-34%
Le deal à ne pas rater :
Perforateur burineur SDS+ MAKITA DHR202RM1J avec batterie et coffret ...
295.99 € 449.80 €
Voir le deal

 
» [Mission] Cambriolage chez les Jameson !

Milo Jô

Milo Jô
Sbire Aqua

C-GEAR
Inscrit le : 20/09/2013
Messages : 909

Région : Sinnoh.
Lun 13 Jan - 0:01
Cela fait un peu plus d’une semaine qu’Ismaël et toi êtes revenus de votre mission sur Féli-Cité. Tout s’est bien passé, le pokémon modifié génétiquement a rapidement été confié aux équipes scientifiques et tu as gagné un bon point, il semblerait. Tu es loin du compte mais Ismaël s’est montré rassurant. Comme quoi tu avais fait ce que tu devais faire. Comme quoi tu avais tout ce qu’il fallait pour être un bon élément au sein des Nomades. Pour peu, tu aurais applaudi. Tu n’aimes pas cette condescendance, même bienveillante, qu’affiche l’homme. Pas plus que tu apprécies celle du Baron, en vérité. Seulement… tu dois te taire. Si tu te tais, les choses suivront leur cours. C’est rare de t’entendre songer ainsi mais peut-être qu’à terme, tu finiras par n’être plus qu’un sbire comme les autres au sein de la base. Tu ne seras plus le sujet dont on cause.

Ce n’est pas encore le cas, toutefois. Ton intégration au sein de l’unité spéciale n’est pas passée inaperçue et bien des gens que tu croises ont quelque chose à redire là-dessus. Certains trouvent ça parfaitement inconscient, d’autres espèrent que « tu y passeras ». Oui, tu l’as entendu et tu n’as pas fait mine de rien, tu as opté pour un regard noir et un sourire narquois. T’as pas prévu de clamser sous peu. Ceux qui y croient te connaissent bien mal. Tu as un talent dingue pour t’adapter à toute sorte de situation et à te relever. La preuve ! Rien ne prévoyait un tel parcours, sbire Aqua désormais… quelle ironie, la vie.

Tu as tout de même récupéré une partie de ton équipe pokémon et cela te soulage bien plus que tu aurais pu le croire. Hypno, Roy, Mezzo et Athos. C’est Saul qui t’a tendu les quatre pokéballs, l’autre jour. « Me demande pas pourquoi quatre, j’en sais rien. » Tu n’as pas insisté. C’était déjà un poids en moins. Tu as l’habitude de les considérer comme des outils, des créatures utiles qui te permettent d’avancer, pourtant, il faut que tu l’admettes, dans ce chemin déglingué que tu empruntes, ils sont comme un point d’ancrage. Tu te dis fluctuant, malléable, véritable anguille qui cherche simplement la survie… cette équipe te prouve que ce n’est pas uniquement ça. Tu es solitaire par choix, diras-tu. Prétextant que les gens ne méritent pas que tu t’y intéresses au point de t’en rapprocher. C’est sans doute vrai mais pas complètement. Humains comme pokémons, tu ne serais pas véritablement toi-même si tu ne pouvais pas être en contact avec eux. Tu serais incapable de vivre en ermite, Milo. Accepte-le et ce sera déjà un grand pas de fait. Au fond de toi, tu le sais. Tout est possible quand tu assumes qui tu es.

Ce jour-là, comme depuis plusieurs jours d’ailleurs, tu te permets quelques trajets en solo au sein de la base, avec systématiquement un objectif. Tu préfères ça, ne pas donner l’impression de flâner pour flâner. Beaucoup t’attendent au tournant, prétextant que tu joues double ou triple jeu. Tu pourrais… mais ce n’est pas le cas. Rien de ce qui se produit aujourd’hui n’est calculé pour toi. Depuis que tu as mis de la distance avec Louisa tes interactions sont plutôt envers Saul, Carl, et les Nomades que tu croises. La plupart reste courtois avec toi, rien de plus.

