» échange et intérêts

Maximilian Beaulieu

Maximilian Beaulieu
Sbire Magma

C-GEAR
Inscrit le : 13/07/2018
Messages : 264

Région : Sinnoh
Mar 9 Oct - 0:25
Il faisait nuit et il pleuvait. Accroupi sur un muret de béton, Maximilian observait le va-et-viens des rares marins et employés du port à braver les intempéries pour sillonner les quais et vérifier l'état des marchandises. Il surprit quelques bribes de conversations insignifiantes. Beaucoup se plaignait de la température et du froid prématuré en ce début d'automne. D'autres s'échangeait des nouvelles politiques. Apparemment, le maire de Joliberges était sur le point de passer un décret qui aurait un impact négatif sur le salaire et les avantages sociaux des pêcheurs. Une grossière erreur, que la plupart bougonnaient en soulevant des caissons. Max soupira, insensible à la cause de ces hommes vaillants, et une volute de vapeur s'échappa d'entre ses lèvres glacées. Il n'était pas venu ici pour sympathiser à leur cause. Il repoussa une mèche humide derrière son oreille et la coinça derrière l'élastique de ses lunettes à infrarouge. Son imperméable noir lui permettait de se fondre dans l'obscurité, en plus de le protéger de l'averse. Mais le froid lui mordait les joues et les doigts. Il regrettait de ne pas s'être équipé de gants. 

Un grésillement dans son oreille gauche attira son attention. L'instant suivant, l'un de ses coéquipiers l'avertit qu'une embarcation portant l’emblème des Aqua venait de faire son entrée dans les eaux sinnohiennes, à quelques kilomètres de la ville côtière, et qu'elle se dirigeait vers eux à vitesse modérée. Bien. Cela voulait dire que l'entente allait être respectée. À moins qu'il ne s'agisse d'un piège et que l'échange vire au bain de sang ? 

Quelques jours auparavant, des membres de leur organisation avait échoué leur mission qui consistait à dérober aux bleus les plans d'un ambitieux modèle de sous-marin. Résultat, des morts, des blessés et trois otages. Deux hommes et une femme, affiliés à Rimavar, avaient été capturés et emportés dans un lieu inconnu. Évidemment, cette nouvelle avait créé un effet boule de neige, et il y avait eu des représailles. Deux hommes, identifiés comme appartenant à la Team Aqua, avaient été enlevés en plein jour au centre-ville d'Unionpolis. Sévèrement tabassés, pour que le message passe, ils avaient été promis comme monnaie d'échange contre les Magma manquant. L'accord passé entre les deux généraux des QG impliqués stipulait que tous devaient être vivants au moment de la transaction. Rien ne spécifiait toutefois de ce qui adviendrait ensuite, sitôt les membres de chaque camp récupérés. 

- Je suis en position. 

Son murmure fut couvert par le bruit incessant des gouttes d'eau. Pour l'instant, tout ce qu'il devait faire, c'était d'observer et de noter toute anomalie. Le moindre mouvement suspicieux devait être rapporté à son chef d'opération. Pour une fois, ce n'était pas Lawrence qui lui donnait des ordres. Maximilian avait été assigné à cette tâche à cause de son agilité et de son aisance à se promener en territoire urbain. Comme toujours, il avait accepté sans rouspéter, fier de servir une cause juste et de sauver des alliés. La pluie rendait ses déplacements plus difficiles, plus risqués aussi à cause des surfaces humides et glissantes, mais elle étouffait également ses grognements et ses jurons de son clapotis constant.

- Tout est calme de mon côté. Combien de temps ? Nouveau grésillement. La mauvaise connexion parasitait la ligne et il dut demander à son acolyte de se répéter. Une heure, compris. Je vais me rapprocher des quais. 


échange et intérêts Mz7d
autres comptes:
 

« can't take away a single thing that I have ever done
i'm learning from the burden and that's just half the fun »
Revenir en haut Aller en bas
En ligne

Alexander Stark

Alexander Stark
Dresseur Kantô

C-GEAR
Inscrit le : 05/06/2018
Messages : 118

Région : Kantô
Lun 5 Nov - 21:31
C’était dans un bateau qu’une recrue de la team Aqua nommée Alexander se trouvait présentement. Il avait opté pour s’isoler dans l’une des nombreuses chambres dont disposait le moyen de transport. Le voyage s’annonçait long puisqu’il partait de sa région natale qu’était Kanto et ce jusqu’à la région de Sinnoh. Il s’agissait de sa première mission dont il ne faisait guère équipe avec son compagnon habituel et dont il avait une parfaite confiance avec lui. Les autres qui avaient été repêchés pour cette intervention ne lui aspiraient aucune confiance. Bien qu’ils faisaient tous partis de la même organisation, les représailles entre membre n’étaient pas exclus pour autant. Bien qu’il faisait bien plus confiance à ces compagnons Aqua qu’à ceux qu’il allait rencontrer à Sinnoh. Ensuite, il était difficile d’en faire autrement. La team Magma avait des idéologies bien contraire à celle Aqua. Tout ce qu’Alexander pouvait espérer était que tout se déroule comme avait prévu le lieutenant qui l’avait envoyé dans cette mission.

******************************************************************

- Alexander Stark, fit une voix alors que le jeune homme se trouvait au bord d’une rivière à contempler l’eau. Alex’!

Interpellé par la voix de son coéquipier, celui à la chevelure blanche se retourna pour enfin poser son regard sur son acolyte. Il le dévisagea un instant puisqu’il remarqua très bien que quelque chose clochait de la manière dont il le fixait.

- What’s wrong?

- Kaitlyn veut te voir au QG, répondit-il. Tout de suite même.

