AccueilAccueil  FAQFAQ  RechercherRechercher  FAQ de MPFAQ de MP  MembresMembres  GroupesGroupes  S'enregistrerS'enregistrer  ConnexionConnexion  





 
Aller à la page : Précédent  1, 2
 
» Étendre le territoire terrestre


Maximilian Beaulieu
Sbire Magma

C-GEAR
Inscrit le : 13/07/2018
Messages : 199

Région : Sinnoh
Dim 18 Nov - 23:13
Il approuva silencieusement le choix d'armement d'Evans ; ils se complétaient, mêlant deux approches totalement différentes. Si l'une se basait sur la précision et l'autre sur la force brute, chacune demandait une vitesse d'exécution impeccable et des réflexes maîtrisés. N'ayant jamais eu de formation autre que pour le combat corps-à-corps, Maximilian ne se risquait pas à emporter de revolver lors de ses missions. Il aurait été trop facile pour lui de manquer sa cible ou de tirer par mégarde l'un de ses propres alliés. Une fois de l'autre côté de la clôture, il se rapprocha de la bâtisse principale, celle qui abritait sans aucun doute le restant des gardes. Il repéra l'entrée et voulut s'y faufiler le premier, mais son acolyte le devança, passant devant lui telle une ombre, le canon de son pistolet pointant droit devant lui. Dans un haussement d'épaules, Beaulieu chassa son étonnement et lui emboîta le pas, ses doigts serrant avec force son poing américain. Il en profita pour tirer son couteau à cran et il en libérant la lame d'un mouvement du pouce. 

Une fois à l'intérieur, l'obscurité les enveloppa. Le sbire magma battit des cils et attendit que sa vision s'ajuste avant d'observer les murs délabrés. Pas la moindre trace de caméras ou de système de sécurité. L'endroit était protégé de la façon la plus simplifiée qui soit ; par des humains et des pokémons. Il n'y avait d'ailleurs pas âme qui vive dans le secteur qu'ils traversèrent. Ses iris dorés se posèrent sur son interlocuteur et il resta silencieux un instant. La question l'agaçait plus qu'il ne l'aurait voulu. 

- On continue de chercher jusqu'à ce qu'on trouve quelque chose. 

Son ton de voix était catégorique. Ils ne pouvaient pas sortir bredouille de cette expédition, les enjeux étant beaucoup trop élevés. Max reprit les devants, s'engageant dans le couloir en longeant le mur. Il essuya son front perlé de sueur du revers de la main et passa sa langue sur ses lèvres sèches. Les conduits d'aération ayant cessé de fonctionner depuis belle lurette, il n'y avait aucune circulation d'air dans l'édifice. La chaleur ambiante frôlait la limite du supportable et semblait presque aussi étouffante que celle du dehors. Après avoir tourné à droite, puis à gauche dans ce dédale sombre, Beaulieu repéra un encadrement. La porte avait été arrachée de ses gonds et ne se trouvait nulle part, permettant ainsi au duo de percevoir une faible lueur se dégager de la zone. Faisant signe au Rocket, il fila jusqu'à l'ouverture avant d'entrer dans la pièce. 

S'il s'était attendu à trouver un garde, il se retrouva face à une immense cloche de fer, haute de plus d'un mètre, et enfermée sous un dôme translucide. Du verre ? Il cogna doucement sur la surface, puis se figea, prêtant l'oreille au moindre de bruit. Aucune alarme ne semblait s'être déclenchée. Derrière l’artefact, deux écrans d'ordinateur, posés sur un bureau de bois, diffusaient une série de chiffres et de lettres en continue. Un troisième écran affichait une demande de mot de passe. Esquissant prudemment un pas vers celui-ci, Maximilian posa une main sur le dossier de la chaise et contempla le clavier. À voir les symboles qui n'avaient rien à voir avec l'alphabet qu'il connaissait, il se tourna vers son acolyte, dans l'espoir d'y trouver une réponse. 