La plupart. Alors que tu envisages de te rendre dans la salle d’entraînement que t’a montré Ismaël, la dernière fois, tu te permets un petit détour sur l’une des zones sur-élevées qui donnent directement sur le port intérieur. Carl t’a montré ce coin et il faut admettre que ça en jette. En dessous, l’agitation toute spécifique des bateaux et autres sous-marins qui pénètrent dans la partie fluviale de la base. Il y a un éclairage particulier, ici et regarder tout ça de haut est encore plus bluffant. Tu profites de quelques instants d’observation quand une silhouette s’avance vers toi, sur le côté. Tu tournes la tête, c’est Fox. Tu n’as aucune idée de son prénom réel, ça n’a pas d’importance. Il te fait un signe de la main et vient se poser non loin, sur la rambarde sur laquelle tu te presses toi-même.

« Salut !
- Salut. »

Il y a quelque chose de simple chez ce type qui te convient assez. Simple dans le sens de tranquille, sans chichi. Tu as assez rapidement compris qu’il regorgeait de compétences folles dans le domaine de la programmation et de l’informatique. Comme il le fait souvent, il te demande si ça va, si tu te fais à la base et tu réponds en quelques mots polis. Il doit comprendre que ce n’est pas ton sujet de conversation favori et détourne la tête pour observer le spectacle en dessous de vous.

« J’aime bien ce coin. Tu souffles ça sans trop savoir pourquoi.
- Ouep, j’viens pas souvent mais c’est vrai que ça vaut l’coup d’œil. Il se fait silencieux un moment et ajoute : Je crois que l’Extra va bientôt revenir, d’ailleurs.
- … L’Extra ?
- L’Extravaganza, l’un des navires de la base, affilié aux ordres de Vincente ? T’en as pas entendu parlé ? C’est pourtant sur ce bateau que t’as fait le chemin depuis Hoenn, hein !
- Ah. J’étais pas en état de me souvenir. »

Complètement endormi par l’effet de la berceuse du Pashmilla du lieutenant Hannah, c’est pas peu dire ! Là encore, rien qu’y songer te rappelle l’absurdité de ce monde et de ton propre destin. Un guet-apens à ton encontre, fomenté pour de mauvaises raisons et te voilà kidnappé par une organisation rivale à celle dont tu faisais autrefois parti. Tu te retrouves à Sinnoh, région de ta naissance, par un simple effet de boule de neige parti d’un manque d’information. Rien ne te destinait à être ici. Rien ne te destinait à endosser l’uniforme Aqua. Rien ne te destinait à subir et supporter les odieux interrogatoires que tu as connu à ton arrivée, ainsi que ta longue, très longue incarcération. Rien ne te destinait à surmonter tout ça, gagner la confiance (ou presque) de l’une des dirigeantes de la base pour devenir désormais l’un des pions de son unité spéciale. Non, clairement, rien ne te destinait à ça. C’est à croire que l’on t’a accordé neuf vies, ou plus encore, que tu épuiseras jusqu’à leur terme.

Car tout est un jeu pour toi, Milo. Ça a toujours été ainsi et jusque-là tu t’en sors assez bien. Même lorsque tu n’as plus eu de cartes en main, même lorsque la pioche est épuisée, voilà que tu parviens à retourner la situation… Combien de temps cela va durer ? En as-tu la moindre idée ? Sans doute que non. Actuellement, tu marches vers le néant jusqu’à ce que la pénombre te trouves. Et là, tu continueras à marcher encore car on sait jamais… c’est vraiment lorsqu’on te coupera les jambes, lorsqu’on dressera un mur infranchissable devant toi, lorsqu’on te coupera le souffle et te transpercera le cœur que tu consentiras peut-être à abandonner.

Pour le moment, tu ne lâches rien.