Sans même attendre qu’Alexander ne réponde, il se leva et commença son chemin de retour. Il s’était déplacé exprès pour ça puisqu’il ne répondait nullement sur le téléphone portable dont la team Aqua lui avait fourni.

- By the way… Répond à ton téléphone de temps en temps pour t’éviter des problèmes. Ça vaudrait mieux.

Un soupir sortit de la bouche d’Alexander qui se voyait contraint de suivre son camarade. C’est ce qu’il fit sans même jeter un œil sur le téléphone pour voir les appels manqués ainsi que les messages textes manqués sur l’appareil.

Lorsqu’il se retrouva en face de la lieutenant de la team Aqua de Kanto, il fit profil bas et attendit qu’elle prenne la parole en premier. Ce qui ne fit pas très long dès que son compagnon se volatilisa derrière la porte du bureau.

- Demain matin à la première heure, tu pars pour Sinnoh régler une histoire avec les Magma puis tu rentres illico, dit-elle sans même sourciller.

- Oh? Avec –

- Tes partenaires seront Emily, Sarah et Aidan, l’interrompit-elle.

- Et Aaron?

- Il reste ici, on a besoin de lui pour autre chose. Bon, maintenant va te préparer et ne nous déçois pas. Aussi, garde un œil sur son portable, on n’a plus envie de te chercher partout.

Alexander ne put placer de mot qu’elle lui ordonna ensuite de quitter son bureau.

******************************************************************

On cogna à sa porte.

- On arrive, sort maintenant! Fit une voix qui appartenait à Emily.

Alexander s’exécuta sans rouspéter ni rien. Il aurait tellement voulu faire équipe comme à son habitude avec son partenaire Aaron. Les ordres étaient les ordres. Mais comme ils étaient proches de mettre un pied sur la terre sinnohienne, il se leva. S’il pouvait rester en mer il le ferait bien…

Le but de sa venue ici? Simplement supervisé que l’échange se fasse bien entre les deux clans et que les otages reviennent en sécurité. Il y avait un hic qu’Alexander avait relevé en attendant les détails de la mission, mais dont il s’était tu. Après l’échange, les hostilités n’allaient pas reprendre de plus belle? Qui garantissait que les Magma allaient gentiment laisser les Aqua repartir? Nul ne sait et seul l’avenir pouvait connaître les futurs événements.

Dès que le bateau s’accosta sur l’un des quais à leur disposition, les quatre sbires qui devaient négocier et exécuter l’échange se trouvèrent à l’avant du bateau. Une fois le tout bien stable, ils descendirent et ils s’avancèrent prudemment. C’était Aidan et Sarah qui emmenaient les Magma en leur contrôle alors qu’Alexander se trouvait en avant et Emily fermait la marche. Le sbire qui était en fait le plus calme des quatre remarqua un jeune homme à la chevelure rouge malgré la pluie et qu'il y avait que très peu de lumière sur le quai. C’est un magma! Les cheveux rouges, ça ne trompent pas! C’était énormément péjoratif, mais il s’approcha de lui pour l’interpeller d’un signe de main.

- Yo le Magma! Ils sont où les autres?



Utilisation de la CS Vol [Jamais utilisée]



Autres comptes:
échange et intérêts Dcf0jbg-61f822a1-3862-4b95-a44f-6c88e0871399
échange et intérêts Zukoicon_by_kith_cath-dcf0jax
échange et intérêts Dcundci-37de16a4-8dad-4d74-8986-3ebde281b561

échange et intérêts Signa_by_kith_cath-dcdi3uv
Revenir en haut Aller en bas

Maximilian Beaulieu

Maximilian Beaulieu
Sbire Magma

C-GEAR
Inscrit le : 13/07/2018
Messages : 264

Région : Sinnoh
Lun 19 Nov - 1:14
Maximilian se releva et sauta à bas du muret, atterrissant dans une flaque d'eau. Il s'élança ensuite au pas de course, se faufilant entre deux entrepôts. Il se cacha un instant derrière une pile de caissons de bois ; il ne les contourna et ne reprit sa route qu'après s'être assuré que personne ne le suivait. Lorsqu'il eut franchit la distance qui le séparait de la façade avant des bâtiments, il farfouilla les ténèbres de son regard. La silhouette des marins se découpait toujours avec une netteté fascinante, dans un dégradé d'orange et de jaune presque blanc, tandis que les lourdes boîtes qu'ils déchargeaient s'affichaient dans des teintes sombres et violacées. Elles ne dégageaient aucune chaleur, à l'instar des entrepôts vides et inutilisés. Le rouquin en déduisit qu'elles ne contenaient aucun passager clandestin et qu'elles renfermaient sans doute des marchandises commerciales et sans grande valeur, importées des régions voisines. 

Délaissant la scène du regard, il tourna sa tête vers la droite, là où se trouvaient les quais secondaires. Il vit une tache luminescente traverser la route et il fit claquer sa langue contre son palais en signe de déplaisir. La vermine pullulait en ces lieux, et il n'était pas rare de voir des rongeurs vagabonder çà et là à la recherche d'une maigre pitance. Max résista à l'envie de dégainer l'un de ses couteaux de lancer pour couper court à l'exploration nocturne de la créature. Ses doigts se refermèrent sur du vide, à quelques millimètres de l'un des manches en cuir. Il attendit que la voie soit à nouveau libre avant de sortir de sa cachette. Il se rapprocha d'un escalier de bois, enjamba la chaîne qui en bloquait l'accès, et posa le pied sur la première marche. Celle-ci grinça sous son poids, mais tint bon. Une fois de l'autre côté, il entama prudemment sa descente avant de sauter à pied joint sur le quai. Les vagues en frappaient les piliers avec force et le faisaient légèrement tanguer. Une rafale de vent rabattit le capuchon de Maximilian vers l'arrière, l'exposant aussitôt à l'averse, mais plutôt que de le redresser et de se débattre contre les éléments, il accepta son sort. Ses cheveux furent trempés en un rien de temps et d'un geste de la main, il les lissa vers l'arrière. Il trouva ensuite refuge sous une espèce de dais, qui s'avéra être une bâche en plastique, déchirée et rattachée à des piquets de métal rouillés. 

