AccueilAccueil  FAQFAQ  RechercherRechercher  FAQ de MPFAQ de MP  MembresMembres  GroupesGroupes  S'enregistrerS'enregistrer  ConnexionConnexion  





 
Autopassion.net le site ddi  l'automobile cr par ses utilisateurs
 
» vingt neuf centimètres


avatar
Dresseur Sinnoh

C-GEAR
Inscrit le : 21/04/2016
Messages : 526

Région : Sinnoh
Mer 10 Oct - 21:08



- Franchement je ne comprends vraiment pas pourquoi elle s'intéresse à toi. Tu n'as vraiment rien pour toi. Tu es trop grand, trop présomptueux et franchement tu n'as aucune conversation ! Tes inventions n'ont aucun intérêt ! Franchement ! Qui voudrait d'une combinaison pour courir plus vite ? Où sont tes priorités ? Tu ne crois pas qu'avec un cerveau comme le tien tu pourrais faire avancer le monde dans la bonne direction ? Personnellement je suis pour l'éradication de masse. Moins le troupeau est gros et plus il est facile à manipuler. Plus il est bête aussi... C'est pour ça que le gouvernement donne moins d'argent à l'éducation national ! Il veut abrutir son peuple pour mieux le contrôler ! BLA BLA BLA BLA

Tyrrell est insupportable. Toujours à parler de tout et n'importe quoi et en plus il ne mâche pas ses mots. Il me déteste. Ça j'ai bien compris. Et c'est à cause de Marguerite pour qui il voue une profonde admiration. Depuis mon arrivée elle s'occupe plus de moi que de lui alors le jeune scientifique a fait une crise de jalousie. Pour le calmer elle lui a conseillé de prendre exemple sur moi... Non vraiment Magui... Qu'est-ce qui t'est passé par la tête ?
Nous sommes dans un hélicoptère en direction de Kalos pour aller rencontrer un éleveur avec qui j'ai pris rendez-vous. Mon projet de pokédex est lancé et mes recherches sont déjà bien avancées mais je me retrouve coincé à attendre que Marguerite me fournisse de nouvelles machines pour mettre en œuvre toutes mes idées. Pas question d'attendre sans rien faire. J'ai décidé de profiter de ce moment d'accalmie pour rencontrer des pros du dressage qui pourront m'aider pour mon projet. M.A.I.A pourra aussi profiter de cet enseignement pour peaufiner ses techniques. J'ai aussi quelques idées en ce qui la concerne. Elle va continuer à m'aider à capturer des pokémons pour le pokédex mais, j'ai bien l'intention d'en faire la meilleure androïde dresseuse pokémon de son temps. J'ai déjà entendu parler de quelques robots qui sont capables de remplacer des champions mais, M.A.I.A va faire encore mieux en allant défier le conseil des 4. Ainsi, elle prouvera au monde entier mon génie. Cette idée est de loin la meilleure que j'ai eu. Jusqu'à demain ! Mais pour ça il faut qu'elle s'entraîne, elle n'est que au début.
Cobb, notre pilote, se tourna vers moi pour m'annoncer que nous allions bientôt atterrir à Illumis, sur le toit du centre commercial. Je me penchais pour admirer la capitale de Kalos. Nous étions en fin de matinée, le soleil brillait doucement sur cette énorme infrastructure qui servait d'arène. Un petit génie avait inventé un système de générateur d'électricité perpétuelle, permettant de fournir de l'énergie propre à toute la ville. En son honneur, la ville avait fait de lui un champion. « Et lui il a inventé un robot pour prendre sa place... » C'est dur d'être un génie incompris mais, j'imagine que c'est tout aussi difficile pour lui. J'aurais bien aimé le rencontrer mais, ce jeune garçon a l'air de préférer fuir le genre humain.

- Bla bla donc j'ai décidé de te laisser une chance. Je vais analyser tout ce que tu fais, je vais tout décortiquer pour pouvoir tout refaire moi-même. Comme ça Marguerite n'aura plus d'yeux que pour moi ! On est arrivé ? Chouette ! J'en ai marre de parler tout seul.

