AccueilAccueil  FAQFAQ  RechercherRechercher  FAQ de MPFAQ de MP  MembresMembres  GroupesGroupes  S'enregistrerS'enregistrer  ConnexionConnexion  





 

 
» 11. Bain de cendres


avatar
Dresseur Alola

C-GEAR
Inscrit le : 28/02/2017
Messages : 497

Région : Alola
Dim 7 Oct - 2:19
Le soleil se couchait déjà, inondant l'horizon d'une explosion d'oranges et de roses, lorsque Mara arriva au pied volcan. En cette soirée de célébrations, elle avait accepté de se mêler à la foule. Selon les frères Helaku, qui avaient choisi de rester dans leur village pour honorer la tradition annuelle, cette immersion culturelle purgerait son esprit et la débarrasserait de ses vieux démons. 

La croyance populaire voulait que les Gardiens des îles aient enfermé le feu divin à l'intérieur de la montagne, et que seules les danses ancestrales et les offrandes généreuses des aloliens les empêchaient de le relâcher. La jeune femme n'avait pas osé exprimer le fond de sa pensée, à savoir qu'elle trouvait absurde que des chorégraphies rythmées et des paniers de fruits puissent avoir un effet quelconque sur les envies d'un légendaire. Et qui plus est, les Gardiens étaient des entités protectrices et bienveillantes ; laisseraient-elles réellement le malheur et la destruction se déverser sur les humains qu'elles surveillaient ? 

Mara se frotta nerveusement les mains. Des centaines de personnes s'étaient amassées près des sentiers menant jusqu'au sommet du volcan, dont l'accès était contrôlé par la kahuna Alyxia, le champion local Kiawe et les plus vieux membres du Conseil des Îles. Parmi ces vieilles âmes, l'ex-sbire repéra Iwalani qui, parée d'une splendide robe rouge et ocre, jetait des poignées de fleurs et d'herbes parfumées. Deux jeunes hommes vêtus uniquement d'un pagne et de sandales de cuir se présentèrent devant la kahuna. Ils s'inclinèrent et elle leur présenta un bol en bois. Ils y trempèrent leurs doigts avant de tracer des lignes et des motifs sur leur torse musclé. De la peinture grise ? Marie-Anne ne parvint pas à identifier la substance utilisée et elle ne put s'y attarder davantage, car à peine eurent-ils terminé qu'on leur tendait des torches et qu'on les allumait. Les deux élus les levèrent à bout de bras, soulevant des cris et une vague d'applaudissement, puis ils s'élancèrent au pas de course. Ils gravirent la pente légère, ne s'arrêtant que pour allumer des flambeaux - des trépieds surmontés d'une large coupole de cuivre et remplie d'huile. Le sentier s'éclairait progressivement. Bientôt, les garçons disparurent, cachés par une corniche du versant adjacent.

« Voilà des siècles que nos ancêtres ont honoré ce volcan pour la première fois et la flamme divine qu'elle renferme. Encore aujourd'hui, nous l'honorons et la respectons. Joignez-vous à nous ce soir pour préserver cette tradition. Soyez fiers de qui vous êtes et d'où vous venez. Gloire à Tokopyion, gloire aux Gardiens ! Que la danses des flammes commence ! » 

Kiawe, qui venait de prendre la parole, brandit son poing. Emportée par le mouvement, hypnotisée par ses paroles, Mara l'imita. Elle réalisa rapidement qu'elle n'était pas la seule. Enfin, le champion abaissa son bras et se mit à pointer au hasard parmi la foule, désignant ceux et celles qui participeraient à la cérémonie officielle. Les élus s'avancèrent jusqu'à leur kahuna, qui apposa une marque sur leur front avant de les laisser entreprendre leur ascension. La guerrière demeura coi lorsqu'elle vit l'index de Kiawe pointer dans sa direction. Elle n'avait pas prévu de s'impliquer, seulement d'observer, d'étudier l'événement. Quelqu'un la poussa dans le dos et elle faillit trébucher. Se rattrapant de justesse, elle se présenta à Alyxia, son regard brillant de désarroi. Son malaise devait se sentir car une main rassurante se posa sur son épaule droite. Iwalani lui offrit un sourire tendre.

