-25%
Le deal à ne pas rater :
25% sur l’Ecran Gamer Hp 25MX
149.99 € 199.99 €
Voir le deal

 
» Histoire d'un pokémon : Les pauvres jumeaux

Marian Breaks

Marian Breaks
Coordinateur Kalos

C-GEAR
Inscrit le : 21/02/2018
Messages : 237

Région : Kalos
Jeu 7 Fév - 23:06
Ce ne serait pas un gros risque de dire que, généralement dans la vie, les rencontres sont dues au hasard. Le plus souvent, on ne choisit pas de rencontrer quelqu'un. On se contente d'être là, ensemble à ce moment-là et on rend la rencontre possible sans même le savoir ni l'avoir décidé. Bien souvent, nos meilleurs et nos pires rencontres sont de ce genre-là. C'est justement, de façon totalement fortuite et grâce à un concours de circonstances, que Marian les a rencontrés.

~ ~ ~

Le garçon et son Riolu marchent ensemble dans la ville. Il ne porte pas son sac à dos et son pas est tranquille. Ils doivent donc simplement se promener tranquillement. Bien évidemment, il attire les regards des passants. Qui n'attarderait pas son regard sur un garçon aux cheveux blancs et avec un bras en moins ? C'est une telle bizarrerie ! Pourtant, le garçon ne semble pas le remarquer. Ou bien, s'il le remarque bien, il s'en fiche. Il n'a pas l'air agacer, il doit avoir l'habitude.

Un sourire léger sur le visage, le même sur celui du pokémon, ils semblent simplement être en train de profiter d'une promenade. Le garçon laisse glisser son regard sur les vitrines des différents magasins et établissements qu'il passe devant. Le Riolu a un regard tout aussi léger, même si parfois il s'attarde un peu sur les gens qu'ils croisent. Quand leurs regards font de même, les inconnus détournent la tête.

On ne peut pas vraiment savoir si c'est un fait exprès, mais ce duo ne marche pas au milieu de la rue. Ils sont davantage sur le côté, sans pour autant en être à raser les murs. C'est sûrement plus simple comme ça, il y a moins de monde à éviter.

Juste après être passé devant un restaurant, en arrivant dans l'alignement de la petite rue qu'il y a derrière l'établissement, un bruit fort résonne. Le duo s'arrête, certainement curieux de connaitre la source de ce bruit. En fait, ce n'est même pas une rue, puisqu'au fond c'est un cul-de-sac. Ça doit sûrement être une aire de livraison puisque le chemin semble assez grand pour un camion et qu'on peut voir une double porte qui donnait dans les cuisines du restaurant, ou pas loin. Ça doit donc être ici qu'ils reçoivent la nourriture et le matériel. On peut également y voir quelques grosses poubelles vert foncé. Et soudainement une des poubelles se jette contre le mur, sans raison apparente et reproduit le même bruit fort qu'il y eu précédemment. C'est tout sauf naturel. Normalement, une poubelle ne se jette pas d'elle-même contre un mur. Encore une fois, la poubelle d'elle-même, mais cette fois dans l'autre sens. Elle se jette violemment toute seule en avant, basculant et s'ouvrant, libérant ainsi un peu de son contenue. À l'emplacement initial de la poubelle, on peut voir à présent quelque chose qui avant était caché. Deux pokémons au poil gris. Ils sont de la même espèce et, même depuis une certaine distance, on peut clairement voir qu'ils sont sales. Cependant, ce n'est pas ça qui attire en premier l'attention chez eux. L'un des deux pokémons a ses deux pattes sur l'oreille gauche de l'autre pokémon. D'ailleurs, d'après les quelques fragments de chairs que l'on peut apercevoir, il serait plus juste de dire que les pattes sont là où aurait dû être l'oreille gauche du pokémon. C'est vraiment extrêmement curieux.
Modération <3:
 


Histoire d'un pokémon : Les pauvres jumeaux 6bd910 Histoire d'un pokémon : Les pauvres jumeaux Nokuma10Histoire d'un pokémon : Les pauvres jumeaux Dceb6810Histoire d'un pokémon : Les pauvres jumeaux Stamp_10
Info:
 
Revenir en haut Aller en bas

Mister K

Mister K
PNJ

C-GEAR
Inscrit le : 08/09/2013
Messages : 14184

Dim 10 Fév - 11:40
Histoire d'un pokémon : Les pauvres jumeaux 1QyTODD Histoire d'un pokémon : Les pauvres jumeaux 1QyTODD
Deux Passerouge niveau 5 apparaissent !

