AccueilAccueil  FAQFAQ  RechercherRechercher  FAQ de MPFAQ de MP  MembresMembres  GroupesGroupes  S'enregistrerS'enregistrer  ConnexionConnexion  





 

Aller à la page : Précédent  1, 2
 
» [EVENT] MissingNo


avatar
Coordinateur Kalos

C-GEAR
Inscrit le : 21/02/2018
Messages : 125

Région : Kalos
Jeu 20 Sep - 13:04
Durant tout le temps des cinématiques classiques du jeu vidéo, il était impossible de prendre Marian pour autre chose qu’un enfant. Le sourire jusqu’aux oreilles et l’air totalement excité, il regardait avec des yeux grands ouverts et semblait prendre énormément de plaisir à chaque instant. Autant dire que son attitude était aux antipodes de l’air stoïque qu’il avait affiché auparavant. C’était un côté de sa personnalité qui n’était pas souvent visible, encore moins au milieu d’inconnu et séparé de son Riolu. Enfin, il se trouve en ce moment dans une situation totalement extraordinaire alors ça doit être normal qu’il manifeste un tel enthousiasme, que ce soit dans ses habitudes ou pas.

Son excitation semble retomber un peu quand l’espace se focalise sur le laboratoire du professeur Chen et que Léo conseille de prendre le temps de s’habituer à leur nouvelle enveloppe. Avec des gestes experts, Marian entame une série de mouvement visant à étirer chaque muscle de son corps. De nombreux craquements se font entendre et ses gestes sont un peu saccadé mais rapidement ils deviennent plus fluides et rapides. En quelques minutes, il semblait avoir retrouvé son agilité habituelle. Après quelques sauts sur un pied en alternant gauche et droite, sans doute pour être bien sûr de ses capacités physiques et de son équilibre, il se tient droit et regarde les pokéballs, l’air pensif. Deux autres personnes avaient déjà décidé de leur partenaire quand Marian s’avança également pour en choisir un. Son choix se fait finalement sur Galopa. Sans reprendre l’air aussi excité que tout à l’heure, il affichait néanmoins un petit sourire en regardant la pokéball qu’il a dans la main. Peut-être que ce pokémon lui plaît particulièrement ou qu’il a une histoire avec ce pokémon sur ce jeu. Ou bien peut-être que c’est le fait de posséder dans la vie réelle un Ponyta qui a motivé son choix. Sûrement qu'il se sent plus à l'aise avec un pokémon dont il connait déjà la pré-évolution. Peut-être même qu'il imagine que ce Galopa est son propre Ponyta qui a évolué, rendant le tout un peu plus immersif. Qui sait ? Quoi qu'il en soit, son air redevient sérieux quand apparait la fenêtre pour décider des attaques du pokémon. Ses sourcils se froncent dans un air d'incompréhension quand il voit les attaques. Les gestes de haut et de bas qu'il fait du doigt pour faire défiler les attaques semblent indiquer qu'il ne s'attendait pas à en avoir aussi peu. Il finit finalement par choisir quatre attaques, l'air toujours un peu contrarié. Après un regard vers les autres, Marian ferma les yeux et prit quelques respirations. À chaque expiration, son corps se détendait un peu plus. Ses traits se relâchaient, ses épaules s'affaissaient. Il rouvrit les yeux au moment où Léo repris la parole. En ayant repris son air neutre, l'enfant assista au changement de scène, comme si quelqu'un venait de changer de chaîne.

Une lueur passa dans le regard de Marian et sa bouche se fende d'un demi-sourire carnassier tandis qu'il serre la pokéball dans sa main et place un pied légèrement en arrière, le plaçant ainsi dans une position de lancer. Au signal de Léo, Marian exécuta un lancer très théâtral. Le bras reculant bien en arrière, il le balança vers l'avant avec une vitesse assez restreindre pour permettre de bien décomposer tous les mouvements. Très probablement qu'il était en train d'imiter une quelconque image de fiction. Sûrement un personnage de jeux vidéo ou de dessin animé. Mais bon. Aussi théâtralisé que soit son lancer, il faisait néanmoins son affaire et libéra le Galopa avec une animation tout ce qu'il y a de plus vieux et dépassé. Pourtant, cela sembla ravir Marian car le revoilà avec son air totalement enfantin et excité. Nul doute que cette expérience risquait d'être forte en émotion.



Galopa Lv 50
PV : 117 ; Att : 202 ; Def : 172 ; Vit : 207 ; Spé : 182
Attaques : Bélier, Écrasement, Flammèche, Danse-Flammes

Galopa lance Flammèche sur Chenipan


Info:
 