- T'es calé en informatique ? Il avait un doute, mais demandait tout de même, juste au cas. Il reporta son attention sur le meuble et s'accroupit, essayant d'ouvrir les tiroirs. Ils étaient tous verrouillés. Tirer comme un dément sur les poignées ne servirait à rien, sinon à s'écorcher la peau des doigts. Ça va être la galère de trouver les clés. Je peux essayer de crocheter les serrures, mais va falloir que tu montes la garde. Ça te dérange pas ? 

Il craignait de se faire surprendre par les Aqua. Et en étant dos à la sortie, ses chances d'éviter une attaque étaient presque inexistantes.


Étendre le territoire terrestre - Page 2 Mz7d
autres comptes:
 

« you're a pawn within the game »
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur


Maxence Evans
Sbire Rocket

C-GEAR
Inscrit le : 30/03/2018
Messages : 332

Région : Alola
Mer 28 Nov - 22:41
Je ne sais pas si c’est le stress ou tout simplement le manque de circulation d’air, mais j’ai l’impression qu’il fait plus chaud dans le bâtiment que dehors, là où le soleil est en train de se coucher. Il est difficile de rester sur ses gardes dans ces conditions, mais je ne dois pas céder au cas où il y aura un Aqua dans les environs. Bien que je n’entende rien dans les environs, mon intuition me dit qu’ils sont tout proche et comme je ne sais plus trop quoi faire dans cette pièce vide, je me contente donc de suivre Beaulieu à travers un couloir étroit. Je suis d’accord avec lui sur le fait que nous devons continuer à chercher, nous ne pouvons pas rentrer bredouille à notre planque respective après avoir reçu des ordres si importants. Que dirait mon chef s’il apprenait que les plans des Aqua ont été mis à exécution ? Je ne risque pas seulement de perdre ma place dans la hiérarchie, je risque aussi une perte de salaire ainsi que de subir la fureur de mon père. Cette pensée me fait légèrement grimacer car je sais que je ne pourrais pas y échapper si la mission ne se déroule pas bien. Nous devons continuer, peu importe ce qu’on trouvera dans le reste du bâtiment.

À ma grande surprise, mon partenaire trouve une salle ouverte au beau milieu d’un couloir dans laquelle se trouve une drôle de cloche et un ordinateur muni de trois écrans. Je ne m’attendais pas à trouver de telles installations ici et je m’approche du bureau avec une certaine curiosité. Beaulieu manifeste ensuite son désir d’ouvrir les tiroirs de ce même meuble pour voir s’il s’y cache quelque chose d’intéressant et je l’invite à procéder d’un simple geste de la main. J’ai appris à crocheter, mais ce n’est clairement pas ma force et mon Farfuret est bien meilleur que moi ce niveau-là grâce à ses longues griffes qu’il utilise comme des crochets. Par contre, s’il est capable d’y arriver par lui-même, je ne vois donc pas l’intérêt de faire appel à mon pokémon. Quand l’homme aux cheveux rouges me demande ensuite si je connais l’informatique, je lui adresse un large sourire malicieux en sachant ce qu’il attend de moi avant de tourner mon regard sur les écrans.

- Je me suis toujours intéressé à l’informatique et j’ai appris à pirater avec le temps. Je devrais pouvoir avoir accès à l’ordinateur en quelques minutes.

Il faut maintenant que quelqu’un monte la garde pendant que nous serons occupés à nos tâches respectives. L’idée de refaire appel à Archeduc me traverse l’esprit et bien que son ouïe soit exceptionnelle, j’opte plutôt pour un autre de mes pokémons, à savoir Lougaroc qui possède un odorat très développé. Le hibou est capable de repérer la présence de tout être humain ou de pokémon à plusieurs mètres de distance, mais face à des Aqua qui risquent d’avoir de bonnes compétences en matière de subtilité... je préfère utiliser le loup de pierre. Même s’ils se montrent très discrets, leur odeur les trahira à coup sur et mon partenaire pourra m’indiquer leur présence bien avant de les voir apparaître. Étant persuadé que c’est la meilleure solution, je saisis la bonne pokéball pour en faire sortir le Lougaroc de couleur orange qui, après avoir écouté mes ordres, se poste à l’entrée de la pièce sans rechigner pour monter la garde. J’ai entièrement confiance en lui et je sais qu’il ne nous laissera pas tomber.

