AccueilAccueil  FAQFAQ  RechercherRechercher  FAQ de MPFAQ de MP  MembresMembres  GroupesGroupes  S'enregistrerS'enregistrer  ConnexionConnexion  





 

 
» [Solo modéré] Un protecteur au coeur de pierre


avatar
Modo RP & Dresseur

C-GEAR
Inscrit le : 16/09/2017
Messages : 2085

Région : Unys
Ven 28 Sep - 21:22
Le bruit de de la fenêtre qui se ferme sèchement – faute de bien glisser – pour couper la brise fraîche du matin tira Solara de son sommeil agité. Hagarde, elle se redressa sur son lit trop dur, posant un regard encore confus et brumeux sur le dos d’Elaïra. Celle-ci se dirigea d’un pas lourd mais rapide vers le petit comptoir de la chambre, équipé, à dessein de ce genre de situations, d’une divine cafétière. La rose rinça le filtre universel et surtout réutilisable qu’elle trainait partout avec elle avant de le glisser dans la machine et préparer sa précieuse concoction. La jeune fille, encore endormie, suivait des yeux les gestes de sa nounou sans vraiment les comprendre. Soudain, Rôz roula du torse de la gamine jusqu’à ses cuisses, et celle-ci se rendit compte que le pauvre bourgeon s’accrochait désespérément à sa chemise de nuit depuis son redressement abrupt. La petite ne put contenir un grand éclat de rire face à la réaction du Pokémon, qui tentait de se lever comme il le pouvait. La demoiselle finit par l’aider et sortir du lit.

- Pardon, je ne voulais pas te réveiller.
- Mais ce n’est pas la chambre de la meilleure qualité qu’on ait louée, je sais.

L’enfant rougit un peu en pensant à la veille au soir, lorsqu’elles avaient été bercées jusqu’au sommeil par des cris et des grincements des chambres voisines. Merci l’isolation. Et dire qu’Elaïra avait tenté de la préserver, convaincue qu’elle ne comprenait pas ce qui se passait… Dans quel monde vivait-elle pour croire qu’à 11 ans on pouvait ne rien savoir de tout ça? Franchement! Elle n’était clairement pas calée, ça ne l’intéressait pas du tout, mais de là à la prendre pour une ignorante… Bref. Elles se remettaient en route aujourd’hui et n’auraient pas à subir une autre nuit semblable, et ne laisseraient pas un bon commentaire sur le site de réservation.

La petite se baissa pour prendre Rôz dans ses bras et étouffa un baîllement contre le dos du bourgeon. La journée serait longue, mais la soirée courte, au moins. Elle observa un instant le café couler de la machine vers la tasse de sa nounou avant de prendre la parole.

- J’imagine que le déjeuner n’était pas inclus dans le prix?
- Non, je pensais t’emmener à une crêperie. Ça te dit?

Un regard brillant et un hochement de tête enthousiaste lui répondit, et la gamine se jeta rapidement sous la douche. Elle en profita pour donner un coup de savon délicat à son Pokémon, qui commençait à prendre l’habitude de jouer dans la boue et autres substances salissantes. Elle ressortit rapidement et s’habilla en vitesse. L’appel de l’estomac possédait un pouvoir surprenant qu’Elaïra constata avec un sourire. Une fois bien caféinée, celle-ci se prépara en vitesse, fit un tour de la chambre pour s’assurer que rien n’était oublié, et sortit avec sa protégée. Celle-ci frissonna au contact de l’air frisquet contre sa peau et ne retint pas une grimace. Elle n’appréciait pas particulièrement l’automne. Sentir le climat mourir à vitesse grand V en direction de l’hiver lui rappelait à tous les jours l’approche des froids polaires et des vêtements trop épais pour permettre une bonne mobilité. Il y avait quelque chose de très déprimant à voir la température baisser quotidiennement et les plantes se replier sur elle-même en l’attente de la renaissance du printemps. Quelque part au fond d’elle, Solara savait aussi que Rôz allait devoir rentrer dans sa Pokéball pour la majeure partie de la mauvaise saison, pour son bien, même chose pour Li. Cette pensée lui faisait plus de mal qu’elle ne voulait se l’avouer.

Le bourgeon courait à ses côtés, toujours aussi surexcité à l’idée de découvrir le moindre élément qu’il n’avait jamais vu. Il s’arrêtait à chaque pot de fleur, observant quelques secondes avec attention les tiges, les fleurs, les textures, les formes de chaque plant. La demoiselle ramena son sac contre son ventre, fouillant dans les méandres sans s’arrêter, pressée qu’elle était de savourer une bonne crêpe fraiche. Elle mit rapidement la main sur son manteau. Toutefois, lorsque Solara tenta de l’enfiler, son sac toujours sur le ventre et les jambes toujours mouvantes, ça ne passa pas. Rôz passait justement entre ses pieds, sans faire attention comme à son habitude; le devant du pied de la gamine eu à peine le temps de le frôler qu’elle chercha à brutalement lever le genou pour ne pas le heurter, genou qui frappa durement contre son sac rebondi et lui arracha aussi sec le peu d’équilibre qu’il lui restait. La petite s’écroula de tout son long, les joues couleur pivoine avant même d’avoir heurté le sol. Elle avait si bien pris garde à ne pas piper le moindre son de crainte d’attirer l’attention qu’Elaïra continua sa marche pendant quelques pas avant de prendre conscience de la situation. Mais ça ne suffit pas. Pire, c’est une petite vieille toute frêle qui s’arrêta près de l’orgueilleuse peste pour lui offrir de l’aider à se relever, sous les regards insistants des quelques passants. La gamine rit un instant pour réagir, espérant un réveil brutal, ce qui n’inquiéta que davantage la mémé, qui répéta son offre si humiliante. La jeune fille aurait voulu l’envoyer sur les fleurs. Mais l’éducation patiente d’Elaïra lui revenait en tête comme une hantise. La dame voulait bien faire. Sans pour autant la remercier -fallait pas abuser!- Solara prit donc la main qui lui était tendue et se releva, le feu aux joues, avec un regard en coin acéré vers Rozbouton. Il allait finir par tuer quelqu’un!

