-82%
Le deal à ne pas rater :
Batterie externe 26800 mAh à charge rapide
19.90 € 110 €
Voir le deal

 
» Alerte à l'intrus.

Iris Delauney

Iris Delauney
Dresseur Johto

C-GEAR
Inscrit le : 25/05/2019
Messages : 59

Région : Johto
Mer 17 Juil - 19:48
Iris a toute la confiance de son aînée, cette dernière le lui a même répété une énième fois – c’est pas exagéré du tout – en la regardant droit dans les yeux avant de monter à bord de son taxi, alors il n’y a plus qu’à maintenant. Désormais seule dans le salon parfumé par des bouquets de fleurs, la douce commence avant toute chose par inspirer un grand coup pour s’auto-encourager. Aujourd’hui, une longue journée de travail l’attend à la pension et elle compte bien faire de son mieux afin d’être à la hauteur des attentes de sa sœur adorée. Fort heureusement, même si dans les grandes lignes Anaé lui a momentanément confié les rênes de la pension pokémon, les tâches de la jeune femme restent sensiblement les même à quelques petites choses près. Finalement, ces quelques jours de garde ne sont qu’une formalité – histoire de pas laisser les pensionnaires seuls, car déontologiquement c’est pas franchement recevable... – tout comme la légitime appréhension qui l’habite lorsqu’elle réalise seule une chose qu’elle fait habituellement en binôme. Là par exemple, tandis qu’elle trie les baies à donner aux pokémons, Iris ressent comme une sorte de nœud dans l’estomac. C’est ridicule car elle est parfaitement capable de préparer les paniers seule et d’aller nourrir seule les pokémons. Cela lui prendra certainement plus de temps que d’habitude, d’où le fait à ce qu’elle s’attende à avoir une journée de travail plus intense que les précédentes, mais cela reste une mission dans ses cordes. Le corps humain a parfois des réactions étranges, et dire qu’il y a encore quelques moins en arrière, la belle étudiait ce genre de phénomène chez les pokémons... Elle s’efforce de mettre la main sur des jolies pensées et ainsi, passer outre la sensation douloureuse de torsion dans son estomac. Mais elle fait vite le tour Iris, préoccupée surtout par ce qui est d’actualité. Assise sur la banquette arrière de son taxi, son aînée éprouve t-elle une quelconque forme de stress à l’idée de remonter sur la scène d’un concours de coordination ? Peut-être que par expérience, Anaé maîtrise mieux ses émotions et que cela lui jouera un tour peu de temps avant que le rideau se lève sur sa prestation ? L’accueil de la pension ne comporte pas de télé, Iris ne pourra donc pas voir sa sœur évoluer sur les planches du concours en direct mais elle regardera la rediffusion pour ne rien louper, en attendant elle essayera de suivre ce qui se passe avec la radio. Le son sans les images c’est toujours mieux que pas de son et pas d’images, n’est-ce pas ?

Comme prévu, Iris met du temps à distribuer toutes les baies aux pensionnaires. Il faut dire qu’elle n’a que deux bras peu musclés, ce qui lui vaut de faire des allers-retours supplémentaires. De plus, certains pokémons ne la laissent pas facilement approchés car peu habitués à sa présence. Elle doit faire preuve de patience parfois et d’astuces. Pour l’aider au moins dans cette tâche, la jeune femme prévoyait de faire appel à Primrose – sa Germignon nouvellement renommée – mais la mignnonne a vite fait de décamper onnesaitoù une fois sortie de sa pokéball. Sa sœur l’a prévenu que la créature verte allait lui en faire voir de toutes les couleurs à la longue, faut croire que cela a déjà commencer. Pour autant, Iris ne la regrette pas un seul instant comme starter. Il leur faut juste du temps afin de s’apprivoiser de nouveau, cette fois comme partenaires. La rosée est de toute façon bien au courant du besoin de liberté de son pokémon et ne compte pas l’entraver, ce serait contre productif, encore moins dans un territoire bien connu que celui de la pension. La belle laisse couler, comprenant que pour obtenir l’aide de Primrose il va pour l’instant falloir faire en fonction des envies de la créature. Pas de problème. Il lui semble d’ailleurs l’entendre pas très loin, probablement attirée par les baies. Ce serait tentant de la faire marcher aux récompenses mais Iris ne veut surtout pas tomber dans ce genre de méthodes. Elle laisse volontairement de quoi sustenter la farouche Germignon près d’un abre et s’éloigne. La jeune femme est contente, elle a presque fini sa première grosse tâche du jour. Il lui reste un seul pokémon à qui donner des baies, et ce pokémon c’est Woody – son Chenapan. Et lui aussi faut réussir à lui mettre la main dessus. Heureusement, avec lui ce n’est pas une question de devoir s’apprivoiser, c’est surtout qu’il aime explorer les lieux tout en étant à l’exact opposé de Primrose. Les deux pokémons ont mal commencés c’est vrai – la faute à Primrose, elle l’a attaqué – mais Iris ne désespère pas à ce que les choses s’arrangent entre eux. Ils n’ont de toute façon pas le choix car ils sont destinés à se côtoyer au quotidien maintenant. Iris trouve la petite chenille affalée sur la terrasse, de retour de son escapade matinale. « Tiens Woody, régales-toi. » Elle lui dépose les baies sous son nez. Cette fois, elle en a fini avec la distribution. Elle peut désormais passer à la suite.

modération:
 



Alerte à l'intrus. Fac35310
Alerte à l'intrus. Stamp_19
Revenir en haut Aller en bas

Mister K

Mister K
PNJ

C-GEAR
Inscrit le : 08/09/2013
Messages : 14176

Dim 21 Juil - 16:50
Alerte à l'intrus. 19Alerte à l'intrus. 19
Deux Rattata lvl 13 apparaissent.


