AccueilAccueil  FAQFAQ  RechercherRechercher  FAQ de MPFAQ de MP  MembresMembres  GroupesGroupes  S'enregistrerS'enregistrer  ConnexionConnexion  





 

 
» Une fois par mois ...


avatar
Scientifique Kalos

C-GEAR
Inscrit le : 24/11/2013
Messages : 5382

Région : Kalos
Ven 12 Oct - 22:54
Une fois par mois, c’est remplie de douleur que je me tordais dans le canapé où dans mon lit. Ca ne dure jamais plus d’une journée, mais j’ai mal terriblement mal : les ragnagna dieu ne nous aimait pas pour nous faire endurer ça ! La plupart des femmes ont de petites douleurs, mais elle perde du sang pendant plusieurs jours. Moi, j’ai une grosse douleur ! Une seule, pendant minimum vingt heures, je change de protection au maximum toutes les deux heures et je me vide. Puis après plus rien, des toutes petites pertes et plus de douleurs. Génial ! Mais je morfle pendant une journée, plié en deux, en pleurant. Il n’y avait que la fois où avec Ruven on avait … elle était alors tombé, un écoulement soft et sans douleur. Cet homme était donc un remède miracle ! Mais non, ça n’avait marché qu’une fois ! Vivement la ménopause ! Ce qui a de positif tout de même, c’est que cette journée me permet de masquer les autres malaises de ma vie, sans que mon aimé s’en inquiète. Bien qu’il était à mes petits soins durant cette journée, il ne pouvait pas distinguer ma peine et pourtant, malgré mon bonheur à ses côtés, mon âme ne faisait que s’enfoncer dans la noirceur de la solitude…


Début septembre : L’emménagement.


C’est le cœur triste que je lui fais signe derrière le balisage de l’aéroport. Il s’en va voir Zoé, en compagnie d’Alyssa qu’il présente aujourd’hui à sa petite princesse. Nous sortons d’une semaine bien compliquée, mais plus fort et certains de l’amour qu’on avait l’un pour l’autre. Oui, je suis amoureuse, c’est le nouvel homme de ma vie. La presse, la télévision, les réseaux sociaux pouvaient dire ce qu’ils voulaient : moi je le connais et je l’aime. Oh oui, je l’aime, je ne pensais pas un jour connaitre ça à nouveau et pourtant c’est bien là ! Il disparaît derrière la porte après un dernier baiser volant, puis à mon tour, je quitte l’endroit.

De retour à l’appart, je me dépêche de faire un tour par les toilettes, mes parents et anciens beaux-parents vont bientôt arriver, même si mon père à une clef je tiens à les accueillir. Je prépare ensuite un café, maman à dit qu’elle passait prendre les viennoiseries, l’eau est également dans la bouilloire à attendre que j’appuie sur le bouton pour chauffer. Lily me rejoint alors, elle semble radieuse, retrouver Lear lui a fait du bien. Et étrangement, j’ai eu l’impression que je Lucario blanc de mon compagnon était heureux de la situation et d’avoir sa chambre avec ma belle Goupelin. On tape à la porte, je m’empresse, recevant ma mère dans mes bras, puis Sally, Jack et enfin mon père. On va pouvoir commencer.

Le lendemain au soir, Ruven rentre, tout sourire en me retrouvant. Il m’embrasse comme il sait le faire : à la perfection. Puis il analyse notre pièce de vie, bien qu’il ait reçu les photos au fur et à mesure, donnant son avis à chaque fois. Il finit par lâcher que notre petit nid était merveilleux, m’embrasse à nouveau, puis je réceptionne Alyssa. Lui demandant de suite comment ça c’était passé avec Zoé ! Je prends mon rôle de belle maman très à cœur, surtout avec l’adolescente, car Zoé à encore sa mère contrairement à la jeune fille. Je veux qu’elle voit qu’elle peut compter sur moi et que je la protégerais comme si elle était ma propre fille. Après avoir écouté la totalité de son analyse, qui n’était pas longue puisqu’elle ne parlait pas de trop. On partait respectivement dans nos chambres, un léger détour par celle de l’ado pour voir si tout lui va. Facile puisqu’elle n’est pas difficile, puis direction notre lit ! Enfin un lit ! Forcément, on l’inaugure ! Puis soudain, en pleine nuit, je me lève de douleur : Elles sont là !