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur


avatar
Dresseur Alola

C-GEAR
Inscrit le : 25/04/2018
Messages : 118

Région : Alola
Dim 23 Sep - 8:39
Maceo fut sans doute celui qui eut le plus de mal à s’habitué à cette nouvelle vision. Du moins, c’était ce qu’il pensait. Observant ces graphismes qui lui changeaient bien du naturel, il tentait de se concentrer, de s’habituer à tout cela. Un instant il ferma même les yeux avant de reprendre sa concentration, son cerveau finissant par accepter lentement la situation dans laquelle il se trouvait. Puis ils se retrouvèrent dans le laboratoire du professeur Chen, avant que la voix de Leo ne se fasse de nouveau entendre. « Ouai » avait-il simplement répondu lorsque Leo demanda s’ils les entendaient. Bon, au moins de ce côté-là, ça semblait fonctionner, et c’était le principal, dirons nous ? Aux paroles suivant il tenta de bouger, peinant un peu avec cet aspect raide, mais parvint finalement à y faire fit. Ses entrainements physique ayant reprit, cela devait peut-être l’y aider, non ? A dire vrai, la seule chose qu’il n’arrivait pas encore bien à gérer c’était… Et bien… La couleur ambiante, du coup. Silencieux, il avait jeté un regard aux autres personnes présentes ici, le temps que chacun puisse s’habituer à tout cela, puis il se concentra de nouveau sur les paroles du scientifique. Il acquiesça de nouveau a ses paroles.

- D’accord, Léo. C’est noté.

100% sécurisé hein ? C’était le principal aux yeux du blond. La réussite de la mission étant secondaire, au final. S’ils n’y arrivaient pas et bien… Que dire ?… Tant pis ? C’était un peu l’idée. Surtout que bon, 5% de chance… Hm… Comment dire ?… Alors autant ne pas s’y attarder hein. Et puis, à entendre certaine voix, il semblerait que ce soit une pensée collective. Tant mieux.
Puis la suite lui sembla… plus intéressante ? Ils passaient donc aux choix du pokemon. Maceo laissa d’abord passer les trois premiers, observant la table où se trouvait les pokeballs sans un mot. Il laissa ainsi partir Raichu, Noadkoko et Galopa… Puis il posa le regard sur la jeune femme qui les accompagnait puis alla vers la table. Il n’eut guère d’hésitation. En faites. Et sa main attraper aussitôt la première pokeball de la rangé, qui contenait un Ossatueur. IRL il n’en avait jamais eut à gérer. Il savait le pokemon bien plus difficile que la plupart des pokemons de type sol, mais il n’avait jamais combattu avec l’un d’entre eux. Il se demanda d’ailleurs bien ce que ça allait donner… Bien que ça ne soit qu’un tas de pixel… Ce ne fut qu’après qu’il aperçut le Smogogo. Pokemon de type poison. Un type qu’il connaissait mieux que le type sol. Mais soit. Tant pis.

- Je vais prendre Ossatueur, si ça ne déranges personne.

Puis il s’éloigna de la table pour laisser Jill choisir à son tour.

Maceo sursauta lorsque la liste apparut devant ses yeux. L’ecreumeuh… Il allait pas s’y habituer de si tôt de ce genre d’environnement… Se reprenant vite, il observa la liste -assez courte en faites- et fit son choix. Frénésie, Coup D’boule, Osmerang, Massd’Os. Voila qui était fait. Dommage qu’il n’y ait pas de possibilité de CT. La première pensé qui lui était venue était l’apprentissage de Toxic. Enfin. Une fois fait, il alla se placer dans le téléporteur et attendit.

Les nouvelles directives tombèrent donc. Il fallait qu’ils mettent le boxon dans le royaume de MissingNo. Si sur le coup, ce fut assez étrange pour lui, il ne put s’empêcher de laisser glisser un sourire léger sur ses lèvres à cette idée. Foutre le boxon hein… ça lui rappelait ses jeunes années. Mais aussi Chrystal. Enfin. Ils étaient apparut sur un pont. Que Maceo n’arriva pas à placer mais il oublia bien vite l’idée en voyant la présence de dresseur. Il acquiesça et attrapa sa pokeball alors qu’il posait les yeux sur son adversaire. Une Fillette.

- Allons-y !

Et sur ce, il activa la pokeball qu’il possédait, libérant l’Ossatueur alors que son ennemi lui opposait un malheureux Roucool. Ils avaient beau n’être que Pixel, Maceo ne pouvait s’empêcher d’avoir un pincement au cœur…
_______
Allié

Ossatueur
PV : 112 ; Att : 182 ; Def : 212 ; Vit : 147 ; Spé : 152
Coup D'boule - Frénésie - Osmerang - Massd'os

Ossatueur lance Coup D'boule sur Roucool.


Maceo Bougonne en PURPLE

www - www - www - www + event - Almia
Infos à savoir:
 
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur https://ocylan.deviantart.com/


avatar
Ranger Kalos

C-GEAR
Inscrit le : 12/11/2015
Messages : 2516

Région : Kalos
Dim 23 Sep - 17:43
Une fois la tenue enfilée, nous sommes projetés dans le jeu.

Le transfert en lui-même reste une énigme ; je suis bien peu aux courants des derniers progrès dans les domaines technologiques et informatiques, ce qui me laisse spectatrice de l’événement. La mission ayant un ridicule taux de réussite, je finis par me détendre ; j’oublie le bouton survie, le fait que ses transferts de données soient aussi dangereux et plonge enfin dans l’expérience, concentrée et curieuse de voir comment cela va se dérouler.

