AccueilAccueil  FAQFAQ  RechercherRechercher  FAQ de MPFAQ de MP  MembresMembres  GroupesGroupes  S'enregistrerS'enregistrer  ConnexionConnexion  





 

 
» (mission) La mer noire


avatar
Modo RP & Ranger

C-GEAR
Inscrit le : 12/11/2015
Messages : 2585

Région : Kalos
Mer 24 Oct - 20:08
Au large des côtes d’Hoenn, non loin d’un chenal maritime, s’est échoué un pétrolier. Son sillage laisse de nombreux pokemon prisonniers d’un banc de sable. Tout le pétrole du bateau s’est déversé et forme une masse compacte dans laquelle s’embourbe déjà des Goélise malchanceux. Le fruit du hasard m’a mené jusque sur le bateau des garde-côtes : de repos ces quinze derniers jours, je suis venue jusqu’au Polygone pour suivre une formation de parachutisme. Il a fallu se déplacer jusque dans la région du quartier général pour bénéficier d’une place gratuite mais cela en valait la peine. Le destin s’est une fois de plus joué de moi en me guidant vers la plage ; l’agitation provoquée d’un coup par les marins environnants a tôt fait de m’alarmer sur la situation.

Après un appel passé en urgence sur les ondes du Polygone, je convaincs les gardes-côte en route de m’embarquer en leur présentant mon insigne. Ils acceptent la paire de mains supplémentaire et nous voici arrivés près du banc de sable ; d’autres bateaux ont déjà commencé à nettoyer la mare de pétrole. Le processus est long cependant et certaines espèces de pokemon sauvages embourbés là-dedans sont la priorité d’une équipe de secouristes. A l’aide de leurs pokemon apprivoisés et de perches, ils parviennent à mettre en sécurité certains spécimens : tous n’auront pas la même chance.

Aussitôt le plan se met en action ; les autorités demandent de secourir au plus vite l’équipage du navire échoué. Sur le banc de sable, une dizaine de personnes attendent encore d’être acheminées vers les secours. L’affaire dégénère sur un point précis qui déborde les autorités maritimes : la marée noire a naturellement attiré tout un gang de pokemon poisons sauvages. La proximité avec la côte leur a permit d’arriver avant eux sur les lieux et pour des raisons qu’ils ne s’expliquent pas, ils sont particulièrement excités, ce qui les rend très agressifs. Vindicatifs et ouvertement menaçants, ils encerclent les marins échoués sur l’île et semblent s’amuser à leur balancer des détritus en pleine tête. Au vu de l’environnement et de la nocivité de ces pokemon s’ils attaquent à pleine puissance, les autorités craignent pour les civils.

D’un commun accord, nous décidons de nous occuper de calmer et d’isoler les pokemon sauvages à l’aide de mes compagnons. La contamination de l’eau par tous ces composants chimiques ont probablement du altérer la composition même de ces pokemon qui mutent selon leur environnement. Les Tadmorv sont connus pour avoir même développé une autre espèce dans les îles d’Alola. Je garde néanmoins ces idées pour moi et laisse l’Etouraptor d’un des gardes me guider sur le banc de sable. Le pokémon est particulièrement docile et me laisse prendre place derrière ses ailes dans le calme. Vu d’en haut les rescapés du naufrage ne sont que de petits points noirs : une fois le pied à terre, j’observe leurs mines attérées pointer dans ma direction. Un cercle de Gloupti et de Tadmorv les tient serrés et les force à ne pas s’éparpiller.

L’accueil est glacial. La bande de pokemon sauvages me toise d’un air mauvais : de près, je constate que leurs pupilles sont totalement dilatées. Je ne suis pas scientifique mais il n’y a désormais plus de doute : la contamination des lieux les a attirées et a altéré leurs comportements. Leur nature est l’adaptation et leur solide expérience du milieu urbain les a transformés en recycleurs très efficaces ; les Tadmorv notamment. De la part des Gloupti c’est un comportement plus inattendu : ils sont moins connus pour leur mode de vie en communauté que leurs alliés du moment.

