
Jeu 16 Jan - 14:45
Ton bâillement intempestif manque de te décrocher la mâchoire ; ton code rate de peu la tasse de café noire à moitié remplit sur ton bureau, preuve qu'il faut que tu t'agites un peu pour te réveiller. Tu t'étires, assise sur ta chaise de bureau, dans une petite location à la périphérie de DoublonVille ; Dieu que tu n'apprécies guère l'endroit, même si cela permet toujours d'y faire des rencontres étonnantes. Tu as croisés pas moins de trois dresseurs dans les environs, tous à différents niveaux et avec des histoires différentes à raconter ! Et tu n'as pas pu t'empêcher de tailler la bavette avec eux, en espérant au fond de toi retomber sur ce petit rouquin de Kokiji. Tu étais simplement sortie de la chambre pour faire des emplettes et quelques recherches à la bibliothèque en vue de ton expédition d'aujourd'hui ; cela n'aurait pas dû te prendre la moitié de la nuit, mais qu'y peux-tu ? La vie des autres te passionne, leurs mensonges aussi. Non, cet original d'Unys n'a probablement pas attrapé quatre pokémons légendaires, pour peu qu'ils existent, mais il racontait son épopée futuriste avec un tel charme que tu ne l'as même pas coupé tout du lot.

Sauf que voilà ; il est neuf heures du matin, tu as somnolé plus que dormi tandis que tes deux pokémons sont roulés en boule l'un sur l'autre dans le lit que tu aurais dû occupé. Tu ne pensais pas que ta fouinette récemment attrapée s'entende si bien avec Allan, lui qui a quand même son petit caractère. Et tu ne pensais pas faire sortir Caféolé de si tôt d'ailleurs, attendant un moment plus calme, plus propice à la discussion. Mais dans un grand élan de fatigue, tu as eu envie de toucher sa fourrure. Bon, il a tenté de t'agresser à coup de griffes jusqu'à ce qu'Allan te défende, et les deux pokémons se sont chamaillés jusqu'à l'épuisement avant de s'endormir ensemble. C'était si mignon que tu n'as pas voulus risquer les réveiller, au moins jusqu'à ce matin.

Tu ouvres ton ordinateur portable, encore branché sur l'oreillette que tu as utilisé à Mauville ; le souvenir de cette expérience t'arrache un soupir et tu fermes le logiciel pour te connecter à internet. Même si tu n'as pas pu récupérer autant de livres que tu le souhaitais sur les pokémons qui erraient sur les routes alentours, internet reste une source d'information pas toujours fiable mais au moins étoffée, et tu as envie de noter quelques informations en plus avant de partir. Armée d'un crayon et de ta carte déjà abîmée par les voyages, tu gribouilles les éléments qui t'intéressent le plus, notamment concernant les goupix et les caninos. Evidemment, c'est ce moment précis que choisi Allan pour se lever et se glisser jusqu'à toi, fronçant les sourcils en voyant la photo d'un goupix sur ton écran. Il grogne, te pince la peau du mollet ce qui t'arrache un hoquet.

Eho mauvaise graine, ça va pas ? Tu veux que je te morde aussi pour voir ce que ça fait ? Tchip.

Aide à la modération:
 
Revenir en haut Aller en bas

Mister J

Mister J
PNJ

C-GEAR
Inscrit le : 08/09/2013
Messages : 13323

Ven 17 Jan - 10:02
On ne mange pas le mollet des gens [Modéré] 16
Un Roucool lvl 14 apparaît !

Que voulez-vous faire ?


On ne mange pas le mollet des gens [Modéré] Ae5rm0Moi, c'est MISTER J.
Un conseil, viens pas m'chercher. J'suis un mec qui sait jouer des poings, si tu cherches la bagarre, tu l'auras ! Et ça sera sanglant. T'es prévenu.

LA MODÉRATION RP, UN ART DE VIVRE.
Formulaires de modérations:
 
Revenir en haut Aller en bas

Gédéon Vermeil

Gédéon Vermeil
Ethologue Johto

C-GEAR
Inscrit le : 10/01/2020
Messages : 169

Région : Johto
Ven 17 Jan - 11:28
Allan fait une petite moue avant de retourner se coucher. Visiblement, ce n'est pas de suite que vous allez partir sur la route. Tu souris et le regarde s'installer près de Caféolé quand la notification sonore venant de ton ordinateur te fait tourner la tête. Tu ouvres ta boîte mail et fronce les sourcils.

