AccueilAccueil  FAQFAQ  RechercherRechercher  FAQ de MPFAQ de MP  MembresMembres  GroupesGroupes  S'enregistrerS'enregistrer  ConnexionConnexion  





 
» [Modéré] Le calme après la tempête...


avatar
Dresseur Johto

C-GEAR
Inscrit le : 06/07/2018
Messages : 22

Région : Johto
Sam 7 Juil - 22:29

Le calme après la tempête...


 « Prend Anastasiya avec toi Jason, et pars d’ici. Quitte la base, et rejoint la zone 03. Je t’y rejoins dès que je le peux. Je vais vous couvrir. »

Les mots raisonne encore dans son esprit, comme s’il venait de les répéter à nouveau. Ses oreilles bourdonnent dut à ce silence soudain dans lequel il c’était retrouvé… La forêt… La forêt était étrangement silencieuse pour lui. Peut-être un peu trop. Était-il devenu sourd ?… Sans doute. Pour combien temps ? Il espérait juste que ce ne soit pas irréparable.
Sa respiration était saccadé, difficile. Chaque fois que l’air passé dans sa gorge, celle-ci semblait s’enflammer, le bruler. Il avait trop donné et il le savait. Jason allait lui passer un savon, une fois de plus. Enfin. S’il parvenait seulement à rejoindre leur lieu de rendez-vous. Pour le moment… C’était loin d’être gagné. Et il n’avait aucun soutient. Ni de gars de son groupe, ni de ses propres pokemons. Il n’aurait d’ailleurs plus jamais l’aide de ses pokemons. Encore des âmes innocentes tombé sous les armes… Hmph… Et étoile… Elle aussi avait périe cette fois.

« Marlen ! Laisses moi jouer ce rôle. C’est toi qui devrais filer, tu es déjà blessé… ! »
« Ne discutes pas. Fais le ! »


Maintenant qu’il y réfléchissait… Il n’arrivait pas à comprendre pourquoi Jason avait finit par accepter sa demande. Il était bien plus têtu que ça, en tant normal. A moins… A moins qu’il l’ait vue, cette lueur ? Cette lueur si particulière qui brillait dans ces yeux, à cet instant précis…

Le violacé posa finalement l’arrière de sa tête contre l’écorce de l’arbre qui lui servait d’appuie, alors qu’il était assit sur le sol même de cet endroit. Il c’était arrêté pour reprendre son souffle, pour reprendre de la force. Enfin… C’était ce qu’il c’était dit. Mais… La fatigue, la peur qui avait empoigné son cœur, mêlé à la colère, et surtout le sang qu’il perdait avait finit par embrumer sa raison. Il fallait se rendre à l’évidence. S’il parvenait à s’en sortir cette fois, ça tiendrait du miracle. Finalement, sa surdité ne serait peut-être pas un mal. Les yeux clos, il continuait d’essayer de respirer correctement, sans y parvenir alors que son cœur semblait continuer le marathon. Ainsi, le Russe laissa les minutes s’écouler avant d’ouvrir de nouveau les yeux et de fixer un instant le ciel… Si rien ne se passa pendant quelques minutes, il lui sembla pourtant apercevoir un oiseau qu’il n’avait jamais vue…
L’animal était gigantesque, et semblait arborer des plumes aux couleurs du feu. A chacun de ces battement d’aile se dégageait un arc-en-ciel… Surprit, il resta fixé sur l’animal puis, alors qu’il venait de cligner des yeux, cette vision s’estompa… Aurait-il simplement… Halluciné ?… Oui… Bien sûr que oui. Mais ça eut l’effet de le requinquer. Juste assez pour se relever et de reprendre sa marche hasardeuse au milieu de cette nature. Il valait mieux ne pas rester sur place. Qui sait ce que son sang pourrait attirer. Un Ursaring peut être ? Y en avait-il seulement par ici ?… Il n’arrivait plus vraiment à s’en souvenir, ni même à se souvenir de où il se trouvait… Hmph… Peut-être que de continuer de marcher l’emmener vers un chemin sans retour… Pourtant il continuer. Si c’était là qu’il devait finir sa route alors… Il l’accepterait. Enfin… Il pensait l’avoir déjà accepté et pourtant… Il continuait de se battre. Il ne savait même pas pour quelle raison il continuait d’ailleurs…

Puis soudainement une silhouette se dessina entre les arbres. Une silhouette assez petite et semblant voler. Un rire irréelle fit échos dans les lieux avant que la silhouette ne disparaisse aussi rapidement qu’elle était apparut…

- Bon sang… Je… Je deviens fou…

Il laissa échapper un soupire alors qu’il serrait les dents… avant de poser la main sur un arbre, n’arrivant plus à trouver son équilibre… Il ferma les yeux, essayant de se battre avant de sentir ses jambes finir par s’affaisser sous son poids. Et avant même de toucher le sol, il avait sombré dans l’inconscience.

