AccueilAccueil  FAQFAQ  RechercherRechercher  FAQ de MPFAQ de MP  MembresMembres  GroupesGroupes  S'enregistrerS'enregistrer  ConnexionConnexion  





 

Aller à la page : 1, 2  Suivant
 
» curse of the spider queen


Maximilian Beaulieu
Sbire Magma

C-GEAR
Inscrit le : 13/07/2018
Messages : 199

Région : Sinnoh
Dim 9 Déc - 19:55
( suite de : www)

Lorsqu'ils quittèrent l'Hôpital Général de Féli-Cité, Maximilian s'emmura dans un silence des plus complets. La vieille scientifique choisit d'en faire autant, et ses pensées se tournèrent vers son laboratoire et le dossier délicat qu'elle devrait traiter dès son retour au quartier général. Connaissant son supérieur hiérarchique, elle savait qu'il exigerait des réponses claires et précises ainsi qu'une fiche détaillée de la toxine d'ici le lendemain matin. Kalista prévoyait déjà d'y passer la nuit entière, quitte à retarder le projet sur lequel elle travaillait. Son regard se posa une seconde sur son protégé, puis revint sur la route. Elle l'autoriserait peut-être à lui tenir compagnie, s'il parvenait à rester tranquille. 

Ils s'arrêtèrent finalement à un casse-croûte, situé en bordure de l'autoroute - puisqu'il était rattaché à un petit commerce et à une station service, Kalista en profita pour faire le plein. Le sbire, quant à lui, se chargea de leur commande et il revint vers elle les bras chargés d'un grand sac en papier et d'un porte-goblets en carton. Une fois réinstallés dans la voiture, Max ouvrit le sac et y plongea sa main pour en tirer une frite chaude et imbibée d'huile. Il la porta à sa bouche et l'engloutit d'une traite.

- Il était trop tard pour les petits déjeuners, alors j'ai pris ça. 
- Ne t'en fait pas, ça me convient. 

Elle sourit et de petites rides se creusèrent au coin de ses yeux. Elle mangeait rarement à des heures normales. Son corps, et surtout son estomac, avait fini par s'habituer au fil des années à ce décalage. Kalista lui demanda ensuite de boucler sa ceinture de sécurité tandis qu'elle faisait vrombir le moteur. Ils reprirent leur route en silence et mangèrent sans chercher à démarrer à nouveau une discussion. Il y avait des moments comme celui-ci où les paroles étaient superflues. 
Lorsqu'ils arrivèrent au bercail, elle arrêta la voiture devant l'entrée de la bâtisse principale, le temps de laisser Beaulieu y débarquer, puis elle alla se garer dans le stationnement privé des hauts gradés. 

Maximilian poussa le battant de la porte vitrée et traversa d'un pas vif l'accueil. Il repéra quelques membres de sa division, regroupés et bavardant à voix basse près du couloir menant à l'infirmerie, et il les évita en empruntant la direction opposée. Celle-ci le mena jusqu'à la cage d'escaliers. Éluder les questions et les commentaires sur le malaise d'Erya était le seul moyen pour qu'il ne se laisse pas emporter par la vague d'émotions qui tourbillonnaient dans sa poitrine. Il avait fait de son mieux pour rendre le trajet agréable, en évitant de déblatérer tout ce qui lui passait par la tête, mais il savait ses limites atteintes. Plutôt que de regagner sa chambre, il opta pour la salle de détente qui se trouvait au troisième étage. Il lui restait quelques heures à tuer avant de regagner Charbourg, au point de rendez-vous déterminé par Lawrence.

Et pour réussir cette mission spéciale, il se devait d'être parfaitement reposé et capable de contrôler son tempérament impulsif - autrement, il risquerait de tout faire foirer.

ACTIONS :
1. Combat contre Champion Pierrick en 2 vs 2.
2. Korillon niv.19 (0/1) lance Rugissement (type normal, -, 100%, baisse l'attaque d'un cran)
    Tiboudet niv.20 (0/2) lance Piétisol (type sol, 60, 100%, baisse la vitesse d'un cran).
Aide à la modération:
 


curse of the spider queen Mz7d
autres comptes:
 

« you're a pawn within the game »
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur En ligne


Mister K
PNJ

C-GEAR
Inscrit le : 08/09/2013
Messages : 13251

Lun 10 Déc - 2:22
curse of the spider queen Sprite18
Vous défiez Pierrick!

« Bienvenue! Tu es à l'arène de Charbourg ! Je suis Pierrick, le champion d'arène ! Je ne suis qu'un dresseur combattant fièrement avec des Pokémon Roche ! En tant que Champion, je dois voir ton potentiel de Dresseur. Et je dois aussi vérifier la force des Pokémon qui se battent à tes côtés ! »

Il envoie ses deux pokémon!
curse of the spider queen 74 curse of the spider queen 408
RACAILLOU ; Niveau 13 et KRANIDOS; Niveau 15!



curse of the spider queen 408
KRANIDOS lance Puissance!

Ses chances de faire un coup critique augmente!!

curse of the spider queen Chingling
Korillon niv.19 (0/1) lance Rugissement!

L'attaque des pokémon adversaires baisse d'un cran!

Att RACAILLOU: 53
Att KRANIDOS: 83


PV RACAILLOU: 50/50
PV KRANIDOS: 110/110

curse of the spider queen 0_tibo10
Tiboudet niv.20 (0/2) lance Piétisol!

{ -47 PV } (Random 54 = pas cc) C'est très efficace!
{ -52 PV } (Random 48 = pas cc) C'est très efficace!

