AccueilAccueil  FAQFAQ  RechercherRechercher  FAQ de MPFAQ de MP  MembresMembres  GroupesGroupes  S'enregistrerS'enregistrer  ConnexionConnexion  





 

 
» PV | Le Hazzar ne fait pas toujours bien les choses.


avatar
Dresseur Hoenn

C-GEAR
Inscrit le : 01/10/2018
Messages : 33

Région : Hoenn.
Jeu 4 Oct - 11:37


Le Hazzar ne fait pas toujours bien les choses.
(pv Karl A. Mhel)

    Il n'y a que deux façons de vivre sa vie : l'une en faisant comme si rien n'était un miracle, l'autre en faisant comme si tout était un miracle.
    - Albert Einstein



Ça n’avait duré qu’un instant. Il aurait dû s’en douter, c’était à ça qu’on reconnaissait la beauté naturelle de l’espoir : c’était fugace, éphémère, fragile, volubile. Tout le contraire de son corps à ce moment précis, avachi sans grâce sur un banc du parc de Mérouville, à l’ombre d’un grand chêne aux feuilles rougies. C’était agréable au demeurant. La tête rejetée en arrière, les yeux perdus dans le vague, il se remettait douloureusement de l’énième perte de job de cette semaine.
Peut-être que son père avait raison. Peut-être qu’il n’était qu’un bon à rien, incapable de tenir correctement sa vie. Il lui fallait un but, une raison. Un objectif. Est-ce qu’il en avait un ? Non.
Aodh, qui se tenait juste à sa gauche et qui l’observait d’un air curieux, en avait un lui. Pour dire à quel point c’était désespérant : même un poussifeu d’à peine quelques années avait déjà plus d’ambition que lui, héritier d’une grande famille de travailleur. Qu’est-ce qu’il avait bien fait pour hériter de cette flemme légendaire, de ce sens aigue de la nonchalance, de cette tenue désinvolte ?

« Bordel… j’suis en train de rater ma vie… » marmonna-t-il.

Aodh émit un petit cri répressif. Il enfonça d’ailleurs avec une certaine violence son bec dans le flanc du jeune homme qui sursauta, plus par surprise qu’à cause d’une éventuelle douleur. Il jeta un regard au pokémon qui le fixait à son tour, d’un air déterminé.

« Poussi-Poussiiii ! »

« Ah, non » ronchonna Ronnie, « ça sert à rien d’me faire le coup de faut se battre et rien lâcher, gnagnagna… qu’est-ce que t’en sais toi ? hein ? T’es un poussifeu ! Tu manges des graines et tu dois chercher une Miss poussifeu ! » Le garçon venait de se lever de son banc, alors que le poussifeu fronçait nettement les sourcils, ouvrant son bec pour émettre une contestation avortée par Ronnie : « Moi, j’ai pas mangé depuis trois jours ! J’ai soif, j’ai qu’une envie, c’est de prendre une bière dans un bar, et je peux pas, parce que si j’dépense mon fric, on mange pas ! Pas de sushis, et pas de graines ! »

Le petit corps du poussifeu se gonfla à entendre ça. Comment ça, plus de graines ?

Les deux se regardèrent dans le blanc des yeux, attendant avec un peu d’espoir un signe… mieux, un miracle ?




Ronnie Hazzar
Jeune dresseur de 19 ans à la recherche d'un objectif dans la vie.

Ronnie parle en darkred.
(www) - (www) - (www)

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur


avatar
Dresseur Hoenn

C-GEAR
Inscrit le : 12/07/2018
Messages : 31

Région : Hoenn
Lun 8 Oct - 23:35
Tu es tranquillement installé dans une petite alvéole du parc, créée par les buissons qui t'entourent et les feuilles des arbres au-dessus. Un coin tranquille qui possède la formidable qualité de toujours capter le Wi-Fi. Tu es en train de fouiller à droite et à gauche pour essayer de chiner des informations sur le champion de cette ville. La championne plutôt, de ce que tu peux voir. Tu vois même qu'elle est spécialisée dans les pokémons de type roche et n'en possède apparemment que deux. Tu jettes ensuite un coup d'œil à la table des types pour voir les relations de force et de faiblesse. Tu souris ensuite en voyant que ce type est faible face au type plante. Une veine pour toi. Arcko part donc avec un avantage certain. Pourtant, tu sais que ça ne va pas forcément t'assurer la victoire. La championne est sûrement avertie de sa faiblesse et doit donc savoir comment se battre en conséquence. D'autant plus que tu ne sais pas la force d'Arcko. Tu ne sais pas s'il est à la hauteur d'un combat d'arène où s'il faut d'abord l'entrainer un peu. Tu verras cela plus tard. Pour l'instant, tu préfères accumuler des informations sur cette championne et ses pokémons. Tu cherches s'il existe des traces vidéo de ses combats et tu es rempli d'une joie machiavélique en en trouvant des dizaines. C'est parfait. Tu vas pouvoir étudier sa manière de se battre et ses habitudes. Tu lances une vidéo et tu la découvres en silence, en débranchant ton cerveau. Il faut que tu te mettes dans la peau du spectateur lambda qui vient juste regarder un match pokémon. De cette façon, tu pourras ressentir le maximum d'émotions et ces émotions te serviront de point de repère pour trouver les moments importants à analyser. Tu regardes la première vidéo, puis tu la mets dans une playlist vierge et tu démarres une autre vidéo. Tu fais ça pendant quelques minutes jusqu'à ce qu'un bruissement de feuilles au-dessus de moi m'interromps. Tu savais que c'était sûrement Arcko. Si tu es venue au milieu de ce parc, c'est surtout pour que lui puisse se dépenser. Il adore courir au milieu des branches des arbres, dans un silence et une discrétion presque surnaturelle. Alors, plus grâce à ton intuition qu'à ta logique, tu sais que quand tu entends un boucan de bruits de feuilles non loin de toi, c'est qu'Arcko est là et qu'il veut attirer mon attention. Sans surprise, je le vois atterrir à côté de moi après avoir sauté de sa branche.

