AccueilAccueil  FAQFAQ  RechercherRechercher  FAQ de MPFAQ de MP  MembresMembres  GroupesGroupes  S'enregistrerS'enregistrer  ConnexionConnexion  





 

 
» Splish ! Splash ! I'm taking a bath ! #2


Irina Sokolov
Sbire Aqua

C-GEAR
Inscrit le : 10/01/2016
Messages : 1146

Région : Alola
Ven 8 Fév - 20:59

Splish ! Splash ! I'm taking a bath ! #2
Suite de ce topic


Bon. Et bien j’ai bien l’impression que j’y suis. Je n’aurais pas parié sur le fait que cela se déroulerait. Je n’étais pas certaine que Maria viendrait. Et encore moins qu’elle serait en compagnie de celui qu’elle veut me présenter depuis notre rencontre. Tout le monde est là. Même moi. Je suis au rendez-vous. Ce n’est pourtant pas dans mes habitudes d’être à l’heure. Mais aujourd’hui, je le suis. Je me demande si je dois marquer ce jour d’une manière ou d’une autre. C’est possible. Ce serait sans doute une bonne chose. Je n’en sais rien. Je ne sais pas dans quoi je suis en train de m’engager. Maintenant que je les regarde s’approcher de moi, je commence à avoir de sérieux doutes. Je ne sais pas vers quoi je me dirige. Je n’en sais rien. Je suis un peu perdue, je crois. Ce n’est pas normal. Je devrais être sûre de moi. Je ne devrais pas douter de ce que je fais, de mon avenir, ou même des différents choix qui peuvent s’offrir à moi. Mais je suis là. Je suis venue. Et puis, il faut que je me rende à l’évidence. Je ne me sens plus à ma place en tant que mercenaire. Je veux plus que ce que j’ai présentement. J’ai besoin de davantage de choses. Mais en même temps, je ne veux pas m’emballer. Je ne connais pas ces gens. Je ne sais rien d’eux, ou tout du moins pas grand-chose. Cette fille, je ne l’ai rencontré que quelques jours plus tôt, lorsque j’effectuais une mission de baby-sitting pour le compte de la team à laquelle elle appartient. Et le gars à ses côtés, c’est bien la première fois que je le rencontre. Donc oui. Je peux le dire. Je ne connais rien d’eux. Alors je me méfie un peu quand même. Je ne veux pas prendre de risque. On ne sait jamais.

J’ai éloigné Pieter de là. Je suis parvenue à m’en débarrasser. Je ne sais pas pour combien de temps exactement. C’est compliqué d’estimer quelque chose de ce genre-là avec lui. C’est un enfant. Un simple gamin. Ce n’est pas une personne prévisible. Je ne peux jamais prévoir ce qu’il va faire. Il est bien trop compliqué pour cela. Il est bien trop impulsif pour que ce soit possible. Il est juste incontrôlable. Toujours actif. Jamais immobile. Il est sans cesse en train de courir d’un point à un autre. Alors je ne peux pas savoir combien de temps il va rester à jouer dans cette attraction. Je peux très bien être tranquille pendant plusieurs heures, tout comme il pourrait débarquer d’ici quelques minutes pour me demander dans combien de temps on rentre à bord du Jackdaw parce qu’il en a marre d’être là. Avec lui, c’est difficile d’anticiper. Un jour, j’aimerais pouvoir réussir à mieux comprendre son comportement, mais j’en doute. Les enfants, ce n’est pas vraiment mon truc. Je doute que cela le devienne un jour. Je n’ai pas une vie suffisamment équilibrée pour que cela convienne réellement. Et puis ce n’est pas le genre d’aspiration que je peux avoir. Pieter, il se retrouve avec nous par accident. Parce que nous l’avons sauvé de la noyade et que nous ne sommes pas parvenus à le confier à une institution publique. Je ne parvenais pas à l’abandonner à son sort dans un orphelinat. Je me disais que puisque personne ne le réclamait, il aurait sans doute bien plus de chances d’avoir des jours heureux.

Parfois, j’en doute un peu. Il arrive, occasionnellement, que je commence à douter de cette décision. Ce n’est pas une surprise. Tout n’est pas tout beau et idyllique dans la vie. Et ce n’est pas simple non plus de se retrouver du jour au lendemain à devoir s’occuper d’un enfant alors que l’on ne possède pas la moindre connaissance dans ce domaine. Et souvent, je me demande ce que donnerait son existence s’il n’était pas resté à bord du Jackdaw. Mais en réalité, lorsque je vois le sourire qui s’imprime sur son visage par une journée comme celle-ci, je me dis que nous avons pris la bonne décision. Avec Claes, ce fut difficile de tomber d’accord à ce sujet là. Mais je pense que cela vaut le coup, tout de même. Et puis ce plaisir qu’il prend à s’élancer dans les différentes attractions, c’est juste un bonheur à observer. Je suppose donc que je vais avoir le droit à un petit moment de répit. Surtout, que je lui ai dit d’aller récupérer un lot avec les tickets avant de me rejoindre. Avec ça, c’est certain que je vais pouvoir être tranquille pour discuter avec les membres de la Team Aqua qui sont venus à ma rencontre. Enfin normalement. Avec son talent habituel pour l’indécision, toutes les chances sont de mon côté.


Splish ! Splash ! I'm taking a bath ! #2 Stamp710
Autres comptes:
 
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur


Irina Sokolov
Sbire Aqua

C-GEAR
Inscrit le : 10/01/2016
Messages : 1146

Région : Alola
Ven 8 Fév - 21:01

Splish ! Splash ! I'm taking a bath ! #2
Suite de ce topic

En vrai, au regard de la difficulté que j’ai eue lorsque j’ai tenté d’attirer son attention. Puis des efforts qui ont été nécessaires pour retenir son attention pendant plus de quelques minutes. Je commence à me dire que les chances pour que ce soit lui qui vienne interrompre la discussion sont relativement faibles. Je suis plutôt persuadée que je vais avoir toutes les difficultés du monde à le convaincre de s’extirper des attractions afin de retourner à bord du Jackdaw. Je vais donc râler, et le trouver insupportable. Mais au fond de moi, je sais très bien que je vais trouver la situation très amusante. Et bien entendu, je serais satisfaite de voir qu’il a passé une journée exceptionnelle dans un lieu qu’il ne veut même plus quitter. Je me demande si l’on peut trouver ce genre de parc d’attractions ailleurs. Il a l’air de beaucoup s’amuser ici. C’est différent de son existence à bord du navire. Il en a possiblement besoin pour s’épanouir correctement. Je n’en sais rien. Je crois que je commence à me poser des questions sur son éducation. Sur son avenir. Sur ses besoins. Je ne sais pas du tout comment on s’occupe correctement d’un gamin, moi. Ce n’est pas mon truc. Je sais qu’il doit avoir une scolarité. Et ça, on s’en occupe. On se relaie pour veiller à ce qu’il travaille correctement sur ses cours à domicile. Je me demande si l’on peut réellement considérer un bateau comme tel. Je n’en sais rien. Je suppose que oui. En tout cas, nous, on vit tous à bord du Jackdaw. On y mange. On se lave. On se repose. On se marre. Parfois, on y pleure et l’on doute. Mais c’est notre quotidien. Notre foyer. Et l’on se relaie, pour qu’il y ait toujours une personne en mesure de surveiller que Pieter fait correctement son travail. Ce n’est parfois pas facile, parce qu’il a envie de partir s’amuser en haut du mât et de jouer au milieu des cordages. Mais on se donne du mal. On fait tout pour qu’il reçoive la même éducation scolaire que n’importe quel gamin. Ça me fait toujours bizarre de me replonger dans des trucs que je n’ai même pas le souvenir d’avoir appris un jour.

