-25%
Le deal à ne pas rater :
25% sur l’Ecran Gamer Hp 25MX
149.99 € 199.99 €
Voir le deal

 
» Ce sera fun, really ?

Hélène Joannis

Hélène Joannis
Ex-Champion

C-GEAR
Inscrit le : 08/07/2018
Messages : 1638

Région : Johto - Alola
Sam 10 Nov - 18:08
Je n'étais pas du genre à m'intéresser aux traditions humaines, je préférais consacrer ce temps à mes recherches, restant enfermée pour éviter de croiser du monde. Notamment lors de la période d'Halloween, lorsque je vivais et travaillais encore au campus universitaire : quelle plaie cela pouvait être que de voir tous ces grands gamins, déguisés, venant emmerdés tous ceux qu'ils croisaient pour essayer de récupérer des sucreries... Et j'avais beau avoir mon caractère, ils n'hésitaient pas à venir me voir pour tenter leur chance. Au moins maintenant j'étais tranquille, les enfants m'évitaient à cause de ma couleur de peau et de ma réputation... Quoique ma réputation risquait de changer maintenant que j'étais à la ligue, les enfants allaient de nouveau m'approcher, attirés par la célébrité que j'étais... Avec un peu de chance, en gardant mes distances, j'arriverais à créer une aura froide autour de moi qui me permettra d'éviter les assauts de fan. Hors de question d'avoir des fanboy qui hurlent à mon passage comme ce Baldwin, je n'ai pas besoin de ça pour gonfler mon égo, il me suffit de demander à Edel.

En parlant de Edel, j'ai reçu un message de lui il y a quelques minutes que je n'ai pas encore lue, trop occupée à travailler. Posant mon stylo, j'attrape mon téléphone et lis son message avant de hausser un sourcil étonné ; il m'invite à une soirée horreur à Ecorcia, en l'honneur d'Halloween. Apparemment un labyrinthe géant a été mis en place et, évidemment, il a décidé de s'y rendre... Et souhaite être en bonne compagnie. Ce sont ses mots. Décidément, il est bien le seul à savoir comment m'avoir par les sentiments... Et au fond, pourquoi pas ? Ce sera une occasion de nous amuser un peu au détriment des autres : je n'aurais pas besoin de beaucoup me déguiser pour faire peur aux autres, c'est parfait. Et comme je viens tout juste d'entrer à la ligue personne ne m'a encore vu combattre au stade, seul mon nom a commencé à tourner dans les journaux... De quoi garder mon anonymat, normalement.

Allez, pourquoi pas ? J'y serais vers 19h, t'as intérêt à ramener tes fesses vu l'honneur que je te fais !

Bon, j'avais encore un peu de temps devant moi mais je ne devais pas non plus traîner, il faudrait que j'emprunte un pokémon au QG pour le voyage ; de plus, seule Arwen serait à mes côtés, je laissais les autres au QG... Il ne manquerait plus que Zero réussisse à sortir de sa pokéball en plein milieu de l'événement... Quoique ce serait drôle, pour le coup l'animation aurait de quoi être effrayante !

Pour l'occasion je décide d'enfiler l'une de mes tenues chinoise, bleue et violette, que je comptais à la base mettre pour mes combats de ligue... Elle met en avant le tatouage de mon dos, une grande araignée au cœur rouge, qui ira parfaitement avec l'ambiance. La tenue fait aussi ressortir la couleur de ma peau et cela risque d'être marrant : pour une fois les gens vont penser qu'il s'agit d'un maquillage, ça va me changer un peu. Je me maquille ensuite, un rouge à lèvre rouge sang et du fard à paupière, avant d'aller chercher un pokémon qui me conduira à Ecorcia, prenant un Roucarnage de belle taille. Le trajet sera plutôt rapide et l'oiseau me dépose pile à l'heure non loin du village, près du manoir où se déroule la fête. Y'a un sacré paquet de monde, quelques personnes se retournent vers moi, mais rien de plus. Il faut dire qu'il y a énormément de déguisements, comme prévu je risque de passer inaperçu.

Je fais sortir Arwen de sa pokéball avant d'aller vers l'entrée, tout en pianotant un sms pour Edel afin qu'il sache que je suis là... Même si je ne savais pas encore que je verrais pas la tignasse de l'argenté de toute la soirée.


Ce sera fun, really ? Signa212
autres comptes:
 
Revenir en haut Aller en bas

Irina Sokolov

Irina Sokolov
Sbire Aqua

C-GEAR
Inscrit le : 10/01/2016
Messages : 1314

Région : Alola
Jeu 15 Nov - 2:07

Ce sera fun, really ?

Ft. Hélène Joannis


Je ne parviens pas à décrocher mon regard du flyer que je tiens entre mes mains. Je ne sais pas quoi en faire. J’hésite. Je doute. C’est un lieutenant de la team Aqua qui me l’a fait remettre. Une sorte d’invitation en quelque sorte. Ils veulent une nouvelle rencontre. Ils ont entendu parler de moi. Mon recrutement les intéresse fortement. Surtout maintenant que j’ai mis en avant mes capacités en matière d’affrontements et de stratégie pokémon. Je ne suis pas une championne ou un crack dans le domaine, il ne faut pas exagérer non plus, mais je me débrouille pas trop mal. La preuve, je suis tout de même parvenue à vaincre deux champions d’arènes. J’ai donc obtenu leurs badges respectifs. Je dois avouer que j’en suis plutôt fière. Tout le monde ne peut pas se vanter d’une telle réussite. Et dire que sans Claes, je ne le pourrais sans doute pas non plus. Sans lui, je n’aurais pas eu l’idée de me lancer là dedans. Pour moi, c’était sans intérêt. Mais maintenant que j’en remarque les retours, je ne peux que le remercier. Je vois bien le regard de mes interlocuteurs lorsque j’évoque ma réussite face à ces dresseurs de pokémon reconnus par la ligue. Tout de suite, ils se mettent à me regarder différemment. Ils me prennent davantage au sérieux. Depuis que j’ai décroché la victoire lors de ces affrontements, j’ai comme l’impression que les gens reconnaissent davantage ma légitimité à être capitaine de mon propre équipage. Un comble. Comme si j’ai besoin de ça pour faire correctement mon boulot.

