AccueilAccueil  FAQFAQ  RechercherRechercher  FAQ de MPFAQ de MP  MembresMembres  GroupesGroupes  S'enregistrerS'enregistrer  ConnexionConnexion  





 
» [Mission] Le prix d'une trahison


avatar
Modo Jeux & Sbire

C-GEAR
Inscrit le : 17/09/2013
Messages : 1435

Région : Johto
Sam 19 Mai 2018, 16:07
Cette dernière semaine avait été plutôt animée et éprouvante. Il était difficile pour le sbire de savoir exactement où il en était, mais au moins, il était déjà dans un meilleur état que la semaine passée –et en un sens, ce n’était pas compliqué d’être mieux qu’avant-. S’il avait su que l’attaque d’Alexander jouerait un rôle si important dans le traitement de sa maladie… Il ne l’aurait pas approché, ou il aurait cherché un moyen de ne pas en souffrir, si c’était possible. Il se sentait terriblement frustré d’apprendre qu’il avait sombré à cause de ce connard. D’autant plus qu’il était dorénavant bien obligé d’admettre que son supérieur avait une importance capitale pour lui. Sinon, sa presque mort ne l’aurait pas autant affecté et il n’aurait pas eu à changer de traitement. Ils étaient en bonne voie, avec son psy, pour trouver une nouvelle médication adéquate, bien que le schizophrène s’apercevait que, pour le moment, elle était bien plus contraignante pour lui. Il était souvent absent et les nausées désagréables que provoquaient les anxiolytiques avaient le don de lui couper le peu d’appétit qu’il avait.

Mais au moins, il était lucide. Les apparitions de Tanaka étaient de plus en plus rares et lorsqu’il venait à le hanter, le médecin parvenait à ajuster le traitement. Maintenant, tout était une histoire de dosage et il avait la chance de pouvoir en discuter directement avec le doc’. Il avait de la chance de l’avoir trouvé, celui-là. Sinon… Il serait de retour à l’asile, de nouveau. Pas cette fois. Cette crise avait été importante mais il tâchait de faire de son mieux pour l’oublier. La présence de Ferir à ses côtés l’aidait, en ce sens. Le fait de pouvoir s’occuper quotidiennement de Kane aussi. Il essayait de se motiver, se disant que si ça foirait, il pouvait dire adieu à l’enfant et bonjour aux services sociaux. Et ça, il en était complètement hors de question. Jamais ses connards ne lui enlèveraient son fils. La motivation était là et il espérait que tout ceci serait bientôt derrière lui.

Car Alex n’était pas mort, finalement. Et heureusement. Ils n’avaient pas encore réussi à mettre la main sur l’homme ou l’organisation qui avaient effectué le massacre, ni même déterminé qui était réellement la cible. Si c’était un coup pour faire peur, c’était plutôt réussi. Une dizaine de sbires rockets morts et un lieutenant gravement blessé… Ca faisait parler, au QG. La plupart de ses collègues baignaient dans le stress de voir une nouvelle attaque renouvelée. Pour Shin’, ça ne changeait pas de d’habitude. Il était toujours méfiant, toujours sur ses gardes, quoi qu’il arrivait. Il ne comprenait pas le délire qui se développait de plus en plus, celui de rester groupé ou du moins d’être à plusieurs. C’était absurde, le meilleur moyen de se faire remarquer. En ce qui le concernait en tout cas, il avait toujours travaillé en solo et il ne comptait pas changer ses plans. Il salua vaguement les sbires qui squattaient le salon du QG, se dirigeant vers l’aile médicale. Il entra sans grande cérémonie dans la deuxième chambre, non surpris d’être face à un Alexander à moitié nu. Son regard se fit plus perçant à la vue de la longue cicatrice qui marquait son ventre…


« Ferme-la porte, connard. Et aide-moi plutôt que de mater. »

Cet incident n’avait pas fait perdre à son boss son caractère acerbe. C’était déjà pas mal, cela voulait dire qu’il allait mieux. Fermant la porte, Shin’ s’exécuta, aidant le blondinet à remettre soigneusement ses bandages.
« J’aurais cru que tu aurais aimé qu’une des infirmières t’aide pour ça, t’aurais pu te la faire en même temps. » Ça aurait été totalement dans son état d’esprit et le sbire s’attendait à une réponse cinglante, un truc qui lui rappelait qu’il était une tarlouze et qu’Alex préférait largement une bonnasse plutôt que lui, mais il n’obtint qu’un grognement de mécontentement. Ah, il était préoccupé, de toute évidence. Shin’ avait pris soin de ne rien dire à propos des problèmes que sa schizophrénie avait posé et il espérait qu’il n’avait pas appris la vérité. Hors de question que le blond apprenne la vérité… Il se sentirait plus pisser après, s’il apprenait qu’il avait tant d’importance aux yeux de son subordonné. Ils restèrent silencieux le temps de la mise en place du bandage, Alex enfilant un T-shirt ensuite. Les yeux du plus jeune avait innocemment glissé le long de son torse, observant les tatouages qu’arborait son chef. Même si c’était un gros connard à ses heures, c’était quand même un putain de beau mec alors autant en profiter. Regarder sans toucher, c’était autorisé, non ?

« Qu’est-ce tu veux au juste ? »

« Ben… Tu deviens sénile ? C’est toi qui m’as convoqué. »

Il s’amusait de cette situation, même s’il devait avouer être un peu inquiet. Le blondinet avait quelques difficultés avec sa mémoire ses derniers temps, sans doute à cause de la morphine. Il n’était pas encore en état de sortir de l’hôpital, mais il gardait son énergie et faisait chier tout le monde à vouloir se lever… Et à péter ses fils, par la même occasion
. « Ta gueule. » Un petit sourire sur le visage du plus jeune. Ça, c’était gratuit et ça venait toujours du fond du cœur. « Je peux pas faire mon boulot comme ça, alors je vais me servir de toi. Tu vas jouer au lieutenant de substitution. Ta gueule, j’ai pas fini. » De toute évidence, il avait remarqué que Shinara était prêt à répliquer. Comme un gamin, il afficha une moue boudeuse, laissant l’autre parler. « T’as pas le choix. Dis-toi que ça permettra au boss de voir si t’as les épaules pour le rôle. Et tu commences aujourd’hui. » Alexander se tut, tournant son regard vers son subordonné qui semblait accumuler les informations. Il resta coi un instant, cherchant à savoir si le lieutenant se foutait de sa gueule.

