AccueilAccueil  FAQFAQ  RechercherRechercher  FAQ de MPFAQ de MP  MembresMembres  GroupesGroupes  S'enregistrerS'enregistrer  ConnexionConnexion  





 

Aller à la page : 1, 2  Suivant
 
» Fugue of the Oneironauts (feat Gaeriel Miya, Elisabeth Taylor & Marlen Melikov)


avatar
Sbire Galaxie

C-GEAR
Inscrit le : 05/09/2014
Messages : 943

Région : Kalos
Dim 1 Juil - 23:54

Cela aurait pu être une autre nuit remplie de cauchemars, ou une nuit sans rêve, au mieux. Tu alternes généralement entre les deux, quand tu es au quartier général de la Team Galaxy ou chez la baronne Reynolds. Tu ne te plains pas quand c’est le deuxième cas qui apparaît le plus fréquemment à Kalos, en vérité. Cela te fait du bien, cela te donne la sensation de te reposer réellement. Mais cette fois-ci, c’est la première fois que tu restes si longtemps au Château Nephilim. La première fois que tu restes aussi longtemps dans la douce et froide étreinte de cet endroit où les ténèbres règnent, où il semble presque toujours faire nuit. Tu passes tes heures à lire, encore et encore. A t’instruire, plus précisément. Mais ce n’est pas de cela dont il est question, cette fois-ci. Plus maintenant, du moins, car la fatigue finit par te rattraper. Les bras de Morphée finissent toujours par rattraper n’importe qui.

Mais cette fois, par un heureux – ou malheureux, l’avenir le dira sans doute – hasard, tu ne vis pas encore une fois la perte de ceux que tu aimes. Tu n’as pas l’impression d’être une erreur de la nature, et tu n’es pas non plus la proie du néant qui parvient même à engloutir tes rêves dans sa faim éternelle. Le froid des murs du château s’estompe progressivement, alors que tu es au fond de ton lit, observée par Anastasia, toujours sous ses traits d’enfant lorsqu’elle est en ta compagnie. Chacun de tes sens se ferme petit à petit, jusqu’à ce que tu tombes dans un profond sommeil. Pour la première fois depuis longtemps, il a l’air de s’agir d’un beau rêve, simplement parce que tu ne t’agites pas autant que d’habitude. Du moins, c’est ce que l’on dirait de l’extérieur.

Car par-delà le mur du sommeil se trouve quelque chose de fort singulier. Quand tu reviens peu à peu à toi, ce ne sont plus les draps de ton lit que tu as l’impression de toucher, mais c’est tout aussi doux. Mais il y a aussi quelque chose d’inconfortable, bien que tu ne saches comment l’expliquer. C’est comme si tu étais plus petite. Plus que cela encore, c’est comme si tous les membres de ton corps avaient rapetissé. On dirait que tu es encore en plein rêve. Serais-tu redevenue une enfant ? C’est ce que tu crois, au début, jusqu’à ce que tu ouvres enfin les yeux, pour en avoir le cœur net. Si tu es devenue une enfant, tu pourrais peut-être le revoir n’est-ce pas ? Revoir ce père aimant et…

Mais il n’est rien de tout cela. Il n’y a que le ciel, qui, pourtant, brille d’un bleu éclatant. Le soleil paraît lointain, presque froid, même si ce n’est que parce qu’il te paraît plus petit que d’habitude. Mais surtout, tu es entourée par les immenses draps blancs de la neige. Tu es dans un paysage arctique, où le relief est malgré tout vallonné par ce qui ressemblerait presque à des dunes de poudreuse. Tu devrais être en train de geler sur place, et pourtant, tu ne sens rien. Au contraire, il ferait presque trop chaud, c’en est assez agréable. La raison pour laquelle c’est le cas t’apparait cependant dès que tu secoues la tête. Tu as l’impression d’avoir perdu ta longue chevelure de jais, et c’est en te touchant que tu te rends compte que tu n’as pas l’air d’être la même. Physiquement, du moins. Tu sembles avoir gardé toutes tes émotions et tes facultés cognitives, mais c’est tout. Tu n’arrives même pas à atteindre ta tête tellement tes bras sont petits. Et ne parlons même pas de tes jambes. En fait, tu as l’impression d’être redevenue un nourrisson à qui l’on aurait donné une couverture pour qu’il n’attrape pas froid. C’est la seule image qui te vient à l’esprit. Mais à quoi ressembles-tu donc ? Tu n’en as aucune idée. Si seulement tu pouvais voir ton visage dans un reflet. Ce doit forcément être possible. Compte tenu de l’endroit où tu te trouves, il se pourrait bien que tu sois sur un iceberg géant, qui sait ? La glace doit avoir une fin quelque part, et tu pourrais te regarder dans le reflet que l’océan pourra t’offrir.

C’est sur cette décision que tu décides de marcher sur ce sol froid et glissant, sur lequel tu as pourtant l’impression d’être parfaitement à l’aise. Cependant, tu aperçois rapidement une silhouette noire qui s’approche dans ta direction. Une silhouette qui ne te dit rien qui vaille, mais qui, d’un autre côté, ne semble pas être à sa place dans ce paysage. Un Farfuret, visiblement. Certes, c’est un Pokémon glace, mais le froid polaire n’est pas pour autant son milieu naturel, de ce que tu sais de ces créatures. Peut-être y a-t-il une raison pour laquelle il s’est installé sur cet iceberg ? Trop froid envers ses congénères ? Bah, ce n’est pas vraiment ce qui t’importe. Ce qui est vraiment problématique, c’est de savoir s’il est hostile envers toi ou non. Et de savoir comment tu comptes te défendre si c’est le cas. Tu n’es pas en possession de ta prothèse, et si c’est assez agréable d’avoir à nouveau un bras gauche naturel, tu es clairement en position de faiblesse, maintenant. Et pourtant… Il y a quelque chose qui t’intrigue chez ce Pokémon. Son dos est anormalement droit, pour un prédateur. On dirait presque la façon de marcher d’un être humain. Il y a quelque chose qui cloche, mais comment l’affirmer ? Peut-être en cherchant une solution pacifique ?

« Pour un Farfuret, tu me parais bien loin de chez toi. » fais-tu, en gardant malgré tout une certaine distance entre vous, au cas où. « Tu as besoin d’aide ? Je ne sais pas trop ce que je fais ici non plus, mais je crois qu’on s’en sortira mieux si l’on s’entraide plutôt qu’en se querellant, n’est-ce pas ? »

En espérant qu’il te comprenne, cela dit. Tu ne comprends pas trop ce qu’il se passe, et tout peut arriver, visiblement.



Je prends les 5 niveaux o/
Espèce : Stalgamin
Niveau : 10
Talent : Corps Gel
Attaques : Poudreuse / Groz'Yeux / Reflet / Éclats Glace
Inventaire GTs :

Ouverture de la porte Glace







Sprite by Yakuru Hoot.
Double-Compte: Tony Schwärtzwind et Soren Kenshin
Theme
Battle Theme 1 - Battle Theme 2
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur


avatar
Ranger Kantô

C-GEAR
Inscrit le : 18/08/2013
Messages : 2422

Région : Kantô - Johto - Alola
Lun 2 Juil - 19:01
Depuis que j'ai vaincu la ligue pour la seconde fois je n'ai pas pris beaucoup de jours de repos, enchaînant les missions pour le compte du QG, ayant pris une semaine de vacances pour mon défi que je dois maintenant rattraper ; pas de repos pour les guerriers comme on dit. Ce soir là je dors donc en pleine nature, sous ma tente afin d'éviter les attaques d'insectes un peu trop collants, blottie dans mon duvet en tentant de me trouver une position confortable... Après avoir tourné pendant quelques temps je finis par m'endormir, assommée par ma dernière mission, et passe une nuit paisible... Tout du moins aurait-elle du l'être si je ne m'étais pas réveillée au beau milieu de mon cycle réparateur par quelque chose de très inusité : une sensation de froid anormale. Certes la nuit n'était pas la plus chaude de l'année mais mon duvet bien chaud ne me trahit pas d'habitude... Ce serait-il passé quelque chose ? En rouvrant entièrement les yeux et en me redressant, je comprend à quel point il y a un problème : tout est blanc autour de moi ! Aurais-je un problème de vue ? Machinalement je passe ma main devant mes yeux, pour vérifier, mais la recule brusquement lorsque je me griffe les paupières avec... Mes ongles ? Non, ils ne sont pas acérés et aussi longs... Je réalise alors que mes bras sont très fins et qu'ils se terminent réellement par de longues griffes aux allures acérées... Comment est-ce possible ? Je commence à tourner sur place pour essayer de voir le reste de mon corps et je flippe en réalisant qu'il ne s'agit pas que de mes bras : mon corps est bleu, pourvu de griffes acérées et cette silhouette me dit quelque chose, une créature que j'ai déjà croisée par le passé... Un Farfuret ! Je suis un foutu Farfuret !

Ca doit être un rêve, ça ne peut pas être possible autrement... Mais je n'ai jamais fait de rêve aussi réaliste ! Je peux sentir le poids de mes griffes au bout de mes pattes, je ressens le vent qui caresse mes plumes (j'avais oublié que cette espèce en avait d'ailleurs... Et drôlement placées d'ailleurs) ainsi que mon corps qui me semble très souple et agile... Je me sens capable de grimper aux arbres ainsi que les plus hautes montagnes... Il faut bien avouer que ce dernier point est plutôt agréable et pratique en tant que Ranger.