Histoire d'un pokémon : Les pauvres jumeaux Pok11
Prismillon lance Poudre Dodo !
Le Passerouge 1 s'endort pendant 2 tours !

Histoire d'un pokémon : Les pauvres jumeaux 1QyTODD
Passerouge 1 dort profondément (encore 1 tour !)

Histoire d'un pokémon : Les pauvres jumeaux 1QyTODD
Passerouge 2 lance Rugissement !
L'attaque de vos pokémon diminue !
PV du Passerouge 2 : 13/13

Histoire d'un pokémon : Les pauvres jumeaux 16110
Fouinette lance Griffe !
[-6 PV] PV du Passerouge 1 : 7/13


Que voulez-vous faire ?


Un combat ? D'accord. Je suis MISTER K.
Aux paroles je préfère les actes. Mais viens pas pleurer après. En garde !

LA MODÉRATION RP, UN ART DE VIVRE.
Formulaires de modérations:
 
Revenir en haut Aller en bas

Marian Breaks

Marian Breaks
Coordinateur Kalos

C-GEAR
Inscrit le : 21/02/2018
Messages : 237

Région : Kalos
Dim 10 Fév - 14:19
Les deux pokémons ne semblent pas avoir remarqué que Marian était en train de les observer. Leurs regards vague étaient dirigés vers la poubelle renversé duquel ils se rapprochent. Au vu de leur hygiène et de ce comportement vis-à-vis de la poubelle, il ne serait pas risqué de supposer que ce sont des pokémons qui vivent dans les rues en se nourrissant de ce qui se trouve dans les poubelles. Et, en l'occurrence, les poubelles d'un restaurant, qui doivent être pleines de restes. C'est triste mais ça arrive. Tout le monde n'a pas de chance dans la vie ou n'arrive pas forcément à s'en sortir. Cela dit, la question la plus intéressante en ce moment est qu'est-ce que va faire Marian ? Pour l'instant, il est arrêté en train de regarder la scène, mais ce serait vraiment étonnant qu'il se contente de simplement reprendre son chemin comme si de rien n'était. Ce n'est pas à ce genre de comportement qu'il nous a habitué.

Les pokémons se déplacent ensemble vers les poubelles, dans un même élan. Apparemment, l'un d'eux est vraiment décidé à ne pas enlever ses pattes des vestiges de l'oreille de son compagnon. Ça doit probablement beaucoup compliquer et handicaper leurs déplacements. C'est vraiment un comportement curieux. Sans aucun doute qu'il y a une raison derrière ça mais il n'empêche que c'est réellement curieux.

La porte arrière du restaurant s'ouvre soudainement. Un homme en tenue de cuisine avec un air furibond sur le visage regarde ce qui se passe. Sans doute que les projections de la poubelle contre le mur du restaurant ne devaient pas être les choses les plus discrètes au monde. Peut-être même que ce n'est pas la première fois que ce genre de choses arrive, vu l'air coléreux du bonhomme. Ou bien il est simplement de très mauvaise humeur ou alors il lui est arrivé autre chose. Néanmoins, l'hypothèse que ce n'est pas la première fois que les pokémons renversent cette poubelle reste assez vraisemblable.

- Dégagez de là vous deux ! Foutez le camp et ne vous avisez pas de revenir !

Oui, il semble bel et bien énervé. Avec un volume sonore non négligeable et des gestes explicites, il montre réellement qui pourrait bien avoir des gestes malheureux envers ces deux petits pokémons. En plus, ils n'ont même pas eu le temps de trouver à manger. Les pauvres.

Marian s'avance alors. Il marche en direction de l'homme, un air neutre sur le visage. Les paris sont ouverts. Est-ce qu'il va réprimander l'homme ? Est-ce qu'il va défendre les pokémons ? Est-ce qu'il va essayer de calmer la situation ? Peut-être encore autre chose ? On va le savoir dans un instant.
HRP:
 
Aide à la modération:
 


Histoire d'un pokémon : Les pauvres jumeaux 6bd910 Histoire d'un pokémon : Les pauvres jumeaux Nokuma10Histoire d'un pokémon : Les pauvres jumeaux Dceb6810Histoire d'un pokémon : Les pauvres jumeaux Stamp_10
Info:
 