Alerte à l'intrus. 19
Rattata 1 utilise Puissance.
Sa chance de faire un coup critique augmente.
PV de Rattata 1 : 35/35

Alerte à l'intrus. 19
Rattata 2 utilise Puissance.
Sa chance de faire un coup critique augmente.
PV de Rattata 2 : 35/35

Alerte à l'intrus. 152-2
Germignon lance Rugissement sur tous
L'attaque des adversaires diminue d'un cran.
PV des Rattata : 35/35

Alerte à l'intrus. 11-1
Chrysacier utilise Armure
Sa défense augmente d'un cran.
PV de Chrysacier : 54/54


Que voulez vous faire, maintenant ?


Un combat ? D'accord. Je suis MISTER K.
Aux paroles je préfère les actes. Mais viens pas pleurer après. En garde !

LA MODÉRATION RP, UN ART DE VIVRE.
Formulaires de modérations:
 
Revenir en haut Aller en bas

Iris Delauney

Iris Delauney
Dresseur Johto

C-GEAR
Inscrit le : 25/05/2019
Messages : 59

Région : Johto
Sam 27 Juil - 15:50
Prochaine étape dans sa journée de pseudo-gérante de la pension pokémon : réussir à s’occuper en attendant d’en ouvrir les portes aux visiteurs. Si en temps normal, le coup des huit heures annonce le début de l’entraînement pour les pensionnaires, n’ayant aucune qualification d’éleveuse, la belle Iris n’est pas en mesure d’entraîner ne serait-ce qu’un seul pokémon. Il n’est même pas question du fait qu’elle soit totalement novice en la matière mais plutôt d’une charte, de lois, de responsabilités et de confiance. Les personnes qui ont confiés leurs précieux pokémons à Anaé, les ont confié a elle et personne d’autre, pas tant qu’elle sera seule membre officielle de son équipe. C’est parfaitement compréhensible. Il y a sûrement tout un tas de choses qu’Iris ne connaît pas en matière de dressage pokémon et sur l’élevage. C’était évident qu’elle ne pourrait pas remplacer sa grande sœur sur tous les plans, elles en ont d’ailleurs longuement discuté avant d’arriver à la même conclusion. La seule possible dans leur cas. En distribuant les baies aux pensionnaires ce matin, la plus jeune sœurs des Delauney n’a pas manquer de faire passer l’informations aux pokémons. Pendant toute la durée de l’absence d’Anaé, pas d’entraînement mais du repos – et il va sans dire que ces deux jours ne seront pas comptabilisés dans la note finale à régler par les propriétaires des pokémons. Même si la rosée a fait passer la nouvelle avec un grand sourire, elle n’est pas tout à fait certaine que ce soit vraiment une bonne nouvelle pour les pensionnaires car après tout, cela rallonge un peu leur séjour. Ils sont bien traités ici, ont un bel espace mais ressentent ils peut-être le manque de leurs dresseurs. Iris ne peut pas faire grand chose avec eux, c’est vrai, mais elle se promet de passer les voir régulièrement pour leur montrer qu’ils ne sont pas complètement laissés à l’abandon durant ces deux jours. Il y a qui sont à la pension depuis plus d’un mois et demi, comme elle, alors elle a forcément eu le temps de commencer à s’attacher un peu à eux. C’est un beau métier que d’être éleveur mais cela doit être difficile parfois de voir des pokémons s’en aller. Iris n’est pas certaine qu’elle pourra le faire un jour même si elle respecte beaucoup la profession de son aînée. Heureusement, la rosée a désormais des pokémons à ses côtés à qui elle n’est pas prête de dire au revoir. Primrose et Woody, qu’elle entend d’ailleurs au loin se chamailler. Un coup d’oeil du côté de la fenêtre lui indique de ne pas s’inquiéter car la chenille a plus d’un tour dans son sac visiblement. Cela la fait sourire et elle récupère alors le balai l’esprit un peu plus léger.