A propos d’alliés, trois grosses silhouettes se distinguent nettement sur la plage derrière les rescapés.


Aide à la modération:
 
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur


avatar
PNJ

C-GEAR
Inscrit le : 08/09/2013
Messages : 12246

Sam 27 Oct - 22:58

Un Grotadmorv-A Lv 58 débarque, amenant avec lui une odeur tellement nauséabonde qu'elle empoisonne vos pokémons !
Stat:
 



Ronflex S lance Bâillement
Le Grotadmorv-A baille.


Grotadmorv-A lance Acidarmure
Ah ! La défense du pokémon monte de deux niveaux !



Ronflex S souffre du poison.
{ -31 }
Ronflex S : 219/250

Que voulez-vous faire ?


Récap : Mission

Jill
Ronflex S : 219/250 | empoisonné (normal)

Ennemis
Grotadmorv-A : 205/205 | s'endort à la fin du prochain tour | +2 défense



Hum... un combat ? D'accord. Je suis MISTER K.
Aux paroles je préfère les actes. Mais viens pas pleurer après. En garde !

LA MODÉRATION RP, UN ART DE VIVRE.
formulaire pour aider les modérateurs:
 
avatar ©️ Elune Crowley ; stamp ©️ Iago Fitzroy.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur


avatar
Modo RP & Ranger

C-GEAR
Inscrit le : 12/11/2015
Messages : 2585

Région : Kalos
Lun 29 Oct - 14:48
Pas besoin d’être un petit génie pour comprendre que la situation exige une réaction immédiate.

Un Grotadmorv Alolien vient doucement à ma rencontre, les yeux rouges et l’air agressif. Deux autres pokemon évolués encadrent les autres et les entraînent à se montrer ouvertement dangereux : ils menacent les hommes de l’équipage menacés au centre. J’ignore pourquoi ils agissent ainsi mais étant donné que les marins ne les ont pas provoqué en premiers et qu’ils ne leur ont rien volé, j’en déduis que la mare de pétrole est responsable de leur excitation.

En plus d’autres données qui doivent probablement m’échapper.

Je ne suis plus la jeune biche effarouchée que j’étais néanmoins à mes débuts. Cela a beau être la première fois que je réagis immédiatement dans le cadre d’une urgence, je n’en suis pas à ma première crise. L’association m’a apprit à faire face dans ce genre de situation. Ne jamais céder à la panique ni à la peur et gérer sa respiration. Si Spencer savait il se foutrait sûrement de moi en me décernant le diplôme du sophrologue de l’année : au diable les autres et leurs méthodes car chacun doit développer la sienne. La mienne me pousse à esquiver les jets d’acide que le Grotadmorv s’acharne à ‘envoyer. J’appelle ensuite mon premier allié au combat. Le Goupelin sort de la pokeball ; ravi de retrouver enfin l’air frais, il se laisse avoir par l’une des éructations du pokemon arc-en-ciel. Furieux de voir sa belle fourrure toute salie, il change vite d’humeur : depuis son évolution, sa toilette lui prend des heures et il a horreur de perdre autant de temps pour la faire. Comme tout membre de son espèce il n’a néanmoins pas le choix : la nettoyer lui permet également de mieux réguler ses incroyables températures corporelles.

Tant pis pour le pokemon poison : Boogie est remonté dès son arrivée. Le plus compliqué sera d’établir une communication stable. Il a malheureusement une fâcheuse tendance à faire la tête brûlée.


- Ecoute, je sais pas ce qui leur arrive, si l’alignement des planètes leur fait perdre la boule ou autre bêtise… mais faut qu’on tire ces gens de là. Je crois qu’un champ psychique nous aiderait bien.

L’hésitation dans ma voix est très prononcée.