Revenir en haut Aller en bas

Mister K

Mister K
PNJ

C-GEAR
Inscrit le : 08/09/2013
Messages : 14184

Dim 10 Fév - 23:22
Vous lancez une Hyperball sur le Passerouge 1 !:
 

Histoire d'un pokémon : Les pauvres jumeaux Pok11
Prismillon lance Poudre Dodo sur Passerouge 2
Le Passerouge 2 s'endort pendant 2 tours !
PV du Passerouge 2 : 13/13

Histoire d'un pokémon : Les pauvres jumeaux 1QyTODD
Passerouge 2 dort profondément (reste 1 tour)

Histoire d'un pokémon : Les pauvres jumeaux 16110
Fouinette utilise Griffe sur Passerouge 2
{-6 PV}
PV de Fouinette : 7/13


Que voulez vous faire maintenant ?


Un combat ? D'accord. Je suis MISTER K.
Aux paroles je préfère les actes. Mais viens pas pleurer après. En garde !

LA MODÉRATION RP, UN ART DE VIVRE.
Formulaires de modérations:
 
Revenir en haut Aller en bas

Marian Breaks

Marian Breaks
Coordinateur Kalos

C-GEAR
Inscrit le : 21/02/2018
Messages : 237

Région : Kalos
Lun 16 Sep - 14:37
- Excusez-moi, est-ce que mes pokémons vous causent des problèmes ?

Voilà donc le choix qu'a fait Marian, prétendre que ces pokémons sont les siens. Pourquoi avoir fait ça ? Vu l'état des pokémons et ce qu'ils étaient en train de faire, il parait évident qu'ils n'ont pas de dresseur. Donc, qu'est-ce qui peut expliquer le choix de Marian ? S'il veut porter secours à ces deux petits, il aurait simplement pu s'avancer pour prendre leur défense sans prétendre être leur dresseur. Cette action n'a juste aucun sens.

Que ce soit les pokémons ou l'homme, tous ont la même expression d'incompréhension face à la soudaine intrusion de Marian. Cependant, leur évolution est différente. Là où les pokémons deviennent apeurer à cause du nouvel arrivant, l'homme revient à la colère.

- Qu'est-ce que tu me chantes là ?! T'es clairement pas le dresseur de ces deux voleurs alors arrête de me prendre pour un idiot et mêle-toi de tes affaires !

L'expression du garçon ne change pas d'un pouce, en fait, on dirait même qu'il ignore totalement les propos de l'homme. Après s'être abaissé, il sort de sa poche un petit sachet contenant ce qu'on peut deviner être de la nourriture pokémon, l'ouvre et le pose au sol. Pendant qu'il faisait ça, son riolu s'était dirigé vers la poubelle et l'a relevé avec une facilité presque déconcertante pour qui ne connaît pas la force de ce pokémon. Il remet ensuite tous les détritus dans la poubelle.

L'homme semble à nouveau perdu. Il n'a pas gobé l'histoire de Marian mais il ne semble pas comprendre ses actions ou celle de son pokémon. Peut-être qu'il pense que le gosse à juste envie de tout ranger pour mettre fin à cette histoire, mais le problème n'est pas le vol dans les poubelles, c'est sa récurrence. Comme l'homme prend une respiration et ouvre la bouche, sans doute qu'il va exprimer son point de vue.

- Tu crois que…
- Peu importe ce que je crois, vous avez vraiment le temps pour ça ? Vous n'avez pas un travail qui vous attend ?

L'homme se redresse en se figeant, comme si on venait de planter quelque chose de pointu dans le bas de son dos. Par la porte ouverte d'où il est sorti, on peut entendre le brouhaha d'une cuisine occupée. Si on ajoute à cela l'heure qu'il est, il paraît évident que l'homme n'a effectivement pas le temps. Une expression horriblement irritée fleurit sur son visage. Sûrement que l'idée de ce faire avoir de la sorte par un gamin insolent l'insupporte au plus haut, mais il ne doit vraiment pas avoir le temps.

- Écoute moi bien toi, je laisse couler pour cette fois mais si t'es deux petits copains reviennent nous piller, que tu sois leur dresseur ou non, je m'occuperais personnellement de leur cas. Vu ?
- Vu.