- Je suis prêt. Tout le monde est là ? 

Un grésillement retentit dans son oreille, puis une voix lui confirma que tous étaient en position. Les otages étaient à l'abri et gardés par deux sbires lourdement armés; ils ne bougeraient que lorsque la condition des Magma capturés serait confirmée. Se plongeant dans le silence, Beaulieu attendit. La pluie se calma au bout d'un moment, tout comme la mer. Enfin, l'embarcation apparut, se détachant de l'obscurité et s'accostant contre le quai dans un grincement déchirant. Il y eut du mouvement et des silhouettes débarquèrent. Désireux de voir les visages de ses ennemis, il remonta ses lunettes sur son front. Puis il s'avança à leur rencontre en ouvrant les bras, comme s'ils les accueillaient chaleureusement.

- Bienvenue en terres sinnohiennes. Il décocha un regard aigu en direction de celui qui venait de prendre la parole et il le dévisagea un moment. Petit, chétif, avec des cheveux pâles en pagaille. Son manque flagrant de respect le fit frémir, mais il se retint, préservant son rôle d'hôte. Son ton était toutefois devenu cassant, presque agressif. Les autres nous attendent en haut, près de l'entrepôt 17-C. À ce que je vois, vous avez respectés votre parole. 

Il jugea les Magma prisonniers du regard, content de les voir en vie même s'ils avaient l'air amoché. Le manque d'éclairage ne lui permettait pas de définir clairement leurs blessures, mais ils respiraient et se tenaient sur les deux jambes, ce qui suffisaient à le rassurer. Cela faciliterait la suite des choses. Tout en faisant volte-face et en faisant signe aux nouveaux arrivants de le suivre, il crut bon de clarifier certains points.

- Je ne suis que votre guide jusqu'au lieu d'échange. Si vous essayez quoi que ce soit, je vous garantie la mort dans les prochaines secondes. Ne croyez pas que personne ne vous surveille. Il disait vrai ; deux snipers étaient postés tout près, leur index prêt à appuyer sur la gâchette au moindre mouvement suspicieux. Même s'il donnerait volontiers sa vie pour son organisation, Max espérait pouvoir assister au prochain lever du soleil. Sinon la route a été bonne ?


échange et intérêts Mz7d
autres comptes:
 

« can't take away a single thing that I have ever done
i'm learning from the burden and that's just half the fun »
Revenir en haut Aller en bas
En ligne

Alexander Stark

Alexander Stark
Dresseur Kantô

C-GEAR
Inscrit le : 05/06/2018
Messages : 118

Région : Kantô
Lun 19 Nov - 2:47
Le Magma sbire leur souhaita la bienvenue sur la région de Sinnoh. Malheureusement, il changea drastiquement son attitude lorsqu’Alexander ouvra la bouche. Par contre, il continua malgré tout d’être professionnel. Le jeune Aqua entendait bien l’agacement frôlant l’agressivité de son interlocuteur. Seulement, l’endroit où il avait désigné semblait plutôt loin. Alexander n’aimait pas trop ce désagrément. Il faudra aussi qu’il les ramène aussi jusqu’au bateau. Bon, il y a aussi de la cargaison qui devait être déchargé et qui allait prendre du temps… Mais plus loin qu’il allait s’aventurer et plus les risques que le plan de base s’effectue sans encombre était mince. Essayer de négocier n’allait probablement pas aider les choses. L’entrepôt 17-C… Ça ne lui disait rien du tout à Alexander. Par contre, il pouvait seulement le croire sur parole. Contrairement au Magma, les Aqua ne pouvaient pas être certain que leurs collègues soient encore en vie. Si ce n’était pas le cas… Les choses allaient vraiment dégénérées.

- L’entente peut changer si vous ne respectez pas votre part, dit Alexander.

Aussitôt dit, un collègue tapa sur l’épaule d’Alexander qui commençait à peine à ouvrir la marche. Le jeune garçon se tourna pour y faire face. Il s’agissait Aidan. Il lui fit signe de se rapprocher, ce qu’Alexander fit alors qu’il trouva que c’était une perte de temps.

- Qu’est-ce qu’il y a? demanda celui qui voulait juste en finir.

- Met ton foutu écouteur et écoute ce qu’ils disent! chuchota Aidan.

Alexander haussa les épaules et s’exécuta. Aussitôt qu’il l’inséra dans l’oreille, il entendit de quoi, mais il arrivait à la fin. Donc impossible de savoir de quoi il s’agissait. Il entendit grincher dans son oreille. Mais il détecta la voix d’Emily disant de répéter pour qu’Alexander puisse avoir les directives. Ils s’agissaient donc d’un ordre de justement s’aventurer dans les entrepôts, mais d’y aller vraiment avec prudence. Il était certain que d’autres Magma étaient aux alentours qui devaient les surveiller, mais les autres Aqua qui habitaient la région travaillaient pour débusquer les Magma, s’il y en avait… Pour le moment, rien. D’où l’ordre d’y aller avec la plus prudence.

Le jeune homme recevait aussi l’ordre que si jamais les otages Aqua n’étaient plus vivant, d’en faire autant avec ceux qu’il avait en possession. Aussi bien de descendre les autres présents sur place. C’était une éventualité qu’Alexander voulait éviter. Il n’était pas prêt à une telle situation. Après une réflexion, s’il voulait que les Aqua aillent ailleurs, c’est que les otages étaient toujours en vie. Sinon, les Magma aurait tout simplement pu les tuer tout de suite, ainsi récupérer sans problème les Magma. L’espoir que tout ce passe bien était toujours là!