Je secoue la tête et je me concentre plutôt sur ce qui m'entoure : une étendue blanche à perte de vue. Je sens la glace crisser sous mes pieds et j'essaie de trouver un point de repaire mais j'ai juste l'impression de me trouver sur une étendue infinie de glace avec absolument rien pour me guider.

- Soit, explorons un peu.

Je commence à marcher, tentant de m'habituer à ce corps différent, plus petit et léger que le mien. Je continue de me poser des questions en même temps, me demandant s'il peut bel et bien s'agir d'un rêve très réaliste ou s'il s'est passé quelque chose... Un pokémon aurait-il pu me piéger dans une illusion ? Je n'ai jamais entendu parler de pouvoirs aussi puissants mais hey, je suis amie avec Mewtwo et j'ai déjà vu les prouesses qu'il peut faire... Tout est possible. Je rumine tout cela tout en avançant, m'habituant de plus en plus à mon corps, même si ma vision me perturbe à cause de ma taille...

Cependant celle-ci a un avantage et me permet de repérer une petite silhouette un peu plus loin : un pokémon ! Même si je ne sais pas à quoi m'attendre il s'agit d'une chance inespérée et je me dirige vers le pokémon en accélérant le pas, en étant maintenant capable. Lorsque j'arrive à sa hauteur je reconnais un Stalgamin et je suis un peu surprise lorsque la créature me parle d'une voix humaine et féminine... Tiens donc, serait-ce... ?

- Je suis bien loin de chez moi en effet... Toi aussi, je me trompe ? Je lui fais un léger sourire, la sentant méfiante. Je me rapproche lentement en tendant la patte, comme pour lui serrer la main, même si c'est un comportement très humain... J'ai aucune idée de ce que je fiche ici, j'accepte avec plaisir... Toi aussi tu viens de te... Réveiller ici ? J'comprend plus rien...



Prise de 5 niveaux

Espèce : Farfuret
Niveau : 10
Talent : PickPocket
Attaques : Griffe / Groz'Yeux / Provoc / Feinte
Inventaire GTs : 0

Ouverture de la porte Ténèbres





doubles comptes:
 
autre:
 
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur


avatar
Coordinateur Kantô

C-GEAR
Inscrit le : 18/09/2013
Messages : 2097

Région : Kanto
Lun 2 Juil - 23:09
Elizabeth s'étira de tout son long, la journée venait d'être éprouvante. Elle ne se ménageait pas malgré sa grossesse plus que proéminente pour faire tourner sa pension. Elle tenait à ce que l'entreprise tienne parfaitement la route avant de devoir s'absenter. L'ensemble de son corps était tendu, voire douloureux et elle n'aspirait qu'au repos maintenant. Elle se prépara donc à aller se coucher avec une pensée vers son homme, qui une nuit encore ne serait pas avec elle. Elle songeait souvent à lui à ce moment là de la journée, se demandant ce qu'il pouvait bien faire de son côté. Il ne devait probablement pas être en train de se mettre au lit. Son activité, forcement illégale pour qu'il la lui cache ainsi, devait impliquée une vie plutôt nocturne.
C'était en laissant vagabonder ses pensées autour de lui qu'elle finit par s'assoupir dans un sommeil profond en tentant d'ignorer la sensation de chaud.

Elizabeth n'était pas de celles qui se souvenaient de leurs rêves et c'était même assez exceptionnel qu'elle s'en souvienne et encore plus rare qu'elle en prenne vraiment conscience. Mais cette fois-ci elle ressentait si bien les choses qu'elle ne pouvait l'ignorer.
Il faisait... froid. Plus que ça encore, elle avait la sensation que son corps était frigorifié, comme si son corps était un orteil géant en train de congeler dans une chaussure trop longtemps exposée à la neige. C'était à la limite du supportable.

Mais qu'est ce qu'il se passait bon sang ?! Elle avait pourtant souvenir de s'être endormie dans une certaine chaleur.
Elle se réveilla tout à fait, ouvrant grand les yeux qui ne rencontrèrent que l'obscurité. Son corps était pesant et la morsure du froid était de plus en plus douloureuse au point qu'elle ne ressentait même plus ses bras et ses jambes. L'angoisse la submergea alors, peu importait qu'elle soit en train de rêver, la sensation était bien trop désagréable pour être ignorée et mettait même tout ses sens de survie en alerte.
Elle devait sortir.


"Toi aussi, je me trompe ?"

Une voix ! Quelqu'un était là ! Il devait être juste à côté malgré le son étouffé. Elle tenta d'ouvrir la bouche pour appeler à l'aide, pour essayer de le trouver mais elle ne réussit pas à produire un seul son, comme si ses lèvres étaient gelées l'une à l'autre.

"J'ai aucune idée de ce que je fiche ici, j'accepte avec plaisir... Toi aussi tu viens de te... Réveiller ici ? J'comprend plus rien..."


Au dessus ! La voix venait d'au dessus ! Mon dieu mais était-elle sous terre ?! Et cette sensation de froid qui se faisait encore plus présente et douloureuse. Elle devait sortir, elle allait finir par mourir, elle ne savait pas exactement pourquoi mais elle en avait la certitude, comme si plus que seulement désagréable, la température allait finir par la tuer véritablement. C'était la première fois qu'elle expérimentait d'aussi près la perspective de mourir et cela lui faisait perdre tout sang froid.
Dans un réflexe irréfléchi elle rassembla ce qu'elle jugeait être ses seules ressources et se projeta avec force vers l'origine de la voix.

C'est ainsi que sans en prendre réellement conscience, Elizabeth envoya un tentacule crever la couche de neige pour s'accrocher fermement à la tête de ce qu'elle identifierait plus tard comme un farfuret.



Prise de 5 niveaux
Espèce : Mucuscule
Niveau : 10
Talent : Poisseux
Attaques : Charge, Vol Vie, Écume, Abri
Inventaire GTs : 0

J'ouvre la porte Dragon ! Agrouuuh



Ava par Sae et Signature par Vlad, merci à vous ;)

Autres:
 
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur


avatar
Sbire Galaxie

C-GEAR
Inscrit le : 05/09/2014
Messages : 943

Région : Kalos
Mar 3 Juil - 0:35
Clairement, ce Farfuret a un comportement qui est bien singulier par rapport à ses congénères. Non, par n’importe quel Pokémon, en réalité. Le seul exemple qui te paraisse se rapprocher un peu de cela, c’est le Lucario de Ruven, Lear. Tu as entendu parler d’une ou deux anecdotes sur ce Lucario chromatique qui aime se comporter comme un humain, et qui adopte par conséquent certains de leurs codes de conduite, comme en buvant du café, par exemple. Serait-ce la même chose ici ? Difficile à dire. Il n’y a pas l’air d’y avoir âme qui vive par ici, et de toute façon, c’est un climat bien hostile, même pour les Dresseurs les plus chevronnés.

Ce n’est cependant que lorsque le Pokémon parle que tu es à la fois surprise et plus détendue. Oui, entre le langage qu’elle utilise et son attitude, il y a fort à parier qu’elle soit comme toi. Une femme prisonnière du corps d’un Pokémon. Quel maléfice est-ce là ? A moins qu’il ne s’agisse d’une illusion créée par Anastasia, encore une fois ? Non, les Pokémon spectres sont loin d’avoir des pouvoirs psychiques aussi puissants. Et si c’était pire encore ? Si cela venait… Non, impossible. Même si les secrets de la famille Nephilim sont nombreux, et qu’ils ont pu repousser certaines limites de ton imagination, il ne faut quand même pas aller jusqu’à penser que le Château lui-même soit doté de sa propre volonté et de créer des illusions aussi réalistes. Tu es juste déboussolée, c’est tout. Et elle semble plus amicale que ce que tu croyais jusqu’à maintenant. De toute façon, compte tenu de ton état, tu ne peux pas vraiment être en mesure de te défendre convenablement, pour le moment. Pour ainsi dire, tu es à sa merci, alors mieux vaut faire attention.

« C’est exact. » réponds-tu. « J’étais dans mon lit, chez moi, et je me suis réveillée dans la neige… Et dans ce corps. J’en déduis que tu as dû vivre la même chose. Quelqu’un ou quelque chose nous a sûrement transformé et amené ici. »

Mais dans quel but ? Là est la véritable question. A supposer qu’il ne s’agisse pas d’un rêve, évidemment. Mais la frontière entre les deux est relativement mince. La seule façon de savoir où vous êtes, c’est de faire route ensemble, pour le moment.

« Etant donné les circonstances, je crois qu’il vaudrait mieux pour nous que nous voy… » commences-tu.

Soudain, un tentacule mauve surgit hors du sol et s’accroche à la tête du Farfuret, tandis que tu bondis en arrière par réflexe. Quelque chose est enfouie dans le sol, mais quoi ? Visiblement, cela a l’air dangereux, et tu ne peux pas laisser ton vis-à-vis dans cet état. Mais comment faire ? Tu es un Pokémon maintenant, tu dois forcément avoir accès à un certain nombre de techniques qui seraient normalement instinctives pour eux. Peut-être que tu peux matérialiser quelques cristaux de glace ? Tu te concentres un instant d’abord, mais rien ne te vient. Tu ne dois pas t’y prendre correctement.