Avec beaucoup de patience et de minutie, la jolie Iris finit de faire le tour de tout ce qui pouvait être ranger, arranger ou nettoyer. La salle d’accueil de la pension pokémon est désormais impeccable et prête à recevoir son public. La jeune femme n’est pas du genre maniaque mais il lui fallait au moins cela pour faire passer le temps sans se triturer le cerveau, l’esprit et pour se donner confiance. C’est le bébé de sa sœur qu’Iris a entre les mains, elle veut tout faire pour continuer à donner une image positive de la pension aux gens de passage. Anaé a prévu ses clients actuels de sa mini-absence afin de leur éviter entre autre un aller-retour inutile mais des futurs clients eux, peuvent venir. Même si elle n’est pas la vraie gérante des lieux, Iris tient à les convaincre de revenir plus tard et qu’il s’agit de la pension parfaite où confier ses pokémons. Il lui semble que tout est bon pour l’ouverture des portes – en ayant traîner volontairement un peu la patte quand elle faisait le ménage, elle réussit à obtenir un parfait timing – et comme aucun message de son aînée ne vient lui indiquer le contraire, la voie est libre. La jeune femme inspire un grand coup, ce n’est pas rien que d’ouvrir elle-même les portes de la pension. Elle ressent plus que jamais le poids de la responsabilité sur ses épaules et ses mains se mettent à trembler légèrement quand elles attrapent la manivelle du volet roulant. Celui-ci grince, si quelqu’un passe devant actuellement, il ne pourra ignorer l’ouverture. « Cette fois, c’est à moi de jouer. » qu’elle se murmure à elle-même, en même temps qu’elle tourne la pancarte sur la porte d’entrée. Pour lui afficher tout son soutien – ou parce que Woody a retrouvé sa pokéball pour avoir la paix – Primrose rejoint sa dresseuse au niveau du comptoir, entre ses dents un petit carnet de jeux comme cadeau.

modération:
 



Alerte à l'intrus. Fac35310
Alerte à l'intrus. Stamp_19
Revenir en haut Aller en bas

Mister K

Mister K
PNJ

C-GEAR
Inscrit le : 08/09/2013
Messages : 14176

Sam 27 Juil - 20:29
Alerte à l'intrus. 19
Rattata 1 lance Charge !
[-7 PV] PV du Germignon : 46/53

Alerte à l'intrus. 19
Rattata 2 lance Mimi-Queue !
La défense de vos pokémons diminue !

Alerte à l'intrus. 152-2
Germignon lance Poudre Toxik !
Le Rattata 1 est empoisonné !

Alerte à l'intrus. 11-1
Chrysacier lance Piqûre !
[-6 PV] PV du Rattata 2 : 29/35

Rattata 1 souffre du poison !
[-4 PV] PV du Rattata 1 : 31/35


Que voulez-vous faire ?



Un combat ? D'accord. Je suis MISTER K.
Aux paroles je préfère les actes. Mais viens pas pleurer après. En garde !

LA MODÉRATION RP, UN ART DE VIVRE.
Formulaires de modérations:
 
Revenir en haut Aller en bas

Iris Delauney

Iris Delauney
Dresseur Johto

C-GEAR
Inscrit le : 25/05/2019
Messages : 59

Région : Johto
Dim 18 Aoû - 23:29
La jeune femme ignore si c’est dans les habitudes d’un éleveur d’attendre aussi si longtemps qu’une personne vienne lui rendre visite à la pension pendant les horaires d’ouverture ou si c’est parce que l’information de la mini-absence de son aînée a bien circulé, en tout cas elle constate que ce matin il n’y a pas foule au portillon. Voilà de longues minutes qu’elle attend – et même une bonne heure – et pas l’ombre d’un potentiel client. Elle a eu le temps d’en faire des exercices mentaux, elle a même découvert bien se débrouiller aux mots-croisés force 5 et à ce rythme elle va remplir au minimum la moitié du carnet de jeux... Quand soudain la sonnette retentit et la porte d’entrée s’ouvre, la douce Iris laisse tomber le calepin sur le comptoir, se redresse et offre son plus beau sourire aux nouveaux arrivants. Oui, ils sont plusieurs. Deux plus exactement. Le premier est un homme, grand, à l’allure sûr de lui et plus âgé que la rosée. Il est poli, lui dit bonjour mais la regarde à peine et s’oriente sans peine à travers les étalages. La seconde est une petite fille dont les bouclettes entourent de manière adorable le visage, visiblement surexcitée de sa présence à la pension. « Papa, papa ! J’veux voir les pokémons. On y va ? Dis oui steu-plaîîît ! » Dans sa mini combi-short, elle est adorable. « Maia, on ne peux pas. Je te l’ai dis la dernière fois, tu te souviens. » La petite est mécontente de la réponse de son papa et l’affiche en croisant fermement les bras. « C’est pas juste ! » La scène doit être connue car le papa ne s’étonne pas et tout en gardant un œil sur la fillette, continue d’observer et comparer les produits proposés à la vente avec un regard connaisseur. Le bonjour enjoué que la petite Maia lance à Primrose finit de convaincre Iris que ce sont deux habitués de la pension. Ils sont adorables à regarder tous les deux, des clients sympathiques qu’il est agréable d’accueullir, seulement la rosée ne souhaite pas donner l’impression d’épier leurs moindres faits et gestes, ce serait à la fois impoli et terriblement gênant.