« N'aie crainte, ce n'est rien de dangereux. Tu es une fille d'Alola maintenant, Tora, il est temps pour toi de rejoindre notre famille. » L'herboriste prit le bol des mains d'Alyxia et aposa elle-même le symbole du feu purificateur sur le front de Mara. Curieuse, cette dernière vint toucher la marque, et elle constata avec surprise que ce n'était pas de la peinture, mais de la cendre. « Suis le sentier. Des instructions seront brièvement données au sommet. Tu verras, c'est facile et amusant. » 

« J'imagine que vous ne venez pas ? » 
« Mes jambes et mon dos ne le supporteraient pas. Je te promets une expérience inoubliable et des rencontres intéressantes. »

Le sourire énigmatique de la vieille femme ne la rassura guère. Ne pouvant s'attarder davantage, Mara suivit les directives de son interlocutrice et entama sa montée.

( Combat d'arène vs Kiawe, en 1 vs 1 - svp attendre qu'Eliott ait posté avant de modérer. )
Aide à la modération:
 


« This fate has become my own. » / avatar par Jill (l)
DC:
 
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur


avatar
Dresseur Alola

C-GEAR
Inscrit le : 14/07/2017
Messages : 377

Région : Alola
Lun 8 Oct - 23:14
Eliott était intenable. Ce soir, il allait avoir la chance de pouvoir participer à une des fêtes traditionnelles aloliennes qui rendaient grâce aux pokémons tutélaires. La dernière fois, c’était ici même à Mele-Mele mais une fois tous les trois mois, la déité n’était plus la même et à présent, c’était au tour de Tokopiyon d’être au centre des festivités. Bah, de toute façon, quel que soit le pokémon mis à l’honneur, c’était une excuse pour aller faire la fête et passer un bon moment. Et chose nouvelle par rapport aux années passées, il allait y aller avec ses pokémons. Enfin, avec certains car si tout le monde pouvait en théorie y venir, certains étaient mis d’office hors-jeu. « Il est hors de question que Jacot vienne avec nous Eliott. Je ne veux pas qu’il trouble l’ordre public et dire des injures alors que la kahuna prendra la parole » Le Papé avait une moue amusée et Eliott était un peu déçu qu’il ne pouvait pas prendre n’importe qui avec lui. Mais elle avait raison, le perroquet avait la fâcheuse tendance à trop vouloir attirer l’attention sur lui. Il devait donc se rabattre sur d’autres prétendants, comme Lin-Lin. Etant donné que le festival va avoir lieu au pied d’un volcan, la chaleur des terres lui serait des plus profitables. Fitz viendrait également avec lui. Pour le dernier compagnon, il avait bien évidemment pensé à emmener Orina mais avec le Papé et la Mamé plus lui et ses deux autres pokémons, cela ferait beaucoup pour Tropicana (et il ne faut pas oublier qu’avant son évolution, elle pesait beaucoup moins lourd). Non, il avait eu une autre idée et à vrai dire, il avait réellement hâte que son invité vienne se mêler à la fête.

« Il faudra que j’emprunte Tropicana un moment, je vous déposerai et je vous rejoindrai tout à l’heure »

***

Eleanore avait pu aider les personnes bénévoles pour la fête de ce soir tandis qu’Alexander se taillait un bout de gras avec quelques piliers de bistrot. Elle appréciait beaucoup ces moments car l’esprit de la fête avant même qu’elle commence les gagnait et une belle entraide s’installait entre chaque autochtone. Il faut dire qu’elle n’était pas originaire d’Alola donc quand bien même elle eut rencontré Alexander assez tôt et qu’elle s’était accoutumée aux traditions de l’archipel, elle restait une Sinnohienne. Du coup, ce n’était pas toujours évident de se sentir totalement intégré quand bien même cela faisait quelques années qu’ils vivaient ici pour de bon. Mais à chaque fois, elle restait stupéfaite de la bonté d’âme de ces personnes : pas de parole déplacée, toujours soucieux d’intégrer toute nouvelle personne. Elle fut surprise de voir que certains la considéraient comme une ancienne de Lili’l. C’était déroutant et surtout un peu gênant. Bien que polie, elle préféra un peu s’éclipser du groupe de femmes, d’un coup obnubilé par l’une des nombreuses tables sur lesquels se dresseront des mets par milliers.

