Le CrocoDeal du moment : -43%
Carte Mémoire microSD XC SanDisk ...
Voir le deal
15.45 €

 
» [Mission] Histoire d'os

Maëve Kent

Maëve Kent
Agent Kantô

C-GEAR
Inscrit le : 28/03/2016
Messages : 1350

Région : Kanto
Mar 31 Déc - 11:08
Histoire d'os

Ils t’ont envoyé en poste à Charbourg, en remplacement d’un agent qui a pris ses RTT pour partir en voyage avec sa femme, de ce que t’ont raconté ses collègues probablement aussi peu intéressants que lui. Les journées sont ennuyeuses, les nuits de garde aussi. Il ne se passe pas grand-chose ici, pour ainsi dire rien. Et le décor est loin d’être le plus pittoresque de Sinnoh. Il s’agit d’une ville minière au pied du mont Couronné, creusée à même la roche. C’est une ville industrielle dont l’économie repose dans sa grosse majorité sur la mine et les emplois qui en découlent. Cela t’a fait plaisir de découvrir que tu allais revenir dans la région de ton enfance, mais tu as quelque peu déchanté en apprenant que ton affectation pour la semaine se ferait ici. Quitte à ce qu’une ville soit bâtie dans la roche, tu aurais préféré te retrouver dans ta chère Voilaroc où tu as vécu plusieurs années. Déjà, il s’agit d’une véritable grande ville, bien plus moderne que Charbourg, et puis ils ont davantage su apporté un peu de nature dans le paysage urbain, parce que les arbres se font rares ici… C’est quelque peu rustique, et cela se retrouve dans le parler et la manière d’être des habitants, d’ailleurs. Cela n’est pas désagréable, mais cela change des villes immenses que tu as toujours fréquentées. Cela ne doit durer que dix jours, et tu en as déjà passé la moitié sans grande difficulté autre que l’absence flagrante d’action. Tu es une femme d’action, formée à l’intervention, rester assise sur une chaise ne fait pas vraiment partie de tes capacités. C’est d’ailleurs pourquoi tu fais des rondes dans la ville le plus souvent possible avec Ugo pour fuir au mieux cette lassitude au commissariat.

Cette nuit n’échappe d’ailleurs pas à la règle. Pas un Chaglam, rien. Le calme plat. Tu en es déjà à la quatrième tasse de café de ta garde. Au moins, l’autre agent en poste te tient la conversation. Ce n’est pas ce qu’il y a de plus intéressant, mais c’est mieux que rien. Tu n’as pas d’affinité avec les flics d’ici, ils ont été plus que corrects avec toi, sauf que le courant ne passe pas vraiment. N’étant que deux, le brigadier n’a pas d’autre personne à qui parler, et tu sens qu’il en a besoin. Les gardes nocturnes sont de loin les plus dures car sitôt qu’on n’a pas eu le sommeil nécessaire en amont, le manque d’activité devient très vite un fléau contre lequel il faut lutter. C’est là que discuter aide, pour lui comme pour toi. Vous discutez de vos Pokémon, de sa famille, de la pluie et du beau temps. Un échange banal que tu supposes être bien plus animé lorsqu’il s’agit d’un véritable collègue de ce flic, ou tout du moins pas une agente jusque peu inconnue qui n’est clairement pas affable. Tu es polie et pas désagréable, mais tu n’es pas là pour te faire des amis non plus. Tu es là pour le travail et tu seras repartie aussi vite que tu es arrivée. Et puis tu n’as pas envie de jouer les hypocrites simplement pour éviter l’ennui. Au milieu d’une question de ton vis-à-vis sur ton Persian couché à tes pieds, tu entends un bruit que tu reconnais maintenant. Les portes automatiques de l’entrée du commissariat qui couinent. Le brigadier, bien plus habitué que toi, a également compris et a déjà commencé à se lever. Tu fais de même pour accueillir ce qui semble être un couple d’une quarantaine d’année environ, lui a quelques mèches grisonnantes et elle quelques ridules parsemées sur le visage.