Après réflexion – régulièrement interrompue par les remarques pas toujours très pertinentes de sa fille – l’homme finit finalement par se décider pour des produits plutôt que d’autres. Malgré que ce soit Iris qui ait mise en rayon la plupart de l’actuelle marchandise, elle ignore ce qui a bien pu faire pencher la balance dans un sens ou dans un autre. Si elle a effectivement prit soin de lire une partie des étiquettes pour ranger de manière intelligente les produits, la jeune femme n’a pas tout lu non plus. Puis elle est bien peu connaisseuse en la matière pour faire des différences pointues. C’est une bonne chose que l’homme n’ait pas eu besoin de son aide, elle se serait retrouvée dans une posture délicate. Comme quoi, elle avait bel et bien une raison d’appréhender ces quelques heures seules à la boutique. Qui sait si la prochaine personne ne demandera pas à être aiguiller ? Iris aurait encore beaucoup de travail à faire si elle comptait rester travailler à la pension, et pourtant on ne peut pas dire qu’elle n’a pas déjà fait des efforts depuis son arrivée. C’est un métier qui s’apprend sur le long terme et sur le tas, et même si elle est très patiente, cela ne l’attire pas. Elle va faire avec ce qu’elle a déjà acquis, de toute façon elle n’a pas vraiment d’autres choix. Elle encaisse l’homme avec un beau sourire, faute de savoir quoi dire. Heureusement, la fillette empêche les blancs de s’installer et très vite père et fille sortent de la boutique sacs en mains. Cela lui provoque un petit pincement au cœur à Iris de les voir partir, peut-être parce qu’elle se retrouve de nouveau seule dans savoir quand une autre personne daignera franchir le pas de la porte ou bien parce que la notion de famille lui tient à cœur. Même si elle ne se projetait pas aussi loin avec Hugo, la rosée a toujours eu ce désir de fonder une petite famille heureuse et à long terme cela semblait être une évidence. Elle est tombée de haut quand il a mit fin à leur relation, comme si finalement leur histoire n’avait jamais été plus qu’une simple amourette de passage... Ce n’est bien entendu pas le moment de se laisser déstabiliser pour si peu. La jeune femme est bien plus forte que cela, si les deux premières semaines ont été difficiles à vivre, maintenant elle s’est faite une raison. C’est simplement un petit moment d’égarement, que même Primrose semble avoir remarquer. Elle sort la rosée de ses pensées grâce à des petits bruits dont elle a le secret. « Tu as raison Primrose, j’étais ailleurs. » Spontanément, le pokémon plante vient se glisser entre ses jambes. Pour afficher son soutien à sa dresseuse ou bien alors pour tenter de l’amadouer ? Il y en a peut-être une autre qui a remarquer qu’Anaé n’a pas amené l’intégralité de sa dernière fournée de pokéblocs. Evidemment qu’Iris lui en donnera mais un peu plus tard, c’était censé être une surprise.

modération:
 



Alerte à l'intrus. Fac35310
Alerte à l'intrus. Stamp_19
Revenir en haut Aller en bas

Mister L

Mister L
PNJ

C-GEAR
Inscrit le : 08/09/2013
Messages : 12961

Jeu 29 Aoû - 14:22
Alerte à l'intrus. 19
Rattata 1 lance Charge sur Chrysacier ! [-7pv]
Pv de Chrysacier : 47/54 pv

Alerte à l'intrus. 19
Rattata 2 lance Charge sur Germignon ! [-8pv]
Pv de Germignon : 38/53 pv

Alerte à l'intrus. 152-2
Germignon lance Tranch'herbe ! [-14pv][-14pv]
Pv de Rattata 1 : 17/35 pv
Pv de Rattata 2 : 15/35 pv

Alerte à l'intrus. 11-1
Chrysacier lance piqûre sur Rattata 2 ! [-6 PV]
Pv de Rattata 2 : 9/35 pv




Alerte à l'intrus. 19
Rattata 1 souffre du poison ! [-4 PV]
Pv de Rattata 1 : 13/35 pv

Que voulez vous faire?

Tranch'herbe est une attaque de zone qui touche tout les pokémon adverses d'un coup ! :3



Alerte à l'intrus. Ae5rm0Oh, vous savez, je ne suis pas du genre violent... Je suis MISTER L. Quand je le peux, j'évite, mais quand il le faut vraiment, combattre ne me pose aucun souci.

LA MODÉRATION RP, UN ART DE VIVRE.
Formulaires de modérations:
 
Revenir en haut Aller en bas

Iris Delauney

Iris Delauney
Dresseur Johto

C-GEAR
Inscrit le : 25/05/2019
Messages : 59

Région : Johto
Sam 31 Aoû - 12:58
Une fois le calme de retour dans le hall d’accueil de la pension pokémon, la jeune femme retourne à ses mots croisés, non sans une pointe d’appréhension. Combien de temps à patienter avant qu’une autre personne franchisse le pas de la porte ? Elle vient à bout de la grille précédemment entamée sans grandes difficultés et en commence une autre en trouvant successivement les mots « adulte », « laboratoire » et « infirmier ». C’est qu’elle se débrouille plutôt bien, la miss. Et puis certains mots reviennent souvent d’une grille à l’autre, et donc leurs définitions aussi, c’est le genre de choses qui contribuent en partie à ses réussites. A ce rythme, il lui faudra acheter un nouveau carnet à sa sœur avant de s’en aller vivre ailleurs. Iris hésite à continuer. Ces jeux deviennent beaucoup trop simple à son goût, ils ne l’occupent déjà plus vraiment. Dans un soupir, elle abandonne sa grille en cours et laisse tomber carnet et crayon sur le comptoir. Il doit forcément y avoir un truc d’utile à faire. Faute de grandes idées, elle jette son dévolu sur des vieux chiffons dénichés au fond des tiroirs. Qui aurait cru que faire la poussière l’inspirerait tant un jour ? Il n’est pas certain qu’elle le fasse avant autant d’enthousiasme une fois dans son nouveau chez elle, alors qu’elle trouvera certainement des tas de choses de plus intéressantes à faire à la place. Mais en attendant, Iris est motivée à faire un brin de ménage et ne se fait pas prier pour commencer, sous le regard – critique ? - de Primsose. Iris, petite fée du logis ? Oui, mais en fait non. Elle se rend vite compte que cette pas si superbe occupation ne fait pas passer le temps plus vite et n’attire pas non plus de personnes dans la boutique. Elle adore sa sœur mais si cette dernière souhaite réellement reprendre les concours, il faudrait mieux qu’elle se trouve un salarié qui soit plus apte à garder la pension et les pokémons en son absence, qui soit plus apte à ne pas s’ennuyer pendant des heures.