Mission Cambriolage chez les Jameson !
Demande de combat préalable à la mission.
    MODÉRATION.:
     


#cc6600 — ava ©️jill

[Mission] Cambriolage chez les Jameson ! 4xJWM2m
Revenir en haut Aller en bas

Mister K

Mister K
PNJ

C-GEAR
Inscrit le : 08/09/2013
Messages : 14169

Lun 13 Jan - 12:10
[Mission] Cambriolage chez les Jameson ! TENCJ6o
Combat d'entraînement contre le sbire Marco, il envoie son Ténéfix niv. 31
Total : 26x 8 - 208 points
PV : 60 + 40 = 100
ATT : 80 + 25 = 105
DEF : 50 + 35 = 85
ATT SPE : 40 + 58 = 98
DEF SPE : 40 + 50 = 90
VIT : 30 + ?? = 30


[Mission] Cambriolage chez les Jameson ! Magnet10
Magnéti lance Étincelle (random 38/54 = pas de cc, pas d'effet)
(- 38 PV) PV de Ténéfix = 62/100

[Mission] Cambriolage chez les Jameson ! Sprite_302_DP
Ténéfix lance Feinte (random 10 = pas de cc)
(- 33 PV) PV de Magnéti = 107/140

Que voulez-vous faire ?

RECAP = combat d'entraînement
PV de Ténéfix = 62/100

PV de Magnéti = 107/140


Un combat ? D'accord. Je suis MISTER K.
Aux paroles je préfère les actes. Mais viens pas pleurer après. En garde !

LA MODÉRATION RP, UN ART DE VIVRE.
Formulaires de modérations:
 
Revenir en haut Aller en bas

Milo Jô

Milo Jô
Sbire Aqua

C-GEAR
Inscrit le : 20/09/2013
Messages : 909

Région : Sinnoh.
Lun 13 Jan - 22:52
Fox a repris la parole et tu ne peux que l’écouter. Il faut dire que tu maîtrises très mal la dimension fluviale de la base. Ce n’est pas un domaine que tu connais particulièrement, et même si tu te doutes bien que l’affiliation « Aqua » des Meizler-Wagen n’est pas due au hasard, tu ne t’es jamais particulièrement intéressé à tout ça. Rejoindre les Aqua n’était pas une conviction… plutôt une opportunité des plus pressantes. Tu n’avais pas d’alternative, disons. Alors l’informaticien te parle de l’Extravaganza et du Roccinante, deux des principaux bateaux de la flotte de la base. Visiblement, ils sont principalement utilisés dans le cadre de déplacements stratégiques, de missions particulières ou de transports de marchandises souvent indéterminées. Il n’évoque pas en détail les équipages mais les surnomme les « pirates ». S’ils n’ont pas de noms à proprement parler, à part « ceux de l’Extra » et « ceux du Rocci », tu saisis bien vite qu’ils ont un statut spécifique au sein de la base. Eux aussi. Cela commence à faire beaucoup et tu sens bien que tu n’es qu’un pion dans une immense machine que tu appréhendes mal. Chez les Magma, tu as vite su te faire des contacts et devenir « quelqu’un ». Ici, tu comprends bien que ça risque d’être plus délicat, même si ton intégration au sein des Nomades t’as déjà permis de faire un gros bond en avant.

Machinalement, le blond glisse ensuite sa main dans la poche de son jean, en sort un paquet de clopes et un briquet.

« Tu fumes ?
- Non. J’ai arrêté.
- Ah ouais. Bravo.
- Mouais… j’sais pas. »

Non, tu sais pas. Ado tu fumais beaucoup trop, l’odeur de la cigarette s’est progressivement imprégnée en toi et faisait partie intégrante de ce que tu étais. A ton entrée chez les Magma, tu pouvais faire le tour des épiceries de nuit à trois heures du mat’ si tu arrivais au bout de ton paquet. Puis un jour, t’as arrêté. Y’a même pas eu de raison, comme un défi sur toi-même. Tu t’es dit non et tu t’es gavé de chewing-gums Florando citron. Pire qu’un caprice de femme enceinte. Plus d’une fois, pourtant, l’envie de nicotine est revenue. Plus forte encore. Tu as cédé parfois, une clope par-ci, une clope par-là, mais plus jamais d’excès. Tu arrives à dire non. L’autre a au moins la présence d’esprit de ne pas te souffler sa fumée au visage.