Lorsque mes yeux s’ouvrent, je constate que mon corps ressemble davantage à ces personnages pixellisés qu’à un corps bien de chair et de peau. Dans un premier temps les mouvements que nous faisons pour nous habituer au transfert me déboussolent. Il n’y a aucune sensation commune avec la réalité, comme si je sentais à peine le poids de mes jambes, les fourmis qui s’agitent dedans sous l’effet de l’euphorie. Puis rapidement, mes sens reviennent, notamment lorsque la musique du jeu démarre : la nostalgie me gifle de plein fouet et aussitôt mon cerveau s’emballe et envoie des tonnes d’images liées à mon enfance. Gackel en train de jouer à ma gameboy. Moi en train de le frapper parce qu’il n’a jamais demandé la permission d’y jouer. Lui effaçant ma partie pour se créer une sauvegarde, moi lui cassant sa mini-batterie par vengeance, lui me ligotant les mains pour empêcher de pourrir son jeu et ainsi de suite jusqu’à ce que je ne revienne au moment présent, dans le laboratoire du professeur Chen. Identique au souvenir que j’en ai dans le premier jeu. Les couleurs sont sensiblement les mêmes et l’environnement a été recrée au millimètre près. Une chose est sûre : Léo est peut-être fou à lier mais c’est un fou qui a le sens du détail.

Nous sommes face à non pas trois mais huit pokeballs. Dans les oreillettes, la voix du scientifique nous parvient.


« Vous voici dans le laboratoire du pokémon Chen. Vous allez pouvoir chercher votre partenaire pour cette mission. Et par rapport à ce que je vous ai montré tout à l’heure, ceux-là ont été programmés par mes soins donc vous n’avez aucun risque à les utiliser. »

Arya, Marian, Jason et Maceo s’avancent avant moi ; par pure politesse, je laisse passer tout le monde car le choix qui suit m’importe peu. Il me semble que ces compagnons proposés ne pourront malheureusement pas beaucoup augmenter nos chances de réussite : n’ayant aucune réelle préférence en matière d’espèces, je me laisse guider par mon instinct une fois mon tour arrivé. Le Tauros appartient à un type avec lequel j’ai crée beaucoup d’affinités mais les images qu’envoient mon cerveau en guise de rappel ont tôt fait de m’orienter vers un autre choix : je préfère le Smogogo, afin d’être certaine de ne pas finir sous ses sabots comme cela m’est jadis arrivé.

Le fait d’avoir une poche de gaz prête à exploser au moindre contact un peu trop intense ne me traverse pas l’esprit lors de mon choix : mes nombreux entraînements et mon attrait naturel pour le type poison ont eu raison de moi. Je connais de nombreuses attaques de ce type ainsi que leurs fonctionnements et me passionne pour les études dans ce domaine. Sans mal, je sélectionne donc les quatre attaques qu’il connaîtra pour cette aventure. Une fois cela fait, Léo nous adresse de nouveau la parole et annonce un nouveau transfert : un léger picotement apparaît au niveau du nombril. La sensation disparaît et j’ouvre les yeux sur le pont Pépite, connu dans la ville d’Azuria pour relier la cité à la zone industrielle et à une route de montagne un peu plus loin. Il m’apparaît encore plus étrange d’admirer cet endroit pour la première fois dans une réalité virtuelle. J’ignore si c’est mon cœur qui s’emballe ou si la tenue conçue par le scientifique reproduit les émotions humaines à la perfection mais lorsqu’une petite fille, toute de pixels, apparaît alors devant moi, j’achève de jubiler. Le scientifique annonce au même moment qu’il n’y a qu’un seul et unique moyen de faire sortir le fameux MissingNo de sa planque : créer le bordel. Faire du bruit. Tout chambouler. Tout cela sans aucun huissier au cul qui viendra réclamer des dommages et intérêts. Tout cela sans mort atroce, sans des litres de sang à déverser, tout cela même sans la moindre égratignure.

Le paradis.

A son signal, nous envoyons tous nos compagnons prêts à combattre. Le Roucool face à mon Smogogo n’a qu’à bien se tenir.





Smogogo lvl 50 rebaptisé Lenny (l)
PV = 200 / ATT = 145 / DEF = 150 / ATT.S = 145 / DEF.S = 150 / VIT = 60
(+360 pts répartis)
attaques - assurance (tnb) - bomb'beurk (psn) - explosion (nor) - buée noire (glc)

> Smogogo lance explosion bomb'beurk sur Roucool è_é
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur


avatar
PNJ

C-GEAR
Inscrit le : 08/09/2013
Messages : 2628

Mar 25 Sep - 0:10
Que le combat commence !

"Si on essaye de tous finir le combat ensemble en même temps qu'on l'a commencé, le plan pour appâter Missingno devrait fonctionner ! Jason, à mon signal, tu devras aller rejoindre Arya"

Léo était déjà à fond mais qu'en était-il des nouveaux challengers ? Sans compter qu'ils avaient les meilleurs pokémons du jeu ou presque. Combien de pokémons arrivaient à gagner de l'expérience aussi vite ? Là où certains y voyaient une forme de triche, le scientifique y voyait une sorte d'assurance vie pour éviter le black-out pur et simple. Après tout, que pourrait-il arriver si leur nouvel allié était mis KO ?...




Arya Kanazawa affronte Gamin (3 pokémons valides)

Il envoie Rattata nv 14 au combat !


