Le deal à ne pas rater :
Etui de protection pour iPad
15 €
Voir le deal

 
» Demonic Sequentia

Mary Nephilim

Mary Nephilim
Sbire Galaxie

C-GEAR
Inscrit le : 05/09/2014
Messages : 1338

Région : Kalos
Mar 3 Sep - 0:22

Tu rouvres les yeux et souris, satisfaite de te retrouver là où tu te trouvais avant de te retrouver à l’intérieur de la pierre noire que tu tiens toujours dans ta main, mais qui a maintenant perdu une grande partie de son éclat. Maintenant que la puissance renfermée à l’intérieur a élu domicile dans ton épaule gauche, ce que tu tiens dans la main n’est plus qu’un vulgaire caillou que tu peux redonner à Amon. Si on te pose des questions, tu n’auras qu’à répondre que les recherches consacrées à la pierre retrouvée à Almia se sont révélées peu concluantes, et que par conséquent, le projet a été avorté. Il ne restera plus qu’à demander à Legion d’effacer les enregistrements vidéo de ta venue ici et de les remplacer par quelque chose ayant l’air plus habituel, et le tour sera joué.

Mais alors que tu fais un pas en avant pour te rendre dans tes quartiers, tu te sens prise d’un haut-le-cœur que tu n’avais pas du tout prévu. Tu titubes et trébuches, tombant à la renverse, tandis que tu sens ton épaule gauche te brûler, comme si l’on venait de te marquer au fer rouge.

« C’est impossible… ! » dis-tu faiblement. « Je n’ai pourtant rien ressenti… quand Sathariel m’a rejoint… »

Tu peines à te relever, car tout semble tourner autour de toi, comme si tu étais prise d’un violent malaise. Malgré tout, tu te fraies un chemin jusqu’aux ascenseurs t’amenant à l’étage où se trouve ta chambre en t’accrochant au mur qui t’amène jusqu’à eux. Mais plus le temps passe et plus les symptômes qui te rongent sont puissants. Tu es prise d’une violente nausée qui te force à t’arrêter pour reprendre une respiration plus stable et pour t’empêcher de vomir. La sensation de brûlure dans ton épaule ne fait que s’intensifier. Non, en réalité, c’est bien pire. C’est comme si un véritable organisme vivant se développait à l’intérieur de toi. Tu n’avais jamais eu cette impression jusqu’à maintenant, mais c’est sans doute la raison pour laquelle tout ceci t’arrive uniquement à cet instant, et pas avant. Maintenant, la Sephira a retrouvé son Qlipah, ce qui signifie que cette partie de la Kabbale est désormais complète. Aucune forme de vie n’a dû supporter quelque chose d’aussi insaisissable qu’une partie de l’essence d’Arceus avant toi, et tu te rends compte désormais que Son pouvoir ne sera pas si facile que cela à maîtriser.

Tu aurais pourtant dû t’en douter. Il ne sera pas aussi simple que cela de détrôner celui que tu hais tant. Pour être certain de pérenniser Son règne, Il s’est assuré de ne laisser aucun moyen de se laisser vaincre aussi facilement. Comme une malédiction, ton corps est peu à peu rongé par le trop-plein d’énergie que Binah et Sathariel contiennent, et tu ne sais pas quel remède appliqué face à cela. A aucun moment tu n’as envisagé que les Sephiroth et les Qliphoth pourraient se retourner contre toi une fois en ta possession.

A peine entrée dans ta chambre, tu t’écroules au sol, incapable de tenir davantage sur tes jambes. Comme une possédée, tu t’agites dans tous les sens, à deux doigts de tout détruire avec ton bras bionique dans le processus. Pire que cela, tu as l’impression que quelque chose pousse à l’intérieur de celui-ci, sans pour autant que cela ne soit vraiment là. Si un bras devait vraiment repousser, tu aurais bien plus mal encore, bien qu’à ce stade, tu ne saurais pas vraiment faire une différence, à vrai dire. C’est plutôt comme si c’était un membre invisible, qui appartiendrait à une créature différente d’un humain. Peut-être est-ce pour cette raison que tu vois peu à peu que ta peau vire du pâle au gris. Ou bien s’agit-il simplement d’un autre effet secondaire qui n’a rien à voir avec celui-là ?

« Ze…phiel… »

Tu arrives à peine à prononcer le nom de l’ancien Armuroi, dont tu aurais désespérément aimé recevoir l’aide. Ou au moins un simple mot d’encouragement. Mais c’est inutile, désormais. Son esprit a quitté ce monde, pour atteindre quoiqu’il puisse se trouver par-delà la mort. Au final, la douleur est tellement présente que tu finis par en perdre connaissance.


Aide à la modération:
 


Demonic Sequentia Shanoa11


Demonic Sequentia 1612IOV
Demonic Sequentia Jmclo610Demonic Sequentia IfTarzcDemonic Sequentia Graphe10

Sprite by Yakuru Hoot.
Double-Compte: Tony Schwärtzwind et Soren Kenshin
Theme
Battle Theme 1 - Battle Theme 2
Revenir en haut Aller en bas

Mister L

Mister L
PNJ

C-GEAR
Inscrit le : 08/09/2013
Messages : 12785

Mer 4 Sep - 12:12
Demonic Sequentia 533Demonic Sequentia 533Demonic Sequentia 533
Voilà que trois Ouvrifier machos vous prennent la grippe et vous montre leurs muscles saillants ! Ils sont niveau 59 !