— Cette soirée, tu devrais y aller.

Je sursaute. Je manque de laisser échapper le prospectus de mes mains. Je me retourne pour regarder celui qui vient de me surprendre. Je sais déjà de qui il s’agit avant même qu’il ne soit dans mon champ de vision. Claes. Mon second depuis le commencement de notre aventure. J’avais reconnu sa voix immédiatement. En même temps, le contraire aurait été relativement gênant avec le temps que l'on passe ensemble, au quotidien. Avant de lui répondre, je regarde de nouveau le papier qui se trouve dans mes mains. Cette invitation pour une soirée particulière dans un Manoir d’Ecorcia. C’est un Goélise qui est venu me la remettre. Avec un petit mot, pour l’accompagner. Il n’était pas vraiment détaillé, il indiquait seulement que l’on me retrouverait sur place. Je me demande bien ce qu’ils me veulent. Il est vrai que mon échange avec le lieutenant Isonade dans ce parc aquatique de la région d’Hoenn commence à remonter un peu, mais normalement j’ai tout mon temps pour y songer. Alors je ne comprends pas pourquoi ils désirent de nouveau me rencontrer. Et puis… Ils auraient pu trouver mieux comme lieu. Parce que là, ils vont me forcer à faire un effort vestimentaire. Ce dont je n’ai pas la moindre envie, bien entendu.

— Tu en es sûr ? Je ne vois pas ce qu’ils me veulent. Encore moins dans ce lieu.

— Certain. C’est une soirée. Avec d’autres gens. Pour Halloween. Avec un labyrinthe en plus d’après cette publicité. C’est le lieu parfait pour une rencontre en toute discrétion avec des inconnus. Et puis personne ne risque de s’intéresser à votre échange.

— Hm. Je ne suis pas certaine de m’y intéresser non plus. Tu connais parfaitement mon avis sur les trucs d’horreur. Les Pitrouilles décorés et tout ça, c’est bon. Mais le reste est plutôt du genre à me coller une peur bleue.

— Et bien au moins tu seras déjà assorti à leurs tenues.

—————————


Après une longue hésitation, je me suis tout de même décidée. Je vais me rendre à cette soirée. Je ne sais absolument pas ce que cela va bien pouvoir donner, mais la curiosité et ma discussion avec Claes ont fini par me motiver. Maintenant, il ne me reste plus qu'à espérer que tout se déroulera correctement. Surtout, que je n’ai pas la moindre idée de ce qu’ils peuvent bien me vouloir. Normalement, c’était à moi de les contacter, pas l’inverse. De ce fait, j’ai bien des difficultés à comprendre la situation présente. Et bon. Je ne comprends toujours pas pourquoi c’est dans ce manoir que l’on m’a donné rendez-vous. Comme si je n’ai que cela à faire de traverser la région de Johto pour rejoindre Ecorcia. Ils auraient tout de même pu trouver quelque chose qui serait plus près du littoral. Parce que sérieusement, là je ne trouve pas ça très logique leur histoire. Il s’agit de la team Aqua. Des personnes qui protègent et font la promotion de tous les territoires aquatiques. Et c’est en plein milieu des terres qu’ils veulent me rencontrer. Pour moi, c’est louche. Si c’est une histoire de discrétion, ils auraient pu trouver bien mieux qu’une soirée spéciale sur le thème d’Halloween.

Ecorcia. Le manoir et son labyrinthe. Malgré les indications, j’ai mis un temps fou à trouver ma destination. Pour me repérer lorsque je suis en mer, je ne rencontre pas vraiment de problème. Mais dès lors qu’une étendue d’eau n’est pas visible, je me retrouve totalement perdue. Je n’aime définitivement pas me trouver au milieu des terres. J’ai la sensation d’être totalement oppressée. De ne pas être à ma place. C’est un ressenti particulièrement étrange. Mon navire me manque déjà. J’aurais préféré que mon second m’accompagne, mais il n’a pas voulu. J’ai bien tenté de le convaincre, mais il m’a sorti la carte Pieter pour esquiver. En réalité, je suis certaine qu’il l’a payé avant pour qu’il vienne réclamer sa présence juste à ce moment-là. Le timing avait été bien trop précis pour que je ne sois pas dubitative face à toute cette histoire. C’est donc seule que j’ai effectué le trajet. Enfin avec mes compagnons tout de même puisque Jeanne et Rhum on tout simplement refusé de rester à bord du Jackdaw. Mais tout de même. Ce n’est pas la même chose que de voyager en compagnie de Claes.

Pour l’occasion, je me suis habillée. Cette fois, j’ai réfléchi avant de partir. Je suis bien décidé à ne plus commettre cette erreur lors de mon passage dans la région de Sinnoh. J’ai eu tellement froid sur cette montagne, avec ma tenue microscopique, que désormais je me préoccupe davantage de la quantité de tissus recouvrant mon corps. Je ne tiens pas vraiment à mourir de froid. Mais ici, dans la région de Johto, le climat est un peu plus agréable que le froid pénétrant de la montagne. Bien que Claes ait longuement insisté, je me suis montrée catégorique. Il était tout bonnement hors de question que je revête une robe ou une jupe. Surtout avec cette histoire de labyrinthe, je préfère avoir une tenue un minimum confortable. J’avais donc enfilé un pantalon, noir, relativement simple, qui rentrait dans mes bottes en cuir montant jusqu’aux genoux. J’avais opté pour un haut dévoilant légèrement mon ventre avec une veste par dessus. Simple et efficace. En même temps, je ne me déplaçais pas pour un défilé de mode.