Raichu lance Tonnerre sur Rattata !
PV restants de Rattata : 0%

Rattata nv 14 est KO ! Raichu monte au niveau 51 !
(Nouvelles Stats : PV : 114 ; Att : 196 ; Def : 160 ; Vit : 206 ; Spé : 196 )

Gamin envoie Abo nv 14 (2 pokémons valides)

Que voulez-vous faire ?




Jill Calahan affronte Fillette (2 pokémons valides)

Elle envoie Roucool nv 16 au combat !


Smogogo lance Détritus sur Roucool
PV restants de Roucool : 0%

Roucool nv 16 est KO ! Smogogo monte au niveau 51 !
(Nouvelles Stats : PV : 119 ; Att : 196 ; Def : 226 ; Vit : 165 ; Spé : 191 )

Filette envoie Nidoran(f) nv 16 ! (1 pokémon valide)

Que voulez-vous faire ?




Macéo Bararson affronte Filette (2 pokémons)

Elle envoie Roucool nv 14 au combat !


Ossatueur lance Coud'boule sur Roucool
PV restants de Roucool : 0%

Roucool nv 14 est KO ! Ossatueur monte au niveau 51 !
(Nouvelles Stats : PV : 114 ; Att : 186 ; Def : 216 ; Vit : 150 ; Spé : 155 )

Filette envoie Nidoran(f) nv 14 ! (1 pokémon valide)

Que voulez-vous faire ?




Jason Mills affronte Dresseur Jr (1 pokémon valide)

Il envoie Férosinge nv 18 au combat !


Ossatueur lance Ecrasement sur Férosinge
PV restants de Férosinge : 0%

Férosinge nv 18 est KO ! Noadkoko monte au niveau 51 !
(Nouvelles Stats : PV : 150 ; Att : 201 ; Def : 191 ; Vit : 160 ; Spé : 231 )

Vous avez gagné ce combat, félicitations !

"Jason, maintenant !"

Le combat, à l'image de toutes les autres batailles s'est montré expéditif. Mais le plus drôle restait à venir. En effet, comme ils avaient fait en sorte de Missingno arrive au niveau du pont pépite (gérer 5 combats à la fois ce n'était pas rien !), un évènement inattendu se produisit. A peine un pas de fait, Jason finit par faire réagir l'adversaire d'Arya. En effet, alors que le combat était toujours en cours, un point d'exclamation s'afficha au dessus de la tête du gamin.

Jason venait d'enclencher par mégarde et à nouveau le combat qui était en train d'avoir lieu. Le sprite de l'adversaire se dédoubla sous l'effet de surchauffe de l'IA. Léo jubilait. Plus le bug était bizarre, plus ils avaient de chance de retrouver la trace de Missingno. Et ça, c'était bien la première fois qu'il voyait une telle chose se produire ! "Excellent travail Jason ! Si avec ça il ne pointe pas le bout de son nez..."

Jason Mills affronte Gamin (3 pokémons, 2 pokémons valides)

Il envoie Nosferapti nv 14 au combat !

Que voulez-vous faire ?




Marian Breaks affronte Scout (2 pokémons valides)

Il envoie Chenipan nv 14 au combat !


Galopa lance Flammèche sur Chenipan
C'est très efficace !
PV restants de Chenipan : 0%

Chenipan nv 14 est KO ! Galopa monte au niveau 51 !
(Nouvelles Stats : PV : 119 ; Att : 206 ; Def : 175 ; Vit : 211 ; Spé : 186 )

Scout envoie Aspicot nv 14 ! (1 pokémon valide)

Que voulez-vous faire ?




"Alors, ça vous fait quoi de vous retrouver sur ce pont mythique ?"

Il espérait que ses cobayes volontaires s'amusaient bien. Du côté de son écran de contrôle, il remarqua que quelque chose semblait essayer de percer ses défenses, mais c'était une force peu hostile. Un peu comme si le programme était plutôt curieux que vindicatif. En tout cas, ce n'était pas Missingno, la créature était plus... Brut de décoffrage. Et avec le temps, il avait réussi à savoir à peu près comment elle agissait.

Toutefois, le coup de Jason avait eut tôt fait d'augmenter significativement l'activité informatique au sein du jeu. C'était comme essayer de blesser un Dracaufeu avec une aiguille à coudre. C'était peu efficace mais ça attirait forcément l'attention. Par contre, si c'était 5 fins de combats de dresseur d'un coup...




Prochaine modération : le 16 octobre !


avatar ©️ Elune Crowley.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur


avatar
Modo RP & Dresseur

C-GEAR
Inscrit le : 31/12/2015
Messages : 528

Région : Johto
Mar 25 Sep - 17:34
Une musique familière s'éleva autour d'eux, signalant le début de l'affrontement. Jason se sentait aussi fébrile qu'un bambin dans un magasin de jouets ; il résistait à grand peine à une impulsion refoulée, soit celle de sautiller sur place tout en tapant dans ses mains. Les difficultés physiques éprouvées lors de leur arrivée étant désormais chose du passé, il lança sa pokéball pixélisée d'un vigoureux mouvement de bras. Son adversaire l'imita dans un synchronisme parfait. Autour d'eux, le même phénomène se produisait, tous les combats ayant été déclenchés au même moment, au signal de Léo. La voix de celui-ci retentit d'ailleurs, entrecoupant légèrement la trame sonore ; il s'agissait de nouvelles consignes. Jason hocha la tête en signe d'assentiment. Il irait prêter main forte à Arya sitôt son duel terminé.

