AccueilAccueil  FAQFAQ  RechercherRechercher  FAQ de MPFAQ de MP  MembresMembres  GroupesGroupes  S'enregistrerS'enregistrer  ConnexionConnexion  





 

 
» Moi, je voulais faire du taichi pour noyer le capitalisme, tu vois ?


avatar
Modo & Scientifique

C-GEAR
Inscrit le : 23/08/2013
Messages : 13607

Région : Hoenn, Kalos.
Ven 10 Aoû - 21:20
(Utilisation de la cs vol — dernière utilisation en septembre 2017.)

Dans le couloir, Sae fit un effort pour ne pas traîner des pieds. Cela arrivait de perdre, ce n'était pas une fatalité ! Il y aurait d'autres matches, et d'autres défaites. Des victoires aussi, l'espérait-elle tout de même. Encore une fois, il y avait des défaites plus désagréables que celles-ci. Le combat avait été beau, et l'avait opposée à des pokémons grandioses. Et puis, Willi s'était retrouvé avec un sourire plus lumineux que le soleil sur le visage ; cela avait étonnamment agréable. Il n'avait pas été particulièrement renfrogné durant le combat, pour autant c'était un changement notable que de le voir ainsi.
Les deux dresseurs avaient traversé le terrain de terre battue qui les séparaient jusqu'à présent. Au-dessus d'une poignée de main qui sentait bon la retombée d'adrénaline, ils avaient convenu d'un café. C'était ainsi qu'ils se retrouvaient à traverser le grand atrium de la tour des combats en papotant l'air de rien. L'invitation était bienvenue, l'amertume du café saurait vite remplacer celle de la défaite.
J'crois qu'y a un genre de salon de l'autre côté d'la réception. Je dis ça mais j'ai jamais été jusque là bas. Le plus souvent je vais direct au comptoir d'inscription et j'attends qu'un combat de pool se libère.
Elle désignait du menton le gigantesque comptoir, derrière lequel une dizaine d'hôtes et d'hôtesses accueillaient les dresseurs en mal de combats d'entraînement. Ils sortaient d'un couloir à une extrémité du comptoir, et il fallait traverser tout l'atrium et aller de l'autre côté. De ce fameux autre côté, il y avait également un couloir. Mais ce dernier était beaucoup plus court que le précédent et donnait effectivement sur un foyer avec des fauteuils, des tables et chaises, et même un petit extérieur. Sans doute pour les fumeurs, nota Sae, qui était devenue coutumière des mauvaises habitudes de son colocataire. Propriétaire ? D'Edgar, quoi.
Sae laissa la place à Willi pour qu'il prenne son café en premier. Si jamais il devait payer, elle pouvait au moins avoir cette grâce. Elle s'adossa à la machine en attendant que sa boisson tombe. Du coup, tu fais quoi dans la vie ? T'es dresseur à plein temps ? J'me dis qu'c'est possible avec la puissance de tes pokémons. Un hyporoi pareil, on n'en rencontrait pas à chaque dynastie. Elle se demanda, curieuse, si Vatn pourrait tenir la longueur face à ce pâle hyporoi. En tout cas j'suis contente d'avoir quand même pu un peu t'offrir de la résistance, parce que sinon j'me serais pas pardonnée ! À son tour elle se servit un café, avant de proposer d'aller s'asseoir dans un des espaces fauteuils. À moins que tu ne fumes ?
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur


avatar
Modo RP & Sbire

C-GEAR
Inscrit le : 19/09/2013
Messages : 1929

Lun 13 Aoû - 13:18
Le blondinet suivait la jeune femme à travers les nombreux couloirs du complexe sportif. Elle avait l'air de bien connaitre les lieux puisqu'elle parlait d'une habitude. Willi ne pouvait s'empêcher d'être impressionné par les dresseurs plus jeunes que lui. Il arrivait à trouver une part de beauté dans l'insouciance qu'ont ces jeunes adolescents à combattre, accumuler l'expérience et les victoires et se rendre dès le plus jeune âge à la ligue pokémon. Il pensa à son passé, et se dit que les si les choses avaient été différentes, peut-être aurait-il lui aussi eu ce chemin tout tracé. Après tout, il avait étudié dans une école de dressage, et personne ne l'avait obligé à fuguer et se retrouver à la rue. Tout ce qu'il avait vécu jusque maintenant, il ne pouvait s'en vouloir qu'à lui. Mais d'un autre côté, il était content d'avoir eu cette passe difficile, et même si aujourd'hui encore il était sous le contrôle des Aqua, il aspirait à devenir quelqu'un de meilleur pour le bien de tous. Un peu de rêverie n'avait jamais tué personne. Il sortit de ses pensées et lui demanda : "Tu viens souvent ici ? Tu as l'air de bien connaitre les lieux."