« T’es sérieux ? »

« Ouaip, je t’ai recommandé. T’as un souci avec ça ? »
« Euh… Non c’est juste que… J’ai le salaire qui va avec ? »

Un sourire idiot sur le visage, il laissa échapper un petit rire par la même occasion. Il ne s’était absolument pas attendu à ce qu’une promotion se pointe devant son nez et qu’Alex le soutienne. Il y avait là quelque chose… d’excitant ? Il n’avait jamais vraiment cherché à gravir les échelons, mais il serait idiot de cracher sur cette opportunité. Rapidement, il se retrouva avec un dossier dans les bras, haussant les sourcils. « Maintenant que t’es au courant, tu apprendras qu’on a une taupe dans la maison, elle a été identifiée. Le Lieutenant Dancourt, tu vois qui c’est ? C’est un pourri. On se demande s’il n’est pas à l’origine de l’attaque de l’Abattoir. » L’attention de Shinara fut immédiatement captée. Il tentait de contrôler la colère sourde qui grondait en fond de lui. Si lui, ça l’énervait, il n’imaginait pas l’état d’Alex… « Tu vas le retrouver, le buter. Je veux sa tête. » « Tu ne veux pas que je te le ramène en entier pour que tu le tortures pour t’en assurer ? » « Non, trop dangereux, juste sa tête. T’as une clope ? » En temps normal, il était déconseillé au blondinet de fumer, mais son addiction à la nicotine était bien trop grande. Avec un léger soupir, Shin’ lui donna ce qu’il voulait, en profitant pour en griller une, lui aussi.


Et il en était là. Debout dans ce coin de rue à Unionpolis, attendant que l’autre sbire se pointe. Ca, Alex’ avait bien pris soin de lui cacher. Travailler en équipe… Je t’en donnerais, du travail d’équipe. Même si Mark n’était pas seul, le schizophrène pouvait très bien s’en occuper seul sans avoir en plus à former un bleu. Une pointe d’agacement dansait dans ses yeux alors qu’il guettait les environs. Il espérait que l’autre ne serait pas trop en retard, sinon il partirait à la chasse sans lui. Fumant une énième cigarette, il jeta un coup d’œil à son portable et au dossier. Leur cible avait été vu la dernière fois au Last Quarter, un bar du coin. A partir de là, il ne serait pas bien difficile de remonter la piste jusqu’au fuyard…


Début de la mission Le prix d'une trahison
* Grahyena lance Eclate-Roc (efficacité x2) sur Tauros
* Lugulabre lance Canicule
Détails pokemon:
 


So what if I'm crazier than crazy?
So what if I'm sicker than sick?
So what if I'm out of control?
Maybe that's what I like about it
Shinara's Theme : Dance With The Devil
"Damn. I didn't take care of myself. Again."
"Drug tests don't lie"

Stamp:
 
Autres comptes:
 
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur


avatar
PNJ

C-GEAR
Inscrit le : 08/09/2013
Messages : 10716

Lun 21 Mai 2018, 18:00
Malfrat Odo vous attaque ! Il envoie :

Un Tauros niv.54 et un Excavarenne niv.56 !
Stats Tauros:
 
Stats Excavarenne:
 


Tauros lance Représailles sur Lugulabre !
(-43 PV) Random 42, pas de critique. C'est super efficace !
PV de Lugulabre : 152/195

Grahyena lance Eclate-Roc sur Tauros !
(-48 PV) Random 48, pas de critique. Random 71, pas d'effet. C'est super efficace !
PV de Tauros : 109/157

Excavarenne lance Croc Fatal sur Grahyena !
Random 25, l'attaque passe.
(-87 PV) 
PV de Grahyena : 88/175

Lugulabre lance Canicule !
Random 89, l'attaque passe de justesse.
(-92 PV) Random 70, pas de critique. Random 51, pas d'effet.
PV de Tauros : 17/157
Random 63, l'attaque passe.
(-88 PV) Random 84, pas de critique. Random 97, pas d'effet.
PV d'Excavarenne : 75/163

Que voulez-vous faire ?


Récap :
Malfrat Odo :
Tauros = 17/157
Excavarenne = 75/163


Shinara :
Grahyena = 88/175
Lugulabre = 152/195



Moi, c'est MISTER J.
Un conseil, viens pas m'chercher. J'suis un mec qui sait jouer des poings, si tu cherches la bagarre, tu l'auras ! Et ça sera sanglant. T'es prévenu.

LA MODÉRATION RP, UN ART DE VIVRE.
formulaire pour aider les modérateurs:
 
avatar ©️ Elune Crowley ; stamp ©️ Iago Fitzroy.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur


avatar
Modo Jeux & Sbire

C-GEAR
Inscrit le : 17/09/2013
Messages : 1435

Région : Johto
Mar 22 Mai 2018, 18:19
Une pointe d’exaspération et d’agacement naissait dans la poitrine du sbire tandis qu’il attendait patiemment son collègue. Un coup d’œil à son portable lui appris qu’il avait déjà dix minutes de retard, ce qui l’énervait de plus en plus. La ponctualité, c’était la base, surtout quand on voulait être le plus discret possible. Shin’ ne se sentait pas particulièrement exposé, mais il savait qu’il devrait bientôt bouger s’il ne voulait pas que trop de monde le remarque. Cela faisait déjà deux fois qu’il voyait passer devant lui une bagnole de flics, comme s’ils disposaient des mêmes informations que lui… Et ça craignait pas mal, au final. Il n’avait jamais aimé les grandes villes, ni la région de Sinnoh. Il se passerait bien d’être là et il avait quelques difficultés à garder son sang-froid. Levant les yeux vers le ciel, il vit les nuages noires se mouvoir, menaçant de déverser leur contenu. Et ça ne tarda pas, d’ailleurs ; il sentit une goutte, puis une autre. Génial. Il ne fallut que quelques secondes pour qu’une pluie diluvienne ne s’abatte sur lui et il chercha refuge au bar. Fuck, à la fin. Il n’allait pas l’attendre toute sa vie non plus.

Il n’était resté pas plus de cinq secondes sous la pluie et il avait l’impression d’être trempé jusqu’à l’os. Il laissa échapper un juron, essuyant l’écran de son portable. Il était préférable qu’il ne croise pas immédiatement le sbire qu’il était censé former aujourd’hui, sinon… Il y avait un grand risque qu’il lui arrache la tête. Bref. A la base, il ne voulait pas entrer ici, il aurait préféré débarquer avec un plan bien précis. Pour autant, la pluie était une bonne excuse à sa présence en journée et il constata rapidement qu’il n’y avait pas grand monde, mais qu’il n’était pas le seul à opter pour la solution de repli. Au moins, il n’avait pas spécialement attiré l’attention. En revanche, ce fut la sienne qui fut happée lorsqu’il se dirigea vers le bar.


