AccueilAccueil  FAQFAQ  RechercherRechercher  FAQ de MPFAQ de MP  MembresMembres  GroupesGroupes  S'enregistrerS'enregistrer  ConnexionConnexion  





 
» Quel type de Pokémon es-tu ?


avatar
Agent Alola

C-GEAR
Inscrit le : 13/02/2017
Messages : 217

Jeu 5 Juil - 12:11
J’avais promis de ne plus le faire. Ca n’était pas bon pour moi. Néfaste pour mon corps. Mon âme, ma vie. Comment ne pas le faire devant cette photo ? Réuni tous les quatre, le sourire aux lèvres, la joie sur le visage. Nous étions beaux, nous n’étions qu’un. Boire, c’est vraiment une cochonnerie ! L’avantage, c’est qu’ici dans ce sous-sol caché des yeux de tous, on ne me voit pas. On ne m’entend pas. Je peux hurler ma peine, frapper dans un sac de boxe la musique à fond. Personne n’entend. Je suis seule et ce n’est pas plus mal. J’ai enfermé Diana dans sa Pokéball, je ne suis pas prête à lui montrer cette pièce. Elle est trop formelle pour le moment, élevé par des flics, comment pourrait-elle résonner autrement. Elle va de suite se méfier de moi et je ne veux pas. Je veux qu’on apprenne à se faire confiance avant de lui parler de tout ça. J’ai d’ailleurs demandé aux autres de ne rien lui dire. S’ils sont tous favorable à ma vengeance, Diana ne l’est surement pas et comprendrait mon engouement à vouloir devenir Agent. Je caresse le visage de mes deux anges sur le cadre photo avant de le reposer. Les filles qu’est-ce que vous me manquez… Je sors de ma cachette, replaçant correctement le fond de l’armoire pour ne pas être vue. Je sors de l’armoire remplis de vêtements puis monte me coucher er repassant par dehors. Mon lit est douillé, la couette douce, je m’endors comme un bébé … onze heures quarante-deux.

Minuit ! Les yeux grands ouverts, je suis réveillée, impossible, j’étais à peine dans mon lit, où alors ça faisait déjà vingt-quatre heures que j’y étais ? Non, mon téléphone indique parfaitement que je n’ai dormis que dix-huit minutes ! Je suis crevée, je ne dois pas faire pipi, je n’ai pas envie de vomir. Pourquoi suis-je donc debout ? Je saute du lit et là, étrange, j’ai l’impression d’être une naine ! Je n’arrive pas à avoir un regard plus haut. Je suis tombée ? Autant défoncée ? Non j’arrive à marcher ! Etrange pourquoi je vois tout comme un enfant ? Attends un peu, ces mains ne sont pas les miennes ! Elles sont bleues, grises, impossible à dire. J’allume la lumière et prend une pile de livre pour grimper dessus. Devant la glace, stupéfaction ! De grands yeux rouges, une peau bleue-grise, trois grande crêtes beige et je ne pensais jamais dire ça de ma vie ! Mais j’ai une queue ! Et j’arrive à la balancer de droite à gauche !!! Super c’est trop marrant ! Je suis un Pokémon ! C’est mieux que mon cauchemar de la dernière fois où j’étais une plante verte dans une maison ! Là je peux bouger, courir, sauter, mais je suis quoi comme Pokémon ? Moi qui suis une quiche en matière de Pokémon, me voilà réincarné en je ne sais quoi !! Je cherchais alors mon Pokédex, mais impossible de mettre la main dessus ! Sérieux ! Il est où mon sac à dos ! Impossible aussi de déverrouiller mon téléphone, ma main n’arrive pas à faire glisser l’écran, ni même à taper dessus. OK ! Mes Pokémons doivent m’aider ! Sauf qu’étrangement dans la maison : il n’y a personne. Dehors non plus d’ailleurs, c’est ce que je constate après avoir ouvert la porte d’entrée. Mince alors, ils sont tous passés où ? Bon OK, je sors, je vais trouver de l’aide, demandé quel type je suis et m’amuser un peu. Pour une fois que je peux faire le con sans être reconnu ! C’est parti !