Demonic Sequentia 611chr26
Goupelin est conquis et les séduit à coups de Mimi-Queue ! Ouh la coquine ! wink wink
La défense ennemie diminue !

Demonic Sequentia Froslass
Momartik, de son côté, est insensible au charme masculin et jette un froid avec Vent Glacé !
(- 52 Pvs) Sa vitesse diminue !
(- 78 Pvs) Sa vitesse diminue … coup critique !
(- 52 Pvs) Sa vitesse diminue !
Pvs d'Ouvrifier 1 : 114/166
Pvs d'Ouvrifier 2 : 82/160
Pvs d'Ouvrifier 3 : 115/167

Demonic Sequentia O2QudIl
Dimoclès, ne comprenant pas la guerre de genres qui se joue actuellement, se contente de suivre le mouvement avec un Éboulement !
(- 55 Pvs)
(- 55 Pvs)
(- 55 Pvs) Il est apeuré !
Pvs d'Ouvrifier 1 : 59/166
Pvs d'Ouvrifier 2 : 27/160
Pvs d'Ouvrifier 3 : 60/167

Demonic Sequentia 533
Ouvrifier 1, blessé dans son orgueil de Pokémon blanc privilégié, lance un Groz'Yeux pour montrer qu'il est le plus fort !
La défense de vos Pokémon diminue !

Demonic Sequentia 533
Ouvrifier 2, un peu con-con, n'en démord et fait étalage de sa force avec une Puissance !
Son taux de critique augmente considérablement !

Demonic Sequentia 533
Ouvrifier 3 est malheureusement apeuré et rêve de petites veines …




Que comptez-vous faire à présent, sbire Mary ?


Demonic Sequentia Ae5rm0Oh, vous savez, je ne suis pas du genre violent... Je suis MISTER L. Quand je le peux, j'évite, mais quand il le faut vraiment, combattre ne me pose aucun souci.

LA MODÉRATION RP, UN ART DE VIVRE.
Formulaires de modérations:
 
Revenir en haut Aller en bas

Mary Nephilim

Mary Nephilim
Sbire Galaxie

C-GEAR
Inscrit le : 05/09/2014
Messages : 1338

Région : Kalos
Mer 4 Sep - 22:29

Clic.

Dans les ténèbres, seul ce son résonne, comme un écho dans un gouffre sans fond. Puis une voix, impossible à véritablement identifier. Elle est masculine et féminine à la fois, jeune comme vieille, à la fois multiple et singulière. Elle représente comme une sorte de tout, perdue dans le vide.

« Le premier verrou a été détruit. Une nouvelle ère approche. »

Tes yeux s’ouvrent subitement tandis que tu prends une longue inspiration, comme si tu venais de te réveiller d’un long cauchemar. Si la douleur est toujours présente, elle est tout de même un peu plus supportable, au moins suffisamment pour que tu puisses te relever et te diriger vers la salle de bain, à la recherche de quelque chose qui pourrait atténuer, ne serait-ce qu’un peu, cette sensation de brûlure qui parcourt ton corps. Tu fouilles tour à tour les tiroirs dans lesquels se trouvent tous tes médicaments, puis tu tombes sur une boîte remplie de gélules de G-347, un anesthésiant conçu par les scientifiques de la G Corporation. Hésitante au départ, car tu n’es pas sûre de si cela fera effet ou si c’est une bonne idée de te rendormir après aussi peu de temps, tu décides malgré tout d’en avaler une, au moins pour éviter la crise que tu viens d’avoir. Tu remplis un verre d’eau, ingère le médicament et bois quelques gorgées, mais tu te figes alors que tu vois ton reflet dans le miroir. Le verre que tu tenais il y a une fraction de seconde tombe et se brise juste à côté du lavabo, mais compte tenu de ce que tu es en train de fixer, tu n’y prêtes même pas attention.

Ta peau est toujours grisâtre suite à ta crise de tout à l’heure, mais d’autres choses ont changé chez toi. A commencer par la couleur de tes iris, qui sont devenues rose pâle. Tes dents ont été remplacées par des canines, pour la plupart, mais surtout, des espèces de boursoufflures rosées parcourent une longue partie de ta peau, en partant de ton épaule gauche. Non, c’est plus complexe que cela. Contrairement à ce que l’on pourrait croire, elles ne sont pas placées là au hasard. Pour vérifier ta théorie ainsi que pour évaluer l’étendue des dégâts, tu retires ta prothèse délicatement, puis te déshabilles complètement, en évitant de trop rentrer en contact avec les boursoufflures pour ne pas aggraver les choses, bien que tu aies ingéré une gélule de G-347. Et comme tu le pensais, elles ne sont pas apparues de façon contingente. Elles suivent un tracé bien précis, que tu reconnais facilement. Elles ne forment pas de cercles à leurs extrémités, mais tu identifies malgré tout le schéma de la Kabbale imprimé sur ton corps. Cependant, tu remarques au niveau du moignon qui constituait autre fois le reste de ton bras qu’une sorte de marque noire est apparue, et que tu ne parviens pas à savoir ce dont il s’agit. Tu ne te souviens pas être tombée sur une de ces choses-là dans tes lectures. Alors qu’est-ce que cela peut être ?

