AccueilAccueil  FAQFAQ  RechercherRechercher  FAQ de MPFAQ de MP  MembresMembres  GroupesGroupes  S'enregistrerS'enregistrer  ConnexionConnexion  





 

 
» I solemnly swear that I am up to no good


avatar
Coordinateur Unys

C-GEAR
Inscrit le : 19/02/2017
Messages : 390

Région : Unys
Sam 26 Mai - 1:06
Les vacances de la Toussaint sont demain soir. Jamais Clarisse n'a été aussi heureuse de voir des congés arriver, à part peut-être quand elle était petite et que c'était la période de Noël. Et encore, non : petite c'était juste parce qu'elle excitée, alors qu'aujourd'hui elle a vraiment besoin de cette coupure. Elle est épuisée par le rythme infernal que la fac de médecine lui impose, par Kylo Ren qui la réveille encore régulièrement pendant la nuit pour réclamer son biberon, et puis par cette atroce solitude. Malgré les semaines qui viennent de passer elle n'a toujours trouvé personne à qui parler sur le campus et c'est bien parti pour durer. Elle le sait, elle est officiellement cataloguée "fille chelou" maintenant avec sa petite meute et sa bouche obstinément close. Heureusement que ses pokémons sont là sinon cela fait longtemps qu'elle aurait fait une dépression.
Mais bon, ça y est, elle voit un peu de lumière au bout du tunnel. Plus qu'une journée de cours à supporter et elle pourra prendre le train jusqu'à l'aéroport de Volucité, direction Alola. Depuis le premier jour elle attend ce vol pour rentrer chez elle et voir son père ! Son bonheur est un peu entaché par la perspective que sa visite ne sera que d'une semaine et demie mais elle essaie de ne pas trop y penser pour l'instant. Le plus important c'est qu'elle voit Papa et qu'elle va pouvoir avoir un humain à qui parler le soir, enfin.

Sans doute parce qu'elle a retrouvé un peu d'espoir et que ça la met de bonne humeur, Clarisse décide en rentrant de cours de ne pas passer la soirée enfermée dans son studio comme elle en a l'habitude. Il ne fait pas trop froid dehors et elle ne compte pas faire ses devoirs avant les vacances, alors pourquoi pas se promener un peu dans Volucité ? Elle s'est tellement focalisée sur ses difficultés scolaires et sur son isolement qu'elle n'a même pas pensé à visiter la capitale d'Unys alors même qu'elle n'y avait jamais mis les pieds avant le mois de septembre. Bon, c'est sûr que toute seule c'est beaucoup moins sympa pour faire la touriste, mais mieux vaut ça que d'aller se coucher à vingt heures pour espérer faire passer le temps plus vite jusqu'à demain. Au moins aura-t-elle des choses à raconter à son père quand il voudra s'assurer que son séjour à Volucité se passe bien.

Aussi, elle se dépêche de donner à manger à ses deux compagnons adultes le temps de poser son sac de cours et de préparer celui qu'elle prend pour sortir. Son sac Berserk, celui auquel elle tient tant. Elle y fourre son téléphone, son portefeuille, une bouteille d'eau qu'elle emmène avec elle pendant les cours et un paquet de petits beurres au cas où. A priori elle a dans l'idée de manger dans un fast food ou n'importe quelle baraque à frites qu'elle trouvera sur le chemin, mais on ne sait jamais si elle a un creux et ne trouve rien dans le coin où elle est. Elle embarque aussi un paquet de pokédélices (dont le bruit caractéristique fait relever la tête de Leia et de Spocky alors même qu'ils ont encore le nez dans leur gamelle) ainsi qu'un biberon de lait pour Kylo. Elle préfèrerait ne pas avoir à prendre le bébé goupix, après tout il est trop petit pour faire des trajets aussi longs, mais elle ne peut pas se résoudre à laisser un des deux adultes seul au studio avec lui pour s'en occuper. Tant pis, il faudra donc qu'elle le porte quand il sera fatigué.

« Ne t'en fais pas, je te donnerai à manger quand ce sera l'heure pour toi. » dit-elle au petit renard qui vient se frotter contre sa chaussure.

Elle comprend bien que voir les autres manger lui donne envie, mais s'il commence à prendre ses repas à n'importe quelle heure elle n'a pas fini d'être réveillée pendant la nuit !

Aide à la modération:
 




Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur


avatar
PNJ

C-GEAR
Inscrit le : 08/09/2013
Messages : 11154

Lun 28 Mai - 22:59
Zorua utilise Coupe !
Vous trouvez...:
 


Un Venipatte niv.15 et un Larveyette niv.17 apparaissent !