Visiblement pas satisfait mais sans trop avoir le choix, l'homme tourne les talons pour retourner de là où il était venu. Il passe l'entrée de son antre et claque violemment la porte derrière lui. Le brouhaha périt mais le claquement tarde encore un écho dans l'impasse silencieuse.
HRP:
 
Aide à la modération:
 


Histoire d'un pokémon : Les pauvres jumeaux 6bd910 Histoire d'un pokémon : Les pauvres jumeaux Nokuma10Histoire d'un pokémon : Les pauvres jumeaux Dceb6810Histoire d'un pokémon : Les pauvres jumeaux Stamp_10
Info:
 
Revenir en haut Aller en bas

Mister L

Mister L
PNJ

C-GEAR
Inscrit le : 08/09/2013
Messages : 12971

Mer 18 Sep - 21:19
Histoire d'un pokémon : Les pauvres jumeaux Hbqzou12Histoire d'un pokémon : Les pauvres jumeaux Hbqzou12
Vous échangez vos deux actuels compagnons par Psystigri ♂ et Psystigri ♀ !




Histoire d'un pokémon : Les pauvres jumeaux Hbqzou12
Psystigri ♂ utilise Groz'Yeux !
La défense ennemie diminue !

Histoire d'un pokémon : Les pauvres jumeaux Hbqzou12
Psystigri ♀ utilise Rafale Psy !
(- 31 Pvs)
Pvs de Passerouge : 0/13
Il est K.O ! Fouinette monte au niveau 9, Prismillon et les deux Psystigri au niveau 19 !




Que comptez-vous faire, coordinateur Marian ?
(P.S : Pense à indiquer dans tes stats le niveau de tes Pokémon, ça nous facilitera la tâche ^^)


Histoire d'un pokémon : Les pauvres jumeaux Ae5rm0Oh, vous savez, je ne suis pas du genre violent... Je suis MISTER L. Quand je le peux, j'évite, mais quand il le faut vraiment, combattre ne me pose aucun souci.

LA MODÉRATION RP, UN ART DE VIVRE.
Formulaires de modérations:
 
Revenir en haut Aller en bas

Marian Breaks

Marian Breaks
Coordinateur Kalos

C-GEAR
Inscrit le : 21/02/2018
Messages : 237

Région : Kalos
Sam 28 Sep - 0:31
Les deux pokémons ne semblent pas savoir quoi faire. Est-ce qu'ils devraient s'enfuir ? Est-ce qu'ils devraient accepter la nourriture qui leur est offerte ? Comme si leurs corps eux-mêmes voulaient exprimer leurs avis, des gargouillements sonores raisonnent dans l'impasse. Ce genre de situation aurait presque été comique si seulement les deux pokémons n'avaient pas l'air aussi misérables et terrifiés. Ils étaient en train de renverser une poubelle pour trouver de quoi manger, c'est donc évident qu'ils sont affamés, mais c'est aussi possible qu'en vivant seul dans les rues, ils ont pris quelques réflexes pour survivre, d'ont l'une d'elle pourrait être de ne pas faire confiance à autrui. Cependant, il semblerait que dans ce cas, ils décident de prendre le risque et s'avancent vers la nourriture. Sans doute que la faim a joué un énorme facteur dans cet acte de confiance.

Parvenu à la nourriture, un curieux manège se produit. Le pokémon qui avait ses deux pattes sur l'oreille de l'autre ne les enlève pas, c'est l'autre pokémon qui lui donne à manger en même temps qu'il mange lui aussi. La curiosité se lot dans les yeux de Marian alors qu'il regarde l'endroit où est posé les pattes du pokémon. Doucement et naturellement, le garçon sort de sa poche son pokédex. En réaction au mouvement, les deux pokémons se sont totalement figés, comme une proie face à un prédateur, mais en voyant que le garçon se contente de sortir quelque chose de sa poche, ils recommencent à manger.

Une fois que la voix synthétique du pokédex a fini de parler, la situation s'éclaire significativement. Psystigri, voilà ce que sont ces deux pokémons. Et la description de ce pokémon explique aussi l'étrange comportement de l'un d'entre eux. Leurs oreilles servent à cacher une espèce d'œil qui déchainerait des pouvoirs psychiques incontrôlables et dangereux si découvert. Étant donné que l'oreille gauche de ce Psystigri semble être manquante, son compère cache donc l'orbite exposée pour la sécurité de tout le monde. C'est à la fois attendrissant et triste.