Le Goupelin n’a nullement besoin de son incroyable ouïe pour sentir les doutes en moi, sa connexion empathique et ses talents de prescience suffisent largement. Le champ psychique est une signature de son évolution : j’ignore où, comment, quand il a apprit cette technique mais lors de nos séances d’entraînements avec l’Alliance, Boogie a déjà démontré ses nouvelles capacités. J’ai été positivement impressionnée par ce talent. Jamais encore je n’avais vu de mes yeux une telle concentration d’énergie psychique : j’étais pourtant originaire de Flusselles, ville natale d’Astéra, spécialiste des pokemon psy.

Le seul ennui avec ce champ psychique, c’était l’instabilité de mon Goupelin ; depuis son évolution ses pouvoirs grandissaient rapidement, parfois si vite qu’il peinait à gérer lui-même un tel surplus de puissance.


Aide à la modération:
 
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur


avatar
PNJ

C-GEAR
Inscrit le : 08/09/2013
Messages : 11700

Jeu 1 Nov - 16:33

Ronflex S lance Lance-Flammes !
(-30 PV) Random 37, pas de critique. Random 100, pas d'effet.
PV de Grotadmorv : 175/205

Grotadmorv-A lance Détricanon !
(-70 PV) Random 49, pas de critique.
PV de Ronflex S : 149/250

Grotadmorv-A s'endort !
Random 7, pour 1 tour !
PV de Grotadmorv-A : 175/205

Ronflex S souffre du poison !
(-31 PV)
PV de Ronflex S : 118/250

Que voulez-vous faire ?




Récap : Mission

Jill
Ronflex S : 118/250 | empoisonné (normal)

Ennemis
Grotadmorv-A : 175/205 | endormi pour 1 tour | +2 défense ( 350 )



Moi, c'est MISTER J.
Un conseil, viens pas m'chercher. J'suis un mec qui sait jouer des poings, si tu cherches la bagarre, tu l'auras ! Et ça sera sanglant. T'es prévenu.

LA MODÉRATION RP, UN ART DE VIVRE.
formulaire pour aider les modérateurs:
 
avatar ©️ Elune Crowley ; stamp ©️ Iago Fitzroy.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur


avatar
Modo RP & Ranger

C-GEAR
Inscrit le : 12/11/2015
Messages : 2585

Région : Kalos
Mar 6 Nov - 21:33
Le champ psychique apporte plusieurs changements ; en premier, c'est une formidable ressource pour les pokemon ou les attaques du type. Evidemment, le champ n'aide que son lanceur et ceux qu'il identifie comme des alliés. Secondement, cette merveille annule toute priorité d'attaque, contrant ainsi de vilaines techniques capables de nous achever par surprise. En plus de ces interférences directes sur les espèces pokémon, nous avons été plusieurs à constater que le champ imprègne également la volonté de ceux qui sont dedans. De plus, certaines ondes semblent résonner chez les victimes : leurs comportements s'altèrent. A l'entraînement, j'ai déjà pu voir mon Ronflex - cobaye débilement volontaire - se mettre à danser avec frénésie au sein du champ piloté par Boogie.

Aujourd'hui cependant je ne lui demande pas de faire danser tout ce beau monde : quoique cela détendrait sûrement l'atmosphère. La tâche n'est pas aisée car les pokémon sauvages envoient des salves que le Goupelin seul ne peut contenir : c'est pourquoi je demande au Métalosse de nous aider dès qu'il nous rejoint. Il abrite son camarade et galvanise son aura psychique avec ses propres pouvoirs : enfin le renard parvient à établir la barrière tant attendue. L'attaque prend l'aspect d'un dôme translucide avec une étrange teintée rosâtre. Le vent ne pénètre pas à l'intérieur ; pas prudence, j'en sors aussitôt. Le Goupelin fait un effort de concentration pour le réduire autour des pokémon poison et y parvient après que le Métalosse ait distribué quelque pisto-poing dans l'assemblée.

