AccueilAccueil  FAQFAQ  RechercherRechercher  FAQ de MPFAQ de MP  MembresMembres  GroupesGroupes  S'enregistrerS'enregistrer  ConnexionConnexion  





 

 
» croquer la pomme.


avatar
Dresseur Johto

C-GEAR
Inscrit le : 29/05/2018
Messages : 139

Région : johto.
Ven 22 Juin - 19:18

- music theme -
Mille et une couleur, plusieurs facettes d'une même palette, des teintes diverses reflétant la beauté centenaire si ce n'est plus, de la cité qu'est Mauville. C'est l'impression, presque trop poétique pour Wren, mais il se plaît depuis qu'il est entré ici. Les mains dans les poches, il arpente les ruelles sous une chaleur déjà étouffante avec une unique et très légère brise de vent pour se rafraîchir, Mimigal accrochée fermement à son épaule droite. Le jeune homme observe les alentours. Il est encore tôt quand il traverse la rue principale. Au loin, la silhoeutte semi-mouvante de la tour Chetiflor tout en bois est visible, de même que la toiture d'un mauve puissant de l'arène. Cette ville est à l'image de l'esprit de sa région, Johto. Calme, paisible, traditionnelle et exclu de la modernité, ou juste ce qu'il faut. Elle ressemble à Oliville et les souvenirs prennent le dessus sur Wren. Il revoit les murs colorés des maisons et des cabanes autour de chez lui, il n'y a pas de véhicule ici ou presque, on favorise les vélos et on préserve autant que possible la nature. D'ailleurs, ce sont les arbres qui entourent la ville et font office de muraille naturelle. Tout cela fait de Mauville, un cocon camouflé dans son propre environnement, un petit trésor caché. « Ce n'est pas si mal ici, mais je préfère le bitume... » lance-t-il plus à lui-même qu'à quelqu'un d'autre. D'ailleurs, il n'y a personne autour de lui, en dehors de son pokémon qui semble dormir contre lui.
La main du garçon s'arrête sur sa tête pour la caresser un moment avant de trébucher, heureusement il se rattrape, quand un passant le bouscule. « Hé ! » lâche Wren en fronçant les sourcils. Il croise à peine le visage de l'homme qui s'éloigne déjà. Crétin jure-t-il dans son esprit avant de constater qu'ils sont plusieurs individus, sûrement des habitants de Mauville, à se rendre vers le sud de la ville. Wren n'attend pas une minute de plus pour les suivre. Il traverse un petit pont et constate que désormais, c'est une foule qui l'entoure. « Un marché ? » s'étonne le dresseur en regardant les étales qui l'entourent. Il y a vraiment de tout, des fruits, des légumes et des baies également. Comme la ville, les étales des marchands sont colorées et Wren doit avouer qu'il y a certains produits qu'il ne connaît pas. Les mains dans les poches du short en jean qu'il porte, il s'imagine déjà croquer dans un fruit mûr à point pour s'en délecter et se rafraîchir, mais son portefeuille est maigre et entre nous, il n'a pas envie d'utiliser son argent là dedans. Plan B. Ses yeux cherchent rapidement quelque chose d'alléchant et il voit des pommes à la peau d'un jaune parfait, comme il les aime. Ses pupilles se posent désormais sur le marchand qui est entrain de faire payer une note à une cliente plus loin. Personne pour le voir, parfait. « Medusa, à toi de jouer ma belle. » murmure-t-il à son alliée qui lance sa toile, sécrétion ! et voilà. Elle s'empare d'une pomme et la dépose dans la main de son maître qui s'éloigne pour continuer à parcourir le marché. Une fois hors de portée et de vue, il la sort de la poche centrale du sweat gris sans manche qu'il porte pour la porter à ses lèvres. Ses dents croquent énergiquement le fruit et c'est sans remord qu'il le déguste.
Maman serait furieuse. Mais maman n'est pas là et ce n'est pas la première fois que Wren vole. Il y est habitué et il n'en a pas honte, après tout, la vie lui a appris très tôt que pour obtenir ce qu'il veut, il doit le prendre. C'est ainsi qu'il a grandi à Unys, avec sa bande. Des petits voyous sans importance qui avaient l'habitude de détrousser quelques touristes, taguer des murs et voler des étales. Oui, Wren n'est pas et n'a jamais été un enfant de coeur.


Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur


avatar
Coordinateur Kalos

C-GEAR
Inscrit le : 21/02/2018
Messages : 141

Région : Kalos
Dim 24 Juin - 22:16
Mauville. Charmante bourgade de Johto. On peut y trouver tout un tas de choses, comme partout ailleurs. Comme chaque ville, elle doit très probablement avoir des spécialités, quelque chose d'atypique que l'on ne retrouve pas ailleurs. Peut-être qu'il y a dans ce marché une spécialité locale ou bien un matériau qui se trouve qu'ici. Pourtant, la seule chose qui paraît atypique dans ce marché, c'est ce garçon manchot aux cheveux blancs. Il est comme toujours accompagné de son Riolu qui le suit tranquillement pendant qu'ils marchent dans le marché. Ce garçon porte uniquement un short noir avec un t-shirt gris clair. Toujours comme d'habitude, il a enroulé le moignon de son bras gauche dans une bande de tissu qui recouvre toute la peau qui serait normalement visible. Un clip maintient la bande attachée avec elle-même, cependant un bout de bande avait été volontairement laissé pour qu'elle pende dans les airs. Elle était assez longue pour compenser ce qui manquait du bras et était en train de se balancer doucement grâce à la brise qu'il y avait. Tout en bas, le garçon avait changé des habituels basket à scratch pour mettre cette fois des nu-pieds. Autant dire qu'il s'était mis à l'aise pour cette journée ensoleillée.

Au final, ils étaient arrivés bien involontairement dans les bons horaires du marché. Ils s'étaient levés tôt comme d'habitude pour faire leur entraînement habituel et avaient ensuite bifurqué vers ce marché. Et le Riolu et le garçon ne montraient pourtant aucune trace de fatigue ou d'épuisement. Pas étonnant étant donné qu'ils s'étaient contentés du strict minimum quotidien. Sûrement que leur objectif dans cette région n'était pas de parfaire leur technique mais davantage de prendre des vacances. Cela pourrait également expliquer leur démarche assez lente. Ils semblent être en train de profiter d'une petite balade dans ce marché au milieu de la foule et ils ont l'air d'apprécier cela. Ils avaient des sourires sur le visage et des yeux qui exploraient tranquillement chaque recoin de ce marché. Oui, ils semblaient appréciés ce moment. Seulement, quelque chose changea. Le visage du garçon s'est soudainement changé. Les sourcils fronçaient comme s'il essayait de se concentrer, son sourire disparût pour laisser la place à un trait inexpressif. Il s'était également arrêté et regarder fixement un point. Interpellé par ce soudain arrêt, le Riolu regarde un instant son dresseur avant de suivre du regard la même direction et son visage aborde les mêmes changements. En regardant dans la même direction qu'eux, on peut voir une pomme en train de suivre un trajet dans les airs jusqu'à un homme qui la cache alors rapidement dans ses poches et part. Le fait que cette personne était assez éloignée du stand plus le fait que cette action se soit produite à un moment où le marchand était occupé de l'autre côté faisait sacrément penser à un vol à l'étalage. L'instant suivant, le garçon et le pokémon avaient échangé un regard avant de prendre deux directions différentes. Le garçon se diriger vers le stand, le pokémon prenait la direction du voleur.

Le pas du garçon avait indubitablement changé. Il n'est plus lent et tranquille. Maintenant, il est souple et dynamique. De façon rapide et efficace, il circulait dans la foule jusqu'à atteindre le stand en quelques instants. Il sourit au marchand qui se concentre vers lui, tends de l'argent avant de dire qu'il prend juste une pomme et de garder la monnaie avant de repartir tout aussi rapidement. En définitive, il venait de donner le prix de deux pommes. Le garçon suivis directement une nouvelle ligne, circulant toujours aussi aisément dans la foule. Il semblait savoir parfaitement où allez étant donné le fait que ses pas ont l'air tout à fait assuré. Rapidement, il sort du marché et continue de marcher tout droit, exactement dans la direction de son Riolu qui se trouve un peu plus loin. Sans aucun regard en arrière, le pokémon ralentit son pas au même moment où le garçon accélère le sien. Au moment où ils se retrouvent côté à côte, ils reprennent ensemble leur rythme et rattrape rapidement le voleur. Celui-ci avait d'ailleurs commencé à manger son butin et semblait même drôlement le savourer. Bien en face de lui se placent Marian et son pokémon. Ils affichaient des visages neutres de toutes émotions.