Apparition d'un pokémon de cette route s'il vous please <3


Histoire d'un pokémon : Les pauvres jumeaux 6bd910 Histoire d'un pokémon : Les pauvres jumeaux Nokuma10Histoire d'un pokémon : Les pauvres jumeaux Dceb6810Histoire d'un pokémon : Les pauvres jumeaux Stamp_10
Info:
 
Revenir en haut Aller en bas

Mister L

Mister L
PNJ

C-GEAR
Inscrit le : 08/09/2013
Messages : 12971

Sam 28 Sep - 15:46
Histoire d'un pokémon : Les pauvres jumeaux 1QyTODD
Votre route croise celle d'un Passerouge niveau 5 qui semble hostile.




Que voulez-vous faire, coordinateur Marian ?


Histoire d'un pokémon : Les pauvres jumeaux Ae5rm0Oh, vous savez, je ne suis pas du genre violent... Je suis MISTER L. Quand je le peux, j'évite, mais quand il le faut vraiment, combattre ne me pose aucun souci.

LA MODÉRATION RP, UN ART DE VIVRE.
Formulaires de modérations:
 
Revenir en haut Aller en bas

Marian Breaks

Marian Breaks
Coordinateur Kalos

C-GEAR
Inscrit le : 21/02/2018
Messages : 237

Région : Kalos
Lun 30 Sep - 22:37
Les deux pokémons mangent en silence et Marian les regardent de la même façon. Il a l'air pensif. Qu'est-ce qui peut bien lui passer par la tête ? C'est évident qu'il prend en pitié ces deux Psystigri, mais qu'est-ce qu'il peut y faire ? C'est triste mais c'est une réalité que des pokémons urbains vivent dans la misère et sont obligés de fouiller les poubelles pour survivre. De même, c'est assez courant que ce genre de pokémon se retrouvent blessés de manière plus ou moins grave. C'est triste ce qui arrive à ces deux petits, mais malheureusement ils ne sont pas des cas exceptionnels. Tout cela pour dire que là ce que va faire Marian risque d'être important. Malgré toute sa maturité, il reste un enfant, et même s'il a un caractère très réfléchi, il a une tendance à parfois prendre des décisions totalement irréfléchies. Dans ce cas-là, une décision irréfléchie serait de recueillir ces deux pokémons. Le faire créerait un dangereux précédent. S'il les prend sous son aile, alors pourquoi pas les suivants ? Et ceux d'après ? Et ceux qui viendront encore ensuite ? Non seulement ça, mais aussi le fait que ce genre de pokémon peut avoir des comportements dangereux ou être un peu instable. C'est pour ça qu'il faut que Marian prenne la bonne décision.

Ils ont fini de manger. Maintenant, ils ont l'air d'être un peu mal à l'aise, semblant ne pas vraiment savoir quoi faire. Quand le garçon déplace sa main, les pokémons le regarde attentivement. Ils ont l'air moins craintifs vis-à-vis de lui, sans doute grâce à la nourriture donnée. La main du garçon se dirige vers les restes de son bras gauche. Là, il défait le clips qui retient la bande sur son moignon et la défait. C'est très léger mais, même si son expression ne bouge pas d'un iota, une fois son moignon à nue et totalement exposé, il a pris une profonde et discrète respiration.

- Je suis sûr que tes pattes font très bien l'affaire, mais si tu veux je peux cacher l'orbite avec cette bande, comme ça tu seras un plus libre de tes mouvements.

L'enfant donne le bandage à Riolu qui se charge de s'approcher doucement tout en discutant. Si les psystigri acceptent la proposition de Marian, ils seront sûrement plus en confiance avec un pokémon qu'avec un humain. Bonne idée. Quelques paroles s'échangent, trop peu pour être appelé une conversation. Impossible de savoir ce qui a pesé dans la balance des psystigri, mais doucement ils se rapprochent du riolu. Avec la bande blanche, le pokémon englobe doucement les pattes et le reste d'oreille. Quand la bande forme la couche supérieure, le psystigri retire ses pattes, permettant ainsi au bandage de cacher efficacement ce qui doit l'être. Rien de tragique n'arrive. Les deux sans-abris semblent relâchés en même temps une tension qu'ils avaient. Sans perdre de temps, Riolu fait un bandage autour de l'oreille mutilé du pokémon, pas trop serré pour ne pas être désagréable mais suffisamment pour que ça tienne en place. Ses gestes ne sont pas ceux d'un amateur, c'est évident. Une fois au bout de la bande, il attache le tout avec un clips et ensuite recule. Le bandage est bien fait, on peut le voir d'un seul regard. Les deux psystigri se font face. L'un regarde l'autre tandis que celui-ci fixe le bandage. Un instant passe et puis, simultanément, se jette dans les bras l'un de l'autre avec des exclamations touchantes. Quand on y pense, étant donné ce qu'ils devaient faire pour ne se mettre en danger, ça devait faire longtemps qu'ils se sont tenus face à face et même pouvait se prendre dans les bras. Marian sourit.