Je le regarde s’amuser. Je l’observe rapidement prendre un grand plaisir par rapport à cette sortie. Et je réalise que mon comportement est un peu nul. Je regrette de ne pas avoir songé plus tôt au fait qu’il pourrait avoir envie de découvrir d’autres choses. Je ne sais pas. Je crois que j’ai encore un peu tendance à l’oublier. Je n’ai pas l’habitude de devoir veiller sur les besoins d’un petit être humain, pas forcément capable d’y répondre par ses propres moyens. C’est un peu nul. Il faudrait que je l’inclue davantage dans mes réflexions, mais je n’y parviens pas. Pour moi, c’est encore bien trop compliqué. J’ai bien des difficultés à prendre en compte le fait que je ne suis plus toute seule. Avec les membres de mon équipage, ce n’est pas un problème. Ils peuvent venir me voir. Ils sont en mesure de venir me parler pour me faire part de leurs envies, ou d’un éventuel projet de visite, dans une ville ou une autre. En règle générale, lors de nos missions, je pense essentiellement à la réussite de notre tâche, puis à la rémunération que nous allons obtenir. Mais je ne prends pas le temps de songer au reste. Cela ne m’intéresse pas plus que cela. Je ne suis pas le genre de fille qui va traîner dans les discothèques ou qui va passer sa soirée dans un bar. J’aime boire. Ce n’est pas une surprise. Pour personne. Mais cela ne signifie pas pour autant que j’apprécie de consommer de l’alcool dans le premier établissement venu. Non. Je préfère me prendre un verre lorsque je suis confortablement installé dans un fauteuil du salon. Ou même lorsque je suis sur le pont du navire, en train de réfléchir tout en admirant les étoiles. Mais je ne suis pas le genre de personne qui écume les bars. Ce n’est pas pour moi. Et en dehors de cela, je ne pense pas forcément à faire d’autres sorties. Je suis bien trop occupée pour cela, je crois. À moins que je ne me serve de mon statut de Capitaine comme d’une excuse ? Je n’en sais rien. C’est possible. C’est probable même. Il faut que je trouve quelque chose qui serait réellement susceptible de me faire vibrer en fait. Une véritable occupation qui me forcerait à quitter le navire. Au moins quelques heures. Quelque chose qui pourrait me faire penser un peu à Pieter, et à ses besoins.


Splish ! Splash ! I'm taking a bath ! #2 Stamp710
Autres comptes:
 
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur


Irina Sokolov
Sbire Aqua

C-GEAR
Inscrit le : 10/01/2016
Messages : 1146

Région : Alola
Ven 8 Fév - 21:01

Splish ! Splash ! I'm taking a bath ! #2
Suite de ce topic

Je détourne la tête. Pieter n’a pas besoin de moi pour s’amuser. Il se débrouille très bien tout seul, comme un grand. C’est tellement agréable de le voir avec un sourire si joyeux sur le visage. Je n’ai pas souvent cette occasion. J’aimerais bien pouvoir l’observer plus longuement, mais je n’ai pas le temps pour cela. Je suis attendue. Et je ne peux pas repousser davantage ce moment. C’est un peu ridicule. Je ne suis pas certaine de ce que je fais. Je n’ai aucune idée de ce que je veux réellement. Je suis un peu perdue, je crois. Je n’en sais rien. Je ne sais plus vraiment où j’en suis. Cela m’effraie un peu de devoir parler avec ces gens. Je ne sais pas où cela va se mener. Je n’en ai pas la moindre idée. Je ne sais pas ce que je veux. Je me sens troublée. Je suis là, plantée sur place, à quelques mètres seulement d’un possible avenir qui pourrait me tendre les bras. Mais désormais, je doute. Je ne sais pas si c’est ce que je veux réellement. Je n’en sais rien. Je ne suis pas une spécialiste de ce genre de tourments. Je ne sais pas ce que je veux. Je ne sais pas à quoi j’aspire réellement. J’ai bien des envies, mais je ne sais pas si c’est quelque chose de durable dans le temps ou seulement une basique idée de passage. Je n’en sais rien. C’est un peu compliqué du coup. J’ai envie de me rapprocher de ces gens, mais je ne sais pas si c’est une bonne idée pour moi. Je tente de réfléchir. De peser le pour et le contre. Pour ce dernier, c’est simple. Je ne les connais pas. Je ne sais pas quelles sont exactement leurs intentions. Ils veulent me parler. Ils veulent sans doute me vendre l’idée de les rejoindre. En me disant que c’est un truc de rêve, et tout ce genre de conneries destinées à me convaincre. J’en suis certaine. Et j’ai peur de n’avoir plus qu’une seule envie après cela : leur répondre oui. Je me demande si ce serait réellement un drame. Je ne sais pas.

Avant de les rejoindre, il faut que je prenne quelques secondes pour moi. Je dois être certaine de ce que je veux. Il est hors de question que je prenne une décision sur le tas. C’est le genre de truc que l’on regrette par la suite. Et il est tout simplement hors de question que je me plante. Je n’ai pas envie que Claes s’en serve pendant des mois, voir des années par la suite. Ce serait bien trop insupportable. C’est bien pour cela que je dois prendre le temps de réfléchir. Je dois savoir ce que je veux. Je dois être certaine que ce n’est pas qu’une simple lubie de passage. Je dois m’assurer que j’ai réellement un début d’aversion pour mon activité actuelle. Je ne veux pas tout chambouler pour une décision que je risque de regretter aussitôt. Cela fait déjà plusieurs mois que je me questionne au sujet de tout cela. Je ressens comme une drôle d’impression, un peu comme si je ne suis plus à ma place en tant que mercenaire. C’est un peu étrange, et je ne comprends pas vraiment d’où ça vient. Ce n’était pas là, et d’un coup ça creuse un trou béant à l’intérieur de mon corps. Je ne sais pas comment l’expliquer. Ce n’est sans doute pas très clair. C’est un peu comme si soudainement je prenais conscience qu’il me manque un organe et que si je ne le remplace pas, je ne peux pas vivre. C’est un peu le ressenti que j’ai par rapport à la situation dans laquelle je me trouve. L’organe “Mercenaire” ne fonctionne plus. Il ne m’apporte plus l’air dont j’ai besoin pour respirer. Mais je ne veux pas le faire trop rapidement. C’est important. Ce n’est pas un truc que l’on peut modifier d’un simple claquement de doigts. C’est une opération qui demande plus de profondeur, davantage de réflexion. Et des réponses. Je crois que c’est ce qui m’intéresse le plus dans l’idée de cette rencontre avec cet homme. La dernière fois que j’ai croisé Maria, je lui ai posé un grand nombre de questions. Pour certaines, elle avait les réponses. Mais pour le reste, elle s’est retrouvée totalement perdue. C’est pour cela qu’elle est revenue avec cet homme. Pour qu’il puisse répondre à sa place. Je suppose donc qu’il est bien plus expérimenté qu’elle. Ce qui n’est pas compliqué puisqu’elle n’est qu’une bleue. Une simple débutante qui vient de terminer sa toute première mission en solo.


Splish ! Splash ! I'm taking a bath ! #2 Stamp710
Autres comptes:
 
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur


Irina Sokolov
Sbire Aqua

C-GEAR
Inscrit le : 10/01/2016
Messages : 1146

Région : Alola
Ven 8 Fév - 22:54

Splish ! Splash ! I'm taking a bath ! #2
Suite de ce topic

Ils m’attendent. Je les ai vus, et ils le savent. Ils m’ont indiqué leur présence. Il serait donc plutôt mal élevé de les ignorer et de les faire patienter plus longuement. Je n’aime pas attendre, j’ai horreur de ça. Je ne supporte pas de perdre mon temps inutilement. Alors je ne comprends pas pourquoi je m’entête à infliger cela aux autres. Surtout que cela n’apporte, en règle générale, rien de bon. Pour aucune des parties. Au contraire même, cela a plutôt tendance à renforcer les tensions. Et je pense que dans le cas présent, elles sont bien assez nombreuses. En plus, dans cette histoire, ce n’est pas moi qui prends le plus de risques. Je ne crains pas grand-chose. Les forces de police ne me recherchent pas vraiment. Mon identité n’est pas connue, et même dans le cas où ils pourraient avoir des soupçons, rien ne peut me relier à mes crimes. C’est l’un des trucs pour lequel je fais le plus attention lorsque je suis en mission. Ne pas laisser de traces. Ne pas être vue. Et lorsque je n’ai pas d’autres choix que de passer devant des caméras de surveillance, je fais en sorte que l’on ne puisse pas me reconnaître. C’est important de faire attention. Et c’est en grande partie pour cette raison que je passe autant de temps à me préparer avant de me lancer. Certains pensent que c’est une perte de temps. Personnellement, je vois plutôt cela comme une véritable sécurité. Et je suis persuadée que c’est en grande partie pour cette raison que je suis toujours en activité et totalement libre de mes mouvements, alors que bon nombre de mes confrères et consœurs, trop pressées par le temps sont désormais derrière les barreaux d’une prison. C’est un peu triste. Et il est tout simplement hors de question que je termine ma carrière de cette manière.

