AccueilAccueil  FAQFAQ  RechercherRechercher  FAQ de MPFAQ de MP  MembresMembres  GroupesGroupes  S'enregistrerS'enregistrer  ConnexionConnexion  





 
» C'est sans danger ?


avatar
Modo & Coordinateur

C-GEAR
Inscrit le : 16/04/2016
Messages : 1936

Région : Kalos
Lun 21 Mai - 17:56

C’est sans danger ?

Solo modéré - Quête annexe

Le vol avait été intéressant. Au cours de la semaine, vous aviez plusieurs fois parlé de ce que vous feriez une fois de retour dans votre région. Plusieurs possibilités s’ouvraient devant vos pieds, il ne vous restait qu’à prendre la bonne décision. Vous en aviez longuement discuté tout au long de vos vacances et aviez poursuivi les échanges sur le sujet durant le trajet en avion vous ramenant dans la région de Kalos. À deux, vous étiez parvenu à faire le tour des différentes possibilités qui s’ouvraient devant vous. Vous aviez mis sur le tapis les avantages de commencer par chacune des situations et les inconvénients qu’elles pouvaient présenter. Finalement, vous aviez opté pour le château de combat. Comme par la suite vous avez prévu de vous rendre à Relifac le Haut pour relever le défi de l’arène, vous aviez la possibilité de faire un arrêt en chemin. Surtout que cela ne vous imposait pas de détours en supplément. Et dans le fond, vous n’étiez pas particulièrement pressés. Votre but dans ce voyage, c’était la progression. Vous ne faisiez pas une course contre la montre. Si tu avais été seul, cela aurait possiblement pu être le cas, mais Priam t’accompagnait. Cela permettait à ton impatience d’être un peu plus contrôlé que si tu avais été tout seul avec tes pensées. C’était donc grandement bénéfique qu’il te suive dans cette aventure. De plus, contrairement à toi, il était plutôt doué en cuisine. Ce qui était une chance. Parce qu’en plein milieu de la campagne, cela risquait d’être relativement compliqué de te faire livrer des plats tout prêts. Personne n’accepterait de parcourir une si longue distance depuis un restaurant urbain. Ce n’était même pas envisageable. Donc pour ne pas mourir de faim lorsque l’on commence à s’aventurer hors des grandes villes, la seule solution est de se mettre aux fourneaux. Enfin façon de parler. Ce n’était pas possible de transporter une cuisine complète dans un sac à dos. Mais il était toujours envisageable de se débrouiller, à condition d’avoir un minimum de connaissance dans l’art de préparer un repas convenable. Ce qui n’était pas ton cas. Loin de là même. Tu avais déjà des difficultés à faire cuire des pâtes lorsque tu avais tous les équipements, alors si tu devais le faire en plein milieu d’une forêt ou d’une prairie, c’était certain que jamais tu n’y parviendrais. Rien que pour allumer un feu, tu risquais de devoir y passer toute la nuit. Et encore, à condition que tu y parviennes un jour. Ce qui n’était pas gagné d’avance. Alors, ne parlons même pas du moment où tu devrais tenter d’égoutter l’eau. Tu risquais d’en mettre partout ou pire, de déverser le contenu de la gamelle sur le sol. Autant dire que ce serait une catastrophe si tu devais un jour te retrouver tout seul. Finalement, heureusement que Priam t’accompagnait et que tu pouvais compter sur lui. Si cela n’avait pas été le cas, tu te demandais comment tu aurais bien pu faire pour t’en sortir.

À la descente de l’avion, après avoir récupéré vos bagages, vos chemins s’étaient séparés. Ce ne serait pas pour une longue durée, une histoire de quelques heures au maximum. Le temps que vous prépariez vos affaires, chacun de votre côté. Tu étais donc monté dans un taxi te menant à ton appartement tandis que ton meilleur ami en avait appelé un autre. Vous auriez pu faire le voyage en commun, mais cela n’aurait pas été particulièrement optimisé. Vous ne viviez pas très loin l’un de l’autre, mais en voiture cela demandait de faire un détour relativement loin. Ce qui était inutile. Ce n’était pas la peine de payer plus cher pour passer quelques minutes supplémentaires ensemble. Surtout que d’ici quelques heures vos chemins se retrouveraient pour le début de votre aventure. Et en plus de cela, vous veniez de passer une semaine entière uniquement tous les deux durant votre petite escapade dans la région d’Alola. Ce n’était donc pas quelques heures séparées l’un de l’autre qui allaient vous tuer. Vous pourriez sans doute survivre. Surtout que la liste des choses que tu devais faire durant ce laps de temps était relativement longue. Tu ne savais même pas par quoi tu allais bien pouvoir commencer. Sans doute ta lessive. Tu avais besoin de tes vêtements pour repartir. Et potentiellement un peu de ménage également. Tu ne pouvais pas partir en laissant un appart dégueulasse. Sinon ce serait une horreur le jour où tu retournerais à Illumis. Maintenant, tu devais donc te bouger pour accomplir toute la liste en un temps record. Tu n’avais pas de temps à perdre. Vous aviez fixé un horaire bien précis pour votre départ, ce n’était pas le moment d’arriver en retard. Pendant la fin du trajet en taxi, tu te repassais donc mentalement la liste de tout ce que tu devais faire avant de pouvoir fermer de nouveau la porte de ton appartement. C’était plutôt long, mais dans le fond, tu pouvais effectuer plusieurs choses en même temps. Il fallait seulement que tu optimises tout cela. Tu en étais capable. Tu le savais. Il fallait juste que tu évites de te lancer dans de longues réflexions qui te feraient totalement perdre la notion du temps. Il fallait que tu restes concentré sur tes objectifs.



Aide à la modération:
 



Autres comptes:
 
Autres stamps et infos:
 
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur En ligne


avatar
PNJ

C-GEAR
Inscrit le : 08/09/2013
Messages : 10908

Mar 22 Mai - 21:21

Domestique Jeanne vous défie !

« Ce n'est pas parce que je suis une femme de chambre que je ne sais pas me battre ! »




Domestique Jeanne envoie son Psystigri niveau 17 et son Sapereau niveau 17 sur le terrain !





