AccueilAccueil  FAQFAQ  RechercherRechercher  FAQ de MPFAQ de MP  MembresMembres  GroupesGroupes  S'enregistrerS'enregistrer  ConnexionConnexion  





 

Aller à la page : 1, 2  Suivant
 
» Just my imagination


avatar
Eleveur Unys

C-GEAR
Inscrit le : 19/09/2013
Messages : 1502

Région : Unys
Lun 8 Oct - 20:47
Elimona avait l'impression que tout le monde se retournait sur son passage et que partout on parlait d'elle dans son dos. Son mal aise était si palpable qu'il contaminait Drackhaus qui voyageait avec elle. Le gros dragon avait beaucoup de mal à se déplacer dans cet environnement trop étroit mais, sa maîtresse rechignait à le rentrer à l'abri dans sa pokéball.
Son épopée à Johto était terminée et elle avait hâte de rentrer à Unys, pourtant à cet instant elle aurait souhaité être très loin d'ici. Menthe, la Mentali qui s'était liée d'amitié avec Feunard avait décidé de les suivre. D'abord jusqu'à la gare où Elimona avait sortie sa renarde pour qu'elles se fassent leurs adieux.

- Je suis désolée de devoir vous séparer mais, comme tu refuses de te faire capturer... Mais je vous promets que vous vous reverrez. J'essaierais de venir à Johto à chaque fois que j'aurais besoin d'entraîner des pokémons pour la pension.

Ce n'était pas une promesse en l'air, Elimona avait fait pas mal de recherche la veille pour justifier ses futurs passages à Johto. Il y avait de nombreuses variétés de baies se trouvant dans la région qu'elle pourrait aller chercher et à chaque passage elle ferait un détour à Rosalia pour que Feunard et Mentali se voient. Mais ce n'était pas du tout ce que la chatte avait prévu et les gentilles attentions d'Elimona étaient totalement sans importance pour ce pokémon. Alors que le train rentrait en gare et que l'éleveuse prenait sa place, la chatte avait piqué un coussin dans le hall d'accueil et grâce à ses pouvoirs psychiques, l'avait amené jusqu'au train, jusque sur les genoux d'Elimona où elle s'était imposée. Suite à ça, la chatte avait usé de ses pouvoirs sur la jeune femme pour l'empêcher de bouger. La bleue avait dû rester assise avec une furieuse envie de faire pipi pendant presque trois heures. Le voyage le plus long et le plus inconfortable de sa vie. Menthe jouait les pokémons apprivoisés pour justifier sa présence dans cette embarcation humaine mais, sa queue battait l'air avec anxiété et ses yeux vert clair balayaient chaque passager. Le moindre bruit la mettait sur le qui-vive et il arriva plusieurs fois qu'elle plante ses griffes dans les cuisses d'Elimona à cause d'un enfant qui hurlait dans un autre wagon. Tout autour les gens sentaient le mal aise du pokémon et la détresse de la dresseuse mais, personne n'essaya de l'aider ou même, juste lui parler.
Le train arriva dans la gare de Méanville à dix heures du soir. Il faisait déjà nuit et le ciel était couvert, ne laissant filtrer aucune lumière. Il n'y avait plus grand monde dans le train dans la gare, Mentali se détendit un peu et relâcha son emprise psychique sur Elimona pour lui permettre de descendre. Drackhaus ne savait pas sur quels pieds danser. D'un côté il voyait bien que sa maîtresse était très mal et d'un autre elle n'essayait pas de chasser cette maudite chatte. « Pour Feunard, je vais devoir endurer ce calvaire... Si elle vient ça m'évitera des voyages... » Pourtant, elle n'était pas sûre de pouvoir se réjouir si ce pokémon venait vivre avec eux. Son comportement hostile avec les humains serait une source de problèmes.
Raide, après trois heures sans pouvoir bouger, Elimona monta difficilement les marches qui menaient au hall. Jun était déjà sur place, attends le nez vers les horaires de trains en compagnie d'Ectoplasma. Malgré son air placide, il marqua un temps d'arrêt en voyant arriver sa compagne qui traînait la jambe en tirant ses valises. Drackhaus ouvrait la marche et cacha quelques instants la présence de la chatte.

- Tout va bien ? Tu as fait bon voyage ?

Elimona soupira et lui confia ses valises avant de le prévenir qu'elle devait aller aux toilettes. Si pressée, elle ne remarqua pas le visage étonné de Jun quand il découvrit la Mentali qui la suivait jusqu'aux petits coins en lévitant un coussin bleu ciel dans les airs. La surveillance de la chatte était très agaçante que la jeune femme eut bien du mal à faire sa petite affaire. Quand elle retourna auprès de Jun, il avait reprit son air embrumé habituel.

- Je ne savais pas que tu avais capturé des pokémons là-bas.

Menthe le foudroya des yeux et juste après l'entraîneur se frotta les tempes, signe qu'il était sujet à une méchante migraine dus aux pouvoirs de la chatte mauve. Ectoplasma fit deux pas en arrière, intimidé par cette méchante créature, plus terrifiante encore que lui.

- Elle.. N'est pas à moi... Selon ton bon ami, le docteur Giacometti, ça serait plutôt moi qui serais à elle...



Première session! Joie!
Je vais donc commencer à creuser en A2



Dex:
 

Pension Sérénité
 
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur


avatar
Ligue 4

C-GEAR
Inscrit le : 08/07/2018
Messages : 317

Région : Johto - Alola
Lun 8 Oct - 20:49
Bienvenue aux souterrains d'Almia Elimona, que vos fouilles soient agréables !