« Bonsoir. Hélène, Roger, qu’est-ce qu’il se passe ? » Tu laisses le brigadier faire, il connait quasiment tout le monde ici. Au fur et à mesure qu’ils s’approchent de vous, tu discernes de plus en plus les traits d’anxiété sur leur visage. Ils sont inquiets, cela saute aux yeux, et tu te demandes quelle en est la raison. « Ah, Marcel… C’est Kévin. Il n’est plus dans sa chambre, on ne le retrouve pas. Je crois qu’il a fugué. Retrouve-le s’il-te-plaît ! » « Comment ça, il a fugué ? » Tu restes silencieuse. Comme le brigadier, tu attends le complément d’information. « Et bien, cela fait quelques semaines qu’il nous tanne pour avoir son premier Pokémon. Et ce soir, à table, il a carrément fait une crise. Nous l’avons envoyé au lit. » « Quand je suis repassée pour voir s’il dormait, j’ai trouvé son lit vide et la fenêtre ouverte. On a regardé partout dans la maison, il n’était plus là. » Cela semble être, a priori, une fugue comme ils l’ont dit. Le gamin a clairement pu vouloir partir, vexé par la dispute avec ses parents. C’est une réaction d’opposition quelque peu courante, ou tout du moins pas anormale. « Et vous avez une idée d’où il a pu aller ? » Les parents se regardent, réfléchissant. « Tu crois que… » « Je n’en sais rien, mais je ne vois pas où sinon. Il nous a dit qu’il voulait trouver un fossile dans la nuit, pour avoir son propre Kranidos. Mais on lui a dit que c’était très dangereux, qu’il y avait des Pokémon sauvages et que seuls les adultes pouvaient y aller. » La notion de danger chez les enfants est très relative d’autant plus quand ils sont partis pour défier l’autorité de leurs parents. « Bon, je vais appeler les collègues pour du renfort. Au moins un de vous deux devrait rentrer chez vous, au cas ou Kévin rentrerait de lui-même. » Les deux se mettent d’accord pour savoir qui rentre, il s’agit de la mère. Elle se hâte de quitter les lieux, ayant probablement un espoir d’y retrouver son fils que serait déjà retourné chez lui. Pendant ce temps, le brigadier s’est éloigné pour passer quelques appels, prévenir le reste de l’effectif du commissariat. Une disparition d’enfant, cela reste de ces choses qui sont prises très au sérieux et surtout pour lesquelles on ne lésine pas sur les moyens. « Excusez-moi mais je ne suis pas d’ici, vous auriez une photo de votre fils s'il-vous-plaît ? » L’homme sort son portable et te montre plusieurs photographies et même une vidéo de son fils. Une dizaine d’année à tout casser, un petit blond comme sa mère, il a les yeux noisette de son père. Il est un peu plus petit que Danny et pas bien épais. Tu demandes également au père du garçon s’il se rappelle des vêtements que portait son fils aujourd’hui, comment est son pyjama, mais également s’il a un manteau qu’il aurait pu mettre, d’une couleur spécifique.

