AccueilAccueil  FAQFAQ  RechercherRechercher  FAQ de MPFAQ de MP  MembresMembres  GroupesGroupes  S'enregistrerS'enregistrer  ConnexionConnexion  





 

Aller à la page : 1, 2, 3  Suivant
 
» [PV] ♦ Feel the Fear


avatar
Modo & Coordinateur

C-GEAR
Inscrit le : 18/09/2013
Messages : 5303

Région : Kantô
Ven 2 Nov - 14:34
Pour une fois, Elisa s'était inscrite à cet événement de son plein gré. Angeline n'avait absolument rien fait et ne l'avait pas embarquée un enième fois dans ses délires bizarres. Le mannequin était surtout très loin et très occupée avec ses shooting photo qu'elle aurait très certainement échangés avec cette soirée d'Halloween. Pas besoin de se prendre la tête, la jeune femme avait déjà tout prévu pour cette nuit festive. Des choses simples mais terriblement efficaces. Elle avait sorti un de ses plus beaux costumes. Une robe courte à pan, bleu-nuit aux reflets d'argent, lacée à l'avant, donnant un air de souveraine des ténèbres -assez classe- à la propriétaire. Elle avait même réussi à faire enfiler une cape à Knight, pour qu'ils soient tous les deux assortis. Evanescence décida même de devenir critique de mode. Finalement, ça lui allait plutôt bien. Devant son acolyte à quatre pattes déguisé en vampire, Elisa se sentit un peu honteuse de glousser. Le regard morne de la bête en disait long sur ce qu'il pensait vraiment. Mais il laissa sa maîtresse le vêtir comme elle le souhaitait, jouant un peu la poupée pour lui faire plaisir.

Le duo débarqua assez tôt, pour "pouvoir profiter au mieux" selon Elisa qui semblait ravie d'être là, les pupilles rouges dirigées vers le bâtiment naturel. S'amuser un peu ne ferait pas de mal après tout. Elle passa une main dans ses cheveux devenus blancs pour l'évènement et les remis en place. Le labyrinthe s'offrit alors à eux, après avoir passé le guichet. Knight était content finalement; le lot pour sortir de là était un énorme sac de bonbons pour Pokémon ténèbres et psy. En suivant la jeune femme à la chevelure lunaire, il observa les alentours tout en pensant à la fameuse récompense.

La jeune femme et l'Absol s’avancèrent alors doucement dans le premier couloir qui s'offrait à eux. Aller à gauche ? Ou plutôt à droite ? Elisa était pleine de doutes mais elle avait entendu une rumeur comme quoi on pouvait atteindre la sortie d'un labyrinthe en longeant le bord, de préférence le droit. La jeune femme posa sa main sur le mur, doucement et s'avança sans abandonner le contact. Bien, peut-être était-ce la bonne direction. Mais elle n'avait aucune idée de ce sur quoi elle allait bien pouvoir tomber, après tout, ce n'était pas un labyrinthe comme on les voit dans les films.



music
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur


avatar
Dresseur Alola

C-GEAR
Inscrit le : 18/09/2013
Messages : 741

Région : Alola
Ven 2 Nov - 17:07
Les négociations avec la doyenne de l’île de Poni avaient été rudes, mais, après de nombreuses discussions, débats et confrontations d’arguments, Aaron avait fini par avoir gain de cause. Il aurait le droit de quitter temporairement la région d’Alola afin de se rendre à évènement d’Halloween qui se déroulerait à Ecorcia, dans la région de Johto. Il voulait absolument aller là-bas, de la même manière qu’il souhaitait se rendre à un peu tous les évènements festifs de l’année à travers les régions. Ceci car il s’agit de lieux qui réunissent beaucoup de gens, ce qui lui fait penser que la probabilité d’y rencontrer ses parents sera plus grande. En plus, c’est l’occasion de faire des vlogs.

Il avait donc pris l’avion en compagnie d’Eric pour se rendre au Labyrinthe de la Terreur. Sur place, ils avaient retrouvé Raven qui profitait des vacances scolaires pour venir passer l’évènement avec eux. Seulement, Aaron se disant que s’il restait avec Eric et son père il serait déconcentré et ne pourrait rechercher correctement ses parents, il avait prétexté qu’ils avaient besoin d’être seuls pour retrouver leurs liens père-fils après le temps d’absence provoqué par le travesti afin d’avoir l’occasion d’explorer le labyrinthe seul. Dans les faits, ça ne l’enthousiasmait pas le moins du monde, d’être tout seul, mais au bout d’un moment une mission aussi importante que retrouver ses parents passait avant le reste et c’était tout.

Raven avait décidé de se déguiser en zombie. C’est un déguisement qu’il reprend souvent car il adore faire la blague de faire tomber ses deux doigts qu’il n’a plus et ça fait flipper les gens. Eric, cette année, avait opté pour un costume de roi vampire. Bien qu’il ne soit pas du genre à se mettre en avant, son meilleur ami avait constaté depuis longtemps que, quand il se déguise, il aime bien se la péter. Aaron, de son côté, avait opté pour un déguisement de branette sous la forme d’une grenouillère. La bouche était ouverte en grand pour laisser voir son visage et les manches trop longues.