Elle ne savait pas si c’était à cause de ça mais une jeune femme arriva à sa hauteur. Elle avait le teint aussi mat qu’eliott, presque dans ses âges aussi. Mais elle était disons… Finement vêtue. Elle avait toutefois un grand et magnifique collier de pierres qui semblait étinceler par avance. A ses talons se trouvait un pokémon quatripède qui rien qu’à l’aspect semblait ressembler à un loup. Un Lougaroc. A Sinnoh, il n’y avait pas de créatures comme ça mais pour une créature si sauvage, savoir qu’elle venait des îles alors qu’on l’imagine plus gambader dans de grands espaces boisés… « Belle soirée en perspective n’est-ce pas ? C’est vraiment gentil à vous d’être venu d’aussi loin pour aider à préparer »

Elle voulut s’incliner pour la saluer mais elle se rata et tomba face contre terre. Ce fut sa première rencontre avec la kahuna locale, Alixia. Et ce qui surpris Eleanore également était le fait qu’elle sachait qui elle était grâce à ses deux petits enfants. Amy et Eliott. Si pour le cas d’Amy cela lui paraissait normal, en revanche, pour Eliott elle ouvrit des yeux ronds. Et ce qu’elle apprit par la suite (notamment qu’il avait deux badges à son actif et attiré l’attention du doyen de Mele-Mele, Pectorius) lui sembla irréaliste. Eliott, un dresseur prometteur ? Distraitement, elle avala un verre entier de punch d’un seul coup à une vitesse si ahurissante qu’elle en aurait fait rougir de jalousie AZ. Mais d’ailleurs, où était-il ?

***

« Allez viens ! » Au loin, le son des tambours se faisait entendre alors qu’une ferveur nouvelle laissait supposer que la fête avait déjà commencé depuis longtemps. Mais la méduse n’avait pas l’habitude de sortir au de la de son antre, c’en est presque à se demander comment le pokémon avait pu arriver là alors que vraisemblablement, le pokémon n’était pas originaire du coin. Passer d’un sanctuaire avec quelques rares visiteurs à une fête où il y avait du monde au m², ce n’était pas évident pour tout le monde et Monsieur Moustache n’affichait pas son aisance habituelle. Pour toute réponse à l’invitation d’Eliott, il ne produisit que quelques timides bulles aux reflets irisés. Posté comme une vigie sur son épaule, Lin-Lin semblait essayer de l’encourager comme elle pouvait, laissant échapper par mégarde quelques petites foudroles qui firent encore plus peur au Moyade. L’électricité et l’eau ne faisaient pas bon ménage mais la gentillesse de sa Galvaran l’emportait sur toutes ses appréhensions. Et puis Fitz était parti comme un boulet de canon, son odorat percant ayant repéré des bols entiers de fromages des plus délicieux. Préférant ne pas rester seul dans un lieu inconnu, Monsieur Moustache les suivit de près, découvrant alors un monde qui lui était parfaitement inconnu.

Fitz fut vite rattrapé par Eliott mais en vrai, la fête avait déjà commencée. Apparemment, quelqu’un venait d’avoir fait un discours. Le rat noir, voyant ses chances de mourir d’une overdose de fromage se réduire au fur et à mesure qu’il se rapprochait de lui partit dans la foule qui brandissait son poing. Il s’excusa, poussant certaines personnes avant finalement de trouver Fitz comme bloqué, un individu le pointant du doigt. Il y eut un silence sur le coup avant que finalement, la foule se mit à scander avec joie l’une des personnes qui allait avoir le privilège de participer à l’ascension du mont et d’honorer la mémoire des ancêtres. C’était tellement inattendu qu’Eliott n’eut pas le temps de protester qu’il se retrouvait avec un petit groupe de personnes, Monsieur Moustache mort de peur et collant de près Eliott et Fitz un peu bougon de ne pas pouvoir manger plus de fromage (mais rassuré que son maître soit avec lui quand même, tous ces humains hurlant au même moment avait quelque chose d’effrayant).