L'attaque fonctionne comme prévue : nous sommes tous les trois heureux de voir les agresseurs se tasser dans le champ. Ils ressemblent à des sardines dans une bulle de savon. Les naufragés sont enfin saufs, ou presque : reste encore à procéder à leur évacuation. Je n'ai pas l'intention d'assommer un par un par les pokémon sauvages pour mettre tout le monde davantage en sécurité. Je compte sur les talents de Boogie et de Bart, qui je le sais, tiendront jusqu'à ce que tous soient partis de l'îlot.

L'ennui c'est que nous sommes les seuls à voir les choses ainsi. Dans le cercle, l'aura contamine les plus faibles des spécimens. Ceux dont la volonté vacille aisément et s'efface presque instantanément dans le collectif. Ceux qui sont malades ou mal nourris. Les plus jeunes, les plus influençables parfois. Ceux-là cessent de s'agiter. Ils continuent de grogner, dégageant ainsi un étrange son de cette cohorte tandis que d'autres s'endorment, nous laissant un répit. Cependant, plusieurs d'entre eux restent insensibles aux efforts déployés par Boogie pour les calmer. Il tente d'envoyer un maximum d'ondes apaisantes mais il ne peut contenir autant de pokémon en même temps. Il peut maîtriser une bonne partie, notamment ceux dont l'esprit est simple à dompter mais trois gros spécimens luttent, avec leurs pouvoirs, pour sortir de la bulle.

Un Grotadmorv multicolore finit par demander à ses collègues un coup de main ; il attaque la paroi psychique et tente de passer au travers à l'aide de ses camarades qui affaiblissent eux-aussi le champ en l'attaquant. Finalement, le pokémon poison parvient à ressortir de là, nous laissant muets face à ses efforts titanesques.

Celui-ci est visiblement un têtu.


Aide à la modération:
 
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur


avatar
PNJ

C-GEAR
Inscrit le : 08/09/2013
Messages : 11700

Mar 6 Nov - 22:07

Ronflex lance grincement! (Random 78 = l'attaque passe)

La défense de Grotadmorv-A descend de deux crans!

Nouvelle défense de Grotadmorv-A: 175


Grotadmorv-A dort...
Mais se réveillera au prochain tour!




Ronflex souffre du poison!

{ -31 PV }

PV Ronflex: 87/250



Récap'

Mission Blade 0

Jill
Ronflex S : 87/250 | empoisonné (normal)

Ennemis
Grotadmorv-A : 175/205 | Se réveille au prochain tour!



Que voulez-vous faire Jill Calahan?



Moi, c'est MISTER J.
Un conseil, viens pas m'chercher. J'suis un mec qui sait jouer des poings, si tu cherches la bagarre, tu l'auras ! Et ça sera sanglant. T'es prévenu.

LA MODÉRATION RP, UN ART DE VIVRE.
formulaire pour aider les modérateurs:
 
avatar ©️ Elune Crowley ; stamp ©️ Iago Fitzroy.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur


avatar
Modo RP & Ranger

C-GEAR
Inscrit le : 12/11/2015
Messages : 2585

Région : Kalos
Lun 12 Nov - 18:29
Il dégouline de partout.

Il laisse traîner des tonnes de substances toxiques dans son sillage : le champ psychique n'a pu contenir sa rage et le voilà prêt à tout nous déverser en pleine poire. Mécontent et visiblement très grogui lui aussi par cette marée noire, il se montre ouvertement agressif. Dans un premier temps il crache des bomb-beurk dans notre direction : le Goupelin parvient à les esquiver grâce à la télékinésie mais son champ perd de son efficacité à mesure qu'on le gêne.