Prise de 5 niveaux

Espèce : Machoc
Niveau : 10
Talent : Annule Garde
Attaques : Balayage / Point Karaté / Groz'yeux / Clairvoyance
Inventaire GTs :
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur


avatar
Agent Alola

C-GEAR
Inscrit le : 13/02/2017
Messages : 217

Jeu 5 Juil - 13:25
Je cours, c’est un Pokémon endurant ! Il a une facilité de mouvement qui me fait alors penser qu’il doit être de type combat. Fluide et net, il est précis dans ses pas. Mais qui suis-je ? Je cours en pleine rue, il n’y a personne, pas de voiture, moto, vélo. Ni de marcheur. Suis-je donc seule sur cette île ? Impossible ! Il y a toujours du monde sur l’île d’Ekaeka. Au loin, je vois un bosquet en train de bouger, ça doit être un Pokémon ! J’avance plus vite, décidé à savoir quel type de Pokémon je suis ? Pourquoi vouloir le savoir aucune idée ! Mais il me fascine ! On dirait qu’il me ressemble, qu’il est mon double Pokémon. Je me sens tellement bien dans sa peau, comme en sécurité ! Si les Hunt habitaient sur cette île, je me serais directement rendu chez eux pour leur mettre la misère, voir même les tuer ! Ils ne comprendraient pas qu’un Pokémon puisse leurs mettre la misère ! En passant derrière le bosquet, je tombe sur un Manglouton ! Lui je sais qui il est, c’est quand même un Pokémon que l’on croise souvent ici, surtout là nuit, il fait les poubelles pour se nourrir, d’ailleurs c’est ce qu’il est en train de faire. Et les dents qu’il me montre, ainsi que son grognement, prouve qu’il n’a pas l’air content de me voir là ! « Salut ! Déstresse ! Je veux pas ta bouffe ! » Cependant, ça n’a pas l’air de le rassurer puisqu’il maintient la même position ! Comment lui prouver que je dis la vérité ?

Je recule alors de trois pas, en l’ayant toujours à vue pour lui faire voir ma bonne fois ! Mais sans prévenir, il chope ses déchets dans sa gueule et s’enfuit à toute jambe ! « Hé attends !! » Je lui cours après ! Il était le premier Pokémon que je voyais depuis le début de cette histoire, hors de question que je le laisse partir ! Il me met la misère !! Je tente une dernière fois ! « Attends s’il te plait ! » Rien à faire, il fuit ! Non Rose, tu vas pas le laisser faire, aller petit gars, montre que t’en as dans les jambes ! Il se cache derrière un nouvel arbuste, cette fois-ci pas deux fois la même erreur ! Je bondis au-dessus de l’arbuste en question et lui atterrit dessus en me maintenant comme il faut. Il se débat ! Cris ! Mais je ne lâche pas ! Il a de la poigne ce petit Pokémon j’aime ça. « Calme-toi bon sang ! Je veux juste que tu m’écoutes ! Tu sais quel espèce je suis ? » Rien à faire, elle continue de se débattre, et alors que je m’apprête à la lâcher, on me saisit par le col et on m’envoi valser à quelques centimètres de là. La Manglouton se serre alors contre l’Argouste qui vient d’apparaitre, il n’a pas non plus l’air très commode celui-là ! Câlinant ce qui doit surement être sa compagne. A son tour il me montre les dents. « Hé, je voulais pas lui faire du mal, je veux juste savoir qui je suis ? Tu connais le nom de mon espèce ? » Sans prévenir, il me bondit dessus comme un chien en furie ! Les deux sont sur moi et j’ai beau me débattre je n’ai clairement pas l’avantage du chiffre ! Leurs crocs touchent ma peau, je le sens bien, mais n’ai aucune douleur, il doit avoir une peau solide où une résistance ? Etrange, cependant je ne peux pas rester ainsi indéfiniment à esquiver les coups du mâle et subir ceux de la femelle ! J’utilise alors une de mes attaques de défense, je ne sais pas trop ce que sait comme attaque, mais c’est un réflexe défensif ! L’Argouste vole à son tour, suivi très vite de sa compagne, je ne voulais pas leurs faire du mal, mais hors de question de me laisser faire. Mise au tapis en un coup, ils décident de se sauver, cette fois je ne les suis plus : Ils sont trop cons !