Quand j’y pense, c’est totalement idiot de les faire attendre de cette manière. En plus, c’est franchement irrespectueux. Je ne sais même pas pourquoi je m’inquiète autant. Parce que finalement, moi, je ne risque absolument rien dans cette histoire. Alors que pour eux, les choses sont un peu différentes. Moi, personne ne me connaît. Et bien entendu j’ai fait en sorte que l’on ne puisse pas me rattacher à cette dernière mission. Je ne laisser aucune trace écrite. Ce qui n’est pas le cas des personnes qui m’attendent. Eux, je sais qu’ils sont recherchés. C’est bien connu, les membres des teams sont souvent arrêtés à vue. Avant même qu’un contrôle d’identité ne soit réalisé. Alors si j’avais tendu un piège, la jeune Maria s’en serait sans doute sortie. Je suppose qu’elle est bien trop jeune, autant dans la vie que dans le métier, pour que des méfaits soient déjà rattachés à sa petite personne. Par contre, je doute que les choses se passent bien pour celui qui l’accompagne. Je pourrais donc les dénoncer comme je le veux. Après tout, on ne se doit rien. Bon, ce n’est pas mon genre de balancer. Ce n’est pas mon truc. Ce n’est pas ma philosophie. Donc je n’en ferais rien. Tous les documents reliés à la mission seront brûlés dès que l’on quittera la région. Parce que bon, malgré toutes les précautions que je prends, je préfère tout de même assurer les choses. Mais eux, ils n’en savent rien. Ils me connaissent de réputation, mais c’est tout. Et ça ne signifie pas grand-chose au final. Je trouve donc qu’ils prennent de nombreux risques pour ne pas obtenir grand-chose.

Je me décide donc. Je commence à marcher dans leur direction. Il est temps que je fasse la connaissance de cet homme venu spécialement pour faire ma rencontre. C’est touchant tout de même lorsque les gens nous accordent autant d’attention. Au point même de mettre leur sécurité en jeu. Au moins, ils ne risquent pas la mort. Il est plutôt difficile dans ma tenue de baignade de dissimuler des armes. Par contre, je trouve ça plutôt amusant que même leurs maillots de bain soient aux couleurs de la team Aqua. Je me demande si c’est une obligation ou s’il s’agit là d’un de leurs choix personnels. Personnellement, je suis bien trop attachée à la discrétion de mes actes pour avoir envie de faire ça. Et niveau mode, ce n’est pas terrible. Les coupes seraient sérieusement à revoir. Je ne sais pas qui leur conseille les tenues et toutes ces choses aux couleurs de leur team, mais si cet individu est rémunéré, ils se font clairement arnaquer. Moi, en tout cas, il est hors de question que je porte des trucs dans ce genre-là. Mon seul soulagement, c’est que la tenue de l’homme est bien plus discrète. Il doit donc être possible de ne pas se retrouver totalement embrigadé là-dedans.


Splish ! Splash ! I'm taking a bath ! #2 Stamp710
Autres comptes:
 
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur


Irina Sokolov
Sbire Aqua

C-GEAR
Inscrit le : 10/01/2016
Messages : 1146

Région : Alola
Sam 9 Fév - 12:37

Splish ! Splash ! I'm taking a bath ! #2
Suite de ce topic


— Hi Irina ! Je suis contente de voir que tu es venu ! Je n’étais pas certaine de t’avoir donné suffisamment envie de me revoir pour ça. Je craignais un peu que tu préfères désister finalement.

— Salut Maria ! Ne t’en fais pas. Et bonjour...

— Lieutenant Isonade. Je suis le Lieutenant Isonade de la Team Aqua d’Hoenn. Enchanté de vous rencontrer.

— Et bien de même, Lieutement Isonade. Nous pourrions peut-être rejoindre le bubulle, comme ils l’appellent ? Je commence à avoir un peu froid avec ma tenue humide.

— Oh pardon ! Je n’y ai même pas pensé.

— Allons-y, c’est pour cela que nous sommes là. Nous vous suivons.

Et merde. Je me suis fait avoir sur ce coup-là. J’ai pourtant horreur de marcher devant. Je ne supporte pas d’être suivie par des inconnus. Je sais que Maria est une débutante. À moins que ce ne soit qu’une fausse impression ? Je n’en sais rien. Mais elle me semble bien plus sûre d’elle que quelques jours plus tôt. Elle est toujours discrète dans ses mouvements, mais elle me semble être bien moins timide que le jour de notre rencontre. Ce changement est si soudain. J’ai bien des difficultés à comprendre comment elle a pu faire pour changer aussi radicalement en si peu de temps. Ce n’est pourtant pas un trait de caractère qui est si simple que cela à corriger. Enfin il me semble. À moins que ce soit la présence de ce lieutenant à ses côtés qui l’influence à ce point ? C’est une autre possibilité. Je viens seulement de le rencontrer, mais je trouve qu’il dégage quelque chose de particulier. C’est la première fois que je remarque une chose pareille. Il a une présence, mais pas dans le genre de ceux qui écrasent les autres du simple fait qu’ils se trouvent dans la même pièce. Non. C’est quelque chose de totalement différent. Je ne sais pas comment l’expliquer. J’aurais envie de dire qu’il fait ressortir le meilleur chez les personnes se trouvant à proximité, mais c’est un peu bizarre comme définition. Cela ressemble fortement à de la magie. Et je n’y crois pas vraiment. Mais je ne sais pas comment expliquer ce revirement chez la jeune sbire à la chevelure flamboyante.

Je m’élance donc en direction de cette attraction nommée bubulle. Mais je sens que je vais bien plus apprécier celle-ci que les précédentes. Pas de sensations fortes ici. Seulement du repos et de la détente. Parfait pour moi. Parfait pour une petite discussion. Surtout que le bruit des bulles va permettre de protéger notre discussion des oreilles indiscrètes. Je ne sais pas s’il y en a ici. Je n’ai pas croisé énormément de familles. Mais on ne sait jamais. Dans tous les cas, un bassin à bulle, c’est exactement ce dont nous avons besoin. Le décor est plutôt agréable. Il est floral, visiblement à partir de véritables végétaux au regard de l’odeur reposante qui s’en dégage. Et particulièrement coloré. En fond, une petite musique douce. C’est juste parfait. Encore un détail de plus pour protéger notre conversation. Ce lieu a donc été réellement bien choisi. J’espère juste que Pieter ne va pas se pointer au mauvais moment. J’aimerais vraiment qu’il profite du temps ici jusqu’à la dernière seconde. Je préfère largement me retrouver dans l’obligation de l’attendre, plutôt qu’il vient m'interrompre ici. Je ne sais pas combien de temps ce rendez-vous va prendre, mais je sais que j’ai de nombreuses questions en tête. Je ne les poserais possiblement pas toutes. Certaines auront sans doute leurs réponses grâce à d’autres interrogations. Mais j’ai besoin d’en savoir plus. Depuis ma rencontre avec Maria, je me pose de nombreuses questions sur mon activité de mercenaire. Quand je remarque le dévouement dont elle fait preuve vis-à-vis de la team Aqua, je dois dire que cela me fait rêver. J’ai l’impression que c’est exactement ce qu’il me manque. Quelque chose qui ferait battre mon cœur. Un truc pour lequel j’aurais réellement l’envie de tout donner. Mais je ne sais pas si cette organisation peut me convenir. Je n’ai pas suffisamment d’informations à ce sujet. Maria m’en a parlé bien entendu, mais au regard de la lumière qui éclaire ses yeux dès qu’elle se lance sur ce sujet, je ne pense pas qu’elle soit la mieux placée pour me répondre et m’aider dans ma prise de décision. Bien entendu, je ne ferais rien aujourd’hui. Je dois tout d’abord être sûre de moi. Puis en parler à Claes. Et aux membres de mon équipage.