À l’intérieur, ce n’est pas forcément très peuplé. Il y a une personne a l’accueil, forcément. Une femme brune, avec une coiffure complexe et des lunettes. Une employée ou quelque chose dans ce genre-là. Il ne fait aucun doute au regard de sa posture qu’elle est ici pour accueillir les gens pour la soirée. Pour le reste, je remarque surtout plusieurs petits groupes formant des paires. Et une femme. Toute seule. Avec une peau bleutée. Je me demande s’il s’agit d’un déguisement. Si c’est le cas, c’est particulièrement bien fait. Je ne sais pas si c’est la personne que je suis censée rejoindre. Je dois avouer qu’ils n’ont pas été très précis dans leurs informations. J’ai seulement un nom, me faisant supposer que je dois retrouver une femme. Je ne sais pas. Mais je ne vais pas rester planté là. J’ai d’autres choses à faire que de me poser des questions toute la journée. Le plus simple, c’est de m’approcher et de demander confirmation. Si c’est elle, parfait. Si ce n’est pas le cas, et bien, j’aviserais après.

— Bonsoir ! Je dois retrouver une dénommée Ashley, ici. Est-ce vous ?



Ce sera fun, really ? DK8c7Zx Ce sera fun, really ? 0ZlvUun
Autres comptes:
 
Stamps:
 
Revenir en haut Aller en bas
En ligne

Miss E

Miss E
PNJ

C-GEAR
Inscrit le : 08/09/2013
Messages : 3281

Jeu 15 Nov - 17:59
Ce sera fun, really ? 8m2cOOO
Bienvenue au Labyrinthe de la Terreur !
Vous commencerez votre parcours par la porte Ouest !
Frissonnez bien !


avatar ©️ Elune Crowley.
Revenir en haut Aller en bas

Hélène Joannis

Hélène Joannis
Ex-Champion

C-GEAR
Inscrit le : 08/07/2018
Messages : 1638

Région : Johto - Alola
Sam 1 Déc - 15:21
Je n'ai pas l'habitude de me retrouver dans la foule et, si cela n'avait pas été pour mon ami, jamais je n'aurais eu l'idée saugrenue de venir ici pour fêter Halloween. Comme si je fêtais Halloween en temps normal ! Comme toutes les autres fêtes, je la trouvais commerciale et inutile, je préférais profiter de cette soirée pour avancer dans mes recherches, surtout que je n'aurais pas été dérangée par des enfants dans mon appartement de la ligue, contrairement aux années précédentes... Mais non, la seule personne qui était capable de me sortir de mon petit confort avait décidé que nous pouvions profiter de l'occasion pour nous amuser un peu et j'avais décidé de le suivre, bien qu'un peu réticente vis à vis du contexte lui-même... J'aurais préféré qu'il passe à l'appartement pour que nous buvions un verre de vin, mais c'était mal connaître Edel. J'avais donc fini par accepter mais, maintenant que je me retrouvais en pleine foule de gens déguisés (et même de pokémons grimés) je commençais à avoir quelques regrets ; comment allais-je le retrouver ? Je lui avais bien envoyé un message à mon arrivée mais, pour l'heure, mon téléphone ne vibrait pas, et je me retrouvais dans une espèce de file d'attente, non loin de l'entrée. Si il était déjà arrivé il devrait être dans le coin non ? Je vérifiais une nouvelle fois mon téléphone alors que Arwen se mettait sur la pointe des pieds pour tenter de regarder par dessus la foule, sans grand suspect ; elle faisait quasiment ma taille mais moi-même je n'arrivais pas à discerner la chevelure argentée du maître de l'élite...

- Évite de lâcher tes phéromones ici. Entre les pokémons qui étaient sortis de leurs pokeballs et les nombreux humains Arwen pourrait faire une vraie émeute si elle le voulait vraiment et je préférais prendre les devants. Allez viens, allons vers l'entrée.

Si Edel était là je l'aurais vu alors autant avancer plutôt que de rester plantée là au beau milieu de tous ces inconnus qui discutaient et semblaient s'attendre pour une raison où une autre. Je sentais d'ailleurs quelques regards insistants posés sur moi auxquels je répondais par mon plus beau sourire hypocrite avant de m'éloigner ; ma nomination était encore récente et mon image n'était pas encore apparue dans tous les journaux, mais il était possible que certains aient fait des recherches pour connaître mon visage... Mais cela restait encore une minorité, sûrement. D'autres pensaient peut-être que je m'étais déguisée pour remplacer à moi-même, va savoir.

Qui sait, j'allais peut-être lancer une mode ?

Je n'étais pas loin de l'entrée, continuant de scruter les têtes autour de moi ainsi que mon portable, lorsqu'une voix qui m'était clairement adressée me tira de mes pensées ; me tournant, je me retrouvais face à une jeune femme rousse, habillée plutôt sobrement vu l'occasion, qui m'avait appelé par un prénom qui m'était totalement inconnu.

- Ashley ? Pas du tout non. La personne que j'attend a moins de formes au niveau de la poitrine. Ça, c'était le moins que l'on puisse dire.

Cependant, je ne m'attendais pas à la suite des événements : une organisatrice venait de se jeter sur nous avec un grand sourire, nous poussant presque vers l'entrée du labyrinthe tout en nous souhaitant la bienvenue, nous déversant un flot continue d'informations. J'eus le malheur de hocher la tête pour que cela cesse et, avant même d'avoir le temps de caser une réplique assassine dont j'avais le secret, je me retrouvais emporté un peu plus loin en compagnie de la rousse.

