AccueilAccueil  FAQFAQ  RechercherRechercher  FAQ de MPFAQ de MP  MembresMembres  GroupesGroupes  S'enregistrerS'enregistrer  ConnexionConnexion  





 

 
» Avec toi dans les parages...


avatar
Ranger Kantô

C-GEAR
Inscrit le : 24/12/2013
Messages : 11712

Région : Kanto | Hoenn
Mer 11 Juil - 5:12
Suite de ce rp.

Je déteste avoir des conversations de ce genre, des discussions de mise au point, sauf qu’elle devient nécessaire avec Hei. Pourtant, ce n’est pas la première fois que nous devons en avoir et je risque de répéter des choses que je lui ai déjà dites par le passé. Je ne sais pas s’il les oublie ou si c’est son naturel qui revient chaque fois, mais ça peut devenir pénible. Il me semble que des amis ne devraient pas à en avoir, sauf que c’est sans doute ma fermeture qui parle à ma place. Je comprends pour un couple, j’ai dû en avoir avec Isiel et c’est parfois essentiel. Par contre, même avec elle, on ne peut pas dire qu’elles ont réellement servi. Quand je prends le temps d’y songer et de passer en revue les souvenirs à ses côtés, je réalise que j’ai dû me répéter avec elle aussi... Je ne pense pas que nous aurions pu continuer ensemble, si les Rockets ne l’avaient pas assassinée. Ça me peine de penser à quelque chose comme ça, mais j’ai la quasi-certitude qu’elle n’aurait jamais pu accepter mes nouveaux choix de vie. Je ne suis même pas sûr que j’aurais eu cette volonté, si elle était encore présente... J’ai l’impression qu’elle me retenait dans la violence, ce dont je ne me rendais pas compte sur le coup. Je crois que, je viens tout juste de le réaliser. Elle s’excusait toujours, mais elle recommençait exactement les mêmes comportements ou me disait les mêmes mots qui me faisaient réagir de façon négative. Ça va trop loin pour que tu puisses prendre pleinement conscience que ses actes étaient calculés, qu’elle t’avait cerné au point de savoir que si elle allait trop loin, tu n’hésiterais pas à la quitter. À l’époque ça aurait été par orgueil et pour avoir le dessus, mais aujourd’hui, ça serait pour être serein. Elle te manipulait pour obtenir ce qu’elle voulait de toi n’importe quand, sachant exactement quand s’arrêter afin de ne pas franchir tes limites. La jeune femme les avait testés sans même que tu le remarques... Ma vie n’a plus rien à voir avec celle que j’avais à l’époque. Isiel n’en ferait plus partie. Ce n’est pas son univers. Même s’il ne se développe rien de plus que de l’amitié avec Gaeriel, je suis mieux entouré d’une personne comme elle.

Il y a tout un univers qui sépare leur tempérament, en effet. Très peu de femmes sont aussi fourbes et manipulatrices comme ton ex-petite amie l’était...

Bref, je sens qu’avec Hei, là tout de suite, ça ne sera pas simple. Comme chaque fois que nous avons eu une mise à point à faire. Je ne suis jamais doué pour parler de ce genre de choses, pour essayer de faire comprendre mon point de vue sans être brusque ou trop rude. Même si j’essaie de ne pas l’être, le naturel reprend le dessus, en fonction des réponses et des réactions que j’obtiens en retour. Tu pourrais presque réaliser la raison pour laquelle avec Isiel ça se passait toujours bien, mais toujours pas. Il vaut peut-être mieux ne pas y songer plus longuement. Ça serait dommage d’en venir à entretenir des émotions négatives envers une personne qui n’est plus et que tu as sincèrement aimée. Ça n’apporterait rien de bon. J’ignore pourquoi, mais mon collègue parvient à venir me piquer, à m’atteindre parfois avec juste sa nonchalance et son attitude qui me démontre que lui ne trouve pas grave ce que j’essaie de lui expliquer. J’en viens à me justifier davantage et je finis par en être contrarié. En regardant les choses sous cet angle, c’est étrange que nous parvenions aussi à nous entendre. Ça dépend de son humeur et de s’il se montre insistant. On dirait qu’il aime parfois me provoquer, sauf que c’est un comportement agaçant. J’espère que ce n’est pas ce qu’il fera, alors que je tente d’amorcer cette conversation qui ne me motive pas. Je vais m’acheter une poignée qui verrouille. Tu seras obligé de frapper avant d’entrer. Peut-être que j’aurais dû être plus direct quant au fait qu’il s’agit d’un comportement qui me dérange beaucoup, mais c’est ce que je fais d’habitude et il en profite pour tourner la situation au ridicule. En réponse, il rit et j’essaie de ne pas m’en offusquer. Il va se moquer ou ne pas me prendre au sérieux. Ouais, ça pourrait être une bonne idée. Alors, il me surprend. Je ne croyais pas qu’il me répondrait quelque chose comme ça. Je m’attendais à tout et n’importe quoi et il parvient tout de même à me sortir des mots complètement inattendus. Ça me déstabilise sur le coup et j’ignore quoi répondre à ça.

C’était exactement son intention afin que tu ne te braques pas contre lui. N’oublie pas qu’il est un expert dans le domaine de la psychologie. En le regardant, on ne croirait pas et il en joue.

