AccueilAccueil  FAQFAQ  RechercherRechercher  FAQ de MPFAQ de MP  MembresMembres  GroupesGroupes  S'enregistrerS'enregistrer  ConnexionConnexion  





 

Aller à la page : 1, 2  Suivant
 
» Le Nicholas ne s'habille pas en Flamel pour trouver de l'or


avatar
Modo RP & Coordinateur

C-GEAR
Inscrit le : 31/12/2017
Messages : 813

Région : Sinnoh
Ven 19 Oct - 11:01
- Non, grand-mère, je refuse. Je ne connais pas la valeur de ce truc mais je suis sûr que c'est quelque chose qu'on ne donne pas comme ça, comme si c'était un ticket de caisse.
- Je crois que tu n'as pas compris que je ne te demande pas ton avis.
- Je refuse quand même.
- Je le glisserais dans ton sac.
- Je te le rendrai après l'avoir trouvé.
- Si tu ne le prends pas, je le jetterais.
- Ce serait du gâchis !
- Alors prends ce pass. Moi, je suis trop vielle et fatiguée pour pouvoir en profiter pleinement.
- Tu es plus en forme que moi !
- Si vielle et fatiguée… Surtout que je n'aurais aucune utilité de ce que je pourrais bien trouver là-bas, alors que toi, oui.
- Ça ne change pas le cœur du problème…
- Tu te rends compte ? Sur l'île d'Almia tu peux trouver tout et n'importe quoi ! Surtout n'importe quoi mais parfois, il t'arrive de trouver des perles rares ! Et même parfois au sens propre.
- Tu essais de changer de sujet…
- Je ne sais pas si tu t'en es rendu compte, mais tu possèdes beaucoup de pokémon qui pourront atteindre leur plein potentiel uniquement en la présence de certaines pierres.
- J'adore nos conversations dans un seul sens…
- Pour des pokémons comme Tarsal, ce n'est qu'une forme alternative mais pour d'autres, comme tes Goupix, c'est leur unique possibilité d'évolution connu à ce jour. Tu en as conscience ?
- Peu importe ce que je vais dire, tu…
- L'avantage des pierres, c'est que tu as un total contrôle sur l'évolution de tes pokémons, ce qui dans certains cas peut être très pratique. Sans oublier toute la valeur commerciale qu'il y a derrière. Ces pierres ne courent pas les rues.
- Grand-mère, c'est…
- Tu fais ce que tu veux. Moi, je sais que je ne retournerais jamais là-bas, mais toi tu le peux encore.
- Tu prends un ton vraiment dramatique…
- Pour l’instant, tu n’as pas encore de responsabilité et tu es libre comme l’air. Tu peux facilement faire un détour par ces îles sans que ça te coûte quoi que ce soit. Surtout qu’il s’agit de zone protégée, avec des paysages absolument magnifiques.
- Tu espères m’appâter avec ça ?
- Je sais que je t’ai déjà convaincu. J’ai juste envie que tu l’admettes et que tu prennes ce billet.

Je soupire, totalement vaincu. Je prends le ticket qu'elle agite fièrement devant moi et elle pousse une exclamation qui me fait soupirer encore. C'était le genre d'exclamation que l'on fait quand un enfant se décide enfin à faire quelque chose d'absolument évident et naturel. Je remarque que certains de mes pokémons ont assistés à cette discussion et ils jettent tous un regard au billet que je tiens maintenant dans ma main. Moi-même je le regarde, en essayant de faire le tri dans tout ce que venait de me dire Kuku. Elle a beaucoup insisté sur les pierres évolutives et mes pokémons. Curieux et consciencieux comme je suis, je connais bien évidemment le lien entre l'évolution de certains de mes pokémons et ces pierres particulières. Ce n'est pas que posséder un exemplaire des pierres qui me faudrait serais pratique, juste pour le cas où. D'autant plus que ça pourrait même être utile sur scène. Une évolution, c'est toujours impressionnant, alors une évolution au bon moment ? Ce serait encore mieux. En fait, plus je décortique les arguments de Kuku, et plus je suis convaincu que je vais devoir ajouter Almia à mon itinéraire.


Je n'arrête pas de repenser à ce moment, ce moment où elle m'a donné ce billet. Encore une fois, elle m'a imposé la chose, sachant mieux que moi ce qui est bien pour moi. Encore une fois, elle a fait preuve de cette générosité qui la caractérise. C'est vraiment une des personnes les plus généreuses que je connaisse. Pourtant, est-ce que je peux vraiment tout accepter venant d'elle ? Elle m'a déjà tellement donné, tellement de choses, que ce soit matériel ou non. Moi, j'ai l'impression de ne rien lui avoir donné en retour. Malgré ce qu'elle dit, j'ai l'impression ne pas mériter tout ce qu'elle m'offre. J'ai même presque l'impression d'abuser d'elle, inconsciemment. Peut-être que je vais refaire un tour chez elle, pour travailler encore un peu dans sa pension. Ça devrait compenser les choses. Bien sûr, sans lui dire, sinon elle risque de riposter en me donnant encore plus de choses. Si je travaille un peu pour elle sans qu'elle me donne d'autres trucs, ça devrait équilibrer les choses. J'aurais moins l'impression de profiter d'elle.