Tant pis, au grand mot les grands remèdes !

Vu la taille des tes bras, tu décides plutôt de plaquer le Farfuret au sol en t’écrasant sur lui de tout ton poids. Néanmoins, le tentacule ne lâche pas l’affaire. Mais tu entends malgré tout un bruit qui te signale qu’il y a probablement plus à ce tentacule que ce que tu croyais. En te retournant, la réponse est tout de suite beaucoup plus claire. Il y avait un Pokémon enfoui sous la neige ! Et très clairement, celui-ci n’apprécie pas le froid, à en juger son expression. Ce qui est assez normal, compte tenu de son espèce, que tu reconnais immédiatement, puisqu’il y en a beaucoup près de Romant-sous-Bois. Qu’est-ce qu’un Mucuscule pourrait faire dans un climat arctique ? C’est pire encore qu’un Farfuret, pour le coup.

« Tout va bien ? » t’enquis-tu auprès des deux pauvres âmes près de toi. « Rien de cassé ? »

Tu te tournes cependant plus rapidement vers le Pokémon dragon. S’il a une idée de ce qui peut se passer ici, ce serait une bonne idée de savoir quoi faire.

« Comment es-tu arrivé ici ? » demandes-tu. « Un Mucuscule éviterait ce genre d’endroit comme la peste, en temps normal. »

N’importe quelle réponse pourrait faire l’affaire, en réalité, du moment que ce n’est pas la même que la tienne ou celle du Farfuret. Au moins, cela vous donnerait une idée de la direction où aller. Après tout, il n’y a pas vraiment de repère, par ici.



Je prends à nouveau les 5 niveaux o/
Espèce : Stalgamin
Niveau : 15
Talent : Corps Gel
Attaques : Vent Glacé / Groz'Yeux / Reflet / Éclats Glace
Inventaire GTs :







Sprite by Yakuru Hoot.
Double-Compte: Tony Schwärtzwind et Soren Kenshin
Theme
Battle Theme 1 - Battle Theme 2
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur


avatar
Ranger Kantô

C-GEAR
Inscrit le : 18/08/2013
Messages : 2422

Région : Kantô - Johto - Alola
Sam 7 Juil - 11:44
cette petite Stalgamin est plutôt mignonne, et elle semble tout aussi perdue que je le suis. Lorsqu'elle m'aborde d'une voix féminine qui n'a rien à voir avec celle d'un pokémon je réalise que je ne suis pas la seule humaine coincée ici, dans ce rêve ; cela devient encore plus étrange. Je peux comprendre et accepter qu'un pokémon réussisse à me bloquer dans mon sommeil pour me faire vivre un rêve douteux, ou qu'il me charme pour que le monde soit fait d'illusions, mais plusieurs personnes ? Surtout que je suis certaine que j'étais seule dans cette clairière, il n'y avait pas d'autres humains à des kilomètres aux alentours... Si j'étais en ville j'aurais pu comprendre le délire, qu'un pokémon ait réussi à amplifier ses pouvoirs d'une manière ou d'une autre, mais là... ? Je ne comprend plus rien et je n'arrive pas à me sortir toutes ces pensées de la tête. J'en deviens malpolie, restant silencieuse pendant de très longues secondes alors que la petite créature glace m'a parlée de nouveau, m'expliquant qu'elle aussi était dans son lit avant que tout cela ne lui arrive...

- Oui, j'étais en train de dormir et... Ça...

« Ça » ce n'est guère très scientifique, mais que devrais-je dire d'autre ? J'écoutais la Stalgamin lorsqu'elle reprit la parole, commençant à proposer quelque chose... Mais elle se stoppa en pleine conversation, et pour cause : le bruit de la glace qui craque résonna à mes pieds et quelque chose surgit des profondeurs pour m'attraper la tête. Je paniquais aussitôt en me secouant, sentant un contact gluant et gelé qui me dégoûtait ; j'agitais mes bras en tentant de griffer cette chose qui m'étouffait à moitié, mais sous le stress j'étais incapable de comprendre comment je pouvais utiliser les capacités de ce nouveau corps et je me sentais impuissante dans une telle situation... Que faire ? Je continuais de m'agiter de tous les côtés, le stress montant, lorsque ma nouvelle camarade décida d'agir... En se jetant sur moi. Elle faisait un petit poids l'air de rien, surtout par rapport à mon actuel, et je m'écroulais sur le sol avec elle sur moi, les bras dans la neige, grognant en sentant toujours le tentacule sur ma tête.

Mais alors que je me commençais à me dire que je n'arriverais pas à m'en dépêtrer et que je n'allais plus pouvoir respirer, celui-ci me relâcha et je pu me redresser, lentement, encore désorientée par ce qu'il venait de se passer. En rouvrant les yeux je vois une forme sur le sol, derrière la Stalgamin, qui ne semble pas en forme : il semble mourir de froid. C'est lui qui m'a attrapé ainsi ? En voyant la neige je réalise qu'il était enfoui dans celle-ci. Je vois... Je me relève et retire la neige qui recouvre un partie de mon corps, avant de me tourner vers la Stagamin.

- A part un gros coup de stress ça va, je m'en remettrais... Merci pour le coup de main en tout cas !

M'enfin je ne sais pas cela m'a été d'une grande aide mais, dans tous les cas, il est toujours bon d'être poli et de remercier ceux qui veulent nous aider, qu'ils y arrivent ou non.

Je me mets aux côtés de la petite créature et je regarde le Mucuscule, un dragon que je ne connais pas très bien et que je n'ai jamais eu à mes côtés. Je laisse la Stalgamin lui parler pour essayer d'en savoir plus, mais je remarque bien que le petit pokémon n'a pas l'air d'aller bien, ce n'est pas son élément contrairement à nous.

- Tu vas bien ? Ce climat ne doit pas t'aller...



Prise de 5 niveaux

Espèce : Farfuret
Niveau : 15
Talent : PickPocket
Attaques : Griffe / Vent Glace / Provoc / Feinte
Inventaire GTs : 0





doubles comptes:
 
autre:
 
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur


avatar
Coordinateur Kantô

C-GEAR
Inscrit le : 18/09/2013
Messages : 2097

Région : Kanto
Dim 8 Juil - 20:04
La suite fut un ensemble de sensations tout à fait contradictoire. Après la violence du choc de la glace qui se brisait autour d'elle, Elizabeth sentit la douce caresse du soleil sur son corps gelé. Enfin un peu de chaleur, pas suffisante pour véritablement la réchauffer mais cela avait quand même le mérite d'atténuer la morsure du froid. La jeune femme avait presque une sensation d’allégresse après avoir expérimenter la peur de mourir.

Et puis la rechute avec une sensation qu'on cherchait à la frapper, la déchirer à l'aide de quelque chose de tranchant. Nom de dieu mais les sons qu'elle avait entendu ne provenait donc que d'un pokémon ? Ce n'était pas des voix ? Comment elle avait pu se tromper à se point ? Plutôt que mourir de froid elle avait préféré s'accorder une mort plus rapide malgré elle ?
Quelle ironie...

Elizabeth ne savait dire si c'était à cause du froid mais ces lacérations ne lui faisaient pas si mal que ça, bien moins en tout cas que ce qu'elle s'était imaginé. Mais comment pouvait-elle prendre autant de recul alors qu'elle était en train de se faire dévorer vivante par un pokémon quelconque ? C'était probablement son corps qui lui injectait un bon cocktail d'hormones pour lui permettre d'aborder sa mort plus sereinement.
Et puis un choc.

La jeune femme sentait qu'un poids venait de percuter la bête qui l'attaquait, une chute amortie par la neige et le froid de nouveau. Quelqu'un l'avait sauvé ?


« Tout va bien ? Rien de cassé ? » fit une voix féminine toute proche. « Comment es-tu arrivé ici ? Un Mucuscule éviterait ce genre d’endroit comme la peste, en temps normal. » continua-t-elle sur sa lancé.

Quoi ?
Un bruit dans la neige, quelqu'un ou quelque chose se relève. Elizabeth tourna la tête vers le son et reconnu un farfuret.


"A part un gros coup de stress ça va, je m'en remettrais... Merci pour le coup de main en tout cas !" répondit le farfuret en direction d'un Stalgamin.

Ce farfuret parlait et à priori ce stalgamin aussi . Donc elle rêvait, même cette sensation de froid glaciale était donc rêvée. Si elle s'en souvenait pas à son réveil de celui-ci, c'est qu'elle était décidément un cas désespéré.

Les deux pokémons étaient beaucoup plus grand qu'elle, en particulier le Farfuret pour qui elle devait franchement lever la tête pour le voir.


"Tu vas bien ? Ce climat ne doit pas t'aller..."

Les pièces du puzzle s'assemblèrent brusquement dans l'esprit de la jeune femme. Muscuscule, climat, ces pokémons aux comportements étrangement humain.
Le muscuscule.
C'était elle.

Elle prit alors brutalement conscience de son corps dont les sensations avaient été diminuées par la température. Elle n'avait ni bras, ni jambe, simplement un corps dont l'ensemble semblait instable, comme une gelée dont les seuls contours maintenaient le tout. Elle avait des antennes aussi, c'était une sensation bien étrange que de ressentir le monde par la tête. Ces dernières d'ailleurs étaient quelque peu recroquevillé afin de se protéger du froid.
Un psychanalyste s'éclaterait probablement à analyser cette représentation qu'avait choisi son subconscient pour la représenter...

