AccueilAccueil  FAQFAQ  RechercherRechercher  FAQ de MPFAQ de MP  MembresMembres  GroupesGroupes  S'enregistrerS'enregistrer  ConnexionConnexion  





 

 
» De la coordination et des débutants


avatar
Coordinateur Kalos

C-GEAR
Inscrit le : 21/02/2018
Messages : 141

Région : Kalos
Mer 7 Nov - 19:30
C'est vraiment une drôle de scène. Ce n'est pas surprenant de trouver dans un parc des enfants ou des gens qui font quelque chose dans leur coin. Ce n'est pas non plus très surprenant de trouver des pokémons dans ce même parc, même des pokémons qu'on ne s'attendrait pas forcément à voir dans ce genre d'habitat, puisque des dresseurs viennent aussi dans les parcs. Pourtant, la scène sous nos yeux est tout bonnement surprenante. Ce ne serais pas risqué de dire qu'on ne voit pas ce genre de tableau tous les jours. Sur la branche basse d'un arbre, un garçon aux cheveux blancs et assis, les jambes étalées le long de la branche. Elles sont croisées, sûrement pour servir de support au gros calepin qui repose sur sa cuisse. Il tient un crayon de la main droite, forcément puisque la manche gauche de son haut bouge au gré de l'air du fait de son manque de contenue. L'enfant a la tête tournée vers le côté, en direction des pokémons qui sont devant lui. Au vu de la diversité des dits pokémons, il ne serait pas étonnant que le garçon soit leur dresseur. Bon, un gosse manchot aux cheveux blancs sur une branche, c'est déjà quelque chose de surprenant, mais ce n'est pas la seule chose qui attire l'attention dans le tableau.

Parmi les pokémons qui sont à l'air libre, il y en a certain qui agissent de manière tout à fait quotidienne. Un Prismillon qui volette tranquillement autour de l'arbre et dont l'éclat blanc est accentué par le soleil. Au pied de ce même arbre, il y a un Lougaroc, tranquillement installé, les yeux fermés et qui semble faire une petite sieste. Rien de bien extraordinaire. Des tranches de vies, banales, peut-être un peu touchante, mais en rien surprenant. Par contre, un Passerouge qui vole à toute vitesse en enchaînant les piquées et les envols tout en évitant et attaquant un Monorpale qui fait de même dans les airs. Une véritable joute aérienne entre un oiseau et une épée. C'est assez surprenant comme scène, mais ce n'est pas encore la chose la plus surprenante que l'on peut observer. Il y a un Riolu, parmi tous ces pokémons. Un pokémon bipède, semblable aux humains, dans l'ensemble. Un pokémon qui, en toute théorie et logique, ne peux pas voler. Eh bien visiblement, ce Riolu-là ne semble pas être au courant puisqu'il est littéralement suspendu dans les airs, sans monter ni descendre, se contentant de lentement tourner sur lui-même à la même vitesse sans que les mouvements de ses membres ne semblent affectés en quoi que ce soit sa situation. En fait, plus que voler, il semble davantage figer en apesanteur.

Voilà donc le tableau qui s'offre à nous. Un tableau qui colle une expression de perplexité sur le visage de passant, et qui fait naître en eux tout un tas de questions. Des questions sur le garçon, sur l'épée qui vole ou encore sur le Riolu qui vole également. À la rigueur, quand on voit un objet qui peut voler, on peut rapidement comprendre qu'il y a une origine spectrale derrière ça. Par contre, pour un Riolu, c'est sûrement un peu plus compliqué à comprendre.

- Alors Riolu, pas trop malade ?

Le pokémon était justement dans une position où sa tête se retrouve en bas. Un air renfrogné s'affiche sur le visage du Riolu, auquel le garçon semble réagir par un rire. Toujours le même air sur le visage, le pokémon arrête de s'agiter et semble attendre que sa rotation le remette dans une position normale. Puis, l'apesanteur semble s'arrêter soudainement car le voilà qui chute vers le sol. Heureusement, il atterrit de façon parfaitement maîtrisée et sans être visiblement blessé. En même temps, il n'était pas très haut donc il ne devait pas y avoir beaucoup de danger.

- T'as encore du mal à maîtriser ça, n'est-ce pas ? Il faut dire que de mon côté, je n'avance pas plus.

Le garçon se tapote le front avec son crayon, les yeux fermés, sans doute pour essayer de se concentrer sur quelque chose. Finalement, il soupire bruyamment avant d'ouvrir les yeux, l'air un peu défait.

- Allez, c'est reparti pour trouver une idée pour le prochain concours.