Prise de 5 niveaux

Espèce : Machoc
Niveau : 15
Talent : Annule Garde
Attaques : Balayage / Point Karaté / Balayette / frappe atlas
Inventaire GTs :
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur


avatar
Agent Alola

C-GEAR
Inscrit le : 13/02/2017
Messages : 217

Ven 6 Juil - 0:51
Je sors du petit bosquet et m’aperçoit qu’ils m’ont quand même fait mal ! Une des morsures à fait saigner mon mollet droit ! Comment fait-on quand on est un Pokémon sauvage pour se soigner ? Quand on vit dans une balle facile, on nous emmène au centre et voilà c’est fait ! Mais quand on est libre de ses mouvements ? Ca se passe comment ? Mais oui ! Un centre Pokémon !! Si je m’y rends de moi-même ! On peut surement m’aider à me soigner et en plus on pourrait me dire qui je suis !! Bon je suis où ? Il est où ce centre ? Pas loin de la maison certes ! Mais elle est où la maison ? Non ! Je suis perdue !!

Alors celle-là, elle était quand même pas mal, me perdre sur une si petite île, ne plus retrouver mon chemin ! Génial ! Bravo Rose bonne idée de suivre un Pokémon sans avoir un seul repère, quand à mon odeur, il y en avait tellement autour de moi en ce moment que ce n’était clairement pas facile ! Bref, il ne me restait plus qu’à marcher en espérant trouver une route qui me parle. Une dizaine de minutes plus tard, j’entendais un bruit derrière moi, mais à chaque fois que je me retournais : personne ! Assez agaçant à vrai dire, de se sentir espionné. Persuadé que c’est réel, on se monte un film, on y croit dur comme fer, mais a-t-on raison ou tort ? Soudain, je l’aperçois, gris, sur quatre pattes, les dents ressorties : un Rattata d’Alola. Il se met devant moi, me renifle de loin et de nouveau me montre les dents comme les deux autres. C’était quoi leur problème ici ! Soudain, je me retrouve au sol, mangeant la pelouse, deux, trois pressions sur moi, je ne peux plus rien faire, ils sont beaucoup trop nombreux. Celui que j’avais repéré se rapproche. « Tu sens l’humain ! Où est ton dresseur ?

Je n’en ai pas !

Menteuse ! Tu sens l’humain à plein nez, on ne veut pas d’eux ici, ils nous séparent à vie de nos familles ! Dit à ton humain de s’en aller où il le payera cher !

Il n’y a pas d’humain !
» Je sens alors une douleur dans mes bras, on est en train de me faire une clef plus forte. Juste pour me faire comprendre qu’ils ne rigolaient pas. Me faisant entendre que c’était impossible, une odeur trop humaine sortait de moi. Normal lorsqu’on est une humaine. Je tente alors de dire la vérité, ils se mettent à rire, pensant que je leurs ment, mais comment prouver ma bonne fois. Ils me tiennent alors un discourt plus gentil, voyant que je ne plis pas. C’est une des femelles qui prend parole. Ne voulant pas être séparé de ses petits, de son aimé, elle me suppliait de ne pas essayer de combattre pour une banale capture. Qu’ils étaient toujours attrapés pour débuter une aventure, puis souvent mise au placard pour la suite. Qui s’encombrerait d’un Rattata lorsque l’on a un Tiboudet où un Lokhlass ? Elle me faisait mal au cœur la petite mère, puis de nouveau, l’autre demandé de faire sortir mon dresseur, sinon ça tournerait mal pour moi. « Mais puisque je vous dis que je suis seule ! Je ne veux pas vous combattre ! » Il s’agaçait, la clef de bras fit sortir un son d’alerte de ma bouche, un appel au secours, mais qui pourrait y répondre ? Il n’y avait pas âme qui vive dans le coin et les Rattata étaient vraiment nombreux ! Comment j’allais me sortir de là ? « Il arrive ! » Qui ? Qui les mettait en panique, à un point qu’on ne pouvait expliquer, la clef de bras se relâchait, et beaucoup disparaissait. Seul le chef m’indiquait que ce n’était que partie remise. Puis fini lui aussi pas disparaitre. Qui était donc ce sauveur ? Je percevais une ombre au loin, je le saluais « Salut ! Merci de l’aide ! Je pensais qu’ils ne me lâcheraient jamais !