*craque ses doigts* C'est parti pour mon premier Almia ! o/
Je creuse en B2 (grille 2)



.:
 



Info:
 
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur En ligne


avatar
Ligue 4

C-GEAR
Inscrit le : 08/07/2018
Messages : 1094

Région : Johto
Ven 19 Oct - 12:14
Pour découvrir ce qui se cache en B2, il faudra 46 lignes !



Autres comptes:
 
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur


avatar
Modo RP & Coordinateur

C-GEAR
Inscrit le : 31/12/2017
Messages : 813

Région : Sinnoh
Ven 19 Oct - 23:12
Plus d'une fois je me suis fait la réflexion que je devrais investir dans un appareil photo. Il faut dire que je vois énormément de lieu magnifique, raison pour laquelle je voyage d'ailleurs. Donc il serait normal que je possède un appareil photo, pour immortaliser les lieux magnifiques que j'ai visités. D'autant plus que j'ai également vu des choses magnifiques qui ne sont pas fixes, qui sont éphémères. Dans ce genre de cas, avoir un appareil photo serait d'autant plus important. Pourtant, je n'arrête pas de me faire la même contre-réflexion, à chaque fois. Qu'est-ce qui différencie une photo de mes souvenirs ? Une photo est précise mais ne fige que l'image, en excluant tout le reste. Un souvenir n'est pas précis mais peut inclure absolument tout. Du goût à l'odeur en passant par le son et la vue, même le toucher. Une photo ne possède pas tout cela. Oui, je sais, une photo peut marcher de concert avec les souvenirs. Une image peut réactiver la mémoire et raviver les souvenirs. C'est vrai, ce n'est pas faux. Seulement, le problème que j'ai, c'est que prendre une photo nuit à l'intensité de ce que je ressens, et donc de ce qui peut être raviver plus tard. Je ne sais pas si c'est un problème par rapport à la photographie en général ou si c'est simplement moins, mais quand je prends une photo, j'ai l'impression que je m'exclue de la situation présente. Je vois le monde en plus petit, en plus terne, en plus tremblant, me concentrant sur une technique que je n'ai pas pour prendre une bonne photo, me privant ainsi du plaisir de simplement vivre le moment présent. Pour des paysages, ce n'est pas vraiment un problème, puisque je peux savourer de tout mon soûl ce que j'ai sous les yeux avant de prendre une photo. Mais pour d'autres moments, beaucoup fugace, que devrais-je faire ? M'exclure du moment pour en cristalliser seulement l'image ? Ou bien le vivre et essayer de l'imprimer pleinement dans tout mon être ? Je n'arrive jamais à trouver réellement une réponse à cette question, et c'est ce qui m'empêche d'acheter un appareil photo. Je sais que si j'en achète un et que je ne l'utilise que pour des paysages, je serais frustré. Donc dans le doute, je préfère m'abstenir. Et c'est pour cela que j'essaie de ressentir au maximum chaque chose magnifique que je rencontre.

Le vent marin qui balaie mes cheveux, s'engouffre dans mes vêtements, parfume mon arrivée. Les bruits océaniques qui jouent dans mes oreilles. Les remous du bateau qui dansent avec mon équilibre. Et enfin, qui s'ouvre face à moi, le paysage de cette île si particulière, si précieuse que simplement la voir en vrai me donne l'impression d'être privilégié. En regardant autour de moi, je ne peux m'empêcher de rire intérieurement. J'ai bien l'impression d'être le seul à vivre de façon aussi intense l'expérience présente. Ou bien les autres passagers arrivent à mieux le camoufler que moi. Quoique, en regardant le visage de certains, je me dis qu'ils arrivent à cacher leur enthousiasme même à eux-mêmes. Certains passagers ont un air tellement sérieux. Remarque, les seuls qui ont ce genre d'air semble être des personnes bien équipées pour tenter d'atteindre le centre de la terre. Visiblement, ceux-là ne viennent pas sur l'île pour le joli paysage et vivre passer une bonne journée. Je crois que Kuku avait raison quand elle parlait de la valeur monétaire de certaines pierres et autres objets qu'on peut trouver à Almia. Tout à coup, des craintes émergent en moi. Visiblement, il y a des experts qui n'ont pas l'air d'être à leur coup d'essai pour venir fouiller la terre d'Almia alors qu'est-ce que j'espère ? Non, en fait c'est plus que ça. Quelles sont les chances que j'ai de trouver quelque chose d'utile, ou à défaut, quelque chose de précieux ? Très réduite. Au moins, j'ai l'avantage de la chance du débutant, mais je ne suis pas sûr que ça suffit à faire une réelle différence. En règle générale, l'expérience est supérieure à la chance.