Alors qu’elle astique énergiquement le comptoir, le souhait de la jeune femme est enfin exaucé – un de ses souhaits, pour être exact. A sa plus grande joie, la sonnette se fait de nouveau attendre. Une personne, homme ou femme difficile de savoir sous la capuche de son sweet, entre dans la pension. « Bonjour, bienvenue chez Eveil et Merveille ! » s’exclame Iris ravie d’avoir un peu de compagnie humaine pour les prochaines minutes. L’inconnu lui répond quelque chose en grommelant et sans relever la tête dans sa direction, tout le monde n’a pas la même notion d’éducation ni de politesse. « Je peux faire quelque chose pour vous aider ? » La rosée insiste parce qu’elle en ressent le besoin. La première impression que lui laisse cet individu n’est pas bonne et son instinct la pousse à penser qu’elle doit garder un œil sur lui. Si il ne daigne pas lui répondre dans un premier temps, il souffle et relève enfin la tête vers elle en l’entendant s’approcher. « Non, je regarde juste. » Si le ton de sa voix n’est pas agressif, pas sec, il donne une impression de retenue. Comme si la femme – Iris en est presque sûre – faisait de gros efforts pour ne pas l’envoyer bouler. Il y a des gens qui ont un don pour vous mettre à l’aise, et il y a ceux qui au contraire, vous rendent mal à l’aise. C’est exactement le cas de cette femme. Iris ne sait pas du tout quelle attitude adoptée, elle n’était pas préparée à ce genre de situation, à ce genre de personnes. Elle vit dans un monde plutôt beau, ou les gens sont tous abordables. Là, c’est un peu une claque dans la figure qu’elle vient de se prendre. Elle aimerait pouvoir mettre pause à la situation et contacter sa sœur au plus vite mais ce n’est malheureusement pas possible. Il n’y a pas qu’elle que la situation dérange, Primrose qui s’était absentée de la pièce est de retour et à côté de la porte par laquelle elle vient d’entrer, la petite créature grogne. Est-ce que la solitude ce n’était pas mieux, finalement ?

modération:
 



Alerte à l'intrus. Fac35310
Alerte à l'intrus. Stamp_19
Revenir en haut Aller en bas

Mister K

Mister K
PNJ

C-GEAR
Inscrit le : 08/09/2013
Messages : 14176

Dim 1 Sep - 14:30
Alerte à l'intrus. 19
Rattata 1 utilise Charge sur Chrysacier !
(- 7 Pvs)
Pvs de Chrysacier : 40/54

Alerte à l'intrus. 19
Rattata 2 utilise Puissance !
Son taux de critique augmente considérablement !

Alerte à l'intrus. 152-2
Germignon continue ses assauts de Tranch'Herbe !
(- 14 Pvs)
(- 14 Pvs)

Pvs de Rattata 1 : 0/35
Pvs de Rattata 2 : 0/35
Les deux combattants ennemis sont au sol ! Vos Pokémon gagnent deux niveaux ! Chrysacier monte au niveau 11, Germignon au niveau 14 !




Que comptez-vous faire, dresseuse Iris ?


Un combat ? D'accord. Je suis MISTER K.
Aux paroles je préfère les actes. Mais viens pas pleurer après. En garde !

LA MODÉRATION RP, UN ART DE VIVRE.
Formulaires de modérations:
 