Est-ce que c'est une blague ?

En huit ans, tu n'as pas reçu une seule fois des nouvelles de ta famille. En même temps, vous n'avez jamais été particulièrement proches ; entre tes parents décédés, ton frère qui avait migré à Kanto et le reste de ta famille qui n'a jamais su comprendre tes choix de vie, voilà bien longtemps que tu ne comptais plus sur eux pour se demander comment tu allais ; particulièrement depuis la mort de ton ex-fiancé.
Mais quelle n'est pas ta surprise quand tu ouvres un mail de ta cousine Adèle, qui t'a écrit un roman ? Tu hésites avant de lire. Peu importe ce dont il s'agit, tu pressens que ça ne va pas être agréable alors tu files te refaire une tasse de café. Ce n'est qu'après t'être brûlée la langue sur ton liquide noir que tu commences à lire ; tu n'aurais peut-être pas du.

Mais elle se prend pour qui ?

Tes yeux sont écarquillés et tu ne sais pas ce qui va prédominer dans quelques instants ; le rire, la colère, les larmes ou un savant mélange des trois en même temps ? Dans les grandes lignes, Adèle te reproche d'être partie à l'aventure sans n'avoir prévenu personne. En même temps, personne n'a prévenu de rien depuis presque une décennie, mais soit. Ensuite, ta sympathique cousine te rappelle qu'elle-même et ses parents (donc le frère de ta mère qui bosse dans une agence immobilière et qui n'a jamais versé un sou pour te filer un coup de main) ont énormément fait pour toi, et qu'il est odieux de ta part de repartir vadrouiller on ne sait où avec des pokémons. Tu secoues la tête, hallucinée par tant d'audace. Elle enchaîne ensuite par un sublime "ce n'est pas comme ça que tes parents t'ont élevé" qui te fait lever les yeux au ciel. Finalement, tu es plus dépitée qu'énervée de voir une soi-disant cousine venir te faire des leçons de morale sans avoir la moindre idée de ce qu'est ta vie, mais soit.

"Tu aurais pu, durant toutes ses années, penser à venir nous voir ou à nous envoyer un de tes livres !"

Mais quel est le rapport avec ton choix de vie ?

"Et puis partir à l'aventure avec des pokémons... la mort d'Allan ne t'a pas suffit ?"

Ton poing s'écrase contre la table ; tes deux pokémons se réveillent en sursaut, Caféolé bien plus grognon que ton germignon qui capte plus facilement quand quelque chose ne va pas.

Mais c'est pas vrai ! Elle est gonflée celle-la ! Qu'ils aillent se faire brouter tiens, je lui répondrais pas !

Tentative de fuite: 1
Pokémon qui gagnera l'xp en cas de réussite: Allan (ger) lv 12 0/1
Revenir en haut Aller en bas

Mister MP

Mister MP
Admin

C-GEAR
Inscrit le : 19/08/2013
Messages : 13027

Ven 17 Jan - 11:28
Le membre 'Gédéon Vermeil' a effectué l'action suivante : Lancer de dés


'[MOD] Fuite n°1' :
On ne mange pas le mollet des gens [Modéré] Fuiter13
Revenir en haut Aller en bas

Gédéon Vermeil

Gédéon Vermeil
Ethologue Johto

C-GEAR
Inscrit le : 10/01/2020
Messages : 169

Région : Johto
Ven 17 Jan - 11:38
Ton brave petit Allan se hâte jusqu'à tes jambes, tandis que tu te laisses lourdement tomber sur ta chaise. Tes bras pendent dans le vide et, intrigué, même ta fouinette se déplace jusqu'à la table pour voir de quoi il en retourne. Tu n'es pas certaine de ce qu'ils se racontent tous les deux avec leurs bruits qui se multiplient autour de toi, mais très vite tu te retrouves avec un germignon sur la table qui ferme ton ordinateur, et la boule de poils qui vient s'enrouler sur tes genoux pour te tenir chaud. Tu souris puis te mets à rire, regardant d'un air interloqué Caféolé qui semble encore bouder mais qui fait quand même preuve d'une sympathique attention.