Pour creuser en A2, il faudra faire 37 lignes !



autres comptes:
 
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur En ligne


avatar
Eleveur Unys

C-GEAR
Inscrit le : 19/09/2013
Messages : 1502

Région : Unys
Mar 9 Oct - 19:01
Tout le long de la route, tout le long du repas et tout le long de la soirée, Elimona raconta toutes ses aventures à Jun. Pourtant ils avaient gardé contact, ils s'appelaient presque tous les soirs. De la part de son compagnon c'était même très suspect mais, elle avait préféré profiter de la situation plutôt que de se poser plein de questions. Jun n'avait pas sourcillé alors que sa petite amie lui racontait sa rencontre avec ce dragueur d'Asuka et n'avait fait aucun commentaire quand elle avait expliqué que le docteur n'était peut-être plus très bien dans sa tête. Mais l'histoire avec la Mentali le laissa perplexe. Il se frotta les tempes comme s'il ressentait encore la douleur de la migraine. Dès leur arrivée à la pension, la chatte avait suivi Feunard jusqu'à la forêt blanche et alors que les deux éleveurs se préparaient à aller se coucher, il n'y avait encore aucun signe d'elles. « Feunard doit être en train de lui présenter les lieux... On devrait être tranquille pour la nuit. » Cette chatte avait une mauvaise aura et clairement ses intentions n'étaient pas louables. Elimona était bien incapable de comprendre pourquoi elle les avait suivi.

- Je ne pense pas qu'elle soit là juste pour Feunard... Dit Jun en réponse aux pensées de la bleue.

La jeune femme hocha la tête et alla fouiller dans sa penderie pour en sortir une petite nuisette en satin blanc. Son sourire se fit joueur alors qu'elle retirait ses vêtements sous le regard intéressé de son compagnon. Voilà plusieurs mois qu'ils ne s'étaient pas vu, ni toucher et Elimona avait bien l'intention de rattraper tout ce retard. Jun se laissa prendre au jeu, oubliant cette nouvelle présence qui s'était installée dans la forêt blanche. Alors que la jeune femme s'avançait totalement dévêtue en laissant flotter le dessous derrière elle, Jun l'attrapa dans ses mains calleuses et prit plaisir à redécouvrir ses courbes qui lui appartenaient. Sachant qu'ils n'allaient pas rester longtemps sur elle, il l'aida à enfiler les dessous, profitant de chaque contact avec sa peau pour la caresser. Elle se colla à lui, lui ronronnant des mots d'amour. Jun laissa ses pulsions parler et n'en pouvant plus, il retira le petit bout de tissu pour prendre à pleines mains cette peau si blanche. Il l'embrassa fougueusement, lui offrant tous les plaisirs physiques qu'il pouvait, espérant qu'ils compenseraient son manque de parole. Le couple s'étreignit sur le lit et la lumière s'éteignit dans un froissement de drap. Ils s'endormirent doucement alors que le vent nocturne poussait les nuages et laissait la lune illuminer la pension Sérénité.
Sous le couvert des arbres l'orbe écarlate de la chatte brillait d'une étrange lueur alors que le corps de Feunard se nappait d'une aura. Dans leur sommeil, les pouvoirs psychiques des deux amies s'étaient combinés et décuplés, permettant à Mentali de faire un rêve. Ses moustaches frémirent alors qu'une créature se dessinait sous ses paupières. Svelte, de longues oreilles et des anneaux jaunes qui estompaient les ténèbres de son corps. L'animal voguait sur un puissant bateau qui tranchait les vagues en suivant le vent. Devant lui s'élevait une tour dont le sommet se perdait dans les cieux. Un homme rejoignit le bel être sombre et lui caressa gauchement la tête. Dans la foret Mentali sortit les griffes et lacéra la branche sur laquelle elle avait posé sa tête. Sa rage était telle qu'elle contamina les pouvoirs de Feunard, virant son aura à un rouge incandescent. Le rêve se poursuivit et elles regardèrent l'homme boiteux grimper non sans mal les très nombreux paliers de la tour. À l'aide de son pokémon il se battait contre des créatures énormes et terrifiantes qui vivaient ici et leur barraient la route. Puis finalement ils arrivèrent au sommet entouré de nuages, l'homme alla près d'un autel où une énorme statuette de dragon les attendait. Dans sa gueule grande ouverte pendait un rouleau de parchemin ballotté par le vent. L'homme s'en saisit et se prit en photo à côté de la statuette en compagnie de son pokémon. À côté de Noctali, le mâle de Mentali. La chatte se réveilla d'un coup en même temps que Feunard et d'Elimona qui avaient aussi capté le rêve.

- Hum... ? Mona ? Tu as fait un cauchemar ?

- Non non. Juste un rêve. Rendors-toi, lui murmura-t-elle en allant se blottir dans ses bras.

La respiration de Jun retrouva un rythme régulier alors que les muscles de ses bras se détendaient doucement au fur et à mesure qu'il se laissait sombrer dans le sommeil. Leurs corps nus, serrés l'un contre l'autre lui apportait une douce chaleur et une agréable sensation de protection. Du bout des doigts elle glissa sur la peau sombre de son partenaire, dessinant les courbes fermes de ses bras puis remontant sur l'arrondit de l'épaule. Jun frissonna, obligeant la jeune femme à stopper ses gestes pour éviter de le réveiller. Quand le calme revint elle posa délicatement sa main sur son torse, caressant la légère pilosité qui se teintait en poivre et sel avec l'âge. Elimona était épuisée et elle aurait bien accompagné son amoureux au pays des rêves. Mais la vision de cet homme avec son Noctali la hantait. Elle avait d'étranges certitudes impossibles à prouver. Cet homme était le dresseur qui avait capturé le compagnon de Mentali et avec Noctali il était monté tout en haut du Pilier Céleste pour trouver un parchemin qui prouverait son très haut niveau. Et plus étrange encore, Elimona était sûre que cet événement n'était pas encore arrivé. « J'ai eu une prémonition... »



Je termine de creuser en A2 o/



Dex:
 

Pension Sérénité
 
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur


avatar
Ligue 4

C-GEAR
Inscrit le : 14/12/2013
Messages : 5170

Région : Kalos / QG Ligue 4
Mar 9 Oct - 19:23
Vous trouvez...:
 



Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur En ligne


avatar
Eleveur Unys

C-GEAR
Inscrit le : 19/09/2013
Messages : 1502

Région : Unys
Mer 10 Oct - 20:09
Lourde... Très lourde. Elimona se réveille en grelottante. Son derme nu sous les couvertures réclame une couche de soutien qui ferait face à cette soudaine chute du thermomètre. Jun a déjà quitté le lit et elle entend vaguement du bruit de vaisselle. Son adorable amoureux doit être en train de lui mijoter un déjeuné comme il a le secret. Mais la jeune femme a du mal à se lever. Sa tête est lourde et bourdonne désagréablement. Tout en attirant toute la couette autour d'elle, Elimona tente de se souvenir de l'étrange rêve qui l'a réveillé cette nuit. Le froid lui mord la chair alors qu'elle se glisse bien vite dans un jean grossier et enfile deux ou trois couches en haut. Elle va même jusqu'à s'entourer d'un foulard tant elle a froid. En la voyant arrivé ainsi emmitouflé, Jun affiche une mine inquiète.

- Bonjour, lui dit-elle sans l'embrasser, craignant d'être malade. Il fait combien ? On va bientôt devoir allumer les radiateurs.

- C'est tôt... Je t'ai fait du thé, tu veux du miel ?

Elle se laissa servir en se réchauffant les bras. Dehors le ciel était gris mais, quelques courageux sortaient déjà. Elimona hoqueta en découvrant le regard vert de Menthe juste devant la baie-vitrée. La chatte la fixait avec insistance, les yeux froncés. « Qu'est-ce qu'elle fait là ? Est-ce qu'elle sait que j'ai rêvé de son ancien ami ? » Comme si elle savait, Mentali fronça encore les sourcils et le mal de tête de la bleu augmenta. Maintenant, elle savait d'où venait cette migraine. Agacée, l'éleveuse décida de l'ignorer et de déjeuner tranquillement avec Jun.

- Elle était déjà là quand je me suis levé. On dirait qu'elle t'attendait.

- Mmmh... Je crois que c'est à cause du rêve que j'ai fait cette nuit.

- Un rêve ?

Déjà que Jun ne croyait ni aux fantômes ni à ces histoires d’exorcismes, il n'allait jamais gober que sa chérie avait vu le futur aux travers d'un rêve. Même si ça ne l'intéressait guère, la bleu lui raconta quand même. Elle lui récita l'aventure de cet homme boiteux qui était monté tout en haut de cette tour où une statue de dragon l'attendait au sommet. Et bizarrement elle savait que cette tour se trouvait à Hoenn dans une zone très difficile d'accès. Soudain, l'entraîneur se renfrogna en regardant la chatte.

- J'imagine que ça veut dire que tu vas encore t'enfuir loin d'ici.

- Quoi ? Mais non ! Je ne vais AIE !

La douleur était devenue intenable qu'Elimona lâcha sa tasse qui retomba sur la table et déversant son contenu. La jeune femme souffla de frustration et se retourna vers son bourreau. Menthe s'était levée et hérissait sa fourrure de colère. Jun avait raison, elle allait devoir à nouveau s'absenter.



Merci! Je vais l'utiliser sur Mélofée!
Cette fois je vais fouiller en D2
- A2: PV Plus



Dex:
 

Pension Sérénité
 
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur


avatar
Ligue 4

C-GEAR
Inscrit le : 14/12/2013
Messages : 5170

Région : Kalos / QG Ligue 4
Mer 10 Oct - 21:11
Il faudra creuser sur 40 lignes !



Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur En ligne


avatar
Eleveur Unys

C-GEAR
Inscrit le : 19/09/2013
Messages : 1502

Région : Unys
Jeu 11 Oct - 11:43
La tour s'élevait au-dessus d'elle telle un énorme prédateur qui jugeait sa proie avant de la dévorer. Elimona frissonna. Peut-être était-elle malade en fin de compte. En tout cas, elle ne se sentait pas saine d'esprit de se rendre dans un endroit aussi dangereux. La femme qui l'avait amené jusqu'ici la regardait d'un mauvais œil. Depuis leur départ de Nenucrique la capitaine avait demandé plusieurs fois si elle était capable de faire face aux pièges du Pilier Céleste. Cette tour perdue en mer était réputée pour abriter de terrible pokémon. Seuls les meilleurs se rendaient là-bas. Mentali avait usé de ses pouvoirs pour empêcher Elimona d'avouer qu'au final, elle n'avait aucune envie de se rendre dans un tel endroit. Peut-être arriverait-elle à monter jusqu'au deuxième palier mais pas sûr qu'elle survive après. Mais la chatte s'obstinait, quitte à mettre en danger l'éleveuse. « Satané pokémon... Jun aurait dû m'accompagner. Je ne vais jamais y arriver toute seule. »

- Utilisez la fusée de détresse si vous avez un problème. Je viendrais immédiatement.

La capitaine retourna sur son bateau, laissant cette étrange jeune femme qui semblait vouloir parler sans y arriver. Dès que le navire fut assez loin, les pouvoirs psychiques se relâchèrent et Elimona pus pousser un profond soupir. Elle regarda avec inquiétude cette chatte qui partait devant sans se soucier de ses capacités. La bleue tenta de la raisonner, de lui dire à quel point cette ascension serait périlleuse, surtout pour elle qui n'était pas une experte en dressage. Mais Menthe se fichait pas mal de ses dires et continua jusqu'à pénétrer dans le Pilier. L'intérieur était sombre et fait de pierre. Au milieu de la salle il y avait une énorme fausse qui s'enfonçait jusqu'à la mer. Le pokémon chat se dirigea directement vers les escaliers en pierres alors qu'Elimona s'approchait du gouffre pour regarder. Il était noir, profond et un mugissement caverneux lui parvenait du fond. En bas il y avait des stalagmites qui attendaient qu'une pauvre âme vienne s'empaler dessus. Justement, sur le bord du gouffre, Elimona remarqua quelques marques de griffures et un crâne de pokémon pendait à une corniche.