Que voulez-vous faire ?



Oh, vous savez, je ne suis pas du genre violent... Je suis  MISTER L. Quand je le peux, j'évite, mais quand il le faut vraiment, combattre ne me pose aucun souci.
Non, aucun.


LA MODÉRATION RP, UN ART DE VIVRE.
formulaire pour aider les modérateurs:
 
avatar ©️ Elune Crowley  ; stamp ©️ Iago Fitzroy.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur


avatar
Coordinateur Unys

C-GEAR
Inscrit le : 19/02/2017
Messages : 390

Région : Unys
Mer 27 Juin - 20:28
Une fois que tout est prêt, Clarisse sort les colliers de tout le monde et les enfile un à un. Ce simple geste rend Monsieur Spock fou d'excitation, comme chaque fois qu'il comprend qu'il va pouvoir sortir, et il se met à lécher frénétiquement les mains de Clarisse pour lui exprimer sa joie.

« Mais oui Spocky, on va se promener. » répète-t-elle doucement pour essayer de calmer le ponchien – sans succès.

Maintenant que chacun a son collier avec une petite plaquette indiquant son nom et l'adresse de sa propriétaire, il est temps d'y aller. Bien qu'elle sorte avec trois pokémons dont un tout petit, l'adolescente ne touche pas à la laisse qu'elle a prise pour Leia et qui depuis des semaines prend la poussière dans un coin. Aucun de ses compagnons n'en a besoin : elle a réussi à apprendre à Leia à rester au pied, Spocky le fait naturellement comme sa cécité lui demande d'être guidé, et Kylo Ren suit toujours Leia qu'il considère comme sa mère de substitution. C'est une vraie fierté pour la jeune fille d'avoir des pokémons aussi bien élevés quand ils se promènent tous ensemble : c'est la preuve qu'elle s'en sort très bien toute seule.

« Allez, c'est parti ! »

Elle ouvre la porte et les trois canidés se précipitent à l'extérieur, remontant déjà le couloir qui mène aux escaliers et qu'ils connaissent par coeur.

« Kylo tu ne cours pas dans les marches ! » crie-t-elle en voyant le bébé goupix filer à toute allure en tête de file.

Depuis quelques jours il s'est beaucoup dégourdi et a des petites tendances casse-cou qui donne du souci à Clarisse ; espérons que Leia fera attention à lui le temps qu'elle ferme la porte ! Elle s'empresse de le faire, vérifie une dernière fois qu'elle a bien son portable sur elle (on ne sait jamais, s'il lui arrive une bricole) et court à la poursuite de ses compagnons. Spocky est le premier à s'être arrêté à un mètre des marches, attendant sa maitresse pour lui indiquer quand descendre ; Leia est au bord de la première et regarde vers le bas avec un air tendu ; quant à Kylo Ren, il est indiscernable. Ce n'est qu'en arrivant au niveau de l'escalier que Clarisse le remarque au premier palier, roulé en boule et tremblotant.

« Tu es blessé ?? » Elle se précipite dans les marches pour aller cueillir le bébé goupix dont le corps est tout mou - à priori il n'avait pas l'intention de se remettre sur ses pattes. « Mais qu'est-ce que je t'ai dit petit garnement ? On ne court pas dans les escaliers ! »

Leia arrive à ses côtés, l'air inquiète, alors que Clarisse ausculte rapidement le renardeau. Celui-ci glapit et tente de lui mordiller les doigts alors qu'elle touche sa patte avant gauche. Il faut croire qu'il s'est vraiment fait mal... il ne pourra sans doute pas marcher pendant la balade. La tuile.

« Allez avoue, t'as fait ça exprès parce que tu voulais que je te porte hein ? » soupire l'adolescente.

Elle ouvre un peu son manteau de façon à en faire un petit entonnoir et cale le bébé goupix dedans, là où il lui suffit de garder un bras croisé pour le maintenir en place. Le corps du renard de feu dégage une chaleur plutôt étouffante avec le manteau par-dessus et Clarisse ôte son écharpe qu'elle décide de passer autour du cou de Spock. Le vieux ponchien appréciera sûrement l'attention.

« Allez c'est fini, ça va passer. » sussurre-t-elle alors qu'elle sent le bébé trembler contre elle. « Tu veux un petit morceau de pokédélices ? Je suis sure que ça ira tout de suite mieux après... »

Elle descend le reste des escaliers, Leia et Spocky juste devant, tout en triturant dans son sac pour en sortir une friandise. Elle la broie en deux (une entière est trop calorique pour un si jeune pokémon) et la donne à Kylo qui la gobe plus qu'il ne la mange.
A croire qu'il a fait tout ça pour ça ce petit malin.

