AccueilAccueil  FAQFAQ  RechercherRechercher  FAQ de MPFAQ de MP  MembresMembres  GroupesGroupes  S'enregistrerS'enregistrer  ConnexionConnexion  





 

 
» [Mission] Un bon petit sbire à son bo-boss


avatar
Sbire Aqua

C-GEAR
Inscrit le : 21/06/2016
Messages : 565

Région : Unys
Mer 26 Sep - 11:55
Un bon petit sbire à son bo-boss

Ce devait être une journée simple aujourd’hui. Tu devais faire ce pourquoi tu étais engagé, une session d’entraînement des sbires du navire pour leurs Pokémon aquatiques. Tu comptais récupérer les deux Viskuses du bassin pour l’occasion. Tout était prévu avec Colin. Sauf qu’en pleine nuit, le voilà qui t’appelle. Donc forcément, tu prends l’appel. Tu ne t’attendais pas à ce que tu allais entendre. On fait une nouvelle fois appel à toi pour quelque chose qui n’a rien à voir. Et dans l’urgence. On te demande d’aller prêter main forte à Hoenn. Jusque-là, il n’y a aucun problème, il arrive souvent que des sbires soient mutés le temps d’une opération. Là où cela commence à coincer, c’est quand on t’explique que tu vas seulement devoir servir de chauffeur à la fille du boss – ou d’un admin, tu n’as pas bien compris, de quelqu’un de très important dans la hiérarchie – le temps d’une journée. Un initié, tu es plus un larbin qu’autre chose, car c’est à toi qu’on demande ce genre de chose. Et tu n’as pas vraiment la possibilité de dire non. La demande vient des grosses pointures. Et puis après tout, c’est une occasion comme une autre de se faire connaître et bien voir dans la hiérarchie. Tu préfères le voir de la sorte.

Les indications sont claires, tu as un Pokémon mis à ta disposition pour rallier Clémenti-Ville dans la nuit. Ce qui veut dire que tu dois te lever maintenant. Super. Tu n’avais pas prévu cela. Pas du tout. Tu prends alors les pokéballs d’Eolia et de Sheldon. Tu récupéreras Bruce à l’association, en même temps que le Pokémon qui te conduira jusqu’à destination. Tu préviens Cole de ton départ, pour qu’il s’occupe des autres. Il est en mesure de les gérer au réveil. Surtout depuis son évolution en Téraclope, il est du genre à tout préparer pour tout le monde, et cela te surprend assez de le voir dans un tel rôle. Après, cela arrange tes affaires, surtout lorsque tu dois partir en pleine nuit de la sorte. Tu sais qu’il s’occupera bien de tout le monde. Alors tu passes par la salle de bain à la hâte, pas le choix, tu dois être présentable. Donc en plus de te préparer au niveau hygiène, tu ajoutes la perruque, les lentilles que tu supportes sans problème maintenant, du parfum et des vêtements soignés, ceux de Roy pour le travail. Un pantalon noir, une chemise blanche et une cravate noire. Tu cherches une veste noire pour compléter le dress code du chauffeur. Il ne te manque malheureusement que la coiffe, soit on te la fournira sur place, soit tu feras sans. Tu n’as pas vraiment d’autre choix. Déjà que tu es en train de te préparer à quatre heures du matin, tu ne peux pas faire de miracle non plus.