- Gaps.... Non ! Je ne monte pas !

À la fin de sa phrase Mentali se retourna et darda sur elle un regard meurtrier. La migraine frappa Elimona alors que ses jambes se dirigèrent toutes seules vers l'escalier. Elle eut beau crier et supplier, Menthe la traîna jusqu'au premier palier. Le sol était fait de dalles érodées par le temps dont certaines étaient tombées, laissant un trou béant jusqu'en bas. D'ici, la chute ne serait pas mortelle mais, plus elles allaient monter et plus ça deviendrait dangereux. Elimona se demanda si elle allait revenir de ce périple et revoir un jour Jun.
Alors qu'elles avançaient jusqu'à l'escalier suivant, une grosse masse brunâtre apparue. Doté d'une demie-douzaine d’œil, le Kaorine fit tourner ses bras autour de lui avant de les projeter droit sur la chatte. Celle-ci relâcha son emprise sur son humaine et répliqua avec une attaque Vague Psy. Libre de ses mouvements, Elimona n'essaya pas de s’enfuir et plongea dans son sac pour en sortir la pokéball de Feunard. Combinées, les deux amies pouvaient lancer des attaques dévastatrices. Le Kaorine ne fit pas long feu et elles purent monter au palier suivant.

- Peut-être qu'on va y arriver finalement... Je nous ai peut-être sous-estimé.

Un peu moins apeurée, la jeune femme monta à la suite des deux pokémons. Tout se passa bien pour les dix premiers paliers. À chaque nouvel étage, des bêtes sauvages les attaquaient et Elimona en profitait pour entraîner ses pokémons. Puis Mentali commença à arrêter de participer, préférant filer jusqu'aux escaliers suivants. L'éleveuse dû se charger seule des gêneurs. « Au moins, ça ne fait de l'expérience et en plus j'ai le temps de souffler entre chaque étage. » Mais après le quinzième, les combats devenaient plus difficiles et ses pokémons s'épuisaient. Feunard était à court de feu et Azumarill était déjà retourné se reposer dans sa pokéball. Il lui restait encore Mélofée qui se montrait plutôt résistant ainsi que très puissant face aux pokémons dragon. Malheureusement, des Magnéton commençaient à apparaître et mettait le pokémon fée en difficulté.

- Héééé ! Appela-t-elle après avoir renvoyé son pokémon lune dans sa pokéball. Il y a encore combien d'étage ? On ne va pas tenir. Il nous faut une pause.

Mentali pointa le bout de son museau à travers un trou dans le plafond et fronça les sourcils. Tout semblait l'énerver. « Je sais qu'elle est pressée. Ils sont sûrement déjà en haut, il faut qu'on se dépêche mais.... » Soudain la gemme du pokémon psy se mit à briller et Elimona se retrouva emportée dans les airs. Elle flotta au-dessus du vite et se mit à grimper tous les étages grâce aux pouvoirs de la chatte. Elimona passa tous les étages sans se faire attaquer, à léviter dans le vide, suivit de Menthe qui zigzaguait aussi vite que possible en évitant toutes les créatures qui tentaient de l'arrêter. « Oooooh ! Nom de dieu ! Si jamais elle se fait toucher elle risque de couper le lien psychique et je vais tomber... » La bleue déglutit difficilement en s'imaginant tomber jusqu'au gouffre. Heureusement, Mentali se montra très agile et elles arrivèrent au trentième étage indemne.

- Tout va bien ? Merci de m'avoir fait monter aussi vite mais, c'était dangereux en plus tu as l'air éreinté. J'espère qu'on ne fera plus de mauvaise surprise parce que là, il n'y a plus rien pour nous protéger.



Et c'est partie pour D2

- A2: PV Plus
- D2: ???



Dex:
 

Pension Sérénité
 
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur


avatar
Ligue 4

C-GEAR
Inscrit le : 08/07/2018
Messages : 317

Région : Johto - Alola
Jeu 11 Oct - 12:08
En D2 tu trouves...:
 



autres comptes:
 
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur En ligne


avatar
Eleveur Unys

C-GEAR
Inscrit le : 19/09/2013
Messages : 1502

Région : Unys
Sam 13 Oct - 16:01
Mentali ne prit pas le temps de reprendre son souffle et fila directement jusqu'à l'immense porte en marbre. Juste en s'approchant les portes basculèrent dans un effroyable crissement de pierre. Elimona fronça les sourcils, déconcertée. Le Pilier Céleste était une tour datant de plusieurs centaines d'années. Au fur et à mesure des étages, la jeune femme avait regardé les gravures et peintures sur les murs pour se faire une petite idée de l'utilité de cette tour. Elle avait bien été construite au milieu de l'océan dans un endroit difficile d'accès car elle servait de lien avec un pokémon légendaire. Dans l'histoire d'Hoenn, on parlait souvent des deux entités qui avait façonné le monde. Kyogre, le pokémon des mers et Groudon le pokémon des terres. On raconte que ces deux monstres se seraient toujours détesté et qu'un simple regard engendrait une terrible guerre. Ces deux titans auraient pu détruire le monde si un troisième pokémon n'était pas intervenu. Elimona ne connaissait pas ce dernier mais, les dessins de la tour lui montraient un long dragon vert qui volait dans l'espace. « C'est pour ça qu'elle est aussi haute. Ils voulaient se rapprocher de ce pokémon pour le remercier. »
Le sommet était exactement comme dans son rêve. Elles se retrouvaient au-dessus de tout, avec la mer à perte de vue. Les nuages semblaient si proches qu'Elimona aurait pu se mettre sur la pointe des pieds et les toucher du doigt. Un peu plus loin, une forme humanoïde riait devant cette étrange statuette à l’effigie du dragon. Il s'agissait du dresseur de Noctali en train de fêter leur ascension réussite. En voyant Elimona approcher, il sourit largement, ravi d'avoir de la compagnie.