Alors… C’était finit ? Ce serait ainsi qu’il devait finir ? Mourir sous les coups d’Alan, après avoir subit cette humiliation ? Dire qu’il c’était toujours dit que son bourreau viendrait des Shadow Path… Il fallait croire qu’il c’était trompé, une fois de plus…
_____________

Aide à la modération:
 
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur


avatar
PNJ

C-GEAR
Inscrit le : 08/09/2013
Messages : 11866

Lun 9 Juil - 20:05

Un Fouinette niveau 5 apparaît !


Kaiminus lance Griffe !
[-7 PV] PV du Fouinette : 6/13


Fouinette lance Clairvoyance !
Je vois... je vois... que tu vas m'attaquer !

Que voulez-vous faire ?



Hum... un combat ? D'accord. Je suis MISTER K.
Aux paroles je préfère les actes. Mais viens pas pleurer après. En garde !

LA MODÉRATION RP, UN ART DE VIVRE.
formulaire pour aider les modérateurs:
 
avatar ©️ Elune Crowley ; stamp ©️ Iago Fitzroy.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur


avatar
Dresseur Johto

C-GEAR
Inscrit le : 06/07/2018
Messages : 22

Région : Johto
Mer 11 Juil - 17:43
Lorsqu’il ouvrit les yeux, ce fut pour tomber sur un étrange paysage surréaliste. Tout était blanc, autant le sol que le ciel. Une brume étrange semblait avoir prit possession des lieux alors qu’une épaisse couche de neige recouvrait le sol… Mais… Marlen ne ressentait plus la moindre douleur. Il se redressa en silence, finissant a genoux, et lorsqu’il regarda main, il n’y avait plus aucun liquide de vie qui venait la tâcher. Serais-ce ça, la mort ?… Ou peut-être était-il en train d’halluciner ?… Son intention fut cependant capté par ce flocon de neige qui tomba en douceur sur sa main… Mais… Ce ne fut pas le froid qu’il put ressentir à son contacte, mais une chaleur agréable qui s’empressa de se diffuser dans son corps… Surprit, il releva la tête par reflexe avant de voir plus loin la silhouette d’une Givrali qui semblait le fixer…

- Givrali ?!…

Un echo lui répondit et lorsqu’il se leva, l’animal tourna le regard afin de s’enfuir. Ne voulant pas le perdre des yeux, il s’empressa de le suivre en courant, manquant de trébucher à plusieurs reprise, dans ce paysage qu’il ne pouvait clairement percevoir…

Combien de temps il courut ainsi derrière le pokemon ? Il ne le sut pas vraiment… Mais il finit par ralentir la marche lorsqu’une silhouette plus imposante commença à faire son apparition et que la brume ce fit moins dense… Sans comprendre comment, il se retrouvait dans une crique, où était amarré contre un ponton de bois, un splendide navire alliant technologie et voile. Mais ce n’était pas la splendeur du navire qui surprit le violacé, mais plutôt le tout, et ce nom en lettre doré qui ornait l’avant du navire… « L’Horizon II ». Cela faisait tellement longtemps qu’il n’avait pas vue ce navire… Pour ainsi dire, la dernière fois qu’il l’avait vue… Le fier bâtiment coulait sous les assaut incessant de Leviathor en colère. Il ne lui semblait pas non plus que d’autre personnes à part lui et Jason s’en soit sortie ce jour là. Un coup de chance surement ? Il ne saurait pas dire… Quoi qu’il en soit, ce navire était un souvenir fort pour l’homme brisé. Il en était matelot lorsqu’il rencontra Kenya pour la première fois. Et ce fut après ce naufrage terrible qu’il avait mit les pieds dans le monde des rangers avant de rejoindre les Shadow Path aux côtés d’Arthur. Voila une vision bien déchirante pour lui… Et… Surprenante. Il n’avait jamais pensé un jour revoir ce navire autrement qu’en photo.

Un Givrali. Puis l’Horizon II. Voila de drôle de symbole… Mais, poussé par la curiosité, il se remit en marche, laissant ses empruntes dans la neige alors qu’il rejoignait le ponton, sous ses flocons de neige chaud qui continuaient de tomber du ciel dans un silence absolu. Même les vagues qui venaient mourir contre le rivage restaient silencieuse. Mais cela ne semblait plus l’intriguer.
C’est avec un peu d’hésitation qu’il posa le pied sur la passerelle, avant de grimper jusqu’au pont du grand navire… Il n’y avait pas un miaouss, par la moindre trace de vie. Ou presque. Au milieu de ce pont se tenait le grivrali. Il était assit, bien droit, et fixait l’homme d’un regard étrange…Lorsque Marlen posa les pied sur le bois du pont, l’animal se leva et disparut à l’intérieur du galion… Et c’est à ce moment précis que le silence ambiant fut brisé par quelqu’un d’autre que lui. Ou quelque chose ?… Un rythme tapé sur le bois du navire commença à s’élever dans l’air. Un rythme qu’il connaissait très bien pour l’avoir fait à de nombreuse reprise par le passé…

* Cela fait bien longtemps que tu n’as plus chanté, n’est-ce pas ?…*
- Ke… Kenya ?!