« En avant toute ! » 

Le noadkoko poussa un cri et s'élança maladroitement en direction du petit singe. Il leva l'une de ses pattes et l'abattit lourdement, écrasant littéralement la compétition. Contrairement à ce que l'adolescent croyait, il n'y eut pas d'effet spécial accompagnant la disparition du férosinge. Il poussa seulement une complainte distordue, d'un octave plus grave que lorsqu'il était apparut sur le pont, avant de regagner sa balle bicolore. « Euh... C'était rapide. » Sur sa cartouche, il n'avait jamais atteint un tel niveau d'efficacité à ce stade-ci du jeu. Il commençait à comprendre le potentiel des créatures sélectionnées et implantées par le scientifique, mais il savait qu'il n'était pas encore à bout de surprises et de découvertes. 

Il se tourna vers Arya, qui ne semblait pas en si mauvaise posture que ça, et fit un pas dans sa direction. Un geste qu'il regretta aussitôt. Il y eut une réaction immédiate et le dresseur qu'elle affrontait se dédoubla. La copie se détacha de l'original et le toisa de son regard dénué d'émotions. Le point d'exclamation qui flottait au-dessus de sa tête s'effaçant brusquement et il envoya un nosferapti. « Désolé Arya, je pensais que ce serait plus simple ! » Le contrôle qu'exerçait MissingNo sur les données informations était un brin flippant. Si elle pouvait générer de nouveaux ennemis en une fraction de seconde, ou diviser ses forces pour couvrir davantage de terrain et empêcher l'entraide entre participants, comment cette entité réagirait-elle une fois ses pions vaincus ? Allait-elle se déchaîner ? 

« C'est... particulier. Mais ça ravive de bons souvenirs. »  




Noadkoko niv.51 ( Koko )
PV : 150 ; Att : 201 ; Def : 191 ; Vit : 160 ; Spé : 231
Attaques : Écrasement, Lance-Soleil, Vampigraine, Protection.

Noadkoko utilise Écrasement.


Babibel le Moufouette est fier supporter du Nokuma Dex.

DC:
 
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur


avatar
Dresseur Alola

C-GEAR
Inscrit le : 25/04/2018
Messages : 118

Région : Alola
Dim 30 Sep - 10:29
5 Dresseurs sur un pont. S’il n’avait pas tout de suite fait le rapprochement, ça finit par enfin lui faire tilt. Le pont pépite. Ce pont qu’il avait toujours passé avec une facilité déconcertante d’ailleurs. Sans doute pour cela qu’il n’avait pas reconnu la zone directement. Mais soit. L’ossatueur qu’il avait choisi était donc debout devant lui, alors que la musique d’un combat résonnait tout autour d’eux. Concentré et silencieux, le blond se rendit vite compte que le combat était inégale. Mais c’était sans doute le plan de Léo n’est-ce pas ?… Il leur avait demandé de mettre le boxon après tout. En soit, écraser le pont pépite, à 5, avec une facilité déconcertante c’était… Et bien… C’était… Voila.

- D’accord. On y va Ossatueur. Lance Coup d’Boule.

Il restait d’un calme étonnant, malgré toute les sensations qu’il pouvait ressentir. C’était assez plaisant dans le fond, de rejouer à ce jeu, de cette façon. Même s’ils n’allaient pas suivre le scénario de base. Ils étaient là pour le boulot après tout. N’est-ce pas ?
Enfin. Son pokemon pixélisé ce mit donc en mouvement, fonçant sur le pauvre volatile qui n’avait aucune chance d’y réchapper. Et il abattit son crâne sur le roucool, l’envoyant directement dans sa pokeball après que sa barre de vie est atteint les zéro. En voila un de moins.

Durant la transition entre les deux adversaires, le blond prit le temps d’observer un peu les autres. Ils avaient tous bien avancé dans leur quête, avec une facilité tout aussi visible que lui. Il regarda ce Jason aller à la rescousse d’Arya, et ce dresseur ce dédoubler pour l’affronter. Oh. C’était… Hm… Effrayant quand on y pensait. Mais bon… Il fit une moue légère avant de se déconcentrer sur son adversaire qui venait d’envoyer un Nidoran femelle. Ce pauvre Nidoran qui ne verrait jamais l’évolution. Mais bon. Puisqu’il s’agissait d’un tas de pixels, avait-il vraiment conscience de son fardeau ?
Enfin. Observant les autres dresseurs, il tacha de se calquer sur leurs ordres pour donner le sien. Pour que son pokemon attaque au même moment. Qu’il mette au sol son adversaire dans les même temps. Que les combats puissent terminer en même temps, comme l’avait demandé Leo…
_______
Allié

Ossatueur lvl51
PV : 114 ; Att : 186 ; Def : 216 ; Vit : 150 ; Spé : 155
Coup D'boule - Frénésie - Osmerang - Massd'os

Ossatueur lance Coup D'boule sur Nidoran(f)


Maceo Bougonne en PURPLE

www - www - www - www + event - Almia
Infos à savoir:
 
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur https://ocylan.deviantart.com/


avatar
Ranger Kalos

C-GEAR
Inscrit le : 12/11/2015
Messages : 2516

Région : Kalos
Dim 30 Sep - 19:05
Le Pont Pépite du jeu de Léo est exactement celui dont je me souviens.