Puis, une fois mes arrières protégés, je m’assois devant l’ordinateur pour tenter de décrypter les codes qui mènent à son système principal. Des tonnes de lettre et de chiffre en tout genre apparaissent alors sur les écrans sans que cela me perturbe et après avoir entré les bonnes combinaisons, j’obtiens finalement le mot de passe qui me permet d’avoir accès à l’appareil. Le bureau de ce dernier ne contient rien de bien intéressant et je commence alors à fouiller un peu partout à la recherche de renseignement. Après quelques minutes qui me semblent interminables, je trouve enfin un dossier qui semble avoir un rapport avec le lac artificiel et le détournement de la rivière dont a été témoin le Magma avant que l’on décide de passer à l’action. Intrigué, je parcours rapidement ce dernier en espérant y trouver des indices sur leurs intentions ou quoique ce soit d’autre qui pourrait nous aider.

- Beaulieu, regarde ça, dis-je finalement en lui indiquant un écran. Ils ont bien l’intention d’inonder le canyon et si j’en crois ce qui est écrit, la date d’exécution serait... demain, à l’aube.

La journée d’aujourd’hui étant déjà bien avancée, cela ne nous laisse pas beaucoup de temps pour intervenir. Nous avons encore la soirée et la nuit devant nous pour tenter de mettre un terme à tout ça, en espérant que tout se passe bien... car si on se fait repérer ou emprisonner, s’en est fini du canyon. Et de nous aussi, d’ailleurs.


Étendre le territoire terrestre - Page 2 Tr14
Autres comptes:
 
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur En ligne


Maximilian Beaulieu
Sbire Magma

C-GEAR
Inscrit le : 13/07/2018
Messages : 199

Région : Sinnoh
Ven 25 Jan - 4:14
Il lui rendit son sourire, ravi de constater que les compétences de son partenaire allaient au-delà du simple maniement d'armes à feu. Ses craintes cédèrent place à une impatience mal contenue, et c'était tout juste s'il n'ordonnait pas à Evans de s'ateler à la tâche. Mais puisqu'il lui avait également demandé de monter la garde, il se fit violence et ravala tout commentaire susceptible d'enflammer leur alliance provisoire. Maximilian s'accroupit ensuite et fouilla dans la poche de son short pour en tirer deux fines tiges de fer ; un crochet et un tendeur. Il s'en servait rarement, mais les apportait toujours en mission au cas où il aurait à crocheter une serrure. Erya s'était fait un plaisir de lui apprendre durant ses premiers mois de formation et il avait appris à ses dépends qu'elle était une experte dans le domaine. 

Le sbire s'apprêtait donc à passer à l'action lorsqu'il avisa un éclat de lumière familier du coin de l'oeil. Il se tourna vers la source et se figea en voyant le loup se diriger vers l'entrée de la pièce. Avoir su qu'Evans utiliserait une pareille bestiole, il l'aurait forcé à monter la garde lui-même, quitte à ce qu'il se retrouve aux premières loges d'une altercation avec des gardes. Tout en se mordillant la lèvre inférieure, il reporta son attention sur le bureau. Son compère s'installa sur la chaise coussinée et entama sa séance de décryptage. Il s'attaqua à son tour au déverrouillage de la serrure et le silence qui les avait précédemment enveloppé se rompit sous les cliquetis métalliques et le son des touches de clavier rapidemment parcourues. Le rouquin réussit le premier à outrepasser les maigres défenses du meuble et il ouvrit le tiroir avec précaution. Le bâtiment était peut-être vieux et décrépit, mais les installations étaient neuves et pouvaient regorger de pièges divers. Aucune alarme ne se déclencha. Les Aqua se révélaient, une fois de plus, moins malins qu'il ne l'avait cru. Il rangea ses outils et essuya le front perlé de sueur du revers de la main. La chaleur commençait à l'incommoder de plus en plus ; ce n'était toutefois pas une raison pour bâcler le travail et omettre des détails importants. La voix d'Evans le tira de ses pensées. Il leva la tête dans sa direction, avant de se remettre debout et de se pencher vers l'écran. 