- Bonjour ! Vous venez de faire tous les paliers ?

Il était clairement amical et même très heureux d'avoir à faire un dresseur du même acabit que lui. Mais quand il s'avança et que Mentali lui cracha dessus, il s'immobilisa, déconcerté.

- L'ascension a été difficile ? J'ai des soins si vous voulez.

Il sortit un total soin et deux max potion en regardant la jeune femme, évitant le regard sauvage du chat mauve. Elimona était très mal à l'aise. Il n'avait pas reconnu Mentali et elle ne savait pas quoi lui dire. « Je pensais qu'on avait tous partagé le même rêve... » Noctali était resté derrière mais, à sa queue battante, l'éleveuse savait qu'il avait senti le danger. La chatte feula de colère, obligeant l'humain à faire quelques pas arrière. Il commençait à comprendre que quelque chose clochait et par précaution il sortit une pokéball.

- Vous voulez vous battre ? C'est ça ? Parce que si c'est ça, je suis prêt. Même après trente étages, mes pokémons et moi avons encore de l'énergie !

Plus il rebroussait chemin pour mettre plus de distance entre lui et la colérique petite chatte et plus sa main tremblait sur sa canne. Elimona passa devant le pokémon qui hérissait encore ses poils et décida de prendre la parole. Elle ne savait toujours pas quoi lui dire mais, elle voulait au moins de rassurer. Elle n'était pas là pour se battre, elle n'avait pas le niveau face à lui.

- Non attendez ! Je ne veux pas de combat. Je suis juste venue parler.

Elle fit encore un pas quand son corps s'immobilisa d'un coup. Son cerveau avait bugué mais alors qu'elle redonnait l'ordre à ses jambes de bougé, rien ne se passa. Puis une force la poussa en avant, droit sur l'autre humain.




Je continus sur la même ligne, cette fois en E2

- A2: PV Plus
- D2: Sérum M
- E2



Dex:
 

Pension Sérénité
 
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur


avatar
Ligue 4

C-GEAR
Inscrit le : 08/07/2018
Messages : 317

Région : Johto - Alola
Sam 13 Oct - 16:53
Pour creuser en E2, il te faudra faire 48 lignes !



autres comptes:
 
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur En ligne


avatar
Eleveur Unys

C-GEAR
Inscrit le : 19/09/2013
Messages : 1502

Région : Unys
Dim 14 Oct - 10:32
- N'approchez pas ! Je suis un homme marié !

Un pas de plus et la main d'Elimona se leva pour gifler l'homme avec toute la force dont elle était capable. Sa main fendit l'air là où le visage de son adversaire était il y a encore quelques secondes. L'éleveuse souffla, fatiguée par l'effort et se rendit compte que son visage était encore sous son contrôle. Mentali devait être épuisée par leur ascension et prendre possession d'Elimona ne devait pas être de tout repos. Du coup, la chatte avait privilégié le contrôle du corps, laissant toute la partie faciale à la jeune femme. Libre de dire ce qu'elle voulait, la bleue décida de jouer franc jeu avec cet homme qui ne comprenait pas pourquoi une inconnue se jetait sur lui et l'attaquait.

- Je suis désolée, commença-t-elle. Je ne contrôle plus rien. C'est ce pokémon qui fait ce qu'il veut de mon corps. Je l'ai rencontré à Johto et elle m'a suivi jusqu'à chez moi.

La force psychique l'obligea à marcher en direction de l'handicapé mais, elle se débattait de toutes ses forces pour maintenir son corps. Elle raconta que le soir même elles avaient fait un rêve et qu'elles avaient vu cet endroit. Dès le lendemain, la chatte l'avait obligé à repartir pour aller jusqu'au Pilier Céleste, pour retrouver Noctali. L'homme se tourna vers son pokémon comme s'il demandait des explications et soudain l'histoire fit écho à sa rencontre avec son pokémon ténèbre.

- C'est la Mentali de Rosalia ? Celle qui nous a attaqué ? Pourquoi est-ce qu'elle nous a suivi ?

Alors que les souvenirs refaisaient surface, la chatte dotée de pouvoir s'enrageait encore plus. À nouveau elle obligea la jeune femme à se jeter sur l'homme. Plus elle s'énervait et plus son contrôle du corps d'Elimona était meilleur. Bientôt le dresseur ne pourrait plus esquiver et serait dans l'obligation de répliquer. L'éleveuse continua de lui expliquer la situation en lui apprenant que Mentali et Noctali avaient eu des petits et qu'il s'était enfuit pour aller avec un humain. Elle avait dû élever sa portée toute seule. Sa trahison avait mis la femelle dans une rage sans nom et depuis son départ elle ne faisait qu'attaquer toutes les personnes qui croisaient son chemin. Le mâle sembla soudain très mal à l'aise quand tous les regards se tournèrent vers lui.

- Ok mais ça fait des années ! Noctali est mon pokémon à présent. Qu'est-ce que vous voulez qu'il fasse ? Des excuses ne changeront rien.

Malgré la faute de son pokémon, le dresseur restait de son côté. Elimona fut émue par cette preuve d'amour mais, elle ne pouvait pas s'empêcher de penser à Mentali qui ruminait depuis des années maintenant. Justement la chatte poussa un feulement spectaculaire et renforça encore ses pouvoirs sur le corps la jeune femme. Les jambes d'Elimona s'élancèrent droit sur l'humain et ses bras se mirent en mouvement pour l'attaquer.

- Je suis désolé mademoiselle ! Il faut que je me défende !

