-38%
Le deal à ne pas rater :
PLANTRONICS BACKBEAT PRO 2 – Casque bluetooth
156 € 250 €
Voir le deal

Aller à la page : Précédent  1, 2
 
» Submersion en eaux troubles

Andrew Mesnil

Andrew Mesnil
Dresseur Hoenn

C-GEAR
Inscrit le : 11/06/2017
Messages : 695

Région : Hoenn
Dim 1 Mar - 16:34

Submersion en eaux troubles
Évent d’été - Ft. Makev Strauss

Je tente de réfléchir, plus ou moins efficacement, à une éventuelle solution qui pourrait nous permettre de nous sortir de cette situation complexe. Ce n’est pas mon fort de réfléchir aussi vite. Mes plans, s’ils ne sont pas prévus à l’avance et longuement travaillés pour que je n’en manque pas un seul morceau, je suis incapable de les tenir. J’ai beau faire des efforts et y mettre du mien, je ne m’en sors jamais. Ça me désole un peu, mais je pense que je n’ai pas grand-chose à y faire. Lorsque même le sort est contre nous, la seule chose que l’on peut encore faire, c’est tenter de ne pas couler. Je pense qu’en ce moment, alors que je suis en équilibre au-dessus de l’eau, ce plan est vraiment bon. Le seul souci, c’est qu’il n’est pas livré avec le mode d’emploi. Et même si je suis relativement bon dans le domaine de la natation, cela ne me permet pas d’être immunisé contre les accidents ou les situations incontrôlables. J’ai d’ailleurs l’impression que l’on tend de plus en plus vers cette dernière possibilité. Autour de nous, c’est la pagaille. J’ai bien peur que tout le monde soit sur le point de paniquer au milieu de cette apocalypse. C’est un véritable chaos. J’ai beau regarder autour de moi, j’ai bien des difficultés à comprendre les objectifs derrière les actions des gens qui nous entourent. Et moi… Je sens que je suis sur le point de faire une connerie. Je devrais être en train de rejoindre le navire afin de sauver ma vie, mais je ne parviens pas à laisser mon nouvel ami en arrière. Et ce dernier, il ne peut tout simplement pas abandonner son pokémon au milieu de ces monstres qui n’ont pas la moindre pitié. Je le comprends totalement. Moi non plus, je ne pourrais pas abandonner l’un de mes compagnons. 

▬ Aller Makev ! On va s’en sortir ! On peut le récupérer !

À sa mine déconfite, je tente de ramener un peu d’espoir ou de positivité. Je suis comme ça. J’ai tendance à afficher un grand sourire tout en disant que tout va bien se passer, même lorsque ce n’est pas le cas. J’ai besoin de ça pour être à fond, même lorsque les situations peuvent sembler totalement désespérées. Mais moi, j’ai toujours été un modèle de positive attitude. En règle général, j’ai rarement tendance à me lamenter des heures durant devant une situation compliquée. Je préfère chercher des conclusions positives ou chercher un moyen de me motiver afin de passer plus facilement au-dessus de la difficulté. Ce n’est pas forcément simple, mais dans ce genre de cas, tout est dans le mental. C’est comme ces aventuriers du dimanche qui se lancent dans des émissions de télé-réalités au beau milieu d’un environnement sauvage. Je ne sais pas vraiment comment cela se passe réellement pour eux une fois qu’ils sont sur place, mais dans les images qui sont diffusées, on remarque facilement la différence entre les gens qui ont un certain mental et ceux qui s’écroulent dès la première petite difficulté rencontrée au cours de leurs aventures. Quand j’y songe, je me dis que j’aimerais bien participer à un truc dans ce genre-là un de ces jours. Je trouve ça plutôt marrant. Je suppose qu’avec tous mes entraînements, j’ai de quoi faire pour apporter du niveau dans les différentes épreuves. De plus, depuis le temps que je m’interroge sur la réalité du fonctionnement et la différence avec les images qui sont diffusées, je me dis que ce serait l’occasion pour moi d’en apprendre davantage. Si je sors vivant de tout cela, je crois que je tente ma chance aux prochaines sélections de candidats. Je pense que ça peut me plaire. Et au pire, ça me fera quelques jours de vacances. C’est toujours ça de récupérer, je suppose.

Une nouvelle fois, je tente donc d’apporter une certaine aide et un soutien efficace aux idées de Makev. Je ne sais pas si elles sont toujours très bonnes, mais ce n’est pas un grand problème. Au moins, il propose quelque chose. Et avec ça, on tente de voir ce qu’il est possible de faire. Pour le reste, je suppose que l’on verra plus tard. Je ne pense pas que ce soit le moment idéal pour faire un retour sur l’efficacité et les résultats obtenus. Ce sera l’occasion d’en rigoler un peu plus tard, lorsque l’on sera parvenu à retourner sur la terre ferme. J’espère que l’on arrivera tous à nous en sortir sans trop de blessures et autres dégâts. Le souci, c’est qu’en voulant aider le pokémon de mon coéquipier, je n’ai pas vraiment d’autres choix que de mettre un peu mes partenaires au cœur de ce danger également. Pour autant, il faut bien que l’on parvienne à faire diversion avant qu’un drame ne se déroule. Mais lorsque j’ai vu apparaître une nouvelle salve d’énormes Léviator sauvage à l’air particulièrement féroce, je n’ai pas fait le malin. Comme hébété, je n’ai pas eu la moindre idée susceptible de nous aider dans cette situation lorsque l’une des créatures longilignes s’est élancée vers le ciel avec son énorme gueule béante en poursuivant le pauvre petit Roucool qui bat difficilement des ailes afin de s’élever toujours plus haut. Je ne vois qu’une seule possibilité, mais j’ai peur de créer plus de dégâts que de bienfaits. Est-ce que le risque en vaut la chandelle ? Est-ce qu’il est envisageable de tenter d’agir sans savoir ce que ça va donner ? C’est possible. Alors je tente.