Lorsqu'elle voulu prendre la parole, Elizabeth sentit une résistance, ses "lèvres" s'étaient collées l'une à l'autre à cause du givre et elle dut faire un effort pour le briser.


"Je ne sais pas ce comment je suis arrivé là, jamais je n'aurais choisi un endroit pareil avec un corps comme celui-ci ! J'ai l'impression d'être en train de geler de l'intérieur !"répondit Elizabeth avec une voix cassée. "Je ne sais pas ce qui se passe mais si on va devoir bouger d'ici je ne vais pas pouvoir rester longtemps comme ça !"

Elizabeth tenta de regarder ce qu'ils avaient autour d'eux mais sa taille ne lui permettait pas de voir très loin...

"Est-ce que vous arrivez à voir quelque chose ? Une grotte, un quelconque signe de civilisation ou de changement de climat, de la fumée peut-être ?" demanda-t-elle.

Si elle était dans son rêve, il était naturel qu'elle fasse en sorte que les choses avancent. Tout rêve à une trame, un fil rouge en quelque sorte. La muscuscule tenta de se mouvoir en vain, la neige bloquait ses mouvements et tenter de la traverser lui demanderait un effort monstrueux, sans compter qu'elle allait continuer à geler.

"Farfuret, pourrais-tu me porter ? Je ne vais pas m'en sortir avec la neige." continua Elizabeth sans même attendre qu'ils aient donnés leurs observations.

Elle était sûr qu'ils trouveraient quelque chose, son rêve avait forcement une issu à défaut d'être logique.
Un muscuscule. Sérieusement.




Prise de 5 niveaux
Espèce : Mucuscule
Niveau : 15
Talent : Poisseux
Attaques : Vol Vie, Écume, Abri, Patience
Inventaire GTs : 0



Ava par Sae et Signature par Vlad, merci à vous ;)

Autres:
 
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur


avatar
Dresseur Johto

C-GEAR
Inscrit le : 06/07/2018
Messages : 40

Région : Johto
Dim 8 Juil - 22:52

Fugue of the Oneironauts


Le silence était le maitre des lieux, alors que le regard du violacé se perdait sur l’horizon qui lui faisait face. Marlen avait prit le temps de regarder le couché du soleil, mais il n’avait pas eut le cœur à bouger par la suite, se laissant envelopper par la nuit. Il se sentait bien ainsi. A fixer ce point invisible, observant sans réellement le faire, le reflet des étoiles et de la lune sur la surface de l’eau. Cette soirée était bien étrange. Il flottait dans les airs comme un léger parfum qui ne lui disait rien de bon. Alan l’aurait donc retrouvé ? Naaan… Une rumeur racontait qu’il n’était plus. Alors, ce serait un membre des Shadow Path ?… Il finit alors par détacher son regard de la mer avant d’observer autour de lui. Il n’y avait pas même un miaous. Pas un bruit. Ou si. Le léger hululement d’un Hoothoot qui devait s’être posé dans les parages… Mais sinon rien. Aucun signe d’une autre vie… Bon… Peut-être devrait-il bouger, rejoindre les autres au campement. Pas motivé pour un sous, il s’appuya d’avantage contre l’arbre qui lui servait de dossier de siège avant de poser sa tête contre son écorce. Et c’est le regard rivé vers les étoiles qu’il se sentit partir doucement… S’il lutta un instant, il fut forcé de lâcher prise, sombrant ainsi dans un sommeil profond…

Il resta longtemps dans un semblant d’inconscience avant de finir par revenir à lui. Un vent chaud soufflait contre sa peau, le faisant tressaillir un instant… Et.. Des voix retentissait non loin de lui. En faites, quasiment à côté. Des voix qui finit de le sortir de ses songes, sans qu’il ne puisse réellement enregistrer ce qu’elles se disaient. Parce que oui, ces voix faisaient quand même vachement féminin. Alors il ouvrit les yeux, se rendant donc compte qu’il n’y avait personne face à lui. Juste un paysage assez étrange. Un sol qui semblait recouvert d’un épais tapis de neige. De la neige qui n’était nullement froide d’ailleurs ?… Devant ces yeux se trouvait aussi un ciel bleu, parfaitement dégagé et… Hé ?! C’est qu’il était au ras du sol en plus. Maintenant qu’il était en grande partie réveillé, il se rendit compte que la neige était quasiment à la limite de ses yeux. C’était étrange. Cela faisait comme un nid douillé.
Enfin. Il se reporta finalement sur les voix. Et il ne capta que la fin d’une conversation, à dire vrai. Quelqu’un qui avait donc l’impression de geler de l’intérieur ? Qui ne savait pas ce qu’il se passait ? Uh… Mais la chose qui le fit tilter c’était surtout cette question, qui parlait de rechercher de la civilisation, d’autre chose du genre. Il avait peut-être tout intérêt à se joindre à eux… Alors il ne se priva pas de prendre la parole après que l’une des inconnues ne demande à être porté. Par un Farfuret ?…

- Est-ce que vous accepteriez quelqu’un en plus pour votre voyage ?

Woa… Il n’arrivait plus vraiment à reconnaitre sa voix. Bien sûr, il y avait toujours ce ton si particulier, mais… Avec une sonorité plus aigue et plus… heu… rocailleuse ?… Pour le coup il en fut surprit, et le premier réflexe qu’il eut fut de se racer la gorge.
Quoi qu’il en soit il finit par se résoudre à se lever. Difficilement d’ailleurs, perdant un instant son équilibre avant de le récupérer, constatant qu’il ne pouvait pas faire plus que de rester à quatre pattes. Après ça, il se retourna enfin, faisant face aux trois… heu… Femelles ?… Qui étaient donc des pokemons. Un Farfuret, un Stalgamin et… Un pokemon qu’il ne connaissait pas encore. Donc. Des pokemons qui parlent. Donc… Il devait lui aussi en être un, c’est ça ?…

- Juste comme ça… Serait-il possible de… Hm… Me dire à quoi je ressemble ? - Il laissa passer un instant de silence puis rajouta - Je crois que j’ai pris un peu trop de morphine…

C’était en soit, la seule explication plausible à ses yeux… Et donc, il se faisait une sorte de bad trip pokemon au milieu d’un terrain neigeux… Intéressant.
_____________

+ 5lvl
Espèce : Grelaçon
Niveau : 10
Talent : Tempo perso
Attaques : Charge / Morsure / Poudreuse / Vent glacé
Inventaire GTs :

HRP:
 
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur


avatar
Sbire Galaxie

C-GEAR
Inscrit le : 05/09/2014
Messages : 943

Région : Kalos
Lun 9 Juil - 12:21

La simple explication du Farfuret réussit à te faire comprendre que tu n’es pas la seule à avoir subi quelque chose d’étrange. Entre son attitude humaine et le lieu où vous vous trouvez, il n’y a pas de doute possible : il s’agit également d’une personne qui a été transformé en Pokémon. Quel rêve, tout de même. Un peu trop réaliste à ton goût, en vérité. D’autant plus que si d’autres personnes que tu ne connais pas sont elles aussi prisonnières de cela, il doit clairement se passer quelque chose d’anormal. Quelque chose qui dépasse ce que Petrus a pu te raconter ou les secrets que recèlent le Château Nephilim. L’arrivée de la Mucuscule – une femelle, à en juger par sa voix – confirmerait bien ce genre de théorie, par ailleurs. Un Pokémon dragon qui préfèrent les milieux humides et tempérés dans une toundra au climat sec et froid, c’est définitivement inhabituel. D’ailleurs, elle demande s’il n’y a pas de trace d’activité relative à une « civilisation ». Un Pokémon autre que Psy, Spectre ou Ténèbres utiliserait-il un tel vocabulaire pour parler des humains ? Tu ne sais pas trop, mais tu pars malgré tout sur l’hypothèse qu’il s’agit également d’une humaine, bien qu’elle appelle le Farfuret par le nom de son espèce et qu’elle ne cherche pas à connaître son identité. Et puis, elle demande expressément à ce qu’elle le porte, sans attendre d’avoir vu quelconque trace d’activité ou d’abri. Si c’était un humain, tu imaginerais bien une de ces nobles précieuses qui ne pensent qu’à leur confort. Même si ici, c’est davantage une question de survie, c’est vrai.

« Je ne vois rien de suspect. » constates-tu, regardant devant toi et un peu sur la gauche et sur la droite. « Je ne vois même pas une différence de relief à l’horizon… »

Ce n’est cependant que quand tu entends une nouvelle voix inconnue que tu te retournes. Encore un Pokémon ? Cette fois-ci, sa voix est masculine, malgré le fait qu’elle reste un peu aigüe. Cependant, cela ne fait aucun doute. Il s’agit d’une de ses espèces près d’Auffrac-les-Congères, non ? Ou près de la Caverne Gelée ? La pensée te fait réfléchir. Tu es une Stalgamin, qui pourrait faire évoluer en Momartik, comme Anastasia. Ce Pokémon fait partie des espèces connues de Kalos, tout comme la Mucuscule. Plus étrange encore, les deux sont issus d’un lieu auquel tu es liée, le Château Nephilim pour le premier et Romant-sous-Bois pour la seconde. Quant au Farfuret, de Type Ténèbres… Et comme tous ces Pokémon sont des humains prisonniers dans des corps qui ne leur appartiennent pas…

Dois-tu y voir une espèce de symbolisme ? Ces quatre Pokémon constituent-ils ce que tu étais, ce que tu es et ce que tu es en train de devenir ? Ou es-tu partie trop loin dans ton analyse ? Seules vos actions futures pourraient le déterminer.