Nénupiot S utilise Surf !
Random 10, pas de critique sur Psystigri
(- 25 PV)
PV Psystigri : 56/81
Random 59, pas de critique sur Sapereau
(- 29 PV)
PV Sapereau : 33/62


Minidraco utilise Surf !
Random 41, pas de critique sur Psystigri
(- 62 PV)
PV Psystigri : 0/81
Random 43, pas de critique sur Sapereau
(- 71 PV)
PV Sapereau : 0/62
Psystigri et Sapereau sont K.O. ! Vos Pokémons gagnent 2 combats d'exp !
Nénupiot S passe au niveau 21 (0/2) !
Minidraco passe au niveau 32 (0/3) !





Domestique Jeanne, vaincue, vous remet 200 p$ !




QUÊTE ANNEXE - CHATEAU DE COMBAT - Récap

Domestique Jeanne : Vaincue

Kaktus Vateuhpicker :
Nénupiot S : 60/60
Minidraco : 90/90



Que voulez-vous faire ?



Moi, c'est MISTER J.
Un conseil, viens pas m'chercher. J'suis un mec qui sait jouer des poings, si tu cherches la bagarre, tu l'auras ! Et ça sera sanglant. T'es prévenu.

LA MODÉRATION RP, UN ART DE VIVRE.
formulaire pour aider les modérateurs:
 
avatar ©️ Elune Crowley ; stamp ©️ Iago Fitzroy.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur


avatar
Modo & Coordinateur

C-GEAR
Inscrit le : 16/04/2016
Messages : 1936

Région : Kalos
Mer 23 Mai - 18:25

C’est sans danger ?

Solo modéré - Quête annexe

Ta machine à laver le linge était en fonctionnement. Avec le programme que tu avais sélectionné, elle ne demanderait pas ton attention avant près d’une heure. Tu avais donc un peu de temps devant toi. Ces machines étaient véritablement une invention géniale. Tu ne savais pas tout à fait comment elles fonctionnaient, mais cela ne changeait rien à ce que tu en pensais. Tu ne cessais pas de te remercier mentalement pour ton investissement. Tu n’osais même pas imaginer la galère que cela aurait été si tu avais été dans l'obligation de tout laver à la main puis de faire sécher. Surtout que tu n’avais même pas de séchoir portatif. Non. Cela aurait été mission impossible. Tu aurais dû te rendre dans une laverie. Ce qui t’aurait fait perdre un temps fou puisque tu n’aurais rien pu faire d’autre que d’attendre. Parce que pour toi, il était hors de question de quitter ton linge plus de quelques minutes. Ta garde-robe, elle était sacrée pour toi. La plupart de tes vêtements quotidiens proviennent de boutiques de grands couturiers, trouvables uniquement dans le centre-ville d’Illumis. Alors forcément, ce n'était pas comparable avec tous les habits basiques que l’on peut trouver partout. Et un vol pouvait se faire facilement. Il était donc hors de question que tu laisses tes affaires luxueuses à la portée de n’importe qui. Tu avais déjà des difficultés à faire confiance à ta machine pour ne pas les abîmer, t’en demander davantage ce n'était même pas envisageable. La première chose figurant sur ta liste était donc en cours. Tu avais même enclenché un minuteur sur ton téléphone portable afin de ne pas rater le moment où le programme serait terminé. Plus vite cela serait terminé, plus rapidement tu serais prêt à rejoindre ton meilleur ami. Maintenant, l'étape suivante. Le ménage. C'était une activité que tu appréciais relativement bien. Surtout quand il s’agissait de prendre soin de ton appartement. En plus, c'était généralement rapide à faire. Comme tu es d’un naturel plutôt maniaque, ton environnement est constamment rangé et tu ne supportes pas la saleté ou la vaisselle qui traîne dans l'évier. Tout cela est donc toujours réalisé immédiatement. Ce qui fait que lorsque tu te lances dans le grand ménage, c’est rapide. Seulement les poussières et le sol. Et éventuellement les autres surfaces au besoin.

Tout en passant le balai, puis l'aspirateur et la serpillière, tu avais pensé à Priam. Tu avais encore des difficultés à y croire. Tout d’abord, tu l'avais retrouvé. Lorsque vous aviez été séparés, au cours de votre enfance, en étant chacun envoyé dans un foyer différent, lui en raison d’une éventuelle adoption, toi simplement parce que tu dérangeais, tu avais été persuadé que vos chemins ne se croiseraient plus jamais. Que vos futurs étaient destinés à se réaliser en restant éloigné l’un de l’autre. À l'époque, tu en avais beaucoup souffert. On te retirait ton seul et unique ami. La seule personne qui ne s'était pas moquée de toi. Le seul avec lequel tu avais eu l’occasion de jouer. Dans ton cœur, cela avait eu pour effet de créer une douleur si forte qu’aujourd’hui encore tu as du mal à mettre des mots dessus pour l’expliquer à d’autres personnes. C'était quelque chose qui se ressentait et que l’on ne pouvait pas se contenter de décrire. Mais tu l’avais croisé, par pur hasard, et vous aviez passé le reste de votre période de vacances ensemble afin de vous redécouvrir. Et avec sa connaissance du langage des signes, cela avait été un véritable plaisir pour toi. Le plus surprenant, pour vous, avait sans doute été de vous rendre compte que votre bonne entente était restée exactement la même. Quelqu’un ne connaissant pas votre histoire aurait d’ailleurs pu avoir la sensation de voir deux amis inséparables. Cela avait d’ailleurs été le cas, ce qui vous avait fortement amusé par ailleurs. Toi, tu étais content de cette complicité inespérée. Tu retrouvais seulement ton unique ami d’enfance alors que jamais tu n’aurais cru cela possible, et voilà qu’en plus votre bonne entente dépassait tous les espoirs. Un miracle. Tout simplement. Par la suite, vous aviez passé beaucoup de temps ensemble. Il avait pris la place de meilleur ami dans ton cœur, celle qui lui avait toujours été réservée, inconsciemment. Vous aviez travaillé sur de nombreux sujets. C'était à lui que tu devais ta nouvelle indépendance due à ta réconciliation avec l’usage de ta voix pour t’adresser aux autres. Et maintenant, alors que tu avais été persuadé, durant de longues semaines, que vos chemins allaient de nouveau se trouver séparés. Les choses avaient changé, contre toute attente. Te prenant totalement par surprise. Il avait prévu de t’accompagner. Il se lançait dans le dressage. Il n’avait pourtant pas totalement terminé ses études. Il avait dit que cela ne posait pas de problèmes, mais cela ne t’empêchait pas de te poser un grand nombre de questions à ce sujet. Mais bon. Tu ne devrais pas t’en faire. Il était préférable que tu te concentres sur l’avenir radieux qui se présentait devant vous. Et ça, c’était vraiment cool. Une belle aventure en perspective. Et si en plus, tu avais désormais un soutien pour te pousser vers tes objectifs, tu étais certain de réussir.