Le silence s’étire, pendant que je cherche quoi dire. Il n’y a vraiment rien qui me vient à l’esprit, rien de plus que « ok ». Je m’en prendrai une aussi, même s’il y a aucune chance que tu entres dans ma chambre pendant que j’y suis. En effet, c’est inutile. Cette fois, je parviens à répliquer directement. C’est plutôt rare que ça arrive, je ne suis jamais pressé de m’exprimer. En tout cas, il est évident que je ne vais pas m’inviter dans sa chambre comme lui peut le faire dans la mienne. Je sais être civilisé et je sais respecter son intimité. Ce qui semble lui échapper puisque cette réciproque n’existe pas. Je trouve que c’est le minimum pour une bonne ambiance dans la maison et s’il ne peut pas respecter ça... Il doit comprendre que c’est essentiel pour moi. Ce n’est pas un caprice, ça me semble être la base pour une cohabitation harmonieuse. Peut-être qu’en le lui mentionnant dans des mots comme ceux-là, il en saisirait l’importance. Avant que je puisse bien formuler ma pensée, il reprend la parole. Mais j’ai compris. J’vais arrêter. Je vois bien que ça t’dérange vraiment et que je sors de la taquinerie. Un soupir m’échappe. Enfin. J’aimerais qu’il réalise ce genre de choses avant que je sois au bord de lui annoncer que je déménage ailleurs... Il n’est pas idiot, il a sans doute remarqué à quel point ça me dérangeait avant que je sois sur le point de craquer. J’ai envie de lui demander, mais je présume que cela ne servira à rien. Il vaut mieux opter pour une autre approche, pour lui faire comprendre que oui, il dépassait les bornes. Pour moi, c’est le minimum de respect que nous avons à avoir entre nous. J’ai droit d’avoir mon intimité et toi aussi. J’attends avant d’insister plus, selon si c’est nécessaire ou non. Avec de la chance, ça sera définitivement réglé dans les prochains instants et je n’aurai plus à m’en préoccuper. En tout cas, il me semble sincère et sérieux dans ce qu’il m’a dit.

Néanmoins, il reste toujours une part de méfiance avec lui, ne sachant jamais à quoi t’en tenir. Il lui arrive d’être sérieux pour ensuite reprendre la moquerie...

Modération:
 



clic:
 
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur


avatar
PNJ

C-GEAR
Inscrit le : 08/09/2013
Messages : 11283

Jeu 12 Juil - 0:38
M-Rayquaza utilise Cascade ! Il gagne un point d'expérience.
Niv.77 (3/5) > (4/5) !


Championne Sabrina accepte de vous affronter ! 
( pas besoin d'avoir des pouvoirs psychiques pour savoir qui va gagner /pan )
Elle envoie :

Un Mentali niv.60 !

Que voulez-vous faire ?



Moi, c'est MISTER J.
Un conseil, viens pas m'chercher. J'suis un mec qui sait jouer des poings, si tu cherches la bagarre, tu l'auras ! Et ça sera sanglant. T'es prévenu.

LA MODÉRATION RP, UN ART DE VIVRE.
formulaire pour aider les modérateurs:
 
avatar ©️ Elune Crowley ; stamp ©️ Iago Fitzroy.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur


avatar
Ranger Kantô

C-GEAR
Inscrit le : 24/12/2013
Messages : 11712

Région : Kanto | Hoenn
Sam 14 Juil - 3:05
Je m’attendais à tout de sa part, mais il m’a surpris dans le bon sens, cette fois. Si seulement ça pouvait survenir plus souvent, au lieu de me surprendre dans le mauvais sens. Au final, Hei a vraiment compris ce que je lui reprochais et il s’est engagé à ne plus le faire, après que je lui ai confié que j’envisageais le déménagement pour cette raison. Il m’a trouvé, il en a profité pour se moquer un peu plus, mais il a compris. C’est tout ce qui importe pour moi. Maintenant, j’espère que nous n’aurons plus à ramener ce sujet sur le tapis dans quelque temps. Je ne pense pas qu’il m’ait dit qu’il respecterait ma demande pour ensuite ne pas le faire, dans le but de me tromper et que je cesse d’envisager de partir. Juste que dans son envie de me taquiner, il lui arrive de ne pas penser plus loin que le bout de son nez, ou de laisser passer un long moment avant de revenir à la charge avec un sujet qui m’agace et dont je n’ai pas envie de discuter. J’ai pris conscience que c’est une sorte de moyen pour essayer de m’aider à être mieux avec moi-même, à me faire changer certains défauts que j’ai, mais je ne peux pas travailler sur tous les points de ma personnalité en même temps. Puis, autant dire que sa méthode laisse à désirer. Ce n’est pas ainsi qu’il m’encouragera, en générant des émotions négatives. Il aurait peut-être fallu que nous discutions aussi de ce point, sauf qu’il y a déjà eu une avancée. Je n’avais pas l’envie de m’attarder là-dessus pendant de longues heures. Si tu as moins tendance à fuir les confrontations et les émotions que génèrent ce genre de discussions, il reste un malaise lorsque le tout s’étend trop longtemps. Le besoin de couper court se fait ressentir et tu vas en ce sens, que la question soit définitivement réglée ou non. Il te reste un cheminement à faire de ce côté, et peut-être qu’il ne viendra jamais. Tu as déjà bien changé, quand on regarde celui que tu étais il y a à peine trois ans. Cela a eu un effet positif sur toutes les sphères de ta vie. C’est bien de pouvoir goûter au bonheur et à cette liberté d’agir que tu avais tant espéré, non?