- Impossible. Il cligna des yeux, incrédule. Cela voulait dire qu'il leur restait moins d'une dizaine d'heures pour déjouer le plan mis en place par leurs ennemis. Prit d'une furieuse envie de fracasser le clavier sur l'écran, Beaulieu se mit à faire les cent pas. Le temps ne jouait pas en leur faveur. Ils ont pas laissé un plan de secours là-dedans ? 

Ses yeux se posèrent sur le tiroir ouvert et il se jeta dessus pour le déboîter et le virer à l'envers, dans l'espoir d'y trouver quelque chose d'utile. Une pile de feuilles s'échoua sur le plancher, suivit par une pokéball et un calepin. Max se saisit de ce dernier et le feuilleta brusquement, manquant d'en arracher les pages. Il ne comportait que des croquis et le seul qui éveilla en lui un drôle de pressentiment fut celui d'une cloche. La mention rain bringer avait été gribouillée à côté. Un invoqueur de pluie ? Ses prunelles dorées passèrent du dessin à l'artéfact qui se retrouvait coincée sous la vitrine. Détourner les rivières n'auraient pas suffit à alimenter le lac artificiel en si peu de temps, alors les bandits bleus avaient choisi de manipuler eux-mêmes les éléments pour le remplir. Et quoi de mieux que d'abondantes averses se déversant sur demande ? 

- Ce truc, c'est un pokémon. Tu y crois, Evans ? On dirait plutôt une vieille ruine issue d'un ancien temps. Il ramassa la pokéball, l'observa, puis la pointa dans la direction de la créature emprisonnée. La sphère bricolore se mit à vibrer, mais à cause du verre protecteur, elle ne put en en rappeler son occupant. S'il peut faire pleuvoir à volonté, y a peut-être un moyen de le forcer à faire l'inverse. Voit si tu peux trouver plus d'informations sur cet ordinateur. Je vais le bouger de là en attendant.

Il s'avança vers le piédestal et posa sa main libre sur la vitre pour tenter de la déplacer. Le courant se coupa brutalement et ils se retrouvèrent plongés dans une noirceur des plus totales durant une minute. Puis l'éclairage revint, rouge vif cette fois, et clignotant à intervalle régulier. En même temps, une sonnerie agressante pour les oreilles retentit. Il y eut des bruits de pas dans le couloir, accompagnés par des éclats de voix et des grognements rauques. Les ennuis arrivaient.

- Eh merde...


Étendre le territoire terrestre - Page 2 Mz7d
autres comptes:
 

« you're a pawn within the game »
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur


Maxence Evans
Sbire Rocket

C-GEAR
Inscrit le : 30/03/2018
Messages : 332

Région : Alola
Lun 18 Fév - 14:19
Ça me paraît bizarre que les aqua aient réussi à remplir un aussi gros lac juste en détournant quelques rivières. Peut-être que les détournements sont faits depuis un bon moment déjà, mais les locaux s’en seraient sûrement rendu compte si leurs rivières étaient soudainement asséchées et ils auraient sans doute prévenu les autorités. Or, nous semblons êtres les seuls à êtres au courant des manigances des aqua et cela me laisse perplexe. Si c’est autant récent qu’il ne le laisse croire, le lac que nous avons vu ne serait pas aussi plein et prêt à déborder à la moindre petite occasion. Il y a forcément quelque chose d’autre qui les a aidé à atteindre ce point... mais quoi ? L’utilisation de pokémon aquatique peut-être ? Qu’ils auraient épuisés jusqu’à ce qu’ils ne puissent plus cracher la moindre petite goute d’eau ? Ça me semble être le scénario le plus plausible jusqu’à ce que les gestes brusques de mon partenaire ne me tire de mes pensées. Refoulant un grognement, je me tourne dans sa direction au moment où il vire à l’envers le tiroir qu’il vient tout juste d’arracher. On peut dire adieu à la subtilité.