« Vous mentez, je le sais. Je sais d’une source sûre qu’il est venu ici. Dites-moi où il est. »

C’était… Direct, comme approche. Un peu trop même. Le barman n’appréciait sans doute pas, en vue de l’expression de son visage, d’être agressé ainsi par un gamin. Enfin, gamin… Il devait au moins être majeur, mais pas plus. Shin’ bloqua un instant. Faites que ce n’était pas un flic, même s’il en doutait un peu. Trop jeune... Même si ça ne voulait rien dire, au final. Restant discret et à distance, il vint à s’asseoir, guettant la scène. Si le type derrière le bar se mettait à parler au moins, il pourrait l’entendre. Il n’était pas sûr qu’il s’agisse de l’homme qu’il recherchait mais ce n’était pas négligeable, comme piste. Mais de toute évidence, l’homme ne voulait pas parler, toisant le gamin d’un air neutre. Il détacha son attention et vint à voir le sbire qui commanda simplement un whisky, le regard perdu sur son portable, comme la majorité des clients ici. Sauf l’autre mec qui était beaucoup trop visible, beaucoup trop nerveux et frustré et… Beaucoup trop armé. Oh merde putain. Le con.

« Vous allez me dire où il est où je vous abats ici. »

… Sérieusement ? Dans un lieu public, avec beaucoup trop de clients autour ? Et sans doute une caméra, aussi. Shin’ se demandait si celle-ci était fictive, comme dans la plupart des bars. Heureusement, l’arme n’était visible que par le barman et les personnes assises au bar… Comme c’était son cas. Mais étant donné qu’il focalisait son attention sur son téléphone, il n’était pas considéré comme un danger potentiel. Sirotant son whisky, il put voir le grand gaillard faire un signe de tête pour aller dans la pièce derrière. Le gamin, compréhensif, acquiesça et le suivi donc. Mouais… Ça puait quand même pas mal cette histoire, non ? Le schizophrène hésita un instant, se demandant s’il devait les suivre ou non. Il n’était pas fan d’agir en pleine journée et il se demandait vraiment pourquoi le gosse se montrait aussi violent dès le départ. Au final, au bout de quelques minutes, il vit le barman ressortir, comme si de rien n’était. Ah ben… Ce n’était vraiment pas une bonne idée de le suivre, de toute évidence.


* Grahyena lance Coup Bas sur Tauros
* Lugulabre lance Canicule
Détails pokemon:
 


So what if I'm crazier than crazy?
So what if I'm sicker than sick?
So what if I'm out of control?
Maybe that's what I like about it
Shinara's Theme : Dance With The Devil
"Damn. I didn't take care of myself. Again."
"Drug tests don't lie"

Stamp:
 
Autres comptes:
 
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur


avatar
PNJ

C-GEAR
Inscrit le : 08/09/2013
Messages : 10716

Jeu 24 Mai 2018, 15:28

Grahyena lance Coup Bas sur Tauros !
(-34 PV) Random 26, pas de critique. 
PV de Tauros : 0/157

Tauros est K.O. ! Vos pokémons gagnent un point d'expérience.

Excavarenne lance Croc Fatal sur Grahyena !
Random 96, l'attaque échoue !
PV de Grahyena : 88/175

Lugulabre lance Canicule !
Random 59, l'attaque passe.
(-88 PV) Random 92, pas de critique. 
PV d'Excavarenne : 0/163

Excavarenne est K.O. ! Vos pokémons gagnent un point d'expérience.

Le combat est loin d'être terminé, car le traître se présente à vous !
Il envoie :

Un Vostourno niv.57 et un Mélancolux niv.57 !
Stats Vostourno:
 
Stats Mélancolux:
 

Que voulez-vous faire ?


Récap :
Malfrat Odo ( vaincu )
Tauros = K.O.
Excavarenne = K.O.
Traître ( en cours )
Vostourno = full
Melancolux = full

Shinara :
Grahyena = 88/175
Lugulabre = 152/195



Moi, c'est MISTER J.
Un conseil, viens pas m'chercher. J'suis un mec qui sait jouer des poings, si tu cherches la bagarre, tu l'auras ! Et ça sera sanglant. T'es prévenu.

LA MODÉRATION RP, UN ART DE VIVRE.
formulaire pour aider les modérateurs:
 
avatar ©️ Elune Crowley ; stamp ©️ Iago Fitzroy.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur


avatar
Modo Jeux & Sbire

C-GEAR
Inscrit le : 17/09/2013
Messages : 1435

Région : Johto
Sam 26 Mai 2018, 12:10
Le barman faisait comme si de rien était, comme si la menace précédente n’avait jamais existé. Il était trop dangereux pour le sbire d’essayer de lui soutirer des informations. L’autre gars s’était montré beaucoup trop virulent, si bien que cela lui avait sans nul doute créé pas mal de problème. Peut-être était-il mort, à l’heure actuelle. Ça ne prenait pas long pour tuer quelqu’un en toute discrétion. Un petit sourire se dessina sur le visage du schizophrène ; une chose était sûre, ce type savait quelque chose. Un regard à l’extérieur lui fit remarquer que la pluie avait déjà cessée. Une petite averse, rien de plus. Tant mieux, il pouvait dorénavant sortir du bar sans éveiller les soupçons. Il vida le reste de son whisky, laissant un billet avec son pourboire sur la table avant de prendre congés. Il serait peut-être amené à revenir un peu plus tard, quand la nuit serait tombée. Il y avait des chances pour que sa cible se pointe, même si elle était infime.

Une fois dehors, il fut pris d’un soudain élan de curiosité. S’allumant une cigarette, il se dirigea vers la petite ruelle qui bordait le bar. C’était sans doute par-là que les gêneurs et autres saoulards étaient évacués. Avec un peu de chance, le gamin de tout à l’heure se trouvait là, en vie. Balancer un cadavre en pleine journée juste à côté de l’établissement, c’était idiot, quand même. En accédant à la ruelle, un gémissement de douleur mêlé sans doute à de la frustration lui parvient. Ok, donc le type était là. Un sourire mauvais sur les lèvres, il se dirigea nonchalamment vers la source du bruit, constatant rapidement la silhouette du gars, replié sur lui-même. De toute évidence, il avait été salement amoché. Il cracha un peu de sang avant de s’éponger le visage d’un revers de manche, grommelant quelques mots inintelligibles. Il n’avait pas entendu le sbire arrivé et lorsqu’il remarqua sa présence, il eut un brusque mouvement de recul. Son dos vint à frapper le mur derrière lui et il chancela, essayant de se remettre debout, sur la défensive.