Et maintenant, le voilà devant l’entrée du labyrinthe. Eric et Raven sont partis de leur côté. Pour ne pas être complètement seul, Aaron a aussi pris le temps de déguiser avec un chaperon rouge orné de fausses taches de sang sa rattata d’alola, afin qu’elle l’accompagne. Comme ça, ils pourront renforcer leurs liens vu qu’elle est encore très jeune. De plus, puisqu'un des lots de récompense est un paquet de friandises pour créatures ténèbres, Ketchup est plus qu’indiquée pour l’accompagner. « Bon ma grande, ce soir je suis Aarii, ok ? Donc si je te parle avec une voix de nana faut me répondre quand même, c’est pour ma chaine youtube. », lui annonce-t-il avant qu’ils ne se rendent au guichet.

Après avoir fait quelques minutes de vidéo à l’aide de son smartphone et son selfie stick, Aaron pénètre à l’intérieur du labyrinthe. Il y fait sombre, mais ça ne lui fait pas peur. Il reprend son téléphone et fait quelques blagues sur la déco avec sa voix d’Aarii. Habituellement, il reprend sa voix de garçon quand il cesse filmer, mais ce soir il a décidé qu’il garderait la féminine tout du long. Après tout, un des objectifs de cette soirée est de retrouver potentiellement ses parents, qui veulent une fille. Alors s’il les croise soudainement et qu’il a l’apparence d’une jeune femme, mais pas la voix, ça va pas le faire !

A un moment de l’exploration, il constate que Ketchup a les oreilles dressées et renifle dans une direction précise. « Quoi ? Quoi ? Quoi ? Il y a un truc là-bas ? On y va ! » Il se précipite dans la direction qui inquiète sa pokémon et cette dernière se met à le suivre en poussant des petits cris d’alerte. Aaron n’y prête cependant pas attention et continue d’avancer jusqu’à tomber sur… Un absol blanc et violet avec une cape trop classe. Et une dame qui ressemble à une reine. Trop la classe fois deux.

- Wohooo… Regarde Ketchup ! Je crois que t’as trouvé des membres du staff, t’as vu comment qu’ils sont trop bien déguisés ?!

La rattata d’alola finit par rattraper son maître, toute essoufflée car elle n’a que des petites pattes.



    Boite à trucs:
     
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur


avatar
PNJ

C-GEAR
Inscrit le : 08/09/2013
Messages : 2780

Ven 2 Nov - 17:14

Bienvenue au Labyrinthe de la Terreur !
Vous commencerez votre parcours par la porte Sud !
Frissonnez bien !


avatar ©️ Elune Crowley.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur


avatar
Modo & Coordinateur

C-GEAR
Inscrit le : 18/09/2013
Messages : 5303

Région : Kantô
Dim 4 Nov - 17:55
Elisa sursauta. Et bah, ça commençait bien cette épreuve de la peur. Elle s'était arrêtée deux secondes et demi pour regarder par une fenêtre et ce fut pile à ce moment-là que quelqu'un apparu, comme par magie, en popant presque, derrière elle. A vrai dire, son attention avait été attirée par une petite lueur venant de l'extérieur et la jeune femme n'avait plus fait attention à grand chose, comme à chaque fois qu'elle se concentre à fond sur un truc. Elle se retourna alors brusquement en poussant un petit cri un peu minable. Elle découvrit devant elle une jeune personne, cheveux longs, assez jolies. Pourtant, elle avait vraiment une l'impression d'entendre la voix d'un homme. Elle était un peu décontenancée de voir une jeune femme alors que son esprit s'attendait plutôt un jeune homme. Rapidement, elle n'y réfléchit pas plus et mit ça sur le compte de l'environnement qui jouait fortement sur son esprit. La peur, le danger, le mystère, l'inconnu. Tout cela était bien intrigant mais en même temps, il fallait s'attendre à ce qu'un tel mélange ne soit pas de tout repos.

Elisa osa s'avancer vers la personne en face d'elle, visiblement rattrapée par un Rattata d'Alola essoufflé. Puis, elle plaça quelques mots, histoire de dire bonjour, de saluer et peut-être de se rassurer un peu sur son propre état mental, se dire que ce n'était pas un Pokémon spectre qui lui jouait déjà des tours.

« Bonsoir. Euh. Vous êtes ici pour l'animation ? » fit-elle, commençant par une question un peu stupide. Cela semblait clairement évident que la jeune fille en face d'elle était là pour l'événement. Elle se reprit, essayant de dissimuler son incompréhension et espérant ne pas passer pour une idiote plus qu'elle ne l'était déjà. « Je suis désolée, vous m'avez un peu surprise. J'étais absorbée par quelque chose à l'extérieur. Et je suis navrée, je ne suis pas du staff. Je suis une simple participante. Est-ce que vous êtes là depuis longtemps ? » Questionna-t-elle poliment, ne sachant pas vraiment quel âge donner à l'arrivante et si elle devait la tutoyer ou la vouvoyer, peut-être en fonction de la réponse de l'inconnue, elle changerait de déterminant. Knight, l'Absol, restait prudent. Il ne connaissait pas la personne en face, ni son Pokémon. Il détaillait le duo, restant aux côtés de sa maîtresse qui avait lancé la conversation. Par ailleurs, la jeune femme trouva le déguisement de l'arrivante très sympathique. Elle se demanda même si c'était elle qui l'avait réalisé.