Le bateau arrive à quai. Le parfait signal pour que j'arrête d'imaginer tout et n'importe quoi. J'attrape mon sac qui contient les affaires amateures que j'ai amenées avec moi et me tient prêt à descendre, juste à côté d'un groupe de gars qui ont l'air chargés comme des mules avec des instruments que je ne saurais même pas nommer. Ce n'est pas un problème. Je suis coordinateur, je suis bien placé pour savoir que ce n'est pas celui qui a le meilleur matériel qui gagne forcément. Ça aide, mais ça n'assure pas la victoire. C'est ce que je me dis, et c'est ce que je vais constater. Je ne sais pas si je me montre un peu trop optimiste, ou naïf, ou même les deux, mais je pense que ça ne me fera pas de mal par rapport à mon pessimisme habituel. À ce qu’on dit, la chance sourit aux audacieux. Et en plus, si j’y crois, j’aurais plus de chance de réussir, non ? Ce n’est absolument pas productif de partir vaincu d’avance. Si je compare cela à un concours de coordination, jusqu’au moment où la lumière va s’éteindre pour la dernière fois, il faut que je sois persuadé d’être le meilleur et que je vais indéniablement gagner. J’aurais tout le temps de rationaliser une fois que tout sera terminé. La chance sourit aux audacieux… J’espère que me montrer naïf va me permettre de faire dans l’audace sans le savoir. C’est encore ma meilleure chance.


Je termine de creuser en B2 (grille 2)



.:
 



Info:
 
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur En ligne


avatar
Ligue 4

C-GEAR
Inscrit le : 08/07/2018
Messages : 1094

Région : Johto
Sam 20 Oct - 0:20
En B2, tu découvres...:
 



Autres comptes:
 
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur


avatar
Modo RP & Coordinateur

C-GEAR
Inscrit le : 31/12/2017
Messages : 813

Région : Sinnoh
Sam 20 Oct - 2:18
Je viens de réaliser que je ne sais absolument pas où me rendre. Je sais que sur Almia, il y a les souterrains, mais ce n'est pas la seule chose qu'il y ait. Je ne sais même pas si c'est l'activité principale. Si ça ne l'est pas, est-ce qu'il y aura des panneaux directement à quai ? Et puis, il y aurait quoi sur les panneaux ? Est-ce qu'il faut se rendre dans une sorte d'accueil ou de péage avant de pénétrer dans une certaine section ? Ou bien peut-être que toute l'île est disponible pour creuser mais que des contrôleurs se baladent et peuvent épingler ceux qui n'ont pas de pass. C'est aussi possible. Je n'en sais absolument rien du coup, moi. Le mieux, c'est sûrement de suivre à la trace les types à côté de moi. C'est évident qu'ils savent ce qu'ils font, beaucoup plus que moi. Du coup, je vais les suivre, de loin, dans l'ombre. Pitié, faite qu'ils ne me remarquent pas. Je ne saurais pas où me mettre.

Ils descendent rapidement du bateau, du pas rapide de quelqu'un qui sait où il va. Je me félicite d'avoir réussi à avoir raison sur eux. J'espère que c'est de bon augure pour la suite. Je compte dans ma tête jusqu'à cinq avant de marcher à la suite des hommes, essayant de caler mon pas sur les leurs. En théorie, ils devraient aller directement là où faudrait, non ? À moins qu'ils comptent rester ici plusieurs jours, ce qui fait qu'ils risquent de se rendre d'abord dans un hôtel ou un truc du genre. Est-ce qu'il y a des hôtels ici ? Est-ce qu'on peut même rester plusieurs jours ? Bon sang, je ne sais vraiment rien !

En fait, suivre ces personnes est non seulement flippant, mais également une possible perte de temps. Moi, je compte directement partir creuser mais peut-être que l'emploi du temps de ces messieurs est différent. Du coup, je ferais mieux de les rattraper pour leur poser directement des questions. Et au pire s'ils refusent de répondre, je n'aurais qu'à les suivre à nouveaux. J'ai beau trouver cela un peu flippant, à mesure désespérer, moyen désespérer.

- Excusez-moi !

