-43%
Le deal à ne pas rater :
Braun Tondeuse À Barbe BT3041
28.59 € 50.01 €
Voir le deal

 
» I got pain in my mind and heart

Erik Hésotte

Erik Hésotte
Dresseur Hoenn

C-GEAR
Inscrit le : 26/10/2018
Messages : 230

Région : Hoenn
Jeu 04 Juil 2019, 09:45


En se levant ce matin-là Erik n’aurait pu imaginer ce qu’il verrait aux informations télévisées. Les images, impressionnantes, montraient un village de pêcheurs dévasté par les éléments. Des ‘experts’ étaient réunis autour du plateau tv à débattre sur le pourquoi du comment avec des mots scientifiques un peu barbare par moment. Le sportif n’était pas encore très bien éveillé et ce n’est qu’à la mention du mot « Alola » qu’il tiqua. Il montra alors un peu, voir beaucoup, plus d’intérêt.
Il se dirigea alors vers son téléphone et vit qu’il avait un appel manqué…de Hyde.
    - Putain…dit-il à voix haute avant d’espérer intérieurement que ce n’était pas grave.
Il n’écoutait plus les infos car son esprit était soudainement pris d’une vague d’inquiétude. Hyde était en effet en mission à Alola depuis plusieurs mois déjà. Il appuya frénétiquement sur la touche de rappel mais il n’y avait aucune tonalité et il tombait immédiatement sur le service de messagerie. Son pouls s’accélérait à mesure qu’il tentait de dédramatiser la situation. Quelle était la probabilité que son ami se soit trouvé sur cette île, dans ce village, à cet instant précis ? Alola étant un archipel le ranger pouvait se trouver ailleurs, voir même n’importe où en fait compte-tenu de son caractère… Mais c’est toujours avec cette sensation d’inconfort qu’Erik partit au travail.

Au poste tout le monde ne parlait que de ça. Il lui était impossible de se concentrer sur ses dossiers en cours. Il serrait instinctivement son poing et les dents. Son visage était plus fermé que d’habitude et il ne pouvait s’empêcher de regarder son téléphone toutes les dix minutes. D’ailleurs il avait exceptionnellement désactivé le mode silence, « au cas où » se disait-il. Et l’objet sonna. Erik bondit sur le combiné tel un Léopardus.
    - Oui allô ?!
    - Nii-chan… répondit une voix feminine.
    - Léna ?! Qu’est-ce qu’il y a ? s’enquit Erik entendant le mal-être de sa sœur. Il s’éloigna alors afin d’avoir un peu plus d’intimité.
    - Tu as vu les infos je pense… Dis-moi si Oncle Zavy va bien…
Si la fillette demandait c’est qu’elle avait d’abord essayé de le joindre par elle-même sans succès comme son grand frère. Erik soupira avant de lui répondre.
    - Je n’ai pas réussi à le joindre non plus. Il est costaud, je ne m’en fais pas pour lui.
    - Menteur…répondit-elle sèchement.
Erik ne répondit rien. Elle avait raison en même temps, il s’inquiétait bien plus qu’il ne l’aurait souhaité.
    - Tiens moi au courant si tu as des nouvelles, bonnes ou mauvaises. C’est tout ce que je te demande. D’accord ?
    - C’est d’accord.
La conversation prit fin avec ces mots.

Un peu plus tard dans la journée, le commissaire en personne pointa le bout de son nez pour faire une annonce assez particulière. En raison de la mesure des évènements d’Alola l’aide inter-régionale venait d’être déclenchée. Erik prit alors la parole sans vraiment réfléchir.
    - Je souhaiterai me porter volontaire Monsieur.



I got pain in my mind and heart  Signat11

Stamps:
 
Autre compte:
 
Revenir en haut Aller en bas

Erik Hésotte

Erik Hésotte
Dresseur Hoenn

C-GEAR
Inscrit le : 26/10/2018
Messages : 230

Région : Hoenn
Lun 08 Juil 2019, 04:09
Début Mission RP : Sécuriser les lieux 1/3 (solo)
Défi :
Intégrez 6 des types de pokémon en tant que noms/adjectifs


Le voyage avait été long et la chaleur sur l’île de Poni était pesante. Accoster était compliqué compte tenu des nombreux débris dans l’eau. Ces derniers flottaient à l’endroit où le village avait existé mais pas seulement. Emportés par les courants certains avaient commencé à dériver. D’autres s’étaient carrément échoués sur les rivages alentours. Et puis ils y avaient ceux qui avaient été projetés dans les terres lors du tsunami.

Venu en renfort avec l’approbation de ses supérieurs, Erik avait été affecté à l’équipe jaune. En réalité, cette compétition il n’en avait pas grand-chose à faire, ça le laissait pour ainsi dire de glace. En revanche il reconnaissant facilement que cela avait au moins le mérite de faire avancer les choses plus vite par l’esprit de compétition. Peut-être se serait-il laissé prendre au jeu dans d’autres circonstances.

Hyde n’avait toujours pas donné signe de vie mais son nom ne figurait pas parmi ceux des quelques malheureuses victimes. Erik faisait donc mine que tout allait bien alors qu’intérieurement ses nerfs d’acier étaient mis à rude épreuve. Il n’en parlait jamais… mais bien qu’il soit agaçant, arrogant, par moment insupportable et imprévisible voir complètement fou, Hyde reste un être important aux yeux d’Erik. Ils avaient traversé les mêmes galères, s’en étaient sortis ensemble et avaient déjà tant partagé… Alors il s’était juré qu’au moindre doute il serait prêt à tout lâcher (sauf Léna) pour son vieil ami et aujourd’hui ne faisait pas exception.