Modération:
 



     
Crédits:
 
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur


avatar
PNJ

C-GEAR
Inscrit le : 08/09/2013
Messages : 11700

Sam 29 Sep - 0:37

Maman Kâne utilise Éclate-Roc !
Vous trouvez...:
 

Que voulez-vous faire ?



Moi, c'est MISTER J.
Un conseil, viens pas m'chercher. J'suis un mec qui sait jouer des poings, si tu cherches la bagarre, tu l'auras ! Et ça sera sanglant. T'es prévenu.

LA MODÉRATION RP, UN ART DE VIVRE.
formulaire pour aider les modérateurs:
 
avatar ©️ Elune Crowley ; stamp ©️ Iago Fitzroy.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur


avatar
Modo RP & Dresseur

C-GEAR
Inscrit le : 16/09/2017
Messages : 2085

Région : Unys
Dim 30 Sep - 13:43
Elaïra eut la décence de ne pas mentionner l’incident lorsque Solara, après un remerciement gêné à sa bienfaitrice, vint la rejoindre à pas rapides, son manteau en main. Elle l’enfila prestement et s’assura d’un regard que, malgré tout, Rôz se portait bien. Il n’avait rien, sinon une lueur inquiète au fond de l’œil : celle-ci disparut dès le pot de fleur suivant. Rien de cassé, donc, sinon une part de l’orgueil de la peste. Un soupir lui échappa. Quelques instants furent requis pour que le rouge de ses joues se dissipe et que ses épaules se détendent. Bientôt, la fameuse crêperie se profila et l’incident ne fut qu’un mauvais souvenir caché derrière l’excitation nouvelle de la gamine. Elle avait beau le cacher comme elle le pouvait, elle adorait le sucre et les pâtisseries, et ce goût n’avait pas échappé à sa nounou.

Les deux demoiselles s’installèrent rapidement à une fenêtre près de la fenêtre et parcoururent le menu. Les jambes de la plus jeune se balançaient d’excitation sous la table alors qu’elle lisait, l’un par derrière l’autre, des noms aux consonances plus exquises que le précédent. Son choix finit par s’arrêter sur l’option la plus décadente : l’érablière, pleine de promesse et de sucre. Et un smoothie vert, pour se donner l’illusion de manger à peu près santé et de ne pas être trop dur sur son corps fièrement entraîné. Elle se baissa pour prendre Rôz sur ses cuisses, histoire d’éviter qu’il aille embêter les autres clients. Au moins, en ville, elle n’avait pas à gérer Li en plus. Celui-ci craignait trop les foules et préférait être dans sa Pokéball en contexte urbain. Il serait libre plus tard dans la journée, lorsque les voyageuses reprendraient la route. Quant à Chö… Pour l’instant, il valait clairement mieux éviter les contacts avec les inconnus, alors la question se posait peu. On avait conseillé à la petite la visite d’un thérapeute Pokémon à la ville voisine qui pourrait lui venir en aide. Elle ne pouvait que l’espérer. La brunette avait bien envisagé de laisser le Tranchodon dans une pension, mais elle se sentait redevable de la bête. Ce n’était probablement pas mérité : après tout, elle lui avait déjà sauvé la vie. Ne pense surtout pas à cette nuit-là. L’enfant secoua la tête en grimaçant. Elaïra remarqua le trouble de sa protégée et chercha immédiatement à la détourner de sombres pensées qu’elle devinait sans mal.

- Un jeu que j’aime beaucoup faire quand j’attends comme ça, c’est d’imaginer une vie aux passants. Tu veux essayer?

Solara eut un air confus et ébahit qui donnait son âge à ses traits. Elle détourna la tête pour observer avec attention une passante proprette, aux cheveux blonds bien entretenus, une maillette en faux cuir au bras et un adorable Évoli en laisse. L’observatrice inclina légèrement la tête, ses méninges s’activant. Elle n’avait pas spécialement l’habitude de devoir faire preuve de créativité gratuite comme ça. Mais pourquoi ne pas essayer? Ça ne coûtait rien, après tout.

- Heum… La blonde… Ça doit être une femme de carrière, très active au bureau, probablement haut placée… Sans enfants… Un petit côté doux, j’imagine…
- Pourquoi sans enfants?

La voix était demeurée très douce et égale, mais Solara ne put s’empêcher d’être profondément gênée. La réponse qu’elle trouva au fond de sa poitrine en y réfléchissant lui parut si absurde qu’elle n’osa pas la formuler à voix haute. Une femme qui travaille beaucoup n’a pas d’enfants. Elle ne parvenait pas à comprendre d’où lui venait une telle idée. Ça avait peu de sens en effet. Son père était ranger, niveau métier bouffe-temps on est plutôt haut sur la liste, et ça ne l’avait pas empêché d’avoir une fille… Même s’il aurait préféré un garçon. Un murmure ombrageux passa au fond de son crâne, mais elle l’étouffa instinctivement avant même qu’il ne commence à prendre forme. Un sourire plus naïf naquit sur ses lèvres.

- T’as raison. Elle a donc deux garçons qu’elle aime beaucoup!