Ce bonheur est arrivé tardivement pour toi, mais heureusement, il ne fait que commencer. Saisis-le sans hésitation, sans te dire que tu ne le mérites pas. À quoi cela servirait-il de continuer de te punir?


On a pu passer une journée tranquille par la suite, tandis que j’ai continué la formation de Hei au maniement de sabre. Je ne sais pas s’il a l’intention d’en utiliser un dans le cadre de nos missions, sauf qu’il est sincèrement intéressé. Pendant qu’il dépense un peu plus d’énergie que d’habitude, il ne me parle pas de sujets sensibles au moins. Ça lui occupe assez l’esprit pour qu’il n’y ait aucun risque. J’apprécie donc beaucoup ces moments que nous passons ensemble. Ils sont plus apaisants, et ça fait toujours du bien de se dépasser, physiquement. Il m’a déjà dit après coup qu’il comprenait mieux pourquoi je m’entraînais régulièrement. Il ne lui reste plus qu’à le faire aussi. Ça serait facile lors des jours de congé de me rejoindre à l’extérieur, mais il ne le fait pas. Peut-être qu’il pense que ça me dérangerait... ou il attend une invitation. Pourtant, ça me semble évident que ce n’est pas un problème. Il connaît ma volonté d’instaurer plus d’entraînement d’équipe, donc que nous soyons que tous les deux lors de nos jours de congé, ça me convient. Je pense plus qu’il n’a pas vraiment l’envie de bouger. Du moins, pas autant que moi. Il aime sa tranquillité, il aime ne rien faire, bien que cela le conduisait avant à la consommation. À cause de l’ennui et de l’absence d’activités, il n’avait que ça à faire, repenser à ses actes passés. J’admets que je crains une rechute quand je n’habiterai plus avec lui. J’ai tendance à être très actif et à l’occuper. Au final, il ne passe pas beaucoup de temps seul. J’ai aussi essayé de le motiver à se trouver davantage aux côtés de ses Pokémon, mais sur ce point, il y a encore du progrès à faire. J’ignore pour quelle raison il ne désire pas devenir plus proche d’eux. Il ne les voit pas comme des amis. Il faut aussi que je travaille sur moi, parce que tant qu’il ne les maltraite pas, je n’ai rien à redire sur ses méthodes de dressage. Il peut faire comme il le veut, même si je ne suis pas d’accord avec le fond. Par contre, je me dis aussi que ces créatures peuvent souffrir de cette forme de rejet affectif... Je ne suis pas un spécialiste en la matière, Ferir pourrait plus m’en parler, mais je ne crois pas avoir tort de le penser.

Ce sont des êtres dotés d’une sensibilité et d’une empathie sans doute plus élevées que celles des humains, donc ta déduction est bonne. Ils ont besoin de s’occuper, d’avoir de l’amour et de l’attention de la part des personnes avec lesquelles ils sont liés.

En plus, ses compagnons me voient agir avec les miens. Ils peuvent constater cette différence. Parfois, ils se mêlent à nous le temps d’un entraînement. Ils sont toujours hésitants à le faire, comme s’ils craignaient que nous allions refuser. Mes Pokémon les apprécient, il n’y a pas de discorde entre eux, donc je n’ai aucune raison de ne pas les inclure si c’est leur souhait. Puis, ça fait en sorte qu’ils apprennent à mieux collaborer avec mon équipe de mission. Ce n’est pas une mauvaise chose. Au moins, même s’ils ne nouent pas une relation amicale avec leur dresseur, ils le peuvent avec moi et avec mes compagnons. Ça fera changement pour eux aussi quand je déménagerai. Ils vont perdre tout un réseau, en dehors des missions. C’est vraiment dommage, sauf que je ne vois pas ce que je pourrais faire de plus... En tout cas, ils n’étaient pas loin aujourd’hui, à nous regarder nous entraîner ensemble. Je n’aurais pas cru que je puisse être un bon professeur, ce qui semble être le cas. Du moins, je peux constater des améliorations chez mon ami. Il se débrouille de mieux en mieux. Cependant, il lui faudrait d’autres personnes avec qui échanger quelques coups parce que mon style commence à devenir prévisible pour lui. Il sait anticiper certains de mes mouvements. Il est vrai que c’est toujours bon de continuer de se pratiquer, sauf que de varier apporte une expérience supplémentaire. Dans tous les cas, je compte poursuivre avec lui s’il le souhaite. Pendant ce temps, je n’ai pas droit à des remarques ou à des piques dont je me passerais. Bref, il paraît plus fatigué que moi, s’assoyant alors directement par terre. Le fait qu’il fume ne l’aide pas. Ses consommations passées non plus. En plus du fait qu’il ne s’entraîne pas de façon quotidienne. Au fil du temps, la condition physique peut se détériorer plus rapidement, si on n’en prend pas soin. J’aimerais bien être aussi en forme que toi... Paroles qu’il m’adresse avant d’engloutir plusieurs longues gorgées d’eau. Tu sais ce que tu as à faire pour y parvenir. Lorsqu’il dépose la bouteille par terre, il rit au même instant. J’vais y aller doucement. J’suis pas fou comme toi.

Il est vrai que ton rapport à la condition physique est particulier, mais tu y tiens et tu ne changeras pas sur ce point.