Il sortit une pokéball et fit apparaître un serpent noir avec une lame en guise de queue. Cette soudaine apparition déstabilisa Mentali qui perdit le contrôle de la jeune femme et la laisse s'étaler devant le nouveau pokémon. Le sifflement du serpent était tout proche et Elimona regarda, terrifiée, ses longs crocs d'où suintaient un liquide corrosif. Tout doucement, sans faire de mouvements brusques qui auraient pu énerver le Seviper, la bleue se releva et supplia la chatte de se calmer. La violence n'était pas une solution, il fallait qu'elle parle avec Notali, qu'elle comprenne ses choix et surtout, qu'elle les accepte. Un nouveau feulement lui arriva en guise de réponse. Les pouvoirs psychiques firent léviter la jeune femme jusqu'au pokémon mauve qui l'obligea ensuite à sortir une de ses pokéballs. Elimona tenta encore de raisonner la chatte en lui rappelant que ses pokémons étaient épuisés suite aux nombreux combats dans le Pilier. Mais Mentali s'en fichait totalement, tant elle était aveuglée par la rage. Mélofée fit son apparition et se tourna vers sa maîtresse en voyant le pokémon poison qui lui faisait face. Il comprit tout de suite que quelques choses n'allaient pas, mais avant de pouvoir se poser plus de question, il entendit Elimona lui ordonner d'attaquer. La chatte avait relâché la pression sur le corps de la jeune femme pour prendre le contrôle de sa tête. Un vilain bourdonnement lui vrillait les tempes à présent mais, elle pouvait marcher à nouveau.
Les deux pokémons se lancèrent l'un sur l'autre. Le Seviper balança sa queue comme une hache droit sur la tête de Mélofée qui para grâce à une attaque Boul'Armure. Malgré sa faiblesse et sa fatigue, le pokémon rose se montra féroce et répliqua avec une attaque Plaquage. Le choc de l'impact provoqua un nuage de poussière qui dissimula le combat aux yeux des deux adversaires. Mentali lâcha totalement Elimona, la laissant souffler un peu. La chatte était en nage, son pelage luisait de sueur et sa respiration était haletante. Elimona la supplia encore de faire cesser cette folie mais, déjà la poussière se dissipait. Mélofée était coincé entre les puissants anneaux du serpent et souffrait beaucoup. Son attaque avait été inefficace.

- ça suffit, demanda l'homme. Vos pokémons sont épuisés et vous ne faites pas le poids.

Mentali pesta encore mais, ne s'arrêta pas pour autant. Elle se mit à briller d'une aura meurtrière et obligea Elimona à faire rentrer son pokémon fée dans sa pokéball pour en faire sortir un autre. Cette fois c'est Drackhaus qui apparut. Le dragon chromatique avait eu le temps de se reposer un peu et grâce à sa nouvelle attaque apprise avec Jasmine à Oliville, il avait peut-être une chance face au serpent. Par le biais de la bleue, Mentali ordonna à Drackhaus d'utiliser son attaque Dracosouffle partout sur le terrain. "Elle veut créer le plus de débris possible pour utiliser l'attaque Eboulement au maximum!" De la grosse coquille s'échappa un laser draconique qui s'abattit sur le sol, sur les ruines et toucha même le Seviper qui tentait de retourner jusqu'à son maître. Aveuglée par sa colère, Mentali ne remarqua pas que l'attaque de Drackhaus n'avait eu aucun effet sur le serpent. Seule Elimona savait que ce combat était vain. La chatte psy continua ses invectives et ordonna l'attaque Eboulement. Elle relâcha encore une fois son emprise sur l'humaine pour coupler son pouvoir à celui du dragon. Une quantité phénoménale de roc s'élevèrent dans le ciel et fondirent sur le Seviper. Derrière, le dresseur appuyé sur sa canne, regardait la scène sans aucune expression. Il ne s'inquiétait pas car il savait que son pokémon ne succomberait pas. Le sol se mit à trembler et la poussière s'envola partout. Elimona se cacha le visage derrière ses bras le temps que l'attaque se dissipe. Le sommet du Pilier n'était plus qu'un amas de roche et de ruine. Seviper trônait au milieu de ce capharnaüm, parfaitement intact. Son dresseur s'était mis en mouvement et boitillait en toute confiance jusqu'à la chatte qui s'était arrêtée pour reprendre un peu d'énergie. Son corps tremblait et ses pattes laissaient des empreintes humides sur le sol tant elle était en nage. Elimona s'était laissée tomber à genoux devant la puissance de sa colère. L'éleveuse se sentait inutile, incapable de venir en aide à ce pokémon qui souffrait. Le dresseur s'approcha d'Elimona et lui tendit sa main pour l'aider à se relever. Cette aide était le symbole de la paix. Le combat n'avait plus lieux d'être.




Alors alors alors alors? Qu'est-ce qu'il y a sous le E2?
- A2: PV Plus
- D2: Sérum M
- E2



Dex:
 

Pension Sérénité
 
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur


avatar
Ligue 4

C-GEAR
Inscrit le : 08/07/2018
Messages : 317

Région : Johto - Alola
Dim 14 Oct - 10:52
En E2 tu trouves...:
 



autres comptes:
 