Finalement la petite embarcation de volontaires accosta sur la rive un peu plus au nord. Ils étaient une petite douzaine à venir aujourd’hui prêter main forte aux locaux. Des hommes, des femmes, des jeunes, des plus âgés… bref, un panel assez mixte. Le chargé de mission prit la parole pour expliquer le rôle de chacun. Une petite mise au point était toujours nécessaire, en particulier pour les « non-professionnels ».
    - Aujourd’hui il faudrait baliser l’accès aux lieux. Cela peut être dangereux par ici car le sol est détrempé par endroit et s’est transformé en sables mouvants. Certains habitants voudront sans doute passer pour rentrer chez eux, soyez fermes et ne les mettez pas en danger. Compris ?
Tout le monde accepta les consignes de sécurité ensuite énumérées. Il y en avait un petit quand même, mais c’était normal que l’organisation prenne ainsi toutes les précautions pour ses bénévoles. Ne pas se mettre soi-même en danger étant la maître consigne. A présent l’action pouvait commencer.

Erik appela Braségali en renfort. Son partenaire serait efficace pour l’aider à assécher certains points encore détrempés et qui risquaient par conséquent de créer de nouveaux sables mouvants. Mais ils se devaient également de préserver au maximum la végétation. Chaque plante sauvée allait ensuite se réinsérer dans l’écosystème local, chacune avec son rôle propre : habitat ou nourriture pour les pokémons sauvages…etc… Ce serait toujours ça de moins à replanter (quand c’était possible).

C’était du coup un peu un combat contre la montre. Plus vite cet endroit serait sécurisé, plus vite Erik pouvait passer au suivant et ainsi de suite. Outre l’enjeu humanitaire et solidaire, Erik y avait son intérêt personnel aussi. Le temps de sa mission ici il pourrait se renseigner auprès des habitants s’ils n’avaient pas vu un roublard aux cheveux cendrés dans le coin avant ou après la vague.



I got pain in my mind and heart  Signat11

Stamps:
 
Autre compte:
 
Revenir en haut Aller en bas

Erik Hésotte

Erik Hésotte
Dresseur Hoenn

C-GEAR
Inscrit le : 26/10/2018
Messages : 230

Région : Hoenn
Ven 19 Juil 2019, 03:57
Mission RP : Sécuriser les lieux (solo) 2/3


La matinée était passée à un rythme impressionnant et il se faisait midi, l’heure du point avait sonné. Erik rappela donc Braségali qui méritait lui aussi une pause. Le pokémon feu ne faisait jamais semblant et il se donnait toujours à fond lorsqu’il était en ‘mission’.

De retour au campement plutôt sommaire mais bien organisé Erik vint rendre ses comptes. Il avait pris soin de cartographier les zones à risque du secteur qu’on lui avait attribué en plus de les baliser. Ce n’est pas une tâche à laquelle il est habitué mais le grand blond est assez débrouillard. Comme il n’est pas artiste sa cartographie est on ne plus sommaire : des cercles, des carrés, des rectangles pour représenter le paysage et des croix ou autres triangles pour les zones à risque.
    - C’est super ça ! Comme ça on sait exactement où les rangers vont devoir intervenir en priorité dans cette zone. Bonne initiative.
    - Merci. D’ailleurs, quand est-ce que les rangers sont censés intervenir exactement ? demanda Erik.
    - Plusieurs groupes sont déjà à l’œuvre. Certains s’occupent des pokémons déboussolés, blessés et potentiellement dangereux et … J’arrive !
Le responsable des volontaires du secteur venait de se faire appeler car il était demandé au téléphone. Il laissa ainsi Erik un peu en plan mais le blond ne le prit pas pour lui. En professionnel il savait que la causette passait toujours après les informations essentielles. Et visiblement ce coup de fil était attendu.
De plus, Erik avait eu des informations complémentaires intéressantes. Peut-être que ce connard de Hyde se trouvait en mission dans le coin finalement.
Si c’était le cas Erik ne manquerait pas de lui coller son poing en pleine figure. Il le méritait de toute façon.

***
    - Je peux m’asseoir ici ?
Erik leva le nez de son assiette alors qu’un jeune garçon à l’allure prépubère le regardait avec timidité. Le garçon était assez fin, il portait simplement des baskets, un short foncé, un t-shirt clair et une casquette bleue qui couvrait ses cheveux noirs. A ses côtés un petit Gobou qui avait l’air tout aussi timide que son dresseur. Le garçon avait-il lui aussi fait le trajet depuis Hoenn ? Erik lui fit signe qu’il pouvait s’asseoir sans aucun souci alors qu’il avait la bouche pleine. Une fois qu’il eut avalé ce qu’il avait en bouche Erik se présenta.
    - Je m’appelle Erik. Et toi petit ? demanda Erik.
    - Adrian…heu..monsieur Erik .. ?
    - Hum, pas besoin de formalité avec moi. Appelle-moi simplement Erik, d’accord ?
Le ton de voix d’Erik se voulait rassurant afin de mettre le jeune un peu plus à l’aise. Adrian transpirait le stress. L’agent l’avait bien évidemment remarqué, comme n’importe qui qui aurait observé ce garçon plus de deux minutes. Le garçon sembla embarrassé et se tut durant tout le repas. Une quinzaine de minutes plus tard, les volontaires étaient appelés pour le briefing du début d’après-midi.
    - Messieurs-dames, déjà vous avez fait du super boulot ce matin alors merci à tous ! Mais vous vous en doutez ce n’est que le début. Les rangers du coin nous ont sollicité pour qu’on sécurise certaines parties des rivages et les abords du village comme les pokémons sont plus calmes. Je vous demanderais de vous mettre par équipe de deux ou trois. Personne ne se ballade tout seul, les pokémons sont calmés mais ça ne veut pas dire qu’ils sont inoffensifs pour autant, compris ?
Tout le monde accepta les consignes évidemment. Les volontaires travaillaient un peu comme une fourmilière : un chef donne les ordres et tout le monde s’exécute. En l’espace de quelques instants les groupes étaient formés pour la plupart. Erik, qui était plus ou moins inclus dans un groupe de vétérans, s’aperçu que le jeune Adrian n’avait pas de partenaire. Il était tout seul au milieu d’autres groupes de jeunes. Erik s’excusa auprès de ses comparses et rejoignit le pré-adolescent.
    - Il semblerait que l’on va faire équipe toi et moi dit-il avec le sourire à Adrian qui semblait ne plus savoir où se mettre.