Bonjour, je souhaite creuser en C1 merci


♥ Haby ♥:
 
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur


avatar
Ligue 4

C-GEAR
Inscrit le : 08/07/2018
Messages : 863

Région : Johto
Sam 13 Oct - 0:18
Bienvenue dans les souterrains, Habygaelle !

Pour découvrir ce qui se cache en C1, il faudra 36 lignes !



Autres comptes:
 
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur


avatar
Scientifique Kalos

C-GEAR
Inscrit le : 24/11/2013
Messages : 5382

Région : Kalos
Sam 13 Oct - 8:48
Au matin il me trouve dans un des fauteuils, en position fœtus, assise, il ne m’a jamais vu comme ça. Protecteur qu’il est, il prend des nouvelles, alors je lui explique que c’est comme ça à chaque fois à une ou deux exceptions près. Qu’il ne doit pas s’inquiéter et aller bosser comme ci tout aller bien, parce que ce n’était pas la mort et me voir pleurer de douleur toute la journée ne lui ferais rien gagner ! Il accepte, mais je vois bien dans ses yeux que c’est à contre cœur. Alyssa se lève à son tour, elle a bien dormi, mais sous accord de son père, ce soir ils dormiront à la ligue, pour encore quelques jours, il ne voulait pas la brusquer et je comprenais. Mes larmes coulaient sans avoir besoin de leurs dire, Alyssa me comprenait, elle, elle savait ce que c’était. Après une vingtaine de minutes, ils partirent pour la ligue, ils se laveraient là-bas. Un baiser de Ruven, un signe de main d’Alyssa et me voilà seule ici. Les journées vont être longues.

Début octobre : La première rencontre.


Depuis un mois, je logeais donc près de la ligue, avec mon amoureux et à présent son ainé. Deux fois par semaine, je me rends à Kalos, afin de voir Logan, Orély et sa grossesse et principalement mes Pokémons restaient là-bas. Beaucoup me manque, mais je manque de place à l’appartement, je ne peux pas prendre tout le monde. Ca me peine, mais c’est le choix que j’ai fait pour vivre mieux ma vie. Je ne le regrette pas, c’est juste que c’est dure de s’y mettre. Aujourd’hui, c’est un jour particulier, je sais bien que ça ne lui plait pas, mais notre accord est fait comme ça. Une fois par mois, j’ai le « droit » d’aller voir Yoséphale. Ce n’est pas le Bourrinos en lui-même qui lui déplait c’est ce qu’il a en lui. Etrangement, Bruce est dans ce cheval. C’est dur à comprendre, beaucoup ne croit pas en la réincarnation et pourtant elle existe, on en a la preuve aujourd’hui. Je voulais en savoir plus là-dessus. Ainsi, je pourrais appuyer les dire d’une jeune scientifique entrevue il y a quelques années : Derdre. Oh bien sûr, c’était une raison de masquer mon désir de le voir, je voulais savoir s’il allait bien, me balader sur son dos. Même malgré le fait qu’il habitait avec un légendaire, il était à mes yeux plus important que Xerneas. Le seul souci ? Ruven. Je connaissais sa position, il n’aimait pas ça du tout, pour lui, si je pouvais ne pas le voir du tout, ça lui irait. Alors aujourd’hui, il fait un peu la gueule, d’ailleurs il est moins souriant depuis une bonne quinzaine de jours et il ne veut pas dire pourquoi, il dit que tout va bien, mais c’est faux, je le vois bien.