Aide à la modération:
 



Autres comptes:
 
Autres stamps et infos:
 
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur En ligne


avatar
PNJ

C-GEAR
Inscrit le : 08/09/2013
Messages : 10908

Ven 25 Mai - 14:08

Vicompte Charles-Henri accepte votre défi !
Il envoie :

Un Fluvetin niv.18 et un Grelaçon niv.18 !


Nenupiot S lance Surf !
(-23 PV) Random 58, pas de critique.
PV de Fluvetin : 72/95
(-24 PV) Random 17, pas de critique.
PV de Grelaçon : 61/85

Milobellus lance Surf !
(-115 PV) Random 2, coup critique !
PV de Fluvetin : 0/95
(-81 PV) Random 86, pas de critique.
PV de Grelaçon : 0/85

Fluvetin et Grelaçon sont K.O. ! Vos pokémons gagnent 2 points d'expérience.
Nenupiot S monte au niveau 22 (0/2) !
Milobellus voit son expérience monter au niveau 31 (2/3) !

Vicompte Charles-Henri est vaincu ! Il vous remet 300 pokédollars.

Que voulez-vous faire ?

QUÊTE ANNEXE - CHATEAU DE COMBAT - Récap

Domestique Jeanne : Vaincue
Vicompte Charles-Henri : Vaincu

Kaktus Vateuhpicker : 
Nénupiot S : 60/60 
Minidraco : 90/90
Milobellus : full



Moi, c'est MISTER J.
Un conseil, viens pas m'chercher. J'suis un mec qui sait jouer des poings, si tu cherches la bagarre, tu l'auras ! Et ça sera sanglant. T'es prévenu.

LA MODÉRATION RP, UN ART DE VIVRE.
formulaire pour aider les modérateurs:
 
avatar ©️ Elune Crowley ; stamp ©️ Iago Fitzroy.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur


avatar
Modo & Coordinateur

C-GEAR
Inscrit le : 16/04/2016
Messages : 1936

Région : Kalos
Dim 27 Mai - 2:12

C’est sans danger ?

Solo modéré - Quête annexe


Tu avais bien avancé avec ta liste de choses à faire avant le grand départ, mais ce n’était pas encore terminé. Il te reste encore beaucoup de travail à accomplir avant d’être fin prêt à partir. Si tu progresses à un rythme régulier et sans perdre de temps, il te reste toutefois encore plusieurs étapes à valider. Mais au moins, tu fais les choses dans le bon ordre. C’est l’essentiel lorsque l’on désire réellement ne pas se mettre en retard et que l’on a un horaire bien particulier à respecter. Et tu avances enfin. Tu commences à en voir le bout de toutes ces conneries. Tu t’étais occupé de ton linge, désormais il était tout propre et sentait bon la lessive. Tu aimes cette odeur. Elle te rappelle de bons souvenirs. Les senteurs parfumées qui s’en dégagent font un lien dans ton esprit avec les effluves qui émanent du chalet situé au fond de la pension de tes parents adoptifs. Cette petite bâtisse en bois ayant une fonction de serre et qui est utilisée pour les plantations de baies utiles au fonctionnement habituel et aux besoins alimentaires des pensionnaires. Tu avais passé de nombreuses heures dans cette grande cabane. Alors forcément, sentir cette odeur sur tes vêtements, cela te rappelle un peu la maison. Cela t’apporte un petit sentiment de sécurité et de bien-être qui n’est pas négligeable. C’était sans doute ces raisons qui avaient poussé ton inconscient à faire ce choix de parfum en optant pour une lessive aux baies sauvages plutôt que pour quelque chose de plus classique. Tu avais également fait le ménage complet de l’appartement. Hormis la salle de bain puisque tu comptais encore t’y rendre pour prendre ta douche avant le grand départ. Autant que tu te fasses bien propre, puisque tu ne savais pas dans combien de temps tu aurais l’occasion d’en prendre une autre, agrémentée de tes nombreux produits de soins. Que ce soit pour le corps ou pour ta chevelure dont tu es particulièrement fier et dont tu te préoccupes à longueur de journée. Tu avais également entièrement vidé et nettoyé le réfrigérateur. Il n’y avait donc plus rien là dedans. Tu pouvais donc le débrancher et le laisser ouvert afin qu’il ne consomme pas plus d’énergie. Et au moins, en prenant ces mesures relativement drastiques, tu n’avais pas le risque de rentrer et de trouver un bloc de champignons ayant élu domicile sur un aliment en décomposition. Ce serait déjà ça. Parce que bon, il fallait l’avouer, ce n’était pas une image très reluisante. C’était le genre de vision qui te rendait malade rien que de l’imaginer. Alors il était hors de question que cette situation puisse se présenter dans la même réalité que celle dans laquelle tu vis. Même si du coup, le jour où tu rentrerais, tu devrais faire appel à un service de livraison de repas afin de ne pas mourir de faim.