Son regard fut soudain capté par un homme, la trentaine, maigrichon, cheveux sombres mal lavés… qui courrait. Qui fuyait, plus précisément. Elle cligna des yeux alors qu’il s’écroulait de tout son long, la terreur à l’état pur peinte sur son visage anguleux. Qu’est-ce qui se passait…? Avant même de s’en rendre compte, la gamine était debout, la délicieuse érablière s’effaçant de son esprit gourmand.
Modération:
 



     
Crédits:
 
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur


avatar
PNJ

C-GEAR
Inscrit le : 08/09/2013
Messages : 11700

Dim 30 Sep - 19:51

Quatre Tritonde niv.15 apparaissent !


Caninos lance Groz'Yeux !
(La défense des adversaires diminue !)
PV de Caninos : 80/80

Steelix lance Séisme !
(-24 PV)
PV de Tritonde 1 : 24/48
(-25 PV)
PV de Tritonde 2 : 23/48
(-24 PV)
PV de Tritonde 3 : 26/50
(-24 PV)
PV de Tritonde 4 : 24/48

Scorplane lance Taillade sur Tritonde 2 !
(-41 PV)
PV de Tritonde 2 : 0/48

Tritonde 2 est K.O. ! Caninos, Steelix et Scorplane gagnent un point d'expérience.
Caninos niv.24 (0/2) > (1/2) !
Steelix monte au niveau 15 !
Scorplane monte au niveau 27 (0/2) !

Tritonde 1 lance Ultrason sur Steelix !
(L'attaque échoue !)
PV de Steelix : 75/75

Tritonde 3 lance Rugissement !
(L'attaque de vos pokémons baisse d'un cran !)
PV de Tritonde 3 : 26/50

Tritonde 4 lance Bulles d'O sur Scorplane !
(-15 PV) C'est super efficace !
PV de Scorplane : 85/100

Parecool lance Vent Glacé !
(-3 PV) Sa vitesse baisse d'un cran ! Ce n'est pas très efficace...
PV de Tritonde 1 : 21/48
(-3 PV) Sa vitesse baisse d'un cran ! Ce n'est pas très efficace...
PV de Tritonde 3 : 23/50
(-3 PV) Sa vitesse baisse d'un cran ! Ce n'est pas très efficace...
PV de Tritonde 4 : 21/48

Que voulez-vous faire ?



Moi, c'est MISTER J.
Un conseil, viens pas m'chercher. J'suis un mec qui sait jouer des poings, si tu cherches la bagarre, tu l'auras ! Et ça sera sanglant. T'es prévenu.

LA MODÉRATION RP, UN ART DE VIVRE.
formulaire pour aider les modérateurs:
 
avatar ©️ Elune Crowley ; stamp ©️ Iago Fitzroy.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur


avatar
Modo RP & Dresseur

C-GEAR
Inscrit le : 16/09/2017
Messages : 2085

Région : Unys
Jeu 11 Oct - 22:17
Elaïra, surprise de la réaction de sa protégée, leva les yeux à son tour pour observer la scène. Autour de l'homme effrayé, les gens commençaient à fuir : une clameur commençait à monter. Bientôt, l'inquiétude se fit sentir dans le restaurant… Et la terre se mit à trembler. Rôz se colla à la jambe de Solara et leva vers elle un visage craintif mais empli d'une confiance qui réchauffa le coeur de la demoiselle. Celle-ci se baissa rapidement pour ramasser le bourgeon et sortit, sa protectrice sur les talons.

- Que quelqu'un m'aide ! Vous voyez bien qu'il a perdu la tête, enfin !

Surprise, l'enfant regarda l'homme qu'elle avait remarqué plus tôt. Toujours au sol, toujours effrayé, il cherchait vraisemblablement, sans y parvenir, à se relever. Ses jambes tremblaient trop pour pouvoir le soutenir. Ses vêtements étaient souillés de substance dont la dresseuse préférait ne pas savoir le nom. Usés et troués, ils dénotaient une apparente pauvreté indéniable. Solara se dirigea à grands pas vers lui, à la fois inquiète et curieuse. Qui était ce "il" qu'il craignait à ce point? La petite n'eut pas à se poser la question très longtemps. La terre se remit à trembler, plus violemment cette fois, et elle comprit. Un Pokémon. Enragé. Elle n'eut pas le temps de réagir face à cette constatation. Un Onix surgit de la rue face à eux, brisant l'asphalte comme s'il fut s'agit d'un mur de papier bloquant l'accès à une chambre nouvellement rénovée. Il s'extirpa du trou en se tordant dans tous les sens, tel un Séviper en colère. Son regard furieux se posa sur sa victime et la bambine ne put contenir un frisson. Les Pokémons, même les plus costauds et les plus énervés, ne lui faisait normalement pas peur. Elle savait qu'elle pouvait s'en défendre, et que si elle n'était pas responsable de cette colère, elle ne risquait rien. Mais elle savait tout de même reconnaître un danger. Se retrouver sur le territoire d'un Léviator enragé, même si on n'avait rien à se reprocher, ça occurait autant de plaisir que de se retrouver entre une mère Polagriffe et ses bébés. Or, dans la liste des situations à éviter à tout prix pour finir la journée en un morceau, se retrouver entre un Pokémon roche de plus de neuf mètres et sa cible devait être en assez bonne position. Surtout quand une colère aussi brûlante brûlait dans ses minuscules yeux. Quelque part, Solara ne put s'empêcher de ressentir un profond respect, voire même une admiration, pour ce géant de pierre. Mais ce n'était pas le bon moment. Ses yeux s'agitèrent sur la scène à la recherche d'un agent ou d'un quelconque dresseur pouvant lui venir en aide. Plutôt que de trouver de l'aide, elle trouva ce qui lui parût être la raison de la colère de la bête. Au bout de sa queue, là où se trouvaient les rochers les plus délicats qui le constituaient, elle tenait avec une délicatesse ce qui lui parut être un jeune enfant, tout au plus trois ans.