Ils arrivèrent alors dans un espace café assez calme. La plupart des personnes présentent prenaient un café seules, attendant certainement qu'on les appelle pour leur prochain match. C'était donc à ça que ressemblait le monde du dressage ? Un endroit calme, où chacun gérait son stress dans son coin. L'ambiance qui régnait en off était très différente de celle de l'adrénaline et l'excitation des combats. Alors qu'il se servait en café, il écoutait attentivement la jeune rousse parler. Son choix se porta sur un Mokaccino pendant qu'il était flatté par les remarques sur son Hyporoi. Le travail des Aqua semblait porter ses fruits, et la perte de couleur du pokémon intriguait les dresseurs. "Je travaille pour une multinationale, j'assiste une équipe de scientifiques dans leurs recherches ... Mais je n'ai rien d'un scientifique ! Je suis plutôt l'homme à tout faire, disons que je gère tout ce qui est paperasse ainsi que la livraison et réception des marchandises." Le blondinet marqua une pause, se félicitant d'avoir su improviser un tel discours. Il ne s'était jamais posé la question jusque maintenant de comment présenter son travail, et il était évident qu'il ne voulait pas crier sur tous les toits qu'il était un Aqua. Du moins, pas encore.

Il laissa la place devant la machine à la jeune fille avant d'ajouter : "Je ne suis pas un dresseur à proprement parler, mais le dressage a toujours occupé une place plus ou moins importante dans ma vie. J'aspire à le devenir à plein temps, mais j'ai encore beaucoup de travail ! Pour l'instant, j'ai trois badges, ce n'est pas beaucoup mais c'est déjà un bon début non ?" Une part de vérité se cachait dans les mensonges du blondinet. Le dressage avait en effet toujours fait parti de sa vie, même si l'utilisation de ses pokémons dans le passé n'était pas très glorieuse. Il s'en voulait aujourd'hui d'avoir un jour pu utiliser ses pokémons comme des armes de guerre. Il faisait énormément d'efforts pour changer cette vision qu'il a sur ses compagnons de combat. "Le combat était très serré ! Je suis même surpris d'avoir gagné ! Ça ne s'est pas joué à grand chose, tes pokémons sont vraiment puissants ..." Il repensait à l'Exagide qui avait massacré son Roigada, il espérait qu'il se remettrait assez rapidement de ses blessures, et qu'il ne lui en voudrait pas trop.

"Non, je ne fume pas." déclara-t-il avant de se diriger vers un des fauteuils, et de se laisser tomber dans celui-ci en lâchant un grand soupire. Une mauvaise habitude qu'il n'arrivait pas à perdre, car il n'avait aucune raison d'être aussi exaspéré ... Il but une gorgée de son café avant de porter son attention de nouveau sur son interlocutrice : "Et toi alors, tu es une grande dresseuse en devenir ? Je dois avouer que je suis toujours impressionné par les dresseurs de jeune âge ... bien que je ne sois pas très vieux moi-même ... Je me répète mais tes pokémons sont vraiment forts, ton Kabutops est magnifique !" Le jeune sbire décrocha un large sourire qui se voulait amical. Sa passion pour les pokémons eau ne le quittait jamais et il restait forcément admiratif devant un tel spécimen.