Revenir en haut Aller en bas

Iris Delauney

Iris Delauney
Dresseur Johto

C-GEAR
Inscrit le : 25/05/2019
Messages : 59

Région : Johto
Mer 4 Sep - 13:26
Iris, ouverte aux autres, ouverte au monde, éprouve pourtant rapidement un sentiment de malaise à l’égard de la nouvelle arrivante et de son attitude distance. Il ne faut que quelques secondes pour que son chaleureux sourire s’envole, cédant sa place au doute et à l’inquiétude. Mais que craint-elle au juste ? La jeune femme n’en a pas la moindre idée mais son instinct lui conseille d’être prudente. Elle croit sincèrement l’écouter en fixant toute son attention sur la femme capuchonnée et pourtant elle n’hésite pas longtemps avant de franchir la baie vitrée menant au jardin de la pension quand il lui semble qu’un bruit étrange y trouve son origine. Elle souhaite tellement que tout se déroule bien en l’absence de sa grande sœur, que les pensionnaires de la pension soient entre de bonnes mains, mais être sur tous les fronts s’avère être une chose difficile. Elle n’est pas faîte pour cela. Du moins, elle n’est pas préparée pour gérer une quelconque perturbation. D’ailleurs, quand la rosée s’obstine à trouver la source du bruit, elle ne perçoit pas encore tout à fait que quelque chose cloche. Elle est naïve, Iris. Elle est pas totalement dans son monde mais peut-être pas non plus tout à fait ancrée à la réalité. Certains diront que cela peut s’avérer être un atout charme mais pour le coup, avouons que c’est surtout un défaut et qu’elle a beaucoup de chance d’avoir des coéquipiers déterminés pour le contrebalancer efficacement. C’est Primrose qui tire la sonnette d’alarme la première, réagissant au quart de tour. Ce pokémon plante est un sacré phénomène mais passons. Quand la rosée entend crier en direction de l’accueil de la pension, elle y retourne en courant avec l’horrible impression de ne plus savoir où donner de la tête. La pauvre est complètement perdue et malheureusement pour elle, sa confusion n’est pas prête de s’arrêter. Quand elle arrive à la hauteur de l’inconnue bizarre, Iris découvre cette dernière en train de secouer la jambe énergiquement pour essayer de décrocher Primrose de son mollet. « Hors de mon chemin, sale vermine ! » Le pokémon plante finit par lâcher prise après un choc contre le mur. « Non mais ça va pas la tête ? Vous êtes malade ! » Il existe des individus assez cruels pour oser faire du mal aux pokémons. Iris, au fond, le savait déjà mais c’est la première fois qu’elle voit ce genre de scène de ses propres yeux. Et cela fait mal. Elle s’élance aux côtés de son pokémon, soucieuse de savoir si il est blessé. Si à première vue elle ne remarque rien, ce n’est pas pour autant qu’elle compte laisser passer cette attitude. Et elle n’a pas besoin de diriger officiellement la pension pour pouvoir mettre quelqu’un dehors si besoin. Et dans ce cas là, cela est une nécessité. « Ce genre d’attitude est inadmissible. Veuillez tout de suite sortir de la pension ! » Iris ne se met pas facilement en colère, d’ailleurs peu de personnes peuvent se vanter de l’avoir vu un jour dans un tel état et si cela continue, l’horrible femme qui a osé frapper Primrose fera partie de ce cercle restreint.

Iris est on ne peut plus sérieuse dans ces propos, mais la femme ne bouge pas d’un poil suite à son annonce. Elle reste campée sur ses deux jambes, un rictus sur les lèvres. « Si tu crois que tu me fais peur. Je n’ai pas besoin de ton autorisation pour rester ici et encore moins pour faire mon shopping gratuitement. » Pour appuyer ses propos, la femme fait glisser le long de son bras la lanière de son sac à dos qu’elle a dû commencer à remplir durant la petite absence d’Iris. Tout d’un coup, c’est la révélation pour la jeune femme qui comprend être victime d’un coup monté. Le bruit étrange qui l’a attiré dehors avait pour but de détourner son attention et elle avait marché à fond. Cela veut dire que quelque part dehors, il y a sûrement un complice prêt à débarquer. C’est le genre de déduction qui fait peur, alors Iris rassemble intérieurement tout son courage pour ne pas crier ni s’enfuir car sa grande sœur compte sur elle. « Je ne vais certainement pas te regarder sans rien faire. » De sa main droite, Iris attrape le combiné du téléphone prête à appeler les agents de police de Rosalia. La ville étant assez proche, la police devrait intervenir assez rapidement une fois prévenue. Iris se fit qu’elle n’a qu’à gagner du temps pour que la malfrat ne s’échappe pas avec son butin. « Je te l’ai déjà dis, tu ne m’effraies pas. Ni personne d’ailleurs. Tu t’es vu ? Tu tiens à peine sur tes jambes. Et tu n’appelleras personne si tu ne veux pas que j’abîme ton pokémon. » Elle menace et dans ses yeux, Iris sait qu’elle ne plaisante pas. « Pour que tu saches qui craindre, retiens seulement que je suis membre de la Team Rocket et que personne ne se met au travers de son chemin. » Rien que le nom fait froid dans le dos. La rosée sent que ses jambes menacent de la lâcher, pourtant elle doit se faire violence et tenir tête. Elle lâche la criminelle des yeux deux secondes pour composer le numéro de la police. Ensuite, le reste s’enchaîne très vite. Un Abo fait irruption dans la pièce et se jette sur Iris, cette dernière crie au moment où quelqu’un décroche à l’autre bout du fil – adieu chers tympans de monsieur l’agent -, Primrose est revenue à la charge et un court résumé de la situation est expliqué. « Ce n’est pas fini, tu me reverras. » rugit la sbire. « Effectivement, ce n’est pas terminé. » confirme Iris qui n’a pas l’intention de la laisser filer. « Primrose, utile tranch’herbe sur Abo ! » La première fois aussi que la jeune femme ordonne à son pokémon de lancer une attaque, dommage qu’elle ne puisse pas réellement s’en rendre compte et profiter du moment.

modération:
 



Alerte à l'intrus. Fac35310
Alerte à l'intrus. Stamp_19
Revenir en haut Aller en bas

Mister L

Mister L
PNJ

C-GEAR
Inscrit le : 08/09/2013
Messages : 12961

Mer 4 Sep - 22:44
(s'il y avait une étho à cet endroit, elle n'est plus disponible en effet ^^)
(attention sinon à faire les changements dans ta demande de modération si tu utilises un autre Pokémon, ça sera plus simple pour nous ^^)
Alerte à l'intrus. 20Alerte à l'intrus. 20
Deux Rattatac niveau 15 apparaissent ! Ils viennent venger leurs enfants !