PV RACAILLOU: 3/50
PV KRANIDOS: 58/110

La vitesse des pokémon adversaires descend d'un cran!

Vit RACAILLOU: 27
Vit KRANIDOS: 47


curse of the spider queen 74
RACAILLOU lance Charge sur Korillon!

{ -6 PV } (Random 23 = pas cc)

PV Korillon: 76/82



Récap'
Arène

Pierrick
PV RACAILLOU: 3/50
PV KRANIDOS: 58/110 +1 coup critique

Att RACAILLOU: 53
Att KRANIDOS: 83


Vit RACAILLOU: 27
Vit KRANIDOS: 47


Maximilian
PV Korillon: 76/82
Tiboudet FULL



Que voulez-vous faire Maximilian Beaulieu?


curse of the spider queen Ae5rm0
Hum... un combat ? D'accord. Je suis MISTER K.
Aux paroles je préfère les actes. Mais viens pas pleurer après. En garde !

LA MODÉRATION RP, UN ART DE VIVRE.
formulaire pour aider les modérateurs:
 
avatar ©️ Elune Crowley ; stamp ©️ Iago Fitzroy.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur


Maximilian Beaulieu
Sbire Magma

C-GEAR
Inscrit le : 13/07/2018
Messages : 199

Région : Sinnoh
Mer 23 Jan - 4:43
La ville de Charbourg, embrasée par les couleurs du couchant, se dressait fièrement contre le flanc montagneux de l'un des pics les plus abrupts de la région. Les rues avaient été aménagées de telle sorte qu'elles se fondaient dans le versant de la montagne, parallèles les unes aux autres, devenant plus étroites au fur et à mesure qu'elles gagnaient en altitude, à la manière d'une pyramide. Toutes se terminaient par un cul-de-sac ou par une série d'escaliers escarpés, soutenus par des rampes d'acier, et accessibles uniquement pour les piétons. La majorité des véhicules, qu'ils soient camionnettes ou poids-lourds, étaient abandonnés à la base de la cité minière ou garés près des mines. La plupart des habitations étaient vides, et celles qui ne l'étaient pas ne servaient qu'aux travailleurs ; les familles préféraient les banlieues environnantes ou les villes plus adaptées aux besoins des enfants et des aînés. Pour Maximilian, néanmoins, il s'agissait du terrain de jeu par excellence. Combien de fois était-il venu s'exercer dans les ruelles, escaladant les murets ou sautant d'un toit à un autre ? Il connaissait les moindres recoins, les moindres façades de briques. L'odeur nauséabonde qui se dégageait de la cheminée des usines ne le dérangeait plus. Il acceptait toutes les facettes industrialisées de ce havre pollué au charbon et il les appréciait à leur juste valeur. 

Le point de rendez-vous déterminé par Lawrence avait changé à la toute dernière minute, et il se trouvait à une certaine hauteur, près d'un embranchement entre l'artère principale et une ruelle normalement peu fréquentée. Il s'agissait d'une petite taverne qui servait une délicieuse bière locale ; un lieu prisé par les hommes couverts de suie et de poussière, épuisés par leur journée de dur labeur et aussi assoiffés qu'affamés. Max n'avait ni faim ni soif, mais il trépignait tout de même d'impatience. Aucun signe de son lieutenant, bien que l'heure fatidique approchait. Le sbire demeura donc à l'affût, adossé contre le mur à côté de l'entrée, à étudier les passants. De nombreux regards se posèrent sur lui, mais personne, hormis un vieil homme bedonnant aux allures de contremaître, ne l'aborda. Il écarta l'invitation d'un grognement nonchalant. Au moins, cela avait le mérite d'être clair ; il n'avait envie de parler à personne. 

Une ombre le survola alors et, portant sa main droite en visière, il reconnut la silhouette gracile du dracolosse de son supérieur. Installé sur son dos, ce dernier lança une manoeuvre d'atterrissage. Le dragon décrivit quelques cercles dans les airs, dans l'espoir de perdre de la vitesse, puis il plongea vers la surface dallée de la rue. Il se posa tout en finesse et s'abaissa pour laisser descendre son dresseur, avant de replier ses ailes et de souffler par ses naseaux. Lawrence lui tapota le bras et le remercia pour ses services, sous le regard emplit de dégoût de Beaulieu. Car même s'il s'agissait de son lieutenant, il ne pouvait s'empêcher de mépriser ce partenariat qui n'avait pourtant rien d'inhabituel. À ses yeux, les pokémons ne deviendraient jamais les égaux des humains. Ils resteraient d'éternels pantins, des outils bons à assouvir des idées de grandeur.

- Pile à l'heure. Heafy esquissa un sourire en coin avant de rappeler la créature ailée, qui n'était pas taillée pour la suite des opérations. Il détailla ensuite la tenue de son subalterne et approuva d'un hochement de tête. Des questions avant qu'on bouge ?

- Non, je suis prêt. 
- Bien. 

ACTIONS :
1. Korillon niv.19 (0/1) lance Choc Mental sur Kranidos (type psy, 50, 100%, peut rendre confus)
    Tiboudet niv.20 (0/2) lance Piétisol (type sol, 60, 100%, baisse la vitesse d'un cran).
Aide à la modération:
 


curse of the spider queen Mz7d
autres comptes:
 

« you're a pawn within the game »
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur En ligne


Mister J
PNJ

C-GEAR
Inscrit le : 08/09/2013
Messages : 12510

Jeu 24 Jan - 2:14
curse of the spider queen 408
Kranidos lance Coup d'Boule sur Korillon!
(- 15 PV) [Random 72; pas de cc. Random 29; Korillon est apeuré!]
PV de Korillon: 61/82

curse of the spider queen Chingling
Korillon est apeuré! Il ne peut pas attaquer!

curse of the spider queen 0_tibo10
Tiboudet lance Piétisol!
(-47 PV) [Random 100; pas de cc]
(-52 PV) [Random 69; pas de cc]
PV de Racaillou: 0/50
PV de Kranidos: 6/110

Nouvelle vitesse kranidos: 31


Racaillou est KO!
Tiboudet gagne 1 point d'expérience et monte au niveau 20 1/2!
Korillon monte au niveau 20!