°°°°°°°°°°°°°°°

Tu finis par arriver au pied de l’immeuble et t’apprêtes à en rejoindre l’étage de l’association, cependant, Colin t’attend à l’accueil. C’est assez étrange, ce n’est pas vraiment habituel, il doit vraiment s’agir d’une sorte d’urgence cette histoire de chauffeur, ils doivent être emmerdés jusqu’au cou. Pour aller chercher une nouvelle recrue à Unys pour Hoenn la veille pour le lendemain, tu deviens un peu indispensable. Ce qui te donnerait presque envie de te faire désirer. Tu évites auprès de Colin, car tu n’arrives toujours pas à le cerner suffisamment pour savoir comment il réagirait à ce type de comportement. La seule chose que tu arrives à comprendre de tout cela, c’est qu’il te fait confiance pour toutes les tâches qu’il ne peut pas demander à n’importe qui. Le truc, c’est que ça ne t’aurait pas dérangé qu’il demande à quelqu’un d’autre pour cette fois. Servir de chauffeur à la fille d’un des grands pontes de la team Aqua, même si ça permet de se montrer comme un bon petit sbire en dehors de l’équipage du Résilience, ça reste un travail de larbin. Un travail pour lequel tu ne t’étais pas engagé.

Prêt pour t’envoler ? On va directement sur le toit. J’ai directement fait venir un Libégon pour te conduire à destination. Il faut juste que tu me le ramènes quand tu rentreras.

Un… Libégon. D’accord. Mais il sait où il doit m’amener ?

Oui, ne t’inquiète pas pour ça, tu seras conduit à bon port.

Ok.

Je suis désolé de t’envoyer là-bas comme ça, mais on a besoin de fonds, et d’un peu plus de mout pour agir. Tu sers un peu d’ambassadeur, donc tu fais ce qu’elle dit. C’est une gamine pourrie gâtée, désolé pour le fardeau, mais tu es le seul que je peux envoyer sans m’inquiéter.

L’élite de la team Aqua pour du baby-sitting !

Colin ne répond pas à ton sarcasme. Cela ne te surprend pas plus que ça. Pour autant, c’est frustrant, parce que cela te fait marcher sur des œufs à chaque fois, ne sachant pas à quoi t’attendre. C’est sans doute ce qui fait de lui un Lieutenant, le fait qu’il soit impossible à cerner et donc à prévoir. Ce n’est pas un mauvais bougre, c’est même quelqu’un de très compréhensif, pour autant, il peut s’avérer impitoyable, voire cruel. Il souffle le chaud et le froid. Ce qui lui donne une imprévisibilité qui t’inquiète et qui doit éveiller un sentiment similaire d’insécurité permanente chez les autres sbires à bord de votre navire. Dans tous les cas, l’homme te conduit jusqu’au Libégon en question et te laisse t’envoler en direction d’Hoenn.

Modération ♥:
 





Stamps:
 
~ Avatar by myself ~
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur


avatar
PNJ

C-GEAR
Inscrit le : 08/09/2013
Messages : 11529

Mer 26 Sep - 14:29
La copine vous intercepte !
Elle envoie :

Un Psykokwak niv.16 !
stats:
 


Carvahna lance Psycho-Croc !
(-24 PV) Random 83, pas de critique.
PV de Psykokwak : 54/78

Psykokwak lance Mimi-Queue !
(La défense de Carvahna diminue !)
PV de Carvahna : 100/100

Nouvelle défense de Carvahna = 43

Que voulez-vous faire ?

Récap mission :
La copine :
Psykokwak = 54/78

Roy :
Carvahna = 100/100
Nouvelle défense = 43



Moi, c'est MISTER J.
Un conseil, viens pas m'chercher. J'suis un mec qui sait jouer des poings, si tu cherches la bagarre, tu l'auras ! Et ça sera sanglant. T'es prévenu.

LA MODÉRATION RP, UN ART DE VIVRE.
formulaire pour aider les modérateurs:
 
avatar ©️ Elune Crowley ; stamp ©️ Iago Fitzroy.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur


avatar
Sbire Aqua

C-GEAR
Inscrit le : 21/06/2016
Messages : 565

Région : Unys
Dim 7 Oct - 19:37
Tu ne cherches pas à comprendre, tu voles, tu te laisses porter par le dragon. Tu n’es pas habitué au vol, mais tu n’es pas effrayé pour autant. Tu gardes ton sang-froid sans difficulté étant donné que le Pokémon qui te sert de monture semble calme et assuré, tu n’en demandes pas davantage. Tu fais appel à une expérience déjà vécue, celle de cet essai de la course aérienne. Et c’était pire que ce vol-ci, alors tu peux le supporter. Tu n’as pas grand-chose à faire de plus que d’admirer la vue, à défaut de pouvoir finir ta nuit. Tu n’es malheureusement pas suffisamment en confiance pour cela. Pourtant, quelques heures de sommeil ne seraient pas de trop, et tu n’as rien d’autre à faire. Parce que te faire lever aussi tôt pour servir de chauffeur, ton envie de sarcasme risque d’être amplifiée par ce manque de sommeil. Sauf que tu ne pourras pas l’exprimer. Oh non. La fille d’un de vos dirigeants, tu vas devoir faire la carpette. Ni plus ni moins. De base, tu ne supportes pas ça, et tu t’en moques d’ailleurs. Mais tu vas devoir mettre ta tendance à l’insubordination en sourdine pour cette mission. Tu en as déjà marre.

Les heures de vol passent jusqu’à Hoenn, jusqu’à atterrir sur un bâtiment semblable au tien. Tu es attendu. Tu ne sais pas vraiment comment réagir. Cette région, c’est un peu le berceau de l’organisation dont tu fais partie. Il serait malvenu de faire mauvaise impression, c’est ce que Colin t’a brièvement expliqué. Cela s’avère déjà être frustrant, et le pire dans l’histoire est qu’il n’est qu’à peine sept heures du matin et que tu n’as aucune connaissance sur les routes que tu devras emprunter. Cela ne te réjouit clairement pas. A Volucité, tu t’es adapté au métro et aux bus, et lorsque tu dois faire défiler le bitume, c’est sur ta moto, et non en voiture, alors tu sens que tu vas avoir du mal. Comme si la journée ne promettait déjà pas d’être insupportable. Qu’importe, les gens qui te réceptionnent t’expliquent à peu près tout. Il s’agit de la fille d’un haut commanditaire qu’il faudra conduire au collège et ramener chez elle. Génial. Une pré-adolescente pourrie gâtée. On t’indique également que tu n’es pas sur le lieu de ta mission, et que tu seras conduit à Clémenti-Ville dans les plus brefs délais, pour éviter que mademoiselle ne soit en retard. Tu regrettes de plus en plus d’avoir accepté. Tant pis. Maintenant que tu y es, tu ne peux plus faire machine arrière.

Te voilà donc à bord d’une berline avec chauffeur, mais à l’arrière, du côté du passager. Pourquoi n’est-ce pas ce chauffeur-ci qui conduit la jeune fille en cours ? Forcément que tu te poses la question. S’il peut te déposer jusque-là, il peut très bien continuer à faire son travail, pas besoin de toi pour faire ce boulot qui n’est pas tien. Cela te tracasse, et tu ne peux t’empêcher de faire tourner ça dans ta tête. Tu te méfies. Tu ne vas pas craindre une gamine, qu’importe son père, mais le fait qu’elle soit fuite comme la peste n’est pas vraiment de bon augure. Pourquoi n’y a-t-il personne dans la région pour simplement la conduire jusqu’au collège ? Et pourquoi Colin s’est-il à ce point empressé d’y envoyer quelqu’un de son unité ? C’est vraiment douteux. Tu te demandes à quel démon tu vas devoir faire face. Après, il ne s’agit que de supporter les trajets avec la jeune fille à bord, cela ne devrait pas être si horrible que ça. Tu auras le reste de la journée pour t’en remettre. Enfin, tu n’en es même pas certain au final. Il peut s’agir d’une petite peste qui fait sauter tous les petits pions qu’elle a à disposition. Il faut que tu demandes.

Excusez-moi, mais pourquoi ce n’est pas quelqu’un de la région qui fait ça ?

Vous le découvrirez bien assez tôt.