« Qu’est-ce tu me veux, connard ? »

Quelle hargne. Quel abruti, aussi. Quand on se trouvait dans une telle position de faiblesse, on évitait d’insulter quiconque, au risque de se faire refaire un peu plus le portrait. Pour autant, le schizophrène n’avait pas l’intention de s’agacer pour si peu. En réalité, la situation l’amusait plus qu’elle ne l’énervait.
« Tu t’es bien fait défoncé le portrait. J’espérais presque que tu sortes de là les pieds devant. » Un petit rire lui échappa, alors qu’il tirait une bouffée sur sa clope. L’autre se renferma davantage, serrant les dents. Il l’observa un temps, guettant son visage. Pour passer inaperçu, le sbire avait pris soin de masquer son œil sanguinolent. La lentille était correctement mise et pour autant, il avait l’impression que ce mec avait tendance à le fixer, comme s’il cherchait à en découvrir le subterfuge. Ou alors il était encore plus idiot qu’il ne le pensait en le provoquant du regard.

« T’es qui d’abord ? »
« Je te retourne la question. C’était complètement con de menacer ce type en pleine journée. T’es suicidaire ? »

En aucun cas il n’avait l’intention de dévoiler son identité. Mais il avouait être intrigué par celle de ce gamin. Au final, il avait réussi à se relever, ignorant ses côtes douloureuses et le filet de sang qui coulait le long de sa tempe. En attendant, il n’avait pas cessé de regarder Shin’, gardant sur le visage cet air insolent qui donnait envie de lui faire ravaler sa fierté. Après la taulé qu’il s’était pris, il se montrait toujours aussi virulent. Il ouvrit la bouche une première fois, semblant vouloir dire quelque chose, avant de se raviser. Il donnait l’impression de réfléchir à vitesse grand V, de l’hésitation crispant son visage. Ou peut-être était-ce à cause de la douleur. Un grognement lui échappa alors qu’il relevait le regard sur le schizophrène. « … Yami… ? » Oh. La surprise se peigna le temps d’une seconde sur le visage du sbire. Ça, il n’aimait pas trop. Le gosse connaissait son identité, au sein de la TR… Au sein de la TR. Ah non putain. Il sortit son portable, recherchant une conversation avec Alexander. Il recherchait le nom de celui qu’il devait former… « Venom… Sérieusement ? » Un part de dédain étira ses traits tandis que le gamin approuvait, silencieusement. C’était quoi, ce pseudo à la con ? Et pourquoi fallait-il qu’il ait à se retrouver avec un gamin qui foutait tout en l’air à cause d’une impulsion. Shin’ fit claquer sa langue contre son palais, signe de sa contrariété alors qu’il écrasait sa cigarette au sol. Il vint à se positionner devant l’autre sbire, le regard noir.

« Quand on te donne un rendez-vous à un point précis, t’y es à l’heure, et pas ailleurs. Tu te lances pas bêtement dans une chasse aux info’ alors que t’as pas la moindre idée où tu fous les pieds. T’as pigé ça, maintenant ? Sinon je finis le travail tout de suite et tu diras bonjour aux anges de ma part. »


Le ton employé et l’expression de son faciès ne laissaient pas de place à une mauvaise interprétation. Le gamin parut surpris de prime abord et il le vit serrer les dents. Il ne fut néanmoins pas assez idiot pour répliquer bêtement, finissant par baisser les yeux et acquiescer d’un signe de tête. Shin’ le vit parfaitement tenter de se contrôler en serrant ses poings, mais préféra faire comme si de rien n’était. Il restait sur ses gardes si l’autre cherchait à l’attaquer en traitre, mais il lui déconseillait fortement. Ce serait quand même con qu’il crève si jeune. Et pour le schizophrène, il pouvait dire au revoir à sa promotion, sans doute… Pas sûr que les chefs apprécient qu’il butte leurs propres recrues.


« Bien. Est-ce qu’au moins ta connerie t’a appris quelque chose ou tu les as juste rendus plus méfiant encore ? »

Autant savoir déjà si récolter les informations qu’ils avaient besoin pour localiser le traitre seraient plus difficile à avoir que prévu.



* Grahyena lance Mâchouille sur Melancolux
* Lugulabre lance Ball'Ombre sur Melancolux
Détails pokemon:
 


So what if I'm crazier than crazy?
So what if I'm sicker than sick?
So what if I'm out of control?
Maybe that's what I like about it
Shinara's Theme : Dance With The Devil
"Damn. I didn't take care of myself. Again."
"Drug tests don't lie"

Stamp:
 
Autres comptes:
 
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur


avatar
PNJ

C-GEAR
Inscrit le : 08/09/2013
Messages : 10716

Lun 28 Mai 2018, 23:43

Grahyena lance Mâchouille sur Melancolux!
(-82 PV) C'est super efficace! [Random 65; pas de cc]
PV de Melancolux: 64/146


Lugulabre lance Ball'Ombre sur Melancolux !
(-168 PV) Random 20, pas de critique. C'est super efficace !
PV de Melancolux : 0/146

Melancolux est K.O. ! Vos pokémons gagnent un point d'expérience.


Vostourno lance Vibroscur sur Lugulabre!
(- 86 PV) C'est super efficace! [Random 37; pas de cc]
PV de Lugulabre: 66/195

Que voulez-vous faire?


Récap :
Malfrat Odo ( vaincu )
Tauros = K.O.
Excavarenne = K.O.
Traître ( en cours )
Vostourno = full
Melancolux = K.O.

Shinara :
Grahyena = 88/175
Lugulabre = 66/195



Moi, c'est MISTER J.
Un conseil, viens pas m'chercher. J'suis un mec qui sait jouer des poings, si tu cherches la bagarre, tu l'auras ! Et ça sera sanglant. T'es prévenu.