Alexander resta le premier à l’avant qui suivait l’homme à la chevelure rouge et complètement trempé. Pour un Magma, il semblait bien aimer la pluie.

- On vous suit, guide jusqu’à l’entrepôt 17-C.

Ensuite, il jeta un œil derrière son épaule. Les autres suivaient toujours et même les otages qui n’étaient pas complètement indemne. Ils avaient été un peu résistants à ce que l’équipe des Aqua les attachent pour la durée du voyage.

- La route oui, j’espère qu’elle le sera autant pour le retour. Les « personnes » qui nous « surveillent » voudront bien nous laisser tranquilles après l’échange? tenta Alexander.

Dans l’oreille où l’écouteur était inséré, Alexander entendit qu’il devait arrêter de provoquer le Magma devant lui. Alexander roula les yeux et il chuchota dans sa barbe :

- Vous aviez juste à envoyer Aaron aussi, dit-il juste pour lui-même.

Puis il soupira. C’était ridicule dans son sens. Mais en même temps l’ordre était logique. Ne pas piquer l’équipe adverse pour faire foirer le plan. Surtout qu’ils n’avaient pas la confirmation que les otages Aqua étaient toujours en vie.



Autres comptes:
échange et intérêts Dcf0jbg-61f822a1-3862-4b95-a44f-6c88e0871399
échange et intérêts Zukoicon_by_kith_cath-dcf0jax
échange et intérêts Dcundci-37de16a4-8dad-4d74-8986-3ebde281b561

échange et intérêts Signa_by_kith_cath-dcdi3uv
Revenir en haut Aller en bas

Maximilian Beaulieu

Maximilian Beaulieu
Sbire Magma

C-GEAR
Inscrit le : 13/07/2018
Messages : 264

Région : Sinnoh
Lun 19 Nov - 5:08
- Ne t'inquiète pas pour ça. Nous n'avons qu'une seule parole.

Pour l'instant, il comptait respecter leur entente à la lettre. Pas de coup bas ni de bris de promesse. Maximilian jeta un dernier coup d'oeil par-dessus son épaule avant d'entamer sa remontée, gravissant chacune des marches de l'escalier avec une lenteur calculée. Elles étaient humides et glissantes. Il ne sut pas réellement ce qui se disait parmi les Aqua, puisqu'ils se parlaient entre eux, mais il demeura sur ses gardes. Ils n'étaient sans doute pas venus sans s'être au préalable préparés pour une altercation. La voix dans son oreillette lui ordonna de détourner l'attention de leurs invités en entamant la conversation, chose qu'il fit en détachant ses mots et en adoptant un ton qui se voulait conciliant. Mais derrière son masque de neutralité, le rouquin fulminait. L'arrogance de l'Aqua aux cheveux pâles lui titillait les nerfs et il craignait céder à tout moment. Il aurait été si facile de se retourner, de l'empoigner par le col et de l'envoyer valser dans les eaux troubles qui léchaient les piliers du quai. Tout en inspirant profondément, il enjamba derechef la chaîne qui bloquait l'entrée de l'escalier. Il invita ceux qui le suivaient à en faire de même ; s'y prendre les pieds ne ferait qu'ajouter à la tension générale. 

- Tout dépendra de vous. Il secoua sa tête, chassant les gouttelettes qui alourdissaient sa chevelure de feu, et il s'essuya le front et les joues de ses mains glacées. Tout en prenant le chemin de l'entrepôt 17-C, il jeta des coups d'oeil aux alentours. Les marins avaient disparus et un silence inquiétant enveloppait les docks. Hormis leur groupe, il n'y avait pas âme qui vive. Se tournant à demi vers ses ennemis, Beaulieu esquissa un rictus narquois. Il avait envie de piquer, de déstabiliser. Et parmi tous ceux qui escortaient les prisonniers, il n'y avait bien qu'Alexander qui lui paraissait inexpérimenté. Tu n'as pas l'air à l'aise. C'est ta première mission ?

Contrairement aux autres qui limitaient leurs paroles et leurs actions, son principal interlocuteur tendait à ouvrir sa bouche de manière impromptue. Comme s'il ne réalisait pas que chaque mot, que chaque geste, dans une situation aussi cruciale que celle-ci, pouvait avoir de fâcheuses conséquences. Il ne le provoqua toutefois pas davantage, puisqu'ils approchaient enfin du hangar. Le bâtiment était isolé des autres, mais semblait dans un meilleur état. Max s'arrêta devant les larges portes et se retourna entièrement, faisant face à ses adversaires. Sur la porte de droite, il ne restait que quelques parcelles de peinture blanche écaillée, mais c'était suffisant pour reconnaître l'adresse convenue. Portant ses doigts à sa bouche, il siffla. Les devantures s'ouvrirent dans un fracas assourdissant, raclant le sol avec une certaine résistance. 

- Toi. Il pointa Alexander avant de désigner l'ouverture derrière lui. Tu vas accompagner les otages et venir avec moi. Tu vas aussi te charger de ramener les tiens. Les autres devront rester ici. Il leva la main, comme s'il anticipait des protestations. Un seul geste et on vous plombe la cervelle. 