Récap'
Arène

Pierrick
PV RACAILLOU: KO
PV KRANIDOS: 6/110 +1 coup critique

Att KRANIDOS: 83
Vit KRANIDOS: 31

Maximilian
PV Korillon: 61/82
Tiboudet FULL


curse of the spider queen Ae5rm0
Moi, c'est MISTER J.
Un conseil, viens pas m'chercher. J'suis un mec qui sait jouer des poings, si tu cherches la bagarre, tu l'auras ! Et ça sera sanglant. T'es prévenu.

LA MODÉRATION RP, UN ART DE VIVRE.
formulaire pour aider les modérateurs:
 
avatar ©️ Elune Crowley ; stamp ©️ Iago Fitzroy.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur


Maximilian Beaulieu
Sbire Magma

C-GEAR
Inscrit le : 13/07/2018
Messages : 199

Région : Sinnoh
Dim 17 Fév - 22:01
Devant eux se dressaient la mine Apha, aussi lugubre et imposante que dans ses souvenirs. Une brume glaciale enveloppait le site du gisement et seul un éclairage minimal, constitué de petites lampes grésillantes, leur permettait de voir où ils mettaient les pieds. Maintenant qu'il faisait nuit, ils devaient opérer avec prudence. Maximilian repéra une pancarte qui signalait l'entrée en terrain privé et découvrit le sentier de gravier qui menait directement tunnel situé en contrebas. Car à une vingtaine de mètres plus loin, le chemin se brisait, s'inclinant en une pente raide que bien des travailleurs avaient sous-estimé. Une seconde d'inattention pouvait coûter très cher. Lawrence prit les devants en dévalant la déclivité à pleine vitesse. Ses visites fréquentes lui conféraient un avantage non-négligeable, soit celui de connaître les moindre racoins des alentours. Moins sûr de lui, le rouquin attendit que le nuage de poussière ne retombe avant de s'y lancer à son tour, y allant toutefois par à-coup. 

- L'entrée a été scellée, mais je connais un autre moyen pour qu'on puisse accéder au couloir principal. 
- Le passage qu'Erya a pris hier soir ?
- Exact. 

Lawrence esquissa un sourire rusé, avant de remonter son bandana à l'effigie de la Team Magma sur son nez. Il préféra omettre qu'il était le véritable cerveau derrière cette alternative. Puisque la mine de Charbourg appartenait à la ville, qui elle-même recevait une subvention de l'état pour la maintenir opérationnelle, seule une lettre d'autorisation officielle aurait pu leur permettre d'emprunter le passage la reliant à Apha en dehors des heures régulières. Puisque le temps jouait contre eux et que la série de disparations devenait de plus en plus alarmante, le lieutenant avait choisi d'improviser. Au diable la paperasse et les formulaires administratifs. 

- Si tu pouvais garder son existence pour toi, ce serait apprécié.

Beaulieu acquiesça. Sur un signe de son interlocuteur, il lui emboîta le pas et ils mirent à longer le mur de roc. Les ténèbres et le brouillard les enveloppèrent, faisant disparaître leurs silhouettes à la vue d'autrui. Le jeune sbire comprit pourquoi cette zone avait été désignée pour la création d'un tunnel secondaire. D'épais buissons de ronces avaient pris d'assaut le sol aride et rocailleux, et à en juger par leur taille et l'épaisseur de leurs troncs, leurs racines devaient s'enfoncer profondément. Les mineurs avaient jugé bon de les laisser pousser librement. Lawrence s'arrêta et s'accroupit. Il écarta prudemment les branchages et s'y engouffra. Maximilian s'assura que ses manches couvraient bien ses bras, puis il l'imita. Il sentit aussitôt les épines pincer méchamment sa peau, le tissu n'offrant qu'une maigre protection, et il entendit un bruit de déchirure. Dans un soupir, il pénétra dans le tunnel. Le rouquin comprit qu'il ne pourrait pas progresser debout ; il demeura donc à quatre pattes et se faufila tant bien que mal à travers l'ouverture, qui s'avéra bien plus étroite qu'il ne l'aurait cru. Pour Erya, aller et venir là-dedans avait dû être un jeu d'enfant. 

Enfin, lorsqu'il s'en extirpa et qu'il se remit sur ses pieds, Heafy craqua une allumette. Il s'en servit pour alimenter une vieille lampe à huile qu'il venait de trouver. La flamme vacillante fit danser leurs ombres sur les murs. 

- Tu vas assurer mes arrières jusqu'à ce qu'on arrive au carrefour. On verra ensuite si on se sépare ou non. Ça dépendra de ce que l'on trouve en cours de route.