- C'était quoi cette folle furieuse ?

J'attrapais mon téléphone pour envoyer un sms à Edel, lui prévenant que je me trouvais devant la porte Ouest avec une femme rousse, lui demandant de nous rejoindre à l'intérieur... Sans comprendre qu'il ne serait pas forcément réparti au même endroit que nous.

Bon, il ne nous restait plus qu'à entrer et à tester ce labyrinthe, je n'allais pas faire demi-tour maintenant. J'eus tout de même la présence d'esprit de me tourner vers ma camarade du soir (au moins elle n'était pas grimée et n'était pas une gamine).

- Au faite moi c'est Hélène, et la Malamandre s'appelle Arwen.


Ce sera fun, really ? Signa212
autres comptes:
 
Revenir en haut Aller en bas

Irina Sokolov

Irina Sokolov
Sbire Aqua

C-GEAR
Inscrit le : 10/01/2016
Messages : 1314

Région : Alola
Mar 4 Déc - 15:48

Ce sera fun, really ?

Ft. Hélène Joannis


Une soirée ayant pour objectif de fêter Halloween. Sérieusement, ils n’auraient pas pu trouver autre chose pour une rencontre aussi importante ? Je me demande bien ce qui peut bien traverser l’esprit des personnes prenant ce genre de décisions. Enfin… À condition qu’autre chose que de l’air puisse passer. Mais dans tous les cas, je ne comprends pas comment ils peuvent se dire qu’un tel lieu sera un endroit idéal pour une rencontre. Surtout lorsqu’ils ne me fournissent pas la moindre information ou le moindre moyen de contacter mon interlocuteur du jour. C’est vraiment du grand n’importe quoi. Et moi, alors ? Je me demande bien pourquoi j’ai accepté de me taper tout le trajet entre la côte et cette ville. Enfin non, je le sais. J’ai écouté les conseils de mon second. J’ai le dernier mot sur les décisions que je prends, mais en général je fais toujours en sorte de lui demander son avis. Parce qu’il a toujours été de bon conseil. Moi, j’ai surtout tendance à me montrer un peu trop impulsive. Alors forcément, je compte toujours un peu sur lui pour équilibrer tout cela. Donc lorsqu’il m’a dit que ce serait une bonne chose, je n’ai pas cherché plus loin. J’ai accepté et je me suis plus ou moins préparée. En réalité, je crois qu’en lui demandant son avis, j’espérais une réponse dans ce genre-là. Parce que ce que ces gens me proposent, ça m’intéresse.

Depuis plusieurs mois, je ne me sens plus vraiment à l’aise avec mon statut de mercenaire pirate. Pour la seconde partie, il n’y a aucun problème. J’ai toujours l’âme d’une capitaine pirate. C’est ma voie. C’est mon existence. C’est ce que je désire faire. Arpenter les mers. Vivre ma vie comme je l’entends. Attaquer les navires que nous croisons, selon mes envies. Selon nos besoins. Même si ces derniers temps, avec les récompenses que l’on se fait lors des quelques missions que l’on accepte, ce n’est plus réellement une nécessité. Les pillages sont devenus un véritable plaisir. On se contente de prendre ce qui nous plaît. Ce que l’on peut utiliser ou refourguer sans trop de mal. Un véritable plaisir. Donc non. C’est plutôt les missions qui ne me satisfont plus vraiment. Pour preuve, sur toutes celles que l’on nous propose régulièrement, je n’en accepte plus qu’une poignée. Celles qui ont des récompenses au montant bien trop élevé pour que mon appât du gain me permette de refuser. Et je trouve ça nul. La plupart du temps, on se retrouve en sorte de chômage technique parce que tout cela ne m’intéresse plus.

Je n’aurais jamais pensé que cela puisse m’arriver un jour, mais pourtant c’est le cas. Je ne me sens plus du tout en adéquation avec tout cela. Les années passent. Notre réputation n’est plus à faire. Et moi, je crois bien que j’ai le besoin de me battre pour une cause qui me parlerait réellement. Agir pour les besoins de l’un ou de l’autre, sans vraiment savoir à quoi cela va pouvoir servir, cela ne me plaît pas. Je n’ai pas envie de soutenir, sans le vouloir, une cause que je détesterais en temps normal. Par exemple, je ne veux pas oeuvrer pour l’expérimentation sur les pokémons. Mais avec les missions, je ne sais pas vraiment ce que je fais. Et ça, je ne veux plus. Je veux choisir. Je veux savoir. Je veux que mes actions puissent avoir un réel impact. Et cette organisation, qui semble oeuvrer pour la défense des territoires et des créatures aquatiques, elle me plaît. Je veux en savoir plus. Et éventuellement, je veux négocier notre entrée dans ce mouvement. Mais pour ça, il faut déjà que je trouve mon interlocutrice.

Lorsque je me suis approché de cette jeune femme, mes partenaires à quatre pattes ont suivi. Sans surprise. S’ils peuvent rester étendus sur le pont du navire, en plein soleil, pendant des heures entières pour des siestes me faisant rêver, lorsque ces deux créatures m’accompagnent en dehors, ils se comportent comme de véritables gardes du corps. Je ne suis pas certaine d’avoir réellement besoin de cela, surtout ici, mais impossible de les raisonner. Après, on ne peut pas vraiment dire que mes gardes soient particulièrement impressionnants au premier regard. Le premier, Rhum, est sans doute celui dont les gens se méfient le plus. Entre la posture qu’il adopte et les réactions qu’il peut avoir, il affiche clairement son esprit combatif. Je sais qu’il ne s'attaquera jamais à un être humain sans un ordre de ma part, mais sans le connaître je ne m’y risquerais pas. Ses dents semblent tout de même redoutables. Et pour le second, il s’agit d’une garde. Jeanne. Mais avec son air de petite peluche, elle est loin d’être crainte. Si elle est là, ce n’est pas vraiment pour se battre, mais parce qu’elle est un véritable pot de colle qui ne peut pas supporter l’idée que je m’éloigne sans elle. Une catastrophe celle-là. Mais bon. Je n’ai pas pu lui refuser cette sortie, alors elle est là.