Il tira l'un de ses couteaux et fit signe au jeune homme de se dépêcher. La pluie commençait sérieusement à l'irriter et il avait hâte de se retrouver au chaud, à l'intérieur de l'entrepôt. Ses lèvres tremblaient imperceptiblement, tout comme ses mains. Il attendit ensuite que l'autre s'exécute, guidant les captifs vers leur salut. Une fois qu'ils eurent franchit le seul, les lourdes portes se refermèrent lentement derrière eux. Les néons, suspendus au plafond, s'allumèrent un à un, révélant la carcasse métallique et vide de l'entrepôt. Tout au fond se trouvaient les détenus Aqua ; ceux-ci étaient bâillonnés et leurs chevilles étaient prises dans un enchevêtrement de cordes. Un seul des deux avaient les mains liées dans son dos ; l'autre semblait légèrement recroquevillé sur lui-même et tenait son avant-bras gauche contre son torse. Il tressautait, parcouru de spasmes de douleur ou de sanglots silencieux. Un seviper se trouvait non loin, assoupi, son corps longiligne enroulé sur lui-même. En vue de la flaque de sang qui jonchait le sol, dans lesquelles trempaient les bottes du malheureux sbire, la collation de la bête avait été servie. Les gardes avaient désertés les lieux depuis quelques minutes, suivant les ordres de leur lieutenant. 

- Que ça serve de leçon. Maintenant, va les libérer. Et vite. Je te donne cinq minutes avant de laisser cette saloperie te broyer les os.


échange et intérêts Mz7d
autres comptes:
 

« can't take away a single thing that I have ever done
i'm learning from the burden and that's just half the fun »
Revenir en haut Aller en bas
En ligne

Alexander Stark

Alexander Stark
Dresseur Kantô

C-GEAR
Inscrit le : 05/06/2018
Messages : 118

Région : Kantô
Lun 19 Nov - 18:19
Bien que le Magma affirme qu’ils n’avaient qu’une seule parole, Alexander ne le croyait pas sur parole.

Le jeune Aqua qui suivait son ennemi n’en fit rien. Les hostilités étaient toujours présentes même si les deux clans tentaient si bien que de mal que le tout reste pacifique entre eux. Deux organisations avec des idéologies à l'opposé ne pouvaient probablement jamais s’entendre. Dans son oreillettes, l’inexpérimenté reçu l’ordre de ne rien dire à propos de son expérience à son ennemi. En même temps, il serait complètement stupide de révéler les faiblesses à son adversaire. Par contre, juste avec ses faits et gestes, le Magma arrivait à s’imaginer très bien qu’Alexander n’avait pas vingt ans d’expérience dans le domaine. Il devra donc faire encore plus attention à son agissement en général. Bien que ces trois alliés avaient plus conscience des dangers ainsi que comment réagir face à des imprévus, ils ne pouvaient pas pour autant guider Alexander à chaque pas qu’il faisait.

- J’aime voyager! C’est une belle région ici, dit-il simplement pour répondre à la question du Magma même si ça n’avait aucun rapport.

Par contre, pour le reste du trajet, il resta plutôt silencieux. La conversation avec l’ennemi ne semblait pas réjouir tout le monde présent. Il suivit docilement le garçon à la chevelure flamboyantement mouillée. Ce qui ne fit pas très long en fin de compte à arriver à un hangar. Dès que leur guide s’arrêta devant les grandes portes, Alexander en fit de même ainsi que le reste de l’équipe. Malgré l’état plus ou moins désirables des otages, ils avaient réussis à tenir bon jusqu’ici sans ralentir trop le groupe. C’était bien. Très bien.

Après le sifflement, l’entrée du hangar s’ouvra devant eux. Par contre, le Magma n’entendit pas une seule seconde d’indiquer ses règlements ainsi que de dicter qui avait le privilège de se réfugier avec lui à l’intérieur du bâtiment. Bien sûr, il avait désigné le moins expérimenté des Aqua pour poursuivre les opérations. Aidan vint justement pour s’interposer, mais l’ennemi avait été bien plus rapide que lui et la menace vint briser les mouvements d’Aidan. À l’oreille, les commandants appuyaient aussi à ce qu’il reste bien tranquille à attendre dehors avec Emily et Sarah. Il se mordilla les lèvres pour ravaler son mécontentement. Il n’avait aucune envie qu’Alexander y entre seul pour effectuer une opération aussi importante et délicate de la mission. Mais dès que personnes n’avaient la confirmation que les otages Aqua étaient toujours vivants, ils devaient pour le bien des opérations, de suivre ce que le Magma dictait de faire. Ils ne souhaitaient pas un carnage inutile. Le recrutement se faisait rare ces temps-ci, donc perdre des effectifs de manière stupides… non merci.

Alexander hocha la tête pour lui montrer son accord. Il se retourna et il vit Emily et Sarah apporter près de lui les Magma amochés.

- Lorsque vous êtes prêts, M. Magma.

Probablement un commentaire qu’il aurait dû ravaler dans sa gorge puisque son adversaire avait maintenant un couteau entre les mains le pointant lui. Il se tut par la suite et entra comme on lui avait demandé à l’intérieur du hangar accompagné par les otages. Il faisait noir en premier, mais ensuite les lumières s’allumèrent. Alexander put ensuite voir les Aqua ligotés au fond. Malgré la vue d’un de ceux-ci avec son bras contre son torse comme s’il était cassé, le jeune Aqua resta de marbre du mieux qu’il le pouvait, même si ses sourcils trahissaient sa frustration. Le Magma lui dit aussitôt d’aller retrouver ses congénères afin de les libérer. Ce qu’il fit automatiquement. Il ne quitta pas des yeux le Seviper. Il ne lui inspirait aucune confiance.

En s’approchant davantage, il remarqua qu’au final, celui dont Alexander pensait qui avait le bras cassé. En fait, il n’avait plus de main. Assez répugnant comme vision, mais il devait l’encaisser et démontrer que ce n’était rien. Sinon l’ennemi allait justement profiter de cette faiblesse pour prendre le dessus. En fait, il détourna simplement les yeux et il se pencha pour sortir aussi une lame affuté qui était accroché à son molet en dessous de son pantalon. Il coupa les cordes de ses alliés tout en chuchotant qu’ils étaient toujours vivants pour en informer le centre d’opération. Ils transmirent l’information aux autres qui étaient resté sagement dehors. Ils reçurent également l’ordre de tout faire ce qui était en leur possible pour retourner au bateau dès que les otages allaient sortir, même si ça incluait de descendre l’ennemi.