Merci, tous les deux. Mais ça va aller, je me suis... un peu agacée.

Allan, qui te connaît depuis maintenant quelques mois, fait tournicoter sa feuille et s'approche du bord de la table. Ah, il ne te laissera pas t'en sortir avec cette simple phrase ; il veut des explications, et tu en soupires.

Je suis pas très famille. Ma solitude vis-à-vis des gens qui partagent mon sang me va très bien, même si ça a des fois été compliqué, surtout quand un de mes projets était refusé par une maison d'édition ou quand je perdais pieds avec la réalité.

Ou que tu perdais quelqu'un tout court, d'ailleurs. Tu pointes du doigt ton ordinateur fermé avant de reprendre :

On vient de m'envoyer un mail ; ma cousine. Elle s'est permise de dire des choses peu aimables, et ça m'a soufflé. Mais bon !

Tu tapotes le haut du crâne de la fouinette qui se redresse sur sa queue. Puis tu leur désigne la carte étalée près de ta tasse à café.

J'ai sélectionné quelques endroits qu'on va aller visiter. Caféolé, tu resteras probablement dans ta pokéball, ça te va ?

Tu le vois hausser les épaules, comme si ça l'indifférait. Tant mieux, car gérer un pokémon est déjà toute une affaire, et vu le caractère de celui-ci tu ne veux pas prendre de risque. Surtout que, malgré les griffes, ce dernier est encore un peu faible ; les pokémons que vous risquez de rencontrer seront plus puissants que ceux déjà entrevus, surtout si tu as de la chance.

Bien, je vais vous préparer quelque chose à manger, et on décolle.

Ta déclaration est accueillit par quelques sautillements gourmands ; tu te diriges vers la petite cuisine de l'appartement et commence à préparer de quoi assouvir leurs besoins.


Aide à la modération:
 
Revenir en haut Aller en bas

Mister L

Mister L
PNJ

C-GEAR
Inscrit le : 08/09/2013
Messages : 12971

Sam 18 Jan - 23:32
On ne mange pas le mollet des gens [Modéré] 185
Un Simularbre lvl 18 apparaît !


On ne mange pas le mollet des gens [Modéré] Ae5rm0Oh, vous savez, je ne suis pas du genre violent... Je suis MISTER L. Quand je le peux, j'évite, mais quand il le faut vraiment, combattre ne me pose aucun souci.

LA MODÉRATION RP, UN ART DE VIVRE.
Formulaires de modérations:
 
Revenir en haut Aller en bas

Gédéon Vermeil

Gédéon Vermeil
Ethologue Johto

C-GEAR
Inscrit le : 10/01/2020
Messages : 169

Région : Johto
Dim 19 Jan - 11:56
Tu n'as pas mis longtemps avant de préparer le petit-déjeuner pour tes pokémons. Tu n'es pas une grande cuisinière mais quand on passe autant de temps que toi isolée en quasi permanence dans un domaine près d'un territoire sauvage, on apprend au moins à faire des choses correctes. Allan est habitué, Caféolé semble surpris ce qui te fait rire ; visiblement, il ne pouvait s'imaginer autre chose que toi en train de mettre le feu à l'appartement à cause de sa médiocrité.

Quoiqu'il en soit, c'est après avoir abandonné la plupart de tes effets dans l'appartement et pris ton sac de voyage, que tu pars avec Allan à l'extérieur de la ville. Tu as pris le temps de vérifier la météo et normalement, vous devriez avoir du soleil toute la journée : même s'il ne fait pas super chaud, au moins vous aurez plus de chance de croiser des caninos ! Ca n'enchante pas Allan et tu peux le comprendre, mais toi tu as hâte d'en croiser ; du moins si ça arrive.

