AccueilAccueil  FAQFAQ  RechercherRechercher  FAQ de MPFAQ de MP  MembresMembres  GroupesGroupes  S'enregistrerS'enregistrer  ConnexionConnexion  





 
» Réunion de famille et embrouille


avatar
Modo RP & Coordinateur

C-GEAR
Inscrit le : 31/12/2017
Messages : 562

Région : Sinnoh
Jeu 5 Juil 2018 - 21:01
Me voici en train de paresser tranquillement dans une sorte de petit café à Jotho. Encore un de mes fameux coup de tête. J'ai vu « foire des métiers » combinés à de superbes réductions pour Jotho alors comment résister ? Curieux comme je suis, j'étais obligé de venir. Bon, c'est vrai que comme je suis déjà un coordinateur et que je n'ai pas envie de changer de voie, cet endroit est peut-être un peu inutile pour moi. Mais bon. C'est un peu trop tard maintenant que j'y suis. Et puis, on ne sait jamais. Peut-être qu'en voyant plusieurs présentations de métier j'aurais soudainement une révélation et j'envisagerais une reconversion. Je sais que si j'avais été un peu plus courageux, j'aurais pu devenir agent. Si j'avais été un peu plus assidu et moins fainéant, j'aurais pu devenir un scientifique. Et si j'avais été un peu plus grand et avec un peu plus de culot, j'aurais pu essayer de devenir mannequin. Apparemment je suis assez beau pour cela. Enfin, d'après ce que certain m'ont déjà dit mais je n'arrive pas à savoir si c'était la vérité ou simplement de la flatterie. Bah, de toute façon, ça n'a pas grande importance. Je ne pense pas qu'il y est une présentation pour le métier de mannequin dans cette foire.

Je déguste tranquillement mon jus de fruit maison en regardant les gens marchaient. Je me cale un peu plus dans ma chaise en plastique et essai de profiter de la situation. En fait, ce café est surtout un simple étal avec des chaises et des tables devant. Mais cela reste tout de même très sympathique et agréable. Surtout que le jus qu'ils servent et qui est fait à base de fruit locaux est particulièrement délicieux. Sans oublier la chose qui rend ce voyage vraiment spécial. La présence sur la table de Yuki, mon cher Goupix de glace. C'est notre première sortie ensemble. Et quand je dis ensemble, c'est-à-dire vraiment juste tout les deux dans un endroit pour prendre du bon temps. Il en a bien besoin. Même s'il est devenu un peu plus confiant depuis que je l'ai nommé, il continue de douter et d'avoir peur d'être abandonné. Encore une fois. Il ne faut pas oublier que c'est encore un enfant qui ne doit même pas avoir six mois. Ce que lui a fait ce dresseur en l'abandonnant comme s'il n'était rien simplement parce qu'il n'est pas de type feu l'a grandement marqué. Et malgré tout mes efforts pour le rassurer, je n'y suis toujours pas arrivé totalement. Alors cette sortie est justement un autre moyen de lui montrer que je tiens à lui et que je ne vais pas le laisser tomber.

Il est littéralement couché sur la table en train de manger à coup de langue une glace pistache et vanille. Il a l'air de beaucoup apprécier. Heureusement, il ne fait pas trop chaud alors la crème glacée ne fond pas rapidement mais la température et le soleil pourrait tout de même déranger Yuki, c'est pourquoi j'avais prévu un moyen pour lui. Une simple bouteille d'eau. Certes, ce n'est pas forcément très utile si elle est à température ambiante pour rafraichir mon pokémon mais l'astuce est là. Quand il a trop chaud, je lui demande de souffler sur la bouteille pour rafraichir grandement l'eau puis je lui en verse dessus et comme son corps est naturellement froid alors l'eau devient du givre qui lui offre un manteau bien frais. Jusque-là, ça avait marché comme sur des roulettes. Espérons que rien ne vienne perturber cette bonne humeur.