Ah ils sont partis, Zut alors. Ca fait longtemps que je les ai pas vu, j’aurais voulu leurs parler, mais bon ! Je suis Vévé !
»



Prise de 5 niveaux

Espèce : Machoc
Niveau : 20
Talent : Annule Garde
Attaques : Balayage / Vendetta / Balayette / Frappe atlas
Inventaire GTs :
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur


avatar
Agent Alola

C-GEAR
Inscrit le : 13/02/2017
Messages : 217

Ven 6 Juil - 1:25
Au fur et à mesure que l’ombre grandissait en s’approchant de moi. Il y avait quelque chose qui me dérangeait. Une odeur nauséabonde. A me faire retourner l’estomac ! Heureusement que j’avais mangé liquide ! Mais bon sang, qu’est ce qui pouvait remplir l’atmosphère de cette odeur. L’ombre devenait de plus en plus net, on aurait dit un tas de boue. Ce Pokémon avait fait fuir les autres et je commençais à comprendre, surtout lorsque je lui serrais la main qu’il me tendait. L’odeur c’était lui, il avait l’air très gentil, mais alors il puait à des kilomètres. Impossible de le perdre lui et sa trace non plus. Il disait alors se nommé Vévé, par pure politesse, je lui donnais mon prénom et le remerciais encore pour ce qu’il venait de faire. Je reprenais alors ma route en quête du centre Pokémon où de la route pour rentrer à la maison. Cependant, Vévé avait décidé de me suivre, pour mon plus grand malheur à présent. J’avais vraiment du mal à supporter son odeur. C’était une chose que je détestais et avec mon ancien métier, ce n’était pas évident. Sentir la transpiration des mecs sur les machines où dans mes cours n’était pas évident. Et par politesse, on n’ose rien dire … Même si ça nous dérange fortement, moi je n’aime pas faire du mal gratuitement au gens. Dire à Vévé laisses moi tranquille tu pus, ce n’était clairement pas sympathique. Surtout qu’il venait de me sauver la mise. Je prenais donc sur moi pour continuer la conversation. Il parlait beaucoup Vévé, ce qui était deux fois plus pénible pour moi. Il avait l’air de connaitre plein de chose. Du coup je tentais « Tu vas trouver ça bête, mais tu sais quel type de pokémon je suis ? »

Ca le fit rire, ne pas savoir ce que l’on est lui paraissait impossible, j’inventais alors une histoire de perte de mémoire après un coup à la tête. Il comprenait alors que j’étais sérieuse, et il le redevenait lui aussi. Et alors que je pensais qu’il savait me répondre, je fus très déçu. Mais il répondait favorablement à ma deuxième question, m’invitant à le suivre, direction le centre Pokémon. Mon sourire revint sur mes lèvres. Et même s’il avait une forte odeur, je le suivais, enfin sur le flan. Après l’une des demi-heures les plus pénibles de ma vie. Nous arrivions devant le centre Pokémon : quelle joie. Une deuxième me fut donner en même temps : le départ de Vévé, qui ne voulait pas mettre les pieds dans le centre de peur de se fâcher de nouveau avec le Leveinard gérant les lieux ! Je le remerciais une dernière fois en lui serrant la main, puis entrais dans le bâtiment. Ici non plus personne, pas d’humains, j’avais oublié à quel point c’était étrange ! Mais le Leveinard était bien là et de sa bonne humeur, il m’accueillait. Mais se stoppait à quelques pas de moi ! « Vous vous êtes lavé quand la dernière fois ?