I got pain in my mind and heart  Signat11

Stamps:
 
Autre compte:
 
Revenir en haut Aller en bas

Erik Hésotte

Erik Hésotte
Dresseur Hoenn

C-GEAR
Inscrit le : 26/10/2018
Messages : 230

Région : Hoenn
Mer 09 Oct 2019, 14:15
Le jeune garçon était vraiment timide. Il n’avait pas décoché un mot depuis le début du trajet jusqu’à proximité du village flottant, enfin ce qu’il en restait. Il était en effet difficile d’imaginer qu’un village existait encore ici il y a de cela quelques jours à peine. Le spectacle faisait peine à voir. Tous les abords du village étaient jonchés de débris en tout genre : des morceaux de bois aux carcasses de navires il n’y avait qu’un pas à faire.

Cela ne dérangeait Erik outre mesure qu’Adrian soit réservé. Pour le presque trentenaire ce dresseur était l’équivalent d’un gosse et son instinct protecteur lui avait dicté de ne pas le laisser seul. Peut-être n’était-ce pas nécessaire mais l’agent avait senti une espèce de mal-être chez ce jeune et en bon papa poule agent il s’était dit que le laisser seul serait une erreur.

- Dis-moi, qu’est-ce qui t’a poussé à venir donner un coup de main ici ?

Erik essayait de détendre le jeune garçon tant bien que mal.

- Hé bien… je me suis dit qu’aider serait une bonne chose… et puis… heu…

Le jeune garçon commença à rougir sans aucune raison apparente. Peut-être avait-il honte ou bien était-il tout simplement embarrassé à parler de lui. Erik n’insista pas.

- Ne t’en fait pas, on a tous nos raisons. Certaines peuvent paraître ridicules mais ce qui compte c’est que l’on ressent et pas ce que les autres pensent.

Le policier avait pris un air décontracté et serein. Pourtant il ne pouvait s’empêcher de penser à son ami disparu. Pourquoi avait-il téléphoné, lui qui ne donne que rarement de ses nouvelles ? Était-il blessé ? Avait-il été pris par la mer ? C’était pour obtenir des réponses rapidement que le grand blond était venu sur cette île à des milliers de kilomètres de chez lui. Mais au moins, malgré ses inquiétudes intérieures, ses paroles semblaient avoir apaisé le jeune garçon.

Le duo s’approchait de la côte près du village.

Le ponton principal existait toujours bien qu’il avait été partiellement arraché par la houle. Autour de cet axe central il n’y avait quasiment plus rien à sauver. Certaines maisons flottantes en bois étaient couchées dans l’eau salée, d’autres toujours debout avaient été amputée d’une partie de leur structure que ce soit le toit ou bien des murs. Les bateaux d’habitations n’étaient pas mieux lotis.

- Ne bouge pas, je vais voir si le ponton est praticable, dit Erik.

Son ton ne laissait pas de place à la négociation. Dans sa tête il était hors de question de laisser un jeune prendre le risque de passer au travers d’une planche. Pourtant avec le recul il aurait tout aussi bien pu se dire que le jeune était plus léger que lui…
Il n’était en effet pas très sécurisant de sentir le bois craquer sous la semelle des chaussures. Cela pouvait sans doute céder à tout moment.

En réalité tout ceci n’était que des belles paroles, une illusion. Erik cherchait inconsciemment à se rassurer à travers une allure fière et sûre. S’il allait en premier voir les restes du village n’était-ce pas au final pour vérifier s’il y trouvait une trace d’Hyde… ou pire ?

RAS. Le grand blond revint finalement sur la berge en faisant ‘non’ de la tête.

- Il n’y a plus rien à sauver. Il faut interdire l’accès aux personnes non-autorisées

Le jeune garçon prit son ruban rouge et jaune et commença à baliser l’accès de manière officielle.

- En fait… si je veux aider … c’est que j’aimerais bien devenir Ranger Pokémon…



I got pain in my mind and heart  Signat11

Stamps:
 
Autre compte:
 
Revenir en haut Aller en bas

Erik Hésotte

Erik Hésotte
Dresseur Hoenn

C-GEAR
Inscrit le : 26/10/2018
Messages : 230

Région : Hoenn
Mer 23 Oct 2019, 16:43
A cette annonce Erik ne put retenir un sourire. « Ranger Pokémon », vraiment ? A croire que le destin avait décidé de lui faire un signe compte tenu de la situation.

- C’est un beau projet en effet répondit-il calmement.

De fil en aiguille la tension du jeune homme garçon semblait s’atténuer, il avait l’air déjà plus détendu et plus en confiance. Cela faisait plaisir à Erik même si ce dernier n’avait pas de raison particulière de se sentir concerné.