Aide à la modération:
 



clic:
 
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur


avatar
PNJ

C-GEAR
Inscrit le : 08/09/2013
Messages : 11283

Sam 14 Juil - 4:07

Mentali lance Vive-Attaque !
(-15 PV) Random 57, pas de critique.
PV de M-Rayquaza : 205/220

M-Rayquaza lance Mâchouille !
(-260 PV) Random 50, pas de critique. C'est super efficace !
PV de Mentali : 0/151

Mentali est K.O. ! M-Rayquaza gagne un point d'expérience et monte au niveau 78 (0/5) !


Championne Morgane envoie son prochain allié au combat :

Un Qulbutoke niv.60 !

Que voulez-vous faire ?

Récap :
Morgane :
Mentali = K.O.
Qulbutoke = full

Azamir :
M-Rayquaza = 205/220



Moi, c'est MISTER J.
Un conseil, viens pas m'chercher. J'suis un mec qui sait jouer des poings, si tu cherches la bagarre, tu l'auras ! Et ça sera sanglant. T'es prévenu.

LA MODÉRATION RP, UN ART DE VIVRE.
formulaire pour aider les modérateurs:
 
avatar ©️ Elune Crowley ; stamp ©️ Iago Fitzroy.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur


avatar
Ranger Kantô

C-GEAR
Inscrit le : 24/12/2013
Messages : 11712

Région : Kanto | Hoenn
Jeu 19 Juil - 5:13
Ça nous a fait du bien de nous entraîner, Hei et moi. Après les derniers jours plus laborieux, pendant lesquels il se montrait particulièrement pénible à mon égard, je dois dire que de passer du temps comme ça change les idées. Ça me permet de mieux laisser de côté ce qui s’est passé, sinon mon tempérament rancunier revient en force... Ce n’est pas ce que je veux, mais le contrôler est plus ardu qu’il n’y paraît. Je le suis tout de même moins qu’avant, donc il y a du progrès. Az? Sortant de mes pensées, je ramène mon regard vers mon ami. Il semble tout à coup beaucoup trop sérieux, tandis qu’il se relève de sa position assise. Je n’ai pas besoin de dire un mot qu’il comprend qu’il peut continuer de parler. Tu sais quand tu reverras Gaeriel? Sa question me dérange aussitôt. Je ne sais pas ce qu’il a derrière la tête, mais il a forcément quelque chose derrière la tête. Il ne m’en parle pas pour rien. Il est toujours comme ça et je dois avouer que c’est un trait qui me fatigue aussi, parfois. Avoir une conversation normale et sans arrière-pensée avec lui est impossible. Je ne sais pas ce qu’il va me sortir cette fois, mais dans tous les cas, je compte couper court. Je n’en sais rien. Je ne peux pas retourner à Kanto comme je le veux. Ce que tu sais déjà. Il me semble avoir été clair avec lui, avoir aussi exprimé, par mon intonation, qu’il ne doit pas insister. Il n’y a rien à dire de plus. C’est pareil avec Ferir, je ne sais pas non plus quand je pourrai lui rendre visite. Les travaux d’agrandissement pour son refuge doivent bientôt avoir lieu, en plus. Il est évident que je ne serai pas là pendant que des travailleurs, que je ne connais pas et qui peuvent avoir des contacts chez les Rockets, s’occuperont des rénovations. Ça risque de beaucoup retarder une visite sur Kanto. J’hésite à demander pourquoi il voulait savoir, mais je ne veux pas vraiment qu’il approfondisse sa pensée et que ça ne me plaise pas. La journée était bien partie et j’aimerais qu’elle continue comme c’était le cas. Pour une fois que c’était tranquille.

Tu ne le sens pas du tout, il y a anguille sous roche. La découvrir ne te fait pas trop envie.

C’est dommage.
Ça, je sais déjà. J’en suis pleinement conscience que c’est dommage, mais je ne peux pas me placer en danger, de même que placer en danger mes amis. Parfois, j’ai l’idée de m’isoler qui me traverse l’esprit. Je me dis que ça serait mieux de ne plus avoir de liens forts, de ne plus avoir de proches que les Rockets pourraient utiliser contre moi. C’est sans doute le mieux pour eux, pour qu’ils soient en sécurité. Ils vivraient tous leur vie sans avoir la moindre crainte de représailles pour quelque chose qui n’a absolument rien à voir avec eux. Ça ne concerne que moi, mais ça, l’organisation criminelle s’en fout. Tout moyen est bon pour m’atteindre. J’aimerais vraiment me débarrasser d’eux une bonne fois pour toutes. J’ignore ce que je dois faire pour y parvenir. Les idées me manquent. Vaincre la Ligue Pokémon une fois n’était pas suffisant. Cet accomplissement ne les a pas impressionnés, malgré une certaine aisance que nous avons eue au cours des différents combats. Il faudrait peut-être que j’y ramène Rayquaza... Sauf que je ne veux pas me servir de lui dans ce but, à moins qu’il soit entièrement d’accord avec l’idée. Je comprendrais qu’il n’ait pas envie de se dévoiler, il reste un Pokémon mythique aux yeux de la majorité. Bref, ça ne sert à rien de songer à tout cela maintenant. Tout comme c’est inutile que j’envisage de vivre seul dans mon coin et de couper tout contact avec mes proches. Je sais que j’en serais incapable. Je croyais que c’était à ma portée, avant. Quand j’ai perdu Isiel, je me disais que c’était la meilleure façon de rebondir et de ne plus être affecté. J’avais tort. J’avais tort sur ce point et sur une foule d’autres. Et j’ai sûrement tort sur d’autres encore. Au moins, je m’améliore et je vis mieux. C’est positif et je ne demande pas plus, après tout ce qui m’est arrivé. J’aurais pu ne pas survivre et ne pas me rendre au point où j’en suis, surtout que j’ai voulu que tout s’arrête... J’ignore pourquoi j’ai eu droit à plusieurs deuxièmes chances alors que d’autres ne peuvent même pas en avoir qu’une.