- Qui est-ce…?
- C'est pas urgent !

Comme pour le lui prouver, l'Onix fonça sur eux, sa gueule s'ouvrant sur un gouffre béant de noirceur et de cauchemars. Bien que rouillée, Solara parvint sans trop de mal à faire appel à son entrainement. Elle bondit sur le côté, Rôz toujours dans les bras, pour éviter la charge du Pokémon, sans toute fois pouvoir emmener l'homme avec elle. À sa bonne surprise, Elaïra s'en chargea. Lorsque la poussière commença à retomber, le monstre de pierre recommençant à s'engouffrer sous terre, la brunette pu apercevoir sa protectrice un peu plus loin, la victime pantelante appuyée sur son épaule. Malgré le regard mortifié de celui qu'elle venait de sauver, Elaïra paraissait parfaitement calme. Froide, diraient certains, mais l'enfant ne parvenait pas encore à faire la nuance entre des émotions si finement liées. Le vrombissement sourd du Onix continuait : il enfonçait à grande vitesse son corps dans la terre durcie sous la route, mais sa longueur appréciable forçait une certaine durée. Le bout de sa queue manqua de faucher Solara, ou plus spécifiquement ce fut le corps de l'enfant qu'il portait qui faillit s'en charger. La dresseuse chercha à bondir pour attraper le prisonnier. Ses mains s'agrippèrent à l'un des cailloux qui le maintenaient. Toutefois, un geste sec de la queue d'Onix la propulsa relativement durement contre le sol, et la bête finit de disparaître avec ce qui semblait être son butin.

- Qu'est-ce qui se passe, au juste? demanda Elaïra avec un calme qui arracha un frisson désagréable à sa protégée et à celui qui lui devait la vie.
- C'est mon Onix. Il… Il a enlevé mon bébé, et quand j'ai voulu le faire rentrer dans sa Pokéball, il l'a brisée et il m'a chargé ! Il est fou j'vous dis! Il me chasse depuis une heure maintenant, j'en peux plus, que quelqu'un le tue!

La toute jeune fille ne put que frissonner face à cette demande sans appel.

Modération:
 



     
Crédits:
 
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur


avatar
PNJ

C-GEAR
Inscrit le : 08/09/2013
Messages : 11154

Sam 13 Oct - 0:03

Caninos lance Mâchouille sur Tritonde 1 !
(-62 PV)
PV de Tritonde 1 : 0/48

Tritonde 1 est K.O. ! Caninos, Steelix et Parecool gagnent un point d'expérience.
Caninos monte au niveau 25 (0/2) !
Steelix monte au niveau 16 !
Parecool monte au niveau 6 !

Steelix lance Séisme !
(-27 PV)
PV de Tritonde 3 : 0/50
(-27 PV)
PV de Tritonde 4 : 0/48

Tritonde 3 et 4 sont K.O. ! Caninos, Steelix et Parecool gagnent 2 points d'expérience.
Caninos monte au niveau 26 (0/2) !
Steelix monte au niveau 18 !
Parecool monte au niveau 8 !



Oh, vous savez, je ne suis pas du genre violent... Je suis  MISTER L. Quand je le peux, j'évite, mais quand il le faut vraiment, combattre ne me pose aucun souci.
Non, aucun.


LA MODÉRATION RP, UN ART DE VIVRE.
formulaire pour aider les modérateurs:
 
avatar ©️ Elune Crowley  ; stamp ©️ Iago Fitzroy.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur


avatar
Modo RP & Dresseur

C-GEAR
Inscrit le : 16/09/2017
Messages : 2085

Région : Unys
Sam 20 Oct - 1:30
Quelque chose clochait, c'était évident. À la fois dans les paroles de l'homme et dans la situation. Sous ses pieds, la terre continuait de trembler. Le mouvement de la terre semblait toutefois signifier que, pour le moment, le responsable s'éloignait. Tout autour, les citadins cherchaient à fuir la scène. Quelques dresseurs au coeur rempli d'un désir héroïque, comme Solara finalement, commençaient à se réunir. Au loin, les sirènes de police prouvaient que les forces de l'ordre avaient bien été contactées et étaient en chemin. Impossible, ceci dit, de savoir de combien de temps ils disposaient avant une nouvelle charge de la bête enragée. Les méninges de la gamine s'activaient à toute allure, alors que son bourgeon, qu'elle avait lâché en cherchant à se saisir de la queue du Onix, la poussait du bout de la tête pour s'assurer que tout allait bien.

- T'en fais pas. Juste quelques égratignures.

Comment expliquer la colère soit disant subite de la bête ? Elle ne pouvait pas aller jusqu'à dire que les Pokémons n'étaient jamais agressifs, mais l'enfant était convaincue qu'ils n'attaquaient jamais sans raison, même si cette raison pouvait nous sembler futile. Pourquoi prendre le gamin de son dresseur et l'emmener ? La jeune fille se mordit la lèvre, plus songeuse. Les émotions d'Elaïra n'allait pas en s'améliorant. La rose repoussa plus ou moins doucement celui qu'elle venait de sauver, le fixant toujours avec ce calme effrayant. Le pauvre homme faillit s'écrouler sous son propre poids tant il était affaiblit par sa fuite folle. C'était presque trop. Comment pouvait-on courir au point d'avoir du mal à se tenir debout après même quelques instants de repos ? Même dans le pire de ses entrainements avec son père, ce n'était pas arrivé à la brunette. Solara s'approcha de sa nounou sans arriver à chasser l'air confus et contrarié de sa figure. Elle détestait lorsque quelque chose lui échappait ainsi. Surtout lorsque la réponse à toutes ses interrogations lui paraissait se dandiner devant son nez, au bout d'un fil tenu par un marionnettiste cruel. Pourtant, ce ne fut pas elle qui céda à l'agacement en premier. Elaïra s'exprima avec un ton sec, agressif, qui surprit profondément la gamine.