Je n'attends pas plus longtemps pour décocher la pokeball du métalosse. Exceptionnellement Bart était venu de lui-même profiter du repos offert par la stade de l'endroit. Lorsqu'il apparaît, il est visiblement plus en forme que jamais puisqu'il semble comprendre ce qu'il se passe instantanément. Le Goupelin a également partagé avec lui les informations par télépahtie : très vite, il est opérationnel et s'oppose au Grotadmorv qui le regarde l'air mauvais. Ce dernier n'apprécie pas de voir des renforts débarquer. Toute cette mare noire est pour lui et pour sa famille et ses compagnons ; toutes ces toxines ont eu raison de son esprit et le rendent dangereux, un peu comme une bouteille de whisky pour quelqu'un qui a l'alcool violent.

Il titube.

Il dégouline de partout bien sûr et rend l'observation très difficile mais c'est véridique ; il titube vraiment. La matière qui le compose est loin d'être aussi fluide qu'elle ne l'est au naturel. Le poison qu'il crache à une couleur plus sombre que la normale. Je soupçonne la marée noire d'avoir vite modifié certains de leurs composants ; j'ignore si leur poison est encore plus menaçant que d'ordinaire mais je n'ai aucune envie que mes pokémon en fassent les frais. Rapidement, Bart déclenche l'attaque abri sur Goupelin et moi-même qui restons groupés tandis qu'il fonce sur le Grotadmorv. Ce dernier lui envoie une bomb'beurk qui n'atteint pas l'acier du pokémon : à première vue. Bart finit par exprimer des sons caractéristiques. Je l'ai déjà entendu ; mon instinct ne me trompe pas, il souffre bien d'une altération de statut. J'ignore comment mais le poison a su passer outre sa carapace. Pour la première fois de ma vie, je constate qu'un pokémon poison a pu contaminer un type acier.

J'aurai pu être sensiblement impressionnée et admirative (voire pom-pom girl) en d'autres circonstances.

Le fait de voir mon pokémon acier en proie au poison me désarçonne. J'avais cru comprendre qu'il fallait calmer des pokémon sauvages et non affronter des cas isolés surpuissants. D'un coup, le lourd métier de ranger pèse bien davantage sur mes épaules. Je garde néanmoins toute ma contenance : mes compagnons ont besoin de soutien et de soins. Je plonge d'ailleurs la main dans le sac afin de fournir un antidote au métalosse (avec la télékinésie il est capable de se servir lui-même du spray).


Aide à la modération:
 
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur


avatar
PNJ

C-GEAR
Inscrit le : 08/09/2013
Messages : 12246

Mer 14 Nov - 22:00

Ronflex lance Grincement
(Random 45) Grotadmorv d'Alola voit sa défense baisser de deux crans.
Nouvelle défense : 88


Grotadmorv-A se réveille !


Grotadmorv d'Alola lance Détricanon sur Ronflex (Random donne 97 : l'attaque contre Ronflex échoue)


Ronflex S souffre du poison.
{ -31 }
Ronflex S : 56/250

Que voulez-vous faire ?


Récap : Mission

Jill
Ronflex S : 56/250 | empoisonné (normal)

Ennemis
Grotadmorv-A : 175/205 | -2 défense (88)




Hum... un combat ? D'accord. Je suis MISTER K.
Aux paroles je préfère les actes. Mais viens pas pleurer après. En garde !

LA MODÉRATION RP, UN ART DE VIVRE.
formulaire pour aider les modérateurs:
 
avatar ©️ Elune Crowley ; stamp ©️ Iago Fitzroy.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur


avatar
Modo RP & Ranger

C-GEAR
Inscrit le : 12/11/2015
Messages : 2585

Région : Kalos
Jeu 15 Nov - 19:15
Têtu et défoncé.

Première fois que je croise un pokémon complètement perché, comme un camé. Son équilibre est incertain mais cela le rend d'autant plus dangereux et imprévisible. De plus ses capacités semblent renforcées par le déversement toxique dans les environs. J'ignore quelle substance a pu lui donner la force d'empoisonner un pokémon acier. Bart se soigne rapidement avec le spray que je lui envoie et riposte aussitôt avec un mur lumière. Le Grotadmorv comprend que son adversaire sera un dur à cuire et qu'il risque de taper fort : il en donne l'impression du moins, puisqu'il use de l'acidarmure. Une technique souvent employée par mon Aquali.