Le brigadier revient. « J’ai envoyé Emile directement chez vous. Eulalie et Thomas devraient arriver d’ici peu de temps. Tu peux rentrer chez toi si tu veux, Hélène aura besoin de toi pour la rassurer. » Comme si la mère était la seule à pouvoir être inquiète et que c’était forcément au mari de la rassurer… Tu passes outre la remarque sexiste du brigadier, il n’a pas tort sur le fait que ce serait mieux pour ce couple s’ils sont ensemble. « Vous en profiterez pour nous dire les vêtements de Kévin qu’il manque chez vous, pour qu’on sache comment il est habillé. » L’homme acquiesce avant de quitter les lieux. Tu t’attendais à ce que le brigadier te demande de te rendre à la mine, pour commencer à y chercher le jeune fugueur, mais non. Il attend. Alors que les premières heures sont décisives dans les affaires de disparition. Il devient impossible pour toi de rester sans rien faire. « Vous voulez que j’aille en reconnaissance dans la mine ? » « Non, il faut être accompagné d’un ranger pour accéder à la mine de nuit, le terrain est accidenté, et surtout les Pokémon sauvages sont assez irritables du fait qu’ils soient dérangés dans leur sommeil. » Cette réponse te surprend. Elle est à l’exact opposé de ce à quoi tu t’attendais. S’il s’agit d’une zone dangereuse et que la vie d’un enfant est en jeu, on se fiche du protocole, on part le chercher quel que soit le risque. On ne peut pas se permettre d’attendre. « Mais si c’est si dangereux, il ne devrait pas y avoir un ranger sur place, ou au moins une permanence ? » Tu vois aussitôt l’embarras se dessiner sur le visage du presque sexagénaire. « L’ancien est parti à la retraite et le Polygone ne nous a toujours pas envoyé son successeur… Je les ai appelés, ils nous envoient le ranger le plus proche. » « Sérieusement ? » Tu tentes de faire taire ton indignation face à une telle situation, le pauvre homme n’y est pour rien, cela ne sert à rien de lui faire retomber ça dessus. Mais cela fait accroître ton agacement concernant votre immobilisme. « On n’a pas de temps à perdre. Ce gosse est en danger s’il est vraiment là-bas, on ne peut pas s’accorder un délai pour voir débarquer un ranger. Il faut y aller ! » Tu attrapes ta veste à la barbe du brigadier et t’apprêtes à sortir lorsqu’une voix tonne dans ton dos. « Mademoiselle Kent, vous restez ici, c’est un ordre. Si vous tenez tant à explorer cette mine, je vous enverrai avec le ranger qu’on nous aura envoyé, mais ne vous avisez pas de partir quand j’aurai le dos tourné, sinon vous pouvez dire adieu à votre poste. » Tu te retournes, furibonde, mais tu prends sur toi. Donne-lui un quart d’heure, à ce ranger, s’il n’est pas là, tu partiras seule avec tes Pokémon. Il faut savoir désobéir lorsque cela s’avère nécessaire.

Modération:
 


[Mission] Histoire d'os UrI6uPx

[Mission] Histoire d'os Gs4c714 [Mission] Histoire d'os 2KU43ri [Mission] Histoire d'os KqgOM0b
Stamps:
 
~ Avatar by myself ~
Revenir en haut Aller en bas

Lucas Emerillon

Lucas Emerillon
Modo RP & Ranger

C-GEAR
Inscrit le : 17/12/2014
Messages : 5641

Région : Kantô - Hoenn - Alola
Lun 6 Jan - 23:56
... Quoi ?

Marcus te lança un regard impassible illustrant tout de même la pitié vis-à-vis de ta réaction de surprise face à l'annonce qu'il venait de faire.

La Ligue a pu constater les efforts que tu as investi jusqu'à présent en tant que Ranger et t'a accordé ton premier Blade. Tu deviens donc par cette promotion un Ranger qualifié.
Je n'étais donc pas sourd …

L'annonce était tellement surprenant que tu t'étais en effet demandé si tu n'avais pas les oreilles bouchés. Heureusement que non. Ton premier Blade donc … Un sourire se dessina par réflexe sur ton visage, mais tu ne prendrais pas totalement conscience de la chose. Cela survenait si vite … Toi qui pensait qu'il te faudrait une bonne année avant que la Ligue considère que tu aies ce niveau, il n'avait finalement même pas fallu six mois. Toi, Ranger à 1 Blade … En y pensant pour de vrai, une question te vint aussitôt.

... Et Peter ? Il a tout autant de mérité que moi pour l'avoir, non ?

Marcus sourit.

Peter n'a jamais pensé à te le préciser parce que ça ne lui importait pas vraiment, mais il est également un Ranger à 1 Blade. Depuis bien longtemps.
Oh … Il l'était donc avant de quitter la fonction en perdant la mémoire et a retrouvé son rang en reprenant le rôle, c'est ça ?
Exact.

Tu n'en revenais pas. Ton meilleur ami était donc déjà un 1 Blade … Tu te surpris à être triste qu'il ne t'en ait pas fait part, mais après coup, tu compris que cela n'avait pas d'importance. Tu compris dans le même temps pourquoi Marcus avait fait en sorte de te placer sur une mission seul. Tu étais celui qu'il fallait tester, celui qui devait vraiment mériter son premier Blade. Tout était clair à présent. Ton supérieur se rendit bien compte que tu réalisais tout ça, d'ailleurs.