Aide à la modération:
 




Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur


avatar
PNJ

C-GEAR
Inscrit le : 08/09/2013
Messages : 11700

Ven 29 Juin - 2:51

Feunnec lance Flammèche sur Venipatte!

{ -43 PV } C'est très efficace!

PV de Venipatte: 17/60


Rocabot S niv 10 lance Morsure sur Larveyette!

{ -15 PV }

PV de Larveyette: 45/60


Larveyette lance Sécrétion!

La vitesse de vos pokémon sauvage descend de deux crans!


Venipatte lance Dard-Venin sur Feunnec !

{ -11 PV }

PV de Feunnec : 69/80



Que voulez-vous faire Clarisse Renard?



Moi, c'est MISTER J.
Un conseil, viens pas m'chercher. J'suis un mec qui sait jouer des poings, si tu cherches la bagarre, tu l'auras ! Et ça sera sanglant. T'es prévenu.

LA MODÉRATION RP, UN ART DE VIVRE.
formulaire pour aider les modérateurs:
 
avatar ©️ Elune Crowley ; stamp ©️ Iago Fitzroy.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur


avatar
Coordinateur Unys

C-GEAR
Inscrit le : 19/02/2017
Messages : 390

Région : Unys
Jeu 12 Juil - 17:57
Ce petit incident derrière eux, Clarisse et sa troupe sortent du campus pour aller marcher dans Volucité. L’adolescente n’a pas vraiment d’idée d’où elle va, pour l’instant elle se laisse un peu porter. Peut-être vers les ports ? Ça fait une trotte depuis la fac de médecine mais c’est sûrement l’endroit le plus agréable pour promener ses pokémons. Et puis en chemin elle trouvera bien des choses à aller voir !
Elle se lance donc, guidée par le gps de son téléphone, dans une excursion vers le sud de la ville. Même si elle a confiance en ses pokémons elle essaie d’éviter les grands axes où passent des voitures et préfèrent les petites rues, qui en plus sont souvent plus jolies. Certaines sont résidentielles et donc plutôt calmes, mais d’autres fourmillent d’activité : les travailleurs commencent à s’installer en terrasse des bars, les commerçants alpaguent les derniers touristes avant de fermer, des queues se forment devant les cinémas ou les théâtres. Tout ce monde pourrait impressionner Clarisse mais anonyme dans la foule elle ne se sent pas vulnérable. Elle s’inquiète davantage de savoir si Leia, de loin la moins disciplinée de ses pokémons, va bien rester au pied ou s’éloigner sans qu’elle ne la remarque.

A force d’errer dans les rues, Clarisse finit par repérer une allée qui l’intrigue. Elle débute par un portail rouge en fer forgé, taillé en arc de cercle, avec des fleurs et des oiseaux sculptés dessus. La jeune fille se souvient d’avoir déjà vu cette arche : si sa mémoire ne lui fait pas défaut, elle indique le début de la plus longue rue piétonne de Volucité. Même si ce n’est pas sur le chemin du port, Clarisse décide de faire un petit détour pour la remonter et voir ce qu’elle a à offrir.
En l’occurrence, c’est marché artisanal nocturne ce soir. Dès l’entrée on trouve les peintres et les caricaturistes qui sont en train de marchander leurs tableaux avec les touristes intéressés. Au cœur du marché, la majorité des stands sont consacrés aux vêtements de piètre qualité vendus à des prix dérisoires, véritables fléaux qui rendent l’appellation "marché artisanal" tout à fait galvaudée. Heureusement il y a aussi des producteurs venus des villes alentour qui viennent proposer des produits typiques d’Unys (le stand des chocolats de Vaguelone est d’ailleurs pris d’assaut) ainsi que quelques réels artisans, peu visités, qui regardent leur stand vide avec une gravité inquiète. Clarisse a un peu de peine pour eux, mais c’est vrai que leurs objets faits main hors de prix ont du mal à attirer son attention. Elle préfère observer les bijoux et sentir les bonnes odeurs de nourriture, qui nul doute plaisent aussi à Spock et à Leia.