Je me trouve incroyablement gauche pendant que je cours pour les rattraper, et sous leurs regards en plus. Heureusement que je ne l'ai pas suivi pendant longtemps. Ça peut encore passer pour être une demande à des gens au hasard et pas moi qui change soudainement d'avis sur le fait de suivre tout un groupe.

- Pardon de vous déranger. Je crois que nous étions sur le même bateau et au vu du matériel que vous semblez transporter, je pense que vous aussi vous êtes venus pour faire un tour au souterrain d'Almia. Le truc, c'est que je n'ai absolument aucune idée d'où il faut se rendre pour cela alors je me demandais si vous, vous le savez ? Surtout qu'en plus ça n'a pas l'air d'être votre première fois ici.
- Ok, ben ce n'est pas loin. T'as qu'à nous suivre.
- Oh. D'accord. Merci.

Je me sens un peu mal à l’aise, maintenant. Ce n’est pas spécialement à cause du fait que je me retrouve à suivre à nouveau ces gars, que j’avais précédemment décidé de ne plus suivre. En fait, si je suis mal à l’aise, c’est plus à cause de l’attitude des mecs. Ce n’est pas qu’ils sont antipathiques, c’est plutôt qu’on dirait qu’ils n’en avaient rien à foutre. Je n’ai tellement pas l’impression d’être à ma place. Ce n’est même pas comme si j’étais une pièce qui ne rentrait pas dans un puzzle. J’ai l’impression d’être une pièce qui essaie de se caler dans un puzzle totalement différent. C’est un drôle de sentiment. Mais bon. Pour l’instant, j’ai ce que j’ai voulu alors autant me taire et simplement marcher. Ce n’est pas comme si j’allais rester collé à ces gars toute la sainte journée.


Je creuse en E1 (grille 2)

Récap :
- 1 CS Force



.:
 



Info:
 
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur En ligne


avatar
Ligue 4

C-GEAR
Inscrit le : 08/07/2018
Messages : 1094

Région : Johto
Sam 20 Oct - 2:34
Pour découvrir ce qui se cache en E1, il faudra 29 lignes !



Autres comptes:
 
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur


avatar
Modo RP & Coordinateur

C-GEAR
Inscrit le : 31/12/2017
Messages : 813

Région : Sinnoh
Dim 21 Oct - 1:15
Je marche littéralement dans les pas du mec à qui j'ai demandé des renseignements. Derrière eux, absolument pas à ma place. Ils ne me jettent pas un regard, ni même semble prendre compte de mon existence. Je me demande même s'ils ne m'ont pas tout de suite oublié. Enfin, c'est normal puisque je suis un inconnu pour eux mais tout de même. Moi, je prendrais au moins en compte la présence d'une autre personne avec moi. Je reconnaîtrais la présence de cette personne avec moi, même si je ne sympathise pas ou communique pas avec elle. Je ne l'ignorerais pas de manière absolue. En fait, j'ai l'impression d'être un poisson qui nage à côté d'un banc de requin. Image très réjouissante.

Rien ne change de tout le trajet. J'essaie au maximum de débrancher mon cerveau pour simplement marcher sans ruminer des pensées inutiles maintenant. Quand je juge que je suis là où je le voulais, je m'éloigne. Mais seulement physiquement. Je continue à suivre du regard le groupe pour connaitre la marche à suivre. Ils n'ont même pas l'air d'avoir remarqué que je suis partie. Mon existence a l'air d'avoir glissée sur eux comme de l'eau sur une vitre. Dans le bâtiment où nous sommes entrées, je les vois se diriger vers ce qui semble être un accueil. D'accord, donc c'est là qu'il faut aller. J'arrête de les espionner et m'assois dans un des sièges qui sont mis à disposition dans la pièce. En attendant que ce groupe termine, je fais un rapide inventaire de ce que j'ai dans mon sac. Je m'assure surtout qu'il ne manque rien, juste au cas où. En même temps, je fais également un inventaire de ce que je ne dois pas oublier de demander. Il faut que je profite un maximum de la présence d'un accueil pour avoir tous les renseignements dont j'ai besoin. Si ça se trouve, c'est même elle qui risque de me donner les renseignements qu'il me faut. C'est de la simple logique que de supposer qu'il y a fréquemment des néophytes et des ignorants totaux qui se pointent ici. Du coup, il doit sûrement y avoir une question du genre « est-ce que c'est votre première fois ici ? ». Et même s'il n'y a pas de speech, il doit au moins y avoir un manuel d'instruction ou une affiche avec des règles marquées dessus. Il y a forcément quelque chose. Au moins pour ne pas être responsable d'un quelconque accident si quelqu'un brise une règle.