« Cela vous tenterait-il de faire un bout de chemin ensemble ? Je pense qu'il est plus sympathique d'errer ici en groupe. » proposa-t-elle calmement. Si ça se trouvait, elle venait de trouver quelqu'un pour s'aventurer dans les abysses de la grande demeure avec elle. Elle était rassurée avec Knight mais une présence humaine, féminine qui plus est, se verrait très appréciée.


music
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur


avatar
Admin

C-GEAR
Inscrit le : 19/08/2013
Messages : 8859

Dim 4 Nov - 17:55
Le membre 'Elisa A. Kanes' a effectué l'action suivante : Lancer de dés


'[HAL] Labyrinthe' :



avatar ©️ Elune Crowley ; signature ©️ Alan White.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur


avatar
Dresseur Alola

C-GEAR
Inscrit le : 18/09/2013
Messages : 741

Région : Alola
Dim 4 Nov - 21:13
La dame et son pokémon dont Aaron suppose qu’il s’agit de membres du staff ont l’air très surpris de son apparition soudaine. En même temps, dans une maison hantée, il comprend que ça puisse en faire flipper quelques-uns, même si lui est plutôt du genre à se jeter dans les bras du fantôme que de fuir, parce que c’est cool un fantôme. Il se dit également que la confusion de son interlocutrice peut venir du fait que, comme il courrait, il n’a pas trop fait attention à sa voix, donc ça décale avec son apparence. C’est vrai que d’habitude quand il joue Aarii il est devant un pc ou alors il prépare à peu près les scènes avant de se filmer. Il se concentre donc mentalement pour ne plus refaire d’erreur et bien prendre une voix de jeune fille sans aucune faille pour répondre à la première question de la dame.

- Ouaip ! C’est trop cool ce labyrinthe machin d’Halloween !

Il arbore un large sourire, parce qu’il est content d’être tombé sur quelqu’un, mais aussi parce qu’il a retenu que les gens sont souvent plus sympas quand on arrive vers eux avec le sourire. Ca s’est vérifié un jour avec Eric qui tirait la gueule pour il ne sait plus quoi : Aaron a eu un bonbon-cadeau chez le boulanger et pas lui. Peut-être aussi parce qu’à l’époque ils entraient dans l’adolescence et que Eric faisait son âge alors que Aaron avait encore l’air d’un enfant de primaire et n’avait même pas de boutons.

- Oh ok, répond-il simplement lorsque la dame lui dit qu’elle n’est pas du staff. Bah je viens d’arriver, mais y a quoi dehors ?

Il se dirige vers la fenêtre la plus proche, celle par laquelle il suppose que la dame regardait, pour essayer de voir ce qui a attiré son attention, mais ne voit rien. Il hausse donc les épaules et prend sans ses bras sa rattata parce qu’il vient de remarquer qu’elle est un peu essoufflée. S’il la porte, elle pourra se reposer.

Un grand sourire se dessine à nouveau sur le visage d’Aaron lorsque la dame lui propose d’explorer le labyrinthe avec elle. Il se dit aussi que s’il lui explique qu’il cherche ses parents, elle pourra essayer de regarder un peu avec lui, mais il décide de ne pas lui dire tout de suite comme Raven lui a longuement expliqué une fois que s’il commençait direct à raconter sa vie ça risquait d’oppresser les gens et de les faire fuir. Et faire fuir les gens, c’est ce que Aaron craint le plus, bien qu’il ne comprenne pas en quoi le fait qu’il recherche des gens qu’il n’a pas vu depuis plus de quinze ans et dont il ne se souvient pas vraiment de la tête est oppressant.

- Ah mais ouais ! Carrément !, répond-il spontanément à sa proposition d’explorer ensemble. En plus comme vous êtes belle et que votre costume fait reine, ça fait genre je me balade avec la maîtresse des lieux… On pourrait dire que je suis votre gardienne du corps ?, là, Aaron a un temps de réflexion avant de demander : … Je vous oppresse là ou pas ?, Raven a oublié de lui expliquer qu’il ne faut pas poser ce genre de questions non plus. Non parce que comme je vous questionne déjà, que je parle beaucoup et que j’ai encore une autre question… En fait comme je fais des vidéos sur Youtube et que je voulais filmer un peu le labyrinthe, je me demandais si vous acceptiez de passer en vidéo ou si je dois vous éviter quand je filme.