Alerte à l'intrus. 20
Rattatac 1 vous laisse un peu de répit et utilise Puissance !
Son taux de critique augmente considérablement !

Alerte à l'intrus. 20
Rattatac 2 est un suiveur et utilise aussi Puissance !
Son taux de critique augmente considérablement !

Alerte à l'intrus. FcRlq06
Mimiqui utilise Eclat Magique du coup !
(- 7 Pvs)
(- 7 Pvs)
Pvs de Rattatac 1 : 33/40
Pvs de Rattatac 2 : 33/40

Alerte à l'intrus. 152-2
Germignon, lui, utilise Rugissement, c'est plus strat o/
L'attaque ennemie diminue !




Que comptez-vous faire, dresseuse Iris ?


Alerte à l'intrus. Ae5rm0Oh, vous savez, je ne suis pas du genre violent... Je suis MISTER L. Quand je le peux, j'évite, mais quand il le faut vraiment, combattre ne me pose aucun souci.

LA MODÉRATION RP, UN ART DE VIVRE.
Formulaires de modérations:
 
Revenir en haut Aller en bas

Iris Delauney

Iris Delauney
Dresseur Johto

C-GEAR
Inscrit le : 25/05/2019
Messages : 59

Région : Johto
Mar 17 Sep - 11:31
Bien qu’à quelques centimètres l’un de l’autre, le pokémon de la sbire a habillement évité l’attaque de Primrose, laissant la voie libre aux feuilles pour se heurter avec violence contre le mur d’en face. Au son des impacts, Iris se raidit et elle découvre horrifiés les traces laissés sur le papier-peint. Elle a agit spontanément, pour le bien de la pension lui semblait-il, mais est-ce bien de risquer d’abîmer le décor ? Elle regrette instantanément son geste tandis qu’au même moment, la criminelle glousse devant sa mine déconfite. « Tu ferais mieux de te comporter comme une gentille fifille et arrêter de m’importuner sinon cette pension ne sera plus qu’un pitoyable tas de ruines à la fin de la journée. » La cadette des Delauney sent ses mains trembler et se refermer sur elles-même, elle qui est si calme d’habitude est en train de perdre son sang-froid. Elle a une décision importante à prendre mais en est incapable. Sa position est dure, délicate. Il lui faut peser le pour et le contre sans que cela ne soit possible dans l’immédiat. La petite créature verte à ses côtés n’a quant à elle, pas le soucis de casser ou non ce qui l’entoure et grogne férocement sur leurs adversaires, prête à en découvre avec eux. Le mieux serait de poursuivre le combat en extérieur mais Iris ne se fait pas d’illusion, la criminelle ne vas pas accéder à sa requête alors qu’elle est en possession d’un moyen de pression efficace. « Bon, j’imagine que je vais devoir employer les grands moyens. » Avoir un temps de réflexion ? Non, c’est superflu... Un nouvel adversaire entre en scène, il s’agit d’un Rattata au regard vif et qui promet de donner du fil à retordre... Si la sbire souhaite posséder l’avantage du nombre, la rosée peut encore rivaliser. La pokéball de Woody l’attend quelque part derrière le comptoir, l’objet rond est à portée de main ou presque mais la question est de savoir si oui ou non la jeune femme désire envoyer son pokémon chenille au combat. Cela officialiserait le fait de tenir tête à la sbire Rocket et de ce fait, de causer des dégâts à l’intérieur de la pension... Si Iris ne parvient pas à se décider quant à l’attitude à adopter, son hésitation à l’air d’avoir une signification plus précise pour la crapule qui lui fait face. « Tu vas amèrement le regretter. Les gars, faîtes leur mordre la poussière à ces deux là. » Cette fois, ce sont deux pokémons qui se jettent sur eux et Primrose ne pourra pas les parer tous les deux. « Je compte sur toi, Woody ! » finit-elle par lâcher, en lançant la pokéball en avant. Le pokémon insecte n’est peut-être pas hyper rapide pour se déplacer mais intellectuellement, c’est tout autre chose et tant mieux. A peine apparût qu’il se plaque au sol, juste à temps pour se protéger de l’attaque morsure de Rattata. Iris aurait pu y penser elle-même, c’est vrai, mais ce n’est pas l’heure de faire le bilan de ses actions et inactions. Elle reste concentrée et il faut l’avouer, assez admirative pour un peu que ses pokémons soient dotés de bon sens. Primrose, de son côté, évite l’étreinte du Abo et lui assène un coup de patte dans la figure au passage. Serait-ce le début d’une carrière de ninja pour la petite créature verte ? « Bien joué ! A notre tour, maintenant ! » La jeune femme n’a de toute façon plus trop le choix alors elle se laisse entraîner dans le combat tout en essayant de ne pas penser à l’état dans lequel se retrouvera la pension après. Elle sait juste qu’elle va faire de son mieux pour ne pas tout casser. Elle souhaite faire attention aux choix des attaques de ses pokémons, cependant ils n’en connaissent pas des tas et son inexpérience fait qu’elle est incapable d’agir rapidement tout en ayant bien réagi préalablement à ses choix. A défaut de connaître leur panel d’attaques et de réussir à rester zen, la jeune femme finit par leur ordonner à tous les deux une attaque charge, en espérant ainsi leur faire gagner un peu de temps.