ACTIONS :
1. Korillon niv.23 (0/2) lance Choc Mental sur Kranidos (type psy, 50, 100%, peut rendre confus)
    Tiboudet niv.23 (1/2) lance Piétisol (type sol, 60, 100%, baisse la vitesse d'un cran).
Aide à la modération:
 


curse of the spider queen Mz7d
autres comptes:
 

« you're a pawn within the game »
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur En ligne


Mister K
PNJ

C-GEAR
Inscrit le : 08/09/2013
Messages : 13251

Mar 19 Fév - 16:00
curse of the spider queen Chingling
Korillon lance choc mental sur Kranidos
(-31 PV) random 49, pas de critique.
random 66, pas de confusion.
PV de Kranidos: 0/110

Kranidos est KO !
Tiboudet et Korillon gagnent 1 pt d'exp.
Tiboudet lvl 23 (1/2) > monte lvl 24 0/2
Korillon lvl 20 (0/2) > 1/2

Félicitations, vous remportez 1000ps (versés) pour votre victoire ainsi que le badge charbon.


curse of the spider queen Ae5rm0
Hum... un combat ? D'accord. Je suis MISTER K.
Aux paroles je préfère les actes. Mais viens pas pleurer après. En garde !

LA MODÉRATION RP, UN ART DE VIVRE.
formulaire pour aider les modérateurs:
 
avatar ©️ Elune Crowley ; stamp ©️ Iago Fitzroy.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur


Maximilian Beaulieu
Sbire Magma

C-GEAR
Inscrit le : 13/07/2018
Messages : 199

Région : Sinnoh
Lun 4 Mar - 5:03
Tous ses sens en alerte, Maximilian suivit son lieutenant. Le visage fermée par la concentration, il chercha la moindre anomalie, détaillant les murs de roc et les poutres de bois qui les soutenaient, mais il n'en découvrit aucune. Après avoir traversé le premier tronçon du tunnel, ils s'arrêtèrent au carrefour mentionné par Lawrence. Ce dernier leva la lampe et éclaira chacun des passages à tour de rôle. 

Sur leur droite ; un cul-de-sac avec une brouette rempli de pioches et de casques. Droit devant eux ; le couloir s'enfonçait dans les profondeurs de la falaise et il était impossible d'y voir à plus d'une dizaine de mètres, faute d'avoir une meilleure source de lumière. Sur leur gauche, la situation était similaire, mais la présence de filaments de soie éparses confirmaient la présence d'arachnides. Le haut gradé s'avança et tira sur l'un des fils avec son index. Il se tendit, suivit les mouvements du doigt, mais il ne céda pas. Lawrence éprouva d'ailleurs quelques difficultés à s'en défaire ; la matière en apparence sèche était en réalité gluante et extrêmement collante. Beaulieu sortit son couteau à cran de sa poche et le libéra d'un coup avec sa lame. 

- Dans le rapport d'Erya, il n'y avait pas mention des toiles avant le second carrefour. Ces saloperies gagnent du terrain. Elles s'approprient les lieux comme s'il s'agissait de leur nid. Les sourcils froncés, Lawrence se tourna vers son subalterne. Une lueur d'inquiétude dansait dans ses prunelles. Depuis son entrée en poste au sein de l'organisation, il n'avait jamais eu à faire face à une telle situation. Il doutait fortement de retrouver en vie les hommes disparus. En revanche, mettre la main sur le responsable derrière cette invasion lui rapporterait autant de satisfaction que de réponses. On va se séparer ici. Je vais investiguer le tunnel de gauche et toi tu vas continuer. 

- Je...
- C'est un ordre, Beaulieu. 
- Connerie. Tu vas te faire bouffer. 
- Tu me sous-estimes ?

Son regard glacial le cloua sur place. Maximilian déglutit. Il se dégageait de son interlocuteur une aura de puissance et de contrôle qu'il n'avait jamais perçu auparavant. C'en était presque effrayant. Il comprit pour quelles raisons il était parvenu à se frayer parmi les hautes sphères des magmas et ce n'était pas que pour sa belle gueule et sa loyauté indéfectible. Même s'il avait parfois goûté à la colère et à la désapprobation de Lawrence, notamment à cause de ses litiges avec Fujiwara, il ne s'était jamais retrouvé confronté à cette énergie dominante et écrasante qui se dégageait de son être tout entier. Max répondit à la question en secouant négativement de la tête. Non, il n'oserait jamais le sous-estimer. 

- Bien. Je te conseille de faire appel à l'un des pokémons que tu as pris de l'une des réserves. Ton arme ne te servira pas contre des migalos. 

Maximilian obtempéra, décrochant l'une des sphères colorées qui pendaient à sa ceinture. Ce n'était pas la première fois qu'il piochait parmi la sélection de créatures finement entraînées et mises à disposition des différentes escouades, bien qu'il le faisait à contrecoeur. Dans un éclat de lumière blanche, un minotaupe apparut. Heafy approuva son choix d'un hochement, avant de faire lui-même appel à son fidèle rhinastoc. Il lui serait facile d'encorner les araignées ou de les ensevelir sous un jet de pierres si jamais elles osaient s'en prendre à eux. 

- Trois heures, pas une minute de plus. On se rejoint ici. Essaye de ne pas faire de bêtises, tu veux ?
- J'peux rien garantir, mais j'essayerais oui. 

Il le toisa avec un rictus avant de faire signe à la taupe de passer devant. Étant nyctalope, celle-ci pourrait détecter les obstacles et les potentiels dangers. Il s'enfonça à sa suite, disparaissant rapidement dans les épaisses ténèbres du tunnel.

ACTIONS :
1. Combat contre un PNJ possédant 1 pkmn ( lvl 15 si possible )
2. Zébibron niv.14 (0/1) lance Mimi-Queue (type normal, -, 100%, baisse la défense d'un cran)
Aide à la modération:
 


curse of the spider queen Mz7d
autres comptes:
 

« you're a pawn within the game »
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur En ligne


Mister J
PNJ

C-GEAR
Inscrit le : 08/09/2013
Messages : 12510

Mer 6 Mar - 21:47
Un PNJ vous défi en 1v1!
Il envoie son pokémon!

curse of the spider queen 33
Un Nidorino lvl 15!



curse of the spider queen Blitzle
Zébiron lance Mimi-Queue!