- Oui ? Vous désirez ?

Arcko lève sa patte dans une direction en te disant quelque chose et en tirant sur ton vêtement. Tu vois que son attitude est tout à fait calme donc ça ne doit absolument pas être une urgence et ta présence est sans doute plus optionnelle qu'autre chose.

- Non seulement je ne comprends rien à ce que tu me racontes mais en plus, je m'en fiche. Là, je suis en train d'étudier la championne que tu vas devoir combattre, parce que je te rappelle que tu es les muscles et moi je suis le cerveau. Du coup, c'est toi qui seras en première ligne à prendre les premières lignes pendant que moi je me contenterais de lâcher des « yeah ! » ou des « oh no ! ». Donc, tu es gentil, tu me laisses tranquille pendant que j'essaie de mettre au point une stratégie pour pas que tu finisses au tapis.

Visiblement, il n'était pas d'accord avec toi étant donné le regard qu'il te lance. Il ne bouge pas pendant quelques instants et semble même te défier du regard. Comme d'habitude, tu t'amuses de son comportement et soutient son regard sans ciller, avec ton sourire moqueur. Pourtant, tu le connais assez bien pour savoir qu'il ne va pas en rester là. Tu sens le coup fourré arriver. D'un geste vif, Arcko attrape ton téléphone et grimpe à l'arbre. Toi, tu ne réagis pas, à part lever les sourcils, amusé. Tu regardes le pokémon se stopper au milieu d'une branche, te regardant et agitant le téléphone comme un appât. Tu ris doucement en te levant. Décidément, ce pokémon t'amuses beaucoup. Sans te presser, marchant au rythme tu as choisi, tu suis Arcko là où il veut te mener.

C'est vraiment drôle de voir Arcko te dirigeait comme on guiderait un âne avec une carotte. Tu ne peux t'empêcher d'observer avec fascination comme il se déplace dans la végétation. De façon rapide, fluide et discrète. C'est réellement fascinant. Tu notes cette information dans ta tête pour ton futur combat contre la championne de cette ville. Si la force te fait défaut, peut-être que l'agilité pourra compenser ce manque. Après tout, les pokémons roches n'ont pas l'air très rapide, non ? Mais tu te réserves de statuer trop tôt sur ce fait. Après tout, on ne sait jamais.

Il s'est passé combien de temps ? Trente secondes à tout casser que déjà tu sembles arrivée là où Arcko voulait te conduire. Il s'est arrêté derrière un banc qui semble être le théâtre d'un curieux affrontement silencieux entre un beau mec et ce que tu te rappelles être un Poussifeu. Tu vois Arcko qui pointe de ton téléphone ce même banc, indiquant que c'est vers eux qu'il voulait te mener. Tu continus à marcher tranquillement en observant les choses. Tu évites de trop lorgner sur le mec car tu sais que si Arcko ta mené jusqu'à lui, ce n'est pas pour jouer les entremetteurs. C'est sûrement parce qu'ils ont besoin d'un truc et que ton pokémon pense que tu es en mesure de les aider. Il va falloir lui apprendre que malgré la couleur de tes cheveux, tu n'es pas un chevalier blanc. Mais bon, maintenant que tu es là, ça ne coûte rien de voir ce qui va se passer. Alors tu affiches ton sourire le plus innocent, tu assouplis ton pas et tu te tiens à l'affût.

- Salut ! Ça va peut-être te paraître étrange mais mon sixième sens me dit que tu aurais besoin de quelque chose, je m'trompe ?


Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
 Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Sujets similaires
-
» le hasard ne fait pas toujours bien les choses / pv Amber VdW
» La nature fait bien les choses 〘PV Dentô Shinji 〙
» Le destin fait parfois bien les choses ? Ft Justin.
» Le hasard fait fort souvent bien les choses (PV Glenn)
» Le hasard fait bien les choses...| Conrad

Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Master Poké :: Le Pokémonde :: Région Hoenn - 3E G E N :: Mérouville-