Très impressionnée par la rapidité avec laquelle les décors se mettent en place autour de nous, j’oublie momentanément mes diverses craintes pour ne plus ressentir que du plaisir. Nous sommes tous projetés sur le pont dans le but de déclencher des combats de manière simultané. La logique m’échappe complètement mais je passe sur ces détails avec légèreté : le simple fait de voir la gamine apparaître et me provoquer suffit à ce que je ne me pose pas davantage de questions sur les chances de trouver MissingNo. Je me demande plutôt si la combinaison me permettra de ressentir les affres du combat qui s’engage.

Le Smogogo qui sort de la pokeball que j’envoie est obéissant et visiblement bien plus fort que le pokemon envoyé par mon adversaire. La gamine de pixels est saisissante vue de si près et en réalité virtuelle ; bluffée, je me laisse absorbée et n’aperçoit pas immédiatement son roucool. Aussitôt que j’aperçois son bec pointu et ses serres acérées, je panique et demande au pokemon poison d’être prudent. Alors que je cherche un moyen de m’adresser à lui, je me demande s’il va comprendre mes consignes.


« NE T’APPROCHE PAS DE LUI ! »

Les indications étaient claires ; et heureusement le Smogogo, intelligent.

Il se servit d’une attaque détritus. Le Roucool avait été trop téméraire et sans doute trop encouragé par la fillette qui s’agitait comme une pom-pom. C’était impressionnant de voir la fluidité de ses mouvements : pour un amas de données, elle s’en sortait plutôt bien. Elle semblait en revanche ne pas avoir plus de répartie que les emballages carambar et la discussion s’enlisa très vite : Léo n’avait pas poussé le vice d’ajouter des lignes de dialogue dignes des plus grands films. Un détail parmi d’autres : le véritable plaisir fut dans le combat. Tant que je ne me concentrais pas vraiment sur ce que faisaient les autres : un coup d’œil de temps à autres, tout au plus.

Admirer son pokemon – même temporaire et pixellisé – pendant un combat sans avoir peur de la mort ou des plus graves blessures était un véritable paradis. La pression sur les épaules était toute autre : l’échine ne se courbait pas de la même manière. Je ne me rendais pas compte que mon langage corporel était très différent : ma posture en elle-même était bien plus détendue que lors d’un combat dans la réalité. Ici, Lenny risquait certes d’exploser au contact du Roucool mais un passage au centre pokemon suffirait pour, comme par magie, restaurer sa santé et la totalité de son corps. Aucun danger de le voir mourir. Bien que je ne me précipitais jamais au-devant des ennuis dans la réalité, ils avaient cette mauvaise manie de me coller à la peau et je n’avais jamais observé un combat sans ressentir la moindre inquiétude pour mes compagnons.

Quant au Smogogo, tout était très différent. Je m’y attachais déjà certes mais je ne ressentais pas cette tension coutumière. Le Roucool échoua dans toutes ses tentatives d’attaque : il n’était pas assez rapide. Les Smogogo n’étant pas particulièrement rapides, cela témoignait sans doute d’un écart de niveaux trop important entre eux : et en effet, et une attaque et une seule, Lenny fut déclaré vainqueur par Léo qui embraya aussitôt le logiciel pour la suite du duel.


*

Pour une raison ou pour une autre, le pnj faisant face à Arya se dédoubla soudain à l'arrivée de Jason.

Léo en fut le premier excité tandis que sur ses ordres, le brun venait prêter main fort au Raichu d'Arya qui ne semblait pas en avoir besoin. Peut-être était-ce le déclenchement de tous les combats en même temps qui produisit cet effet, ou peut-être était-ce le pnj qui réagissait à ce nouvel adversaire. Aucune créature mystérieuse ressemblant à un pokemon n'apparut : pas de MissingNo à l'horizon, juste un parfait sosie de la gamine dédoublée. En quoi cela était-ce bon signe, je me le demandais : l'excitation du scientifique pourtant ne laissait pas de doute. Il était le plus heureux de constater ce bug.


"Excellent travail Jason ! Si avec ça il ne pointe pas le bout de son nez..."

Ces fameux bugs dont il avait parlé ne seraient donc que des appâts pour attirer la créature ? Je commençais à me poser de plus en plus de questions et espérais secrètement que la mystérieuse chose apparaîtrait malgré tous les dangers qu'elle incarne.