En fait, Eliott était dévasté. En plus de s’être donné en spectacle, il allait devoir effectuer ce rite sous les yeux intransigeants de son Papé et sa Mamé. En effet, il y avait en haut une équipe technique qui retransmettait la cérémonie en direct pour ceux qui ne pouvaient pas effectuer l’ascension. Peut-être des gens qu’il connaissait. Et Eliott se considérait comme incapable de quoi que ce soit. En tant que croyant pratiquant, il avait peur que sa maladresse nuise à la cérémonie et que les foudres de Tokopiyon tombent sur lui ou sa famille. Du coup, il était tellement effrayé à la perspective d’échouer qu’il essayait de trouver un soutien par le regard. N’importe lequel.

Il vit une belle femme avancer d’un pas énergique. C’était étrange car rarement une personne ne lui a donné l’impression d’une grande confiance en soi. « Vous êtes forte en danse ? » La question qui lui brûlait les lèvres finit par lui échapper.


Modération


Défi contre Kiawe, aussi en 1 VS 1 owo

Moyade lance Surf !


Merci !

Mr Moustache
Race : Moyade (♂)
Niveau : 27 (1/2)
Nature : S'exprime de manière guindée, un peu papa poule avec les nouveaux, créateur de bulles stylisées
Faiblsse : Les takoyakis
Obtention : Enchères Arya Kanazawa
Attaques & Statistiques:
 


Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur


avatar
PNJ

C-GEAR
Inscrit le : 08/09/2013
Messages : 11700

Mar 9 Oct - 1:21
Marie-Anne A. Iyumi



« Mon nom est KIAWE. Mes Pokémon et moi étudions les danses traditionnelles d'Alola, transmises de génération en génération. Si tu espères arriver jusqu'à la Ligue, présente-moi tes meilleurs Pokémon ! »

Il envoie son premier pokemon!


TRITOX ; Niveau 23




TRITOX lance Griffe sur M-Tortank S!

{ -5 PV } (Random 74 = pas cc)

PV M-Tortank S: 132/137


M-Tortank S niv.28 (0/2) lance Aqua-Brèche!

{ -81 PV } C'est très efficace! (Random 99 = pas cc)

PV TRITOX: 1/82

(Random 89 = pas d'effet)



Récap'
Arène

Kiawe
PV TRITOX: 1/82

Mara
PV M-Tortank S: 132/137



Que voulez-vous faire Marie-Anne A. Iyumi?






Eliott Terrebel



« Mon nom est KIAWE. Mes Pokémon et moi étudions les danses traditionnelles d'Alola, transmises de génération en génération. Si tu espères arriver jusqu'à la Ligue, présente-moi tes meilleurs Pokémon ! »

Il envoie son premier pokemon!


TRITOX ; Niveau 23




TRITOX lance Draco-Rage!

{ -40 PV } (Random 86 = pas cc)

PV Moyade: 102/142


Moyade lance Surf !

{ -88 PV } C'est très efficace! (Random 46 = pas cc)

PV TRITOX: 0/82

Il est KO!



Moyade reçoit 1 pts d'expérience!

Moyade > Niv 28 (0/2)!




Kiawe envoie un autre pokémon!


OSSATUEUR A ; Niveau 23!



Récap'
Arène

Kiawe
TRITOX KO
OSSATUEUR A FULL

Eliott
Moyade FULL



Que voulez-vous faire Eliott Terrebel?



Moi, c'est MISTER J.
Un conseil, viens pas m'chercher. J'suis un mec qui sait jouer des poings, si tu cherches la bagarre, tu l'auras ! Et ça sera sanglant. T'es prévenu.