TENTATIVE DE FUITE : 1
POKEMON GAGNANT L'XP SI FUITE REUSSIE : Galekid Lv 14 (0/1)


Histoire d'un pokémon : Les pauvres jumeaux 6bd910 Histoire d'un pokémon : Les pauvres jumeaux Nokuma10Histoire d'un pokémon : Les pauvres jumeaux Dceb6810Histoire d'un pokémon : Les pauvres jumeaux Stamp_10
Info:
 
Revenir en haut Aller en bas

Mister MP

Mister MP
Admin

C-GEAR
Inscrit le : 19/08/2013
Messages : 13027

Lun 30 Sep - 22:37
Le membre 'Marian Breaks' a effectué l'action suivante : Lancer de dés


'[MOD] Fuite n°1' :
Histoire d'un pokémon : Les pauvres jumeaux Fuiter13


Histoire d'un pokémon : Les pauvres jumeaux Mpsigna_by_kith_cath-dbzshdd
avatar ©️ Elune Crowley ; signature ©️ Alan White.
Revenir en haut Aller en bas

Marian Breaks

Marian Breaks
Coordinateur Kalos

C-GEAR
Inscrit le : 21/02/2018
Messages : 237

Région : Kalos
Mar 18 Fév - 15:55
Le garçon marche devant, suit un peu en arrière les deux psystigri accompagné de Riolu. Ce dernier ne semble pas être là pour faire pression et les forcer à avancer, il semble plutôt être celui qui les conforte et les incite à suivre le garçon. Ils n'ont tout de même pas l'air serein, évidemment. Il n'y a même pas quelques minutes ils étaient encore en train de faire les poubelles pour trouver de quoi manger, sans parler de la blessure de l'un d'eux qui est dangereuse pour plusieurs raisons. Il ne fait aucun doute que Marian est en train de les conduire dans un centre pokémon, mais ces pokémons ont aucun moyen de le savoir. Ce n'est donc pas étonnant du tout qu'ils soient angoissés. Ils marchent ensemble au même rythme, l'un dans les bras de l'autre. Depuis le moment où le problème des pouvoirs psychiques incontrôlables a été réglé et qu'ils peuvent donc à nouveau se faire face avec les mains libres, ils ne se sont pas lâchés. Ils doivent puiser du courage et du réconfort l'un dans l'autre.

En entrant dans le centre, l'infirmière à l'accueil fait pendant quelques secondes une drôle de tête avant de revêtir un sourire professionnel impénétrable. C'est compréhensif, ce n'est pas tous les jours qu'un garçon manchot aux cheveux blancs accompagnés de deux pokémons sales et terrifiés dont l'un a une oreille manquante débarque. Ce genre de réaction arrive assez souvent rien qu'en voyant Marian. L'expression neutre, il s'avance vers la femme.

- Bonjour, j'ai trouvé ces deux psystigri en train de faire les ordures et comme vous pouvez le voir l'un des deux a eu une partie de l'oreille attachée. J'imagine que vous connaissez l'espèce et que vous comprenez donc en quoi cette blessure est dangereuse à plus d'un égard.
- Oui tout à fait. Merci de les avoir amenés, nous allons nous en charger de suite.

Sans perdre une seconde elle prend le téléphone et explique en quelques mots la situation à une autre personne. Une fois fait, elle se lève et sort de derrière l'accueil. En la voyant arriver, les deux psystigri reculent, sûrement plus par instinct qu'autre chose. Riolu intervient immédiatement et leur parle avec une voix calme et douce, essayant sans doute de les rassurer et de leur expliquer la situation. La femme de l'accueil quant à elle s'était accroupie, un sourire différent sur les lèvres, en train d'attendre. Quand du personnel infirmer arrive avec un chariot pour transporter les pokémons arrivent, elle tend simplement la main, essayant de ne pas être menaçante. Il y a un peu d'hésitation mais, après un regard à Riolu et Marian, les deux psystigri saisissent la main tendue. On les monte ensuite sur le chariot avant de les amener autre part.