- Tu es quand même très courageux pour te porter volontaire ici et aussi envisager ce métier à ton âge. Comment ça t’est venu ?
- Je ne sais pas mais c’était un peu comme une évidence. Quand je vois certains Ranger je me dis que leur rôle est juste super important. Mon préféré c’est Hyde, il est juste trop cool !
- Pas autant que tu le crois… ne put s’empêcher de murmurer Erik sans que le jeune garçon ne comprenne ce que l’agent venait de dire.

Adrian avait des étoiles plein les yeux en parlant de son idole : « Hyde le Ranger intrépide ». La célébrité… Hyde n’avait jamais vraiment su la gérer. En vérité les groupies ça l’avait amusé au début, ça stimulait surement ses hormones de jeune adulte vigoureux. Mais au final ça l’avait vite saoulé. Il en était même venu à détester son propre prénom à force d’être harcelé dans la rue à coup de « Hyde !!! » par-ci et « Hyde !!! » par-là. Heureusement pour lui il avait su se faire assez discret pour que son nom de famille soit un mystère pour le commun des mortels. Cela expliquait pourquoi depuis des années maintenant il préférait qu’on l’appelle « Zav’ » ou « Zavy ». Erik n’avait jamais pu se faire à ce surnom et continuait d’appeler son ami par son véritable prénom.

Le reste de la journée passa très vite en fin de compte. Adrian était enthousiaste à parler de son projet de vie, de ses rêves et Erik l’avait écouté avec attention. Bien qu’il le cachait, l’angoisse avait tout doucement commencé à gagner Erik. Etait-ce à force d’entendre parler de son ami disparu…hum… cela devait être lié. Mais c’est avec le ventre serré que l’agent raccompagna le préadolescent jusqu’au campement.
C’est à la moitié du trajet que les choses dérapèrent.

En effet le binôme s’était arrêté car ils avaient entendus des voix non loin. Erik avait donc décidé d’attendre cinq minutes le groupe de volontaire. Mais ce n’étaient pas volontaires en fait…mais des rangers, facilement reconnaissables de loin grâce à leurs brassards rouges.

Le sang n’eut même pas le temps de faire un tour que le sportif avait accélérer le pas à leur rencontre. Avait-il vu juste ou se faisait-il des illusions ? A mesure de ses pas le groupe de ranger de dissolvait et tout devenait plus clair. Erik n’entendait même plus Adrian qui courrait derrière lui pour le rattraper.
Presque arrivé à hauteur d’un ranger aux longs cheveux blancs dont les pointes étaient teintées de vert, ce dernier se retourna.

- Hein…Erik ?

Pour toute réponse Erik envoya son poing droit en direction du nez de Hyde. Le ranger esquiva le coup in extremis, ne devant le sauvetage de son visage qu’à ses réflexes et son agilité. Mais tout aussi souple qu’il fut il ne put esquiver deux fois de suite et encaissa le coup de poing gauche dans les côtes.

- Monsieur Erik ?! Mais… arrêtez ! s’époumonna le jeune Adrian essoufflé. En vain.

Hyde ne resta pas là sans rien faire bien entendu : il rendit coup sur coup jusqu’à faire trébucher son adversaire.

- Tu fous quoi ici ducon ? demanda enfin le ranger visiblement en colère d’avoir été ainsi agressé par surprise.

Erik s’assit à même le sol poussiéreux avant de sortir son téléphone portable. Il n’eut qu’à appuyer sur une touche pour composer le numéro avant de tendre l’appareil à son ami qui commençait enfin à comprendre la situation en voyant le nom de Léna. Des gouttes de sueur commençaient à perler le long de sa nuque.

- Nii-chan ? Alors les nouvelles ?
Erik ne répondit pas. Un silence qui en disait long pour la jeune fille.
- Oncle Zavy… commença à gronder Léna dans le combiné.

Il n’en fallu pas plus pour que le ranger prenne l’appel, à son plus grand désespoir.



I got pain in my mind and heart  Signat11

Stamps:
 
Autre compte:
 
Revenir en haut Aller en bas

Erik Hésotte

Erik Hésotte
Dresseur Hoenn

C-GEAR
Inscrit le : 26/10/2018
Messages : 230

Région : Hoenn
Ven 13 Déc 2019, 09:35
Le ranger s’était éloigné avec le téléphone mobile d’Erik et bien qu’il fut trop loin pour que l’on entende la conversation qu’il avait avec Léna, il ne faisait aucun doute à son attitude qu’Hyde se faisait passer un sacré savon.
Il piétinait sur place, le dos légèrement recourbé, et hochait parfois la tête avec un air désolé. De temps à autre il éloignait le combiné de son oreille. Certainement que la jeune fille au bout du fil devait parfois hausser le ton. Pour ceux qui la connaisse Léna n’a en effet pas bon caractère, gare à celui ou celle qui ose la contrarier !

Pendant ce temps Erik s’était relevé et avait épousseté ses vêtements. Adrian quant à lui ne savait plus quoi faire. Le jeune garçon était partagé entre son admiration pour le ranger et sa digestion des évènements qui venaient de se produire. Il prit finalement son courage à deux mains.

- Monsieur Erik… Vous pouvez m’expliquer s’il vous plaît… ?

L’agent détourna son regard d’Hyde et posa ses yeux sur l’adolescent à côté de lui.

Ce n’était pas faux. Peut-être devait-il quelques explications sur sa relation avec le « ranger intrépide ». Il soupira.

- En fait je connais cet imbécile depuis assez longtemps déjà. Et ce connard d’égocentrique a inquiété Léna. Et ça je peux pas le lui pardonner.