« Je crois que ce ne serait pas de refus. » réponds-tu au Grelaçon, tout en observant les réactions des deux autres. « Mis à part la Farfuret, nous sommes tous des Pokémon relativement faibles, malheureusement. Si nous restons groupés, nous aurons sans doute une chance face à ce qui pourrait nous attaquer ou face à un quelconque obstacle. »

Même si ce sera compliqué, puisque vous êtes tous des humains. Après tout, le dernier arrivé le confirme involontairement aussi, puisqu’il parle de morphine. Vous possédez pour les trois-quarts d’entre vous le moyen de contrôler la glace dans une moindre mesure, et il va vous falloir apprendre à maîtriser cela rapidement si vous voulez espérer arriver quelque part, même s’il s’agit d’un rêve.

« Je ne sais pas si la réponse va te plaire… » laisses-tu sous-entendre, sans lui affirmer à quelle espèce il appartient. « Peu de gens aiment avoir affaire à ce genre de Pokémon… »

Les autres s’en chargeront sans doute. De toute façon, ce n’est pas l’important. Il vaut mieux commencer à avancer, ne serait-ce que pour que la Mucuscule puisse se réchauffer un peu.

« Vois-tu quelque chose d’en haut, Mucuscule ? » t’enquis-tu une fois le Pokémon dragon porté par la Farfuret. « Cela pourrait nous donner une direction, pour commencer. »

Après tout, il faut bien avouer que dans cet océan de blanc, il est assez difficile de se repérer et de se décider vers où avancer.



Je prends à nouveau les 5 niveaux o/
Espèce : Stalgamin
Niveau : 20
Talent : Corps Gel
Attaques : Vent Glacé / Morsure / Reflet / Éclats Glace
Inventaire GTs :







Sprite by Yakuru Hoot.
Double-Compte: Tony Schwärtzwind et Soren Kenshin
Theme
Battle Theme 1 - Battle Theme 2
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur


avatar
Ranger Kantô

C-GEAR
Inscrit le : 18/08/2013
Messages : 2422

Région : Kantô - Johto - Alola
Dim 15 Juil - 9:56
L'étonnante arrivée du Mucuscule - non identifié au début - a fait monter l'adrénaline alors que j'ai cru que je n'arriverais plus à respirer avec cette chose qui me coinçait la bouche... Je l'ai blessé sans le réaliser, cela me vint avec quelques secondes de retard alors que je regardais le petit dragon vautré sur la glace, dont le corps était bien étrange. Que faisait-il ici ? La Stalgamin avait raison, ce climat n'était pas pour lui... Mais avait-il eu le choix ? Était-il lui aussi victime de cette étrange malédiction qui nous touchait avec l'autre créature glace ? Nous lui posions plusieurs questions alors que je finissais de me remettre de cette "attaque", secouant la tête pour me remettre correctement les idées en place. Il fallait rester forte ! Et je réalisais en écoutant le (la) mucuscule que les choses étaient bien plus simples pour nous que pour elle...

- Mince, ton corps n'est pas adapté... Et en plus je t'ai blessée, je suis désolée !

A la nouvelle question du dragon je me mis sur la pointe des pieds pour essayer de voir quelque chose, n'importe quoi, qui nous donnerait la direction à prendre... La Stalgamin fut la première à lui répondre, à la négatif, et je fus bien obligée de hocher négativement la tête à mon tour : je n'avais rien vu d'intéressant et j'étais pourtant celle qui était la plus grande dans notre groupe... Cela ne me disait rien qui vaille. Je tournais la tête vers le dragon à sa demande et lui souriais doucement avant de m'approcher de lui et de me pencher.

- Bien sur, je peux le faire !

J'attrapais délicatement le pokémon entre mes griffes pour ne pas le blesser, soulagée en constatant qu'il n'était pas très lourd. Je réussissais à le glisser sur mes épaules avec son aide et lui demandais de rester là et de s'agripper lorsque je bougerais... Ce qui ne tarda pas à arriver puisque je sursautais en entendant une voix inconnue, masculine cette fois. En me retournant je tombais sur... Un glaçon ? Ça y ressemblait beaucoup en tout cas. Je laissais la Stalgamin répondre à sa question en premier avant de hocher la tête à mon tour.

- Ce n'est pas de refus non ! Quelques secondes plus tard le pokémon (ou l'humain, je ne sais plus trop) nous demandais quelle était son espèce et je regardais mes coéquipiers, mais la Stalgamin ne lui répondit pas très franchement. Je haussais des épaules. Désolée, je ne connais pas ton espèce... Tout ce que je peux te dire, c'est que tu es sûrement de type glace et que tu ressembles à un gros glaçon.

Bon ce n'était pas très flatteur comme comparaison mais c'était ce que j'avais trouvé de plus parlant... Espérons juste que ce type ne soit pas trop susceptible, mais le faite qu'il parle de morphine me paraissait déjà assez étrange. Je sortis de mes pensées lorsque nous décidions de nous servir de notre dragon pour voir au loin et je le prenais entre mes bras pour le porter au dessus de ma tête, afin qu'elle ait une meilleure vision que moi et puisse, peut-être, nous guider vers quelque chose...

- Au faite, j'peux vous appeler comment ? C'est pas très cool de s'appeler par nos noms pokémons. En tout cas, personnellement, je trouvais cela très étrange si tout le monde se mettait à m'appeler Farfuret pendant des jours. Vous pouvez m'appeler Gae !



Prise de 5 niveaux

Espèce : Farfuret
Niveau : 20
Talent : PickPocket
Attaques : Hâte / Vent Glace / Provoc / Feinte
Inventaire GTs : 0





doubles comptes:
 
autre:
 
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur


avatar
Coordinateur Kantô

C-GEAR
Inscrit le : 18/09/2013
Messages : 2097

Région : Kanto
Dim 15 Juil - 15:18
La farfuret (puisqu'il s'agissait forcement d'une femelle au vu du timbre de sa voix et de la taille de la plume de tête) s'enquit de son état après avoir réalisé qu'elle lui avait donné des coups de griffes dans la panique. Elizabeth lui signifia que tout allait bien à ce niveau, avoir un corps gélatineux avait grandement absorbé les coups. Cela avait des avantages et la jeune femme soupçonnait même que le froid en avait limité les effets.

Ses deux compagnons répondirent par la négative après avoir prit le temps d'observer les alentours. Comment ça il n'y avait rien autour d'eux ? Rien d'autre que cette épaisse couche de neige à perte de vu ? Bon elle allait pouvoir vérifier ça par elle même puisque la farfuret accepta de la porter. Avec son aide Elizabeth parvint à grimper sur sa tête, se calant tant bien que mal entre ses oreilles, s'y accrochant même fermement lorsque la farfuret sursauta.
L'un des bloc de glace autour d'eux venant soudainement de se mouvoir, leur demandant même de se joindre à eux pour explorer les alentours et se souciant d'à quoi il ressemblait. Probablement encore cette histoire d'homme transformés en pokémon, ça semblait être le fil rouge de son rêve.

Pendant que la Farfuret et Stalgamin répondait à ses questions Elizabeth prit le temps de regarder les alentours. Profitant de son élasticité elle essaya de se tendre le plus possible vers le haut pour gagner encore en hauteur sans trop perdre l'équilibre. Élasticité qui lui permit également de tourner sur elle même sans avoir à bouger sa..."base" ? Elle remarqua vite que ses compagnons avaient raison et qu'il n'y avait pour ainsi dire rien de remarquable autour d'eux. Du blanc à perte de vu, peut être y'avait-il une crevasse ou quelque chose mais de leur point de vu il était impossible de le deviner.
En revanche quelque chose l'intriguait, ses antennes entièrement déployés, elle ressentait maintenant une autre présence, quelque de proche mais qui ne s'était pas manifesté jusque-là.

« Vois-tu quelque chose d’en haut, Mucuscule ? » demanda la Stalgamin « Cela pourrait nous donner une direction, pour commencer. »

« Malheureusement pas beaucoup plus de chose que vous, il y'a éventuellement un mini butée dans cette direction. Je doute que ça nous aide beaucoup mais il faut que l'on fasse avancer les choses » répondit Elizabeth.

Elle ne leur parla pas de suite de cette présence, elle ne maitrisait pas encore ses nouveaux sens et elle avait peur que ce soit seulement une intuition. En tentant d'ignorer le froid, elle tenta de déployer plus encore ses antennes, se focalisant sur l'endroit sur lequel elle avait des soupçons.

« Au faite, j'peux vous appeler comment ? C'est pas très cool de s'appeler par nos noms pokémons. Vous pouvez m'appeler Gae ! » fit la Farfuret, enjouée.

Chacun se présenta à la suite, la jeune femme apprit donc au passage que la Stalgamin se faisait appeler Marie tendit que le glaçon se prénommé Erwan.

« Vous pouvez m'appeler - Elizabeth » répondit lentement la mucuscule.