Pour tout ça, c’était donc terminé. Maintenant, tu dois préparer ton sac. En essayant de ne prendre que l’essentiel. Parce qu’il fallait l’avouer. Même si tu aurais souhaité pouvoir emporter la totalité de ta garde-robe, tu savais que ce n’était pas possible. Tu n’avais pas la force pour cela. Et pas la place non plus. Tu allais donc devoir faire des sacrifices et des choix au milieu de tout ce que tu possédais. Cela signifiait que tu allais devoir aller à l’essentiel. Ne prendre que ce dont tu étais certain d’avoir besoin. Et rien qu’avec cette optique, cela te laissait encore bien trop de possibilités. Mais au moins, tu pouvais déjà éliminer une partie de tes affaires. Tout ce qui concerne les déguisements en premier lieu. Là où tu allais et pour ce que tu partais faire, tu n’aurais pas besoin de toute ta collection de costumes et masques. Tu ne risquais pas d’avoir besoin de te transformer en copie de Tenefix pour participer à un combat. Bon. Tu étais prêt. Tu avais ton sac sur le dos. Tu avais la sensation qu’il pesait plusieurs tonnes et que tu l’avais chargé avec des briques. Mais non. Ce n’était que tes affaires indispensables. Tu avais jeté tes poubelles dans la benne à ordure qui se trouvait derrière le bâtiment. Tu avais fermé la porte de ton appartement après avoir vérifié pour la énième fois que tu n'oublies rien d’important à l’intérieur. Tu étais fin prêt. Et tu étais presque en retard. Tu allais devoir te dépêcher de rejoindre le point de rendez-vous si tu ne voulais pas que Priam t’en parle sur tout le trajet. Surtout que tu sais pertinemment qu”il est particulièrement à cheval sur la ponctualité. Il a horreur des retards. Alors ce serait plutôt malvenu de commencer dès maintenant à montrer à quel point tu es incapable de respecter des engagements concernant les heures. Tu ne voulais pas que cela puisse le faire changer d’avis quant à cette aventure que vous alliez commencer ensemble.



Aide à la modération:
 



Autres comptes:
 
Autres stamps et infos:
 
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur En ligne


avatar
PNJ

C-GEAR
Inscrit le : 08/09/2013
Messages : 10874

Lun 28 Mai - 23:34

Comptesse Marie-Claire vous affronte !
Elle envoie :

Un Pérégrain niv.19 et un Couafarel niv.19 !


Pérégrain lance Abri !
(Il se protège !)
PV de Pérégrain : 90/90

Lokhlass lance Surf !
(L'attaque échoue !)
PV de Pérégrain : 90/90
(-76 PV) Random 64, pas de critique.
PV de Couafarel : 29/105

Couafarel lance Coup d'Boule sur Nenupiot S !
(-31 PV) Random 94, pas de critique. Random 13, il est apeuré !
PV de Nenupiot S : 29/60

Nenupiot S est apeuré !
(Il n'attaque pas...)
PV de Nenupiot S : 29/60

Que voulez-vous ?

QUÊTE ANNEXE - CHATEAU DE COMBAT - Récap

Domestique Jeanne : Vaincue
Vicompte Charles-Henri : Vaincu
Comptesse Marie-Claire : en cours
Coufarel = 29/105
Pérégrain = 90/90

Kaktus Vateuhpicker : 
Nénupiot S : 29/60 
Minidraco : 90/90
Milobellus : full
Lokhlass : full



Oh, vous savez, je ne suis pas du genre violent... Je suis  MISTER L. Quand je le peux, j'évite, mais quand il le faut vraiment, combattre ne me pose aucun souci.
Non, aucun.


LA MODÉRATION RP, UN ART DE VIVRE.
formulaire pour aider les modérateurs:
 
avatar ©️ Elune Crowley ; stamp ©️ Iago Fitzroy.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur


avatar
Modo & Coordinateur

C-GEAR
Inscrit le : 16/04/2016
Messages : 1936

Région : Kalos
Ven 8 Juin - 14:01

C’est sans danger ?

Solo modéré - Quête annexe

Tu as enfin terminé ton sac. Tu ne pensais pas qu’une tâche aussi simple pourrait prendre autant de ton temps. Bon, tu devais tout de même reconnaître que sans toutes les contraintes, tout cela aurait été achevé depuis bien longtemps. Il aurait été totalement impossible de transporter tes affaires, sur une distance supérieure à quelques mètres, mais ce n'est pas ce qui t’aurait fait passer du statut “largement à l’heure” à celui de “totalement en retard”. Et plus tu regardes la montre fixée à ton poignet droit, plus ta situation s’aggrave. Maintenant tu en es certain, ton meilleur ami ça te tuer. Pour quelques minutes d’attente, il aurait sans doute supporté la situation en râlant légèrement, mais là, tu étais certain que ça ne passerait pas. Ce n’est même pas la peine d'espérer et de faire des prières pour qu’il soit miséricordieux envers toi. Il n’existe pas la moindre chance pour que cette éventualité se réalise. Tu as déjà une heure de retard et tu n’es même pas encore sorti de ton immeuble. Tu es mort. Tout simplement. D’ici peu, tu vas forcément cesser de respirer. À moins que tu ne commences par ressentir de la souffrance. Tu n’en sais rien. La seule chose qui est presque certaine dans ton esprit, c’est que Priam va forcément te tuer. Tu ne sais pas encore de quelle manière, mais tu sais que cela ne va pas te plaire. Peut-être qu’il va te découper en morceau avant de se mettre à effriter tous les éléments te constituant afin d'être certain qu’il ne reste plus rien d’autre de toi que de la poussière qui se dissipera rapidement au vent. Cette image te donne des frissons. Tu te demandes si ton meilleur ami serait assez monstrueux pour commettre un tel acte. Tu n’en sais rien. Tu espères que non, mais ce n’est pas facile de l’affirmer lorsque l’on ne connaît pas vraiment une personne. Enfin tu le connais, mais depuis votre enfance des choses ont pu changer. Des éléments que tu n’as pas forcément pu observer depuis vos retrouvailles. Mais non. Tu espères que non. Il va sans aucun doute t’en vouloir un long moment, mais il n’atteindra sûrement pas des mesures aussi extrêmes. Enfin tu l’espères. Tu ne ressens pas vraiment l’envie de finir ton existence de cette manière. Et encore moins maintenant. Il est beaucoup trop tôt. Tu n’as même pas encore commencé à assurer la pérennité de l’héritage familial. Même si vous n’avez pas le même sang. Vous partagez au moins une passion similaire pour l’élevage de pokémons.