Pendant plusieurs minutes, c’est surtout Fox qui parle, tournant la tête tantôt vers toi tantôt vers l’animation en contre-bas. Il pointe quelques éléments et t’expliques l’utilité de certaines zones, tu te permets quelques questions et il répond sans problème. Cela fait un moment qu’il est ici. Ça se voit. Un silence s’installe ensuite sans que tu cherches forcément à l’alimenter. Tu aimes le silence, parfois, et Fox donne l’impression de savoir entretenir une conversation tout aussi abruptement qu’il sait la finir. Tu n’as pas d’impératif particulier ce jour et ça ne te dérange pas de simplement regarder. Le fait d’être avec quelqu’un a quelque chose d’apaisant, presque. Tout n’est pas forcément perdu.

Comme il l’a fait jusque-là c’est le blond qui brise à nouveau le silence.

« Au fait… t’y retournes.
- ... Hm ?
- En mission. Je sais qu’Ismaël, Sig et l’Baron discutaient l’autre jour. Ils m’ont fait chercher des infos sur une grande villa de luxe, un lunatique, un collectionneur, du côté de Verchamps. »

La nouvelle retient clairement ton attention. Fox n’est décisionnaire de rien mais tu comprends qu’il est un peu l’âme logistique des Nom’s. Si quelqu’un peut savoir ce genre de chose, c’est bien lui. Ce qu’il dit t’intéresse, même si un point t’intrigue…

« Pourquoi Sig ? »

Du peu que tu as pu voir de Nomades, l’espèce de faux-bourgeois qu’est Sig Carlsson t’as bien vite fait grincer des dents. La réciproque semble vraie, bien sûr.

« C’est une mission de cambriolage… je pense que tu vas être briefé en fin de journée ou demain. C’est comme un test.
- J’ai pas besoin de test.
- Ouais, bah ils sont pas de cet avis. »

Et lui, il n’a pas d’opinion sur la chose, c’est ça que ça veut dire, car il hausse les épaules comme si de rien. Tu l’observes un instant et te tourne ensuite la tête à nouveau pour fixer un point quelconque en dessous de vous.


Mission Cambriolage chez les Jameson !
Demande de combat préalable à la mission.
    MODÉRATION.:
     


#cc6600 — ava ©️jill

[Mission] Cambriolage chez les Jameson ! 4xJWM2m
Revenir en haut Aller en bas

Mister L

Mister L
PNJ

C-GEAR
Inscrit le : 08/09/2013
Messages : 12942

Mar 14 Jan - 12:37

[Mission] Cambriolage chez les Jameson ! Magnet10
Magnéti lance Étincelle (random 36/37 = pas de cc, pas d'effet)
(- 38 PV) PV de Ténéfix = 24/100

[Mission] Cambriolage chez les Jameson ! Sprite_302_DP
Ténéfix lance Feinte (random 10 = pas de cc)
(- 33 PV) PV de Magnéti = 74/140

Que voulez-vous faire ?

RECAP = combat d'entraînement
PV de Ténéfix = 24/100

PV de Magnéti = 74/140


[Mission] Cambriolage chez les Jameson ! Ae5rm0Oh, vous savez, je ne suis pas du genre violent... Je suis MISTER L. Quand je le peux, j'évite, mais quand il le faut vraiment, combattre ne me pose aucun souci.

LA MODÉRATION RP, UN ART DE VIVRE.
Formulaires de modérations:
 
Revenir en haut Aller en bas

Milo Jô

Milo Jô
Sbire Aqua

C-GEAR
Inscrit le : 20/09/2013
Messages : 909

Région : Sinnoh.
Dim 15 Mar - 19:56
Sans surprise, Fox avait raison. A peine trois heures plus tard, tu étais attendu au QG des Nomades, en présence d’Ismaël, Sig et le Baron. Il était inutile de feindre l’étonnement et d’une certaine manière, ce n’était pas plus mal. Alors tu as écouté avec attention, essayant de ne pas répondre à l’air hautain que le « gentleman cambrioleur » te lançait. Tu as retenu ce qu’il y avait à retenir. Un dénommé Jameson, « Sir » Jameson même (comme s’amusait à le préciser le Carlsson), mécène plein aux as et collectionneur de renom a récemment acquis une statuette qui intéresse un haut gradé Aqua.