Elle était entièrement concentrée sur ses sens, quelque chose n'allait pas, c'était maintenant une certitude. Elle n'arrivait pas encore à en déterminer la nature mais si elle faisait le comparatif avec ce qu'elle ressentait de ses compagnons elle pencherait sur le fait que c'était un pokemon.

« Je crois que nous ne sommes pas tout à fait seul... Je n'en suis pas sûr mais je crois qu'il y'a un pokémon qui se cache au niveau des 4/5 stalagmites là-bas » continua Elizabeth en désignant l'endroit d'un coup d'antenne.

Il fallait espérer que ce ne soit pas un pokémon hostile mais il était étonnant qu'un "humain transformé" ne les ai pas déjà rejoint au vu de la conversation qu'ils avaient depuis maintenant plusieurs minutes.


Prise de 5 niveaux
Espèce : Mucuscule
Niveau : 20
Talent : Poisseux
Attaques : Vol Vie, danse pluie, Abri, Dracosouffle
Inventaire GTs : 0



Ava par Sae et Signature par Vlad, merci à vous ;)

Autres:
 
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur


avatar
Dresseur Johto

C-GEAR
Inscrit le : 06/07/2018
Messages : 40

Région : Johto
Lun 16 Juil - 19:34
Sa demande avait donc était accepté par ce groupe de femelle… Ou femme ? De ce qu’il avait put entendre, elles semblaient être dans la même galère que lui ?… Voila qui était une situation bien étrange, qu’il continuait néanmoins à mettre sur la faute de la Morphine. Jason avait peut-être eut la main lourde ?… Enfin. Il ne pouvait de toute façon pas luter, alors autant se laisser porter, observer et aviser. Dans tout les cas il acquiesça lorsque la Stalgamin parla du fait que voyager en groupe serait bien plus sûr pour eux.

Marlen demanda ensuite ce qu’il était comme créature et les réponses qu’il obtint le laissa quelque peu… Perplexe ? Si la Stalgamin lui fit savoir que son espèce n’était pas très apprécié, la Farfuret lui parla d’une espèce de gros glaçon. Ah… Un gros glaçon, qui n’était pas très apprécié… Il tenta de faire le tris dans son esprit, essayant de trouver de quoi elles parlaient avant de tilter… S’il était aussi court sur patte, alors ça ne pouvait-être qu’un Grelaçon. Le petit pokemon qui ne faisait pas peur les grand navire, mais qui, une fois évolué était une véritable plaie. Il se souvent avoir dut aider à la manœuvre de l’Horizon et de l’Horizon II histoire d’éviter une quelconque collision fatale avec l’iceberg sur patte.

- Un grelaçon ?… Hahaha… C’est le comble pour un marin tiens.

La fin de sa phrase avait été dites surtout pour lui-même, alors qu’il agitait les pattes pour parvenir à comprendre le fonctionnement de ce corps lourd et peu maniable. Enfin. Il regarda les trois autres alors qu’elles commençaient à essayer de voir un peu la direction à prendre. Chose qui commença à prendre forme alors que la dragonne annonçait apercevoir une petite butée. Oh. Ce serait surement un bon point de départ, histoire de voir s’il y avait des choses aux alentours, n’est-ce pas ?

Lorsque la Farfuret finit par se présenter, demandant donc le nom de ses camarades de routes, le violacé se demanda s’il était raisonnable de donner son véritable nom. Même si cela n’avait pas particulièrement l’air réel -Bon sang mais à quel moment un être humain pouvait devenir un pokemon ?- il préférait largement jouer la carte de la prudence. Il avait beau avoir du mal à croire en toute ces choses qui sortaient de l’ordinaire, il ne pouvait pas nier que la situation était particulièrement perturbante, tant cela avait l’air réel.

- Enchanté Gae’ alors. Moi c’est Erwan.

Gae. Surement un diminutif. Il espérait juste que ce diminutif ne soit pas lié à une fameuse Ranger qu’il avait piégé quelques temps auparavant. Il espérait juste, en somme, que tout ça soit juste le fruit de son imagination. Il écouta donc la présentation des deux autres et les salua avec politesse aussi, du coup. Par contre, la lenteur avec laquelle la Mucuscule c’était présentée, titilla sa curiosité. Il lui semblait qu’elle parlait plus « vite » ?… A moins que le froid ait eut raison de sa vivacité ?… Lorsqu’elle reprit la parole, il comprit rapidement pourquoi. Une présence donc… Une présence qui se cache donc ?… Hm. Soit c’était quelqu’un de particulièrement timide, soit… Une présence qui leur était tout à fait hostile. Mais dans ce cas… Ne valait-il pas mieux apprendre à lancer des attaques, au cas où ?

- Je vous propose d‘aller voir ce qu‘il en est. Si c‘est un habitant du coin, il pourra nous conseiller. S‘il est dans la même situation, il pourra peut-être nous prêter main forte. Mais… Il pourrait aussi être agressif envers nous.

Il regarda les trois créatures… Il savait les farfuret assez fragile, ainsi que les stalgamins pour en avoir souvent affronté par le passé. Quand à cet espèce de gélatine à antenne… Il ignorait tout de lui. Mais au vue de l’endroit où ils se trouvaient et dans l’état dans laquelle elle était… Il doutait qu’elle puisse supporter une attaque. Quand à lui… Les grelaçons qu’il avait put croiser était assez robuste pour abimer l’équipement, et était en soit de véritable cauchemars pour les marins. Avec leur taille et au milieu des vagues, ils étaient bien moins visible que leurs évolutions… Et même si les dégâts qu’ils causaient été bien moindre comparé aux Seraclawl… Ils étaient quasiment toujours en groupe.

- Je peux servir de bouclier si vous voulez. Si mes souvenirs sont bon, je crois que les Grelaçon ont la peau dur, vue les dégâts qu'ils peuvent causer... Je devrais pouvoir absorber une éventuelle attaque...

Puis il regarda dans la direction donné, prêt à se mettre en mouvement dès qu’il en avait le feu vert.
_____________

+ 5lvl
Espèce : Grelaçon
Niveau : 15
Talent : Tempo perso
Attaques : Charge / Morsure / Poudreuse / Vent glacé
Inventaire GTs :

HRP:
 
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur


avatar
Sbire Galaxie

C-GEAR
Inscrit le : 05/09/2014
Messages : 943

Région : Kalos
Lun 16 Juil - 21:58
C’est fou comment se présenter simplement peut donner des informations sur la personnalité des gens. Si Gae – curieux nom, surement un diminutif… Sinon, tu ne comprends pas pourquoi ses parents ne l’ont pas appelé Sae, c’est objectivement plus joli ! – a tout l’air d’être quelqu’un d’assez enthousiaste et gentille, Erwan est plus distant malgré sa politesse, et ce n’est clairement pas le cas d’Elizabeth. Est-ce parce qu’elle est concentrée ou parce que c’est une femme issue d’une classe aussi haute que le suggère son nom ? D’ailleurs, tu connais une femme du nom d’Elizabeth également. Tu l’as rencontrée lors d’une soirée mondaine chez les Barks, et elle s’était très bien entendue avec la baronne Reynolds. Quel était son nom de famille, déjà ? Livingstone ? En tout cas, par rapport à Alister Grey qui n’avait de cesse de te regarder avec un intérêt non dissimulé, tu n’as pas retenu grand-chose de cette femme, si ce n’est qu’elle avait de la prestance et qu’elle appréciait beaucoup la compagnie d’Ashley. Et si c’était la même personne ? Si c’est le cas, c’est plutôt ironique. Avoir la prestance d’un Pokémon dragon, mais se retrouver en Mucuscule. Non pas que les Muplodocus étaient de mauvais Pokémon dragons, tu les trouves même physiquement très attachants… Mais par rapport à ce que cette femme renvoyait, il y a tout de même une sacrée différence, notamment en matière de douceur. De toute façon, elle ne doit probablement pas aimer sa transformation, si c’est bien elle. Mais il n’y a qu’une seule façon de savoir.

« Je m’appelle Mary. »

Elle ne semble pas montrer de réaction, et à raison. Non seulement vous avez plus important à faire, mais de toute façon, un nom comme Mary est vraiment des plus communs. Rien à voir avec Gae, c’est certain. Mais peut-être que tu as simplement trop d’imagination. En effet, la Mucuscule a aperçu un Pokémon, plus loin. Tu ne le vois pas très bien à cause de ta petite taille, mais il y a effectivement l’air d’y avoir l’entrée d’une espèce de cavité au loin. Une grotte ? Un passage entre deux falaises ? Tu n’en sais rien, mais cela ne coûte rien d’y aller, ne serait-ce que pour qu’elle ait moins froid. Erwan est d’ailleurs le premier à suggérer de l’approcher. Si au départ tu le vois comme un ennemi potentiel, lui le voit comme une source d’informations, avant de se raviser et d’envisager ton hypothèse. Il se propose même d’agir en tant que bouclier, ce qui pourrait être une bonne idée. Après tout, vous avez aussi un Farfuret dans le groupe, qui serait un bon attaquant. Toi, tu pourrais rester un peu à distance, tenter d’envoyer un Vent Glacé ou quelque chose du genre, tout en protégeant Elizabeth, qui est clairement plus sensible que toi aux attaques de Type Glace.