C’est donc sur le dos de Line mon Dracolosse que je pars vers Kalos très tôt. Bien couverte pour ne pas avoir froid, mon arrivée au manoir se fait comme d’habitude, avec une multitude de câlins. De Pokémon mais aussi de mon frère de cœur et de sa petite amie. Lui, il me manque terriblement, ça faisait environ deux ans qu’on habitait ensemble. Ne plus l’avoir près de moi me fait beaucoup de mal et à lui aussi, alors quand on se retrouve on est heureux. On vient ici tous les quinze jours avec Ruven, les week end où il a Zoé. C’est plus simple comme ça, ça évite à la petite de devoir prendre l’avion et on ne veut pas prendre du temps avec elle. D’ailleurs, parfois, il me vient l’idée de demander la garde, d’attaquer en justice Amélie pour demander un cinquante-cinquante, une semaine chez elle, une semaine chez nous. Ça lui redonnerait peut-être le sourire ? En début d’après-midi, je pars donc dans la forêt de Xerneas, ce lieu sacré et peu connu des hommes, car ses frontières sont trop dangereuses, trop protectrices où font peur. Un désir du légendaire qui est ainsi peu embêté et il a bien raison. Moi j’ai l’autorisation de me poser, alors je ne m’en pris pas. Les Pokémons habitant ici me connaissent, ils se sont familiarisé à ma présence, beaucoup ont compris que j’apporte toujours de friandises et se précipite vers moi. D’autres encore, me montrent quelques plait que je soigne avec plaisir. Enfin, il se montre : Le grand Xerneas.

* Bonjour Habygaëlle ! Quelle joie de vous revoir ! *


De même pour moi Xerneas ! Vous allez bien !


* Oui, ici la paix règne, la forêt prospère, la vie fait son chemin.*


Nous continuons de discuter de l’ambiance locale, des petits soucis de certains Pokémon, puis forcément, ne pouvant le cacher, il ressent bien mon désir brûlant de voir un autre Pokémon. Le grand cheval blanc et noir aux yeux bleus, si protecteur, brave et rapide. Il voit en moi, il le sent bien, puis le résultat tombe : Il ne veut pas me voir ! Cette phrase me déchire le cœur, l’âme et le cerveau. Je tombe à la renverse, récupéré par Line, mon corps de vide de toute sa force. C’était comme le perdre une deuxième fois, j’avais du mal à respirer, je ne savais pas quoi faire. Pourquoi ? Je me relevais, marchant vers la forêt, trébuchant à quelques mètres, hurlant son prénom avec toute la force vocale que je possédais. Rien à faire, au bout de trois fois ma voix se bloquait à cause de mes larmes, ma peine, ma tristesse. Line me prenait alors dans ses bras, me relevant du sol, les autres Pokémons venaient à leur tour, il n’y avait rien à faire, j’étais vide. Après quelques dizaine de minutes, blottit contre mon Dracolosse, sous les discourt du légendaire, je quittais les lieux. Un message pour Logan en disant que je rentrais, je ne voulais pas qu’il me voit ainsi. Il comprendrait que quelque chose n’avait pas été, la route me fit prendre sur moi tout ce que je pouvais. Mais rien à faire, j’allais lui dire, lui dire que de sa faute, j’avais perdu l’un des Pokémons les plus précieux pour moi. Puis de retour à la maison après plus de deux heures, je le voyais dans le canapé. Comment lui dire que tout était de sa faute sans en être sûr? Il faut que je vois Bruce ! Alors je ne dis rien, il a besoin de moi et moi j’ai besoin de réfléchir à la façon de lui amener la chose. Je m’installe pour le prendre dans mes bras, le câlinant comme il aime que je le fasse, ainsi blottit contre moi, il ne voit pas ma peine et dès qu’il me regarde, je joue le sourire de faux cul. Je l'aime.



C1 : Lot de vitamines


♥ Haby ♥:
 
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur


avatar
Ligue 4

C-GEAR
Inscrit le : 08/07/2018
Messages : 317

Région : Johto - Alola
Sam 13 Oct - 10:00
En C1 tu trouves...:
 



autres comptes:
 
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur En ligne


avatar
Scientifique Kalos

C-GEAR
Inscrit le : 24/11/2013
Messages : 5382

Région : Kalos
Dim 14 Oct - 21:42
On ne parle pas trop de la journée, mise à part de Logan et Orély, ça me va, par sa jalousie, je n’ai pas à lui mentir, c’est ce qui me plait le plus. Cette nuit-là, il dort contre moi, comme souvent, sauf que je ne dors pas, je n’y arrive pas et je pleurs en silence de ne pas l’avoir vu. Il me fallait le voir, lui demander pourquoi, lui affirmer que Ruven était d’accord. Mais même avec ça, j’avais le sentiment que ça ne changerait rien, Bruce était têtu pour certaines choses et à mon avis, il me changerait pas d’avis. Je réfléchi, il me fallait attendre un nouveau mois, j’en avais fait la promesse. Un mois pour préparer un discourt pour le toucher, j’allais avoir besoin d’aide et pour ça il me faudrait les Pokémons de Kalos. Je venais de trouver une idée qui me plaisait, du coup, je réussissais à m’endormir.