A cette mention, tu as du faire une tête particulière car Ismaël a lancé : « On se moque de connaître l’intérêt de l’objet. Ce qui compte c’est de mettre la main dessus. Prouver qu’on est capable de le faire sans problème. »

Comme s’il ressentait la nécessité de clarifier, le Baron a ajouté :

« C’est une de ces missions annexes qui permettent de se faire bien voir par le Haut conseil. Ce n’est clairement pas ce que l’on préfère faire, mais ça aide par la suite dans l’attribution de certains fonds et certains pouvoirs, dirons-nous.
- S’il faut briller, nous brillerons. »

La phrase est tellement absurde qu’un soupir s’échappe de tes lèvres malgré toi. Sig se crispe et se tourne vers toi, à la volée :

« Un problème ?
- Aucun, aucun. Nous « brillerons », bien comme il faut. »

Tu sens sur toi le regard d’Ismaël qui t’invite à t’arrêter là dans l’ironie, et tu laisses passer le reste du brief sans intervenir. Ce genre de cambriolage est toujours fixé de nuit, ce sera donc dans un peu plus de 24h.

[…]

A l’heure dite, vous voilà, Sig et toi, dans une voiture du QG en route en direction de Verchamps. Le trajet est silencieux. Tu as encore en tête la mise en garde d’Ismaël, la veille, lorsqu’il t’a raccompagné après le brief.

« Sig est comme il est mais il est très doué dans son domaine. Vous avez des compétences semblables mais n’oublie pas que c’est toi le dernier arrivé ici. Même si tu as ta propre expérience et ton savoir-faire, il aura l’ascendant sur toi, demain. Alors ne fais pas n’importe quoi, la mission repose essentiellement sur ses épaules, et il le sait. Fais ce qu’il te dit et tout ira bien. »

Plus d’une fois face à cette tirade, tu as senti tes dents grincer. Oui, tu es bon dans ton domaine, toi aussi. L’infiltration, le vol, merci mais tu gères. Tu n’as pas besoin qu’on te flique à chaque fois… tu sais que c’est « normal », vu la situation et ton propre parcours, seulement, ça te lasse. Tu n’as pas le droit de faire foirer les choses. Beaucoup attendent une bonne raison pour te remettre dans ta cage.

D’une certaine manière, tu ne peux être que reconnaissant en constatant que Sig, de son côté, ne bronche pas non plus. Le visage fermé, concentré sur la route, il conduit avec fluidité, signe d’un homme qui maîtrise parfaitement ce qu’il fait. Intérieurement, ça t’agace déjà. Tu n’es pas puéril au point de lancer dès à présent les hostilités. Tu as retenu ce qu’on t’a dit. Tu vas faire un effort, tu n’as pas trop le choix.

Sig semble d’ailleurs connaître la zone – qui n’est pas bien éloignée de Rivamar, d’ailleurs – et roule sans se poser de question. Tu sais qu’il ne t’en posera pas, de toute façon, il doit te voir comme un rival, un insecte qui dérange… clairement pas quelqu’un avec qui il aurait aimé faire cette mission, s’il avait eu le choix. Quelques minutes plus tard, vous vous garez dans un coin d’une forêt en contrebas du manoir Jameson. Cela correspond à toutes les indications qui vous ont été données.