Avatar ©️ Jill Calahan
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur


avatar
Modo & Scientifique

C-GEAR
Inscrit le : 23/08/2013
Messages : 13607

Région : Hoenn, Kalos.
Ven 31 Aoû - 11:13
Sae réfléchit quelques instants. Elle ne venait pas tous les quatre matins à la tour des combats, mais on ne pouvait pas non plus dire qu'elle n'avait aucune idée de ce qu'elle faisait ici. Elle opta pour de la demi-mesure.
J'viens pour m'entraîner, et des fois quand j'ai b'soin d'me défouler. Pas régulièrement, mais ça doit être la... Cinquième fois que j'viens ? Par là.
Le temps que Sae prenne son café, Willi lui expliqua dans le calme à peine déranger de l'espace de détente ses activités quotidiennes. Contrairement à ce qu'avait présupposé Sae de prime abord, il n'était pas dresseur à plein temps. Mais sa réponse restait logique cependant, aux vues de ses interrogations.
Je travaille pour une multinationale, j'assiste une équipe de scientifiques dans leurs recherches ... Mais je n'ai rien d'un scientifique ! Je suis plutôt l'homme à tout faire, disons que je gère tout ce qui est paperasse ainsi que la livraison et réception des marchandises.
Ça explique tes pokémons tape-à-l'œil ! Elle réalisa que cela pouvait être mal interprété une seconde trop tard. Un regard de surprise auto-généré tapissa son visage, avant qu'elle ne se reprenne, gênée. Enfin, c'est sans connotation hein ! Elle faisait de grands moulinets avec les bras, comme si brasser de l'air pouvait brasser avec la potentielle insulte qu'elle avait lâchée sans prendre garde à ce qu'elle racontait.
En outre, s'il ne s'occupait que de logistique, il y avait des chances qu'encore une fois, ses pokémons impressionnants n'aient rien à voir avec le fait qu'il travaille dans un environnement en plein essor scientifique. Le raccourci avait été tentant, pourtant... Cependant, désabusée par ses propres bourdes, Sae ne tenta pas de rebondir une nouvelle fois sur le sujet, de peur d'en rajouter une couche.
Je ne suis pas un dresseur à proprement parler, mais le dressage a toujours occupé une place plus ou moins importante dans ma vie. J'aspire à le devenir à plein temps, mais j'ai encore beaucoup de travail ! Pour l'instant, j'ai trois badges, ce n'est pas beaucoup mais c'est déjà un bon début non ?
Mais carrément ! Ça veut surtout dire que tu peux continuer si tu veux, si t'as pas eu d'problèmes jusque là ! Et puis franchement, vus tes pokémons, tu devrais pas avoir de problème hein ! Tu penses t'y remettre bientôt ou tu préfères bosser ?
Encore une fois, la jeune dresseuse prit le parti de s'arrêter là : elle aurait pu être dithyrambique quant aux pokémons de Willi. Un bon combat lui faisait toujours cet effet là : la retombée d'adrénaline, les endorphines, tout cela lui donnait juste une impression de flotter légèrement au-dessus du sol après le combat, et elle ne parlait plus que de cela pendant des heures. Elle était même parvenue à soûler le fleuby, qui était pourtant un monstre de patience lorsqu'il s'agissait de son humaine.
Le combat était très serré ! Je suis même surpris d'avoir gagné ! Ça ne s'est pas joué à grand chose, tes pokémons sont vraiment puissants...
Sae dénigra sa surprise d'un revers de main. Trop pas ! J'ai juste eu de la chance d'avoir mon kabutops avec moi, sinon ton hyporoi aurait juste retourné mon équipe ! Ton magirêve était trop fort aussi ! À l'occasion, tu me devras une revanche hein !
Ils finirent par se poser dans deux fauteuils qui se faisaient face. Pas d'extérieur pour eux, ce qui était toujours un peu mieux lorsque l'on voyait comment la météo pouvait passer de tout à rien en moins de trois secondes ces jours-là. Sae trempa ses lèvres dans son gobelet brûlant, savourant la morsure sucrée du cacao. Elle ferma les yeux un instant, avant de ne se concentrer de nouveau sur son interlocuteur.
Et toi alors, tu es une grande dresseuse en devenir ? Je dois avouer que je suis toujours impressionné par les dresseurs de jeune âge... bien que je ne sois pas très vieux moi-même... Je me répète mais tes pokémons sont vraiment forts, ton Kabutops est magnifique !
Une nappe de rose monta aux joues et sur le nez de l'adolescente sous les compliments à peine voilés, pour elle ou pour ses camarades. Elle n'était pas particulièrement modeste, mais elle ne savait pas non plus forcément comment réagir à une appréciation aussi simple.
J'espère ! J'ai cinq badges pour le moment, mais j'pense que je vais aller faire les dernières arènes bientôt ! J'ai vraiment de plus en plus envie de tenter ma chance dans le dressage, pour de vrai. Bon, ça veut dire aussi que j'dois finir mes études avant, mais quand même ! Mon équipe commence à être plus forte pour de vrai, donc j'pense que ça pourrait le faire. En fait, j'me rends compte que j'aime vraiment beaucoup combattre, c'est vraiment mon truc... Elle laissa couler sa remarque, ne sachant trop quoi ajouter pour le moment. Elle aurait pu s'épancher toute la journée durant sur la satisfaction que lui donnait le sport en lui-même ; mais son enthousiasme était sans doute déjà bien visible.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur


avatar
Modo RP & Sbire

C-GEAR
Inscrit le : 19/09/2013
Messages : 1929

Aujourd'hui à 13:42
La jeune femme, qui était définitivement plus habituée que Willi des combats, semblait trouver les pokémons du blondinet "tape à l'œil". Il ne pouvait pas nier que certains de ses pokémons avaient une apparence plutôt hors du commun, mais il n'avait jusqu'ici jamais réalisé que cette différence était aussi remarquable. Il s'était habitué à avoir des pokémons différents de la norme, et il avait même tendance à parfois oublier qu'ils n'étaient pas communs. Il n'avait pas pour but de devenir célèbre dans le monde du combat grâce à ses pokémons différents et facilement reconnaissables, mais plutôt grâce à ses capacités de dressage qui lui permettraient d'enchaîner les victoires. Bien qu'il avait tendance à se montrer facilement prétentieux, il savait qu'il avait encore un long chemin à parcourir avant d'arriver à son objectif. Et quand son interlocutrice se montra gênée d'avoir fait une remarque sur l'apparence de ses pokémons, le blondinet se contenta de lui sourire amicalement, amusé par sa réaction.