En tout cas, aujourd'hui, cette journée est la tienne. Peter nous rejoindra plus tard dans la soirée, mais en attendant, trinquons à ta promotion !

Accompagnant ses paroles, Marcus se tourna vers un serveur qui arrivait à ce moment-là et récupéra les deux coupes de champagne que l'homme en costard amenait, t'en tendant une que tu pris rapidement, ne tenant pas à vexer le vieil homme.

À ta promotion !
À mon premier Blade et aux suivants à venir !

Entrechoquant ta coupe avec celle de ton supérieur, tu la vidas rapidement, te délectant tout de même de chaque gorgée qui semblait te dire bravo. Une fois achevée, Marcus t'invita à le suivre à la table du restaurant où il t'avait mené une fois rejoint au point de rendez-vous. Sur le trajet, il sembla subitement se souvenir d'une chose et se mit à sourire de plaisir.

Au fait, pour te récompenser de cette promotion, je te donne tes deux prochaines semaines. Profites-en pour t'amuser un peu.

Cette nouvelle annonce te stoppa net. Marcus venait de te donner des vacances ? Vraiment ? Alors que tu n'avais pas encore totalement réalisé la promotion, voilà qu'il t'offrait des congés. Est-ce que tu étais en train de rêver ? Normalement non. Mais tu passas une partie de la soirée à en douter. Il n'empêche que tu pus vivre une belle soirée pour ton accession à ton premier Blade …

[...]


Finalement, Marcus n'avait pas menti, et dès le lendemain, tu pus jouir d'un temps libre total, le chef d'équipe venant même te voir après ton petit-déjeuner pour te donner quelques flyers des régions alentours en t'invitant à aller voir. Tu y réfléchis quelques heures et tu te décidas finalement à suivre son conseil. Tu choisis de faire un tour du côté de la région de Sinnoh, histoire d'en découvrir un peu plus que Voilaroc et Floraville. En réfléchissant un peu plus, tu te dis que ce serait l'occasion d'aller à la rencontre de Kyle, qui résidait à Frimapic, afin de prendre des nouvelles depuis la dernière fois. Et puis, tu le savais bien, cela te soulagerait grandement de profiter d'un tel temps, surtout vu que … le hasard avait fait que tu avais prévu d'aller défier la ligue Pokémon pour la seconde fois au cours de la deuxième semaine de congés qui t'était octroyée. Coup de chance ou prévu par Marcus ? Dans tous les cas, c'était le bon programme pour toi.

C'est donc tout joyeux que tu quittas Alola le jour suivant avec tous tes compagnons, équipe Ranger comprise, pour t'envoler en direction de la région de Sinnoh. En parlant de l'équipe Ranger, Marcus t'avait fait part d'une autre nouvelle au cours de la soirée de l'avant-veille : une fois tes congés terminées, tu te verrais non seulement confier de nouvelles missions plus dangereuses que celles accomplies jusqu'à présent, mais en plus, tu te verrais confier un nouveau compagnon pour t'aider dans cette tâche. Le vieil homme n'avait pas indiqué de quel Pokémon il s'agissait, préférant visiblement entretenir le mystère, et le moins que l'on pouvait dire, c'est que tu y avais mordu à pleines dents, ayant autant hâte de profiter de ces vacances que de les finir pour aller accueillir le nouveau membre de ton groupe de Pokémon Ranger … Et c'est dans cette excitation ambiguë que tu débarquas à Voilaroc, débutant ta semaine de vacances dans la région de Sinnoh …

[...]


C'est au cours du troisième jour que tu fis escale dans la ville minière de Charbourg, très connue pour, du coup, sa mine de charbon, ainsi que la présence de la première arène de la région par laquelle doivent passer tout dresseur débutant afin de pouvoir à l'avenir participer au défi de la ligue Pokémon. L'endroit semblait quelque peu terne, du fait du manque de flore et de l'industrialisation de la ville – dû à la mine constituant son principal revenu. Cela changeait drastiquement de Floraville où tu étais passé deux jours auparavant, beaucoup plus colorée et naturel. Cela ne te dérangeait heureusement pas plus que cela et tu te rendis tranquillement jusqu'à un bar de la ville, profitant de la soirée pour boire un peu, tes affaires ayant déjà été posé à l'hôtel où t'étais posé. Tu discutas joyeusement avec les quelques habitués du lieu, retrouvant avec plaisir l'ambiance joyeuse et amicale des bars. La soirée se passa tranquillement et tu finis par repartir après deux bonnes heures, quelque peu éméché mais pas assez pour ne plus marcher droit ou perdre ta lucidité. Un simple petit coup au nez qui te fait rire impulsivement, en somme. À ta grande surprise, c'est ce moment que choisit Marcus pour t'appeler.