A ce point ?

Ah bah on ne m’y reprendra plus en tout cas. J’ai déjà donné avant de demander à être muté au service de quelqu’un d’autre.

Le paysage change souvent donc.

Oui, Mademoiselle Trenton est – comment dire… – caractérielle. Mais vous devriez vous en sortir, vous n’êtes là que pour une journée.

Bien, cette discussion a confirmé tes soupçons, tu vas devoir composer avec une collégienne diabolique, tout ce qu’il y a pour te plaire. Tu n’es pas patient et tu n’aimes pas les gens qui profitent des privilèges qu’ils n’ont même pas eu le mérite d’acquérir. Sauf que tu ne dois rien dire, tu dois simplement servir de larbin, d’esclave même. Tu regrettes vraiment d’avoir accepté mais tu restes droit. Elle ne te fait pas peur, et tu seras inflexible. Tu ne tiens pas à rentrer dans son jeu, et tu ne comptes rien faire de plus que de la conduire d’un point A à un point B. Pas davantage. S’il le faut, tu ne prendras même pas la peine de lui parler. Tu ne tiens pas à chercher le conflit, tu espères cependant ne pas craquer et ne pas lâcher une phrase cinglante si l’occasion s’en présente. Tu ne sais pas vraiment comment cela va se présenter, mais tu ne te fais pas d’illusion, cela ne sera pas une partie de plaisir. Après, tu n’es pas intimidé pour autant, loin de là. Colin sait comment tu es, et il ne t’aurait pas envoyé s’il ne pensait pas que tu pouvais le faire. Si jamais cela ne se passe pas bien, le lieutenant Aqua devrait te couvrir.

Modération ♥:
 





Stamps:
 
~ Avatar by myself ~
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur


avatar
PNJ

C-GEAR
Inscrit le : 08/09/2013
Messages : 11128

Mar 9 Oct - 1:28

Carvahna lance Frénésie !
(-7 PV) Random 31, pas de critique.
PV de Psykokwak : 47/78

Psykokwak lance Entrave !
(Frénésie est entravée pour 4 tours !)
PV de Carvahna : 100/100

Que voulez-vous faire ?

Récap mission :
La copine :
Psykokwak = 47/78

Roy :
Carvahna = 100/100
Nouvelle défense = 47
Frénésie entravée pour 4 tours.



Oh, vous savez, je ne suis pas du genre violent... Je suis  MISTER L. Quand je le peux, j'évite, mais quand il le faut vraiment, combattre ne me pose aucun souci.
Non, aucun.


LA MODÉRATION RP, UN ART DE VIVRE.
formulaire pour aider les modérateurs:
 
avatar ©️ Elune Crowley  ; stamp ©️ Iago Fitzroy.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur


avatar
Sbire Aqua

C-GEAR
Inscrit le : 21/06/2016
Messages : 565

Région : Unys
Mer 10 Oct - 19:20
Le chauffeur te dépose donc devant un garage et t'indique le véhicule que tu devras emprunté. Il t'explique rapidement que tu devras déposer la voiture au même endroit le soir avant dix-neuf heures et qu'il te récupérera ici-même pour te ramener jusqu'à la base que tu avais rejointe à dos de Libégon pour faire le chemin inverse. Bon, ce ne sont que des formalités, que tu notes dans un coin de ta tête. A vrai dire, ce n'est pas vraiment ce qui te tracasse le plus. Loin de là. Tu repenses à ce qu'a pu dire le chauffeur à propos de cette gamine. Rien de rassurant. Mais tu t'en fous. C'est une mission comme une autre, tu n'es pas ici pour te faire des amis, et cette gosse n'échappe pas à cette règle. Tu n'es pas là pour répondre au moindre de ses caprices, tu as été envoyé ici pour la conduire de chez elle à son établissement scolaire et inversement. Cela ne va pas chercher plus loin. Si elle veut jouer avec toi, elle est mal barrée, si elle pense qu'elle aura affaire à une chiffe molle qui s'écrasera sous ses airs de petite princesse capricieuse - parce que c'est typiquement ce à quoi tu t'attends - elle est également mal barrée. Toi, tu t'en fous, d'elle, et des conséquences de ses caprices. Tu n'es pas là pour lui faire plaisir ou pour lui servir de Ponchiot. Tu n'es pas payé pour ça, et tu ne bosses jamais pour rien. C'est un principe.