Non, j’ai rencontré un Pokémon qui avait une forte odeur !


Encore lui ! Ce Tadmorv n’a donc pas compris qu’il devait laisser les autres Pokémons tranquille !

Oh non, il m’a aidé, des Rattata me faisaient mal, par chance il est arrivé !

Ok, bon, je peux faire quoi pour vous ?

Hé bien, je me suis faire mordre au mollet !


Suivez-moi !
» J’obéissais sans résistance, plus de blessures, de douleurs, montant sur une table, elle me fit glisser dans un tunnel, à peine une dizaine de seconde plus tard, me voilà sur pied ! Génial !! Debout, revigoré et cent pour cent guérie. Je posais alors une nouvelle fois la question ! Quel type de Pokémon suis-je ? Et bien qu’elle semble septique à ma demande, elle finit par me le dire : Je suis un Machoc !



Prise de 5 niveaux

Espèce : Machoc
Niveau : 25
Talent : Annule Garde
Attaques : Balayage / Vendetta / Sabotage / Corps Perdu
Inventaire GTs :

Et j'ouvre la porte : Un pokémon Combat au moins niveau 25 avec 4 attaques physiques
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur


avatar
Agent Alola

C-GEAR
Inscrit le : 13/02/2017
Messages : 217

Dim 8 Juil - 22:36
Je ressortais heureuse de savoir enfin qui j’étais. Un Machoc. Un Pokémon combat, solide, fort. Je me sentais bien et était sur la route du retour. Du centre à la maison, je savais y aller ! Avant de mettre la tête dehors, j’analysais tout de même la sortie. Vévé avait été super, mais je ne voulais pas passer le reste de ma nuit avec lui. Je trouvais même encore que l’odeur était sur moi. Horrible. Je m’estimais heureuse d’ailleurs de ne pas m’être transformé en ce Tadmorv ! Mais d’ailleurs, comment j’en étais arrivé là ? Ce rêve avait l’air tellement réel ! Toutefois, comment je pouvais me transformer en un Pokémon que je ne connaissais pas et qui existait vraiment ? Etrange ! Bref, je pouvais donc prendre la route du retour. Marchant avec assurance, le torse bombé, comme si une musique du genre « stayin alive » flotté autour de moi. J’étais bien, je ne pensais à plus rien d’autre et ça faisait du bien. Finalement une fois devant la maison, toujours calme. Je prenais le choix de me rendre sur ma plage préférée ! Pour ça, il fallait traverser la grotte verdoyante. Une simple routine, je le faisais au moins deux voire trois fois par semaine, pour rejoindre cette plage isolée de l’autre côté. Où peu de monde va, celle des touristes est tellement plus jolie et surveillé. Pour les enfants c’est bien mieux. Et me voilà avançant tranquillement, entrant dans la grotte. J’y allais toujours en journée, elle était bien plus lumineuse pour une grotte s’était étrange. Mais elle avait de temps en temps un puits de lumière qui lui donnait un peu de clarté.