Dans la chambre un peu plus loin, Lily ne dormait pas, trop touché par la tristesse de sa dresseuse et surtout amie. Elle finit par se lever, sous les yeux de Lear qui ne disait pas un mot. La terrasse fut son point d’arrêt et elle fut vite rejointe par Loulou le Pandarbare et Line la Dracolosse.

* Elle ne l’a pas vu alors ?

Non introuvable, j’ai sondé dans la forêt mais rien à faire il n’y est pas !

Xerneas serait peut-être nous aider ?


Je ne pense pas, il a décidé de tenir avec le cheval et non l’humain.

Haby est triste !

Oui, je l’ai bien vu tout à l’heure, c’est pour ça que Fifi s’est cachée, elle ne voulait pas montrer qu’elle ne va pas bien ! Mais à un moment il faudra le lui dire ! Ma chérie ne va pas bien du tout ici, tout comme moi !


Loulou pas maintenant ! Essayez de tenir encore un peu ! Nous avons trouvé le lac, ça fonctionne bien, les fleurs, les baies !

Oui mais ce n’est pas chez nous ! *


La Florges venait de descendre à son tour l’escalier pour se blottir contre son aimé le Pandarbare.

* Ça ne profites à personne, je ne peux faire de jardin, enseigner aux autres les techniques, nous manquons d’espace ! La Steelix de Ruven est heureuse quand elle peut être libre dans le jardin près de Riri. Alors oui je fais pousser des fleurs plus loin, c’est bien, mais c’est tellement difficile Lily.

Ça l’est pour nous tous ! Moi aussi je préférais le manoir et je sais que si nous venons à le dire à Haby, elle nous laisserait tous vivre là-bas ! Mais je ne veux pas la quitter !

Moi non plus !

Nous non plus. *


Que se passe-t-il ?


Je les voyais sursauter, ils étaient en train de discuter, alors que mes joues étaient encore rouges tout comme mes yeux.

Il y a un problème ?


* Non, tout va bien, on s’inquiète pour toi ! Tu es triste ! *

Oui, mais ça va aller ! Vous êtes là ! Bonne nuit mes chéris.


Je buvais un verre d’eau en avalant un cachet anti douleurs ! En me faisant du souci comme ça, je venais de déclencher mes ragnagnas cinq jours plutôt ! Ce mois-ci j’allais les avoir deux fois !


Je voudrais creuser en D2 s'il vous plait


♥ Haby ♥:
 
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur


avatar
Ligue 4

C-GEAR
Inscrit le : 14/12/2013
Messages : 5170

Région : Kalos / QG Ligue 4
Dim 14 Oct - 22:16
Ma jolie rousse, ce sera 48 lignes !
*se triture la lèvre pour ne pas dire que le inrp l'inquiète un peu*



Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur En ligne


avatar
Scientifique Kalos

C-GEAR
Inscrit le : 24/11/2013
Messages : 5382

Région : Kalos
Lun 15 Oct - 22:15
Le début de la semaine se passait tranquillement, par chance mon rayon de soleil était près de moi et Alyssa commençait à discuter un peu avec moi. D’ailleurs nous étions contents, Loup sortait enfin avec elle. Ce petit gars je l’adorais, un roux, il ne pouvait être que quelqu’un de bien. Depuis le temps qu’on voyait qu’ils étaient amoureux, on avait été content de les voir s’embrasser ce week-end et de suite, Ruven eut bon de discuter avec sa fille vis-à-vis des relations sexuelles ! Même si je voulais le faire, car ça passe mieux de fille à fille, il ne voulait pas, insistant sur le fait que c’était son rôle et donnant à celle-ci le reste de nos protections, inutiles aujourd’hui. Le jeune homme était trop mignon, très charmant, d’une gentillesse infinie, il me plaisait beaucoup, il n’était pas là pour se moquer de ma belle-fille et ça, j’en étais heureuse. Du coup, aujourd’hui, j’avais une mission : le gynécologue. Pas pour moi, mais pour elle, afin qu’elle reçoive une contraception et un bon examen. On avait choisi jeudi, vu qu’elle n’avait pas court l’après-midi, ça ne lui faisait louper qu’une demi-journée d’école. Elle semblait stressée, assise sur le banc, les mains jointes, c’était sa première fois, quelle fille n'avait pas était anxieuse lors de son premier rendez vous? Alors à l’annonce du rendez-vous avant nous et dix minutes plus tard, je posais mes mains sur les siennes, lui murmurant.

Surtout, il faut te détendre ne pense à rien et laisse la faire, si tu te détends pas, là ça fera mal d’accord.


Elle répondait oui d’un signe tête, puis elle fut appelée, je la laissais partir, alors que le docteur se demandait si sa mère l’accompagnait ? Alyssa me regardait, je comprenais qu’elle n’accepte pas ma présence, mais contre toute attente, elle me proposait d’entrer. Je ne voulais pas être trop présente pour ce moment intime, je n’étais rien pour elle officiellement. Caché derrière le rideau, je patientais, écoutant la gynécologue qui lui demandait de se détendre. Après quelques minutes, ce fut fini et ma belle-fille me rejoignait côté bureau. Examen normal, rien à signaler, normal pour une vierge, enfin dans ma tête, après pour un docteur c’est autre chose peut-être. Alyssa ne prononçait pas un mot, alors je me permettais de le faire à sa place.

Pouvez-vous nous prescrire la pilule s’il vous plait ?

C’est sans soucis qu’elle tendait un papier à ma grande et qu’on quittait l’hôpital. Elle n’avait pas l’air bien, un mauvais moment à passer, du coup je faisais tout pour lui remonter le moral.

Ton père travail aujourd’hui ! Que dirais-tu d’un petit resto entre filles ?

Oui …

Je te laisse choisir ! J’aime manger de tout !


Je décelais un petit sourire, du style, d’accord, puis en marchant dans la rue piétonne, elle regardait de droite à gauche les menus des restaurants. Pour finalement s’arrêter devant l’un d’eux aux décors assez joyeux.

Celui-là il a l’air bien !

Italien ! Super, j’ai envie de pâtes !


Pénétrant dans l’établissement, nous étions bien accueillis, placé à une table avec deux banquettes, on mangeait finalement à notre faim, trop peut-être. Un régal toute fois, discutant sans plus, elle n’était pas très causante la belle-fille, contrairement à moi, mais je faisais avec. Après avoir payé, je lui proposais les boutiques. Elle n’avait pas de devoir et on avait rien à faire à la maison, alors du coup, encore une fois, elle acceptait. Nous faisions principalement les boutiques de vêtements, Alyssa se contentait de peu, elle devait avoir quatre vêtements de chaque et c’était tout, je lavais sans arrêt les mêmes vêtements. Il lui fallait un peu de changement et je la forçais à le faire. De toute façon je lui imposais au moins un pull, un pantalon et un duo de lingerie à minima avant de rentrer. Si au début elle n’osait pas, elle m’étonnait par la suite en prenant plusieurs choses à essayer. Elle en ressortait même en me demandant mon avis plusieurs fois, ce qui me fit très plaisir. Au final, trois pulls, un pantalon, une jupe, deux collants, trois boxers et un soutien-gorge, tout ça dans la bonne humeur et le sourire. Pour ma part, elle m’avait aidé à choisir une nouvelle robe, une qui plairait à son papa forcément et encore une fois, elle me surprenait en argumentant ses choix. On rentrait par le biais de la voiture, c’est à ce moment-là que je lui proposais une idée que j’espérais bonne.

Ça te dit qu’on fait ça plus souvent ? Disons une fois par mois ! Où deux ! J’ai bien aimé cet après-midi tu sais !