Son cœur loupa un battement, alors que cette voix qui avait raisonné un peu partout autour de lui, ne pouvait appartenir à quelqu’un d’autre qu’elle… Pourtant… Cela faisait bien longtemps qu’elle était partie… Cela faisait bien longtemps oui, qu’il n’avait plus chanté… Dans tout les cas il se précipita à l’intérieur du navire, et descendit au niveau des quartiers des matelots… C’était étrange… Tout était si bien rangé… rien ne trainait par terre, et pas un seul grain de poussière ne venait salir le bois. Mais… Ce son, ce rythme, il s’en approchait, pour sûr…

* Pourquoi tu ne recommencerais pas ?…*
- Mais où es-tu ?… Kenya !
* …Le roi et ses pairs, ont enfermé la reine, a bord d’un bateau de plomb… Nous naviguerons, et par ses pouvoirs, moi et mes frères voguerons… *
- Kenya ?!
* …Yo oh sur l’heure, Hissons nooos couleurs… Hissez haut, l’âme des pirates, jamaaaais… Ne mourra…*

Elle ne semblait guère l’écouter en tout cas, visiblement prise par cette chanson qu’elle avait commencé à chanter… Et pas n’importe laquelle. C’était celle que Marlen lui chantait, et qu’elle adorait écouter… Une chanson que Masha, leur fille, adorait tout particulièrement d’ailleurs…
_____________

Aide à la modération:
 
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur


avatar
PNJ

C-GEAR
Inscrit le : 08/09/2013
Messages : 10908

Jeu 12 Juil - 0:40

Kaiminus lance Griffe !
(-7 PV)
PV du Fouinette : 0/13

Fouinette est K.O. ! Kaiminus gagne un point d'expérience et monte au niveau 6 !



Moi, c'est MISTER J.
Un conseil, viens pas m'chercher. J'suis un mec qui sait jouer des poings, si tu cherches la bagarre, tu l'auras ! Et ça sera sanglant. T'es prévenu.

LA MODÉRATION RP, UN ART DE VIVRE.
formulaire pour aider les modérateurs:
 
avatar ©️ Elune Crowley ; stamp ©️ Iago Fitzroy.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur


avatar
Dresseur Johto

C-GEAR
Inscrit le : 06/07/2018
Messages : 22

Région : Johto
Jeu 12 Juil - 14:42
La pièce lui semblait bien plus grande que dans ses souvenirs… La traversé fut particulièrement longue d’ailleurs. D’autant plus qu’il ne parvenait plus à courir, comme-ci ces pieds étaient lesté de plomb. Et lorsqu’il parvint à la dernière, il ne put que constater qu’elle était vide. L’endroit était tout aussi bien conservé, et tout aussi bien nettoyé d’ailleurs. Mais ce qui le frappa, c’était que le rythme et la voix qui continuait de résonner dans le silence des lieux, provenait de là…

* Il y a les morts, il y a les vivants, on ne peut fuir le temps. Grâce au clé de la cage, il faut payer le diable et piller le levant… Les morts ne peuvent pas faire voile vers les mystères du funeste océan. Mais nous ne sommes et soyons forts, et rentrons au port… *
- Yo oh sur l’heure… Hissons nos couleurs… Hissez haut, l’âme des pirates… Jamais ne mourra… Yo oh quand sonne l’heure… Hissons nos couleurs… Hissez haut, l’âme des pirates… Jamais… Ne… mourra…

Il avait finit par se joindre à la chanson, finissant le dernier refrain. Kenya c’était ainsi tu, puis le rythme disparut, plongeant de nouveau les lieux dans ce silence dérangeant et irréel… Marlen avait baissé la tête lorsque le dernier mot mourut entre ses lèvres. Le regard rivé sur le sol, il s’en retrouvait totalement perdu… A quoi est-ce que cela pouvait-il rimer ?
Relevant légèrement la tête, il se remit en mouvement, allant vers cette fenêtre qui donnait sur l’arrière du navire. Il poussa les battements, laissant entrer quelques flocons de neige…

*.. Les morts ne peuvent pas faire voile vers les mystères du funeste océan… Mais nous ne sommes, et soyons forts, et rentrons au port…*

Ce fut tel un écho qui s’échappait du navire, poussé par une légère bourrasque provenant de l’intérieur même du navire. Les flocons de neige se mirent à tourbillonner sur le passage de l’élément, alors que ces mots continuaient de résonner dans le silence de la crique… Le regard perdu dans le vague, l’esprit accaparé par cette voix qu’il n’avait plus entendu depuis si longtemps… Il ne s’aperçut pas que le paysage se brouillait doucement, jusqu’à finir par le plonger dans un noir profond…

* Yo oh quand sonne l’heure, hissons nos couleurs… Hissez haut, l’âme des pirates, jamais ne mourra…*