Splish ! Splash ! I'm taking a bath ! #2 Stamp710
Autres comptes:
 
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur


Irina Sokolov
Sbire Aqua

C-GEAR
Inscrit le : 10/01/2016
Messages : 1146

Région : Alola
Dim 10 Fév - 21:34

Splish ! Splash ! I'm taking a bath ! #2
Suite de ce topic


— Maria m’a informé que vous pourriez être intéressée par la team Aqua, mais qu’elle n’était pas suffisamment bien placée pour vous répondre. Elle a longuement insisté pour que je fasse le déplacement afin de vous rencontrer. Votre cas m’intéresse, je ne vais pas le cacher. C’est bien pour cette raison que je suis venu. J’aimerais également en savoir davantage à votre sujet. Vous êtes bien la mercenaire pirate qui oeuvre à travers les océans pour les plus offrants ? De ce que j’ai entendu dire, vos tarifs sont aussi impressionnants que votre réputation.

Tiens. Je suis donc connue. Il faut dire que depuis le temps, ma réputation commence à me précéder. C’est normal. Ce n’est pas pour rien que je peux me permettre d’extorquer à mes clients des sommes astronomiques en échange de mes services, et de ceux de mes hommes, selon la mission. Nous sommes un équipage. Nous sommes des pirates. Nous n’allons tout de même pas nous déplacer pour rien. Après, c’est à nos clients de choisir. Soit ils optent pour la qualité, soit ils s’inquiètent davantage pour leur portefeuille. Mais dans ce cas-là, qu’ils ne viennent pas pleurer par la suite pour que j’assure en rattrapant les bourdes d’un mercenaire au rabais. Ce n’est pas pour moi. Et si vraiment ils insistent, il est certain que mon prix de base risque d’être multiplié. Probablement plus d’une fois d’ailleurs. C’est la loi de l’offre et de la demande. Je ne suis pas stupide, je sais pertinemment que si les gens viennent me chercher et en sont presque au moins de me supplier, je peux obtenir presque tout ce qui pourrait me faire plaisir en échange d’un simple accord. J’aime avoir ce pouvoir. J’aime avoir ce choix. J’apprécie d’avoir cette liberté. Je me demande si cela pourrait toujours être le cas si je décide de rejoindre une team.

Je n’en suis pas certaine. J’en doute fortement, en réalité. Et c’est un peu ce qui m’inquiète. Je suis habituée à mon mode de fonctionnement. Je l’ai choisi spécifiquement parce qu’il m’offre une grande part de liberté tout en me permettant de concilier deux activités. Je ne pourrais pas lâcher la piraterie. Même pour tout l’or du monde. C’est bien trop plaisant. Cette ambiance, je ne pourrais pas m’en passer. Je suis libre comme l’air. Je prends mes propres décisions, sans même demander son avis à qui que ce soit. C’est beaucoup trop le fun. Je vois passer un navire, je l’observe avec plus ou moins d’attention, et ensuite je prends ma décision. Il faut avouer que c’est cool. Parfois, on n’obtient pas grand-chose. Mais ça permet d’équilibrer avec les jours de chance, ceux où l’on en est au point que l’on ne sait plus quoi faire de tous les trésors dérobés. Alors clairement, il est hors de question que je laisse tomber ma vie et mon bonheur pour le simple fait de donner un autre but à mon existence en rejoignant les actions d’un groupe. Je ne veux pas m’enfermer dans un truc. Je veux bien les soutenir dans leurs projets et autres objectifs. Consacrer une partie de mes actions à leur expansion. Mais il est tout simplement hors de question que je leur abandonne ma vie. Je m’y refuse, tout simplement.

Mon activité de mercenaire, elle n’a toujours été qu’une simple occupation à mes yeux. Ma priorité, c’est la piraterie. Le reste, c’est surtout pour passer le temps. Un loisir comme un autre en fait. Une passion. Je ne vois pas ça différemment de la ménagère qui va passer ses soirées à assembler les différentes pièces d’un puzzle pendant la période hivernale. Pour moi, c’est exactement la même chose. Sauf que ça me rapporte bien plus d’argent. Et que c’est possiblement plus dangereux également. Mais pour moi, ce n’est pas vraiment important. La seule chose qui compte, c’est que si je suis amenée à changer d’occupation, il est tout simplement hors de question que ça prenne davantage de temps. Je ne compte pas réorganiser mon quotidien afin d’en dégager davantage. Tout comme il est hors de question que cela puisse, empiéter sur le reste de ma vie. J’ai donc un bon nombre de questions à poser. Mais avant ça, il serait bien que je commence par répondre. Mais je ne sais pas vraiment à quoi il peut s’attendre. Il me demande si je suis bien cette personne. La réponse est évidente. C’est le cas. Mais il s’en doute. Il ne semble pas réellement s’interroger à ce sujet là. Je ne sais donc pas pourquoi il pose cette question. Je ne sais pas ce qu’il veut. Ni même ce qu’il espère obtenir de cette manière.


Splish ! Splash ! I'm taking a bath ! #2 Stamp710
Autres comptes:
 
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur


Irina Sokolov
Sbire Aqua

C-GEAR
Inscrit le : 10/01/2016
Messages : 1146

Région : Alola
Mer 3 Avr - 18:10

Splish ! Splash ! I'm taking a bath ! #2
Suite de ce topic


« — Toutes ces rumeurs sont-elles réellement importantes dans le cadre de notre affaire ? Je ne sais pas ce que vous avez entendu, alors il est plutôt complexe d'en affirmer la véracité. »

Répondis-je quelque peu méfiante. Je connais les rumeurs. Ce n’est pas la première fois que j’ai vent des tarifs exorbitants de mes services qui n’ont pour égal que leur qualité. Toutefois, je ne vais certainement pas le confirmer devant un inconnu. Prudence est mère de sûreté. Et si je ne suis pas encore derrière les barreaux, c’est justement parce que je me donne les moyens suffisants pour assurer ma protection. Ce mec, je ne le connais pas. Il se dit de la team Aqua, mais il pourrait très bien être un agent infiltré. Un membre des forces de l’ordre sous couverture. Alors je ne veux pas prendre de risques. Je ne veux pas trop m’avancer pendant que de son côté il ne va pas dévoiler la moindre donnée compromettante. Par sécurité, je préfère ne rien affirmer. Comme ça, il n’est pas possible de retourner quoi que ce soit contre moi. Ce n’est pas la peine de prendre des risques inutiles. Je suis d’un naturel prudent. Et puis je ne sais pas. C’est amené bizarrement cette histoire de notoriété. Je me demande où il veut en venir. Je m’interroge aussi sur les raisons qui ont bien pu le pousser à faire autant de recherches à mon sujet. Est-ce qu’ils lancent une telle investigation pour tous les lambda qui désirent rejoindre ce groupe ? Je n’en sais rien. C’est un peu étrange comme manière de faire. Surtout, que de ce que j’en ai entendu dire, ce n’est pas une minuscule organisation de quartier. Enfin bref. Je fais attention. Je ne dévoile rien. J’attends d’avoir des questions plus concrètes.

Et puis je préfère savoir où il veut en venir. Parce qu’après tant d’années en tant que mercenaire, il est possible que je n’aie pas que des amis. Après tout, j’ai déjà coulé certains navires de ce groupuscule par le passé. Il est donc probable que certains ressentent des envies de vengeance à mon égard. Comme on le dit souvent, c’est à la main qui donne le coup que l’on s’en prend toujours. Jamais au bras qui a aidé le mouvement ou au cerveau qui en a donné l’ordre. Alors si c’est pour m’en tenir rigueur, je préfère passer mon chemin. Jusque-là, j’ai toujours avancé selon le principe de plus offrant. S’ils voulaient conserver leurs navires à l’époque de ces attaques, ils n’avaient qu’à mettre davantage de billets sur la table. Mais non. Je crois qu’ils ne m’ont pas pris au sérieux lorsque j’ai annoncé la couleur. Dommage pour eux. Maintenant que j’y repense, je me demande si les membres des différents équipages en sont réchappés. Dans mes souvenirs, je n’y suis pas allée de main morte. J’avais même envoyé le Skelenox de Claes percer quelques trous dans les petites embarcations destinées à la survie. Je crois que sur le coup j’ai eu un peu de difficultés à avaler le fait qu’ils ne m’écoutent pas en raison de mon appartenance à la gent féminine. Bien fait pour eux. Je suis légèrement rancunière, je crois. Mais j’assume mes actes. En plus, j’étais payée pour les faire couler. Nous avons même reçu un bonus supplémentaire pour le spectacle offert lorsque j’ai allumé les différentes fusées de détresse et mis le feu aux poudres avant de prendre le large.