LA MODÉRATION RP, UN ART DE VIVRE.
formulaire pour aider les modérateurs:
 
avatar ©️ Elune Crowley ; stamp ©️ Iago Fitzroy.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur


avatar
Dresseur Alola

C-GEAR
Inscrit le : 28/02/2017
Messages : 497

Région : Alola
Lun 5 Nov - 2:37
Alors qu'elle venait tout juste de débuter l'ascension du volcan, ses pas s'accordant au son répétitif et rythmé des tambours, quelqu'un l'interpella gentiment. Elle s'arrêta, inquiète d'avoir pu commettre une bévue, et elle se tourna à demi pour fixer Eliott. Puisqu'elle se tenait près du premier flambeau, la lueur des flammes dansa sur la façade droite de son visage, faisant luire ses prunelles d'un éclat presque surnaturel. Pendant un brève moment, durant lequel elle demeura silencieuse, son cerveau analysa la question. Deux élus en profitèrent pour les dépasser d'une démarche énergique. 

« En danse ? » 

Mara était certes capable de se mouvoir en finesse et avec élégance, tout comme elle pouvait se contorsionner dans une délicieuse flexibilité, suggestive à souhait, lorsqu'elle choisissait de sortir dans une boîte de nuit. Celui lui servait également en combat corps-à-corps, pour esquiver un coup porté ou pour fendre avec agilité la distance qui la séparait de sa cible. « Je me débrouille. C'est important pour la cérémonie ? » Son regard jongla entre le garçon et ses trois pokémons, qui semblaient dans tous leurs états, et elle réalisa que cette soirée n'était pas peut-être pas sans stresse, même pour les jeunes aloliens. Elle assumait d'ailleurs que son interlocuteur était un habitant des îles, notamment à cause de son accent et de la façon dont il prononçait certains mots. Désireuse de ne pas vouloir bloquer leur progression ni attiser la colère des organisateurs en vue de leur manque de participation, Marie-Anne proposa au dresseur de l'accompagner. Elle n'avait pas envie d'être seule pour ce baptême du feu. 

« Tu as déjà fais ça avant ? Ou c'est la première fois que tu participes ? » 

Elle était curieuse, bien plus ouverte à la discussion que d'ordinaire. Les paroles d'Iwalani résonnaient encore dans son esprit, l'encourageant à se mêler aux autres et à profiter pleinement de la soirée. Le sentier de roc finit par tourner vers la droite et elle s'y engagea sans crainte. Le son des tambours résonnaient toujours avec autant d'intensité malgré la distance entre les instruments et eux, grâce à la configuration du vallon qui favorisait les échos. Ils passèrent à nouveau devant une série de flambeaux. La chaleur des flammes caressa brièvement la peau de ses bras nus et elle en éprouva un étonnant sentiment de réconfort. « Ils ont des noms ? » Elle pointa de l'index les compagnons d'Eliott avant de reporter son attention sur le chemin, un sourire flottant sur ses lèvres. Elle n'avait pas pensé à emmener ses propres alliés, préférant les laisser au bons soins des frères Helaku et de leurs parents. Quelques cailloux roulèrent sous ses sandales, signe que le sol, bien que travaillé et taillé pour le déplacement de nombreuses gens, n'était pas entièrement stable. 

Au loin, sur une large corniche, une tente haute et colorée avait été aménagée. Un vieillard en gardait l'entrée et proposait aux passants des tenues adaptées pour la cérémonie qui se tiendrait au sommet du volcan. Ceux et celles n'ayant rien emporté avec eux pour l'occasion pouvaient donc se servir dans les coffres et s'habiller selon les anciennes coutumes. Le petit groupe s'en approchait lentement mais sûrement.

Aide à la modération:
 


« This fate has become my own. » / avatar par Jill (l)
DC:
 
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur

Contenu sponsorisé



C-GEAR
Revenir en haut Aller en bas
 Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Sujets similaires
-
» Les voies de la damnation - les cendres de Middenheim
» reportage en image de weris les bain ...............
» Personnages - les cendres de Middenheim
» . Poussière de Cendres .
» Un bain de soleil [Libre] {Hentaï} [Terminé ]

Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Master Poké :: Le Pokémonde :: Région Alola - 7E G E N :: Dôme Royal-