Le jeune homme de vingt sauta hors de l'appareil alors que Cobb lui hurlait de regagner son siège. J'entendis mon garde du corps marmonner qu'il aurait bien aimé décapiter ce petit merdeux. La violence n'est pas une solution mais, ça nous aurait fait du silence. J'attendis bien sagement qu'il ait terminé sa manœuvre avant d'aller à l'arrière pour décrocher M.A.I.A, en vieille depuis le début du voyage. Une fois sortie de l'hélicoptère la petite fille robotique se réinitialisa et fit le point sur la situation. Je la regardai scanner Illumis et le ronronnement de son casque indiqua qu'elle avait réussi à se connecter à une source d'information proche.

- Votre rendez-vous vous attendra en bas de l'immeuble, maître. Où est monsieur Tyrrell ?

- Il est partie devant... J'espère qu'il ne nous retrouvera pas...

J'ordonnais à Cobb de rester ici. Maintenant que M.A.I.A était réveillée, je n'avais pas besoin de lui pour me protéger. Il ne fit aucun commentaire et je parie qu'il était soulagé de pouvoir éviter les bavardages intempestifs du garçon aux cheveux roses. Nous descendîmes jusqu'au rez-de-chaussée et retrouvâmes cet imbécile en train de pisser dans un pot de fleur juste à côté des toilettes.

- Pourquoi gaspiller de l'eau alors que cette plante sera ravie d'avoir un peu d'eau !


Utilisation de la CS Vol (dernière utilisation le 17.05.18)



Thomas Bauer
CCCP - Pokébook - Nokuma Dex
Autres comptes:
Elimona Torri
Zoé Wells

©️️ Edgar Io

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur


avatar
Modo & Coordinateur

C-GEAR
Inscrit le : 16/04/2016
Messages : 2274

Région : Kalos
Jeu 29 Nov - 15:28

Vingt neuf centimètres

Ft. Thomas Bauer


J’avais râlé. Forcément. Ce n’est pas mon job, ces conneries-là. J’ai bien d’autres choses à faire que d’attendre un scientifique totalement inconnu pour des raisons un peu obscur. Quitte à ne pas me laisser le choix concernant cette histoire, elle aurait pu me fournir un peu plus d’informations. Au minimum, ma mère aurait pu me fournir la demande originale afin que je puisse comprendre de quoi il retourne. Mais non. Encore une fois, elle me balance en mission sans la moindre donnée pour me faciliter la tâche. Non, mais sérieusement. Comme si je n’ai que ça à faire. Alors que je devrais être en pleine préparation pour me confronter sereinement aux grands coordinateurs de ce monde, ceux qui constituent l’Élite, je me retrouve ici. J’ai dû faire le trajet jusqu’à Illumis sans même savoir avec précision ce qui m’attend sur place. Sérieusement. Comme si je n’ai que cela à faire dans la vie. J’avais prévu bien d’autres choses moi. J’avais des entraînements de programmés sur l’ensemble de la journée. Mais forcément, je n’ai pas eu d’autres possibilités que de tout annuler. C’est horrible. J’ai tellement hâte de pouvoir ouvrir ma propre pension. Loin d’ici. De manière à ce qu’elle ne puisse plus m’imposer ses conneries. Je suis réellement pressé de pouvoir mener ma propre vie, sans avoir ce genre d’interruption.

Le seul avantage de ce rendez-vous, c’est que je dois retrouver la personne au rez-de-chaussée du centre commercial. Avec un peu de chance, je vais avoir l’occasion d’y faire un petit tour avant que le soleil ne se couche et que les boutiques ferment leurs portes. Cela fait bien longtemps que je n’ai pas eu un moment pour faire le tour de mes boutiques préférées. Je suis presque certain d’avoir loupé un grand nombre de nouveautés. Bon. Peut-être pas autant que cela. Après tout, je reçois tout cela sur mon téléphone, généralement par mail. Parfois par les biens de la communication textuelle et média. Mais ce n’est pas pareil. Le ressenti n’est pas le même lorsque l’on bénéficie d’une simple photographie ou lorsque nos doigts sont en contact direct avec le tissu et que l’on peut l’étudier sous toutes les coutures. Alors j’espère que ce scientifique ne va pas avoir besoin de moi toute la journée. Parce que là, je crois que je pourrais classer cette journée dans la liste des pires de mon existence. Sérieusement. Être à deux pas de mes boutiques préférés sans pouvoir y mettre les pieds, ce serait comme agiter un os devant un Ponchiot pour finalement le jeter dans une poubelle. Ce serait totalement inhumain. Vraiment horrible. On n’oserait tout de même pas me faire ça ? Je n’espère pas. Mais dans le cas contraire, c’est certain que je me vengerais. Il ne faut pas déconner. Déjà que je n’ai pas spécialement envie d’être là, il est hors de question que cela gâche ma vie en supplément. Ma mère se débrouille suffisamment bien toute seule dans ce domaine. Elle n’a pas besoin d’aide. Je me demande bien ce que ce scientifique peut bien nous vouloir.