Malgré ses efforts pour faire remonter à la surface les conseils lus et vus sur internet, la cadette des Delauney a toutes les peines du monde à se concentrer. Les moqueries incessantes de la criminelle l’empêchent de réfléchir clairement et de faire le tri. Elle aimerait mettre pause Iris, mais elle n’est plus derrière son écran à regarder des vidéos. Elle est dans la vraie vie, dans un vrai match avec de vrais enjeux. Elle a déjà la pression et cela ne fait qu’empirer au fil des assauts de leurs adversaires. A sa grande surprise, ses pokémons tiennent le rythme. Une petite voix dans sa tête lui glisse alors qu’elle a peut-être une infime chance de remporter la victoire, cependant elle n’ose pas trop y croire car ce serait surprenant pour une débutante. Une débutante qui a certes des bagages théoriques car elle bosse en amont depuis des semaines mais quand même. Alors que son petit Chenipan reçoit un coup de plein fouet de la part du Rattata adverse, la rosée réalise soudain qu’elle doit changer sur le champs de stratégie. Elle ordonne une attaque rugissement à Primrose dans un premier temps puis une attaque sécrétion de la part de Woody une fois celui-ci de nouveau sur ses pattes. La première attaque désoriente légèrement les pokémons ennemis mais assez pour permettre à la deuxième de toucher Abo et le bloquer. « Aargh ! Qu’est-ce t’attend toi ? » s’énerve la sbire sur son Rattata. « Va le libérer ! » Iris n’est pas du genre à aimer les conflits mais pour le coup, elle savoure le fait d’avoir réussit à mettre en colère la criminelle. Elle n’aura peut-être finalement pas complètement à rougir de son tout premier combat pokémon. La jeune femme reprend peu à peu l’assurance perdue au fil des derniers événements et compte bien garder son avantage. Avec tranch’herbe, Primrose envoie valser le pauvre Rattata au pied de la sbire et Abo reste coincé pour le moment. « Allez ! Relève-toi et plus vite que ça ! On n’a pas toute la journée... » Soit le Rattata est plein de ressources, soit il est entièrement dévoué à sa dresseuse ou soit la puissance de l’attaque reçue laisse à désirer. Dans tous les cas, il se relève. « Je demanderai de changer de pokémons, vous êtes vraiment trop nuls. » Iris a de la peine pour eux, elle voit qu’ils donnent leur maximum et voilà comment la sbire les remercie. Ces mots la répugnent. « Comment tu peux les parler de cette façon ? Pour qu’ils deviennent fort il faut les entraîner. C’est un travail laborieux mais qui en vaut la peine. Tu ne gagneras pas à changer d’équipe mais tu perdras tu temps. Et puis remets toi en question d’abord, peut-être que c’est toi le problème. » Comment peut-on être aussi égoïste et injuste envers ses pokémons ? Ces compagnons de vie et d’aventure qui comme les humains, ont des sentiments. « Ne me fais pas de leçon gamine, on voit que t’y connais rien ! » Iris ne pensait pas toucher le cœur de la sbire avec ses paroles mais est quand même déçue de sa réaction. Il y a des humains qui ne sont pas bons de nature ou bien qui ont perdus leur capacité à l’être. Il y a des gens irrécupérables et elle craint que cela ne soit déjà trop tard pour son adversaire...


modération:
 



Alerte à l'intrus. Fac35310
Alerte à l'intrus. Stamp_19
Revenir en haut Aller en bas

Mister L

Mister L
PNJ

C-GEAR
Inscrit le : 08/09/2013
Messages : 12961

Mer 18 Sep - 16:00
/!\ Tu as laissé le sprite de Chrysacier dans le spoiler des stats de Mimiqui, ça porte à confusion. (et n'oublie pas de préciser quel Rattatac tu vises avec tes attaques) xD




Alerte à l'intrus. 20
Rattatac 1 utilise Vive-Attaque sur Germignon.
{ - 6 PV }
PV de Germignon : 32/53

Alerte à l'intrus. 20
Rattatac 2 utilise Poursuite sur Mimiqui.
{ - 10 PV } Coup critique !
PV de Mimiqui : 57/67

Alerte à l'intrus. FcRlq06
Mimiqui utilise Martobois sur Rattatac 1.
{ - 19 PV }
PV de Rattatac 1 : 14/40
Mimiqui subit des dégâts de contrecoup !
{ - 6 PV }
PV de Mimiqui : 51/67

Alerte à l'intrus. 152-2
Germignon utilise Synthèse.
{ + 27 PV }
PV de Germignon : 53/53




RÉCAPITULATIF :
Combat contre 2 Rattatac niv.15
Rattata 1 : PV 14/40 | attaque -1 cran | coup critique +2 crans (puissance)
Rattata 2 : PV 33/40 | attaque -1 cran | coup critique +2 crans (puissance)


Alerte à l'intrus. Ae5rm0Oh, vous savez, je ne suis pas du genre violent... Je suis MISTER L. Quand je le peux, j'évite, mais quand il le faut vraiment, combattre ne me pose aucun souci.

LA MODÉRATION RP, UN ART DE VIVRE.
Formulaires de modérations:
 
Revenir en haut Aller en bas

Contenu sponsorisé



C-GEAR
Revenir en haut Aller en bas
 Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 

Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Master Poké :: Le Pokémonde :: Région Johto - 2E G E N :: Rosalia :: Tour Cendrée-