« Bien, Cosmo. Je ne suis pas ravi de faire cette mission avec toi, tu n’es pas ravi de faire cette mission avec moi. Maintenant que c’est posé, essaie de faire ce que je te demande et tout ira bien. Vu ? »

Ouuuuh ça te démange. Bien évidemment que ça te démange. Le ton hautain, la manière de tourner cela comme s’il était évident que quoiqu’il advienne, ce sera de ta faute et ce petit « Vu ? » à la fin qui te sort déjà par les yeux. Heureusement, tu es encore de l’autre côté du véhicule et il ne te voit pas pleinement. Ta tête bouge imperceptiblement et tu souffles :

« Vu. »

L’un comme l’autre, vous enfilez des gants noirs. Tu poses sur ta tête ta casquette de la même couleur et relève un foulard sur ton visage. Sig opte pour le combo foulard et lunettes de soleil (qui sont plus que de simples lunettes, à bien y regarder). Vous avez chacun un sac à dos léger avec tout ce dont vous risquez d’avoir besoin. Sans plus de parole, il se met en marche et tu le suis, il est plus grand que toi et se presse clairement mais tu n’as pas de difficulté à tenir le rythme. En quelques minutes, vous voilà en vue de la demeure Jameson. Il fait nuit noire, minuit est largement passé, c’est toute la zone qui semble être endormie.

Le sir Jameson est de ces bourgeois bien nés qui aiment montrer qu’ils ont de l’argent. Cela prend forme en des collections absurdes et extrêmement coûteuses autant que dans une maison exubérante. Ça pue le pognon. C’est pas peu dire. Heureusement un repérage a été fait quelques semaines plus tôt et vous savez par quel côté appréhender le lieu. La demeure est entourée de murs surélevés et de caméras un peu partout. L’une d’entre elle a une légère faiblesse dans son rythme de balayage, comme un rouage mal huilé et voilà qui peut faire une porte d’entrée toute trouvée. Comme quoi, les pépins mécaniques, faut jamais négliger, hein !

La tactique a été préparée et se déroule sans accroc. D’abord, Sig fait apparaître son Kecleon. Agile, la créature escalade le mur sans problème et maintient la caméra de manière à réduire son angle de rotation, sans que cela ne soit perceptible sur la vidéo. Tu matérialises ton Magnéti qui assène une légère surtension électrique qui fige la vidéo quelques temps. Ensuite, tu lance une corde que le Kecleon attache et vous grimpez avec facilité.

De l’autre côté, silence absolu. Une fois les pieds qui touchent le gazon bien taillé de la propriété, tu retiens ta respiration, inconsciemment, le temps de quelques secondes. Ce qu’il faut pour voir si votre intrusion est repérée. Cela ne semble pas être le cas. Sig arrive derrière toi.

« R.A.S.
- Bien, on continue. »

D’un geste, il rappelle son pokémon et tu en fais de même. Moins vous serez nombreux, plus vous vous fondrez dans le décor.


(1142 mots) Mission Cambriolage chez les Jameson !
Combat préalable à la mission.
    MODÉRATION.:
     


#cc6600 — ava ©️jill

[Mission] Cambriolage chez les Jameson ! 4xJWM2m
Revenir en haut Aller en bas

Mister L

Mister L
PNJ

C-GEAR
Inscrit le : 08/09/2013
Messages : 12942

Mar 17 Mar - 19:10
[Mission] Cambriolage chez les Jameson ! Magnet10
Magneti lance étincelle ! (random 88 et 5, pas de cc et effet)
(-38 PV)
Et osef de l'effet car Ténéfix est KO !

Félicitations, vous remportez votre combat d'entraînement ! Votre Magneti monte au niveau 32 et vous pouvez commencer votre mission !

Bonne chance !


[Mission] Cambriolage chez les Jameson ! Ae5rm0Oh, vous savez, je ne suis pas du genre violent... Je suis MISTER L. Quand je le peux, j'évite, mais quand il le faut vraiment, combattre ne me pose aucun souci.

LA MODÉRATION RP, UN ART DE VIVRE.
Formulaires de modérations:
 
Revenir en haut Aller en bas

Milo Jô

Milo Jô
Sbire Aqua

C-GEAR
Inscrit le : 20/09/2013
Messages : 909

Région : Sinnoh.
Dim 29 Mar - 18:25
Pour le moment, ça va, tu prends sur toi. Tu ne tiens pas spécialement à jouer au con et entrer en guerre ouverte avec le Carlsson, même si tout dans son attitude crie combien il veut asseoir une certaine forme de supériorité sur toi. Tu le sais. Il doit te voir comme un caillou dans sa godasse ou un boulet qu’il se retrouve à tirer sans qu’il n’ait eu son mot à dire. La réciproque est toute aussi vraie, cela dit. Il va de soi que si l’autre Nomade n’a pas eu le loisir de revenir sur cette décision, c’est encore moins ton cas. Il va falloir t’y faire, pour le moment. C’est ce que t’a fait comprendre Ismaël.