Aaron oublie complètement de lui demander son nom ou de lui donner son identité d’Aarii. Mais bon, demander si on peut faire un jeu ou s’il peut la filmer, c’est quand même plus important, à ses yeux. Les présentations, c’est un truc naturel, donc ça se fera forcément. Et si ça se trouve c’est une fan aussi, même s’il n’y croit pas trop. Il voit pas une dame qui fait aussi dame faire partie du public d’Aarii, même si le costume peut être trompeur sur le niveau de dame de la dame.

« Raaat ! », fait Ketchup dans les bras d’Aaron. Elle lui grimpe ensuite sur l’épaule et hérisse les poils en regardant dans l’obscurité. Son dresseur, surpris de cette réaction qu’il ne l’a jamais vue avoir, se retourne pour essayer de voir ce qui lui fait si peur. Ne voyant rien, il décide d’avancer un peu dans le couloir sombre.

- Y a quoi ?

Là, il sent quelque chose d’un peu gluant contre son visage, tente de reculer et constate qu’il a du mal. Il tente de se débattre, mais ne s’en trouve que plus coincé.

- Mais !, s’indigne-t-il en gardant tout de même le sang-froid nécessaire au maintien de la voix d’Aarii. C’est quoi cette merde ? C’était pas là avant !, parce que c’est par ce côté du couloir qu’il est arrivé, donc il n’y a aucune raison que cette chose soit là. Madame au secours !



    Boite à trucs:
     
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur


avatar
Admin

C-GEAR
Inscrit le : 19/08/2013
Messages : 8859

Dim 4 Nov - 21:13
Le membre 'Aaron Sakuragi' a effectué l'action suivante : Lancer de dés


'[HAL] Labyrinthe' :



avatar ©️ Elune Crowley ; signature ©️ Alan White.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur


avatar
Modo & Coordinateur

C-GEAR
Inscrit le : 18/09/2013
Messages : 5303

Région : Kantô
Mer 7 Nov - 15:14
Finalement, il s'avèra que la voix qui sortait de la bouche de cette personne était bien une voix de fille. Bon, elle avait sûrement mal entendu. Elle haussa les épaules comme pour se conforter dans l'idée que ce n'était pas si important que cela et qu'elle n'était pas cinglée. Alors cette jeune fille était là pour l'animation ? C'était chouette de voir quelqu'un en tout cas ! Elisa sourit gentiment à l'écoute de son interlocutrice. Elle la complimentait puis voulait devenir sa garde du corps ? Pourquoi pas. Cela pourrait être amusant de ajouter un peu de jeu de rôle dans tout cela. Par contre, elle n'était malheureusement pas la maîtresse ds lieux. Ou heureusement en fait, elle préférait son manoir personnel. Là, c'était un poil trop glauque pour elle.

L'arrivante regarda par la fenêtre où Elisa était quelques secondes avant. Mais rien, pas d'objet lumineux ou autre, ce qui était là avait bien disparu, ou se cachait, on n'aurait su dire. « C'était assez intrigant mais on dirait que ce qui était là a disparu malheureusement. » Et effectivement, elle aurait aimer savoir ce que c'était, elle était curieuse peut-être un peu trop curieuse de nature ?

L'inconnue se mit à parler d'un coup, alignant de longues phrases très rapidement, demandant au passage si la Kanes se sentait oppressée. Ce n'était pas le cas à vrai dire. Elisa s'amusait même de rencontrer une personne aussi gaie et dynamique que cette fille. Cette dernière lui raconta qu'elle faisait des vidéos sur internet et qu'elle allait filmer. Cela ne la dérangeait pas plus que ça; il fallait dire qu'elle était méconnaissable avec sa longues chevelure argentée et son maquillage noir et rouge qui cernait ses yeux pour lui donner plus de prestance et peut-être même un peu de charisme. « Cela ne me dérange pas du tout. J'aurais un garde du corps vidéaste avec moi ! » fit la jeune femme en riant doucement. C'était un mélange un peu étrange mais cela lui plaisait bien. « A condition de m'envoyer le lien de la vidéo pour que je puisse regarder cela. »

La jeune fille se déplaça légèrement et se mit à paniquer d'un coup. Elisa, alertée, eut juste le temps de comprendre qu'il ne s'agissait que d'une grosse toile de Migalos. Les fils étaient tombés sur la tête de la plus petite des deux humaines, la plongeant dans un moment d'effroi. La jeune femme s'approcha rapidement pour libérer sa camarade de jeu de la soirée de cette matière gluante et assez désagréable. S'il y avait une toile de Migalos ici, cela voulait à tous les coups dire ... qu'un Migalos était là. Et le duo eut juste le temps d'y penser qu'un gros truc vert débarqua devant lui. « Hein ? » sortit de la bouche de la coordinatrice, qui restait un peu stupéfaite qu'il se produise déjà quelque chose de pas forcément très cool pour elles. C'était d'ailleurs plus un oups qu'un hein.