« — Et si vous commenciez par me parler de la team Aqua ? Je pense que pour le moment c’est le sujet le plus important à aborder, non ? Je doute un peu que les rumeurs qui courent à mon sujet soient le sujet prioritaire d’un lieutenant. A moins que je ne me trompe ? »



Splish ! Splash ! I'm taking a bath ! #2 Stamp710
Autres comptes:
 
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur


Irina Sokolov
Sbire Aqua

C-GEAR
Inscrit le : 10/01/2016
Messages : 1146

Région : Alola
Jeu 2 Mai - 22:18
Splish ! Splash ! I'm taking a bath ! #2
Suite de ce topic

Sur le moment, il ne répond rien. Il garde le silence. Je suppose qu’il réfléchit à ce qu’il est prêt à me raconter ou non. Il m’a pris pour un Sapereau de six semaines en espérant que j’allais dévoiler ma vie au complet ou quoi ? Après ma conversation avec la jeune Maria, lors de la mission pour laquelle je lui suis venue en aide, je suis bien entendu intéressée pour en apprendre davantage au sujet de cette organisation. Jusqu’à présent, j’en avais surtout eu des échos négatifs. Toutefois, je ne fais pas trop confiance à ce genre de ragot. Je sais très bien que les gens racontent ce qu’ils veulent, en tournant l’histoire de manière à les arranger, même si pour cela ils doivent en venir à modifier la réalité des choses. J’ai parfaitement confiance que les rumeurs, bien que généralement basées sur un soupçon de vérité, sont généralement totalement déformées afin de servir les dessins de la personne qui en est à l’origine. C’est pour cette raison que j’ai accepté de rencontrer le supérieur de cette jeune sbire. Je crois qu’elle m’a un peu touchée avec sa détermination et la volonté de fer qu’elle semble détenir à l’idée de servir les objectifs de sa team. Elle semble réellement engagée pour sa cause. Elle ne semble pas l’avoir intégré depuis bien longtemps, et pourtant elle croit en ce qu’elle fait. Lors de notre échange, elle m’a semblée persuadée d’agir pour le bien. Même si pour y parvenir, elle doit mettre un pied, voir même les deux, sur la frontière entre la légalité et la violation des lois qui régissent les régions. Et cet état d’esprit il me plaît. J’ai plus ou moins le même. Je me dis toujours que les moyens employés comptent peu au regard des résultats qui sont obtenus. De ce fait, même si les actions réalisées par ce genre d’organisations sont un peu borderline, du moment que cela dessert une cause que je trouve juste, cela ne me dérange pas. Ce n’est pas pour si peu que je risque d’avoir des remords ou des problèmes avec ma conscience.

« — Vous avez raison. Veuillez excuser mes manières. Je dois avouer que j’étais curieux. Ce n’est pas tous les jours que j’ai l’occasion de rencontrer une personne intéressée par notre organisation, tout en ayant un curriculum vitae aussi complet. Il est bien rare que l’on parvienne à susciter de l’intérêt auprès de mercenaires aussi compétents que vous l’êtes. »

« — Vous êtes pardonné. Je peux bien entendu comprendre cet empressement. Et je suppose pourtant que vous réalisez de nombreuses recherches avant de vous adresser à un mercenaire. Vous devez avoir l’espoir que certains s’intéressent à votre cause. Je ne pense pas me tromper là-dessus, si ? »

« — En effet. Vous avez pleinement raison. Nous faisons appel à des mercenaires dans l’espoir de parvenir à en intégrer certains dans nos rangs. Il est important pour nous de recruter des personnes qui savent ce qu’elles font. Qui ont déjà une certaine connaissance du terrain et des actions pouvant être nécessaire. Il est primordial pour nous d’avoir des personnes de talent pour superviser nos sbires moins expérimentés en matière de combat ou de stratégie. »

« —  Je vois. Parlez-moi donc des objectifs de votre organisation. »

Alors que le lieutenant s’apprête à me répondre, je remarque qu’il s’interrompt dans son geste. Son regard semble être attiré par quelque chose. Un peu plus loin derrière moi. Toutefois, il ne semble pas être inquiet, ou même surpris. Je suppose donc qu’il ne se passe rien d’exceptionnel.

« — Lieutenant Isonade. Madame. Excusez-moi... »

En entendant cette voix, je me retourne vivement. Sur le coup, je ne l’ai pas reconnue. C’est la jeune Maria. Merde. En entrant dans ce bain à remous, suivi par le lieutenant de la team aqua, j’ai totalement oublié la présence de la jeune sbire. Elle ne nous avait pas suivies, alors forcément, je n’ai plus pensé au fait qu’elle était toujours là. Pour moi, elle était tout simplement partie. Mais non. Elle n’en a visiblement rien fait. Je suis surprise de remarquer qu’elle n’a pas bougé d’un iota par rapport à l’endroit où nous discutions un peu plus tôt. C’est dingue. Elle aurait pu venir. Quoi que... peut être qu’elle a reçu des consignes contraires ? C’est probable. Si elle est nouvelle dans l’organisation, il y a fort à parier que les hautes sphères n’ont pas particulièrement envie de lui livrer certains détails. Ils n’ont sans doute pas encore une pleine confiance en elle, ce que je peux totalement comprendre. C’est même logique. Je me demande ce qu’elle veut du coup. Je la regarde, avec un air interrogatif. J’attends qu’elle termine son début de phrase, qu’elle a mis en suspension le temps d’attirer notre attention. Mais ça fait bizarre de se faire appeler « madame ». Je n’ai pas l’habitude de ce genre d’appellation. Je suis plutôt habituée à ce que l’on me donne du « Capitaine ». J’ai bien l’impression que je passe trop de temps sur mon navire. Je ne suis plus habituée aux formules de politesse basiques.



Splish ! Splash ! I'm taking a bath ! #2 Stamp710
Autres comptes:
 
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur


Irina Sokolov
Sbire Aqua

C-GEAR
Inscrit le : 10/01/2016
Messages : 1146

Région : Alola
Mer 8 Mai - 1:33
Splish ! Splash ! I'm taking a bath ! #2
Suite de ce topic

« — Oui, Maria ? »

« — Lieutenant. Si vous n’avez plus besoin de ma présence, puis-je me retirer ? Je viens de recevoir un nouveau message du quartier général, ils requièrent ma présence pour une nouvelle mission. »

« — Très bien. Tu peux y aller. »

« — Merci Lieutenant. »

Après avoir fait une rapide révérence, une simple inclination de sa tête et de son buste dans les faits, la jeune sbire a fait volte-face afin de quitter le parc aquatique. Je l’ai regardé faire quelques instants, avant qu’elle ne soit plus dans mon champ de vision. À ce moment-là, je me suis réinstallé confortablement dans le bain à remous. Maintenant qu’elle n’est plus là et que l’on ne risque plus d’être dérangé avant un bon petit moment, nous allons pouvoir reprendre notre conversation là où elle s’est interrompue. Enfin je l'espère. Mais normalement, il ne devrait pas y avoir de soucis. Il est encore bien trop tôt pour que Pieter débarque. Je suis presque certaine qu’il est encore en train de s’amuser dans les différentes attractions proposées par ce parc aquatique. De plus, je lui ai demandé d’échanger ses tickets avant de me rejoindre. Et rien que pour cette partie là, en connaissant le phénomène, je sais qu’il en a pour un minimum de deux heures avant de parvenir à prendre une décision. J’ai donc tout mon temps. Il ne reste plus qu’à espérer que ce ne soit pas ce type qui cause le prochain dérangement. Je n’ai rien dit, parce que la pauvre fille ne mérite pas cela, mais j’ai horreur d'être dérangée lorsque je suis au beau milieu d’une conversation. D’autant plus lorsqu’elle m'intéresse à ce point.

« — Bon, reprenons. Je suis désolé pour cette interruption. Elle est encore jeune. Elle est persuadée de devoir demander mon consentement avant d’esquisser le moindre geste. Où en étais-je ? »

« — Ca ira. Vous étiez sur le point de me parler des objectifs qui sont poursuivis par votre organisation.»