Cette résonna dans son esprit une dernière fois, avant qu’un bip régulier ne viennent perturbé cet étrange sommeil dans lequel il c’était plongé. Revenant doucement à la réalité, il se rendit compte qu’il n’était plus sur le sol de la forêt, et que son corps lui était bien douloureux. Par réfléxe il fit une grimace avant d’ouvrir les yeux. La pièce était plongé dans la pénombre, la nuit étant tombé depuis un moment surement. Seule une des machines présente dans la pièce offrait un peu de lumière, lui permettant de distinguer différente forme et ombres. Les murs n’étaient pas blanc, le lit n’était pas médicalisé. Mais pourtant, il y avait tout ses appareils… Marlen ne mit pas bien longtemps à comprendre pourquoi. Olivier, ce médecin avec qui il bossait souvent. Jason l’avait surement prévenu…
Il ferma de nouveau les yeux, laissant les minutes passer, avant de tenter de se redresser, malgré les protestation de son corps. Ainsi, il se retrouva assit sur le bord du lit, sentant toute la fatigue tomber sur ses épaules affaiblie. Il regarda alors autour de lui, apercevant le moniteur cardiaque, ainsi qu’un pied qui portait deux poches. Une bien sombre et l’autre transparente. Une bouteille d’ocygène était situé à côté, ainsi qu’un masque posé sur la table de chevet. Avait-il eut plus qu’une perte de conscience ?… Cela expliquerait sans doute cet état de fatigue qu’il ressentait, à cet instant précis. Peut-être ferait-il mieux de se recoucher plutôt que vouloir se lever, comme il en avait eut l’idée…

Le violacé laissa échapper un soupire, avant de vouloir se remettre correctement dans le lit. Seulement… Ses yeux se posèrent sur une masse noire… Curieux, il l’attrapa, constatant qu’il s’agissait d’un tissus sombre. Lorsqu’il le déplia, il y trouva une pièce où semblait se détacher la gravure d’un Lugia… Et le tissus quand à lui, arborait un sablier blanc, posé sur deux sabres croisé…
_____________

Aide à la modération:
 
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur


avatar
PNJ

C-GEAR
Inscrit le : 08/09/2013
Messages : 10874

Jeu 12 Juil - 19:23

Un Fouinette niveau 5 vous fait face !





Kaïminus utilise Griffe !
(- 9 Pvs)
Pvs de Fouinette : 7/16


Fouinette utilise Clairvoyance !
L'esquive est remise à zéro pour Kaïminus !




Que voulez-vous faire, dresseur Marlen ?



Oh, vous savez, je ne suis pas du genre violent... Je suis  MISTER L. Quand je le peux, j'évite, mais quand il le faut vraiment, combattre ne me pose aucun souci.
Non, aucun.


LA MODÉRATION RP, UN ART DE VIVRE.
formulaire pour aider les modérateurs:
 
avatar ©️ Elune Crowley ; stamp ©️ Iago Fitzroy.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur


avatar
Dresseur Johto

C-GEAR
Inscrit le : 06/07/2018
Messages : 22

Région : Johto
Jeu 12 Juil - 22:00
Cette vision le perturba. Pourquoi Jason avait-il sortie ce drapeau ? Et d’où est-ce qu’elle venait cette pièce d’ailleurs ?… Marlen posa le drapeau puis s’allongeât, se remettant bien sous son draps, gardant la pièce dans sa main. Un Lugia… Le pokemon mythique qui avait tant hanté les rêves de son vieux capitaine… Un lugia sur une pièce d’argent… Maintenant qu’il y pensait… Il se souvenait que le capitaine de l’Horizon, et de l’Horizon II en avait toujours une sur lui. Il disait que c’était un porte bonheur pour lui. Alors… Serait-il encore en vie ? Avait-il réussi à s’en sortir ce jour là ?… Non… Non. Il avait fait ses recherches. Il avait cherché à recontacter son ancien équipage, espérant pouvoir les avoir dans sa poche pour la suite, avec son nouveau Job de l’époque. Mais rien. Aucun d’eux n’étaient parvenue à remettre pied à terre, emprisonné par l’océan, pour l’éternité…

La nuit passa ainsi, où marlen somnolait, laissant ses pensés se mélanger. Des pensés qui s’envolèrent lorsque le soleil commençait à pointer le bout de ses rayons entre les rideaux… Une lumière qui eut l’effet de le sortir entièrement de sa torpeur d’ailleurs. Il allait bientôt pouvoir les poser ses questions. Et surement ce faire assaillir de question par Jason. Accessoirement. Surtout qu’il était revenu seul.
L’attention du violacé fut attiré en direction de la porte lorsque quelqu’un y frappa. Hm ?… Lorsqu’elle s’ouvrit, ce fut pour laisser apparaitre Olivier. Celui-ci sembla soulagé de le voir réveiller, et alla directement à son chevet, après avoir refermé derrière lui.

- Et bien Marlen. Tu as fait une sacrée peur à tout le monde tu sais ?
- Ce n’était pas dans mes plans, je t’assure…
- Jason n’a pas voulut me dire ce qu’il c’est passé. Mais il a bien fait comprendre qu’on te garde planqué. La fouine m’a contacté, il voulait savoir si je savais où tu te trouvais… Je ne sais pas ce que tu as foutu, mais ça sent mauvais pour toi…
- Et Ana’ ? Et Jason ? Ils sont ici ?
- Non. Ils sont reparti pour détourner l’attention.