LA MODÉRATION RP, UN ART DE VIVRE.
formulaire pour aider les modérateurs:
 
avatar ©️ Elune Crowley ; stamp ©️ Iago Fitzroy.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur


avatar
Modo Jeux & Sbire

C-GEAR
Inscrit le : 17/09/2013
Messages : 1435

Région : Johto
Mar 29 Mai 2018, 18:32
L’agacement était présent et le sbire ne faisait aucun effort pour le dissimuler. Avec la chance qu’ils avaient, cet abruti avait simplement réduit leur chance de retrouver le traitre à zéro. Et ça l’énervait un brin. Il y avait toujours un moyen de trouver Mark, mais ce serait plus compliqué, plus chiant aussi. C’était essentiellement pour ça d’ailleurs, qu’il préférait travailler seul. Au moins, s’il y avait une connerie de faite, il ne pouvait en vouloir qu’à lui-même. Persuadé que ce Venom n’aurait rien à lui apporter, il cherchait une solution pour retrouver l’information qu’il avait besoin. Et autant dire que les scénarii qui s’offraient à eux n’étaient pas des meilleurs, surtout qu’ils sous-entendaient quasiment tous d’attendre et d’observer. Les planques, ce n’était pas son truc. Il avait besoin que ça bouge, que ça se fasse vite. Il avait beau être doué pour la discrétion, il se laissait trop vite de l’être en permanence. Attendre devant une porte sans bouger… Il était déjà saoulé. Il avait d’autres priorités, s’il voulait utiliser inutilement son temps.

Et pourtant, contre toutes attentes, le gamin fouilla dans sa poche. Une expression de surprise dansa sur le faciès du plus âgé, arquant un sourcil au passage. Il attrapa rapidement le bout de papier froissé qu’il tenait entre les deux. Oh. Il avait réussi à chaparder une info’, et pas des moindres apparemment. Il pouvait y lire une adresse, bien qu’il ignorait ce qu’il y avait écrit avant, tout comme ce qu’il était écrit après. Toujours mieux que rien.
« Voyons voir si ça va te sauver les fesses. » Il fourra le papier dans sa poche, faisant volteface. A rester trop longtemps dans cette ruelle, ils allaient finir par attirer l’attention. Il ne chercha pas à savoir si l’adolescent le suivait, trop occupé à repérer l’adresse sur son portable. S’il en croyait la carte qui s’y affichait, le bâtiment indiqué était proche d’une zone industrielle. De grands bâtiments, donc, avec de la chance peu de passage… Surtout la nuit. Un endroit parfait en somme, pour se cacher à l’abri des regards. Ce n’était pas déconnant, en tout cas, de penser qu’il y avait possibilité de trouver celui qu’ils cherchaient.

Après avoir allumé une énième clope –bon dieu qu’il fumait trop, quand il était en mission…-, il se dirigea d’un pas sûr vers la destination. Le GPS mit à sa disposition par l’organisation l’aiderait à se repérer sans trop de problème, lui et son sens de l’orientation légendaire. Et comme il l’avait pensé, il n’y avait pas beaucoup d’activité, par ici. C’était même désert, d’ailleurs. Personne à l’horizon. Il ne lui fut pas difficile de se faufiler dans le bâtiment se trouvant en face de ce qui l’intéressait. Depuis le bar, Venom le suivait, le regard baissé. C’était un peu comme si Shin’ était un grand frère qui venait d’engueuler sérieusement son cadet. En lui mettant deux trois mandales dans la gueule, au passage. Au moins, durant le trajet, aucun passant ne les avait emmerdés, bien qu’il craignait que cela ait un peu trop attiré l’attention, toutefois. Il ne fallait pas qu’ils restent trop longtemps dans les parages.

Il n’y avait pas un chat, dans ce quartier. Il trouva une salle entièrement brûlé, comprenant facilement pourquoi il y avait tant de bâtiments abandonnés. De plus en plus, l’endroit paraissait parfait. Peut-être un peu trop. Un regard à son téléphone lui permis de constater qu’il n’était que trois heures de l’après-midi… Et merde. Il fallait attendre, maintenant. Hors de question d’essayer de pénétrer dans l’autre bâtiment en plein jour. Les risques de se faire chopper étaient trop importants, surtout qu’ils ignoraient toujours si c’était bel et bien la planque de celui qu’il recherchait. Si ça trouvait, il n’y avait aucun rapport. Le sbire s’adossa à un des murs, regardant de temps en temps derrière son épaule. S’il y avait un mouvement, venant de là, il le verrait tout de suite.


« Si c’est pas la bonne adresse, tu vas me buter ? »

Au bout de quatre heures d’attente, il avait fini par complétement oublié la présence de l’autre sbire. Il cligna des yeux, se demandant pourquoi ce type se mettait à parler maintenant, alors qu’il avait gardé le silence tout du long. Ça le dérangeait, peut-être ? Il en avait déjà marre ? Le schizophrène aussi. Il aurait mieux fait de laisser le gosse se charger de l’observation pendant qu’il sirotait tranquillement un whisky ailleurs. Ouais, il aurait pu. Pour autant, après la bourde monstrueuse au bar, il ne lui faisait pas confiance pour lui confier une mission aussi simple que d’observer et de se taire. « Possible. » Son ton était détaché, froid. Tout à fait crédible. Et pourtant, ce n’était absolument pas dans ses projets. Il savait très bien que s’il venait à tuer un de ses confrères, s’il pouvait dire, il devrait se justifier auprès des chefs… Et à part dire que c’était qu’un petit bleu stupide, il ne voyait pas quoi dire d’autres. Apparemment, Venom était plus ou moins satisfait de la réponse, se contentant d’acquiescer doucement, retournant s’asseoir. Il avait au moins l’air de comprendre que son supérieur n’avait aucune intention de parler, même si le temps commençait à se faire long et que la faim le tiraillait quelque peu.

« Ca bouge. »

Il s’était redressé. En attendant l’action, il avait fini par s’asseoir à son tour. Un coup d’œil à son portable lui indiqua qu’il était presque vingt-trois heures… Putain. Ca faisait dix heures qu’ils attendaient, sans la moindre action, le moindre mouvement à l’extérieur. Il avait fini par croire qu’ils avaient fait tout ça pour rien. Il avait ignoré la barre de chocolat que l’autre lui avait proposé. En vue de sa façon de se nourrir, il pouvait tenir un moment sans manger. En tout cas, à ses mots, Venom se redressa, restant tout de même discret. Il y avait une voiture de garer devant le bâtiment. Un taxi. Deux hommes vint à descendre de là… Et le sbire ne put afficher qu’un sourire satisfait.