La défense du pokémon adverse descend d'un cran!

PV de Nidorino: 54/54

curse of the spider queen 33
Nidorino lance Puissance!

Son taux de coup critique augmente!



Récap'
Combat PNJ 1 pokémon

PNJ
Nidorino lvl 15
PV de Nidorino: 54/54
Taux de coup critique 50%
Défense -1 cran


Maximilian
Zébibron FULL



Que voulez-vous faire Maximilian Beaulieu?


curse of the spider queen Ae5rm0
Moi, c'est MISTER J.
Un conseil, viens pas m'chercher. J'suis un mec qui sait jouer des poings, si tu cherches la bagarre, tu l'auras ! Et ça sera sanglant. T'es prévenu.

LA MODÉRATION RP, UN ART DE VIVRE.
formulaire pour aider les modérateurs:
 
avatar ©️ Elune Crowley ; stamp ©️ Iago Fitzroy.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur


Maximilian Beaulieu
Sbire Magma

C-GEAR
Inscrit le : 13/07/2018
Messages : 199

Région : Sinnoh
Lun 11 Mar - 5:29
Tandis qu'il avançait, Maximilian songea qu'en trois heures, il aurait le temps de faire le tour des passages les plus creux et de revenir sur ses pas. Sa botte rencontra un caillou de bonne taille et il lui donna un coup de pied ; celui-ci fut propulsé contre le talon gauche de la taupe géante et ricocha contre sa fourrure. L'impact entailla légèrement sa chair, lui soutirant un grognement d'agacement et de douleur. Même dans la noirceur absolue, le sbire put sentir son regard brillant se poser sur lui, dans un avertissement silencieux. Il oubliait qu'il se trouvait en position précaire et que d'un simple mouvement vif du bras, la bête pouvait lui sectionner la jugulaire avec ses impressionnantes griffes de métal. Il ne prononça pas le moindre mot, se contentant de progresser à tâtons, une main posée à plat contre le mur de pierre. Ses doigts rencontrèrent des fissures et des irrégularités, mais aucun filament de soie. Il tendit le bras au-dessus de sa tête, cherchant à toucher la voûte, mais elle se trouvait trop haute pour qu'il puisse l'atteindre. Même en sautant, il ne rencontrerait que du vide. Impossible de savoir si les araignées l'avaient tapissé de leur toile épaisse. 

Enfin, après un moment qui lui parut interminable, le minotaupe s'arrêta. Max le sut car il lui percuta le dos de plein fouet, incapable de voir sa silhouette qui se camouflait à travers les ténèbres. Il grimaça et se massa le nez, avant de tendre l'oreille. Un bruit lointain, comme un cliquetis saccadé, résonnait au-devant. Il fronça les sourcils et resserra sa prise sur le manche de son couteau à cran. Le tintement s'affaiblit puis disparut complètement. Le silence revint. Ses épaules s'affaissèrent ; son corps était tendu comme jamais, prêt à réagir au quart de tour. Le pokémon sol émit un couinement rauque, avant de se remettre en marche. Il ne s'immobilisa à nouveau que quelques mètres plus loin, au grand dam de son dresseur temporaire, qui se frappa une seconde fois le visage contre son dos velu. Un juron lui échappa. Mais le grattement métallique, accompagné par de petites étincelles orangées, le calma aussitôt. De la lumière ! En frottant ses griffes d'acier, la créature parvint à faire naître une flamme sur la mèche d'une lampe similaire à celle dont s'était équipé Lawrence. Grâce à sa vision extraordinaire, elle avait identifié l'objet et avait jugé bon de s'en servir, comme on le lui avait appris. Maximilian s'empara de la lampe et ajusta son intensité. Ses yeux s'acclimatèrent rapidement à cette douce luminosité ; il en profita pour inspecter le tunnel. Rien d'anormal. 

- Je vais passer devant, bouge-toi. 

Il ne s'attendait pas à demeurer en arrière éternellement. Le minotaupe, obéissant, se tourna à demi, rétractant son ventre et s'aplatissant du mieux qu'il put contre le mur pour laisser passer l'humain. L'espace était étroit. Beaulieu s'y faufila difficilement. Il repoussa ses cheveux vers l'arrière et inspira profondément. Ses iris dorés se posèrent droit devant lui et il nota que le passage se prolongeait sur une courte distance avant d'obliquer vers la gauche. Une flèche blanche avait été peinturée sur la pierre, pour aviser les mineurs de ce qui les attendait. 

Ils se remirent en route et finirent par dévier vers l'ouest. Le rouquin se demanda s'il finirait par tomber sur son supérieur, puisqu'il s'engageait désormais dans la même direction. À moins qu'il n'ait lui aussi changé sa course au courant de son avancée. Le sous-terrain dans lequel ils se trouvaient était lui aussi désert. Beaulieu y découvrit néanmoins quelques outils abandonnés et un vieux chapeau poussiéreux et déchiré. Il le prit et le secoua, avant de faire volte-face et de le déposer brusquement sur la première arête de la corne du minotaupe. Les moustaches de ce dernier frémirent, mais il accepta ce drôle de cadeau, sans réellement comprendre qu'il s'agissait d'un acte transpirant la dérision. Le magma reprit ensuite, s'aidant de sa lampe pour éclairer le sol et les parois rocailleuses. Ils rencontrèrent un autre tournant, qui les ramena vers le nord, et tombèrent face à un cul-de-sac. Sauf que le mur était recouvert de toile, avec un long cocon attaché en son centre. Max sentit son pouls s'accélérer. Le cocon avait une forme et une taille qui correspondait à celles d'un homme adulte. Se pouvait-il que... ? 