Donc… pas de flot de question de la part du géant à cicatrice. Du moins pour le moment. Silencieux, il laissa le médecin venir prendre sa tension, vérifier le fonctionnement de son corps, et surtout vérifier qu’il y avait un taux correcte d’oxygène dans son sang. A force d’avoir vue de grand blessé par le passé, il avait finit par retenir divers appareil, ainsi que leur fonctionnement.

- Je sais que tu dois avoir la question sur le bout de la langue alors… Trois jours. Tu as dormit trois jours, tu nous a fait un arrêt cardiaque et plusieurs arrêt respiratoire. Quand on t’as trouvé, tu avais déjà perdu beaucoup de sang. Heureusement, nous avons le même groupe sanguin, alors je t’ai fais don d’une poche. Au moins cela ne sera pas noté sur la note de l’hôpital.
- C’est Jason qui m’a trouvé ?
- Oui. Et tu tenais fermement dans ta main ce drapeau qui contenait cette pièce. Il était particulièrement troublé.

Ah… Pourtant… Au dernière nouvelle, la seule chose qu’il avait dans ses mains, ou plutôt contre sa main, c’était sa blessure la plus grave… Voila donc une information intéressante. Quelqu’un avait donc veillé sur lui ?… Le capitaine ?… Mais… Non. Ça ne tenait définitivement pas la route.

- Ce drapeau, c’était celui qui flottait au vent, sur l’Horizon.
- Ah. Votre époque pirate… Tu les as récupéré où ?
- Quand j’ai perdu connaissance, je ne les avais pas.

Si Olivier sembla penser qu’il souhaitait juste lui cacher l’information, il ne chercha pas à creuser plus, ce contentant simplement de continuer ses vérifications et de changer l’une des poches qui pendait à côté de lui…
_____________

Aide à la modération:
 
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur


avatar
PNJ

C-GEAR
Inscrit le : 08/09/2013
Messages : 11866

Ven 13 Juil - 21:38

Kaïminus utilise Griffe 
(- 9 Pvs)
Pvs de Fouinette : 0/16

Fouinette est KO !
Kaiminus gagne 1 pt d'xp
Il monte lvl 7



Hum... un combat ? D'accord. Je suis MISTER K.
Aux paroles je préfère les actes. Mais viens pas pleurer après. En garde !

LA MODÉRATION RP, UN ART DE VIVRE.
formulaire pour aider les modérateurs:
 
avatar ©️ Elune Crowley ; stamp ©️ Iago Fitzroy.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur


avatar
Dresseur Johto

C-GEAR
Inscrit le : 06/07/2018
Messages : 22

Région : Johto
Sam 14 Juil - 13:16
- Tu sais, tu es recherché dans tout les coins. Comme on bosse ensemble, un type est venue me voir récemment pour savoir où tu te trouvais. Je pense que tu ne seras pas à l’abris bien longtemps, même ici…
- Tu as osé me ramener chez toi ?… Et ta famille ?!…
- Certainement pas. Ici nous sommes dans la ferme de mon frère. Il est malade et à l’hôpital donc je m’y vit en ce moment pour m‘occuper des pokemons qui y vivent. Nous sommes dis que ce serait le meilleur endroit pour te planquer, sur un temps.

Marlen n’en fut pas pour autant rassuré. Qu’il soit chassé, lui, était une chose. Que d’autre soit tout aussi mit en danger ne lui plaisait guère. Mais que pouvait-il dire ? Olivier savait ce qu’il faisait et ce qu’il risquait. Dès qu’il pourrait, il partirait donc d’ici.
Silencieux, il se redressa à la demande du médecin, et laissa l’homme lui changer ses bandages alors qu’il lui demandait ce qu’il c’était passé… Ah oui… Son échec cuisant… Marlen laissa échapper un soupire léger, posant les yeux sur cette étrange pièce venue de nulle part…

- Il n’y a rien de glorieux tu sais.
- Que je sache au moins pourquoi ?
- Très bien…

Marlen referma sa main sur l’objet avant de se mettre à raconter cette histoire…

___

A dire vrai, tout à commencé à partir en fumé avec la capture de cette ranger, et de l’intervention du Dragon Gris. Peut-être ai-je été trop laxiste, je ne sais pas… Mais… Alan et moi, nous nous sommes comme… Hm… Affronté à plusieurs reprise durant toute la captivité de la jeune femme. Je savais qu’il allait y avoir des retours de flammes pour moi, mais je ne m’imaginait pas que ce serait aussi fort. Il a mit l’échec de ses projets sur mon dos. Si les forces spéciales ont put nous trouver c’est surement parce que je leur ai donné l’info. Si nous avons perdu la base, c’est uniquement par mon incompétence. Je n’ai rien dit, je l’ai laissé dans son délire. Alan était en train de dérailler. Il était en train de perdre les pédales tu sais. Et je pensais qu’en parvenant à appuyer dans les endroits fragile je parviendrais à provoquer sa chute, sans même devoir me mouiller. Mais je crois que j’ai sous-estimé sa folie.
Nous avons passé un an et demi dans une atmosphère des plus tendu. Il ne me faisait plus confiance, ça crevait les yeux. Si avant il savait faire semblant, ce n’était plus le cas. Tout le monde dans l’équipe en était conscient, et aucun d’eux ne semblait vouloir quitter mes rangs pour le rejoindre.