L’important, maintenant, c’est de te concentrer sur le reste de la mission. Les grandes lignes sont bien claires dans ton esprit, reste à voir si les choses se passent aussi bien que sur papier. Plus vous vous approchez de la grande demeure, plus vous prenez conscience de l’exubérance du lieu, qui affiche clairement la débauche de cette bourgeoisie qui réussie. Celle dont on ne sait pas bien si elle doit son confort et son luxe d’un arrière-grand-père plein au as ou d’une véritable ascension sociale personnelle. Ce Sir Jameson, doit-il son titre à lui-même ou à une lignée qui a su saisir une opportunité au bon moment, pour assurer à sa descendance la chance de grandir dans l’opulence ? Tu n’as pas la réponse et, toi qui a grandi dans un milieu pourtant clairement aisé, tu l’envies malgré toi. Tu as toujours été comme ça, Milo. Que tu l’assumes ou non, tu es de ces pies voleuses attirées par tout ce qui brille.

Que ferais-tu, pourtant, des fausses statues antiques qui trônent dans ce jardin ? Ou d’une maison à trois étages ? Pas grand-chose, probablement. Ton imagination jalouse ne perd pas une miette du lieu tandis que vous vous approchez. La terrasse est grande avec un léger éclairage au sol qui persiste dans la nuit noire. Sans doute pour faire fuir les cambrioleurs. Quelle drôle d’idée !

- On se croirait dans une maison témoin, presque. Il faut dire qu’il n’y a pas un brin d’herbe qui dépasse, pas un trou dans le terrain ou une jardinière sans fleur. C’est entretenu à la perfection et ça manque presque… de vie.

- Oui. La décoration a son charme, mais manque de subtilité.

Tu es presque surpris d’entendre Sig te répondre sur un ton naturel. Sans sarcasme ou agacement. Tu ne renchéris pas parce que tu approuves ses propos. Tu n’es pas un as de l’aménagement des espaces verts toutefois, si on t’avait laissé le choix, les pseudo-statues grecques n’auraient pas été sur ta liste.

Sans surprise, vous longez la demeure et évitez la moindre source de lumière. C’est plongés dans l’obscurité que vous avancerez le mieux et limiterez les risques d’être découverts. Inconsciemment, tu t’assures que ton arme de prédilection, ton éternel couteau à cran d’arrêt est toujours dans la poche arrière de ton jean. Si on met de côté ton Magnéti, tu n’en as pas d’autres pour cette mission. De toute façon, t’es pas du genre à opter pour un flingue. Même couplé à un silencieux, c’est pas la forme de violence que tu préfères. Primo, parce que tu ne te considères pas comme un tueur. C’est arrivé, oui, quand tu n’as pas eu le choix. C’était ça ou mourir. Tu préférerais qu’une telle situation ne se reproduise plus. Deuzio, parce que tu n’es clairement pas le plus à l’aise avec un flingue. Tu ne sais pas ce qu’il en est de Carlsson. De ce que tu as compris, il est du genre à compter particulièrement sur ses pokémons. Tertio, un flingue, c’est une arme sans saveur, sans prise de risque, sans adrénaline. Tu le ressens ainsi. Quand tu dois te battre, tu préfères user de ton couteau, tu en connais la forme et le poids par cœur, tu sais l’ouvrir et le faire rouler entre tes doigts en un temps record. Il t’a sauvé de bien des situations difficiles et t’as permis d’atteindre ton but un nombre incalculable de fois. Alors ouais ton couteau bien à sa place vaudra mieux que n’importe quelle arme à feu.