La traversée de la ville se passe bien jusqu'à que vous atteignez avec ton germignon le départ des routes 36 et 37. Sauf que là...
Il ne te faut pas 50 secondes pour être trempée. Dans l'ordre, tu as étrangement entendu un coup de tonnerre alors que vous êtiez au milieu des magasins et des gens pressés de Doublonville. Mais tu t'es dis que quelqu'un avait dû faire tomber quelque chose de lourd, car après tout : la météo sur internet ne se trompe jamais, n'est-ce pas ? Grave erreur. Les nuages ont conquis le ciel à une vitesse exceptionnelle, et ton pied droit n'avait pas foulé l'herbe de la route que la pluie s'abattait sur vous. Vous n'êtes néanmoins pas restés hagards bien longtemps, puisque tu as suivis Allan qui a couru sous le couvert des arbres. Vous étiez déjà semblables à des nymphes d'eau qui sortaient d'une piscine, et tu pensas à maudire les conneries lu sur internet ; ça t'apprendra !

Tu ne peux pas t'empêcher de sursauter quand Allan éternue, mais heureusement qu'il contrôle un peu mieux son énergie et c'est ainsi qu'un tranch'herbe ne menace pas de te découper en quinze.

Ca compromet un peu mes plans quand même...

Un soupire s'échappe de tes lèvres alors que le vacarme que fait l'eau autour de vous étouffe à moitié tes paroles. Tu regardes rapidement sur ton téléphone si des éclaircies sont prévues, mais apparemment pour le reste du monde ile st supposé faire très beau sur les routes 36 et 37.

Bizarre...

C'est comme si vous étiez subitement coincés dans un micro-climat. Ton intérêt pour la chose se ravive rapidement ; tu n'as aucune connaissance en météréologie, mais tu sais qu'il est finalement assez rare que les gens de métiers se trompent aussi violemment. Qu'on prévoit du soleil et qu'il y ait quelques nuages sont des erreurs aisément admises ; mais d'un grand ciel bleu à pluie diluvienne —non, c'est maintenant de la grêle—, il y a quand même un sacré gouffre. Est-ce qu'un pokémon aurait utilisé quelque chose capable de secouer toute l'atmosphère ? Certains racontes que c'est possible. Soudainement très excitée, tu ne remarques pas de suite le petit arbre également sous le chêne qui vous abrite. Tu le bouscule et puisqu'il bascule avant de revenir en place.

Désolée, souffles-tu sans le réaliser.

Allan bondit soudainement sur ses pattes, s'agitant comme s'il voulait te dire quelque chose. Tu hausses un sourcil, intriguée, jusqu'à ce que tu te tournes en direction de l'arbre qui bouge... et tu sens ta mâchoire manquer de se décrocher.

Mais c'est un...


Capture:
 
Revenir en haut Aller en bas

Mister K

Mister K
PNJ

C-GEAR
Inscrit le : 08/09/2013
Messages : 14184

Dim 19 Jan - 19:25
Vous lancez une Superball sur Simularbre
...:
 

Que voulez vous faire ?


Un combat ? D'accord. Je suis MISTER K.
Aux paroles je préfère les actes. Mais viens pas pleurer après. En garde !

LA MODÉRATION RP, UN ART DE VIVRE.
Formulaires de modérations:
 
Revenir en haut Aller en bas

Gédéon Vermeil

Gédéon Vermeil
Ethologue Johto

C-GEAR
Inscrit le : 10/01/2020
Messages : 169

Région : Johto
Mer 22 Jan - 0:06
Un simularbre ? Tu écarquilles yeux, abasourdie de ta propre découverte alors que le vent devient de plus en plus violent. Celui-ci reste stoïque, presque parfaitement immobile car les bourrasques ininterrompues le font lentement mais sûrement glisser sur le bas côté. Même ses petits pieds ne parviennent pas à prendre racine au sol... et l'analogie pourrait te faire sourire si tu n'étais pas aussi excitée.

Heu, salut !

Tu perds un peu pied dans ce méli-mélo de sentiments qui s'entrechoquent dans ta poitrine. Si tes souvenirs sont bons, c'est un pokémon particulièrement rare dans cette région ! Et tu te retrouves là, béate, à le regarder tenter de ne pas s'envoler avec les bourrasques. Heureusement qu'Allan a la présence d'esprit de te cogner la jambe pour te faire réagir, car une branche vient de rompre au-dessus de vos tête et fonce droit sur vous.