Puis, en le voyant tourner les pages du carnet, je sens une forte irritation monter en moi en constatant son manque de minutie. Je pensais que nous ne voulions pas êtres remarqués, que notre passage dans le bâtiment n’éveille pas de soupçon, mais si ce m’est à tout détruire et à arracher les pages, alors on peut dire adieu à nos chances de sortir d’ici sans nous attirer davantage de problème. En même temps, maintenant que nous savons l’heure de l’exécution du plan, je peux comprendre que l’heure n’est plus à la subtilité, mais n’empêche que je n’approuve pas du tout son comportement pour l’instant. C’est peut-être l’effet du stress, après tout je suis moi-même très nerveux en ce moment car j’ai peur de me faire prendre la main dans le sac au point où nous en sommes rendus. Beaulieu me parle alors d’un « rain bringer » qui serait apparemment l’étrange cloche enfermée dans la vitrine que nous avons vu dès notre entrée dans la pièce et honnêtement, je trouve cela un peu tiré par les cheveux.

- Un pokémon capable de faire tomber la pluie quand il le souhaite ? Et puis quoi encore... ajoutais-je plus bas pour moi-même. J’en ai jamais entendu parler, mais je peux faire quelques recherches.

De retour sur l’écran, je parcours rapidement le clavier et le navigateur de l’ordinateur jusqu’à ce que je trouve un nom ainsi qu’une photo de la créature qui ressemble fortement à elle qui se trouve derrière.

- Archeodong, un pokémon originaire de la région de Sinnoh. À l’époque, on croyait que lui adresser des prières quotidiennes faisait pleuvoir pour assurer les récoltes. Il a longtemps été célébré au cours des derniers siècles pour avoir apporté la pluie et il arrive souvent qu’on le retrouve enterré dans le sol à l’état sauvage.

Apparemment, Beaulieu ne mentait pas même si les capacités de ce pokémon reste difficiles à croire. Ces créatures ne devraient pas avoir de contrôle sur la météo, déjà qu’ils ont des aptitudes comme l’endurance, la vitesse et l’agilité plus développée que les humains. Cependant, je n’ai pas le temps d’en apprendre plus sur lui que l’ordinateur se ferme brusquement à cause d’un manque de courant, nous plongeant du même coup dans le noir. L’obscurité ne m’a jamais effrayé mais je sais déjà que cette panne n’est pas une bonne nouvelle. Dans le couloir, j’entends un grognement poussé de la part de mon Lougaroc, visiblement mécontent d’être privé de ses yeux. Nous n’avons pas à attendre bien longtemps avant que les lumières ne s’allument de nouveau, de couleur rouge cette fois-ci, et une alarme retentissante est alors déclenchée dans tout le bâtiment des aqua. Nous avons été repéré.

- Fait chier.

Je ne sais pas comment c’est arrivé mais ce n’est clairement pas le moment de s’apitoyer sur nos sorts. Nous devons nous dépêcher puisque les sbires nous sauteront d’ici dans très peu de temps. Je n’ai pas espoir de retrouver l’extérieur si je prends la fuite maintenant, c’est sans doute trop tard, mais je ne me laisserais pas faire. Je me battrais s’il le faut et mes pokémons sont tous prêts à en découdre. Avant tout chose, il vaudrait mieux sortir cette foutue cloche de là... avec un peu de chance, ça nous fera peut-être un allié précieux qui nous aidera à sortir d’ici. Repoussant brusquement ma chaise pour me lever, je m’avance de quelques pas en direction de mon partenaire, les pas et les voix étant de plus en plus audibles en provenance du couloir.

- Lougaroc lance Jet-Pierres sur la vitrine, dépêche-toi !

