AccueilAccueil  FAQFAQ  RechercherRechercher  FAQ de MPFAQ de MP  MembresMembres  GroupesGroupes  S'enregistrerS'enregistrer  ConnexionConnexion  





 

 
» Quand il faut se lancer...


avatar
Coordinateur Johto

C-GEAR
Inscrit le : 26/07/2018
Messages : 43

Région : Johto.
Ven 27 Juil - 17:58
    Calum s'était rendu à Mauville, un peu perdu quant à la manière d'avancer correctement. Il ne voulait rien rater et découvrir le plus de choses possibles mais la carte lui semblait immense et le monde trop vaste pour qu'il arrive à se décider. Il avait finalement suivi son instinct et les exclamations ravies de Togepi et s'était dirigé tranquillement vers le nord. Il connaissait Ville Griotte et Bourg Géon par coeur et il n'avait pas envie de perdre du temps, même s'il devait avouer que cela aurait été peut-être plus rassurant de commencer par quelque chose de connu. De plus, le voyage fut quelque peu laborieux : il avait mis bien trop de choses dans son sac, et pas forcément des choses utiles, et Togepi n'avait cessé de vouloir vagabonder un peu partout. Calum ne se sentait pas encore prêt à affronter d'autres Pokémons et il avait eu peur que Togepi ne s'attire des ennuis à vadrouiller ainsi, mettant ses petits pieds où il ne le fallait peut-être pas ; mais, heureusement, son nouvel ami semblait très sociable et Calum devait véritablement se rentrer dans le crâne qu'il pouvait lui faire confiance. C'était un peu difficile de savoir comment réagir, parfois ; c'était son premier Pokémon et ceux qu'il avait fréquentés appartenaient à sa famille et étaient dociles et amicaux.

    Enfin arrivé à Mauville, il s'était assis sur un banc, non loin de la belle Tour Chetiflor qui lui semblait majestueuse. Il était là depuis une bonne dizaine de minutes, réfléchissant à la suite. « Peut-être devrions-nous rester dans le coin », murmura-t-il à son Pokémon, posé à ses côtés, grignotant soigneusement un morceau de croissant que Calum lui avait proposé. « Tu voudrais combattre un peu non, j'imagine ? » lui demanda-t-il une énième fois, incertain lui-même sur ce qu'il souhaitait faire avec Togepi. Bien sûr, les concours l'attiraient énormément mais il lui faudrait bien faire progresser son Pokémon avant de se lancer dans les compétitions. D'ailleurs, en entendant le mot combat, Togepi se redressa et sembla vouloir sortir de sa coquille. Il paraissait bien excité à l'idée de se confronter à d'autres Pokémons. Calum lui sourit gentiment et hocha la tête. « On retournera sur la route un peu plus tard, alors », dit-il avec conviction et se leva. Il s'étira bruyamment, s'attirant le regard mauvais d'un vieux monsieur aux yeux enfoncés dans les orbites, attrapa Togepi, un peu embarrassé, et contourna le monument, hésitant à y entrer. L'endroit était plutôt impressionnant et être en compagnie d'un Pokémon n'était pas la même chose que d'être accompagné d'un ami - autant dire que, s'il avait été avec quelqu'un, il serait sûrement entré. Mais Togepi ne pouvait pas parler à sa place. Il hésita quelques secondes mais son Pokémon s'extirpa d'entre ses mains et partit de l'autre côté en trottinant joyeusement. Calum leva les yeux au ciel mais le suivit volontiers, se demandant bien où il allait le mener. Ils marchaient côte à côte mais Togepi menait le chemin, sûr de lui, prêt à accueillir ce qui se dresserait devant eux.



gif@mangapournous.

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur


avatar
Scientifique Johto

C-GEAR
Inscrit le : 13/02/2018
Messages : 378

Région : Johto
Ven 10 Aoû - 18:06
Je me sentais étrangement et tout simplement heureux. J’avais toujours l’habitude d’être de bonne humeur, mais là, c’était vraiment un à stade plus haut! Je me sentais aussi légers et euh… je ne sais pas, juste super bien! J’espérais que ça resterait toujours comme ça! Mais c’est trop naïf de penser de cette manière alors que je sais très bien que c’est impossible. Malheureusement la vie ne va pas toujours comme on veut et c’est ainsi. Mais je m’en fichais présentement! J’avais l’impression de voler tout simplement et je ne voulais absolument que ça cesse. Je voulais que ça dure encore et encore… Je souhaitais aussi retrouver Chiharu au plus vite pour lui montrer aussi l’endroit que je lui avais mentionné. Mais elle devait en premier retourner chez elle pour mieux se préparer puisqu’il s’agissait d’un lieu proche de la ville de Doublonville qui n’est pas vraiment à côté. Bon, ce n’est pas non plus à l’autre bout de la région, mais il y avait de la route à faire.