Oh m...

Tu pousses le simularbre et trébuche dans la manoeuvre. Allan s'accroche comme il peut à ton manteau, et le trio que vous formez se retrouve à rouler dans la boue. Même le pokémon sauvage a écarquillé les yeux, tentant de te faire manger les feuilles qui garnissent ses bras d'un air mécontent.

Gnnnnn... je t'ai sauvé la vie, un peu de reconnaissance ! cries-tu en espérant passer par-dessus le sifflement du vent.

Mais c'est quand tu vois que vous êtes très proches d'une pente raide que tu réalises ne pas être au bout de tes soucis.

Oh non...





Capture:
 
Revenir en haut Aller en bas

Mister K

Mister K
PNJ

C-GEAR
Inscrit le : 08/09/2013
Messages : 14184

Ven 24 Jan - 3:00
On ne mange pas le mollet des gens [Modéré] 185
Vous lancez une Superball sur le Simularbre
.....:
 


Que voulez-vous faire, maintenant ?


Un combat ? D'accord. Je suis MISTER K.
Aux paroles je préfère les actes. Mais viens pas pleurer après. En garde !

LA MODÉRATION RP, UN ART DE VIVRE.
Formulaires de modérations:
 
Revenir en haut Aller en bas

Gédéon Vermeil

Gédéon Vermeil
Ethologue Johto

C-GEAR
Inscrit le : 10/01/2020
Messages : 169

Région : Johto
Mar 28 Jan - 17:06
Plusieurs fois, tu te demandes dans quel sens tu es ballotée ; vous avez glissé, malencontreusement, toi avec le simulabre à moitié dans les bras, et ton pauvre ami Allan qui s'est désespéramment accroché à ton manteau jusqu'à en être à moitié enroulé et emmêlé à l'intérieur. Tu as sentis la boue humide raflée ton visage, les feuilles du pokémon sauvage te griffer malgré lui, en plus du vent, des pierres, et de tout ce que tu n'as pas su identifier au cours d'une chute qui t'a semblé à la fois trop rapide et trop longue.

Surtout qu'au bout d'un moment, tu as sentis l'obscurité t'encercler sans que tu ne puisses réagir, et tu as perdu connaissance.
Tu ne sais pas trop comment tu te réveilles. Tu n'es pas certaine non plus de savoir exactement ce qui t'a réveillé ; le petit corps d'Allan contre ton bras ? Le simularbre inconscient contre ton ventre ? La forte douleur derrière ton crâne ou encore la pluie fraîche contre ton visage ? Tu ne sais pas. Mais ce que tu sais, c'est que tu as fais une sacrée chute avec deux pokémons qui sont peut-être blessés.
Avec douceur, tu te redresses, et parviens à forcer sur tes bras pour te mettre en position assise. Le simularbre glisse doucement contre le sol et commence à bouger ; tu ne t'en occupes pas de suite puisque tu cherches à ramener contre toi Allan, toujours inconscient.

Hey...

Tu le prends dans tes bras, essaie de retirer la boue qui dégouline de sa peau mais vous êtes tellement trempés et sales que ça ne sert pas à grand chose. Tu commences à t'inquiéter jusqu'à ce que le germignon n'ouvre enfin les yeux, t'arrachant un soupir soulagé.

Oh bon sang, tu m'as fais peur...


Capture:
 
Revenir en haut Aller en bas

Mister K

Mister K
PNJ

C-GEAR
Inscrit le : 08/09/2013
Messages : 14184

Mer 29 Jan - 11:24
On ne mange pas le mollet des gens [Modéré] 185
Vous lancez une Superball sur le Simularbre
.....:
 


Que voulez-vous faire, maintenant ?


Un combat ? D'accord. Je suis MISTER K.
Aux paroles je préfère les actes. Mais viens pas pleurer après. En garde !