Tu es en retard, mais il est tout de même très important de prendre note que tu n’as jamais parcouru ce trajet aussi rapidement. Alors finalement, tu es tout de même un peu fier de toi. C’est un petit réconfort qui te permet de garder la tête haute avant de subir les remarques de Priam. Que tu ne vois d’ailleurs pas alors que tu es bien au point de rendez-vous que vous aviez convenu. Ce n’est pas normal. Il doit forcément se passer quelque chose. Lui qui est toujours à l’heure tu ne comprends pas qu’il puisse ne pas être là. Dans ta tête, tes pensées étaient en plein milieu d’une valse. Peut-être qu’il avait changé d’avis, et qu’il ne souhaitait plus t’accompagner. Peut-être qu’il en avait eu marre de t’attendre. Peut-être qu’il était reparti parce qu’il en avait eu marre d’attendre que tu daignes enfin venir. Tu ne sais pas ce qu’il se passe et tu n’aimes pas cela. Tu imagines les pires scénarios. Et alors que tu étais en train de désespérer sur ton sort, tu le reconnus. Il arrivait. Il marchait dans ta direction, le sourire aux lèvres.

▬, Mais t’étais où ? Je commençais à m’inquiéter de pas te voir ici. Je m’imaginais les pires scénarios.Ce n’est tellement pas dans tes habitudes de ne pas être à l’heure.

▬ Tu vas rire ! Ou peut être pas vu ta tête… Désolé d’être un peu en retard du coup. J’étais persuadé que tu allais avoir une heure de retard, donc je suis parti un peu plus tardivement de chez moi. Mais je me suis visiblement trompé, tu n’en as eu que cinquante-cinq.

Face à sa remarque, tu n’es pas parvenu à conserver ton sérieux. Même si tu avais ressenti de l’inquiétude lorsque tu es arrivé et que tu ne le voyais nulle part, il n’avait eu que quelques mots à dire pour transformer en sourire ta moue boudeuse. C’était fou de voir l’effet qu’il pouvait avoir sur toi. Mais au moins tu es soulagé. Il est là, devant toi. Il n’y a pas de prise de tête. Tout se passe bien dans le meilleur des mondes au final. Il vous reste juste à démarrer votre aventure désormais. Il est temps de percer cette jolie bulle afin de plongeon dans les galères. Parce que tu le savais. Vous alliez forcément en rencontrer. Tu n’imaginais pas les choses autrement.



Aide à la modération:
 



Autres comptes:
 
Autres stamps et infos:
 
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur En ligne


avatar
PNJ

C-GEAR
Inscrit le : 08/09/2013
Messages : 11867

Sam 9 Juin - 12:39

Lokhlass lance surf sur tous
(-96 PV) (random 59, pas de critique)
(-76 PV) (random 56, pas de critique)
PV Pérégrain = 0/90
PV Couafarel = 0/105

Ils sont KO !
Lohklass gagne 2 pts d'xp
34 (0/3) > 2/3


Vous avez vaincu la Comtesse Marie-Claire qui vous remet 400P$ pour votre victoire (versés).



QUÊTE ANNEXE - CHATEAU DE COMBAT - Récap

Domestique Jeanne : Vaincue
Vicompte Charles-Henri : Vaincu
Comptesse Marie-Claire : vaincue

Kaktus Vateuhpicker :
Nénupiot S : 29/60
Minidraco : 90/90
Milobellus : full
Lokhlass : full



Hum... un combat ? D'accord. Je suis MISTER K.
Aux paroles je préfère les actes. Mais viens pas pleurer après. En garde !

LA MODÉRATION RP, UN ART DE VIVRE.
formulaire pour aider les modérateurs:
 
avatar ©️ Elune Crowley ; stamp ©️ Iago Fitzroy.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur


avatar
Modo & Coordinateur

C-GEAR
Inscrit le : 16/04/2016
Messages : 1936

Région : Kalos
Mar 19 Juin - 11:13

C’est sans danger ?

Solo modéré - Quête annexe


Tout en marchant, tu te demandais si toute cette histoire serait en mesure de tenir le choc face au temps. Ce n'était pas vraiment un questionnement urgent, surtout en prenant en compte que votre voyage ne faisait que commencer et que la ville d’Illumis était encore visible dans votre dos. Mais c’était important pour toi d'évaluer les risques afin de pouvoir commencer à te préparer psychologiquement à cette déchirure que ce moment causerait certainement dans ton esprit. Tu apprécies ton ami. Le premier. Le meilleur. Peut-être le seul que tu as réellement considéré de cette manière depuis le début de ton existence. Mais peu importe ce que tu penses de lui ou inversement, il n'existe pas de moyen te permettant de l’obliger à rester avec toi. Ce qui était dommage. Tu aurais voulu avoir une sorte de solution de secours, quelque chose qui te permettrait de retourner la situation à ton avantage. Mais ce n'était pas possible. Cela n’existait pas. Et c'était sans doute mieux. Tu ne tenais pas particulièrement à devenir le monstre sadique qui sacrifierait le bonheur et les rêves de ses amis pour parvenir à ses propres objectifs. Ce n’était pas toi. Tu n’étais pas ce genre de personne. Même si ce genre d’images te traversaient parfois l’esprit, ce n'était pas quelque chose que tu prenais au sérieux. Tu considérais cela comme de simples élucubrations de ton imagination ou de ton subconscient. Un peu comme lorsque l’on rêve de pousser quelqu’un d’une falaise, ou que l’on ouvre le feu avec une arme sur une personne afin de s’en débarrasser. Il s’agit surtout d’images construites par l’inconscient des individus afin de permettre la libération d’une frustration dont ils n’avaient même pas forcément conscience. Mais ce n’est pas parce que tu y penses ou que tu en rêves que tu vas mettre en place un plan diabolique afin de forcer ton meilleur ami à rester en ta compagnie plutôt que de le laisser suivre sa voie. Ce n’est pas quelque chose que tu pourrais faire. Tu tenais bien trop à votre relation. C'était d’ailleurs à cela que tu t’accrochais, à la force de votre amitié et des sentiments qui vous rapprochaient. Après tout, tu avais toujours pensé, lorsque tu étais encore un enfant, que vous formiez un tout. Un peu comme les cinq doigts de la main que l’on ne peut pas séparer à moins de procéder à une amputation. C'était d’ailleurs le sentiment que tu avais eu lorsque vous aviez été envoyés dans des foyers différents. Mais la vie et le destin vous ont permis de vous retrouver, et tu ne penses pas que ce n’est qu’un simple coup du hasard.