J’errai donc dans ma ville natale qui était Mauville. J’attendais simplement que Chiharu m’envoie un message texte ou bien qu’elle se manifeste devant moi. Je crois que c’est la première fois que je ressens autant d’envie de la revoir alors que ça ne fait même pas vingt quatre heures qu’on s’est quitté…

Je décide de me promener un peu. Ça allait probablement faire passer le temps plus rapidement comme ça. En très peu de temps, je tombai sur un pokémon que je n’avais jamais vu! Je ne pus m’empêcher de foncé sur lui. Bon, j’imagine que l’humain à ses côtés s’agit de son dresseur, mais peu importe! Même mon père n’a pas pu mettre la main sur cette espèce! J’avais vraiment l’impression que mes yeux était devenu des ronds tellement j’étais surpris de voir un Togepi!

Je m’accroupis pour le voir de plus près.

« Bonjour! » dis au pokémon. Je relève un peu la tête pour y voir son dresseur. « Tu en as de la chance d’avoir un pokémon aussi rare! » lui dis-je ensuite.

Je ne voulais pas qu’il se sente trop ignoré, mais en même temps, les pokémon m’intéressaient beaucoup plus que les humains… Sauf Chiharu! Elle est l’exception à la règle!

« Ça ne t’ennuie pas que j’observe ton pokemon quelques minutes? Ah au fait je me nomme Zuko Kanesaki, scientifique! »

J’émis un grand sourire et sans même attendre son approbation, je sortis mon cahier de note de mon sac ainsi que tout mon kit de dessin. Je commençai déjà à m’exécuter sur le champ et en environ cinq minutes j’eus terminé. Il ne me restait plus qu’à le dessiner. Je tendis tout de même une oreille attentive au jeune homme à mes côtés et je continuai à discuter avec lui au passage.



Utilisation de Jumelle sur Togepi de Calum Mori.


Autres comptes:

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur https://nathiechanblog.wordpress.com/


avatar
Coordinateur Johto

C-GEAR
Inscrit le : 26/07/2018
Messages : 43

Région : Johto.
Mar 14 Aoû - 22:25
    Bien vite, Togepi se retrouva face à un inconnu qui l'observait comme s'il était l'une des sept merveilles du monde. Au fond de lui, Calum avait un peu peur que le jeune homme attrape son Pokémon et parte en courant, parce qu'il était vrai que Togepi était un compagnon plutôt rare. Isasu avait bien insisté sur cet aspect : Togepi était un Pokémon très précieux et tout le monde ne lui voudrait pas que du bien. Néanmoins l'inconnu s'accroupit gentiment devant Togepi et Calum sentit ses craintes l'abandonner : le garçon avait l'air plutôt gentil, c'était rassurant. Il salua son compagnon et sembla se souvenir qu'il était accompagné d'un humain. Calum sourit. « C'est vrai », murmura-t-il sans trop savoir quoi dire de plus, un peu timide face à quelqu'un qu'il ne connaissait pas.

    Togepi, quant à lui, était tout à son aise sous les yeux ravis et scrutateurs du garçon. « Je t'en prie, observe-le », encouragea Calum en riant, « il a l'air d'apprécier cela ! » Mais Zuko, puisque tel était son nom, avait déjà sorti tout un kit et se mit à dessiner son Pokémon. Calum, oubliant de se présenter à son tour, se pencha pour voir comment il s'y prenait. C'était intéressant de voir quelqu'un se passionner ainsi pour les Pokémons. C'était vrai que Togepi était intriguant, comme s'il n'avait pas tout à fait terminé son éclosion. Calum comprenait la fascination des scientifiques pour cette petite créature ; et si Zuko voyait son Métronome !

    « C'est un ami scientifique qui m'a confié Togepi », avoua Calum le rouge aux joues. « Tu as l'air jeune en tout cas pour un scientifique, tu as dû travailler dur ! »

    Calum savait le travail qu'il fallait donner pour être scientifique ; il l'avait réalisé en observant Isasu et en lui rendant service également, passant des heures dans les bouquins ou devant les Pokémons à les étudier sous toutes les coutures. C'était un métier pour lequel il fallait être patient, sinon la frustration était certainement inévitable : tous les Pokémons ne se laissaient pas observer comme le faisait Togepi maintenant, se pavanant devant ce scientifique qui s'intéressait à lui.

    « Alors, que penses-tu de Togepi ? » osa-t-il lui demander finalement, intéressé. Après tout, il avait son propre point de vue comme il apprenait à connaître son compagnon, les points de vue d'Isasu et de Derdre ainsi que celui du Dex auquel il était abonné. Cela pouvait être profitable d'avoir le point de vue d'un autre scientifique.



gif@mangapournous.

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur

Contenu sponsorisé



C-GEAR
Revenir en haut Aller en bas
 Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Sujets similaires
-
» Le Soldat & La Voleuse, retour à l'auberge
» Quand il faut demander de l'aide...
» « L’architecture moderne, c’est quand il faut allonger la jambe gauche pour maintenir fermée la porte des waters. » - William
» Quand il faut apprendre, au plus grand sacrifice, qu'il faut savoir perdre des batailles pour gagner la guerre ...
» Quand il faut se bouger le luc...

Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Master Poké :: Le Pokémonde :: Région Johto - 2E G E N :: Mauville-