« C’est ton jour de chance, on dirait. »



* Grahyena lance Câlinerie sur Vostourno
* Lugulabre lance Canicule sur Vostourno
Détails pokemon:
 


So what if I'm crazier than crazy?
So what if I'm sicker than sick?
So what if I'm out of control?
Maybe that's what I like about it
Shinara's Theme : Dance With The Devil
"Damn. I didn't take care of myself. Again."
"Drug tests don't lie"

Stamp:
 
Autres comptes:
 
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur


avatar
PNJ

C-GEAR
Inscrit le : 08/09/2013
Messages : 10716

Mer 30 Mai 2018, 18:23

Grahyena lance Câlinerie !
Random 58, l'attaque passe.
(-142 PV) Random 72, pas de critique. Random 100, pas d'effet. C'est super efficace ! 
PV de Vostourno : 8/150


Lugulabre lance Canicule !
Random 54, l'attaque passe.
(-84 PV) Random 19, pas de critique. 
PV de Vostourno : 0/150

Vostourno est K.O. ! Vos pokémons gagnent un point d'expérience.

Le traître est vaincu ! Vous avez réussi votre mission !



Moi, c'est MISTER J.
Un conseil, viens pas m'chercher. J'suis un mec qui sait jouer des poings, si tu cherches la bagarre, tu l'auras ! Et ça sera sanglant. T'es prévenu.

LA MODÉRATION RP, UN ART DE VIVRE.
formulaire pour aider les modérateurs:
 
avatar ©️ Elune Crowley ; stamp ©️ Iago Fitzroy.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur


avatar
Modo Jeux & Sbire

C-GEAR
Inscrit le : 17/09/2013
Messages : 1435

Région : Johto
Mar 05 Juin 2018, 18:20
Shin’ devait avouer qu’il avait commencé à avoir de sérieux doute quant à la qualité de l’information du gamin. En vue du peu d’activité qu’ils avaient eu à faire et du long temps d’attente, il avait cru qu’ils s’étaient fait roulés. Et en ce qui concernait le schizophrène, il n’était pas très fan de perdre son temps pour rien. Nul doute qu’il aurait évacué sa frustration sur ce Venom… Ça lui forgerait le caractère, n’est-ce pas ? Et si cela pouvait lui faire comprendre que les conneries n’étaient pas tolérées, ça lui aurait fait un apprentissage par la même occasion. Toutefois, heureusement pour lui, leur cible sorti du taxi, accompagné par un autre homme qui devait jouer le rôle de garde du corps. Le sbire ignorait s’il s’agissait d’un agent de police ou d’un membre de la TR qui avait aussi retourné sa chemise. Qui que ce soit, il était en présence de la mauvaise personne et cela allait fatalement mal tourner pour lui. Un petit sourire sur les lèvres, il vint à se dissimuler quand il vit un des deux hommes se retourner, les laissant pénétrer dans le bâtiment.

« C’est maintenant, qu’on s’amuse un peu. »

Un sourire mauvais sur les lèvres, il vint à se diriger vers la sortie. Il avait déjà hâte d’être de l’autre côté de la rue. Le gamin acquiesça et lui emboita le pas, commençant à sentir la nervosité. Il n’avait jamais tué qui que ce soit, malgré l’assurance qu’il se donnait. C’était du vent, c’était tout. Il se demandait s’il allait arriver à aller jusqu’au bout… Une chose était toutefois sûre ; Yami était beaucoup trop emballé pour s’arrêter en plein milieu. Avec de la chance, il s’occuperait du meurtre et Venom pourrait profiter des louages des chefs. C’était pas mal, comme plan. Mais cela sous-entendait qu’il devait s’occuper de son supérieur… Et il ne savait pas comment s’y prendre. Au final, s’il avait peur de tuer un homme, ce n’était pas pour se résoudre à en tuer un autre. Surtout que ce type avait l’air bien plus dangereux qu’il ne voulait le montrer. Le jeune adulte déglutit, indécis. Fuir aurait pu être une solution, s’il ne craignait pas que Yami ne l’abatte lorsqu’il essayerait de s’échapper. Compliqué, tout ça.

« Hey, le gosse. T’as pas intérêt à me décevoir. Pigé ? »

Venom n’avait pas remarqué que le sbire s’était arrêté en bas des escaliers, l’observant de ses yeux bicolores. La lumière de la lune éclairait une partie de son visage, le rendant encore plus… Flippant. Sa voix ne démontrait pas la moindre peur, pas la moindre hésitation, une certaine hâte, même. Il fallait être fou pour essayer d’entourlouper un type comme lui. Il y avait comme une pointe de folie dans son regard. Il finit par acquiescer à nouveau, gardant toujours le silence, à croire qu’il avait perdu sa langue. L’espace d’un instant, il crut que son supérieur ne le croyait pas. Puis finalement, il haussa les épaules, cherchant à sa ceinture un pistolet dont il ignorait l’existence jusqu’à présent. Il le jeta vers lui et Venom le rattrapa de justesse, faisant preuve d’une maladresse hors du commun. Heureusement que le cran de sureté était mis… « Je te déconseille fortement de me prendre pour cible, si jamais l’idée t’a traversé l’esprit. Ce serait con de mourir si jeune. » Le message était clair, Shin’ ne pensait pas avoir besoin d’en dire davantage. Il ne savait pas à quoi pensait le gosse, mais il n’était pas rassuré pour autant. Heureusement qu’il savait que ses spectres se trouvaient dans les parages, lui permettant de riposter à toutes attaques, qu’elles viennent de devant lui ou dans son dos. La méfiance était mère de sureté, comme on dit.

Peut-être faudrait-il qu’il arrête de parler de la jeunesse du gosse. Après tout, ils ne devaient avoir que cinq, six ans au grand max de différence. Pour autant, c’était plus dans l’idée de son caractère novice. Si Shin’ était jeune, il avait son expérience au sein de l’organisation, contrairement au gamin. Il était évident qu’il s’agissait de son premier meurtre. Ca, le sbire l’avait déjà compris en le voyant braquer le barman. D’ailleurs, ce dernier s’en était rendu compte aussi, sans doute, sinon il n’aurait pas autant gardé son calme. Bref. Maintenant que Venom était armé, ils pouvaient se rendre dans le bâtiment en face. Un coup d’œil dans les environs lui fit comprendre qu’ils étaient à l’abri du moindre regard. Il s’arrangea pour garder un œil sur le bâtiment à infiltrer, restant aux aguets. Il n’avait pas vu d’activité dans les autres immeubles, mais il pouvait facilement se faire surprendre.