— Je m’en doutais un peu. Cela aurait été très simple. Mais vous sembliez être la seule ici à chercher quelqu’un. Alors j’ai eu un peu d’espoir. Mais tant pis. Bon courage pour l’attente de votre partenaire alors. Vous devriez lui suggérer d’augmenter le volume de sa poitrine, il semble que cela aide à être à l’heure.

Bon. Ben échec. J’aurais bien voulu que ce soit elle, cette fameuse Ashley que je dois rencontrer ici. Mais visiblement, c’est mort pour moi. Alors que je tentais de réfléchir à un autre moyen de trouver la représentante de la team Aqua pour ce rendez-vous, une organisatrice s’est jetée sur nous, un grand sourire Colgate sur les lèvres. Sans ménagement, elle nous a entraînés vers l’entrée du labyrinthe tout en nous souhaitant la bienvenue. Elle n’arrêtait pas de parler. Si bien que je ne comprenais pas grand-chose de toute cette histoire. Et voilà que l’on est désormais devant l’entrée du parcours. Sans même que je ne puisse avoir le temps de dire quoi que ce soit. Je n’avais pas prévu cela dans mes plans. Je vais faire comment pour retrouver cette Ashley si je ne peux même pas attendre à l’accueil ? Je n’ai aucun moyen de la contacter. C’est bien ma chance...

— Je ne sais pas, mais elle est cinglée, ça j’suis d’accord. Je n’avais pas prévu ça moi. Je dois retrouver quelqu’un.

Mais bon. Vu le bordel derrière nous, cela s’annonce bien compliqué de revenir discrètement sur mes pas. Parce que c’est le mot d’ordre. Il ne faut pas non plus que je me fasse trop repérer, sinon les employés de ces lieux vont forcément me garder à l’oeil, d’une manière ou d’une autre. Et là, ce ne serait vraiment pas le bon plan. Je vais donc devoir prendre mon mal en patience. Je n’ai pas la moindre chance de les préviendras, mais ce n’est pas bien grave. Au pire, je contacterais le lieutenant Isonade lorsque je serais de retour à bord de mon navire. Si je croise cette Ashley avant, tant mieux. Sinon, ils devront m’expliquer ça. Je refuse tout bonnement d’avoir fait le déplacement pour rien. C’est mort. Mais quitte à être là, autant se présenter. L’autre femme a raison. Et bon. J’aurais pu tomber sur bien pire. Je ne sais pas ce que représente son déguisement, enfin si elle en porte réellement un, mais au moins, il s’agit d’une adulte. Et j’ai déjà bien assez à faire au quotidien avec Pieter pour ne pas avoir à supporter un mioche lorsque je suis en déplacement.

— Et bien enchantée, moi c’est Irina. Le Malosse qui montre les crocs, c’est Rhum. Et le pot de colle derrière, c’est Jeanne, ma jeune femelle Hélionceau.

C’est beau. Je me suis présentée. J’ai même répondu avec politesse. Sérieusement, je m’impressionne. J’ai l’impression que quelqu’un a pris possession de mon corps et le contrôle à ma place. Je rencontre bien plus de difficultés à me montrer aussi courtoise en temps normal. Surtout lorsque je suis contrariée. Mais maintenant, on fait quoi ? Parce que c’est bien beau de connaître respectivement le prénom de l’autre. Et l’identité des accompagnants pokémon. Mais dans le fond, cela ne sert pas à grand-chose. Enfin. Je veux dire que cela ne permet pas à notre situation d’évoluer. On aurait pu ne pas échanger le moindre mot que les choses seraient exactement les mêmes. Il faut donc faire quelque chose. Mais quoi ? Ouvrir la porte ? Possible. En même temps, on n’a pas trop d’autres possibilités. Je tends la main. Je clenche la poignée. Elle s’ouvre. Elle n’est donc pas verrouillée. C’est visiblement ce que les organisateurs attendaient de nous. Sans m’avancer plus que cela, on ne sait jamais, j’ai légèrement poussé la porte. Pour nous permettre de voir ce qu’il se passe de l’autre côté sans pour autant nous jeter dans la gueule du Lougaroc.

Surprise. Alors que je m’attendais à trouver une pièce derrière cette porte, je me rends compte que ce n’est pas du tout le cas. Devant nous, c’est l’extérieur. Quelques marches à descendre et le début d’un labyrinthe. Et bien entendu, les murs végétaux sont bien trop haut pour que l’on puisse voir dans quelle direction se trouve la sortie. Dommage. J’aurais bien voulu gagner un peu de temps de cette façon. Il ne nous reste plus qu’à prendre une décision. Rester là ou se lancer dans l’aventure. Je me demande s’il sera possible pour Ashley de me rejoindre. Ah moins que je ne sois dans l’obligation de l’attendre à la fin. Possible. Je m’occuperais de ça plus tard. Avant, j’ai un labyrinthe à traverser. Et c’est bien la première fois de ma vie que je me trouve confrontée à ce genre de situation.

— Hum. Je suppose qu’il faut se lancer. Il y a plusieurs entrées dans ce labyrinthe ? Je n’ai rien compris de ce qu’elle racontait avec son débit de folle.