Moi aussi ! C’était bien ! Merci Haby.

C’est moi qui te remercie d’être si gentille avec moi ! Je ne pouvais pas rêver mieux comme belle fille !


Elle rougissait, avec ce petit sourire de retenue, j’étais sincère, c’était un amour de belle fille, je n’attendais pas qu’elle me dise la même chose, ça n’était pas son style. Au soir, on annonçait la nouvelle à Ruven qui avait l’air ravi de nous voir en si bon terme. Plus tard dans la chambre, il se permis même de me demander mon ticket de caisse pour me rembourser, ce qui était hors de question. Cette journée n’avait pas de prix, nous avions avancés de quelques pas avec Alyssa et ça me plaisait. Le weekend suivant, on se retrouvait au manoir, pour la première fois à deux, car notre grande était partie chez son petit ami. C’était étrange de se retrouver à quatre, sans enfants, mise à part celui qui grandissait dans le ventre d’Orély. Ces deux jours-là étaient sympathiques, sortir entre adultes, parler entre adultes, passer du temps dans la forêt, ma forêt, avec tous ces Pokémons. Respirer l’air frais, entouré d’une étendu de terre. C’est debout, les bras croisés, les yeux fermés face à la mer que je me sentais bien. Tout ça me manquait terriblement, mais c’était le temps de s’y faire, rien de plus. Dans l’après-midi, j’avais demandé à Lily de réunir certains Pokémons, ceux que je nommais les Renifleurs : Caninos, Luxio, Goupix, Goupix A, Lougaroc, Chevroum, Medhyena, Zorua,, Linéon et mon bébé Démolosse. En secret je communiquais mon attente, Lily à mes côtés.

Mes chéris, je m’excuse encore de ne pas pouvoir vous emporter avec moi, il n’y a pas assez de place Lily peut vous le confirmer. Mais aujourd’hui j’ai besoin de vous, je voudrais que pour moi vous accomplissiez quelque chose ! Vous êtes d’accord ?

Tous se regardèrent, puis finalement me donner un oui de la tête.

Bien, il faut me retrouver le cheval blanc, le Bourrinos Chromatique ! Je vous ai appris à traquer un Pokémon par son odeur, je vous demande aujourd’hui de le faire pour moi s’il vous plait. J’ai besoin de parler à Yoséphale, ça ne sert à rien de commencer maintenant, il pourrait vous sentir et partir plus loin, non pour la fin du mois, sans trop vous faire voir.

Ils acceptaient tous la mission, simplement pour me faire plaisir, je les adorais, si seulement nous avions plus de place pour les avoir tous près de moi.



C1 : Assortiment de Vitamines
D2 : CT Fatal Foudre


♥ Haby ♥:
 
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur


avatar
Ligue 4

C-GEAR
Inscrit le : 08/07/2018
Messages : 317

Région : Johto - Alola
Lun 15 Oct - 22:20
En D2 tu trouves...:
 



autres comptes:
 
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur En ligne


avatar
Scientifique Kalos

C-GEAR
Inscrit le : 24/11/2013
Messages : 5382

Région : Kalos
Hier à 11:25
Pendant ce mois passé entre le manoir et l’appart, je tentais de nous créer de l’espace. Sur la terrasse, Fifi avait déjà fait des merveilles, des centaines de fleurs poussaient dans des bancs de terre. Près du lac, nous passions beaucoup de temps, à essayer de le rendre plus beau, faire pousser plus d’arbres, arbustes, fleurs, mais les humains ne respectent rien. Certainement des gamins, qui piétine les semences et détruisent tout. On avait retrouvé plusieurs fois les fleurs arrachées, démolies et Fifi en larme. Loulou voulait même aller veiller la nuit, mais hors de question de laisser un seul de mes Pokémons là-bas déclencher une bagarre. Ils pourraient être emportés au poste et se voir retirer les droits de combattre officiellement ou non. Hors de question, je préférais tout refaire que de perdre l’un de mes bébés.
Toutefois, je voyais bien que ça affectait Fifi et ce qui devait arriver arriva.