Lucas ?
Yep ?

La réponse sembla suffisamment convaincante pour que Marcus n'y réagisse pas.

Je sais bien que tu es en congé actuellement, mais j'aurai besoin de toi pour un travail rapide de Ranger.
... Quel est-il ?
Le commissariat de Charbourg m'a contacté pour te demander d'aller aider un agent à se rendre dans la mine de la ville. Apparemment, ils n'ont pas le droit d'y pénétrer sans l'aide d'un Ranger.
Ah ! Et ils ne sont pas censés avoir un Ranger affectionné à cette zone ?

Tu pus entendre un léger du côté de Marcus.

En effet, mais apparemment, il n'est pas disponible actuellement.
Je vois. Pourquoi moi du coup ?
Tu es le Ranger signalé le plus proche de leur position. Étant ton chef d'équipe, ils m'ont donc contacté pour que je te donne cette mission.
Ok … Bon beh let's go alors. J'imagine que l'agent doit m'attendre à l'entrée de la mine …

Marcus ne répondit pas. Tu savais pertinemment que quand il faisait ça, c'était que tu venais de donner toi-même la réponse et que la confirmation n'avait pas d'intérêt. Tu souris donc, un peu bêtement à cause de l'alcool, puis tu saluas ton supérieur avant de raccrocher, te dirigeant immédiatement vers l'endroit convenu. Sauf que … Personne sur place. L'entrée était déserte. Te serais-tu trompé ? Visiblement. Affichant une moue dépitée accentué par ton état, tu te dis que l'agent ne devait pas avoir attendu et se trouvait déjà dans la mine. Ne cherchant pas, tu commenças donc à te diriger vers l'intérieur, espérant vite y retrouver l'inconnu.

Mais un mouvement dans la nuit te stoppa net. D'abord lointaine, une silhouette fine s'approchait progressivement de toi, visiblement remontée. À mesure que la forme approchait, elle se précisait et tu pus ainsi découvrir une jeune femme aux traits magnifiques et à la chevelure rousse enivrante, en plus d'avoir d'autres … atouts. Ahem. Très vite, tu t'attardas sur le plus important : sa tenue. C'était l'agent que tu devais assister. Soufflant un coup en le comprenant, tu te grattas l'arrière du crâne et tu affichas un large sourire amusé en t'approchant de la jeune femme.

Vous devez être l'agent que je dois accompagner. Désolé, je pensais que l'on devait se retrouver ici.

En disant cela, tu réalisas que Marcus s'était amusé à te berner pour que tu poireautes quelques temps – à moins que le commissariat ne lui en ait pas fait part et qu'il ait fait la même déduction que toi. Difficile à dire, surtout dans ton état certes suffisant lucide mais pas assez pour réfléchir autant.

Je dois avouer que si j'avais su que j'accompagnerai une belle femme comme vous, j'aurai pris la peine d'être plus présentable.

Tu lâchas tout haut ce que tu pensais à cet instant. Tu soupiras intérieurement, honteux d'avoir laissé le peu d'alcool dans ton sang dominer ta pensée.

Sur ce, c'est quand vous voulez pour entrer dans la mine.

Mieux valait changer de sujet rapidement si tu ne voulais pas que l'ambiance une fois à l'intérieur soit terrible. Enfin, c'était sans doute déjà gâché …

Modération:
 



Infos diverses:
 
Revenir en haut Aller en bas

Mister J

Mister J
PNJ

C-GEAR
Inscrit le : 08/09/2013
Messages : 13249

Mer 8 Jan - 22:39
- Début de la mission duo ! -


MAËVE



[Mission] Histoire d'os Machop
Un MACHOC  niv 19 apparaît !
Stats du Machoc:
 


Que voulez-vous faire ?