Mais la situation c’est envenimé il ya deux semaines. Je ne sais pas ce qu’il c’est passé, mais Alan est revenu d’un voyage sur Kalos plutôt furieux. J’ignore ce qu’il s’y est passé, mais il a décidé que ce petit jeu était terminé. Au départ, il a commencé à s’attaquer à moi, périodiquement. Là ou personnes ne pouvaient nous voir. J’ai donc finit par faire en sorte d’être toujours accompagné. Il c’est tenu tranquille quelques jours… Puis a reprit du poil de la bête. Ma blessure au flanc droit, c’est durant l’une de ses joutes. Il a planté un poignard dans l’espoir de me voir me vider de mon sang surement. Mais Givrali est intervenue. Ensuite, Jason à fait les soins nécessaire. Nous avons longuement discuté tout les deux, et nous nous étions mit d’accord sur une chose. Arrêter les frais. Quitter les lieux, laisser tout ça se calmer, et réfléchir au calme. Au moins Anastasiya serait en sécurité.
Sauf, que le lendemain, il y a trois jours donc… Alors que l’on faisait nos affaires pour disparaitre, quelqu’un à été lui dire qu’on se tirait. Il a rappliqué aussitôt, avec des hommes cette fois. Des types qu’on n’avait même jamais vue par ici avant. Je te paris tout ce que tu veux que ces types devaient venir de Giovani. Je suis sûr que c’était des hommes de la Team Rocket.

Quoi qu’il en soit, pendant que nous étions en train de faire nos valises, nous avons été interrompu par un raffut qui ne disait rien de bon. On a gardé Anastasiya à l’abris, le temps d’aller voir, et c’est là qu’on les a vue. Ces types étaient en train de décimer notre équipe. Ils étaient bien plus expérimenter que ces pauvres bougres. Alors j’ai demandé à Jason de s’en aller avec Ana’, pour la mettre à l’abris. Il n’a pas posé beaucoup de résistance je dois dire… Peut-être a-t-il était prit de cours ?… Enfin, quoi qu’il en soit je me suis retrouvé dans la mêlé à essayer de sauver quelques âmes. Après… Je ne pourrais pas trop te décrire la suite, Olivier. C’était… Comme un champ de bataille. J’ai vue mes pokemons tomber les uns après les autres. J’ai vue mes hommes se faire massacrer aussi… J’en ai mal au bide rien que d’y repenser. Mais… J’ai finit par prendre la fuite, lorsque je l’ai vue, Givrali. Ils l’ont eut, elle aussi. Elle est tombé, à cause de mes conneries. A cause de moi… Maintenant que j’y pense, j’aurais du tout tenter pour le buter ce type. Quitte à mourir moi-même. De toute façon… C’est ce qu’il va se passer maintenant non ?

_____________

Aide à la modération:
 
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur


avatar
PNJ

C-GEAR
Inscrit le : 08/09/2013
Messages : 11866

Sam 14 Juil - 13:57

Un Roucool niv.5 apparaît !


Roucool lance Charge !
(-4 PV)
PV de Kaiminus : 62/66

Kaiminus lance Griffe !
(-8 PV)
PV de Roucool : 11/19

Que voulez-vous faire ?



Hum... un combat ? D'accord. Je suis MISTER K.
Aux paroles je préfère les actes. Mais viens pas pleurer après. En garde !

LA MODÉRATION RP, UN ART DE VIVRE.
formulaire pour aider les modérateurs:
 
avatar ©️ Elune Crowley ; stamp ©️ Iago Fitzroy.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur


avatar
Dresseur Johto

C-GEAR
Inscrit le : 06/07/2018
Messages : 22

Région : Johto
Sam 14 Juil - 21:33
Marlen se crispa soudainement en serrant les dents, alors que le médecin fit exprès de resserrer un peu trop fort l’un des bandages sur ses blessures. Visiblement ces derniers mots ne furent pas pour lui plaire, bien au contraire. Le violacé tourna légèrement la tête pour regarder Olivier continuer ses soins, dans un silence total. Marlen savait qu’il n’avait jamais été pour, toute ces choses qu’il avait faites depuis quelques années. 5 ans maintenant ?… Il détourna alors les yeux, posant le regard sur un point invisible alors que l’homme continuait ses gestes.
La suite des soins ce fit sans le moindre échange de parole. Puis lorsque Olivier se leva pour partir, Marlen l’interpella…

- Je ne veux pas que tu préviennes Jason, ou Anna’, ou qui que ce soit. Ils ne faut pas qu’ils sachent que je m’en suis sortie. Personne ne doit le savoir Olivier.
- Pourquoi ?
- Tu sais ce qu’il arrive a ceux qui sont… Hm… Qui dysfonctionnent… Je ne veux pas qu’ils soient mêlé à tout ça.
- Et penses-tu que ça les rendrait heureux, de savoir que tu les abandonnes ?
- C’est soit ça, soit ils tombent avec moi. Ils ne le méritent pas.