Il aida les otages Aqua à se lever et à les aider à marcher. Un coup qu’ils étaient en états de rejoindre les Aqua à l’extérieur, Alexander resta à l’intérieur à fixer le Magma. Il avait reçu l’ordre de le surveiller jusqu’à ce que ceux de l’extérieur soit en état de partir. Il garda son couteau dans les mains, prêt à bondir si jamais quelque chose se passait. Il souhaitait que ça n’arrivera pas, mais à voir comment l’un des otages était… rien n’étais impossible.

Par contre, il se rendit compte qu’il se retrouvait seul avec le Magma je fais des menaces parce que je suis cool et les otages Magma. Après, les otages n’étaient pas en état de se battre.

- Tu penses que le pokémon serpent pourrait manger la main aussi d’un des vôtres pour équilibrer les choses? Lança Alexander qui jouait dangereusement avec son couteau.

Le surveiller voulait également dire l'attaquer si jamais les choses tournaient mal.



Autres comptes:
échange et intérêts Dcf0jbg-61f822a1-3862-4b95-a44f-6c88e0871399
échange et intérêts Zukoicon_by_kith_cath-dcf0jax
échange et intérêts Dcundci-37de16a4-8dad-4d74-8986-3ebde281b561

échange et intérêts Signa_by_kith_cath-dcdi3uv
Revenir en haut Aller en bas

Maximilian Beaulieu

Maximilian Beaulieu
Sbire Magma

C-GEAR
Inscrit le : 13/07/2018
Messages : 264

Région : Sinnoh
Mar 20 Nov - 19:20
Tout se déroulait comme prévu. En choisissant le plus bavard des sbires, celui qu'il considérait comme le maillon faible du groupe et qu'il soupçonnait de n'être qu'une recrue fraîchement cueillie par la main dirigeante, Maximilian venait de faire pencher la balance en sa faveur. Son expérience lui permettrait de garder la situation sous contrôle. Il tiqua légèrement lorsque le jeune homme s'adressa une fois de plus à lui avec une politesse excessive. Ce n'était pas en l'appelant constamment monsieur que cela changerait quoi que ce soit. Ses prunelles dorées passèrent d'un visage à un autre, tandis qu'il triturait avec impatience le manche de son poignard et il ne cessa de les observer que lorsqu'ils se remirent en mouvement, pénétrant à l'intérieur de l'entrepôt. Il se retrouvait désormais en position de force. 

Sa menace ne passa d'ailleurs pas dans l'oreille d'un sourd et il attendit qu'Alexander se soit éloigné pour se rapprocher de ses propres compatriotes. Il étudia les marques et les ecchymoses sur leurs faciès émaciés et tendus par la fatigue, et il posa une main rassurante sur l'épaule de la femme. Presque galant, Beaulieu sectionna ses liens en premier avant de s'attaquer à ceux des deux hommes. Ils marmonnèrent des remerciements, leurs voix enrouées par une émotion mal contenue. Ils avaient sans doute envisager le pire ;  que l'organisation, celle qu'ils considéraient comme une seconde famille, avait choisi de les abandonner à leur sort. Mais ce n'était pas le cas.

- On va leur accorder une avance de quelques minutes. Vous allez sortir après eux, le temps que le périmètre soit à nouveau sécurisé. Il chuchotait, répétant les mots qu'on lui avait demandé de prononcer pour rassurer les magmas captifs. Puisque la mission de sauvetage était loin d'être terminée, il valait mieux procéder par étapes et suivre avec assiduité chaque ordre qu'on lui soufflerait dans l'oreillette. Ses supérieurs ne savaient d'ailleurs pas comment réagiraient les Aqua laissés à l'extérieur sitôt qu'ils auraient récupérés les leurs ; allaient-ils passer en mode offensif, en faisant apparaître des renforts ? Ou allaient-ils prudemment reculer et regagner leur bateau sans déclencher les hostilités ? Son regard se tourna sur Alexander, qui avait terminé de trancher les cordages. Il y a une porte, là, au fond. Je te donne deux minutes pour les faire évacuer. Mais que ce soit clair, toi tu ne sors pas tout de suite. Pour ce qui est d'équilibrer les choses... Je ne pense pas que ce soit nécessaire.

Il attendit patiemment que les otages Aqua aient fini d'évacuer les lieux avant d'ordonner la même chose à ses alliés. L'un des hommes enlaça la donzelle par la taille pour lui faciliter la tâche, puisque ses jambes semblaient sur le point de flancher, puis leur petit groupe marcha d'un pas qui se voulait rapide vers la sortie. La porte se referma dans un claquement sec et pendant un court instant, il n'y eut plus qu'un silence ponctué par le clapotis incessant de la pluie sur le toit de taule. Max détacha son imperméable et le retira, l'envie de se battre lui donnant des bouffées de chaleur. Il le laissa retomber sur le sol en faisant rouler ses épaules, ses doigts resserant leur prise sur son arme. 

- Tu ne m'as pas répondu tout a l'heure. T'es encore une recrue ? Ou tu ne fais que t'en donner l'apparence ? Il siffla à nouveau, comme lorsqu'il avait fait ouvrir les portes du hangar, et la vipère ouvrit brusquement les yeux. Malgré sa haine pour les pokémons, il trouvait le seviper plutôt utile. Il pouvait autant intimider que causer des ravages importants, voire mortels. Maximilian s'avança à la rencontre de son interlocuteur. En soi, il pensait lui faire une énorme faveur, en lui offrant son baptême du sang. Tes copains sont sûrement partis. Sacrifier un bleu pour des vétérans, des êtres d'expérience et qui ont de la valeur aux yeux des patrons, c'est normal. 