D’ailleurs, à force d’humer les confitures de baie et les saucissons de frison, Clarisse commence franchement à avoir faim. Heureusement des petits stands de nourriture à emporter il y en a des tas, elle a l’embarras du choix. Elle jette son dévolu sur des pilons de déflaisan cuits au feu de bois ; au-delà du plat en lui-même, Clarisse est surtout attirée par le fait que c’est un grotichon qui s’occupe des grillades. Elle n’est toutefois pas la seule à être charmée par le concept et la queue est particulièrement dense ; de plus, la dame qui tient la caisse est toute seule à gérer et les commandes mettent pas mal de temps à sortir. Pourtant, malgré les remarques désobligeantes qu’émettent des clients de plus en plus impatients, c’est avec un sourire placide qu’elle dresse les barquettes de frites. Clarisse ne sait pas comment elle fait ; à sa place, elle serait déjà roulée en boule dans un coin. Est-ce que c’est ça, l’effet de l’habitude ?

« Vous voulez quelle sauce ma petite ? » demande-t-elle en lui rendant la monnaie.

« Ketchup s’il vous plait.

- Ça marche. Il faudra attendre cinq bonnes minutes pour les pilons.
»

Clarisse hoche la tête. Contrairement aux autres qui bougonnent, elle s’en fiche que ça prenne du temps. Elle n’est attendue nulle part après tout.

Aide à la modération:
 




Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur


avatar
PNJ

C-GEAR
Inscrit le : 08/09/2013
Messages : 11154

Jeu 12 Juil - 18:51

Venipatte utilise Grincement sur Rocabot S !
La défense de Rocabot S diminue énormément !


Larveyette utilise Tranch'Herbe !
(- 5 Pvs) Ce n'est pas très efficace …
(- 28 Pvs) C'est super efficace !
Pvs de Feunnec : 64/80
Pvs de Rocabot S : 67/95
(P.S : attention, Rocabot S (celui-là) n'a pas 70 mais 40 dans les défenses puisque tu n'as pas encore investi de points dedans)


Feunnec utilise Flammèche suur Larveyette !
(- 28 Pvs) c'est méga efficace !
Pvs de Larveyette : 17/60


Rocabot S utilise Morsure sur Venipatte !
(- 9 Pvs)
Pvs de Venipatte : 8/60




Vous lancez deux Pokéballs !
(…)
(..)
(.)
Ils sont capturés ! Rocabot S monte au niveau 12, Feunnec au niveau 15 ! Que voulez-vous faire, coordinatrice Clarisse ?



Oh, vous savez, je ne suis pas du genre violent... Je suis  MISTER L. Quand je le peux, j'évite, mais quand il le faut vraiment, combattre ne me pose aucun souci.
Non, aucun.


LA MODÉRATION RP, UN ART DE VIVRE.
formulaire pour aider les modérateurs:
 
avatar ©️ Elune Crowley  ; stamp ©️ Iago Fitzroy.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur


avatar
Coordinateur Unys

C-GEAR
Inscrit le : 19/02/2017
Messages : 390

Région : Unys
Ven 27 Juil - 14:33
Ça valait le coup d’attendre, les pilons sont délicieux. Clarisse les savoure en s’extirpant de la rue piétonne, n’hésitant pas à se lécher les doigts pour ne pas perdre une goutte de la marinade. Elle ne peut pas s’empêcher non plus de donner des petits morceaux à Leia et Spock, même s’ils ont déjà mangé, car leurs yeux trahissent un plaisir immense à chaque bouchée. Pour que Kylo Ren ne fasse pas une crise de nerfs, elle lui en donne aussi des tous petits bouts roulés en boulette.

« Doucement, tu vas être malade. » rouspète-t-elle alors qu’il gobe sans mâcher.

Elle sait que ce n’est pas bien ce qu’elle fait, après tout Kylo commence à peine à manger du solide, du coup après avoir fini son repas elle préfère s’arrêter pour lui donner son biberon. Elle choisit une petite marche devant une boutique fermée et s’y assied. Spock vient aussitôt se coucher à ses pieds ; Leia quant à elle reste à proximité et renifle les poubelles d’une boulangerie, au cas où elle pourrait y dénicher des croissants de la veille. Clarisse sort Kylo de son manteau, vérifie rapidement l’état de sa patte (il ne couine plus quand elle la touche, peut-être qu’il pourra marcher tout seul après le biberon) puis extirpe le lait de son sac et lui fourre la tétine dans la bouche. Pendant que le bébé goupix boit avec appétit, la jeune fille lui grattouille distraitement le haut du crâne et regarde un peu autour d’elle. Elle ne s’est pas beaucoup éloignée du marché artisanal et on entend encore le brouhaha de son activité, mais ici il n’y a plus personne. C’est étrange d’ailleurs, c’est comme si chaque rue avait son propre monde. Celle-ci est clairement dédiée aux petits commerces de proximité, ceux que ne fréquentent pas les touristes mais plutôt les habitants du coin. Boulangerie, coiffeur, opticien, agence immobilière, boucher-traiteur… ça a presque un charme de petit village, d’autant que la rue est visiblement plus vieille que le reste de la ville. En observant un peu autour d’elle Clarisse voit son attention retenue par une plaque sur le mur d’en face. Elle est assez grosse, dorée, un peu en décalage avec l’aspect mal entretenu du reste de la rue. Il lui faut plisser les yeux pour en lire l’inscription dans l’obscurité.