Olivier posa le regard sur l’ancien ranger, puis haussa les épaules et quitta la pièce, fermant derrière lui.

La pièce tomba à nouveau dans un silence tout juste brisé par le moniteur. Marlen baissa la tête et regarda sa main. Silencieux il l’ouvrit, laissant de nouveau apparaitre cette étrange pièce, qu’il ne pensait plus jamais revoir… Puis il laissa échapper un soupire, avant de se laisser tomber en arrière, fixant ainsi le plafond…

_____

Les jours passèrent ainsi, dans le silence et la solitude. Comme il l’avait demandé, ni Jason, ni Ana’ n’avaient été mit au courant de son réveil. Et pour leur propre sécurité, la ferme leur restait fermé. Marlen quand à lui eut tout le temps qu’il voulait pour réfléchir à tout ça. Et une chose lui était apparut. Peut-être valait-il mieux tout simplement disparaitre, changer d’identité, aller se perdre dans la Nature. Il savait comment survivre depuis le temps. Et l’idée même de retourner sur les mers émergeât dans son esprit. Cette sensation de liberté, il ne l’avait jamais ressenti ailleurs que sur un navire. Même à dos de pokemon… Et puis… Un retour au source, le tentait réellement. Quitter tout ce monde qui c’était tellement assombri autour de lui, comme pour faire une marche arrière, et tout recommencer. Oh oui… Tout recommencer…
Le violacé jeta un coup d’œil en direction de l’horloge. 16h. Bien. Olivier n’était pas présent. Doucement, il se leva et retira tout ce qui était rattaché à lui. Une fois fait, il stoppa les saignements qui en suivirent, avant de prendre le drapeau, la pièce, ainsi que son sac qui était posé dans le fond de la pièce. Il chercha de quoi ce vêtir, troqua donc sa chemise d’hôpital, puis quitta la pièce. Sans même la moindre once de regret, il traversa la maison et termina son trajet dans le cours de cette petite ferme perdu en plein nature. Marlen prit le temps de profiter de cette brise qui soufflait sur les lieux, avant de lever le nez vers le ciel. Celui-ci était bien dégagé. En somme il s’agissait d’une magnifique journée, pour disparaitre. Oh oui…

Sans un mot il reprit son chemin pour quitter les lieux, avant que son regard ne tombe sur une Bicyclette bleu posé dans un coin. Oh ! Jason avait même pensé à le lui rapporter… Remarques… ça faisait un truc en moins qui l’encombrait, c’était pas plus mal. Marlen alla donc récupérer son vélo, et quitta la propriété. Puis, une fois sur le chemin de terre, il enfourcha l’objet et s’éloigna définitivement des lieux. C’était sans doute la meilleur chose à faire. Et… Ainsi, personne ne pourraient avoir la moindre raison d’en vouloir à Jason et Ana’, n’est-ce pas ?… Tout le monde savaient qu’ils ne faisaient que suivre. Qu’ils n’avaient pas joué de rôle bien important dans tout ce merdier. Avec un peu de chance, ils les oublieraient même. Après tout, c’était lui la cible. C’était Hermès.
_____________

Aide à la modération:
 
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur


avatar
PNJ

C-GEAR
Inscrit le : 08/09/2013
Messages : 11866

Lun 16 Juil - 12:14

Roucool lance Charge !
(-4 PV)
PV de Kaiminus : 58/66

Kaiminus lance Griffe !
(-8 PV)
PV de Roucool : 3/19


Vous lancez une pokeball sur Roucool...
.......
.................
...............................

Il est capturé !
Kaiminus gagne 1 pt d'xp
Il monte lvl 7 !




Hum... un combat ? D'accord. Je suis MISTER K.
Aux paroles je préfère les actes. Mais viens pas pleurer après. En garde !

LA MODÉRATION RP, UN ART DE VIVRE.
formulaire pour aider les modérateurs:
 
avatar ©️ Elune Crowley ; stamp ©️ Iago Fitzroy.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur


avatar
Dresseur Johto

C-GEAR
Inscrit le : 06/07/2018
Messages : 22

Région : Johto
Lun 16 Juil - 21:47
Les paysages défilent, au fur et à mesure qu’il s’éloigne de cette ferme. Olivier lui en voudrait, il en était certain. Peut-être préviendrait-il Jason dès qu’il constaterait sa disparition. Peut-être penserait-il que les Shadow ont finit par mettre la main dessus… Qu’importe. Ce n’était plus vraiment le problème du violacé maintenant, qui pédalait sur cette route de campagne dans une direction qui lui était inconnu. Il avançait droit devant lui, voulant juste ce rendre le plus loin possible, pour qu’il reste le plus difficile à trouver.
Il pédala ainsi pendant plusieurs heures, serrant les dents alors que la douleur aux flancs se faisaient de nouveau ressentir… Puis, au détour d’un chemin, il stoppa net son avancé, finissant par poser le pied au sol, son regard marron se posant sur cet horizon qui venait de se dévoiler devant lui. Un Horizon d’un bleu magnifique, accompagné par un vent marin léger et le son des vagues de cet océan qui venait mourir sur le sable. Quoi qu’il fasse, la mer semblait sans cesse le rappeler à elle. Marlen glissa la main dans sa poche avant d’en retirer la pièce en argent qu’on avait trouvé à côté de lui. Il posa de nouveau le regard dessus, restant là à l’observer durant un instant, puis il descendit de son velo et s’engageât sur la plage, Bicyclette en main.