« — Ah oui. Les objectifs ! Et bien... »

Le lieutenant s’est alors lancé dans une longue tirade afin de m’expliquer la mission qu’ils poursuivent. Et là, je dois avouer qu’il est parvenu à captiver mon attention. Jusqu’à présent, je suis restée particulièrement suspicieuse. Je me suis longuement demandé pourquoi un lieutenant souhaitait me rencontrer. Maria m’a dit, au cours de notre mission, qu’elle chercherait à trouver quelqu’un capable de me renseigner davantage qu’elle, qui venait alors d’intégrer l’organisation. Je me suis bien doutée qu’elle parviendrait à trouver quelqu’un. Toutefois, je n’avais pas envisagé de faire la rencontre d’un individu aussi haut placé dans l’organisation que ce Lieutenant. C’est pour cette raison que je suis aussi méfiante envers cet individu depuis que notre échange verbal a débuté. Je trouve que cette histoire est un peu étrange. J’ai la désagréable impression de me faire avoir quelque part. Je ne sais pas où, mais j’ai une petite alerte qui s’est allumée dans mon esprit. En général, pour une tentative de recrutement, on envoie un sbire spécialement destiné à cette tâche, pas un lieutenant.

« — Votre objectif est donc de réaliser des actions dans le but de préserver les océans ? »

« — C’est exactement cela, oui. Nous cherchons à lutter contre les individus qui détruisent la vie et l’habitat marin de par leurs actions. Nous voulons par-dessus tout protéger la biodiversité de nos milieux aquatiques qui sont bien trop fragiles. »

« — Hmm… J’ai pourtant entendu d’autres histoires. Des rumeurs qui racontent que vous cherchez avant tout à réveiller et contrôler une créature légendaire afin qu’elle vous aide à détruire la terre pour étendre les océans. Serait-ce totalement faux ? Pourtant, ce genre d’accusations sont rarement infondées... »



Splish ! Splash ! I'm taking a bath ! #2 Stamp710
Autres comptes:
 
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur


Irina Sokolov
Sbire Aqua

C-GEAR
Inscrit le : 10/01/2016
Messages : 1146

Région : Alola
Mer 8 Mai - 14:51
Splish ! Splash ! I'm taking a bath ! #2
Suite de ce topic


À la suite de mon interrogation, c’est un silence presque complet qui s’est installé. Seul le bruit du mouvement de l’eau, propulsée par les jets de ce bain à remous se font entendre. Le lieutenant reste silencieux. Il ne répond pas directement. Il me semble être en pleine réflexion. Il doit se demander ce qu’il peut me raconter ou non. Il s’interroge possiblement aussi sur l’influence que sa réponse peut avoir sur l’image que j’ai de son organisation. J’ai bien l’impression que j’ai posé la bonne question. Il semblerait que mon doigt s’est posé sur un sujet sensible. Parfait. C’est exactement ce que je désirais. Même si ce n’est pas vraiment ce que j’avais en tête en venant ici. Au moins, dans le cas où je déciderais de rejoindre cette organisation, je vais avoir une réponse à fournir à mon équipage. Parce que cela, j’en suis certaine. Ils ont forcément entendu les mêmes rumeurs que moi. Peut être pas d’une source identique, mais le contenu doit rester plus ou moins le même. Et je n’ai pas de doute concernant la possibilité que ce sujet soit relevé dans le cas où j’annoncerais une intention de rejoindre la team Aqua.

De ce fait, je me demande ce que le Lieutenant va bien pouvoir me répondre. J’espère sincèrement qu’il a une explication qui tient la route. Sinon, je sens bien que cela ne sera pas envisageable pour moi de poursuivre cet échange. Il est tout simplement hors de question que je soutienne, et que je m’investisse dans une organisation qui a pour réel objectif de détruire les espaces terrestres ainsi que la faune et la flore qui s’y épanouissent dans le but d’étendre les mers et autres océans. Protéger et défendre les milieux aquatiques, ça m’intéresse. Mais pas au détriment des autres environnements. Il faut un équilibre pour que le monde puisse se développer en harmonie.

Après, je ne m’attends pas à ce qu’ils soient tous des enfants de chœur dans cette organisation. Je suis une pirate, donc dans ce cas-là je ne pourrais pas y trouver ma place. Je sais très bien que certaines actions demandent parfois de mettre un pied à la frontière de l’illégalité. Possiblement le corps entier, d’ailleurs. Mais ça ne me pose pas de problèmes ça. Il faut bien souvent faire le mal pour obtenir le bien. Je ne sais pas sur quoi ils œuvrent en ce moment, mais je sais qu’il est nécessaire d’œuvrer pour que l’océan retrouve sa splendeur. Je me rends bien compte qu’ils ne sont plus aussi fournis que par le passé. La pêche intensive et les braconniers font des ravages sur les populations marines. Et ça, je ne veux plus. C’est pour cette raison que ses premières explications concernant leurs objectifs m’intéressent à ce point. Parce que c’est exactement ce pour quoi je désire œuvrer. Sauf qu’à mon niveau, je ne peux pas faire grand-chose. En réalité, je le pourrais. Toutefois, je n’ai pas forcément les renseignements ou les possibilités d’actions qu’une grande organisation peut détenir. Il me faudrait employer une quantité impressionnante d’énergie pour obtenir le même résultat, ce qui n’est pas envisageable. Et puis, je n’ai pas spécialement envie de me prendre la tête pour chercher tout ça.

Moi, mon bonheur, il est de voguer sur les océans. En vérité, je crois que j’ai vraiment envie de rejoindre les Aqua. J’en ai marre de réaliser des missions qui ne m’intéressent pas, pour des mecs que je ne connais pas et qui ont le don de me débecter. Je ne veux plus de tout ça. J’ai envie de tirer un trait sur ma carrière de mercenaire. J’ai l’impression d’en avoir fait le tour. Je ne vois pas vraiment ce que je pourrais y trouver de plus. Notre réputation n’est plus à faire. Et au niveau de l’or, je pense que l’on en a bien suffisamment. Surtout, qu’il va continuer de tomber. Il ne faut pas se leurrer. Je ne vais certainement pas agir gratuitement. C’est ce qui m’a toujours motivé, et je ne pense pas que cela change vraiment. J’ai envie d’autres choses, d’avoir un objectif plus valorisant, mais je ne le ferais certainement pas bénévolement.



Splish ! Splash ! I'm taking a bath ! #2 Stamp710
Autres comptes:
 
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur


Irina Sokolov
Sbire Aqua

C-GEAR
Inscrit le : 10/01/2016
Messages : 1146

Région : Alola
Mer 15 Mai - 23:04
Splish ! Splash ! I'm taking a bath ! #2
Suite de ce topic


— Bon. Je suppose que ce n’est pas la peine de masquer la vérité, ou même de tenter de la déguiser. J’ai la sensation que vous êtes bien informée également. Et que vous ne me dites sans doute pas tout afin de garder des cartes en main. Ce qui est totalement logique. Je pense que je ferais exactement la même chose, si j’étais à votre place. »

— Oui. Allez donc à la vérité directement. Je ne pense pas que l’on ait le temps de faire des détours pour des conneries.

— Effectivement. Ce qui me dérange, c’est que je n’ai déjà plus beaucoup de temps pour aujourd’hui et que cette histoire risque d’être un peu longue.

— Ce n’est pas important. Je préfère savoir où je mets les pieds. S’il le faut, on se reverra. D’une manière ou d’une autre. Mais il est certain que je ne vous rejoindrais pas sans avoir toutes les informations que je désire. Et je suppose que il c’est bien ce que vous désirez, que j’intègre vos rangs ?

— Effectivement… Bon, commençons alors.

Le lieutenant de la team Aqua a alors commencé par m’apprendre qu’à l’origine il n’est pas en poste dans cette région. Précédemment, il était rattaché au quartier général d’Alola. Mais depuis, il a été transféré à celui de la région d’Hoenn avec pour objectif de régler tous les différents problèmes et de faire la lumière sur ce qu’il s’est passé au cours des dernières années. Une fois le contexte de sa présence posé, il a commencé à me parler des fameux événements. Sans que l’antenne mère de l’organisation ne puisse s’en rendre compte, un groupe composé d’extrémistes a pris la tête de la branche d’Hoenn. Ils ont discrètement éliminé leurs prédécesseurs afin de prendre les commandes. De là, ils ont effectué un recrutement à leur image afin de mettre leur plan à exécution. Et ce ne fut pas très beau. Même si le lieutenant n’est pas entré dans les détails, je n’ai pas trop de difficultés à comprendre ce qu’il s’est passé. Et puis avec toutes les histoires que j’ai entendues, j’ai une bonne connaissance de ce plan. L’objectif de ces extrémistes était clair, ils voulaient faire appel à la puissance du Pokémon légendaire Kyogre, afin que son pouvoir puisse étendre les mers et océans au détriment de la terre. Sans même penser aux conséquences pour les pokemons, les humains ou même pour l’environnement.