Mais une question plus importante encore perturbe ton esprit : est-ce que ce sera permanent ? Et par conséquent, est-ce irréversible ? La pensée t’intimide grandement. Non seulement tu risques de devoir limiter tes déplacements, mais cela veut aussi dire que tu vas devoir expliquer ce qui vient de se produire. Et il te parait invraisemblable de trouver quoi que ce soit de convenable aux yeux des membres de la Team Galaxy. Ashley et Kaz te croiront peut-être, mais il s’agit bien des seules personnes qui seront en mesure de le faire. Tu n’as aucune preuve tangible, pour le reste. Tu pourrais invoquer l’Armure Noire pour limiter les dégâts, mais ça ne cachera pas ta peau, tes yeux ou tes canines. Ou alors, il reste toujours la fuite. Tu pourrais partir en direction du Château Nephilim et y rester le temps de trouver un remède, en compagnie de Petrus. Mais les conséquences seraient sans doute tout aussi terribles, si tu devais manquer à tes devoirs. Tu ne peux pas partir comme ça, sans explication. Surtout s’ils retrouvent ta trace et que tu les amènes directement au Château. Il faut te rendre à l’évidence, tu es à court d’options.

Tu prends le temps de te rhabiller, mais tu ne remets pas ta prothèse, trop , puis nettoie les éclats de verre avant de reprendre une seconde gélule, pour être certaine de bien t’endormir et ne pas ressentir la douleur de manière trop intense. Il faut absolument espérer que tout se sera calmé d’ici demain matin, que tout sera rentré dans l’ordre. Tu aurais préféré recevoir d’autres effets secondaires, comme rétrécir ou te retrouver à l’état d’enfant, cela t’aurait semblé beaucoup plus facile à appréhender que quelque chose d’aussi explicite. Au moins, tu aurais pu continuer tes missions, bien que d’une autre manière.

Non. Il ne faut pas se laisser aller au désespoir. Ce doit être le manque de sommeil qui ne te donne pas les idées claires.


Aide à la modération:
 


Demonic Sequentia Shanoa11


Demonic Sequentia 1612IOV
Demonic Sequentia Jmclo610Demonic Sequentia IfTarzcDemonic Sequentia Graphe10

Sprite by Yakuru Hoot.
Double-Compte: Tony Schwärtzwind et Soren Kenshin
Theme
Battle Theme 1 - Battle Theme 2
Revenir en haut Aller en bas

Mister L

Mister L
PNJ

C-GEAR
Inscrit le : 08/09/2013
Messages : 12785

Mer 4 Sep - 23:33
Demonic Sequentia 611chr26
Goupelin comprend finalement l'arnaque et utilise Eclat Magique pour rétamer ces trois crétins !
(- 213 Pvs) C'est super efficace !
(- 213 Pvs) C'est super efficace !
(- 213 Pvs) C'est super efficace !
Pvs d'Ouvrifier 1 : 0/166
Pvs d'Ouvrifier 2 : 0/160
Pvs d'Ouvrifier 3 : 0/167
Ils sont K.O ! Vos trois compagnons gagnent 3 pts d'expérience !




Que comptez-vous faire à présent, sbire Mary ?


Demonic Sequentia Ae5rm0Oh, vous savez, je ne suis pas du genre violent... Je suis MISTER L. Quand je le peux, j'évite, mais quand il le faut vraiment, combattre ne me pose aucun souci.

LA MODÉRATION RP, UN ART DE VIVRE.
Formulaires de modérations:
 
Revenir en haut Aller en bas

Mary Nephilim

Mary Nephilim
Sbire Galaxie

C-GEAR
Inscrit le : 05/09/2014
Messages : 1338

Région : Kalos
Jeu 5 Sep - 22:55

Bien que tu aies pris deux gélules contenant de puissants anesthésiants et anti-douleurs, ton sommeil reste très agité. La douleur reste supportable, ce qui explique pourquoi tu ne te réveilles pas encore en sursaut, mais le repos que tu cherchais n’est pas là. A la place, tes pensées et tes rêves se mélangent pour former quelque chose de difficilement compréhensible et explicable. Ce ne sont pas des cauchemars que tu vis véritablement, mais quelque chose qui relève plus de l’illogique. Tu te vois avoir un rêve dans ton propre rêve, où tu te transformes en Pokémon en compagnie d’autres personnes qui prétendent avoir subi le même sort que toi. Vous vivez des aventures ensemble, sur une étendue gelée qui s’étend sur des kilomètres, jusqu’à ce que des Sablaireaux aloliens vous attaquent sans crier gare. Votre instinct de survie vous contraint à résister plutôt qu’à fuir, car vous ne pouvez pas aller bien loin, compte tenu de votre apparence. Plus particulièrement de la tienne, car tu n’es rien d’autre qu’une pauvre Stalgamin maîtrisant à peine ses pouvoirs de glace. Mais peu à peu, quelque chose se réveille en toi. Une sensation très étrange, que, même endormie, tu ressens au plus profond de toi. Quelque chose de latent, qui se propage dans le reste de ton corps. Les battements de ton cœur se font plus rapides, tandis que ta température corporelle chute. Dans ton rêve, tu évolues en Momartik, comme Anastasia, et tu parviens rapidement à disperser vos ennemis. Mais dans la réalité, la douleur reprend peu à peu le dessus sur toi et tu finis par bondir hors de ton lit comme un animal sauvage, le corps légèrement voûté à la manière d’une créature mi-homme, mi-bête. Pourtant, à aucun moment tu ne considères ton comportement comme étrange. En fait, tu ne raisonnes plus vraiment comme un être humain, à cet instant précis. Quelque chose a déclenché chez toi une espèce d’instinct tenant purement de l’animal, une sorte de sixième sens qui te laisse sur le qui-vive, au point que tout ce que tu vois ou entend bouger peut être considéré comme un ennemi potentiel. Tu as mal, c’est vrai, mais c’est devenu une information que ton cerveau reçoit, et qui a déclenché cette espèce d’élan d’adrénaline que tu vis en ce moment.