Une armure robuste, résistante, qu'il sera difficile de traverser. Bart ne se laisse pas intimider : il lance un mur de fer pour riposter et esquive les jets de poison qu'envoie le pokémon alolien dans sa direction. De notre côté, Boogie fait de son mieux pour maintenant le champ psychique mais il ne peut resté concentré éternellement sans faiblir. Ses pouvoirs psychiques lui demandent encore beaucoup d'énergie, signe qu'il n'a pas encore éveillé tout son potentiel intérieur. Il ne sait pas encore qu'il a jadis déjà été sous cette forme d'évolution et qu'il savait employer l'attaque bien plus longtemps. Je l'ignorais tout autant que lui et le soutenait autant que possible dans l'épreuve : je lui demandais néanmoins de garder des réserves. Pendant ce temps, je profitais de la diversion offerte par le Métalosse pour capturer un maximum de spécimens dans le champ : ceux dont l'esprit est le plus influençable sont carrément endormis à présent, totalement battus par les pouvoirs du Goupelin.

Une minorité d'entre eux, malheureusement. Des spécimens variés qu'il faudra relâcher au plus vite après la mission et s'assurer de détruire les pokéball. Des spécimens bien plus simples à gérer lorsqu'ils sont prisonniers de la stase. Peut-être est-ce idiot mais les pokéball détruites ne peuvent plus retenir la marque génétique du pokémon et l'emprisonner contre son gré ; le Polygone les fournit gratuitement.

Il reste néanmoins un Avaltout et un Miasmax qui continuent de s'en prendre au champ psychique. Sous leurs coups répétés, Boogie peine de plus en plus à maîtriser son attaque et l'énergie qu'ils dégagent en même temps. Son crâne finit par résonner et lui faire de plus en plus mal. Voyant ses grimaces, je lui somme de rompre l'attaque immédiatement. Il ne parvient pas à s'en défaire dans la seconde mais cesse finalement de contenir tout ce beau monde. Les deux plus gros sont relâchés et paraissent plus furax que les autres. J'ordonne au Goupelin de se reposer derrière un mur lumière et devant les naufragés pour les protéger des Gloupti et Miamiasme.

Aussitôt je me tourne vers le Métalosse ; il est rapidement cerné par les évolutions dominantes du groupe en furie. La partie s'annonce difficile.


Aide à la modération:
 
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur


avatar
PNJ

C-GEAR
Inscrit le : 08/09/2013
Messages : 11700

Ven 16 Nov - 3:57

Ronflex lance lance flammes

{ -115 PV } (Random 72 = pas CC)

Grotadmorv-A : 60/205

(Random 25 = pas d'effet)


Grotadmorv d'Alola lance Détricanon sur Ronflex! (Random 8 = l'attaque passe)

{ -70 PV } (Random 88 = pas CC)

PV Ronflex: 0/250

Ronflex est KO



Récap : Mission

Jill
Ronflex S KO

Ennemis
Grotadmorv-A : 60/205 | -2 défense (88)



Que voulez-vous Jill Calahan?



Moi, c'est MISTER J.
Un conseil, viens pas m'chercher. J'suis un mec qui sait jouer des poings, si tu cherches la bagarre, tu l'auras ! Et ça sera sanglant. T'es prévenu.

LA MODÉRATION RP, UN ART DE VIVRE.
formulaire pour aider les modérateurs:
 
avatar ©️ Elune Crowley ; stamp ©️ Iago Fitzroy.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur


avatar
Modo RP & Ranger

C-GEAR
Inscrit le : 12/11/2015
Messages : 2585

Région : Kalos
Ven 16 Nov - 10:57
Bart n'a pas de fierté excessive et heureusement.