Mais heureusement, Knight agit parfaitement et montra les crocs. En vrai, il faisait vachement peur avec sa cape et son terrible regard. La bête en face ne s'y attendait certainement pas et après avoir essayé par plusieurs tentatives d'accéder aux deux humains, elle laissa tomber et débarrassa le plancher pour ne pas se faire boulotter par l'Absol. Elisa le remercia d'une douce caresse et il redevint tout gentil, tout mignon. « Je crois qu'il va falloir être prudentes. » fit-elle à destination de sa partenaire nocturne. Au fond, elle se demandait si le Migalos était un résident de la demeure et défendait véritablement son territoire ou si c'était un Pokémon des organisateurs. Elle espérait que Knight ne l'ai pas trop traumatisé.

« Je m'appelle Elisa au passage. Enchantée. » fit la jeune femme en se tournant vers la propriétaire de la Rattata d'Alola.





music
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur


avatar
Admin

C-GEAR
Inscrit le : 19/08/2013
Messages : 8859

Mer 7 Nov - 15:14
Le membre 'Elisa A. Kanes' a effectué l'action suivante : Lancer de dés


'[HAL] Labyrinthe' :



avatar ©️ Elune Crowley ; signature ©️ Alan White.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur


avatar
Dresseur Alola

C-GEAR
Inscrit le : 18/09/2013
Messages : 741

Région : Alola
Jeu 8 Nov - 18:47
Aaron cesse de gesticuler lorsqu’il entend la dame émettre un bruit de surprise. Quelque chose lui dit que ce n’est pas une bonne chose et que cela veut certainement dire qu’un truc pas cool risque de lui tomber sur la gueule dans pas très longtemps. Bien qu’il soit englué dans ce qu’il a, désormais, identifié comme une sorte de toile, il relève la tête et voit un gros machin plein de pattes au-dessus de lui. Ah. D’accord, pense-t-il. Il disait quoi déjà dans son dex sur les migalos Nevar ? Je sais plus, et pas moyen de le choper dans ma poche, bien sûr. Malgré cet état de fait plus que contraignant, Aaron ne panique pas. Déjà parce qu’il se souvient que c’est le dernier truc à faire face à une menace, mais aussi parce qu’il n’est pas seul : il y a la dame. Ca inverse un peu les rôles de garde du corps machin, mais en même temps il a pas le diplôme face aux migalos. On peut pas tout avoir dans la vie. Déjà, il a son BAC donc hein, voilà.

La dame, ou plutôt son absol aux couleurs inhabituelles, finit par agir en parvenant, par son air menaçant et son charisme indéniable, à faire fuir la créature menaçante. Aaron pousse un grand soupir de soulagement, puisqu’il vient d’échapper à la condition de goûter, et gratifie la dame d’un large sourire pour la remercier de l’avoir aidé.

- Faut croire ouais. Mais ça aurait été sympa de prévenir qu’on pouvait se faire agresser pendant l’animation quand même ! Vous imaginez y a un mec il se fait mordre et ça saigne et il est allergique ou hémophile et il décède ? C’est la responsabilité de l’établissement, et je sais pas quelle assurance va couvrir ça ! Surtout que dans le monde où on vit actuellement, tu peux être sûre que la famille va leur coller un procès au cul !

Aaron s’indigne légèrement, mais c’est parce qu’il s’est longtemps fait sermonner lors d’une visite scolaire à l’usine de pokéballs de Romans-sous-Bois. Parce qu’il voulait faire l’andouille sur les tapis roulant afin de "vivre et comprendre réellement le cycle de la ball" selon ses mots, mais on lui a rétorqué que c’était interdit et son enseignante lui a fait tout un discours sur le fait que s’il se blessait pendant l’animation, elle était responsable. Du coup, depuis, il a plus ou moins bien compris le concept.

Le travesti se relève, en galérant un peu dans sa grenouillère branette trop large pour lui, mais finit par se retrouver debout et stable. Là, la dame se présente et Aaron se dit qu’il devrait faire de même.

- C’est joli comme nom Elisa, j’en ai pas rencontré beaucoup ! La dernière c’était une peste alors c’est cool de vous connaître, ça relève le niveau, parce qu’il est déjà certain que la dame n’est pas une saleté. Moi c’est Aarii, enchantée aussi !, il prend sa rattata dans ses bras : Et elle c’est Ketchup ! C’est encore une petite rattaton, mais elle est déjà très courageuse, la preuve elle m’accompagne ici !

Ketchup saute des bras de son maître pour aller s’approcher de l’absol d’Elisa. Elle le jauge, à une distance respectueuse, son petit nez en l’air afin de le renifler. Il y a dans ses yeux une certaine forme d’admiration et de respect, comme si elle était impressionnée par cette créature bien plus grande et classe qu’elle. Aaron adresse un sourire à la propriétaire de la créature chromatique :

- Je crois qu’il a une admiratrice !

Aaron prend le temps de regarder autour de lui avant de proposer :

- Je crois qu’on peut avancer dans le couloir maintenant. Ca vous dit on continue d’explorer par ce côté ?, il désigne un virage qu’il n’a pas pris en arrivant un peu plus loin dans le couloir.