ICI A VÉCUE LYNDA BROWN, POETESSE, DE 1954 A 1967.

"A vécue". Elle ne rêve pas, c’est bien ce qu’il y a d’écrit. Franchement ça la dépasse : on envoie des satellites en orbite mais on n’est pas capable de faire vérifier l’orthographe d’une plaque commémorative… ! Devant ce genre de choses elle se demande toujours comment ça a pu arriver. Combien de personnes ont eu le pouvoir de corriger cette coquille avant que le message ne soit définitivement gravé dans le marbre mais ne l’ont pas vue ? Le graveur, celui qui a écrit le message, peut-être celui qui a approuvé le moule ? Elle serait aussi curieuse de savoir comment la mairie d’Unys a réagi en découvrant une faute sur une plaque aussi ostentatoire. Sûrement que la collaboration avec l’entreprise de gravure s’est arrêtée là !

Aide à la modération:
 




Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur


avatar
PNJ

C-GEAR
Inscrit le : 08/09/2013
Messages : 11700

Ven 27 Juil - 16:32

Ponchien utilise Force !
Vous trouvez...:
 
Il utilise également Éclate-Roc !
Vous trouvez...:
 

Que voulez-vous faire ?



Moi, c'est MISTER J.
Un conseil, viens pas m'chercher. J'suis un mec qui sait jouer des poings, si tu cherches la bagarre, tu l'auras ! Et ça sera sanglant. T'es prévenu.

LA MODÉRATION RP, UN ART DE VIVRE.
formulaire pour aider les modérateurs:
 
avatar ©️ Elune Crowley ; stamp ©️ Iago Fitzroy.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur


avatar
Coordinateur Unys

C-GEAR
Inscrit le : 19/02/2017
Messages : 390

Région : Unys
Mer 22 Aoû - 11:20
Une fois le bébé goupix repu, Clarisse et sa petite meute reprennent le chemin du port. Il est presque vingt-heures, la nuit est tombée depuis un moment mais les rues sont encore bien éclairées. Par prudence l’adolescente quitte les ruelles isolées pour reprendre les rues piétonnes plus empruntées, celles où l’on aime boire un verre ou dîner en terrasse. C’est l’avantage des grandes capitales sans doute : du vendredi soir au dimanche, la ville continue de s’activer à toute heure du jour et de la nuit. C’est plutôt rassurant quand on est une jeune fille seule.
Pendant un long moment elle et ses pokémons marchent en direction du port, sans rien rencontrer de particulier. Selon Google Maps ils sont encore à un gros kilomètre de leur destination, ce qui signifie que Kylo Ren ne pourra pas faire le trajet jusqu’au bout. Pour l’instant il est encore à peu près vaillant : il cherche à suivre Leia, sa mère de substitution, qui a ralenti le pas pour l’attendre. C’est plutôt chou à voir.

Le GPS vibre dans sa poche pour lui indiquer de tourner à droite. Clarisse obéit docilement et constate qu’elle va arriver devant l’entrée d’un parc. Elle vérifie rapidement l’itinéraire ; c’est ça, elle va devoir le traverser en ligne droite et le port sera juste à côté. En d’autres circonstances ça n’aurait pas été possible car les parcs sont fermés pour la nuit, mais par chance ce soir celui-ci est ouvert : même de loin Clarisse repère des gens s’y promener ainsi que ce qui semble être des stands. Un autre marché nocturne ?
Les affiches qu’elle trouve sur le chemin lui apprennent que non : il s’agit d’un festival du jeu. L’idée enthousiasme tout de suite la jeune fille. C’est tout à fait le genre de manifestations qu’elle adore ! Quand elle était plus petite elle et ses parents jouaient souvent à des jeux de société, et pas seulement aux traditionnels Monopoly ou Mille Bornes. Véronique Renard raffole des jeux indépendants et il lui arrivait souvent d’en acheter dans des magasins spécialisés : Saboteur, Six qui prend, Love Letter... Tous ces noms sonnent comme des madeleines de Proust aux oreilles de Clarisse. Bon, il n’y a aucune chance pour qu’elle ose s’installer à une table et jouer avec des inconnus, mais ça pourrait lui plaire de simplement se promener parmi les stands pour voir les jeux exposés !