Info:
 

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur


avatar
Coordinateur Kalos

C-GEAR
Inscrit le : 04/11/2018
Messages : 21

Mer 7 Nov - 22:30
Le ciel prit une tournure nimbée de rouge au-dessus des yeux de Leya. Elle, qui était allongée dans l’herbe fraîche au beau milieu d’un parc de Quarrelis, ne s’attendait pas à voir ainsi une gerbe de flammes lui obstruer la vue. L’adolescente réagit au quart de tour en se redressant pour observer son petit Hélionceau, un air taquin sur la gueule, rugir faiblement. De toute évidence, c’était lui qui venait de vomir la langue de feu pour attirer l’attention de sa dresseuse. Voilà maintenant plus d’une heure qu’elle était à même le sol, les bras en croix derrière la nuque, à observer défiler les nuages. La mélancolie avait pris possession de son corps tandis qu’elle s’était perdue dans ses rêveries du passé, imaginant sa vie d’antan avec sa famille. Plus que tout, Reiner n’aimait pas voir les moues peinées de la fille aux cheveux roses avec qui il partageait son voyage. Véritable leitmotiv, le petit pokémon faisait donc tout pour empêcher sa maîtresse de ressasser le passé.

«J’ai compris Reiner, t’as envie de jouer, c’est ça ?»

Le feulement qu’elle reçut n’était compréhensible que de Leya et celle-ci l’identifia clairement comme une approbation. Oui, le pokémon devait s’ennuyer à rester allongé ainsi auprès de sa dresseuse. Depuis maintenant plusieurs jours qu’ils avaient pris la route, ils avaient déjà vécu ensemble beaucoup d’aventures, aussi la jeune fille s’était-elle dit qu’un peu de repos dans ce joli parc ne serait pas de refus. Mais il était grand temps de reprendre les choses là où elle les avait laissées.

«Très bien. Ça te dis qu’on s’entraîne un peu pour nos futurs concours ?»

Un nouveau rugissement vint accueillir l’exclamation, preuve que le pokémon aurai tout fait pour sortir sa dresseuse de sa mélancolie.

«On commence alors.»

Et c’est ainsi qu’ils débutèrent leur entraînement. À cette heure-ci, le parc était plein de vie. Çà et là, on pouvait observer la danse de dizaine de pokémon d’espèces différentes, certains venant de régions lointaines, d’autres totalement inconnus aux yeux de Leya. Des familles étaient venues se prélasser paisiblement au soleil, certainement dans l’espoir d’hâler le teint pâlichon de leur progéniture. Ravie d’être dans un tel lieu qui resplendissait de bonheur, la coordinatrice était tout à son avantage et repue de bons sentiments pour donner le meilleur d’elle-même à la tâche. Durant plusieurs dizaines de minutes, se furent donc des nuées ardentes qui vinrent voleter autour de sa silhouette, tandis que l’Hélionceau gonflait sa prestance à coup de grimaces et d’yeux exacerbés. Un spectacle plein de poésie que l’adolescente essayait d’exprimer de son mieux, usant de ses connaissances en matière de danse pour s’ornementer des flammes et ne pas faiblir sous la chaleur. Mais la fatigue venait de nouveau pointer son nez et engourdissait les muscles déjà endoloris des deux comparses.

«On fait une pause ?»

Haletant tout ce qu’il pouvait, Reiner acquiesça sans rechigner. Ils s’assirent donc de nouveau dans l’herbe. Inconscients, au fil de l’entraînement, ils avaient dérivé de leur position initiale et se trouvaient désormais presque à l’autre extrémité du parc. La jeune fille passait donc en revue les alentours et ce fut un détail – pour le moins non-négligeable – qui attirait son attention. Là, à quelques mètres d’eux, un spectacle des plus étranges était en train d’avoir lieu sous leurs yeux. Deux pokémon, que Leya identifia comme un Monoparle – ce pokémon si particulier à l’apparence d’une épée volante – et un Passerouge – une espèce très commune dans la région – étaient en train de se livrer une intense bataille aérienne, se rapprochant de plus en plus d’une branche sur laquelle était allongé un garçon aux cheveux blancs. Elle ne pouvait bien distinguer de là où elle se trouvait, mais il lui semblait que l’inconnu avait une espèce de difformité au niveau de la manche gauche de son haut.
Mais, ce qui la frappa encore plus, ce fut le Riolu en totale lévitation à basse hauteur du sol, un air penaud sur le visage. Les Riolu étaient des pokémon assez réputés dans la région natale de Leya, Sinnoh, d’où on leur attribuait la naissance. Des pokémon de type combat, à l’allure étrangement humanoïdes et que l’on disait capable de maîtriser une énergie mystique connue sous le nom d’Aura. Bien qu’ignorant les propriétés exactes de ce fameux pouvoir ainsi que l’ensemble des capacités naturelles de cette espèce, l’adolescente n’avait aucun souvenir d’avoir un jour vu ce pokémon s’élever au-dessus du sol comme celui en face d’elle. Comme émerveillés par cette démonstration, Leya et Reiner s’avançaient vers le groupe, qui était également composé d’un Lougaroc à l’aspect menaçant, trônant tel un garde contre le tronc qui abritait le garçon aux cheveux blancs.

«Euh.. Excuse-moi de te déranger.», dit la jeune fille en élevant la voix pour bien se faire entendre de son interlocuteur. «Je vous observe depuis un petit moment et je n’ai pu m’empêcher de remarquer l’étrange...Capacité de ton Riolu à … Comment dire… Voler ? C’est assez rare de voir ça, voir même inédit pour moi.»