LA MODÉRATION RP, UN ART DE VIVRE.
Formulaires de modérations:
 
Revenir en haut Aller en bas

Gédéon Vermeil

Gédéon Vermeil
Ethologue Johto

C-GEAR
Inscrit le : 10/01/2020
Messages : 169

Région : Johto
Jeu 30 Jan - 14:07
Allan est clairement perdu et se met à grelotter ; tu te tends en avant pour l'encercler de tes bras, et lui procurer un bout de ta chaleur corporelle. Tu es frigorifiée et tu le ressens comme si tu sortais d'une trempette dans l'océan, mais tes quelques connaissances en biologie te poussent à croire que tu seras plus apte à le réchauffer que te réchauffer toi-même. Ton germignon se cale sur ton ventre quelques instants, se roule en boule et attend. Tu le caresses avec douceur ; tu siffles en voyant la pente que vous avez dévalés tous les trois. Avec l'inclinaison qui masque le haut de la colline et l'orage ambiant, il semble presque que vous ayez déchiré le ciel avant de vous écraser comme des anges déchus.

Sauf qu'on a pas grand chose d'angélique, hein ? lances-tu à toi-même d'une voix éraillée.

Les feuilles qui entourent les poings du simularbre toujours endormi se mettent à s'agiter. Tu penses d'abord que c'est le vent et tu te courbes pour chercher à le protéger jusqu'à ce que le pokémon ne se redresse ; dans la fatigue et surement par instinct de survie tu te figes, pas tout à fait consciente du risque que tu prends à avoir le visage si proche d'un pokémon sauvage. Mais ce dernier cligne plusieurs fois des yeux, regarde au sol puis vers la tempête en tirant une moue que tu ne déchiffres pas. Puis il te regarde... fixement... de longues secondes durant avant de se secouer de droite à gauche. Tu ouvres la bouche pour lui demander ce qu'il fabrique avant de voir que vous êtes emmêlés dans une sorte de... filets ? Non, plus comme un blougi-blouga de tissus sans formes distinctes. Tu as une jambe plongée à l'intérieur et le pokémon a son buste de coincé juste à côté.

Ah, ouais je comprends mieux, c'est emmerdant.

A l'entente de ta voix —et comprenant que tu ne t'adresses pas à lui— Allan relève la tête dans ta direction ; tu le sens entre l'interrogation et l'agacement, mais il comprend vite de quoi il en retourne. Tu places une main sur sa tête pour l'empêcher d'agir.

Non, un tranch'erbe maintenant risquerait de me couper la jambe, mais t'inquiète j'ai ce qu'il faut.

Heureusement pour vous, ton sac de voyage t'a suivis dans ta chute. Tu farfouilles à l'intérieur quelques instants, et parviens à piocher au milieu d'une boîte à bijoux et de quelques snacks un petit couteau de chasse. Malgré le pique de douleur qui te vrille le crâne, tu réussi à libérer le simularbre qui s'éloigne rapidement, mais de ton côté c'est plus complexe. Tu tritures les déchets autour de ta jambe avant de réaliser que la forte douleur au niveau de ton genou n'est certainement pas là par hasard.

Allan... tu peux m'aider ?

Ce dernier bondit sur le sol et s'en va regarder ton méli-mélo plein de terre boueuse, de cailloux... et de sang. C'est maintenant clair, tu distingues pas mal de petites tâches rouges sombres qui ont salit ta jupe et tes chaussures. Tu soupires en imaginant ton voyage prendre fin si vite, puis te reprends ; non, si tu t'es blessée, ça ne veut pas dire que tu devras arrêter ta carrière de dresseur ! Il ne faut pas se laisser abattre par la fatigue. Tu retentes de t'extirper des tissus et des déchets, cette fois-ci aider d'Allan qui tire tout le foutoir dans l'autre sens. Quelque chose finit par céder et vous vous débarassez de ce qui gênait tes mouvements ; sauf que le constat est pas terrible sans être dramatique non plus. Deux morceaux de verre mordent allègrement ton genou et ton mollet, et le voir déclenche rapidement une importante sensation de brûlure. Ca a même découpé une partie de tes bandages à cet endroit là, révélant une ancienne cicatrice.

Bon...

Tu serres les dents et retire comme tu le peux les deux étrangers à ton corps ; tu ne peux évidemment pas t'empêcher de couiner, et même si tu apprécies une certaine catégorie de douleur... te faire enfoncer du verre dans la peau ne fait définitivement pas partie de tes occupations du dimanche ! Allan observe la plaie, puis te rend un regard presque larmoyant.