Ce n’est pas que tu te plains, c’est que tu ne comprends pas, que tu ne vois pas pourquoi la vie t’a accordé tout ce que tu as aujourd’hui. Ne chercher pas à comprendre, profites-en. Il y a tout de même un lourd prix à payer, plus lourd qu’il n’y paraît... Il se manifestera sous peu, te brisant encore un peu plus. Chaque reconstruction est de plus en plus ardue et elle répare moins bien que la précédente.

T’es sûr que tu ne veux pas les inviter ici? Je n’ai pas pu parler beaucoup avec ta chérie, mais elle m’semblait bien.
Je déteste quand il la désigne de cette façon, et il en a pleinement conscience. Il le fait exprès, comme d’habitude. Pourquoi, encore une fois, cherche-t-il à me faire réagir? Elle est mon amie, rien de plus. Arrête avec ça. Il m’a déjà fait admettre ce qu’il voulait que j’admette à ce sujet, ça ne sert à rien d’insister. Ne pas m’accorder le droit d’aimer était stupide, mais ça ne veut pas dire pour autant que je vais révéler quoi que ce soit quant à mes sentiments... S’il y a une chose que tu n’admettrais jamais, même envers toi-même, c’est cette peur du rejet, cette crainte de perdre un lien qui t’est cher. Tu préfères jouer au dur, te dire que ce n’est pas grave si une personne te tourne le dos. Bon, t’as commencé à te dire que tu ne réagirais pas aussi bien que tu le prétendais, mais tout le côté affectif qui y est lié se trouve encore dans le déni. Ce sont, à ton sens, des signes de faiblesse dont tu ne veux pas. C’est ancré en toi, même s’il y a eu un cheminement depuis ton enfance, période la plus restreinte de ton existence au niveau émotionnel... Et pourtant, il s’agit de la plus importante pour apprendre à se gérer, pour apprendre à contrôler les sentiments qui existent. Ça explique très bien le retard que tu traînes depuis, retard qui ne sera jamais possible de rattraper entièrement. Au moins, on peut dire que ça fait partie de ton charme. Je n’ai rien de plus à ajouter, sauf que je déduis que ce n’était pas assez pour que Hei lâche le morceau. L'expression qu’il arbore alors m’en dit long, me faisant soupirer avant même qu’il ouvre la bouche. J’ai encore et toujours cette question en tête : pourquoi? Ce qu’il peut être chiant...

S’il est vrai qu’il s’y prend mal, qu’il te heurte sans le vouloir, il ne souhaite que te voir t’épanouir. Pour plusieurs raisons, mais surtout parce que quelque part, il se voit en toi.

Aide à la modération:
 



clic:
 
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur


avatar
PNJ

C-GEAR
Inscrit le : 08/09/2013
Messages : 12118

Jeu 19 Juil - 12:09
Cizayox prend la place de M-Rayquaza !


Cizayox lance tranche-nuit
(-129 PV) c'est super efficace !
(random 96 : pas de CC)
PV Qulbutoké = 121/250


Qulbutoké lance charme
(l'attaque de Cizayox baisse de 2 crans !)
Nouvelle attaque Cizayox = 153


Récap :
Morgane :
Mentali = K.O.
PV Qulbutoké = 121/250

Azamir :
M-Rayquaza = 205/220
Cizayox full pv
Attaque de Cizayox -2 crans
Nouvelle attaque Cizayox = 153



Hum... un combat ? D'accord. Je suis MISTER K.
Aux paroles je préfère les actes. Mais viens pas pleurer après. En garde !

LA MODÉRATION RP, UN ART DE VIVRE.
formulaire pour aider les modérateurs:
 
avatar ©️ Elune Crowley ; stamp ©️ Iago Fitzroy.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur


avatar
Ranger Kantô

C-GEAR
Inscrit le : 24/12/2013
Messages : 11712

Région : Kanto | Hoenn
Mer 15 Aoû - 6:48
La conversation avec Hei est pénible. Il se borne à essayer de me faire admettre je ne sais pas quoi, à me pousser au bout de ma patience. J’ignore ce que je lui ai fait pour le faire chier à ce point, qu’il me rende une réciproque pareille. Par contre, je commence à en avoir réellement marre. Pour que j’en vienne à envisager de déménager, c’est fort. Je suis bien ici et ça allait la cohabitation. Il me ramène toujours les mêmes interrogations, les mêmes doutes et la même volonté de partir. C’est usant et je devrais peut-être arrêter d’essayer de dialoguer avec lui pour mettre tout cela en marche. Franchement, il est si borné et ancré dans sa mentalité que je ne crois pas que ça change. Une énième confrontation ne donnera rien. Il va me dire ce que je veux entendre sur le coup pour que j’arrête de me méfier, pour calmer le jeu avant de le reprendre plus tard. Exactement comme il le fait en ce moment. Je ne le comprends pas. Ce n’est pas une première, mais ça commence à être très lourd. Cela dit, peut-être qu’en essayant un autre angle d’approche, ça donnerait enfin de réels résultats. Ça vaut la peine de tenter. Une ultime et dernière tentative et après, je décroche. Après, je pars de mon côté bien que je n’en ai pas réellement envie. Ne sachant pas où je pourrais trouver un cadre de vie aussi paisible et éloigné de tout qu’ici. Un endroit qui serait sécuritaire pour moi, qui permettrait en plus à mes Pokémon de s’épanouir en restant libres presque tout le temps. Pour y avoir déjà réfléchi, je ne vois pas et c’est ce qui m’embête le plus, c’est ce qui me retient en dépit des prises de tête qui sont pénibles. Je ne te comprends pas, Hei. Je lance l’affirmation, attendant sa réaction avant de poursuivre. Il m’observe avec un sourcil haussé, ne semblant pas comprendre le but de mes paroles ni de quoi je lui parle soudainement. Ça en est presque amusant et j’en ai même envie de le laisser méditer là-dessus, voir quelle déduction il pourrait en tirer. Ça ne serait sûrement pas les bonnes, bien que parfois, il me surprend à tout saisir dans les intentions des autres ou dans ce que je pense vraiment et que je n’ai pas envie d’admettre.

Ne sous-estime pas ses capacités de déduction et celles de voir les pensées profondes des autres humains. Il t’a analysé à maintes reprises, apprenant à te cerner avec une facilité qui t’échappe et qui t’agace, même.

Et pourquoi ça? Au final, il me pose la question. Qu’est-ce que j’ai encore fait? Bon, celle-là est idiote et me fait me fermer. Il sait très bien ce qu’il fait pour me tomber sur les nerfs, pour que je me fâche contre lui. À croire que c’est tout ce qu’il veut, mais ce n’est pas ainsi que je définis l’amitié. Ce n’est pas comme si je ne lui avais pas déjà tout expliqué cela. Il le sait... et il a parfaitement conscience que je ne suis pas loin d’être à bout. Bref, je ne voulais pas être rude, mais tant pis. À un moment, il faut que ça lui rentre en tête parce que c’est trop pour moi. Tu prétends être mon ami, mais tu me pousses à vouloir partir d’ici. Je sais bien que ce n’est pas ce que tu veux, et ce n’est pas non plus ce que je veux, sauf qu’il vient un moment que c’est trop pour moi. Encore une fois, j’ignore si je suis clair dans mes explications. Je ne suis jamais doué avec les mots, pour exprimer comment je me sens et pour tâcher de le faire comprendre. Pourtant, je pense aussi que même sans, il aurait pu s’en rendre compte par lui-même. Il pourrait voir qu’il a poussé le bouchon trop loin et que sans action de sa part pour le replacer, il va rompre. Wow, toi qui te lances dans la métaphore, on aura tout vu! Et une métaphore qui fonctionne, ça a de quoi étonner. Il faudrait que tu la lui dises. Maintenant, la balle est dans son camp. C’est lui qui voit s’il change ou non de comportement, et si ce n’est pas le cas, il ne me restera plus qu’à prendre les actions nécessaires. Il ne voulait plus être seul, mais il n’était pas aussi désagréable au début, pendant que je l’aidais avec sa dépendance... Ça le rendait amorphe et voilà comment il me remercie pour mon aide. Je dois admettre que ça me vexe et que j’ai l’impression d’avoir été utilisé. Ce n’est pas un sentiment très agréable. Je ne parviens pas à dire si c’est bel et bien le cas. S’il faut que ça le soit, je pars même dans la journée.

Tu seras trop en colère pour rester à ses côtés, c’est évident. Heureusement pour toi, l’organisation qui t’emploie dispose de chambres pour ses membres. Dans tous les cas, tu ne te retrouveras pas à la rue.

Je n’ai pas l’impression que tu me respectes ni que tu me considères vraiment comme un ami. C’est disparu depuis que tu as cessé de consommer. Face au silence qui s’étire, face à son expression que je ne parviens pas à déchiffrer (comme d’habitude), je continue de parler, de m’emporter. Ça devient grotesque, il serait temps que ça cesse pour de bon. Voilà longtemps qu’on ne m’avait pas fait réagir autant. C’est un autre signe qu’il faut que j’agisse. Vivre dans une telle ambiance ne m’intéresse pas. Il finira toujours par être seul s’il continue ainsi. Ça, je lui ai déjà dit donc je ne compte pas me répéter. Il n’a qu’à m’écouter quand je prends la peine de lui donner des conseils. Ils ne me semblent pas être si mauvais. En tout cas, je ne le ferai plus, sauf dans le cadre des missions. Je n’aurais peut-être pas dû, non plus, le reprendre dans l’équipe. Je lui ai permis de rester avec les Skyfall malgré la lourde erreur qu’il a commise, lui accordant une seconde chance. Sans moi, il n’aurait plus de travail chez Shadow’s Path. Il a perdu son rôle de leader, il allait tout perdre. J’ai accepté de le prendre sous mon aile, de l’aider du mieux que je le pouvais. Je me suis vraiment fait avoir. Je ne me croyais pas si con ni si naïf. Plus tu te perds dans tes réflexions, plus ton visage devient dur et fermé. Tes poings se serrent, ton dos se raidit. Il s’agit de signes qui ne mentent pas et que Hei parvient à voir. Il ne saisit pas l’ampleur des pensées qui t’envahissent, de la sévérité dont tu fais preuve à son égard ni d’à quel point t’es vexé en croyant avoir été utilisé. Il aimerait te poser plus de questions, mais il sait que quand tu commences à plonger dans un tel état, c’est inutile. Il va falloir qu’il calme le jeu avant tout, avant que t’acceptes de t’ouvrir une fois de plus. En tout cas, il est surpris, ne s’attendant pas à ce que tu sois en colère à ce point. Cette fois, il a définitivement compris qu’il a trop taquiné, qu’il est allé trop loin. Dommage qu’il faille en arriver à ce point pour qu’enfin, il abandonne complètement, bien qu’il avait déjà dit qu’il le ferait...