- Ouvre-le. 

L'ordre franchit ses lèvres par automatisme. Curiosité, quand tu nous tiens. Puisqu'à cet endroit, le tunnel s'élargissait, la taupe géante parvint à s'en approcher sans avoir à se contorsionner. Elle inspecta l'enveloppe soyeuse et la renifla. Son museau se retroussa aussitôt et son poil se hérissa. Apparemment, il se dégageait de la chose une odeur horrible, infecte, mais que seul un odorat développé pouvait percevoir à travers la soie. Elle eut une seconde d'hésitation, mais Maximilian réitéra sa demande avec une pointe d'irritation. Il n'avait pas envie d'attendre, le temps leur était compté. Enfin, le pokémon obtempéra et trancha le cocon d'un coup précis, en diagonale. 

ACTIONS :
1. Zébibron niv.14 (0/1) lance Vive-Attaque (type normal, 40, 100%, priorité +1)
Aide à la modération:
 


curse of the spider queen Mz7d
autres comptes:
 

« you're a pawn within the game »
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur En ligne


Mister K
PNJ

C-GEAR
Inscrit le : 08/09/2013
Messages : 13251

Mar 12 Mar - 13:31
curse of the spider queen Blitzle
Zébibron lance Vive-Attaque !
[-11 PV] PV du Nidorino : 43/54

curse of the spider queen 33
Nidorino lance Double Pied !
[-8 PV] x2 ! PV du Zébibron : 41/57


Que voulez-vous faire ?




Récap'
Combat PNJ 1 pokémon

PNJ
Nidorino lvl 15
PV de Nidorino: 43/54
Taux de coup critique 50%
Défense -1 cran


Maximilian
Zébibron : 41/57


curse of the spider queen Ae5rm0
Hum... un combat ? D'accord. Je suis MISTER K.
Aux paroles je préfère les actes. Mais viens pas pleurer après. En garde !

LA MODÉRATION RP, UN ART DE VIVRE.
formulaire pour aider les modérateurs:
 
avatar ©️ Elune Crowley ; stamp ©️ Iago Fitzroy.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur


Maximilian Beaulieu
Sbire Magma

C-GEAR
Inscrit le : 13/07/2018
Messages : 199

Région : Sinnoh
Jeu 21 Mar - 18:46
Un liquide visqueux et brunâtre s'échappa de la fente et se déversa sur le sol. Une masse diforme glissa à sa suite et s'écrasa mollement dans la flaque, projetant quelques éclaboussures nauséabondes. Le minotaupe recula aussitôt en crachotant, une patte plaquée contre son fin museau ; l'odeur des chaires en décomposition se mêlait à une autre flagrance, tout aussi putride et saisissante, mais plus difficile à cerner. Maximilian imita la créature et se pinça les narines. Il avait le coeur au bord des lèvres. Il sentit son estomac s'agiter et il déglutit péniblement, ravalant la bile âcre et acide qui s'était permise une remontée le long de son oesophage. Pourtant, ce n'était pas la première fois qu'il voyait un corps dans un sale état. Le sbire s'approcha de la chose et tendit le bras pour l'étudier à la lueur de la lampe. 

Ce qui était autrefois un homme, sans doute l'un des mineurs disparus, n'était plus qu'une bouillie à moitié digérée, liquéfiée par de puissants sucs digestifs. Quelques os semblaient encore intacts, leur surface lisse luisant sous le reflet des flammes. Cela confirmait que les migalos provenaient d'une souche différente de ceux que les dresseurs normaux capturaient. Des mangeurs d'hommes. Beaulieu sentit le duvet se dresser sur sa nuque. Dire qu'Erya était tombée sur eux et qu'elle avait failli y succomber. Le venin injecté ne servait sans doute qu'à affaiblir leur proie, d'ou son malaise et sa faiblesse. Sa mâchoire se serra. Sa colère se manifestait à nouveau ; l'envie de jeter la lampe sur la toile pour la faire flamber lui traversa l'esprit, mais il y résista. Il ne pouvait pas se permettre de perdre sa seule source de lumière. 

- Tu vas creuser ici et l'enterrer. Il désigna un recoin du tunnel, où la terre lui paraissait moins rocailleuse. La taupe géante obéit, plongeant ses puissantes griffes et repoussant roche et poussière jusqu'à ce qu'un trou d'une profondeur satisfaisante ne soit creusé. À contre-coeur, il revint vers le cadavre, qu'il poussa du bout des griffes jusqu'à sa tombe improvisée. Après quoi, il rabattit la terre meuble et l'écrasa, l'aplatissant pour qu'elle retrouve un niveau similaire au reste du sol. Ça n'enlèverait pas l'odeur, mais ça l'aténuerait un peu. Bien. Au moins ce pauvre bougre trouvera le repos qu'il mérite. Faute d'avoir de lui offrir des funérailles décentes.

Ré-examinant ensuite le cul-de-sac, Max ne trouva pas d'autres indices pouvant le mener sur la piste des migalos. Il allait ordonner leur marche arrière lorsque le minotaupe se mit à gronder, sa fourrure se hérissant. Il fit claquer ses doigts de métal en guise d'avertissement ; une série de cliquetis sacadés lui répondit en écho, soulevant un frisson chez le magma. Il ramena sa lampe dans la direction du bruit et comprit qu'ils avaient été suivi par l'une des bestioles lorsqu'il vit deux orbes violettes scintiller dans la pénombre. Une paire d'yeux qui n'exprimaient aucune émotion. Les voilà donc piégés, sans échappatoire. 