En posant un pied devant l’autre sur les gravillons du chemin qui avaient pris la place du bitume bien régulier de la ville, tu te demandais également à quoi votre quotidien allait bien pouvoir ressembler. Tu te questionnes sur ce que vous alliez bien pouvoir faire. Sur ce que vos journées pourraient bien vous réserver. Tu savais que d’ici quelques villes, vous auriez l’occasion de voir la mer et de passer un peu de temps sur la plage. Cette idée te plaisait. Tu n’avais jamais réellement eu l’occasion d’en profiter. Avec la pension, les vacances étaient grandement limitées, alors pour les plaisirs de ce genre, ce n’était pas réellement ce dont tu avais le plus profité au cours de ton enfance. Tu te demandais si vous pouviez prendre le temps de vous faire dorer la pilule. Tu ne savais même pas si tu apprécierais ce genre de loisir. Tu n’aimais pas vraiment les activités physiques, mais rester sans rien faire ce n’était pas davantage ta tasse de thé. Toutefois, vous pourrez éventuellement trouver un moment pour expérimenter. Et si cela ne te plaisait pas, tu pourrais toujours t’orienter vers d’autres occupations, comme la construction d’un château de sable par exemple. C’était sympa comme truc. Tu n’en avais jamais réalisé par toi-même. Par contre, tu avais toujours admiré les oeuvres que certaines personnes pouvaient confectionner. Tu te demandais si tu pouvais être capable réaliser quelque chose de similaire. Et puis cela pourrait peut-être te servir un jour dans le cadre d’un concours de coordination. Alors ce n’était pas idiot d’y songer.

Mais pour le moment, votre destination, c’était le fameux château de combat dont Priam avait évoqué l’existence et le fonctionnement durant votre petit séjour dans la région d’Alola. Lui, il semblait y tenir tout particulièrement, toi, un peu moins. Tu ne te sentais pas prêt à te lancer aussi rapidement dans les combats et la recherche de stratégies. C’était pourtant toi qui avais été à l’initiative de ce voyage. C’était toi qui avais choisi d’entreprendre cette aventure. C’était ton désir personnel de progresser. C’est donc à toi de te remuer un peu afin de ne pas te laisser distraire. Il ne faut pas que tu te laisses paralyser par tes doutes.  Il est grand temps que tu te décides enfin à devenir quelqu’un au lieu de te planquer derrière de fausses excuses. À commencer par les combats pokémons. Et pour cela, votre destination semblait être le meilleur point de départ. Après tout, ton meilleur ami t’avait longuement présenté tous les avantages que cela pourrait représenter pour toi. Et bien entendu, devant les arguments qu’il était parvenu à mettre en avant, tu n’avais strictement rien trouvé à rétorquer.



Aide à la modération:
 



Autres comptes:
 
Autres stamps et infos:
 
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur En ligne


avatar
PNJ

C-GEAR
Inscrit le : 08/09/2013
Messages : 10908

Mer 20 Juin - 5:50

Nenupiot S utilise Cascade ! 
Il gagne un point d'expérience.
Nenupiot S niv.22 (0/2) > (1/2) !

Kaktus utilise une Eau Fraîche sur Nenupiot S !
+50 PV
PV de Nenupiot S : 60/60

Que voulez-vous faire ?



Moi, c'est MISTER J.
Un conseil, viens pas m'chercher. J'suis un mec qui sait jouer des poings, si tu cherches la bagarre, tu l'auras ! Et ça sera sanglant. T'es prévenu.

LA MODÉRATION RP, UN ART DE VIVRE.
formulaire pour aider les modérateurs:
 
avatar ©️ Elune Crowley ; stamp ©️ Iago Fitzroy.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur


avatar
Modo & Coordinateur

C-GEAR
Inscrit le : 16/04/2016
Messages : 1936

Région : Kalos
Dim 8 Juil - 0:50

C’est sans danger ?

Solo modéré - Quête annexe


Le château de combat. Tu avais commencé à l'apercevoir peu après avoir laissé la ville de Fort Vanitas derrière vous. À tes yeux, il était bien plus impressionnant, en vrai, que sur les images que tu avais eu l’occasion de voir. Selon le talent du photographe et la complexité du sujet désirant être immortalisé, il n’est parfois pas possible de réaliser certains clichés. Mais ça, les professionnels ne le diront jamais ouvertement, ils risqueraient de perdre, de manière totalement débile, toute la confiance que les individus ont pu mettre en eux. Et sans cette dernière, il est certain que leurs boutiques ne tiendraient pas bien longtemps sans tomber dans la faillite. Mais le talent, ce n’est pas qu’une question de chance. D’autres facteurs vont entrer en ligne de compte, comme l'entraînement, la connaissance, ou encore l’expérience. Le meilleur photographe, ce sera forcément celui qui combine l’ensemble de ces différents éléments au plus haut niveau possible et de manière un minimum équilibré. Ce que tu voyais était donc beau. C’était le point à retenir de ta réflexion. Ce n’était pas qu’un simple amoncellement de morceaux de pierres et de briques formant un bâtiment pour dire qu’il y avait quelque chose ici. Ce que tu avais devant les yeux était une véritable œuvre architecturale qui avait sans le moindre doute demandé une réflexion intense et des ressources importantes pour voir le jour. Et c’était ici que ton meilleur ami désirait que vous fassiez les débuts de votre entraînement stratégique ? Il était fou. Tout simplement. Tu avais la trouille. Tu ne te sentais pas au niveau. Tu craignais que des tuiles te tombent dessus et ruinent totalement toutes tes prévisions. Il y avait tellement de raisons qui te poussaient à faire demi-tour ou à accélérer le pas afin de passer cet endroit au plus vite que tu te sentais perdu. Tu avais des difficultés à y voir clair dans tes ressentis, tu étais partagé entre la crainte de te planter lamentablement en ces lieux et la fierté d’avoir la chance de fouler le sol d’un bâtiment si impressionnant.