Je papillonne quelques secondes des yeux quand je vois les types qui étaient à l'accueil s'installer dans les chaises autour de moi, avec des stylos et ce qui semble être de la paperasse. Il y a des papiers à remplir ? Je ne m'attendais absolument pas à cela. Je pensais que c'était un truc du genre, je montre mon pass et voilà. Qu'est-ce que je vais faire si j'ai besoin de montrer des papiers spécifiques ? Je n'ai pas envie de devoir revenir un autre jour. Ce n'est pas que ça va foutre en l'air mon emploi du temps, je n'en ai pas. C'est surtout le principe et le fait d'avoir perdu toute une journée. Je me retiens de poser des questions sur les papiers que sont en train de remplir les mecs en face de moi. Je le saurais bien assez tôt et leur reparler ne me met pas spécialement à l'aise. Ce n'est pas possible. Je ne suis jamais à l'aise avec des inconnus et Kuku pense que je vais reprendre sa pension ? J'aurais des cheveux blancs en un mois tellement je me prendrais la tête avec les clients. J'ai tellement plus de facilité avec les pokémons qu'avec les humains.


Je termine de creuser en E1 (grille 2)

Récap :
- 1 CS Force



.:
 



Info:
 
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur En ligne


avatar
Ligue 4

C-GEAR
Inscrit le : 08/07/2018
Messages : 1094

Région : Johto
Dim 21 Oct - 1:49
En E1, tu découvres...:
 



Autres comptes:
 
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur


avatar
Modo RP & Coordinateur

C-GEAR
Inscrit le : 31/12/2017
Messages : 813

Région : Sinnoh
Lun 22 Oct - 15:13
J’attends que l’accueil soit totalement libre, c’est-à-dire que personne ne s’y trouve où s’y trouvera plus tard une fois la paperasse remplit. Je ne sais pas si mes nombreux doutes vont accaparer beaucoup de temps à la personne responsable de l’accueil mais je n’ai pas envie d’être interrompu. Et puis je n’ai pas envie non plus de faire attendre trop longtemps une autre personne. Du coup, comme je suis seul ici, ça me semble être le bon moment pour entreprendre la procédure qui me permettra d’accéder aux souterrains d’Almia. Je laisse mon sac à côté de la chaise où j’étais assis car je pense que je vais bientôt y revenir pour remplir des papiers, et je m’avance vers l’accueil. Je ressens le trac particulier qui se manifeste quand je dois parler à des inconnus dans une institution. Pour essayer de me rassurer, je sors mon pass de ma poche et le tient dans ma main, de sorte que la personne en face de moi puisse le voir et sache donc pourquoi je suis là. Juste au cas où je n’arriverais pas à expliquer convenablement ce que je suis venu faire ici. J’arrive au comptoir et je pose mes coudes dessus, plus pour reprendre contenance plutôt que pour m’appuyer, et tient mon pass entre mes deux, clairement visible. De mon point de vue, je me montre encore très gauche pendant que je parle, ne comprenant pas moi-même ce que je veux dire. Je finis par m’arrêter purement et simplement de parler pour prendre une grande respiration. Puis une deuxième. Enfin, j’arrive à dire de façon intelligible la raison de ma venue ici. Je vois bien dans le regard de la personne qu’elle doit me trouver bizarre. C’est le genre de regard à moitié interrogateur et à moitié gêné. Je ne crois pas qu’elle se montre moqueuse ou hostile d’une quelconque façon donc je pense qu’elle sait que mon comportement doit juste être le curieux résultat du stress.

J'ai eu droit ensuite à un exposé très d'un ton sans vie et professionnel sur le fonctionnement des souterrains. Comme je m'en doutais, ce genre d'exposé semblait être habituel, si j'en crois le ton sans vie et professionnel qui est utilisé. J'arrive de plus en plus à me détendre à mesure que les questions que j'avais en tête trouve les réponses adéquates, grâce à cet exposé. La personne termine finalement en me donnant un bloc-notes avec des feuilles accrochées dessus et un stylo. Je recommence à stresser et demande s'il fallait certains papiers spécifiques. On me répond que non, que ce n'était que des renseignements qui étaient collectés et que je ne devrais pas avoir de problème à remplir ces feuilles. Pas totalement rassuré, je prends le tout et part m'asseoir à la place que j'ai quittée, près de mon sac. Je prends le stylo, griffonne sur le bloc-notes pour voir s'il fonctionne, puis respire encore une fois en attaquant la première feuille.


Je creuse en A4 (grille 2)

Récap :
- 1 CS Force
- 1 Sérum M



.:
 



Info:
 
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur En ligne


avatar
Ligue 4

C-GEAR
Inscrit le : 08/07/2018
Messages : 1094

Région : Johto
Lun 22 Oct - 18:20
Pour découvrir ce qui se cache en A4, il faudra 32 lignes !