HRP - Utilisation de Vol


Ce sera fun, really ? DK8c7Zx Ce sera fun, really ? 0ZlvUun
Autres comptes:
 
Stamps:
 
Revenir en haut Aller en bas
En ligne

Hélène Joannis

Hélène Joannis
Ex-Champion

C-GEAR
Inscrit le : 08/07/2018
Messages : 1638

Région : Johto - Alola
Mar 26 Fév - 12:40
Je ne m'attendais pas à me faire agresser de la sorte par une personne du staff, je pensais pouvoir attendre tranquillement Edel afin de lui tirer les oreilles, histoire de lui apprendre la ponctualité : c'était lui qui m'avait traîné ici, il aurait du être là le premier pour m'accueillir et éviter qu'on ne termine dans une telle situation ! Il allait voir lorsque j'allais le trouver, il allait regretter d'avoir fait preuve de laxisme, non mais. En attendant je me retrouvais mise en duo avec la rousse qui m'avait questionné juste avant, et la présentatrice ne semblait pas du tout se rendre compte que nous ne nous connaissions pas, nous déblatérant tout un speech concernant le labyrinthe, que j'écoutais d'une oreille distraite, plus occupée à regarder autour de moi en espérant voir cette touffe argentée. La femme finit par se taire, nous laissant seules devant une porte menant à l'entrée, et je me tournais vers la rousse pour commenter ce qui venait de se passer. Je n'avais même pas fait attention aux règles des lieux, même si j'imaginais qu'il fallait ouvrir la porte pour commencer notre périple.

- Mf la même, je ne serais jamais venue si cet idiot ne m'avait pas invité, il a intérêt à me retrouver dans ce labyrinthe où j'irais au qg lui botter le cul.

Au moins, il était clair avec ma partenaire non-désignée que nous attendions quelqu'un d'autre et que notre alliance pouvait prendre fin à tout moment, si nos partenaires nous rejoignaient. J'espérais que ce soit le cas, j'avais tout de même mis de côté une soirée entière de recherches juste pour ses beaux yeux et son cul ; il allait comprendre ce que cela faisait de se prendre un talon à cet endroit là si il me la faisait à l'envers. D'ailleurs, avait-il répondu à mon message ? Non, toujours rien... Je soupirais, avant de me reprendre histoire de me présenter à cette femme, apprenant au passage qu'elle s'appelait Irina ; une russe ? Je haussais un sourcil, me demandant quel genre de personne appellerait son pokémon rhum... Elle lui faisait porter un tonneau avec la boisson aussi ? Je ne comptais pas aller vérifier, mais drôle d'idée. Comme si j'allais appeler l'un de mes pokémons vin blanc. Par contre ça pourrait être drôle de le faire croire à Edel tiens, il serait capable d'y croire.

Je laisse la rousse ouvrir la porte et la suis, pénétrant dans un grand labyrinthe extérieur, dont les murs sont suffisamment hauts pour nous empêcher de regarder par dessus. Impossible de savoir quelle taille fait l'endroit, peut-être que la femme en a parlé ?

- Le seul truc que j'ai suivi, c'est qu'on ne peut pas se servir de nos pokémons pour trouver la voie, parce que Arwen a fait la gueule. Mais ça pourrait être drôle d'essayer tiens.

C'était à se demander ce qu'il se passerait alors... Dans tous les cas inutile de traîner là et je me mis à marcher, d'un pas tranquille, observant tout autour de nous. Pour le moment il n'y avait rien de particulier, si ce n'est les grandes toiles d'araignées dans les haies... Je fis une halte lorsque mon téléphone se mit à vibrer et je l'attrapais, constatant qu'il s'agissait enfin de lui.

- La porte Est... Donc il y a bien plusieurs entrées. Génial. J'suis pas prêt de le retrouver celui-là.

Bon ben, plus qu'à avancer hein... Qu'est-ce qui nous attendait plus loin ? J'eus à peine le temps de me le demander que quelque chose jaillit des fourrés, à quelques mètres devant nos yeux, tel un lutin sortant de sa boîte : un énorme Migalos qui était déguisé en orange. Je haussais un sourcil.

- Il était censé faire peur ?


Ce sera fun, really ? Signa212
autres comptes:
 
Revenir en haut Aller en bas

Irina Sokolov

Irina Sokolov
Sbire Aqua

C-GEAR
Inscrit le : 10/01/2016
Messages : 1314

Région : Alola
Dim 7 Avr - 10:15

Ce sera fun, really ?

Ft. Hélène Joannis

Je ne sais pas ce qu’ils ont ici. C’est une drôle de façon de traiter les gens je trouve. Ce n’est pas avec ce genre de comportement qu’ils risquent d’attirer les foules. Enfin je suppose. Personnellement, ça ne me donne pas envie. Je ne sais pas ce que ça donne pour la suite, mais c’est certain que pour le moment ça ne m’enchante pas. Ils ont intérêt à relever rapidement le niveau de leur prestation. Dans le cas contraire, mon avis sur les réseaux sociaux risque de ne pas être bien élevé. Pour l’accueil, c’est zéro en tout cas. Ou peut être un peu plus, parce que ça ne se fait pas de mettre ce genre de note je trouve. Mais dans tous les cas, sur ce point-là, je ne vais pas être particulièrement généreuse. Je vais le signaler que je trouve cette agression, par un membre du staff en plus, à notre égard réellement abusive. Je trouve que ce n’est pas normal que l’on ne nous accorde pas au moins quelques minutes pour attendre nos amis. Ou au moins les personnes qui nous ont donné un rendez-vous en ces lieux. Et puis la team Aqua… Je les retiens eux. Ils me filent un rendez-vous en ne fournissant que le strict minimum pour me permettre de trouver le lieu et en plus de cela, ils se permettent de me faire attendre ? Eux aussi ils récoltent un mauvais point. Ça me saoule déjà toute cette histoire. Et en plus, je dois former en duo avec cette femme un peu étrange que je ne connais ni d’Ève, ni d’Adam. Je n’en ai pas envie. Je ne veux pas perdre mon temps. Ce n’est pas dans cette optique que j’ai fait le trajet jusqu’ici.