Soudain, tu aperçois à l’autre bout du mur un point rouge, puis un deuxième, puis trois autres encore. Tu fais volte-face, à la recherche de la provenance de ces lueurs, mais ne remarque rien. Pourtant, tu sais que quelque chose ne va pas. Si tu avais pleine possession de tes facultés cognitives, tu saurais sans doute ce dont il s’agit, mais ce n’est pas le cas. Tout ce que tu peux en déduire, c’est que cela n’a rien à faire là, et que cela doit sans doute être quelque chose qui te veut du mal.

BANG ! BANG ! BANG ! BANG ! BANG !

Des balles de sniper sont tirés depuis l’immeuble d’en face et se dirigent vers toi, et tu as à peine le temps de réagir que l’une d’entre elles traverse ton épaule gauche et te fait tomber à terre, te permettant ainsi d’éviter les autres de justesse. Tu pousses un gémissement à peine humain, tandis que ton épaule te donne l’impression de brûler vive tellement la douleur est grande. Mais comme certains animaux blessés, cela ne fait qu’accroître ta férocité. Bien que ton épaule saigne abondamment, imbibant tout ce qui reste de ton bras de rouge, tu te relèves et observes le building en face, à la recherche des responsables. Les pointeurs se braquent de nouveau sur toi, et tu suis le léger faisceau du regard de chacun d’entre eux. Leur disposition te fait vaguement penser à l’un des signes religieux représentant Arceus, à savoir l’anneau qui entoure son corps.

Arceus. Bien que ton intellect soit sensiblement limité par ce changement qui est en train de se produire en toi, ce nom résonne bel et bien en toi, comme quelque chose que tu reconnais instantanément. Un mot qui signifie peut-être « Dieu » pour certains, mais qui a une autre signification pour ceux qui ont vécu un événement particulier et qui en sont ressortis avec des blessures plus profondes. Tes pensées restent bloquées sur ce concept ainsi que sur tes agresseurs qui sont toujours postés de l’autre côté de la rue, tandis que la plaie qui s’est ouverte au niveau de ton épaule se referme petit à petit. Au niveau de la marque noire située sur ton moignon, une fumée noire commence à émerger, jusqu’à peu à peu prendre l’apparence d’une immense main difforme, à quatre griffes, qui pourrait recouvrir tout ton buste, si tu le souhaitais. Peu à peu, elle prend forme et devient tangible, reliée à ton épaule par un bras un peu plus court que celui de chair que tu pouvais posséder auparavant.

Il est temps pour eux de payer !


Aide à la modération:
 


Demonic Sequentia Shanoa11


Demonic Sequentia 1612IOV
Demonic Sequentia Jmclo610Demonic Sequentia IfTarzcDemonic Sequentia Graphe10

Sprite by Yakuru Hoot.
Double-Compte: Tony Schwärtzwind et Soren Kenshin
Theme
Battle Theme 1 - Battle Theme 2
Revenir en haut Aller en bas

Mister L

Mister L
PNJ

C-GEAR
Inscrit le : 08/09/2013
Messages : 12785

Dim 8 Sep - 23:00
Demonic Sequentia 621Demonic Sequentia 621Demonic Sequentia 621
Cette fois, ce sont trois Drakkarmin niveau 59 qui se pointent !




Demonic Sequentia 611chr26
Goupelin utilise Mimi-Queue !
La défense ennemie diminue !

Demonic Sequentia Froslass
Momartik utilise Vent Glacé !
(- 75 Pvs) C'est super efficace … sa vitesse diminue !
(- 75 Pvs) C'est super efficace … sa vitesse diminue !
(- 75 Pvs) C'est super efficace … sa vitesse diminue !
Pvs des Drakkarmin : 100/175

Demonic Sequentia O2QudIl
Dimoclès utilise Éboulement !
(- 104 Pvs)
(- 104 Pvs)
(- 104 Pvs)
Pvs des Drakkarmin : 0/175
Ils sont K.O ! Goupelin monte au niveau 71 (1/5), Dimoclès monte au niveau 71 (2/5) et Momartik au niveau 67 (1/5) !




Que comptez-vous faire à présent, tueuse de squale Mary ?


Demonic Sequentia Ae5rm0Oh, vous savez, je ne suis pas du genre violent... Je suis MISTER L. Quand je le peux, j'évite, mais quand il le faut vraiment, combattre ne me pose aucun souci.