Je crois que je ne comprendrais jamais les extrémistes. Je ne vois même pas comment ils ont pu rejoindre une telle organisation. Leurs idéaux me semblent aller totalement à l’encontre des principes de base que le lieutenant m’a expliqués un peu avant de se lancer dans cette histoire-là. J’ai du mal à suivre tout ça. Et donc lui, il a été transféré ici par le siège de l’organisation afin de régler les problèmes ? C’est dingue. Il ne peut pas faire ça tout seul. Non. Il ne doit pas l’être. C’est obligatoire. Enfin je n’en sais rien. Je ne sais même pas comment ils sont organisés, en fait. Je sais qu’il est lieutenant, mais c’est tout. Je ne sais pas du tout ce que l’on peut trouver en dessous. Ou même au-dessus. S’il y a des personnes qui ont un grade plus élevé que le sien d’ailleurs. Mais je suppose que oui. J’ai un peu de mal à envisager le fait que je puisse être présentement en train de partager un bain à remous avec le mec à la tête de la branche d’Hoenn. Non. Ce n’est pas concevable. Il y a forcément d’autres personnes. Mais ce serait bien que je m’en assure. Parce que si je me décide effectivement à les rejoindre, il est primordial que je sache comment tout cela fonctionne. Parce que clairement, si j’intègre l’organisation, je vais être au bas de l’échelle. Il faut que je sache ce qu’il va advenir de mes hommes. Enfin ça, c’est dans l’optique où ils décident de me suivre dans cette nouvelle aventure. Ce qui n’est pas gagné d’avance. Je ne sais même pas comment je vais pouvoir faire pour leur présenter cette histoire-là alors que je n’ai même pas commencé à en parler avec eux. Pour le moment, j’ai tout organisé de mon côté. J’ai plus ou moins annoncé mes intentions à mon second, histoire de lui parler de cette rencontre, mais je n’ai pas été plus loin. Je sens qu’il va falloir que je développe un peu plus tout ça avec Claes une fois que je serais de retour sur mon navire. J’ai besoin de son avis. J’ai besoin de savoir ce qu’il en pense. Je veux savoir s’il y a une chance pour que je puisse convaincre le reste de mon équipage.


Splish ! Splash ! I'm taking a bath ! #2 Stamp710
Autres comptes:
 
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur


Irina Sokolov
Sbire Aqua

C-GEAR
Inscrit le : 10/01/2016
Messages : 1146

Région : Alola
Jeu 16 Mai - 2:43
Splish ! Splash ! I'm taking a bath ! #2
Suite de ce topic


— D’accord. Donc si j’ai bien compris, vous étiez précédemment un lieutenant de la team Aqua au sein de la région d’Alola. Et désormais, vous avez été rattaché à la région de Hoenn afin d’aider cette partie de l’organisation à se remettre des agissements d’un groupe extrémiste. C’est bien ça ?

— Oui, c’est exact.

— Bien. Et pourrais-je savoir comment vous êtes organisé ? Je suppose que vous n’êtes pas seul, pour accomplir cette lourde tâche.

— Je ne suis pas seul, en effet. Et notre organisation n’est pas vraiment un secret. La branche principale est dirigée par un leader et ses Admin. Ces derniers ont chacun la direction d’une région. Sauf ici, à Hoenn, où ils sont présentement deux. En dessous d’eux, dans les branches parallèles, qui correspondent aux quartiers généraux de chacune des régions, nous avons les lieutenants. Dont je fais partie. Notre tâche est de nous assurer du bon déroulement de nos propres missions, mais également de celles qui sont confiées aux initiés et aux recrues. Comme la jeune Maria que vous avez rencontrée. Voilà pour ce qui est des informations publiques.

Bien. Ses propos confirment donc ce que je pensais. Il n’est pas tout seul dans cette histoire. Et il a des personnes au-dessus de lui. C’est quelque chose d’un peu basique du coup. Toutefois, bien que je sois consciente qu’il s’agit d’une grosse organisation, je ne m’attendais pas à ce que ce soit quelque chose d’aussi bien cadré. Je ne sais pas trop ce que je pense de cela. Je crois que ça me plaît. Au moins, chacun sait où se trouve sa place, et ça n'empiète pas sur les autres. Je préfère ça. Je n’aime pas l’idée de devoir livrer des petites guerres de pouvoir. Je ne suis pas vraiment une grande amoureuse de ce genre de conneries.

J’ai encore une grosse question à poser. Un truc qui me tient vraiment à coeur. Je ne sais même pas encore ce qu’ils en pensent, mais je ne dois pas les oublier. Et je n’exclus pas la possibilité qu’ils puissent souhaiter se joindre à moi. Mon équipage. Nous sommes ensemble depuis de nombreuses années, désormais. Je ne pense pas être prête à les lâcher du jour au lendemain simplement pour me lancer dans un nouveau truc. Ça, ce n’est pas possible. Je suis leur capitaine. J’ai des responsabilités à assumer vis-à-vis de tout cela. Je dois faire honneur aux obligations que j’ai par rapport à eux. Ils me font confiance, je ne peux pas les trahir en leur annonçant du jour au lendemain qu’ils doivent dégager parce que je n’ai plus besoin d’avoir un équipage à mes côtés.

— J’ai une autre question. Que se passe-t-il lorsque vous recrutez une recrue qui a déjà des hommes sous son commandement ?

— C’est une bonne question. Je dirais que cela dépend des cas et des circonstances. Mais en général, je dirais que cela nous arrange bien. Parce que cela signifie que cette recrue va pouvoir réaliser les missions qui lui sont confiées sans que l’on ait la nécessité de mettre d’autres recrues ou sbire d’un grade plus élevé sur le coup. Cela nous permet donc de conserver nos troupes pour d’autres actions. Ce qui est plutôt intéressant pour une organisation comme la nôtre.

— Mais on est d’accord que la recrue ne se retrouve pas séparée de ses troupes ou avec des membres imposés à longueur de temps ?

— En effet, nous sommes d’accord là dessus. La recrue conserve son pouvoir sur son groupe. Ce dernier est en quelque sorte inclus dans l’organisation. Mais nous n’allons pas séparer quelques membres de l’équipage pour les envoyer en missions ailleurs.

Ok. Sa réponse, je crois qu’elle me plaît vraiment. Ça signifie qu’il n’y aurait pas de problème pour nous, et que l’équipage du Jackdaw pourrait continuer son aventure. Je sens que je vais avoir de bonnes nouvelles à apporter lors de mon retour sur le navire. Et ça me fait une nouvelle carte à étaler sur la table s’il s’avère que j’ai quelques difficultés pour les convaincs. Je pense que cela ne me fera pas de mal d’avoir ce genre de truc dans la manche.


Splish ! Splash ! I'm taking a bath ! #2 Stamp710
Autres comptes:
 
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur


Irina Sokolov
Sbire Aqua

C-GEAR
Inscrit le : 10/01/2016
Messages : 1146

Région : Alola
Jeu 16 Mai - 17:16
Splish ! Splash ! I'm taking a bath ! #2
Suite de ce topic


— IRIIIIIIINNNNNAAAAAAA !

Un cri. Presque strident Mon nom. Prononcé avec une voix qui monte particulièrement haut dans les aigus vers la fin. Je pousse un soupir. Je l’ai reconnue sans la moindre difficulté. Il s’agit de celle de Pieter. Visiblement, le petit monstre en a terminé avec toutes les attractions et son choix de lot. Je me demande si c’est le temps qui est passé avec une vitesse folle pendant ma conversation avec le lieutenant, ou s’il a tout simplement été bien plus rapidement que je ne l’eusse imaginé. Je n’en sais rien. Mais visiblement, je ne vais pas avoir l’occasion de poser d’autres questions au sujet de la team Aqua aujourd’hui. C’est bien dommage. Parce que j’ai encore quelques interrogations en tête. Malheureusement, je ne vais pas avoir la liberté de les poser. Et il va falloir que je prenne congé du lieutenant.

— C’est pour moi. J’ai bien l’impression que cette entrevue va devoir prendre fin, malheureusement. Certaines obligations ont besoin de mon attention.