Un matin, alors que je buvais mon café, en robe de chambre sur la petite terrasse, en reluquant les fesses de mon aimé qui partait travailler. Je percevais un petit cri de détresse, très vite, Lily sortait pour monter sur la grande terrasse et je la suivais. C’est catastrophé que je découvrais Loulou, tout triste, avec dans ses bras Fifi, totalement KO ! Le cri venait de lui.

* Il faut l’amener au centre Pokémon au plus vite ! *

Line prépare toi, je me change et j’arrive !


En quatrième vitesse j’enfilais de quoi pouvoir sortir, grimpais sur Line, puis direction le centre le plus proche avec ma Florges dans les bras. En la voyant arriver, l’infirmière passait devant son comptoir appelant un chariot. J’y déposais mon Pokémon choquée, qu’avait-elle ? J’étais prié de rester dans la salle d’attente et c’est debout que j’y faisais les cent pas, jusqu’au retour de l’infirmière, le verdict tombant : Elle n’est pas heureuse.

Je savais bien qu’elle n’était pas totalement heureuse, mais je ne pensais pas à ce point-là !

Les Florges ont besoin d’un grand espace naturel qui leurs appartient ! Avez-vous changé quelque chose dans son habitude ?

Oui, nous avons déménagés !

Et vous avez moins de jardin ?


Oui ! Beaucoup moins !

Alors il lui faut une terre ! Achetez lui un espace où elle seul peut aller qu’elle peut entretenir et elle ira mieux. D’ici trois bonnes heures, elle ira un peu mieux, vous pourrez venir la chercher.


Je rentrais dégoutée et cherchais Loulou de suite, il était sur la terrasse, assis sur un des fauteuils, triste. Posant ma main sur son bras, je voulais le rassurer.

Elle va aller mieux, on retourne la chercher dans trois heures, tu viendras avec moi d’accord. Ne te chagrine pas ! Tout ira bien.

De retour au centre Pokémon à l’heure voulu, je récupérais donc ma Florges dans sa Pokéball et sans qu’il ne le voie, j’en faisais de même sur mon Pandarbare alors qu’il m’accompagnait. Direction le PC ou je les stocker avant de refermer le tiroir. La connexion se faisait vite, car Logan avait été prévenu avant.

Coucou, ça va ?

Oui, je te les envois, explique leurs bien pourquoi j’ai fait ça et que je viendrais souvent les voir.

T’en fait pas ! Tu es sur de toi ?

Oui ! Elle a besoin d’espace et je n’en ai pas ! Et sans elle Loulou serait malheureux ! Je ne veux pas voir ça dans les yeux de mes Pokémons !

Je comprends. On se voit dans deux jours de toute façon !


Oui, je passe mercredi et on sera là ce week end aussi c’est celui de Zoé !

OK ! A Mercredi alors ! Hésites pas si ça va pas !

Ca va aller ! Merci Logan ! Bonne journée, Bisous à Orély !

Hé et bisous chez toi !


La communication s’éteignait et je rentrais chez moi peiné, oui c’était un sacrifice pour moi de perdre deux membres de mon équipe élite, mais il était hors de question qu’ils vivent tristes à cause de mes choix. Le soir, à la simple question, ça a été ta journée, je partais en sanglot dans ses bras. Lui avouant tout ce qui venait de se passer, son réconfort me faisait du bien. Ma peine était lourde.




Je creuse en E4 s'il vous plait

C1 : Assortiment de Vitamines
D2 : CT Fatal Foudre
E4 :
D1 :
C3 :


♥ Haby ♥:
 
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur


avatar
Ligue 4

C-GEAR
Inscrit le : 08/07/2018
Messages : 863

Région : Johto
Hier à 12:53
Pour découvrir ce qui se cache en E4, il faudra 27 lignes !