Me répondant d’un aboiement, le loup s’approche et fait apparaître une poignée de rochers tranchants au niveau de sa queue avant de les projeter violemment sur sa cible. Au point où nous en sommes, je me fiche bien de faire des dégâts matériel désormais, tout ce que je veux c’est faire sortir cet Archeodong de là et j’espère que la force brute fonctionnera.


Étendre le territoire terrestre - Page 2 Tr14
Autres comptes:
 
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur En ligne


Maximilian Beaulieu
Sbire Magma

C-GEAR
Inscrit le : 13/07/2018
Messages : 199

Région : Sinnoh
Lun 17 Juin - 2:21
En quelques secondes, suivant le parcours rapide de ses doigts sur les touches du clavier, Evans lui confirma que la note gribouillée à la hâte faisait partie d'une croyance vieille de plusieurs siècles. Ils n'eurent toutefois pas le temps d'élaborer sur le sujet ; en voulant libérer la cloche de fer de sa verrière, le rouquin déclencha par mégarde le système d’alarme. Privés de leur accès à l'ordinateur, ils devraient s'en remettre à une méthode plus classique pour obtenir des informations pertinentes à leur cause ; la prise d'otages. Et ce fut en voyant son complice se lever de sa chaise qu'une idée germa dans son esprit. 

Mais avant qu’il puisse mettre son plan à exécution, le lougaroc, sur ordre de son dresseur, projeta une salve de pointes rocheuses en direction de la cage de verre. Cette dernière, solide, résista d’abord aux premiers impacts. Mais devant l’assaut répétitif et la pression exercée contre elle, la vitre finit par se fissurer, puis éclater. Une sensation de brûlure sur son avant-bras fit grimacer Maximilian. Il sentit une mince coulisse de sang glisser le long de son membre entaillé, mais son attention revint sur l'entrée de la salle. Les gardes se rapprochaient dangereusement. 

- Occupe-t'en.

Il lança la pokéball vers Maxence avant d'attraper le dossier de la chaise et de la tirer derrière lui. Même si le processus de rappel ne prenait qu'un bref instant, il préférait mettre toutes les chances de leur côté en neutralisant le premier venu. Il se posta de profil, à côté de l'encadrement de la porte, puis contractant ses muscles, il souleva la chaise et la balança de toutes ses forces. Le malheureux qui s'avança à ce moment précis, arme au poing, se la prit en pleine tête ; il se retrouva au sol, sonné, le nez en sang. 

Le second sbire Aqua, ayant assisté à la scène à partir du couloir, se montra plus prudent. Il siffla entre ses dents et laissa son pokémon prendre les devants ; un grahyena surgit, les babines retroussées et le poil hérissé. Avec pour seules défenses son couteau à cran et son poing américain, le magma savait qu'il ne ferait pas le poids contre les crocs et les griffes de l'animal.  Il recula à la hâte, mais s'immobilisa en sentant du mouvement sur sa gauche. L'instant suivant, le loup se jetait furieusement sur la hyène, s'engageant dans une lutte sauvage. La sirène d'alarme étouffait leurs plaintes et leurs grondements. Le dresseur de la grahyena en profita pour s'infiltrer à son tour, profitant de l'effet de surprise que son pokémon venait de générer pour lever son revolver et mettre en joue celui qui avait assommé son collègue. 

- Evans ! 

Il s'écria, sa voix trahissant sa panique. Puis un coup de feu retentit.


Étendre le territoire terrestre - Page 2 Mz7d
autres comptes:
 

« you're a pawn within the game »
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur

Contenu sponsorisé



C-GEAR
Revenir en haut Aller en bas
 Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
(Page 2 sur 2) Aller à la page : Précédent  1, 2
Sujets similaires
-
» Bataille terrestre d' ABOUKIR
» Haiti, bientot un territoire des Etats-unis d'Amerique!
» Les Gardiens du territoire Centaure
» tendre histoire
» La Bataille du Territoire.

Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Master Poké :: Le Pokémonde :: Région Alola - 7E G E N :: Village Flottant-