Je suis devant le centre commercial. Il ne me reste plus qu’à entrer. Je ne sais pas quel est le miracle qui entoure cette journée, mais je ne suis même pas en retard. Il faut que je pense à faire une énorme croix rouge sur le calendrier qui est affiché dans le salon de mon appartement. Même si je n’y passe pas beaucoup de temps en ce moment, cela reste un truc important que je peux prendre en note. Et bon. Dans tous les cas, j’ai prévu de passer la soirée là-bas avant de retrouver Priam. Normalement, il est actuellement en chemin pour Aufrac-les-Congères. C’est un grand moment pour nous. Après tout ce temps à traîner sur les routes de la région de Kalos nous parvenons enfin à la dernière arène. Cela marque la fin de ma préparation pour l'Élite. Plus que quelques entraînements de perfectionnement et je me sentirais prêt à me rendre dans la région de Sinnoh pour relever le défi qu’ils représentent. Et après tout cela, je pourrais enfin commencer la suite de ma vie. Dire que j’ai encore tellement de choses à faire pour préparer l’ouverture de ma pension. Je me demande si je vais m’en sortir. Mais au moins, j’ai mes cinq rubans. J’ai également mes huit badges. Normalement, je devrais réussir. En tout cas, je l’espère. Même si je ne dois pas vendre la peau de l’Ursaring avant de l’avoir tué. Mais avant tout cela, pause pour trouver ce scientifique. Il ne me reste plus qu’à le trouver. En espérant qu’il n’est pas en retard.

▬ Bonjour. Vous être monsieur Bauer ?

J’avais tenté. Soit on me répond par l’affirmative. Soit on me répond par la négative. Mais dans tous les cas, j’aurais progressé. Soit c’est lui, et dans ce cas-là nous pourrons en venir directement à ce qui l’a poussé à faire le déplacement jusqu’ici. Soit ce n’est pas lui et je devrais continuer mes recherches afin de trouver un autre mec au look un peu bizarre. Celui-ci, il a attiré mon regard directement. De plus, il n’était pas seul. Un gars aux cheveux rouge. Un autre aux cheveux roses. Et à leur côté, quelque chose qui ne semble pas vraiment humain. Un robot ? Je n’en sais rien. Peut-être. Je le découvrirais sans doute s’il s’agit des personnes que je recherche.



Autres comptes:
 
Autres stamps et infos:
 
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur


avatar
Dresseur Sinnoh

C-GEAR
Inscrit le : 21/04/2016
Messages : 526

Région : Sinnoh
Jeu 13 Déc - 16:53




Je comprenais la logique mais, le maître semblait très mal à l'aise face au comportement de monsieur Tyrrell. Maintenant que j'y pense, depuis les quelques semaines de ma vie, je n'ai encore jamais vu un être humain uriner. Contrairement aux pokémons, ils doivent se cacher. Aussi le fait que monsieur Tyrrell ose se soulager en public met tout le monde très mal à l'aise. Mon maître fait quelques pas vers l'entrée, hésitant à sortir pour de bon. Mais un homme s'approcha de lui et lui posa une question. Inquiète, je le rejoignais, laissant monsieur Tyrrell finir sa petite affaire. L'homme en question devait être l'éleveur que Thomas avait demandé à voir, il était soulagé qu'il arrive juste à temps.

- Oui ! Merveilleux ! Nous allons pouvoir y aller ! Nous pourrions aller dans un parc aux alentours ? Ou près de l'arène, j'aimerais bien voir ce moteur d'un peu plus près.

Très vite je lançais une recherche pour trouver le meilleur endroit pour mon maître. Je référençais une vingtaine de parc aux alentours et enregistrais le trajet jusqu'à l'arène.