Autres comptes:
 
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur


avatar
Scientifique Kalos

C-GEAR
Inscrit le : 24/11/2013
Messages : 5382

Région : Kalos
Hier à 20:24
Je passais la soirée à être dans ses bras, dans la canapé, évitent au maximum de parler. La disparition de Yoséphale, le départ de Loulou et Fifi, qu’allait-il encore m’arriver ensuite ? Contre lui, je me rythmais au battement de son cœur, lent, apaisant, recevant de temps à autre un petit baiser de compassion. Vivement Mercredi, deux dodos comme dirait des enfants. J’espérais revoir ma Florges au plus haut de sa forme, en pleine santé, combattrait-elle encore ? Et si elle ne le faisait pas qui prendrait alors sa place ? Enfin, on était loin de parler de nouveau de ligue, je voulais d’abord qu’elle aille mieux et je savais parfaitement que cette gaieté elle ne pouvait que l’avoir au manoir. Au soir, en se collant contre moi, je n’avais même pas envie de lui, trop triste pour ça. Me refuser à lui ? Moi ? Je n’allais pas bien !!!

Pour arriver jusqu’au Mercredi, je pense que le mardi m’a paru infini, passant la journée à regarder l’horloge ce qui faisait que tout était long. Mais aujourd’hui j’étais en forme, partant très tôt sous le froid et la pluie pour arriver avant neuf heures au manoir. De là, ma Florges sortait de suite du jardin, en se précipitant sur moi pour que je la serre dans mes bras. Je n’avais pas besoin de traducteur, son aura était tellement grande, forte et bonne, que je comprenais son bonheur. Ses couleurs étaient plus prononcées, le jardin resplendissait, pas de doute, j’avais fait le bon choix. Le câlin se fit plus fort d’un coup et je fus soulevé de terre par mon Pandarbare. Loulou me remerciait à son tour, ses poils tous doux. S’en suivait ensuite les Pokémons des alentours, puis enfin, je pouvais rentrer pour serrer et embrasser les propriétaires de lieux. Orély confirmait alors que le couple étrange que formait mes deux Pokémons, se portaient mieux. Loulou avait tapé du poing sur un arbre quand il avait vu où il était, puis sous le discourt de Logan, il s’était calmé comprenant certainement ma décision. Lily sortait de sa balle et avec Line, elles serraient leurs compagnons dans leurs bras, cette équipe était belle. Il nous fallait discuter de l’avenir à présent.

Réuni à cinq, Lily me transférait les informations et de nouveaux, le verdict tombait : Florges ne voulait plus combattre, elle voulait rester à la maison. Elle reviendrait vers moi, si un jour je venais à posséder un bon terrain, ce n’était pas le cas, Ruven devait rester près de son travail et il n’y a que des apparts où des maisons sans grands terrains. Impossible ! Elle ne reviendrait donc pas à mes côtés, mais je viendrais moi, souvent la voir. On recherchait alors un remplacent. Riri était celui qui me paraissait le plus logique, après Yoséphale, j’aurais adoré avoir le cheval dans mon équipe ligue, mais c’était aller contre Ruven et je ne le voulais pas et puis de toute façon il était introuvable ! Et puis un type sol j'en possédais déjà un, hors de question de demander à Jura de quitter l'équipe il s'était battu pour avoir sa place! Mais qui encore pourrait alors remplacer Florges? Tous se posaient la question, bien que la ligue n'était pas d'actualité, il fallait chercher, on allait donc tous trouver des noms et des remplaçants potentiels !



E4 s'il vous plait

C1 : Assortiment de Vitamines
D2 : CT Fatal Foudre
E4 : Fossile de Lilia
D1 :
C3 :


♥ Haby ♥:
 
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur


avatar
Ligue 4

C-GEAR
Inscrit le : 08/07/2018
Messages : 317

Région : Johto - Alola
Hier à 20:28
En E4 tu trouves...:
 



autres comptes:
 
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur En ligne

Contenu sponsorisé



C-GEAR
Revenir en haut Aller en bas
 Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Sujets similaires
-
» Je ne te le dirais pas deux fois. [Pv: Alexandra Carpenter]
» DOLLY chiot femelle croisé fox-yorkshire 5 mois SPA DOUAI 59
» CANICHE croisé Griffon de 6 mois champagne Roubaix (59)
» SISSI croisée caniche bichon 6 mois DOUAI (59) ADOPTEE
» Il était une fois... Carrefour!

Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Master Poké :: Hors-régions :: Souterrains d'Almia-