« Je suis d’accord. » approuves-tu. « Je vais me mettre un peu plus en retrait et essayer de lancer des attaques de glace. Je ne pense pas que ça fasse beaucoup d’effet, mais si ça peut le déborder et vous faciliter la tâche pendant que je reste avec Elizabeth, c’est mieux que rien. »

Tu aimerais quand même faire plus. Evoluer, ce ne serait pas une mauvaise idée, n’est-ce pas ? Tu as vu tout ce dont une Momartik est capable de faire, avec Anastasia à tes côtés. Des Ball’Ombres, des Psykos, des Ondes Folies… Elle peut même utiliser des attaques électriques ! Tu ne sais pas comment ça marche, mais étrangement, tu as l’impression que ce serait plus simple que de créer des cristaux de glace…

« Quatre contre un, ce ne doit quand même pas être la mer à boire. » fais-tu, pour vous donner un peu de courage. « Si on reste groupés et qu’on privilégie le dialogue, cela ne devrait pas trop poser de problème. »

De la peur ? Il y a de cela, mais en même temps, quel être humain ne serait pas déstabilisé en se retrouvant sans crier gare dans la peau d’un Pokémon ? Ou tout simplement, quelle entité ne serait pas déstabilisée en se retrouvant dans une autre enveloppe charnelle que la sienne ? Mais tu n’es pas non plus complètement terrorisée. Vous êtes assez nombreux, après tout. Même si tu aurais préféré te retrouver avec Ruven Baldwin, s’il s’agit bel et bien d’un rêve. Ce n’est pas trop demander, si ?

A moins qu’il ne s’agisse en réalité d’un cauchemar et que vous vous dirigez lentement mais sûrement vers votre perte ?



Je prends à nouveau les 5 niveaux o/
Espèce : Stalgamin
Niveau : 25
Talent : Corps Gel
Attaques : Vent Glacé / Crocs Givre / Reflet / Éclats Glace
Inventaire GTs :







Sprite by Yakuru Hoot.
Double-Compte: Tony Schwärtzwind et Soren Kenshin
Theme
Battle Theme 1 - Battle Theme 2
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur


avatar
Ranger Kantô

C-GEAR
Inscrit le : 18/08/2013
Messages : 2422

Région : Kantô - Johto - Alola
Sam 28 Juil - 15:52
J'appris rapidement que le dernier larron de la bande était un grelaçon, une créature dont le nom ne me disait rien... Mais force est de constater que le nom correspondait bien au pokémon, il était littéralement un gros glaçon sur pattes. J'appris au passage les noms de mes compagnons d'infortune : le dragon que j'avais posé sur mon épaule s'appelait Elizabeth, le glacon était Erwan alors que la Stalgamin s'appelait Mary. J'essayais de mémoriser tous ces prénoms qui venaient d'être donnés d'un coup lorsque mon attention fut détournée par la Mucuscule, qui semblait avoir repéré quelque chose... Je me mis sur la pointe des pieds - manquant au passage de perdre l'équilibre à cause du poids supplémentaire - pour essayer de voir de quoi il s'agissait, mais ma vue n'était pas suffisamment acérée pour que je puisse voir de quoi il s'agissait. Le seul homme du groupe propose d'aller voir de quoi il en retourne pour savoir de qui il s'agit. Il propose même de servir de bouclier si jamais le pokémon inconnu était agressif envers nous : l'idée n'est pas bête, il est celui qui semble le plus costaud de tous. Les Muscuscule sont assez moyens en défense il me semble, les Farfuret sont rapides mais tombent rapidement et les Stalgamin... Bonne question, je ne sais pas. En tout cas il vaut mieux ne pas tenter le diable si jamais le pokémon est agressif et établir une stratégie dès maintenant n'est pas bête, ça nous permettra de nous placer tout de suite sans perdre de temps. En tout cas je ne pourrais pas combattre avec ce Mucuscule sur l'épaule, je serais bien obligée de la déposer sur le sol. Je hoche la tête lorsque Mary répond la première, étant plutôt d'accord avec elle, sur un point près...

- Je suis d'accord pour aller voir, c'est notre seul indice et on ne peut pas rester ici à faire du sur place... Sans parler de la Mucuscule, qui finirait par geler sur place ; j'évite d'en parler à haute voix, je n'ai pas envie de la déprimer, voire pire. Après tout je ne la connais pas, elle pourrait être du genre à mal réagir. Par contre on a beau être quatre il ne faut pas oublier qu'aux dernières nouvelles, on ne sait pas se battre... A moins que cela nous vienne d'un coup. Et je suis d'accord pour que tu joues le tank Arwen. De mon côté j'imagine que je devrais être le genre à donner des coups dans le dos au combat...

M'enfin, nous n'avons peut-être pas besoin d'être aussi pessimistes : ça tombe il s'agit juste de quelqu'un comme nous, de paumé, qui n'ose pas se rapprocher ou qui ne nous a pas repéré de par son espèce. Je bouge un peu pour remettre le dragon plus confortablement sur mon épaule avant de me tourner vers les épaules, désormais décidée.

- Allez, allons voir. De toute façon ce n'est pas comme si nous avions le choix, c'est bien le seul endroit qui ait attiré notre attention... Plus qu'à espérer que ce soit intéressant.

Le petit groupe fort étrange vu de loin se met donc en route, direction les espèces de stalagmites vus au loin qui devraient nous apporter des réponses... Ou davantage de questions. Au cours du trajet je souffle quelques mots au dragon, lui disant que je la poserais au sol si il y a un danger, pour que je puisse agir et même la protéger s'il le faut. Je me sens plutôt à l'aise dans cet élément au final, mes griffes rentrent facilement dans la glace à chacun de mes pas et je commence à mieux appréhender mon corps, souple et léger. Je sens que je serais capable de faire des bonds par dessus mes camarades, ou glisser sur la glace, le tout avec beaucoup de facilités. Cela me rend un peu moins inquiète pour la suite et, justement, nous sommes arrivés à destination... J'aperçois alors une silhouette, celle d'un pokémon, et je décide de me lancer pour voir un peu à quoi nous attendre.

- Bonjour ?

Un cri me répond rapidement. Celui d'un pokémon, pas une voix humaine. Je recule d'un pas et pose la dragonne au sol... Alors que non pas un mais deux pokémons apparaissent. Des créatures ressemblant fort à des Sablaireau... Mais de glace. Serait-ce ces créatures venues d'Alola ? En tout cas elles n'ont pas l'air commode.

- Mmf, j'le sens mal...



Prise de 5 niveaux

Espèce : Farfuret
Niveau : 25
Talent : PickPocket
Attaques : Aiguisage / Vent Glace / Provoc / Griffe Acier
Inventaire GTs : 0





doubles comptes:
 
autre:
 
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur


avatar
Coordinateur Kantô

C-GEAR
Inscrit le : 18/09/2013
Messages : 2097

Région : Kanto
Dim 29 Juil - 15:52
Alors qu'Elizabeth venait de donner l'information tout le monde commença à s'organiser en vue du contact et d'une potentielle attaque. Un plan ressortit rapidement avec le Grelaçon en première ligne au vue de ses capacités défensives afin d'encaisser une agression si le pokémon était bien sauvage comme la jeune femme le soupçonnait. Puis la Farfuret aka Gae resterait un peu derrière les deux derniers pour les couvrir ou passer à l'attaque en fonction de la situation.

« Quatre contre un, ce ne doit quand même pas être la mer à boire. Si on reste groupés et qu’on privilégie le dialogue, cela ne devrait pas trop poser de problème. » commenta la Stalgamin alors qu'ils commençaient à s'avancer vers le tas de stalagmites.

Quatre vraiment ? Elizabeth allait-elle être vraiment utile avec ce corps à moitié gelé ? C'était frustrant, frustrant de ne pouvoir vivre l'expérience d'un corps de pokémon avec tout ce que cela pouvait impliquer en terme de pouvoirs et de forces et de se retrouver dans un espèce de tas de morve ambulant. Elle aurait aimé pouvoir vraiment se battre plutôt que de devoir être celle qu'on protège. Un bourrasque de vent glacé la rappela brutalement à la réalité, renforçant un peu le givre soudant ses lèvres. Ce corps était si faible dans un telle environnement, c'en était déprimant.
En chemin, Gae sur laquelle elle était perchée l'informa que si le danger devenait trop grand elle devrait la poser au sol pour pouvoir se battre pleinement. En plus d'être la "princesse en détresse" elle était vue comme un boulet donc.

Finalement son rêve était en train de tourner en doux cauchemar. Mais peut être n'était-ce pas fini et qu'il était en train de se diriger vers une rencontre véritablement cauchemardesque.


« Bonjour ? » entama la farfuret par dessus Erwan à l'adresse du tas de Stalagmite.

Un cri strident surgit alors de l'endroit, résonnant dans la vallée et le sol sembla s'animer laissant apparaitre deux sablaireaux d'Alola. C'était la première fois qu'Elizabeth en rencontrait mais elle s'était beaucoup renseigné sur les différentes formes propres à Alola. Un telle phénomène d'adaptation à l'environnement était tout simplement remarquable de son point de vue et la fascinait.

« Mmf, j'le sens mal... » répondit Gae tout en saisissant Elizabeth entre ses griffes pour la déposer sur la neige.

Elizabeth grimaça à son contact, sentant de nouveau une vague de froid cherchant à grignoter chaque parcelle de son corps. Mais elle devait se concentrer sur le combat, si elle ne pourrait pas faire grand chose elle devait avertir ses compagnons du danger.