— Si vous souhaitez une nouvelle rencontre, avant de prendre une décision, je peux faire en sorte d’organiser quelque chose. Par contre, je ne peux pas vous promettre que ce sera dans un laps de temps rapide.

— J’apprécierais, en effet. Je vais sans aucun doute avoir besoin de quelques renseignements supplémentaires. Comment prendre contact, à ce moment-là ?

— Je vous contacterais. D’une manière ou d’une autre. Je vous souhaite donc une bonne journée, pour ce qu’il en reste.

Sur ces mots, il s’est levé puis il a attrapé une serviette avant de s’éloigner en direction des vestiaires. Je l’ai regardé faire jusqu’à ce qu’il disparaisse. Ensuite, je me suis levée à mon tour pour rejoindre Pieter. Enfin… C’est plutôt lui qui est venu à moi. En courant partout, il n’a pas mis bien longtemps pour me retrouver. Bon, en même temps, il faut avouer que je n’étais pas vraiment cachée. En plus, je lui avais explicitement expliqué comment me trouver avant de le laisser devant les attractions. Je ne peux donc que constater à quel point il ne retient presque rien de ce que je lui dis. Il me désespère. J’ai l’impression qu’il ne va jamais changer. J’ai le sentiment que je ne suis pas près de m’en sortir avec cette galère. Non, mais sérieusement…

— Irina ! Irina ! J’ai un cadeau pour toi !

— Un cadeau ? Pour moi ? Mais pourquoi ?

— C’est pour cette journée. Pour te faire plaisir ! Et puis un peu pour moi aussi...

Je ne peux m'empêcher de rire en entendant la fin de sa phrase. Il ne perd pas le nord ce gamin-là. Il est encore jeune, ce n’est qu’un simple enfant. Et pourtant, j’ai l’impression qu’il a déjà l'âme d’un pirate. C’est possiblement à force de nous voir faire qu’il a développé ce mode de fonctionnement. Je crois qu’au fond de moi, cela me rend un peu fière. Je commence à me dire qu’il a une chance de se développer de manière équilibrée même en étant entourée de personnes que la plupart des gens peuvent qualifier de non recommandable. Après tout, peu importe les accords que l’on peut avoir avec le gouvernement afin de masquer nos autres activités un peu moins licites, pour le commun des mortels nous restons des pirates. Je le sais. Ils ne s’en cachent pas. Lorsque l’on fait escale dans un port, il n’est pas rare que les gens nous regardent de travers, d’une manière plus ou moins discrète. Mais visiblement, Pieter ne s’en formalise pas plus que cela. Ce qui m’arrange bien, je dois l’avouer. Au moment de l’adopter officiellement, je me suis longuement demandé s’il parviendrait à s’adapter à notre mode de vie. Pour autant, je me suis également dit que cela ne pouvait pas être pire que de se retrouver dans un orphelinat. Je ne sais pas si j’ai eu raison de le faire. Je pense qu’il n’y a que lui qui pourra me le dire, un jour. Tiens, ça me fait penser que je ne sais pas s’il s’agit du genre de sujet que je dois aborder avec lui sur un ton super sérieux ou si je dois attendre qu’il ait envie de l’évoquer. Je n’en sais rien. Je pense que je vais être patiente. Je n’ai pas tellement envie d’être la grande méchante qui débarque toujours avec les discussions peu plaisantes.


Splish ! Splash ! I'm taking a bath ! #2 Stamp710
Autres comptes:
 
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur


Irina Sokolov
Sbire Aqua

C-GEAR
Inscrit le : 10/01/2016
Messages : 1146

Région : Alola
Jeu 16 Mai - 17:16
Splish ! Splash ! I'm taking a bath ! #2
Suite de ce topic


— Et c’est quoi ce cadeau ?

— Viens, il est à l’accueil. J’ai demandé au monsieur s’il voulait bien le garder jusqu’à notre départ. Je ne voulais pas le casser…

Tiens. Je ne m’attendais pas à cette réponse. Je me demande bien ce qu’il a pu trouver pour qu’il estime que ce soit aussi fragile. Finalement, peut-être que je vais parvenir à en faire quelque chose de ce garnement. Et bon, dans le fond, je l’aime bien. Il est un peu casse-pieds par moment, mais c’est normal. Il n’est encore qu’un enfant. Et lorsque l’on a une dizaine d’années, c’est le moment de faire quelques bêtises et de tester les limites. Ça me tape un peu sur les nerfs parfois, mais c’est sans doute parce que je n’avais pas prévu d’avoir à m’occuper d’un enfant. Je ne me suis jamais préparée à cela, et voilà que du jour au lendemain je me retrouve à en avoir un sur les bras. Je lui ébouriffe affectueusement les cheveux, qui sont encore tout mouillés, et je commence à l'entraîner avec moi en direction de la sortie.

— Tu as bien fait. Aller viens, on va aller récupérer ça avant de retourner sur le bateau.

Après avoir traversé les couloirs, être passés devant plusieurs attractions, nous avons récupéré nos affaires laissées au vestiaire. Je vérifie rapidement, il ne me manque rien. Parfait. Je n’ai pas le temps, ni même l’envie de me préoccuper d’une connerie dans ce genre-là. Je me suis rapidement changée avant de sortir de ma cabine pour retrouver Pieter. Il est déjà là. Il m’attend sagement à proximité du passage donnant accès au bureau d'accueil. Je ne sais pas ce qu’il a pu me trouver comme cadeau, mais j’ai l’impression que ça lui tient tout particulièrement à cœur. Avec un sourire, je me dirige vers lui.

— Aller, tu peux aller le récupérer, maintenant.

Il ne s’est pas fait prier sur ce coup-là. Si seulement, il pouvait en être de même, lorsque je lui demande d’aller se coucher, de descendre du mât ou de faire n’importe quelle corvée au moment où son tour est arrivé. Il discute quelques instants avec le monsieur pendant que je l’attends à proximité de la porte de sortie. Lorsqu’il se tourne dans ma direction, il tient une petite boîte rectangulaire en plastique transparent. Il me faut quelques secondes pour réagir au fait que c’est une pokéball qui se trouve à l'intérieur. Je me demande si elle contient un pokémon ou si elle ne demande qu’à être utilisée. Je n’en sais rien pour le moment.

— Tieeens ! C’est pour toi ! On peut l’appeler Trevor ? Dit ? S’il te plaît ! Et je pourrais m’en occuper ?

Sur le coup, je ne comprends pas. Ce n’est que lorsque je prends en main la boîte qu’il me tend, et que je remarque la photo qui est sur le dessus, que je finis par intégrer l’information dans mon cerveau. C’est un pokémon. Un jeune Ptitard mâle, si j’en crois la photo et les quelques informations à son sujet qui sont notées à côté. Je le prends dans mes bras pour le remercier. Je dépose délicatement un baiser sur sa joue avant de lui glisser quelques mots à l’oreille.

— Meeeeeh….

— Aller viens mon chéri, il est temps de rentrer. Je suis certaine qu’un petit Trevor a hâte de faire ta connaissance et de jouer avec toi.

— Ooooooooh ! Merciiiii ! Je suis le plus heureux du monde !

Je souris également tout en lui prenant la main pour rejoindre le bateau qui est amarré dans le port, un peu plus loin. Ce sourire véritable que je vois sur son visage, il n’a pas de prix. Et même si je ne comprends pas vraiment l’origine de ce surnom que je trouve un peu ridicule, je peux bien lui accorder cette demande. Quant à le laisser s’en occuper, cela dépendra de sa motivation à faire sa part de corvée et à respecter mes ordres. Mais je sens bien que là j’ai trouvé un bon truc pour obtenir tout ce que je veux de ce gamin. Et au moins, j’ai l’espoir qu’il me laisse un peu de temps tranquille afin que je puisse discuter avec Claes de cette journée riche en émotions et en informations.


Splish ! Splash ! I'm taking a bath ! #2 Stamp710
Autres comptes:
 
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur

Contenu sponsorisé



C-GEAR
Revenir en haut Aller en bas
 Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Sujets similaires
-
» Taking the hobbits to Isengard ! [PV Evan]
» Edge Vs Shelton Benjamin
» Batista & Shawn Michaels Vs Justin Gabriel & Ted DiBiase Jr
» ❧ BROKEN - You've been taking up my mind with your little white lies.
» Trempette / Splash

Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Master Poké :: Le Pokémonde :: Région Alola - 7E G E N :: Ohana-