Car après tout, l’objectif en étant ici est d’explorer et de trouver la sortie du labyrinthe. Car s’il y a plusieurs entrées, il est admis qu’il n’y a qu’une seule sortie. Aaron espère d’ailleurs qu’il n’y aura pas des bouchons à la sorties parce que tout le monde arriverait à résoudre l’énigme du labyrinthe en même temps.

Profitant de ce moment de calme, Aaron sort son smartphone de sa poche et le met au bout de son selfie stick. Comme Elisa lui a dit qu’elle acceptait d’être filmée, il ne lui redemande pas son autorisation et allume la vidéo.

- Elisa je vous présente vite fait : bon tout le monde, j’ai avancé dans le labyrinthe, et je me suis trouvée une reine à protéger…, il tourne l’enregistrement du smartphone vers sa compagne de labyrinthe : Ta-dah ! C’est dame Elisa ! Z’avez vu comme elle en jette ? Et son absol il pète la classe aussi.

Le sourire aux lèvres, il commence à avancer dans le couloir pour atteindre le virage. Les faibles lumières au mur, dans cette nouvelle partie du labyrinthe, s’allument et s’éteignent à mesure qu’ils évoluent. Elles ressemblent à des petites flammes spectrales, comme celles que l’on voit dans les films quand il est sensé y avoir des vrais fantômes. Aaron se demande s’ils vont vraiment tomber sur des pokémons spectres.



    Boite à trucs:
     
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur


avatar
Admin

C-GEAR
Inscrit le : 19/08/2013
Messages : 8859

Jeu 8 Nov - 18:47
Le membre 'Aaron Sakuragi' a effectué l'action suivante : Lancer de dés


'[HAL] Labyrinthe' :



avatar ©️ Elune Crowley ; signature ©️ Alan White.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur


avatar
Modo & Coordinateur

C-GEAR
Inscrit le : 18/09/2013
Messages : 5303

Région : Kantô
Jeu 8 Nov - 19:40
Elisa s'amusa en voyant la jeune fille râler après les organisateurs. Mais effectivement, elle ne s'était pas doutée qu'elle tomberait sur des ennemis ou des obstacles de ce genre. Mais après tout pourquoi pas, pour l'instant, le groupe ne s'en sortait pas si mal. Et puis, Elisa savait qu'elle pouvait compter sur Knight et inversement. Ensemble, ils étaient plutôt bons, même si c'était dangereux. L'inconnue dévoila son nom lorsqu'Elisa se présenta. Aarii, c'était vraiment joli. La coordinatrice ne lui dit pas mais elle le pensa sincèrement. Et sa Rattata, c'était original de l'appeler ainsi. Elle avait rarement vu des Pokémon nommé comme ceci. Et la petite bête avait l'air d'être ok avec ça.

D'ailleurs, cette dernière s'était approchée de l'Absol, peut-être intriguée par sa cape ? Non, ça semblait bien être lui-même qui l'intéressait. Une admiratrice donc ? C'était assez drôle finalement. « Et lui, c'est Knight. Il m'accompagne un peu partout. Il est un peu mon garde du corps lui aussi. » fit la jeune femme. Elle poursuivit en s'adressant à son acolyte à quatre pattes. « N'est-ce pas ? » Une douce caresse sur la tête du Pokémon ténèbres pour le remercier de les avoir sauvées et Elisa se releva pour répondre à la demande d'Aarii.

« Partons dans cette direction alors. Espérons que nos chemins ne croisent pas trop d'obstacles. » En vérité, elle espérait un peu d'action mais pas trop quand même, histoire de quand même avoir un peu les chocottes ce soir. Mais pas trop hein, quand même.

Elle commença à s'avancer vers le virage en question tandis que la jeune fille aux couettes lançait sa vidéo; elle semblait enjouée et avoir apparemment l'habitude de faire ça. Elisa la comparait presque à un reporter. Et dans un sens, c'était un peu le cas. elle "enquêtait" dans la demeure et montrait ça à ses spectateurs sur internet. Tout cela devait représenter un boulot monstrueux. La Kanes n'osait même pas imaginer tout le travail pour monter les images et calibrer le son. Lorsqu'Aarii présenta sa partenaire, Elisa fit face à la caméra tout en restant assez calme. Elle n'avait pas l'habitude de se faire filmer d'aussi près. Elle avait l'habitude des concours de coordination et des enregistrements audios en studio mais là, elle sentait bien qu'il s'agissait d'autre chose. Et dans un sens, ça lui plaisait bien. Le mot "reine" la fit sourire. Elle n'était pas habituée à ce qu'on la surnomme ainsi. Mais c'était bien plaisant finalement. Elle le prenait comme un compliment.