- On n'a pas le temps pour vos conneries. Vous empestez l'alcool. Dites-nous clairement ce qui se passe avant que je vous y force.

Un frisson violent fraya son chemin jusqu'à la nuque de Solara. Des menaces? Dans la bouche habituellement si douce et délicate d'Elaïra? Celle qui la rassurait au moindre pas de travers, qui commençait à trouver les mots justes pour calmer les angoisses qu'elle ne s'avouait pas elle-même? Un malaise prit la gamine. Ce n'était pas la même Elaïra. Celle-là était plus sombre, son regard, sans qu'elle ne puisse mettre le doigt exact sur le soucis, lui donnait envie d'appeler la police. Même Rôz n'osait plus s'approcher de la rose, restant sagement derrière les jambes de sa dresseuse. C'était quoi, ce bordel? L'inconnu sembla s'apercevoir du sérieux de la situation, puisqu'il se plia de suite aux exigences de la coordinatrice.

- D'accord, d'accord, pas besoin d'en venir là! Je… Possible que j'aie un tout p'tit peu lever le ton avec le gamin… J'étais chaud, il criait tellement fort, c'était dégueulasse!

- Lever le ton, vraiment? Le regard de Solara se fixa sur les poings d'Elaïra, qui s'étaient fermés avec une vitesse et une force inquiétante. C'est bien tout?

Il ne put pas répondre, pas tout de suite du moins. Les tremblements de la terre gagnèrent en intensité, et ce, directement sous leurs pieds. La dresseuse se baissa de suite pour ramasser Rôz, inquiète.

- Faut bouger, il va nous attaquer d'en-dessous!

L'homme chercha à reprendre appui sur la coordinatrice pour pouvoir s'éloigner avec elle, mais celle-ci se dirigea rapidement vers Solara, dans une posture plus protectrice. Cependant, même l'enfant parvint facilement à voir que sa nounou avait fait exprès d'ignorer l'ivrogne. Des éclairs passaient dans ses yeux malgré ses efforts évidents pour les dissimuler. Heureusement pour l'homme, un autre dresseur s'approcha en un instant pour le tirer de là. Deux secondes plus tard, la tête du Onix surgissait de l'emplacement où s'étaient trouvés les trois compères. Il n'avait pas visé très précisément sa cible, ce qui pouvait impliquer deux choses.

Soit les Onix ne savaient pas très bien viser lorsqu'ils étaient sous terre.

Soit son nombre de cibles avait augmenté.

Modération:
 



     
Crédits:
 
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur


avatar
PNJ

C-GEAR
Inscrit le : 08/09/2013
Messages : 11700

Sam 20 Oct - 16:53

Trois Charpenti niv.16 apparaissent !


Charpenti 1 lance Patience !
(Il se concentre...)
PV de Charpenti 1 : 52/52

Steelix lance Séisme !
(-42 PV)
PV de Charpenti 1 : 10/52
(-42 PV)
PV de Charpenti 2 : 11/53
(-44 PV) 
PV de Charpenti 3 : 10/54

Scorplane lance Taillade sur Charpenti 1 !
(-15 PV) Ce n'est pas très efficace...
PV de Charpenti 1 : 0/52

Charpenti 1 est K.O. ! Steelix et Scorplane gagnent un point d'expérience.
Steelix monte au niveau 19 !
Scorplane niv.27 (0/2) > (1/2) !

Parecool lance Vent Glace !
(-7 PV) Sa vitesse diminue !
PV de Charpenti 2 : 4/53
(-7 PV) Sa vitesse diminue !
PV de Charpenti 3 : 3/54

Charpenti 2 lance Puissance !
(Ses chances de coups critiques augmentent !)
PV de Charpenti 2 : 4/53

Charpenti 3 lance Écras'Face sur Parecool !
(-12 PV)
PV de Parecool : 48/60

Que voulez-vous faire ?



Moi, c'est MISTER J.
Un conseil, viens pas m'chercher. J'suis un mec qui sait jouer des poings, si tu cherches la bagarre, tu l'auras ! Et ça sera sanglant. T'es prévenu.

LA MODÉRATION RP, UN ART DE VIVRE.
formulaire pour aider les modérateurs:
 
avatar ©️ Elune Crowley ; stamp ©️ Iago Fitzroy.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur


avatar
Modo RP & Dresseur

C-GEAR
Inscrit le : 16/09/2017
Messages : 2085

Région : Unys
Dim 21 Oct - 0:02
La bête sortit de son tunnel en rugissant. Solara ne put que se détourner et protéger son visage de son bras libre pour éviter que des éclats de pierre ne blessent son visage ou son Pokémon. Tout autour d'elle, elle entendait le son si connu des Pokémons libérés de leurs Pokéballs. Les sirènes se rapprochaient rapidement, mais toute l'action se déroulait en à peine quelques secondes. Tout au plus, il devait s'être écoulée un gros deux minutes depuis leur sortie du restaurant. Difficile à dire. La brunette avait bien conscience de la rapidité des événements, mais l'adrénaline rendait le tout difficile à efficacement appréhender. Toujours était-il que l'action risquait de se dérouler avant même que les agents puissent arriver. Ce qui pouvait être problématique, bien sûr. La petite le savait. Toutefois, minuscule devant l'immense monstre de pierres, une dizaine de Pokémons l'encerclant pour en venir à bout, elle se sentait comme l'héroïne d'un film d'action.