« Ne vous fiez pas à leur aspect lourdeau ils sont bien plus rapide sur la glace ! » croassa Elizabeth alors que les sablaireaux étaient en train de se mettre en position de combat. « On a du rentrer dans leur territoire ou alors ils tentaient de nous tendre une embuscade. »

Les pokémons sauvages ne leur laissèrent pas plus de répit et entamèrent les hostilités. Le premier utilisa ses griffes pour arracher des morceaux neige durcies et les envoyèrent vers le groupe, soulevant au passage un épais nuage de poudreuse. Elizabeth, plus en arrière, n'en reçu aucun mais les autres n'eurent pas autant de chance. Elle aurait aimer s’intéresser à leur état de santé mais ses antennes captèrent immédiatement d'autres informations.

Le deuxième sablaireau, profitant de la diversion s'était projeté à grande vitesse sur la neige et était en train de les contourner, il arrivait vite, très vite et les autres ne l'avaient probablement pas remarqués.
Sans réfléchir elle tapa le dos de la Stalgamin qui se trouvait à côté d'elle. Elle n'aurait probablement pas le temps de réagir avant qu'il arrive mais aurait au moins l'information. Dans le même mouvement elle se plaça devant elle alors que le sablaireau n'était plus qu'à quelques petits mètres.


Elle ne savait pas ce qu'elle allait bien pouvoir faire mais elle sentait que son corps lui disait qu'elle pouvait encaisser. De toute façon elle n'avait pas le temps de réfléchir. Réfléchir c'était mourir en combat.
Il était là, la jeune femme pouvait clairement voir les détails étincelants de ses pics de glaces au milieu des gerbes de poudreuse. Elizabeth sentit alors une force étrange jaillir en dehors de corps pour se matérialiser devant elle comme un espèce de bouclier, un abri.
L'impact fut violent, les griffes du sablaireau s'étaient enfoncées dans le bouclier, s'arrêtant à seulement quelques centimètres de son corps de mucuscule. La semi-transparence du bouclier lui permit d'ailleurs de voir l'éclat de surprise mêlée à la colère dans le regard de son adversaire.
Ce n'était pas finit mais Elizabeth ne pouvait rien faire, son attention était entièrement concentré sur le maintien de ce bouclier salvateur et plus le temps avançait plus cela devenait difficile. Elle le voyait même déjà diminuer à vue d'oeil sur sa périphérie.


« Re-repoussez le ! » articula-t-elle tant bien que mal.

Froid, il faisait si froid.




Prise de 5 niveaux
Espèce : Mucuscule
Niveau : 25
Talent : Poisseux
Attaques : Vol Vie, Danse pluie, Abri, Dracosouffle
Inventaire GTs : 0



Ava par Sae et Signature par Vlad, merci à vous ;)

Autres:
 
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur


avatar
Dresseur Johto

C-GEAR
Inscrit le : 06/07/2018
Messages : 40

Région : Johto
Mer 8 Aoû - 13:49
Mary, Gae et Elizabeth donc. Trois nom qui ne lui disait rien. Ou presque. Il gardait dans un coin de sa tête le nom de la farfuret, restant méfiant l’air de rien. Il n’avait juste pas tellement d’intérêt à se révéler. Si lui pouvait garder un certain self contrôle, il ne savait pas ce qu’il en était d’elle. Après tout. C’était de sa faute, à lui, si Alan l’avait capturé quelques temps auparavant. Enfin… Non. C’était lui qui l’avait capturé. Pas Alan. Alan n’avait fait qu’attendre dans un canapé et profiter tout simplement de l’expertise du violacé. Alors dans le fond… cela faisait de lui un ennemi un peu plus… Heu… Chiant ?… Pour la ranger. Si. C’était elle.

Quoi qu’il en soit, après les présentations, ils c’était focalisé sur un pokemon qu’Eli’ avait semblait-il, repéré. Aussitôt, le petit groupe c’était mit en branle, dans l’idée d’aller à sa rencontre, sans oublier que le dit pokemon pouvait se montrer agressif. Pour quelle raison d’ailleurs ?… Peut-être que ce serait un pokemon territorial. Il en avait déjà rencontré autrefois, et ça c’était toujours plutôt mal passé. Enfin. Il avait donc dis ce qu’il pensait, et rapidement, tout fut organiser. Parfait. Au moins leur groupe fonctionnait niveau organisation. Maintenant il fallait voir si au niveau de la mise en place de tout ça, ça continuait de suivre la route.
Marlen se mit en route, essayant de marcher à bonne vitesse malgré ses petites pattes peu pratique. Par contre, la Gae’ l’avait appelé Arwen ? Il ne put s’empêcher d’esquisser un sourire amusé, mais ne prit pas la peine de la reprendre la dessus. C’était un détail, rien de bien méchant.

Arrivé à destination, la Farfuret prit les devants, tentant de saluer la silhouette à moitié caché par cette couche de neige. Puis, lorsque cela ce mit à bouger, Marlen eut comme l’impression que ça allait mal tourner. Deux pokemons firent leur apparition. Deux contre trois donc. La dragonne aurait surement du mal à réagir… Deux contre trois pokemons qui n’avaient même jamais essayé de lancer la moindre attaque. Urf… Dans tout les cas, ces pokemons de glace ressemblaient beaucoup à des sablaireaux. Mais alors qu’il réfléchissait rapidement à une éventuelle tactique, la voix de la dragonne ce fit de nouveau entendre. Si elle ne pouvait pas se battre, elle semblait bien avoir trouvé une utilité. Enfin. Elle leur fit savoir qu’ils étaient agile sur la glace. Pas étonnant. Ah si seulement il l’avait été lui aussi… Il aurait put mettre à disposition ses talents de combattant. Avec son corps normal, il se montrait rapide et agile. Là, il avait juste l’impression d’être devenue Jason. Enfin, peut-être pas à un tel point mais…

Enfin, ces deux imbéciles se lancèrent rapidement dans l’attaque. C’était en soit l’occasion aux yeux de Marlen pour mieux appréhender le corps dans lequel il était. S’il se montrait assez fainéant la plupart du temps, le combat avait le mérite de le faire sortir de sa léthargie habituelle, en le faisant cogiter bien plus rapidement. Il l’avait souvent remarqué ça. Et autant dire que ça lui avait plusieurs fois sauvé la vie, face à Alan, même si finalement, certains de ses actes ne furent pas des plus beau. Bien au contraire. C’était peut-être pour cela, qu’il c’était retrouvé dans le corps d’un pokemon glace ? A force de mauvaise chose, une carapace avait enfermé son cœur. Du moins, c’était ce qu’il se disait.
Le premier sablaireaux entreprit d’envoyer des morceau de glace provenant du sol et le violacé fit en sorte de tanker une partie de l’attaque, se mettant en avant. Les morceaux de glace tapèrent sur son épaisse carapace, et comme il s’en était douté, il put supporter le choc. Choc qui lui permit de se rendre compte du genre d’attaque qu’il allait pouvoir envoyer. Le soupire qu’il avait lâché juste après c’était montré un peu plus fort qu’il ne l’aurait pensé. Et surtout… Lui rappelait une des attaques que son ancienne starter utilisait régulièrement… Vent Glacé. C’était parfait ! Et ça avait l’avantage de faire ralentir l’adversaire….

Sans chercher à comprendre, il prit une grande inspiration et réitéra son soupire, mais de façon plus forte. Rapidement, l’air qu’il expulsa se transforma en bourrasque de vent qui enveloppa le Sablaireaux face à lui. Le froid ambiant renforça certes la glace de l’animal, mais commença à entraver les articulations de la créature. Celui-ci allait avoir plus de difficulté à se mouvoir à présent.

- J’en ai ralenti un ! Il devrait mettre plus de temps à poser problème maintenant, essayez de vous concentrer sur l’autre !

C’est à ce moment là qu’il se rendit compte de la situation que le deuxième adversaire venait de créer. Et s’il eut un instant l’idée de lui venir en aide, il se rendit vite compte qu’il était plus utile face au premier. De toute façon, il n’était pas assez rapide pour la rejoindre à temps. Pour le coup, seule les deux autres femmes étaient apte à l’aide.
Bon. Autant continuer sur le premier front. Il se reconcentra rapidement sur son adversaire, et tenta une attaque charge. L’attaque basique, que la plupart des pokemons possédaient…
_____________

+ 5lvl
Espèce : Grelaçon
Niveau : 20
Talent : Tempo perso
Attaques : Charge / Morsure / Poudreuse / Vent glacé
Inventaire GTs :


Marlen Converse en ROYALBLUE

www - www - www
Infos à savoir:
 
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur

Contenu sponsorisé



C-GEAR
Revenir en haut Aller en bas
 Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
(Page 1 sur 2) Aller à la page : 1, 2  Suivant
Sujets similaires
-
» Après la fugue de Sybille
» Fugue Amoureuse... [PV Épine de Hérisson et Etoile d'Orient]
» Duchesse Elisabeth d'Alençon
» Elisabeth d'Alençon - mon histoire appartient à Dieu mais je tenterai de la raconter aux hommes[terminé]
» Le missel d'Elisabeth d'Alençon

Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Master Poké :: Le Pokémonde :: Région Sinnoh - 4E G E N :: Les Îles Légendaires :: Île Pleine Lune-