Utilisation CS Vol (dernière utilisation : 05/02/18)



.:
 



Info:
 
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur En ligne


avatar
Coordinateur Johto

C-GEAR
Inscrit le : 24/09/2013
Messages : 1255

Région : Johto
Mer 18 Juil 2018 - 13:34
« Tiens, met ça ! » Joignant le geste à la parole, la jeune femme vient déposer sur la tête de son compagnon à la chevelure écarlate, une casquette rouge et blanche et observe ce dernier un instant. Du haut de son mètre soixante-quinze, le jeune homme n'était pas bien grand, néanmoins, sa chevelure flamboyante et son regard ambré, sans compter son visage halé à la joue barrée d'une cicatrice ne le faisait pas tout à fait passer inaperçu dans les rues de la ville. Alors autant essayer de dissimuler au maximum ses traits avec un artifice simple mais néanmoins efficace: un couvre-chef ! Et puis ça ne lui allait pas trop mal, songe la jeune Shirakiin un instant avant que son sourire ne se fasse un peu plus prégnant devant la mine de son comparse. « Pourquoi je dois porter ça ? » Elle soupire, l'air faussement agacée de devoir encore une fois se répéter, mais cela est bien trompeur. Elle trouve sa mine amusante plus qu'agaçante. « Je te l'ai déjà dit Hakan ! C'est plus facile de passer inaperçu avec ça sur ta tête. » Il grommelle, peu convaincu et un peu gêné aussi par cette présence sur son crâne, mais tous ses grognements ne le font pour autant pas retirer le dit calvaire. Après tout, il sait pour qu'elle raison il doit subir ce traitement. A la place, il observe plutôt la petite demoiselle qui récupère une ample casquette, plus féminine cette fois, et la place sur sa tête, faisant en sorte de dissimuler sa chevelure d'encre, bien plus courte, sous cette dernière.

Même ainsi pourtant, elle ne pourrait nullement se faire passer pour un homme. Son visage est bien trop fin, trop féminin, son corps trop gracile, et malgré des vêtements plus pratique - un jean, des baskets et un t-shirt simple avec une veste - elle ne pouvait leurrer personne sur son genre. Elle avait essayé, au début de leur escapade, de se « grimer » en homme, sous le regard totalement dubitatif de son compagnon. Elle avait rapidement abandonnée cette idée. Sa vie à la pension l'avait certes un peu endurci... mais pas de là à transformer radicalement sa physionomie. Et à ses yeux, c’était pour le mieux. C’est comme ça qu’il l’aimait après tout. « Ça à l’air d’aller comme ça. » lâche-t-elle finalement après s’être regardée quelques minutes dans un miroir de la boutique dans laquelle il faisait quelques emplettes. Ririchiyo prenait garde à ce qu’elle achetait. Leur finance n’était pas bien importante aussi, aussi faisait elle attention, néanmoins aujourd’hui elle faisait cette folie parce qu’ils allaient peut-être en avoir besoin… cela faisait des mois qu’ils avaient quitté Oliville et la pension des Kale… Des mois qu’elle ne les avait pas vu et aujourd’hui, elle en avait l’occasion. Il y avait une foire des métiers aujourd’hui à Ebenelle, et elle avait appris, par l’intermédiaire de Hakan, que Lysette y serait. Elle avait longuement hésité et encore à cet instant, elle hésitait toujours. Est-ce que c’était prudent de la rencontrer ici ? Elle savait que les Shirakiin les cherchaient, la cherchait elle, surtout, mais… Elle voulait la revoir. Son cœur se serre à cette pensée. Elle veut la voir, et alors qu’elle en a l’occasion, elle se sent paralysée et l’angoisse revient l’étreindre. Encore et toujours.

Une main vient rejoindre son épaule. Une grande main un peu rude mais chaleureuse qui la fait sortir de ses pensées. La belle sursaute avant de tourner sa tête vers le sauvageon à ses côtés qui l'observe simplement. « Ça va aller Chiyo. Je te protégerai. » Malgré elle, elle se sent soulagée par ses mots, embarrassée, aussi, toujours, comme une adolescente amoureuse. Ce n’était pas la première fois qu’il le lui disait mais à chaque fois, il y avait cette même émotion qui noyait son cœur. De la tendresse. Elle n’était pas seule. Il était là, avec elle, et elle le savait fort. Sa présence la rassurait. Elle acquiesce avec un sourire doux, les joues légèrement empourprées avant qu’elle ne passe finalement à la caisse pour acheter leurs couvres chefs et les replacer sur leur tête avant de partir pour la fameuse foire des métiers de Ebenelle.