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur En ligne


avatar
Eleveur Unys

C-GEAR
Inscrit le : 19/09/2013
Messages : 1502

Région : Unys
Lun 15 Oct - 7:31
Sans hésiter, la jeune femme prit la main de l'homme pour se remettre debout. Drackhaus quitta le champs de bataille pour revenir auprès de sa maîtresse alors que Noctali trottinait jusqu'à eux. La tension s'était calmée et Elimona se dit qu'ils allaient enfin pouvoir parler calmement. Mais c'était sans compter sur la fureur du pokémon psy. Voyant que le voleur avait mis fin au combat sans faire attention à elle, l'avait encore plus mis en colère. Son aura était de plus en plus rouge sanguin et sa puissance démultipliée par sa rage. Elle fit léviter les deux humains qui avaient encore les mains liées et les projeta dans le vide. Pendant quelques secondes, Elimona regarda autour d'elle, se demandant où elle était et pourquoi le paysage était devenu si beau. La mer s'étendait partout comme un tapis de satin ondulant avec le vent. D'ici, chaque être vivant n'était plus qu'une tache noire mouvante. Puis la réalité s'imposa à elle, brutalement. Ça commença par un fourmillement au niveau du ventre, puis elle vit défiler les paliers de la tour et son instinct se mit à hurler de toutes ses forces. Elle chutait et de cette hauteur, à cette vitesse, l'eau en bas serait aussi dur que du ciment. D'ici quelques minutes elle allait s'écraser et former une marre écarlate qui attirerait des Sharpedos. N'y tenant plus, Elimona se mit à hurler à plein poumons. La mort, elle l'avait frôlé plusieurs fois déjà mais, ses pokémons avaient toujours été là pour la sauver. Cette fois, personne ne viendrait à son secours. « Pitié ! Si les anges existent ! J'aurais bien besoin de mon ange gardien ! Là tout de suite ! » Malgré ses hurlements, la jeune femme réussie à entendre un autre cri. Il ne s'agissait pas de l'homme à qui elle tenait toujours la main, car lui était totalement terrorisé et incapable de sortir le moindre cri. En regardant en l'air, elle vit une forme noire tomber et les rejoindre. Le Noctali avait sauté pour rejoindre son maître. Mais la créature des ténèbres n'avaient aucune attaque pour les sauver de cette chute mortelle. Il avait préféré la mort avec les humains plutôt que devoir retourner à la vie sauvage avec Mentali. Alors qu'Elimona tombait vers une mort certaine, elle eut une petite pensée pour cette chatte qui avait traversé deux régions pour récupéré son mâle. Sa colère l'avait aveuglé et elle avait commis un acte irréparable. Malgré tous ses efforts, Noctali préférait encore se suicider plutôt que de retourner avec elle. « Ooooh.... Je suis désolée Mentali... »
Ils venaient de voir passer un quart de la tour, la chute était longue. Elimona eut le temps de penser à Jun. Son pauvre Jun, resté à la pension à l'attendre. Il l'attendrait pour l'éternité. La jeune femme se mit à pleurer, à regretter de n'avoir pas pris le temps de lui dire tous ce qu'elle avait sur le cœur. Puis elle songea à ses parents, séparés mais, qui s’inquiétaient encore l'un pour l'autre. Dans sa tête des visages défilèrent, toutes les personnes qu'elle aurait aimé revoir avant de partir. Puis ses pensées se tournèrent vers ses pokémons qui allaient se retrouver abandonné. Certain resteront peu-être à la pension avec Jun mais, d'autres préféreront retourner à la vie sauvage.
Les cris de Noctali attirèrent l'attention de son dresseur qui n'avait d'yeux que pour la mer depuis qu'ils avaient commencé à tomber. En voyant son pokémon, l'homme sortit de sa catatonie pour pousser un rugissement impressionnant, mêlant fureur et amour. Elimona comprit très bien ce qui se cachait derrière ce cri. La colère de savoir que son meilleur ami vous rejoindre dans la mort et l'amour de voir qu'il préfère la mort plutôt que de vivre sans vous. C'est beau et égoïstement, la bleue aurait aimé avoir un ami comme Noctali.




On change de ligne! Cette fois on part vers la C3
- A2: PV Plus
- D2: Sérum M
- E2: Un sifflet
- C3:



Dex:
 

Pension Sérénité
 
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur


avatar
Ligue 4

C-GEAR
Inscrit le : 08/07/2018
Messages : 317

Région : Johto - Alola
Lun 15 Oct - 10:24
Pour creuser en C3, il te faudra faire 49 lignes !



autres comptes:
 
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur En ligne


avatar
Eleveur Unys

C-GEAR
Inscrit le : 19/09/2013
Messages : 1502

Région : Unys
Aujourd'hui à 7:33
Une nouvelle forme se jeta du haut de la tour. Les larmes d'Elimona continuait de flotter au-dessus d'elle alors qu'elle s'imaginait perdue. La vie des autres n'avaient plus d'importance car, elle, elle allait mourir. Et cette nouvelle forme, ça devrait être Mentali. Après cet acte impardonnable, après avoir vu l'amour de sa vie se jeter à la suite d'un humain. Cette pauvre chatte ne devait avoir qu'une envie, mettre fin à ses jours. Pourtant, la créature qui les rattrapait à une vitesse folle n'avait pas le physique élancé d'un félin. Non, ce qui tombait du ciel était plutôt rond et pourvu de quatre petites pattes qui s'agitaient dans tous les sens. La créature poussa un hurlement de défi et Elimona comprit que son drackhaus venait de suivre l'exemple de Noctali. Comme son voisin, l'éleveuse poussa un cri de colère en voyant son pokémon. Les larmes se mirent à couler en abondance, lui floutant la vision. La moitié de la tour venait d'être avalée. Bientôt la mer les accueillerait comme leur dernière demeure. Soudain le soleil se mit à briller si intensément qu'il attira le regard de l'homme qui serrait son Noctali contre sa poitrine. Elimona gesticula un moment avant de réussir s'essuyer les yeux pour voir ce qui intriguaient tant les deux mâles. Le soleil était toujours caché derrière les nuages et ce qui brillait avec ardeur ce n'était que son dragon. Drackhaus poussa un nouveau cri, bien plus grave, bien plus bestiale, bien plus dangereux. Sa coquille jaune se fendit en deux alors qu'il sortait enfin sa tête. Une longue queue se déroula et deux magnifiques ailes se déployèrent dans le firmament. Elimona regarda cette évolution, hébétée. Son bébé venait de passer à son dernier stade sous ses yeux et pour la sauver. L'instant d'après le nouveau dragon fendit l'air en piqué pour la rejoindre. Elle ouvrit grand ses mains pour accueillir ce pokémon qu'elle considérait comme son enfant.

- Vite vite vite ! S'insurgea le dresseur en jetant un coup d’œil à la mer qui se rapprochait.