Ou la victime.

Une fois entièrement sorti du sol, Onix ramena le jeune enfant vers lui, le posant au centre de son axe. Là où il pourrait facilement l'encercler, se surprit à penser Solara. Là où les attaques des autres Pokémons risquaient le moins de le blesser davantage. Déjà, les ordres fusaient autour d'elle.

- Attendez! Vous allez blesser le petit!

Elle était surprise d'être la première à avoir lancé l'avertissement. N'aurait-ce pas dû être son père? N'aurait-il pas dû se jeter à sa rescousse contre vents et marrées pour le protéger, le défendre au risque de sa vie? Alors pourquoi était-il caché derrière la ligne de Pokémons défensifs, une lueur satisfaite dans les yeux? Qu'est-ce qu'il fichait? C'était son fils ou non, au centre de ce qui aurait put devenir un vrai chaos de recherche de gloire?

Heureusement, son avertissement fit mouche. Les attaquants reculèrent avec prudence, soucieux de ne pas blesser l'enfant. Celui-ci était désormais étendu au sol, inerte. L'inaction de ses adversaires n'empêcha pas Onix d'agir. S'il prit quelques instants pour repérer sa proie - qui se limitait visiblement bien à l'homme étrange, heureusement - il ouvrit grand la gueule, rugissant à nouveau. Au centre du gouffre effrayant commença à se charger une boule de lumière violette qui semblait émettre de la brume de même couleur. La gamine figea. Elle se trouvait à un angle d'environ 75 degrés par rapport à la bête, à deux mètres de son appui au sol : elle ne risquait pas d'être touchée. Il ne lui servait à rien de hurler pour prévenir les dresseurs, l'attaque étant apparrante. Elle pouvait toutefois tenter de courir, de récupérer l'enfant qui empêchait toute prise d'initiative. Les Onix n'étaient pas connus pour leurs réflexes surhumains, elle le savait. Ses muscles entrainés lui permettraient de supporter le poids du bambin. Ce qu'elle craignait plus qu'elle ne voulait l'admettre, c'était d'être prise pour cible. Même pour une future Ranger sans peur telle qu'elle, il y avait une certaine prise d'humilité face à la grandeur d'un être semblable, surtout comparé à son petit mètre vingt.

Ses dents se serrèrent. Elle s'était promis de ne pas se laisser avoir par ses complexes, surtout pas dans des situations telles que celle-ci. L'attaque Dracosouffle partit. La dresseuse ne prit pas le temps de voir si tout le monde avait pu échapper à l'attaque. Sa main glissa à sa jupe, dans sa poche, pour se saisir de la Pokéball de Rôz. Elle commença à courir, appuyant le bouton de la boule sur son bourgeon pour le forcer à rentrer, avant de reglisser la sphère dans sa poche sans s'arrêter. Elle remarqua, sans y faire attention, que la pupille d'Onix glissa un instant dans son orbite vers elle avant de se reconcentrer sur la cible de son attaque sans chercher à l'arrêter. Comme s'il ne la considérait pas comme une menace. L'enfant se jeta sur le corps inconscient du bambin, le serrant contre elle. Pas le temps de se soucier du fait qu'il était terriblement mou et anguleux. Elle devait repartir.

Modération:
 



     
Crédits:
 
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur


avatar
PNJ

C-GEAR
Inscrit le : 08/09/2013
Messages : 11700

Dim 21 Oct - 0:17

Steelix lance Crocs Feu sur Charpenti 3 !
(-18 PV)
PV de Charpenti 3 : 0/54

Charpenti 3 est K.O. ! Steelix et Parecool gagnent un point d'expérience.
Steelix monte au niveau 20 (0/2) !
Parecool monte au niveau 9 !

Scorplane lance Taillade!
(-15 PV) Ce n'est pas très efficace...
PV de Charpenti 2 : 0/52

Charpenti 2 est K.O. ! Vos pokémons gagnent un point d'expérience.
Steelix niv.20 (0/2) > (1/2) !
Parecool monte au niveau 10 !
Scorplane monte au niveau 28 (0/2) !



Moi, c'est MISTER J.
Un conseil, viens pas m'chercher. J'suis un mec qui sait jouer des poings, si tu cherches la bagarre, tu l'auras ! Et ça sera sanglant. T'es prévenu.

LA MODÉRATION RP, UN ART DE VIVRE.
formulaire pour aider les modérateurs:
 
avatar ©️ Elune Crowley ; stamp ©️ Iago Fitzroy.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur


avatar
Modo RP & Dresseur

C-GEAR
Inscrit le : 16/09/2017
Messages : 2085

Région : Unys
Sam 10 Nov - 3:22
Solara eut à peine le temps de se poser la question sur le pourquoi de l'état du gamin - il avait été à ce point malmené dans les sous-terrains? - qu'elle réalisa que le soleil était désormais caché. Elle leva la tête avec appréhension, se retrouvant nez à nez avec l'Onix. Ses muscles se tendirent alors que la gueule de celui-ci s'ouvrait. À cette distance, éviter une morsure serait bien complexe. Mais il pouvait parier qu'elle allait essayer. La jeune fille serra sa prise contre son protégé et bondit vivement sur le côté pour fuir la charge du monstre de pierres. Toutefois, elle se retrouva bloquée contre une surface froide, rouge, et le décor se brouilla autour d'elle, ses pieds soulevés de terre. Avant même de pouvoir pleinement réaliser ce qui se passait, le Cizayox la posait au sol et faisait de nouveau face à l'ennemi commun. Un homme se tenait près de lui, un sourire resplendissant aux lèvres.