A mi-chemin, un bruit sourd arrivait à mes oreilles ! Comme un marteau tapant fortement dans un mur, résonant dans toute la grotte. Que se passait-il ? Je continuais quand même, pour me retrouver en face d’une scène plutôt étrange. Un Pokémon, à peu près rond, gris clair, quatre pattes noires le faisaient tenir debout. Deux yeux jaunes au milieu de celle-ci. Il jonglait entre quatre murs, se dépêchant de foncer de toutes ses forces ! Que faisait-il ? « Les Manglouton l’ont énervé ! Depuis il ne veut plus se calmer ! » Deux petits Rattata étaient arrivés à mes côtés ! Impossible pour eux d’intervenir, et leurs parents non plus, ils étaient sortis pour trouver à manger. Peut-être ceux de tout à l’heure ? Je me devais d’essayer de le calmer, je criais dans la grotte. Un simple arrête ! Répété plusieurs fois, de plus en plus fort. Rien à faire ! Et les Manglouton continuaient de se jouer de lui ! Je courais, afin d’essayer de stopper les sales petites bêtes, sautant au-dessus de la boule grise, car lui pas la peine d’essayer de le stopper, il était bien trop fort. Soudain, je recevais quelques morceaux de pierres sur la tête. Puis soudain, la catastrophe, la terre se mit à trembler. Ne s’arrêtant plus, sous mes pieds, ce qui était au début un sentiment de massage, devenait un endroit instable ! Les Manglouton ne se montrait plus et les petites pierres se transformaient en rocher qu’il fallait éviter. C’était évident, un éboulement allait avoir lieu, il fallait se protéger et l’autre Pokémon l’avait bien compris lui aussi. Mais autre chose me traversait l’esprit : les deux petits ! Je les voyais au loin, serré l’un contre l’autre, terrorisés ! Je ne cherchais plus à comprendre. Je courais plus vite, je savais où aller, le chemin je le connaissais, seule les rochers tombant du ciel pouvait me faire mal. Alors je les esquivais du mieux possible, l’autre courait, tout simplement. De temps en temps, il se prenait une pierre, mais elle explosait sur sa carapace ! De temps en temps, je jetais un œil sur les petits, ils tremblaient, pleuraient, puis l’autre tournait soudainement. Se faufilant sous une grosse pierre, un très gros rocher. Ça pouvait marcher, mais les petits ne pourraient pas le rejoindre. Pas le choix, m’approchant d’eux, je les soulevais de terre, un dans chaque bras. Bizarrement, j’avais l’impression de porter mes deux filles, et ça me donnait plus de force. Et c’est finalement en glissant sur le sol que je rejoignais cet endroit qu’on espérait solide. Serrant les deux petits contre moi, en les voyant, l’autre nous laissait plus de place dans le fond, se positionnant même devant nous, plus proche du danger. Comme pour nous protéger. « Je suis Drackhaus, Désolé pour tout ça ! » Il n’était pas fautif à cent pour cent ! Et là, un truc me faisait mal dans le dos, en regardant un peu mieux, un coffre! Mais que contenait-il ?


Demande d'une GTs

Espèce : Machoc
Niveau : 25
Talent : Annule Garde
Attaques : Balayage / Vendetta / Sabotage / Corps Perdu
Inventaire GTs :
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur


avatar
Agent Alola

C-GEAR
Inscrit le : 13/02/2017
Messages : 217

Sam 14 Juil - 10:02
Pour le moment pas le temps de regarder ce qu’il contient, les deux petits sont terrorisés et les rochers continuent de tomber provoquant des bruits sourds dans notre cachette. J’espère que ce rocher va tenir ! Le Pokémon rond à l’air réellement de s’en vouloir, je me voulais de lui remonter le moral. S’il s’était excusé, c’est qu’il n’était pas si mauvais. « Ca va se calmer t’en fait pas ! On pourra sortir après ! » Il me regardait, les yeux penaud. « C’est ce que je cherchais la sortie, j’ai évolué sur la plage ! J’ai voulu sortir de là et je suis tombé ! J’ai roulé et ils se sont moqués de moi ! La suite tu là connais ! » Il avait évolué, mais qu’était-il avant ? Ca m’intriguait ! Du coup je lui demandais. Ca réponse paraissait normal : un Draby ! Moi je ne savais pas du tout à quoi ressemblait un Draby. Il prit alors le temps de me le décrire, ça faisait passer le temps et puis ça arrêter de nous faire penser à cent pour cent à ce qu’il y avait autour de nous. Un Pokémon bleu sur deux pattes, ressemblant à un dragon. Effectivement, plus rien à voir avec son évolution actuel ! Je ne connaissais pas encore grand-chose à l’évolution, mais ça me plaisait. Qu’était-il en train de faire à ce moment-là ?« Je protégeais mes trois sœurs contre des Manglouton » Les mêmes qu’il avait suivi dans la grotte, ensuite, il avait évolué en gagnant contre l’un d’entre eux. Puis les autres s’étaient alors moqué de sa nouvelle forme, provoquant cette catastrophe, qui au son, commençait à s’atténuer. On discutait alors de ses sœurs. Car ma plus grande crainte était qu’elles soient elles aussi dans la grotte. Il m’affirmait que non, une interdiction donné par leurs mamans. Qu’il n’avait pas suivi de toute évidence. Il n’y avait plus de bruit, nous voilà donc sauvé, je poussais un peu les pierres stagnantes qui bouchaient l’entrée, puis faisait sortir tout le monde un par un. Le dôme de la grotte était toujours là, ça allait.