Autres comptes:
 
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur


avatar
Modo RP & Coordinateur

C-GEAR
Inscrit le : 31/12/2017
Messages : 813

Région : Sinnoh
Mer 24 Oct - 0:14
La première partie des documents concernait des informations vraiment générales, rien d'extraordinaire. Nom, prénom, date de naissance, âge, sexe, etc. À la case « adresse », j'inscris l'adresse de ma mère. Étant constamment sur les routes, qu'est-ce que je pourrais marquer d'autres ? Je continue à remplir les champs demandés, plus ou moins rapidement. Jusque-là, il n'y a rien d'étonnant dans ce qu'on me demande ou de problématique. La réelle interrogation vient après que j'ai terminé la page des renseignements généraux. La page suivante concerne un autre domaine qui me fait hausser un sourcil. Je découvre cette fois une longue liste de pokémon avec comme question de savoir si je possède l'un d'eux et si je l'ai amené avec moi. Parmi la liste, je repère un certain nombre de pokémon qu'effectivement je possède, donc je marque une croix, mais que je n'ai pas actuellement avec moi, donc je ne coche pas l'autre case. Ce qui m'embête, c'est qu'il n'y a marqué nulle part la raison de cette question, et je n'arrive pas non plus à la deviner. Du coup, je me demande si je ne devrais pas mentir sur la possession de certains pokémons, puisque de toute façon je ne l'ai pas avec moi sur cette île. Mais je ne préfère pas prendre de risque inutile. Cette question doit avoir une motivation, je n'aurais qu'à la demander plus tard. J'arrive ensuite à une dernière page, qui est surtout rempli de règles et de trucs juridiques, je crois, avec à la fin la demande d'une signature. De ce que je lis, c'est essentiellement des mises au point sur les questions de propriétés et de responsabilités, ainsi que quelques règles d'usage. Comme je ne vois pas de problème, je signe et certifie par la même que j'ai bien pris conscience de toutes ces règles. En théorie, j'ai terminé avec la paperasse. Je m'attendais à pire, très honnêtement.

Je me lève donc pour rendre le tout à l'accueil. La personne jette un très rapide coup d'œil sur la première page, tellement rapide que c'est sûrement pour vérifier qu'aucun champ n'est été oublié, puis passe à la seconde page. Cette fois, elle prend davantage de temps et semble réellement regarder les cases que je possède. J'en profite pour lui poser la question.

- Excusez-moi, quel est l'intérêt de demander si je possède et si j'ai avec moi tel ou tel pokémon ?

La personne redresse la tête, avec un air un peu déconnecté jusqu'à ce que deux câbles semblent faire le lien dans son esprit et qu'elle reprend contenance en affichant un sourire professionnel.

- Ces pokémons peuvent tous évoluer grâce à la proximité d'une pierre spécifique, pierre que vous pouvez potentiellement trouver ici durant vos fouilles ou en ventes ici même. Étant donné que la simple proximité d'un pokémon avec une pierre peut suffire à l'évolution, nous prélevons ces informations pour savoir qui est responsable en cas de problème.
- Je suis désolé, je ne comprends pas. Quel genre de problème ?
- Les pierres sont en ventes mais certaines personnes se contente de rapprocher leurs pokémons de certaines pierres pour pouvoir profiter de leurs effets sans l'acheter. Il faut aussi savoir qu'une pierre qui a servi à faire évoluer un pokémon ne pourra pas servir une deuxième fois. De ce fait, ce genre de méthode est condamné au même titre qu'un vol.
- Je vois… Mais rien n'empêche les gens de mentir sur ce formulaire.
- C'est pour cela qu'il y a une fouille juste après.
- Une fouille ?!
- Ne vous en faites pas. On va juste regarder votre sac et vous demandez de nous montrer vos pokémons. Il n'y a aucune palpation corporelle.
- Oh, d'accord. Très bien. Dans ce cas, est-ce que tout est en ordre ?

Tout est en ordre. On me demande juste mon pass et la personne griffonne dessus avec un stylo, marque la date et tamponne le tout. Elle me le rend ensuite en m'invitant à avancer vers une porte sur le côté. Elle me donne la deuxième feuille que j'ai remplis, celle avec la liste de pokémon, et me souhaite une bonne fouille. Je prends donc mon sac et me dirige vers la porte.