C’est donc avec un sourire léger aux lèvres qu’elle pénètre dans le parc. Il y a pas mal de monde, une centaine de personnes elle dirait, et quelque chose comme quinze grosses tentes de jeux. A droite, en retrait de l’allée, des enfants ont improvisé une balle au capitaine sous la supervision de deux adultes, bien contents de n’être que les dit-capitaines à qui on fait des passes. A voir ces gosses en surnombre Clarisse soupçonne que leurs parents sont quelque part sous l’une des tentes en train de profiter d’un jeu qu’entre adultes. Peut-être que les parents capitaines alternent entre chaque partie ? Elle trouverait ça amusant comme système.
Au début de l’allée se trouve d’abord les tentes des jeux bien connus du grand public. A droite les jeux de cartes et de plateaux familiaux, type Uno ou Jungle Speed ; à gauche, les traditionnels. Tarot, belote, bridge, tout un secteur dédié aux jeux de cartes. Juste à côté, les jeux de plateaux parmi les plus connus au monde, dont pas mal de damiers pour jouer aux dames et aux échecs (avec de super jolies figurines en plomb pour provoquer l’achat, sans doute), mais aussi un jeu de go, un mah-jong, un awalé et d’autres qu’elle ne reconnait pas. Il y a vraiment beaucoup de personnes sous ces tentes-là et énormément d’adultes, voire même des personnes âgées. C’est sympa de voir que le goût du jeu perdure toute la vie.

Aide à la modération:
 




Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur


avatar
PNJ

C-GEAR
Inscrit le : 08/09/2013
Messages : 12246

Jeu 23 Aoû - 13:44

Tous lvl 16



Evoli lance groz'yeux sur tous
(leur défense baisse d'un cran !)


Rocabot S lance groz'yeux sur tous
(leur défense baisse d'un cran !)


Doudouvet lance para-spore sur Rocabot S
(Il est paralysé !)


Venipatte lance poursuite sur Rocabot S
(-7 PV)
PV Rocabot S = 93/100


Ponchien lance surf sur tous
(-35 PV)
(-24 PV) ce n'est pas très efficace...
(-19 PV) ce n'est pas très efficace...
PV Venipatte = 20/55
PV Chlorobule = 28/52
PV Doudouvet = 34/53


Chlorobule lance méga-sangsue sur Evoli
(-10 PV)
PV Evoli = 98/108
(+5 PV) Chlorobule se soigne !
PV Chlorobule = 39/52



Hum... un combat ? D'accord. Je suis MISTER K.
Aux paroles je préfère les actes. Mais viens pas pleurer après. En garde !

LA MODÉRATION RP, UN ART DE VIVRE.
formulaire pour aider les modérateurs:
 
avatar ©️ Elune Crowley ; stamp ©️ Iago Fitzroy.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur


avatar
Coordinateur Unys

C-GEAR
Inscrit le : 19/02/2017
Messages : 390

Région : Unys
Jeu 30 Aoû - 10:56
Clarisse avance un peu plus dans l’allée. Après les jeux connus du grand public se succèdent des stands où l’on joue à des jeux moins célèbres, classés par genre. L’une des tentes en particulier retient son attention car elle dégage une ambiance très familière et exaltante – une ambiance geek. Ici on joue aux cartes à collectionner Magic ou à Pokémon TCG (si seulement elle avait le courage de parler aux autres autrement que par écrans interposés elle se serait installée à la table pour faire une ou deux parties), ainsi qu’à des jeux de rôle improvisés. Cela représente trois-quatre tables où siègent des maitres du jeu déguisés selon leur univers (il y a donc au moins un D&D et un JDR Star Wars), accompagnés par quelques joueurs habitués ou débutants. Clarisse s’arrête deux minutes pour observer le groupe Star Wars qui a l’air particulièrement à fond dans sa partie. C’est amusant de voir ces gens tellement pris dans le monde imaginaire qu’ils créent ensemble qu’ils en oublient ce qui les entoure. Comme s’ils étaient dans une bulle de storm troopers et de sabres lasers.