Rétablir la vérité devient une nécessité.

Aide à la modération:
 



clic:
 
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur


avatar
PNJ

C-GEAR
Inscrit le : 08/09/2013
Messages : 11058

Mer 15 Aoû - 10:02

Cizayox lance tranche-nuit
(-67 PV) c'est super efficace !
(random 62: pas de CC)
PV Qulbutoké = 54/250


Qulbutoké lance Riposte
(-134 PV)
PV de Cizayox = 69/203




Récap :
Morgane :
Mentali = K.O.
PV Qulbutoké = 54/250

Azamir :
M-Rayquaza = 205/220
Cizayox = 69/203
Attaque de Cizayox -2 crans
Nouvelle attaque Cizayox = 153



Oh, vous savez, je ne suis pas du genre violent... Je suis  MISTER L. Quand je le peux, j'évite, mais quand il le faut vraiment, combattre ne me pose aucun souci.
Non, aucun.


LA MODÉRATION RP, UN ART DE VIVRE.
formulaire pour aider les modérateurs:
 
avatar ©️ Elune Crowley  ; stamp ©️ Iago Fitzroy.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur


avatar
Ranger Kantô

C-GEAR
Inscrit le : 24/12/2013
Messages : 11712

Région : Kanto | Hoenn
Jeu 23 Aoû - 2:05
Point de vue de Hei

Ces derniers jours, une tension règne dans la maison, une tension constante qui a de la difficulté à s’estomper. Malgré les discussions, il y a des éléments moins plaisants qui persistent et il ne faut pas être devin pour en comprendre les raisons. Oh tu les sais, mais de là à savoir comment agir et réagir, c’est un peu plus délicat. Ce n’est pas ta force, tu craignais que ça finisse par arriver et te voilà devant le fait accompli, te plaçant sur la défensive (ce qui ne va pas améliorer l’ambiance, soyons honnête). Voilà pourquoi tu es sûrement mieux de vivre seul, toujours. Ton tempérament est redevenu le même depuis que tu as cessé de consommer des drogues dures, ça te pèse sur les épaules. Tu ne peux t’empêcher de taquiner, de pousser cela sur les points sensibles des autres pour qu’ils en prennent conscience et qu’ils puissent s’améliorer afin de mieux vivre. Tes intentions derrière ne sont jamais d’être blessant, jamais d’être chiant. Tu ne veux que le bien de ceux qui gravitent autour de toi, de tes proches et amis. C’est juste que la méthode pour parvenir à cette fin, pour qu’ils en viennent à réaliser leurs petits défauts qui les briment n’est pas la meilleure qui soit... Franchement, tu n’aimerais pas avoir à subir un tel comportement au quotidien. Tu ne le tolérerais pas, mais tu l’infliges aux autres. Voilà qui est une belle contradiction, n’est-ce pas? Faire ce qu’on ne voudrait pas que les autres nous fassent, c’est une mentalité difficile à tenir et à avoir. Ton tempérament ne date malheureusement pas d’hier. Tu savais d’avance que ça risquait de survenir, voilà une des raisons qui ont fait en sorte que les premières tentatives de te sevrer ont été des échecs. Néanmoins, le danger que tu représentais pour les missions aura eu le dessus sur le reste, ce qui n’est pas une mauvaise chose. Désormais, tu es bien lucide et tu sais mieux jauger les situations auxquelles tu fais face. C’est juste que tu as tendance à mettre en péril tes relations à cause de ce petit côté agaçant de ta personnalité, côté que tu ne parviens pas à réprimer totalement. T’en connais les possibles ravages puisque plusieurs amis, même des collègues, t’ont tourné le dos, par le passé. Et c’est malheureusement en train de se répéter avec Azamir...