RECAP :
PV Machoc = 100/100



LUCAS

[Mission] Histoire d'os TVFo0VZ
Florizarre lance Eclate-roc !
Vous trouvez...:
 
____________________________

[Mission] Histoire d'os 20161102200244%21Spr_5b_075 [Mission] Histoire d'os 20161102202642%21Spr_5b_066
La première vague arrive avec un Gravalanch et un Machoc niv. 85 !
Stats du Gravalanch:
 
Stats du Machoc:
 

Que voulez-vous faire ?

RECAP :
Vague 1 ;
PV Gravalanch = 175/175
PV Machoc = 220/220


[Mission] Histoire d'os Ae5rm0Moi, c'est MISTER J.
Un conseil, viens pas m'chercher. J'suis un mec qui sait jouer des poings, si tu cherches la bagarre, tu l'auras ! Et ça sera sanglant. T'es prévenu.

LA MODÉRATION RP, UN ART DE VIVRE.
Formulaires de modérations:
 
Revenir en haut Aller en bas

Maëve Kent

Maëve Kent
Agent Kantô

C-GEAR
Inscrit le : 28/03/2016
Messages : 1350

Région : Kanto
Lun 10 Fév - 10:33
Le temps passe et personne ne vient, pas l’ombre d’un ranger. Tu montes en pression car cette attente n’aura rien fait de plus que vous faire perdre du temps dans une situation où il est compté vu l’urgence. Au moment où la quinzième minute est écoulée, tu prends ta veste et quittes le commissariat dans la plus grande discrétion. Tu partiras dans tous les cas pour te rendre à la mine, qu’importe les ordres, alors autant éviter de t’empêtrer dans une prise de tête avec le brigadier. Une fois dehors, tu laisses sortir Ugo et Shade de leurs pokéballs. Le Persian comme le Ténéfix sont adaptés à l’obscurité et tu comptes surtout sur leur discrétion pour éviter de déranger les Pokémon vivant dans la mine que tu pourrais déranger. Le pas rapide, tu prends donc la direction du fameux lieu d’excavation d’un pas pressé et décidé. Puisque tu dois t’y rendre seule, autant tracer. Tu ne sais pas vraiment quels Pokémon vivent dans ces mines, probablement des types roche ou sol, contre lesquels tes propres équipiers devraient pouvoir te protéger. Reste à savoir si tu auras besoin de te défendre là-bas. En soi, en dehors de la possibilité de blesser des Pokémon sauvages qui te dérange quelque peu, ta seule préoccupation est de retrouver ce gamin le plus vite possible. S’il est bien dans la mine, plus il y restera longtemps plus il aura de chances de se mettre en danger.

En approchant de l’entrée de la mine, tu aperçois une silhouette dans la pénombre. Un homme, et plutôt grand a priori. Serait-ce le ranger en question envoyé par le Polygone ? Tu n’en sais rien encore, mais si c’est bien le cas, sa présence ici prouverait que tu avais raison en voulant partir directement. Le pas toujours aussi franc, tu remarques que lui aussi s’avance vers toi. Ton estimation sur sa taille s’avère correcte, il te dépasse de bien plus d’une tête, blond, plutôt en forme, ce qui est la moindre des choses pour un ranger. En supposant que tu sois l’agente qu’il doit accompagner, il confirme également être le ranger avec lequel tu dois te rendre dans la mine. Sans doute aurais-tu préféré avoir une présentation en bonne et due forme en premier lieu, mais qu’importe, ce n’est qu’un détail. « Pas de problème, c’est moi qui ai été retenue au poste par ma hiérarchie. » Cela prouve que tu avais raison sur toute la ligne, et que tu as bien fait de désobéir à l’ordre direct de ton supérieur. De toute façon, ce n’est pas la première fois que tu rencontres ce genre de problème et, jusque-là, on ne t’en a pas tenu rigueur au Glaive. De toute façon, tu as toujours eu de quoi te justifier, et la présence du ranger ici est ta justification. « Maëve Kent. Et je préfère vous le dire dès le début, je ne suis pas d’ici, ni même de la région. Je ne suis là qu’en remplacement, donc je ne connais pas la mine. » Ce point t’embête quelque peu, parce que cela signifie que ni toi ni lui ne connaissez le lieu sur lequel vous vous rendez. Pour peu qu’il s’agisse d’un dédale, vous serez bien vite embêtés.