Après une nouvelle éloge des pokémons du blondinet, Sae lui demanda s'il comptait bientôt se remettre à la quête des badges. C'était un sujet auquel il pensait énormément. A vrai dire, il n'attendait que ça de pouvoir retourner à l'aventure. Malheureusement, ses supérieurs étaient beaucoup trop exigent en ce moment, et il préférait encore gravir un peu les échelons au sein de l'organisation avant de se remettre aux combats officiels. "Pour l'instant, je ne peux pas malheureusement pas m'absenter du travail ... Mais je compte bien repartir à la quête des badges le plus tôt possible !" Et après le combat qu'il venait de livrer contre la jeune fille, cette envie était décuplée. Une victoire était toujours une motivation supplémentaire et une démonstration qu'il était capable d'aller plus loin. Et la rouquine semblait avoir été particulièrement impressionnée par l'Hyporoi. Willi devait bien avouer que le pokémon dragon avait une puissance redoutable. "Quand tu veux pour la revanche, ce serait avec grand plaisir ! Je ne combats pas bien souvent avec mon Hyporoi, peut-être que je devrais le faire plus souvent. Pour être honnête, je ne jauge pas bien ses capacités mais j'en ai eu un bon aperçu aujourd'hui ! Cela dit, ton Exagide était vraiment redoutable, il n'a fait qu'une bouchée de mon Roigada !! Le pauvre, j'espère qu'il va bien ..." Il s'arrêta de parler, pensant à son Roigada qui avait dû essuyer un échec cuisant. Mais il savait que son pokémon était suffisamment intelligent pour en ressortir encore plus fort.

Willi buvait les paroles de la jeune fille. Elle avait donc cinq badges, un nombre plutôt conséquent ! En principe, c'était vers le sixième badge que les dresseurs commençaient à faire parler d'eux. Le blondinet n'attendait que ça, la médiatisation liée aux combats de haut niveau. Mais pour Sae, les objectifs semblaient bien différents. Elle parlait de finir ses études avant de réellement tenter sa chance dans le dressage. Et c'était plus qu'à son honneur. Le jeune sbire, lui, avait abandonné les bancs de l'école bien trop tôt.

"Tu fais des études dans le dressage ? Car cinq badges en étant aussi jeune c'est une belle performance !" L'admiration pouvait se lire dans les yeux du blondinet. Il imaginait comment serait sa vie à l'âge de son interlocutrice s'il n'avait pas décidé de fuguer. Il ne regrettait aucun moment de sa vie, mais il aurait parfois aimé que ce soit plus simple. "Ton équipe est vraiment forte oui ! Et si tu viens souvent t'entrainer par ici, tu dois être bien rodée des combats contre dresseurs ! Je pense que je partage ton goût pour le combat, toutes les émotions que ça procure, l'adrénaline liée à l'envie de victoire ..." Willi eut un frisson de plaisir rien qu'à imaginer toutes ces émotions qui devaient être décuplées lors d'un combat contre un des champions de la ligue. "Tu ne crains pas la médiatisation qui accompagne la ligue ? J'ai entendu dire que certains journalistes étaient prêts à tout pour traquer les dresseurs qui s'en approchaient ! Certaines histoires font froid dans le dos ..." Sur ces derniers mots, le blondinet approcha son gobelet au bord de ses lèvres, soufflant légèrement dessus pour refroidir la boisson avant de la siroter bruyamment. La pression commençait à descendre, et Willi se laissa glisser dans son fauteuil en regardant Sae avec un léger sourire qui se voulait amical.






Avatar ©️ Jill Calahan
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur

Contenu sponsorisé



C-GEAR
Revenir en haut Aller en bas
 Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Sujets similaires
-
» [TUTO] Faire des torches pour Mordheim
» Je cherche quelqu'un qui pourrait me faire un dessin pour ma signature
» Comment faire un ticket pour poser des MS ?
» Besoin de votre aide pour les postes vacants
» Il faut travailler pour réussir sa vie, et même sa mort.

Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Master Poké :: Le Pokémonde :: Région Johto - 2E G E N :: Acajou-