Il ne voit pas l'intervention de ses alliés comme une dépréciation de ses qualités, bien au contraire. Il est soulagé de voir apparaître sur le terrain le Ronflex. Avec ses défenses naturelles, le pokémon acier espère gagner du temps pour repousser la triple menace. L'Avaltout et le Miasmax ont vite fait d'empoisonner le nouveau venu : à son tour, le Ronflex ploie sous la puissance du poison. Plus corrosif qu'à l'accoutumée, ce dernier attaque rapidement les solides défenses du pokémon normal. Le Ronflex ne bronche pas néanmoins : il commence même à prendre quelques dispositions pour retourner la situation à notre avantage.

Pour une fois il est bien éveillé et prêt à en découdre.

Il commence par un grincement qui vrille les tympans de tous sur cet îlot en galère. Les naufragés apprécient aussi peu que moi le cri strident qui s'échappe du Ronflex, tout comme les pokémon qui semblent passer un mauvais moment. Les sous-évolutions menaçantes sont davantage sonnées que leurs modèles plus développés. Ces derniers, en revanche, ont été touchés de plein fouet par l'attaque. Si bien que les vibrations de cet horrible cri ont atteint leur but : la défense du Grotadmorv est désormais abaissée. L'ennui c'est que son acidarmure est très solide et le protège bien des coups : preuve en est, le lance-flammes du Ronflex ne le met pas KO et ne parvient pas à l'enflammer. Pourtant, toutes les toxines de son corps promettaient de nous aider mais la chance ne semble pas de notre côté aujourd'hui.

Certains gardes-côtes parviennent enfin à accéder à l'île après avoir bravé l'épaisse couche de pétrole. Le nettoyage intensif continue ; tous les pokémon sont concentrés sur l'île, à traumatiser l'équipage et mes compagnons. Les secours mettent ce temps à profit pour commencer l'évacuation de l'île : il faudra au moins une heure pour pouvoir tous les sortir de là. Pendant ce temps, mes pokémon font de leur mieux pour concentrer les attaques et la furie de ces pokémon sauvages sur eux. Le Métalosse les provoque ouvertement pour être la principale cible de leurs jets de poison : il tente de concentrer toute l'attention sur lui pour laisser le temps au Ronflex de commencer son stockage.

L'idée est excellente mais la théorie et la pratique font rarement bon ménage dans l'urgence... preuve en est lorsque le Ronflex est interrompu par l'Avaltout alors qu'il tente de commencer le stockage de son énergie. Le pokémon normal se voit obliger d'abandonner le plan initial : le Métalosse joue les béliers et repousse les adversaires en fonçant dans le tas. Intimidés par son gabarit et son poids, les pokémon poisons s'écartent ; Méry en profite aussitôt pour déclencher un second grincement, au grand dam de nos oreilles. Le Grotadmorv est une nouvelle fois la cible. Sa défense se voit complètement diminuée : d'un commun accord, mes deux pokémon ont décidé de réduire les défenses naturelles au maximum de l'arc-en-ciel pour se mettre à l'abri.

Il s'agit désormais d'une course contre la montre : Boogie, occupé à protéger les naufragés, ne peut pour l'instant prêter main forte à ses coéquipiers. Ils devront mener bataille seuls pour l'instant.


Aide à la modération:
 
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur

Contenu sponsorisé



C-GEAR
Revenir en haut Aller en bas
 Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Sujets similaires
-
» MISSION SECRETE (ou pas) A LA MAISON NOIRE
» Canada- Ségrégation raciale: Débat pour l’ouverture d’une école noire
» Rapport : Mission de bataille à 1500 points ork vs tyty
» Haiti : Se défouler pour oublier la misère...noire
» Première mission

Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Master Poké :: Le Pokémonde :: Région Hoenn - 3E G E N :: Pacifiville-