De petites lueurs se mouvaient sur les murs. Elisa eut un mouvement de recul en voyant les premières. Mais il ne s'agissait pas de feu, c'était plutôt des lumières, ou des ombres lumineuses, difficile de le dire et de décrire ces choses. Dans un sens, c'était très envoutant. La jeune femme aux cheveux d'argent suivit doucement ces petits points avant d'arriver devant une porte, indiquée comme le chemin à prendre parce qu'il n'y en avait pas d'autre en fait. Et puis, dans cet immense labyrinthe, il était tout à fait possible que les pièces soient des chemins elles-mêmes. Curieuse, Elisa regarda derrière elle, attendant le signal de sa partenaire de la nuit et l'autorisation d'ouvrir la porte. Cela devait être chouette pour le reportage d'Aarii, on se serait cru dans une vidéo urbex.

La porte grinça terriblement, ce n'était pas vraiment agréable comme bruit. Elisa fit d'ailleurs la moue lorsqu'elle l'entendit. Le groupe pénétra doucement dans la salle, très obscure. Et d'un coup. FLASH ! Tout autour d'eux, de la fumée sortit de nulle part, éclairée par des guirlandes électriques violettes qui découvraient également un décor avec des os et des squelettes. Et puis, un cri. Un très long cri qui sortait de nulle part. Tout ça glaça le sang d'Elisa. C'est ce qu'on pouvait appeler une peur bleue, non ? Mais ce n'était pas fini. Au-dessus de leur tête, un bruit les fit lever le regard...


music
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur


avatar
Admin

C-GEAR
Inscrit le : 19/08/2013
Messages : 8859

Jeu 8 Nov - 19:40
Le membre 'Elisa A. Kanes' a effectué l'action suivante : Lancer de dés


'[HAL] Labyrinthe' :



avatar ©️ Elune Crowley ; signature ©️ Alan White.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur


avatar
Dresseur Alola

C-GEAR
Inscrit le : 18/09/2013
Messages : 741

Région : Alola
Sam 10 Nov - 14:14
S’amusant à faire des effets en gigotant sa caméra dans tous les sens et se disant qu’il couperait ce qui ne va pas au montage, Aaron avance dans le couloir en compagnie d’Elisa. Il fait quelques gros plans sur Ketchup, afin de bien montrer son costume, étant donné que la petite rattata est très populaire sur sa chaine depuis qu’il a publié la vidéo sur son histoire tragique. Aaron craint même qu’à un moment elle devienne plus populaire que son chelours qui est pourtant là depuis les débuts de la chaîne. Il se dit que les choses s’équilibreront une fois que Ketchup aura évolué en rattatac et qu’elle n’aura plus la mignonnerie d’être un bébé, mais en attendant il fait attention à équilibrer leur temps à l’écran histoire de ne pas vexer Bowbow.

Au bout de quelques minutes de marche, lui et Elisa arrivent devant une porte. La femme aux cheveux argentés s’avance vers la porte et Aaron lui fait un signe de pouce en l’air pour lui signifier qu’ils peuvent entrer, lui n’a pas peur. Peu importe ce qu’il y a derrière cette porte, il se dit que ça ne peut qu’être amusant à moins que la sécurité n’ait encore fait n’importe quoi et si c’est le cas on pourra leur gratter des sous en procès donc, dans tous les cas, c’est bénéfique. Parce que même si c’est pas glorieux, Aaron se dit qu’avec un budget pareil, il pourra lancer des recherches de grande envergure pour retrouver ses parents. D’ailleurs, il faudrait peut-être qu’il en parle à Elisa… Comme il n’y a pas l’air d’avoir grand monde dans ces couloirs, il se dit qu’ils ne seront pas trop de deux pour chercher, ne serait-ce qu’en examinant les fenêtres : certaines sont trop hautes pour qu’il voit correctement au travers. Elisa ayant quelques centimètres de plus que lui, elle pourra mieux le faire.

La salle de l’autre côté de la porte est particulièrement obscure, il n’y a de lumière nulle part, et Aaron se dit que c’est le bon endroit pour mettre un piège. D’un coup, la pièce s’illumine pour révéler un décor digne de maisons hantée. Aaron pousse un « Wow ! », pour signifier qu’il est impressionné par l’attention porté au décor, même s’il ne le voit qu’à travers quelques lumières pas optimales non plus. Il sent quelque chose se blottir contre sa jambe et en baissant la tête, il voit que c’est Ketchup qui est effrayée. Il a envie de lui dire que ce n’est rien, mais n’en a pas le temps car un cri glaçant se fait entendre et déchire l’espace. Le travesti se bouche les oreilles avec les mains pour essayer de protéger ses tympans de cette aberration sonore.

- Non mais faut apprendre à régler une enceinte au bout d’un moment les gars !, râle Aaron une fois le cri passé, mais il n’a pas le temps de développer car un nouveau son suspect se fait entendre depuis le plafond. Hein ?

Ses yeux s’écarquillent en grand lorsqu’il voit que c’est le plafond tout entier qui est en train de leur tomber dessus. Comme dans ces pièces piégées où ça descend petit à petit pour finir par les écraser, sauf que là c’est pas petit à petit. C’est d’un coup. Boum. Et dans moins de deux secondes ils seront écrasés sous le plafond. Et alors, que faire ? Pas le temps de penser, pas le temps de rien.