LA MODÉRATION RP, UN ART DE VIVRE.
Formulaires de modérations:
 
Revenir en haut Aller en bas

Mary Nephilim

Mary Nephilim
Sbire Galaxie

C-GEAR
Inscrit le : 05/09/2014
Messages : 1338

Région : Kalos
Dim 15 Sep - 11:22

Une nouvelle salve de balles file dans ta direction, mais tu places instinctivement ta nouvelle excroissance devant toi pour qu’elle bloque les projectiles et qu’aucun d’eux ne touche le moindre point vital. Puis, quand tu sais que tu es hors de danger, tu plies les genoux autant que tu le peux et bondit en avant, aussi loin que possible. Le building a beau être trop loin pour toi, tu atterris sur le sommet d’un lampadaire, dont tu te sers pour sauter de nouveau pour parcourir la distance qu’il te reste. Bien que tu ne sois plus à la même hauteur que tes assaillants, tu te sers de ta main gauche pour briser la vitre d’un des étages et t’agripper au rebord. Tu pousses de toutes tes forces pour prendre de l’élan et te catapulter le plus haut possible jusqu’au prochain étage, et ainsi de suite. Mais les lumières des snipers de tout à l’heure finissent par te repérer. Certaines d’entre elles viennent d’ailleurs du haut de l’immeuble que tu es en train d’escalader, alors que les fenêtres auxquelles tu t’agrippes se brisent les unes après les autres. Tu parviens à te décaler sur le côté juste avant qu’ils ne parviennent à te tirer dessus, mais pas sans te retrouver déséquilibrée par leur assaut. Tu pends dangereusement au-dessus du vide comme une balançoire, tandis que les tireurs rechargent leurs armes, mais tu reprends ton rythme en l’espace de quelques secondes et te propulses plus rapidement, alors que l’adrénaline décuple tes réflexes, devenus équivalents à ceux d’une bête féroce. Tu peux désormais entendre la voix de certains d’entre eux, au-dessus de toi.

« Il faut changer de stratégie ! » panique l’un des tireurs. « Passez aux fusils d’assaut et aux armes de poing dès qu’elle se sera suffisamment rapprochée ! »

« Ce monstre n’est pas humain ! » s’écrie un autre. « Qu’Arceus nous protège ! »

Encore ce nom qui te révulse. Qui est synonyme de douleur et de trahison, de mort et de colère.

Le cri de rage qui sort de tes poumons se change en grondement bestial alors qu’il s’échappe de ta bouche et que tu pousses davantage sur ton bras gauche pour t’élever dans les airs. Tu réduis considérablement la distance qui te sépare de tes agresseurs en un rien de temps, pour t’accrocher au rebord du toit de l’immeuble. Tu entends des bruits de pas venant dans ta direction, tandis que les autres semblent rester immobiles. Oui, il n’y en a qu’un qui se déplace. Tu en es persuadée. Et rapidement, ta prédiction s’avère juste. L’un d’eux s’est approché avec une mitraillette dans les mains, te tenant en ligne de mire et retirant la sécurité de son arme.

« Mange ça, espèce de… »

Tu ne lui laisses pas le temps de terminer sa phrase. De ta main droite, tu le saisis par le viseur de son arme et le tire violemment vers toi. Surpris, le tireur n’a pas le temps de se dégager ou de lâcher son seul moyen de t’abattre et se retrouve précipité dans le vide, hurlant de terreur avant de s’écraser au sol et de courir à sa perte. Immédiatement, les ennemis restants, pensant que tu t’es emparée de son fusil d’assaut, se mettent à couvert, attendant que tu cherches à leur tirer dessus, mais tu en profites à la place pour te hisser sur le toit et te pencher vers l’avant, te mettant presque à quatre pattes pour bondir sur le prochain susceptible de t’attaquer ou d’avoir l’imprudence de tenter de se déplacer. Soudain, quelque chose roule par terre pour arriver jusqu’à tes pieds, et de la fumée s’en échappe progressivement. Des fumigènes se propagent peu à peu après cette première grenade, entravant ton champ de vision au fur et à mesure que les secondes défilent. Tu te mets à grogner, gênée par la fumée blanche qui a maintenant investi la quasi-totalité du toit, avant de revenir aux aguets, car tu as entendu le déplacement de tes ennemis.

« FEU ! » hurle l’un des tireurs.

Une première balle file juste à côté de ton oreille droite, ce qui te fait réagir juste à temps pour lever ton monstrueux bras gauche pour te protéger, à la manière d’un bouclier. Tu marches lentement, pour te concentrer sur les réactions potentielles de tes agresseurs, mais aussi pour éviter de briser tes défenses, maintenant que les balles qui foncent sur toi sont quasiment tirées à bout portant.

« Contournez-là ! » s’écrie un deuxième tireur. « Visez la tête ! »

Tu sens aussitôt une partie du feu nourri de balles qui t’assaillent s’affaiblir alors que les soldats s’exécutent. Ils ont sûrement arrêté de tirer pour trouver une autre couverture et pour t’attaquer d’un autre côté. Mais pour toi, c’est l’occasion rêvée pour localiser celui qui se trouve toujours devant toi, et qui est en train de faire diversion pour les autres. Tu t’élances de toutes tes forces vers l’avant, jusqu’à percuter quelque chose de plus compact, mais qui n’est pas aussi épais qu’un mur, et qui tombe à la renverse avec l’impact que tu viens de donner. Sans chercher à savoir ce dont il s’agit, tu enfonces tes griffes à travers ton obstacle, ce qui a pour conséquence de t’éclabousser le visage de liquide rouge. Un gémissement de douleur accompagne la gerbe de sang qui vient de t’asperger. Tu relèves la tête et t’aperçois qu’aucun doute n’est possible : il s’agit de ta seconde victime, à qui tu viens de perforer l’estomac au point que tu parviens à te saisir de lui comme d’une vulgaire poupée dont la vie s’échappe en l’espace de quelques instants.