On te donne les clés, et on ajoute que la casquette de chauffeur est déposée sur le siège passager. Ah parce que la casquette est réellement indispensable pour exercer ce métier ? Pour toi, ce n'est qu'un prétexte pour pouvoir identifier les personnes au service d'autres afin de les catégoriser et les rabaisser. En gros, c'est pour bien montrer qu'il ne s'agit que d'un chauffeur, donc pas de quelqu'un d'important. Sauf que tu n’en as rien à cirer, et que cette casquette se portera très bien sur le siège passager. Tu sors de la voiture qui t'as conduite jusqu'ici en remerciant son conducteur pour les informations qu'il a bien voulu te donner. Il ne faut pas attendre longtemps après que tu aies fermé la porte pour qu'il parte, comme s'il s'en foutait, comme s'il avait autre chose à faire de plus important. Ce qui doit réellement être le cas. Qu'importe, tu as également plus important à faire, comme ne pas être en retard. Si tu ne veux pas être emmerdé, tu dois impérativement être à l'heure, voire même en avance. Sauf que tu ne connais pas la route, rien, tu ne sais ni où se trouve le domicile de l'adolescente, ni où se trouve l'école. Et en plus de ça, tu n'es pas de la région, donc tu ne peux même pas dire que tu peux faire à l'à peu près. Cela n'a aucune chance de fonctionner. Il ne te reste donc qu'une seule solution, le GPS. On t'a indiqué qu'il se trouvait dans la boîte à gant et que toutes les adresses utilises s'y trouvaient. Et cela te sauve clairement la mise.

Tu grimpes à bord du véhicule et installes le système de géolocalisation en indiquant directement l'adresse déjà enregistrée du lieu de résidence de ta future passagère. Tu n'as pas vraiment hâte, mais tu te dis qu'il y a pire comme conditions de travail. Alors certes, ne faire que conduire, ce n'est pas forcément ce qu'il y a de mieux, c'est un métier, mais cette voiture, ce n'est pas une petite bagnole bonne à aller à la casse. Pour aller chercher une gosse de riche, il faut une voiture de riche. Et celle-ci ne fait pas exception. Il s'agit d'une berline, noire, avec ses vitres teintées et tout. Mais ça, tu n'en as que faire. Tu ne t'intéresses à rien de plus qu'à ton confort de conduite, et ce siège en cuir fait parfaitement son job. D'ailleurs, le volant aussi est un objet de satisfaction. C'est un volant chauffant, c'est totalement le comble du luxe, toujours plus d'options qui doivent coûter un bras. Du riche pour les riches quoi. Forcément. Tu ne sais même pas pourquoi cela a pu te surprendre l'espace d'un instant. Enfin bref, avec tous ces accessoires dont la voiture dispose, tu devrais être bien pour passer la journée au volant. Il ne reste plus qu'à voir comment elle se comporte sur la route. Même si tu regrettes un peu de ne pas pouvoir avoir la sensation du vent comme cela peut l'être en moto. Tu te demandes si tu n'en profiterais pas pour voir ce qu'elle a dans le ventre. Peut-être pas dès ce matin, dès ton premier trajet avec, mais sans doute plus tard dans la journée, quand la mioche sera en cours. Tu démarres. Direction, le domicile de l'adolescente.