« Je dois avouer que si j'avais su que j'accompagnerai une belle femme comme vous, j'aurai pris la peine d'être plus présentable. » Le commentaire te surprend autant qu’il te déplaît. C’est totalement déplacé et tu comptes bien le lui faire remarquer. « Je ne pense pas que ça aurait aidé à faire passer cette remarque. » Il est trop tôt pour savoir si tu as affaire à un macho de base, à un dragueur bien lourd ou juste à un boulet, mais dans tous les cas, cela t’exaspère malgré le compliment. Tu fais cependant fi de cela pour te concentrer sur le principal : retrouver le petit Kévin. Qu’importe ce que le gars en face de toi est, tu le supporteras puisqu’il le faut, même si cela semble bien mal engagé. En espérant qu’il sache faire son boulot. « Vous avez été briefé sur la mission ou pas ? » Parce qu’il ne s’agit pas simplement de t’accompagner, et puis tu te serais passée de sa présence s’il n’avait pas été là, de toute manière. Mais tu n’es pas certaine qu’il ait toutes les informations, donc autant les lui transmettre. « On suppose qu’un enfant d’une dizaine d’année, Kévin, se trouve dans la mine. Et si on ne me laisse pas m’y rendre sans escorte du Polygone, vous vous doutez bien qu’un gamin y est clairement en danger. Quoi qu’il en soit, oui, allons-y. » Tu n’ajoutes pas un mot et ne prends pas la peine d’attendre le ranger pour entrer dans la mine. En effet, l’obscurité est de mise, de sorte que sans éclairage, il soit impossible de voir où vous mettez les pieds. Il s’avère cependant que de l’équipement est à disposition, ou tout du moins simplement des lampes torche. Tu en prends une et en tends une au ranger juste derrière toi. Il est vrai que vos faisceaux lumineux risquent de déranger certains Pokémon sauvages que vous pourriez rencontrer, mais vous n’avez pas vraiment d’autre choix. Contrairement aux deux Pokémon qui t’accompagnent, vous humains n’êtes pas en mesure de vous repérer sans lumière.

D’ailleurs, tu serais bien moins sereine sans la présence de tes Pokémon, alors la présence d’un ranger ne sera sans doute pas de trop. Ce genre d’environnement ne t’est vraiment pas familier, c’est un fait. Tu sais évoluer sans soucier en milieu urbain et t’y adapter, même si tu ne connais pas la ville, mais un complexe minier… Cela risque d’être compliqué pour vous de retrouver un gamin – s’il est bien là – dans un tel dédale. « Ça vous convient si mon Ténéfix nous sert d’éclaireur ? » Dans un chuchotement pour éviter de parler trop fort, vu la manière dont ça résonne ici, tu préfères demander au ranger son approbation quant au semblant de stratégie que tu mets en place pour éviter de parer à tout problème. Shade est un type spectre, il a été entraîné à développer sa furtivité lors de son dressage pour le Glaive et son espèce a pour habitude de ne vivre que dans l’obscurité. C’est le partenaire idéal pour ce genre de mission. Dans tous les cas, tu essaies de faire le moins de bruit possible, tentant d’habituer ton regard à la pénombre sans réel succès. Il faudra vous enfoncer dans ces ténèbres à la recherche de l’enfant.

Modération:
 


[Mission] Histoire d'os UrI6uPx

[Mission] Histoire d'os Gs4c714 [Mission] Histoire d'os 2KU43ri [Mission] Histoire d'os KqgOM0b
Stamps:
 
~ Avatar by myself ~
Revenir en haut Aller en bas

Contenu sponsorisé



C-GEAR
Revenir en haut Aller en bas
 Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Sujets similaires
-
» [UploadHero] Rambo II : la mission [DVDRiP]
» Un nouveau logis...[hentaï /terminé]
» Sous un cerisier sans fleur [Hentaï] [PV Gak']

Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Master Poké :: Le Pokémonde :: Région Sinnoh - 4E G E N :: Charbourg-