- Nous fais plus peur comme ça, coco…!

Le bon samaritain fut coupé dans ses paroles par un geste surprenant. Alors que tous avaient pris pour acquis qu'Onix allait chercher à attaquer celle qui venait de lui prendre son butin… Il gémit. Un gémissement d'inquiétude et de douleur qui prit tout le monde par surprise.

- Vais bien, Liks…

Solara sursauta. Son regard se baissa sur les yeux entrouverts de l'enfant dans ses bras. La confusion se lisait sur son jeune visage. C'était quoi, cette marque violette dans son cou? La main d'Elaïra se retrouva contre son épaule, lui arrachant un sursaut. En tournant la tête pour observer sa nounou, Solara remarqua la robe automnale de Grâce à ses côtés, elle qui détestait pourtant se battre. Elle réalisa à quel point son geste insensé avait dû inquiéter la coordinatrice et voulu presque s'excuser, mais l'orgueil bloqua les mots dans sa gorge. Ce n'était pas le moment, de toute façon. Elle posa délicatement le bambin. Sous une déchirure de son T-Shirt - le transport d'Onix n'avait peut-être pas été des plus délicats- elle perçut clairement deux côtes, bien trop visibles.

Le regard du Pokémon de pierres se tourna vers l'éclat de voix, son gémissement se stoppant dans sa gorge. Pendant un instant, rien ne bougea. Chacun se faisait une idée précaire de la situation. Des raisons de celle-ci. Chacun formulait ses réponses à toutes les questions soulevées par la crise de colère du monstre. C'est Elaïra, la douce et souriante Elaïra, qui brisa le silence.

- Où tu penses aller comme ça, espèce de misérable petite merde?!

Avec une rapidité que la gamine ne lui connaissait pas, la rose coupa au travers le cercle de dresseurs pour se saisir du collet du père, qui fuyait de nouveau en comprenant que sa minable excuse ne tenait plus la route. Le pauvre homme tremblait, le regard fuyant, sans même oser répliquer à la dure insulte de celle qui regrettait amèrement de lui avoir sauvé la vie. Les sirènes s'arrêtèrent enfin. Des portières de voitures claquèrent, avec une surprenante synchronie. Les agents étaient enfin là : cinq minutes, environ, avaient été nécessaires à leur arrivée. Pas mal du tout. Quelques dresseurs, inquiets, ramenèrent leurs Pokémons et s'éloignèrent, incertains de la légalité d'avoir cherché à intervenir dans une situation pareille, par la violence de surcroît. La découverte des blessures du gamin avait d'autant plus compliqué toute l'histoire. Solara était restée plantée aux côtés du bambin, sonnée par l'évolution rapide des événements et le changement brutal dans le tempérament d'Elaïra. La poigne de celle-ci demeura solide et stable au collet du père, sans trembler, même lorsque les traditionnels canins-policiers commencèrent à se disperser sur la scène.Une officière approcha, avec l'air fermé habituel lors des interventions.

- Que tout le monde rappelle leurs Pokémons, on gère! Quelle est la situation?

- Mon Onix a pété un…

- Cet homme a battu son fils, a visiblement tenté de l'étrangler, et le Onix est intervenu pour le protéger. coupa la brunette, les yeux plantés dans ceux de l'agente.

- Ta gueule, sale peste menteuse!

- Les Rangers, chargez-vous du Onix, on s'occupe du reste !

Elaïra glissa une main vers sa ceinture pour prendre la Pokéball de Grâce et la faire rentrer, de crainte qu'elle ne se retrouve mêlée dans l'opération. Le père profita de sa distraction pour se dégager d'un coup sec de sa prise et se diriger à grands pas vers son fils et la jeune dresseuse. Toute sa posture démontrait une agressivité évidente, de ses dents grinçantes à ses pieds qui heurtaient le sol avec beaucoup plus de force que nécessaire. Solara se glissa entre lui et son garçon, dans une position plus défensive. Toutefois, les intentions précises de l'homme resteraient à jamais un secret. Onix se dressa brutalement dans son dos, son corps entier se cambrant alors qu'il rugissait avec une férocité digne des films.



Achat CT Météores (2000 P$)
EDIT Mao : 6500 - 2000 = 4500 p$ Retirés depuis le PA
Kane (Kangourex) utilise Éclate-Roc (dernière utilisation le 28.09.2018)



     
Crédits:
 
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur


avatar
PNJ

C-GEAR
Inscrit le : 08/09/2013
Messages : 11700

Sam 10 Nov - 16:06

Kangourex utilise Éclate-Roc !
Vous trouvez...:
 

Que voulez-vous faire ?



Moi, c'est MISTER J.
Un conseil, viens pas m'chercher. J'suis un mec qui sait jouer des poings, si tu cherches la bagarre, tu l'auras ! Et ça sera sanglant. T'es prévenu.