Comme on vous l’a indiqué la grande baraque est bordée par une grande baie vitrée qui donne sur le jardin au niveau du salon. Une autre est également présente sur ce qui doit être la salle à manger. Plongé dans la pénombre, l’éclat de la lune vous permet d’y voir une grande et longue table en bois massif. Semblable à celles que l’on retrouve dans certains films historiques où les rois et reines accueillent lors d’un repas gargantuesque beaucoup trop de convives pour véritablement tous les connaître. C’est l’impression que ça te donne.

- Pas modeste, le Jameson.
- Sir Jameson. A partir de là, tu peux te faire une idée sur son train de vie.

Ce n’est pas forcément vrai, tu aimerais répliquer pour rappeler au gentleman devant toi que nombre des « Sir » de notre société actuelle sont des artistes ou des auteurs qu’un obscur souverain a décidé d’adouber. Après, le Carlsson n’a pas forcément tort, si l’homme tient tant que ça à son titre, c’est qu’il compte s’en faire un apparat dans tous les sens du terme.

Silencieux, vous atteignez enfin votre « porte d’entrée ». Ou plutôt, la fenêtre de la cuisine. L’architecture du lieu est assez simple à comprendre : au rez-de-chaussé les pièces à vivre collective, salon, salle à manger, cuisine, aux étages les chambres et sans doute des bureaux et des salles de bain. Peu vous importe, la fameuse statuette doit se trouver au rez-de-chaussé. D’un geste qui trahit l’habitude, Sig récupère l’un de ces outils, un compas qui permet de découper un cercle à même la fenêtre. Rapidement, il en retire le rond de verre, passe son bras et ouvre la fenêtre en question. Par chance, elle est assez large et avec un peu de force dans les bras l’un puis l’autre vous parvenez à vous hissez à travers, pour vous poser sur une table juste derrière et retrouver enfin le sol.

Cela t’agaceras de l’admettre mais vous formez jusque-là un bon binôme et ton compère est plus agile que tu ne l’aurais cru, de prime abord. Ayant chacun des gants, vous vous appliquez à ne laisser aucune trace de votre passage dans ladite cuisine et attendez un instant. A nouveau, aucun bruit. Ici, il n’est plus question de chuchoter et d’un signe de la main Sig t’invite à avancer. Tu prends par réflexe ton couteau à la main et te colle au niveau de la porte qui donne sur le couloir. D’un grand geste tu l’ouvres en priant qu’elle ne grince pas. Non, c’est ok.

Un couloir, deux directions. Rapidement, vous optez pour vous diviser histoire de couvrir plus de surface et vous assurer de ne pas rater ladite statuette. De toute manière, vous avez chacun une photo de l’objet sur votre téléphone, au cas où.


(1176 mots) Mission Cambriolage chez les Jameson !
    MODÉRATION.:
     


#cc6600 — ava ©️jill

[Mission] Cambriolage chez les Jameson ! 4xJWM2m
Revenir en haut Aller en bas

Mister K

Mister K
PNJ

C-GEAR
Inscrit le : 08/09/2013
Messages : 14169

Mar 31 Mar - 11:26
    Un terrifiant Skitty apparaît devant vous !
    [Mission] Cambriolage chez les Jameson ! 300
    stats:
     

____

[Mission] Cambriolage chez les Jameson ! 300
Skitty lance bluff
(-3 PV) (random 95 : pas de cc)
PV Magnéti = 137/140

[Mission] Cambriolage chez les Jameson ! Magnet10
Magnéti est apeuré !
Il n'attaque pas...

____

Récap
Mission en cours = www

Milo
PV Magnéti = 137/140

PNJ
PV Skitty = 60/60


Un combat ? D'accord. Je suis MISTER K.
Aux paroles je préfère les actes. Mais viens pas pleurer après. En garde !

LA MODÉRATION RP, UN ART DE VIVRE.
Formulaires de modérations:
 
Revenir en haut Aller en bas

Contenu sponsorisé



C-GEAR
Revenir en haut Aller en bas
 Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Sujets similaires
-
» [UploadHero] Rambo II : la mission [DVDRiP]

Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Master Poké :: Le Pokémonde :: Région Johto - 2E G E N :: Mauville-