Bon, ok, ça s’était la version officielle, celle pour faire bonne figure mais qui n’était qu’à moitié vraie. Ce que Erik s’abstenait de révéler c’est que lui aussi avait été mort d’inquiétude et avait craint le pire. Mais ça, jamais il ne l’avouerait et encore moins à l’autre débile.

- Mais c’était vraiment nécessaire de la frapper ? demanda Adrian tout innocemment.
- Y’a que comme ça que ça marche avec lui répondit Erik avant de se taire en voyant que son ami revenait vers eux.

Si le ranger semblait d’abord calmé plus il s’approchait d’Erik plus l’agressivité se lisait dans ses yeux.
Il colla le téléphone dans la main du grand blond avant de lui répondre froidement.

- Tiens, elle est toujours en ligne.

Erik empoigna son cellulaire et l’approcha de son oreille.

- Nii-chan?
- Oui… c’est bon
- Ne soit pas trop sévère, d’accord ?

Un silence s’installa. Erik toisa Hyde du regard. Ça l’embêtait mais qu’est-ce qu’il ne pouvait pas refuser à sa sœur chérie ?

- Je vais essayer…
- D’accord ! Je vais devoir y aller. Je compte sur toi alors ! répondit-elle d’un ton enjoué avant de tout simplement raccrocher.

Adrian était resté silencieux à observer alternativement les deux hommes. L’ambiance restait tendue mais semblait se désamorcer petit à petit. Il s’approcha alors de son idole, ne pouvant plus se retenir.

- Monsieur Hyde… est-ce… que vous … commença-t-il d’un ton presque inaudible.
- Hein ? Parle plus fort petit.
- …Accepteriez-vous de me signer un autographe s’il vous plaît ?

Le garçon était tellement gêné qu’il avait presque crié, son visage devint alors aussi rouge qu’une pivoine. Erik s’amusa de la scène car son ami était lui aussi mal à l’aise de cette demande. Hyde ne savait décidément pas gérer sa renommée.

- Bah alors ? Tu comptes le laisser poireauter longtemps avant de le lui signer son bout de papier ?
- Oh ça va hein… Espèce de jaloux… grgna le ranger tout en prenant d’une main presque tremblante le stylo tendu par le pré-adolescent.
- Ouais… c’est sûr… j’suis totalement jaloux… rajouta Erik sur un ton bien cynique comme il faut.



I got pain in my mind and heart  Signat11

Stamps:
 
Autre compte:
 
Revenir en haut Aller en bas

Erik Hésotte

Erik Hésotte
Dresseur Hoenn

C-GEAR
Inscrit le : 26/10/2018
Messages : 230

Région : Hoenn
Dim 15 Déc 2019, 13:28
Après quelques minutes à taper causette avec Adrian, Hyde écourta la conversation qu’il trouvait en son for intérieur très inintéressante.

Le gamin se faisait une image du ranger qui ne collait pas à la réalité. Il le voyait en « héro ».
Un homme qui n’avait pas peur du danger, avec un sens du devoir développé. Qui n’hésiterait pas à protéger les pauvres Miaouss coincés et qui traquerait les méchants trafiquants.

Si tout n’était pas faux dans cette vision, mais la vérité avait été bien exagérée.

Parlons déjà de ce qui est faux : le sens du devoir pour commencer.
Hyde en est pour ainsi dire dépourvu. Selon lui il ne doit rien à personne et c’est pareil pour les autres. En revanche il possède une sensibilité accrue à la cause Pokémon. L’ex-voyou voit en eux plus de qualités qu’aucun humain ne sera jamais capable.

Pour autant, Hyde est très loin d’aller un jour sauvé un Psytigri coincé dans un arbre. Lui il le secouerait l’arbre jusqu’à faire tomber le pokémon coincé. Pourquoi ? Car il ne se considère pas comme une nourrice et qu’il n’a pas à faire preuve de bienveillance de manière gratuite. Etre ranger pour lui est un job comme un autre, avec quelques avantages en plus. La prime de risque peut être élevée en fonction des missions d’une part mais surtout ses boss lui foutent la paix.

Car oui, aussi malpoli (le mot est faible) et têtu qu’il puisse être, les équipes ranger sont contentes d’avoir Hyde à leurs côtés pour les missions dangereuses. Car le danger lui il en mange tous les jours au petit déjeuné. Un Rhinoféroce enragé a attirer quelque part : Hyde fait l’appât sans soucis ; des braconniers armés à aller punir : Hyde est volontaire.

L’adrénaline… il y est accro de toute manière.

Cependant, même s’il reste en lui un fort côté badboy, cela fait bien longtemps qu’il a rangé ses activités illégales au placard. Il ne l’admettra jamais, mais Léna n’y est pas pour rien. Je vous laisse l’imaginer entrain de la bercer pour qu’elle s’endorme parce que Erik n’était pas là. En sa présence Hyde l’intrépide s’assagit. Après tout, même s’il n’y a rien d’officiel, il est un peu comme son parrain.

- Sur ce, je vous laisse. L’équipe doit m’attendre.

Erik regarda son ami attraper une des pokéballs accrochées à sa ceinture pour en faire sortir un majestueux Roucarnage. En forme Méga il était difficile d’imaginer que cet oiseau eusse été un temps un frêle petit Roucool déplumé. Aujourd’hui ses yeux étaient comme ceux de son dresseur : rouges et emplis d’une détermination à toute épreuve.

C’est ainsi qu’Hyde s’en alla sans même un regard en direction de son ami. Ca lui ressemblait bien ça !
L’agent ne fut donc pas surpris par ce comportement et en sourit même. Ca lui avait fait du bien de savoir Hyde en pleine forme.