Aide à la modération:
 


Demonic Sequentia Shanoa11


Demonic Sequentia 1612IOV
Demonic Sequentia Jmclo610Demonic Sequentia IfTarzcDemonic Sequentia Graphe10

Sprite by Yakuru Hoot.
Double-Compte: Tony Schwärtzwind et Soren Kenshin
Theme
Battle Theme 1 - Battle Theme 2
Revenir en haut Aller en bas

Mister L

Mister L
PNJ

C-GEAR
Inscrit le : 08/09/2013
Messages : 12785

Lun 16 Sep - 11:01
Demonic Sequentia 419Demonic Sequentia 419
Deux Mustéflott sont extirpés de l'eau ! Ils n'ont pas l'air content!
Ils sont niveaux 59


Demonic Sequentia 419Demonic Sequentia 419
Mustéflott 1 et 2 lancent Aqua jet sur Goupelin ! Ils sont rapides !
(-31 pv)(-31 pv) C'est super efficace !
PV Goupelin : 150/212

Demonic Sequentia 611chr26
Goupelin lance Mimi-Queue
La défense des Mustéflott diminue ...

Demonic Sequentia 549
Fragilady lance Tempête Florale
(-240 pv) c'est super efficace !
Les Mustéflott sont KO !
Goupelin gagne 2 combats (3/5)
Fragilady gagne 2 combats (2/5)

Que désirez-vous faire belle Mary ?



Demonic Sequentia Ae5rm0Oh, vous savez, je ne suis pas du genre violent... Je suis MISTER L. Quand je le peux, j'évite, mais quand il le faut vraiment, combattre ne me pose aucun souci.

LA MODÉRATION RP, UN ART DE VIVRE.
Formulaires de modérations:
 
Revenir en haut Aller en bas

Mary Nephilim

Mary Nephilim
Sbire Galaxie

C-GEAR
Inscrit le : 05/09/2014
Messages : 1338

Région : Kalos
Ven 27 Déc - 16:31

Les fumigènes se dissipent peu à peu, alors que les soldats d’Arceus s’apprêtent à te tirer dessus de nouveau. Juste à temps, tu parviens à te servir de ta dernière victime comme d’un bouclier humain, ce qui te protège de la nouvelle salve de tirs. A en juger par le nombre de respirations distinctes que tu entends après que les armes d’assaut se soient tues, tu peux certifier qu’il n’en reste que deux sur ce bâtiment, et que tu dois agir rapidement. Autrement, les snipers logés sur les autres buildings vont te repérer, et tu risques d’être à nouveau mise en difficulté, prise en tenaille entre deux types d’assaillants différents.

Tu jettes le cadavre criblé de balles sur le côté, avant de t’élancer vers ta cible la plus proche. Comme un animal, tu suis le bruit de sa respiration, te déplaçant presque à quatre pattes tellement tu es abaissée. Il est là, tout près… derrière le bloc de briques qui amène à l’intérieur du building ! Tu sautes subitement par-dessus, à la grande stupeur de ton assaillant, et pendant qu’il est encore surpris, tu attrapes sa tête de ta main gauche et la fracasse contre le mur, explosant son crâne et laissant seulement de grosses éclaboussures rouges et des restes d’os et de cervelle sur le sol. Alerté par le bruit, le dernier tireur présent sur le même toit que toi panique et fonce dans ta direction, son arme prête à te réduire en miettes. Mais tu places alors l’immense excroissance devant toi, à la façon d’un bouclier, et pousse avec tellement de forces qu’il se retrouve projeté en arrière, tombant à son tour dans le vide et s’écrasant au sol avec fracas.

Tu ne prends cependant pas le temps de l’observer rendre son dernier souffle. Non. Ce qui t’importe, ce sont ceux qui se trouvent sur l’autre building. Mais contrairement à ce que tu pensais, ils ne t’attaquent pas à distance. A dos de Pokémon volants, ils se rapprochent de ta position et se laissent déposer, Monorpales à la main. Tous, à l’exception de l’un d’eux. Un homme aux cheveux bruns, vêtu de noir, à l’exception d’un long manteau violet à capuche et d’une relique autour du cou, que tu identifies immédiatement comme étant un signe de l’Eglise d’Arceus. Il reste immobile, tandis que tous les autres sont prêts à te sauter dessus, armés jusqu’aux dents, au moindre signal de celui qui apparaît comme étant leur chef.