Cela faisait tellement longtemps qu’il n’était plus venue aussi près de cet élément… De cet endroit qui restait tellement mystérieuse aux yeux des Hommes. Arrivé à quelques mètres de la rive, il posa son vélo, et retira ses bottes, avant de remonter les pants de son pantalon. Puis il s’avança jusqu’au bord de l’eau, laissant les vagues venir glisser sur ses pieds. Elle était froide. La mer. Mais cela ne le fit pas tressaillir… Comme si les anciennes habitudes revenaient au fur et à mesure qu’il répondait à l’appel de son cœur.

* Tu verras Marlen. Quand on pose un pied sur un navire, quand on goute à l’aventure sur les flots… On ne peut plus faire demi-tour. On aura beau tout essayer, tenter de l’oublier, lui tourner le dos, elle finira toujours par revenir hanter tes rêves. Tes désirs… Parce que tu vois… La mer, l’océan même… Si elle t’accepte sur son dos, si elle ne te rejette pas à coup de mal de mer… Et bien elle capture ton cœur. A jamais. Pour toujours… *

La voix de son ancien Capitaine résonna dans son esprit. Avec des mots qu’il ne pensait pas revoir surgir des méandres de sa mémoire. Mais cette situation. Cette pièce, ce drapeau… Cette envie… Tout cela avait ravivé bien des souvenirs. Marlen était un homme d’action. Il était le genre à se mettre en avant, à partir en mission ou à l’aventure plutôt que de rester sur place à attendre. Si sa vie de ranger était parvenue à l’éloigner de l’océan, maintenant que tout semblaient terminé, cette force de la nature le rappelait à elle, lui rappelait qu’il lui appartenait.

- Vous aviez raison… Capitaine…

Un sourire glissa sur ses lèvres alors qu’il « jouait » avec la pièce entre ses doigts… Puis il tourna les talons, décidé. Il fallait qu’il rallie un navire maintenant. Qu’il retourne en mer, qu’il reprenne l’aventure marin, que ce soit à bord d’un navire pirate ou autre, qu’importe. Il voulait juste partir loin d’ici. Une bonne fois pour toute, loin de tout et donc plus difficile à retrouver. Là-bas sur l’horizon, peu de monde pourrait remettre la main dessus. Refermant la mains sur la pièce, il fit demi-tour, allant rejoindre ses affaires et son vélo avant de reprendre la route. La direction ? Le port le plus proche. Avec un peu de chance, il pourrait le rejoindre avant la nuit, puisqu’il pouvait apercevoir d’ici les bâtiments d’une ville sur le bord de mer. Et au vue du grand phare, il ne faisait aucun doute qu’il s’agissait d’Oliville.
_____________

Oups, pardon, j'ai oublié de mettre à jour le lvl de Kaiminus au post précédent.
Il passe lvl 8 et pas lvl 7 du coup :)
Aide à la modération:
 
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur


avatar
PNJ

C-GEAR
Inscrit le : 08/09/2013
Messages : 11866

Mar 17 Juil - 15:12
Hmmm, ça mérite une fessée ça... (hinhinhin)
(ps : merci d'indiquer quels pokemons tu vises qd il y en a plusieurs ! Si tu laisses libre-court au sadisme des jaunes, tant pis pour toi ! /roulade)



2 Hoothoot lvl 5 apparaissent


Roucool lance charge sur Hoothoot 1
(-6 PV)
PV Hoothoot 1 = 9/15


Kaiminus lance griffe sur Hoothoot 1
(-8 PV)
PV Hoothoot 1 = 1/15


Les deux Hoothoot lancent charge sur Kaiminus
(-4 PV)
(-4 PV)
PV Kaiminus = 58/74



Hum... un combat ? D'accord. Je suis MISTER K.
Aux paroles je préfère les actes. Mais viens pas pleurer après. En garde !

LA MODÉRATION RP, UN ART DE VIVRE.
formulaire pour aider les modérateurs:
 
avatar ©️ Elune Crowley ; stamp ©️ Iago Fitzroy.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur

Contenu sponsorisé



C-GEAR
Revenir en haut Aller en bas
 Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Sujets similaires
-
» Le calme après la tempête. || Eric Dearbrone
» Le Calme après la Tempête
» Le calme après la tempête. [Scott] [RP ABANDON.]
» Le calme après la tempête ou pas... [ Roméo
» Rowena ♣ Le calme après la tempête

Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Master Poké :: Le Pokémonde :: Région Johto - 2E G E N :: Bourg Geon :: Route 29-