- Nous aussi on devrait se dépêcher. dit-il à Adrian qui était dans la lune.
- Ah.. heu… Oui !

Ils ne mirent pas longtemps à retourner au point de ralliement pour y faire leur rapport. Erik avait l’habitude de ce genre de compte-rendu et débuta. Il laissa cependant son binôme du jour parler lui aussi. Si le gamin voulait apprendre le mieux était de le laisser faire aussi.

Une soirée fut organisée par les habitants pour remercier les bénévoles de leur venue. Il n’y avait pas de quoi faire un grand festin mais l’ambiance était là. Les habitants des îles savent décidément faire la fête.


Erik discutait encore avec certains locaux malgré l’heure tardive. Mais un courant d’air vint rafraichir l’atmosphère plutôt chaleureuse. Le grand blond avait eu un doute car il était persuadé d’avoir entendu un « Rrroouu » lors de cette bourrasque. Son intuition fut confirmée lorsqu’Hyde apparut près des dortoirs aménagés.

L’agent remercia les habitants et prétexta l’heure pour s’éclipser. En vérité avec le décalage horaire il n’avait pas du tout sommeil. Son air gentil s’estompait au fur et à mesure qu’il se rapprochait du ranger à moitié tapis dans l’ombre.

- J’dois te causer, suis-moi.



I got pain in my mind and heart  Signat11

Stamps:
 
Autre compte:
 
Revenir en haut Aller en bas

Erik Hésotte

Erik Hésotte
Dresseur Hoenn

C-GEAR
Inscrit le : 26/10/2018
Messages : 230

Région : Hoenn
Mer 01 Jan 2020, 16:12
Erik suivi son ami sans poser davantage de question. De toute façon au vu de la tête du ranger il n’avait pas l’air très enclin à faire la conversation. Les deux hommes s’enfoncèrent donc en silence dans l’obscurité. Ce n’est qu’au bout de plusieurs minutes de marche que les deux hommes s’arrêtèrent.

L’endroit ressemblait à un désert rocailleux. La terre ocre était parsemée de nuances vertes, rouges ou encore jaunes de la solide végétation qui poussait ici : des palmiers, des broussailles et même des fleurs. Mais de nuit il était impossible d’admirer la beauté d’un tel paysage. En revanche il y avait toute une symphonie pour quiconque tendait l’oreille. Les pokémons d’ici semblaient bien plus vivaces sous les rayons de la lune que du soleil. Sans doute la faute aux températures qui pouvaient être particulièrement élevées en plein jour.

La scène aurait pu être intégrée dans un film. Il y avait Hyde d’une part et Erik d’autre part. Tous les deux avaient le regard dur et les poings serrés. Pas la peine de se mentir, ils savaient depuis le début comment tout ceci allait se finir.
Ils se jetèrent l’un sur l’autre en même temps et la baston repartie de plus belle au son des Lougaroc hurlants.
L’altercation de l’après-midi ressemblait plus à une bagarre de cour de récréation comparée à celle-là. De loin, cela aurait presque pu ressembler à une chorégraphie tellement certaines esquives passaient de justesse. Les coups de poings et de pieds, quant à eux, pleuvaient dans des râles rauques.

C’est finalement au bout de l’épuisement que les deux hommes tombèrent au sol. Chacun porterait les traces des coups de son adversaire pour les prochaines semaines à venir. Mais chacun semblait satisfait.

- J’comprend pas… qu’est-ce que tu fous là ? Lâcha Hyde entre deux souffles, encore passablement énervé.
- Hyde… Tu sais très bien ce que j’fou ici…
- Arg ça va hien ! s’énerva le ranger
- Léna m’aurait déjà bien engueulé. T’avais pas besoin de ramener ta tronche.
- C’est pas que pour Léna que je suis venu connard, réprimanda Erik sur un ton sec avant de se taire.

Un silence pesant et gênant s’installa. Le froid commençait également à tomber. Dans cette région où il fait particulièrement chaud de jour, les nuits peuvent s’avérer être glaciales. Mieux valait ne pas rester dehors avec à peine plus qu’un t-shirt sur le dos.

Hyde se leva le premier dans un soupir avant de se diriger vers son ami. Il tendit sa main à l’agent encore au sol pour l’aider à se relever. Bien qu’il fût hésitant Erik accepta cette aide et les deux compères reprirent en silence la direction du campement.

C’est à quelques mètres de leur destination que le ranger brisa le silence :

- T’attend pas à avoir des excuses...
- Je crois pas en avoir demandé… rétorqua le grand blond avec un sourire particulièrement malicieux sur les lèvres.

Hyde l’intrépide ne put s’empêcher de rougir à ces mots, mais il put remercier son bronzage et l’obscurité ambiante qui rendaient ce changement de teinte imperceptible.

- Erik, attrape ! appela Hyde alors qu’il lançait un objet en direction du sportif.

Erik dû s’avancer à toute vitesse pour attraper l’objet sphérique dans ses deux mains avant que celui-ci ne s’écrase sur le sol. Il s’agissait d’une pokéball tout ce qu’il y avait de plus banal. Il releva la tête l’air interrogateur alors que le ranger aux cheveux blanc montait sur le dos de son Roucarnage.

- Je comptais te le donner la prochaine fois qu’on se serai vu, alors je te l’offre tout de suite.

Erik était de plus en plus perplexe…



I got pain in my mind and heart  Signat11

Stamps:
 
Autre compte:
 
Revenir en haut Aller en bas

Erik Hésotte

Erik Hésotte
Dresseur Hoenn

C-GEAR
Inscrit le : 26/10/2018
Messages : 230

Région : Hoenn
Dim 05 Jan 2020, 04:07
Hyde était parti sans rien ajouter de plus. Erik ne put détacher son regard du ranger volant jusqu’à ce que lui et son Roucarnage disparaissent dans l’obscurité. Il reporta alors son attention sur la pokéball qui lui avait été offerte. Que pouvait-elle bien contenir ? Rattrapé par la fatigue Erik préféra régler ça le lendemain.