« Mais où est son stand ? »
marmonne t-elle, un rien agacée par la foule de gens qui serpente autour d’elle et qui semble l’ignorer. Sa petite taille n’aide pas, mais tout de même ! Les gens pourraient arrêter de la bousculer sans raison ! Son compagnon est étonnement plus calme qu’elle, lui qui pourtant, déteste les bains de foule. Peut être auraient-ils dû s’y rendre plus tardivement. Observant le ciel, Hakan finit par poser une main sur l’épaule de la belle pour la faire sortir de la foule et ils terminent tous les deux dans un petit renfoncement entre plusieurs stands, dans ce qu’il semble être un stand de boisson. Quelques tables encombrées, un stand tout simple… mais néanmoins attirant à cet instant, elle doit bien se l’avouer. « Attendons que la foule se disperse un peu, on arrive à rien voir de toute façon et encore moins à se déplacer. T'as pas soif ? » Cela devait faire plus d’une heure qu’ils essayaient de trouver le stand de Lysette, baignant dans la chaleur de la foule, dans la cacophonie et toutes ces joyeusetés, alors oui, elle avait soif et ne serait pas contre un peu de repos. Elle qui était pourtant plus sociable que Hakan commençait aussi à perdre patience avec tous ces gens. Elle voulait juste voir Lysette, était-ce trop demandé !? malgré tout agacée de devoir abandonner leur quête et la remettre à plus tard, la belle grommelle un peu mais acquiesce après un soupir las.

« Je suppose que tu as raison. » marmonne t-elle finalement devant le sourire amusé de son comparse. Ce n'était pas souvent que la demoiselle admettait que son compagnon avait raison sur un point... même si leurs esprits de contradictions s'étaient un peu apaisé depuis... depuis leur fuite. Sur ces bonnes paroles, la Shirakiin se dirige vers le stand pour leur prendre à boire - des boissons fraiches de jus de nananas parfaites en cette saison - avant de chercher une place où se poser... Une place qui manque. Toutes les tables sont bien encombrées, mise à part une sur laquelle se trouve un jeune homme et un goupix... blanc comme neige. Captivée par la créature, la demoiselle se rapproche en la contemplant, l'air émerveillée. Elle n'en avait jamais vu de tel avant.

« Votre Goupix est magnifique. » Ne peut-elle s'empêcher de lui dire dès lors qu'elle se trouve à proximité de la créature. Elle ne s'approche pas plus, sentant une certaine crainte de cette dernière, mais ne peut s'empêcher de l'admirer un peu plus avant de se détourner sur le dresseur blond à table. « Bonjour, cela vous dérangerait si nous nous asseyons à votre table ? Il n'y a plus de place assise et j'aimerai beaucoup pouvoir échanger avec vous sur votre Pokémon. » Sa passion d'éleveuse n'était nullement éteinte malgré leur fugue et Hakan le savait bien, observant la belle avec un rien... d'affection. Ça lui ressemblait bien, ce genre d'approche là où lui était bien plus... rude. Son regard ambré vient finalement contempler davantage le goupix à la robe immaculée. Il est clair que la créature est très belle, bien que la beauté ne soit pas à ses yeux un critère des plus importants, au contraire de sa compagne. « C'est un goupix de glace ? » interroge t-il finalement sans trop de préambule en contemplant l'aura froide de la créature. La belle se détourne sur lui en fronçant ses sourcils avant regarder le Pokémon pour remarquer cette aura qu'elle n'avait pas vu au premier abord. Surprise, elle laisse échapper malgré elle un ô avant de rajouter un murmure « Je n'avais pas remarqué... » Elle pensait, à tord visiblement, que ce goupix était shiny. Sauf qu'être shiny ne changeait pas son type...



Avatar©️Me
Autres comptes:
 

Clique:
 
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
 Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Sujets similaires
-
» Réunion de famille (pv Aaron)
» Réunion de famille [Arianne Martell]
» Réunion de famille[Pv Amaterasu]
» Réunion de famille [Syracuse en Sicile PV Ares]
» Réunion de famille [PV : Rafael Di Marzio]

Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Master Poké :: Le Pokémonde :: Région Johto - 2E G E N :: Ebenelle-