- C'pas aujourd'hui qu'on va lui servir de repas. Attaque ! 

ACTIONS :
1. Zébibron niv.14 (0/1) lance Vive-Attaque (type normal, 40, 100%, priorité +1)
Aide à la modération:
 


curse of the spider queen Mz7d
autres comptes:
 

« you're a pawn within the game »
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur En ligne


Mister J
PNJ

C-GEAR
Inscrit le : 08/09/2013
Messages : 12510

Ven 22 Mar - 13:53
curse of the spider queen Blitzle
Zebibron utilise Vive-Attaque
(- 11 PV)
PV de Nidorino = 32/54

curse of the spider queen 33
Nidorino utilise Groz'Yeux
La défense de Zebibron diminue !


Que voulez-vous faire ?



Récap'
Combat PNJ 1 pokémon

PNJ
Nidorino lvl 15
PV de Nidorino: 32/54
Taux de coup critique 50%
Défense -1 cran

Maximilian
Zébibron : 41/57
Défense -1 cran


curse of the spider queen Ae5rm0
Moi, c'est MISTER J.
Un conseil, viens pas m'chercher. J'suis un mec qui sait jouer des poings, si tu cherches la bagarre, tu l'auras ! Et ça sera sanglant. T'es prévenu.

LA MODÉRATION RP, UN ART DE VIVRE.
formulaire pour aider les modérateurs:
 
avatar ©️ Elune Crowley ; stamp ©️ Iago Fitzroy.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur


Maximilian Beaulieu
Sbire Magma

C-GEAR
Inscrit le : 13/07/2018
Messages : 199

Région : Sinnoh
Sam 30 Mar - 4:45
Le migalos fut plus rapide. Ayant perçu un changement dans le comportement de sa proie, il jaillit des ténèbres en crachant une série de filaments. Un premier projectile atteignit sa cible, se collant à la fourrure de son ventre ; un second atteignit son visage, au niveau de son oeil. Les autres la manquèrent de peu, retombant par terre en une poignée de fils éparses ou s'accrochant aux reliefs des murs et du plafond rocheux. La taupe géante y perdit sa concentration et se mit à gesticuler, cherchant à sectionner la cordelette de soie qui le privait d'une partie de sa vision. Cela permit à l'arachnide de s'élancer à pleine vitesse, escaladant le muret de gauche et pour lui bondir dessus. 

Déséquilibré, le minotaupe tomba à la renverse, forçant Maximilian à reculer. Celui-ci vit alors en détail la monstruosité qui dominait le bipède. La tête du migalos était surdimensionnée et recouverte de veinures violacées. Au lieu de posséder une troisième paire de pattes sur le sommet de son abdomen, celles-ci se retrouvaient de chaque côté de son corps, à la suite des autres, la rapprochant davantage de la physionomie de sa pré-évolution. Cela expliquait sa vélocité supérieure. L'aiguillon qui ornait normalement son front, entre ses yeux globuleux, était inexistant ; on aurait plutôt dit une plaque osseuse de forme ovale, de faible relief, servant à refléter la lumière ou destinée à protéger son cerveau qui se trouvait tout juste en-dessous. Ses chélicères atteignaient une taille exceptionnelle et demeuraient en perpétuel mouvement, suintant d'un liquide visqueux et translucide. Comme de la salive. Mais le sbire pressentait plutôt qu'il s'agissait du venin servant à paralyser ses victimes. 

Réellement horrifié, Beaulieu ne sut que faire pour la repousser. Il assista, impuissant, à la suite des événements. Si son pokémon sol parvint à la chasser en balançant un coup de griffe dans sa direction et qu'il put se redresser en position assise, il ne résista pas à l'assaut suivant. Les gigantesques crochets se plongèrent dans sa nuque et s'enfoncèrent profondément dans sa chair, faillant jaillir une coulée de sang où se mêlait également le puissant poison. Aussi vicieux que rapide, le migalos l'avait contourné sitôt qu'il avait entrepris de se relever et il s'en était pris à son angle mort. Le sbire étouffa un cri et recula davantage, serrant la poignée de sa lampe et le manche de son couteau à cran avec une telle force qu'il en fit blanchir ses jointures. Il ne se rendit pas compte que sa respiration s'était accélérée et qu'il soufflait bruyamment par la bouche, comme essoufflé. S'il était pourtant habitué à voir des créatures souffrir, voire mourir, il semblait de retour à la case départ, ébranlé par cette abomination. Mais ce n'était pas de la pitié à l'égard de son allié qu'il éprouvait, non. Il réalisait tout simplement que, privé de son protecteur, il serait le prochain à y passer. Il allait crever dans la mine comme un vulgaire moucheron. 

Lorsque le corps du minotaupe s'écroula à nouveau et qu'il vit l'arachnide s'affairer à l'emmailloter dans un cocon de soie, en commençant par sa tête, il laissa retomber son arme pour se saisir d'une nouvelle pokéball. Le tintement de la lame contre le plancher de roc attira cependant l'attention du prédateur, qui interrompit sa besogne pour se tourner dans sa direction. Leurs regards se croisèrent. Une perle de sueur quitta la tempe du rouquin pour glisser le long de sa joue. 