« C’est donc toi, l’abomination dont on Nous a tant parlé. » siffle-t-il. « Tu es encore plus repoussante que Nous l’avions imaginé. Comment le père Francesco a-t-il pu être berné ainsi, alors que tu empestes le mal ? »

Dans ton état, ses paroles, aux allures superficielles, réveillent quelque chose au plus profond de toi. Il parle d’une personne que tu sembles connaître, que tu aimes de tout ton cœur. Et il salit son nom de la pire des manières ! Tu te redresses entièrement, tandis que de la bave s’échappe de ta bouche et que la sclère entourant tes yeux rose pâle devient rouge écarlate, comme gorgée de sang. Tu as envie de lui répondre quelque chose, mais tu ne parviens à exprimer qu’une série de grognements gutturaux, comme ta Zoroark quand elle prend forme humaine. Il n’y a que quelques mots qui parviennent, difficilement, à se former, mais l’intention derrière eux est on ne peut plus claire.

« GrrrUne… sssseule… Abominassssssssion… Arrrrrceeeeeuus ! »

Ta voix de femme ressemble maintenant davantage à une déformation issue du neuvième cercle de l’Enfer. Certains des acolytes de l’ecclésiastique font un pas en avant, prêt à défendre leur maître, mais il n’en est rien. A la place, ce-dernier continue de te railler.

« Regarde-toi. Tu es tombée si bas que tu ne parviens plus à dire quoi que ce soit sans souffrir. Plus le temps passe, et plus tu montres ta vraie nature, toujours plus monstrueuse au fil des jours. Ton existence est une offense aux yeux du Créateur ! Ce pauvre fou aurait dû te tuer dès qu’il t’a recueilli. Il ne mérite pas le statut qu’on lui a donné au sein de notre Eglise. Par sa faute, le monde a perdu de brillants hommes de foi. »

Il continue de l’insulter en prononçant son nom, en le traitant de fou. Cette fois, c’en est trop ! Tu te trouves dans un tel état de fureur que ta vision se trouble, à l’exception de la personne qui rabaisse sans arrêt l’homme à qui tu dois tout. A nouveau, de la vapeur noire s’échappe de ton corps, mais cette fois-ci à l’emplacement où la balle de sniper t’a touché, tout à l’heure. Elle ne te soigne pas, au contraire, elle extrait simplement cette-dernière de ton corps et file à la manière d’un éclair vers l’homme que tu fixes, comme si tu venais toi-même de tirer à bout portant.


Apparition d'un Pokémon sauvage, merci d'avance o/


Demonic Sequentia Shanoa11


Demonic Sequentia 1612IOV
Demonic Sequentia Jmclo610Demonic Sequentia IfTarzcDemonic Sequentia Graphe10

Sprite by Yakuru Hoot.
Double-Compte: Tony Schwärtzwind et Soren Kenshin
Theme
Battle Theme 1 - Battle Theme 2
Revenir en haut Aller en bas

Mister K

Mister K
PNJ

C-GEAR
Inscrit le : 08/09/2013
Messages : 13997

Ven 27 Déc - 21:51
Demonic Sequentia 452
Un Drascore lvl 40 apparait !


Que voulez-vous faire, maintenant ?


Un combat ? D'accord. Je suis MISTER K.
Aux paroles je préfère les actes. Mais viens pas pleurer après. En garde !

LA MODÉRATION RP, UN ART DE VIVRE.
Formulaires de modérations:
 
Revenir en haut Aller en bas
En ligne

Mary Nephilim

Mary Nephilim
Sbire Galaxie

C-GEAR
Inscrit le : 05/09/2014
Messages : 1338

Région : Kalos
Mer 15 Jan - 23:02

« Frère Daniel ! »

Trop tard. Un de ses acolytes s’est jeté entre la trajectoire de la balle et lui pour faire barrage de son corps, et celle-ci l’a touché en pleine tête. Il s’écroule, tandis que son sang s’écoule de la plaie infligée par l’impact. Mais le dénommé Frère Daniel ne bouge pas d’un pouce. Son regard dédaigneux est entièrement braqué sur toi, à croire qu’il n’existe rien d’autre d’importance pour lui. Ou plutôt, il y a bien quelque chose, mais il s’agit d’un concept bien plus grand que ce qu’une simple vie humaine pourrait comprendre.

« Nous pensions t’accorder une mort rapide, pour qu’Arceus approuve Notre clémence. » reprend-il. « Mais il n’en sera rien. Va donc rejoindre Giratina en enfer, là où se trouve ta véritable place ! »