Pourtant, tu l’apprécies beaucoup. Il est ton premier ami depuis longtemps, depuis cet emprisonnement, si on peut le dire ainsi, que tu as vécu. Depuis cette mission d’infiltration qui a mal tourné, devenant un jouet entre les mains des criminels de cette organisation. Être vendu par un collègue est dans une des pires expériences à vivre... Tu faisais tout ce qu’ils voulaient, tout ce qu’ils exigeaient pour espérer rester en vie quand ils se lasseraient de toi. En y repensant, tu te dis que c’était un peu idiot. Jamais des types pareils n’auraient laissé filé un policier sous couverture, bien qu’à ton ancien travail, ils croyaient tous que tu étais devenu un des leurs. Un piège parfait qui aura bien failli avoir ta peau. T’en être sorti ne t’a pas spécialement procuré de joie sur le coup. Même quand on t’a expliqué qui t’avait sauvé la vie et ce qu’on t’offrait en retour, soit de devenir un membre de Shadow’s Path. Avec les événements qui s’étaient passés, l’envie de vivre n’existait plus vraiment. Tu survivais, te disant qu’au pire, quelqu’un ici t’achèverait, sinon que ça surviendrait au cours d’une mission. Parfois, ce n’est pas passé loin. Avant d’obtenir ta propre équipe et d’ainsi avoir le pouvoir de choisir tes collègues, il a fallu que tu t’associes avec des gens avec lesquels tu n’avais pas d’affinité. Tu étais amorphe et complètement plongé dans la drogue pour tenter de chasser les images de tes souvenirs, pour oublier les actes que tu as pu commettre sous la menace. C’est horrible de se dire que tu es devenu une poupée entre leurs mains... La honte et la culpabilité étaient énormes, à ce moment. Aujourd’hui, tu as pu relativiser et te pardonner pour ce passage de ta vie. Une étape essentielle pour te tourner vers l’avenir, pour apprendre à vivre et pour rompre avec tes dépendances. Pour le moment, le dernier point n’est pas encore d’actualité. Tu as seulement changé de dépendance, mais au moins, celle à la nicotine est moins dérangeante dans le cadre de ton travail. Elle est toujours dommageable pour ta santé... D’ailleurs, ton colocataire ne se prive pas de te le rappeler, à l’occasion. La condition physique est si importante pour lui, c’est normal qu’il ne puisse pas s’empêcher de t’en parler.

Bref, tu sais que tu te trouves au pied du mur. Il suffit d’entendre les réponses que te fait Azamir pour le comprendre. Cette fois, il faut que tu sois sérieux. M’enfin, tu l’étais aussi lors des précédentes conversations. Ce n’est pas le souci. Ton comportement change pendant quelques jours, mais le naturel reprend ensuite le dessus sans que tu parviennes à le contrôler. C’est plutôt problématique. Là, il n’y a plus de choix, plus d’échappatoire. Si ta réponse n’est pas satisfaisante, il ne restera pas, votre amitié prendra un coup suite auquel elle pourrait ne pas se relever... Sauf que tu te sens ridicule d’avance d’expliquer le souci, avant même d’avoir tenté. T’es convaincu que ça ne sera pas suffisant et que ton chef d’équipe instaurera de la distance entre vous. C’est grâce à lui que tu as pu te sevrer, grâce à lui que tu as pu rester dans l’équipe Skyfall en dépit de la grosse bêtise que tu as faite et pour laquelle tu as encore du mal à te pardonner... Tu le tiens en haute estime et c’est sans doute la raison pour laquelle tu essaies, tant bien que mal (mais plus mal, faut l’admettre), de lui faire comprendre les petits points de sa personnalité qui le briment. Mais t’auras beau lui parler autant que tu le veux de sa pudeur, ça ne s’estompe pas d’un claquement de doigts. Il le voudrait, mais quelque chose de si ancré, qui provoque une telle gêne, ça prend plus que des efforts pour s’en défaire. Donc, il en va de même pour plusieurs choses avec lesquelles tu peux le piquer. Néanmoins, le sujet le plus sensible reste bien évidemment les sentiments amoureux qu’il a développés. Tu devrais comprendre qu’il n’a plus besoin d’en entendre parler, qu’il doit y réfléchir par lui-même parce qu’il n’a pas envie de se laisser influencer. Pourtant, il est aussi terre à terre que tu peux l’être, jaugeant tout sur le rationnel. En tout cas, tu n’avais pas conscience que ton comportement pouvait être interprété comme un manque de respect et ce n’était pas du tout ton intention. Va falloir que tu trouves quoi lui dire sous peu, avant qu’il se lasse et se détourne. Ça ne ferait que renforcer son impression, rien de bon...

Mais tout comme lui, tu détestes parler de sujets personnels...

Aide à la modération:
 



clic:
 
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur


avatar
PNJ

C-GEAR
Inscrit le : 08/09/2013
Messages : 12118

Dim 26 Aoû - 12:52

Cizayox lance tranche-nuit
(-67 PV) c'est super efficace !
(random 49 : pas de CC)
PV Qulbutoké = 0/250

Qulbutoké est KO !
Cizayox gagne 1 pt d'xp
Cizayox lvl 73 (0/5) > 1/5



Morgane envoie Lippoutou lvl 68 au combat


Récap :
Morgane :
Mentali KO
Qulbutoké KO
Lippoutou full pv

Azamir :
M-Rayquaza = 205/220
Cizayox = 69/203
Attaque de Cizayox -2 crans
Nouvelle attaque Cizayox = 153



Hum... un combat ? D'accord. Je suis MISTER K.
Aux paroles je préfère les actes. Mais viens pas pleurer après. En garde !

LA MODÉRATION RP, UN ART DE VIVRE.
formulaire pour aider les modérateurs:
 
avatar ©️ Elune Crowley ; stamp ©️ Iago Fitzroy.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur

Contenu sponsorisé



C-GEAR
Revenir en haut Aller en bas
 Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Sujets similaires
-
» Un bourguignon dans les parages.
» MACARON RATIERE FEMELLE VOLEE AVEC VOITURE DANS LE 78
» Dragons saison 4 : Par delà les rives [Avec spoilers] (2016) DreamWorks
» Une sceptre... Ou un archet ?
» les utilisations fun d'un chariot de guerre

Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Master Poké :: Le Pokémonde :: Région Kantô - 1E G E N :: Safrania-