ACTIONS :
1. Utilisation d'une Potion (retirée).
2. Zébibron niv.14 (0/1) lance Vive-Attaque (type normal, 40, 100%, priorité +1)
Aide à la modération:
 


curse of the spider queen Mz7d
autres comptes:
 

« you're a pawn within the game »
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur En ligne


Mister L
PNJ

C-GEAR
Inscrit le : 08/09/2013
Messages : 11731

Lun 1 Avr - 19:31
~ Une sensation d'étrange flotte dans l'air... ~

curse of the spider queen Gc335nS
Vous utilisez une potion sur Zébibron !
curse of the spider queen WNxNma0
{ + 20 PV }
PV de Zébibron : 57/57




curse of the spider queen WNxNma0
Zébibron utilise Vive-Attaque.
{ - 11 PV }
PV de Nidorino : 21/54

curse of the spider queen WNxNma0
Nidorino utilise Picpic.
{ - 8 PV } Coup critique ! Ce n'est pas très efficace !
PV de Zébibron : 49/57

Et la vraie modé. Quand même.:
 

Que comptez-vous faire à présent ?




RÉCAPITULATIF :
Combat contre PNJ à 1 Pokémon.

PNJ
Nidorino niv.15
PV Nidorino : 21/54
Coup critique : 50%
Défense -1 cran

Maximilian
PV de Zébibron : 49/57
Défense -1 cran


curse of the spider queen Ae5rm0
Oh, vous savez, je ne suis pas du genre violent... Je suis  MISTER L. Quand je le peux, j'évite, mais quand il le faut vraiment, combattre ne me pose aucun souci.
Non, aucun.


LA MODÉRATION RP, UN ART DE VIVRE.
formulaire pour aider les modérateurs:
 
avatar ©️ Elune Crowley  ; stamp ©️ Iago Fitzroy.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur


Maximilian Beaulieu
Sbire Magma

C-GEAR
Inscrit le : 13/07/2018
Messages : 199

Région : Sinnoh
Lun 6 Mai - 22:53
L'araignée arqua son adbomen et s'avança prudemment, ses mandibules s'agitant avec frénésie. La luminosité l'incommodait. De l'humain qui lui faisait face, elle ne percevait d'ailleurs qu'une silhouette floue et difforme ; elle ne voyait pas la pokéball qu'il serrait au creux de sa main. Pressée par sa faim grandissante, elle passa à l'attaque. Plus vite elle aurait mis en déroute sa deuxième proie, plus vite elle pourrait reprendre son travail de tisserand. Lorsqu'il vit le migalos bondir dans sa direction, Maximilian réagit au quart de tour, son instinct de survie reprenant le dessus. Il activa le mécanisme d'ouverture de la sphère et la projeta de toutes ses forces ; elle heurta la tête de l'arachnide, avant de rebondir et d'atterrir dans un tintement métallique sur le sol. Une tentative désespérée pour l'empêcher d'approcher davantage. Cela n'eut pour effet que d'attiser la colère de la bête. 

Sauf qu'elle ne put jamais lui sauter dessus et lui injecter son venin comme elle le prévoyait ; une douleur cuisante, assourdissante, iradia dans l'une de ses pattes arrières, la forçant à s'immobiliser. Elle se tourna à demie, cherchant la source de son mal, et elle découvrit une langue de flammes enroulée autour de son membre. L'odeur de la chair grillée soutira un haut-le-coeur au rouquin, déjà rendu sensible par son autre trouvaille. Et dire qu'il s'était presque habitué aux élans putrides qui émanaient du cocon ouvert. Son regard se posa sur l'aflamanoir, qui surplombait son opposant de toute sa hauteur ; il le vit tirer d'un coup sec sans le moindre scrupule, sectionnant la patte qu'il retenait. Une stridulation suraigu échappa au migalos, un mélange de surprise et de douleur, et elle se replia près d'un mur. Elle remua faiblement son moignon ; la plaie, cautérisée par le feu, ne risquerait pas de s'infecter. 

L'aflamanoir se pencha vers son compagnon tombé au combat et, à l'aide de ses griffes, libéra sa tête de son enveloppe soyeuse. Les yeux mi-clos, la taupe couina. Sa respiration était laborieuse. Max observa l'échange en silence. Il n'était pas rare que les pokémons issus du laboratoire éprouvent de l'affection les uns envers les autres. La blessure à la nuque de minotaupe était vilaine ; la peau boursoufflée entourant les marques suintait de sang et de pu, et sans doute des excédents de venin qui n'avaient pu trouver leur chemin dans son système sanguin. Il n'était pas certain de pouvoir lui venir en aide, il n'avait rien d'un soigneur. Le fourmilier se redressa alors et se tourna vers son ennemi. Ce n'était pas pour sauver son maître qu'il se battrait. Sa langue fusa au bout de son fin museau et il la fit claquer agressivement, tel un fouet. Il n'accorderait aucune chance à cette anomalie de la nature. Des volutes de vapeur s'échappèrent de ses poignets cerclés de fer. Il commençait à s'échauffer.

ACTIONS :
/!\ zebibron a gagné 2 niveaux depuis le tour précédent.
1. Zébibron niv.16 (0/1) lance Vive-Attaque (type normal, 40, 100%, priorité +1)
Aide à la modération:
 


curse of the spider queen Mz7d
autres comptes:
 

« you're a pawn within the game »
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur En ligne

Contenu sponsorisé



C-GEAR
Revenir en haut Aller en bas
 Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
(Page 1 sur 2) Aller à la page : 1, 2  Suivant
Sujets similaires
-
» Les Spider Pirates recrute activement !
» lee ◊ don't be a drag, just be a queen
» Barbie Fashion Queen contre Barbie Geek [Swann et quelques moldus]
» [RP] Baptême de Queen
» Isaac "Target" Queen

Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Master Poké :: Le Pokémonde :: Région Sinnoh - 4E G E N :: Charbourg-