Smogogo lvl 51 rebaptisé Lenny (l)
PV = 119 / Att = 196 / Def = 226 / Vit = 165 / Spé = 191
attaques - brouillard (nor) - détritus (psn) - destruction (nor) - buée noire (glc)

> Smogogo lance détritus sur Nidoran F
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur


avatar
Modo RP & Scientifique

C-GEAR
Inscrit le : 09/08/2014
Messages : 2719

Région : Kanto
Lun 1 Oct - 21:33
Sans savoir réellement pourquoi, tu avais brusquement l'impression de te retrouver dans une course contre la montre. Le fait de devoir combattre en simultané te rendait un peu nerveuse. Tu avais certes l'habitude de coordonné plusieurs pokémon en même temps lors de combats pouvant aller jusqu'a des 4vs4 dans la nature, mais c'était une autre paire de manche quand on devait faire équipe avec d'autres dresseurs. Heureusement Léo était la pour vous donnez un coup de main, ce qui t'amusa pendant quelques secondes, comme s'il était le dresseur et vous les pokémon, par extension avec ceux de pixel juste devant vous.

Tu devais reconnaitre malgré tes craintes vis à vis de MissingNo, tu étais terriblement captivée par le monde qui t'entourait. Cette texture de pixel devant tes yeux avait quelque chose de magnifique. Tu donnerais cher pour en avoir une copie et pouvoir y apporter tes retouches personnelles. Si on mettait de côté cette histoire de transfert dans la réalité, tu aurais surement été à 100% très enthousiaste d'être ici. Mais l'expérience aussi plaisante qu'elle était te montrait à quel point la réalité avait également son importance. Vivre une vraie aventure, en parcourant réellement les routes que vous pouviez trouver dans ce jeu, ce n'était pas comparable.

C'était peut être également du au fait que le Raichu, n'avait donné aucune chance a son adversaire. Toi même tu avais tendance a bien te préparer quand tu allais combattre un autre dresseur, voir trop bien te préparer, mais la, c'était juste un massacre pur et simple. Tu avais l'impression d'être un boss final qui détruisait tout sur son passage, ce qui te laissait partagée par la satisfaction de puissance et la frustration. Un bon combat, c'était quand son adversaire arrivait à retourner la situation, même quand elle semblait perdue d'avance. Hors tu doutais réellement que les PNJ avaient le niveau pour, ni même que ce soit réellement l'objectif de votre mission de toute façon.
Tu regardas le Rattata disparaitre après l'attaque Tonnerre de ton pokémon. Tu te réveillas de ta torpeur quand Léo envoya Jason t'aider. Sur le moment, tu faillis répliquer que tu pouvais te débrouiller comme une grande, mais ca n'aurait pas été très gentil pour lui, alors qu'il était déjà à côté de toi pour mettre l'un des pokémon de ton PNJ KO. Cela dit, le jeu ne semblait pas l'entendre de cette oreille vu que le gamin de pixel en face de toi était en train de se dédoubler. Ok, ca par contre, c'était un bug qui te donnait des frissons. S'il y avait bien un sujet sur lequel tu étais maniaque, c'était la propreté et l'efficacité de tes codes. Voir ce genre de truc arriver, ca allait te donner des attaques c'était sûr ! Léo lui semblait jubiler et tu commençais réellement à te demander s'il avait récupérer toutes ses facultés cognitives suite a sa mauvaise expérience légendaire dans le monde de la science. Tu inspiras à fond pour tenter de ne plus y penser et tu te tournas vers Jason avec un petit sourire alors que celui ci semblait bien embêter de ne pas pouvoir t'aider au final.

- Pas de soucis de t'inquiète pas ! Tant qu'on ne se retrouve pas contre une armée de PNJ en colère, je suppose que ce n'est pas ca qui va nous embêter !

Tu avais dit cela en plaisantant, mais vu la facilité avec laquelle ton adversaire c'était dédoubler, tu commençais à te demander jusqu'où cela pouvait-il aller. Si seulement Ene ou Takane était avec toi, tu aurais eu ton bouclier et ton épée contre tout ca... Tu allais devoir réagir avec tes connaissances personnelles, sans aucune note, que ce soit pour les pokémon ou les bugs. Ca ressemblait à une interro surprise et tu détestais ca.
Alors tu paniquais une minute sur deux, Léo voulu faire la discussion. C'était peut être pour vous permettre de garder votre calme ou vos idées claires. Tu pris le temps de réfléchir à la question. A l'époque, Worick venait tout juste d'avoir Pride qui sortait de son œuf. Yakuru et Kyotaro étaient encore avec vous sur les routes. Le père de ton ami était vivant et que ce soit lui ou toi, vous n'aviez eu encore aucun traumatismes et vous commenciez doucement à voir pour le dex. Une vague de tristesse et de nostalgie te traversa, si bien que tu portas par automatisme ta main vers tes yeux pour recueillir des larmes qui n'existaient pas dans ce monde.

- C'est très nostalgique oui, j'ai l'impression qu'hier encore j'étais sur ce pont avec mes compagnons. C'est un véritable défi pour n'importe quel dresseur débutant, si on ne compte pas les arènes et il semblerait que le défi d'aujourd'hui n'en serait pas moins difficile qu'à l'époque, vu les bug qu'on va se prendre.