Dans un réflexe idiot, car dans les faits il ne sert à rien pour arranger la situation, mais que faire d’autre, Aaron agrippe l’épaule d’Elisa et la tire vers le sol pendant que lui se laisse tomber aussi. Comme ça, en étant couché au sol, on gagne quelques centièmes de secondes de vie. Yay. Super. Et le plafond tombe toujours. L’image reconstituée par des souvenirs flous de ses parents flashe devant les yeux d’Aaron et puis plus rien.

Plus de bruit. Plus de plafond qui tombe.

Parce que le plafond s’est arrêté une cinquantaine de centimètre au-dessus du sol. Une partie des décorations sont tombées avec lui. Aaron et Elisa se retrouvent donc dans un espace où ils ne peuvent que ramper, avec de faux squelettes et de faux os autour d’eux. Leur seul éclairage reste des guirlandes électriques qui sont installées près du sol. Aaron attend que son rythme cardiaque redevienne normal, parce qu’il a un peu flippé quand même, pour une fois, histoire de pouvoir maîtriser à nouveau la voix d'Aarii. Ceci fait, il demande à Elisa :

- Ca va ? Vous v’z’êtes pas fait mal en tombant ?

Il ramène vers lui son selfie stick et son smartphone qui sont tombés pendant qu’il se jetait au sol. Aucun des deux n’est abimé, ce qui le rassure. Il serre aussi Ketchup contre lui et cette dernière rentre dans sa grenouillère pour s’y installer, contre son cœur, au même endroit que là où il l’avait blottie lorsqu’il l’avait sauvée. « T’as eu la frousse ma louloute… Mais ça va aller, t’inquiète, je suis là ! »



    Boite à trucs:
     
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur


avatar
Modo & Coordinateur

C-GEAR
Inscrit le : 18/09/2013
Messages : 5303

Région : Kantô
Lun 12 Nov - 14:48
Il fallait avouer que cette maison des horreurs était fichtrement bien foutue. Et heureusement qu'Elisa n'était pas claustrophobe car ça aurait sûrement très mal tourné. La jeune femme se fit plaquer sur le sol, ce qui sauva sa tête du plafond et par conséquent d'une jolie bosse. Le plancher supérieur se stoppa après quelques secondes de descente et de stress intense. Gloups. Elisa avait bien cru qu'elle allait finir aplatie comme une crêpe. Plus de peur que de mal. Doucement, elle se tourna vers Aarii qui venait de la secourir. Elle hocha la tête tout en la remerciant. « Merci ! J'ai bien cru que j'allais finir écrasée entre deux planches. » Elle se voulait drôle mais elle avait bien flippé en fait.

« Vous allez bien ? » fit-elle à la jeune fille et à sa Rattata d'Alola qui semblait un peu paniquée.

La coordinatrice se décida à bouger et se mit donc à ramper sur le sol jusqu'à ce qui lui semblait être la porte de l'autre côté de là d'où le groupe venait. Knight, lui, n'avait pas la moindre difficulté à progresser. La jeune femme le suivit et passa devant pour pousser la porte afin de pouvoir se redresser rapidement et se remettre debout. Une telle position pour avancer, ce n'était absolument pas agréable. C'était même tout le contraire, l'inverse du confort.

Elle ne comprit pas tout de suite ce qui lui arrivait. En posant sa main sur ce qui était censé être le sol pour s'appuyer et se relever, elle ne trouva à cet endroit que du ... vide. Et plongea, tête la première dans ce qui semblait être une trappe, un piège. Un cri de surprise sortit de sa gorge pendant qu'elle dévalait ce qui semblait être un toboggan, ou plutôt un énorme bout de tuyauterie. Elle atterris mollement sur un tas de feuilles humides. La sensation de froid et d'eau la fit frissonner. Le lieu n'était absolument pas accueillant mais au moins, elle ne s'était pas blessée. Elle se releva juste avant que Knight ne débarque à son tour, ne comprenant pas non plus la situation.

Bien, le duo était bloqué dans ce qui semblait être ... les égouts... ? L'odeur semblait confirmer cette idée. Elisa se pencha vers la sortie du tuyau pour crier. « Je ne suis pas certaine que vous devriez descendre. Ce n'est pas très... » Mais elle n'eut pas le temps de finir sa phrase qu'un bruit métallique se fit entendre, provenant du tuyau géant.


music
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur

Contenu sponsorisé



C-GEAR
Revenir en haut Aller en bas
 Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
(Page 1 sur 3) Aller à la page : 1, 2, 3  Suivant
Sujets similaires
-
» SOMETIMES I FEEL MY HEART WILL OVERFLOW ✗ le 30/03 vers 01h58
» The cave you fear to enter holds the treasure you seek. (23/07, 16h00)
» Knock, Knock... Who's There ? The Cry of Fear ~ [PV Evidemment]
» Sahara ▬ I feel so close to you right now, it's a force feel [DONE]
» Everything that kills me, makes me feel alive. [Morgan]

Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Master Poké :: Le Pokémonde :: Région Johto - 2E G E N :: Ecorcia-