Je termine de creuser en A4 (grille 2)

Récap :
- 1 CS Force
- 1 Sérum M



.:
 



Info:
 
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur En ligne


avatar
Ligue 4

C-GEAR
Inscrit le : 08/07/2018
Messages : 1094

Région : Johto
Mer 24 Oct - 1:47
En A4 tu découvres...:
 



Autres comptes:
 
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur


avatar
Modo RP & Coordinateur

C-GEAR
Inscrit le : 31/12/2017
Messages : 813

Région : Sinnoh
Mer 24 Oct - 19:19
Après avoir passé la porte, je débarque dans une espèce de petite salle. C'est le genre de pièce qui se trouve entre deux pour faire transition. Ici, j'ai l'impression que c'est là que va se dérouler la fouille. Même si on m'a assuré qu'il ne va y avoir aucune palpation corporelle, l'idée de me faire fouiller ne me met pas en joie non plus. Pourtant, la personne que je rencontre dans cette pièce semble bien plus sympathique que celle à l'accueil. Sûrement que c'est une condition sine qua non pour pouvoir procéder à des fouilles. Ou peut-être pas après tout. Ils n'ont pas besoin de se montrer agréable pour procéder à la fouille. Ils peuvent simplement refuser l'accès à ceux qui refuse la fouille. Donc, si la personne est gentille c'est uniquement parce qu'elle l'est. C'est agréable.

Je tends mon sac à la personne qui en sort toutes les affaires sur une table et regarde ensuite le contenant vide sous toutes les coutures. Je vide également mets poches et sort tous mes pokémons de leurs pokémons, comme on me le demande. Heureusement, je n'avais pas emporté avec moi beaucoup de mes compagnons, comme je savais que j'allais venir ici. Si j'avais avec moi mon nombre habituel de pokémon, je pense qu'on se serait senti à l'étroit dans cette petite pièce. La feuille que j'avais apportée à la main, la personne compare rapidement mes pokémons à ceux de cette liste. Je dois bien avouer que voir cela me fait me poser une question.

- Qu'est-ce qui se serait passé si un des pokémons que j'ai amené correspondait avec ceux de cette liste ? Vous m'auriez refusé l'accès ?
- Non, l'accès ne vous aurez pas été refusé. Simplement, si jamais un problème d'utilisation frauduleuse d'une pierre était arrivé et que le responsable n'était pas connu, nous aurions alors comparé la liste des propriétaires de pokémon interagissant avec la pierre en question. Surtout que généralement, ce n'est pas facile de cacher un pokémon qui évolue donc même sans savoir le propriétaire du pokémon, nous savons de quel pokémon il est question, et qui le possède, grâce à ce document et ce contrôle. Nous contrôlons ensuite les propriétaires du pokémon en question pour voir si aucun des pokémons n'a évolués.
- J'imagine que vous devez expliquer cela souvent, étant donné que ce doit être essentiellement des néophytes qui viennent avec ce genre de pokémon.
- Détrompez-vous, beaucoup de personnes expérimentées viennent avec un ou plusieurs pokémons de cette liste.
- Hein ? Mais pourquoi, si ça cause autant de soucis ?
- Parce que c'est une bonne méthode pour fouiller. Étant donné que la proximité suffit parfois à l'évolution, certains viennent fouiller en compagnie du pokémon qu'ils veulent voir évoluer. Comme ça, même si la pierre est enfouie, le pokémon peut tout de même évoluer. C'est une façon de faire tout à fait autoriser, puisque la pierre n'appartenait encore à personne. Ne soyez donc pas surpris si parfois vous déterrez des pierres déjà utilisés. Ça arrive.

J'acquiesce pendant que je range mon sac. Je n'avais absolument pas pensé à ce genre de technique. Très probablement qu'il y en a d'autres auquel je n'ai pas pensé, et auquel j'aurais sûrement pu penser si seulement je n'avais pas eu la fainéantise intellectuelle de le faire. Dommage. C'est un peu tard pour le faire maintenant. Alea jacta est.


Je creuse en D1 (grille 2)

Récap :
- 1 CS Force
- 1 Sérum M
- Un bouquin qui me donne faim



.:
 



Info:
 
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur En ligne


avatar
Ligue 4

C-GEAR
Inscrit le : 08/07/2018
Messages : 1094

Région : Johto
Jeu 25 Oct - 0:54
Pour découvrir ce qui se cache en D1, il faudra 33 lignes !



Autres comptes:
 
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur


avatar
Modo RP & Coordinateur

C-GEAR
Inscrit le : 31/12/2017
Messages : 813

Région : Sinnoh
Dim 28 Oct - 23:47
Ça y est. J'y suis enfin. Normalement, il n'y a plus de formalité ou de contrôle qui me sépare d'aller fouiller la terre à la recherche de trésor. Je sens une excitation tout à fait enfantine m'envahir. C'est amusant. D'ordinaire, l'inconnu est une source de peur, mais ici, maintenant, c'est une source d'excitation. Est-ce que je vais trouver quelque chose ? Est-ce que je vais rentrer bredouille ? Est-ce que mon prochain coup de pelle va déterrer le fossile d'un pokémon ancien et encore inconnu ? Qui sait ? Personne. Et c'est justement cela qui est excitant. Quand quelqu'un achète un ticket de tombola, ce n'est pas uniquement pour avoir le lot. Le grisement du hasard y est pour beaucoup. En fait, on est tous masochistes. On a peur de l'inconnu et pourtant on l'utilise pour nous amuser. C'est comme les films d'horreurs, où les gens passent un bon moment à flipper. C'est la même chose.