Hey, ça va aller. Mais faudrait qu'on se mette à l'abri de la tempête.

Tu te redresses avec difficulté ; c'est à ce un moment là que tu constates que le simularbre que tu pensais perdu, revient subitement te trouver. Il pointe une direction de son bras feuillu.

Tu... veux que je te suives ?

C'est la première fois que tu vois un pokémon sauvage se comporter de cette manière. Intriguée, tu décides de le suivre, attrapant un morceau de bois qui te servira de bâton de marche sur tout le chemin.

Aide à la Modération:
 
Revenir en haut Aller en bas

Mister K

Mister K
PNJ

C-GEAR
Inscrit le : 08/09/2013
Messages : 14184

Ven 31 Jan - 19:07
On ne mange pas le mollet des gens [Modéré] 29
Nidoran femelle niveau 12 apparaît
Que voulez vous faire ?


Un combat ? D'accord. Je suis MISTER K.
Aux paroles je préfère les actes. Mais viens pas pleurer après. En garde !

LA MODÉRATION RP, UN ART DE VIVRE.
Formulaires de modérations:
 
Revenir en haut Aller en bas

Gédéon Vermeil

Gédéon Vermeil
Ethologue Johto

C-GEAR
Inscrit le : 10/01/2020
Messages : 169

Région : Johto
Sam 1 Fév - 20:43
L’eau continue de te maltraiter le corps. A ce stade, tu serais un peu plus croyante que tu en appellerais aux divinités locales —ou celles un peu plus universelles— pour te sortir de ce mauvais pas. Cela dit tu crois plutôt au chaos et en la chance pour t’aider ! Et c’est pour cela que tu suis péniblement ce brave simularbre qui te conduit jusqu’à une entrée de galeries. Allan te suit en gigotant, comme s’il craignait de geler sur place si jamais il venait à devenir immobile. Chose cocasse pour un petit bonhomme plein de vie, mais tout peut arriver. Enfin, non, peut-être pas tout finis-tu par penser, mais presque. Tu observes la grotte qui bien vite vous couvre de la majorité du vent comme de la pluie torrentielle. C’est quand même incroyable ; ce n’est qu’à peine sorti de Doublonville, cette ville de malheur, que le temps a brusquement changé. A croire qu’un mauvais oiseau est passé par là mais après tout, ce n’est peut-être qu’une erreur météorologique de la part de ceux dont s’est supposé être le métier… mais quand même !
Tu t’assieds à même le sol, sans trop de regard sur les tâches boueuses déjà formées partout sur tes vêtements. Un long et rauque soupir traverse ta gorge pour s’échapper sur tes lèvres, et tu grimaces en sentant ton genou te brûler.

Les coupures au verre, pires choses du monde ! Grr…

Quelle idée de jeter du verre en pleine forêt aussi. Tu comprends bien mieux pourquoi les écolos militent autant pour garder les villes et leurs alentours aussi propres que possible ! Entre les filets de capture que tu as déjà croisé lors de ta première escapade et ça… autant dire que ton aventure est déjà pas mal rempli de blessures idiotes qui auraient pu être évitées. Mais bon, ce n’est pas ce qui t’obsède le plus sur l’instant ; ton regard se porte bien vite à nouveau sur le simularbre qui t’a aidé.

Merci, souffles-tu dans sa direction sans trop savoir ce que tu devais en penser.

Le pokémon s’est rapproché d’Allan et semble communiquer avec lui. Tu n’es pas certaine de savoir analyser ce qu’il se passe, mais tous les deux finissent par se redresser et s’enfoncent de quelques mètres plus loin dans la grotte. Epuisée, tu fermes les yeux pour ce que tu espères quelques secondes, ne sentant même plus le bout de tes doigts.

Capture:
 
Revenir en haut Aller en bas

Contenu sponsorisé



C-GEAR
Revenir en haut Aller en bas
 Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
(Page 1 sur 4) Aller à la page : 1, 2, 3, 4  Suivant

Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Master Poké :: Le Pokémonde :: Région Johto - 2E G E N :: Doublonville :: Routes 36 & 37-