Avant de sortir, je récupérais le coffre sous le bras, direction la baie afin de voir si les petites étaient bien là ? Les deux Rattata nous suivaient, après ce qui venait d’arriver, ils ne voulaient pas rester seuls, compréhensible. Une fois dehors, on était tous bien content de respirer cet air frais ! Et de voir les trois petites bondir dans tous les sens à la vue de leur frère. C’était donc ça un Draby, rien à voir avec sa forme actuelle ! Je comprenais un peu la moquerie. On entendait alors qu’autres cris provenant de la grotte cette fois, et les deux petits y répondaient. Après quelques minutes, un groupe de Rattata, étrangement familier, nous rejoignait ! Ce regain familial des deux côtés me laissait donc seule. M’isolant afin d’ouvrir le petit coffre. Le posant sur le sable, prêt à soulever son dessus et là. Il bougeait tout seul, se déplaçant sous mes yeux, comme un serpent de haut en bas. Je m’apercevais alors que sous lui se trouvait un Pokémon. Ah non ! C’est mon coffre !! Je retirais celui-ci de mes deux mains, de la tête du petit Pokémon, qui du coup n’était pas content et se mit à m’attaquer. Un combat s’engageait, un contre un, il pouvait aller sous le sol, disparaissant de ma vue, alors je bougeais, ne restant pas immobile, mais il ne remontait pas. Tant pis ! Pause toi, il va attaquer et la tu lui sauteras dessus. Je fermais les yeux, perdre un sens augmentait les autres. Et me concentrais sur le toucher de mes pieds. Soudain, je sentais le sol vibrer, il arriver, à la dernière secondes je sautais, lui atterrissant dessus. Parfait ! KO ! Etrangement, je réalisais une danse de la victoire ! Et soudain, je sentais quelque chose en moi d’étrange, un picotement partout dans le corps. Regardant mes mains, elles se mirent à briller. Mes pieds aussi, tout mon corps en fait ! Mince que se passait-il ! J’allais mourir ? Eclater comme un ballon de baudruche !



Prise de 5 niveaux

Espèce : Machoc
Niveau : 30
Talent : Annule Garde
Attaques :
Balayage (0-Combat-Physique) / Réveil forcé (70-Combat-Physique)
Sabotage (65-Ténébres-Physique) / Corps Perdu (70-Combat-Physique- n'échoue jamais)
Inventaire GTs : En attente 182
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur


avatar
Agent Alola

C-GEAR
Inscrit le : 13/02/2017
Messages : 217

Sam 14 Juil - 10:43
En ouvrant les yeux, je me sentais plus grand, plus fort ! Ma perception des choses avait changé, mon centre gravité aussi. En regardant le sol, j’avais, je pense, doublé de taille ! En regardant mes mains, elles étaient plus grosses, mes jambes plus musclés, mes bras aussi. Je portais même un slip, avec une ceinture ! C’était donc ça l’évolution !! J’avais évolué ! Et les autres me regardaient la bouche ouverte. Je me sentais mieux, plus proche de mon corps réel, moins gringalet. J’étais passé d’un gamin d’école primaire à un adolescent qu’il ne fallait pas emmerder ! Mais j’étais devenu quoi du coup ? Avant j’étais Machoc, mais ça c’était avant ? De nouveau cette question ! Qui suis-je ? La question fit rire le groupe, ils avaient l’air de trouver ça étrange que l’on ne sache pas qui l’on est ? Pour moi ! C’était normal ! De base, je n’étais pas un Pokémon, mais ça je ne voulais pas leur dire. Les petits Rattata que j’avais sauvé, et dont je n’avais eu aucun remerciement, me disait que je faisais bien plus peur. Machoc-peur ! Voilà comment je me nommerais. Hors de question de retourner au centre Pokémon, elle me prendrait pour un boulet et risquerait de m’envoyer balader ! Elle n’avait pas l’air commode tout à l’heure, je ne voulais pas de nouveau l’ennuyer. C’est alors que du ciel, un nouveau cri fut perçu. Les rats courraient vers la grotte, fallait-il réellement se protéger d’un danger ? Je ne voyais rien là-haut, le ciel était sombre. Un deuxième cris prouvait alors que la chose était en train de s’approcher de nous, de suite, je courais vers le petit groupe de Draby et de Drackaus. Saisissant déjà une première fille « Faut mettre tes sœurs à l’abri !! » Le troisième cri se fit alors terrible, comme mécontent, là, ça commençait vraiment à me faire peur !! « VITE !! » C’est alors que mon petit ami rond me fit baisser le stress. « Non !! C’est ma mère ! Repose ma sœur si tu ne veux pas mourir ! » Direct, je m’exécutais ! Avant de vous se poser devant moi, un dragon bleu aux ailes rouges ! « Tu évolues en ça ? » Il faisait signe oui de tout son corps : épatant. Sa mère était magnifique, majestueuse, en colère. Ses yeux rouges me perçant, la bouche décollée, prête à me mordre. Par chance mon ami était en train de lui expliquer ce qui s’était passé. Et elle eut alors un comportement différent, me remerciant, elle, d’avoir aidé son fils. De son dos, elle fit descendre des fruits, des baies, m’invitant à partager leurs repas. Mine de rien j’avais faim et j’acceptais. Me posant assis entre l’une des filles et mon ami.

Après un bon repas, la question du coffre se posait ! C’est vrai ça, je ne l’avais pas encore ouvert. A l’intérieur, une pierre, peut-être précieuse, valant des millions ! Je la gardais précieusement dans ma main, elle pourrait me servir, où l’offrir ? Mais étrangement, elle se mit à briller et disparaître ! Impossible de savoir ce qu’elle était, mais elle n’était plus en tout cas. Bon point positif, elle m’aurait gêné en cas de combat. Les filles posaient comme question à leur mère si elle connaissait qui j’étais. Quel type de pokémon ? Bien qu’elle ait un sourire, elle finit par répondre que j’étais un Machopeur. Elles n’étaient pas si loin que ça mon idée de base. Le festin fini, les petits se positionnaient sur le dos de leur maman, ils allaient donc partir ? Mince ! J’étais bien avec eux. Elle me proposait alors de prendre place moi aussi si je le voulais. Pourquoi pas ? C’était une façon de voyager ! Je serais revenir chez moi de toute façon ! J’acceptais. Prenant place sur son dos comme les autres. Le décollage faisait peur, même si les filles hurlaient de plaisir, ce n’était pas mon cas. C’était la première fois que je volais à dos de Pokémon, c’était magnifique une fois dans les airs. Direction Konikoni sur l’île Akala, elle avait trouvé une côte plus paisible, avec plus de fruit. Un endroit où elle aurait moins de route à faire pour trouver à manger visiblement.




Prise de 5 niveaux - puis évolution

Espèce : Machopeur
Niveau : 35
Talent : Annule Garde

Attaques :
Sacrifice (80-Combat-Physique) / Réveil forcé (70-Combat-Physique)
Sabotage (65-Ténébres-Physique) / Corps Perdu (70-Combat-Physique- n'échoue jamais)

Inventaire GTs : Graine Mémorielle
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur

Contenu sponsorisé



C-GEAR
Revenir en haut Aller en bas
 Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Sujets similaires
-
» Quel type de pokémon es-tu ?
» Quel type de Pokémon préfères-tu?
» De quel type êtes-vous ?
» Avec quel type de lit dormez-vous ?
» Quel est le Pokémon que vous trouvez le plus ridicule ?

Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Master Poké :: Le Pokémonde :: Région Sinnoh - 4E G E N :: Les Îles Légendaires :: Île Pleine Lune :: Rêverie - Évent d'été-