LA MODÉRATION RP, UN ART DE VIVRE.
formulaire pour aider les modérateurs:
 
avatar ©️ Elune Crowley ; stamp ©️ Iago Fitzroy.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur


avatar
Modo RP & Dresseur

C-GEAR
Inscrit le : 16/09/2017
Messages : 2085

Région : Unys
Dim 11 Nov - 2:23
La situation dérapa. Encore. Un nouveau Dracosouffle se préparait dans la gueule du Pokémon, dont les yeux s'étaient de nouveau fixés sur le responsable de tous ses problèmes. Mais l'équipe de jeunes rangers, déployée en quelques instants en des points stratégiques, ne pouvaient laisser passer une telle attaque. Pas en ville, pas avec des civils si près, pas alors qu'ils travaillaient avec les agents pour un système de justice très strict. L'éclat lumineux d'une Pokéball se répandit dans l'atmosphère, et les ordres fusèrent d'une voix sûre et rude avant même que l'éclat ne se dissipe. Des lianes épaisses, solides, vinrent soudain entraver la bête; deux d'entre elles, plus précises, se glissèrent sous son "menton" et tirèrent pour forcer le Pokémon à lever la tête. Le rayon brumeux fut tiré en plein ciel, ne risquant de blesser qu'un Poichigeon trop téméraire. Un grognement colérique fit écho à cette attaque ratée.

Le père, qui s'était figé dans ses mouvements, fut rapidement appréhendé par les agents. Ceux-ci le questionnèrent durement, un Élecsprint et un Grahyèna à leurs côtés, prêts à intervenir. Un autre officier s'était pour sa part approché de Solara. Elle sût à son seul regard qu'elle n'apprécierait pas la manière dont il allait s'adresser à elle. Elle n'allait encore être que la gamine de service, la pauvre victime collatérale qui ne comprenait rien. le ton nasillard, profondément insultant, que l'adulte prit pour la saluer ne fit que confirmer ses doutes. Elle répondit à peine. Elle aurait tant voulu être sèche, assurée, mais la vue de l'uniforme l'impressionnait encore, et sa voix se fit plus faible en conséquence. De plus, l'adrénaline commençait à retomber, emportant avec elle l'énergie de la dresseuse. Celle-ci, plus mal-à-l'aise, jeta un oeil vers le Onix. Avec surprise, elle vit, derrière celui-ci, ce qui semblait être le chef de la jeune équipe de rangers. Une chevelure violette, des vêtements déchirés, un air désabusé… C'était l'homme qu'elle avait croisé, quelques semaines plus tôt, alors qu'il était apparu dans la chambre d'auberge qu'elle partageait avec Elaïra. Elle figea davantage en voyant l'Ectoplasma à ses côtés et détourna vite la tête.

Une infirmière s'était approchée d'elle. Douce et délicate, elle éloigna la brunette pour s'approcher du bambin malmené. Solara n'hésita pas à se pousser pour lui laisser la place, bien consciente des soins nécessaires au rétablissement du bambin. Celui-ci jeta un regard terrifié vers le Onix.

- Pas mal…!

Le coeur de la gamine se serra à cette demande. Elle savait bien ce qui attendait les Pokémons ayant attaqué un humain, même si c'était pour en protéger un autre. Ils étaient classés comme étant dangereux. Son père n'avait jamais voulu entrer dans les détails de la procédure, mais disons que la jeune dresseuse se faisait une idée de plus en plus claire de la chose au fil de ses aventures. L'une de ses pensées se dirigea vers Chö, le Tranchodon reposant au fond de sa poche. Elle devait justement se montrer très discrète par rapport aux soins qu'elle recherchait pour celui-ci, histoire qu'il ne soit pas… Eh bien, qu'il ne finisse pas avec le même sort que le pauvre protecteur de pierres dans son dos, qui s'écroula lourdement. Probablement endormi. La petite ne put s'empêcher de jeter un nouveau coup d'oeil par-dessus son épaule, juste à temps pour voir la bête disparaître dans une Pokéball du ranger aux cheveux violets.

Et, juste comme ça, le calme revint.

Modération:
 



     
Crédits:
 
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur


avatar
PNJ

C-GEAR
Inscrit le : 08/09/2013
Messages : 11700

Mar 13 Nov - 23:34

Un Poichigeon niv.14 et un Karaclée niv.15 apparaissent !


Steelix lance Séisme !
(Poichigeon n'est pas affecté...)
Pv de Poichigeon : 43/43
(-30 PV)
PV de Karaclée : 25/55

Karaclée lance Puissance !
(Son taux de coups critiques augmente !)
PV de Karaclée : 25/55

Parecool lance Vent Glace !
(-18 PV) C'est super efficace ! Sa vitesse diminue !
PV de Poichigeon : 25/43
(-7 PV) Sa vitesse diminue !
PV de Karaclée : 18/55

Poichigeon lance Tornade sur Steelix !
(-3 PV) Ce n'est pas très efficace...
PV de Steelix : 72/75

Que voulez-vous faire ?



Moi, c'est MISTER J.
Un conseil, viens pas m'chercher. J'suis un mec qui sait jouer des poings, si tu cherches la bagarre, tu l'auras ! Et ça sera sanglant. T'es prévenu.

LA MODÉRATION RP, UN ART DE VIVRE.
formulaire pour aider les modérateurs:
 
avatar ©️ Elune Crowley ; stamp ©️ Iago Fitzroy.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur

Contenu sponsorisé



C-GEAR
Revenir en haut Aller en bas
 Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Sujets similaires
-
» Corps de verre et coeur de pierre
» Solo - Modéré - Dorion Volk - Neutre Mangemort [Terminé]
» Les belles fleurs s'épanouissent à la nuit tombée [Solo|Modéré] 09/08/2020
» Coeur de pierre - Vinicia Rigborg & Lurco
» Une poigne de fer mais un coeur de pierre [PV Ares et Timothy Parker]

Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Master Poké :: Le Pokémonde :: Région Unys - 5E G E N :: Maillard :: La Forêt d'Empoigne-