La femme pousse un soupir qui ressemble à du soulagement avant de se relever et de retourner à sa place d'origine. Elle dirige ensuite son attention vers le garçon, un sourire amical sur le visage.

- Est-ce que c'est toi qui as fait le bandage à l'oreille de ce pokémon ?
- Oui.
- Il était réussi, c'est très généreux à toi de l'avoir fait et de les avoir amenés ici. Merci pour eux.
- Inutile de me remercier, j'ai simplement fait la chose normale à faire.

La femme garde le silence mais son expression prendre des accents légèrement attendris. Son sourire en revanche semble un peu différent.

- Quoi qu'il en soit, tu sembles avoir d'autres pokémons avec toi. Tu veux qu'on les examine aussi pour s'assurer que tout va bien.
- Non merci, j'ai déjà vérifié ce matin et tout le monde était en bonne santé.
- Une telle assiduité et une bonne connaissance des pokémons. Tu ne serais pas un dresseur pokémon à tout hasard ?
- Non, un coordinateur.
- Ah, je comprends maintenant pourquoi tu es sûr que personne n'est blessé. Les combats ne font pas vraiment partis de ton quotidien.
- Au contraire, j'ai plus d'un compagnon qui serait plus que joyeux de croiser le fer et qui en attendant n'arrête de se battre en eux. Ça me force donc à me montrer assez vigilant sur leur état de santé.
- Un coordinateur qui a également un intérêt pour les combats ? C'est assez rare.
- Vraiment ?
- Assez pour le mentionner.
- Bizarre.

Durant la conversation le visage de Marian s'était détendue, perdant l'expression neutre qu'il a presque toujours pour afficher des traits relaxés et même un vague sourire rêveur. Voilà une expression qu'on ne voit pas souvent chez lui. Visiblement parler de ces pokémons le met de bonne humeur.

- Est-ce que c'est possible que j'attende dans le coin pour être tenus au courant de l'état des deux psystigri ?
- Bien sûr. On devrait normalement les garder en observations quelques temps mais les traitements médicaux ne devraient pas prendre plus de quelques heures donc tu n'auras qu'à revenir me voir plus tard pour voir ce qu'il en est.
- D'accord, merci pour tout.
- Merci à toi.

Le garçon et le pokémon se dirige donc vers l'intérieur du centre, cherchant sans doute une aire de repos. Pendant qu'ils marchent, le riolu s'est rapproché de la jambe de l'enfant et s'accroche même à son vêtement, malgré le fait que son expression reste déterminée. Marian le regarde et a une expression particulièrement attendrie qui apparaît. On dirait même qu'il se retient de ricaner. Ah oui, c'est vrai. Riolu a peur des hôpitaux.


Utilisation CS Eclate-Roc de Riolu (dernière utilisation : 10/12/18)
Apparition d'un pokémon


Histoire d'un pokémon : Les pauvres jumeaux 6bd910 Histoire d'un pokémon : Les pauvres jumeaux Nokuma10Histoire d'un pokémon : Les pauvres jumeaux Dceb6810Histoire d'un pokémon : Les pauvres jumeaux Stamp_10
Info:
 
Revenir en haut Aller en bas

Mister J

Mister J
PNJ

C-GEAR
Inscrit le : 08/09/2013
Messages : 13323

Mer 19 Fév - 12:26
Riolu lance Eclate-Roc !
Vous trouvez...:
 
__________________________

Histoire d'un pokémon : Les pauvres jumeaux 412
Un Cheniti niv. 5 apparaît !


Que voulez-vous faire ?


Histoire d'un pokémon : Les pauvres jumeaux Ae5rm0Moi, c'est MISTER J.
Un conseil, viens pas m'chercher. J'suis un mec qui sait jouer des poings, si tu cherches la bagarre, tu l'auras ! Et ça sera sanglant. T'es prévenu.

LA MODÉRATION RP, UN ART DE VIVRE.
Formulaires de modérations:
 
Revenir en haut Aller en bas

Contenu sponsorisé



C-GEAR
Revenir en haut Aller en bas
 Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Sujets similaires
-
» Un nouveau logis...[hentaï /terminé]
» Sous un cerisier sans fleur [Hentaï] [PV Gak']

Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Master Poké :: Le Pokémonde :: Région Kalos - 6E G E N :: Bourg Croquis :: Routes 1 & 2 & 3-