— La même… Je ne me serais jamais pointé ici sans cette invitation à la noix. J’ai d’autres choses à faire. Raaah. J’espère que l’on va retrouver nos ignobles poseurs de Sapereau. Ashley, elle va m'entendre quand je l’aurais retrouvée. Le QG ? C’est un bar des environs ?

Au fond de moi, je bouillonne. Je ronge mon frein. Je pense à cette belle soirée de repos totalement gâchée. Comme si je n’ai que cela à faire. J’avais plein de choses de prévues. J’avais même promis un cours sur les pokémons à Pieter. Il est encore bien trop jeune pour avoir un pokémon uniquement à lui. Par contre, lorsqu’il a gagné une pokéball contenant un Ptitard en échange de ses différents coupons, lors de notre après-midi dans ce parc aquatique dans la région de Hoenn, je lui ai fais la promesse que je prendrais de mon temps pour lui apprendre à donner tous les soins nécessaires à ce genre de créature. Et voilà que je le plantais lamentablement pour une excursion dans un labyrinthe avec une inconnue. Si je lui raconte ça à mon retour, en excuse pour mon absence imprévue, il va m’en vouloir à mort. Ce n’est pas possible. Il faut que je trouve un truc. Je ne sais pas quoi encore, mais je vais bien finir par trouver. Dans certains cas, il est préférable d’opter pour le mensonge plutôt que pour la vérité afin de ne pas blesser les gens qui nous entourent. Alors c’est ce que je ferais pour Pieter. Il n’a pas besoin de savoir ce que je faisais, ni même avec qui j’étais. Mais tout de même. L’explication passerait mieux pour une rencontre avec la Team Aqua… Bon au moins. Dès que nos partenaires respectifs seront arrivés, nous pourrons reprendre le cours de notre soirée.

Les explications sont terminées. Je n’ai pas tout suivi, mais ça ne doit pas être bien grave. Je pense avoir saisi l’essentiel du truc. Et sinon, et bien je ne sais pas. On se débrouillera. On trouvera bien à improviser quelque chose. Et puis, s’ils ne sont pas contents au final, ils avaient qu’à ne pas nous agresser de la sorte en nous imposant un binôme non désiré. J’ouvre donc la porte, et m’engage dans ce labyrinthe géant. C’est grand comme truc. Je m’attendais à un peu de démesure, mais pas à ce point-là. Je ne suis même pas en mesure d’en distinguer les extrémités. Alors c’est encore plus impossible de savoir où se trouve la sortie. C’est dingue. J’ai l’impression que l’on va rester coincé un bon bout de temps là dedans. Et visiblement, ma partenaire de la soirée n’a pas prêté une oreille beaucoup plus attentive que la mienne aux explications de notre bourreau. Je n’avais pas fait attention au fait qu’il est visiblement interdit de se servir de nos pokémons pour sortir plus rapidement de ce labyrinthe de l’horreur.

— Ah merde. C’est sérieux ? On ne peut vraiment pas utiliser nos pokémons pour se faire un chemin vers la sortie ? La loose. En plus, vu la taille de se machin, demain matin on y est encore… Je me demande s’ils nous observent par le biais de caméras et interviennent lorsqu’ils suspectent une utilisation prochaine. Tu en penses quoi ?

Elle se met en marche. Je lui emboîte alors le pas en accélérant sur les premières foulées, juste le temps de la rattraper. Ensuite, l’allure redevient bien plus tranquille pendant que nous observons tout ce qui se trouve autour de nous. Et pour le moment, il n’y a rien de bien exceptionnel. En dehors des toiles dans les haies, sans doute en provenance d’un Migalos ou d’un Statitik, la décoration est relativement sommaire en ce début de labyrinthe. Soudainement, ma partenaire s’arrête brutalement pour regarder son téléphone. Le mien se met à vibrer quelques secondes plus tard. Je regarde rapidement l’écran, c’est un message.


+86 27 45 39 27 82
Message
Aujourd'hui 18:22

Je suis porte Sud. On se retrouve dès que possible.
Ashley.



Je relève la tête, quittant mon écran des yeux avant de m'adresser à ma binôme du moment.

— Elle est porte Sud… On est donc soit au Nord, soit à l’Ouest. En espérant qu’il n’y ait que quatre portes. La galère… Je ne suis pas prête de la rejoindre, j’ai l’impression.

Bon ben il ne nous reste plus qu’à progresser et à retrouver notre chemin au milieu de toutes ces haies. Je me demande s’ils ont prévu d’allumer des lumières. Pour le moment, nous bénéficions encore de la luminosité naturelle apportée par le soleil, toutefois il est sur le point de se coucher. D’ici peu de temps, nous serons donc plongés dans l’obscurité. J’espère qu’ils ont un peu anticipé le truc. Déjà que le staff n’est pas très agréable, ce serait un comble que l’animation soit mal pensée. Alors que je m’interrogeais mentalement sur la suite des évènements, un truc orange a bondi des fourrés, un peu plus loin devant nous. Il m’a fallu quelques instants pour comprendre de quoi il s’agit. C’est un Migalos. Déguisé en orange. Pas très impressionnant...

— Il semblerait… Mais ça ne fonctionne pas vraiment. À la limite, je trouve ce pokémon bien plus effrayant avec ses couleurs de base. Il faut le réduire en bouillie avant de passer à la suite ?