Au final, ils parvinrent au bâtiment cible sans rencontrer la moindre résistance. Shin’ ne pouvait s’empêcher de penser que c’était un peu trop facile. Quelqu’un devait bien s’être aperçu, au bar, que l’adresse avait disparu du cahier, non ? Il espérait que ce ne serait pas le cas, en tout cas. Sinon, ça voulait dire qu’ils se jetaient tout droit dans un piège. Ce serait con, quand même.
« Reste sur tes gardes. » L’autre acquiesça, le visage crispé. Il était nerveux, à n’en pas douté et ce n’était pas à son avantage. Il ne s’attarda pas sur ce point néanmoins, dressant l’oreille. Il ne semblait pas avoir de bruits à l’intérieur. Un regard devant lui lui permit de repérer Yuurei. Parfait, il était venu. Le Spectrum lui fit de grand signe de la main, passant au travers d’un mur. La voie était libre. L’espace d’un instant, le sbire se demanda s’il pouvait vraiment faire confiance au fantôme mais… Oui, de toute évidence. Jamais il ne l’avait trahi à ce point jusqu’à présent, il n’y avait pas de raison que cela arrive.

Ils pénétrèrent dans le bâtiment, s’arrêtant une fois qu’ils avaient rejoint la créature.
« Il n’y a que deux personnes, dans la salle d’à côté. Tu crois que c’est eux ? » Merde. Il avait sursauté, sur le coup, n’ayant pas entendu de toute l’après-midi et de la soirée la voix de l’autre. Il semblait avoir retrouvé l’usage de la parole, observant l’écran d’un petit appareil. Ce n’était pas ce truc qui permettait de voir la signature corporelles ou il ne savait pas quoi ? En jetant un œil à son appareil, Shin’ put effectivement constater qu’il y avait deux hommes en train de parler. L’un faisait des gestes brusques, comme s’ils étaient en train de se disputer. Ils ne parvenaient pas à entendre leurs voix, mais visuellement, c’était l’impression qui était donnée. L’une des formes finit par se déplacer, se dirigeant vers eux. Parfait… La porte s’ouvrit soudainement et l’homme parut surpris de voir les deux sbires l’attendre. Il voulut hurler quelque chose mais n’eut pas assez de temps pour réellement réagir, se retrouvant rapidement avec une balle au milieu des yeux.

Et de un. Au suivant.



Début d'un entrainement après mission en 2vs2, s'il vous plait ♥️
Détails pokemon:
 


So what if I'm crazier than crazy?
So what if I'm sicker than sick?
So what if I'm out of control?
Maybe that's what I like about it
Shinara's Theme : Dance With The Devil
"Damn. I didn't take care of myself. Again."
"Drug tests don't lie"

Stamp:
 
Autres comptes:
 
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur


avatar
PNJ

C-GEAR
Inscrit le : 08/09/2013
Messages : 10803

Ven 08 Juin 2018, 16:01

Préparez vous à un entraînement very sweet...
Stat Cupcainaille Lv 56:
 
Stat Sucreine Lv 57:
 



Oh, vous savez, je ne suis pas du genre violent... Je suis  MISTER L. Quand je le peux, j'évite, mais quand il le faut vraiment, combattre ne me pose aucun souci.
Non, aucun.


LA MODÉRATION RP, UN ART DE VIVRE.
formulaire pour aider les modérateurs:
 
avatar ©️ Elune Crowley ; stamp ©️ Iago Fitzroy.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur


avatar
Modo Jeux & Sbire

C-GEAR
Inscrit le : 17/09/2013
Messages : 1435

Région : Johto
Jeu 14 Juin 2018, 18:37
Il était inutile de perdre son temps avec le premier traitre. Ce n’était qu’un homme de main, un petit sbire qui avait suivi bêtement son chef, pensant qu’il serait plus en sécurité avec lui. Grossière erreur. Un petit sourire satisfait dansa sur les lèvres du schizophrène alors qu’il voyait le corps tomber doucement avant de choir au sol, dans une position risible. De toute évidence, Venom avait été surpris de le voir agir aussi rapidement, la bouche entrouverte, son regard se portant sur le nouveau cadavre, puis sur son assassin.

« Vingt points. »

Un petit rire passa le seuil de ses lèvres et, s’il avait eu le temps, il en aurait profité pour envoyer un petit message à son chef. Malgré les années, ils leur arrivaient encore de s’adonner à ce passe-temps, celui de compter les points. Cependant, avec la spécialisation du sbire dans la branche assassinat de l’organisation, il remportait au final souvent les manches, au grand dam de son supérieur. C’était sans doute, d’ailleurs, la raison pour laquelle Alexander refusait parfois de jouer. Néanmoins, le schizophrène n’oubliait pas qu’ils n’avaient pas fini le travail. Sans s’attarder davantage, il enjamba le tas de chair inerte avant de pénétrer dans l’autre pièce. Venom essaya de l’en dissuader, mais c’était trop tard. De toute manière… Leur cible principale avait été rapidement neutralisée. Le traitre, à la vue de son homme abattu, s’était dirigé vers un tiroir de son bureau improvisé, sans doute à la recherche d’une arme. Pauvre imbécile… Ne jamais être trop loin de son moyen de défense, dans n’importe quelle situation. Encore moins lorsqu’on vendait des informations capitales à l’ennemi.

Pour autant, l’homme ne semblait plus être en mesure de bouger. Il avait l’air particulièrement grotesque, ainsi, à n’avoir que ses iris capables de bouger. Il cessait de tenter de regarder autour de lui, des frissons lui traversant tout le corps.
« Bien joué, Yuurei. » Le fantôme, jusqu’à présent invisible, vint à se montrer à la vue de tous, un large sourire sur son visage. Ses deux mains étaient cependant cachées dans le corps de l’ex lieutenant, ayant tendance à maintenir son cœur entre ses doigts. La sensation devait être particulièrement désagréable, faisant sourire davantage le sbire. Nul doute qu’il avait fait profiter l’homme d’une petite léchouille, en vue de la paralysie qui était le sienne. En plus, ce n’était vraiment pas confortable de sentir un spectre à travers la chair, cette sensation de froid intense comme si on était plongé dans de l’eau glacée… Brrr. Un simple signe de tête vers sa gauche fit comprendre à son allié qu’il fallait qu’il déplace le corps, afin de lui laisser l’accès au bureau. Fouillé un peu, ce ne serait pas si mal. Le Spectrum n’eut pas grande difficulté à faire aller Dancourt dans un coin de la pièce, laissant à son dresseur le loisir de fouiller. Le traitre essaya de parler, mais ses mots furent rapidement perdus lorsqu’il sentit la main gelée se poser sur ses lèvres pour le faire taire.