Il esquissa un sourire amusé, ravi de pouvoir finalement délier sa langue et libérer le fond de sa pensée. Le reptile déroula son corps et se mit à glisser sur le plancher crasseux, ondulant doucement jusqu'à se trouver face au gamin. Il se dressa ensuite, le surplombant de toute sa hauteur. Il ouvrit sa gueule, sa langue fourchue fouettant l'air à la recherche d'une odeur familière ; celle de la peur. Il n'y avait qu'un mot qui le séparait de l'inévitable, à savoir d'embrocher sa proie avec la lame de sa queue ou de la transpercer de ses crochets suitant de venin. 

- J'espère que tu as de bons réflexes.


échange et intérêts Mz7d
autres comptes:
 

« can't take away a single thing that I have ever done
i'm learning from the burden and that's just half the fun »
Revenir en haut Aller en bas
En ligne

Alexander Stark

Alexander Stark
Dresseur Kantô

C-GEAR
Inscrit le : 05/06/2018
Messages : 118

Région : Kantô
Mar 11 Déc - 20:59
Comme pour les deux clans, chacun s’était acquitté de ses tâches afin de libérer leurs congénères. Ça ne voulait aucunement dire que la paix était revenue parmi eux. Fort probablement que jamais il n’y aura un acte de calme. Encore là, l’homme à la chevelure flamboyant avait donné un délai restreint à son ennemi pour qu’il puisse évacuer les blessés. Alexander ne tarda nullement ses gestes histoire de faire sortir de ce pétrin les sbires de son équipe de telle sorte qu’ils joignent les autres malfrats. Tout comme les paroles du Magma, le jeune garçon resta ensuite dans cet entrepôt délabré avec la charmante compagnie du Serviper endormi. Cette bestiole qui pouvait s’éveiller à n’importe quel moment et bondir sur sa prochaine proie. Comme si cet homme à la chevelure pâle n’avait pas assez de garder un œil sur le Magma.

Ce fut dans un grand claquement résonnant qu’ils se retrouvaient face à face, seuls. Alexander regarda simplement son adversaire se débarrasser de ce qui semblait le gêner. Il pouvait sentir la tension monter autour de lui et une certaine pression dans l’air ambiant. Les prochains instants risquaient d’être critiques autant pour lui que pour son compagnon d’entrepôt.

— Selon toi, j’ai l’air d’en être réellement un ou je joue la comédie pour brouiller les pistes? répondit-t-il avec un sourire au visage.

Pourquoi lui transmettre une information aussi cruciale? Il n’avait pas à rétorquer à cette question pour soit donner de l’assurance à celui qui n’en était pas un, ou bien qu’il se mette sur ses gardes puisqu’il avait pris connaissance qu’il était expérimenté? Le sbire Aqua préférait laisser cette interrogation flottée encore longtemps.

— Qui te dit que je vais mourir ici?

Les paroles avaient été tout de même dures à encaisser. Certes, il était bien une recrue qui en était à sa première vraie mission, mais il n’avait pas pour autant la conviction d’y laisser sa peau. S’il fallait qu’il enchaîne avec des coups, c’est ce qu’il allait faire sans la moindre hésitation. L’expérience jouera grandement sur le dénouement, mais Alexander se sentait sûr de pouvoir y assiéger quelques blessures graves. Il avait cependant peur que le tout se déroule en un deux contre un puisque son cher ami avait réveillé le pokémon serpent pleinement conscient à présent. Il resta immobile sur place. Bougeant seulement ses pupilles grise pour suivre les mouvements ondulants de la bête. Il le vit se dresser devant lui en lui montrant ses crocs envenimés de poison mortel ainsi qu’une bien mince langue sifflotant. Après avoir entendu la dernière phrase, le Serviper se lança sur l’ennemi des lieux.

Ne faisant pas le poids contre une attaque aussi directe, Alexander n’avait autre choix que de se projeter vers la droite pour éviter l’offensive frontale. Heureusement pour l’être humain, aucun contact de sa fine peau avec les dents pointues du pokémon. Toujours avec son couteau dans la main droite, l’Aqua fit demi-tour afin de bondir sur le pokémon qui venait de rater son agression. Lame aiguisée en direction de la bête venimeuse, il planta fermement la dague dans le corps écailleux. Le sang y dégoulinait abondamment alors que l’homme l’extirpa pour le garder en sa possession. Il recula automatiquement du pokémon pour éviter de se faire prendre par les spasmes. La vision du serpent qui se tordait dans tous les sens lui donna un arrière-goût amer dans la bouche. Il n’avait encore jamais vu un pokémon souffrir à ce point, mais il en valait de sa propre survie. Il tenta un rapide regard sur sa main qui empoignait toujours la lame. Elle était maintenant tachée de sang.

Il se ressaisissait du mieux qu’il pouvait. Il ne voulait pas non plus servir de divertissement au Magma qui ne faisait que contempler la scène devant lui. Il se lança sur lui. S’il souhaitait se battre, il allait bien être servi! Il dévia seulement de sa route initiale afin d’être hors de portée du Serviper. Alexander ne ralentissait aucunement alors qu’il approchait de sa cible. Il tendit ensuite la lame vers la poitrine de son ennemi.