Ce sera fun, really ? DK8c7Zx Ce sera fun, really ? 0ZlvUun
Autres comptes:
 
Stamps:
 
Revenir en haut Aller en bas
En ligne

Hélène Joannis

Hélène Joannis
Ex-Champion

C-GEAR
Inscrit le : 08/07/2018
Messages : 1638

Région : Johto - Alola
Ven 21 Fév - 19:30
Au moins ma partenaire involontaire du soir ne semblait pas trop stupide, et elle n'avait pas l'air d'être là pour fêter Halloween comme une enfant ; dans le cas contraire, j'aurais peut-être demandé à Arwen de défoncer un mur pour m'enfuir. Cependant je gardais tout de même l'espoir de croiser Edel au cours de notre balade, même si j'étais en train de me demander ce que je lui ferais subir pour un tel affront : sans sa demande jamais je n'aurais quitté mon doux appartement pour venir jusqu'ici, et à cette heure-ci je serais en train de dîner à côté de mes recherches avec un verre de blanc, une perspective bien plus agréable que de crapahuter dans un labyrinthe dont je ne connaissais pas la moitié des règles. Surtout que ma vue très basse ne me permettait même pas d'anticiper certaines choses et j'allais donc devoir avancer à tâtons, alors qu'Edel au moins était au courant de mon handicap et aurait pu agir en conséquences. Je lâchais un soupir tout en me tournant vers la rousse, me demandant un bref instant qui était cette Ashley dont elle ne semblait pas connaître le visage, puisqu'elle m'avait demandé si c'était moi, avant de mettre cette pensée de côté.

- Je suis bien d'accord, il va aussi regretter de m'avoir fait venir jusqu'ici pour me retrouver dans une situation aussi ridicule. Le QG ? Ah, oui, c'est vrai que je l'avais évoqué ainsi. J'hésitais un instant à confirmer qu'il s'agissait d'un bar (après tout ils avaient bien un bar quelque part au Dôme non ?) avant de finalement lui répondre, tout naturellement. Pas vraiment, non ; je parlais du QG de l'élite, à Sinnoh.

Nous étions à l'entrée et, déjà, je m'ennuyais. Si seulement je pouvais demander à Arwen de cramer ces haies nous aurions eu de quoi rigoler un peu avec la panique que cela aurait provoqué mais, à bien y songer, ce n'était pas forcément une bonne idée. Je n'avais pas envie de me faire épingler pour pyromanie, cela ferait tâche sur mon dossier de scientifique - quasiment - exemplaire. Le but était sûrement de trouver le centre du labyrinthe en esquivant des pièges, quelque chose du genre, ce qui allait être drôle puisque je n'y voyais rien à trois mètres. J'hésitais même à en parler à mon interlocutrice, puisqu'elle ne m'avait pas reconnu, mais je préférais le garder pour moi autant que possible : elle pourrait me reconnaître plus tard après tout, en voyant ma photo quelque part.

- Ça me semblerait logique qu'ils aient mis des caméras : que ce soit pour faire des interventions spéciales, suivre nos déplacements ou vérifier qu'il n'y a pas d'agressions. Après tout, les tordus sont partout. C'était exactement ce genre d'événements que les pédophiles pourraient exploiter pour se rapprocher des nombreux enfants qui allaient se jeter tête la première dans le labyrinthe. ... En faite j'espère qu'ils ont des caméras.

Peu de temps après cela je reçus un message de Edel, apprenant qu'il se trouvait ailleurs, à la porte Est. Je n'étais plus certaine de la notre, la femme en ayant parlé, mais ce n'était clairement pas la même porte. Je soupire, étant d'accord avec Irina sur le faite qu'on ne risquait pas de les voir d'ici peu, avant de reprendre ma marche le long des hautes haies, soupirant doucement pour moi-même, maudissant Edel sur ses trois prochaines générations...

Arwen repéra l'araignée la première, m'avertissant discrètement : quelques secondes plis tard le Migalos jaillit de l'intérieur de la haie, sous mes yeux, se redressant pour paraître plus intimidante... Mais la seule chose que je me demandais était s'il s'agissait d'un Migalos maquillé ou chromatique. C'était une espèce que je possédais déjà, rien d'étonnant étant donné mes passions, et je l'aurais bien étudié de plus près...

- Comme c'est tout public, j'imagine qu'il suffit de passer à côté de lui.

Je haussais les épaules avant de reprendre ma marche : comme prévu l'araignée ne nous fit rien, si ce n'est nous suivre du regard, avant de disparaître de nouveau dans les haies, sûrement pour trouver une proie plus facile à intimider. Ça n'allait pas être très compliqué, Irina avait réagit avec autant de calme que moi...

- Je suis soulagée que tu ne sois pas du genre à hurler à la moindre surprise, j'aurais eu du mal à le supporter. Ça au moins, c'était dit.

D'ailleurs Arwen aurait aussi peu supporter que moi une telle situation ; j'eus un frisson en imaginant un enfant à la place d'Irina. Alors là j'aurais certainement fuis en courant, en laissant ma dignité derrière moi. Hors de question de passer la soirée avec un mioche à la place de Edel, j'aurais été le castrer personnellement ! J'étais déjà suffisamment blasée par sa faute sans en rajouter une couche.

Pour le moment nous avancions sans rien rencontrer d'étrange, mais je sentais que cela n'allait pas durer. Au bout de quelques minutes j'entendis un bruit autour de nous, sans réussir à en identifier la provenance : un "ooooouh" fantomatique qui sonnait faux. Je haussais un sourcil, me tournant vers Irina tout en soupirant, avant de voir des silhouettes fantomatiques apparaître tout autour de nous...


Ce sera fun, really ? Signa212
autres comptes:
 
Revenir en haut Aller en bas

Contenu sponsorisé



C-GEAR
Revenir en haut Aller en bas
 Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Sujets similaires
-
» Une nouvelle vie [PV Yuko][Hentaï]

Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Master Poké :: Le Pokémonde :: Région Johto - 2E G E N :: Ecorcia-