Si Priam n’avait pas été à tes côtés pour te pousser et te soutenir, tu n’aurais sans doute jamais mis les pieds ici. Il fallait être réaliste. Le simple nom de “château de combat” n’avait pas la moindre consonance positive à tes yeux. Il ne représentait rien. D’un côté, le terme château, ce n’était pas vraiment le genre de bâtiment que tu fréquentais couramment. Tu n’y comprenais rien. Tu trouvais cela beaucoup trop grand. Et puis, il fallait respecter tellement de règles en ces lieux que cela avait tendance à te donner le tournis. Ensuite, le mot combat. Tu n’aimais pas trop ça. Tu savais que tu devrais t’entraîner intensément au cours des prochaines semaines, et donc pratiquer, mais pour le moment, cette activité était encore assez loin de te faire rêver. Alors si tu étais passé par ici, tout seul, tu aurais sans doute jeté un simple coup d’oeil avant de poursuivre ton chemin, seulement parce qu’il est impossible de ne pas remarquer un bâtiment aussi imposant. Mais tu te demandais si ton sens de l’observation aurait été aussi efficace. Aurais-tu remarqué ces tuiles, visiblement en ardoise d'après les éléments dont tu disposais, et qui semblaient sur le point de se détacher du toit. C’était plutôt dangereux. Ils feraient bien de faire des travaux de rénovation rapidement. Tu te demandais si tu devais prévenir quelqu’un à ce sujet. Après tout, ce n’était pas vraiment ton problème. Tu pouvais très bien continuer le cours de ta journée en oubliant ce détail.

En vous approchant davantage, tu avais pu remarquer une bande de garnements qui s’amusaient à sauter sur le ventre relativement mou d’un Ronflex. Tu te demandais ce qu’ils faisaient là. Étaient-ce les progénitures de personnes en train de s’affronter à l’intérieur du château ? Enfin plutôt à l’extérieur vu que les terrains se situaient à l’extérieur des murs. C’était possible. Le pokémon était-il sauvage ? Tu en doutais. Il ne bougeait pas d’un pouce et semblait profondément endormi. Au moins, les jeux de ces enfants turbulents ne le gênaient visiblement pas d’un pouce dans son repos. Il devait sans doute appartenir à l’un des parents. Ou peut-être que l’activité était proposée par l’organisation du château afin d’attirer un plus grand nombre de participants ? Tout était possible. Même si cela te dérangeait un peu de voir une créature utilisée de cette manière, ce n’était pas pour autant immoral. Le Ronflex ne semblait pas se plaindre. Tu regrettais surtout le manque de surveillance adulte à vrai dire. Parce qu’en cas de problème, il n’y aurait personne pour intervenir suffisamment rapidement afin d’éviter les soucis. Que ce soit un enfant se blessant en retombant en dehors du ventre proéminent ou le réveil brutal du pokémon, tout pouvait arriver et tu n’avais pas vraiment l’esprit tranquille vis-à-vis de cela. Tu étais bien plus dérangé par ce problème que par le toit qui menaçait de s’effondrer.



Aide à la modération:
 



Autres comptes:
 
Autres stamps et infos:
 
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur En ligne


avatar
PNJ

C-GEAR
Inscrit le : 08/09/2013
Messages : 10908

Dim 8 Juil - 23:00

Gobou utilise Éclate-Roc !
Vous trouvez...:
 

Nenupiot S utilise Cascade !
Il gagne un point d'expérience et monte au niveau 23 (0/2) !

Que voulez-vous faire ?



Moi, c'est MISTER J.
Un conseil, viens pas m'chercher. J'suis un mec qui sait jouer des poings, si tu cherches la bagarre, tu l'auras ! Et ça sera sanglant. T'es prévenu.

LA MODÉRATION RP, UN ART DE VIVRE.
formulaire pour aider les modérateurs:
 
avatar ©️ Elune Crowley ; stamp ©️ Iago Fitzroy.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur


avatar
Modo & Coordinateur

C-GEAR
Inscrit le : 16/04/2016
Messages : 1936

Région : Kalos
Sam 14 Juil - 18:10

C’est sans danger ?

Solo modéré - Quête annexe


Tu te perdais dans la contemplation de ce château et de ses environs lorsque ton meilleur ami te secoua légèrement le bras pour te ramener au moment présent. Tu ne savais pas pourquoi il cherchait ainsi à attirer ton attention, mais il devait sans doute se passer quelque chose. Tu avais commencé par tourner ton regard dans sa direction afin d’en savoir plus. Mais sans rien dire, il avait simplement fait un petit signe de tête en direction de l’entrée du château qui se trouvait un peu plus loin devant vous. Un homme venait de sortir et se trouvait au sommet des quelques marches d’escalier. Il ne semblait pas être en train de surveiller les enfants dans leurs jeux sur le Ronflex, cela devait sans doute signifier qu’il était là pour vous. Ce que la direction de son regard, qui ne vous lâchait pas, semblait confirmer. Oui. Il était là pour vous. Et en voyant sa tenue, tu n’avais pas le moindre doute concernant son objectif. Il était venu ici pour vous accueillir. En te tournant vers Priam, tu avais fait quelques signes, histoire d'être discret, afin de lui demander s’il vous avait inscrit ou quelque chose dans ce genre-là. D’un simple mouvement de la tête, il avait acquiescé avant de répondre de la même manière. Dès que vous aviez pris une décision concernant votre venue ici, il avait contacté le château de combat afin de s’assurer que vous auriez des adversaires à votre niveau. C’était une bonne idée. Tu n’y avais même pas songé. Tu te serais tout simplement pointé comme ça toi. Enfin non. Tu ne serais pas venu. Tu aurais poursuivi ton chemin sans marquer d'arrêt. Même si tu savais désormais qu’il était nécessaire que tu uses de tous les moyens à ta disposition pour t’entraîner aux combats afin d’avoir plus d’expérience dans le domaine, tu n’aurais sans doute pas réussi à passer ce cap par toi-même. Tu savais que tu devais le faire, pourtant tu n’en avais pas réellement envie. Alors qu’au final, tu avais plutôt apprécié ton expérience lors de ce tournoi à Unys, il fallait être honnête. Tu n’avais pas combattu très longtemps, et tu avais été quelque peu dérangé par ton mal des transports lorsque le terrain de combat était en mouvement. Mais dans le fond, tu t’étais plutôt amusé. Tu avais découvert une nouvelle facette du monde. Tu avais appris qu’il y avait autre chose que la coordination. Et en réalité, tu te disais qu’il y avait sans doute moyen de mêler les deux. C’était sur cela que tu comptais travailler désormais. Un moyen de travailler les deux domaines en même temps. C’était forcément possible.