C’est aux aurores que l’agent se réveilla, ou plutôt se fit réveiller.

- Monsieur Erik, debout.
- Hum… grommella Erik encore dans les vapes.
- Monsieur Erik…
- Ca va, j’arrive. répondit-il cette fois sur un ton mauvais qui fit fuir le jeune garçon.

La nuit avait été courte, à peine plus de deux heures, autant dire que le grand blond était d’humeur plutôt grincheuse. Il avait déjà accumulé pas mal de fatigue avant de s’envoler pour Alola et cette accumulation commençait à jouer sur son humeur. Bon, la perte supposée de son meilleur – voir unique – ami avait joué un rôle non négligeable dans cette guerre des nerfs interne. Erik soupira, sa fierté l’avait empêché de le dire clairement à Hyde, mais il était soulagé que ce dernier ne soit pas mort.

Il était à présent temps pour l’agent de se levé avant de se prendre une soufflante de leur chargé de mission. Son objectif personnel était maintenant rempli, il devait maintenant assumer le choix d’être venu ici pour la reconstruction du village.
En s’habillant il remarqua que certaines des ecchymoses de la veille avaient pris une teinte pourpre tirant également vers le violet foncé. Hyde n’y était pas allé de main morte mais Erik ne doutait pas qu’il devait lui aussi avoir quelques bleus sur son corps. L’agent sourit avant de sortir du dortoir.

Adrian l’attendait.

Le jeune garçon ne semblait pas être à l’aise. Mais cela n’avait rien d’anormal compte tenu du spectacle dont il avait été témoin la veille. Ce n’était en effet pas le meilleur exemple que les deux adultes aient pu donner. Se mettre sur la gueule devant un gosse… Erik soupira, intérieurement cette fois. Il devrait sans doute lui faire des excuses, et les excuses ce n’est pas réellement son domaine de prédilection.

- Heu…Bonjour…
- ’Jour… répondit Erik avant d’enchaîner C’est quoi l’objectif du jour ? Y’a déjà eu des instructions ?
- Hé bien… Apparemment aujourd’hui on devrait nettoyer les restes du villages et commencer à reconstruire…
- Les équipes restent les mêmes qu’hier je suppose demanda l’agent tout en étant certain de la réponse. Le jeune garçon hocha la tête sans pouvoir cacher son air déçu.

C’était sans doute la raison pour laquelle le jeune avait été obligé d’aller réveiller Erik, car il n’avait pas eu le choix. En même temps c’était logique, l’organisation n’allait pas perdre du temps chaque jour à réorganiser les équipes. Mieux valait mettre les choses à plat tout de suite pour éviter des problèmes à venir.

- Hum…Par rapport à hier. Je te dois sans doutes des explications.



I got pain in my mind and heart  Signat11

Stamps:
 
Autre compte:
 
Revenir en haut Aller en bas

Erik Hésotte

Erik Hésotte
Dresseur Hoenn

C-GEAR
Inscrit le : 26/10/2018
Messages : 230

Région : Hoenn
Dim 12 Jan 2020, 12:28
Erik éluda une grande partie de son histoire avec Hyde, le gamin n’avait pas besoin de connaître leurs vies privées après tout. Mais l’agent expliqua dans les grandes lignes que lui et le ranger se connaissent depuis une vingtaine d’année environs et que leur amitié a toujours été comme ça.
Le grand blond soupira. Comme si partir à la recherche de Hyde n’avait pas été assez il fallait maintenant qu’il se justifie, et ça le faisait bien chier. S’il pouvait éviter maintenant de se prendre la tête pour des broutilles ça l’arrangeait.

- Voilà, donc en bref si cet idiot avait renvoyé un message on en serait pas arrivé là.

Il écourta le reste de la conversation pour éviter les questions de type fan-boy. Si le flic pouvait se montrer gentil et compréhensif, surtout envers les jeunes, cela avait ses limites.

Il se rappela qu’Hyde lui avait d’ailleurs fait un cadeau la veille. Il attrapa la pokéball rangée à sa ceinture et la manipula avec attention. Que pouvait-elle bien contenir ?
Mais il n’y avait pas le temps pour y penser maintenant. Ils étaient déjà à la bourre et Erik entendait les différentes équipes partir vers leurs missions respectives. Il raccrocha la pokéball et se dit qu’il verrait ça plus tard.

La journée avait été plus qu’épuisante. Déjà, parce qu’il avait fait particulièrement beau. Et dans les îles qui dit soleil dit chaleur. Autant les températures étaient restées raisonnables la matinée, mais l’après-midi il avait été dur de travailler en plein cagnard. Les locaux eux venus donner un coup de main étaient habitués eux.

Pour autant Erik n’avait pas lambiné et avait donné tout ce qu’il avait pu sous la chaleur même accablante. Il avait fini par enlever toute couche de vêtements superflus. En short et torse nu, la pâleur de sa peau le faisait passer pour l’archétype du touriste en vacances – tongs en moins. Il avait d’abord aidé à porter les planches qui serviraient à reconstruire le ponton. Ensuite il avait filé un coup de main dans l’assemblage du dit ponton en martelant les planches de bois de nombreux et larges clous. Enfin il avait transporté jusqu’aux bennes prévues à cet effet de nombreux sacs poubelles remplis à ras bord de vestiges dans anciennes habitations : plâtre, bois détrempé, brique…

De retour au camp Erik fut heureux de prendre une bonne douche rafraichissante. La sensation de l’eau se déversant sur ses cheveux, rouler le long de sa colonne vertébrale ou glisser le long de ses jambes avait quelque chose de relaxant.
Une fois requinquer le blond sortit prendre l’air. Le soleil s’était couché et l’air s’était un peu rafraîchit. La bise marine commençait à souffler.