- Simple curiosité. Tu as volé cette pomme par nécessité ou juste parce que tu es trop pingre pour l'acheter ?

Il croque ensuite un morceau dans la pomme qu'il venait d'acheter et hausse ensuite légèrement les sourcils avant de la passer au chien bleu qui croque également dedans et hoche la tête.

- Pas mauvaise en plus. Quitte à voler, autant voler de la qualité, n'est-ce pas ?


Utilisation de la CS Vol de Passerouge (jamais utilisé)


Info:
 

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur


avatar
Dresseur Johto

C-GEAR
Inscrit le : 29/05/2018
Messages : 139

Région : johto.
Jeu 28 Juin - 18:26

C'est très tôt que les méfaits de Wren ont commencé à voir le jour. Divers et variés, c'est à Unys que le petit diable a fait ses armes. Si au départ, c'était mignon, gentil, presque comique, ça ne lui a pas rendu service, bien au contraire. Ca l'a desservi et ça a tué le peu de moral qu'il pouvait avoir en lui. C'est le cas, aujourd'hui encore. Si sa mère serait là, elle serait triste, déçue et sans doute en colère, mais elle n'est pas là. Non. Nova McGregor est certainement dans sa boutique, entrain de faire des affaires ou de compter sa caisse, à Oliville, loin d'ici, loin de Mauville, de son marché, de sa chaleur étouffante et de tout le reste, surtout de son fils. Fils qui essaie de chasser les remords qui naissent dès qu'il croque dans la pomme. N'y pense pas se répète-t-il en boucle alors qu'il s'éloigne du marché. La petite Mimigal se moque bien de ce qu'elle vient de faire, elle n'a pas de cette notion du bien ou du mal, elle agit en suivant les ordres de son maître. « Pas mauvaise. » dit-il avant d'ouvrir la bouche pour croquer à nouveau à ce fruit dont la fraîcheur lui procure un plaisir certain !

C'est à ce moment là que Wren s'arrête brusquement et referme ses lèvres. Il manque de bousculer un jeune garçon, à peine plus grand que lui accompagné d'un pokémon rare, Riolu ! Il en a déjà croisé un à Unys un jour, mais c'était il y a longtemps, trop longtemps pour se souvenir du reste. Wren arque un sourcil et fixe l'inconnu qui le toise, mais étrangement, aucune expression ne se dégage de son visage. On ne peut pas lire en lui, en ce garçon aux cheveux cendrés. «  Simple curiosité. Tu as volé cette pomme par nécessité ou juste parce que tu es trop pingre pour l'acheter ? » Pardon !? Wren doit l'avouer, il est surpris. Si surpris qu'il ne répond pas sur l'instant et reste figé, bloqué telle une statue de cire. Mimigal ouvre ses yeux et observe la situation. Son regard méfiant se pose sur Riolu, mais Wren jurerait qu'elle n'a pas envie de livrer bataille. Et... tout se passe vite. Le garçon aux cheveux cendrés s'exclame et Wren s'insurge intérieurement devant cette remarque. « Pas mauvaise en plus. Quitte à voler, autant voler de la qualité, n'est-ce pas ? » Ah. Il veut jouer le gamin, on va jouer. Le garçon fronce les sourcils et bouscule brusquement l'inconnu en le poussant, les mains sur son torse. Il avance vers lui, d'un air menaçant. Oui, la patience n'est pas la meilleure amie de Wren, bien au contraire. « T'as un problème, minus ? Ta mère ne t'a pas appris à t'occuper de tes affaires ? Ca évite bien des histoires et des problèmes, crois-moi. » et il serre sa propre pomme dans sa main, l'envie de la lui jeter au visage est forte, mais il n'en fait rien « Et d'abord, t'es qui ? Un justicier qui boit encore du lait pour grandir ? » il ne réfléchit pas, le voleur. Il aime attaquer sur le physique, sur l'âge, sur tout ce qu'il peut surtout quand il est énervé. « Donne moi une seule bonne raison de ne pas te flanquer un poing là maintenant ? » il serre la main autour de la pomme, si fort que les jointures de ses phalanges blanchissent. La colère grimpe trop vite crescendo en lui et son sang bouillonne à tord. Les regards se tournent vers eux, la foule semble se rendre compte de leur existence misérable et ça énerve encore plus le garçon car il déteste être au centre des attentions, surtout quand il est en tord. Calme toi, vieux, mais ce n'est pas possible. (...) trop tard.
Wren ne réfléchit plus, il mord.


Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur


avatar
Coordinateur Kalos

C-GEAR
Inscrit le : 21/02/2018
Messages : 141

Région : Kalos
Lun 2 Juil - 0:52
La réaction du voleur a été plutôt violente. À peine Marian a terminé de parler que le voleur s'avance vers lui de façon menaçante et le pousse violemment de ses mains. Probablement que quelqu'un de non-préparé et d'une condition physique moyenne serait tombé en arrière mais ce n'était pas le cas de Marian. Il s'était planté devant cet individu et avait fermement ancré ses pieds dans le sol. Également, son corps était tendu malgré son apparente neutralité. De ce fait, quand l'autre garçon l'a poussé, il ne fît rien d'autre que reculer de quelques pas et a rapidement repris une bonne contenance corporelle. Face à ce geste hostile, le Riolu qui était en train de manger la pomme fronça les sourcils et sembla se préparer à réagir. Seulement, un regard de son dresseur avec un claquement de langue désapprobateur. Finalement, il s'immobilise mais ne manque pas de fusillais du regard le voleur.

Celui-ci se met ensuite à devenir violent verbalement. La première pique, celle de traiter Marian de « minus », ne le fait absolument pas réagir. Il conserve parfaite son attitude neutre et sans émotion. Pourtant, quand le voleur continue en abordant cette fois la mère de Marian, quelque chose changea. Un infime détail mais quelque chose change. La mâchoire de Marian s'était légèrement contractée et il avait positionné son corps un peu plus en avant. Visiblement, une des remarques a fini par l'énerver. Le Riolu réagit également. Il ne bouge pas, toujours obéissant à l'ordre silencieux de son dresseur, mais la patte tenant la pomme s'était resserrée fortement. Ironiquement, son attitude était maintenant très similaire à celle du voleur.

Et il continue d'agresser verbalement, allant même jusqu'à formuler une menace. Quand il l'entendit, Marian ne pût s'empêcher de lever un sourcil avec un petit sourire tout ce qu'il y a de plus ironique.

- Te donner une raison ? Tu parles comme si je devais avoir peur de toi.

Le visage de Marian redevient ensuite peu à peu un masque plus froid et inexpressif. Il jette alors un regard à son Riolu qui lui répond d'un hochement de tête, comme s'il avait compris un message. Puis, le garçon se rapproche du voleur, le regardant fixement dans les yeux.

- Et puis tu sais, tu ne devrais pas sous-estimer les gens.

L'instant suivant, il imite le même geste que le voleur avait eu à son encontre. Avec son bras droit, il pousse violemment l'homme en appuyant sur son torse alors que dans le même temps le Riolu tends la patte derrière la jambe de l'individu.


Info:
 

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur

Contenu sponsorisé



C-GEAR
Revenir en haut Aller en bas
 Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Sujets similaires
-
» Croquer une pomme
» La vie est une pomme que j'ai décidé de croquer à pleines dents; Elisha
» La vie est une pomme qu'il faut savoir croquer pour en connaitre les subtilités (Lilo)
» le baiser flambé de Pomme
» Fantômes et... pomme d'amour (pv) (terminé)

Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Master Poké :: Le Pokémonde :: Région Johto - 2E G E N :: Mauville-