Les cinq autres guerriers qui l’accompagnent, Monorpales à la main, se jettent sur toi pour percer la moindre ouverture que tu pourrais laisser. Mais c’est sans compter sur tes réflexes qui relèvent désormais plus de l’animal que de l’Homme. Au lieu de bloquer les coups, tu glisses sur le côté et transperce la hanche de celui qui est le plus à ta gauche, le faisant s’affaisser rapidement au point de lâcher son Pokémon, qui se met immédiatement à ta poursuite et tente de t’atteindre. Cependant, tu l’attrapes en plein vol de ta main gauche, et d’une simple pression, la lame se brise en deux. L’œil bleuté logé au niveau de la garde de l’épée enchantée disparait, tandis que son corps sans vie tombe sur le sol. Tout à coup, les gardes des autres Monorpales s’illuminent et des lames d’énergie blanche émanent des Pokémon restants, tandis que leurs porteurs tracent plusieurs coups dans l’air. Comme tu t’y serais attendue si tu avais toute ta conscience, même des Pokémon aussi peu évolués sont en mesure d’exécuter des Lames Saintes sous les ordres de leurs Dresseurs, mais pour le moment, il ne s’agit que de simples obstacles dont tu te protèges en dressant ton bras gauche comme un bouclier, tandis que tu avances, un pas après l’autre. Ils espèrent briser ta garde à force d’attaquer, mais ils ne se rendent pas compte que chaque coup qu’ils te portent ne font qu’accroître ta rage. Au moment où tu sens qu’ils baissent légèrement la cadence, tu bondis vers l’avant, tout près de celui qui est le plus proche de toi et retombes au sol, sur tes mains et tes jambes, comme une bête féroce, juste avant que son épée enchantée ne te porte un coup de taille dans le dos. Tu profites de sa légère perte d’équilibre pour lui attraper la jambe et le soulever pour le lancer vers ses alliés, qui s’écartent de justesse tandis qu’il est entraîné dans le vide, son Pokémon toujours dans les mains. Deux autres foncent en même temps sur toi pour t’attaquer tandis que tu es encore à terre, mais tu attrapes leurs deux Pokémon par leurs poignées, juste avant que leurs pointes n’atteignent ton cœur. Celui à ta gauche se tord de douleur tandis que tu lui broies la main avec ta nouvelle excroissance, et ne peut résister à ton emprise au moment où tu retournes l’épée contre son camarade en la lui enfonçant dans la gorge. Le corps sans vie du guerrier que tu viens juste de tuer s’effondre, mais son Monorpale se débat et cherche à dévier sa trajectoire pour toucher un de tes points vitaux. Profitant que son compagnon tente de retirer son Pokémon du cadavre, tu détruis l’arme en la pulvérisant dans ta main gauche, jetant ses restes par terre dès lors que la vie quitte son corps.

« Restez concentrés ! » ordonne leur chef. « Battez-vous pour vos vies si vous le devez, mais il faut l’abattre coûte que coûte. Arceus l'exige ! »

Il dit cela alors qu’il reste immobile et se contente de motiver ses troupes, après qu’il ait insulté ton père et qu’il t’ait ramené à ta condition d’erreur de la nature. Tu n’es pas en mesure d’avoir un raisonnement aussi avancé dans son état, mais ton sang ne fait que bouillir davantage en l’entendant parler sans agir. Redoublant d’efforts, tu roules sur le côté pour éviter les Lames Saintes des guerriers d’Arceus étant restés à distance pour transpercer de ton bras gauche le ventre de l’homme qui vient tout juste de retirer son Monorpale, qui quitte la main de son propriétaire dès lors que la vie l’abandonne. Celui-ci tente de te contourner pour t’atteindre, mais il ne parvient qu’à percer une nouvelle fois le corps de son Dresseur, avant que tu n’attrapes sa poignée grâce à ta main encore libre. Tu profites de l’occasion pour te défaire du cadavre, cependant, l’écharpe reliée à la garde de l’épée s’enroule autour de ton bras droit, espérant ainsi absorber ce qui reste de ton énergie vitale.

Mais ce qui se produit à la place est d’une toute autre mesure. De la vapeur noire se dégage du Pokémon, qui se met à siffler de panique devant la surcharge d’énergie que tu lui procures. Un liquide de la même couleur s’échappe de son œil et dégouline sur la lame comme de l’acide, le faisant arrêter de se débattre et relâcher l’emprise qu’il a sur toi alors qu’il devient une autre de tes victimes. Tu profites de l’occasion pour le prendre dans ta main gauche et le lancer sur un des deux derniers protecteurs de l’ecclésiastique, qui n’a pas le temps de bloquer son coup et qui se prend la lame du Pokémon dans l’œil, au point que celle-ci traverse complètement sa tête et le fait tomber au sol dans une gerbe de sang. Le dernier combattant se place entre son chef et toi, prêt à sacrifier sa vie pour le sauver, mais ni lui ni sont Monorpale survivent assez longtemps pour voir à quelle vitesse tu sautes sur eux avec quelle force tu les propulses du toit par un simple crochet de ton poing gauche. Ton regard balaie le reste de la zone, à la recherche d'autres cibles potentielles.

Plus qu’un… Et celui-ci va souffrir.



Capture:
 


Demonic Sequentia Shanoa11


Demonic Sequentia 1612IOV
Demonic Sequentia Jmclo610Demonic Sequentia IfTarzcDemonic Sequentia Graphe10

Sprite by Yakuru Hoot.
Double-Compte: Tony Schwärtzwind et Soren Kenshin
Theme
Battle Theme 1 - Battle Theme 2
Revenir en haut Aller en bas

Mister J

Mister J
PNJ

C-GEAR
Inscrit le : 08/09/2013
Messages : 13249

Ven 17 Jan - 10:31
Vous lancez une hyperball !:
 

Que voulez-vous faire ?


Demonic Sequentia Ae5rm0Moi, c'est MISTER J.
Un conseil, viens pas m'chercher. J'suis un mec qui sait jouer des poings, si tu cherches la bagarre, tu l'auras ! Et ça sera sanglant. T'es prévenu.

LA MODÉRATION RP, UN ART DE VIVRE.
Formulaires de modérations:
 
Revenir en haut Aller en bas

Contenu sponsorisé



C-GEAR
Revenir en haut Aller en bas
 Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 

Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Master Poké :: Le Pokémonde :: Région Kalos - 6E G E N :: Route Victoire-