Il se dirigea un peu au hasard, cherchant à s’isoler un peu pour appeler Léna.

- Nii-chan, dis-moi que tu t’es réconcilié avec Oncle Zavy.

La jeune fille avait toujours été très directe dans ses propos. Elle n’était pas du genre à prendre des pincettes avec les autres quitte à blesser leur orgueil.

- Oui c’est bon.
- Alors c’est bien. Tu es avec lui en ce moment ?
- Non, il est reparti en mission hier soir. Et toi ton pèlerinage pokémon ça se passe bien ?
- Oui, je me suis même fait des amis.
- Des… amis… ?
- D’ailleurs ils m’attendent. Je te laisse. A plus Nii-chan.

Et elle raccrocha sans qu’Erik n’ait eu le temps de demander quoique ce soit ce plus.
A ses yeux sa sœur grandissait bien trop vite. Il espérait juste que ces « amis » ne soient pas des garçons un peu trop obnubilés par la beauté sans fin de Léna.
Il tenta de chasser cette idée de son esprit mais c’était trop tard. A présent que le souci Hyde était réglé il fallait que Léna ait de mauvaises fréquentations (il balise alors qu’il ne sait pas qui sont les amis de sa sœur).

- Monsieur Erik, tout va bien ? demanda Adrian en arrivant à petite foulée.
- Oui ça va, pourquoi ?
- Je vous voyais là tout seul et j’ai pensé…

Erik sourit. Il reprit la pokéball cadeau de Hyde, il était curieux de savoir quel pokémon elle pouvait contenir.

- Hyde m’a donné ça hier. Tu veux deviner quel pokémon elle contient ?

Les yeux d’Adrian étaient remplis d’un mélange de curiosité et d’excitation.

- Hum… je pencherais pour un pokémon plutôt balèze ! Un type Dragon par exemple !
- Et c’est parti !

Erik lança la pokéball qui s’ouvrit. Lui et le jeune dresseur regardèrent la masse lumineuse en sortir avec excitation.

Puis … un Magicarpe apparu.



I got pain in my mind and heart  Signat11

Stamps:
 
Autre compte:
 
Revenir en haut Aller en bas

Erik Hésotte

Erik Hésotte
Dresseur Hoenn

C-GEAR
Inscrit le : 26/10/2018
Messages : 230

Région : Hoenn
Sam 01 Fév 2020, 10:38
Si un arrêt sur image avait été possible la photo aurait sans doute fait le tour du monde. Autant dire que la surprise – non, la stupéfaction plutôt – se lisait tout aussi bien sur le visage d’Adrian que celui d’Erik. Et pendant quelques secondes le Magicarpe se dandina au sol avant que l’un ou l’autre n’ait une réaction.

- Il faut le remettre à l’eau !! Cria Adrian en prenant conscience que le pokémon risquait d’étouffer.

Le futur ranger s’empara du Magicarpe, le tenant fermement contre sa poitrine avant de rejoindre la baie qui se trouvait à une dizaine de mètres. Il n’hésita pas et s’avança dans l’eau légèrement trouble jusqu’aux genoux avant de lâcher le pokémon dans son élément. Erik arriva sur ses talons.

- Ca va ?
- Oui, il est à l’aise maintenant. Répondit Adrian tout en reprenant son souffle.

Le grand blond s’approcha et entra lui aussi en partie dans l’eau trouble pour observer son nouveau pokémon de plus près. Il lui manquait quelques écailles et l’une de ses moustaches semblait avoir été coupée. Ses nageoires étaient trouées par endroit également. Et puis il y avait son œil droit. Impossible de savoir si le poisson était capable de voir de ce côté. Une griffure, profonde, traversait l’œil et cela était visiblement encore douloureux que le Magicarpe préférait garder cet œil fermé.

Point positif : il avait déjà reçu des soins, en témoignaient certains pansements et bandages encore présents sur son faible corps.
A dire vrai cela aurait été étonnant de la part d’un ranger tel que Hyde de laissé partir un pokémon ainsi amoché sans soins adéquats.

- Il a l’air d’en avoir bavé celui-là…
- Hm…je me demande ce qu’il lui est arrivé…

La carpe semblait faire sa vie alors qu’elle était observée. Hormis son œil douloureux le reste de ses blessures ne semblaient pas gêner le pokémon eau dans ses déplacements outre mesure. Il tournait donc en rond sans but précis, comme un Magicarpe le ferait en fin de compte.
Enfin, ça c’était jusqu’à ce qu’il charge un autre Magicarpe qui passait par-là. Le coup était totalement gratuit, fait juste parce que l’opportunité s’était présentée.

Erik resta attentif, il n’avait jamais vu de Magicarpe charger. D’ordinaire ce pokémon est connu pour être vide d’intérêt, pokémon inutile en combat car trop bête pour attaquer. Ce spécimen était donc plutôt intelligent pour un représentant de son espèce...



I got pain in my mind and heart  Signat11

Stamps:
 
Autre compte:
 
Revenir en haut Aller en bas

Contenu sponsorisé



C-GEAR
Revenir en haut Aller en bas
 Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 

Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Master Poké :: Le Pokémonde :: Région Alola - 7E G E N :: Village Flottant-