Raichu niv 51
PV : 114 ; Att : 196 ; Def : 160 ; Vit : 206 ; Spé : 196
Attaques : Cage Eclair ; Tonnerre ; Météores ; Reflet

Raichu attaque Tonnerre ! o/





:facepalm::
 


Cliquez pour plus d'information sur le W.A.dex!
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur


avatar
Coordinateur Kalos

C-GEAR
Inscrit le : 21/02/2018
Messages : 125

Région : Kalos
Hier à 22:40
Le décor est en place, les adversaires sont clairs et les pokémons sont de sortis. La consigne était claire : être tous synchrone pour foutre un maximum le boxon. C'était évident dans le timing de Marian qu'il a fait attention à faire attaquer son pokémon dans le même temps que ses autres compagnons. Même s'il est vif d'esprit et qu'il a un raisonnement très logique, il ne possède aucune connaissance en informatique donc sûrement qu'il ne comprend pas réellement l'intérêt d'être parfaitement synchrone sur un événement pour déranger un programme informatique. Pourtant, ce genre de considération ne semble même pas lui effleurer l'esprit en ce moment même. Il est en train de regarder le Galopa pixéliser lancer son attaque avec des yeux absolument émerveillés. Probablement qu'à cet instant, il en a même oublié jusqu'à la raison de sa présence dans ce jeu vidéo pour s'accorder une minute de pure joie. Il faut dire que malgré son jeune âge, il doit se montrer aussi nostalgique que ses ainés. On peut facilement déduire que lui aussi à une histoire autour de ce jeu vidéo à en juger par l'ancienneté de sa propre cartouche du jeu. Une cartouche qu'il avait constamment avec lui pendant qu'il réfléchissait sur sa participation à cette expérience. Qui sait quelle est l'histoire qu'il y a derrière ? Peut-être que c'est quelque chose de totalement banale, ou au contraire d'absolument poignant. Quoi qu'il en soit, ce n'est pas quelque chose qui possède un quelconque intérêt à cet instant.

L'attaque du Galopa sur le Chenipotte fait descendre la vie de ce dernier de manière presque comique. Un clignement de paupière et la barre est vide. C'est vrai que le type feu du Galopa est super efficace contre le type adverse mais c'est assez ridicule. D'autant plus que l'attaque utilisée était une attaque « Flammèche », qui est une attaque absolument basique et avec rien d'extraordinaire en termes de puissance. Ce qui est dérangeant dans cette histoire, ce n'était pas le fait que le pokémon ait été mis KO en un seul coup. C'était tout de même un simple Chenipotte face à un pokémon évolué qui utilisait une attaque super efficace. Il aurait été même étonnant qu'il encaisse une attaque. Ce qui est ridicule, c'est la vitesse à laquelle le pokémon a perdu sa vie. C'est sans aucun doute le signe d'un écart de puissance gargantuesque. Visiblement, Marian s'est fait la même réflexion, étant donné son expression mi- perplexe, mi- déçu. Son engouement semble redescendre d'un coup en même temps que ses épaules. Pourtant, cela ne semble pas l'avoir découragé. On dirait juste qu'il a pris un peu d'eau pour refroidir la machine qui était en train de trop s'échauffer. Après une inspiration, il reprend une composition neutre et vigilante.

De façon très infime, Marian recule légèrement, de moins d'un pas. Dans le même temps qu'il fait ça, il recule également légèrement son corps. Il ne fait rien de plus ensuite que jeter un coup d'œil à la situation de ses compagnons. Probablement qu'il s'est placé de la sorte afin d'avoir le plus de monde dans son champ de vision périphérique et pouvoir saisir rapidement la situation globale si un changement se produit. Nous pouvons également noter que ses jambes ne sont pas tendues et qu'elles sont même un peu pliées. Il était sans conteste dans une position qui offre un maximum de réactivité et de mouvement si quoi que ce soit devait arriver. Il avait visiblement quitté son attitude enfantine pour se reconcentrer sur leur situation. Pourtant, il semble prêt à réagir physiquement ou à courir s'il le faut mais est-ce que c'est réellement utile à l'intérieur d'un jeu vidéo ? Sûrement que non mais que peut-il faire d'autre ? Se montrer vigilant et prêt à réagir est le mieux qu'il peut faire, en particulier quand il fait partie d'une mission dont le but est de déranger une créature qui est presque omnipotente.

L'attitude alerte de Marian s'intensifia encore un peu au moment où il observe ce qui semble être un bug quand un personnage se dédouble. En regardant à nouveau devant lui face à son adversaire, il faisait en même temps quelques étirements de son cou et se campait un peu plus sur ses jambes. Visiblement, il s'attend à ce qu'il arrive quelque chose dans très peu de temps. Difficile de dire s'il s'agit d'une bonne ou d'une mauvaise nouvelle.



Galopa Lv 51
PV : 119 ; Att : 206 ; Def : 175 ; Vit : 211 ; Spé : 186
Attaques : Bélier, Écrasement, Flammèche, Danse-Flammes

Galopa lance Flammèche sur Aspicot


Info:
 

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur

Contenu sponsorisé



C-GEAR
Revenir en haut Aller en bas
 Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
(Page 2 sur 2) Aller à la page : Précédent  1, 2
Sujets similaires
-
» event coupe du monde la semaine prochaine
» [Tori] - Event - A l'Abri des Masques
» Event 5 : Ecriture & Dessin
» Halloween event !!!
» L'event d'halloween sur FR

Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Master Poké :: Le Pokémonde :: Région Kantô - 1E G E N :: Azuria-