Un peu plus loin, c’est une tente dédiée aux grands jeux collectifs qui l’intrigue. Evidemment un large cercle de gens assis lui permet de comprendre qu’une partie de Loup Garou de Thiercelieux est en cours. Toutefois les conditions de jeu ne lui paraissent pas optimales : en principe quand la nuit tombe et que les villageois s’endorment, l’un des aspects du Loup Garou consiste à écouter les bruits faits par les voisins pour déterminer qui bouge à quel moment. Là, chaque fois que le village s’endort, la tente est saturée des exclamations de joie ou de frustration d’un groupe qui joue à Time’s Up. Vu la virulence des réactions d’un côté comme de l’autre, Clarisse s’imagine qu’il doit s’agir de deux bandes de potes qui s’affrontent. Au moment où l’adolescente zieute la partie ils en sont au stade des imitations, de loin le moment du jeu qu’elle trouve le plus fun. La situation actuelle le prouve d’ailleurs très bien : un jeune homme est sur la pointe des pieds en train de tourner sur lui-même avec une non-élégance certaine quand l’un de ses potes se met à hurler « TCHAIKOVSKY ! » comme si sa vie en dépendait. Concentrés sur les points, ils ne se rendent pas compte d’à quel point c’est ridiculement drôle d’un point de vue extérieur.

Ainsi Clarisse déambule, rassurée par cette ambiance bon enfant qui lui rappelle des souvenirs d’un temps révolu. Elle n’est que spectatrice mais elle s’abreuve de la joie, de l’enthousiasme, de la frustration des joueurs. Quelque part cela lui fait aussi prendre conscience d’à quel point elle est seule dans cette ville. Toutes ces émotions cela fait des mois qu’elle ne les ressent plus vraiment, ou en tout cas pas avec d’autres êtres humains. Peu à peu son plaisir se transforme en mélancolie et elle marche plus doucement, un peu absente. Demain, se dit-elle. Demain je rentre enfin chez moi.

Les derniers stands du festival sont, évidemment, dédiés à la restauration. Crêpes express, frites jambon, même un snack estampillé "healthy" qui vend des salades de quinoa et des galettes à la farine d’avoine. Après eux il n’y a plus rien, juste la sortie du parc à quelques dizaines de mètres. Clarisse hésite. Devrait-elle aller jusqu’au port comme prévu ou rester ici pour regarder les jeux ?

« Qu’est-ce que vous en pensez ? » dit-elle pour ses pokémons. Monsieur Spock est collé à elle depuis le début et relève les oreilles, attentif. Il est le seul dont Clarisse aura la réaction.

Leia et Kylo Ren ne sont plus là.

Aide à la modération:
 




Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur


avatar
PNJ

C-GEAR
Inscrit le : 08/09/2013
Messages : 11700

Jeu 30 Aoû - 18:56

Evoli lance Jet de Sable sur Chlorobulle !
(Sa précision diminue !)
PV de Chlorobulle : 39/52

Doudouvet lance Croissance !
(Son attaque et son attaque spéciale augmentent !)
PV de Doudouvet : 34/53

Venipatte lance Poursuite sur Rocabot S !
(-7 PV)
PV de Rocabot S : 86/100

Ponchien lance Surf !
(-35 PV)
PV de Venipatte : 0/55
(-24 PV) Ce n'est pas très efficace...
PV de Chlorobule : 15/52
(-19 PV) Ce n'est pas très efficace...
PV de Doudouvet : 15/53

Venipatte est K.O. ! Vos pokémons gagnent un point d'expérience.
Evoli monte au niveau 21 (0/2) !
Rocabot S niv.20 (0/2) > (1/2) ! 
Ponchien niv.21 (0/2) > (1/2) !

Chlorobule lance Méga-Sangsue sur Evoli !
(-10 PV)
PV d'Evoli : 88/108
(+5 PV)
PV de Chlorobule : 20/52

Rocabot S est paralysé, mais il attaque quand même !
Il lance Jet de Sable sur Doudouvet !
(Sa précision diminue !)
PV de Doudouvet : 15/53

Coordinatrice Clarisse lance deux Pokéballs !
...:
 
...:
 



Moi, c'est MISTER J.
Un conseil, viens pas m'chercher. J'suis un mec qui sait jouer des poings, si tu cherches la bagarre, tu l'auras ! Et ça sera sanglant. T'es prévenu.