▬ Bien le bonjour jeunes Barons, si vous voulez bien me suivre jusqu’au salon, je serais en mesure de vous présenter vos adversaires du jour et de vous communiquer quelques informations supplémentaires sur le fonctionnement des lieux. »

Un échange de regard, un haussement d'épaules. Même ton meilleur ami ne savait pas vraiment à quoi vous deviez vous attendre. Mais ce n’était pas en restant planté ici, à l’extérieur du château, que vous alliez pouvoir en apprendre davantage sur ce qui vous attendait à l’intérieur. Rapidement, vous aviez donc parcouru la distance qui vous séparait de l’homme afin de lui emboîter le pas. Il marchait devant vous. Aux mouvements que faisait la partie inférieure de sa mâchoire, tu devinais qu’il était en train de parler. Mais tu ne pouvais rien entendre. Tu ratais la totalité des explications. Même si ce n’était que temporaire, le temps que Priam puisse t’en faire un résumé, cela te dérangeait. Tu n’aimais pas ça. Tu aimais pouvoir te débrouiller par toi même, et aujourd’hui, cela ne serait pas le cas. Finalement, cela ne t’intéressait plus du tout d'être ici. C’était de la mauvaise foi, bien entendu. Mais peu importe. Tu boudais. Tu en voulais à ce mec, qui selon ton point de vue ne faisait son boulot qu’à moitié puisqu’il ne s’adressait qu’à Priam lors de cette visite. Ton quotidien était déjà suffisamment compliqué à ton goût sans que tu ne te retrouves totalement rejeté dans un coin. Ton problème ne se voyait pas, mais l’homme aurait pu le comprendre. Puisqu’il vous regardait arriver, il était en mesure de remarquer que tu avais parlé à ton ami avec des signes. Mais non. Soit il avait délibérément omis de prendre cela en considération, soit il était trop nul pour y prendre en compte. Et dans tous les cas tu n’appréciais pas. Tu avais déjà envie de partir de là. Et l’arrivée dans le fameux salon n’avait rien amélioré.

Tu t’étais attendu à y rencontrer quelques personnes, mais là, c’était plutôt une grande foule qui y était rassemblée. Beaucoup de gens. Trop à ton goût. Alors que tu envisageais sérieusement de faire demi-tour, Priam t’avait entraîné par le bras un peu plus loin dans un coin moins surpeuplé. Il avait pas mal de choses à te raconter, même si toi tu n’avais pas vraiment envie de les écouter. Enfin de comprendre quoi.



Aide à la modération:
 



Autres comptes:
 
Autres stamps et infos:
 
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur En ligne


avatar
PNJ

C-GEAR
Inscrit le : 08/09/2013
Messages : 10908

Lun 16 Juil - 19:03

Marquise Léopoldine vous affronte !
Elle envoie :

Un Strassie niv.20 et un Braisillon niv.20 !


Braisillon lance Vive-Attaque sur Milobellus !
(-11 PV) Random 92, pas de critique.
PV de Milobellus : 112/123

Nenupiot S lance Surf !
(-31 PV) Random 45, pas de critique. C'est super efficace !
PV de Strassie : 69/100
(-53 PV) Random 32, pas de critique. C'est super efficace !
PV de Braisillon : 27/80

Milobellus lance Surf !
(-94 PV) Random 45, pas de critique. C'est super efficace !
PV de Strassie : 0/100
(-166 PV) Random 42, pas de critique. C'est super efficace !
PV de Braisillon : 0/80

Strassie et Braisillon sont K.O. ! Vos pokémons gagnent 2 points d'expérience.
Nenupiot S monte au niveau 24 (0/2) !
Milobellus niv.31 (0/3) > (2/3) !

Vous avez vaincu Marquise Léopoldine ! Elle vous remet 500 pokédollars !


QUÊTE ANNEXE - CHATEAU DE COMBAT - Récap

Domestique Jeanne : Vaincue
Vicompte Charles-Henri : Vaincu
Comptesse Marie-Claire : vaincue
Marquise Léopoldine : vaincue

Kaktus Vateuhpicker : 
Nénupiot S : 70/70 
Minidraco : 90/90
Milobellus : 112/123
Lokhlass : full



Moi, c'est MISTER J.
Un conseil, viens pas m'chercher. J'suis un mec qui sait jouer des poings, si tu cherches la bagarre, tu l'auras ! Et ça sera sanglant. T'es prévenu.

LA MODÉRATION RP, UN ART DE VIVRE.
formulaire pour aider les modérateurs:
 
avatar ©️ Elune Crowley ; stamp ©️ Iago Fitzroy.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur

Contenu sponsorisé



C-GEAR
Revenir en haut Aller en bas
 Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Sujets similaires
-
» Jumpline -sans danger-
» Une île tropicale sans danger... à priori
» Le palais Sans-souci en Danger
» Il n'y pas de vie sans agriculture...
» Land des Gabions, un modèle de site pour les sans-abri

Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Master Poké :: Le Pokémonde :: Région Kalos - 6E G E N :: Fort-Vanitas-