Modération ♥:
 





Stamps:
 
~ Avatar by myself ~
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur


avatar
PNJ

C-GEAR
Inscrit le : 08/09/2013
Messages : 11128

Ven 12 Oct - 23:26

Carvahna lance Psycho-Croc !
(-25 PV) Random 87, pas de critique.
PV de Psykokwak : 22/78

Psykokwak lance Griffe !
(-10 PV) Random 48, pas de critique.
PV de Carvahna : 90/100

Que voulez-vous faire ?

Récap mission :
La copine :
Psykokwak = 22/78

Roy :
Carvahna = 90/100
Nouvelle défense = 47
Frénésie entravée pour 3 tours.



Oh, vous savez, je ne suis pas du genre violent... Je suis  MISTER L. Quand je le peux, j'évite, mais quand il le faut vraiment, combattre ne me pose aucun souci.
Non, aucun.


LA MODÉRATION RP, UN ART DE VIVRE.
formulaire pour aider les modérateurs:
 
avatar ©️ Elune Crowley  ; stamp ©️ Iago Fitzroy.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur


avatar
Sbire Aqua

C-GEAR
Inscrit le : 21/06/2016
Messages : 565

Région : Unys
Sam 13 Oct - 20:39
Le trajet s'est fait sans encombre, et tu finis par te garer devant le portail de la maison en question. Et ce n'est pas n'importe quoi. Ce n'est même pas une maison, c'est une propriété, exactement le terme qui pue la richesse à des kilomètres à la ronde. Parce que le quartier est comme ça. Il n'y a pas de petit peuple moyen par ici. Aucun risque. Que des bonnes villas de riches avec d'immenses portails en fer noir avec les pointes dorées en haut. Un véritable quartier cliché de ces petits riches isolés de la vraie vie. Rien qui ne te donne vraiment envie de rester là. Sauf que tu n'as pas le choix. Et tu comprends d'ailleurs un peu mieux ce que tu viens faire là, et pourquoi il était aussi indispensable que quelqu'un vienne conduire mademoiselle à l'école. Déjà parce que ses parents sont handicapés et donc ne peuvent pas la conduire eux-mêmes en cours. Ou peut-être qu'avoir des relations familiales normales n'est pas assez bien pour eux, c'est une autre possibilité. Et puis sinon, mademoiselle, se retrouver avec la populace pour prendre le bus, c'est hors de question, ils vont la contaminer avec leur manque d'envergure. Enfin bref, que des trucs du genre qui va créer des enfants incapables de se débrouiller par eux-mêmes car assistés en permanence. Ce qui n'est pas ton problème au final, tant que la rémunération tombe à la fin du mois.

Le portail finit par s'ouvrir, tu ne sais pas vraiment ce que tu dois faire. Tu as deux possibilités, soit tu dois rester là et c'est à la gamine de monter à bord, soit tu dois entrer pour la récupérer devant sa porte. La réponse à cette question te semble bien vite évidente, alors tu redémarres pour entrer dans la cour. Tout est digne d'un cliché ici. Du chemin en gravillon blanc à la pelouse bien verte et uniforme en passant par les voitures sous housses qui semblent être des voitures de sport qui valent leur pesant d'or. Tu fais ton demi-tour pour être prêt à repartir. Une fois bien garé, tu te permets de couper le moteur. Tu redémarreras une fois la gamine montée à bord, ce qui ne semble pas être le cas. Tu hésites à klaxonner pour signaler ta présence. Un bruit de portière, tu regardes dans le rétroviseur central. Tu n'engageras pas la conversation. Pas de politesses, rien. Tu n'en as pas envie, et tu ne t'y forceras pas. Si elle fait le premier pas, tu répondras, sinon, c'est qu'elle s'en fout. Et cela ne serait pas plus mal étant donné que toi aussi.

C'est bon, je suis là.