Du coup, je me dirige vers le lieu réservé aux fouilles. Je ne m'arrête pas pour regarder les différentes marchandises qui sont mises à la vente. Je n'ai pas emporté d'argent avec moi et de toute façon, ce n'est pas mon but. Je ne suis pas venue ici pour rechercher telle sorte de pierre pour tel sorte de pokémon. Je suis venu ici avec l'esprit clair de toute envie. Mon seul objectif du jour : s'amuser avec mes pokémons. Si je trouve quelque chose, alors ce sera parfait, mais si je ne trouve rien, ça ne me dérangera pas. Bon, peut-être un peu, mais pas énormément. Ce que je veux avant toute chose, c'est affermir ma relation avec Sabelette. Ça ne fait pas longtemps que je l'ai capturé alors j'ai saisi l'occasion d'aller sur Almia pour pouvoir enrichir notre relation. Creuser, ce sera forcément son dada, non ? Et le faire ensemble ne peut qu'être bénéfique à notre relation. En théorie. L'univers est bien assez tordu pour venir verser du citron dans un projet aussi simple. Au moins, j'ai de la chance, il n'a pas mauvais caractère. Enfin, ça dépend un peu des jours et de ce que j'ai pu constater. Disons qu'il a son caractère.

Enfin bref. Maintenant que je suis sur le site des fouilles, il faut que je trouve un bon endroit pour commencer. Je ne pense pas que ça va être facile. Je vois pas mal de monde, et pas des amateurs de ce que je peux voir. Ils sont éparpillés un peu partout. Je ne pense pas que c'est bon signe. Ils ont sûrement dû vérifier les terrains et juger que ceux que j'ai actuellement sous le nez ne vaut pas la peine de s'y installer. Ou bien ils ont choisi au hasard. C'est aussi une possibilité. Du coup, qu'est-ce que je fais ? Réponse : je ne me prends pas la tête. J'ai déjà rempli mon quota pour aujourd'hui et je n'ai pas envie de faire des heures supplémentaires. Le plus simple est encore de remettre cette décision à un expert. Un coup de pokéball plus tard et voilà Sabelette qui apparaît.

- Il faut choisir un endroit où creuser, tu m'aides ? Je pense que tu es meilleur que moi dans ce domaine.

Avec un soupir éloquent, Sabelette se met à regarder le sol. Moi, je ricane intérieurement. Je sais que s'il m'entend rire, il serait capable de se mettre en grève pour aujourd'hui. Il n'a pas mauvais caractère, il est juste un peu… fier. Il est gentil et me rend service si je lui demande mais n'hésite pas à signifier à quel point ça l'ennuie, juste pour bien souligner sa gentillesse de tout de même m'aider. Exactement ce qui s'est passé il y a quelque instant. Je trouve cela absolument adorable et aussi un peu amusant.

Je marche derrière lui alors qu'il parcourt les terrains disponibles. Je le regarde et je me demande sur quoi il se base pour construire son avis. Peut-être qu'il se réfère uniquement à son instinct. Ça me va. L'instinct d'un pokémon sol est sûrement le meilleur qui soit dans ce genre de situation. Surtout que sa fierté va l'empêcher de bâcler le travail. Même si ce n'est pas pour moi, il va essayer de trouver le meilleur endroit possible, juste pour être fier d'être celui qui l'a trouvé. Du coup, ça me donne une bonne raison de vouloir trouver quelque chose d'important ici. Si on repart les mains vides, c'est lui qui risque d'être le plus déçu. Bon ben, j'ai plus qu'à me retrousser les manches dans ce cas.


Je termine de creuser en D1 (grille 2)

Récap :

- 1 CS Force
- 1 Sérum M
- Un bouquin qui me donne faim



.:
 



Info:
 
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur En ligne

Contenu sponsorisé



C-GEAR
Revenir en haut Aller en bas
 Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
(Page 1 sur 2) Aller à la page : 1, 2  Suivant
Sujets similaires
-
» Le diable s'habille en prada. | Featuring ▬ Mack.
» (M) Nicholas Hoult × N’abandonne jamais.
» L'opération Phasme (PV: Nicholas Scratch)
» Sharon et Nicholas se croisent .....( Nick )
» Le printemps s'habille d'espoir

Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Master Poké :: Hors-régions :: Souterrains d'Almia-