Autres comptes:
échange et intérêts Dcf0jbg-61f822a1-3862-4b95-a44f-6c88e0871399
échange et intérêts Zukoicon_by_kith_cath-dcf0jax
échange et intérêts Dcundci-37de16a4-8dad-4d74-8986-3ebde281b561

échange et intérêts Signa_by_kith_cath-dcdi3uv
Revenir en haut Aller en bas

Maximilian Beaulieu

Maximilian Beaulieu
Sbire Magma

C-GEAR
Inscrit le : 13/07/2018
Messages : 264

Région : Sinnoh
Mar 19 Fév - 7:33
Maximilian esquissa un sourire rusé. Il n'aurait jamais osé tendre une embuscade à un vétéran. Malgré ses trois années de service au sein de l'organisation, le sinnohien était tout sauf prêt à affronter un adversaire qui posséderait le double, voir le triple de son expérience sur le terrain. Voilà pourquoi il n'hésitait pas à narguer le gamin et à chercher à le déstabiliser en le confrontant à la vérité ; il savait qu'il entamait ses débuts parmi les siens. Suivant la question que lui posa Alexander, il agita son couteau, faisant balancer la lame d'avant en arrière. Évidemment, le but n'était pas de le tuer. Les ordres avaient été clairs ; une bonne frousse et quelques blessures mineures suffiraient. S'il fallait qu'il se retrouve avec un cadavre sur les bras, Max savait qu'il risquerait de graves ennuis. Il surveillait donc la vipère de près, espérant qu'elle lui obéirait au doigt et à l'oeil. Cette dernière s'activa finalement, déployant son corps longiligne et fonçant dans un sifflement menaçant en direction de sa proie. Prêt à parer une éventuelle riposte, le rouquin se tenait en position défensive. Il assista silencieusement au premier assaut du seviper, qui manqua son coup et se retrouva en mauvaise posture. Ses yeux s'écarquillèrent de stupeur lorsqu'il vit le sbire aqua blesser le reptile à l'aide de sa dague. Quelle agilité. L'avait-il sous-estimé ? 

Ses sourcils se froncèrent et ses traits se durcirent tandis qu'il observait les contorsions irrégulières de la créature. Il pouvait comprendre sa douleur. Se faire enfoncer une lame dans une partie aussi sensible était tout sauf agréable. Un bruissement sur sa gauche attira brusquement son attention et il leva son bras à temps pour bloquer la dague avec son couteau. Un grondement rauque lui échappa tandis qu'il le repoussait de toutes ses forces et qu'il bondissait à sa suite sur lui pour lui attraper le poignet. Il ne souhaitait que l'immobiliser et lui enseigner une ou deux leçons de savoir vivre. 

- T'aurais pas dû faire ça. Profiter de son moment d'inattention pour l'attaquer, c'était bas, et ça le mettait dans une colère noire. Premièrement, vouloir attaquer par surprise dans un hangar désert, ça ne fonctionne pas. Son ton était cassant, sa respiration sifflante. Ses doigts resserrèrent leur prise et il tordit méchamment le bras de son ennemi. Ses pupilles se dilatèrent légèrement tandis qu'il levait son poing libre. Deuxièmement, s'attaquer à plus fort que soit sans avoir analyser au préalable, ça aussi, c'est non. 

Il lui asséna un coup modéré sur la joue pour qu'il comprenne l'ampleur de sa bêtise, puis il le libéra de sa poigne et de le repoussa à nouveau. Ses jointures chauffaient, la chair s'étant fendue au contact. Il secoua sa main en maugréant. Celui-là avait la tête dure, à n'en pas douter. Alors qu'il s'apprêtait à formuler la troisième leçon, Max perçut un mouvement du coin de l'oeil. Il eut à peine le temps de se jeter par terre que la queue du serpent s'abattait violemment là où il s'était tenu quelques secondes plus tôt. La pointe acérée fit exploser les lattes de bois recouvrant le plancher, projetant des morceaux dans toutes les directions. Lorsqu'elle s'en délogea, elle laissa derrière elle une ouverture suintante d'un liquide fumant. Du poison. Beaulieu se redressa sur ses coudes et lorgna le pokémon qui se préparait cette fois-ci à frapper le néophyte. 

- Saloperie ! Ça c'est de ta faute. 

Il se remit sur ses pieds et raffermit sa prise sur son arme. Il porta sa main libre à son oreille et pressa sur son émetteur-récepteur. Il entendit le grésillement familier qui confirmait l'établissement de la communication et il déclara froidement à qui voudrait bien l'entendre qu'il lui faudrait plus de temps avant de quitter la bâtisse. On lui demanda s'il avait besoin de renfort et il répondit par la négative. Il saurait se débrouiller seul. Risquer la suite des opérations pour une bagatelle de ce genre ne valait pas la peine.

- Je te propose une trêve le temps qu'on le neutralise ?

Il insinuait par là qu'il leur faudrait achever le pokémon venimeux qui, dans son mal, venait de perdre le contrôle et confondait désormais alliés et proies. Cette triste réalité ne lui faisait ni chaud ni froid et il accepterait volontiers de porter le coup fatidique. Le magma voulut proposer à son interlocuteur de jouer les appâts, mais il n'en eut pas l'occasion. La bête écailleuse rampa à toute vitesse dans la direction d'Alexander, avant de faire pivoter son corps et de projeter derechef sa queue tranchante.


échange et intérêts Mz7d
autres comptes:
 

« can't take away a single thing that I have ever done
i'm learning from the burden and that's just half the fun »
Revenir en haut Aller en bas
En ligne

Contenu sponsorisé



C-GEAR
Revenir en haut Aller en bas
 Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Sujets similaires
-
» On ne change pas un loup solitaire...[Lorelai & Linfa]
» Tahanie ✞ « La douleur change les gens, mais elle les rend également plus forts »
» Clauses de non-échange et de non-mouvement
» L'expérimentation archéologique
» D'une certaine manière, cela change les choses... (Marine d'Artagnan)

Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Master Poké :: Le Pokémonde :: Région Sinnoh - 4E G E N :: Joliberges-