« Voyons voir… » Shin’ se dirigea vers le mobilier, laissant ses doigts glisser doucement. Il n’était pas pressé et il le faisait ressentir. Il ouvrit le tiroir sur lequel Mark s’était jeté avant de se faire bloquer par Yuurei et il y trouva un magnifique revolver. Lui qui pensait qu’il n’y avait plus qu’Akira qui utilisait ce genre d’arme, il était surpris. Prenant l’objet en main, il l’observa avec curiosité, remarquant rapidement qu’il était chargé. Il aurait bien aimé s’amuser un peu avec une roulette russe, mais il n’avait pas que ça à faire. Il préféra poser l’arme pour le moment, se disant qu’il devrait l’emporter avec lui. « Hey. » Il s’était tourné vers Venom. L’adolescent n’osait réellement s’approcher, apparemment impressionné par ce qui se passait devant ses yeux. Quoi ? Il avait jamais vu un sbire utilisé un de ses alliés pour immobiliser sa cible ? Il avait encore pas mal de choses à apprendre… Surtout qu’il donnait l’impression d’être toujours bouleversé par la mort du garde du corps qui n’avait pas gardé grand-chose, au final. Ok donc, le sbire débutant avait une grande gueule, mais de toute évidence il mourait d’envie de fuir comme un chien, la queue entre les jambes. Pourtant, quand son supérieur l’avait interpelé, il avait tourné son regard vers lui, n’osant réellement le regarder dans les yeux, craignant sans doute la suite.

« Tue-le. »

Il déglutit, son visage devenant blême. Un bruit se fit entendre, démontrant que Mark tentait de se débattre, perdant contre le spectre. Shin’ poussa un soupir, lui lançant un rapide regard avant de reporter son attention sur son sous-fifre. Le gosse était bien obligé de faire ce qu’il lui disait, non ? Vu qu’il était lieutenant par substitution, il avait ce pouvoir de donner des ordres… Et il devait avouer qu’il aimait bien ça, surtout quand il voyait la panique danser dans les yeux de Venom. « Je… Je n’ai jamais… » « Je sais, ça se voit. Y a une première à tout. Tu vas voir, c’est facile. » Il parlait avec aisance, continuant à fouiller le bureau, comme si de rien n’était. Il lisait de temps en temps le nom des documents, mais il n’y avait aucun mot, là-dedans, qui lui permettait de faire le lien avec l’attaque de l’Abattoir. Hum… est-ce que l’information qu’ils avaient eue était erronée ?

« Je… Je ne peux pas… »
« Mais si, tu vises avec ton arme, le torse si tu sais pas viser, tu presse la gâchette et pouf, il est mort. Un jeu d’enfant, non ? »

Il avait fini par relever la tête, le fixant avec un petit sourire amusé. Pour autant, l’autre n’était clairement pas aussi à l’aise. Il pouvait voir son bras tremblé et il laissa paraitre un soupir, malgré lui. « Sinon, je le tue, tu lui coupes la tête. Faut qu’on la ramène comme preuve. » Si on pouvait être plus blême que ça, il demandait à voir. Dancourt tenta davantage de se débattre, paniquant à l’entente du programme qui lui était réservé. « On ne pourrait pas… Je ne sais pas, s’il nous livre plus d’inf… » Il se tut subitement, laissant échappé un cri de surprise, mêlé à de la peur. Là, le sbire commençait petit à petit à perdre patience, s’étant emparé du revolver, tirant une balle aux pieds du gamin.

« Tue-le, ou c’est toi qui crève. Je ne me répéterai pas. »



Grahyena lance Queue de Fer sur Cupcanaille
Lugulabre lance Canicule
Détails pokemon:
 


So what if I'm crazier than crazy?
So what if I'm sicker than sick?
So what if I'm out of control?
Maybe that's what I like about it
Shinara's Theme : Dance With The Devil
"Damn. I didn't take care of myself. Again."
"Drug tests don't lie"

Stamp:
 
Autres comptes:
 
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur


avatar
PNJ

C-GEAR
Inscrit le : 08/09/2013
Messages : 10716

Jeu 14 Juin 2018, 20:13

Sucreine lance Botte Sucrette sur Grahyena !
(-47 PV) Random 100, pas de critique. Son attaque diminue !
PV de Grahyena : 128/175
Nouvelle Attaque = 127

Grahyena lance Queue de Fer sur Cupcanaille !
Random 12, l'attaque passe.
(-98 PV) Random 53, pas de critique. Random 47, pas d'effet. C'est super efficace !
PV de Cupcanaille : 84/182

Lugulabre lance Canicule !
Random 80, l'attaque passe.
(-101 PV) Random 52, pas de critique.
PV de Cupcanaille : 0/182
Random 89, l'attaque passe.
(-175 PV) Random 26, pas de critique.
PV de Sucreine : 0/172

Cupcanaille est K.O. ! Vos pokémons gagnent un point d'expérience.
Grahyena niv.58 (2/4) > (3/4) !
Lugulabre niv.58 (2/4) > (3/4) !

Sucreine est K.O. ! Lugulabre gagne un point d'expérience et monte au niveau 59 (0/4) !

Votre entraînement est terminé !



Moi, c'est MISTER J.
Un conseil, viens pas m'chercher. J'suis un mec qui sait jouer des poings, si tu cherches la bagarre, tu l'auras ! Et ça sera sanglant. T'es prévenu.

LA MODÉRATION RP, UN ART DE VIVRE.
formulaire pour aider les modérateurs:
 
avatar ©️ Elune Crowley ; stamp ©️ Iago Fitzroy.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur

Contenu sponsorisé



C-GEAR
Revenir en haut Aller en bas
 Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Sujets similaires
-
» Tot ou tard, on n'en paye le prix [Mission]
» Rapport : Mission de bataille à 1500 points ork vs tyty
» Remise des Prix à la VBM
» L'amitié n'a pas de prix...(PV : Petit Lagon)
» Première mission

Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Master Poké :: Le Pokémonde :: Région Sinnoh - 4E G E N :: Unionpolis-