Sans ralentir, Drattak leur fonça dessus et attrapa les deux humains sans ménagement. Ils poussèrent quelques exclamations indignées avant de hurler de plus belle en réalisait qu'ils étaient juste en train de foncer encore plus vite vers la mort. Les nouvelles ailes du dragon étaient d'une jaune d'or et brillaient dans cet univers fait de bleu. Mais elles venaient à peine d'éclore et une liquide gluant les empêchaient encore de bien se déployer. Drattak grognait en serrant ses deux petits corps contre son ventre. Il n'avait pas sauté pour mourir avec eux et on sentait toute sa ferveur à accomplir ce sauvetage. Il se mit à battre des ailes avec force, ralentissant un peu leur chute mais pas assez pour les empêcher de rencontrer brutalement la mer d'Hoenn. Elimona agrippa la patte du dragon et la serra contre elle dans un dernier câlin.

- Merci ! Merci d'avoir essayé, lui souffla-t-elle en se disant que ce n'était pas très reluisant comme dernière paroles.

Mais ses mots redonnèrent du courage au pokémon qui tenta une nouvelle approche. Au lieu d'essayer de ralentir il replia ses ailes d'or et accéléra. Le dresseur se mit à hurler de plus belle en se cramponnant au corps inerte de son Noctali qui avait perdu connaissance. Elimona se força à retenir ses cris pour ne pas gêner son partenaire de toujours. Le Pilier Céleste avait disparut, ne restait plus que la mer, elle était si proche que la jeune femme arrivait à voir les vagues et même la forme immense d'un Wailord accompagné de cinq ou six Wailmer. Elle ferma les yeux et pria Arceus de donner la force à Drattak de réussir. L'impact ne devrait plus être long et étrangement la bleue se sentait calme et en harmonie avec son pokémon. La mort ne l'inquiétait plus car elle avait pleinement confiance en son ami. Ses yeux étaient toujours fermés mais, elle sentit le changement brutale de trajectoire. Le dragon venait tout simplement de prendre un virage à quatre-vingt-dix degré quelques secondes après son évolution. Il se laissa planer au-dessus de l'eau, croisant quelques pokémons marins qui s'amusaient à sauter à son niveau pour se donner l'impression de voler. Elimona rouvrit les yeux et admira le paysage d'Hoenn avec sa mer, ses rochers et ses nombreuses îles qui regorgeaient de pokémons sauvages. Puis Drattak réussit à battre des ailes et à les sécher, lui permettant enfin de pouvoir se diriger. Plus doucement il fit demi-tour et débuta son ascension retour. Le dresseur affichait à présent un large sourire de bonheur alors que l'éleveuse se sentait pleine de reconnaissance et de fierté pour cet énorme créature qu'elle avait dressé et vu évoluer. Le dragon remonta encore plus vite qu'ils n'étaient tombés et plongea dans un nuage bas avant de revenir au sommet du Pilier Céleste. Sur le terrain en ruine, il n'y avait plus que Mentali. La chatte s'était accroupit au bord, les yeux fermés. Elimona se dit qu'elle devait pleurer ses actes et qu'elle n'avait peut-être pas vu l'évolution de Drattak et son sauvetage. « Il y avait deux humains et trois pokémons en haut de cette tour. Elle a jeté les deux dresseurs dans le vide et leurs deux pokémons les ont suivi... Je n'ose même pas imaginé dans quel état elle est... » Malgré son manque de sang froid et sa tentative de meurtre, la jeune femme n'arrivait pas à lui en vouloir. Elle ne pouvait pas s'empêcher de se mettre à sa place. Pourtant Jun l'avait prévenu et dit de ne pas prendre les soucis de Mentali pour elle. « Je suis une infirmière... Je ne peux pas laisser un pokémon souffrir même s'il devient dangereux. »
Le dragon bleu et or freina un peu brutalement mais, réussit à se poser en douceur. Le bruit sortit la chatte de sa léthargie, elle se précipita sur eux la queue haute avant de s'arrêter à quelques mètres. L'homme venait de se remettre debout sur sa canne, portant toujours Noctali, inconscient, dans ses bras. Son regard était dur, il n'avait aucune intention de pardonner à cette créature qui n'avait eu aucune hésitation à les tuer. Elimona craignit même qu'il ne veuille se venger. Vu le comportement de Menthe, elle se serait sûrement laissé faire. Mais l'homme se tourna vers la jeune femme qui caressait son dragon fraîchement évolué, et soupira en secouant la tête.

- Ne t'approche plus jamais de nous. Cette fois je te laisse filer mais si jamais je te revois... Moi non plus je n'aurais aucun scrupule à te tuer.

Son pokémon dans un bras et sa canne dans l'autre, il claudiqua jusqu'aux portes et s'en alla sans un regard en arrière. L'éleveuse aurait aimé parlé avec lui, plaider la cause de Mentali mais, après ce qu'ils venaient de vivre, les mots seraient inutiles. Heureusement, il avait préféré partir et Menthe avait vu son aimé dans les bras d'un autre pour la toute dernière fois. Les oreilles tombantes, la queue basse qui traînait dans la poussière, elle n'avait plus rien d'impressionnant. Elimona laissa passer quelques minutes, laissant le temps à l'homme de descendre les paliers de la tour avant d'annoncer qu'il était temps de rentrer.



On termine de creuser en C3
- A2: PV Plus
- D2: Sérum M
- E2: Un sifflet
- C3:



Dex:
 

Pension Sérénité
 
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur

Contenu sponsorisé



C-GEAR
Revenir en haut Aller en bas
 Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
(Page 1 sur 2) Aller à la page : 1, 2  Suivant
Sujets similaires
-
» « Le fruit de ma passion est mon imagination. » Edward *
» L'imagination comme vous ne l'avez jamais vue !
» Léanora Hatwood ~ quand l'imagination dépasse l'inimaginable
» Un Monde Parfait
» Les aptitudes des Chevaliers Runiques

Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Master Poké :: Hors-régions :: Souterrains d'Almia-