Tu ne prends pas la peine de répondre. Pas un bonjour, pas un s'il-vous-plaît, rien. Et tu sens bien le mépris. Tu ne rentreras pas dans son jeu de provoc si c'en est. Tu es payé pour conduire, pas pour faire la discussion ou l'animation. Alors tu conduis. Tu démarres et commences à t'avancer, en attendant qu'on t'ouvre une nouvelle fois le portail. Tu rejoins la route sans vraiment chercher à comprendre. Tu t'arrêtes une fois le portail passé pour entrer l'adresse du collège qui t'avait été noté dans le GPS afin qu'il t'indique un itinéraire que tu n'aurais plus qu'à suivre. Sauf que cela prend un peu de temps. Tu ne sais pas s'il charge quelque chose ou s'il a un problème de signal. Dans tous les cas, ça mouline dans le vide. Et quelqu'un s'empresse bien vite de le faire remarquer.

Encore un incompétent, comme si je n'avais que ça à faire d'attendre dans la voiture.

Il faut que tu prennes sur toi pour ne pas lui répondre. Le sarcasme n'est pas une bonne idée. Quoique. Lui faire comprendre à qui elle parle lui ferait peut-être descendre un peu de sa tour d'ivoire. Une bonne claque de la réalité, le retour de la manivelle. Ou quelque chose comme ça. Enfin. Le GPS te donne la route à suivre, tu peux y aller. Alors ça va, tu ne relèveras pas pour cette fois, ce qu'il valait mieux pour elle. D'ailleurs, tu espères pour cette gamine que cela ne se reproduira pas durant votre trajet. Parce que dans le cas contraire, tu risques de devenir cinglant. Tu n'iras pas lui faire la morale, ce n'est pas ton job, tu n'es pas son père ou quelque chose du genre. Tu vas juste la tacler, lui jeter ton sarcasme et ton insensibilité à ses propos au visage. Histoire de lui faire comprendre qui est le boss en réalité. Car si elle veut se battre, elle est mal barrée, tu ne joues pas les baby-sitters, tu es chauffeur pour la journée. Tu n'as pas que ça à faire que de te faire pourrir par une morveuse pourrie-gâtée. Alors qu'elle essaie, elle verra comment elle sera reçue.

Modération ♥:
 





Stamps:
 
~ Avatar by myself ~
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur


avatar
PNJ

C-GEAR
Inscrit le : 08/09/2013
Messages : 11529

Hier à 20:59

Carvahna lance Psycho-Croc !
(-25 PV) Random 9, pas de critique.
PV de Psykokwak : 0/78

Psykokwak est K.O. ! Carvahna gagne un point d'expérience et monte au niveau 26 (0/2) !


La copine envoie son dernier pokémon !

Un Machoc niv.17 !
Stats Machoc:
 

Que voulez-vous faire ?

Récap mission :
La copine :
Psykokwak = K.O.
Machoc = Full

Roy :
Carvahna = 90/100
Nouvelle défense = 47
Frénésie entravée pour 3 tours.



Moi, c'est MISTER J.
Un conseil, viens pas m'chercher. J'suis un mec qui sait jouer des poings, si tu cherches la bagarre, tu l'auras ! Et ça sera sanglant. T'es prévenu.

LA MODÉRATION RP, UN ART DE VIVRE.
formulaire pour aider les modérateurs:
 
avatar ©️ Elune Crowley ; stamp ©️ Iago Fitzroy.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur

Contenu sponsorisé



C-GEAR
Revenir en haut Aller en bas
 Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Sujets similaires
-
» [Mission C.] — Petit, petit diamant, viens voir maman ! ♥
» Mission d'assassina = petit problème technique dans l'organisation [PV Lisbeth]
» JOEL POURQUOI VOTRE PETIT INOSANG A SI PEUR DE LA PRISON ET DE L'EXIL ???
» Petit besoin (d'un Courant) d'air
» Un petit caniche ou bichon ? 3 ans maltraité (60) ADOPTE

Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Master Poké :: Le Pokémonde :: Région Hoenn - 3E G E N :: Clémenti-Ville-