LA MODÉRATION RP, UN ART DE VIVRE.
formulaire pour aider les modérateurs:
 
avatar ©️ Elune Crowley ; stamp ©️ Iago Fitzroy.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur


avatar
Coordinateur Unys

C-GEAR
Inscrit le : 19/02/2017
Messages : 390

Région : Unys
Lun 15 Oct - 19:29
C'est comme si on lui jetait un seau d'eau glacé. Dès les premières secondes où elle se rend compte que deux de ses pokémons ont disparu, Clarisse perd toute légèreté pour être dévorée par l'inquiétude. Depuis combien de temps Leia et Kylo Ren ne la suivent plus ? La dernière fois qu'elle les a vus c'était au moment d'entrer dans le parc, il y a de cela presque vingt minutes...
Elle serait incapable de dire s'ils l'ont suivie à l'intérieur ou non.

« Non... Non... »

Le temps de réaliser la situation, elle est incapable de bouger. Puis, quand son corps est de nouveau en état de marche, elle refait le chemin en sens inverse et en courant à moitié. Elle regarde partout autour d'elle, au sol, dans les bras des gens, cherchant des fourrures familières. Il y a trop de monde pour qu'elle y voit bien et le parc est mal éclairé : elle a la sensation qu'elle pourrait passer trois fois devant ses pokémons sans jamais les voir.

« Spocky, où sont les autres ?? » demande-t-elle au ponchien qui la suit toujours. « Cherche mon grand, cherche ! »

Elle ne prend pas le temps de vérifier s'il obéit et continue de courir un peu partout, de plus en plus affolée à mesure que le temps passe. Et s'ils étaient allés vers la route et s'étaient fait renverser ? Et si quelqu'un les avait volés pour les revendre sur le marché noir ? Kylo est un goupix chromatique, il doit attirer la convoitise des personnes mal intentionnées... Quelle bêtise de ne pas l'avoir gardé contre elle ! Et ça fait maintenant une demi-heure qu'elle les a perdus de vue, ils peuvent être absolument n'importe où !

Des personnes commencent à apercevoir son agitation et lui demandent si elles peuvent l'aider. Malheureusement, quand Clarisse leur demande si elles ont vu deux goupix aux couleurs particulières, aucune n'a de réponse positive à lui donner. A croire qu'ils ne sont effectivement pas entrés dans le parc avec elle ! C'est le pire scénario possible, et pourtant elle finit par s'y résoudre à force de s'entendre dire qu'aucun goupix n'a été aperçu dans le coin. Elle se précipite vers l'entrée du parc, les larmes aux yeux, et appelle ses compagnons d'une voix rongée par la peur.
Rien. La rue est parfaitement déserte. Et elle n'a aucune idée d'où chercher : revenir sur ses pas, ou bien contourner le parc ? Par la gauche ou par la droite ? Si jamais elle se trompe les chances de retrouver Leia et Kylo Ren vont diminuer drastiquement... La panique est sur le point de la submerger et ses yeux deviennent flous.

« Non ! C'est pas possible ! Ça peut pas être vrai ! » gémit-elle.

Soudain, un aboiement lui parvient sur la droite. Elle tourne la tête et aperçoit Monsieur Spock, prêt à tourner à l'angle du parc, qui la regarde avec l'air de l'appeler. Peut-elle espérer qu'il ait senti quelque chose ?
Elle court vers lui dans un espoir désespéré.

Aide à la modération:
 




Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur


avatar
PNJ

C-GEAR
Inscrit le : 08/09/2013
Messages : 11700

Mar 16 Oct - 21:12

Ponchien utilise Force !
Vous trouvez...:
 
Il utilise aussi Éclate-Roc !
Vous trouvez...:
 

Que voulez-vous faire ?



Moi, c'est MISTER J.
Un conseil, viens pas m'chercher. J'suis un mec qui sait jouer des poings, si tu cherches la bagarre, tu l'auras ! Et ça sera sanglant. T'es prévenu.

LA MODÉRATION RP, UN ART DE VIVRE.
formulaire pour aider les modérateurs:
 
avatar ©️ Elune Crowley ; stamp ©️ Iago Fitzroy.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur

Contenu sponsorisé



C-GEAR
Revenir en haut Aller en bas
 Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Sujets similaires
-
» I solemnly swear that we're up to no good ◊ KILI
» I solemnly swear that I am up to no good #Gadreel
» oh i swear to you, i'll be there for you ☆ 26.06, 18h21
» MB - It's bloody and raw, but I swear it is sweet
» — I swear, I heard it talking to me ! ✤ REGH

Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Master Poké :: Le Pokémonde :: Région Unys - 5E G E N :: Maillard :: La Forêt d'Empoigne-