- Il y a plein de parcs non loin de nous et près de l'arène. Il nous faudra une heure et vingt huit minutes pour rejoindre la destination.

- Quoi !? On va pas marcher ? Je croyais que tu étais un scientifique ! Pas un tordeur de cul de mes deux ! Pourquoi tu veux sortir ? Ici on est bien, il y a des salles et de la bouffe à proximité. Quoi de mieux ?

Tyrrell avait terminé et revenait vers nous en refermant sa braguette. Thomas roula des yeux avant de l'ignorer royalement pour se reconcentrer sur le jeune homme qu'il venait voir. Qu'importe ses préférences et surtout celle du mec aux cheveux roses, c'est l'éleveur qui allait trancher car c'est lui qui devait nous montrer un pokémon en particulier. Un Stari. Un pokémon aquatique qui ne possède pas de tête et qui ressemble à une étoile. J'aurais pu aller sur internet pour faire quelques recherches mais j'ai décidé d'obéir scrupuleusement à mon créateur. Tous ce que j'apprendrais sur ce pokémon sera en même temps que mon maître et sinon, toutes mes connaissances viendront de lui. C'est bien normal, c'est lui qui m'a donna la vie. Il m'apprendra tout.
Alors qu'ils bavardent, je note que ce Kaktus a ses bijoux directement implantés sur sa peau. « C'est pratique... Pas besoin de les enlever. » Sa peau blanche ressort énormément sous ses vêtements noirs. Tout est très sombre chez lui, de ses cheveux qu'un coiffeur a oublié de raser, à ses yeux qu'il a maquillés comme le font les femelles humaines, jusqu'à ses chaussures. Quelques secondes plus tard à surfer sur le net, j'apprends que ce jeune homme effémine a un style gothique et qu'il est sûrement dans une étape de la vie où il cherchait à savoir qui il est en appartenant à un groupe. « Un mouton noir mais un mouton quand même. Seul mon maître est capable de vivre hors du troupeau. »
Soudain, Tyrrell pousse un profond soupir de lassitude. Il ne comprend pas pourquoi Thomas se prend la tête à aller questionner cet éleveur alors qu'il pourrait tout simplement me demander de faire quelques recherches et même m'envoyer à la pêche pour que je ramène quelques spécimens. Mon maître est vraiment d'une grande patience, il ne s'énerve pas et répète pour la troisième fois que ce ne sont pas ses méthodes.

- Baaaaah ! S'écrie le scientifique aux cheveux roses. Vous me faites chier ! Je ne vais pas perdre mon temps, je vais faire un tour dans le centre. M.A.I.A m'enverra vos coordonnés et je vous rejoindrais plus tard.

Sans attendre la confirmation de mon maître, il s'en alla les mains dans les poches.
Thomas haussa les épaules et annonça qu'on serait plus tranquille sans lui. Il fut décidé de notre destination que j'envoyais rapidement par message à Tyrrell. « Je devrais peut-être lui rappeler que c'est lui qui voulait venir pour faire plaisir à Marguerite. Ce n'est pas avec son comportement qu'elle va à nouveau s'intéresser à lui. Pas étonnant qu'elle préfère Thomas. Même si je préférerais qu'elle garde ses distances... » Je constatais avec amusement que Kaktus attirait beaucoup l'attention des nombreux humains qui se pressaient dans le grand magasin. Son look n'était pas passe-partout et je soupçonnais son choix d'être en partie basé là-dessus. « Juste un garçon qui a besoin d'attention. »



Thomas Bauer
CCCP - Pokébook - Nokuma Dex
Autres comptes:
Elimona Torri
Zoé Wells

©️️ Edgar Io

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur

Contenu sponsorisé



C-GEAR
Revenir en haut Aller en bas
 Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Sujets similaires
-
» Un Parti Politique Flambeau neuf!
» joséphine ▬ « La solitude effraie une âme de vingt ans »
» Les "neuf de Tarnac" s'expriment...
» LA SOLITUDE CONSERVE NEUF ✰ 21/05/2012, 13:14
» [S20 bis] Neuf doigts et un Mage !

Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Master Poké :: Le Pokémonde :: Région Kalos - 6E G E N :: Illumis-