Le pokémon avait depuis reprit pied sur la terre ferme, sans accroc apparent. Reiner, encore bébé, paraissait quant à lui effrayé par le Lougaroc sombre, vu la façon qu’il avait de se cacher derrière sa dresseuse, gémissant faiblement.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur


avatar
Coordinateur Kalos

C-GEAR
Inscrit le : 21/02/2018
Messages : 141

Région : Kalos
Dim 11 Nov - 1:08
Un samouraï. Voilà à quoi ce Lougaroc fait penser. Au fameux guerrier qui reste calme mais également très alerte, qu'importe les situations. C'est à ça que ce pokémon fait penser au moment de l'intervention de la jeune fille. Elle arrive, son pokémon sur les talons, et le Lougaroc ouvre rapidement un œil et les fixes. Il ne semble pas manifester d'émotion particulière, juste un regard très critique, perçant. En fait, il doit être en train de les juger. Selon le pokédex, ce genre de Lougaroc possède un caractère très belliqueux alors sûrement qu'il a envie de se battre contre des adversaires qui valent le coup. Ça doit être pour ça que, en voyant le petit pokémon qui tremble derrière les jambes de la fille, il referme son œil et pousse un soupir de contentement en se détendant contre l'arbre. Un léger sourire apparaît même au coin de sa bouche. Pourtant, au léger mouvement que fait son oreille, il semble évident qu'il ne va pas perdre une miette de la conversation.

Lorsque la fille pose sa question, Marian tourna la tête vers elle, imité par son Riolu. Attrapant son bloc-notes avec sa main, le garçon saute de sa branche pour atterrir au sol avec la même justesse que l'avait précédemment fait le Riolu. Le garçon se redresse, un sourire sur le visage qui semblait plus de convenance qu'autre chose.

- Bonjour. Je reconnais que ça doit être étonnant de voir un Riolu faire ce genre de choses mais c'est une capacité qu'il possède qui s'appelle Vol Magnétik et qui lui permet de se placer dans une sorte d'apesanteur. C'est une capacité qu'on peut trouver chez ce pokémon mais elle est vraiment très rare. Je pense que c'est parce que Riolu vient d'un éleveur qu'il connait ce genre de capacité. Il était en train de s'entrainer à maitriser cette capacité pendant que je cherchais une idée pour une prestation.

En jetant un regard en l'air, vers l'épée et l'oiseau, Marian indique qu'eux aussi sont en train de s'entraîner. Puis, en baissant les yeux, le garçon remarque le pokémon cachait derrière les jambes de la fille. Cette fois, le sourire du garçon se déclina sur un petit sourire attendri. Il s'accroupit ensuite pour être à une hauteur plus proche du pokémon et le regarde toujours en souriant. Son regard passe ensuite au Lougaroc qui n'a pas bougé avant de revenir au petit pokémon. Finalement, le garçon se relève.

- Il est encore jeune ? Parce que pour avoir peur comme ça, c'est qu'il ne doit pas avoir beaucoup d'expérience avec d'autres pokémons. Ou bien c'est juste dans son caractère.

Aux pieds de Marian, son Riolu jette un drôle de regard au pokémon peureux. Son regard est vraiment très difficile à cerner. Il faut dire qu'il a toujours été difficile de savoir ce que ce pokémon a dans la tête. Sans compter le fait qu'il ne peut pas exprimer ses pensées à voix haute, il faut également dire qu'il est toujours plein de nuances. Exactement comme son regard à cet instant. En fait, on dirait qu'il regarde quelqu'un qui a fait une erreur. Est-ce que c'est ça ? Impossible de l'affirmer.

Quoi qu'il en soit, le Riolu ne décide pas de rester immobile. Il recule un peu, la tête levée vers la hauteur des arbres, vers des branches inaccessibles en tant normal. Il jette un dernier regard sur l'autre pokémon puis saute. De façon étonnante, son saut ne perd pas de vitesse et il continue tout droit jusqu'à une branche assez élevée. En arrivant à sa hauteur, il l'attrape avec sa patte et c'est ce qui semble ralentir sa vitesse. Quand il se retrouve au-dessus de la branche, la gravité semble reprendre ses droits et il atterrit dessus. Ah, d'accord. Il venait d'utiliser la même capacité que tout à l'heure. Le pokémon bleu jette un regard en bas, un sourire fier sur le visage. Puis, il saute vers une autre branche, visiblement en train d'utiliser encore une fois la même capacité. En bas, Marian a les sourcils levés d'étonnement.

- Visiblement, il a encore envie de s'entraîner. Je devrais m'y remettre moi aussi. Dis, ça t'inspire quoi le thème « miroir » ?


Info:
 

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur

Contenu sponsorisé



C-GEAR
Revenir en haut Aller en bas
 Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Sujets similaires
-
» Formation professionnelle: 30000 jeunes cibles
» Divers aides tactiques pour débutants
» Petit Manuel pour Rôlistes Débutants (ou Pas)
» [Flood + Coordination RP] Théme : Les joutes
» sths 101 pour les nuls(débutants ;)

Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Master Poké :: Le Pokémonde :: Région Kalos - 6E G E N :: Quarellis-