▬ Eurêka ! Utilise Vibraqua en masse pour le ralentir ! Zéro ! Utilise Vent Mauvais pour aider Roucool à gagner de précieux mètres !

À la suite de ça, le Léviator s’est finalement détourné de sa cible initiale afin de plonger à nouveau dans l’eau. Lorsqu’il entra en contact avec l’eau, une impressionnante gerbe d’eau vola dans les airs à sa suite tandis que différentes vagues commencèrent à se créer suite à l’important mouvement et à la masse imposante de la créature monstrueuse qui serait en mesure de faire pâlir les plus courageux. Personnellement, c’est bien uniquement parce que je suis incapable de laisser un ami en arrière que je suis encore ici. Il m’a alors semblé entendre la voix de Makev, mais avec tout le grabuge environnant, je n’ai rien compris. Le temps que je le cherche des yeux, il fonçait à la poursuite de son Roucool qui ne semblait plus être en mesure de revenir vers lui malgré ses appels. C’est alors qu’un Léviator fit soudainement irruption au milieu de cette scène. Sa détente me semble bien plus importante. Je me demande s’il s’agit du même pokémon que précédemment. En tout cas, il se dirige droit sur le pauvre Roucool. Cette fois-ci, impossible de faire quoi que ce soit. Tout est allé bien trop rapidement. Il a refermé ses mâchoires autour du volatile à bout de forces.

▬ Et merde !

Un cri du cœur. Une déception en remarquant que nos efforts n’ont pas eu le moindre impact. Alors que je suis encore dégoûté du déroulement des évènements, je remarque une sorte de lumière semblant provenir de l’intérieur de la gueule du Léviator juste avant qu’il ne plonge à nouveau de l’océan. Un peu intrigué, je me rapproche un peu de mon nouvel ami. Son Kokyas s’est immobilisé, me permettant alors de le rattraper facilement afin de lui demander s’il a bien vu la même chose que moi. On aurait dit une lumière d’évolution. Mais je ne sais pas si je ne suis pas juste en train de me monter la tête dans le vide afin de conserver un brin d’espoir pour le petit Roucool qui n’a pas eu la chance de lutter à armes égales face à un adversaire aussi puissant et monstrueux. Alors qu’il vient d’envoyer son Akwakwak à la poursuite de la créature, je parviens enfin à son niveau.

▬ Dis, tu as vu cette lumière juste avant qu’il plonge ? Je me suis demandé si ton Roucool n’aurait pas lancé le processus...

Quelques instants après, la grosse tête du Léviator est réapparue devant nos yeux. L’Akwakwak n’y est sans doute pas pour rien puisqu’il était accroché aux moustaches du monstre avant de s’envoler dans les airs puis de retomber au sol. Et soudain, alors que la gueule du prédateur s’ouvre, possiblement sous le coup de la douleur, la même lumière se fait découvrir. Je n’ai donc pas rêvé. J’avais bien vu un truc juste avant qu’il ne plonge. Seulement quelques millièmes de secondes après, un volatile plus imposant que le petit Roucool s’est échappé de la gueule. Avec le soleil, il m’a fallu un petit moment pour reconnaître la forme évoluée et bien plus majestueuse. Ce n’était plus un Roucool, mais désormais il n’est plus une proie. Pour autant, l’affrontement avec les créatures sauvages ne semble pas terminé. Différents Léviator sortirent les uns après les autres de l’eau et se mirent à tourner. Formant un cercle et poussant des hurlements à glacer le sang.

▬ Euh... Je crois qu’ils se préparent à lancer une attaque colère. J’ai déjà vu ça dans un reportage sur cette espèce. Je pense qu’il faut désormais que l’on remonte le plus vite possible à bord d’un navire. Face à ça, on ne fait vraiment pas le poids... Je crois. Si tu peux, rappelle tout le monde et on se barre le plus vite possible avant qu’un cataclysme de rage ne nous tombe dessus... Zoya va t’aider à nager jusqu’au bateau !

Immédiatement, ma femelle Gobou s’est éloignée de moi afin de rejoindre mon partenaire de mission. Mon Wailmer tient encore le choc, alors autant que l’on unisse nos forces afin de sauver nos vies. Je pense que c’est le plus intelligent à faire. Il faut que l’on nage jusqu’au bateau qui est encore à bonne distance. Et vu le degré d’énervement des Léviator, je pense qu’il ne nous reste plus beaucoup de temps devant nous.




1654 mots


Submersion en eaux troubles - Page 2 Stamp_18Submersion en eaux troubles - Page 2 42WhBJ4Submersion en eaux troubles - Page 2 Stamp10
Ce qu'il ne faut pas voir:
 

Autres comptes:
 
Revenir en haut Aller en bas
 Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
(Page 2 sur 2) Aller à la page : Précédent  1, 2

Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Master Poké :: Le Pokémonde :: Région Alola - 7E G E N :: Village Flottant-